Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:19

Mina Harker, née Wilhelmina Murray, est un personnage de fiction imaginé en 1897 par Bram Stoker ; elle apparaît dans le roman Dracula inspirée de Nina de Géorgie († 335) ou Sainte Nina ou Nino ou Ninon ou Christiane ou La chrétienne, apôtre de la Géorgie, fêtée le 14 janvier aussi bien dans le martyrologe romain que dans le calendrier ecclésiastique orthodoxe.
Elle apparaît au début de l'histoire sous le nom de Miss Mina Murray, jeune institutrice fiancée à Jonathan Harker et meilleure amie de Lucy Westenra, à qui elle rend visite à Whitby le 24 juillet, pendant les vacances d'été.
Lorsque Jonathan parvient à s'enfuir du château du comte Dracula, Mina part le rejoindre à Budapest où elle prend soin de lui tandis qu'il récupère du traumatisme psychologique dû à sa rencontre avec le vampire. Une fois mariés, ils regagnent l'Angleterre où ils apprennent le décès de Lucy des suites d'une mystérieuse maladie. Ils apprendront par la suite que le responsable n'est autre que Dracula.
Mina et Jonathan se joignent à une équipe formée par Abraham Van Helsing, déterminée à éliminer le comte. Informé du complot, celui-ci se venge sur Mina en la mordant au moins à trois reprises. Dracula abreuve aussi Mina de son sang, et la condamne ainsi à devenir elle-même vampire à sa mort. Le reste du roman relate les efforts du groupe pour lui épargner ce sort par la mort de Dracula. Mina succombe lentement sous l'effet du sang du vampire qui coule dans ses veines, oscillant entre conscience normale et état de semi-transe au cours de laquelle elle est en contact télépathique avec Dracula. Elle utilise ensuite ses propres facultés télépathiques pour suivre les mouvements de Dracula.
Dracula retourne dans son château de Transylvanie, poursuivi par Van Helsing et son groupe. Ils parviennent à le tuer juste avant le coucher du soleil. Par conséquent, le sort jeté par Dracula est levé et Mina délivrée de sa malédiction.
Le livre se conclut sur une note à propos du mariage de Mina et Jonathan, et de la naissance de leur fils aîné, baptisé Quincey en mémoire de leur ami américain Quincey Morris tué lors de la poursuite. Cette naissance représente un symbole d'espoir et de renouveau à l'aube du xxe siècle.
Mina Murray est le personnage central de la série de comics britannique La Ligue des gentlemen extraordinaires d'Alan Moore et Kevin O'Neill. L'histoire démarre quelques années après les événements de Dracula. Mina, divorcée de Jonathan Harker, a repris son nom de jeune fille. Elle est engagée pour diriger la Ligue qui comprend d'autres personnages de littérature fantastique du xixe siècle : Allan Quatermain, le Capitaine Nemo, L'Homme invisible, Henry Jekyll et Edward Hyde. Seule femme de l'équipe, et dénuée de pouvoirs surnaturels (conformément à la version de Bram Stoker), elle cristallisera l'attention de ses partenaires à des degrés différents. Devenue immortelle dans The Black Dossier (inédit en français), elle poursuivra ses aventures au cours des siècles suivants avec de nouvelles recrues.
Dans l'adaptation cinématographique de la bande dessinée, elle est à présent veuve et a conservé ses pouvoirs de vampire, a entretenu une relation avec Dorian Gray et nourrit des sentiments pour le Dr Jekyll. Toutefois, Mina apparaît sous divers noms dans la plupart des adaptations du roman. Elle y conserve généralement ses pouvoirs de vampire, alors que dans le roman original, le sort jeté par Dracula est annulé par la mort de celui-ci.
Mina Harker, née Wilhelmina Murray, est un personnage de fiction imaginé en 1897 par Bram Stoker ; elle apparaît dans le roman Dracula inspirée de Nina de Géorgie († 335) ou Sainte Nina ou Nino ou Ninon ou Christiane ou La chrétienne, apôtre de la Géorgie, fêtée le 14 janvier aussi bien dans le martyrologe romain que dans le calendrier ecclésiastique orthodoxe.

Mina Harker, née Wilhelmina Murray, est un personnage de fiction imaginé en 1897 par Bram Stoker ; elle apparaît dans le roman Dracula inspirée de Nina de Géorgie († 335) ou Sainte Nina ou Nino ou Ninon ou Christiane ou La chrétienne, apôtre de la Géorgie, fêtée le 14 janvier aussi bien dans le martyrologe romain que dans le calendrier ecclésiastique orthodoxe.


Dernière édition par yanis la chouette le Sam 20 Aoû à 3:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:22

Le pain est l'aliment de base traditionnel de nombreuses cultures. Il est fabriqué à partir des ingrédients qui sont la farine et l'eau. Il contient généralement du sel. D'autres ingrédients s'ajoutent selon le type de pain et la manière dont il est préparé culturellement. Lorsqu'on ajoute le levain ou la levure, la pâte du pain est soumise à un gonflement dû à la fermentation.

Le pain est obtenu par cuisson de la pâte, au four traditionnel ou four à pain ou par d'autres méthodes (pierres chaudes par exemple). Une personne dont le métier est de fabriquer le pain (panification) est un boulanger. Le pain est commercialisé dans une boulangerie.

La farine provient principalement de céréales panifiables — blé (froment), épeautre ou seigle —. On peut y adjoindre, en quantité modérée, des farines d'autres denrées non panifiables tels que le sarrasin, l'orge, le maïs, la châtaigne, la noix… Les céréales panifiables se caractérisent par la présence de gluten, ensemble de protéines aux propriétés élastiques, qui permettent d'emprisonner les bulles de dioxyde de carbone dégagées par la fermentation qui permet la montée de la pâte, dite « pâte levée », et crée la mie.

Cette fermentation, dite fermentation alcoolique, produit outre le dioxyde de carbone, de l'éthanol, qui est vaporisé lors de la cuisson. Sans ajout de levain ou levure, le pain est dit « azyme ».

Le pain que nous consommons aujourd’hui résulte d’un long cheminement agricole, technologique et gastronomique.

L’histoire du pain commence dès le Paléolithique supérieur. Des traces de pain sans levain ont été trouvées sur plusieurs sites datant de 30 000 av. J.-C. : des grains d'amidon provenant de rhizome de roseau à massette et de fougères ont été identifiés sur des pierres assimilées à des pilons et des mortiers. Ces rhizomes étant toxiques, l'étude suggère que ces racines étaient pelées, broyées, puis cuites1.

Avec le début de l’agriculture en 8000 av. J.-C. dans la région du Croissant fertile, la source d'amidon provient essentiellement de grains de céréales. Au cours de l’Antiquité avec l’avènement des civilisations méditerranéennes (sumérienne, égyptienne, grecque et romaine), l'histoire du pain devient intimement mêlée à l'évolution des outils, comme la meule à grains.

Égypte
On attribue généralement l'invention du pain à levain aux Égyptiens alors que des siècles plus tard les Romains se nourrissaient encore de bouillie2. Grands observateurs de la nature, les Égyptiens avaient compris qu'ils pouvaient fabriquer du pain en mélangeant du grain écrasé ou moulu à l'eau du Nil, particulièrement riche en limons, ceux-ci renfermant des agents de fermentation utilisés encore trois millénaires plus tard. Cette découverte - laisser la pâte en attente, livrée à l'action des germes, puis oser la cuire - donna aux habitants de la vallée du Nil un ascendant considérable sur les peuples mangeurs de bouillie et de galette (Florence Quentin2, 2010).

Les vestiges les plus reculés de pain remontent à l'époque prédynastique. Tout au long de l'histoire, les anciens Égyptiens ont placé des provisions dans les tombes pour assurer au mort sa subsistance dans l'au-delà. Les nécropoles de l'époque gerzéenne (-3650, -3400) ont conservé des restes de pain levé (Peters-Destéract3, 2005). Un repas funéraire, bien conservé dans la tombe Saqqarah 3477 de la deuxième dynastie (-2850, -2647), contenait une miche de pain triangulaire faite de blé emmer4. Dans la tombe de Kha, à Deir el-Médineh (XVIIIe dynastie, -1550, -1292), on a trouvé un échantillonnage presque complet des pains utilisés à l'époque. « Ils sont de forme ovale, rebondis, à la croute luisante comme s'ils étaient sortis hier du four... Sont présents ceux de forme circulaire plus ou moins aplatis comme les pains actuellement en usage en Égypte et d'autres formes variées imitant aussi des éventails, des vases et des animaux comme le petit pain représentant une gazelle les pattes liées »N 1.

Si ces vestiges sont des témoignages directs précieux du savoir-faire égyptien, les bas reliefs et les fresques nous apprennent beaucoup plus sur les techniques de broyage du grain, du tamisage, de la préparation de la pâte au levain et de sa cuisson3. Par exemple, la légende d'une scène de boulangerie appartenant à un mastaba de Giza dans laquelle la boulangère interpelle son compagnon, préposé au chauffage des fours, en ces mots « Fais que ça chauffe bien, car la pâte a reçu le heza ». Il semble que heza après s'être appliqué au levain ait désigné par la suite la pâte levée.

Mésopotamie
En Mésopotamie, les galettes d'une pâte non levée sont cuites en les appliquant sur les parois brûlantes du four. L'épopée de Gilgamesh évoque la figure du boulanger qui pétrit pour la déesse « le pain cuit cuit sous la cendre ». Le pain au levain ne fait son apparition qu'au cours du premier millénaire avant notre ère5. Sa préparation plus longue et plus délicate en fait un mets réservé pour certaines occasions.

Les Sumériens consommaient une variété impressionnante de biscuits (ni.har.ra) et de galettes, à base de pâte à pain levé. Prêtresses et scribes faisaient des libations et des sacrifices en offrant du pain à la divinité6. Plus de 200 variétés de « pains » ont été enregistrées dans un recueil de tablettes (Benno Lansberger) - selon les farines, les modes de pétrissage, les ingrédients (avec pistaches et figues sèches, raisins secs etc.) cuissons et présentations.

Grèce
Les Grecs développent le métier de boulanger et confectionnent plus de 70 variétés de pain, en utilisant pour faire lever la pâte des levures issues du vin et conservées en petites amphores. Vers le début du ve siècle av. J.-C., ils inventent le moulin à trémie d'Olynthe qui soulage le travail des meuniers.

Article détaillé : Industrie du grain en Grèce antique.
Selon les époques, le pain de froment est réservé ou non aux jours de fêtes.

Article détaillé : Alimentation en Grèce antique#Pain.
Rome
Article détaillé : Pain sous la Rome antique.

Pain de Pompéi.
Pour les Romains aussi, le pain est, avec la bouillie de céréales, l'aliment de base. Ils reprennent le mode de fabrication grec à base de levure provenant de moût de vendange et améliorent le pétrissage. Pour faire croire aux Gaulois assiégeant la ville qu'ils ne pourraient la réduire par la famine, les Romains jettent du pain sur les assiégeants.

Ils créent à Rome, sous Trajan, un collège de meuniers-boulangers et à divers endroits de grandes meuneries-boulangeries. Les plus riches mangent des pains de farine blanche en forme de lyres, d'oiseaux, d'étoiles ou d'anneaux entrelacés, les pauvres un pain de farine et de son, ou du pain d'orge. Le pain, à certaines époques, est distribué gratuitement à la population pauvre de Rome pour éviter les émeutes.

Les pains entiers retrouvés à Pompéi sont entaillés en rayons selon l'habitude grecque, ce qui permet un partage aisé.

Pline l'Ancien écrit que les Gaulois ajoutent à la pâte l'écume de boissons céréalières, et que leur pain, plus léger, est fort apprécié. Sous le règne d'Auguste, on compte 329 boulangeries à Rome.

Le pain prend ensuite un caractère sacré avec l'expansion du christianisme. Il restera pendant longtemps l'aliment de base des pauvres. Le pain est alors composé d'un mélange de méteil, d'orge et d'épeautre.

La panification recule pendant les invasions normandes, notamment à cause du non-entretien ou de la destruction des moulins à eau gallo-romains. En l'an mille, le feu de Saint-Antoine fait des ravages. À partir de 1050, les paysans sont soumis à l'impôt du ban, moulent leur farine au moulin banal et cuisent le pain dans le four banal tenu par le fournier. Les églises doivent aussi un impôt constitué d'un pain et d'une mesure de vin, le « droit du pain de chapitre », au seigneur du fief sur lequel elles sont bâties. Dans les villes, les talmeliers s'occupent de toute la filière de fabrication, depuis l'achat des céréales jusqu'à la vente à l'ouvroir (fenêtre-comptoir de la boutique représentée ci-contre). Mais un four banal, selon la taille de la population qu'il dessert, peut employer jusqu'à trois personnes : le fournier, chargé d'allumer le four et d'enfourner les pâtes ; le poustier, chargé d'aller chercher les pâtes et de ramener les pains cuits ; et le lenandier, chargé de l'approvisionnement en bois.

La place du pain dans l'alimentation prend encore plus d'importance et sa qualité, son prix, son contrôle et la répression des fraudes sont soumis à de multiples règles édictées par l'État. La profession de boulanger est surveillée. Il leur est interdit de vendre du pain rassis, brûlé, trop petit ou entamé par les souris. Les riches ont droit au pain de froment, tandis que les pauvres se contentent de pain noir, souvent moisi et cause du « mal des ardents », maladie provoquée par l'ergot de seigle.

Le pain sert d'aliment mais aussi d'assiette pour les gens riches ; on le nomme dans ce cas « tranchoir » ou « tailloir ». Imbibé de sauce, le tranchoir finit par être mangé lui-même ou est donné aux pauvres.

Dans les abbayes, certains laïcs présentés par des empereurs, rois ou seigneurs, ont droit au logement, au vêtement et à la nourriture d'un frère convers, le « pain d'abbaye ». Lorsque les récoltes sont insuffisantes, les pauvres se nourrissent avec du « pain de disette », fade et gris à cause de la prédominance de méteil ou farine de seigle, ou du « pain de famine » noir fait de paille, d'argile, d'écorce d'arbre ou de farine de gland8. Le « pain de fougère9 », un des pains de disette, est utilisé en France jusqu'au xixe siècle10.

Dès la Renaissance, le développement des sciences profite à la technologie meunière et boulangère : les premiers travaux scientifiques applicables à la levure bénéficient de l’invention du microscope par le Hollandais Antonie van Leeuwenhoek (1677) ; la fermentation par la levure de bière se développe ; le pain se diversifie et les pains grossiers (de pois, de fèves ou de glands) n’apparaissent plus qu’en période de disette.

La France du xvie siècle connaît une pénurie en farine aggravée car la deuxième mouture des sons est interdite, les médecins la jugeant impropre à la consommation. En Principauté de Liège nait l'habitude de donner au nécessiteux des méreaux, ou jetons alimentaires, donnant généralement droit à du pain.

En 1793, la banalité (taxation) des moulins et des fours est abolie en France.

Au xixe siècle, les pétrins mécaniques apparaissent et les machines à mouture se perfectionnent. La farine blanche produite sera alors dépourvue du germe et de l'écorce (ou son). Cette farine blanche est appauvrie en fibres, vitamines et minéraux, mais se conserve mieux.

En 1838 (ou 1839), August Zang, un officier autrichien, commence à produire avec succès à Paris les petits pains à la fine croûte dorée que fabriquent les Autrichiens avec un ensemencement à la levure de bière. Le règne de la viennoiserie commence.

À Paris, la première boulangerie industrielle est créée en 1836. La même décennie voit également l'apparition de la baguette. La consommation de pain frais se démocratise alors que le peuple avait l'habitude de manger jusque-là du pain rassis12.

En 1860, Louis Pasteur identifie la levure comme le micro-organisme responsable de la fermentation alcoolique, et montre qu’elle peut vivre aussi bien en présence qu’en l’absence d’oxygène. Elle se multiplie dans le premier cas et réalise une fermentation dans le second. Les levures de distillerie d’alcool de céréales remplacent les levures de bière. À partir de 1867, la fabrication industrielle de la levure se développe.

Lors de la Première Guerre mondiale, les « pains noirs » et pains de guerre (longue conservation) sont utilisés par les armées et sur le front. Ces pains se conservaient bien.

En France, Charles Heudebert invente un pain longue conservation en 1903, dont la recette servira durant la guerre. Les civils sont rationnés et doivent acheter le pain ou la farine avec des tickets de rationnement.

Au xxe siècle, la mécanisation des opérations de panification s’accentue. Les fermentations sont de mieux en mieux maîtrisées, soutenues notamment par une recherche active qui touche une meilleure connaissance du métabolisme des levures, la sélection des souches et l’amélioration des techniques de leur fabrication. Cependant, la qualité du pain consommé quotidiennement a, en moyenne, beaucoup diminué au cours de l'époque moderne. La plupart des boulangeries ne proposent plus que du pain de qualité industrielle. Pour le philosophe Guy Debord, le « vrai pain » a disparu, et a été remplacé dans les boulangeries par une imitation de pain :


Baguettes de pain
« Dans la période qui précéda immédiatement la Révolution de 1789, on se souvient combien d’émeutes populaires ont été déchaînées par suite de tentatives alors modérées de falsification du pain, et combien de hardis expérimentateurs ont été traînés tout de suite à la lanterne avant d’avoir pu expliquer leurs raisons, sûrement très fortes. À cette époque, et pendant tout le xixe siècle, la falsification, marginale et artisanale, était pratiquée au niveau du détaillant : elle n’était pas encore remontée à la source même de la fabrication des aliments, comme elle allait le faire, avec tous les moyens de l’industrie moderne, à partir de la guerre de 1914, qui devait enfanter l’ersatz. Mais elle suscitait une juste colère. Autre temps, autres mœurs ; ou, pour le mieux dire, les bénéfices que la société de classes tire de son lourd équipement spectaculaire, en appareillage et en personnel, paient largement les frais inévitables pour accompagner l’ersatz de son indispensable complément, le bourrage de crânes. C’est ainsi que lorsqu’on a vu, il y a bientôt dix ans, le pain disparaître en France, presque partout remplacé par un pseudo-pain (farines non-panifiables, levures chimiques, fours électriques), non seulement cet événement traumatisant n’a pas déclenché quelque mouvement de protestation et de défense comme il s’en est récemment produit un en faveur de l’école dite libre, mais littéralement personne n’en a parlé. »

— Guy Debord, Encyclopédie des nuisances, tome I, fascicule 5, 1985
Le pain blanc n'est plus un sucre lent, mais bel et bien un sucre rapide, avec un index glycémique élevé, qui provoque une forte décharge d'insuline et une hypoglycémie réactionnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:27

TAY La chouette effraie, Avigdor Le dalmatien et Benjamin L’âne d’Israël
ou Colére sur la Grande Jérusalem.

-" Le scaphandre autonome, qui offre au plongeur une complète liberté de mouvements, a été mis au point grâce à une suite d'inventions réalisées au cours du XIXe siècle et de la première moitié du XXe. Quant aux deux siècles qui ont précédé l'avènement de sa maturité (du XVIIIe siècle jusqu'en 1943) ils ont été essentiellement dominés par les scaphandres à casque, ou « scaphandres pieds lourds », qui reliaient le scaphandrier à la surface par un tube lui fournissant son air. Avant le XVIIIe, siècle l'homme plongeait déjà en apnée, et depuis la nuit des temps, mais il a toujours été limité par la durée et par la profondeur." s'exclame la chouette.

-"La cloche de Edmund Halley..." Réponds le Dalmatien.

-" Respirer l'air d'une réserve qu'il transporte sur lui, toujours à la pression de l'eau environnante, selon la profondeur.
Débiter l'air de sa réserve uniquement à sa demande, sans qu'un débit continu ne gâche son air pendant les expirations.
Évoluer dans le milieu aquatique de la façon la plus libre possible, sans câbles ni tubes le reliant à la surface. en ce qui concerne Israël, je suis le meilleur guide pour Israël et Jérusalem" voilà ce que hurle l’Âne sur la Chouette.

-" 68 on avançait. .....maintenant on recule les gens sur les plages sont devenus prudes même d ils arborent des piercings partout !! Plus de sein nus....la religion...(n importe laquelle....) est revenue." baragouine la Chouette :" Tu perds le contrôle, Ricominciare tutto domani a Parigi. (Alberto Giacometti),adresse toi en mongol tant que tu y es, tu me traite d'imbécile mais en Mongol, tu serai plus crédible !."

Le Dalmatien montre les dents mais il ne peut s'empêcher de dire ces mots vers Benjamin l’Âne:
-" 1943 : la maîtrise de l'autonomie et une pénurie d'essence... Est ce que tu es préparé à une telle éventualité... et les vêtements d'isolation thermique pour nos centrales solaires. Tu ignore les O.N.Usiens et tu crois donner l'illusion de séduire les serpents... Mais parmi ce monde, il en a tout un tas. Tu connais le Jour mais tu entends la Nuit. l'approvisionnement en air à bonne pression ;le rejet du dioxyde de carbone, toxique pour l'homme ;
l'augmentation de la pression de l'eau avec la profondeur qui empêche les mouvements d'inspiration du puit et du souffle (la pression à 10 m de profondeur est le double de la pression atmosphérique) ; la mobilité."

-"C'est l'Histoire de Jérusalem qui est en Jeu. Je ne peux me fier à une chouette de mauvaise augure. Sa République de l'Olivier et son juge peuvent être le prémices d'une dictature... Elle change les lois anciennes qui conduit nos règles... Je crois en ce que je vois..." disait Benjamin l'âne... Lorsque la chouette effraie lui coupa et dis ces propos et la Parole sous le regard effrayé de Avigdor le dalmatien.

-" Cataglyphis bombycinus, celles qui effrayèrent Attilla et Genghis Khan... Tel Ariel le Faucon; tu les oublie... Et en cela, tu t'attire la Colère de l’Éternel. Non, je ne les étudie pas ni ne cherche à les transformer en des esclavagistes... Elles sont une sources d'inspiration dans mes recherches... Je ne suis pas un savant fou, j'admire encore plus leurs disciplines... Une chose que vous ignorez encore ! Je n'oublie pas Jérusalem ! Course contre la montre si les chaleurs venaient à devenir entre les 50 à 70°C ! Depuis des siècles, elles s'y sont préparer et elles ont évoluer ! Bombycinus, fourmi des sables, elles ne sont pas esclavagistes, La République est une philosophie et une morale ! Ces fourmis sont une connaissance des innombrables vie qui peuples, les paysages terrestres et humains de la vie ! Te crois tu être au dessus de ses conquérants qui ont construis des empires éphémères et pourtant qui avait peur de la Cataglyphis bombycinus. Je te croyais plus Intelligent que le Roi de Riyad et de sa cour. Tel ces fourmis, Les Républiques d’Israël et de la Palestine ne reçoivent pas de sermon; elles construisent leurs histoires dans la compréhension du Vent, de l'Univers, de la Vie et de ses étoiles. Je le redis O Eternel, Jerusalem est scaphandre, du grec skaphe (barque) et andros (homme), elle est indivisible".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:29

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:42

Shawqi Shamoon. D’Erbil, capitale d’Irak-Kurdistan

Mon expérience date du 6 août 2014, lorsque j’ai vu des milliers d’hommes, de femmes et d’enfants fuir leurs maisons et leurs villes avec pour seul bien les vêtements sur leur dos. Beaucoup d’entre eux ont réussi à fuir à pied, le regard plein de peur et de terreur à cause du monstre qui les suivait. Ils ont laissé derrière eux tous leurs biens, leur histoire et leurs beaux souvenirs.

Malgré tout ce désespoir, j’ai été impressionné par la généreuse réaction de mes concitoyens.
À Erbil, ils ont aussitôt tout mis en oeuvre pour accueillir les fugitifs dans les paroisses, dans les jardins, dans les écoles, dans les structures inhabitées pour les protéger du chaud et du froid, de la pluie et du soleil, de la faim et de la soif.

J’ai vécu avec eux et j’ai vu leur souffrance physique, psychique et spirituelle. Ils ont lutté contre la tentation démoniaque du désespoir et quand on leur demandait comment ils allaient, ils répondaient: “Grâce à Dieu”. J’ai vraiment vu la main de Dieu se poser sur eux à travers les associations qui se sont donné du mal pour soulager leur souffrance.

À ce moment-là, j’ai ressenti l’exigence de faire connaître au monde ce que nous étions en train de vivre, et j’ai pensé communiqué avec l’agence ZENIT qui a aussitôt partagé notre souffrance avec le monde entier.
L’agence ZENIT a été pionnière pour donner la parole à notre souffrance. Elle est devenue une véritable voix qui criait dans le désir de l’indifférence pour exprimer et faire connaître la souffrance des réfugiés chrétiens d’Irak.
De cette douloureuse expérience, j’ai appris comment vivre avec mes frères dans la joie et dans la souffrance, et j’ai appris à remercier Dieu pour toutes ses grâces. J’ai appris à voir le monde autour de moi avec un regard d’amour. J’ai aussi appris à voir le monde avec les yeux de ZENIT.
Les mots ne suffisent pas pour exprimer la profondeur de cette expérience vécue aux côtés des réfugiés et pour décrire la souffrance d’un peuple chrétien contraint à devenir nomade.
Shawqi Shamoon

D’Erbil, capitale d’Irak-Kurdistan

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:48

Soutien destiné à l’éducation en Jordanie

Le 24 janvier 2014
Camp de réfugiés de Zaatari (Jordanie)


On estime que 35 pour cent des réfugiés syriens se trouvant dans des collectivités d’accueil en Jordanie sont des enfants d’âge scolaire qui fréquentent maintenant les écoles publiques de Jordanie. Cela exerce une énorme pression sur le système d’éducation jordanien qui, avant même la crise des réfugiés, connaissait déjà des difficultés en matière de ressources et de capacité.

Le gouvernement du Canada est résolu à répondre aux besoins des personnes qui subissent les contrecoups de la crise syrienne. À cette fin, le 24 janvier 2014, le Premier ministre Stephen Harper a annoncé le Projet de promotion de l’apprentissage, de l’autonomisation et du jeu de même que l’octroi d’un soutien de 5 millions de dollars pour l’éducation des enfants vivant dans les collectivités jordaniennes les plus touchées par le conflit en Syrie.

Le Projet de promotion de l’apprentissage, de l’autonomisation et du jeu d’Affaires étrangères, Commerce et Développement Canada se concentrera sur :
•la remise en état des salles de classe, des installations sanitaires et des aires de jeu;
•le soutien à l’éducation des enfants réfugiés ainsi que des enfants et des jeunes Jordaniens par la formation de plus de 1 500 enseignants et formateurs à l’utilisation d’une méthodologie d’apprentissage innovatrice fondée sur le jeu;
•l’amélioration du milieu d’apprentissage pour les enfants et les jeunes participants;
•la présence accrue des enfants et des jeunes dans des rôles de leader à l’école et dans la communauté;
•la promotion, auprès de la société civile et des municipalités, du recours plus fréquent au Sport au service du développement en vue de contribuer aux objectifs de développement nationaux.

Ce projet est entrepris en partenariat avec Right to Play, une organisation internationale qui se sert du pouvoir de transformation du jeu afin d’éduquer les enfants qui font face à l’adversité et de favoriser leur autonomisation. Right To Play utilisera sa méthodologie d’apprentissage innovatrice fondée sur le jeu afin de former des enseignants et des formateurs sur l’utilisation efficace de différentes techniques visant à favoriser la réussite des enfants et des jeunes, à créer un environnement d’apprentissage amusant et à atteindre des objectifs d’apprentissage.

Right To Play aide un million d’enfants par semaine dans plus de 20 pays à acquérir des aptitudes essentielles à la vie quotidienne et à s’assurer un avenir meilleur, tout en suscitant des changements sociaux durables. Fondé en 2000 par le quadruple médaillé d’or olympique et entrepreneur social Johann Olav Koss, Right To Play est un organisme à but non lucratif dont le siège social est à Toronto.

Le soutien accordé à ce projet s’inscrit dans les 75 millions de dollars destinés au développement de la Jordanie annoncés par John Baird, ministre des Affaires étrangères, le 16 juin 2013.

--------------------------------------------------------------------------------
Cabinet du Premier ministre - Communications

----------------------------------------------------------------------------------------------------------
NASA and its International Space Station partners have announced the crew members for missions to the orbiting laboratory in 2017. The selection includes first-time space flyer NASA astronaut Scott Tingle and veteran Randy Bresnik.

“There’s so much going on aboard the space station at this point, so many science experiments and technology demonstrations,” said Chris Cassidy, chief of the Astronaut Office at NASA’s Johnson Space Center in Houston. “Scott and Randy have their work cut out for them, but I have no doubt they’ll do excellent jobs.”

Tingle is a member of NASA’s 2009 astronaut class and will fly with cosmonauts Ivan Vagner, who is also a first-time flier, and veteran Alexander Skvortsov, both of the Russian space agency Roscosmos. They will launch in September 2017. The three will join the station’s Expedition 53 crew of NASA astronaut Jack Fischer, ESA (European Space Agency) astronaut Paolo Nespoli and Roscosmos cosmonaut Fyodor Yurchikhin.

Tingle, a captain in the U.S. Navy, was born in Attleboro, Massachusetts, but considers Randolph, Massachusetts, his home. He was commissioned as a naval officer in 1991 and earned the gold wings of a naval aviator in 1993. He has accumulated more than 4,000 hours in 48 types of aircraft, 700 carrier landings and 54 combat missions.

Tingle earned a bachelor’s degree in mechanical engineering from Southern Massachusetts University in Dartmouth in 1987, and a master’s degree in mechanical engineering, with a specialty in fluid mechanics and propulsion, from Purdue University in West Lafayette, Indiana, in 1988. He also is a 1998 graduate of the Navy Test Pilot School.

Bresnik’s mission will begin in November 2017, when he and his crewmates Sergey Ryazansky of Roscosmos and Norishige Kanai of the Japan Aerospace Exploration Agency (JAXA) will join Tingle, Skvortsov and Vagner on the station for Expedition 54.

Bresnik, who considers Santa Monica, California, to be his hometown, is a retired colonel in the U.S. Marine Corps. Bresnik received his commission in May 1989 and was designated a Marine Corps aviator in 1992. He flew the F/A-18 Hornet in support of Operation Southern Watch and Operation Iraqi Freedom. He has accumulated more than 6,000 hours in 81 types of aircraft.

Bresnik was selected as an astronaut in May 2004. His first spaceflight was in November 2009 aboard space shuttle Atlantis for STS-129, which lasted 11 days. The flight was the 31st shuttle flight to the space station, during which Bresnik conducted two spacewalks totaling 11 hours and 50 minutes.

Bresnik graduated from The Citadel in Charleston, South Carolina, in 1989 with a bachelor’s degree in mathematics, and earned a master’s degree in aviation systems from the University of Tennessee, Knoxville, in 2002. He is also a 2008 graduate of the U.S. Air Force Air War College.

The crew comprising Expedition 53 will be:

Jack Fischer, NASA
Paolo Nespoli, ESA
Fyodor Yurchikin, Roscosmos
Scott Tingle, NASA
Alexander Skvortsov, Roscosmos
Ivan Vagner, Roscosmos

The crew comprising Expedition 54 will be:

Scott Tingle, NASA
Alexander Skvortsov, Roscosmos
Ivan Vagner, Roscosmos
Randy Bresnik, NASA
Sergey Ryazansky, Roscosmos
Norishige Kanai, JAXA

The space station is a convergence of science, technology and human innovation that enables us to demonstrate new technologies and make research breakthroughs not possible on Earth. It has been continuously occupied since November 2000 and, since then, has been visited by more than 200 people and a variety of international and commercial spacecraft. The space station remains the springboard to NASA's next giant leap in exploration, including future missions to an asteroid and Mars.

Follow Scott Tingle on Twitter at:

http://www.twitter.com/Astro_Maker

Randy Bresnik will post updates on social media using #AstroKomrade at:

http://twitter.com/space_station

and

http://www.instagram.com/iss/

For Twitter updates from all NASA astronauts, follow:

http://www.twitter.com/NASA_Astronauts

-end-

Kathryn Hambleton
Headquarters, Washington
202-358-1100
kathryn.hambleton@nasa.gov

Jenny Knotts
Johnson Space Center, Houston
281-483-5111
norma.j.knotts@nasa.gov


_________________
Kounak le chat....

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:49

Ottawa, Ontario
8 February 2016

The Prime Minister, Justin Trudeau today announced Canada’s new policy to address the ongoing crises in Iraq and Syria and the impact they are having on the surrounding region. It will make a meaningful contribution to the Global Coalition’s fight against the Islamic State of Iraq and the Levant (ISIL), while strengthening the ability of regional governments and local authorities to defend themselves, and rebuild over the long-term.

It is a whole of government approach that enlists several federal departments to work closely together to enhance security and stability, provide vital humanitarian assistance, and help partners deliver social services, rebuild infrastructure and good governance.

On the security front, Canada looked at how the Canadian Armed Forces (CAF) could best contribute in the fight against ISIL in the region within the Global Coalition. In keeping with the mandate the government received from Canadians last fall, the government will focus on training and advising local security forces to take their fight directly to ISIL.

To this end, additional military resources will be dedicated to supporting Coalition partners at various headquarters and to training, advising and assisting Iraqi security forces in their efforts to degrade and defeat ISIL. While Canada will cease air strike operations no later than February 22, 2016, aerial refueling and surveillance activities will continue. As well, stabilization and counter-terrorism measures and chemical, biological, radiological and nuclear security programming in the region will be enhanced

To help address the protracted and tragic crises in the region, Canada will focus on meeting the basic needs of those most impacted by the conflicts in Iraq and Syria, including refugees who have fled to neighbouring countries. We will also work with international partners to build local capacity in communities and countries hosting large numbers of refugees, such as Lebanon and Jordan. Activities will include helping partners: provide education, healthcare and sanitation; maintain and repair infrastructure; promote employment and economic growth; and foster good governance.

Canada must do more to help find a diplomatic solution to the crises in Syria and Iraq. An enhanced presence on the ground will allow Canada to increase its engagement with local and international partners and participate more actively in multilateral efforts to resolve the crises and restore stability in the region.

The Government of Canada will contribute more than $1.6 billion over the next three years towards its new approach to security, stabilization, humanitarian and development assistance in response to the crises in Iraq and Syria, and their impact on Jordan and Lebanon.

Quotes

“Our new policy in Iraq, Syria and the surrounding region reflects what Canada is all about: defending our interests alongside our allies, and working constructively with local partners to build real solutions that will last. We will work with allies to defeat ISIL and the terrorist threat it represents. At the same time, we will help address the needs of millions of vulnerable people while helping lay the foundations for improved governance, economic growth and longer-term stability.”
- The Rt. Hon. Justin Trudeau, Prime Minister of Canada

“Our new approach to Iraq, Syria and the surrounding region will be challenging and dangerous at times. There will be lessons learned as we adapt to changing circumstances on the ground. I am confident that we are up to these challenges and that we will show the world all that Canada can accomplish in a crisis situation.”
- The Rt. Hon. Justin Trudeau, Prime Minister of Canada
- See more at: http://pm.gc.ca/eng/news/2016/02/08/prime-minister-sets-new-course-address-crises-iraq-and-syria-and-impacts-region#sthash.bohKbh9Q.dpuf

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 3:49

Extrait de Le vol du corbeau ou Nicosie par Tignard Yanis

Lueur d’un père.


1° Strophe.


Dans la lueur, présent il est.

Présent d’être devenu où.

Couvert de feuilles d’hêtres.

Séparé d’un cri du loup.


2 ième Strophe.

Le pont est couvert d’un ide.

Un cri, une pensée et une lettre.

Cet être a puisé un puit.

La route est là devant lui.

Troisième Strophe.

Combien, tu as voulu compter.

Livrant les butins aux premiers.

Le jour lui, malgré les plaintes,

S’est levé pour les chaumières.

Quatrième strophe.

Un corbeau cri et il entends.

Là, un homme fait un signe.

Ils se regardent d’une mine.

Puis ils se signent en ligne.






La mort et la société.

Première.

« Ouvre ton bec béant vers mes humeurs, ici. »

« Le lieu n’est pas l’endroit pour commettre tel choix ;

Toi, tu es là ; telles les arrogances d’une oie. »

« Qui es-tu ? Il a eu honte d’être aux lits. »


Deuxième.

« Pauvre jalouse, il a eu une jalousie ; Hein. »

« Je le hais. » dit-elle. « Bouc ou pan. » a-t-il dit.

« Flûtiste ; il est englué dans une haleine ;

Il est immonde face aux complexes de tes mains. »

Troisième.


Au loin, l’histoire écoute les maux d’une femme.

« Réponds, homme. » dit-elle ; « Donne- moi. ». Dit-il.

« Son cœur, son bras ou son dos. » Chante Anne.

Ils se regardent ; ils les voient immobiles.








L’araignée et la tourterelle.

« Tu es plus faible que le faucon. » : Dit l’araignée

« Je suis plus tranchante que la mante religieuse. » Réponds la tourterelle.



Au cœur de l’age.

« Chapitre 56 ; Verset 35 : L’événement. » : S’écrit Monsieur Yanis Tignard.

« Chapitre XIL ; Verset 33 : Joseph. » : S’écrit le roi des jordaniens, Le 9 août 2003.

« Chapitre LXVII ; Verset 2 : L’empire. » : Réponds le roi en sueur.

« Chapitre LXVII ; Verset 13 : L’empire » : rétorque Yanis

« Chapitre XIL ; Verset 32 : Joseph. » : Dit Le roi des jordaniens.

« La République est contre le viol et la torture ; son jugement est inspirés de l’écriture de ses

anges et des hommes. Les prophètes nous rappellent notre nature. » : Dit Yanis.



Le vol du corbeau ou Nicosie

Le vol habité et les sondes spatiales.

La chine a repris sa revanche sur le monde des occidentaux. Là voilà qui s’écrie
: C’est le retour de la conquête spatiale. L’Europe possède toujours Ariane et ses alliances
Mais est ce suffisamment d’importance quand les grandes puissances s’arrachent les possibilités d’exploitation du système solaire.

Mais les chinois ont été plus fort sur la créativité : Une fusée, une capsule et un module.
Or, la capsule est là haut et laisse imaginer la volonté de faire mieux. Mon orgueil serai de reprendre mes travaux : mais qui s’en intéresse.

Voilà les russes et les américains prévenus sur la teneur du programme spatiale chinois :
Les six prochains mois seront très instructifs. Si j’étais la NASA, Je me dirai que si je les regarde : Ils marcheront sur Mars les premiers. Pour la survie de l’homme, les chinois viennent de lancer une grande gifle à l’ensemble des petites ou grandes puissances. Ils partent à la conquête de l’espace.

On parle d’une station chinoise en orbite autour du soleil : Ils éprouvent leur sens sur la gravité et savent en mesurer les risques. On peut dire qu’ils ont construit le premier vaisseau spatiale ; çà n’est ni un Soyouz et ni une navette.

Peuvent-ils établir de plus grands vaisseaux ?

Cà est un secret mais voilà qui sonnent le réveil de certains : Les américains, les indiens et le
Commonwealth.

Sinon… Les chinois seront point et mains liées pourtant ils ont démontré la force de leur réflexion.

Je félicite les chinois de cet heureux événement tout en déplorant qu’en Europe, ce soit le profit qui l’a emporté sur les possibilités que comportent Ariane et l’Europe sur le domaine scientifique et des transports. Je crois que les chinois veulent habiter dans l’espace et seront assez intelligent tout comme les américains pour utiliser les possibilités de la fusée Ariane.

TAY




C’est les plus mauvais mots. Et, pourtant nous pouvons choisir.

Oui a la grève et non a l’esclavage. Je t’embrasse le service public.

A l’appel des verbes, qui pourrait contenir, la parole n’est pas de contenir.

Mouettes sont dévorés par les renards ; finis n’est pas finir.

2ieme strophe.

O cœurs ravagés, par temps et virus, celui des filles de l’ogre méchant voulant dévorer.

Alléluia, o mon peuple, me voilà dans la lassitude des plus grand âges : je le peux.

Comment ceux qui n’ont, plus le goût des plus grands affamer des pieux.

Les vaches sont là et mangent des foins. Coquin a été l’être des absorbés : Arborer.

3ieme des remarques.

Ils se sont élevés dans le cri des plus grandes douleurs. Ces hommes, épris de connaissance,

Connurent la joie d’être une couverture. Par le dieu, les concrets affirment dans les aisances.



Le sphinx est un papillon de nuit, dans les contes il possède le pouvoir de connaissance.

Dans les forets vivants ou imaginaires le papillon vole dans la nuit.

On le retrouve. Ça arrive qu’il soit vivant. Je le jure. L’âme est collective, l’intelligence est

Diverse et adapté pour la connaissance.


Alors, réponse d’un hérisson sur le noble clergé, connaître la situation. Un jour sur le fleuve,

J’y ai vu un ruisseau et une nuit devant un ruisseau j’y ai vu un fleuve.

La montagne du destin donne lieu à souffrance et bonheur. Le disciple doit devenir celui, être

L’homme d’un jour : Les manifestations et l’écoute.

La grève m’a apporté les faits que elle est indivisible de la République. Après tout, ici

N’importe qui peut accomplir ses fantasmes mystiques et ses croyances. Il y a un doute, c’est

Au sujet du ras-le-bol. L’école est la connaissance et cela montre votre droit à manifesté dans

La république de France : Les livres de justice, la médecine, l’aménagement, les ordinateurs,

Les sectes d’accord.

Mais je possède une chatte et je porte le sang de ma famille. Je le dit en toute amitié à

L’ensemble des clergés. Dieu est indivisible de la république et la géographie est la

Connaissance des savoirs. Bientôt, l’astronomie sera le synonyme de géographie. Cela devrai

être une première mesure. L’avenir de l’homme sera d’être au cœur même du berceau de la

connaissance.

Oui à la grève et non à l’esclavage.





Le vol du corbeau ou Nicosie.


_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 20 Aoû à 4:01

Véritis Ciconia, la Cigogne verte ou la Lune
Constitution sur Le Secourisme et les Séismes.
Le juge Suprême de la République de l'Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Ecoutez et faire signe aux scribes de Justice d'écrire : Les Hommes et les prophètes ont toujours condamné les peuples qui n'écoutent que les plus brave d'entre-eux.

Ces Hommes condamnent l'ingratitude, insouciance et le mépris... Ils rappellent les choses... Pour un enfant, Dieu est incarné dans le vent. Alors le prophète condamne les profiteurs et les ignorants.

Celui qui peut prétendre être la République, c'est celui qui veut rassembler autour d'un peuple et d'un enseignement... Ouvrir les Portes aux Laïques...

Pour cela, il faut réellement avoir une vision et une anticipation : Voir la Pauvreté et entendre l'embouteillage. Croire en Yahvé, celui qui n'a pas d'image, L’Éternel ! Celui qui a entendu sa naissance...


Non à l'Esclavage, Non à la Pauvreté, Non à la Torture , Non aux viols physiques et moraux, Non à la Séquestration...
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t75-la-chouette-et-le-sacrifice

Se préparer à notre vérité, la connaissance est un outil. Le feu de l’Éternel est un phare où les marins ont un repaire. Ses étoiles, sa matière permettent aux sextants de trouver sens dans l’intrigante tempête... Sans roses des sables, la boussole n'indique rien ! Entendre sa plainte et sa soif de République... L'Egalité et ses Enfants ou le Peuple

TAY
La Chouette Effraie
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
------------------------------------------------------------------------------------------------------
La naissance de Marseille par cette danseuse qui choisi son marié autour d'un feu
m'inspire de la force de la Nature sur le pouvoir... Ainsi Naquit le cercle de feu...
Par cette reconnaissance de de la citoyenneté féminine, elle acquiert de pouvoir choisir des mariés ou mariées en dehors de la cité... Ainsi Naquit le cercle de Feu et la restitution du vote des femmes dans les démocraties dite antiques. Le Contrat de Personne en Danger et les Ouvertures de la Justice et de l'Hygiène.

http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t75-la-chouette-et-le-sacrifice


TAY
La chouette effraie
---------------------------------------------------------------------------------------------------------

6 Μαΐου 2016

Στις 20-21 Μαΐου το α2-innohub στην Αθήνα και το π1-innohub στην Πάτρα ανοίγουν ταυτόχρονα τις πόρτες τους για να υποδεχτούν σε ένα δημιουργικό μαραθώνιο φοιτητές, νέους επιστήμονες, μηχανικούς, προγραμματιστές, νέους επαγγελματίες, δημιουργικούς ανθρώπους, οι οποίοι θα συναγωνιστούν σε ομάδες για την επίλυση των 54 προκλήσεων του παγκόσμιου διαγωνισμού ActInSpace με τη χρήση διαστημικών δεδομένων, δημιουργώντας σε 24 ώρες ένα καινοτόμο σχέδιο με ρεαλιστική λύση για την βέλτιστη αντιμετώπιση αυτών των προκλήσεων.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t19-gaia-ou-l-australie-et-le-mexique
Ο διαγωνισμός είναι ανοιχτός στο κοινό και δεν υπάρχει κόστος συμμετοχής, ωστόσο απαιτείται προεγγραφή.

Σκοπός του είναι η δημιουργία νέων καινοτόμων ιδεών και επιχειρηματικών πρωτοβουλιών με την αξιοποίηση διαστημικών τεχνολογιών και η καλλιέργεια του επιχειρηματικού πνεύματος.

Οι διαγωνιζόμενοι καλούνται να επιλέξουν μεταξύ των προκλήσεων, αυτή που τους ταιριάζει, και με την καθοδήγηση εμπειρογνωμόνων και διακεκριμένων μεντόρων να δημιουργήσουν το δικό τους project, το οποίο θα παρουσιάσουν σε επιτροπή στο τέλος της ημέρας.

Ο νικητής που θα αναδειχτεί από τον εθνικό διαγωνισμό στην Αθήνα και Πάτρα θα εκπροσωπήσει την Ελλάδα στον Ευρωπαϊκό τελικό στην Τουλούζη στις 29 Ιουνίου 2016.

Τελικό έπαθλο

Η νικήτρια ομάδα του παγκόσμιου τελικού του ActInSpace θα κερδίσει μια πτήση σε συνθήκες μηδενικής βαρύτητας με το αεροσκάφος όπου εκπαιδεύονται οι αστροναύτες της Novespace. Ακόμα μεταξύ των βραβείων περιλαμβάνονται ένα Voucher αξίας 100.000€ για δορυφορικά δεδομένα από την Airbus Defence and Space, ενώ ένας μεγάλος αριθμός ομάδων θα λάβει υποστήριξη για την περαιτέρω ανάπτυξη της ιδέας του και τη δημιουργία της δικής του start-up.

Εγγραφή

Οι ενδιαφερόμενοι σε Αθήνα και Πάτρα μπορούν να δηλώσουν συμμετοχή έως την Κυριακή 15 Μαΐου 2016: http://www.actinspace.org/en/inscription

To ΑctInSpace, που φέτος πραγματοποιείται ταυτόχρονα σε 27 πόλεις παγκοσμίως, διοργανώνεται από την Ευρωπαϊκή Υπηρεσία Διαστήματος (ESA), τη Γαλλική Υπηρεσία Διαστήματος (CNES), και το ESA BIC Sud France και υποστηρίζεται από την Airbus Defence and Space, την Airfrance/KLM και τη Novespace.

O εθνικός διαγωνισμός του ActInSpace υλοποιείται υπό το συντονισμό του Corallia, φορέα συντονιστή του si-Cluster, με την ευγενική χορηγία των μελών του si-Cluster: Alma Technologies, ESS, Planetek Hellas και GET, την υποστήριξη της ΕΒΙΔΙΤΕ, του IEEE SB NTUA και του IEEE SB University of Patras, την τεχνική υποστήριξη της Lancom και χορηγό επικοινωνίας το The TOC.

Διαβάστε ολόκληρο το Δελτίο Τύπου του si-Cluster εδώ.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Ven 23 Sep à 9:33

23 Σεπτεμβρίου 2016

Όπως κάθε χρόνο έτσι και φέτος σας περιμένουμε όλους στη Βραδιά του Ερευνητή, στις 30 Σεπτεμβρίου, για να ανακαλύψετε τι μπορεί να κάνει η επιστήμη και η έρευνα για ένα καλύτερο μέλλον.

H Βραδιά του Ερευνητή, η μεγαλύτερη γιορτή για την επιστήμη και την έρευνα που διοργανώνεται κάθε χρόνο σε περισσότερες από 300 πόλεις σε όλη την Ευρώπη, κλείνει φέτος τα 11 της χρόνια. Στην Ελλάδα διοργανώνονται εκδηλώσεις σε δέκα πόλεις από δύο επιστημονικές κοινοπραξίες:

Η κοινοπραξία RENA οργανώνει βραδιές στις πόλεις: Αθήνα (ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος) – Κόρινθος – Πύλος – Ξάνθη – Ηράκλειο (Θαλασσόκοσμος)
Η κοινοπραξία IRENE οργανώνει βραδιές στις πόλεις: Αθήνα (ΕΜΠ) – Θεσσαλονίκη – Λάρισα – Πάτρα – Ηράκλειο (ΙΤΕ) – Ρέθυμνο (ΙΤΕ)

Μέσα από παρουσιάσεις, πειράματα, δρώμενα ειδικά σχεδιασμένα για μαθητές, εργαστήρια για εκπαιδευτικούς, διαγωνισμούς και ποικίλες πρωτότυπες εκδηλώσεις, η έρευνα ανοίγει τις πόρτες της στον χώρο της εκπαίδευσης αλλά και στο ευρύτερο κοινό, δίνοντας του την ευκαιρία μιας άμεσης προσέγγισης με τους ανθρώπους της επιστήμης.

Πριν την κεντρική εκδήλωση, έξι μικρότερες εκδηλώσεις θα προηγηθούν για την καλύτερη γνωριμία του κοινού με τους στόχους και τους επιστημονικούς φορείς της διοργάνωσης: το ΕΚΕΦΕ «Δημόκριτος», το Εθνικό Αστεροσκοπείο Αθηνών, το Ερευνητικό Κέντρο «Αθηνά», το Εθνικό Ίδρυμα Ερευνών, το Ινστιτούτο Παστέρ και το ΕΛΚΕΘΕ στην Ανάβυσσο!

Συγκεκριμένα στην Αθήνα στο ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος (Αγία Παρασκευή), στην Αίθουσα Θέμις Παραδέλλης (Κτήριο 6) 1ος όροφος, από τις έξι το απόγευμα μέχρι τα μεσάνυχτα, το κοινό θα έχει την ευκαιρία να γνωρίσει από κοντά τους ερευνητές, να ενημερωθεί για το ερευνητικό έργο τους, να πάρει μία γεύση από την καθημερινότητά τους και να χαρεί τη μαγεία των επιστημών. Το παρών θα δώσει και φέτος ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος, ESA, με μια ποικιλία δράσεων και παρουσιάσεων. Πληροφορίες ΕΔΩ.

Στον καταπράσινο εξωτερικό χώρο του Δημόκριτου, ανάμεσα στα δέντρα, αλλά και σε κατάλληλα διαμορφωμένες αίθουσες, θα έχουν στηθεί πειραματικές επιδείξεις και διαδραστικά παιχνίδια από τα μεγαλύτερα ερευνητικά κέντρα και φορείς της χώρας για μικρούς και μεγάλους

Μέσα από παρουσιάσεις, πειράματα, συζητήσεις, προβολές, παιχνίδια, ειδικά σχεδιασμένα για το ευρύ κοινό, παιδιά και γονείς έρχονται σε επαφή με τον άγνωστο κόσμο του ερευνητή, τον τρόπο δουλειάς του και τους χώρους που κινείται.

Ποιος είναι ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος;

Η Δρ. Γεωργία Δοξάνη, ειδική σε θέματα τηλεπισκόπησης και ερευνήτρια στο Επίγειο Τμήμα Λειτουργίας των Αποστολών στον τομέα προγραμμάτων Παρατήρησης της Γης στο ESRIN, ESA, θα παρουσιάσει στο κοινό τον Οργανισμό και τις δραστηριότητες του.

Η ομιλία θα πραγματοποιηθεί στο κεντρικό αμφιθέατρο με τίτλο: «Ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος: Επιτεύγματα και Προοπτικές».
Μαθαίνοντας για την παρατήρηση της Γης

Ο δικός μας πλανήτης

Ο πλανήτης μας, η Γη, είναι μοναδικός στο ηλιακό μας σύστημα, καθώς σφύζει από ζωή και είναι γεμάτος θαυμάσια τοπία. Είναι άλλωστε και το δικό μας σπίτι. Παρατηρώντας τον με μια διαφορετική ματιά, μέσα από μια πληθώρα δορυφόρων μπορούμε να τον προστατεύσουμε, να βοηθήσουμε στη τη διατήρηση της μοναδικότητας του αλλά και να διευκολύνουμε πολλές καθημερινές μας δραστηριότητες. Μέσα από το παιχνίδι με τις εικόνες της Γης από το διάστημα, θα ανακαλύψετε παρέα με τους ερευνητές μας, τη σημασία παρατήρησης της Γης από τους διάφορους δορυφόρους.

Ταξίδι στον Κόκκινο Πλανήτη

Επίσης,στο φετινό μας ταξίδι θα πατήσουμε στον Άρη, ακολουθώντας την φιλόδοξη αποστολή ExoMars, η οποία θα εξερευνήσει την ύπαρξη ζωής στον κόκκινο πλανήτη.

Το κοινό μέσα στην Αίθουσα παρακολουθεί τις παρουσιάσεις της ESA

Μαγειρεύοντας έναν ... κομήτη

Έπειτα οι μικροί μας φίλοι θα γίνουν για λίγο διαστημικοί μάγειρες, μαγειρεύοντας με απλά υλικά έναν κομήτη, ενώ παράλληλα θα ακούσουν την συναρπαστική ιστορία της Rosetta και των κατορθωμάτων αυτής και του μικρού ρομπότ που προσεδαφίστηκε στον κομήτη 67P, Philae.

Μία βόλτα στον Διαστημικό Σταθμό

Θα πάμε, επίσης, μια βόλτα από το διαστημικό σταθμό, για να παρατηρήσουμε την έρευνα και την ζωή των αστροναυτών εκεί και θα γνωρίσουμε πώς δουλεύουν οι αστροναύτες σε συνθήκες έλλειψης βαρύτητας τόσο μακριά από το σπίτι μας, τη Γη.

Το πρόγραμμα της εκδήλωσης έχει ως ακολούθως:

17:30-18:00 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

18:15-18:45 "Η Γη από το διάστημα" Διαδραστικό παιχνίδι (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

19:00-19:20 "ExoMars - Προς Αναζήτηση Ζωής στον Κόκκινο Πλανήτη" παρουσίαση (διάρκεια 20min)

19:30-19:50 "Μαγειρεύοντας έναν κομήτη" παρουσίαση/εργαστήριο (διάρκεια 20min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

20:00-20:20 "Μαγειρεύοντας έναν κομήτη" παρουσίαση/εργαστήριο (διάρκεια 20min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

20:30-20:50 "ExoMars - Προς Αναζήτηση Ζωής στον Κόκκινο Πλανήτη" παρουσίαση (διάρκεια 20min)

21:00-21:30 "Η Γη από το διάστημα" Διαδραστικό παιχνίδι (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

21:45-22:15 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

22:30-23:00 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

*μπορεί να γίνουν μικρές αλλαγές στο πρόγραμμα. Μπορείτε να ενημερώνεστε απευθείας από την ιστοσελίδα των διοργανωτών.

** Για τις προκρατήσεις και οποιαδήποτε άλλες πληροφορίες, μπορείτε να απευθυνθείτε στο τμήμα Οργάνωσης και Παραγωγικότητας του ΕΚΕΦΕ «ΔΗΜΟΚΡΙΤΟΣ» , e-mail : communications@central.demokritos.gr, τηλ. 210-650 3079, 210-650 3015, 210-650 3002.

Σας περιμένουμε όλους για μια υπέροχη Βραδιά του Ερευνητή, γεμάτη εκπληκτικές εικόνες, συναρπαστικές περιγραφές και πολλή διαστημική επιστήμη!

Ακολουθήστε μας στο Twitter @ESA_Hellas για όλες τις τελευταίες ενημερώσεις στο πρόγραμμα αλλά και εξελίξεις ζωντανά κατά τη διάρκεια της Βραδιάς. Μπορείτε κι εσείς να συμμετέχετε κάνοντας tweet στο hashtag #rengreece.

Σημείωση: Οι πολίτες με τις οικογένειες και τα παιδιά τους θα μπορούν να επισκέπονται μεμονωμένα το ΕΚΕΦΕ «ΔΗΜΟΚΡΙΤΟΣ» στις 30 Σεπτεμβρίου από τις 18.00 έως τα μεσάνυχτα. Απαραίτητη προϋπόθεση είναι να κάνουν εγγραφή μέσω της φόρμας ΕΔΩ, αν επιθυμούν ξενάγηση στα εργαστήρια.
Για τις υπόλοιπες δραστηριότητες που θα λάβουν χώρα, δεν χρειάζεται εγγραφή.

Σημαντικές πληροφορίες

Χώρος Διεξαγωγής: ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος (Αγία Παρασκευή), Αίθουσα Θέμις Παραδέλλης (Κτήριο 6) 1ος όροφος

Ώρα: 18:00 - 00:00

Είσοδος: Ελεύθερη για όλους

Ενημέρωση μέσω της ιστοσελίδας Βραδιά του Ερευνητή και στο www.facebook.com/rengreece
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Ven 28 Oct à 7:25

Lettre du Marquis de Sade à madame de Sade

Aujourd'hui je n'ai plus personne ; il semble que toute la nature soit morte pour moi !

Le Marquis de Sade, de son vrai nom Donatien Alphonse François de Sade, est un auteur particulièrement célèbre par la dualité entre érotisme et cruauté qui réside dans son œuvre. Libertin assumé, cette lettre nous prouve que le Marquis aimait tout particulièrement son épouse, malgré ses mœurs légères.

6 mars 1777

Oh ! ma chère amie, quand mon horrible situation cessera-t-elle ? Quand me sortira-t-on, grand dieu ! du tombeau où l’on m’a englouti tout vivant ? Il n’est rien d’égal à l’horreur de mon sort ! rien qui puisse peindre tout ce que je souffre, qui puisse rendre l’inquiétude qui me tourmente et les chagrins qui me dévorent ! Je n’ai ici pour moi que mes larmes et mes cris ; mais qui que ce soit ne les entend… Où est le temps où ma chère amie les partageait ? Aujourd’hui je n’ai plus personne ; il semble que toute la nature soit morte pour moi ! Qui sait si tu reçois seulement mes lettres ? Aucune réponse à la dernière que je t’ai écrit[e] me prouve bien qu’on ne te les donne pas et que c’est pour amuser mon chagrin ou voir ce que je pense qu’on me permet de t’en écrire. Nouveau raffinement inventé sans doute par la rage de celle qui me poursuit ! Qu’augurer de tant de cruauté ? Juge un peu dans quel état ma pauvre tête doit être. Un faible espoir m’a soutenu jusqu’ici, a calmé les premiers moments de mon terrible chagrin : mais tout sert à le détruire et je vois bien, au silence où l’on me laisse et à l’état dans lequel je suis, qu’on ne veut que ma perte. Si c’était pour mon bien, s’y prendrait-on ainsi ? On doit bien sentir que la sévérité que l’on emploie avec moi ne peut que me tourner l’esprit et qu’il n’en peut, par conséquent (à supposer qu’on voulût me conserver), résulter qu’un grand mal. Car je suis bien sûr de ne pas tenir un mois ici sans devenir fou : c’est ce que l’on veut, sans doute, et cela s’accorde à merveille avec les moyens qu’on proposait cet hiver. Ah ! ma chère amie, je ne vois que trop bien mon sort ! Souviens-toi de ce que je t’ai dit quelquefois, que l’on voulait me laisser finir en paix mes cinq ans, et puis… Voilà l’idée qui me tourmente et qui me fait mourir. S’il est en ton pouvoir de me calmer sur cela, fais-le donc, je t’en conjure, car mon état est des plus affreux, et tu en aurais pitié, j’en suis sûr, si tu pouvais le bien comprendre tel qu’il est. Je ne doute pas non plus qu’on ne travaille à vouloir nous séparer ; ce serait là le dernier coup qu’on pourrait me porter, et je n’y survivrais pas, sois-en sûre. Je te conjure de t’y opposer de toutes tes forces et de te bien convaincre que nos enfants en deviendraient les premières victimes ; il n’y a pas d’exemple d’enfants heureux de la mésintelligence de leurs père et mère. Ma chère amie, tu es tout ce qui me reste sur la terre : père, mère, sœur, épouse, amie, tu me tiens lieu de tout, je n’ai que toi ; ne m’abandonne pas, je t’en supplie, que ce ne soit pas de toi que je reçoive le dernier coup de l’infortune.

Est-il possible, si l’on a quelque bon dessein, que l’on ne sente pas qu’on gâte tout par cette punition. Imagine-t-on que le public ira approfondir ? Il dira seulement : Il fallait bien qu’il fût coupable, puisqu’il a été puni. Quand il y a un délit prouvé, on se sert de ces moyens-là, ou pour calmer un parlement, ou pour l’empêcher de prononcer ; mais lorsqu’il est certain qu’il n’y a pas de délit et que le prononcé a été le comble du délire et de la méchanceté, on ne doit pas punir, parce qu’alors on gâte tout le bien qu’on pourrait faire en anéantissant l’arrêt, et l’on prouve clairement que la faveur seule a agi, que le délit a existé, et qu’on a prié le roi de le punir pour éviter que le parlement ne le fît. Or je défie qu’il y ait rien de pis à faire contre moi que cela, c’est me perdre pour toute ma vie ; et ta mère en a eu il y a quelques années un bon exemple, que le militaire et le public ne prenai[en]t jamais le change sur cela et qu’il[s] voyai[en]t toujours du mauvais œil celui qui s’était mis dans le cas de la punition, soit du roi, soit du parlement. Mais voilà comme elle est : lorsqu’il est question d’agir, elle se livre, on la trompe, et on finit par me faire beaucoup plus de mal qu’elle n’avait souvent voulu. C’est l’histoire du Saint-Vincent, dis-lui que je la prie de s’en souvenir ; il y en a quelqu’autre qui joue ici le même rôle et qui n’est même pas difficile à deviner.

Enfin, ma chère amie, tout ce que je te demande en grâce, c’est de m’arracher d’ici le plus tôt possible, à quelques prix que ce soit, car je sens qu’il ne m’est plus possible d’y résister. On te dit que je suis très bien ; ça te calme, à la bonne heure, j’en suis fort aise. Je ne te détromperai pas, parce que ça m’est défendu : voilà tout ce que je te puis dire. Souviens-toi seulement que je n’ai jamais enduré une situation pareille à celle que j’éprouve aujourd’hui et que, dans les circonstances où j’étais, il est infâme à ta mère de m’y avoir fait mettre. Le pauvre avocat qui disait qu’il n’était pas dans la nature d’ajouter chagrin sur chagrin connaissait bien peu ta mère en disant cela. Je t’en supplie, en attendant le jour heureux qui m’affranchira des tourments horribles où je suis plongé, d’obtenir de me venir voir, de m’écrire plus souvent que tu ne fais, de m’obtenir la permission de faire un peu d’exercice après mes repas, chose que tu sais m’être plus nécessaire que la vie même, et de m’envoyer tout de suite ma seconde paire de draps. Voilà sept nuits que je ne ferme pas l’œil et que je vomis pendant la nuit tout ce que j’ai mangé le jour. Tire-moi d’ici, ma bonne amie, tire-m’en, je t’en conjure, car je sens que je meurs à petit feu. Je ne sais pas pourquoi l’on a eu la barbarie de me refuser mon lit de camp ; c’était une faveur bien légère et qui m’aurait au moins procuré la satisfaction d’oublier mes malheurs quelques heures de la nuit. Au moins, envoie-moi mes draps tout de suite, je t’en supplie.

Adieu, ma chère amie, aime-moi autant que je souffre, c’est tout ce que je te demande, et crois que mon désespoir est au comble.

puis



Lettre de soumission d’une jeune fille au marquis de Sade

1

min
sade


Je jure de n’être qu’à lui.

Qui était ce fameux marquis de Sade ? Au-delà de son œuvre, de l’histoire du plus célèbre prisonnier de la Bastille, du mouvement né de son nom, le magnétisme du personnage apparaît dans une lettre de sa belle-sœur, Anne-Prospère de Launay. Elle rencontre le marquis à l’âge de 17 ans, ne songeant alors qu’au convent, puis fuit avec son amant avant qu’il ne soit pris par les autorités. Elle laisse cette lettre qui perturbe les esprits autant que Sade…

Insolite Lettre d'amour Lettres
Le 15 décembre 1769

Je jure à M. le marquis de Sade, mon amant, de n’être jamais qu’à lui, de ne jamais ni me marier, ni me donner à d’autres, de lui être fidèlement attachée, tant que le sang dont je me sers pour sceller ce serment coulera dans mes veines. Je lui fais le sacrifice de ma vie, de mon amour et de mes sentiments, avec la même ardeur que je lui ai fait celui de ma virginité, et je finis ce serment par lui jurer que si d’ici à un an, je ne suis pas chanoinesse et par cet état, que je n’embrasse que pour être libre de vivre avec lui et de lui consacrer tout, je lui jure, dis-je, que si ce n’est pas, de le suivre à Venise où il veut me mener, d’y vivre éternellement avec lui comme sa femme. Je lui permets en outre de faire tout l’usage qu’il voudra contre moi dudit serment, si j’ose enfreindre la moindre clause par ma volonté ou mon inconscience.
De Launay.

Avec

Le Marquis de Sade (1740 – 1814) s’est créé une aura sulfureuse par ses œuvres érotiques et violentes, ses amours libres et intéressés. Quand il décide de conquérir la comédienne Mlle Colet, celle-ci se joue de lui et ne cède pas à ses avances, ayant pour habitude d’être entretenue par des hommes fortunés. Elle cèdera finalement quand Sade lui allouera un pécule mensuel, mais le Marquis se rendra vite compte qu’il n’est pas assez riche pour soutenir le fardeau d’une femme de spectacle et rompra avec elle par cette lettre.

Lettres


25 décembre 1764

La vengeance d’une femme n’est jamais que méprisable, et ce n’est pour vous montrer que je ne la crains pas que je vous écris.

Pourquoi vous plaignez-vous que je vous redemande mes lettres ? Ce procédé est tout simple, et qui que ce soit, excepté vous, n’en trouvera la façon malhon- nête. Que vous ai-je fait pour me traiter comme vous le faites ? et quelle barbarie trouvez-vous à humilier quelqu’un qui n’a d’autre tort envers vous que de vous avoir aimée ? … Ce que vous êtes ? Vous ne me l’apprenez que trop. Ce que je suis ? C’est votre dupe. – Qui de nous deux joue le rôle humiliant ?

Vous rougiriez de m’avoir trompé comme vous l’avez fait, s’il était en vous encore quelque sentiment de vertu, même d’humanité… Adieu. Je souffre de vous parler ainsi, car je suis assez malheureux pour que vous ne soyez pas encore effacée de mon cœur. J’espère que cela ne sera pas long. Puisse le ciel, par cet exemple-ci, me préserver à jamais d’une aussi funeste passion !

Pardon des vérités que je vous dis. J’en pourrais trouver de plus dures, mais elles ne m’échapperont jamais. Mon amour-propre en serait offensé : vous ne devez mon ménagement qu’à lui. Ne vous imaginez pas que votre lettre m’ait piqué ; elle était faite pour punir plus que moi.

Adieu pour la dernière fois. Je pars, et trouve autant de plaisir à m’éloigner de vous maintenant que j’en avais autrefois de m’en rapprocher.

et en concluant

Daignez m'accorder mon pardon. Je me jette à vos pieds pour l'obtenir.

Avant d’obtenir sa réputation sulfureuse, avec sa Justine ou les Infortunes de la Vertu en 1791, le Marquis de Sade semblait esclave de ses sentiments : dans cette lettre à une actrice rencontrée plus tôt dans la journée, à qui il a déjà envoyé une lettre une heure auparavant, il se repent auprès d’elle, en se confondant en larmoiements et pardons. Un témoignage à mille lieux du « sadisme » qui fera la notoriété de l’écrivain.

Mardi 16 juillet 1764

A Mademoiselle Colet, Actrice des Italiens.

Ah, Dieux ! que ne puis-je à vos pieds tout à l’heure, Mademoiselle, réparer l’outrage dont vous m’accusez ! Moi, capable de vous offenser ! Ah, puissé-je mille fois mourir plutôt ! Que je suis malheureux de m’être trop livré, dans cette lettre que vous me reprochez, à toute la violence de ma passion ! J’en réprimerai le langage, je le puis, mais l’étouffer n’est plus en moi. Je n’en suis plus le maître. Il faudrait que je cessasse de vivre pour cesser de vous aimer. Je conviens que je n’ai pas le bonheur de vous connaître particulièrement, mais la réputation de vertu, d’honnêteté dont vous jouissez est plus que tout, croyez-moi, ce qui m’a décidé à vous offrir mon coeur, ne vous connaissant que d’après cette excellente réputation que le public vous donne et que vous méritez si bien. Comment pouvez-vous soupçonner que j’aie voulu vous déplaire ou vous offenser par ma lettre d’hier ? Ah, Dieux ! vous l’avez cru ! Je suis le plus malheureux de tous les hommes.
Daignez m’accorder mon pardon. Je me jette à vos pieds pour l’obtenir. Rendez plus de justice à ma façon de penser, à mes sentiments ; ils sont plus délicats que vous ne croyez. Puissiez-vous en être convaincue. Laissez-moi mourir à vos genoux, laissez-moi expier la faute que l’amour m’a fait commettre, mais finissez par me rendre justice ; je vous la demande les larmes aux yeux. Témoin de l’état affreux dans lequel vous me réduisez, votre coeur tendre et vertueux me pardonnerait peut-être. Ah ! que je serais heureux si je pouvais l’intéresser un moment ! Non, il ne m’est plus possible de cesser de vous aimer. Je sens que mon amour devient le principe de ma vie et qu’elle n’est plus soutenue que par lui. Avez-vous cru que j’offrais ma fortune pour acheter des faveurs ? Délicate et sensible comme vous l’êtes, que vous aviez raison de me haïr, si c’eût été à ce prix que je voulusse les obtenir ! Mes larmes, mes soupirs, ma constance, mon obéissance, mon repentir et mon respect, voilà le prix d’un coeur tel que le vôtre, de ce coeur qui peut seul faire le bonheur de ma vie.
Si vous me permettez de vous connaître mieux, vous verrez que jamais ma conduite ne démentira ce que je vous promets aujourd’hui. Mettez-moi à même de vous le prouver. Je vous en supplie, Mademoiselle, et permettez-moi, je vous conjure, d’aller chez vous expier ma faute à vos genoux. C’est la seule grâce que je vous demande ; et tout indigne que j’en suis, je vous la demande avec les plus vives instances. Depuis que je vous ai vue, je n’ai pas eu un instant de tranquillité ; un mot de votre bouche peut me la rendre. La droiture et la sincérité de mes sentiments ne me permettent pas d’être caché ; je vous envoie mon nom et mon adresse. J’attends demain votre réponse. Si à dix heures du matin je ne l’ai pas reçue par la petite poste, j’imaginerai que vous ne voulez la [lui] confier, et à midi mon laquais sera chez vous pour la prendre.
Adieu, Mademoiselle ; voilà une bien longue lettre, mais pouvais-je trop me justifier ? Je ne le serai jamais assez devant vous. La crainte d’avoir offensé ce que l’on aime est le plus déchirant des maux.
------------------------------------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Mer 2 Nov à 4:47

Voilà Ce qui est malheureux, aucuns hommes n’a de pensée similaire de la réalité : cette science de l’exact montre le quiproquo et les peurs de l’Homme ; elle prouve son goût du mensonge et de la Quête inaccessible. Les hommes déforment la réalité en des réalités selon le goût de leur croyance et aucun n’a eu l’audace de l’utiliser de peur d’être dans le rire des autres : Pour eux la réalité est un synonyme du présent, quelles erreurs dû à cette méprise de la réalité et de l’espace… !? N’est ce pas, La réalité s’est l’infiniment grand et petit… Elle fût rien peut-être pas, n’est ce pas, Humain… ? La réalité tout comme la nature de l’univers est une magicienne du Mystère et c’est en cela que je lui avoue un amour et un respect réel bien plus grand que je pourrai donner à un roi… La réalité est une pensée de la force et elle est l’esprit de l’esprit saint de l’Eglise… On la juge par la situation, on la prétend Bonne ou bien mauvaise : Mais elle n’est pas responsable de l’étourderie et de l’incapacité de l’Homme…
Tout comme le dieu Eternel d’Israël et de l’Eglise, elle n’a pas de visage et pourtant elle est corporel tout comme l’esprit d’un ange et possède la valeur des poètes et des philosophes…
La réalité récolte les fruits de ses enfants mais eux ne savent comment se partager cette union… Innocente à l’image de Dieu et pourtant reconnu comme injuste par la justice de l’Homme… Mais, celui qui sera entendre sa parole et qui mettra ses doutes de coté pour enfin apercevoir la robe de la merveille de Dieu : Qui est la Vie… Celui là pour prétendre avoir entendu le message de la rédemption ; car la réalité n’est pas que de vouloir entendre et apprendre : Elle dépasse le commandement, car la Réalité est une prédatrice qui guette l’Heure de sa proie… Il y a la réalité de l’Homme mais l’animal possède lui aussi sa propre réalité : L’homme se détourne de la loi naturelle mais pour parvenir à l’univers, il devra se retourner l’esprit dans la merveilleuse Ethique de Spinoza. Nous avons les moyens de reconstruire nos meubles pour le bien de l’Humanité, de l’Humanisme et de cette éternité chère à votre cœur… Mais diable un peu humanisme que dans votre vision de la réalité, La Réalité est le symbole de la liberté et de la victoire sur le soi : Ainsi pour devenir le Grand. Homme n’est pas le symbole de l’orgueil et de la peur. Mais revenons à la réalité de l’Univers ; une force de mouvement, de gaz et de matière engendré par la distance réelle, fille de la Réalité ou est-ce l’esprit sain de Dieu… ? Car Dieu n’a pas de visage et c’est en cela que réside le Mystère de la création : Cela est la réalité du Divin et qui est aussi l’orgueil du petit Homme… Mais l’Homme n’est pas Dieu et en cela le petit Homme l’a oublié trop rapidement : Il en a perdu le jugement et la vision que lui avait offert la réalité du réelle…
Car tout comme Dieu la réalité peut reprendre ce qu’elle vous a offert : Le labeur et le mouvement. Et l’Homme dans tout cela, on y retrouve l’orgueil mais humanisme est tout comme un nuage dans son caractère : Il est un ingrédient de la recette prénommé l’Orgueil.

Comment l’homme peut il croire que Dieu et la réalité peuvent il être dans l’Orgueil de la vie… ?
Dieu a crée la foudre mais l’espèce a crée la machine : Nous cultivons l’héritage de la vie et de l’orgueil. Pour Spinoza, la nature a crée Dieu et Dieu a crée l’Essence… Après toutes ces guerres, cette vision réelle et irréelle est très romantique et montrent toutes les déviances de la réalité que l’Homme perçoit dans son univers.

Ces guerres ne sont pas toutes venues et ne peuvent être venus de l’Anarchie ; elles viennent de la frénésie. Ainsi, l’Anarchie est une forme de discorde et de parti politique crée par soi, l’Homme et les dérives des patriarches. Elle est politique et renie l’état, l’homme, le temps et l’éducation :

« Il est mort pour un cheval » dit la réalité vers l’Homme et son dieu.
« Mort pour qui… ? Un philosophe ou un roi » : réponds l’Homme vers la réalité du Dieu.
Alors Dieu entends la réponse de l’Homme et devient athée de Dieu… Il donne et aime un fils en lui disant : « occupe-toi d’eux, tu verras leur sens et puis, leur valeur contraire lié au sens provoque la réaction : Et même les plus justes des orateurs devront se lier à l’écriture pour vaincre le manque d’écoute… Je les aime mais eux se détournent de la réalité : Ils ont renié la connaissance et pourtant les plus juste d’entre eux finissent sous les pierres des plus riches.
La querelle mène vers le désordre et si leur pensée évolue vers le bien… Cette pensée n’est pas unique ; le désordre montre leur incapacité et leur envie impitoyable de folie et de puissance. Ils ont le regret de la chose et le choix leur est insupportable ».

Et le fils leur indique le chemin et leur donne des miracles au cœur même du vin
Et de Rome. Jésus fut tué par les riches comme Pierre fut condamné par l’empereur Néron.
Ainsi, le puissant devint par la peur du non-être l’assassin du réconfort et de la fraternité. Les monstres croient être purs et pour cela, il se donne des natures de philosophes mais ce sont des êtres très égoïste et vaniteux.
Du pain du vin et des jeux pour le peuple et, les chairs de l’Homme devinrent le sacrifice de l’homme, de dieu et de la réalité… Dieu regarde son fils et l’arc-en-ciel… Dame nature veille sur l’âme de la vierge, et la mort protège des hontes du faible, de l’envie et de l’orgueil.
Et là réside la faiblesse de l’Homme ; on peut lui offrir le sens et le plaisir : Il se voua à la tristesse et à l’envie… Pourtant nombreux sont à l’image de la Réalité ; je veux dire athée ou croyant de Dieu… Mais les autres que sont-ils… ?


On parle de la croyance alors comment juger le prochain qui est l’image même de l’âme.
Etre croyant s’était croire en Dieu mais aujourd’hui être croyant s’est vouloir penser un aspect de la chose. Et la réalité dans tous cela, elle se promène dans l’univers… La réalité urine sa vie et Dieu admire les contradictions de sa création. Et L’Eternel pense que si le complexifiant n’est pas de dire au meilleur ; il est un juste reflet de ce qui est de mieux : La nature assimilée.

Alors Homme le personnage s’écria vers la vie : « Et le caractère propre … »
Et Dieu de répondre : « Et dans une certaine mesure, oui… Et qui s’en plaindrai ? »
Homme regarda Dieu et lui dit : « La bonté à l’égard des hommes, les routes partent de la ville… »
Dieu sentit le reproche de Homme et s’adressa vers son soi : « Emmanuel (Jésus), le long du fleuve à cause de ta bonté et à l’approche du jour ; vivre sans souci autour du forum de naissance obscur. Autour de ce trou noir, il y avait foule sur la place.


Le fils de Dieu ne pus parler en raison de la Réalité du chagrin de son père qui est Dieu…
Alors Dieu n’est pas mort mais une part de sa réalité est réellement morte : Son grand Jardin… Dans la métaphysique du soi, je dirai que l’Humanisme est mort pour la discorde et le seuil de la solitude.

Nature (ou natyr) est l’ensemble des caractères fondamentaux, physiques ou moraux propres à un être ou à une chose et qui est aussi le principe fondamentale qui donne son caractère propre à l’espèce humaine…

Devant Dieu, Les hommes étaient devenus encore plus nombreux depuis la mort de cet homme et du cheval… Les mouettes avaient traversé l’espace depuis des siècles et malgré le fait que la terre soit encore plate : L’homme se prétendaient encore au dessus.

« Pierre… Tu es coupable d’avoir brûlé Rome. »
Homme regarda l’Empereur et dit :
« Dés l’enfance, l’enfant pousse le navire au port jusqu’à une vieillesse avancée.
Nous avons du loisir pour lire. »
« Tu es l’homme… » : Dit l’empereur.
« Je suis Homme. » : répondit Pierre.
Beaucoup se rassemblaient autour et sur le forum du sénat de Rome. Magistrats nommés pour l’année étaient là hélas pour une telle circonstance.
« Tu es coupable… » : Dit l’Empereur.
« Porter devant soi, Néron… Tu es heureux : (en comparaison) au regard de moi. »
Pierre comprit sa mort et bien qu’une montagne gênât sa marche, il atteignit pourtant l’ennemi. Il avait vaincu l’orgueil malgré la douleur que lui infligeât le cruel empereur.

Il y a aussi la réalité physique existant indépendamment de l’homme qui sont les forces de la nature ; (qui sont des éléments naturels considérée comme non dominés par l’Homme : le temps, l’immortalité, la naissance, la chasse, la mésaventure, la douleur…) et qui provoque pourtant des sentiments dans le commun humains et animaliers : Considérée affectivement et esthétiquement.

Le courage De Pierre montre le sacrifice de cet homme et du mystère de son Eglise dans son évolution. Mais je reviens vers Dieu : Il était devenu ainsi athée de lui-même car il n’avait pu se détourné de ses enfants : L’homme et la Femme. Il nous a envoyé un enfant pour l’Eglise et il donnera un messie pour Israël.

Revenons au courage de Pierre devant la cruauté de l’orgeuil et de la folie : Pierre se savait innocent et pourtant il allait être condamné à mourir. Sa foie était Jésus et à l’instant même de sa mort, il était en union avec jésus l’oint. Dieu ne peut se détourner de l’Homme tant que des hommes, tel que Pierre, se dresseront contre les Tyrans, les fous et les orgueilleux… Par cet acte d’amour, Dieu se rapprocha de toute sa création ; il comprit le rôle de l’animal auprès de la nature : Bien plus que des compagnons, je reste persuadé que l’âme animal est réel. Dieu aime l’Homme et il s’est mis à comprendre sa propre création : Il aime pour ce fait l’animal et l’homme en père qu’il est… Il a évolué dans ce sens pour se dire cela ; le père du messie doit être à l’image de Pierre et de sa mort que du suicide de Néron.
Cela est ma réalité et je l’enseignerai à mes disciples et à mes enfants…

Une autre réalité me fascine car je juge que Nietzsche Friedrich à une compassion et un humanisme : Il a senti la guerre approcher et malgré son impuissance, il a fait preuve d’imagination devant les empire et le racisme. Ainsi parlait Zarathoustra n’est pas un contre évangile : Si le personnage s’écrie que Dieu est mort et bien c’est juste que la guerre devient inévitable et il prévient à tous les états que nuls ne sortiront indemne de cette guerre… Il dénonce l’apogée de la haine et de la mutilation. Il prévient les hommes et pourtant il y aura deux guerres mondiales… Mais Ainsi parlait Zarathoustra n’est pas religieux ; il s’agit d’une œuvre humaniste dédié vers Dieu et la réalité des dérives de l’Homme et de ces Femmes. Son erreur est de croire que Pierre n’a pas été entendu, Nietzsche ressent une profonde solitude : Il est vers le bien mais la réalité de l’Homme est en marche vers une situation… La situation du pire qu’il veut le conduira à la colère et au courage de l’Homme de bien, Son œuvre est titanesque : Les hommes l’ont battu à mort pour avoir défendu un cheval martyrisé et qui allait être battu à mort… Il est un martyr de la nature et de l’instinct. Malgré sa folie il avait perçut le futur : cela fait de lui, une réalité naturelle au même titre que Spinoza. Mort avec un cheval voilà de quoi séduire la Louve de Rome et son naturalisme érotique… Car Rome, Jérusalem et les enfants d’Abraham aiment l’humanisme dans le courage, la lutte et le partage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Mar 8 Nov à 10:20

Ode sur l'enthousiasme
Ponce Denis Écouchard LEBRUN-PINDARE (1729-1807)

Aigle qui ravis les Pindares
Jusqu'au trône enflammé des dieux,
Enthousiasme, tu m'égares
A travers l'abîme des cieux.
Ce vil globe à mes yeux s'abaisse ;
Mes yeux s'épurent, et je laisse
Cette fange, empire des rois :
Déjà, sous mon regard immense,
Les astres roulent en silence,
L'Olympe tressaille à ma voix.

Ô muse, dans l'ombre infernale
Ton fils plongea ses pas vivants :
Moi, sur les ailes de Dédale
Je franchis la route des vents.
" Il est beau, mais il est funeste
De tenter la voûte céleste. "
Arrête, importune raison !
Je vole, je devance Icare,
Dussé-je à quelque mer barbare
Laisser mes ailes et mon nom.

Que la colombe d'Amathonte
S'épouvante au feu des éclairs ;
Le noble oiseau qui les affronte
Prouve seul qu'il est roi des airs.
Je brûle du feu qui l'anime :
Jamais un front pusillanime
N'a ceint des lauriers immortels.
L'audace enfante les trophées.
Qu'importe la mort aux Orphées,
Si leurs tombeaux sont des autels ?

Silence, altières pyramides !
Silence, vains efforts de l'art !
Les oeuvres de ses mains timides
N'ont rien d'un généreux hasard.
Ô nature ! ta main sublime
Dans les airs a jeté la cime
De ces Etnas majestueux :
L'art pâlit d'en tracer l'image ;
L'oeil étonné te rend hommage
Par un effroi respectueux.

C'est de là qu'exhalant son âme
Non loin des gouffres de l'enfer,
Encelade vomit la flamme
Contre les feux de Jupiter.
De ses lèvres étincelantes,
L'Incendie aux ailes brûlantes
Fond dans les cieux épouvantés ;
Ses étincelles vagabondes
Couvrent l'air, la terre et les ondes
De leurs foudroyantes clartés.

Vaste Homère ! de ton génie
Ainsi les foudres allumés,
Avec des torrents d'harmonie,
Roulent dans tes vers enflammés.
Des feux de ta bouillante audace
Jaillissent la force et la grâce
De tes divins enfantements,
Comme des mers le dieu suprême
Vit éclore ta beauté même
Du choc de ses flots écumants.

A mes accords, l'aigle charmée
Ralentit son vol orageux,
Et de sa foudre désarmée
S'assoupissent les triples feux.
Tes chants, divine poésie !
Parfument encor l'ambroisie
Que verse aux dieux la jeune Hébé ;
Ton charme atteint le sombre empire
Et devant ta puissante lyre
Le triple monstre s'est courbé.

Qu'il aille aux gouffres du Tartare
De Typhon subir le destin,
Le coeur jaloux, le coeur barbare,
Qui dédaigne cet art divin,
Ce fils des nymphes de mémoire
Qui de la honte et de la gloire
Trace un immortel souvenir,
Et de palmes chargeant sa tête,
Se fait une illustre conquête
De tous les siècles à venir !

Ô génie ! ô vainqueur des âges,
Toi qui sors brillant du tombeau,
Sous de mystérieux nuages,
Souvent tu caches ton berceau.
C'est dans la solitude et l'ombre
Que ta gloire muette et sombre
Prépare ses jours éclatants :
L'oeil profane qui vit ta source
Ne se doutait pas que ta course
Dût franchir la borne des temps.

Tel on voit, dans l'empire aride
Des fils basanés de Memnon,
Le Nil, de son berceau liquide
S'échapper sans gloire et sans nom.
Du haut des rocs ses flots jaillissent,
Et quelque temps s'ensevelissent
Parmi des gouffres ignorés ;
Mais tout à coup à la lumière
Il renaît pour Memphis entière ;
Et ses flots en sont adorés...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 19 Nov à 3:26

Quelle est la mission de l'état, de l'individu et de l'utopie ,

Elles et Ils sont les institutions du secourisme et doivent répondre aux demandes de la Citoyenneté. Ce qui peut sembler navrant; c'est la parution de l'affrontement... C'est l'effort des sens face aux déterminismes des courants entourant, intérieur et extérieur... La Femme et l'Homme se plongent dans le tourbillon sans réaliser qu'il peut ou pourrai le contourner... Il peut ainsi réparer plus vite et plus rapidement tout en respectant le savoir faire et la main d’œuvre issu de l'apprentissage et l’autodidacte. Telle, avec ou sans raison, cette femme ou cet Homme pourraient devenir très intéressant: C'est à l'état de dire ces choses là mais l'état est une forme utopie. Même une machine peut dire qu'elle issue d'inventeur plutôt que d'être la propriété d'un brevet. Ce mécanisme s'appliquent aussi aux robots. Car oui, Le caractère humain, l'animal, la machine et le robot ont plus de valeur qu'une valeur d'état établi par un comité restreint. L'aspect de défense commune est un aspect universelle car il implique l'aspect militaire tout comme l'aspect civil. En effet le donjon demeure dans le château fort: L'aspect humaniste doit être conserver dans la République car celle ci sépare et répare les cris et les gifles, Tout age et toutes volontés accentue son message de fraternité, d’égalité et de liberté.

La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques. Ces mesures montreront de l'élasticité d'aujourd'hui démontre que la plénitude ne fus pas "ou jamais atteint" d'une manière déterminée ni même indéterminée. Le Luxe fut utilisé comme une arme et fausse sur la modernité
de l’intérêt au détriment sur le concept de caractère propre du projet défini par un architecte, un penseur et d'un ouvrier; Le luxe favorise l'architecte sur l'ouvrier par le concept d'une vision chimérique établi par le concept du droit féodal. Il suffit...

La République et ses Organismes Public tout comme Privé ont des rôles de rigueur, d'alternance et de travail sur le bien commun. Car, La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques.

Ainsi, L'individu figurera à sa place au Panthéon à coté d'un vrai principe de la République:
La Paix et les Peuples tout en conservant son propre individu.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7707
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   Sam 22 Juil à 3:32

NASA's Mars Exploration Rover Opportunity recorded a panoramic view
before entering the upper end of a fluid-carved valley that descends
the inner slope of a large crater's rim.

The scene includes a broad notch in the crest of the crater's rim,
which may have been a spillway where water or ice or wind flowed over
the rim and into the crater. Wheel tracks visible in the area of the notch
were left by Opportunity as the rover studied the ground there and
took images into the valley below for use in planning its route.

"It is a tantalizing scene," said Opportunity Deputy Principal Investigator
Ray Arvidson of Washington University in St. Louis.
"You can see what appear to be channels lined by boulders,
and the putative spillway at the top of Perseverance Valley.
We have not ruled out any of the possibilities of water, ice
or wind being responsible."

Opportunity's panoramic camera (Pancam) took the component images
of the scene during a two-week driving moratorium in June 2017
while rover engineers diagnosed a temporary stall in the left-front
wheel's steering actuator. The wheel was pointed outward more
than 30 degrees, prompting the team to call the resulting vista Pancam's
"Sprained Ankle" panorama. Both ends of the scene show portions
of Endeavour Crater's western rim, extending north and south,
and the center of the scene shows terrain just
outside the crater.

The team was able to straighten the wheel to point straight ahead,
and now uses the steering capability of only the two rear wheels.
The right-front wheel's steering actuator has been disabled
since 2006. Opportunity has driven 27.95 miles (44.97 kilometers)
since landing on Mars in 2004.

On July 7, 2017, Opportunity drove to the site within upper
Perseverance Valley where it will spend about three weeks
without driving while Mars passes nearly behind the sun from
Earth's perspective, affecting radio communications.
The rover's current location is just out of sight
in the Sprained Ankle panorama, below the possible spillway.
Opportunity is using Pancam to record another grand view
from this location.

After full communications resume in early August, the team
plans to drive Opportunity farther down Perseverance Valley,
seeking to learn more about the process that carved it.

For more information about Opportunity's adventures on Mars, visit:

https://mars.nasa.gov/mer

News Media Contact
Guy Webster
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-354-6278
guy.webster@jpl.nasa.gov

Laurie Cantillo / Dwayne Brown
NASA Headquarters, Washington
202-358-1077 / 202-358-1726
laura.l.cantillo@nasa.gov / dwayne.c.brown@nasa.gov

-------------------------------------

20 July 2017

With Sentinel-5 Precursor about to be packed up and shipped
to Russia for liftoff in late September, media representatives,
members of the UK Space Agency and National Centre
for Earth Observation had the chance to see this Copernicus
air-pollution monitoring satellite standing proud in the cleanroom.

Sentinel-5 Precursor – also known as Sentinel-5P
– is the first Copernicus mission dedicated to monitoring
our atmosphere.

It has been built to map a multitude of trace gases such as
nitrogen dioxide, carbon monoxide and methane that
affect air quality.

The satellite will help to identify pollution hotspots
where public health could be at risk. It will also contribute
to services that warn of high levels of UV radiation,
which can cause skin cancer, and volcanic ash
monitoring for aviation safety.

Carrying the Tropomi instrument, the most advanced
of its kind, Sentinel-5P will map the entire planet every 24 hours.
The availability of accurate and up-to-date information will help
decision-makers to fight air pollution and climate change.
Josef Aschbacher

Sentinel-5P is the forerunner of the Sentinel-5 mission
to be carried on the MetOp Second Generation satellites
that will be launched in a few years. Until then Sentinel-5P
will deliver much needed information to monitor
and track air pollution.

The media event was held at Airbus Defence and Space in Stevenage,
UK, where the satellite was built and tested.

ESA’s Director of Earth Observation Programmes, Josef Aschbacher,
said, “It’s wonderful to see the satellite in all its glory,
and it’s thanks to a truly collaborative effort that it will take
the EC’s Copernicus programme into a new era
of atmospheric monitoring.

“ESA is very grateful to the Netherlands for its substantial contribution
to the Tropomi instrument. The mission as a whole was designed
and built by a consortium of 30 companies under the leadership
of Airbus Defence and Space.”

Nico van Putten, Deputy Director of the Netherlands Space Office,
added, “The development and the implementation
of the top-notch Tropomi instrument for Sentinel-5P
is thanks to the remarkable close cooperation between
different entities from all over Europe.

Bringing air pollution into focus
Access the video

“As a Dutch institution we are proud to contribute to this marvel
of space technology, which will now help to tackle global challenges,
making Europe even stronger in Earth observation.”

Pepijn Veefkind from the Royal Netherlands Meteorological Institute,
KNMI, added, “Every day, Tropomi will make almost 20 million observations
of important air pollutants and gases affecting the climate.

“KNMI will use this data to improve air-quality forecasts and to keep
a close eye on emission increases or reductions, and to monitor
what mitigation measures are effective in protecting
the air we breathe.”

Engineers will now prepare the satellite for shipment
to the Plesetsk launch site in Russia. Once there it will be
thoroughly tested and prepared for launch in late September.

--------------------------------------

Impacts of climate on past, present, and future fire regimes in Alaskan boreal forest and tundra ecosystems

JFSP Project Number: 14-3-01-07
Principal Investigators
Luigi Boschetti, University of Idaho
Philip Higuera, University of Montana
Adam Young, University of Idaho (GRIN recipient/student investigator )

Understanding how fire regimes may respond to climate change is
a key priority for Alaskan fire and resource managers. Statistical models
play an important role in developing this understanding, helping project
the timing and location of future fire-regime changes.
However, future projections are accompanied by significant
sources of uncertainty, particularly related to the calibration
of statistical models with data spanning a short observational record
(e.g., 60 yr). The goal of this project was to evaluate the ability
of statistical models to predict outside the observational record,
and thus identify key strengths and limitations when applying statistical
models to predict fire activity under scenarios of 21st-century climate change.

Key Findings

Climate is a dominant control of fire activity in Alaskan boreal forest
and tundra ecosystems: spatial variability in climate can explain much
of the variability in modern fire activity. The relationship between climate
and fire is strongly nonlinear, with the likelihood of a fire occurring
within a 30-yr period much higher where mean July temperatures exceed 13.4 °C.
Under a range of 21st-century climate-change scenarios,
Alaskan ecosystems are projected to become increasingly conducive
to burning. The magnitude of change will vary across space
and throughout time, largely depending on the proximity
of a region to the temperature threshold to burning.
In particular, tundra and forest-tundra ecosystems may be particularly
vulnerable to climatically induced changes in fire activity,
with some regions projected to experience novel fire regimes relative
to the past 6000-32000 yr.
Applying statistical models outside of the observational record,
as done here for the past millennium (850-1850 CE), reveals important
limitations and sources of uncertainty; projections are particularly sensitive
to any data inaccuracies when predicting fire activity for regions
near climatic thresholds.

http://mailchi.mp/blm/webinar-sagebrush-ecosystems-in-a-changing-climate-opportunities-for-adaptive-management-2680585

We will be requesting proposals through one or more formal Funding Opportunity Notice (FON) announcements
beginning approximately early September 2017 and remaining open through November 16, 2017.

This is an early alert to investigators interested in the topics listed below so you can begin considering responsive ideas with potential partners and collaborators.

Please recognize that final decisions regarding topic selection will not be made until September, 2017, and that final topic selection may differ from that posted below.

Cohesive Strategy Potential topics directly and indirectly support
the three goals of the 2014 National
Cohesive Wildland Fire Management Strategy:

* Resilient Landscapes
• Fire Adapted Communities
• Safe and Effective Wildfire Response

FON 1- Primary

Ecological effects of fuel treatments and wildfire
management at landscape scales
Fuel treatment longevity
Relationships between prescribed fire and wildfire regimes
Effectiveness of fuel breaks and fuel break systems
Sources and distribution of ignitions and their relation
to wildfire impacts
Socio-political factors that influence the costs associated
with wildfire

FON 2 - Graduate Research Innovation (GRIN) Award

In partnership with the Association for Fire Ecology, the Joint Fire
Science Program (JFSP) will likely continue
the Graduate Research Innovation (GRIN) program
for current master and doctoral students in the field
of wildland fire and related physical, biological, and social sciences.
The purpose of these awards is to enhance student exposure
to the management and policy relevance of their research.
As a result, these awards will enable graduate students
to conduct research that will supplement and enhance
the quality, scope, or applicability of their thesis or dissertation
to develop information and products useful to managers
and decision-makers.

Proposals must describe new, unfunded work that extends
ongoing or planned research that is the subject of a thesis
or dissertation that has been approved by the graduate student’s
advisory committee. Proposals must be directly related to the mission
and goals of JFSP to be considered, and they must address management-
or policy-related questions related to one or more of the following general
topic areas: fuels management and fire behavior, emissions and air quality,
fire effects and post-fire recovery, relative impacts of prescribed fire versus wildfire,
or human dimensions of fire.

FON 3 - Fire and Smoke Model Evaluation Experiment (FASMEE)

The Joint Fire Science Program (JFSP), in partnership with
the Department of Defense, Environmental Security Technology
Certification Program (ESTCP), has completed planning
for the Fire and Smoke Model Evaluation Experiment (FASMEE; Phase 1).
It is anticipated that the JFSP September 2017
FON will include an open solicitation for proposals
to participate in Phase 2—data collection, data archival,
and initial model evaluation—of FASMEE. In brief, this experiment
is being designed as a large-scale, interagency effort to (1)
identify the critical measurements necessary to improve operational
wildland fire and smoke prediction systems, (2) collect observations
through coordinated field campaigns, and (3) use these measures
and observations to advance science and modeling capabilities
and utility to end users. FASMEE is aimed at modeling systems
in operational use today as well as the next generation
of modeling systems expected to become operationally
useful in the next five to 10 years.

The FASMEE field campaigns are anticipated to be conducted
as large operational prescribed fires targeting (1) heavier fuel
loads and high-intensity fires, (2) large fires capable of producing
significant atmospheric plume dynamics and a substantial downwind
smoke plume, and (3) where possible (particularly in the West),
free-running fire. Candidate sites include the Fishlake National Forest
in Utah, North Kaibab Ranger District in Arizona, Fort Stewart
in Georgia, and Savannah River Site in South Carolina. Research
burns are planned for ignition no earlier than late summer 2019
and no later than early spring 2022. Depending on total funding
availability, four or more burns are planned.

http://us2.campaign-archive2.com/?u=5f6de7b069a57255f980944b4&id=0ae5910163

ECRIT DE
TAY
LA CHOUETTE EFFRAIE
POUR LES DEUX FRERES "ENNEMIS" ET POURTANT AMOUREUX DES U.S.A
QUE SONT KENNEDY ET NIXON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mina Murray, Sainte Nina et L'Orthodoxie-Luthérienne.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Napoléon à Sainte Hélène
» Non loin de Sainte-Berthilde[Pv Zareen et Aegar]
» Andy Murray ! Je ferais aussi bien que toi ! (libre)
» Chambre de Nina et Marina - Une autre personne veut nous rejoindre ? :)
» Mina Harker

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: