Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 MONTPELLIER, LES ÉTUDIANTS ET UN MUR DANS LE RÉEL.

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 8624
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: MONTPELLIER, LES ÉTUDIANTS ET UN MUR DANS LE RÉEL.   Mar 3 Avr à 3:34

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 2 avr.
LA FOUDRE S'ABAT SUR LE TEMPS ET LA FIÈVRE DÉVORE LE TEMPS: LA FIÈVRE SE MÊLE À LA FIERTÉ ET LES CAUSES SE TROUVENT DANS LES RÊVES ET LES CAUCHEMARS. LES RÉVOLUTIONS DEVIENNENT LES MOUVEMENTS DES RUES ET LES RESPONSABILITÉS DÉFIANT L'OPPRESSEUR: L'ACTIVITÉ.
TAY

TRIBUNAUX, LE SOUFFLE DU SOMMEIL VIENT SALUER LA NATURE DE LA FIERTÉ DANS SA NUISETTE: To agree. LE SECOURISME NE TROUVANT SENTIMENTS DANS LA VIE, ON PEUT CROIRE EN SOI DANS L'ÊTRE: L'ESPACE DU TRAVAIL DANS LE SERVICE PUBLIC EST LA RECONNAISSANCE DU STATUT DE FONCTIONNAIRES.
TAY

UN MAL DE GORGE GRATTE MA VOIX ET DES VAGUES DE FROID FATIGUENT MA RAISON: MA RECHERCHE POURTANT DANS LA SPIRITUALITÉ GARDE CONTACT AVEC LA SPONTANÉITÉ DE LA RAISON. LA RÉALITÉ NE DÉCLINE PAS DEVANT L'ADVERSITÉ: MON COEUR EST LA JÉRUSALEM DE Y'BECCA ET L'ÉQUILIBRE D'ÉQUITÉ.
TAY

LA RECHERCHE PAR L'ÉQUILIBRE ET L'ÉQUITÉ N'EST PAS LA PLUS SIMPLE ET NI LA PLUS ABSOLU EN TERMES DE CONSCIENCES, MAIS EN TERME DE PARTAGE ET DE JUSTICE, ELLE EST LA PLUS NOBLE QUAND ELLE CHERCHE À RÉTABLIR LA JOIE ET LA RAISON D'ÊTRE DANS LA RÉALITÉ DU PEUPLE ET DE LA NATURE.
TAY

LE SIGNALEMENT DE LA CONSCIENCE EST LA NOTION DU SIGNIFIER. LE TEMPS ET LE VERBE SE MÊLENT AU TRAVAIL AUX TRAVERS DES INTERLOCUTEURS, DES INTEMPÉRIES ET DES ACTES: AINSI LA GRÈVE GRAVE LA MODERNITÉ DU DÉVELOPPEMENT DE L'EXISTENCE DANS L'ENTREPRISE: LE DESTIN.
TAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8624
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: MONTPELLIER, LES ÉTUDIANTS ET UN MUR DANS LE RÉEL.   Mar 3 Avr à 3:39

Le calme est la préface de l'indifférence.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Le calme est la puissance des forts.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

La résignation a, dès le début, un gros travail à faire ; puis ensuite, quel calme !
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

La bonne et la mauvaise société doivent être étudiées, la vérité est dans tout, comprenons chaque chose et n'en blâmons aucune, c'est le moyen de savoir beaucoup et d'être calme, et c'est quelque chose que d'être calme, c'est presque être heureux.
Citation de Gustave Flaubert ; Les pensées de Gustave Flaubert (1915)

Le monde n'est qu'un clavecin pour le véritable artiste ; à lui d'en tirer des sons qui ravissent ou qui glacent d'effroi. La bonne et la mauvaise société doivent être étudiées. La vérité est dans tout. Comprenons chaque chose et n'en blâmons aucune. C'est le moyen de savoir beaucoup et d'être calme ; et c'est quelque chose que d'être calme : c'est presque être heureux.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Ernest Chevalier, le 23 février 1842.

Le calme est la récompense de la soumission.
Citation de Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

Il fait calme : mon paysage est au fond de la mer.
Citation de Jules Renard ; Journal du 16 mai 1894.

N'attends pas l'orage pour t'alarmer, le calme est plus menaçant que la tempête. Les faveurs du ciel sont des épreuves et non des récompenses. Jouis du présent, mais en te défiant de l'avenir.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

La conscience est comme l'onde ; pour voir au fond de toutes deux, il faut du calme.
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

Voyez cette mer calme ; ses flots dorment bercés par un vent doux ; le vaisseau qu'elle porte glisse rapide et droit ; les passagers sourient déjà au port ; le rivage de loin étale à leurs yeux sa grève blanche ; soudain une tempête s'amasse, éclate, tombe, frappe, renverse et engloutit tout, vaisseau, richesses, hommes et espérances.
Citation de Louis-Auguste Martin ; Esprit moral du XIXe siècle (1855)

L’amour qui vit dans les orages et croît au sein des perfidies, ne résiste pas toujours au calme de la fidélité.
Citation de Antoine de Rivarol ; L'esprit de Rivarol (1808)

Le vrai calme est celui de la bonne conscience.
Citation de Sénèque ; Lettres à Lucilius - Vers 64 ap. J.-C.

Quand l'homme est calme et paisible dans le malheur, c'est Dieu qui le récompense de l'avoir accepté.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

Je ne me reconnais que dans le calme, et la contemplative sérénité.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 3 juin 1849.

Prévenez l'adversité pour l'accueillir d'un visage calme.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 5 avril 1869.

Le symptôme le plus sûr de la santé de l'âme c'est le calme du cœur.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Se promettre une joie continue lorsque tout change ; un calme constant sur une mer orageuse ; un ciel toujours serein dans la saison des pluies : le sommeil produit-il des rêves plus absurdes ?
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

Le courage donne la force, mais la résignation seule laisse l'âme dans le calme.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

Un extérieur calme cache quelquefois telle violence de sentiment que le plus léger incident fait éclater.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

Le calme de l'existence dédommage une âme tranquille d'un bonheur plus vif qu'elle ignore.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

L'homme regrette le calme en s'exposant aux tempêtes.
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

Le calme et la mesure sont politesse en tout pays.
Citation de Alain ; Éléments de philosophie (1916)

Le repos de l'homme dépend du calme de ses passions.
Citation de Étienne-François de Vernage ; Maximes et réflexions (1690)

À force d'être anxieuse sans que rien arrive, le jour où la foudre tombe on se trouve presque calme.
Citation de Henry de Montherlant ; La reine morte (1942)

Le calme nait de l'impuissance.
Citation de Antoine de Rivarol ; De l'homme intellectuel et moral (1797)

Mylène Farmer - California...
https://www.youtube.com/watch?v=JAS2XAvINtc

Les libertins craignent de mourir parce qu'ils ne connaissent point d'autre vie que la vie présente ; et ils le craignent d'autant plus que leur infidélité, en leur faisant rejeter la croyance d'une autre vie, n'exclut point de leur esprit la cruelle incertitude s'il y a une autre vie ou s'il n'y en a pas.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Tout impie et tout libertin qui demande des miracles pour se convertir n'en serait pas moins libertin, ni moins impie, après les avoir vus. Ayant étouffé dans son cœur les lumières de la raison et de la foi, il saurait bien, pour se maintenir dans son libertinage, éluder la preuve que formeraient contre lui les miracles.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Qu'est-ce que le monde ? sinon le grand théâtre et la grande école de la providence, où l'on apprend à tout moment qu'il y a dans l'univers une puissance et une Sagesse supérieure à celle des hommes, qui se joue de leurs desseins, qui élève et abaisse, qui enrichit et appauvrit, qui dispose de tout comme l'arbitre suprême de toutes choses.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

On regarde comme une cruauté de ravager des terres cultivées, que sera-ce de détruire une réputation achetée bien cher et au prix de tant de peines ?
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La médisance, comme un souffle empesté, infecte également et toutes les bouches d'où elle sort, et toutes les oreilles où elle entre.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il y a des émulations de vertu, il y en a de contention et de jalousie, et pour une émulation légitime, il y en cent de criminelles.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il n'est presque point en notre pouvoir de conserver des sentiments avantageux pour ceux qui prétendent aux mêmes rangs que nous, beaucoup moins pour ceux qui les obtiennent et qu'on nous préfère. L'envie est comme un nuage entre eux et nous que la raison n'a pas la force de dissiper.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Bien loin de se faire un crime de l'ambition, on s'en fait souvent une vertu ; ou si elle passe pour un vice, on la regarde comme le vice des grandes âmes, et l'on aime mieux les vices des grands que les vertus des petits.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il n'y a rien qui pique davantage le monde et qui excite plus son mépris que l'estime qu'un homme témoigne de lui-même, lorsque chacun voit ses faiblesses, et qu'il n'y a que lui à qui elles sont cachées.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

L'orgueil qui nous possède, tout visible qu'il est, échappe à nos yeux, tandis qu'il se manifeste aux yeux des autres, et qu'il choque tous les esprits.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Le plaisir ne conduit à rien de solide et de grand, jamais ce qui s'appelle vie de plaisir n'a produit une vertu, n'a inspiré de sentiments nobles, n'a élevé l'homme au-dessus de lui-même.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Celui qui nous loue, dit souvent de nous ce que nous devrions être, et non pas ce que nous sommes.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

C'est dans les grandes fortunes que se trouvent les grands chagrins. Qui pourrait dire le nombre de ceux qui n'y sont parvenus que pour être plus malheureux, et pour le sentir plus vivement.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

L'infâme convoitise des richesses nous fait commettre des indignités qui nous couvriraient de honte, si, en nous les inspirant, elle ne nous apprenait à n'en point rougir.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Quand une fois l'amour des richesses domine, plus d'amitié, plus de fidélité, plus d'humanité, on se fait une âme de bronze pour résister aux remords de la conscience et de l'honneur.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Affabilité, douceur, déférence, sont des mots que l'avare ne connaît point, parce qu'ils expriment des vertus, dont il ne fait aucun usage, et sans lesquelles il a de quoi se soutenir.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La grandeur de ceux qui tirent de leur naissance et de leur sang leur supériorité est affable, douce, bienfaisante. Bien loin de s'enfler de ses avantages, elle les oublie en quelque manière, parce qu'elle sait qu'on ne les oubliera jamais.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Que dans une condition médiocre un homme oublie ses devoirs, cet homme ne fait tort qu'à lui-même, mais qu'un haut responsable néglige la conduite des affaires, c'est comme l'éclipse du premier astre qui fait souffrir toute la nature.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La grande erreur du monde est de croire que l'élévation, le rang, la dignité sont autant de droits acquis pour la tranquillité de la vie ; la raison nous dit que plus une condition est élevée, plus elle a de grandes obligations à remplir.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Fussions-nous les Dieux de la terre, on nous jugera, et s'il y a du faible en nous, on nous condamnera. Il n'y a que la vertu reconnue qui puisse être au-dessus des discours des hommes.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Tel est l'enchantement où vivent la plupart des gens du monde ; après avoir murmuré cent fois contre le monde, ils ne comprennent pas comment on peut s'en passer.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

L'avantage qu'on a d'être quelque chose dans le monde n'est qu'un engagement à n'y être rien pour soi-même, afin d'y être tout pour les autres.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Le monde a ses lois essentiellement opposées à celles de la religion ; cependant, parce qu'on est du monde, on croit ne pouvoir pas se dispenser d'obéir à ses lois, et d'y accommoder jusqu'à sa religion.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il y a dans nous un fonds de vérités mortifiantes et capables de nous humilier ; il faut que nous trouvions bon que ces vérités nous soient dites par d'autres, puisque nous ne sommes pas assez éclairés pour nous les dire à nous-mêmes.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

On aime ceux qui prêchent les vérités et non pas nos vérités ; du moment que les vérités sont les nôtres et que nous nous en apercevons, un levain d'amertume commence à se former dans notre cœur. Mais qu'ils s'étendent tant qu'ils voudront sur les défauts d'autrui, nous les écoutons avec joie.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Souvent les hommes haïssent la vérité par la même raison qui devrait la rendre aimable, c'est-à-dire, parce qu'elle est vérité. Si ce qu'on leur reproche était moins vrai, ils s'en piqueraient moins.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La grande maxime de la science du monde est de taire des vérités désagréables à ceux à qui il serait utile de les savoir. Car pour en instruire ceux qui n'y ont aucune part, et qui devraient les ignorer, c'est sur quoi le monde ne se donne que trop de licence.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il n'y a rien de plus difficile que d'annoncer la vérité, et de s'en faire le porteur. Ce serait à nous à lever cette difficulté ; en donnant à ceux dont nous attendons ce bon office un accès libre et favorable auprès de nous.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Une vérité dite à propos suffit en telles conjonctures pour arracher de notre cœur une habitude vicieuse. Des années entières de réflexions n'y auraient rien fait, mais cet avis prudemment donné est le coup salutaire qui nous guérit.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il y a deux sortes de vérités, celle qui nous reprend, et celle qui nous flatte. Craignons la vérité qui flatte, aimons la vérité qui reprend.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La vérité est tellement aimée des hommes que ceux qui aiment toute autre chose qu'elle veulent absolument que ce qu'ils aiment soit la vérité.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Quiconque aime la paix et veut assurer son repos se tient éloigné de la multitude, comme si la compagnie des hommes et leur présence étaient incompatibles avec la douceur et la tranquillité.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Quelque faux que puisse être le bonheur humain, et quelque épreuve qu'on en puisse faire, il a toujours je ne sais quelle apparence qui nous attire et qui nous attache.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

À force de vouloir être heureux, on cesse de l'être ; et dès que l'on consent à l'être moins, c'est alors qu'on l'est véritablement et solidement.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Comme il arrive que l'œil, destiné à voir tout ce qui est hors de lui, ne se voit pas lui-même, ainsi l'esprit de l'homme est pénétrant, subtil pour tout le reste, hors pour la conscience qui est son œil, et par où il doit se connaître.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il faut une conscience pour ne pas pécher, et quiconque agit sans conscience, ou contre sa conscience, quoi qu'il fasse, fit-il le bien, pêche en le faisant.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

L'occasion est la pierre de touche de l'amitié, c'est elle qui découvre l'âme et qui en révèle tout le secret.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

On dit communément : l'ami de tout le monde n'est ami de personne. Il y a des gens de ce caractère. Ils vous aperçoivent, vous tendent les bras, vous saluent, vous proposent des services, enfin ils vous quittent, et demandent aux premiers qu'ils rencontrent, comment vous vous appelez.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La plupart des hommes sont beaucoup plus vifs dans leurs haines que dans leurs amitiés. D'où vient cela ? De notre amour-propre qui nous fait tout rapporter à nous-mêmes.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Une heure de prospérité fait quelquefois oublier une amitié de vingt années. Depuis longtemps vous étiez lié avec cet homme, parce que vous étiez dans le même rang. La faveur l'a fait monter. Allez-vous présenter devant lui, il ne vous connait plus.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Un ami sincère et fidèle, à force d'être fidèle et sincère nous devient odieux. Nous le voulons fidèle, mais avec discrétion ; nous le voulons sincère, mais jusqu'à un certain point.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Le plus sage de tous les hommes qui, depuis le cèdre jusqu’à l'hysope, n'ignorait rien de tout ce qu'il y avait dans le monde, perdit les plus belles lumières de son esprit, dès qu'il eut livré son cœur au libertinage.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Toutes les faveurs du monde, quelque abondantes que nous les concevions, ne pourront jamais rassasier le cœur humain.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La malignité de notre cœur nous peint la plupart des objets avec de fausses couleurs, et elle les diminue ou les grossit, selon qu'ils sont conformes ou opposés à nos inclinations.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il n'y a que l'homme entre les animaux capable d'être chaste par vertu, et au-dessus des lois de la nature : aussi il n'y a que lui capable d'être vicieux et emporté au-delà des bornes de la nature même.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

La plupart des jugements des hommes sont des jugements où la passion domine, où elle décide souverainement, mais cruellement au désavantage du prochain.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

L'incrédulité de l'impie s'accorde avec le désordre de sa vie, donc elle ne vaut rien. En deux mots voilà sa condamnation.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Il y a de prétendus esprits forts, qui, par la plus bizarre conduite, veulent des miracles pour croire, et qui ne veulent croire nul miracle.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Dire ce que personne n'a osé dire, et rejeter ce que tout le monde dit, voilà en quoi consiste la supériorité d'esprit dont les incrédules se flattent.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

Autrefois on se contentait de savoir deux choses qui étaient de croire et de mourir ; on bornait là toute sa science, et nous, nous savons toutes choses hors ces deux-là. Ceux-là savaient mourir pour la foi, et nous, avec toute notre subtilité, nous n'avons pas encore appris à vivre selon la foi.
Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

HAL 9000: "I'm sorry Dave, I'm afraid I can't do that"
https://www.youtube.com/watch?v=ARJ8cAGm6JE

Le misanthrope est celui-là qui s'ennuie sans l'aide des hommes après s'être ennuyé en leur compagnie.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Certains voudraient que tous les hommes soient frères à condition d'en être les aînés.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Pour aider l'autre, nous l'appelons à l'aide. Au naufragé aussi de tendre la main.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Nul n'est assez grand pour se passer de piédestal.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Plus malléable que l'or est celui qui le convoite.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Une image de la parfaite honnêteté, c'est un vêtement rapiécé.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il est courant de protester à propos d'une iniquité pour en masquer une autre.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

On ne veille que les êtres éveillés.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Dès qu'une réponse nous est arrachée, plante déracinée, nous la voyons dépérir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La vie est un foyer qu'il faut ranimer chaque matin.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il ne faut pas confondre changer et donner le change.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Solliciter, c'est déjà offrir un paiement.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Données ou reçues, les libéralités enchaînent aussi bien.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

S'il n'y a que la vérité qui blesse, à quoi sert le mensonge ?
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Creuser l'ennui, cette friche, pour en faire jaillir cette eau, la rêverie.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Nous pesons les sottises d'autrui sur les balances de notre propre sottise.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La chance est cette voleuse qui n'offre à l'un qu'après avoir pris à l'autre.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La colère ne nous met jamais assez hors de nous pour nous empêcher d'assister au spectacle.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L'altruiste est un homme qui dispense les miettes du festin de l'égoïsme.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Les qualités sont des produits qui se corrompent à l'éventaire.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il faut chercher ce qu'on appelle fautes aujourd'hui et qui ne le seront plus demain.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Nos fautes ne sont pas toujours de notre faute.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Ce qui est insinué, toujours un autre l'affirmera.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le commencement se situe toujours avant le commencement.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le masochisme consiste moins à rechercher la douleur qu'à refuser le baume.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Que donnerait l'insomniaque pour un bon vieux cauchemar !
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le médecin qui n'est pas lui-même médicament n'est pas médecin.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il est des hommes qui souhaiteraient être malades pour utiliser leurs médicaments.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La sottise ne parle jamais à voix basse.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Seule la maladie guérit l'hypocondriaque.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La véritable absence, c'est quand on ne sait pas qui est absent.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Une charité consisterait à donner la possibilité au secouru d'être envers lui-même charitable.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Qui ne la malmène mène mal sa vie.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Dans le désespoir, on voudrait être mort, mais cela ne signifie pas qu'on voudrait mourir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Avoir des ennuis désennuie.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Tel promenait son ennui pour le faire changer d'air. Il changeait d'air et non pas d'ennui.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Sonder son inquiétude, c'est l'exaspérer.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

En sortant de l'anonymat, on entre en transes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Durant les vacances de l'amour, nous mettons notre despotisme en esclavage.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Un polygame est quelqu'un qui n'a pas de femme du tout.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Un seul amour, ce n'est pas assez ; deux amours, c'est trop.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il n'est que les gens subtils pour détester la subtilité des autres.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le scepticisme souriant est un doute poli qui cherche une excuse.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

C'est dans le doute qu'on se sent le moins sceptique.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Avoir le dernier mot : toujours un mot de trop.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Toute arrivée est le commencement d'un départ.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L'homme ne se chercherait pas si on ne l'avait égaré.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Ce que nous savons avoir perdu n'est pas tout a fait perdu.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L'athée est de tous celui qui pense le plus à Dieu.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Certaines compassions sont toujours prêtes à cultiver leur aliment.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Mylène Farmer - Sans Logique...
https://www.youtube.com/watch?v=JqWGA5xQYqA

L'amitié forte et douce est un roc sous la mousse.
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 février 1872.

Il n'y a point de véritable amitié sans une confiance entière.
Citation de Félicité de Genlis ; Les pensées et maximes détachées (1801)

L'amitié consiste dans un échange de bons offices, de même que la politesse dans un échange de bons procédés.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Esquisses et sentences (1891)

L'amitié consiste à nous faire supporter les défauts de nos amis, et non pas à nous les faire ignorer.
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Pensées et maximes diverses (1888)

La véritable amitié ne se donne point au hasard, elle est le fruit de l'estime. Elle ne s'affaiblit jamais ni par le temps, ni par l'absence.
Citation de Charles Rollin ; Les maximes et pensées (1741)

L'amitié est le lien de la société le plus doux ; ce n'est pas vivre que de vivre sans amis.
Citation de Charles Rollin ; Histoire romaine (1748)

L'amitié peut avoir un doux crépuscule ; l'amour ne connaît que le jour ou la nuit.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

Ce n'est ni dans le château ni dans la chaumière que l'amitié se cultive le plus : elle est le privilège de la classe moyenne.
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

L'amitié est faite pour le sage, les âmes viles et corrompues n'y ont aucun droit. L'homme puissant a des esclaves, l'homme riche a des flatteurs, l'homme de génie a des admirateurs, le sage seul a des amis.
Citation de Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

L'amitié est une passion qui transforme deux volontés en une, et fait vivre deux êtres de la même vie et de la même âme.
Citation de Antoine Léonard Thomas ; Essai sur le caractère des femmes (1772)

L'amitié sur l'amour a cette préférence : elle ne prend jamais ce vol impétueux, cet essor de l'amour vif et tumultueux ; ce n'est point un éclair, de qui les traits de flamme répandent le désordre et l'espoir dans notre âme ; qui fait, par son ivresse, oublier les vertus ; dont les fers sont brisés, dès qu'ils ne blessent plus. L'amitié nous unit par un nœud plus aimable : rien n'en peut altérer la source respectable. Nous voyons tous les jours ses liens pleins d'attraits s'étendre, se prêter, sans se rompre jamais ; et des temps et des lieux rapprocher la distance par les bienfaits, l'estime et la reconnaissance.
Citation de Claude-Henri de Fusée de Voisenon ; La coquette fixée (1746)

En amitié, il y a aussi l'homme dans la vie duquel on regrette de n'être rien.
Citation de Jules Renard ; Journal du 23 novembre 1900.

L'amitié n'est que l'égoïsme des gens de cœur.
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Ernest Chevalier, le 29 mars 1841.

Il n'y a pas d'amitié plus vive que celle d'une femme qui n'a ni amant ni amour.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

L'amitié qui se lie d'homme à femme change bientôt de nom.
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

Notre vie, c'était comme un lac d'amitié traversé par un courant d'amour.
Citation de Jules Renard ; Journal du 15 mars 1894.

Amitié, fruit délicieux, que le ciel a permis à la terre de produire pour faire le charme de la vie, le nectar que l'abeille exprime des fleurs parfumées est moins doux que toi. Quand la félicité daigne descendre sur la terre et visiter les mortels, elle cherche, elle ne trouve que le sein d'un ami où elle puisse se reposer. L'amitié se plaît avec deux cœurs unis, appuyés l'un sur l'autre, endormis ensemble dans une paix voluptueuse. Le temps ni la mort ne peuvent te flétrir. Tu survis dans mon cœur à mon ami qui n'est plus : la joie que tu fais naître n'est point passagère, elle est éternelle : amitié, je ne me lasse point de te chanter dans mes vers.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

L'amitié est le nectar de la vie ! mais pour être parfait il faut aussi que les années ajoutent à sa qualité : l'amitié nouvelle n'a ni force ni douceur.
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

L'amitié doit être éclairée et l'amour aveugle. Qui ne voit pas les défauts de son ami ne l'aime pas, et qui voit ceux de sa maîtresse ne l'aime plus.
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

L'amitié du cœur est la foi, c'est un autre qui devient moi.
Citation de Louis Belmontet ; Pensées, maximes et proverbes poétiques (1861)

L'attachement peut se passer de retour, jamais l'amitié. Elle est un échange, un contrat comme les autres ; mais elle est le plus saint de tous. Le mot d'ami n'a point d'autre corrélatif que lui-même. Tout homme qui n'est pas l'ami de son ami est très sûrement un fourbe ; car ce n'est qu'en rendant ou feignant de rendre l'amitié qu'on peut l'obtenir.
Citation de Jean-Jacques Rousseau ; Émile, ou De l'éducation (1762)

L'amitié est l'attachement de l'âme pour l'âme, fondé sur les qualités de l'esprit et du cœur.
Citation de Édouard Alletz ; Harmonies de l'intelligence humaine (1846)

Le premier principe de l'amitié est un attrait naturel et réciproque entre deux personnes. Après cet attrait naturel, la cause la plus générale de l'amitié est le rapport entre les sentiments et les idées de deux personnes, rapport tel qu'il fortifie les sentiments et les idées agréables, et qu'il affaiblit au contraire les sentiments et les idées désagréables. Enfin, ce qui met le comble à l'amitié est l'habitude contractée par deux amis de diriger toutes leurs actions pour le bien-être l'un de l'autre.
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

De toutes les amitiés, il n'y en a point de comparable à l'amitié fraternelle.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; De l'amitié (1815)

De toutes les choses humaines, l'amitié est la seule dont l'utilité soit universellement reconnue. Les richesses sont méprisées par ceux qui se plaisent à une vie simple et frugale ; les honneurs, si passionnément recherchés par la plupart des hommes, sont dédaignés par d'autres comme ce qu'il y a de plus frivole ; et il en est de même de tout le reste, les uns foulent aux pieds ce que les autres admirent ; mais sur l'amitié, tous sont d'accord : La vie n'est rien sans l'amitié.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

S'il est des gens que nous ne sentons pas, c'est parce que nous ne pouvons pas les sentir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Se sentir l'égal d'autrui, c'est déjà se vouloir supérieur.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Aimer, c'est métamorphoser des rapports connus en une inconnue redoutable et grandiose.
Robert Sabatier ; Les années secrètes de la vie d'un homme (1984)

Aimer, c'est aimer l'autre qui s'aime en vous jusqu'à ne plus être l'autre.
Robert Sabatier ; Les années secrètes de la vie d'un homme (1984)

Face au miroir, il pria son visage de cesser de se moquer de lui.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Cet homme s'aimait à ce point qu'il applaudissait son miroir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Grand homme, comme je t'admirerais davantage si tu ne t'admirais pas autant toi-même.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Il existe deux types de mégalomanes : ceux qui se livrent tout d'un coup, ceux qui économiseur. Il arrive qu'on nomme modestes ces derniers.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

À force de parler de son violon d'Ingres, on finit par se prendre pour Ingres.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Si je me prise, je méprise.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Aimer, c'est métamorphoser des rapports connus en une inconnue redoutable et grandiose.
Robert Sabatier ; Les années secrètes de la vie d'un homme (1984)

L'amour est la rencontre de deux myopies que le temps rendra presbytes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Un égoïste n'est jamais qu'un homme de préférence.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le miroir de la vanité est déformant.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Dès qu'il s'agit d'amour-propre, quelque amplification se prépare.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Ceux qui ont tout voudraient aussi qu'on les plaigne.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

La plus noble conquête de l'homme est à venir.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Un adversaire est un disciple par opposition.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Certains ne sont affirmatifs que dans la négation.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

On se massacrerait pour une nuance alors que les couleurs violentes sont supportées.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Tout discours lénifiant cache des menottes.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Nous croyons user de la vie quand la vie nous use.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L'Histoire a pour but d'extraire la personne du personnage.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Le probable est le mastic de l'historien.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

Celui qui déteint sur l'autre le teint mal.
Robert Sabatier ; Le livre de la déraison souriante (1991)

L'amitié n'est possible qu'entre des hommes vertueux. La vertu contient naturellement et engendre l'amitié ; l'amitié ne peut exister sans la vertu : oui, c'est la vertu, la seule vertu, qui fait et qui conserve les amitiés. Nous voyons quelquefois les méchants désirer les mêmes choses, haïr les mêmes choses, craindre les mêmes choses ; mais ce qui s'appelle amitié parmi les bons, est faction parmi les méchants.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

L'amitié est un accord parfait sur les choses divines et humaines, accompagné de bienveillance et d'amour ; et sans doute, de tous les dons que Dieu a faits aux hommes, le meilleur après la sagesse est l'amitié.
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

L'amitié est rare, parce que peu de personnes soutiennent l'épreuve d'une longue intimité.
Citation de Paul Thiébault ; Recueil de pensées (1805)

L'amour ressemble à un torrent impétueux qui entraîne tout dans son cours rapide, mais il perd de sa force à mesure qu'il s'étend. L'amitié ressemble à un fleuve majestueux roulant ses eaux dans une riche plaine, et prenant sans cesse de nouveaux accroissements.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l'homme considéré moralement (1802)

L'amitié vraie est un sentiment élevé qui n'est pas fait pour tous les cœurs.
Citation de Jean-Claude Delamétherie ; De l'homme considéré moralement (1802)

La véritable amitié est comme le vrai génie, elle ne visite que les grandes âmes.
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

L'amitié trouve les hommes semblables, ou elle les fait tels.
Citation de Laurent Bordelon ; Les caractères de l'amitié (1702)

L'amitié la mieux fondée ne subsiste que par une mutuelle indulgence.
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

Ce qui fait que la plupart des amitiés durent si peu, c'est que chacun prétend s'en arroger tous les droits, et n'en laisser aux autres qu'autant que son intérêt, son amour-propre, et sa vanité le permettent.
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

Tout ce que nos amis peuvent faire pour nous convaincre de la sincérité de leur amitié n'est rien, si nous ne les aimons nous-mêmes d'une amitié sincère.
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

L'ami s'identifie à son ami ; ses peines ou ses plaisirs lui sont personnels, et c'est en cela même que sont la vérité et le charme de l'amitié.
Citation de Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

L'amitié est, dit-on, fille du ciel : voilà sans doute pourquoi on la rencontre si rarement sur la terre.
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

Plus la passion de l'amour vieillit, plus elle est faible, mais l'amitié devient plus forte en vieillissant.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

En amitié, contentez-vous d'avoir deux ou trois amis sûrs, aisés et agréables, avec qui vous puissiez retirer tous les avantages, et goûter à toutes les douceurs de l'amitié. Bornez-vous même à un seul, si vous n'en trouvez qu'un sur lequel vous puissiez compter. Un seul fidèle ami vaut mieux que beaucoup d'amis équivoques. Il y en a tant de ceux-ci, et les vrais amis sont si rares !
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

L'amitié, cette douce union des cœurs, ne peut être véritable et solide, que quand elle a pour fondement l'honneur et la vertu. La vertu qui attache, est une chaîne que rien ne peut rompre. Faites-vous donc une maxime inviolable de ne choisir pour amis que des gens de bien, car il n'y a point d'autres vrais amis, et ces amis précieux ne sont que pour ceux qui leur ressemblent.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

Ne comptez pas beaucoup sur l'amitié des gens flegmatiques, ils ont si peu de sentiment, qu'ils n'en ont guère que pour eux-mêmes. En fait d’amis, les gens vifs sont ceux qui valent le mieux, parce qu'ils ont ordinairement le cœur bon.
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

L'amitié est comme les vieux titres, la date la rend précieuse.
Citation de Antoine-Jean Cassé de Saint-Prosper ; L'observateur au 19e siècle (1819)

L'amitié couvre la vie du plus doux ombrage, elle ressemble à ces arbres toujours verts qui portent à la fois des fleurs et des fruits.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; De l'amitié (1815)

L'amitié naît par les relations de plaisirs et de goûts. Elle s'étend ensuite aux besoins intellectuels, et s'augmente par les lumières ; enfin elle devient vertu, parce qu'elle demande des sacrifices, de la reconnaissance et de l'indulgence, et qu'elle n'est constante et sublime que quand elle s'appuie sur les sentiments, des sentiments qui ne varient jamais.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; De l'amitié (1815)

L'amitié est une harmonie entre deux êtres qui ont les mêmes besoins. Elle est plus forte dans l'âge des passions que dans le premier âge ; elle est plus constante dans l'âge viril que dans l'adolescence et la jeunesse, parce qu'à la perspective des services à rendre, se joint le souvenir des services rendus, et que les sentiments de la nature se fortifient par leurs habitudes.
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; De l'amitié (1815)

Le fonds véritable de l'amitié, c'est la passion que l'on a d'être estimé de quelqu'un qu'on estime, et de trouver dans un ami un juge capable de connaître ce que l'on vaut.
Citation de Jacques Esprit ; Pensées, maximes et sentences (1677)

Les syndicats représentatifs des pharmaciens d’officine alertent le ministère de la Santé sur la dégradation économique des officines.

L’USPO et la FSPF ont été longuement reçues le 19 juillet par Etienne CHAMPION, directeur de Cabinet de Marisol TOURAINE, ministre de la Santé.

Unis pour faire entendre leur voix, les deux syndicats ont rappelé que la situation de l’économie officinale est alarmante. En effet, depuis plusieurs années, la profession contribue, au-delà de sa part, dans les économies des dépenses de santé. Des actions de mobilisation pour l’avenir de la profession – campagne d’affichage grand public dans les officines, interpellation des élus locaux, consultation des pharmaciens sur les principaux enjeux auxquels la profession est confrontée – sont en cours.

Les pharmaciens d’officine sont les seuls professionnels de santé dont la rémunération est en baisse. Incontestablement, la politique de baisses de prix menée par le Gouvernement impacte de façon négative la rémunération, en particulier sur les médicaments du répertoire des génériques. Cette situation est intenable et doit être rectifiée sans délai.

La FSPF et l’USPO ont donc réclamé la concrétisation, avant la prochaine convention nationale pharmaceutique, d’un engagement pluriannuel de l’Etat et de l’Assurance maladie en faveur de l’économie de l’officine et de l’évolution du mode de rémunération comme du métier.

Cette négociation doit aboutir pour être intégrée dans le PLFSS 2017.

Favorable à la poursuite de la redéfinition du rôle et des missions du pharmacien d’officine, le Cabinet de la ministre de la Santé a annoncé qu’une réunion de travail aurait lieu, dès septembre, pour fixer le cadre des négociations conventionnelles. Cette réunion devrait intervenir après la remise du rapport de la mission IGAS/IGF sur la régulation de la répartition des officines sur le territoire.

Durant cet entretien, les syndicats se sont, par ailleurs, positionnés sur des sujets essentiels pour l’évolution de la profession, notamment :

les médicaments biosimilaires. Le Cabinet de la ministre a réservé un accueil favorable à la proposition des syndicats de valoriser dans le champ conventionnel le rôle du pharmacien en termes de sécurité de la dispensation en cas d’interchangeabilité des médicaments biosimilaires, qui doit être accessible au pharmacien d’officine ;
l’accompagnement des patients afin d’améliorer l’adhésion aux traitements ;
le renforcement du rôle du pharmacien d’officine dans la dispensation des médicaments conseils grâce à un véritable parcours de soins.

Unis, les deux syndicats représentatifs des pharmaciens d’officine poursuivent la mobilisation.



Sources : communiqué de presse USPO-FSPF du 26 juillet 2016.
Photo : Gilles BONNEFOND – Président de l’USPO
-----------------------------------------------------------------------------------

Pharmaciens – L’USPO, membre de la CNPL appelle au rassemblement et à la mobilisation.

Tags: pharmaciens, professions de santé

Pharmaciens – L’USPO, membre de la CNPL appelle au rassemblement et à la mobilisation.
Les représentants de la profession se sont retrouvés hier au siège de l’Union des syndicats de pharmaciens d’officine (USPO) qui avait lancé cet appel au rassemblement.

Un appel auquel la Fédération des syndicats pharmaceutiques de France (FSPF) a répondu présent, tout comme l’Ordre des pharmaciens représenté par les section A (titulaires) et E (pharmaciens d’outre-mer) et les étudiants en pharmacie. Mais aussi les groupements par l’intermédiaire de la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacies Federgy, le Collectif national des groupements de pharmaciens d’officine (CNGPO) et l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO). Également conviée, l’Union nationale des pharmacies de France (UNPF) s’est excusée de ne pas avoir pu se rendre à la réunion.

C’est une profession unie qui a décidé de faire front face à la dégradation économique qui s’accélère en 2016, la poursuite vraisemblable des baisses de prix, et l’absence de perspective proposée par les pouvoirs publics.

« Notre profession est écartée et méprisée », lance le président de l’USPO, Gilles Bonnefond.
Dans ce contexte, les participants ont donc décidé de se mobiliser.

Dans un premier temps, un document sera adressé au gouvernement, mais aussi aux élus locaux pour les alerter que la pharmacie est en danger.

Dans un second temps, la profession compte se réunir à nouveau afin de mettre en place un plan d’actions d’ici à la rentrée.

« On alerte et on monte en puissance si c’est nécessaire », explique Gilles Bonnefond.



Source : www.uspo.fr
Photo : Gilles BONNEFOND – Président de l’USPO


La parfaite amitié est indivisible ; chacun s'y donne si entier à son ami, qu'il ne lui reste rien à départir ailleurs.
Citation de Jacques Esprit ; Pensées, maximes et sentences (1677)

L'amitié est douce, civile, complaisante, officieuse, libérale, désintéressée ; elle aime les malheureux et se signale dans les disgrâces ; elle court aux personnes abandonnées, elle essuie les larmes, elle soulage le cœur pressé de soucis et de chagrins secrets, et comme elle fait voir sa foi dans les malheurs, elle fait éclater sa constance dans l’obstination de leur mauvaise fortune.
Citation de Jacques Esprit ; Pensées, maximes et sentences (1677)

Il n'est point d'amitié qui naisse en un jour.
Citation de Joseph-Alexandre de Ségur ; Les femmes (1802)

L'amour est l'agitation de la vie, l'amitié en est le repos.
Citation de Joseph-Alexandre de Ségur ; Les femmes (1802)

Mylène Farmer - Oui Mais... Non...
https://www.youtube.com/watch?v=fVb8dBQ7jKg

La Boussole, la Chouette et le canari...

-" Mes très cher(e)s ami"e"s, vous allez nous rejoindre où le tourbillon nous
entraîne vers l'envol... Regarde autour de toi, oui, le vol et le vent te prévient...
Toujours de quelques choses, car ils sont une signification de toutes les existences afin d'être groupés... Des sens, Une Notion... (A)à l’intérieur; je fus englué et digéré... Eh bien Oui à longueur
d’âme et d'onde, je m'étais égaré dans une solitude... Celle d'être logique et d'oublier mes pères, Oui les oublier eux et elles qui sont à l'image de la rancune et du souvenir... Et vous le savez,
cela est le plus grand des crimes avec d'autres choses pour l’Éternel Yahvé celui qui autrefois était surnommé avec simplicité et craintivité Allah par les Arabes... Le Tribut à remplacer la Tribu... Moi, dans quelque langues qui soit tout comme la laïcité, je le respecte et j'en ai peur...
Surmonter sa peur... Devant celle des autres... Pour se nourrir... Pour entendre le silence...
Pour étouffer ses cauchemars... Face au présent, il y a cette chose que l'on voudrai surmonter et qui s'appelle l’exactitude mais devant le désordre et la discorde, on l’enchaîne
pour ainsi dire ! elle devient un spectacle pour distraire une masse ! Et le Tyran surnomme cette masse, le peuple.

Il est vrai, un roseau est une source de réconfort tout comme un martinet, il prévient du vent
et de secousses... Dans la nature... Pour un tyran, il les transforme en une sorte de jouet pour briser le temps et l’imaginaire: Il crée la rumeur afin d'étendre son ombre et se proclame être
une espérance... Mais, seul, l'ouragan, fais s'envoler le roseau... Tel la famine, il s'abat dans la clameur vive de l'espérance... Il est au delà du prophète et du tyran ! il est l'implacable... Il ne possède sentiments et vide de remords ! il est le géniteur ! Le masculin et le féminin réunifié !
Aucune prière ne peuvent l’atteindre car il est celui qui vient donner et rependre ! Il est l'incorruptible...!" dit la chouette effraie...

Antéa Le Canari avec fierté, réponds :" Je me suis étouffé et je suis toujours mére... Elle chante... Là bas et là, je te parle à toi au grand désert de sable et de glace que je prénomme l'infini ou l'univers, qu'un seul puisse soulever une montagne... Je te l'accorde... Mais, cois tu d'un homme puisse oublier un accouchement...Hijo de la Luna - Mecano... Non cela, il m'est impossible à entendre, pourtant certains l'on fait... Le roseau s'envole vers d'autres cieux...
Égarés dans la montagne et pourtant pointé vers le nord !"

La chouette pointe d'un hululement sinistre et cordiale :" L'évolution et le temps ou le passé et la boussole... Antéa... Les images et l'arc-en-ciel... Le monde noir et l'infini... Nous sommes dans le passé et pourtant notre avenir est dans le présent...Y'becca et le République de l'Olivier."

Marjinth, Sahler, Aakbar et le Singe prennent écrit de la discussion savante entre le Canari et la Chouette effraie... Nagaliew la mouette aux yeux verts reprends son vol autour du Monde et la jeune apprentie Sylhi'a des Trois Sages et du Guetteur, rien n'a voir avec le Trois en Un du Vieux Coq, en reprends son chemin en compagnie de La Louve et de l’Antilope.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Mylène Farmer - C'Est Dans L'Air...
https://www.youtube.com/watch?v=2sqm28cnkR4

L'Ecoute et les Phénoménes ou Madame...

Il m'est un souhait au coeur et que je vais énoncer aux personnalités, aux peuples et
au Vent... Apporter un retour au Dialogue entre la République Islamique d'Indonésie,
la république de Myamnar, La Malaisie et Autres... La Communauté du Lotus...

Pour cela dans un premier temps, j'écris ce journal qui s'inclus dans le Clans des mouettes
et qui avec les affiches de la Cigogne Verte, s'est permis de vous entendre et de
vous observer... La Cigogne verte, Ciconia Véritis, ce plan d'une paix, révèle que là,
aucune facilité, beaucoup de pudeur mais les discours sont accablant pour les peuples meurtries, et de plus la fraîcheur par flottement se permet quelques cyclones... C'est dur de tout construire et ensuite ramasser les pièces à terres...

J'ai écris à la clémence et au pardon, pour ses trois sœurs qui sont un reflet du plus pur silence
des peuples et des planètes... Laissez nous vivre, s'il vous plait !

Prêt à y inclure les Républiques d'Afghanistan et de l'Argentine dans ce pacte maritimes pour que vous compreniez les influx et les pulsations d'une telle initiative: Les Frontières sont à présent Aérienne, maritimes, terrestres et spatiales...

Cela s'appelle la cigognes verte où ces pays porteurs de leurs cultures propres confrontent librement les théories, les initiatives et l'abolition de la pauvreté...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8624
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: MONTPELLIER, LES ÉTUDIANTS ET UN MUR DANS LE RÉEL.   Mar 3 Avr à 3:54

The Joint Fire Science Program (JFSP) provides leadership
to the fire science community by identifying high-priority
fire science research needs that will enhance the decisionmaking
ability of fire and fuels managers, natural resource
managers, and others to meet their management objectives.
The program also meets the decision needs of those
involved in developing and implementing fire-related
policy.
The program’s breadth of stakeholders has broadened over
the years commensurate with its science mandate; however,
the JFSP remains focused on actionable science and
tangible outcomes that meet the needs of end users.
The JFSP provides funding and science delivery for scientific studies associated with managing
wildland fire, fuels, and fire-impacted ecosystems to respond to emerging needs
of managers, practitioners, and policymakers from local to national levels.
Research Supporting Sound Decisions
Fifteen regional exchanges form the JFSP’s Fire Science
Exchange Network. The network is a national collaboration
that provides the most relevant, current wildland fire
science information to stakeholders. The exchanges bring
together fire managers, practitioners, and scientists to
address common needs and challenges.
Opening Pathways to Active Science Delivery
The Fire Science Exchange Network involves active
knowledge exchange. The objective is to foster a
dialogue in which scientists and managers help frame
questions and research needs to address during both
planning and execution of research.
The exchange network uses various venues that are
convenient for the applicable timeframe, circumstance,
or context of the issue. The exchanges interact and
communicate through the following methods:
• Field trips and tours
• Demonstration sites
• Workshops and conferences
• Networks of experts
• Webinars and training
• Research syntheses and briefs
• E-newsletters, websites, social media
• Regionally focused databases
Alaska
Pacific
California
Southern
Rockies
Oak
Woodlands
Northern
Rockies Great
P

https://www.firescience.gov/documents/Fact_Sheets/JFSP_Fact_Sheet.pdf

March 30, 2018
NIAC 2018 Phase I and Phase II Selections
PHASE I
Aliakbar Aghamohammadi
Shapeshifters from Science Fiction to Science Fact: Globetrotting from Titan's Rugged Cliffs to its Deep Seafloors
NASA Jet Propulsion Laboratory
Pasadena, CA 91109-8001

David Akin
Biobot: Innovative Offloading of Astronauts for More Effective Exploration
University of Maryland, College Park
College Park, MD 20742-0001

Jeffrey Balcerski
Lofted Environmental and Atmospheric Venus Sensors (LEAVES)
Ohio Aerospace Institute
Cleveland, OH 44135-3127

Sigrid Close
Meteoroid Impact Detection for Exploration of Asteroids (MIDEA)
Stanford University
Stanford, CA 94305-4008

Christine Hartzell
On-Orbit, Collision-Free Mapping of Small Orbital Debris
University of Maryland, College Park
College Park, MD 20742-0001

Chang-kwon Kang
Marsbee - Swarm of Flapping Wing Flyers for Enhanced Mars Exploration
University of Alabama, Huntsville
Huntsville, AL 35899-0001

John Kendra
Rotary Motion Extended Array Synthesis (R-MXAS)
Leidos, Inc.
Reston, VA 20190-0001

Chris Limbach
PROCSIMA: Diffractionless Beamed Propulsion for Breakthrough Interstellar Missions
Texas A&M Engineering Experiment Station
College Station, TX 77843-0001

Gareth Meirion-Griffith
SPARROW: Steam Propelled Autonomous Retrieval Robot for Ocean Worlds
NASA Jet Propulsion Laboratory
Pasadena, CA 91109-8001

Hari Nayar
BALLET: BALloon Locomotion for Extreme Terrain
NASA Jet Propulsion Laboratory
Pasadena, CA 91109-8001

Lynn Rothschild
Myco-architecture off planet: growing surface structures at destination
NASA Ames Research Center
Moffett Field, CA 94035-0001

Dmitry Savransky
Modular Active Self-Assembling Space Telescope Swarms
Cornell University
Ithaca, NY 14853-7501

Nickolas Solomey
Astrophysics and Technical Study of a Solar Neutrino Spacecraft
Wichita State University
Wichita, KS 67260-9700

Grover Swartzlander
Advanced Diffractive MetaFilm Sailcraft
Rochester Institute of Technology
Rochester, NY 14623-5604

Jordan Wachs
Spectrally-Resolved Synthetic Imaging Interferometer
Ball Aerospace & Technologies Corporation
Boulder, CO 80301-2734

Ryan Weed
Radioisotope Positron Propulsion
Positron Dynamics
Livermore, CA 94551-0001

PHASE II
Robert Adams
Pulsed Fission-Fusion (PuFF) Propulsion Concept
NASA Marshall Space Flight Center
Huntsville, AL 35812-0001

John Brophy
A Breakthrough Propulsion Architecture for Interstellar Precursor Missions
NASA Jet Propulsion Laboratory
Pasadena, CA 91109-8001

Devon Crowe
Kilometer Space Telescope (KST)
Raytheon
El Segundo, CA 90245-4501

Jay McMahon
Dismantling Rubble Pile Asteroids with AoES (Area-of-Effect Soft-bots)
University of Colorado, Boulder
Boulder, CO 80309-0431

Steven Oleson
Triton Hopper: Exploring Neptune's Captured Kuiper Belt Object
NASA Glenn Research Center
Cleveland, OH 44135-3127

John Slough
Spacecraft Scale Magnetospheric Protection from Galactic Cosmic Radiation
MSNW, LLC
Redmond, WA 98052-3557

Slava Turyshev
Direct Multipixel Imaging and Spectroscopy of an Exoplanet with a Solar Gravity Lens Mission
NASA Jet Propulsion Laboratory
Pasadena, CA 91109-8001

Michael VanWoerkom
NIMPH: Nano Icy Moons Propellant Harvester
ExoTerra Resource
Littleton, CO 80127-4274

James Woodward
Mach Effect for In Space Propulsion: Interstellar Mission
Space Studies Institute, Inc.
Mojave, CA 93501-0001

Last Updated: March 30, 2018
Editor: Loura Hall

https://www.nasa.gov/directorates/spacetech/niac/2018_Phase_I_Phase_II

NEWS | MARCH 30, 2018
NASA Invests in Shapeshifters, Biobots, Other Visionary Technology

NASA is investing in technology concepts that include meteoroid impact detection, space telescope swarms and small orbital debris mapping technologies that may one day be used for future space exploration missions. Five of the concepts are from NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California.

The agency is investing in 25 early-stage technology proposals that have the potential to transform future human and robotic exploration missions, introduce new exploration capabilities, and significantly improve current approaches to building and operating aerospace systems.

The 2018 NASA Innovative Advanced Concepts (NIAC) Phase I concepts cover a wide range of innovations selected for their potential to revolutionize future space exploration. Phase I awards are valued at approximately $125,000, over nine months, to support initial definition and analysis of their concepts. If these basic feasibility studies are successful, awardees can apply for Phase II awards.

"The NIAC program gives NASA the opportunity to explore visionary ideas that could transform future NASA missions by creating radically better or entirely new concepts while engaging America's innovators and entrepreneurs as partners in the journey," said Jim Reuter, acting associate administrator of NASA's Space Technology Mission Directorate. "The concepts can then be evaluated for potential inclusion into our early stage technology portfolio."

The selected 2018 Phase I proposals are:

Shapeshifters from Science Fiction to Science Fact: Globetrotting from Titan's Rugged Cliffs to its Deep Seafloors

Aliakbar Aghamohammadi, NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California

Biobot: Innovative Offloading of Astronauts for More Effective Exploration

David Akin,University of Maryland, College Park

Lofted Environmental and Atmospheric Venus Sensors (LEAVES)

Jeffrey Balcerski,Ohio Aerospace Institute, Cleveland

Meteoroid Impact Detection for Exploration of Asteroids (MIDEA)

Sigrid Close,Stanford University, California

On-Orbit, Collision-Free Mapping of Small Orbital Debris

Christine Hartzell,University of Maryland, College Park

Marsbee - Swarm of Flapping Wing Flyers for Enhanced Mars Exploration

Chang-kwon Kang,University of Alabama, Huntsville

Rotary Motion Extended Array Synthesis (R-MXAS)

John Kendra,Leidos, Inc., Reston, Virginia
PROCSIMA: Diffractionless Beamed Propulsion for Breakthrough Interstellar Missions Chris Limbach, Texas A&M Engineering Experiment Station, College Station
SPARROW: Steam Propelled Autonomous Retrieval Robot for Ocean Worlds

Gareth Meirion-Griffith, JPL

BALLET: Balloon Locomotion for Extreme Terrain

Hari Nayar, JPL
Myco-Architecture off Planet: Growing Surface Structures at Destination

Lynn Rothscild, NASA's Ames Research Center, Moffett Field, California
Modular Active Self-Assembling Space Telescope Swarms

Dmitry Savransky, Cornell University, Ithaca, New York

Astrophysics and Technical Study of a Solar Neutrino Spacecraft

Nickolas Solomey, Wichita State University, Kansas

Advanced Diffractive MetaFilm Sailcraft

Grover Swartzlander, Rochester Institute of Technology, New York

Spectrally-Resolved Synthetic Imaging Interferometer

Jordan Wachs, Ball Aerospace & Technologies Corporation, Boulder, Colorado
Radioisotope Positron Propulsion

Ryan Weed, Positron Dynamics, Livermore, California

"The 2018 Phase I competition was especially fierce, with over 230 proposals and only 25 winners," said Jason Derleth, NIAC program executive. "I can't wait to see what the new NIAC Fellows can do for NASA!"

Phase II studies allow awardees time to refine their designs and explore aspects of implementing the new technology. This year's Phase II portfolio addresses a range of leading-edge concepts, including a breakthrough propulsion architecture for interstellar precursor missions, a large scale space telescope, novel exploration tools for Triton, and Mach effect gravity assist drive propulsion.

Awards under Phase II of the NIAC program can be worth as much as $500,000 for two-year studies, and allow proposers to further develop Phase I concepts that successfully demonstrated initial feasibility and benefit.

The selected 2018 Phase II proposals are:

Pulsed Fission-Fusion (PuFF) Propulsion Concept

Robert Adams, NASA's Marshall Space Flight Center, Huntsville, Alabama
A Breakthrough Propulsion Architecture for Interstellar Precursor Missions

John Brophy, JPL
Kilometer Space Telescope (KST)

Devon Crowe, Raytheon, El Segundo, California

Dismantling Rubble Pile Asteroids with AoES (Area-of-Effect Soft-bots)

Jay McMahon, University of Colorado, Boulder

Triton Hopper: Exploring Neptune's Captured Kuiper Belt Object

Steven Oleson, NASA's Glenn Research Center, Cleveland

Spacecraft Scale Magnetospheric Protection from Galactic Cosmic Radiation

John Slough, MSNW, LLC, Redmond, Washington

Direct Multipixel Imaging and Spectroscopy of an Exoplanet with a Solar Gravity Lens Mission

Slava Turyshev, JPL
NIMPH: Nano Icy Moons Propellant Harvester

Michael VanWoerkom, ExoTerra Resource, Littleton, Colorado

Mach Effect for in space propulsion: Interstellar mission

James Woodward, Space Studies Institute, Inc., Mojave, California

"Phase II studies are given to the most successful Phase I fellows, whose ideas have the best possibility of changing the possible," said Derleth. "Their two-year timeframe and larger budget allow them to really get going on the business of creating the future."

NASA selected these projects through a peer-review process that evaluated innovativeness and technical viability. All projects are still in the early stages of development, most requiring 10 or more years of concept maturation and technology development before use on a NASA mission.

NIAC partners with forward-thinking scientists, engineers and citizen inventors from across the nation to help maintain America's leadership in air and space. NIAC is funded by NASA's Space Technology Mission Directorate, which is responsible for developing the cross-cutting, pioneering new technologies and capabilities needed by the agency to achieve its current and future missions.

For more information about NIAC, and a complete list of the selected proposals, visit:

https://www.nasa.gov/niac


For more information about NASA's investments in space technology, visit:

https://www.nasa.gov/spacetech


News Media Contact

Gina Anderson
NASA Headquarters, Washington
202-358-1160
gina.n.anderson@nasa.gov

Jane Platt
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-354-0880
jane.platt@jpl.nasa.gov

2018-066
Popular
Online Tickets to 'Explore JPL' Available Soon
Aerospace Tech Startups Get a Chance to Pitch at JPL
'Marsquakes' Could Shake Up Planetary Science
NASA's Great Observatories Team Up to Find Magnified and Stretched Image of Distant Galaxy
NASA Visualizes the Dance of a Melting Snowflake

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7092&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=tech20180330-1

Titre : Chant du grillon
Poète : Théophile Gautier (1811-1872)
Recueil : La comédie de la mort (1838).

I

Souffle, bise ! Tombe à flots, pluie !
Dans mon palais, tout noir de suie,
Je ris de la pluie et du vent ;
En attendant que l'hiver fuie,
Je reste au coin du feu, rêvant.

C'est moi qui suis l'esprit de l'âtre !
Le gaz, de sa langue bleuâtre,
Lèche plus doucement le bois ;
La fumée, en filet d'albâtre,
Monte et se contourne à ma voix.

La bouilloire rit et babille ;
La flamme aux pieds d'argent sautille
En accompagnant ma chanson ;
La bûche de duvet s'habille ;
La sève bout dans le tison.

Le soufflet au râle asthmatique,
Me fait entendre sa musique ;
Le tournebroche aux dents d'acier
Mêle au concerto domestique
Le tic-tac de son balancier.

Les étincelles réjouies,
En étoiles épanouies,
vont et viennent, croisant dans l'air,
Les salamandres éblouies,
Au ricanement grêle et clair.

Du fond de ma cellule noire,
Quand Berthe vous conte une histoire,
Le Chaperon ou l'Oiseau bleu,
C'est moi qui soutiens sa mémoire,
C'est moi qui fais taire le feu.

J'étouffe le bruit monotone
du rouet qui grince et bourdonne ;
J'impose silence au matou ;
Les heures s'en vont, et personne
N'entend le timbre du coucou.

Pendant la nuit et la journée,
Je chante sous la cheminée ;
Dans mon langage de grillon,
J'ai, des rebuts de son aînée,
Souvent consolé Cendrillon.

Le renard glapit dans le piège ;
Le loup, hurlant de faim, assiège
La ferme au milieu des grands bois ;
Décembre met, avec sa neige,
Des chemises blanches aux toits.

Allons, fagot, pétille et flambe ;
Courage, farfadet ingambe,
Saute, bondis plus haut encore ;
Salamandre, montre ta jambe,
Lève, en dansant, ton jupon d'or.

Quel plaisir ! Prolonger sa veille,
Regarder la flamme vermeille
Prenant à deux bras le tison ;
A tous les bruits prêter l'oreille ;
Entendre vivre la maison !

Tapi dans sa niche bien chaude,
Sentir l'hiver qui pleure et rôde,
Tout blême et le nez violet,
Tâchant de s'introduire en fraude
Par quelque fente du volet.

Souffle, bise ! Tombe à flots, pluie !
Dans mon palais, tout noir de suie,
Je ris de la pluie et du vent ;
En attendant que l'hiver fuie
Je reste au coin du feu, rêvant.

II

Regardez les branches,
Comme elles sont blanches ;
Il neige des fleurs !
Riant dans la pluie,
Le soleil essuie
Les saules en pleurs,
Et le ciel reflète
Dans la violette,
Ses pures couleurs.

La nature en joie
Se pare et déploie
Son manteau vermeil.
Le paon qui se joue,
Fait tourner en roue,
Sa queue au soleil.
Tout court, tout s'agite,
Pas un lièvre au gîte ;
L'ours sort du sommeil.

La mouche ouvre l'aile,
Et la demoiselle
Aux prunelles d'or,
Au corset de guêpe,
Dépliant son crêpe,
A repris l'essor.
L'eau gaîment babille,
Le goujon frétille,
Un printemps encore !

Tout se cherche et s'aime ;
Le crapaud lui-même,
Les aspics méchants ;
Toute créature,
Selon sa nature :
La feuille a des chants ;
Les herbes résonnent,
Les buissons bourdonnent ;
C'est concert aux champs.

Moi seul je suis triste ;
Qui sait si j'existe,
Dans mon palais noir ?
Sous la cheminée,
Ma vie enchaînée,
Coule sans espoir.
Je ne puis, malade,
Chanter ma ballade
Aux hôtes du soir.

Si la brise tiède
Au vent froid succède ;
Si le ciel est clair,
Moi, ma cheminée
N'est illuminée
Que d'un pâle éclair ;
Le cercle folâtre
Abandonne l'âtre :
Pour moi c'est l'hiver.

Sur la cendre grise,
La pincette brise
Un charbon sans feu.
Adieu les paillettes,
Les blondes aigrettes ;
Pour six mois adieu
La maîtresse bûche,
Où sous la peluche,
Sifflait le gaz bleu.

Dans ma niche creuse,
Ma natte boiteuse
Me tient en prison.
Quand l'insecte rôde,
Comme une émeraude,
Sous le vert gazon,
Moi seul je m'ennuie ;
Un mur, noir de suie,
Est mon horizon.

Théophile Gautier.

MOSAÏQUE DU
CITOYEN TIGNARD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8624
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: MONTPELLIER, LES ÉTUDIANTS ET UN MUR DANS LE RÉEL.   Mar 3 Avr à 10:54

Prétendre que Montesquieu fut poète tiendrait de la plus parfaite gageure. Non seulement on ne pourrait présenter pour preuve qu’un recueil bien mince de ses œuvres en vers, mais on sait aussi qu’il tenait en piètre estime les poètes eux-mêmes. Il s’est cependant exercé à la versification comme tout jeune homme au collège. Faut-il croire Voltaire lorsqu’il écrit dans une lettre à Saurin de 1768 : « Montesquieu, dans ses Lettres persanes, se tue à rabaisser les poètes. Il voulait renverser un trône où il sentait qu’il ne pouvait pas s’asseoir » ? Cette condamnation de la poésie ne serait que la vengeance d’un talent médiocre en la matière… Mais Montesquieu n’a jamais montré en la matière la moindre ambition, ni même le moindre goût affirmé.
http://www.youscribe.com/catalogue/documents/litterature/poesie/poesies-2267964

La Saint Richard.
LA FRANCE, LA RÉPUBLIQUE, LA GRÉVE ET LE PEUPLE.
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t535-la-france-la-republique-la-greve-et-le-peuple
LA TERRE, LES CONTINENTS, L’ÉVOLUTION ET YAHVÉ.
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t536-la-terre-les-continents-levolution-et-yahve
It's Now Or Never
MOTION DE CENSURE CONTRE LE GOUVERNEMENT DE ÉDOUARD PHILIPPE.
https://www.youtube.com/watch?v=l0-FBlfvgxo
TAY

Remarquez bien que la plupart des choses qui nous font plaisir sont déraisonnables.

Oeuvres complètes (édition 1865) - Montesquieu


La volonté du souverain est le souverain lui-même.

Œuvres de montesquieu: de l'esprit des lois.-v.5. defense de l'esprit des lois. table des matieres de l'esprit des lois.-v.6. lettres persanes.-v.7. considererations sur les causes de la grandeur des romains et de leur decadence. dissertation sur la politique des romains dans la religion. dialogue de sylla et d'eucrate. arsace et ismenie, histoire orientale. lysimaque.-v.8. le temple de gnide. essai sur le gout. discours. lettres familieres. pensees diverses. notes sur l'angleterre. poesies (édition 1826) - Montesquieu


Je pardonne aisément, par la raison que je ne sais pas haïr. Il me semble que la haine est douloureuse.

Œuvres complètes de montesquieu ... avec des notes d'helvetius sur l'esprit des lois..: tome douzieme (édition 1795) - Montesquieu


Il faut dans les lois une certaine candeur. Faites pour punir la méchanceté des hommes, elles doivent avoir elles-mêmes la plus grande innocence.

De l'esprit des lois (édition 1871) - Montesquieu


Je n'aime que ma patrie je ne crains que les dieux je n'espère que la vertu.

Pensees, spicileg ? e, geographica voyages (édition 1950) - Montesquieu


Il ne faut pas mettre du vinaigre dans ses écrits, il faut y mettre du sel.

Cahiers (1716-1755): (édition 1951) - Montesquieu


Il faut bien prendre garde d'inspirer aux hommes trop de mépris de la mort: par là, ils échapperoient au Législateur.

Cahiers: (1716-1755) (édition 1941) - Montesquieu


Quand une chose bonne a un inconvénient, il est d'ordinairement plus prudent d'ôter l'inconvénient que la chose.

Pensees, spicileg ? e, geographica voyages (édition 1950) - Montesquieu


'Les lois ne doivent point être subtiles, elles sont faites pour des gens de médiocre entendement.

Œuvres de montesquieu: l'esprit des lois (édition 1817) - Montesquieu


Il est très surprenant que les richesses des gens d'Eglise aient commencé par le principe de pauvreté.

Cahiers (1716-1755): (édition 1951) - Montesquieu


L'histoire du commerce est celle de la communication des peuples.

Oeuvres complètes (édition 1859) - Montesquieu

Les Anglais sont occupés, ils n'ont pas le temps d'être polis. Les Anglais sont occupés, ils n'ont pas le temps d'être polis.

- Charles de Secondat, baron de Montesquieu

On est ordinairement maître de donner à ses enfants ses connaissances on l'est encore plus de leur donner ses passions.

Œuvres complètes (édition 1839) - Montesquieu

Un homme qui écrit bien n'écrit pas comme on a écrit, mais comme il écrit, et c'est souvent en parlant mal qu'on parle bien.

Cahiers (1716-1755): (édition 1951) - Montesquieu

Les gens qui ont peu d'affaires sont de très grands parleurs : moins on pense, plus on parle.

Oeuvres complètes de montesquieu (édition 1859) - Montesquieu

Nous sommes entourés d'hommes plus forts que nous ; ils peuvent nous nuire de mille manières différentes ; les trois quarts du temps ils peuvent le faire impunément. Quel repos pour nous de savoir qu'il y a dans le cœur de tous ces hommes un principe intérieur qui combat en notre faveur et nous met à couvert de leurs entreprises !.

Lettres persanes, Lettre LXXXIII de Montesquieu - Montesquieu

Ainsi, quand il n'y aurait pas de Dieu, nous devrions toujours aimer la justice ; c'est-à-dire faire nos efforts pour ressembler à cet être dont nous avons une si belle idée, et qui, s'il existait, serait nécessairement juste. Libres que nous serions du joug de la religion, nous ne devrions pas l'être de celui de l'équité.

Lettres persanes, Lettre LXXXIII de Montesquieu - Montesquieu

Nul n’est mauvais gratuitement. Il faut qu’il y ait une raison qui détermine, et cette raison est toujours une raison d’intérêt.

Lettres persanes, Lettre LXXXIII de Montesquieu - Montesquieu

Les hommes peuvent faire des injustices, parce qu’ils ont intérêt de les commettre et qu’ils préfèrent leur propre satisfaction à celle des autres. C’est toujours par un retour sur eux-mêmes qu’ils agissent : nul n’est mauvais gratuitement. Il faut qu’il y ait une raison qui détermine, et cette raison est toujours une raison d’intérêt.

Lettres persanes, Lettre LXXXIII de Montesquieu - Montesquieu

La justice élève sa voix ; mais elle a peine à se faire entendre dans le tumulte des passions.

Lettres persanes, Lettre LXXXIII de Montesquieu - Montesquieu

http://dicocitations.lemonde.fr/citations-auteur-montesquieu-3.php

Arthur Rimbaud
1854-1891 , Charleville , France
Printer-friendly version
Arthur Rimbaud
Related Schools & Movements:
Surrealism
Symbolists

Jean-Nicolas-Arthur Rimbaud was born October 20, 1854, in the small French town of Charleville. His father, an army captain, abandoned the family when he was six. By the age of thirteen, he had already won several prizes for his writing and was adept at composing verse in Latin. His teacher and mentor Georges Izambard nurtured his interest in literature, despite his mother’s disapproval.

Rimbaud began writing prolifically in 1870. That same year, his school shut down during the Franco-Prussian War, and he attempted to run away from Charleville twice but failing for lack of money. He wrote to the poet Paul Verlaine, who invited him to live in Paris with him and his new wife. Though Rimbaud’s moved out soon after, as a result of his harsh manners, he and Verlaine became lovers. Shortly after the birth of his son, Verlaine left his family to live with Rimbaud.

During their affair, which lasted nearly two years, they associated with the Paris literati and traveled to Belgium and England. While in Brussels in 1873, a drunk Verlaine shot Rimbaud in the hand. Verlaine was imprisoned, and Rimbaud returned to Charleville, where he wrote a large portion of Une Saison en Enfer (A Season in Hell). The book was published in 1873 in Brussels, but the majority of the copies sat in the printer’s basement until 1901 because Rimbaud could not pay the bill.

Rimbaud wrote all of his poetry in a span of about five years, concluding around the year 1875. His only writing after 1875 survives in documents and letters. In his correspondence with family and friends, Rimbaud indicates that he spent his adulthood in a constant struggle for financial success. He spent the final twenty years of his life working abroad, and he took jobs in African towns as a colonial tradesman.

In 1891, Rimbaud traveled to Marseilles to see a doctor about a pain in his knee. The doctors were forced to amputate his leg, but the cancer continued to spread. Rimbaud died on November 10, 1891, at the age of thirty-seven. Paul Verlaine published his complete works in 1895.

Selected Bibliography

Poetry
Le Bateau ivre (1871)
Une Saison en Enfer (1873)
Les Illuminations (1886)
Poèmes (1891)
Poésiès complete d’Arthur Rimbaud (1895)

Letters
Lettres (1899)

Poetry in Translation
A Season in Hell, The Illuminations (1973)
Illuminations (1979)
A Season in Hell & Illuminations (1991)
Arthur Rimbaud: Complete Works (2000)

Les mains de Jeanne-Marie
Arthur RIMBAUD (1854-1891)

Jeanne-Marie a des mains fortes,
Mains sombres que l'été tanna,
Mains pâles comme des mains mortes.
- Sont-ce des mains de Juana ?

Ont-elles pris les crèmes brunes
Sur les mares des voluptés ?
Ont-elles trempé dans des lunes
Aux étangs de sérénités ?

Ont-elles bu des cieux barbares,
Calmes sur les genoux charmants ?
Ont-elles roulé des cigares
Ou trafiqué des diamants ?

Sur les pieds ardents des Madones
Ont-elles fané des fleurs d'or ?
C'est le sang noir des belladones
Qui dans leur paume éclate et dort.

Mains chasseresses des diptères
Dont bombinent les bleuisons
Aurorales, vers les nectaires ?
Mains décanteuses de poisons ?

Oh ! quel Rêve les a saisies
Dans les pandiculations ?
Un rêve inouï des Asies,
Des Khenghavars ou des Sions ?

- Ces mains n'ont pas vendu d'oranges,
Ni bruni sur les pieds des dieux :
Ces mains n'ont pas lavé les langes
Des lourds petits enfants sans yeux.

Ce ne sont pas mains de cousine
Ni d'ouvrières aux gros fronts
Que brûle, aux bois puant l'usine,
Un soleil ivre de goudrons.

Ce sont des ployeuses d'échines,
Des mains qui ne font jamais mal,
Plus fatales que des machines,
Plus fortes que tout un cheval !

Remuant comme des fournaises,
Et secouant tous ses frissons,
Leur chair chante des Marseillaises
Et jamais les Eleisons !

Ça serrerait vos cous, ô femmes
Mauvaises, ça broierait vos mains,
Femmes nobles, vos mains infâmes
Pleines de blancs et de carmins.

L'éclat de ces mains amoureuses
Tourne le crâne des brebis !
Dans leurs phalanges savoureuses
Le grand soleil met un rubis !

Une tache de populace
Les brunit comme un sein d'hier ;
Le dos de ces Mains est la place
Qu'en baisa tout Révolté fier !

Elles ont pâli, merveilleuses,
Au grand soleil d'amour chargé,
Sur le bronze des mitrailleuses
A travers Paris insurgé !

Ah ! quelquefois, ô Mains sacrées,
A vos poings, Mains où tremblent nos
Lèvres jamais désenivrées,
Crie une chaîne aux clairs anneaux !

Et c'est un soubresaut étrange
Dans nos êtres, quand, quelquefois,
On veut vous déhâler, Mains d'ange,
En vous faisant saigner les doigts !

http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/arthur_rimbaud/arthur_rimbaud.html

LA CIRCONSTANCE DES MOLÉCULES MONTRE LES SIMILITUDES DANS L’ÊTRE ET L'AVOIR: LA MATIÈRE ET LA FUSION.
L'UNIVERS SERAIT UN MOUVEMENT DE PLAQUES ET LES ÉTOILES SERAIENT LES BULLES DE SON ARTHROSE...
TAY

LES CIRCONSTANCES DES MOLÉCULES MONTRENT LES SIMILITUDES DANS L’ÊTRE ET L'AVOIR: LA MATIÈRE ET LA FUSION.
L'UNIVERS SERAIT UN MOUVEMENT DE PLAQUES ET LES ÉTOILES SERAIENT LES BULLES DE SON ARTHROSE...
TAY

PHILOSOPHIE...
DANS LE CONTEXTE DU MIRAGE, L'HORIZON DISTINGUE LE TEMPS ET LE SOUVENIR DANS LE TERME DES MOUVEMENTS DE FUSION DANS L’APESANTEUR ET DANS LE VIDE; LE CROIRE SE SOULÈVE DANS LA RÉALITÉ AFIN DE MONTRER LES RÉVOLUTIONS QUI ENTRAINE LE RÉVOLUTION DE SURVIVRE SUR LE NARCISSIQUE...
TAY

GÉOGRAPHIE.
DANS LE CONTEXTE DU MIRAGE, L'HORIZON DISTINGUE LE TEMPS ET LE SOUVENIR DANS LE TERME DES MOUVEMENTS DE FUSION DANS L’APESANTEUR ET DANS LE VIDE; L'OPTIQUE EST DE SE FIER AUX INSTINCTS DE LA MATIÈRE DEVANT DES SABLES MOUVANTS: POUSSIÈRE, TU REDEVIENDRAS POUSSIÈRES.
TAY

LES NOTIONS DE EN, DANS ET SUR QUAND IL CONCERNE LA MATIÈRE, LE VIDE, L'HORIZON ET LA SIMILITUDE: IL SEMBLERAI MÊME UN DEVOIR D'ADAPTER UN NOUVEAU SYSTÈME DE PONCTUATION POUR SOUTENIR LA VIRGULE, LES POINS ET LES ACCENTS SANS REMETTRE EN CAUSE LES NOTIONS DE SOUPIR.
TAY

JÉRUSALEM...

RAPPORT ET MOSAÏQUE DE Y'BECCA
SUR
LE CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MONTPELLIER, LES ÉTUDIANTS ET UN MUR DANS LE RÉEL.   

Revenir en haut Aller en bas
 
MONTPELLIER, LES ÉTUDIANTS ET UN MUR DANS LE RÉEL.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [HRP] RP dans les RR
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: