Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Orages: l'origine du tonnerre et fusions de trous noirs. TAY

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 8624
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Orages: l'origine du tonnerre et fusions de trous noirs. TAY   Sam 14 Avr à 2:57

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 10 h il y a 10 heures
LE SAVOIR NE VIENT PAS TOUJOURS DES YEUX ET DU TEMPS;
IL Y A L'ÉCOUTE DE SON COEUR ET DE L'ÉCHO. L'ÉCRITURE EST
DANS UN MIRAGE POURTANT LA MORALE DEMEURE DANS LE MIRACLE:
LE MIROIR SCINTILLE DANS L'INFINI ET
LA CIRCONSTANCE S'ENVOLE DANS LES MOUVEMENTS.
TAY

DANS LA RUE OÙ LA MORT SE DOUCHE. LA NUDITÉ SE FAIT EN LA NATURE
ET LA NUIT CONSOLE LE JOUR. LE JOURNAL TITRE LE MOUVEMENT DE L'OBSCURITÉ
ALORS QUE L'OBÉLISQUE POINTE, ENTRE LA LUNE ET LE SOLEIL POUR INDIQUER
À LA LUMIÈRE, UN CHEMIN DANS LE SILENCE DES NUAGES ET DES ACTES.
TAY

NUAGE ENTRE EN LA MASSE DU VENT OUVRANT UNE PRESSION DÉVELOPPANT
LE DEVENIR DANS LE BLEU DU CIEL. L'HORIZON TRANSFORME L'HEURE EN UN MIRAGE
OÙ EN DE LONGUES MINUTES, LE TEMPS S'ARRÊTE POUR AMORCER LE TERME DE LA VIE:
LA PLUIE. RIEN DEVIENT LE VIDE ET DEVENIR SE FAIT VERBE.
TAY

SYRIE: LA CONSCIENCE SE DONNE UNE BONNE CONDUITE DEVANT LA CONVICTION.
NOUS VOILÀ DEVANT DEUX COALITIONS GOUVERNEMENTALES JOUANT
SUR LES ESPÉRANCES DIVERSES D'UNE POPULATION QUI A LA FRAYEUR
DE PRONONCER LES MOTS DE LIBERTÉ ET DE PEUPLE DEVANT LES DIVISIONS POLITIQUES.
TAY

SYRIE: DANS LA RUE, LA VIE VA ÊTRE CONDITIONNÉ PAR UNE ATTAQUE
DU GRAND JOURNAL ET AINSI, LE DICTATEUR VA DIRE QU'IL A RÉSISTÉ
AUX MACHIAVÉLISMES ACCENTUANT UNE RANCOEUR CONTRE L'OCCIDENT
ET SES VALEURS: PYRRHUS N'AURAIT PAS FAIT MIEUX.
TAY

GRÈVE S.N.C.F: LES USAGERS JUGERONT DES ACTES ENTRE LES SYNDICATS,
LA DIRECTION ET LE GOUVERNEMENT. DEVANT LE SILENCE DU HALL DE GARE,
LA CONSCIENCE EST DE RECONNAÎTRE LA RÉALITÉ ET LA NATURE
DE CE QUI DIVISENT LES DIFFÉRENTS MOUVEMENTS.
TAY

LES UNIVERSITÉS FRANÇAISES NE RESTERONT PAS INSENSIBLE
AUX DIFFÉRENTS TYPES D'INTERVENTIONS ÉCONOMIQUES
ET MILITAIRES DES POLITIQUES DANS LE MONDE:
CELA PEUT CRÉER UNE DIVISION DANS LES CIRCONSTANCES
DE GRÈVE MAIS CELA AURA UNE PROBLÉMATIQUE DE DIVISION
DANS LA JEUNESSE.
TAY

LORSQUE JE PARLAIS QUE PYRRHUS N'AURAI PAS FAIT MIEUX
POUR LA SYRIE, C'EST QUE CE ROI AVAIT SON PEUPLE ENTIER
AVEC LUI CONTRE LA RÉPUBLIQUE ROMAINE.
NOUS SOMMES DANS LE FLOU DEVANT UNE RÉELLE OPPOSITION
DEVANT L'INTERVENTIONNISME QUI A CRÉÉ LES GUERRES.
TAY

ALORS, LES PERSONNES DÉNONÇANT L'ACTE IGNOBLE DE LA SYRIE
ENVERS SON PEUPLE PAR L'UTILISATION DE GAZS TOXIQUES
VONT INEXORABLEMENT SE DIVISER EN DIFFÉRENTES TYPES DE VISIONS
SUR L'AVENIR DE LA RÉPUBLIQUE SYRIENNE: LES RATS REPRENNENT
LA MESURE DU NAVIRE, DIRAIT VOLTAIRE.
TAY

JE TIENS À REMERCIER LE COURAGE DES PILOTES QUI ONT EXPOSÉ
LEURS VIES DURANT CE RAID PÉRILLEUX ET RISQUÉ. MÊME ENTRAÎNER,
LE DANGER DE MORT DEMEURE POUR CELUI QUI AGIT DANS LE BIEN
DE L'ÉTHIQUE ET AVEC LA VOLONTÉ DE VIVRE EN PAIX.
TAY

SYRIE: CES PILOTES QUI ONT AGIT AVEC LA CONVICTION DE L'ARMÉE FRANÇAISE
QUI SONT LIBERTÉ D'EXPRESSION, ÉGALITÉ, FRATERNITÉ ET ESPÉRANCE.
CES PILOTES ONT L'ÉTHIQUE DU PEUPLE ET DE LA NATURE; LIBRE DE LEURS MOUVEMENTS
ET AYANT LES SENTIMENTS DES LARMES: ÊTRE DES SECOURISTES.
TAY

Noir Désir - Le Vent Nous Portera...
https://www.youtube.com/watch?v=NrgcRvBJYBE
“Depuis six mille ans, la guerre Plaît aux peuples querelleurs,
Et "Dieu" perd son temps à faire Les étoiles et les fleurs.”
― Victor Hugo.
Source: Les Chansons des rues et des bois, 1866.
TAY

Aux sombres héros de l'amer, Noir Désir...
https://www.youtube.com/watch?v=y8mVpT-_PCM
“Deux mains jointes font plus d'ouvrage, sur la terre,
Que tout le roulement des machines de guerre.”
― Victor Hugo.
Source: Poésie: La légende des siècles. Les chansons des rues et des bois.
Y'BECCA.
TAY

--------------------

Le HuffPost Compte certifié @LeHuffPost
Qui était présent avec Emmanuel Macron dans la "situation room" de l'Elysée...
https://www.huffingtonpost.fr/2018/04/14/frappes-en-syrie-qui-etait-present-avec-emmanuel-macron-dans-la-war-room-de-lelysee_a_23411091/?ncid=tweetlnkfrhpmg00000001


TIGNARD YANIS
‏ @TIGNARDYANIS
24 min
“Ne soyons plus anglais ni français ni allemands.
Soyons européens. Ne soyons plus européens, soyons hommes.
- Soyons l'humanité. Il nous reste à abdiquer un dernier égoïsme : la patrie.”
― Victor Hugo

---------------------

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS
31 min il y a 31 minutes
TIGNARD YANIS a retweeté Gouvernement


Gouvernement Compte certifié @gouvernementFR
La dette de la #SNCF sera pour partie
et progressivement reprise par l’Etat :
cet effort ne peut pas uniquement être supporté
par les contribuables

“Et de l'union des libertés dans la fraternité des peuples
naîtra la sympathie des âmes, germe de cet immense avenir
où commencera pour le genre humain la vie universelle
et que l'on appellera la paix de l'Europe.”
― Victor Hugo
Source: Oeuvres complètes ... (ed. 1913).
TAY

-----------------------

Vice President Mike Pence Compte certifié @VP

30 years ago today, we said goodbye to the best man I’ll ever know- Ed Pence...a soldier & a salesman who loved his family, his church & his country. Miss you, Dad.

Love,

Michael


“L'éducation, c'est la famille qui la donne ; l'instruction, c'est l'Etat qui la doit.”
― Victor Hugo Source: Œuvres complètes de Victor Hugo
(ed. 1940). TAY

-------------------------

Firefly: Season One...
https://www.youtube.com/watch?v=g0O29rZiIRA
“Je ne suis rien, je le sais, mais je compose mon rien avec un petit morceau de tout.”
― Victor Hugo QUI M'AIME, ME SUIT !
Y'BECCA.
TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8624
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Orages: l'origine du tonnerre et fusions de trous noirs. TAY   Sam 14 Avr à 3:16

Planète
Orages : quelle est l'origine du tonnerre ? et Des fusions de trous noirs catalysées dans les amas globulaires ?

L'événement est bien connu : lorsque l'orage éclate, le tonnerre gronde.
Ce qui l'est moins, c'est la manière dont la charge électrique du nuage génère un tel bruit.

Voici quelques éléments de réponse.

Un nuage se forme, s'électrise et donne naissance à l'orage. Si l'électrisation est intense, le nuage doit se décharger. Les décharges se manifestent de façon lumineuse, avec les éclairs, et de façon sonore : c'est le tonnerre.
Après la foudre, l'onde de choc du tonnerre

Lorsqu'un nuage d'orage, un cumulonimbus, se forme, il se crée un champ électrique au sein de la masse d'air. À mesure que le champ augmente, des parties du nuage s'ionisent et génèrent des éclairs. Ceux-ci se propagent dans l'air le long de canaux conducteurs. Certains n'atteindront jamais le sol (les éclairs intranuage), tandis que d'autres le percuteront : on les qualifie alors de foudre (ou éclair nuage-sol). Tous les éclairs génèrent du bruit, mais le mot tonnerre désigne le plus souvent l'onde de choc provoquée par l'arc en retour de la foudre.

Après avoir percuté le sol, la foudre forme une onde de courant très intense qui parcourt le canal conducteur. Le courant de retour est si puissant qu'il chauffe le canal par effet Joule à des températures pouvant avoisiner 30.000 °C. La dilation brutale engendre une onde de choc, que l'on perçoit in fine en onde sonore : le tonnerre.

https://www.futura-sciences.com/planete/questions-reponses/meteorologie-orages-origine-tonnerre-5948/

“D'ailleurs, parce que le vent, comme on dit, n'est pas à la poésie, ce n'est pas un motif pour que la poésie ne prenne pas son envol. Tout au contraire des vaisseaux, les oiseaux ne volent bien que contre le vent. Or la poésie tient de l'oiseau.”
― Victor Hugo
Source:
Œuvres (ed. 1842)

Des fusions de trous noirs catalysées dans les amas globulaires ?

Les amas globulaires seraient le lieu de véritables réactions en chaîne catalysant la formation de trous noirs binaires de plus en plus massifs, d'après de nouvelles simulations numériques décrivant l'évolution des amas, en tenant compte de la relativité générale. Ligo et Virgo devraient ainsi détecter des trous noirs dépassant les 50 masses solaires.

Les amas globulaires seraient le lieu de véritables réactions en chaîne catalysant la formation de trous noirs binaires de plus en plus massifs, d'après de nouvelles simulations numériques décrivant l'évolution des amas, en tenant compte de la relativité générale. Ligo et Virgo devraient ainsi détecter des trous noirs dépassant les 50 masses solaires.

Ligo, puis Virgo ont détecté de spectaculaires fusions de trous noirs grâce aux ondes gravitationnelles émises par ces astres compacts formant des systèmes binaires, dans les derniers moments, avant et pendant leur collision. La première détection a été une surprise car les trous noirs étaient plus massifs que prévu. Surprenante également, a été la détermination des moments cinétiques des trous noirs dans les évènements observés. On peut déduire les valeurs de ces moments en analysant la forme des ondes gravitationnelles. Elles se sont avérées plus faibles que prévu, les trous noirs ne tournaient pas rapidement sur eux-mêmes.

Ces mesures prennent un autre relief suite à la publication des travaux d'une équipe internationale d'astrophysiciens ayant conduit des simulations sur le supercalculateur Quest de l'université Northwestern (États-Unis). Disponibles dans un article sur arXiv, ces travaux portent sur la formation et le destin des trous noirs dans les amas globulaires. Si les chercheurs ont raison, ces amas denses d'étoiles pouvant rassembler en moyenne quelques centaines de milliers d'étoiles dans une sphère, dont le diamètre n'est que de quelques dizaines à une centaine d'années-lumière tout au plus, seraient des environnements particulièrement favorables à la formation de trous noirs binaires. Mieux, les fusions de trous noirs qui en résultent en donneraient d'autres plus massifs et avec des moments cinétiques pouvant être particulièrement élevés.

Rappelons que les amas globulaires sont des assemblages d'anciennes étoiles particulièrement denses, avec des distances inter-étoiles de l'ordre de une année-lumière en moyenne, mais pouvant être de l'ordre de la taille du Système solaire dans leur cœur. Il y aurait un peu moins de 200 amas globulaires en orbite autour de la Voie lactée, mais ils sont d'autant plus nombreux que la masse des galaxies qu'ils accompagnent est élevée. Il y en a ainsi des dizaines de milliers autour de certaines galaxies elliptiques.

L'astrophysicien Carl Rodriguez nous parle de ses travaux sur les trous noirs dans les amas globulaires. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l'écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ».© © TEDx Talks, Northwestern Visualization/Carl Rodriguez
Des trous noirs qui "sédimentent" au cœur des amas globulaires

24 amas globulaires, contenant de 200.000 à deux millions d'étoiles couvrant une large gamme de densités et de compositions différentes, ont été simulés avec Quest sur une période équivalente à 12 milliards d'années de l'évolution réelle des amas globulaires. Mais, contrairement aux simulations précédentes, qui ne tenaient compte que des lois de la gravitation de Newton, des effets relativistes ont été pris en compte.

Les changements dans les résultats obtenus ont été spectaculaires. Du fait de la plus grande densité des amas, des passages rapprochés entre les trous noirs formés par l'évolution stellaire se produisent. Des émissions conséquentes d'ondes gravitationnelles vont alors entrer en jeu. Tout se passe un peu comme s'il y avait une force de frottement faisant perdre de l'énergie cinétique aux trous noirs de sorte qu'ils forment plus fréquemment des systèmes binaires qui vont, à leur tour, fusionner en émettant des ondes gravitationnelles.

Les données de Ligo et de Virgo suggèrent que les spins dans les trous noirs binaires pas trop massifs sont peu élevés, ce qui veut dire que lors de leur fusion, les émissions d'ondes n'étaient pas plus intenses dans une direction particulière. Dans le cas contraire, elles propulseraient le trou noir nouvellement formé en dehors des amas, un phénomène que l'on constate avec des trous noirs supermassifs nomades, semble-t-il, qui auraient été éjectés des galaxies par ce phénomène.

Au final, il se forme donc des trous noirs plus massifs qui vont avoir tendance à chuter vers le centre des amas globulaires, comme le font des particules qui "sédimentent" d'autant plus facilement qu'elles sont massives. De nouvelles paires se forment alors, si bien que les masses vont croître encore.

Il y aurait ainsi des centaines voire des milliers de trous noirs qui se seraient formés dans les amas globulaires et plusieurs auraient des masses comprises entre 50 et 130 masses solaires, des astres qui seraient très difficiles à se former directement par simple effondrement direct d'étoiles car elles sont très rarement aussi massives .

À la tête de l'équipe ayant fait cette découverte, l'astrophysicien du MIT, Carl Rodriguez, a donc fait la déclaration suivante : « Mes coauteurs et moi avons parié contre quelques personnes qui étudient la formation d'étoiles binaires que dans les 100 premières détections de Ligo, on devrait trouver un évènement avec cet ordre de grandeur de masses. Je gagnerai une bonne bouteille de vin si cela s'avère vrai. »
Ce qu'il faut retenir

   L'émission d'ondes gravitationnelles par des trous noirs en interaction dans les amas globulaires a été prise en compte pour la première fois dans des simulations du comportement et de l'évolution de ces amas.
   Denses en étoiles, particulièrement vers leur cœur, ces amas faciliteraient la formation de trous noirs binaires par capture, donnant à leur tour par fusion des trous noirs plus massifs.
   Chutant vers le cœur d'autant plus facilement qu'ils sont lourds, ces trous noirs formeraient à nouveau des paires. Les amas globulaires catalyseraient donc une sorte de réaction en chaîne les conduisant à contenir beaucoup de trous noirs plus massifs que ceux produits par la simple évolution stellaire.
   Ligo et Virgo devraient permettre de tester cette hypothèse dans les années à venir.

Pour en savoir plus
Des trous noirs dans les amas globulaires de la Voie lactée ?

Article de Laurent Sacco, publié le 08/11/2013

Les étoiles des amas globulaires se sont formées il y a plus de 10 milliards d'années et certaines sont devenues des trous noirs. On pensait que ces astres compacts avaient dû finir par tous quitter leur lieu de naissance. Or, quelques-uns auraient peut-être été découverts dans deux amas globulaires de la Voie lactée.

Les amas globulaires sont des concentrations sphériques de quelques centaines de milliers à quelques millions d'étoiles âgées. On en connaît environ 150 en orbite autour du bulbe de la Voie lactée, mais il pourrait en exister 10 voire 20 fois plus encore non détectés. Comme ailleurs dans les galaxies, des étoiles massives ont dû s'y effondrer gravitationnellement en donnant des trous noirs, après avoir explosé en supernovae de type SN II.

Or, selon les calculs inspirés de la théorie cinétique des gaz et des liquides, ces trous noirs stellaires ont dû finir par être éjectés des amas globulaires depuis longtemps. On ne devrait donc pas trouver de traces de leur existence dans les amas, bien que l'on estime que plusieurs centaines d'entre eux s'y seraient formés.

Une vue de l'amas globulaire Messier 62. Large de moins d’une centaine d’années-lumière, M62 se trouve dans la constellation d'Ophiuchus, à environ 22.000 années-lumière du Soleil. On pense maintenant qu'il contiendrait un trou noir stellaire, ce qui viendrait contredire les théories sur l'évolution et la structure des amas globulaires. © Texas Tech University

Une vue de l'amas globulaire Messier 62. Large de moins d’une centaine d’années-lumière, M62 se trouve dans la constellation d'Ophiuchus, à environ 22.000 années-lumière du Soleil. On pense maintenant qu'il contiendrait un trou noir stellaire, ce qui viendrait contredire les théories sur l'évolution et la structure des amas globulaires. © Texas Tech University

Des amas globulaires qui s'évaporent

Les étoiles dans un amas globulaire se comportent un peu comme des atomes dans un liquide bouillant, par exemple une tasse de café. Du fait des interactions entre les atomes du liquide, certains possèdent une telle énergie cinétique qu'ils peuvent quitter la tasse sous forme de vapeur. Dit plus simplement, le café chaud s'évapore. Un phénomène similaire se passe dans les amas qui sont si denses que les interactions gravitationnelles entre les astres les composant conduisent certains à être expulsé des amas qui s'évaporent.

Or, en 2007, des émissions de rayons X particulières ont été découvertes dans un amas globulaire en orbite autour de la galaxie NGC 4472. L'astrophysicien Thomas Maccarone et ses collègues de l'époque en avaient déduit qu'il s'agissait du rayonnement émis par du gaz chaud accrété par un trou noir dans un système binaire. Contrairement à ce que l'on pensait, il était donc possible de trouver des trous noirs dans un amas globulaire.

L’image de gauche a été prise dans le domaine des ondes radio avec le radiotélescope VLA, et celle de droite dans le domaine des rayons X avec Chandra. Le cercle jaune montre le trou noir trouvé dans l’amas globulaire M62 dans notre Galaxie. Le cercle rouge indique une étoile à neutrons proche. © Texas Tech University

L’image de gauche a été prise dans le domaine des ondes radio avec le radiotélescope VLA, et celle de droite dans le domaine des rayons X avec Chandra. Le cercle jaune montre le trou noir trouvé dans l’amas globulaire M62 dans notre Galaxie. Le cercle rouge indique une étoile à neutrons proche. © Texas Tech University
Des trous noirs candidats dans deux amas globulaires

L'année dernière, les chercheurs ont annoncé qu'ils en avaient trouvé probablement deux dans un amas globulaire de la Voie lactée : M22. Aujourd'hui, ils avancent que le candidat le plus sérieux au titre de trou noir dans un amas globulaire de la Voie lactée se trouve dans l'amas M62.

Comme ils l'expliquent dans un article sur arxiv, ils ont observé cet amas avec le réseau de radiotélescopes bien connu du Very Large Array (VLA). Les caractéristiques de certaines émissions associées à un objet dans cet amas ne peuvent pour le moment pas s'expliquer autrement qu'en invoquant un trou noir avalant de la matière dans un système binaire. Une contrepartie en rayons X a d'ailleurs été trouvée dans les observations du même objet avec le télescope Chandra.

Les chercheurs ne peuvent pas encore éliminer l'hypothèse que le responsable ne soit pas un trou noir mais une étoile à neutrons. On sait d'ailleurs que de tels astres compacts existent dans les amas globulaires, sans qu'il y ait de conflit avec la théorie de l'évolution de ces amas. Pour Thomas Maccarone, les trous noirs stellaires doivent bien finir par quitter les amas globulaires mais probablement à un taux moins élevé qu'on ne le croyait, ce qui fait que certains seraient encore détectables.
Cela vous intéressera aussi

Trous noirs : un terrifiant phénomène  Comment chasser les trous noirs puisqu'on ne les voit pas ? En repérant les effets, parfois dantesques, qu'ils imposent à leur environnement, par exemple en accélérant la matière. On peut aussi, depuis peu, « écouter » le bruit de leurs collisions en détectant les onde gravitationnelles.
Liens externes
Physicists Find Black Holes in Globular Star Clusters, Upsetting 40 Years of Theory
A Radio-Selected Black Hole X-ray Binary Candidate in the Milky Way Globular Cluster M62
Two stellar-mass black holes in the globular cluster M22
Post-Newtonian Dynamics in Dense Star Clusters: Highly Eccentric, Highly Spinning, and Repeated Binary Black Hole Mergers

   voie lactee | etoiles voie lactee | galaxie de voie lactee | definition de voie lactee | amas globulaire definition | voie lactee age | noyau de voie lactee | voie lactee collision | carte de voie lactee | quoi voie lactee

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/astronomie-fusions-trous-noirs-catalysees-amas-globulaires-50051/

“Ceux qui vivent, ce sont ceux qui luttent ; ce sont Ceux dont un dessein ferme emplit l'âme et le front, Ceux qui d'un haut destin gravissent l'âpre cime, Ceux qui marchent pensifs, épris d'un but sublime.”
― Victor Hugo
Source:
Les Châtiments, 1853

SENTIMENTS DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
SUR LA RÉALITÉ ET LA FORMATION DE L'UNIVERS DANS L'INFINI.

La Conduite ou Orages: l'origine du tonnerre et fusions de trous noirs.
- discerner la masse !
- Le Vide est une Masse et les particules !
- La distance est une réalité et le Temps est une affirmation !
- La durée de vie de la Lumière dans un champs magnétique n'est pas le même selon l'optique !
- Le caractère du champs de gravitation sur la masse et son aspiration sur la Lumière.
- Observer l'intempérie et évaluer les concepts de durée établis par les mouvements
de marées et de souffle selon les circonstances et la géographie de la situation.
- Avoir l’œil, une Prudence aiguisée et le compas magnétique !
- Croire et discerner les optiques, les attractions diverses, les mouvements et les masses.
- Le Vide possède une loi et les particules alors il devient alors un mouvement et une attraction:
Ne jamais l'oublier dans les calculs !


Écrit du Citoyen Tignard Yanis
Alias
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
 
Orages: l'origine du tonnerre et fusions de trous noirs. TAY
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]
» le Tonnerre
» Anastagia Pierre Américaine d’origine haïtienne couronnée Miss Florida USA 2009
» l' origine du coup de boule
» Un maire d’origine haïtienne élu à North Miami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: