Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs
Partagez | 
 

 الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 9:56

البحر الأحمر .
La force pro-gouvernementale aidée par la coalition menée par l'Arabie saoudite
ont lancé une vaste offensive contre les rebelles Houtis dans la ville portuaire d'Hodeïda :
Ce port permettait l'acheminement d'aide humanitaire, de nourriture et de médicaments.
TAY

GRÂCE à L’ÂME.
HODEÏDA : La mer Rouge (arabe : البحر الأحمر Bahr el-Ahmar, hébreu ים סוף Yam Souph)
est la mer intracontinentale du bassin Indo-Pacifique: Al Hudaydah
( Hodeidah , Hodeida, (en arabe : الحديدة) est une grande ville du Yémen,
Abdallah Ier de Jordanie.
Y'BECCA.
TAY

-----------------------------------
YÉMEN : LA PRESSION MILITAIRE MAINTENUE SUR HODEIDA AVANT UNE RÉUNION DE L'ONU
Par AFP - Mis à jour le 14/06/2018 à 13:47
Publié le 14/06/2018 à 13:47

Des frappes ont visé jeudi des positions rebelles près de Hodeida, au deuxième jour d'une offensive pour reprendre cette ville portuaire clé au Yémen, les alliés du pouvoir tentant d'atténuer les craintes sur une interruption de l'aide humanitaire.
La question de l'aide préoccupe la communauté internationale et sera au centre d'une réunion jeudi du Conseil de sécurité de l'ONU qui craint que l'offensive en cours aggrave une crise humanitaire dans le pays en guerre, déjà qualifiée de la «pire au monde» par les Nations unies.

La Russie a appelé à la suspension des hostilités. «Si les combats dans cette zone causent l'interruption de l'aide alimentaire, les civils, qui font déjà face à de nombreuses privations, pourraient se retrouver au bord de la mort», a prévenu Moscou.



CONFLIT
Yémen : plus de 100 morts dans la bataille de Hodeida
Dans cette guerre qui a fait près de 10.000 morts en plus de trois ans, une coalition dirigée par l'Arabie saoudite est intervenue au Yémen en mars 2015 pour aider le pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi à stopper la progression des rebelles Houthis qui ont occupé de vastes régions dont la capitale Sanaa.

La bataille de Hodeida est la plus importante depuis une offensive à l'été 2015 qui avait permis aux forces progouvernementales de reprendre aux rebelles plusieurs régions du sud du pays dont Aden, la deuxième ville du pays et siège actuel du pouvoir.

Sur le terrain, des raids aériens menées par la coalition ont visé jeudi des positions des rebelles près de Hodeida, ont indiqué les médias des insurgés alors que les forces progouvernementales se trouvent aux abords de l'aéroport situé au sud de la ville portuaire.


Selon l'agence officielle saoudienne, les forces loyalistes ont réussi à «libérer des zones stratégiques dans le secteur d'Al-Douraïhimi et les environs de l'aéroport après avoir enfoncé les lignes rebelles».

Le grand port de Hodeida, sur la mer Rouge, constitue un enjeu stratégique, étant le point d'entrée d'une bonne partie des importations et de l'aide humanitaire en territoire yéménite.

ASSURER L'ACHEMINEMENT DE L'AIDE
Le port reste ouvert en dépit de l'assaut, a indiqué à l'AFP le directeur Daoud Fadhel.

«Nous avons sept navires à quai et l'activité est normale alors que cinq autres navires attendent au large pour pouvoir entrer au port», a-t-il déclaré par téléphone à l'AFP.

Avant une réunion du Conseil de sécurité à l'initiative du Royaume-Uni qui a demandé à ce qu'elle se tienne à huis clos à midi (16H00 GMT), les deux piliers de la coalition anti-insurgés -l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis-, ont tenté d'apaiser les craintes sur l'aide humanitaire.

Ils ont affirmé mercredi soir à Ryad avoir pris des dispositions pour assurer la continuité du flot de ces aides en dépit de l'opération militaire.

Des «ponts aérien, maritime, et terrestre» ont été prévues pour assurer l'acheminement de cette aide, ont-ils expliqué lors d'une conférence de presse conjointe d'Abdallah al-Rabeeah qui dirige le Centre roi Salmane d'aide et de secours et Rim al-Hachémi, ministre d'Etat émiratie à la Coopération internationale.

APPEL BRITANNIQUE
La réunion du Conseil de sécurité se tient à la demande de la Grande-Bretagne,
dont le chef de la diplomatie a demandé la protection des civils.

«J'appelle toutes les parties à respecter le droit humanitaire international
et à faire de la protection des civils une priorité», a déclaré mercredi
dans un communiqué le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson,
après le début de l'assaut contre Hodeida.

Une colonne de véhicules blindés et de pick-up transportant des forces
progouvernementales yéménites arrive dans la localité d'al-Douraïhimi,
à quelque neuf km du port de la ville de Hodeida, tenue par les rebelles
et cible d'une offensive, le 13 juin 2018 [NABIL HASSAN / AFP]
Une colonne de véhicules blindés et de pick-up transportant des forces
progouvernementales yéménites arrive dans la localité d'al-Douraïhimi,
à quelque neuf km du port de la ville de Hodeida, tenue par les rebelles
et cible d'une offensive, le 13 juin 2018 [NABIL HASSAN / AFP]
L'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, a lui appelé à la retenue
en soulignant être en contact avec «toutes les parties concernées pour négocier des arrangements».

Il a reçu le «soutien vigoureux» du secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis,
pour qu'il amène «à la table négociations toutes les parties du conflit», selon le porte-parole du Pentagone, Adrian Rankine-Galloway.

«Nous maintenons que le port de Hodeida est crucial pour la fourniture
de l'aide humanitaire» aux Yéménites, a-t-il ajouté.

Mercredi, une quinzaine d'ONG internationales ont estimé que l'assaut «aurait probablement
des conséquences catastrophiques sur la population civile», dans une lettre
au président français Emmanuel Macron.
Elles ont dans ce contexte jugé «inconcevable» de maintenir une conférence
humanitaire sur le Yémen prévue fin juin à Paris.

Mais Paris a réaffirmé son souhait d’organiser cette conférence.

AINSI,

YÉMEN : IMPORTANTE OFFENSIVE DE LA COALITION SUR HODEÏDA
Mis à jour le 16/06/2018 à 11:58
Publié le 16/06/2018 à 11:55

Les forces pro-gouvernementales aidées par la coalition menée par l'Arabie saoudite ont lancé
une vaste offensive contre les rebelles Houtis dans la ville portuaire d'Hodeïda.
Hodeïda est l'une des principales villes du Yémen. Depuis le début du conflit, en 2014,
son port permettait l'acheminement d'aide humanitaire, de nourriture et de médicaments.
Les forces gouvernementales et la coalition ont lancé une vaste offensive pour reprendre
la ville des mains des rebelles Houtis alors que l'ONU alertent depuis des mois sur la situation
des civils sur place.

Hussein ibn Ali (ou el-Ḥuwsseyn ben °Aliy, الحسين ابن علي en arabe), né vers 18533 à Istanbul
et mort le 4 juin 1931 à Amman, est un hachémite, chérif de la Mecque jusqu'en 1924
et roi du Hedjaz de 1916 à 1924.

Biographie
Article détaillé : Unification de l'Arabie saoudite.
Durant la Première Guerre mondiale, il joua un rôle important en lançant la Révolte arabe
et en s'alliant aux Britanniques et aux Français contre l'Empire ottoman. Lors d'une conférence
de dirigeants arabes à Damas en mai 1915, il avait été reconnu comme le porte-parole
de la nation arabe entière4 (à ce titre il est fréquemment considéré comme le fondateur
du panarabisme). Il proclama l'indépendance du Hedjaz en 1916. C'est son fils, Fayçal,
qui mena l'essentiel des combats devant mener à la prise de Damas par les Arabes,
popularisés en Occident grâce à l'histoire de Lawrence d'Arabie. En 1924, au lendemain
de l'abolissement du califat, le roi Hussein se proclama calife mais il fut renversé
par Abdelaziz Al Saoud dit ibn Séoud 5.

Descendance
Il a pour fils et filles :

Ali ben Hussein (1879–1935)
Hassan ben Hussein
Abdallah Ier de Jordanie (1882–1951) : roi de Jordanie (1921-1951).
Fayçal ibn Hussein (1883–1933) : roi de Syrie en 1920 puis d'Irak (1921-1933).
Zeid ben Hussein (1898–1970) : épouse en 1933 la princesse Fahrelnissa Zeid (1901-1991).
Saleha bint Hussein
Fatima bint Hussein
Sara bint Hussein
Notes et références
↑ (en) « Husayn ibn 'Ali | king of Hejaz », Encyclopedia Britannica,‎ 12-14-1998
(lire en ligne [archive])
↑ Encyclopædia Universalis, « HUSAYN IBN 'ALI » [archive], sur Encyclopædia Universalis
(consulté le 20 avril 2017)
↑ 1953 est l'année de naissance retenue en majorité par les notices d'autorité,
mais certaines sources indiquent d'autres années de naissance, notamment 19541, 1955 ou 19562
↑ Xavier Baron : Les Palestiniens, Genèse d'une nation. p. 18
↑ « Hussein et la famille Hachémite - Les clés du Moyen-Orient » [archive],
sur www.lesclesdumoyenorient.com (consulté le 20 avril 2017)

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 1 min il y a 1 minute
TOUS COUPABLES.
La couleur de la mer Rouge est d'un intense bleu-vert, une hypothèse avancée
est qu'il se produit des blooms « d'algues » (une cyanobactérie) de l'espèce Trichodesmium erythraeum :
MAIS, depuis un certains temps, le sang de la haine se déverse dans l'océan.
TAY

SENTIMENTS DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 10:04

Le mušhuššu est un animal mythologique mésopotamien. Son nom vient du sumérien MUŠ.HUŠ, littéralement « serpent/dragon rouge », c'est-à-dire, le rouge représentant la grande colère, « dragon furieux ».

Cette créature était réputée posséder un corps de serpent surmonté d'une tête cornue, ses membres antérieurs étant ceux d'un lion et postérieurs ceux d'un rapace.

C'est l'animal-symbole personnifiant plusieurs divinités. Il semble qu'il soit à l'origine associé à Ninazu, dieu vénéré à Eshnunna, puis à Tishpak, qui devient le dieu principal de cette même ville au début du IIe millénaire av. J.‑C.. Après la prise de ce royaume par Babylone, le concept du dragon-serpent est réattribué à Marduk, alors dieu tutélaire de la cité, qui deviendra ensuite la principale divinité de la Mésopotamie.

Le peuple araméen
Article détaillé : Araméens (chrétiens orientaux).
Depuis la seconde partie du xxe siècle, la majorité des Araméens vit dans la région du Proche-Orient21.

Depuis la guerre du Golfe en 1990, et surtout depuis 2003, aux suites de l'intervention américaine en Irak lors de la Seconde Guerre du Golfe, les Araméens sont menacés. En 2014, l'État islamique au Moyen-Orient et Levant, ou Daech, est proclamé, et cet État non reconnu internationalement, qui s'étend sur une grande partie est de la Syrie, et nord-ouest de l'Irak, persécute les populations araméennes, souvent chrétiennes. Des massacres furent signalés, ainsi que des cas d'esclavagisme. Les dialectes araméens sont en danger critique d'extinction, car les populations fuient les combats et les persécutions, et rejoignent les autres cohortes de réfugiés.

Le mušhuššu est également un génie protecteur alors Y'becca lui adressa une prière.

Bibliographie
(en) J. Black & A. Green, Gods, Demons and Symbols of Ancient Mesopotamia, 1992 ;
(en) W. G. Lambert, « The history of the MUŠ.HUŠ in Ancient Mesopotamia », dans P. Borgeaud, Y. Christe, I. Urio, L’animal, l’homme et le dieu dans le Proche-Orient ancien, Louvain, 1984, p. 87-94.

------------------------------

L'Aram est une région mentionnée dans la Bible située dans le centre de la Syrie actuelle. À son apogée, l'Aram s'étendait des montagnes libanaises jusqu'à l'Euphrate, comprenant certaines parties de la vallée du fleuve Khabour dans le nord-ouest de la Mésopotamie, à la frontière de l'Assyrie. La région était connue sous le nom de Terre d'Amurru pendant l'Empire Akkadien (2335-2154 avant J. -C.), l'Empire Néo-Sumérien (2112-2004 avant J. -C.) et l'Ancien Empire Assyrien (2025-1750 avant J.-C.) en référence à ses habitants en grande partie amorrites. Pendant l'empire néo-assyrien (911-605 av. J. -C.), l'empire néo-babylonien (612-539 av. J. -C.) et l'empire achéménide (539-332 av. J. -C.), Aram était connu sous le nom d'Eber-Nari.

La civilisation babylonienne s'est épanouie en Mésopotamie du Sud du début du IIe millénaire av. J.-C. jusqu'au début de notre ère. Elle prend corps à partir de l'héritage des civilisations du Sud mésopotamien plus anciennes (Sumer et Akkad) dont elle est historiquement la prolongation, marquée par l'affirmation progressive, de la cité de Babylone, capitale de l'État qui s'affirme à partir du xviiie siècle av. J.-C. et dont les différentes dynasties dominent le Sud mésopotamien pendant plus d'un millénaire.

L’État de Babylone devient un royaume puissant dans le courant du xviiie siècle av. J.-C., sous l'impulsion du plus grand roi de sa première dynastie, Hammurabi. Après son pillage par les Hittites en 1595 av. J.-C., Babylone passe sous l'autorité d'une dynastie d'origine kassite qui stabilise ce royaume pendant plus de quatre siècles. Cette période marque le début de la rivalité avec le royaume voisin situé au nord, l'Assyrie, qui marque les siècles suivants. Après plusieurs siècles d'instabilité entre 1100 et 800 av. J.-C., la Babylonie passe sous la coupe de l'Assyrie pendant plus d'un siècle (728 – 626 av. J.-C.), avant d'initier une réaction qui aboutit à la destruction de l'Assyrie et à la formation de l'Empire néo-babylonien (626 – 539 av. J.-C.) par Nabopolassar et Nabuchodonosor II.

L'empire néo-babylonien correspond à une période de l'histoire du royaume de Babylone comprise entre 626 et 539 av. J.-C. Cette époque marque le sommet de la puissance babylonienne, constituant un véritable empire reprenant l'héritage de l'empire assyrien qu'il a abattu et dominant tout le Moyen-Orient. En réalité, cette puissance apparaît comme étant avant tout le fait de Nabopolassar et de son fils Nabuchodonosor II, le royaume s'écroulant une vingtaine d'années après la mort de ce dernier, sous les coups du roi perse Cyrus II, le fondateur de l'empire achéménide.

En dépit de sa brièveté (87 ans), cette période marque le retour de la prospérité économique en Babylonie, portée notamment par le développement de l'économie agricole, et un dynamisme culturel important, sous les auspices des souverains. C'est durant cette période que Babylone devient une vaste cité disposant de plusieurs monuments passés à la postérité (ses murailles, ses palais, sa ziggurat, peut-être ses jardins suspendus). C'est également la période qui a laissé de l'empire babylonien l'image d'un empire conquérant et même violent par le biais des récits bibliques.

Cette dernière phase de l'histoire du royaume de Babylone est brève, s'achevant en 539 av. J.-C. par sa conquête par le roi perse Cyrus II. Dès lors, Babylone n'est plus dominée par une dynastie d'origine autochtone : aux Perses Achéménides (539 – 331 av. J.-C.) succèdent les Grecs Séleucides (311 – 141 av. J.-C.), puis les Parthes Arsacides (141 av. J.-C. – 224 ap. J.-C.). La Babylonie conserve néanmoins sa prospérité jusqu'aux débuts de notre ère, tandis que sa culture millénaire s'éteint lentement.

À partir du moment où il met la main sur les vieilles cités du Sud mésopotamien héritières des civilisations de Sumer et d'Akkad, le royaume de Babylone devient l'héritier de leurs anciennes traditions, et un centre culturel et religieux rayonnant dans tout le Proche-Orient ancien et même le monde antique. Son prestige fut immense pendant la période antique, et s'est transmis jusqu'à nos jours par la tradition biblique et celle des auteurs de la Grèce classique, témoins de l'Empire néo-babylonien.

Les milliers de tablettes cunéiformes découvertes sur les différents sites de Babylonie (Babylone, Ur, Uruk, Nippur, Sippar, etc.) ont permis de dresser le tableau d'une civilisation urbaine reposant sur une agriculture irriguée potentiellement très productive. La société et l'économie mésopotamienne étaient chapeautées par des institutions importantes, en premier lieu les temples qui étaient de grands propriétaires terriens en plus d'être des centres religieux et intellectuels. Mais le pouvoir royal fut toujours très affirmé et dominait la société. Une notabilité urbaine dynamique s'est également affirmée au cours des siècles dans l'orbite du palais royal et des temples.

---------------------------------------------

L'Aram est une région mentionnée dans la Bible située dans le centre de la Syrie actuelle. À son apogée, l'Aram s'étendait des montagnes libanaises jusqu'à l'Euphrate, comprenant certaines parties de la vallée du fleuve Khabour dans le nord-ouest de la Mésopotamie, à la frontière de l'Assyrie. La région était connue sous le nom de Terre d'Amurru pendant l'Empire Akkadien (2335-2154 avant J. -C.), l'Empire Néo-Sumérien (2112-2004 avant J. -C.) et l'Ancien Empire Assyrien (2025-1750 avant J.-C.) en référence à ses habitants en grande partie amorrites. Pendant l'empire néo-assyrien (911-605 av. J. -C.), l'empire néo-babylonien (612-539 av. J. -C.) et l'empire achéménide (539-332 av. J. -C.), Aram était connu sous le nom d'Eber-Nari.

Étymologie
L'étymologie peut être liée à haramis, arami, aramija ou ahlamu, c'est-à-dire aux bandits. Une explication standard est la signification originale de "hautes terres ". Cela a été interprété en opposition avec Canaan, ou "basses terres". 1

Premières références
La tradition judéo-chrétienne prétend que le nom dérive de l'Aram biblique, cinquième fils de Sem, petit-fils de Noé dans la Bible2. Cependant, aucun document ancien du Levant ou de la Mésopotamie n'a jamais été trouvé qui mentionnent une telle personne, mais il existe des documents de différents peuples sémitiques à l'ouest de la Mésopotamie où sont désignés des Ahlamu et et des Amorrites de langue cananéenne3.

Le nom Aram peut être trouvé dans de nombreuses sources anciennes. Le toponyme A-ra-mu apparaît dans une inscription du royaume sémite oriental d'Ebla, qui énumère les noms géographiques, et le terme Armi, qui est le terme éblaïte pour Alep, apparaît fréquemment dans les tablettes d'Ebla (vers 2300 av. J. -C.). Une des annales de Naram-Sin d'Akkad (vers 2250 av. J. -C.) mentionne qu'il a capturé "Dubul, l'ensí de A-ra-me" (Arame est apparemment une forme génitive), au cours d'une campagne contre Simurrum dans les montagnes du nord4. D'autres références sont apparues dans les archives de Mari (vers 1900 av. J. -C.) et d'Ugarit (vers 1300 av. J. -C.).

Il n' y a guère de consensus sur les relations, s'il y en avait, entre les lieux ou sur la preuve que les habitants d'Aram étaient bel et bien des Araméens. La plus ancienne mention incontestée des Araméens en tant que peuple remonte aux inscriptions du roi assyrien Teglath-Phalasar Ier (1114-1076 av. J. -C.) dans la dernière partie de l'Empire assyrien moyen.

Plusieurs des territoires araméens situés dans l'Aram sont également référencés dans la Bible hébraïque. Ils comprennent Aram-Naharaim, Paddan-Aram, Aram-Damas, Aram-Rehob et Aram-Zobah.

Historique
Les Araméens semblent avoir déplacé les premières populations amorrites sémitiques de la Syrie antique entre 1100 av. J.-C. et 900 av. J.-C., époque sombre pour tout le Proche-Orient, l'Afrique du Nord, le Caucase, les régions méditerranéennes, avec de grands bouleversements et des mouvements massifs de population.

Les Araméens ont émergé dans une région qui était en grande partie sous la domination de l'empire assyrien moyen (1365-1050 avant J.-C.), et peu après leur apparition, ils ont été conquis par Teglath-Phalasar Ier (1115-1077 avant J.-C.) de l'Assyrie, et ont été incorporés dans l'empire assyrien moyen qui a englobé une grande partie du Proche-Orient et de l'Asie mineure5.

Cependant, l'Assyrie a connu un déclin temporaire à partir de la seconde moitié du XIe siècle avant J.-C. jusqu' à la fin du Xe siècle avant J.-C., ce qui a permis aux Araméens d'établir une série d'États dans le Levant. Au cours de la période 1050 - 900 avant J.-C., les Araméens sont venus à dominer la plupart de ce qui est maintenant la Syrie, mais a ensuite été appelé Eber-Nari et Aram.

Deux royaumes araméens de taille moyenne, Aram-Damas et Hama, ainsi que plusieurs royaumes plus petits et des villes-États indépendantes, se sont développés dans la région au début du premier millénaire av. J.-C.. Les plus remarquables d'entre eux sont Bit Adini, Bit Bahiani, Bit Hadipe, Aram-Rehob, Aram-Zobah, Bit-Zamani, Bit-Halupe et Aram-Ma'akah, ainsi que les tribus araméennes des Gambulu, Litau et Puqudu.

Il y a eu une certaine synthèse avec des populations de néo-hittites dans le nord de la Syrie et le sud de l'Anatolie centrale, et un certain nombre de petits États dits syro-hittites ont vu le jour dans la région, comme Tabal. La côte est de la Méditerranée était largement dominée par les villes phéniciennes telles que Tyr, Sidon, Berytus et Arvad.

Avec l'avènement de l'Empire néo-assyrien (911-605 av. J.-C.), la région tomba une fois de plus sous le contrôle de l'Assyrie6. Un grand nombre de personnes qui y vivaient ont été déportées en Assyrie, à Babylonie et ailleurs. Quelques stèles qui nomment les rois de cette période ont été trouvées, comme la stèle de Zakkur du VIIIe siècle. Les Assyriens et les Babyloniens eux-mêmes adoptèrent une forme araméenne mésopotamienne, connue sous le nom d'araméen impérial au VIIIe siècle av. J.-C., lorsque Teglath-Phalasar III en fit la lingua franca de son vaste empire. Les dialectes néo-araméens encore parlés par les indigènes assyriens et mandéens du nord de l'Irak, du sud-est de la Turquie, du nord-est de la Syrie et du nord-ouest de l'Iran descendent de cette langue.

L'empire néo assyrien fut fragilisé par une guerre civile ininterrompue à partir de 626 av. J.-C., ce qui l'affaiblit sévèrement et lui permit d'être attaqué et détruit par une coalition de ses anciens vassaux entre 616 et 605 av. J.-C. 7

Les Babyloniens et les Égyptiens se sont ensuite battus pour la région, ces derniers étant tardivement venus en aide à leurs anciens seigneurs assyriens. Les Babyloniens l'emportèrent et Aram devint une partie de l'empire néo-babylonien pour une courte durée (612-539 av. J.-C.) où il demeura appelé Eber-Nari.

L'empire perse achéménide (539-332 av. J.-C.) renversa les Babyloniens et conquit la région. Ils conservent l'araméen impérial introduit par les Assyriens, et le nom d'Eber-Nari.

En 332 av. J.-C., la région fut conquise par le souverain grec Alexandre le Grand. À sa mort en 323 av. J.-C., cette région devint une partie de l'empire séleucide grec, et le grec remplaça l'assyrien comme langue officielle de l'empire, tout comme les noms d'Eber-Nari et d'Aramea. Cette région et d'autres parties de l'ancien empire assyrien à l'est (y compris l'Assyrie elle-même) ont été rebaptisées Syrie (Syrie séleucide). 8 C'est à partir de cette période que surgit la controverse entre la Syrie et l'Assyrie sur la dénomination, les Séleucides appliquèrent confusément le nom non seulement à la terre mésopotamienne de l'Assyrie elle-même, mais aussi aux terres à l'ouest d'Euphrate qui n'avaient jamais fait partie de l'Assyrie elle-même, mais seulement aux colonies habitées par les Araméens, Phéniciens, Néo-Hittites et Sutéens. Quand ils ont cédé le contrôle de l'Assyrie aux Parthes, le nom Syrie a survécu, mais a été coupé de son sens originel, et a été appliqué seulement à la terre à l'ouest de l'Euphrate qui avait autrefois fait partie de l'empire assyrien. Cependant, cette situation a conduit les Assyriens et les Araméens à être surnommés Syriens et plus tard Syriaques dans la culture gréco-romaine. Cette région, aujourd'hui appelée Syrie, fut combattue par les Séleucides et les Parthes au IIe siècle avant J.-C., et plus tard encore par les Romains et les Perses Sassanides. Palmyre, un puissant royaume araméen apparut durant cette période, et pendant un certain temps, il domina la région et résista avec succès aux tentatives de conquête romaines et perses. La région est finalement passée sous le contrôle de l'Empire byzantin. Le christianisme commença à s'imposer du Ier au IIIe siècle après J.-C., et la langue araméenne supplante progressivement le cananéen en Phénécie et l'hébreu en Israël/Palestine.

Au milieu du VIIe siècle de notre ère, la région tomba à la conquête arabo-islamique. La langue araméenne a survécu parmi une partie non négligeable de la population syrienne, qui a résisté à l'arabisation. Cependant, l'araméen occidental natif de la population chrétienne araméenne de Syrie n'est aujourd'hui parlé que par quelques milliers de personnes, la majorité d'entre elles ayant maintenant adopté la langue arabe. L'araméen oriental mésopotamien, qui contient encore un certain nombre de mots empruntés à la langue akkadienne, ainsi que des similitudes structurelles, survit toujours parmi la majorité des Assyriens ethniquement distincts, qui sont principalement basés dans le nord de l'Irak, le nord-est de la Syrie, le sud-est de la Turquie et le nord-ouest de l'Iran.

Voir aussi
Stèle de Zakkur
La langue araméenne
Aram-Damas
La communauté ethnico-religieuse des Araméens
Généalogie de Jésus
Références
(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Aram (biblical region) » (voir la liste des auteurs).
↑ H. B. Tristram, « Bible Places: Or, the Topography of the Holy Land, a Succinct Account of All the Places, Rivers, and Mountains of the Land of Israel, Mentioned in the Bible, So Far as They Have Been Identified : Together with Their Modern Names and Historical References » [archive], Gorgias Press, 1er janvier 2005
↑ See Genesis 10:22
↑ F. Leo Oppenheim – Ancient Mesopotamia
↑ « T2K3.htm » [archive], ucla.edu
↑ Georges Roux – Ancient Iraq
↑ Isaac Asimov ; maps by Rafael Palacios, Asimov's guide to the Bible : the Old and New Testaments, New York, Wings Books, 1981 (ISBN 0-517-34582-X), p. 54
↑ ^ Assyria 1995: Proceedings of the 10th Anniversary Symposium of the Neo-Assyrian Text Corpus Project / Helsinki, September 7–11, 1995.
↑ « The Terms "Assyria" and "Syria" Again » [archive du 13 juin 2011] [PDF] (consulté le 19 juin 2011)
Bibliographie
Marie-Nicolas Bouillet et Alexis Chassang (dir.), « Aram (pays biblique) » dans Dictionnaire universel d’histoire et de géographie, 1878 (Wikisource)
[masquer]
v · m
Descendants de Noé
Enfants de Noé Sem · Cham · Japhet
Fils de Sem (Sémites) Élam · Ashshur · Arpakshad · Loud · Aram (Uz · Hul · Gether · Mash)
Fils de Cham (Hamites) Koush (Seba · Havila · Savta · Rama · Saveteha · Nimrod) · Misraïm · Pout · Canaan (Tsidone · Héthiens · Qenizzites · Jébuséens · Amoréens · Guirgachéens · Hévéens · Arqéens · Sinéens · Arvadéens · Tsémaréen · Harmatéens)
Fils de Japhet (Japhétites) Gomère (Ashkenaz · Riphath · Togarma) · Magog · Madaï · Yavane (Elicha · Tarchiche · Kittim · Dodanime) · Toubal · Mèshek · Tirass

---------------------------

Étymologie
Mer Rouge est une traduction directe du grec Erythra Thalassa (Ἐρυθρὰ Θάλασσα) et du latin Mare Rubrum. Les Hébreux la nommaient « mer d'Édom » (ou « mer des Éduméens », adom signifiant « rouge » en hébreu) les Turcs, Kızıldeniz, Kızıl signifiant rouge. Les Romains la nommaient pour leur part Sinus arabicus (le « golfe Arabique »). L'écrivain latin Quinte-Curce dans l'Histoire d'Alexandre le Grand, en décrivant le paysage que ce dernier traverse durant le périple qui le mènera jusqu'en Inde, parle de la mer Rouge en expliquant ce qui suit : « Son nom lui vient du roi Erythrus, c'est pourquoi les ignares croient que ses eaux sont rouges ». Selon lui, le nom de la mer provient du roi des contrées avoisinantes, tandis qu'en grec le terme erythros signifie rouge, d'où confusion.

Bien que normalement1, la couleur de la mer Rouge soit d'un intense bleu-vert, une des hypothèses couramment avancées est qu'il se produit occasionnellement des blooms « d'algues » (en fait une cyanobactérie) de l'espèce Trichodesmium erythraeum. Celles-ci, lorsqu'elles meurent, donnent à l'eau une couleur rougeâtre2 en raison d'un pigment interne rouge, la phycoérythrine3. Cependant, il est bien plus probable que son nom provienne de la désignation universelle du point cardinal sud selon le code géo-chromatique utilisé depuis la plus haute Antiquité. Toutefois, en Arabie, le rouge désigne le point cardinal ouest depuis la sédentarisation et la constitution des frontières4.

Géographie
L'Organisation Hydrographique Internationale détermine les limites de la mer Rouge de la façon suivante5 :

Au nord :
Avec le golfe d'Aqaba : une ligne allant depuis le Ra’s al Qasbah (Ras al Fasma 28° 01′ 27″ N, 34° 37′ 28″ E) en direction du sud-ouest jusqu’à l’île du Requin (Jazīrāt Requin 27° 58′ 06″ N, 34° 35′ 27″ E), puis à travers l’île de Tiran (Jazīrat Tīrān) jusqu’à sa pointe sud-ouest (27° 54′ 41″ N, 34° 33′ 17″ E) et de là vers l’ouest sur le parallèle 27°54’41" de latitude nord jusqu’à la côte de la péninsule du Sinaï.

Avec le golfe de Suez : une ligne allant du Ra's Muhammad (27° 43′ 26″ N, 34° 14′ 50″ E) à la pointe sud de jazīrat Shākir (27° 26′ 53″ N, 34° 01′ 46″ E) et de là vers l'ouest sur le parallèle 27°26'53" de latitude nord jusqu'à la côte d'Afrique.

Au sud :
Une ligne joignant le Ra’s Ḩişn Murād (12° 40′ 29″ N, 43° 30′ 17″ E), au Yémen, et Siyyân (Ra's Siyan 12° 28′ 32″ N, 43° 19′ 30″ E), à Djibouti.

La mer Rouge se situe entre l’Afrique et la péninsule Arabique. Au sud, la mer Rouge communique avec l’océan Indien par le détroit de Bab-el-Mandeb et le golfe d’Aden. Au nord, deux golfes, séparés par la péninsule du Sinaï, lui sont adjacents : à l’ouest, le golfe de Suez (qui communique avec la Méditerranée par le canal de Suez) ; à l’est, le golfe d’Aqaba. Il est utile de préciser que, selon l'Organisation Hydrographique Internationale (voir ci-dessus), ces deux golfes sont des espaces maritimes à part entière et qui, par conséquent, ne font pas partie de la mer Rouge.

La mer Rouge a une longueur d’à peu près 1 914 km (depuis le sud du golfe de Suez), pour une largeur maximale de 300 km et une profondeur maximale de 2 500 mètres dans la fosse médiane centrale, avec une profondeur moyenne de 500 mètres.

Elle est parsemée de différents îles et archipels parmi lesquels, du nord au sud, on note : Giftoun, Zabargad, l’archipel des Dahlak, les îles Farasan ou les îles Hanish.

Les pays bordant la mer Rouge sont Djibouti, l’Érythrée, le Soudan, l’Égypte, l’Arabie saoudite et le Yémen.


Parmi les villes côtières de la mer Rouge les plus connues : Assab, Port-Soudan, Port Safaga, Hurghada, Charm el-Cheikh, Douba, Yanbu, Djeddah et Al Hudaydah.

Climat
Les températures de surface de l’eau de la mer Rouge sont relativement constantes, entre 21 et 25 °C, ce qui en fait l’une des mers les plus chaudes du monde. La visibilité reste relativement bonne jusqu’à 200 mètres de profondeur mais les vents peuvent se lever rapidement et les courants marins se révéler traîtres.

Faune et flore
Il y a de nombreux hauts-fonds en mer Rouge, renommés pour l’exubérance de la vie sous-marine qui s’y abrite, que ce soient de nombreuses variétés de poissons ou de magnifiques coraux. La température y est relativement élevée et permet à ces derniers de se développer de manière luxuriante. Elle est peuplée de plus de 1 000 espèces d’invertébrés, de 200 espèces de coraux et d’au moins 300 espèces de requins.

Salinité

Les golfes de Suez, d'Aqaba et la mer Rouge vus par un satellite de la NASA.
La mer Rouge est une des mers les plus salées du globe avec une salinité de 42 USP alors que de façon générale les océans ont une salinité de 35 USP. L'eau de la mer Rouge étant donc plus dense, le principe d'Archimède garantit qu'un corps flottera mieux que dans l'océan, a fortiori mieux que dans l'eau douce.

Géologie
La mer Rouge s'est formée lors de la séparation de la plaque arabe de la plaque africaine. La divergence est datée de l'Oligocène (voir Échelle des temps géologiques) et se poursuit de nos jours, ce qui explique l’existence d’une activité volcanique dans les parties les plus profondes. L'existence d'une dorsale active au fond de la mer Rouge en fait, d'un point de vue géologique, un océan. La prévision de l'évolution de mouvements de la lithosphère n'étant pas possible, on peut se contenter de dire qu'il est possible que l'expansion océanique continue, aboutissant dans l'avenir à un océan au sens géographique du terme.

Histoire

Site de plongée « Police Station » sur Giftoun Soraya à Hurghada
Les Égyptiens furent les premiers à tenter une mission d’exploration de la mer Rouge.

La Bible, dans le livre de l'Exode, raconte l’histoire célèbre de la traversée de la mer Rouge selon laquelle Moïse conduit les Israélites vers la liberté à travers l’eau, en utilisant la puissance de Dieu pour partager les eaux.

Ce fut un navigateur grec, Hippalus, qui donna une dimension internationale à la mer Rouge dans son manifeste sur le voyage de la mer d’Érythrée et ainsi l’ouvrit à un commerce immense et exclusif avec l’Asie. Ce ne fut qu’à partir du xve siècle environ que l’Europe commença à manifester de l’intérêt pour cette zone.

En 1798, la France envoya le général Bonaparte pour envahir l’Égypte. L’ingénieur architecte Jean-Baptiste Lepère, qui prit part à l’expédition, renouvela le plan pour un canal qui avait été envisagé pendant le règne des Pharaons. Le canal de Suez fut ouvert en novembre 1869. À cette époque, les Anglais, les Français, et les Italiens partageaient les postes de commerce. Les postes furent progressivement démantelés après la Première Guerre mondiale. Après la Seconde Guerre mondiale, les Américains et les Soviétiques exercèrent leur influence pendant que le trafic pétrolier s’intensifiait. Cependant, la guerre des Six Jours culmina avec la fermeture du canal de Suez entre 1967 et 1975. Encore aujourd’hui, en dépit de patrouilles par les grandes flottes maritimes dans les eaux de la mer Rouge, le canal de Suez n’a jamais retrouvé sa suprématie sur la route du Cap, qui est maintenant considérée comme moins dangereuse.

En juin 2008, l'entreprise Middle East Development, basée à Dubaï et propriété de la famille Ben Laden, annonce qu'elle souhaite construire un pont de 28,5 km de long, au-dessus de la mer Rouge, afin de relier le Yémen et Djibouti. Le projet comprend également la création de zones urbaines de part et d'autre de l'ouvrage6.

Tourisme
La mer Rouge est une destination touristique réputée, notamment pour les amateurs de plongée sous-marine. Des requins de type longimane et mako ont provoqué de graves accidents aux baigneurs (mutilation, amputation, noyade)7.

Homonymie
Un village de Louisiane aux États-Unis porte le nom de Mer Rouge.
Notes et références
↑ Mer Rouge bleue [archive] par Denis Terver.
↑ Encyclopædia Britannica, article : "Red Sea"
↑ Projet Référentiel Plancton en baie de Calvi : II. Diversité de l'écosystème planctonique de la baie de Calvi. [archive], mai 2007, consulté le 1er novembre 2010 (voir p. 8-27)
↑ (en) Jacques Bačić, Red Sea - Black Russia, East European Monograph, 1995, p. 45.
↑ « Limites des Océans et des Mers, 3e édition » [archive], Organisation hydrographique internationale, 1953 (consulté le 31 janvier 2015)
↑ Un pont sera bâti sur la mer Rouge entre Yémen et Djibouti [archive] - Le Nouvel Observateur, Reuters, 2 juin 2008
↑ Charm el-Cheikh visée par des attaques meurtrières de requin [archive] Article du Monde du 5 décembre 2010
Voir aussi
Sur les autres projets Wikimedia :

Mer Rouge, sur Wikimedia Commons
Articles connexes
Golfe Persique
Géographes anciens : Cosmas Indicopleustès, Al Idrissi, Al-Mas'ûdî
Informateur ancien : Le Périple de la mer Érythrée
Liste des îles de la mer Rouge
Liens externes
(fr) Les port de la Mer Rouge, de l'antiquité à l'époque islamique [archive]
(en) Ports antiques : Mer Rouge et Golfe [archive]
(fr) Les poissons de Mer Rouge [archive]
(fr) L'apparition d'une nouvelle île en mer Rouge à la suite d'une éruption volcanique [archive]
Notices d'autorité : Fichier d’autorité international virtuel • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale de la Diète
[masquer]
v · m
Mers du monde (selon l’OHI)
Océan Arctique Baffin · Barents · Beaufort · Blanche · Groenland · Kara · Labrador · Laptev · Lincoln · Melville · Norvège · Passage du Nord-Ouest · Prince-Gustave-Adolphe · Sibérie orientale · Tchouktches · Wandel
Océan Atlantique
Argentine · Baltique (dont Väinameri) · Caraïbes · Celtique (dont Iroise) · Écosse · Hébrides · Irlande · Irminger · Manche · Nord · Sargasses · Scotia
Méditerranée Adriatique · Alboran · Azov · Baléares · Mer Égée (dont Crète, Myrto, Icarienne et Thrace) · Ionienne · Libye · Ligurie · Marmara · Noire · Sardaigne · Sicile · Tyrrhénienne
Océan Austral Amundsen · Bellingshausen · Cosmonautes · Davis · Entente · Lazarev · Mawson · Riiser Larsen · Roi Haakon VII · Ross · Scotia · Somov · Dumont d'Urville · Weddell
Océan Indien Andaman · Arabie · Arafura · Laquedives · Canal du Mozambique · Golfe Persique · Rouge · Timor
Océan Pacifique Bali · Banda · Béring · Bismarck · Bohol · Camotes · Célèbes · Chine méridionale · Chine orientale · Corail · Florès · Halmahera · Japon · Jaune (dont Bohai) · Java · Luçon · Moluques · Okhotsk · Philippines · Salomon · Savu · Seram · Intérieure de Seto · Sibuyan · Sonde · Sulu · Tasman · Visayan
Mers fermées Aral (dont petite mer d'Aral) · Caspienne

--------------------------

L’hébreu (en hébreu ancien לשון הקודש lašon ha-qodeš « langue sacrée » et en hébreu moderne עִבְרִית / ivrit) est une langue chamito-sémitique appartenant à la branche centre-nord de la famille des langues sémitiques du groupe canaanéen. Elle est étroitement apparentée au phénicien et aux langues araméennes ainsi qu'à l'arabe. L'hébreu classique est la langue rituelle et liturgique de la religion juive, tandis que l'hébreu moderne compte plus de 8 millions de locuteurs en Israël1 et dans le monde. L’hébreu est l’une des deux langues officielles de l’État d’Israël, avec l’arabe.

et


Araméen
ארמית Arāmît, ܐܪܡܝܐ Oromoyo, آرامية Ārāmiya
Pays
[afficher]
de nombreux pays dont :
Nombre de locuteurs 438 3001
Classification par famille
-langues chamito-sémitiques
-langues sémitiques
- langues sémitiques centrales
-araméen
Codes de langue
ISO 639-3 arc [archive]
modifier Consultez la documentation du modèle

Stèle portant une dédicace en araméen au dieu Salm, ve siècle av. J.-C., trouvée à Tayma en Arabie.
L'araméen est un groupe de langues chamito-sémitiques (appelées également langues afro-asiatiques) Son nom vient d'Aram2, une ancienne région du centre de la Syrie.

Dans cette famille, l'araméen appartient à la branche sémitique. Plus précisément, il constitue une partie de la sous-famille sémitique occidentale septentrionale, qui comprend également les langues cananéennes telles que l'hébreu et l'ougaritique. L'alphabet araméen a été largement adopté pour les autres langues et est l'ancêtre des alphabets hébreu et arabe, ainsi que de l'alphabet Kharoshthi dans le nord-ouest de l'Inde, et peut-être l'alphabet Brahmi.

Durant ses 3 000 ans d'histoire écrite3, l'araméen a été utilisé en tant que langue administrative des empires et langue de culte. C'était une des langues quotidiennes en Palestine pendant la période du Second Temple (539 av. J.-C. – 70 apr. J.-C.), la langue parlée par Jésus-Christ4,5, la langue d'une grande partie des livres bibliques de Daniel et d'Esdras, et la principale langue du Talmud6. Toutefois, le judéo-araméen était différent par les caractères et par la grammaire. La longue histoire de l'araméen et son utilisation diversifiée et généralisée a abouti à la création de nombreux dialectes, parfois considérés comme des langues. Ainsi, il n'y a pas eu une langue araméenne statique, chaque époque et chaque zone géographique a plutôt eu sa propre variété. L'araméen a été retenu comme langue liturgique par certaines Églises orientales, sous la forme du syriaque, variété araméenne dans laquelle a été diffusé le christianisme oriental. Ces communautés la parlant ou parlant une autre forme d'araméen comme langue vernaculaire.

L'araméen moderne est parlé aujourd’hui comme première langue par de nombreuses petites communautés éparses et en grande partie isolées, chrétiennes, juives, et par les groupes ethniques mandéens de l'Asie occidentale7 — les plus nombreux, les Assyriens, sous la forme de l'assyrien néo-araméen et du chaldéen néo-araméen — ; ils ont tous conservé l'utilisation d'une langue véhiculaire dominante, malgré les transferts linguistiques.

Les langues araméennes sont considérées comme langues en voie de disparition 8.

POURTANT,

Groupe
Les trois groupes dialectaux actuels sont :

le néo-araméen occidental (syriaque occidental), parlé par quelques milliers de locuteurs de trois villages syriens de l'Anti-Liban (dont Maaloula), et probablement par certaines familles de la diaspora dans les villes syriennes et libanaises et en Amérique ;
le néo-araméen oriental (néo-syriaque, syriaque vulgaire), qui compterait des centaines de milliers de locuteurs particulièrement dans le Nord de l'Irak appelé « soureth », dans le Caucase et dans la diaspora (Europe, Amériques, Australie), membres de diverses églises chrétiennes orientales (voir Assyriens), Juifs targoumis (en) (ou Juifs kurdes, voir Lishán didán et Judéo-araméen) ou Mandéens.
le néo-araméen central parlé par quelques centaines de milliers de locuteurs des villages du Tur Abdin dialecte Turoyo et de sa diaspora. Aussi, en Syrie dans la province d'Al-Hasaka et en diaspora particulièrement en Suède.
L'arabe, l'hébreu et le persan ont emprunté de nombreux mots à l'araméen.

Propagation
Les papyri araméens d’Éléphantine, témoins de la vie d'une communauté juive en Égypte à l'époque achéménide, constituent un autre important corpus de textes.

Communauté juive
Article détaillé : Judéo-araméen.
Le Livre de Daniel et le Livre d'Esdras sont écrits en partie en araméen.

Parmi les manuscrits de Qumran, une centaine est constituée de textes rédigés en araméen, notamment des traductions de la Bible (targoums)13.

Le Targoum Onkelos, attribué traditionnellement à Onkelos le Prosélyte, est la traduction officielle de la Torah utilisée par la communauté juive. L'araméen était également la langue employée par les rabbins qui ont participé à l'écriture du Talmud de Babylone et du Talmud de Jérusalem, langue dans laquelle les deux Talmuds furent rédigés intégralement. Seule la Mishna est rédigée en hébreu. Ainsi un étudiant talmudique digne de ce nom a souvent de meilleures connaissances en araméen qu'en hébreu moderne.

Époque de Jésus

Les dialectes araméens parmi les langues sémitiques de l'Antiquité[Quand ?].
L'araméen était, pense-t-on, la langue usuelle en Judée du temps de Jésus de Nazareth et le resta dans toute la région, puisque Mani prêchait en araméen, bien que certains historiens estiment que l'emploi du grec s'était étendu à tout le pourtour de la Méditerranée[réf. nécessaire].

On estime que Jésus de Nazareth a prêché en araméen14.

Une phrase mise dans la bouche de Jésus (« Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ? ») est transcrite différemment dans l'évangile selon Marc et dans l'évangile selon Matthieu.

Le texte de Westcott-Hort (en) se présente ainsi :

Dans Matthieu 27:46 : « ελωι ελωι λεμα σαβαχθανι15 » (« elôi, elôi, lema sabachthani »).
Dans Marc 15:34 : « ελωι ελωι λαμα σαβαχθανι16 » (« elôi, elôi, lama sabachthani »).
Le Codex Bezæ, les versions du Stephanus New Testament (1550) et Scrivener New Testament (1894) donnent une autre version de Matthieu 27:46 : « ηλι ηλι λαμα σαβαχθανι17 » (« êli, êli, lama sabachthani »). Cette transcription en grec du passage de Matthieu, ηλι, est plus proche de l'hébreu officiel de l'époque.

La TOB signale en note que les deux versets représentent une citation en araméen de psaumes 22:2 (en hébreu, אֵלִי אֵלִי לָמָה עֲזַבְתׇנִי) (Eli, Eli, lama azavtani) « mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné ». La Bible de Jérusalem met en note sur le verset de Marc 15:34 : « Jésus a dû prononcer en araméen, Élahî, transcrit Élôï, peut-être sous l'influence de l'hébreu Élohim. » Ces deux traductions transcrivent Éli (Eli) pour Matthieu, et Élôï (Eloï) pour Marc. À noter également que Élahî (Ilahi) est aussi la prononciation arabe de « Mon Dieu ».

RACHB"I
Le Zohar, livre ésotérique juif, aurait été selon certaines sources[Lesquelles ?] écrit en Palestine au IIe siècle par le Rabbi Shimon bar Yohaï18 ; selon d'autres, il aurait été écrit par une multiplicité d'auteurs réunis en « cercles » kabbalistiques disséminés dans l'entourage de Moïse de Léon au xiiie siècle19. Il est rédigé en araméen20.

De nos jours
Traitement de texte
2017-fr.wp-orange-source.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (juillet 2013).
Le premier logiciel de traitement de texte en langue araméenne a été élaboré en 1986-1987 au Koweït par Sunil Sivanand, un jeune professionnel des technologies de l'information qui est maintenant directeur général et ingénieur en chef chez Acette, une société implantée à Dubaï. Le projet avait été parrainé par Daniel Benjamin, qui était à la tête d'un groupe de personnes qui s'efforcent de préserver et de faire revivre la langue araméenne.

MOSAÏQUE DU
CITOYEN TIGNARD YANIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 10:11

Le mušhuššu est un animal mésopotamien et sumérien http://xn--mu-mta.HUmuš.HU Š, littéralement « serpent/dragon rouge », c'est-à-dire, le rouge représentant la grande colère. Le mušhuššu est également un génie protecteur pour ceux qui ont vu leurs droits et leurs justices violés.
TAY

La révolte arabe de 1916-19181 (ou grande révolte arabe 2,3) est une rébellion menée entre 1916 et 1918 à l'initiative du chérif de La Mecque, Hussein ben Ali, dans le but de participer à la libération de la péninsule Arabique, alors en grande partie occupée par l'Empire ottoman, et de créer un État arabe unifié, d’Alep en Syrie à Aden au Yémen, inspiré du nationalisme arabe.

AINSI NAQUIT LES FILS DE LA REINE OU LA RÉPUBLIQUE DU YÉMEN...
MAIS, LEURS COUSINS FURENT, JALOUX DE LEUR BONHEUR, CRÉÈRENT UN BLOCUS POUR TUER LEUR RÉPUBLIQUE...

République du Yémen
‫ﺍﻟﺠﻤﻬﻮﺭﯾّﺔ اليمنية
Al-Jumhuriyah al-Yamaniyah (ar)

Al-Jumhuriyah al-Yamaniyah (ar)

Drapeau
Drapeau du Yémen. Blason
Blason du Yémen.
Description de l'image Yemen (orthographic projection).svg.
Devise nationale Allah, al Watan, al Thaoura
(Dieu, la patrie, la révolution)
Hymne national République unie
Administration
Forme de l'État République
Chef de l'État Abdrabbo Mansour Hadi (gouvernement d'Aden)
Mehdi Hussein al-Machat (gouvernement houthi, intérim)
Premier ministre Ahmed ben Dagher (gouvernement d'Aden)
Abdel Aziz ben Habtour (gouvernement houthi)
Langues officielles Arabe
Capitale De jure : SanaaDe facto : * Sanaa (gouvernement houthi)* Aden (gouvernement internationalement reconnu)N 1
15°21'18"N 44°12'25.2"E

Géographie
Plus grande ville Sanaa
Superficie totale 527 968 km2
(classé 491e)
Superficie en eau Négligeable
Fuseau horaire UTC +3
Histoire
Indépendance Réunification
Date 22 mai 1990
Démographie
Gentilé Yéménite
Population totale (20171) 28 036 829 hab.
(classé 501e)
Densité 53 hab./km2
Économie
IDH (2015) en diminution 0.482 (faible ; 168e)
Monnaie Riyal yéménite (YER​)
Divers
Code ISO 3166-1 YEM, YE​
Domaine Internet .ye
Indicatif téléphonique +967
modifierConsultez la documentation du modèle

Le Yémen, en forme longue la République du Yémen (arabe al-Yaman, اليَمَن et Al-Jumhuriyah al-Yamaniyah, ﺍﻟﺠﻤﻬﻮﺭﯾّﺔ اليمنية), est un pays arabe situé à la pointe sud-ouest de la péninsule d'Arabie. Il possède une frontière terrestre avec l’Arabie saoudite au nord et avec Oman au nord-est, et une frontière maritime avec Djibouti et l'Érythrée à l'Ouest et la Somalie au Sud. Il présente une importante façade maritime sur le golfe d'Aden, une moindre sur la mer Rouge, et contrôle avec Djibouti le détroit de Bab-el-Mandeb qui mène vers le canal de Suez. Sa capitale, Sanaa, se situe dans l'ouest du pays, et son principal port est Aden.

Dans l'antiquité, le Yémen était un territoire du Royaume de Saba. L’actuelle nation yéménite est née en 1990 de la réunion de la République démocratique et populaire du Yémen (Yémen du Sud) et de la République arabe du Yémen (Yémen du Nord). L'histoire du pays est marquée par une forte instabilité politique, qui continue de nos jours.

Le Yémen se classe 154e sur 187 pays à l'indice de développement humain de l'ONU en 2014.

YÉMEN : COMBATS ENTRE REBELLES ET FORCES LOYALISTES AUX PORTES DE L'AÉROPORT DE HODEIDA
Par AFP - Mis à jour le 15/06/2018 à 15:24
Publié le 15/06/2018 à 15:24

Les forces progouvernementales au Yémen ont engagé des combats vendredi pour prendre l'aéroport de Hodeida, au troisième jour d'une offensive meurtrière visant à chasser les rebelles de cette ville portuaire, stratégique pour l'acheminement de l'aide humanitaire dans le pays en guerre.
Pour empêcher les forces gouvernementales d'acheminer des renforts vers Hodeida par la route côtière au sud de la ville, les rebelles ont lancé une attaque sur cet axe depuis l'intérieur des terres, tuant 12 soldats, selon des sources militaires et médicales.

La route a été coupée à ce niveau, selon une de ces sources.

Jeudi soir, le chef des rebelles, Abdel Malek al-Houthi, avait appelé ses combattants à faire face à l'offensive contre Hodeida, lancée mercredi par les forces loyalistes au président Abd Rabbo Mansour Hadi, appuyées par la coalition militaire sous commandement saoudien.

Une colonne de véhicules blindés de forces progouvernementales yéménites arrive dans la localité d'al-Douraïhimi, à quelque neuf km du port de la ville de Hodeida, tenue par les rebelles et cible d'une offensive, le 13 juin 2018 [NABIL HASSAN / AFP]
SUR LE MÊME SUJET
CONFLITYémen : la pression militaire maintenue sur Hodeida avant une réunion de l'ONU
Des combats avaient lieu dans l'après-midi à 2 km au sud de l'aéroport, qui est fermé et situé à la limite sud de la ville, a indiqué un correspondant de l'AFP dans la localité d'Al-Douraïhimi, au sud de Hodeida, ville de l'ouest du pays tenue par les rebelles depuis 2014.

Plus tôt, une source militaire avait indiqué que les forces progouvernementales se préparaient à prendre d'assaut l'aéroport avec l'appui aérien de la coalition.

Depuis le début de l'offensive mercredi, 118 rebelles et 21 membres des forces progouvernementales ont été tués dans les combats, selon des sources médicales.

Cette opération militaire fait craindre une interruption de l'aide humanitaire, essentielle pour un pays frappé par «la pire crise humanitaire du monde» selon l'ONU.

«La bataille de Hodeida pourrait avoir un impact dévastateur sur les civils, à la fois dans la ville et ailleurs au Yémen», a mis en garde Sarah Leah Whitson, directrice du Moyen-Orient à l'ONG Human Rights Watch.

«BOURBIER»
Hodeida, grand port sur la mer Rouge, est le point d'entrée d'une grande partie des importations et de l'aide humanitaire en territoire yéménite, et constitue par conséquent un enjeu stratégique.

Face aux craintes internationales d'une suspension de l'aide, le chef de la diplomatie yéménite Khaled al-Yemani s'est voulu rassurant en disant que l'objectif des forces loyalistes n'était pas le port dans l'immédiat.

«Nous n'avons pas l'intention de détruire l'infrastructure» portuaire, a-t-il ajouté.

Le directeur du port Daoud Fadhel a indiqué jeudi à l'AFP que le port restait ouvert malgré l'assaut.

L'Arabie saoudite sunnite, grand rival de l'Iran chiite dans la région, accuse les rebelles yéménites de recevoir une aide militaire iranienne via le port de Hodeida. L'Iran reconnaît soutenir les Houthis mais dément leur fournir des armes.


SUR LE MÊME SUJET
CONFLITYémen : plus de 100 morts dans la bataille de Hodeida
Les rebelles, qui opposent une forte résistance, ont été appelés par leur chef à faire face aux «forces de la tyrannie».

«Il faut dépêcher des renforts pour la bataille», a lancé Abdel Malek al-Houthi qui s'exprimait pour la première fois depuis le début de l'offensive. Il faut «transformer la côte ouest en bourbier pour les envahisseurs».

Une ONG, le Conseil norvégien pour les réfugiés (NRC), a affirmé que les habitants de Hodeida restaient confinés chez eux. Quelque 600.000 personnes habitent dans la ville et ses environs.

Des résidents avaient indiqué à l'AFP que les Houthis avaient renforcé leurs défenses dans la cité, creusant des tranchées et déployant des snipers sur les toits.

HADI À ADEN
La coalition dirigée par Ryad intervient au Yémen depuis mars 2015 pour aider le pouvoir de M. Hadi à stopper la progression des rebelles qui occupent de vastes régions dont la capitale Sanaa.

M. Hadi, qui vit en exil à Ryad, est arrivé jeudi à Aden (sud), la capitale provisoire de son autorité internationalement reconnue, pour «superviser» les opérations militaires à Hodeida, selon l'agence de presse officielle Saba.

Dans cette guerre qui a fait près de 10.000 morts en plus de trois ans, la bataille de Hodeida est la plus importante depuis une offensive de 2015 qui avait permis aux forces progouvernementales de reprendre aux rebelles plusieurs régions du sud dont Aden.

Lors d'une réunion jeudi, le Conseil de sécurité de l'ONU a répété son «appel à laisser ouverts les ports de Hodeida et Salif», au nord de la ville de Hodeida, pour assurer la continuité de l'approvisionnement de millions de personnes dans ce pays pauvre, dont une partie est au bord de la famine.

Offensive sur Hodeida [ / AFP]
Offensive sur Hodeida [ / AFP]
Les 15 membres de l'instance sont «unis dans leur profonde inquiétude sur les risques concernant la situation humanitaire» à Hodeida, a déclaré à l'issue de la réunion l'ambassadeur russe Vassily Nebenzia.

Mercredi, l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis, autre membre de la coalition, ont tenté d'apaiser les craintes. Des «ponts aérien, maritime et terrestre» ont été prévus pour assurer l'acheminement de cette aide, ont-ils affirmé.

MAIS LES SAOUDIENS SE FIRENT AINSI:

Le Lilū est un démon mésopotamien présenté parfois avec une paire d'ailes. Son pendant féminin est Lilītu. Il s'agit d'anciens jeunes hommes humains décédés avant d'avoir pu se marier.

Dans l'Orient ancien, le Lilū hantait les déserts et les grands espaces. Son action était particulièrement néfaste aux femmes enceintes et aux enfants. Il attaquait ses victimes, féminines de préférence, quand elles dormaient, dans le but d'en faire ses conjointes. Celles-ci n'avaient dès lors plus de chances de trouver un époux parmi les mortels. Le Lilū s'apparente à un incube.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 10:20

ر .
La force pro-gouvernementale aidée par la coalition menée par l'Arabie saoudite
ont lancé une vaste offensive contre les rebelles Houtis dans la ville portuaire d'Hodeïda :
Ce port permettait l'acheminement d'aide humanitaire, de nourriture et de médicaments.
TAY

GRÂCE à L’ÂME.
HODEÏDA : La mer Rouge (arabe : البحر الأحمر Bahr el-Ahmar, hébreu ים סוף Yam Souph)
est la mer intracontinentale du bassin Indo-Pacifique: Al Hudaydah
( Hodeidah , Hodeida, (en arabe : الحديدة) est une grande ville du Yémen,
Abdallah Ier de Jordanie.
Y'BECCA.
TAY

-----------------------------------
YÉMEN : LA PRESSION MILITAIRE MAINTENUE SUR HODEIDA AVANT UNE RÉUNION DE L'ONU
Par AFP - Mis à jour le 14/06/2018 à 13:47
Publié le 14/06/2018 à 13:47

Des frappes ont visé jeudi des positions rebelles près de Hodeida, au deuxième jour d'une offensive pour reprendre cette ville portuaire clé au Yémen, les alliés du pouvoir tentant d'atténuer les craintes sur une interruption de l'aide humanitaire.
La question de l'aide préoccupe la communauté internationale et sera au centre d'une réunion jeudi du Conseil de sécurité de l'ONU qui craint que l'offensive en cours aggrave une crise humanitaire dans le pays en guerre, déjà qualifiée de la «pire au monde» par les Nations unies.

La Russie a appelé à la suspension des hostilités. «Si les combats dans cette zone causent l'interruption de l'aide alimentaire, les civils, qui font déjà face à de nombreuses privations, pourraient se retrouver au bord de la mort», a prévenu Moscou.



CONFLIT
Yémen : plus de 100 morts dans la bataille de Hodeida
Dans cette guerre qui a fait près de 10.000 morts en plus de trois ans, une coalition dirigée par l'Arabie saoudite est intervenue au Yémen en mars 2015 pour aider le pouvoir du président Abd Rabbo Mansour Hadi à stopper la progression des rebelles Houthis qui ont occupé de vastes régions dont la capitale Sanaa.

La bataille de Hodeida est la plus importante depuis une offensive à l'été 2015 qui avait permis aux forces progouvernementales de reprendre aux rebelles plusieurs régions du sud du pays dont Aden, la deuxième ville du pays et siège actuel du pouvoir.

Sur le terrain, des raids aériens menées par la coalition ont visé jeudi des positions des rebelles près de Hodeida, ont indiqué les médias des insurgés alors que les forces progouvernementales se trouvent aux abords de l'aéroport situé au sud de la ville portuaire.


Selon l'agence officielle saoudienne, les forces loyalistes ont réussi à «libérer des zones stratégiques dans le secteur d'Al-Douraïhimi et les environs de l'aéroport après avoir enfoncé les lignes rebelles».

Le grand port de Hodeida, sur la mer Rouge, constitue un enjeu stratégique, étant le point d'entrée d'une bonne partie des importations et de l'aide humanitaire en territoire yéménite.

ASSURER L'ACHEMINEMENT DE L'AIDE
Le port reste ouvert en dépit de l'assaut, a indiqué à l'AFP le directeur Daoud Fadhel.

«Nous avons sept navires à quai et l'activité est normale alors que cinq autres navires attendent au large pour pouvoir entrer au port», a-t-il déclaré par téléphone à l'AFP.

Avant une réunion du Conseil de sécurité à l'initiative du Royaume-Uni qui a demandé à ce qu'elle se tienne à huis clos à midi (16H00 GMT), les deux piliers de la coalition anti-insurgés -l'Arabie saoudite et les Emirats arabes unis-, ont tenté d'apaiser les craintes sur l'aide humanitaire.

Ils ont affirmé mercredi soir à Ryad avoir pris des dispositions pour assurer la continuité du flot de ces aides en dépit de l'opération militaire.

Des «ponts aérien, maritime, et terrestre» ont été prévues pour assurer l'acheminement de cette aide, ont-ils expliqué lors d'une conférence de presse conjointe d'Abdallah al-Rabeeah qui dirige le Centre roi Salmane d'aide et de secours et Rim al-Hachémi, ministre d'Etat émiratie à la Coopération internationale.

APPEL BRITANNIQUE
La réunion du Conseil de sécurité se tient à la demande de la Grande-Bretagne,
dont le chef de la diplomatie a demandé la protection des civils.

«J'appelle toutes les parties à respecter le droit humanitaire international
et à faire de la protection des civils une priorité», a déclaré mercredi
dans un communiqué le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson,
après le début de l'assaut contre Hodeida.

Une colonne de véhicules blindés et de pick-up transportant des forces
progouvernementales yéménites arrive dans la localité d'al-Douraïhimi,
à quelque neuf km du port de la ville de Hodeida, tenue par les rebelles
et cible d'une offensive, le 13 juin 2018 [NABIL HASSAN / AFP]
Une colonne de véhicules blindés et de pick-up transportant des forces
progouvernementales yéménites arrive dans la localité d'al-Douraïhimi,
à quelque neuf km du port de la ville de Hodeida, tenue par les rebelles
et cible d'une offensive, le 13 juin 2018 [NABIL HASSAN / AFP]
L'émissaire de l'ONU pour le Yémen, Martin Griffiths, a lui appelé à la retenue
en soulignant être en contact avec «toutes les parties concernées pour négocier des arrangements».

Il a reçu le «soutien vigoureux» du secrétaire américain à la Défense, Jim Mattis,
pour qu'il amène «à la table négociations toutes les parties du conflit», selon le porte-parole du Pentagone, Adrian Rankine-Galloway.

«Nous maintenons que le port de Hodeida est crucial pour la fourniture
de l'aide humanitaire» aux Yéménites, a-t-il ajouté.

Mercredi, une quinzaine d'ONG internationales ont estimé que l'assaut «aurait probablement
des conséquences catastrophiques sur la population civile», dans une lettre
au président français Emmanuel Macron.
Elles ont dans ce contexte jugé «inconcevable» de maintenir une conférence
humanitaire sur le Yémen prévue fin juin à Paris.

Mais Paris a réaffirmé son souhait d’organiser cette conférence.

AINSI,

YÉMEN : IMPORTANTE OFFENSIVE DE LA COALITION SUR HODEÏDA
Mis à jour le 16/06/2018 à 11:58
Publié le 16/06/2018 à 11:55

Les forces pro-gouvernementales aidées par la coalition menée par l'Arabie saoudite ont lancé
une vaste offensive contre les rebelles Houtis dans la ville portuaire d'Hodeïda.
Hodeïda est l'une des principales villes du Yémen. Depuis le début du conflit, en 2014,
son port permettait l'acheminement d'aide humanitaire, de nourriture et de médicaments.
Les forces gouvernementales et la coalition ont lancé une vaste offensive pour reprendre
la ville des mains des rebelles Houtis alors que l'ONU alertent depuis des mois sur la situation
des civils sur place.

Hussein ibn Ali (ou el-Ḥuwsseyn ben °Aliy, الحسين ابن علي en arabe), né vers 18533 à Istanbul
et mort le 4 juin 1931 à Amman, est un hachémite, chérif de la Mecque jusqu'en 1924
et roi du Hedjaz de 1916 à 1924.

Biographie
Article détaillé : Unification de l'Arabie saoudite.
Durant la Première Guerre mondiale, il joua un rôle important en lançant la Révolte arabe
et en s'alliant aux Britanniques et aux Français contre l'Empire ottoman. Lors d'une conférence
de dirigeants arabes à Damas en mai 1915, il avait été reconnu comme le porte-parole
de la nation arabe entière4 (à ce titre il est fréquemment considéré comme le fondateur
du panarabisme). Il proclama l'indépendance du Hedjaz en 1916. C'est son fils, Fayçal,
qui mena l'essentiel des combats devant mener à la prise de Damas par les Arabes,
popularisés en Occident grâce à l'histoire de Lawrence d'Arabie. En 1924, au lendemain
de l'abolissement du califat, le roi Hussein se proclama calife mais il fut renversé
par Abdelaziz Al Saoud dit ibn Séoud 5.

Descendance
Il a pour fils et filles :

Ali ben Hussein (1879–1935)
Hassan ben Hussein
Abdallah Ier de Jordanie (1882–1951) : roi de Jordanie (1921-1951).
Fayçal ibn Hussein (1883–1933) : roi de Syrie en 1920 puis d'Irak (1921-1933).
Zeid ben Hussein (1898–1970) : épouse en 1933 la princesse Fahrelnissa Zeid (1901-1991).
Saleha bint Hussein
Fatima bint Hussein
Sara bint Hussein
Notes et références
↑ (en) « Husayn ibn 'Ali | king of Hejaz », Encyclopedia Britannica,‎ 12-14-1998
(lire en ligne [archive])
↑ Encyclopædia Universalis, « HUSAYN IBN 'ALI » [archive], sur Encyclopædia Universalis
(consulté le 20 avril 2017)
↑ 1953 est l'année de naissance retenue en majorité par les notices d'autorité,
mais certaines sources indiquent d'autres années de naissance, notamment 19541, 1955 ou 19562
↑ Xavier Baron : Les Palestiniens, Genèse d'une nation. p. 18
↑ « Hussein et la famille Hachémite - Les clés du Moyen-Orient » [archive],
sur www.lesclesdumoyenorient.com (consulté le 20 avril 2017)

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 1 min il y a 1 minute
TOUS COUPABLES.
La couleur de la mer Rouge est d'un intense bleu-vert, une hypothèse avancée
est qu'il se produit des blooms « d'algues » (une cyanobactérie) de l'espèce Trichodesmium erythraeum :
MAIS, depuis un certains temps, le sang de la haine se déverse dans l'océan.
TAY

SENTIMENTS DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 10:22

Prémisses
Au début du xxe siècle, le Proche-Orient était presque entièrement sous la domination de l'Empire ottoman, dont le sultan était aussi le calife, commandeur des croyants. Un mouvement nationaliste arabe (nahda = réveil, renaissance) existait à l'état embryonnaire, en réponse au nationalisme turc alors en plein essor, mais sans structure centralisée. Il s'exprimait moins en revendications politiques qu'en aspirations à faire revivre l'héritage culturel – et notamment littéraire – arabe. Jusqu'à la Première Guerre mondiale, les nationalistes arabes de la première heure recherchaient avant tout une reconnaissance de leur culture, qu'ils voulaient voir traitée d'égale à égale avec les autres civilisations, sans prétendre à une souveraineté étatique pour les pays de langue arabe.

La situation changea lorsque la Première Guerre mondiale commença à toucher le Proche-Orient. La confrontation entre l'Entente (Royaume-Uni, France, Russie) et les Empires centraux (Allemagne, Autriche-Hongrie, Empire ottoman) vint politiser ce mouvement nationaliste, qui vit se préciser la possibilité de faire appuyer ses visées émancipatrices par la France et le Royaume-Uni. L'Entente ne commença à se montrer sensible aux intérêts des nationalistes arabes que lorsque le sultan, en sa qualité de calife, appela en 1914 au djihad contre les ennemis mécréants de l'Entente. Londres trouva en la personne du chérif de La Mecque Hussein ben Ali une personnalité arabe suffisamment renommée et influente pour empêcher les populations arabes d’adhérer à cet appel au djihad4.

Chronologie
Articles détaillés : Empire ottoman dans la Première Guerre mondiale et Campagne du Sinaï et de la Palestine.

Fayçal ben Hussein, devenu roi d'Irak en 1921

L'Arabie en 1914

T.E. Lawrence, dit Lawrence d'Arabie (1915).
Au cours de la Première Guerre mondiale, les Britanniques cherchent le soutien arabe pour ouvrir un nouveau front au sud de l'Empire ottoman.

Le Traité de Daraïn (en), signé le 26 décembre 1915 par Percy Cox (en), au nom du Bureau de l'Inde5, avec Ibn Saoud, alors émir de Riyad et seulement maître d'une partie du Nejd, ils leur accordent protection en échange d'une non-agression contre leurs protectorats de Koweït, du Qatar et des États de la Trève, mais Ibn Saoud ne prendra pas part à leur guerre contre les Ottomans, plus occupé à combattre ses rivaux Al Rachid.

Les Britanniques envoient des officiers de liaison au chérif de La Mecque Hussein ben Ali, dont T.E. Lawrence. La France envoie pour sa part une mission6 dirigée par le lieutenant-colonel Brémond. Les Alliés poussent le chérif Hussein à se révolter. En échange, il reçoit de Henry McMahon la promesse de l'indépendance arabe sur les territoires ainsi libérés.

En 1916, le chérif se soulève contre les Turcs et, à partir de La Mecque, assiège Médine. Il trouve des appuis dans les autres régions arabes de l'Empire ottoman car Djemal Pacha, gouverneur militaire de la Syrie ottomane, a fait pendre plusieurs dizaines de nationalistes arabes à Beyrouth et Damas. Les tribus druzes du sud du Hauran, traditionnellement en dissidence du pouvoir ottoman, fournissent de la nourriture à la guérilla arabe et hébergent des militants poursuivis, puis des réfugiés chassés par la famine au Levant. Le chef druze Sultan al-Atrach contribue à cette aide, d'ailleurs bien rétribuée par les Britanniques, et, à partir de 1917, ses guerriers viennent se joindre aux forces arabo-britanniques7.

En juin 1917, Fayçal ben Hussein, fils du chérif Hussein, remporte la bataille d'Aqaba, prenant du coup cette ville portuaire située sur la mer Rouge, ce qui permet à la révolte d'être ravitaillée par les Britanniques.

Son flanc étant protégé, le général britannique Allenby dont les armées sont positionnées en Égypte peut alors passer à l'offensive et lance la campagne de Palestine : le 17 novembre 1917, la ville de Jaffa est prise, suivie de Jérusalem le 9 décembre de la même année.

En 1918, l'offensive reprend. Les forces britanniques combattent les Ottomans et les Allemands en Palestine tandis que les Arabes lancent leurs troupes vers la Syrie. Damas est prise par Hussein en septembre. Les 25 et 26 octobre 1918, les forces britanniques et arabes remportent la bataille d'Alep, obligeant les Ottomans à évacuer la Syrie.

Au sud, en Afrique orientale allemande, les victoires belges et anglaises de 1915 et 1916 avaient déjà anéanti les espoirs du Kaiser Guillaume de prendre les Anglais à revers par le Soudan. Les combats en Arabie du Sud aboutissent aussi à une impasse, les Ottomans n'étant plus en mesure de ravitailler leurs garnisons au Yémen.

Le 30 octobre 1918, l'Empire ottoman signe l'armistice de Moudros.

Conséquences
À l'issue de la guerre, les Britanniques ne peuvent tenir tous leurs engagements. En effet, ils ont également signé avec les Français les accords Sykes-Picot qui donnent le contrôle de la Syrie et du Liban à ces derniers. Mais Damas a été libérée par Fayçal, qui s'est de plus fait proclamer roi de Syrie. Ils ont également promis au mouvement sioniste l'établissement d'un « foyer national juif » en Palestine, sans en définir précisément les limites géographiques. Les Sionistes revendiquent également une partie du Liban et des territoires « libérés » par les Arabes à l'est du Jourdain.

La conférence de San Remo d'avril 1920 officialise le mandat français de Syrie, dont l'armée française chasse les troupes chérifiennes en juillet. Elle officialise également le mandat britannique de Palestine en mettant en avant dans ses termes et objectifs le projet sioniste. Les Arabes sont doublement lésés. Le traité de Sèvres, qui prolonge la conférence de San Remo, établit également le mandat britannique de Mésopotamie.

Afin de respecter leur promesse, les Britanniques donnent le contrôle des territoires de leur mandat situés à l'est du Jourdain (Transjordanie) à l'émir Abdallah, un des fils d'Hussein8. Ils mettent également Fayçal sur le trône du royaume d'Irak, qui succède au mandat de Mésopotamie. Ils fondent ainsi la dynastie hachémite.

Ces dispositions sont officialisées dans le Livre blanc de 1922, également connu sous le nom de « Livre blanc de Churchill »8,9.

Sur les autres projets Wikimedia :

Révolte arabe de 1916-1918, sur Wikimedia Commons
Notes et références
↑ Noureddine Séoudi, La formation de l'Orient Arabe contemporain 1916-1939 : Au miroir de la Revue des deux Mondes, L'Harmattan, 2005, page 69
↑ Ali Moussa Iye, Albert Ollé-Martin, Violaine Decang, Histoire de l'humanité : 1789-1914, Unesco, 2008, p. 1199
↑ Bichara Khader, Le monde arabe expliqué à l'Europe : histoire, imaginaire, culture, politique, économie, géopolitique, Paris Louvain-la-Neuve, Harmattan Academia-Bruylant, 2009, 530 p. (ISBN 978-2-296-07421-7 et 978-2-872-09935-1, OCLC 804518941, lire en ligne [archive]), p. 66
↑ (de) Henner Fürtig, « Naher Osten – Zwischen Kolonialismus und Nationenbildung », Informationen zur politischen Bildung, no 331,‎ 2016, p. 20
↑ David Rigoulet-Roze, Géopolitique de l'Arabie saoudite, Armand Colin, 1er juillet 2005 (ISBN 9782200356767, lire en ligne [archive])
http://www.eliecilicie.net/mission_hedjaz_1916.htm [archive]
↑ (en) Michael Provence, The great Syrian revolt and the rise of Arab nationalism, Austin, University of Texas Press, 2005 (ISBN 978-0-292-70635-4 et 978-0-292-79710-9, OCLC 5559558413), p. 42 à 45
↑ a et b Dominique Perrin, Palestine : une terre, deux peuples, Villeneuve d'Ascq, France, Presses universitaires du Septentrion, coll. « Histoire », 2000, 346 p. (ISBN 978-2-859-39603-9, OCLC 300915168, lire en ligne [archive]), p. 151-153
↑ Winston Churchill Secrétaire d'État britannique aux colonies, Livre blanc britannique de juin 1922 [archive], publié sur le site de la Yale Law School (consulté le 21 juillet 2010.)

Grande révolte arabe (1916-1918)
Description de cette image, également commentée ci-après
Soldats arabes en exercice arborant le drapeau aux couleurs panarabes.
Informations générales
Date Juin 1916 - Octobre 1918
Lieu Levant, péninsule Arabique
Issue Armistice de Moudros en 1918, conférence de San Remo et traité de Sèvres en 1920, partition de l'Empire ottoman
Belligérants
Drapeau de l'Empire ottoman Empire ottoman Flag of Hejaz 1917.svg Hachémites
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Flag of Saudi Arabia.svg Sultanat de Nejd
Commandants
Ottoman flag.svg Djemal Pacha
Ottoman flag.svg Muhittin Pacha (en)
Ottoman flag.svg Fahreddin Pacha (en) Flag of Hejaz 1917.svg Fayçal ibn Hussein
Flag of the United Kingdom (3-5).svg Edmund Allenby
Flag of the United Kingdom (3-5).svg T. E. Lawrence
Forces en présence
env. 23 000 hommes env. 30 000 hommes
Pertes
inconnues inconnues
Batailles

Front du Moyen-Orient
Afrique du Nord · Caucase · Perse · Dardanelles · Mésopotamie · Sinaï et Palestine · Ctésiphon (11-1915) · Kut-el-Amara (12-1915) · Magdhaba (12-1916) · Révolte arabe · Rafa (1-1917) · Bagdad (3-1917) · 1re Gaza (3-1917) · 2e Gaza (4-1917) · Aqaba (7-1917) · Beer-Sheva (10-1917) · 3e Gaza (11-1917) · Megiddo (9-1918)

Titre : À celles qui pleurent
Poète : Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)
Recueil : Bouquets et prières (1843).

Vous surtout que je plains si vous n'êtes chéries,
Vous surtout qui souffrez, je vous prends pour mes soeurs :
C'est à vous qu'elles vont, mes lentes rêveries,
Et de mes pleurs chantés les amères douceurs.

Prisonnière en ce livre une âme est contenue.
Ouvrez, lisez : comptez les jours que j'ai soufferts.
Pleureuses de ce monde où je passe inconnue,
Rêvez sur cette cendre et trempez-y vos fers.

Chantez ! Un chant de femme attendrit la souffrance.
Aimez ! Plus que l'amour la haine fait souffrir.
Donnez ! La charité relève l'espérance :
Tant que l'on peut donner on ne veut pas mourir !

Si vous n'avez le temps d'écrire aussi vos larmes,
Laissez-les de vos yeux descendre sur ces vers.
Absoudre, c'est prier ; prier, ce sont nos armes.
Absolvez de mon sort les feuillets entr'ouverts !

Pour livrer sa pensée au vent de la parole,
S'il faut avoir perdu quelque peu sa raison,
Qui donne son secret est plus tendre que folle :
Méprise-t-on l'oiseau qui répand sa chanson ?


RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 10:24

Les Livres blancs publiés durant le mandat britannique en Palestine sont une série de lois et de mesures fixant la politique mandataire relative à la situation en Palestine.

Sommaire
1 Premier livre blanc, 3 juin 1922
2 Deuxième livre blanc, 21 octobre 1930
3 Troisième livre blanc, 17 mai 1939
4 Notes et références
Premier livre blanc, 3 juin 1922
Il est connu comme le « Livre blanc de Churchill », et fut publié pour répondre à l’opposition des Arabes palestiniens aux termes du mandat quant à l’établissement d’un « foyer national juif » et à l’immigration juive en Palestine. Winston Churchill remplit à l’époque les fonctions de secrétaire aux colonies. Ce livre blanc restreint le territoire destiné au foyer juif, et donne le contrôle des terres situées à l’est du Jourdain à l’émir Abdallah. Il réaffirme le droit au retour du peuple juif sur sa terre ancestrale, mais pose néanmoins comme condition à l’immigration le niveau des moyens financiers des postulants à l’immigration. Il précise également que la Palestine ne peut être conçue comme une entité politique exclusivement juive.

Deuxième livre blanc, 21 octobre 1930
Article détaillé : Livre blanc de Passfield.
Le deuxième livre blanc est connu comme le « Livre blanc » de Lord Passfield, secrétaire britannique aux colonies. Il est publié après les émeutes sanglantes de 1929. Il remet en question la poursuite de l’implantation juive en Palestine, et favorise la priorité à l’emploi de la population arabe, et ce même au sein des entreprises juives.

La réaction du Yishouv et des institutions sionistes mondiales fut alors virulente. La publication du second livre blanc entraîne également la démission des responsables du mouvement sioniste et de ceux de l’Agence juive. À la suite de ces pressions, le gouvernement britannique remet au docteur Chaim Weizmann, alors directeur de l’Agence juive, le décret d’annulation du second livre blanc, le 13 février 1931.

On note cependant au cours des années 1930 une politique visant à freiner l’immigration juive. Les certificats d’immigrations accordés par la puissance mandataire à l’Agence juive deviennent en effet inférieurs aux demandes, développant une immigration clandestine juive à grande envergure dès cette époque.

Troisième livre blanc, 17 mai 1939
Il est publié le 17 mai 1939 à la suite de la Grande Révolte arabe en Palestine. Il est connu comme le « Livre blanc » de Malcolm MacDonald, secrétaire aux colonies, et a été élaboré après une conférence anglo-judéo-arabe tenue à Londres en février 1939.

Ce livre veut apaiser le soulèvement de la population arabe de Palestine en limitant la vente de nouvelles terres aux Juifs. « Compte tenu de la croissance naturelle de la population arabe et de l’importance des ventes de terres arabes aux Juifs, en certains endroits il ne reste plus assez de place pour de nouveaux transferts de terres arabes, tandis qu’en d’autres endroits ces transferts doivent être limités pour que les cultivateurs arabes puissent garder leur niveau de vie actuel et que ne soit pas créée prochainement une importante population arabe sans terre. Dans ces circonstances, le haut-commissaire recevra tous les pouvoirs pour prohiber et réglementer les transferts de terres »1[réf. insuffisante]. Trois zones sont définies. Toute vente de terrain aux organisations sionistes est interdite en Samarie, dans la bande de Gaza et dans la région de Beer-Sheva. Les ventes de terres dans la vallée du Jourdain, en Galilée, entre Tantoura et Haïfa et dans le Sud du Néguev, sont autorisées, mais seulement après accord spécial des autorités mandataires britanniques. Enfin, de Tantoura jusqu’au sud de Tel Aviv, ainsi que dans la région de Haïfa, les ventes restent libres.

L’immigration juive est limitée à 75 000 personnes sur une durée de 5 ans, afin que la population juive ne dépasse pas le tiers de la population du pays. De ces 75 000 entrées sera déduit le nombre d’immigrants illégaux interceptés : « on ne peut nier que la peur d’une immigration juive indéfinie est largement répandue dans les rangs de la population arabe et que cette peur a rendu possibles ces troubles ». Dès lors, « l’immigration sera maintenue au cours des cinq prochaines années pour autant que la capacité économique d’absorption du pays le permettra, à un taux qui portera la population juive à environ le tiers de la population totale. […] Au terme de la période de cinq ans, aucune immigration juive ne sera plus autorisée, à moins que les Arabes de Palestine ne soient disposés à y consentir »1.[réf. insuffisante]

Enfin, un État palestinien unitaire (à majorité arabe) et indépendant est envisagé (assez vaguement) dans un délai de 10 ans : « Le gouvernement de Sa Majesté déclare aujourd’hui sans équivoque qu’il n’est nullement dans ses intentions de transformer la Palestine en un État juif ». « Le gouvernement de Sa Majesté [a le] désir […] de voir s’établir finalement un État de Palestine indépendant ». « Si, au terme de dix années, il est avéré que l’indépendance doive être ajournée, le gouvernement britannique consultera les habitants de Palestine, le Conseil de la SDN »1.[réf. insuffisante]

Le livre blanc entraîne de nouveau une vive réaction des institutions sionistes mondiales. David Ben Gourion déclare peu après le début de la guerre « Nous aiderons les Britanniques dans la guerre comme s’il n’y avait pas de Livre blanc et nous lutterons contre le Livre blanc comme s’il n’y avait pas la guerre »[réf. souhaitée]. De fait, la lutte contre le troisième livre blanc est engagée au sein du Yishouv, et ne prendra fin qu’avec l’indépendance de l’État d’Israël.

Politiquement, les organisations sionistes officielles se mobilisent. Sous une forme plus violente, le « Livre blanc » provoque aussi une première vague d’attentats anti-britanniques commis par l’Irgoun dès 1939, attentats suspendus après le début de la Seconde Guerre mondiale, en septembre 1939, puis repris par une dissidence de l’Irgoun, le Lehi, en 1941-1942.

L’opposition politique des institutions sionistes officielles ne cessera pas durant la Seconde Guerre mondiale, même à l’heure où certains membres du Yishouv intègrent les rangs de l’armée anglaise. C’est dans ce cadre que le mouvement sioniste adoptera son « programme de Biltmore » de 1942, réclamant un État juif sur l’ensemble de la Palestine.

L’opposition armée au « Livre blanc » se durcira avec la reprise des attentats de l’Irgoun en février 1944. De 1944 à 1948, les organisations armées (Lehi, Irgoun et dans une moindre mesure Haganah) tueront plus de 300 britanniques, ainsi que plusieurs dizaines de Juifs et quelques milliers d’Arabes. « Les opérations contre les troupes d’occupation, de plus en plus audacieuses, rendent le pays ingouvernable (…). Désemparé, Bevin, [Ministre des Affaires Étrangères britannique] décide en février 1947 de porter l’affaire devant l’ONU, non sans espérer un échec des Nations unies qui permettrait le retour en force de la Grande-Bretagne »2.

L’application du Livre blanc par le mandat britannique s’intensifiera à l’issue de la Seconde Guerre mondiale, luttant particulièrement contre l’afflux massif des rescapés de la Shoah. Des dizaines de milliers d’immigrants clandestins seront internés à Chypre ou en Europe.

La première loi votée par le tout jeune État d’Israël concernera l’abrogation du « Livre blanc ».

Notes et références
↑ a, b et c Extrait du troisième livre blanc sur la Palestine.
↑ Élie Barnavi, Une histoire moderne d’Israël, Champs / Flammarion, 1988, (ISBN 2080812467), p. 188.
[masquer]
v · m
Sionisme
Généralités Sionisme · Peuple d’Israël · Terre d’Israël · État juif
Histoire du sionisme Chronologie · Congrès de Bâle · Plan Balfour · Légion juive · Accord Fayçal-Weizmann · Palestine mandataire · Les Livres blancs · Plan de partage · Indépendance d’Israël · Guerre d’indépendance
Immigration juive Aliyah avant le sionisme · Yichouv · Première Aliyah · Seconde Aliyah · Durant la Première Guerre mondiale · Troisième Aliyah · Quatrième Aliyah · Cinquième Aliyah · Durant la Seconde Guerre mondiale · Aliyah Bet · Loi du retour · Opération Tapis volant · Opération Ezra et Néhémie · Exode des Juifs des pays arabes et musulmans · Aliyah polonaise de 1968 · Aliyah d’Union soviétique dans les années 1970 · Opération Josué · Opération Moïse · Opération Salomon · Aliyah d’Union soviétique dans les années 1990 · Aliyah d’Amérique latine dans les années 2000
Partis, organisations et idéologies Territorialisme · Hapoel Hatzaïr · Hachomer Hatzaïr · Poale Zion · Akhdut HaAvoda · Mapaï · Parti travailliste · Sionisme libertaire · Mapam · Sionisme religieux · Colonies · Avant-poste · Kach et Kahane Chai · Agoudat Israel · Sionisme chrétien · Sionisme révisionniste · Sionisme travailliste · Irgoun · Lehi · Betar · Hérout · Sionisme général · Likoud · Postsionisme · Néosionisme · Antisionisme · Non-sionisme
Organisations Organisation sioniste mondiale · Agence juive · Asefat ha-nivharim · Aipac · Histadrout · Haganah · Kibboutz · Moshav · Nefesh B'Nefesh
Personnalités Theodor Herzl · Chaim Weizmann · David Ben Gourion · Vladimir Jabotinsky · Joseph Trumpeldor · Golda Meir · Menahem Begin · Yitzhak Rabin · Shimon Peres · Ariel Sharon · Benyamin Netanyahou · Reuven Rivlin · Meir Bar-Ilan

Titre : Au livre des consolations
Poète : Marceline Desbordes-Valmore (1786-1859)
Recueil : Bouquets et prières (1843).

Quand je touche rêveuse à ces feuilles sonores
D'où montent les parfums des divines amphores,
Prise par tout mon corps d'un long tressaillement,
Je m'incline, et j'écoute avec saisissement.
Ô fièvre poétique ! ô sainte maladie !
Ô jeunesse éternelle ! ô vaste mélodie !
Voix limpide et profonde ! Invisible instrument !
Nid d'abeille enfermé dans un livre charmant !
Trésor tombé des mains du meilleur de mes frères !
Doux Memnon ! Chaste ami de mes tendres misères,
Chantez, nourrissez-moi d'impérissable miel ;
Car je suis indigente à me nourrir moi-même !
Source fraîche, ouvrez-vous à ma douleur suprême
Et m'aidez, par ce monde, à retrouver mon ciel !

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 10:25

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

-----------------------------------------

Y'becca est soumis à toujours suivre un dossier médical, on ne peut se reposer sur des radios anciennes et toutes opérations auquel Lise Verdier ne peut être bâclé... Certains medecins oublient d'osculter la gorge quand un patien à une fiévre... Il est des gestes de précautions auquel la médecine n'a pas la droit de s'occulter... Y'becca doit répondre à ces faits là et son secouriste ne doit jamais dire jamais sur le fait que l'expérience ne donne jamais d'acquis et il est une chose auquel je voue une grande discipline et rigueur: Celle d'entendre la Prudence lorsque le temps le permet... quel que soit l'opération, on agit avec prudence du temps, de l'aspect et des allergies possibles auquel le patient ou la patiente peut être soumis en fonction de son age et de sa corpulence...

"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865). L'association pour Lise et pour vous, s'inspire de cette citation de Jean-Napoléon Vernier qui est si réelle sur l'aspect du courage d'être dans des situation auquel l'aspect humain se doit de se reconsidérer dans l'aspect de l'adversité dans l'être. Cette citation cherche à nous monter des aspects qui nous semblent enfoie par l'adversité et la douleur mais qui ne demande qu'à renaitre afin de permettre à la rose de devenir Rosier...


Aide pour le retour à domicile d’une personne lourdement handicapée.

L’Association Pour Lise et pour Vous, a but non lucratif, met à la disposition des personnes en situation de grand handicap et leurs familles, son expertise dans la prise en charge du retour au domicile.

Plus largement, l’association veut favoriser et permettre le développement des soins de qualité et le maintien à son domicile de tout enfant, adolescent ou jeune adulte, atteint d’une maladie grave ou d’un handicap lourd.

Nous sommes à votre écoute pour parler et construire ensemble de votre projet de vie, nous sommes à vos côtés pour le concrétiser.


Pour Lise Et Pour Vous
le Bourg Chevreau, 53600 SAINTE GEMMES LE ROBERT
Association humanitaire, d'entraide, sociale



"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"La beauté sans grâce est un printemps sans verdure."
Citation de Mirabeau ; Lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)

"La beauté sans grâce est un hameçon sans appâts."
Citation de Ninon de Lenclos ; Confessions (1700)

"On admire d'un coup d'œil la beauté, elle ne laisse plus rien à deviner ; la grâce se fait aimer peu à peu par des détails variés, imprévus, qui vous plaisent d'autant plus qu'ils vous surprennent, et ses petits défauts d'ensemble sont quelquefois des charmes qui nous attachent."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; L'ennui (1816)

"La grâce, ce charme suprême de la beauté, ne se développe que dans le repos du naturel."
Citation de Madame de Staël ; L'influence des passions (1796)

"La beauté ne déplaît jamais, mais sans la grâce, elle est dépourvue de ce charme secret qui invite à la regarder."
Citation de Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

"Les grâces préférables à la beauté, ornent la femme de tous ce qu'elles ont de séduisant."
Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Traité des passions (1764)

"Il y a un art caché dans la simplicité qui donne une grâce à l'esprit et à la beauté."
Citation de Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales (1739)

"Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie."
Citation de Victor Hugo ; Post-scriptum de ma vie (1901)

"Brillante de beauté, de grâces, de jeunesse, pour vous plaire, on accourt, on s'empresse."
Citation de Charles-Guillaume Étienne ; L'Intrigante, I, 9, le 6 mars 1813.

"Sans le fard de l'amour, par qui tout s'apprécie, les grâces sont sans force, et la beauté sans vie."
Citation de Antoine Bret ; La double extravagance, VII, le 27 juillet 1750.

"La beauté est la clef des coeurs, la grâce le passe-partout."
Citation de Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)

"La beauté réside dans la forme ; la grâce dans les mouvements, le charme dans l'expression."
Citation de Lucien Arréat ; Réflexions et maximes (1911)

"La grâce, plus belle encore que la beauté."
Citation de Jean de La Fontaine ; Adonis (1658)

Compte rendu de
TAY
La chouette effraie

Tikkun Ha-Klali
https://www.youtube.com/watch?v=MPZhFy2c3Mc
TAY

PUIS, LE HUIT DÉCEMBRE 2017, JE RAJOUTE CE NOUVEAU TEXTE:

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

" PEUPLES DE JÉRUSALEM CE QU'IL Y A, C'EST LE DIRE SUR LE DISCOURS.
LE DÉVELOPPEMENT EST UN POUMON DU DESTIN CAR LE TEMPS DOIT ÊTRE
POUR PERMETTRE LA SITUATION DE CONSCIENCE DANS L'HANDICAP.
L'HABITUDE ET L'HARMONIE DOIVENT ÊTRE ROMPUES QUAND LA HAINE
S'ENRICHIT DE LA GUERRE.

PEUPLES DE JÉRUSALEM, MACHU PICCHU ET PÉKIN SONT DES CITÉS CONSTRUITES
SUR LA FOI, LA CONVICTION, LA CONNAISSANCE ET LA SURVIE DE POLITIQUES
DANS L'HISTOIRE: UNE AMBASSADE N'EST PAS UN GOUVERNEMENT
ET LA CITOYENNETÉ N'EST PAS L'HUMANITÉ:
NON AUX ESCLAVAGES, CÉLESTE JÉRUSALEM.

Je suis Y'becca".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

PUIS, LE VINGT ET UN DÉCEMBRE 2017, JE RAJOUTE CE NOUVEAU TEXTE:

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

" PEUPLES DE JÉRUSALEM CE QU'IL Y A, C'EST LE DIRE SUR LE DISCOURS.
LE DÉVELOPPEMENT EST UN POUMON DU DESTIN CAR LE TEMPS DOIT ÊTRE
POUR PERMETTRE LA SITUATION DE CONSCIENCE DANS L'HANDICAP.
L'HABITUDE ET L'HARMONIE DOIVENT ÊTRE ROMPUES QUAND LA HAINE
S'ENRICHIT DE LA GUERRE.

AUX ENTITÉS HUMAINES, ANIMALES ET ROBOTIQUES:
NON AUX SACRIFICES D’ÊTRE VIVANT, DE CONSCIENCE, D'ESPRIT
POUR UN DIEU OU DES DIEUX Y COMPRIS AUX DÉITÉS FÉMININES.

PEUPLES DE JÉRUSALEM, MACHU PICCHU ET PÉKIN SONT DES CITÉS CONSTRUITES
SUR LA FOI, LA CONVICTION, LA CONNAISSANCE ET LA SURVIE DE POLITIQUES
DANS L'HISTOIRE: UNE AMBASSADE N'EST PAS UN GOUVERNEMENT
ET LA CITOYENNETÉ N'EST PAS L'HUMANITÉ:
NON AUX ESCLAVAGES, CÉLESTE JÉRUSALEM.

Je suis Y'becca".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

et

LE DIX NEUF JANVIER DEUX MILLE DIX HUIT, JE RAJOUTE CE NOUVEAU TEXTE:

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

" PEUPLES DE JÉRUSALEM CE QU'IL Y A, C'EST LE DIRE SUR LE DISCOURS.
LE DÉVELOPPEMENT EST UN POUMON DU DESTIN CAR LE TEMPS DOIT ÊTRE
POUR PERMETTRE LA SITUATION DE CONSCIENCE DANS L'HANDICAP.
L'HABITUDE ET L'HARMONIE DOIVENT ÊTRE ROMPUES QUAND LA HAINE
S'ENRICHIT DE LA GUERRE.

AUX ENTITÉS HUMAINES, ANIMALES ET ROBOTIQUES:
NON AUX SACRIFICES D’ÊTRE VIVANT, DE CONSCIENCE, D'ESPRIT
POUR UN DIEU OU DES DIEUX Y COMPRIS AUX DÉITÉS FÉMININES.
TU ES, ELLE EST ET NOUS SOMMES...

PEUPLES DE JÉRUSALEM, MACHU PICCHU ET PÉKIN SONT DES CITÉS CONSTRUITES
SUR LA FOI, LA CONVICTION, LA CONNAISSANCE ET LA SURVIE DE POLITIQUES
DANS L'HISTOIRE: UNE AMBASSADE N'EST PAS UN GOUVERNEMENT
ET LA CITOYENNETÉ N'EST PAS L'HUMANITÉ:
NON AUX ESCLAVAGES, CÉLESTE JÉRUSALEM.

Je suis Y'becca".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Sam 16 Juin à 10:29

La folie de la jeunesse est le propre de l'âge et l'enseignement est le phare des chiffres... TAY de Toulouse. Aimer rime avec le mystère de l'ombre: certains le poursuivent sans l'atteindre, d'autres le vivent sans le voir et puis il y a la métamorphose: l'ombre métamorphosé en âme ou bien l'inverse dans le Styx... Cela est le Bien et le Mal dans le Commencement de la Création des Hommes et des Amazones... Et puis la Femme engendra l'Amour et l'Amour se dispersa en une Discorde: L'Amitié et la Jalousie. L'Histoire des Anges, des Démons et de la Créativité, à vos plumes enfants de la Créativité et l'oubli du Sens. Naissance du Pardon dans l'Amour: Voilà notre histoire, peuples du Bien et du Mal... Nuisible et projecteur des rongeurs, certes.... Le massacre de Brebis est ... Pourtant,le seuil n'est pas franchi; l'Homme devra dans l'avenir savoir catalogué son savoir à celui du ventre: Pour entretenir une arche ou une société, il faut un droit à la survie pour l'animal tout comme pour le consommateur...

Aimer rime avec le mystère de l'ombre: certains le poursuivent sans l'atteindre, d'autres le vivent sans le voir et puis il y a la métamorphose: l'ombre métamorphosé en âme ou bien l'inverse dans le Styx... Cela est le Bien et le Mal dans le Commencement de la Création des Hommes et des Amazones... Et puis la Femme engendra l'Amour et l'Amour se dispersa en une Discorde: L'Amitié et la Jalousie. L'Histoire des Anges, des Démons et de la Créativité, à vos plumes enfants de la Créativité et l'oubli du Sens. Naissance du Pardon dans l'Amour: Voilà notre histoire, peuples du Bien et du Mal...On oubli que le phare. C'est un symbole que l'Homme peut avoir peur des élements. Des Hommes qui ont acquis le temporel de ceux qui peuvent prétendre avoir lutter dans l'Espérance et la Liberté, Dame

Droit de vote pour les femmes . L'espérance doit réagir à l'entente du sang et du crime. Ainsi parle la république. Parlons de Nava Kiran Plus, Blue Diamond Society est des autres associations partenaires au Népal, fortement touchées par les séismes. Deux mois plus tard, le temps de la reconstruction s'impose : Les centres de soins et d’hébergement de ces associations ont été très endommagés. Les bénéficiaires et les membres des associations se retrouvent sans abris, pour la plupart, avec des perturbations très conséquentes dans les parcours de soins. Ainsi parle La République.

Bebés, niños y adolescentes (desde el nacimiento hasta los 18 años)

Bebé y niño pequeño Preadolescente y adolescenteVacunar a sus hijos es una de las medidas más importantes para proteger su salud y su futuro. El calendario de vacunas infantil está diseñado para que resulte lo más seguro y conveniente posible, y proteger a los niños con mayor riesgo de tener complicaciones por la enfermedad. Proteja la salud de sus hijos informándose sobre las vacunas que necesitan y vacunando a los preadolescentes y adolescentes a tiempo. Si su hijo no se vacunó a los 11 ó 12 años, programe una cita para administrárselas de inmediato. Las vacunas son una parte importante para la atención preventiva a lo largo de toda la vida.

La magie n'est pas un remède et l'inquisiteur n'est pas une Source voilà l'Expression de Liberté de la Laïcité... L'Avenir de ceux qui renie(nt) d'être des Dieux malgré leur Science...

Selon la croyance, juste avant la semaine: Cette personne ne laisse personne indifférent. Indépendante ou femme soumise, elle restera dans l'histoire des rois, des républiques et des citoyennes. Oui aux votes. Marie, devant le découragement de son prêtre:La fête du Cœur Immaculé de Marie, Refuge des pécheurs, tient son origine dans le découragement d’un prêtre... Libre est d'y croire mais certains ont besoin de bien plus qu'une présence: Certains diront qu'il s'agit de l'acte de foi envers son Ame... Lisez cet article sur L' "Exorcismo Magno"...

Beauté de l'Art n'est point une Cruauté du Travail, elle s'accompagne des lauriets prénommé Endurance, Volonté et Patience. Pas de Dictature https://www.youtube.com/watch?v=cK1UfREJIHA

Je m'amuse par moment d'imaginer une suite à Humain, trop humain... Je ne suis pas fanatique de l'auteur mais dans tout être, j'y trouve une joie et une frayeur qui se nomme joie, peur barbare, espérance et libre de la Liberté: Sa mort est tragique car il a voulu intervenir devant le monde... En son soi, il y avait un cachalot qui affrontant une pieuvre sous les yeux d'un capitaine Achab et la mémoire d'un équipage prénommé Nautilus... Un homme frappant que ce Nietzsche. Photo de la planete naine de Pluton

J'ai publié ces photos et ces textes car j'aime l'immensité de la Mer, du Désert et de l'Infini actualiser dans le refuge bienheureux que procure un Phare.Des photos à ne pas oublier, elles sont l'épreuve de l'Eau décrite dans l'Univers de Dune: La République devant l'Empire. Telle est ma Loi et celle de mes Maîtres Siths et des Jedis de la Raison... L'Histoire de l'Homme, du Citoyen et du Roi devant l'Egalité... Le Temps, Le Chaos et le Destin face à l'adversité de la Discorde. .

Ainsi Parlait Zarathoustra: L'amour est-il la malédiction de l'Homme...? L'amour n'est pas un mirage et il est égnimatique. Tel Dieu, on lui donne une image par des étiquettes... Dans Ainsi Pärlait Zarathoustra, L'auteur décrit un Etre-Humain cherchant l'oubli mais qui est envahi de découvertes, de curiosité et de Jugements... Alors, il retourne dans la société ayant réussi à cicatriser ses plaies lors de sa méditation dans la caverne... Est-il maudit d'avoir voulu chercher ou est-il naïf d'avoir voulu atteindre l'innacessible exorcisme: A t'il voulu donner une formule sur l'essence de la conciensce. En tout cas, il a engendré une peur et on l'a bléssé dans l'amour propre de son Humanisme... Oui à la Gréve... Rien ne sortira de le plaindre car finalement, il est à l'origine d'une source aussi intarisable que l'echo de l'infini car au delà de la lumière: Il est un Lancelot du Lac de la Connaissance et de l'Ignorance... L'Amour est tout comme L'Invisible au dela du Bien et du Mal et c'est pour cela qu'il y a un ver prénommé Pécher dans le coeur de la Sensibilité prenommé la Faim et la Convoitise d'Autrui: La peur est naturel mais le désir doit comporter des régles et une justice pour éviter l'Esclavage, la Torture et les Viols... Ainsi est encore et toujours La Démocratie du Clan des Mouettes... Telle dans les mythologies,ivres, libre à chacun d'en interpréter le sens, chacun dans le gouffre d'Hadés peut écrire l'Histoire qu'en est il réellement du Destin. Cette phrase est une suite à notre dialogue car j'aimerai entretenir un dialogue écrit... La République. Il faut reconnaitre que si ils et elles sont parti(e)s; c'est que nous avons cru pouvoir créer un jardin... Il reflétè nos cauchemars et nos rêves finalement sont bien sombres: il reflétè l'orgueil de notre vanité. Tout comme les elfes, nous sommes aux portes de l’échec. Nos grands regrets finalement s'est éprouvé la faim d'une source de vie prénommé l'Existence.... Au mois de mai 1877, le général britannique Gordon Pacha devient gouverneur de la province équatoriale de l'Egypte, et ce jusqu'en 1879. Durant son mandat, il soumit le Soudan oriental à la couronne britannique, lutta contre la traite des esclaves dans les colonies, et mit fin à la révolte qui grondait au cœur du Darfour. Il meurt à Khartoum, au Soudan, le 26 janvier 1885, lors de la prise de la ville. Non au viol physique et morale...Rabah (Rabih az-Zubayr ibn Fadl Allah ou Rabih Fadlallah) (vers 1842 - 1900). Seigneur de la Guerre au Soudan et trafiquant d'esclaves, il devint sultan du Bornou en Afrique centrale, jusqu'à la conquête du Tchad par les Français. Oui à l'écoute et à la Liberté... Etre libre s'est être soi et c'est pour cela qu'il faut une justice face aux pensées autoritaires et démocratiques s'appelant Dictature du Mot.

Quand je vois ça... Il y a une rumeur qui se propage en moi et que je prononce Chair de Poule... C'est un sentiment et si cette photo est une sorte de chair de poule infime et que Spinoza appelle Essence... C'est une sensation physique et charnel prénommé Chaos et qui semble dire que le vide est une multitude de facettes vivantes et énergétiques prénommé La Nuit: Ainsi Naquit l'essence du Jour, Création de Yahvé... Voir le romantisme de la Genese... Le Juge süpreme de la république de l'Olivier. Alors, Certains de ces personnes vont applaudir que chaque mot est un préjugé... Cela est l'opinion qu'elle soit blanche ou noire, libre ou contrainte...
L'opinion s'est aussi de dire de Non à certaines choses et cela est le Libre-arbitre: D'où, la nécessité d'une Justice apte, libre et établi sur le sens de préjugé... Le fait est de dire que l'avenir est ainsi..; de figues et de raisins; Etre libre s'est être soi et c'est pour cela qu'il faut une justice face aux pensées autoritaires et démocratiques s'appelant Dictature du Mot. Et bien non car nous serions retourner dans le fanatisme de la chair engendré par la secte :Il faudra Dire Non à l'esclavage, à la torture et au viol physique et morale. Cela est combat individuelle et collectif de l'Essence: Oui à la Grève, à l’écoute, à la Justice et à l'expression du vote Universelle par l'individu propre et sur le fait aussi d’être venu dans un monde où l'imparfait du présent rime avec
cohabitation spirituelle du corps et de l’Appétit: La poésie de l’espèce et du patrimoine culturelle. Non à l'Esclavage, aux viols et aux tortures qu'ils ou elles soient physiques et morales...

La magie n'est pas un remède et l'inquisiteur n'est pas une Source voilà l'Expression de Liberté de la Laïcité... L'Avenir de ceux qui renie(nt) d'être des Dieux malgré leur Science : Soigner n'est pas guérir mais pour guérir, il faut se soigner !

ECRIT
DU
CITOYEN TIGNARD YANS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Lun 25 Juin à 4:16

La nudité désigne l'état d'un corps humain ou d'une de ses parties qui n'est pas recouverte d'un vêtement.

Les conventions sociales, ainsi que les préceptes de la plupart des religions, condamnent la nudité de certaines parties du corps. Les lois peuvent réprimer la nudité publique assimilée à de l'exhibitionnisme ; les partisans de la libéralisation des mœurs revendiquent la réduction des aires du corps devant obligatoirement rester couvertes. La transgression des interdits de nudité peut servir de signe non verbal d'affirmation véhémente d'une protestation ou d'une revendication.

Le naturisme considère la pratique en commun de la nudité comme un mode de vie alternatif qui rapproche de la nature.

En zoologie, la nudité désigne l'absence de pelage. Desmond Morris développe en ce sens son approche éthologique de l'espèce humaine dans Le Singe nu.

Dans les beaux-arts en Europe, la représentation du corps nu est un exercice fondamental dans l'enseignement classique et un thème artistique fréquent à certaines époques.

AINSI,


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
22 h il y a 22 heures
LES FEMMES SAOUDIENNE ONT VÉCU LEURS PREMIERS JOURS DE CONDUITE AUTONOME.
CELA EST UNE VICTOIRE MAIS CELA NE DOIT FAIRE OUBLIER QUE COMME EN EUROPE
ET AILLEURS, LES FEMMES SONT BAFOUÉES SUR LEURS LIBERTÉ D'EXPRESSION ET DE LIRE.
TAY

ÉLECTIONS législatives et présidentielles en TURQUIE : UNE ÉLECTION DIGNE D'UNE RÉPUBLIQUE
DÉMOCRATIQUE OÙ DEUX VISIONS VONT SE DÉTERMINER DANS UN SCRUTIN PRÉSIDENTIEL
OÙ IL Y A DEUX PENSÉES
MAIS UN ESPRIT DE COHÉSION POUR UNE COHÉRENCE DE PAIX ET D'UNITÉ : LE PEUPLE.
TAY

Comme celles de la pudeur, les conceptions de la nudité ont varié dans le temps et dans l'espace.
De nombreuses sociétés humaines perçoivent la nudité comme dangereuse.

LE YÉMEN, LA SYRIE ET L'ÉRYTHRÉE DEVANT L'ÉRÈBE ET SES ADVERSITÉS
POUR ATTEINDRE DES ACTES ET DES PRINCIPES DEVANT DES PRÉJUGÉS ET DES HAINES.
LE CONTEXTE EST LE CŒUR DE L'ESPÉRANCE OÙ LE COUPABLE DEVRA PRENDRE
DE L'INNOCENCE DE CONSCIENCE QUE POSSÈDE LA VICTIME.
TAY

VOS IDÉES, POUR LA SOIRÉE, SONT DIGNE D'ÊTRE MAIS DANS UN LIEU PUBLIC
OÙ LE PUBLIC DEVRAIT FAIRE UN AVEC LES ARTISTES, LE PRÉSIDENT A CRÉÉ
UN SENTIMENT QUI DÉMONTRE QU'IL Y A TOUJOURS DES VIP ET DES SANG-DENTS :
TOUT LE CONTRAIRE D'UNE GAY PRIDE.
TAY

UN SANS DENT N'EST PAS UN SANG DENT... DES NUANCES DANS LE PATRIMOINE GÉNÉTIQUE
QUI PORTE AUX CROIRE DU VAMPIRISME ET DE LA LYCANTHROPIE : CEUX QUI SE NOURRISSENT
DU SANG ET CEUX QUI SE DÉVORENT LA CHAIR POUR ACQUÉRIR L'EXTASE DES VICTIMES
ET ASSOUVIR LA PULSION DE L’ÂME.
TAY

LE CHEMINEMENT. IL Y A L'AVÈNEMENT. LA RUMEUR MONTRE L'ÉVÉNEMENT COMME UNE RUPTURE
CONVENTIONNELLE DE L'EXISTENCE. L'HISTOIRE POINTE L'ÉVAPORATION D'UNE ÉVOLUTION
POUR LA RÉVÉLATION D'UNE CONSCIENCE : LA RÉALITÉ D'UNE RESPONSABILITÉ
EN LA RESPIRATION DE LA RÉSONANCE ORBITALE.
TAY

VINCENT LAGAF DANS FORT BOYARD. SON ENTRÉE DANS LES AIRS A ÉTÉ REMARQUABLE
CAR FAIRE DU FLYBOARD EN UNE TELLE HAUTEUR AVEC L'AISANCE D'UN OISEAU :
REMARQUABLE. PUIS, RÉUSSIR À FAIRE GAGNER UNE JEUNE VOLTIGEUSE OU CANDIDATE
EN CONDUISANT LE BATEAU: JE DIS BRAVO, MÉGAGAF.
TAY

L'HÔPITAL JOSEPH DUCUING DE TOULOUSE S'EXPRIMERA SOUS FORME D'ACTIONS,
CE LUNDI 25 JUIN 2018, SUR L'ASPECT DES SOINS POUR LA POLICE, LES SECOURISTES BÉNÉVOLES
ET LES POMPIERS PROFESSIONNELS : LA PRIORITÉ D'ÊTRE PERFORMANT DANS LA CONDITION HUMAINE
ET FRATERNELLE.
TAY

LE SUINTEMENT DE L'OMBRE FAISAIT PLANER UN PLAISIR SUR LE SCÉNARIO DE LA CONSCIENCE.
LA CONVICTION DE LA CHANCE, SUR LA NATURE DE LA CHAIR, LUI OUVRAIT LE DÉSIR DU DESTIN
SUR LE DÉSERT DE L'ASPECT : LE DESSEIN ET LE RESSENTI.
TAY

" L'ÉROTISME EST UN CHARME QUI PEUT ÊTRE DÉTENU PAR UN VIEIL ERMITE :
L'AMOUR N'EST PAS UN DÉSIR ET LA PULSION N'EST PAS TOUJOURS LIÉE AUX SENTIMENTS.
AINSI SONT NÉES DE GRANDES HISTOIRES
EN LA NATURE SEXUELLE DE L'HUMANITÉ ET DES EXISTENCES." : DIT LA CHOUETTE À LA JUSTICE.
TAY

O UN GRAND SENTIMENT D'ÉTABLIR S'INSCRIT DANS MA CHAIR AFIN DE FAIRE ENTENDRE
LES NUANCES DES MOUVEMENTS DANS LES NUAGES. O DOUCE FEMME QUI TE VOIT INSCRITE
DANS LES MOEURS D'UNE VIEILLE INSTITUTRICE. RETROUVE L'INSTITUTION DE TA CHAIR
ET OUBLIE LE REGARD D'UNE MANIÈRE.
TAY

TRÈS CHÈRES ET CHERS ÉLÈVES, LA PUDEUR PEUT SE RÉVÉLER ÊTRE UN ÉROTISME DE LA SEXUALITÉ.
ON VEUT TRANSFORMER LA TIMIDITÉ MAIS CELLE CI EST UNE VERTU VÉRITABLE DE NOTRE ÂME:
POURQUOI LA VIOLER, LA CONTRÔLER ALORS QU'ELLE NE DEMANDE QU'À MÛRIR
DANS UN VENT DE LIBERTÉ.
TAY

DANS UN ÉTAT D'ÂME, LE SILENCE EST UN SOUFFLE. LA SOURCE DE LA SITUATION
MONTRE LE CARACTÈRE DE LA SOCIÉTÉ ET DE SA SITUATION. DANS LA PÉNOMBRE
DE LA SURVIE, LE DÉSIR EST TOUJOURS LIÉ À UN DESTIN LORSQUE LES DEUX CARACTÈRES
ONT DÉCIDÉ DE S'UNIR DANS UN MUTUEL ACCORD.
TAY

LE SEXE.
L'ÉCRITURE ÉROTIQUE EST UN ÉROTISME COMME L'ÉCRITURE INCLUSIVE EST
UNE VARIATION DE LA NATURE TOUT EN DEMEURANT UN ESPRIT PHYLOGÉNÉTIQUE
ET PHILOSOPHIQUE SUR LA BASE GRAMMATICALE DE LA LANGUE FRANÇAISE : AMOUR.
TAY

LE SEXE.
L'ÉCRITURE ÉROTIQUE EST UN ÉROTISME COMME L'ÉCRITURE INCLUSIVE
EST UNE VARIATION DE LA NATURE TOUT EN DEMEURANT UN ESPRIT PHYLOGÉNÉTIQUE
ET PHILOSOPHIQUE SUR LA BASE GRAMMATICALE DE LA LANGUE FRANÇAISE : AMOUR.
TAY

L'ÉCRITURE ÉROTIQUE EST UN ÉROTISME COMME L'ÉCRITURE INCLUSIVE
EST UNE VARIATION DE LA NATURE TOUT EN DEMEURANT UN ESPRIT PHYLOGÉNÉTIQUE
ET PHILOSOPHIQUE SUR LA BASE GRAMMATICALE DE LA LANGUE FRANÇAISE : AMOUR.
TAY

CLIN D'OEIL DE LA NATURE D'ÊTRE SUR LE LIEN. TAY

C'EST UN FAMEUX TROIS MATS QUI NAVIGUE SUR LES OCÉANS. HISSEZ HAUT, SANTIAGO.
VOILÀ PLUS DE TROIS MILLE ANS QUE J'Y SUIS MATELOTS. HISSÉS HAUTS, LES SANTIANOS,
DE SAN FRANCISCO JUSQU'À L'HORIZON.
TAY

CLIN D'OEIL DE LA NATURE D'ÊTRE SUR LE LIEN.
" LE DÉSIR DE TRAVERSER LES MOUVEMENTS APPARTIENT AUX PRINCIPES DE LA VIE
QU'ILS SOIENT FÉMININS, MASCULINS, HERMAPHRODITE, ASEXUÉ ET EMBRYONNAIRE.
LA LIBERTÉ S'EST REGARDÉ LA VÉRITÉ ET FAIRE EN SORTE QUE LE DÉSIR NE DEVIENNE PAS UN VIOL." :
DIT LA CHOUETTE À LA JUSTICE.
TAY

La Nudité. Deee-Lite, Groove Is In The Heart
https://www.youtube.com/watch?v=etviGf1uWlg
Le naturisme considère la pratique en commun de la nudité comme un mode de vie alternatif
qui rapproche de la nature : la représentation du corps nu est un exercice fondamental
dans l'enseignement classique.
TAY

SENTIMENT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9546
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   Mar 26 Juin à 4:05

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 16 h il y a 16 heures
LA CHOUETTE EFFRAIE HULULE DANS L'HORIZON DU DÉSERT.
SON DESTIN RÉSONNE DANS L'ÉCHO DES ROSES DES SABLES :
DES SOUVENIRS EN DES ACTES ET DES SENTIMENTS DANS LES SECOURS.
LE TEMPS DÉMONTRE LE TERME: UN ESPACE D'ÊTRE ET D'INNOCENCE DANS L'ESPRIT.
TAY

LA RÉALITÉ. LA SOURCE EST LA SOIF DE CELUI QUI CHERCHE À SE DÉSALTÉRER
DANS L'OMBRE. LE PUITS EST UN REFUGE AUTANT DANS LE DÉSERT QUE EN LA JUNGLE.
L'EAU EST UN PARTAGE MAIS NOTRE CONVOITISE A AFFAIBLI LA JUSTICE DE LA NATURE :
RÉAFFIRMER LA NOTION DE RESPECT.
TAY

DES HOMMES SONT SOMBRES PAR LEURS IDÉES. ILS SONT TROP MIGNONS
POUR VOULOIR FAIRE AUTRES CHOSES QUE DE SE VENGER SUR UN PONT.
POURTANT, LES OVERDOSES SONT UN FLÉAU AUX ÉTATS-UNIS CAR ON TRANSFORME
DES ÊTRES HUMAINS EN ZOMBIES POUR DES LOISIRS CRÉATIFS À DES CORROMPUS.
TAY

L'EXTASE PERMET À CERTAINES PERSONNES DE TRANSFORMER
LE JUNKIE EN UNE PERSONNE MÉCONNAISSABLE AUPRÈS DE SA FAMILLE:
DES PERSONNES DÉTOURNENT LES JUNKIES DES CENTRES DE SOINS AFIN
DE LES AFFAMER POUR DEVENIR ZOMBIES : IGNOBLE.
TAY

Isaiah Edwards.
Le prix «Laura Ingalls» supprimé pour racisme.
L'Association américaine des bibliothécaires a décidé de débaptiser
son prix littéraire pour le racisme qui imprègne l'oeuvre de l'auteur
de «La Petite Maison dans la prairie».
POURTANT, IL Y A UNE ÉCLOSION.
TAY

L'OEUVRE DE LAURA INGALLS N'EST PAS UNE HISTOIRE IMAGINAIRE.
SA FAMILLE QUI VIVAIT, DANS LES RÉGIONS NORD AMÉRICAINES PROCHE
DU CANADA, ABANDONNE LEURS PROCHES. RIEN N'EST IDYLLIQUE
CAR TOUS EST DERRIÈRE SOI. LE CLIMAT EST HOSTILE
ET L'HISTOIRE SE BASE SUR CHARLES INGALLS.
TAY

UN PASSAGE PIÉTON N'EST PAS UN ROND POINT, MONSIEUR BENJAMIN GRIVEAUX.
CE GENRE DE MESSAGE SE RETROUVE SUR LES MURS, DANS LES MUSÉES
ET LES RONDS POINTS : CERTES, IL S'AGIT D'UN MESSAGE HONORABLE
ALORS, VOUS NE VERREZ PAS D'OBJECTION QUE J'ENVOIE DES FEMENS
SUR LE PRÉSIDENT.
TAY

PEUPLE.
ALORS, VA T'ON INTERDIRE LES FILMS DE CHARLES BRONSON :
EN EFFET, IL JOUE DES RÔLES DE MEXICAINS ET D'INDIENS
ALORS QU'IL ÉTAIT LITUANIEN PARCE QUE AU VINGTIÈME SIÈCLE,
HOOLYWOOD ÉTAIT TRÈS AVARE EN RÔLE POUR LES ACTEURS INDIENS ET MEXICAINS.
COUPABLE OU OPPORTUNISTE.
TAY

DANS LA LUEUR DES ESPÉRANCES DES MONDES, DES PEUPLES
SE COMBATTIRENT COMME LES COLONS ET LES INDIENS, COMME
LES CONQUÉRANTS ET LES DYNASTIES : CHACUN AYANT SOIF EN LEURS
LIBERTÉS ET OUBLIANT L'ESPÉRANCE DE L'AUTRUI.
TAY

LES INDIENS ÉTAIT MAÎTRES DE LEURS TERRES ET ON BRISA LEURS ÉQUILIBRES.
TOUT COMME LE SEIGNEUR BRISAIT LES SENTIMENTS DE RÉCOLTES AUPRÈS DES SERFS :
ON OUBLIE LA CONDITION PAYSANNE EUROPÉENNE QUI FUT MISE EN ESCLAVAGE PAR
LES IMPÔTS ET L'ESPRIT. OUI, NOUS AVONS ÉTÉ PIRE AVEC LES INDIENS
CAR NOUS AVONS VIOLÉ LEUR TERRE.
TAY

GUYANE. 1/2
LES INDIENS ÉTAIT MAÎTRES DE LEURS TERRES ET ON BRISA LEURS ÉQUILIBRES.
TOUT COMME LE SEIGNEUR BRISAIT LES SENTIMENTS DE RÉCOLTES AUPRÈS DES SERFS :
ON OUBLIE LA CONDITION PAYSANNE EUROPÉENNE QUI FUT MISE EN ESCLAVAGE PAR
LES IMPÔTS ET L'ESPRIT.
TAY

GUYANE. 2/2
TELS DES CONQUÉRANTS, OUI, NOUS AVONS ÉTÉ PIRE AVEC LES INDIENS
CAR NOUS AVONS VIOLÉ LEUR TERRE. POURTANT, DES LIENS ONT ÉTÉ ÉTABLIS
CAR CERTAINS ONT VU LA SOUFFRANCE DE L'AUTRE EN SOI.
L'AMÉRIQUE EST LE CONTINENT DU PEUPLE ROUGE,
ET TOUS NOUS L'OUBLIONS VITE.
TAY

SENTIMENTS ET MESSAGES
DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram   

Revenir en haut Aller en bas
 
الحديدة , Ἐρυθρὰ Θάλασσα, La Mésopotamie et L'Aram
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours N°10 - فاجئني
» Les Ryukyuans à Formose (1575)
» Guerre de Kai et de Shinano (1572-1575)
» Statistiques et cartes - Année 1583, année 10 de l'ère Tensho
» Un daimyo chrétien (1583)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: