Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Sam 12 Nov à 10:41

Un acte de croire est de se replier sur soi afin de retrouver son aspect... Un besoin naturel de témoignage sur son propre soi car la lueur est d'entendre sa propre voix afin de mieux s'exprimer dans ses discours et prières. Cela n'est pas une prêche, une morale ou un témoignage. C'est lien qui nous lie au surnaturel de Dieu.

Il y a différentes visions du silence. Il est un regard et il est le véritable signale sur l'aspect d'une personne. On peut se cacher derrière un miroir mais le silence n'échappe pas au regard tout comme le regard n'échappe pas au silence. Le silence est une société qui se passe dans la rue. Le silence est une loi aussi puissante que l'état où la pensée se fait individuellement dans la vie et sa justice: L'orphelin, l'ormetta et les visions.

Non aux Tortures, Esclavages et Viols qu'elles ou ils soient Morales et Physiques.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Lun 9 Jan à 10:08

"Savinien de CYRANO DE BERGERAC (1619-1655)
Agrippine

Alors que dans ton sein mon Portraict fut tracé,
Le Portraict de Tibere en fût-il effacé ?
Ou des-accoustumé du visage d'un traistre,
L'as-tu veû sans le voir et sans le reconnoistre ?
Je t'excuse pourtant, non, tu ne l'as point veû,
Il estoit trop masqué pour estre reconnû ;
Un homme franc, ouvert, sans haine, sans colere,
Incapable de peur, ce n'est point là Tibere ;
Dans tout ce qu'il paroist, Tibere n'est point là :
Mais Tibere est caché derriere tout cela ;
De monter à son Thrône il ne m'a poursuivie
Qu'à dessein d'espier s'il me faisoit envie ;
Et pour peu qu'à son offre il m'eût veû balancer,
Conclurre aveuglément que je l'en veus chasser :
Mais quand il agiroit d'une amitié sincere,
Quand le ressentiment des bien-faits de mon Pere,
Ou quand son repentir eust mon chois appellé
A la possession du bien qu'il m'a vollé,
Sçache que je préféré à l'or d'une Couronne
Le plaisir furieux que la vengeance donne ;
Point de Sceptre aux despens d'un si noble courroux,
Et du voeu qui me lie à venger mon Espoux.
Mais bien loin qu'acceptant la suprême Puissance
Je perde le motif d'une juste vengeance :
Je veux qu'il la retienne, afin de maintenir
Agrippine et sa race au droict de le punir ;
Si je l'eusse accepté, ma vengeance assouvie
N'auroit peû sans reproche attenter sur sa vie,
Et je veux que le rang qu'il me retient à tort
Me conserve tousjours un motif pour sa mort.
D'ailleurs c'est à mon fils qu'il remettoit l'Empire ;
Est-ce au nom de subjet où ton grand coeur aspire ?
Penses-y meurement, quel que soit ton dessein,
Tu ne m'espouseras que le Sceptre à la main.
Mais adieu, va sonder où tend tout ce mystere,
Et confirme tousjours mon refus à Tybere.
Savinien de CYRANO DE BERGERAC (1619-1655)

_________________
Kounak le chat...."

Bastet regarde sa mère Lilith tout en récitant ce poème grâce à l'aide du grimoire "Tears for Fears" recueil de magicienne pour libérer d'un envoutement malicieux... Cela n'est aucun usage selon son cœur qui se laisse emparé par le découragement mais à sa grande surprise, Mal l'ensorceleur vient la rejoindre. La terreur ne s'empare pas de la jeune fille. Mal l'ensorceleur lui dit :

"J'envie ton père Adam, car c'est à toi qu'il doit encore la vie... En toi règne la rage de Fenrir, le petit fils d'Odin et la Bravoure de Tyr le juste... Tu veux libérer ta mère, je te respecte de cet amour et cette force de caractère qui me montre à quel point mon fils, Bâal est indigne de toi... si je dois être vaincu ou vainqueur, tu seras l'héritière d'un monde autre que le mien dans le bien tout comme dans le mal, mon fils échouera dans sa quête de gloire... Je vais t'aider à la libérer de cette envoutement pour te prouver que quand il s'agit de ta mère, j’agis plus par amour que par intérêt; je ne veux pas que tu crois que je fus toujours ainsi... Bastet, toi qui n'ai pas ma fille et qui est pourtant, tout comme Antinéa, la plus sublime des formes tout comme le sera toujours Ma Tendre Lilith... Oui, je veux le dire à ta mère et je suis prêt à d'accorder de voir le véritable visage de ta mère tout comme je suis prêt à présent à faire entendre ma colère sur certains aspects de l'ignorance de mon fils à mon sujet... Talk Talk - It´s My Life ... N'oublie pas que je reste l'ensorceleur, Douce Bastet car mon fils me répugne à l'idée qu'il puisse vouloir ainsi de rétrograder à une forme de germe sans connaissance... Je n'ai jamais été ainsi avec ta mère et ainsi qu'avec toi, je te protégerai donc de lui, Ma tendre enfant..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Jeu 12 Jan à 8:41

Le référendum est une institution et en cela, il n'est jamais dit que le principe du Referendum est une forme d'émancipation envers les autorités publiques... Le Referendum est la manière la plus noble auquel une loi peut être établi: Pourtant, un jour, Louis Napoléon utilisa cette manière du suffrage universel direct qui marqua les esprits... Le Peuple ne peut pourtant nier le rôle évident que représente le referendum dans le principe civique et morale de "l'individue et de l'individu" dans le terme de Démocratie... Ce principe pourtant, peut être juste consultatif mais il permet ainsi à l'individu de se mettre en situation auquel se retrouve exposer les élu"e"s... Certains voient dans le referendum une forme de combat de coq ou de boxe, en tout cas, à l'image d'un vote électif, il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie doit faire face: Il surpasse l'aspect de l'état et sans le remettre en cause, il est capable de pointer certaines choses de la vie quotidienne. Dans certains pays, il y a l'aspect de pétition qui peuvent être soumise au suffrage universel indirect... Le suffrage universel direct auquel appartient le Référendum est un aspect essentiel du caractère humain auquel un peuple veut s'adresse envers ses nouvelles générations... Le fait de débattre est un outil essentiel en terme de communication et pourtant dans certains cas, la question du Référendum relève de l'intérêt de l'état régalien, c'est en cela que certains hésitent sur son aspect même mais il montre l'aspect même de l'interlocuteur qui propose le sujet de la question. Le référendum est une loi d'utopie qui pourtant montre l'aspect réel de l'individu dans la société: En cela, j'accorde une importance réelle dans la constitution de Y'becca et des Républiques d'Israël et de la Palestine ainsi que dans toutes les Nations Morales et Physiques pour une reconnaissance morale et intellectuel dans le référendum: Son vote est lié malheureusement à des disputes entre des élu"e"s du Suffrage universel indirect... Toutefois, tout comme le vote direct du parlement et tout vote indirect du parlement, le référendum ne peut être organiser pour un Conflits d’intérêts et en cela, c'est au pouvoir judiciaire et à ses membres qu'il soit public et privé tout en maintenant et mettant l'aspect du service public militaire et civil dans la lutte contre les Conflits d’intérêts qui pourrait s'ingérer dans la teneur du débat et du vote: L'aspect du Général, de la société et l'individu doit être soulever en soulevant toutes les égalités et inégalités que peuvent engendrer le référendum... Certains peuvent s'amuser à créer de lois et des référendum pour des Conflits d’intérêts, pour créer des désordres et par gloire personnel... Cela n'est pas dans l'intérêt de l'harmonie sereine auquel nous devons être en ces situations profondes de changement de climat: "De jour en jour; le petit Nuage de Magellan et La Galaxie d'Andromède évolue depuis µ Êta Careme" s'écrie Nagaliew la mouette aux yeux verts..."
L'aspect du référendum est un droit de cité et de navire dans les prochains siècles à venir; et le juge suprême de la république de l'olivier s'y engage et dans des situations d'urgence, notre professionnalisme institué par la philosophie et la prudence du référendum nous permettra d'avoir l'anticipation sur le danger qu'il soit matérielle, morale et naturelle, ils peuvent être distinct ou englobé, Le référendum et ses principes il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie, une armée ou un navire doit faire face... Le Laïc et l'Eternel devant la démocratie et la Nature. Conflits d’intérêts... Le clans des mouettes et la cinquième république devant l'adversité des peurs et des intérêts... Nous sommes prêt à faire face à l'avenir... La République de l'Olivier...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Ven 13 Jan à 10:18

Tout navires a besoin d'une clarté ou d'un son afin de naviguer dans les eaux troubles tout comme un équipage a besoin d'une cohésion et d'un équipage pour se sortir d'une tempête ou d'un naufrage...

Quels réactions doit on imposer au soi dans une situation de manœuvre inattendu en terme de commerce, de géographie et de mouvements. Être spontané devant l'imprévu et puis, finalement s'est ainsi...!

Le rire ou la grimace devant cet inconnu qu'il soit physique ou immatériel. Ce fantasme de la découverte tel l'enfant qui veut découvrir les malheurs de Sophie ou sagesse de l'éducation sentimentales...! Certains riront lorsque nous voyagerons dans le système solaire mais il se rappelerons de il y a des étoiles au delà de l'infini. Ils verront des photos de Goélands mais pour ceux qui traverseront le système solaire. Ces fables seront des sortes de chaloupes sur nos émotions humaines... Là içi, la peur ne se terre pas, elle n'est pas physique... Elle est morale... L'ambition a plus peur de la mort que du déshonneur... La morale est universelle tant le bien tout comme dans le centralisme. La République de l'Olivier ne désire pas être un centralisme, elle est un phare qui cherche la connaissance des routes afin de faire circuler l'usage des secours, des découvertes secouristes et je pense qu'il nous faut nous détourner de l'immortalité... Avoir un glaive à la main sans pour autan en faire usage pour soumettre l'autre... Voilà une évolution d'importance dans notre aspect de consommation, savoir se défendre dans cette infinité d'étoile dans une matière si sombre qu'il est nous impossible de prévoir si un jour, elle se disperser pour laisser apparaitre une nouvelle clarté temporelle. Ayons la joie d'être un phare tout comme les étoiles et se réjouir de cette aspect de la vie tout comme l'animal s'acclimate aux systèmes auquel il appartient. L'infiniment grand et l'infiniment grand se mou-voient dans les sphère d'une plus grande matière et énigme, seul ceux qui ont la faculté de vouloir devenir des dieux veulent engendrer des lois temporelles sur que la science du temps établit... Le temps dans l'avenir voilà une question auquel nous nous interrogeons... Je garde ma naïveté actuelle si c'est pour aujourd'hui, il sera trop tard pour nous... Pour vous, si vous croyez entreprendre de nouvelles activités auquel nous avons oublier de penser, vous faites erreur... Nous entreprenons des travaux mais le temps ou les circonstances ne nous permettent de les aboutir... Si vous pensez à consolider les phares, à étudier les vents et à entendre les mouvements de la force, un immense espoir de vie s'emparera de l'aspect même de la vie... La croyance ne tue pas la fierté et la fierté ne tue pas la croyance: Il suffit d'être humble et attentif aux mouvements d'une foule tout comme d'entendre les variations du vent en fonction des flux de matières que j'appelle les nuages... N'oublier votre instinct naturel d'animal utilisé vos différents sens d'orientations, de savoir et d’intuition...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Gallabrul le roi des hommes se dirige vers les troupes des nains et leur signale le sens de la lettre que il vient de recevoir... Elle nous vient d'un autre monde tout aussi réelle que le notre, celui de notre inconscient et de notre réelle conception de l'univers...
"De qui ..."
"D'un augure d'une certaine, Marina. La Gardienne des Magiciennes_Sorciéres... Préparez vous à une tempête gigantesque... Ils viennent enfoncer le Blocus et dans mes songes, j'entends que César, Marc Antoine et pompée les Cormorans de la Foret des Licornes dirigeront cette folie... Dés que nous serons leur ordres d'attaques, je simulerai tel un Octave une synthése de capitulation pour vous permettre vous les nains, peuples de votre roi prénommé Ciceron de vous introduire dans la panique qui va s'engendrer dans les troupes de Shaïda... Magie contre Magie, Baal, je te jure que tu n'enchaineras ni le chaos et ni la mort; je ne cherche plus à te maudire mais à te vaincre... Êtes vous avec moi; les Nains de Cicéron.."
"Nos femmes qui sont invisible aux yeux des créatures visibles vont se régaler..."
"Elles sont invisible... Je garderai votre secret mes amis... D'ailleurs, je sens un gout de fer sur ma gorge..."
"Ne crains rien, Majesté... C'est juste qu'il pourrai avoir un espion de Baal..." dit la Naine...
_________________
Kounak le chat....

Nephthys,la Fontaine Oublié ou Souvenirs lointains


O toi, Chère Isis, à toute image de ton mari...

Pardonne ses mots, les mots ne jugent que ta

Souffrance... Tu as reçu un don tout comme

Tes Frères et La Création.

Nephthys



Te souviens tu de ce ventre, L'air libre

y'est aussi pur que son placenta... M'entends tu ma

Soeur... Nephthys... Je suis celui qui n'a pas de nom...

Le mauvais... Mais malgré tout vois tu qu'il aime

Nephthys.


Celui dont tu as rayé le nom... Je ne suis ni maître ni disciple

en art de la sorcellerie mais tu as rusé et usé avec le soleil...

Et n'oublie Jamais que Hathor t'as maudit pour ce Venin et ce Serpent.

Toi aussi tu as aimé... Haïe... Le soleil évite le trône d’Égypte et son pharaon.

Nephthys


Chère Isis, tu abrites le dernier recueil... Celui d'un âme.. elle y fut

Enfermé par ta décision et cruauté... Fut il hypnotisé par son orgueil,

Certainement... Sachez le Grand-mère, ce don si je te le rappelle,

C'est qu'enfin, j'ai regardé la mort de face que Horus brise... Qu'il s'envole

Là haut... Tout là haut...

Nephthys



Et Nephthys de rajouter à travers mon écriture de s'écrier vers sa soeur

Bien aimée... Voilà ce que crierait Seth devant un royaume sans peuple:

La Sainteté... Et je suis une femme de caractère et dans son amour, je le

Banni du trône à tous Jamais avec amour et murmurant: La République.

Je l'aimerai Toujours,...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Seth récite cet écrit sortilège d'amour à Antinea afin d'adoucir la puissance du sortilège de Mal l'ensorceleur sur la jeune elfe
-------------------------------------

Hymne de l'enfant à son réveil
Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)


Ô père qu'adore mon père!
Toi qu'on ne nomme qu'à genoux!
Toi, dont le nom terrible et doux
Fait courber le front de ma mère!

On dit que ce brillant soleil
N'est qu'un jouet de ta puissance;
Que sous tes pieds il se balance
Comme une lampe de vermeil.

On dit que c'est toi qui fais naître
Les petits oiseaux dans les champs,
Et qui donne aux petits enfants
Une âme aussi pour te connaître!

On dit que c'est toi qui produis
Les fleurs dont le jardin se pare,
El que, sans toi, toujours avare,
Le verger n'aurait point de fruits.

Aux dons que ta bonté mesure
Tout l'univers est convié;
Nul insecte n'est oublié
À ce festin de la nature.

L'agneau broute le serpolet,
La chèvre s'attache au cytise,
La mouche au bord du vase puise
Les blanches gouttes de mon lait!

L'alouette a la graine amère
Que laisse envoler le glaneur,
Le passereau suit le vanneur,
Et l'enfant s'attache à sa mère.

Et, pour obtenir chaque don,
Que chaque jour tu fais éclore,
À midi, le soir, à l'aurore,
Que faut-il? prononcer ton nom!

Ô Dieu! ma bouche balbutie
Ce nom des anges redouté.
Un enfant même est écouté
Dans le choeur qui te glorifié !

On dit qu'il aime à recevoir
Les voeux présentés par l'enfance,
À cause de cette innocence
Que nous avons sans le savoir.

On dit que leurs humbles louanges
A son oreille montent mieux,
Que les anges peuplent les cieux,
Et que nous ressemblons aux anges!

Ah! puisqu'il entend de si loin
Les voeux que notre bouche adresse,
Je veux lui demander sans cesse
Ce dont les autres ont besoin.

Mon Dieu, donne l'onde aux fontaines,
Donne la plume aux passereaux,
Et la laine aux petits agneaux,
Et l'ombre et la rosée aux plaines.

Donne au malade la santé,
Au mendiant le pain qu'il pleure,
À l'orphelin une demeure,
Au prisonnier la liberté.

Donne une famille nombreuse
Au père qui craint le Seigneur,
Donne à moi sagesse et bonheur,
Pour que ma mère soit heureuse!

Que je sois bon, quoique petit.,
Comme cet enfant dans le temple,
Que chaque matin je contemple,
Souriant au pied de mon lit.

Mets dans mon âme la justice,
Sur mes lèvres la vérité,
Qu'avec crainte et docilité
Ta parole en mon coeur mûrisse!

Et que ma voix s'élève à toi
Comme cette douce fumée
Que balance l'urne embaumée
Dans la main d'enfants comme moi !

_________________
Kounak le chat....

Le Domaine des merles
ou l’Âme d'une Femme.

Une merlette s'est établi dans un pin... Elle a quitté le
nid familiale... Là voici, sous le temps d'une seconde lié au
souffle de l'essence engendré par l'osmose des faits..
Le ciel est bleu et quelques nuages poinçonnent l'azur. Ce Pin
d'une dizaine de mètres est entouré d'une foret de cerisiers...
Selon la saison les abeilles butinent et le chant de l'amour
entoure la ruche...
Or ce pin est une sorte de caverne et corresponds à une stratégie
de la population de la foret... Tout émerveillent la jeune fleur
qui fait entendre ces cries: Les chants fredonnent autour du nids;
tel une enfant qui découvre ses ailes... Là voilà actrice des son destin.
Ce souvenir du grandir s'empare de l’Âme et celui du cœur entends
le bruit qui provient de l'espace: Là voici dans l'instant libre et
souriante de la Mort... Au cœur du Drame dans les premières lumières:
Elle rentre dans le chœur du drame de la vie en toute conscience:
Elle est devenu Femme...

-------------------------------------------------------------------------------------

Le Domaine du Merle.

Une merle s'est établi dans un pin... Le ciel est bleu et quelques nuages
poinçonnent le ciel... Ce pin mesure une dizaine de mètres... Tout d'autour;
il y a des cerisiers... Au Printemps, on y aperçoit les abeilles et leurs danses
du pollen... Ainsi en décryptant leurs trajectoires ont peu deviné leurs emplacements
et leurs essaims...

Or le Pin est un endroit apprécié des abeilles par la substance et la sève qu'il
créait... Les feuilles blanches s'envolent sous l'effet d'un vent... Les abeilles le
Protègent des autres merles et prédateurs... Lui les défends des Ours et
des Hommes. Les feuilles blanches s'envolent sous l'effet d'un vent frais en fonction
de l'emplacement de l'ombre et du soleil... Et sans le savoir, le plus doux des sortilèges
le guette, L'amour d'une douce voisine devenue Femme...
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Ecrits de
TAY
La chouette effraie

"Mes amis de Fézia... Par Nagaliew... Marina la gardienne se lance dans la bataille... Ses écrits de la chouette nous prépare à une tentative digne du Chaos sur Ouranos... L'aspect de intelligence peut l'emporter sur la brutalité... La vie et la mort contre la clameur de l'orgueil d'un maitre chanteur-violeur... Dressons nos Armes contre Baal et son pére" chante Floé la mouette.
"Le clans est une source d'écriture du monde de la métamorphose des mots naturels et singulier en un sens pluriel et singulier... Le Clans est une forme d’hermaphrodisme du langage selon les imaginaires, Le Clans des mouettes est une forme de citoyenneté du soi et de l'autrui... Malgré son appartenance sa naissance reste propre à son image et du reflet qu'elle porte sur autrui. Le concept démontre de la difficulté du singulier devant le pluriel et du pluriel devant le singulier...
Il y a hermaphrodisme entre le masculin et le féminin et maintenant entre le singulier et le pluriel." murmure Yahvé dans ce monde où sa magie et son amour se fait entendre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Mar 14 Fév à 2:56

Zipper Fly Minceur javel Laver étroites Pieds Color Block épissage jeans pour hommes...
-----------------------------------------------------------------------------------

"Bohemian Rhapsody"

Depuis l'ile des nains, la flotte se prépare à force à débloquer le blocus... les nains
se vouent à une chance ultime, l'invisibilité de leur femmes peut être leurs plus grands
des atouts... dans la plus simple des tenues, elles devront se recouvrir d'une forme
huile de synthése afin de ne permettre aucune visibilité de leurs présences...
Leurs actions sera rapide... Mais cela ne pourrait suffire sans un acte du destin...

Zipper Fly Minceur,  javel Laver étroites et Pieds Color Block sont le genre de fribouilles
qui aiment piller les richesses des Nains mais avec galanterie... Cette situation auquel
sont soumis le peuple des nains n'est pas bon pour leurs affaires et pour le morale
des flibustiers, des pirates et des mercenaires suisse qui composent leurs flottes
maritimes et ariennes...

"Les sartriennes sont elles prétes" demande Zipper Fly Minceur
"Ma flotte de dirigeables est prête" réponds un lieutenant de javel Laver étroites
"R.E.M. - Losing My Religion, mes démons..." s'écrient les hommes de Pieds Color Block

Alors la "Bohemian Rhapsody" élabore un plan et ils attaqueront les démons et
les orcs par les airs... Ainsi, le signal sera lancé aux nains et au Roi Galabrul de lancer
l'attaque des invisibles...

Une ombre aux allures bien sinistre apparait alors aux pirates et à l'armée de la
"Bohemian Rhapsody"...

"Nous te saluons, O reine..." chante alors Pieds Color Block.

Avec le spectre royal de Hathor la Lionne, Nephtys la douce laisse apparaitre
son caractère de combattante... Elle qui est si peu décrite dans son rôle de Femme,
de Reine et de Guerrière...

"Femmes et Hommes de la "Bohemian Rhapsody"..., je vous conjure de dresser
les marques brune, rouge, blanche, noire et arc en ciel de notre confrérie...
En ce jour premier, nous nous dressons en une armée réunie devant les scélérats
et nous allons délivrer ce peuple d’orfèvres, ces nains, enfants d'Anvers...
La Mort elle même nous accompagne de sa faux..."

La "Bohemian Rhapsody" dans un silence de peur et d'admiration, car Nephtys
dépose le spectre de Hathor tout en brandissant la Faux de la Grande faucheuse:

"Voilà ce que me dit La Mort: L’éthique, le spectre de la mort et la passion du signifiant;
À l’heure où le rapport du sujet à la pensée, à sa pensée intime, à ce qui fait de lui un
sujet humain, est menacé d’occultation, et face à l’intensité de l’existence,
comment la passion de ce même sujet peut-elle se situer, se projeter, s’exprimer ?
C'est avec votre coeur et dans ses espérances; "Bohemian Rhapsody"; je vous conjure
dans mes actes, je ne suis pas toujours Justice... Mais en ce jour, j'enfreins la règle
du destin... Quand leurs regards se porteront sur mon spectre et sur ma Faux... Alors,
l’essence et la matière d’une passion amicale se mélangeront dans leurs esprits avec
la relation de la parole au signifiant. les questions de la communion, de la vérité,
mais aussi de l’éternité et de la mort, seront convoquées. Alors le Destin vous
confondra envers ma personne et une porte souverainement s'ouvrirera pour vous
et l'Humanité... Celle d'une victoire incertaine et d'une défaite honorable à leurs yeux,
mais qui engendrera la colère du Père sur le Fils... De Mâl l'ensorceleur sur
Baal..."

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block ainsi que tous les éléments
leve leurs glaives aux ciels et baissent les yeux devant les reines Nephys et Hathor...
Et ils prétent ce serment... avec leurs Opiorphines...

"Nous serons des chacals dans la mort et l’éternité, O Majesté... Ainsi que pour
La République..."

Seth Isräel le Prince des Capricornes, Fils de Adam le père de Bastet et d'Eve La nymphe
des mers, issus des larmes de Adam... Ne peut s’empêcher de s'écrier...

" J"ai deux frères à rejoindre dans les enfers, Cain et Abel ainsi que Bastet ma soeur
malgré le fait qu'elle soit fille de Lilith... la stigmatisation de la haine pour la force
de l'Espérance.Et je m'engage de protéger Lilith dans la victoire...
Je la placerai sous la protection de Rhadamente et de Bastet... En mémoire de mon ami,
Luciole ou le dit Prométhée..."

"C'est mon ami, pardonnez lui, Majesté..." s'interpose Pieds Color Block qui ne gifle pas
Seth Israël mais lui fait signe de rejoindre les rangs...

"Le Maléfique et Israël, les Deux Seth, voilà une nouvelle prophétie qui se réalise...
Les passions de la passion : du corps abîmé à l’écriture de l’abîme. le seul objet de
son désir, le passionné est prêt à tout pour en obtenir la possession.
les excès de la passion qui empêchent ceux qui s’y laissent prendre d’être sujet
de leur conduite. Une mystique de la Passion à un phénomène inédit. "Nous serons."
Quels autres tours la passion de la Passion peut-elle prendre ? Oui, la victoire sur
l'apocalyptique fin divine pour engendrer l’apothéose Naturel...
Oui, Je vois le TAY... Je vois le fleuve des serpents... La mort viendra vous saluer
chère compagnons des enfers..."

Un grand silence... La Reine vient d'annoncer une prophétie... elle est joyeuse
et cette prophétie regonfle l'assurance de La "Bohemian Rhapsody".

"Envoyer la Prophétie à travers les vents et les contrées... Je viens vous
chercher mon père et mes frères. Oui, Nephtys... Tu connais la douleur
que j'ai ressenti Le Deuil, Le Bannissement et la Douleur d'une famille
divisé et humble dans son rancœur... Je vous remercie de m'avoir accueillir
dans la "Bohemian Rhapsody."". rajoute Seth Israël dans les rangs et à haute voix
sous le regard de Pieds Color Block, fier d'avoir bien plus qu'un Capricone
mais d'avoir un frère et un ami au sein de son équipage.

"Lancer l'Attaque..." s'écrie alors un vent qui en a envie de découdre...
Et bien sur, ce vent est Yahvé, Allah, Dieu, L’Éternel qui retrouve vigueur
quand l'espérance l'emporte sur l'ignorance et l'Obscurantisme Sectaire...
Il est certes jaloux Yahvé mais il n'est pas possessif: Il sait entendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Lun 3 Avr à 10:25

Si sur Terre, ces musiques furent brulés lors des bombardements, Tomaso Giovanni Albinoni est le plus grands
des chefs d'Orchestres sur L'Univers de La Contre: Il est le Seul que Mal l'Ensorceleur permet de désenvouter
Lilith par sa musique et qui donne des instants magique entre la Mère et sa fille, Bastet... Si ce monde vous parait bien proche de notre univers; c'est qu'il est en mesure de vous entendre... L'importance du lieu n'est pas d'être dans l'aspect de la vision mais dans celui de l’Ouïe...

Tomaso Giovanni Albinoni (8 June 1671 – 17 January 1751) was an Italian Baroque composer. While famous in his day as an opera composer, he is mainly remembered today for his instrumental music, such as the concerti.[1]

Mozart - Piano Concerto No. 21, K.467 / Yeol Eum Son
https://www.youtube.com/watch?v=fNU-XAZjhzA

Mozart Piano Concerto 26. Aimi Kobayashi
https://www.youtube.com/watch?v=50CJTm2tLuQ

ANNE SOPHIE-MUTTER - Mozart Violin Concerto # 5 ~ Camerata Salzburg
https://www.youtube.com/watch?v=ETXPKHPPov8

Hahn - Mozart - Violin Concerto No.3
https://www.youtube.com/watch?v=N-mA9OMP3DE

Paganini Violin Concerto No. 1 Hilary Hahn (FULL)
https://www.youtube.com/watch?v=MenIhT7umeM

Biography

Born in Venice, Republic of Venice, to Antonio Albinoni, a wealthy paper merchant in Venice, he studied violin and singing. Relatively little is known about his life, especially considering his contemporary stature as a composer, and the comparatively well-documented period in which he lived. In 1694 he dedicated his Opus 1 to the fellow-Venetian, Cardinal Pietro Ottoboni (grand-nephew of Pope Alexander VIII); Ottoboni was an important patron in Rome of other composers, such as Arcangelo Corelli. His first opera, Zenobia, regina de Palmireni, was produced in Venice in 1694. Albinoni was possibly employed in 1700 as a violinist to Charles IV, Duke of Mantua, to whom he dedicated his Opus 2 collection of instrumental pieces. In 1701 he wrote his hugely popular suites Opus 3, and dedicated that collection to Cosimo III de' Medici, Grand Duke of Tuscany.[1]

In 1705, he was married; Antonino Biffi, the maestro di cappella of San Marco was a witness, and evidently was a friend of Albinoni. Albinoni seems to have no other connection with that primary musical establishment in Venice, however, and achieved his early fame as an opera composer at many cities in Italy, including Venice, Genoa, Bologna, Mantua, Udine, Piacenza, and Naples. During this time he was also composing instrumental music in abundance: prior to 1705, he mostly wrote trio sonatas and violin concertos, but between then and 1719 he wrote solo sonatas and concertos for oboe.[1]

Unlike most composers of his time, he appears never to have sought a post at either a church or noble court, but then he was a man of independent means and had the option to compose music independently. In 1722, Maximilian II Emanuel, Elector of Bavaria, to whom Albinoni had dedicated a set of twelve concertos, invited him to direct two of his operas in Munich.

Around 1740, a collection of Albinoni's violin sonatas was published in France as a posthumous work, and scholars long presumed that meant that Albinoni had died by that time. However, it appears he lived on in Venice in obscurity; a record from the parish of San Barnaba indicates Tomaso Albinoni died in Venice in 1751, of diabetes mellitus.[2]
Music and influence
Further information: List of compositions by Tomaso Albinoni

Most of his operatic works have been lost, largely because they were not published during his lifetime. However, nine collections of instrumental works were published. These were met with considerable success and consequent reprints. He is therefore known more as a composer of instrumental music (99 sonatas, 59 concerti and 9 sinfonie) today. In his lifetime these works were compared favourably with those of Corelli and Vivaldi. His nine collections published in Italy, Amsterdam and London were either dedicated to or sponsored by an impressive list of southern European nobility. Albinoni wrote at least fifty operas, of which twenty-eight were produced in Venice between 1723 and 1740. Albinoni himself claimed 81 operas (naming his second-to-last opera, in the libretto, as his 80th).[3][4] In spite of his enormous operatic output, today he is most noted for his instrumental music, especially his oboe concerti. He is the first Italian known to employ the oboe as a solo instrument in concerti (c. 1715, in his 12 concerti a cinque, op. 7) and publish such works,[5] although earlier concerti featuring solo oboe were probably written by German composers such as Telemann or Händel.[4] In Italy, Alessandro Marcello published his well-known oboe concerto in D minor a little later, in 1717. Albinoni also employed the instrument often in his chamber works.

Concerto in D minor for oboe and strings (played on saxophone in this recording)
First movement, Allegro e no presto
Menu
0:00
Performed by David Hernando Vitores (4:29)
Third movement, Allegro
Menu
0:00
Performed by David Hernando Vitores (3:22)
Problems playing these files? See media help.

His instrumental music attracted great attention from Johann Sebastian Bach, who wrote at least two fugues on Albinoni's themes (Fugue in A major on a theme by Tomaso Albinoni, BWV 950, Fugue in B minor on a theme by Tomaso Albinoni, BWV 951) and frequently used his basses for harmony exercises for his pupils. Part of Albinoni's work was lost in World War II with the destruction of the Dresden State Library. As a result, little is known of his life and music after the mid-1720s.

The famous "Adagio in G minor" for violin, strings and organ, the subject of many modern recordings, is by some thought to be a musical hoax composed by Remo Giazotto. However, a discovery by musicologist Muska Mangano, Giazotto's last assistant before his death, brought up new findings. Among Giazotto's papers, she discovered a modern but independent manuscript transcription of the figured bass portion and six fragmentary bars of the first violin, "bearing in the top right-hand corner a stamp stating unequivocally the Dresden provenance of the original from which it was taken". This provides support for Giazotto's account that he did base his composition on a source.[6]
References

Citations

"Tomaso Albinoni". Encyclopedia Britannica. Retrieved 20 February 2013.
Giazotto, Remo (1945) Tomaso Albinoni : musico di violino dilettante veneto : (1671-1750) : con il catalogo tematico delle musiche per strumenti, 197 esempi musicali e 14 tavole fuori testo; Milano : F.lli Bocca.
.Michael Talbot, "Tomaso Albinoni", Grove Music On-line. Oxford Music On-line, http://www.oxfordmusiconline.com/subscriber/article/grove/music/00461 (accessed 30 December 2011).
Baroque Composers and Musicians: Tomaso Albinoni
George J. Buelow, A history of baroque music, Indiana University Press, 2004, p. 467.

Nicola Schneider, "La tradizione delle opere di Tomaso Albinoni a Dresda", tesi di laurea specialistica (Cremona: Facoltà di musicologia dell'Università degli studi di Pavia, 2007): 181–86.

Bibliography

Eleanor Selfridge-Field, Venetian Instrumental Music, from Gabrieli to Vivaldi. New York, Dover Publications, 1994. ISBN 0-486-28151-5
Michael Talbot: "Tomaso Albinoni", Grove Music Online ed. L. Macy (Accessed June 25, 2005), (subscription access)
Franco Rossi: Catalogo Tematico delle composizioni di Tomaso Albinoni Tomo I - Le 12 opere strumentali a stampa - edition "I Solisti Veneti", Padova 2002
Franco Rossi: Catalogo Tematico delle composizioni di Tomaso Albinoni Tomo II - Le opere strumentali manoscritte - Le opere vocali - I libretti - edition "I Solisti Veneti", Padova 2003

External links
Wikimedia Commons has media related to Tomaso Albinoni.

Free scores by Albinoni at the International Music Score Library Project

Ainsi, les esprits se conduisent en fonction du chant qui résonne en leurs cœurs... Ainsi, Notre esprit dans la mort redevient l'animal; il se laisse emporter par une hormone divine: celui de l'écho du soi devant l'essence du corporel... Oui dans la métaphysique de l'attrait, le corps est parti composante de l'esprit: On appelle cela le fluide... Les phéromones n’obéissent qu'à la musique de leurs sens afin de se reconstituer en une cellule renfermant l'information de l'existence ancienne, propre et présente construisant ainsi l'aspect d'Avenir... Ainsi l'aspect de l’Âme redevient chair et permet la reconstitution de
A horse with no name... L'Univers n'a pas de limite car comme l'as appris Magellan l'Albatros à sa Fille Nagalïéw et à Minouska
La chatte : "Il y a des étoiles au delà de L'Infini..." Chante TAY La chouette effraie en direction des Enfers et de Bâal le démoniaque...

" Étrange phénomène... A venir.. Une nouvelle composition de Without You, Ma Douce Lilith..." Mal l'ensorceleur regarde Bastet et lui dit :

"Si tu veux rejoindre Hector, Ma Belle Fille... Je n'y vois aucune objection... Je n'ai jamais été aussi barbare envers ta mère... Tu peux même partir avec ton père Adam, Le code de L'Honneur a plus de valeur que la brisure du Temps..."

Lilith regarde sa fille : "La mort est un souvenir de mon présent; je ne puis venir m'excuser auprès des hommes et des elfes... Leur Jugement serai autre que celui Mâl et je pense que malgré la bonté de ton père, Bastet... Dis lui que tu es la plus belle des manière qui soit... Je ne peux retourner dans votre monde et c'est ici que je suis chez moi... Je ne prendrai pas part à la guerre des sorcelleries: Je suis lasse et le fais d'avoir revu ton père à changer mon âme..."

"Lilith... Pardonne Moi... Et toi; Bastet, je mérite ta Haine et je promets de protéger Hector dans ce duel face à Baal... Je vais arrêter mes incantions contre Antinéa..."

"Tu as tuer Luciole, Le Mauvais que tu es !" crie Bastet contre Mal...

"Non... Je l'ai offert à Baâl... Mais, il est toujours en vie... Tu dois rejoindre les Dragons... Et en cela, tu dois défier mon Fils
en présence de Antinéa..." Réponds Mal l'Ensorceleur...

"Que veux tu en échange, Vil Serpent..."

"Si je me livres à tes chaines, m'accorderas tu de permettre à ta mère de venir me parler malgré mon châtiment..."

"Non..." S'exclame Bastet mais elle entends un cri de colère contre Elle. Ce sont Nephtys et Rhadamente...

"La Justice des enfers ne peut aller à l'encontre de cet amour... Ils sont des amants maudits tel Un Roméo et une Juliette...
Et puis, tu dois penser à Luciole... Et puis, nous sommes devenus esprits des enfers à présent... C'est notre quotidien..."

"Et mon mariage... Oui, j'ai souhait à devenir épouse... Je suis la conscience du devenir... Me voici tel que vous, ma Mère...
Je suis prête à l'avance de la masculinité... Je n'en puis d'être dans cet aspect de platonique, je veux être ..." dit Bastet
en jetant regard sur Lilith

" Une Sweet Escape, Ma fille... A ton aise, tu as raison; je suis ton Octavie... J'accepte de me marier à ce goujat de Baäl...
Je ne suis pas du genre à m'attendrir devant le remord... Le fils comprendrai le piège... Tu es sournoise, ma fille Bastet..."
ricane Lilith...

" Annonce à Baal, chère Nephtys... Que je lui accorde la Main de ma Mère et que celle ci est soumise à ma décision... A présent, Mâl l'ensorceleur pense tu vraiment que je puisse avoir une quelconque émotion sur ton sort..."

Il la regarde et lui donne un sourire... L’amertume n'est pas une mesure de culpabilité dans son esprit... Tu sais et elle sait...
L'infini des aspects est tel que Demain restera demain... Il croyait le faire réagir mais Yahvé resta dans son grand silence...

"Très bien, Bastet... Fini la plaisanterie... Ta mère épouseras Mon Fils et Toi, Rejoins tes amis avec ton père... Je tiendrai ma promesse... Je vais vous rendre Luciole... Si mon fils est incapable te conquérir ton coeur; moi je me soumettrai à ta haine:
Ainsi tu finiras par m'aimer... Dans le désert je te trainerai tout comme Lot fit avec ses filles..."

Lilith resta muette comme une statue de sel... Elle était devenue source des mirages des pouvoirs... Elle était devenue Octavie... Cela lui ouvrait un horizon bien plus radieux qu'ils ne pouvaient imaginer... Tel le Lotus, elle pouvait renaitre dans un autre attrait du Moteur Immobile ou de Dieu...






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Mar 4 Avr à 3:26

" Они нас всех ненавидят!
Смертную казнь всем детям дьявола, что заливают кровью наши города в попытке запугать и посеять смуту!
Ils nous haïssent tous ! La peine de mort pour tous les enfants du diable, qui verse le sang de nos villes pour tenter d’intimider et de semer la discorde ! " s'écria une paysanne vers un pourtour... La Faim les affamait tous et aucun d'entre eux malgré L’intérêt commun, ne parvenait à discerner la lueur de raison devant ce siège qui s'éternisait.

La ville de Fézia pleurait sous le regard de la lune rouge; aucune pluie ne venait étancher leur soif. Aucun d'entre eux n'étaient prêt à entendre la moindre clameur de foi... Ils se croyaient abandonner du destin et même la discorde leur était source de souffrance...

Seth restait là... Il ressentit que le moment était d'agir avec le soi... Il devait agir en groupe limité et parvenir à créer un mouvement de frénésie dans l'armée des Orcs et des Démons... Pour cela, il devait faire appel à se qui c'était jurer de ne jamais employer sur ce monde d'Accueil...

Alors, il appella Fenrir, Brouillard, Yanis, Hector, Antinéa, Force de Tyria, Hermine Blanche de Syvia, Police la Coatie et Eyodeleiw le dragon de feu... Il leur dit de prévenir Piquelle la Mouette ainsi que l'ensemble des mondes connus et engloutis.

"Il me dois une dette..." leur dit il
Un vent fit entendre une voix douce et infantile...
"Je suis avec toi, mon époux... Le Livres des Morts... Voilà une chose qui arrive au meilleur des moments !"

Sans le savoir, Seth le Maléfique allait bouleverser le scénario établi par Bastet et Mal l'ensorceleur au sujet du mariage
de Bâal et Lilith...

" Je suis ce Rê qui brille la nuit,
tout homme qui est à sa suite vit dans la suite de Thot
et fait des apparitions comme le grand Horus céleste.
Je suis venu à toi mon père Rê,
j’ai parcouru l’espace céleste et je suis parvenu
à cet Ancien aux limites de l’horizon et je l’ai écarté.
Mon âme respecte la crainte
que tu inspires et honore ton prestige.
Je suis devenu quelqu’un qui transmet les ordres de Rê dans le ciel.
Montre toi, Dieu Jaloux, Universel et Unique...
Dans la clarté de La nuit, la Lune soulève tes pas de chacal
et Le Vent emporte tes plumes divines dans la clarté
de l'Astre Divin... Je me fais à ton Image car tout comme
Toi, Je suis Jaloux et Universel...
Montre toi, Yahvé... Et je te montrerai mon silence... Celui que
tu entends à travers mes prières et connu de toi seul.
Je les ferai universel à ton Nom comme Autrefois Père du Destin..."

Alors, l'impensable se fit devant le monde de La Contre, Une
Aurore Boréale Divine se fit devant le Blasphème de Seth le Maléfique...
Et d'une voix, elle parla vers lui et ceux qui l'entouraient am"e"is et ennemi"e"s.

"Rien n'est établi,... Seule l'essence est source d'inspiration et la cellule ne vient
pas de la chair: elle se construit par la conscience et la connaissance,
dans la nudité tout comme dans l'armure, je suis établi en charge de la responsabilité
de la conception, de l'Immaculé et de la valeur... Morale et éthique, Je suis...
j’envoie toujours des Anges semer ma colère et la Mort; mais en cet instant;
je suis d'une humeur à faire entendre la conscience même de mon image...
Morale et Éthique, Je suis... Majuscule et Minuscule... Imaginé et Imaginaire...
tout en me montrant, je garde mon mystère... Marchez en votre Nom et soyez
dans l'espérance d'une conquête sur l'adversité...
et si cela t'amuse maléfique obscurantisme que tu es, chante cela:
Dresse-toi Rê !
Afin que tu engloutisses les vents,
Que tu avales la brise du Nord,
Que tu prennes au piège le jour,
Que tu respires Maât,
Et que tu vogues en barque vers le ciel inférieur !
Tu reviens rajeuni chaque jour car tu es cette image d’or sous les ombrages d’Itenou."
J'ai suffisamment entendu ces chants à travers mon existence pour reconnaitre
un Orphée d'un ... En bref, Seth... Si ton chant ne peut les séduire; tu pourra
les faire fuir..."

La voix s’interrompit... Mais l'Aurore Boréale demeura bien après le lever de soleil...
Elle les aveuglai où leur brulaient les yeux... Quelque chose les désengrenait...
Tout comme Fézia, ils étaient à nouveau en proie avec le doute de l'existence...
Et la Nouvelle de la Rupture entre Bastet et Baal ainsi que la répudiation de Lilith
par Mâl l'Ensorceleur déclencha des mutineries de clans et de meutes...

Et Ainsi, Par la Force de L'Aurore Boréale envoyé par Yahvé à Seth le Maléfique
qui ne l'est plus tout à fait depuis qu'il a présenté ses excuses à Nephtys aux
yeux de Toutes et Tous... Tous comprirent que dire Osiris avait commis
un adultère avec sa femme alors que c'était faux: cela était le plus pire des
mensonges qui soit, car il s'agit de la diffamation...

Alors tous les citadins libérés de la Ville de Fézia s’écrièrent:
" Éternel est L’Éternel..."

Croaw Croaw le Corbeau regarda le Ciel et vit que sa présence était toujours là...
Il avait décidé de remettre certaine chose en place dans les enfers...

"Éternel est L’Éternel tout comme la Nature du chant des étoiles...!"
Chanta le Corbeau sous forme de croassement...

"Je suis heureux pour eux car dans cette naïveté de monde; je sens une espérance que je
peux vous transmettre, Vous, Peuples de La Terre et d'autres Mondes de L'infini et des Étoiles...
Mais rassurez vous, L'Histoire n'est pas encore fini: Elle est inspiré de la philosophie Laïque..."
Dit Monsieur Tignard Yanis aux enfants et Adultes de la Bibliothèque de Toulouse...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Mar 4 Avr à 9:27

Mariee Sioux-Wild Eyes
https://www.youtube.com/watch?v=28yuWPnX33w

Si sur Terre, ces musiques furent brulés lors des bombardements, Tomaso Giovanni Albinoni est le plus grands
des chefs d'Orchestres sur L'Univers de La Contre: Il est le Seul que Mal l'Ensorceleur permet de désenvouter
Lilith par sa musique et qui donne des instants magique entre la Mère et sa fille, Bastet... Si ce monde vous parait bien proche de notre univers; c'est qu'il est en mesure de vous entendre... L'importance du lieu n'est pas d'être dans l'aspect de la vision mais dans celui de l’Ouïe...

Ainsi, les esprits se conduisent en fonction du chant qui résonne en leurs cœurs... Ainsi, Notre esprit dans la mort redevient l'animal; il se laisse emporter par une hormone divine: celui de l'écho du soi devant l'essence du corporel... Oui dans la métaphysique de l'attrait, le corps est parti composante de l'esprit: On appelle cela le fluide... Les phéromones n’obéissent qu'à la musique de leurs sens afin de se reconstituer en une cellule renfermant l'information de l'existence ancienne, propre et présente construisant ainsi l'aspect d'Avenir... Ainsi l'aspect de l’Âme redevient chair et permet la reconstitution de
A horse with no name... L'Univers n'a pas de limite car comme l'as appris Magellan l'Albatros à sa Fille Nagalïéw et à Minouska
La chatte : "Il y a des étoiles au delà de L'Infini..." Chante TAY La chouette effraie en direction des Enfers et de Bâal le démoniaque...

" Étrange phénomène... A venir.. Une nouvelle composition de Without You, Ma Douce Lilith..." Mal l'ensorceleur regarde Bastet et lui dit :

"Si tu veux rejoindre Hector, Ma Belle Fille... Je n'y vois aucune objection... Je n'ai jamais été aussi barbare envers ta mère... Tu peux même partir avec ton père Adam, Le code de L'Honneur a plus de valeur que la brisure du Temps..."

Lilith regarde sa fille : "La mort est un souvenir de mon présent; je ne puis venir m'excuser auprès des hommes et des elfes... Leur Jugement serai autre que celui Mâl et je pense que malgré la bonté de ton père, Bastet... Dis lui que tu es la plus belle des manière qui soit... Je ne peux retourner dans votre monde et c'est ici que je suis chez moi... Je ne prendrai pas part à la guerre des sorcelleries: Je suis lasse et le fais d'avoir revu ton père à changer mon âme..."

"Lilith... Pardonne Moi... Et toi; Bastet, je mérite ta Haine et je promets de protéger Hector dans ce duel face à Baal... Je vais arrêter mes incantions contre Antinéa..."

"Tu as tuer Luciole, Le Mauvais que tu es !" crie Bastet contre Mal...

"Non... Je l'ai offert à Baâl... Mais, il est toujours en vie... Tu dois rejoindre les Dragons... Et en cela, tu dois défier mon Fils
en présence de Antinéa..." Réponds Mal l'Ensorceleur...

"Que veux tu en échange, Vil Serpent..."

"Si je me livres à tes chaines, m'accorderas tu de permettre à ta mère de venir me parler malgré mon châtiment..."

"Non..." S'exclame Bastet mais elle entends un cri de colère contre Elle. Ce sont Nephtys et Rhadamente...

"La Justice des enfers ne peut aller à l'encontre de cet amour... Ils sont des amants maudits tel Un Roméo et une Juliette...
Et puis, tu dois penser à Luciole... Et puis, nous sommes devenus esprits des enfers à présent... C'est notre quotidien..."

"Et mon mariage... Oui, j'ai souhait à devenir épouse... Je suis la conscience du devenir... Me voici tel que vous, ma Mère...
Je suis prête à l'avance de la masculinité... Je n'en puis d'être dans cet aspect de platonique, je veux être ..." dit Bastet
en jetant regard sur Lilith

" Une Sweet Escape, Ma fille... A ton aise, tu as raison; je suis ton Octavie... J'accepte de me marier à ce goujat de Baäl...
Je ne suis pas du genre à m'attendrir devant le remord... Le fils comprendrai le piège... Tu es sournoise, ma fille Bastet..."
ricane Lilith...

" Annonce à Baal, chère Nephtys... Que je lui accorde la Main de ma Mère et que celle ci est soumise à ma décision... A présent, Mâl l'ensorceleur pense tu vraiment que je puisse avoir une quelconque émotion sur ton sort..."

Il la regarde et lui donne un sourire... L’amertume n'est pas une mesure de culpabilité dans son esprit... Tu sais et elle sait...
L'infini des aspects est tel que Demain restera demain... Il croyait le faire réagir mais Yahvé resta dans son grand silence...

"Très bien, Bastet... Fini la plaisanterie... Ta mère épouseras Mon Fils et Toi, Rejoins tes amis avec ton père... Je tiendrai ma promesse... Je vais vous rendre Luciole... Si mon fils est incapable te conquérir ton coeur; moi je me soumettrai à ta haine:
Ainsi tu finiras par m'aimer... Dans le désert je te trainerai tout comme Lot fit avec ses filles..."

Lilith resta muette comme une statue de sel... Elle était devenue source des mirages des pouvoirs... Elle était devenue Octavie... Cela lui ouvrait un horizon bien plus radieux qu'ils ne pouvaient imaginer... Tel le Lotus, elle pouvait renaitre dans un autre attrait du Moteur Immobile ou de Dieu...

" Они нас всех ненавидят!
Смертную казнь всем детям дьявола, что заливают кровью наши города в попытке запугать и посеять смуту!
Ils nous haïssent tous ! La peine de mort pour tous les enfants du diable, qui verse le sang de nos villes pour tenter d’intimider et de semer la discorde ! " s'écria une paysanne vers un pourtour... La Faim les affamait tous et aucun d'entre eux malgré L’intérêt commun, ne parvenait à discerner la lueur de raison devant ce siège qui s'éternisait.

La ville de Fézia pleurait sous le regard de la lune rouge; aucune pluie ne venait étancher leur soif. Aucun d'entre eux n'étaient prêt à entendre la moindre clameur de foi... Ils se croyaient abandonner du destin et même la discorde leur était source de souffrance...

Seth restait là... Il ressentit que le moment était d'agir avec le soi... Il devait agir en groupe limité et parvenir à créer un mouvement de frénésie dans l'armée des Orcs et des Démons... Pour cela, il devait faire appel à se qui c'était jurer de ne jamais employer sur ce monde d'Accueil...

Alors, il appella Fenrir, Brouillard, Yanis, Hector, Antinéa, Force de Tyria, Hermine Blanche de Syvia, Police la Coatie et Eyodeleiw le dragon de feu... Il leur dit de prévenir Piquelle la Mouette ainsi que l'ensemble des mondes connus et engloutis.

"Il me dois une dette..." leur dit il
Un vent fit entendre une voix douce et infantile...
"Je suis avec toi, mon époux... Le Livres des Morts... Voilà une chose qui arrive au meilleur des moments !"

Sans le savoir, Seth le Maléfique allait bouleverser le scénario établi par Bastet et Mal l'ensorceleur au sujet du mariage
de Bâal et Lilith...

" Je suis ce Rê qui brille la nuit,
tout homme qui est à sa suite vit dans la suite de Thot
et fait des apparitions comme le grand Horus céleste.
Je suis venu à toi mon père Rê,
j’ai parcouru l’espace céleste et je suis parvenu
à cet Ancien aux limites de l’horizon et je l’ai écarté.
Mon âme respecte la crainte
que tu inspires et honore ton prestige.
Je suis devenu quelqu’un qui transmet les ordres de Rê dans le ciel.
Montre toi, Dieu Jaloux, Universel et Unique...
Dans la clarté de La nuit, la Lune soulève tes pas de chacal
et Le Vent emporte tes plumes divines dans la clarté
de l'Astre Divin... Je me fais à ton Image car tout comme
Toi, Je suis Jaloux et Universel...
Montre toi, Yahvé... Et je te montrerai mon silence... Celui que
tu entends à travers mes prières et connu de toi seul.
Je les ferai universel à ton Nom comme Autrefois Père du Destin..."

Alors, l'impensable se fit devant le monde de La Contre, Une
Aurore Boréale Divine se fit devant le Blasphème de Seth le Maléfique...
Et d'une voix, elle parla vers lui et ceux qui l'entouraient am"e"is et ennemi"e"s.

"Rien n'est établi,... Seule l'essence est source d'inspiration et la cellule ne vient
pas de la chair: elle se construit par la conscience et la connaissance,
dans la nudité tout comme dans l'armure, je suis établi en charge de la responsabilité
de la conception, de l'Immaculé et de la valeur... Morale et éthique, Je suis...
j’envoie toujours des Anges semer ma colère et la Mort; mais en cet instant;
je suis d'une humeur à faire entendre la conscience même de mon image...
Morale et Éthique, Je suis... Majuscule et Minuscule... Imaginé et Imaginaire...
tout en me montrant, je garde mon mystère... Marchez en votre Nom et soyez
dans l'espérance d'une conquête sur l'adversité...
et si cela t'amuse maléfique obscurantisme que tu es, chante cela:
Dresse-toi Rê !
Afin que tu engloutisses les vents,
Que tu avales la brise du Nord,
Que tu prennes au piège le jour,
Que tu respires Maât,
Et que tu vogues en barque vers le ciel inférieur !
Tu reviens rajeuni chaque jour car tu es cette image d’or sous les ombrages d’Itenou."
J'ai suffisamment entendu ces chants à travers mon existence pour reconnaitre
un Orphée d'un ... En bref, Seth... Si ton chant ne peut les séduire; tu pourra
les faire fuir..."

La voix s’interrompit... Mais l'Aurore Boréale demeura bien après le lever de soleil...
Elle les aveuglai où leur brulaient les yeux... Quelque chose les désengrenait...
Tout comme Fézia, ils étaient à nouveau en proie avec le doute de l'existence...
Et la Nouvelle de la Rupture entre Bastet et Baal ainsi que la répudiation de Lilith
par Mâl l'Ensorceleur déclencha des mutineries de clans et de meutes...

Et Ainsi, Par la Force de L'Aurore Boréale envoyé par Yahvé à Seth le Maléfique
qui ne l'est plus tout à fait depuis qu'il a présenté ses excuses à Nephtys aux
yeux de Toutes et Tous... Tous comprirent que dire Osiris avait commis
un adultère avec sa femme alors que c'était faux: cela était le plus pire des
mensonges qui soit, car il s'agit de la diffamation...

Alors tous les citadins libérés de la Ville de Fézia s’écrièrent:
" Éternel est L’Éternel..."

Croaw Croaw le Corbeau regarda le Ciel et vit que sa présence était toujours là...
Il avait décidé de remettre certaine chose en place dans les enfers...

"Éternel est L’Éternel tout comme la Nature du chant des étoiles...!"
Chanta le Corbeau sous forme de croassement...

"Je suis heureux pour eux car dans cette naïveté de monde; je sens une espérance que je
peux vous transmettre, Vous, Peuples de La Terre et d'autres Mondes de L'infini et des Étoiles...
Mais rassurez vous, L'Histoire n'est pas encore fini: Elle est inspiré de la philosophie Laïque..."
Dit Monsieur Tignard Yanis aux enfants et Adultes de la Bibliothèque de Toulouse...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Mar 4 Avr à 10:09

"Alela Diane & Alina Hardin - Matty Groves (Child 81) https://www.youtube.com/watch?v=bUns2Ye0wWM

Alela Diane - The Pirate's Gospel https://www.youtube.com/watch?v=SpwSxHiiNSw
Voila qui va me donner une réflexion sur l'état d’âme de Lilith devant Baäl... Elle qui est devenu une sorte d'Octavie pour les
intérêts de sa fille, Bastet.

Virginia Woolf (25 janvier 1882 – 28 mars 1941), née Virginia Stephen, est une femme de lettres anglaise. Cette initiatrice du mouvement moderniste est aussi une féministe accomplie. Lorsqu’elle écrit la missive suivante, Virginia Woolf a trente ans et s’apprête à épouser l’écrivain Leonard Woolf. En dépit de ses craintes, et malgré les futures amours lesbiennes extra-conjugales de Virginia, le mariage Woolf sera relativement heureux. Le dernier écrit de Virginia, une lettre de suicide, était d’ailleurs adressé à son mari Leonard.

Tout ce que je demande maintenant, c'est de trouver quelqu'un qui m'enfièvre — celui-là, je l'épouserai !

[mars 1912]

Ma chère Molly,

J’avais commencé une lettre qui t’était destinée, puis je suis allée me coucher, et finalement je ne l’ai jamais envoyée. Je n’avais rien d’autre à te dire qu’à te remercier d’avoir écrit — et puis aussi pour les conseils et le reste.

Loin de moi l’idée de te faire croire que je suis contre le mariage. Ce n’est pas le cas, même si le sentiment d’extrême sécurité et de sérieux des jeunes couples m’épouvante quelque peu ; d’un autre côté, la mélancolie excentrique des vieilles filles a sur moi le même effet. Je suis partie dans la vie avec un idéal du mariage démentiel et absurde, et puis ce que j’ai pu voir de beaucoup de couples autour de moi m’a dégoûtée, et j’ai pensé que je demandais sans doute l’impossible. Mais ceci aussi m’a passé. Tout ce que je demande maintenant, c’est de trouver quelqu’un qui m’enfièvre — celui-là, je l’épouserai !

Notre société a toujours commis l’erreur, me semble t-il, de se montrer trop timide, trop timorée, alors que moi je me sens si bizarrement enfiévrée, si exigeante, si difficile à vivre, excessive, changeante, tantôt d’un avis, tantôt d’un autre. Mais au fond de moi, je m’attends toujours, quand le moment vient, à passer le cap de toutes les crises et à me retrouver quelque part sur la terre ferme.

Je ne me fais pas de souci pour W[oolf], même si j’ai pu laisser penser le contraire. Il doit de toute façon prolonger son séjour, peut-être même rester en Angleterre, je me sens donc déchargé de toute responsabilité.

Non, je n’ai pas l’intention de me laisser porter vers une alliance exsangue avec Lytton — même si, d’une certaine manière, en tant qu’ami, voire amie, il est parfait.

J’ai vu Desmond l’autre jour qui m’a dit que tu étais partie pour le Devon. Ceci prouve beaucoup de détermination de ta part. J’aimerais bien que tu m’écrives — si tu n’as rien contre les lettres — pour me raconter ce que tu fais.

Je viens de passer deux semaines étranges au lit, en compagnie de vieilles dames fanées, qui auraient pu tout aussi bien être des herbes au fond d’une rivière, tant elles étaient calmes, détachées de tout et pourtant bien vivantes. Je mène en ce moment la vie d’une semi-invalide — pas déplaisante d’ailleurs, quand il fait beau. Que tout cela fait vieux ! J’aimerais tant que nous allions passer la journée ensemble, à Richmond ou ailleurs : nous pourrions nous asseoir quelques heures auprès d’un massif et avaler un énorme repas.

Quoi que je décide de faire, je t’en prie, reste mon amie.

Affect’ à toi,

V.S.
( Virginia Woolf, Lettres (sélection), traduit par C. Dem"

Voila qui va me donner une réflexion sur l'état d’âme de Lilith devant Baäl... Elle qui est devenu une sorte d'Octavie pour les
intérêts de sa fille, Bastet. Oui, dans sa colère et Haine... Bastet s'est laissé séduire par Mal l'Ensorceleur... Heureusement; Adam Le Patriarche des Capricornes cause malgré lui de ce mélodrame, n'est plus l'être qui subit le destin... Nephtys, femme de Seth le maléfique à toujours été là pour lui... Avant et bien après Osiris... Les mille et un nuits devant le Journal de Dracula... Et puis, il y a la réalité du port et de son phare... In the wake of Poséidon... Summer 68... The Lamb lies down on Broadway... Magma... Une Oeuvre Laïque...

Aprés Demain je vous conterai la suite de ses aventures... N'oubliez pas aussi la bataille du ports des Nains et de Gallabrul avec l'aide de La lionne et de ses Pirates.... Je dois fermer la bibliothèque pour aujourd'hui... Le chants des baleines et les craquements du scorpion dans le désert doivent résonner... Mais avant de partir, écouter ceux ci...

Alela Diane - "Lady Divine" (DUMBO West Session)
https://www.youtube.com/watch?v=HQyYJhzeDvU

Fenrir le Lycan et Brouillard Le Loup se rendent sur Tyria où la porte des enfers est surveillé par l'immensité d'une armée soumise à la discorde d'un mariage qui n'en est plus un... Comprenez le Danger si eux ne savent pas la ruse de Mal l'ensorceleur. Il en est de même pour la plupart des acteurs de la contre. En fait, seul Mäl L'ensorceleur est le seul à connaitre son plan...
il tends un piège à la Nature de Spinoza, de Voltaire et de Rousseau et Bastet, en est son diadème sans oublier que Antinéa est sa diversion... Il cherche à envouter les actrices afin de démasquer au sein même de son fils, ceux qui veulent le renverser... Il rassemble ses troupes les plus fidèles afin de préparer son règne auquel son fils ne sera qu'un sujet quelconque car cette imbécile à accepter le Mariage avec Lilith avec Convoitise et Désir. Vous comprendrez que Mâl l'ensorceleur n'a qu'un désir: faire payer son fils de tels sentiments envers sa Lilith... Cette confusion laisse une chance à nos héros et permets à Yahvé de retourner les ténèbres contre L’idolâtrie du soi...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6874
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   Ven 14 Avr à 7:18

Title Δοκιμή λέιζερ στην ESA
Released 13/04/2017 9:23 am
Copyright ESA-–Anneke Le Floc'h, CC BY-SA 3.0 IGO
Description

Δοκιμή λέιζερ στο τεχνικό κέντρο της ESA στην Ολλανδία.

Το Εργαστήριο Οπτο-ηλεκτρονικής ερευνά συσκευές που παράγουν, ανιχνεύουν και χειρίζονται το φως, όπως τα λέιζερ υψηλής απόδοσης, τους ανιχνευτές φωτονίων και τις οπτικές ίνες.

Συνεργάζεται στενά με το γειτονικό Εργαστήριο Οπτικής, το οποίο ειδικεύεται στο σχεδιασμό, την εκτίμηση και τον έλεγχο των οπτικών στοιχείων για διαστημικά τηλεσκόπια, φωτογραφικές μηχανές και μέσα απεικόνισης, καθώς και στην αξιολόγηση των οπτικών ιδιοτήτων των νέων υλικών και των επιστρώσεων και την αξιολόγηση κάθε βλάβης που προκαλείται από λέιζερ.

Τα δύο εργαστήρια συνεργάζονται για να υποστηρίξουν τις αποστολές και τα έργα της ESA καθ' όλη τη διάρκεια λειτουργίας τους.
Id 376063

Psalms 104 sung in ancient Hebrew | ברכי נפשי את ה' - תהלים ק"ד
https://www.youtube.com/watch?v=--UABwqW9Sg

Psalm 27, "ADONAI Ori" The L-RD is My Light
https://www.youtube.com/watch?v=wMZkqhZFVqc
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
La grande famine: Le premier age ou Une Oeuvre Laïque ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Premier ministre Garry Conille par 16 voix pour, 4 contre et 5 abstention
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» La plus grande fraude de l'histoire?
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: