Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Mer 7 Fév à 9:19

LE SORTILÈGE, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X.

LA CONSCIENCE DU SOI ET L'AFFIRMATION DE L’ÊTRE.

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 8 h l y a 8 heures
LE MOUVEMENT EST MYTHIQUE ET LA NOTION EST RÉELLE. ALORS, LA CONSCIENCE SE FORGEA DANS LA RÉALITÉ POUR DEVENIR L'ESPRIT. L'ÉTHIQUE AFFIRME QUE L'ÉTHER EST MYTHIQUE MAIS L'ÉTUDE DÉMONTRE UNE EXISTENCE ANTÉRIEUR AU BIG BANG. TAY

IL Y A DES PEURS DE DÉVOILER LA NUDITÉ DE DIEU MAIS NOUS ÉTUDIONS LA NATURE. QUELLE SERAI MON ORGUEIL ET MA NAÏVETÉ QUE DE VOULOIR DONNER UNE RÉPONSE À DIEU. J'AIME ÉTUDIER LA DISTANCE ET LES NOTIONS QUE NOUS DONNENT LES NUAGES À TRAVERS LE TEMPS. TAY

DIEU EST UN MOUVEMENT QUI EST ET RESTERA TOUJOURS DANS LE COEUR ET LE CONTEXTE DE LA NATURE. DES PHILOSOPHES ONT MONTRÉ LES CIRCONSTANCES DE PHÉNOMÈNES LIÉ À LA SCIENCE MAIS ON S'APERÇOIT QUE CES PHÉNOMÈNES SONT AUSSI LIÉS À LA SURVIE. TAY

POUR MOI, LE BIG BANG EST JUSTE LIÉ AU CONTEXTE DE NATURE ET AUX CIRCONSTANCES DE L'ENVIRONNEMENT... DONC, IL Y AVAIT QUELQUE CHOSE AVANT LE BIG BANG ET IL N'EST DONC PAS LE DÉBUT DE L'UNIVERS: LA NAISSANCE DE LA MASSE N'EST PAS LE DÉBUT DE LA MATIÈRE. TAY

LE PRÉFET ÉRIGNAC A ÉTÉ ASSASSINÉ ET CE QUI ME RÉVOLTE ENCORE PLUS: IL A ÉTÉ TUÉ PAR DES ACTES QUI N'ONT JAMAIS EU CONFIANCE EN LA DÉMOCRATIE. REGARDER AUJOURD'HUI, LA CORSE ET DEMANDEZ VOUS POURQUOI CET HOMME EST MORT: AUJOURD'HUI AURAI PU ÊTRE HIER. TAY

ÉRIGNAC UN HOMME SAUVAGEMENT ASSASSINÉ ALORS QUE IL ÉTAIT LÀ ET SANS DOUTE, IL A PAYER LES FRAIS DE CERTAINS MEMBRES QUI SE PRENAIENT POUR DES JUSTICIERS. MÊME SANS SA MORT, LES NATIONALISTES AURAIENT GAGNER LES ÉLECTIONS: MALHEUREUSE ÂME QUE CE PRÉFET DE LA RÉPUBLIQUE. TAY

SENTIMENTS DE
TAY
La chouette effraie

Brady Kenniston‏ @TheFavoritist
Ohh my god @ChrisG_NSF & @NASASpaceflight! Remote number one from Falcon Heavy!

TIGNARD YANIS @Yanis_Tignard
8 s il y a 8 secondes
En réponse à @TheFavoritist @elonmusk et 2 autres.
Le récit est en tout cas une opération portant sur la durée, un sortilège appliqué à l'écoulement du temps, qu'il contracte ou dilate.
Leçons américaines - Italo Calvino.
FÉLICITATIONS SPACE X.
Y'BECCA.
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie

----------------------

Elon Musk Compte certifié @elonmusk 12 h il y a 12 heures
Third burn successful. Exceeded Mars orbit and kept going to the Asteroid Belt.

TIGNARD YANIS @Yanis_Tignard 8 s il y a 8 secondes
En réponse à @elonmusk
Car à trop penser au passé ou au futur, on en oublie de vivre au présent, on vit comme si on n'allait jamais mourir et on meurt sans jamais avoir vécu. La seule façon d'échapper au sortilège est de vivre l'instant présent.
Le labyrinthe du temps - Maxence Fermine.
BRAVO.
TAY

--------------------------

5 February 2018

Imagine a packed party: music is blaring and you can feel the bass vibrate in your chest, lights are flashing, balloons are falling from the ceiling and the air is filled with hundreds of separate conversations. At the same time your cell phone is vibrating in your pocket and your drink is fizzing in the glass. Now imagine you can block out this assault on your senses to create a perfectly quiet bubble around you, only letting in the unmistakable voice of your best friend who’s trying to get your attention from the other side of the room.

Applied to the grand scale of the Universe, that’s a bit like the level of noise detection and reduction ESA has proven with its LISA Pathfinder mission in order to create the quietest place in space. Why? To set the stage for its successor, LISA, to detect gravitational waves from high-energy events in space.

Gravitational waves are ripples in the fabric of spacetime that travel out from the source. Even as you accidentally bump into someone at the crowded party you make a gravitational wave, but it is so insignificantly small as to be undetectable. You need the interaction between attention-seeking objects with a large gravity, something as large and powerful as the collision of two black holes, or the explosion of a dying star, or the dance of two super-dense neutron stars spinning wildly around one another, to create any noticeable ripple in spacetime.

But even then the distortion effects are at the minuscule scale of a few millionths of a millionth of a metre over a distance of a million kilometres. You wouldn’t even notice if such a gravitational wave passed through you while you were reading this article, but yet the Universe is teeming with their echoes.

Gravitational waves
Access the video

The trick in detecting them is first to reduce all external noises, and then look out for the minute stretch-and-squeeze effect by the change they induce to space, which can be measured, for example, using a laser beam. That is, if the space between two points gets stretched it takes longer for the laser beam to go from one point to another; conversely, if it gets compressed, the beam reaches the second point slightly quicker.

This concept has already been proven on Earth with the Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory, LIGO, and the Virgo observatory. These facilities, operated by an international collaboration of over a thousand scientists, comprise pairs of either three or four km-long ‘arms’ at 90º to one another, each equipped with a laser beam and mirror system. As a gravitational wave passes through, the lengths of the arms are lengthened and shortened respectively by a minuscule fraction, tiny but enough to be noticeable as a change in the reflected laser pattern by the highly accurate equipment.

This was first achieved in 2015 when a gravitational wave was recorded, produced by a pair of coalescing black holes several tens the mass of our Sun, about 1.3 billion light-years away. With the detection of this brief 0.2 second signal, Einstein’s century-old prediction about the very existence of gravitational waves was proven right.

However, Earth detectors have limited space and they cannot escape external influences, ranging from vehicles passing by to local seismic activity. Their size is great for detecting high-frequency (10–1000 Hz) gravitational waves, like those coming from coalescing pairs of stellar-mass black holes or neutron stars, but isn’t sensitive to lower frequency waves (0.00002–0.1 Hz) generated by supermassive black holes a million times more massive than the Sun. In addition, a cosmological background of gravitational waves covering the entire spectrum down to even lower frequencies (0.000000000000001 Hz) are thought to be produced by the formation of Universe itself in the theorised phase of ‘inflation’, the brief, accelerated expansion in its first moments 13.8 billion years ago.

To access the lower-frequency waves, we need to use the playground of space. Enter ESA’s Laser Interferometer Space Antenna – LISA – a three-satellite fleet that will create a triangular formation separated by 2.5 million km and connected by laser beams, following Earth in orbit around the Sun. Such an endeavour, planned for launch in 2034, is pushing the boundaries of current technology.
LISA Pathfinder in space

Indeed, the key requirement for a space mission to measure any possible distortion caused by a passing gravitational wave is that it is isolated from all external and internal forces, which are present even in space, except gravity. To prove the fundamental concept of such a mission, ESA and its partners built LISA Pathfinder, which successfully concluded last year, having demonstrated that offending internal and external ‘noise’ sources could indeed be removed to provide the quiet environment needed to make gravitational wave detections with the full-size LISA mission.

To achieve this, the technology demonstrator mission used two 2 kg free-falling cubes separated by 38 cm and linked by lasers. The spacecraft acted as a shield around them, protecting them from external sources. It manoeuvred around them using tiny micro-newton thrusters to oppose solar radiation pressure and wind of particles, sensing the test mass motion and adjusting its own to compensate: essentially flying to within an accuracy of a few billionths of a metre and being able to sense the relative positions of the metal cubes to within a trillionth of a metre.

The mission already outperformed itself in the first week of operations, and now the final report card is in, showing that it even surpassed some of the requirements for its next-generation successor. These results are published today in Physical Review Letters.
LISA Pathfinder final performance analysis

The improvements since the initial two months dataset focused on the lower frequencies, since at higher frequencies, between 60 mHz and 1 Hz, the mission’s precision was limited only by the sensing noise of the equipment used to monitor the position and orientation of the test masses.

After many more months in space, the data showed a 10-fold reduction in the effect of escaping residual gas pressure inside the spacecraft, which caused gas molecules to bounce off the cubes – just as gas bubbles in your fizzy drink bounce off ice cubes or the glass, and the drink eventually goes ‘flat’.

More data also led to improved understanding of the small inertial force acting on the cubes caused by a combination of the shape of LISA Pathfinder’s orbit and the effect of the noise in the signal of the startrackers used to orient it – improved control in LISA will eliminate this force further.

A more accurate calculation of the electrostatic forces of the onboard electrical systems and magnetic fields has also now eliminated a systematic source of low-frequency noise.

Importantly, statistical analysis has allowed scientists to remove the effects of additional sporadic events to measure the noise at even lower frequencies than expected, down to 0.00002 Hz, essentially creating the quietest place in space. Overall, this proves that measurements at the low frequencies needed for LISA can be realised. It means that instead of only being able to detect a passing gravitational wave from a single event for a fraction of a second, LISA will be able to detect month- or even years-long chatter of multiple signals.

Furthermore, it will be sensitive to the first signs of a supermassive black hole merger, weeks before it has fully collided. This will give time to alert other ground- or space-based observatories so that they can also tune in to study the object at a range of other complementary wavelengths.

The mission will also likely uncover other currently unknown exotic sources of gravitational waves.

It will then be up to Europe’s next generation of scientists to decipher which soundtrack emanates from which mysterious broadcaster in the Universe, giving us all VIP access to the guest list at the gravitational wave party.

Notes for Editors

“Beyond the Required LISA Free Fall Performance: New LISA Pathfinder Results down to 20μHz” by Armano et al., is published in Physical Review Letters.

LISA Pathfinder is an ESA mission with important contributions from its member states and NASA.

The LISA Technology Package payload has been delivered by several national funding agencies and ESA, in particular: Italy (ASI), Germany (DLR), the United Kingdom (UKSA), France (CNES), Spain (CDTI), Switzerland (SSO), and the Netherlands (SRON). LISA Pathfinder also carries the Disturbance Reduction System payload, provided by NASA.

LISA recently passed its Mission Definition Review, during which the design feasibility and the science and technology requirements are reviewed and defined. The mission is scheduled for launch in 2034.

For more information, please contact:

Paul McNamara
LISA Pathfinder Project Scientist
European Space Agency
Tel: +31 71 565 8239
Email: paul.mcnamara@esa.int

Stefano Vitale
LISA Technology Package Principal Investigator
University of Trento and INFN, Italy
Tel: +39 046 128 1568
Email: stefano.vitale@unitn.it

Karsten Danzmann
LISA Technology Package Co-Principal Investigator
Max Planck Institute for Gravitational Physics (Albert Einstein Institute) and Leibniz University, Hannover, Germany
Phone: +49 511 762 2356
Email: Karsten.Danzmann@aei.mpg.de

Markus Bauer








ESA Science Communication Officer









Tel: +31 71 565 6799









Mob: +31 61 594 3 954









Email: markus.bauer@esa.int

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/ESA_creates_quietest_place_in_space

AND,

News | February 5, 2018
New Clues to Compositions of TRAPPIST-1 Planets

This artist's concept shows what the TRAPPIST-1 planetary system may look like, based on available data about the planets' diameters, masses and distances from the host star, as of February 2018. Credit: NASA/JPL-Caltech
› Full image and caption

The seven Earth-size planets of TRAPPIST-1 are all mostly made of rock, with some having the potential to hold more water than Earth, according to a new study published in the journal Astronomy and Astrophysics. The planets' densities, now known much more precisely than before, suggest that some planets could have up to 5 percent of their mass in water -- which is 250 times more than the oceans on Earth.

The form that water would take on TRAPPIST-1 planets would depend on the amount of heat they receive from their star, which is a mere 9 percent as massive as our Sun. Planets closest to the star are more likely to host water in the form of atmospheric vapor, while those farther away may have water frozen on their surfaces as ice. TRAPPIST-1e is the rockiest planet of them all, but still is believed to have the potential to host some liquid water.

Astronomers using the Hubble Space Telescope have conducted the first spectroscopic survey of Earth-sized planets in the TRAPPIST-1 system's habitable zone. Hubble reveals that at least the inner five planets do not seem to contain puffy, hydrogen-rich atmospheres similar to gaseous planets such as Neptune. This means the atmospheres may be more shallow and rich in heavier gases like carbon dioxide, methane, and oxygen.

"We now know more about TRAPPIST-1 than any other planetary system apart from our own," said Sean Carey, manager of the Spitzer Science Center at Caltech/IPAC in Pasadena, California, and co-author of the new study. "The improved densities in our study dramatically refine our understanding of the nature of these mysterious worlds."

Since the extent of the system was revealed in February 2017, researchers have been working hard to better characterize these planets and collect more information about them. The new study offers better estimates than ever for the planets' densities.

What is TRAPPIST-1?

TRAPPIST-1 is named for the Transiting Planets and Planetesimals Small Telescope (TRAPPIST) in Chile, which discovered two of the seven planets we know of today -- announced in 2016. NASA's Spitzer Space Telescope, in collaboration with ground-based telescopes, confirmed these planets and uncovered the other five in the system.

Since then, NASA's Kepler space telescope has also observed the TRAPPIST-1 system, and Spitzer began a program of 500 additional hours of TRAPPIST-1 observations, which will conclude in March. This new body of data helped study authors paint a clearer picture of the system than ever before -- although there is still much more to learn about TRAPPIST-1.

The TRAPPIST-1 planets huddle so close to one another that a person standing on the surface of one of these worlds would have a spectacular view of the neighboring planets in the sky. Those planets would sometimes appear larger than the Moon looks to an observer on Earth. They may also be tidally locked, meaning the same side of the planet is always facing the star, with each side in perpetual day or night. Although the planets are all closer to their star than Mercury is to the Sun, TRAPPIST-1 is such a cool star, some of its planets could still, in theory, hold liquid water.

In the new study, scientists led by Simon Grimm at the University of Bern in Switzerland created computer models to better simulate the planets based on all available information. For each planet, researchers had to come up with a model based on the newly measured masses, the orbital periods and a variety of other factors -- making it an extremely difficult, "35-dimensional problem," Grimm said. It took most of 2017 to invent new techniques and run simulations to characterize the planets' compositions.

TRAPPIST-1 This chart shows, on the top row, artist concepts of the seven planets of TRAPPIST-1 with their orbital periods, distances from their star, radii, masses, densities and surface gravity as compared to those of Earth. Credit: NASA/JPL-Caltech
› Full image and caption

What might these planets look like?

It is impossible to know exactly how each planet looks, because they are so far away. In our own solar system, the Moon and Mars have nearly the same density, yet their surfaces appear entirely different.

"Densities, while important clues to the planets' compositions, do not say anything about habitability. However, our study is an important step forward as we continue to explore whether these planets could support life," said Brice-Olivier Demory, co-author at the University of Bern.

Based on available data, here are scientists' best guesses about the appearances of the planets:

TRAPPIST-1b, the innermost planet, is likely to have a rocky core, surrounded by an atmosphere much thicker than Earth's. TRAPPIST-1c also likely has a rocky interior, but with a thinner atmosphere than planet b. TRAPPIST-1d is the lightest of the planets -- about 30 percent the mass of Earth. Scientists are uncertain whether it has a large atmosphere, an ocean or an ice layer -- all three of these would give the planet an "envelope" of volatile substances, which would make sense for a planet of its density.

Scientists were surprised that TRAPPIST-1e is the only planet in the system slightly denser than Earth, suggesting it may have a denser iron core than our home planet. Like TRAPPIST-1c, it does not necessarily have a thick atmosphere, ocean or ice layer -- making these two planets distinct in the system. It is mysterious why TRAPPIST-1e has a much rockier composition than the rest of the planets. In terms of size, density and the amount of radiation it receives from its star, this is the most similar planet to Earth.

TRAPPIST-1f, g and h are far enough from the host star that water could be frozen as ice across these surfaces. If they have thin atmospheres, they would be unlikely to contain the heavy molecules of Earth, such as carbon dioxide.

"It is interesting that the densest planets are not the ones that are the closest to the star, and that the colder planets cannot harbor thick atmospheres," said Caroline Dorn, study co-author based at the University of Zurich, Switzerland.

TRAPPIST-1 exoplanets This graph presents known properties of the seven TRAPPIST-1 exoplanets (labeled b thorugh h), showing how they stack up to the inner rocky worlds in our own solar system. Credit: NASA/JPL-Caltech
› Full image and caption

How do we know?

Scientists are able to calculate the densities of the planets because they happen to be lined up such that when they pass in front of their star, our Earth- and space-based telescopes can detect a dimming of its light. This is called a transit. The amount by which the starlight dims is related to the radius of the planet.

To get the density, scientists take advantage of what are called "transit timing variations." If there were no other gravitational forces on a transiting planet, it would always cross in front of its host star in the same amount of time -- for example, Earth orbits the Sun every 365 days, which is how we define one year. But because the TRAPPIST-1 planets are packed so close together, they change the timing of each other's "years" ever so slightly. Those variations in orbital timing are used to estimate the planets' masses. Then, mass and radius are used to calculate density.

This illustration shows the seven Earth-size planets of TRAPPIST-1 This illustration shows the seven Earth-size planets of TRAPPIST-1. The image does not show the planets' orbits to scale, but highlights possibilities for how the surfaces of these intriguing worlds might look. Image Credit: NASA/JPL-Caltech
› Full image and caption

Next Steps

The next step in exploring TRAPPIST-1 will be NASA's James Webb Space Telescope, which will be able to delve into the question of whether these planets have atmospheres and, if so, what those atmospheres are like. A recent study using NASA's Hubble Space Telescope found no detection of hydrogen-dominated atmospheres on planets TRAPPIST-1d, e and f -- another piece of evidence for rocky composition -- although the hydrogen-dominated atmosphere cannot be ruled out for g.

Illustrations of these worlds will change as ongoing scientificinvestigations home in on their properties.

"Our conceptions of what these planets look like today may change dramatically over time," said Robert Hurt, senior visualization scientist at the Spitzer Science Center. "As we learn more about these planets, the pictures we make will evolve in response to our improved understanding.

For more information about TRAPPIST-1, visit:

https://exoplanets.nasa.gov/trappist1

News Media Contact
Elizabeth Landau
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, CA
818-354-6425
elizabeth.landau@jpl.nasa.gov

2018-022

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7052&utm_source=iContact&utm_medium=em

SENTIMENTS ET RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie


TIGNARD YANIS
‏ @Yanis_Tignard
maintenant
En réponse à @elonmusk

LA CONSCIENCE DU SOI, Y'BECCA ET L'AFFIRMATION DE L’ÊTRE.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t700-la-conscience-du-soi-y-becca-et-l-affirmation-de-letre#8281
SolarSystem and Beyond; Darkness Galaxy and Fluorence Light
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t675-solarsystem-and-beyond-darkness-galaxy-and-fluorence-light#8124
Le prince de la brume, Syd Barrett.
https://www.youtube.com/watch?v=TiyvszASYt0
Y'becca.
TAY


   Title LISA Pathfinder performance analysis
   Released 05/02/2018 4:00 pm
   Copyright ESA/LISA Pathfinder Collaboration
   Description

   Analysis of the LISA Pathfinder mission results towards the end of the mission (red line) compared with the first results published shortly after the spacecraft began science operations (blue line). The initial requirements (top, wedge-shaped area) and that of the future gravitational wave detection mission LISA (middle, striped area) are included for comparison, and show that it far exceeded expectations.

   At the heart of the LISA Pathfinder spacecraft, two identical, 2 kg, 46 mm gold–platinum cubes were falling freely through space under the influence of gravity alone. The LISA Pathfinder team measured the remaining forces acting on the test masses, and identified the main sources of noise, depending on the frequency.

   Compared with the initial results following the first two months of science operations, statistical analysis over the larger dataset allowed scientists to measure the noise at even lower frequencies than expected, down to 20 µHz.

   In addition, the many more months in space allowed a 10-fold reduction in the effect of escaping residual gas pressure inside the spacecraft, which caused gas molecules to bounce off the cubes. More data also led to improved understanding of the small inertial force acting on the cubes caused by a combination of the shape of LISA Pathfinder’s orbit and the effect of the noise in the signal of the startrackers used to orient it. A more accurate calculation of the electrostatic forces of the onboard electrical systems and magnetic fields has also now eliminated a systematic source of low-frequency noise.

   Overall, the results show that LISA Pathfinder has clearly surpassed its original requirements, reaching a level of precision closer to that required by the future gravitational-wave observatory, LISA.

   More information: ESA creates quietest place in space
   Id 389827

TAGS Open/Close

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2018/02/LISA_Pathfinder_performance_analysis

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/ESA_creates_quietest_place_in_space

Syd Barrett - The Piper At The Gates Of Dawn

"The Gnome"

I want to tell you a story
About a little man
If I can.
A gnome named Grimble Grumble.
And little gnomes stay in their homes.
Eating, sleeping, drinking their wine.
He wore a scarlet tunic,
A blue green hood,
It looked quite good.
He had a big adventure
Amidst the grass
Fresh air at last.
Wining, dining, biding his time.
And then one day - hooray!
Another way for gnomes to say
Hoooooooooray.
Look at the sky, look at the river
Isn't it good?
Look at the sky, look at the river
Isn't it good?
Winding, finding places to go.
And then one day - hooray!
Another way for gnomes to say
Hoooooooooray.
Hooooooooooooooray.

   Le hasard a de ces sortilèges, pas la nécessité. Pour qu'un amour soit inoubliable, il faut que les hasards s'y rejoignent dès le premier instant.

L'Insoutenable Légèreté de l'être - Milan Kundera

   Le seul alchimiste capable de tout changer en or est l'amour. L'unique sortilège contre la mort, la vieillesse, la vie routinière, c'est l'amour.

- Anaïs Nin

   Le sixième jour lorsque Dieu décida que son univers était prêt à engendrer la vie hors de l’équilibre absolu que l’Abîme Eternel avait prévu pour toutes choses, il créa deux esprits à l’image du sien qu’il appela homme et femme. En réponse à ce crime des crimes contre l’ordonnancement des univers, Satan jeta alors un sortilège sur ces âmes immortelles. Puis il sema le doute et le désespoir dans leur cœur et volant à Dieu la destinée de sa création, il condamna à mort l’humanité qui allait naitre de leur union.

L'évangile selon Satan - Patrick Graham

-  Sacrifice  -  Sacrilege  -  Sage  -  Sagesse  -  Saisir  -  Salete  -  Sante  -  Satisfaction  -  Satisfaire  -  Satyre  -  Savant  -  Savoir  -  Scandale  -  Scepticisme  -  Science  -  Scrupule  -  Sculpture  -  Secret  -  Secte  -  Séduire  -  Séduction  -  Seigneur  -  Sein  -  Semblable  -  Sens  -  Sensibilite  -  Sentiment  -  Sentir  -  Separation  -  Sérenite  -  Sérieux  -  Service  -  Servitude  -  Seul  -  Seule  -  Sexe  -  Sexologie  -  Sexualite  -  Silence  -  Simplicite  -  Sincère  -  Sincerite  -  Singe  -  Snob  -  Sobre  -  Sociabilite  -  Societe  -  Sociologie  -  Sodomie  -  Soleil  -  Solitude  -  Solution  -  Sommeil  -  Sondage  -  Songe  -  Songer  -  Sot  -  Sottise  -  Soucis  -  Souffrance  -  Souffrir  -  Soulage  -  Soupçon  -  Sourire  -  Souvenir  -  Soutenir  -  Specialiste  -  Spectacle  -  Sport  -  Stabilite  -  Star  -  Statistiques  -  Stimulation  -  Stress  -  Style  -  Subjonctif  -  Succes  -  Suggestion  -  Suicide  -  Superflu  -  Superiorite  -  Supermarche  -  Superstition  -  Supplice  -  Supplier  -  Survie  -  Suspicion  -  Systeme

Etendez votre recherche :
Citations sortilege   Phrases sur sortilege    Poèmes sortilege    Proverbes sortilege

  Absence    adolescent   Age    ais    Alcool   Amitie   amour   anniversaire    ara    Art   Automne   Autre   avoir   bonheur    Cette   chose   comme    contraire    Courage   Donne    Doute   Elles   Enfant    espoir    Etait   Etre   faire    fait    famille   Femme   grand   homme    Humour    Jalousie   jamais    Jour   les    leurs   mariage    Mme   Monde   musique    naissance    nature   pas    Passion    Penser    pizza   Point   Quand   que    quelque    Raison    Retraite    reve    rot    Sexe    Silence    Solitude    Sport   Temps   toute   trahison    travail    tristesse    trouve   vie    Voyage    _Dans    _Que_

Writer(s): Syd Barrett and this mother.

Autres thèmes citations :
Aimer   - Amitié    - Amour    - Anniversaire    - Bébé    - Bonheur    - Citation amour - Coeur   - Condoléance   - Devise   - Dicton   - Discours    - Espoir   - Femme   - Mort    - Parole    - Phrase   - Poême    - Proverbes    - Remerciement   - Rêve   - Respect   - Sagesse   - Slogan   - Solitude   - Sourire   - Tristesse   - Vengeance   - Yeux

♪ Summer '68 ♪
Would you like to say something before you leave?
Perhaps you'd care to state exactly how you feel.
We say goodbye before we've said hello.
I hardly even like you. I shouldn't care at all.
We met just six hours ago. The music was too loud.
From your bed I came today and lost a bloody year.
And I would like to know,

How do you feel? How do you feel, how?
How do you feel? How do you feel, how?

Not a single word was said. They lied still without fears.
Occasion'lly you showed a smile, but what was the need?
I felt the cold far too soon in a wind of ninety-five.
My friends are lying in the sun, I wish that I was there.
Tomorrow brings another town, another girl like you.

Have you time before you leave to greet another man
Just you let me know,

How do you feel? How do you feel, how?
How do you feel? How do you feel, how?

Goodbye to you.
Charlotte Pringles' due.
I've had enough for one day.

Pink Floyd and Syd Barrett:  A Saucerful Of Secrets.
https://www.youtube.com/watch?v=ZEIBi5s5bV0
The best of Syd Barrett : Wouldn't you miss me ?
https://www.youtube.com/watch?v=pqCrBuQecyg

   L'unique sortilège contre la mort, la vieillesse, la vie routinière, n'est-il pas l'amour ?.

Journal (IV) 1944-1947 de Anaïs Nin - Anaïs Nin

   La magie des livres est une drogue, un sortilège, une échappatoire, aussi puissante, aussi envoûtante que le Pays imaginaire de Peter Pan.

Manderley for ever - Tatiana de Rosnay

SENTIMENTS DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 7 Fév à 9:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Mer 7 Fév à 9:31

Title Change in atmosphere
Released: 05/02/2018
Length 00:03:13
Language English
Footage Type Animation
Copyright Planetary Visions (credit: ESA/CCI Fire, Aerosol, Cloud, Greenhouse Gas and Ozone Teams/Planetary Visions)
Description

Human activity is, without doubt, changing the makeup of our atmosphere.

ESA’s Climate Change Initiative is using satellite data going back three decades to understand exactly how atmospheric constituents are changing and how these changes are affecting our climate.
Learn more about the Climate Change Initiative

http://www.esa.int/spaceinvideos/Videos/2018/01/Change_in_atmosphere


TIGNARD YANIS @Yanis_Tignard
3 min il y a 3 minutes
Earth's Changing Atmosphere.
Submitted by Fay Done on Mon, 05/02/2018 - 17:13.
http://cci.esa.int/
A Saucerful Of Secrets.
https://www.youtube.com/watch?v=ZEIBi5s5bV0
Le prince de la brume, Syd Barrett.
Y'BECCA.
TAY

Rawhide est une série télévisée américaine en 217 épisodes de 50 minutes en noir et blanc, créée par Charles Marquis Warren et diffusée entre le 9 janvier 1959 et le 7 décembre 1965 sur le réseau CBS.

En France, la série a été diffusée à partir du 30 juin 1986 sur Canal+.

Synopsis

Cette série raconte le voyage d'un groupe de vachers (cow-boys) chargés de convoyer 3 000 têtes de bétail de San Antonio, Texas, à Sedalia, Missouri, dans les années qui suivent la guerre de Sécession1. Le groupe, où se distinguent les personnages de Rowdy Yates (Clint Eastwood) et du cuisinier, est dirigé par le chef de piste Gil Favor (Eric Fleming). Le parcours est émaillé par une suite de rencontres, origines d'autant d’incidents (saison 1), qui ne remettent cependant pas en question l'avancée de la caravane.
Distribution

Eric Fleming (VF : Daniel Gall) : Gil Favor
Clint Eastwood (VF : Jacques Thébault) : Rowdy Yates
Sheb Wooley : Pete Nolan
Paul Brinegar : Wishbone
Steve Raines : Jim Quince
Rocky Shahan : Joe Scarlett
James Murdock : Harkness « Mushy » Mushgrove
Robert Cabal : Hey Soos Patines (1961-1964)
Charles D. Gray : Clay Forrester (1962-1963)
John Ireland : Jed Colby
David Watson : Ian Cabot (1965)
Raymond St. Jacques : Solomon King (1965)

Épisodes
Première saison (1959)

Les épisodes ont été diffusés du 9 janvier au 26 juin 1959

Le Wagon Cellulaire (Incident of the Tumbleweed)
Le Trouble-Fête (Incident at Alabaster Plain)
L'Exécuteur (Incident with an Executioner)
Les Malheurs De Sophie (Incident of the Widowed Dove)
Au Bord de la Folie (Incident on the Edge of Madness)
Le Pouvoir et la Charrue (Incident of the Power and the Plow)
La Vie a un Fil (Incident at Barker Springs)
À l'Ouest de Lano (Incident West of Lano)
Plus de peur que de mal (Incident of the Town in Terror)
Le veau d'or (Incident of the Golden Calf)
L'herbe à coyote (Incident of the Coyote Weed)
Quand souffle le Chubasco (Incident of the Chubasco)
Conflit (Incident of the Curious Street)
Canicule (Incident of the Dog Days)
L'amour en pâturage (Incident of the Calico Gun)
La femme aux deux visages (Incident of the Misplaced Indians)
La peur dans la rue (Incident of Fear in the Streets)
Le prix du sang (Incident Below the Brazos)
L'eau d'or (Incident of the Dry Drive)
L'ombre de Judas (Incident of the Judas Trap)
No man's land (Incident in No Man's Land)
Les commancheros (Incident of a Burst of Evil)

Deuxième saison (1959-1960)

Le jour des morts (Incident of the Day of the Dead)
Feux d'artifices (Incident of the Roman Candles)
Épidémie sur le troupeau (Incident at Dangerfield Dip)
Le dernier round (Incident of the Shambling Man)
Le puits de Jacob (Incident at Jacob's Well)
Wishbone se fâche (Incident of the Thirteenth Man)
Les otages (Incident af the Buffalo Smokehouse)
Les collines hantées (Incident of the Haunted Hills)
Le puma (Incident of the Stalking Death)
La vallée de l'ombre (Incident of the Valley in Shadow)
La lumière bleue (Incident of the Blue Fire)
La trahison (Incident at Spanish Rock)
Les druides (Incident of the Druid Curse)
Panique à Red River (Incident at Red River Station)
L'argent du seigneur (Incident of the Devil and his Due)
Le mystérieux peintre (Incident of the Wanted Painter)
Un jumeau imprévu (Incident of the Tinker's Dam)
Le cheval de la nuit (Incident of the Night Horse)
Le gaucher (Incident of the Sharpshooter) (VOSTF)
La vieille fille (Incident of the Dust Flower)
Sulphur Creek (Incident at Sulphur Creek) (VOSTF)
Les bulles de la discorde (Incident of the Champagne Bottles) (VOSTF)
Astronome (Incident of the Stargazer)
La danse de la mort (Incident of the Dancing Death) (VOSTF)
Le troupeau invisible (Incident of the Arana Sacar)
Le Déserteur (Incident of the Deserter) (VOSTF)
Sortilèges (Incident of the 100 Amulets)
Le taureau de la mort (Incident of the Murder Steer)
L'horloger Suisse (Incident of the Music Maker) (VOSTF)
Le silence de l'innocence (Incident of the Silent Web) (VOSTF)
Les jeunes mariés (Incident of the Last Chance) (VOSTF)
Le jardin idyllique (Incident in the Garden of Eden)

Troisième saison (1960-1961)

Cinq ans après (Incident at Rojo Canyon)
Le défi (Incident of the Challenge)
Le passage du dragon (Incident at Dragoon Crossing)
Visite nocturne (Incident of the Night Visitor)
Esclavage (Incident of the Slavemaster)
Le repenti (Incident on the Road of Yesterday)
Superstition (Incident at Superstition Prairie)
L'argent de Dieu (Incident at Poco Tiempo)
La captive (Incident of the Captive)
Le soldat Bison (Incident of the Buffalo Soldier) (VOSTF)
La femme du passé (Incident of the Broken Word)
Sur le sommet du monde (Incident at the Top of the World)
L'arrivée en terre promise (Incident near the Promised Land)
La fin de la piste (Incident of the Big Blowout)
L'indien Ogalla (Incident of the Fish out of Water)
Sur le retour (Incident of the Road Back)
Le dernier défi (Incident of the New Start)
La marque du "A" cerclé (Incident of the Running Iron) (VOSTF)
La rivière sombre (Incident Near Gloomy River)
En territoire Comanche (Incident of the Boomerang)
Les deux frères (Incident of his Brother's Keeper)
C'est arrivé au pays de nulle part (Incident in the Middle of Nowhere)
Le clairon fantôme (Incident of the Phantom Bugler)
L'idole perdue (Incident of the Lost Idol)
L'homme en fuite (Incident of the Running Man)
La dame de cœur (Incident of the Painted Lady)
Œil blanc (Incident Before Black Pass) (VOSTF)
Blackstorm père et fils (Incident of the Blackstorms)( VOSTF)
Une nuit au bal (Incident of the Night on the Town) (VOSTF)
Au voleur ! (Incident of the Wager on Payday) (VOSTF)

Quatrième saison (1961-1962) VOSTF

Rio Salado (Incident at Rio Salado)
Le massacre du convoi (Incident of the Sendoff)
La mise à L'épreuve (Incident of the Long Shakedown)
Crimes et châtiments à Hondo Seco (Incident of Judgment at Hondo Seco)
La tribu perdue (Incident of the Lost Tribe)
Double jeu (Incident of the Inside Man)
Le mouton noir (Incident of the Black Sheep)
Un éléphant dans la prairie (Incident at the Prairie Elephant)
Les petits poissons (Incident of the Little Fishes)
L'espionne venue du Nord (Incident of the Blue Spy)
Le gentleman des gentlemen (Incident of the Gentleman's Gentleman)
Vingt-cinq pères Noël (Incident of twenty-Five Santa Clauses)
Le recensement (Incident of the Long Count)
La femme du capitaine (Incident of the Captain's Wife)
Le colporteur (Incident of the Peddler)
Les fiancées de L'Ouest (Incident of the Woman Trap)
Les filles du patron (Incident of the Boss's Daughters)
La patrouille des déserteurs (Incident of the Deserters' Patrol)
Une ville corrompue (Incident of the Greedy Town)
L'argent de mamie (Incident of Grandma's Money)
Le bonimenteur (Incident of the Pitchwagon)
L'enfant de la haine (Incident of Hostage Child)
La fièvre de l'or (Incident of Gold Fever)
La femme-enfant (Incident of the Child - Woman)
Une femme à sa place (Incident of a Woman's Place)
Les retrouvailles (Incident of the Reunion)
La maison du chasseur (Incident of the House of the Hunter)
Les immigrants (Incident of the immigrants)
L'impossible choix (Incident of The Devil and the Deep Blue)
Abilene (Incident to Abilene)

Cinquième saison (1962-1963) VOSTF

Le chasseur de primes (Incident of the Hunter)
Le portrait (Incident of the Portrait)
Cactus Wells (Incident at Cactus Wells)
Le fils prodigue (Incident of the Prodigal Son)
Les quatre cavaliers (Incident of the Four Horsemen)
La femme égarée (Incident of the Lost Woman)
Les trois troupiers (Incident of the Dogfaces)
Les chasseurs de loups (Incident of the Wolvers)
Sugar Creek (Incident at Sugar Creek)
Le marié récalcitrant (Incident of the Reluctant Bridegroom)
Querencias (Incident of the Querencias)
Quivira (Incident at Quivira)
Johnny face à son destin (Incident of Decision)
Le Croque-Mort (Incident of the Buryin' Man)
En bout de piste (Incident at the Trail's End)
Spider Rock (Incident at Spider Rock)
L'homme de la montagne (Incident of the Mountain Man)
Crooked Hat (Incident at Crooked Hat)
Le jour du jugement (Incident of Judgment Day)
L'arbre au pendu (Incident of the Gallows Tree)
Le mari de la veuve (Incident of the Married Widow)
Pale Rider (Incident of the Pale Rider)
Le Commanchero (Incident of the Commanchero)
Le clown (Incident of the Clown)
L'as de pique (Incident of the Black Ace)
Les otages (Incident of the Hostages)
Œil-Blanc (Incident of White Eyes)
Rio Doloroso (Incident at Rio Doloroso)
Alkali Sink (Incident at Alkali Sink)

Sixième saison (1963-1964) VOSTF

Le vent rouge (Incident of the Red Wind)
Le chef pacifique (Incident of Iron Bull)
El Crucero (Incident at El Crucero)
Le vagabond (Incident of the Travelin' Man)
Paradise (Incident at Paradise)
Le col de Farragut (Incident at Farragut Pass)
Les deux tombes (Incident at Two Graves)
Les écorcheurs (Incident of the Rawhiders)
La prophétie (Incident of the Prophecy)
Abus de confiance (Incident at Confidence Creek)
La danse du lion (Incident of the Death Dancer)
L'as du poker (Incident of the Wild Deuces)
La Geisha (Incident of the Geisha)
Le fantôme des dix arbres (Incident at Ten Trees)
Un marié au bout du canon (Incident of the Rusty Shotgun)
Au cœur de la nuit (Incident of Midnight Cave)
La dot des dundee (Incident of the Dowery Dundee)
Le traité de paix (Incident at Gila Flats)
L'arroseur arrosé (Incident of the Pied Piper)
L'escroc (Incident of the Swindler)
Le juif errant (Incident of the Wanderer)
Les régulateurs (Incident at Zebulon)
La cour martiale (Incident at Hourglass)
L'odyssée (Incident of the Odyssey)
Le banquier (Incident of the Banker)
L'incident du taureau (Incident of El Toro)
Deadhorse (partie 1) (Incident at Deadhorse pt. 1)
Deadhorse (partie 2) (Incident at Deadhorse pt. 2)
La déesse du hasard (Incident of the Gilded Goddess)
Seven Fingers (Incident at Seven Fingers)
La coupe de Peyote (Incident of the Peyote Cup)

Septième saison (1964-1965) VOSTF

La course (Incident of the Race)
Un poing c'est tout (Incident of the Enormous Fist)
Un ami cher (Incident of Piney)
Le troupeau perdu (Incident of the Lost Herd)
Prime de risque (Incident of the Backshooter)
Son nom est Mushy (Incident of A Man Called Mushy)
Noir sur noir (Incident of Canliss)
Le démon du rail partie 1 (Incident of Damon's Road pt. 1)
Le démon du rail partie 2 (Incident of Damon's Road pt. 2)
Caporal Dasovik (Incident of Corporal Dasovik)
Le photographe (Incident of the Photographer)
Chiens et Cow-boys s'abstenir (Incident of No Dogs or Drovers)
Le rendez-vous des hors-la-loi (Incident of the Meeting)
Le cahier (Incident of the Book)
Josh (Incident of Josh)
La dernière heure (Incident of A Time for Waiting)
Une place au soleil (Incident of Moment in the Sun)
Favor mène l'enquête (Incident of Texas Fever)
Liens de sang (Incident of Blood Harvest)
Terre de violence (Incident of the Violent Land)
Pierre qui roule (Incident of the Winter Soldier)
Feu de prairie (Incident of Prairie Fire)
L'adieu au drapeau (Incident of Retreat)
Une moitié d'homme (Incident of the Empty Sleeve)
Le dernier ordre (Incident of the Last Order)
Madame Harmon (Incident of Mrs. Harmon)
Pour l'amour d'Emma (Incident of the Calf Women)
Le camp espagnol (Incident of the Spanish Camp)
El Hombre Bravo (Incident of El Hombre Bravo)
La veuve noire (Incident of the Gray Rock Hotel)

Huitième saison (1965) VOSTF

Rendez-vous avec la mort (Incident of Encounter at Boot Hill)
La chevauchée du mensonge (Incident of Ride A Crooked Mile)
Six semaines pour Bent Fork (Incident of Six Weeks to Bent Fork)
La marche de la terreur (Incident of Walk into Terror)
Escorte pour l'enfer (Incident of Escort to Doom)
Un otage pour la corde (Incident of Hostage for Hanging)
Señora Vasquez (Incident of the Vasquez Woman)
Bras de fer à Broken Bluff (Incident of Clash at Broken Bluff)
La poursuite (Incident of the Pursuit)
Duel au point du jour (Incident of Duel at Daybreak)
La guerre de Buford (Incident of Brush War at Buford)
Voleurs en uniforme (Incident of the Testing Post)
La dernière traversée (Incident of Crossing at White Feather)

Générique

Le générique de cette série, Rawhide, a été composé par Dimitri Tiomkin, sur les paroles de Ned Washington. Il était interprété par Frankie Laine.

Ce thème est également connu par les interprétations parodiques effectuées par le groupe des Blues Brothers dans le film éponyme, lors d'une traversée nocturne du désert dans Fievel au Far West, ou encore par l'âne dans Shrek 2. Les Dead Kennedys l'ont repris en version punk dans leur album In God We Trust Inc. Il a également été repris par le groupe punk français Los Carayos (avec Manu Chao) et par le groupe de Viking métal Ensiferum.

Titre original Rawhide
Genre Série western
Création Charles Marquis Warren
Acteurs principaux Clint Eastwood
Paul Brinegar
Steve Raines
Eric Fleming
Musique Ned Washington (générique) , Dimitri Tiomkin, Rudy Schrager, Fred Steiner, Nathan Scott, Bernard Herrmann
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Chaîne d'origine CBS
Nb. de saisons 8
Nb. d'épisodes 217
Durée 50 minutes
Diff. originale 9 janvier 1959 – 7 décembre 1965

New NASA Space Sensors to Address Key Earth Questions !

SENTIMENTS DE Y'BECCA
SOUS L’ÉGIDE DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Mer 7 Fév à 9:37

LE PRÉFET ÉRIGNAC A ÉTÉ ASSASSINÉ ET CE QUI ME RÉVOLTE ENCORE PLUS: IL A ÉTÉ TUÉ PAR DES ACTES QUI N'ONT JAMAIS EU CONFIANCE EN LA DÉMOCRATIE. REGARDER AUJOURD'HUI, LA CORSE ET DEMANDEZ VOUS POURQUOI CET HOMME EST MORT: AUJOURD'HUI AURAI PU ÊTRE HIER. TAY

ÉRIGNAC UN HOMME SAUVAGEMENT ASSASSINÉ ALORS QUE IL ÉTAIT LÀ ET SANS DOUTE, IL A PAYER LES FRAIS DE CERTAINS MEMBRES QUI SE PRENAIENT POUR DES JUSTICIERS. MÊME SANS SA MORT, LES NATIONALISTES AURAIENT GAGNER LES ÉLECTIONS: MALHEUREUSE ÂME QUE CE PRÉFET DE LA RÉPUBLIQUE. TAY


Deux poèmes corses du XXIème siècle
avril 30, 2012
tags: poèmes, poésie, poétique

Source : Pour une littérature Corse

Ce sont deux poèmes écrits – en français pour le premier et en corse pour le second – par deux poètes corses appartenant à deux générations différentes , Jean-François Agostini et Marcu Biancarelli, et qui furent publiés en 2006 pour le premier et en 2002 pour le second.
Deux poèmes qui me semblent illustrer , chacun à leur manière, le fantasme universel et intemporel de la rencontre avec une belle et mystérieuse inconnue – la fascination du poète et/ou les jeux des regards – , largement célébré dans la littérature et dont on retrouve des échos plus prosaïques jusque dans les petites annonces de Libération…
Deux poèmes qui se déroulent dans un aéroport, lieu de transit intense, – preuve, s’il en était besoin, que la poésie insulaire sait intégrer des éléments de notre vie moderne – dans une sorte « d’entre- deux », un seuil magique hors du temps et de l’espace, où l’attente solitaire est propice à l’observation et à la rêverie, à une certaine disponibilité poétique.
Deux poèmes qu’il ma semblé également intéressant de rapprocher du fait de leur différence formelle témoignant de la variété de cette « production poétique » insulaire.

Ce fut donc ce poème savoureux découvert sur la toile – où je furetais après ma lecture de C’est ou de Jean-François Agostini – qui me remit d’emblée en mémoire un poème touchant de Marcu Biancarelli lu deux ans auparavant dans une Anthologie de la poésie corse prêtée par FXR Renucci (que je mis ensuite à contribution pour le retrouver ).

• Aéroport. Salle d’attente. Vol

—– AR1821.

Un poème s’assoit. Hautement

croisées : ses jambes – sans bas ni gêne.

Être son hôte oui être son hôte

une heure en l’air. De son regard ver-

tigineux ôter le dard et comme

un astronaute en lune de miel,

la désabeiller, puis—– voler vers…

Jean-François Agostini, publié en février 2006
(Note de l’animateur du blog : les tirets présents dans le texte sont en fait des blancs dans le texte original, la disposition des mots est importante chez Agostini, je n’arrive pas à lui rendre justice sur ce point, désolé).

J’aime la concision intense et lumineuse de ce poème, une sorte de flash fixant dans un même instantané une apparition se confondant avec le poème, comme si le regard et l’écriture poétique marchaient de pair. Et le poète ne se contente pas de jouer sur les mots à des fins ludiques, il les déshabille – désabeille – comme une femme, il saisit, au-delà de ces jambes croisées, l’ouverture, l’abîme d’un regard et ménage par ses césures ou ses blancs l’ accès à un ailleurs : ver-/vers …

Barcilona

Aeruportu du Barcilona…
Eru di passaghju
Cù una barba di trè ghjorna
È a pena à u cori.

I ramblas ùn li vidisti mai
Ma mancu avia vodda.
Eru postu à pusà, postu à aspittà
L’ori è l’ori, un aviò tricaticciu.

Ci fù ‘ssa donna bella è bruna
Un mantu subra ad idda
U so capeddu in manu
Chì si missi accantu à mè
È mi surusi.

T’aghju sempri in l’aeruporti
‘Ssa tencia d’addispiratu,
‘Ssi scarpona à i peda
È u mo saccu in coghju.
Una tirata chì mi faria passà
– par quidda ch’ùn sà –
Pà un avvinturieri.

Piacciu à i donni
In l’aeruporti.

Era taliana, o era spagnola
Una latina in partanza
Pà Vienna è u Centrauropa,
In partanza com’è tutti ‘ssi donni
Scruchjati trà dui avviò
Sempri in partanza.

Quattru paroli, dui surisa,
Mancu u tempu di sapè nudda
For’ di u disideriu
Putenti è fughjittivu
Chì duvia passà
Pà una stunda intesa
À traversu à i so ochja neri
È i mei senza culori.

A so bucca fù una chjama
In un filmu chì no fecimu
Cinqui minuti
U me corpu in u soiu
U smènticu di tuttu
I viti trà parèntesi
U tempu di coddaci
Quissa stodia difesa.

U disideriu palisatu
A verità sìmplicia
Pà u pocu tempu à sparta
Pà l’eternità à vena
Senza pudella sprima.

S’arrizzeti è partisti
I so anchi lighjeri
Troscia è si sintia :
Un ùltimu surisu
Unu sguardu finali
Fù tutti i donni à tempu
Innanzi di spariscia
Trà un addiu è l’altru.

——————–

Barcelone

Aéroport de Barcelone…
J’étais en transit
Avec une barbe de trois jours
Et le coeur lourd.

Je n’ai pas vu les Ramblas,
Je n’en avais même pas envie.
J’étais assis et j’attendais
Des heures entières un avion en retard.

Il y eut cette femme belle et brune
Elle avait un manteau
À la main un chapeau
Elle s’assit à côté de moi
Et me sourit.

Dans les aéroports j’ai toujours
Cette gueule de désespéré
Ces souliers aux pieds,
Et mon sac de cuir.
Une allure qui me ferait passer
– aux yeux d’une ignorante –
Pour un aventurier.

Je plais aux femmes
Dans les aéroports.

Etait-elle italienne ? Espagnole ?
Une latine en partance
Pour Vienne et l’Europe centrale.
En partance comme toutes ces femmes
Croisées entre deux avions
Toujours en partance.

Quelques mots, quelques sourires,
Pas le temps de savoir
Autre chose que le désir
Violent et fugitif
Qui devait passer
Une seconde intense
Dans ses yeux noirs
Et les miens sans couleur.

Sa bouche fut un appel.
Dans le film de cinq minutes
Qui se déroula dans nos têtes,
Mon corps dans le sien.
L’oubli de tout,
Nos vies entre parenthèse,
Le temps de recueillir
Cette histoire interdite.

Le désir mis à nu
La simple vérité,
Rien qu’un instant à partager
L’éternité à venir
Sans pouvoir l’exprimer.

Elle se leva et je partis,
Ses jambes étaient légères,
On la sentait humide
Un ultime sourire,
Un dernier regard,
Et elle fut toutes les femmes en une
Avant de disparaître
Entre deux adieux.

Parechji dimonia (Divers démons), Marcu Biancarelli (Albiana, 2002), traduction de FM Durazzo

Il s’agit d’un poème narratif au lyrisme personnel comportant plusieurs strophes. Un poème qui s’épanche, lui, comme un «filmu chi no fecimu cinqui minuti» et dont le sujet semble la vie amoureuse du poète, joies et peines données par une femme ou par les femmes, par «tutti i donni à tempu», réelles ou rêvées, venant du ciel ou de l’enfer, le héros ayant sans doute à lutter contre ses contradictions et ses propres démons (en référence au titre du recueil Parechii dimonia dont est tiré ce poème, et que, je le précise, je n’ai pas lu)…
Notre poète narrateur semble bien mal en point au début du texte avec «’Ssa tencia d’addispiratu», plutôt looser pathétique retournant chez lui «a pena à u cori» que «avvinturieri », pas vraiment un Don Juan car il a visiblement quelques problèmes pour plaire aux femmes:
«Piacciu à i donni
In l’aeruporti.»
et pour les retenir :
«In partanza com’è tutti ‘ssi donni /…Sempri in partanza».
C’est une rencontre à la fois réaliste et irréelle avec une femme dont le regard semble le faire renaître et qui, même si le poète semble se satisfaire de ce moment bref mais intense qui lui est donné, n’exclut pas le désir de savoir autre chose que «…u disideriu /Putenti è fughjittivu»…

Et pour terminer, revenons sur la fascination des deux poètes pour ces belles inconnues, en citant Baudelaire :

A une passante


La rue assourdissante autour de moi hurlait.

Longue, mince, en grand deuil, douleur majestueuse,
Une femme passa, d’une main fastueuse

Soulevant, balançant le feston et l’ourlet ;

Agile et noble, avec sa jambe de statue.
Moi, je buvais, crispé comme un extravagant,
Dans son œil, ciel livide où germe l’ouragan,
La douleur qui fascine et le plaisir qui tue.



Un éclair…puis la nuit ! – Fugitive beauté,
Dont le regard m’a fait soudain(ement) renaître, 

Ne te verrai-je plus que dans l’éternité ?



Ailleurs, bien loin d’ici ! trop tard ! jamais peut-être !
Car j’ignore où tu fuis, tu ne sais où je vais,

Ô toi que j’eusse aimé, ô toi qui le savais !

Baudelaire (1860, « Tableaux parisiens » 1861)

(Les Fleurs du mal)

Auteur du billet : Emmanuelle Caminade, animatrice du blog « L’or des livres ».

(Note de l’animateur du blog : Vous trouverez d’autres billets sur la poésie de Jean-François Agostini sur ce blog ainsi que sur « L’or des livres », ainsi que sur les livres de Marcu Biancarelli.)

https://poesiemuziketc.wordpress.com/2012/04/30/deux-poemes-corses-du-xxieme-siecle/

Summer '68
https://www.youtube.com/watch?v=zXUa_oWiE6Q

LE PRÉFET ÉRIGNAC A ÉTÉ ASSASSINÉ ET CE QUI ME RÉVOLTE ENCORE PLUS: IL A ÉTÉ TUÉ PAR DES ACTES QUI N'ONT JAMAIS EU CONFIANCE EN LA DÉMOCRATIE. REGARDER AUJOURD'HUI, LA CORSE ET DEMANDEZ VOUS POURQUOI CET HOMME EST MORT: AUJOURD'HUI AURAI PU ÊTRE HIER. TAY

ÉRIGNAC UN HOMME SAUVAGEMENT ASSASSINÉ ALORS QUE IL ÉTAIT LÀ ET SANS DOUTE, IL A PAYER LES FRAIS DE CERTAINS MEMBRES QUI SE PRENAIENT POUR DES JUSTICIERS. MÊME SANS SA MORT, LES NATIONALISTES AURAIENT GAGNER LES ÉLECTIONS: MALHEUREUSE ÂME QUE CE PRÉFET DE LA RÉPUBLIQUE. TAY

News | February 5, 2018
New NASA Space Sensors to Address Key Earth Questions

Why is the Arctic warming faster than the rest of the planet? Does mineral dust warm or cool the atmosphere? NASA has selected two new, creative research proposals to develop small, space-based instruments that will tackle these fundamental questions about our home planet and its environment. NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, California, is a key participant on both instruments.

The Polar Radiant Energy in the Far Infrared Experiment (PREFIRE) will fly a pair of small CubeSat satellites to probe a little-studied portion of the radiant energy emitted by Earth for clues about Arctic warming, sea ice loss and ice-sheet melting. Tristan L'Ecuyer of the University of Wisconsin, Madison, is the principal investigator.

The Earth Surface Mineral Dust Source Investigation (EMIT) will use a sensor mounted to the exterior of the International Space Station to determine the mineral composition ofnatural sources that produce dust aerosols around the world. By measuring in detail which minerals make up the dust, EMIT will help to answer the essential question of whether this type of aerosol warms or cools the atmosphere. Robert Green of JPL is the principal investigator.

These two instruments were competitively selected from 14 proposals considered under NASA's fourth Earth Venture Instrument opportunity. Earth Venture investigations are small, targeted science investigations that complement NASA's larger missions. The National Research Council recommended in 2007 that NASA undertake this type of regularly solicited, science-based, quick-turnaround project. The council's recently released decadal survey recommended the continuance of the program.

"PREFIRE and EMIT make innovative use of technologies first developed by NASA for planetary missions to address important, longstanding questions about Earth," said Michael Freilich, director of the Earth Science Division at NASA Headquarters in Washington.

The Arctic helps to regulate Earth's overall temperature by radiating back into space much of the excess energy from the Sun that is absorbed at lower latitudes. Current satellite instruments do not detect all of the wavelengths of this energy radiating from our planet. PREFIRE will fill in the current data gap at far-infrared wavelengths, collecting information that will help scientists diagnose the impact of this outgoing radiation on the Arctic region's energy balance.

PREFIRE will fly miniaturized thermal infrared spectrometers on two CubeSat satellites, each about the size of a loaf of bread. The sensors are based on technology previously flown on the Mars Climate Sounder, an instrument on NASA's Mars Reconnaissance Orbiter. The CubeSats will orbit Earth's poles to measure far-infrared emissions and how they change throughout the day and over seasons. The observations will allow scientists to assess how changes in thermal infrared emissions at the top of Earth's atmosphere are related to changes in cloud cover and surface conditions below, such as the amount of sea ice and meltwater on the surface of the ice.

The PREFIRE team brings together expertise in remote sensing, Earth system modeling and Arctic ice. JPL and the Space Dynamics Laboratory of North Logan, Utah, are mission partners. JPL is responsible for project management and is building and delivering the instrument. Brian Drouin of JPL is the deputy principal investigator, while JPL's Brian Kahn and Nicole-Jeanne Schlegel are co-investigators.

The composition of airborne dust particles is largely unknown, but it is a critical factor in determining whether mineral-based dust has a cooling or warming effect on the atmosphere. Scientists do not currently have a global inventory of the natural mineral sources of dust, and as a result the global impacts of dust on weather, atmospheric circulation and other aspects of Earth's environment are not well established.

EMIT's hyperspectral instrument will measure the different wavelengths of light emitted by minerals on the surface of deserts and other dust sources to determine their composition. The EMIT sensor is based in part on NASA's Moon Mineralogy Mapper instrument aboard the Indian Space Research Organization's Chandrayaan-1 spacecraft.

The EMIT team brings together broad expertise that covers mineral measurements, soil science, remote sensing of surface properties and Earth system modeling. The project's modeling component will use the data collected to advance our understanding of the role of atmospheric dust in Earth's climate and better predict how it can be expected to change in the future.

Earth Venture missions provide an innovative approach to address Earth science research with regular windows of opportunity to accommodate new scientific priorities. The missions are managed by NASA's Earth System Science Pathfinder program, located at NASA's Langley Research Center in Hampton, Virginia, for the agency's Science Mission Directorate.

The first Earth Venture instruments headed to space are preparing for launch within the next year. The Global Ecosystem Dynamics Investigation (GEDI) and the ECOsystem Spaceborne Thermal Radiometer Experiment on Space Station (ECOSTRESS) will measure the distributions, canopy heights and changes in global vegetation from the space station, providing insights into how forests and ecosystems are affected by changes in water availability and other environmental and human factors.

For more information about the Earth Venture program, visit:

https://essp.nasa.gov

NASA uses the vantage point of space to increase our understanding of our home planet, improve lives and safeguard our future. NASA develops new ways to observe and study Earth's interconnected natural systems with long-term data records. The agency freely shares this unique knowledge and works with institutions around the world to gain new insights into how our planet is changing.

For more information about NASA's Earth science activities, visit:

https://www.nasa.gov/earth

News Media Contact
Alan Buis
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California
818-354-0474
Alan.Buis@jpl.nasa.gov

Steve Cole
NASA Headquarters, Washington
202-358-0918
stephen.e.cole@nasa.gov

2018-023

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7054&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=earth20180205-1

SENTIMENTS DU
CITOYEN TIGNARD YANIS


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Mer 7 Fév à 9:50

Observing Biodiversity: One Cell at a Time,

https://www.nasa.gov/topics/earth/index.html

November 17, 2017

by Eric Lindstrom / Eastern Tropical Pacific Ocean /

Eric Lindstrom is Physical Oceanography Program Scientist at NASA Headquarters. For the last 20 years, his primary job has been supporting NASA satellite missions related to measuring physical characteristics of the ocean (principally, temperature, salinity, sea level, and winds) and supporting the oceanographers that generate knowledge from such data. He was recently aboard the Research Vessel (R/V) Roger Revelle in the Pacific Ocean as part of the Salinity Processes in the Upper Ocean Regional Study-2 (SPURS-2) field campaign. SPURS is undertaking oceanographic field experiments to further understand the essential role of the ocean in the global water cycle using a plethora of oceanographic equipment and technology, including salinity-sensing satellites, research cruises, floats, drifters, autonomous gliders and moorings.

What lives below us? This is a question that mariners have wondered for ages. We no longer think of the darker answers to this question—the sea monsters, the Kraken, the great whales. For most aboard, the thinking is akin to a fisherman’s—tuna, mahimahi, sharks. But for SPURS-2, Sophie Clayton is answering this question in terms of microscopic life, namely diverse phytoplankton (plant life) and zooplankton (animal life).

Sophie is an oceanographer interested in understanding how ocean currents at all scales shape the distribution and biodiversity of phytoplankton. She uses a combination of numerical models, large-scale data analysis, and targeted observations made at sea. Her Ph.D. in Physical Oceanography from the Massachusetts Institute of Technology/Woods Hole Oceanographic Institution Joint Program. Now she is a postdoctoral fellow at the University of Washington, working extensively with observations of phytoplankton distributions made using an Imaging FlowCytobot (IFCB) that analyzes discrete samples with video and a hyperspectral optical sensor for recording the continuous optical properties of the water.
Sophie Clayton collects a 4-liter bottle of seawater for filtering. Credit: NASA/Eric Lindstrom

An IFCB is an instrument that is used primarily to count cells, but it also can detect and record information on different properties of the cells that it counts. A water sample is channeled into a thin stream that is passed in front of a laser, and the scatter and fluorescence from each cell that passes along the stream is detected and recorded. In the IFCB, the camera is triggered to take a picture only when fluorescence over a threshold value is detected. This means that the instrument only takes pictures of cells that contain chlorophyll. The images are then stored for analysis back on shore. In addition to the images that are collected, we use the optical properties of the cells (fluorescence and scatter) in the analysis.

Sophie’s work is enabled by surface water collected from the salinity snake while we are underway or from bottle samples taken during Conductivity- Temperature-Depth (CTD) casts. Similar mosaics are made from surface water every 20 minutes. Overall, there will be close to 2,000 mosaics of cellular life to examine. Samples are also held for later DNA analysis.
There are always meticulous notes to keep about samples. Credit: NASA/Eric Lindstrom

Out here, for the most part, the plankton are actually most abundant below the surface at 40-70 meters depth. Deeper down, below the surface layer mixed by the wind, life has better access to the chemical nutrients of the deep sea while still having enough light for photosynthesis. Plant life thrives in a layer that best balances the light and nutrient requirements. Of course, the grazing microscopic animals follow this layer closely. So Sophie is keen to collect water from this layer during our CTD casts. She can tell where to sample by optical properties also measured on CTD casts.

Understanding plankton abundance and diversity is a core requirement for ocean climate science. Phytoplankton are responsible for about half of all photosynthetic production on the planet. (Land plants are also responsible for about half.) It makes them a key part of the carbon cycle on the planet. Over long periods, phytoplankton can remove carbon from the upper ocean and return it to sediment for long-term sequestration. Over hundreds of thousands of years, phytoplankton act to reverse the greenhouse effect caused by pulses of carbon dioxide injected into the atmosphere by volcanoes or humans.
Phytoplankton are extremely diverse, varying from photosynthesizing bacteria (cyanobacteria), to plant-like diatoms, to armor-plated coccolithophores (drawings not to scale). (Collage adapted from drawings and micrographs by Sally Bensusen, NASA EOS Project Science Office.)

In a prior blog, I wondered about the fate of life in the sea. What would become of that abundant life with the continued impacts of ocean acidification, industrial fishing, and plastics pollution? Science struggles to make any predictions. Oceanographers particularly, because of our close affinity and observation of the sea, hope that the assaults of society on the sea do not damage its inherent ability to stabilize and heal the rapid changes overtaking the planet. Our baseline understanding of the complex marine ecosystem is still quite primitive. The kind of “survey” work that Sophie is undertaking is absolutely necessary to further our understanding of the biogeography of the ocean and how it is changing. Let’s hope she has a successful career!

https://blogs.nasa.gov/earthexpeditions/2017/11/17/observing-biodiversity-one-cell-at-a-time/

AND

Title Kubik on Space Station
Released 07/02/2018 1:38 pm
Copyright NASA
Description

A miniaturised laboratory inside the orbital laboratory that is ESA’s Columbus module, this 40 cm cube has been one of its quiet scientific triumphs.

Kubik – from the Russian for cube – has been working aboard the International Space Station since before Columbus’ arrival in February 2008.

“Kubik hosts a wide range of life science experiments in weightlessness with minimal crew involvement,” explains Jutta Krause of the payload development team. “Research teams prepare their experiments and make use of existing or custom-built ‘experiment units’, which are each about the size of a box of pocket tissues.

“Once slotted into Kubik by an astronaut, they are automatically activated through internal electrical connections, running autonomously on a programmed timeline until they are finally retrieved for return to Earth.

“At the centre of the temperature-controlled Kubik is a centrifuge to simulate gravity, so double experiments can be run with one unit in microgravity plus an Earth-gravity control or intermediate gravity level – giving researchers insight into whether any results they observe might be related to weightlessness or some other environmental factor, such as space radiation.”

The challenge for researchers is to miniaturise their experiments to fit within the confines of these compact units, adds team member Janine Liedtke: “We aim to refurbish experiment units as much as possible, so in some cases teams can adapt a previously flown unit, or else we can tailor new units to their needs.

“Why fly biological samples in weightlessness? Because we know many biological systems are partially gravity-dependent, so by ‘taking away’ gravity researchers can gain broader insight into how they work.

“To give an idea, Kubik has over the years hosted samples of bacteria, fungi, human white blood cells and stem cells from bone marrow and umbilical cords, plant seedlings, and swimming tadpoles. A pending payload is designed to examine how microbial biofilms interact with rock surfaces across different gravity levels, from weightlessness to Mars and Earth gravity.”

Experiment times are limited because the samples are biological – part of the work is carefully planning the mission scenario. Even the hours needed for the ascent and descent of the experiment unit to and from Columbus are carefully accounted for, to ensure that they are back again within a couple of weeks of launch, depending on the sensitivity of the samples.

“We’ve been using the Soyuz, and now the SpaceX Dragon,” adds Jutta. “Typically, when one vehicle goes up another one comes down. This ensures that experiments can be up- and downloaded rapidly.

“A fixative is often added to an experiment at its conclusion, so researchers get to examine it as it was in microgravity. Additionally, units can be refrigerated during their return trip.”

Twelve experiments from ESA and national space agencies have so far been run in Kubik, with ESA planning seven more by the end of this decade. The facility is due to be upgraded with new electronics, to offer more features and keep it fully operational into its second decade.

Contact Jutta.Krause@esa.int for more information.
Id 389991

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2018/02/Kubik_on_Space_Station

Pink Floyd - Atom Heart Mother.
https://www.youtube.com/watch?v=Fku7hi5kI-c
Le prince de la brume, Syd Barrett.
Y'BECCA.
TAY

RAPPORT DE Y'BECCA
ET DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Mer 7 Fév à 9:55

News | February 6, 2018
NASA Tests Atomic Clock for Deep Space Navigation

In deep space, accurate timekeeping is vital to navigation, but many spacecraft lack precise timepieces on board. For 20 years, NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, California, has been perfecting a clock. It's not a wristwatch; not something you could buy at a store. It's the Deep Space Atomic Clock (DSAC), an instrument perfect for deep space exploration.

Currently, most missions rely on ground-based antennas paired with atomic clocks for navigation. Ground antennas send narrowly focused signals to spacecraft, which, in turn, return the signal. NASA uses the difference in time between sending a signal and receiving a response to calculate the spacecraft's location, velocity and path.

This method, though reliable, could be made much more efficient. For example, a ground station must wait for the spacecraft to return a signal, so a station can only track one spacecraft at a time. This requires spacecraft to wait for navigation commands from Earth rather than making those decisions on board and in real-time.

"Navigating in deep space requires measuring vast distances using our knowledge of how radio signals propagate in space," said Todd Ely of JPL, DSAC's principal investigator. "Navigating routinely requires distance measurements accurate to a meter or better. Since radio signals travel at the speed of light, that means we need to measure their time-of-flight to a precision of a few nanoseconds. Atomic clocks have done this routinely on the ground for decades. Doing this in space is what DSAC is all about."

The DSAC project aims to provide accurate onboard timekeeping for future NASA missions. Spacecraft using this new technology would no longer have to rely on two-way tracking. A spacecraft could use a signal sent from Earth to calculate position without returning the signal and waiting for commands from the ground, a process that can take hours. Timely location data and onboard control allow for more efficient operations, more precise maneuvering and adjustments to unexpected situations.

This paradigm shift enables spacecraft to focus on mission objectives rather than adjusting their position to point antennas earthward to close a link for two-way tracking.

Additionally, this innovation would allow ground stations to track multiple satellites at once near crowded areas like Mars. In certain scenarios, the accuracy of that tracking data would exceed traditional methods by a factor of five.

DSAC is an advanced prototype of a small, low-mass atomic clock based on mercury-ion trap technology. The atomic clocks at ground stations in NASA's Deep Space Network are about the size of a small refrigerator. DSAC is about the size of a four-slice toaster, and could be further miniaturized for future missions.

The DSAC test flight will take this technology from the laboratory to the space environment. While in orbit, the DSAC mission will use the navigation signals from U.S. GPS coupled with precise knowledge of GPS satellite orbits and clocks to confirm DSAC's performance. The demonstration should confirm that DSAC can maintain time accuracy to better than two nanoseconds (.000000002 seconds) over a day, with a goal of achieving 0.3 nanosecond accuracy.

Once DSAC has proved its mettle, future missions can use its technology enhancements. The clock promises increased tracking data quantity and improved tracking data quality. Coupling DSAC with onboard radio navigation could ensure that future exploration missions have the navigation data needed to traverse the solar system.

Technologies aboard DSAC could also improve GPS clock stability and, in turn, the service GPS provides to users worldwide. Ground-based test results have shown DSAC to be upwards of 50 times more stable than the atomic clocks currently flown on GPS. DSAC promises to be the most stable navigation space clock ever flown.

"We have lofty goals for improving deep space navigation and science using DSAC," said Ely. "It could have a real and immediate impact for everyone here on Earth if it's used to ensure the availability and continued performance of the GPS system."

DSAC is a partnership between NASA's Space Technology Mission Directorate and the Space Communications and Navigation program office, a program under the Human Exploration and Operations Mission Directorate. DSAC will launch in 2018 as a hosted payload on General Atomic's Orbital Test Bed spacecraft aboard the U.S. Air Force Space Technology Program (STP-2) mission.

For more information about DSAC, visit:

https://nasa.gov/mission_pages/tdm/clock

News Media Contact
Andrew Good
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-393-2433
andrew.c.good@jpl.nasa.gov

Written by Danny Baird
NASA's Goddard Space Flight Center, Greenbelt, Md.

2018-024

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7053&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=technology20180206-1

ET

L' Île de Cumberland est une île de l'océan Atlantique rattachée à l'archipel des Sea Islands. Elle se trouve au large de la Géorgie et dépend du comté de Camden (30°51′ N, 81°27′ O). Elle a 28 km de longueur et sa superficie est de 147.37 km², dont 68.19 km² de marais, d'estrans, et de criques submergées à marée haute. L'île est seulement desservie par une navette accostant dans la petite ville de Saint-Marys.
Orographie

L'essentiel de l'Île de Cumberland est rattaché à la réserve marine nationale du Cumberland Island National Seashore, bien qu'il s'y trouve quelques propriétés privées. Le parc est maintenu en zone naturelle.

Cumberland est une des îles de la barrière océanique de Géorgie, et celle qui offre la plus grande longueur de côte aux courants océaniques. Le parc national fixe une fréquentation maximale de visiteurs : soit de 300 visiteurs par jour, et les campeurs ne peuvent y passer que sept nuits.
Écosystèmes

L'île présente trois écosystèmes différents :

Le long de la côte ouest s'étendent des marais salins.
On peut y voir pousser des chênes battus par les vents et couverts de mousse, et des palmiers en lisière d'une forêt maritime dense.
La plage s'étire sur 27 km depuis le cap de Long Point au nord jusqu'au promontoire méridional qui fait face à Amelia Island en Floride. Tout au long de ce ruban de sable blanc, on peut observer des chevaux sauvages, des oiseaux et toute une faune variée. Ces plages sont également un site de ponte important pour les tortues Caouanne.

Un chalet traditionnel fait fonction d'écomusée, et évoque l'histoire de l'île et de ses habitants.
Histoire

L'Île de Cumberland est en réalité un ensemble de deux îles : la grande île proprement dite et Little Cumberland Island, qui y est connectée par un estran. Little Cumberland est une propriété privée et n'est donc pas, en principe, accessible au public.

Historiquement, l'Île de Cumberland appartenait à des particuliers, mais de larges portions ont été données à la National Park Foundation par des membres ou des héritiers de la famille Carnegie en 1971. D'autres terrains ont été acquis grâce à des dons de la Mellon Foundation et du Congrès américain, et en 1972 l'Île de Cumberland reçut le statut de rivage protégé. Un petit nombre de familles (principalement des descendants des premiers propriétaires) possèdent toujours une maison dans les parties ouest et nord de l'île, bien que très peu y séjournent toute l'année. Beaucoup ont fini par vendre leur propriété au National Park Service (NPS), en contrepartie d'un droit de visite à vie.

L'Île de Cumberland fut découverte par l'explorateur anglais John Davis. Au cours du XVIIe siècle, elle était rattachée à la Mission de Mocama de la Floride espagnole, et était le siège des villes de la mission espagnole San Pedro de Mocama.

Carte de la réserve marine nationale du Cumberland Island National Seashore
Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
Archipel Sea Islands
Localisation Océan Atlantique
Coordonnées 30° 51′ 04″ N, 81° 26′ 54″ O
Administration
État Géorgie
Comté Camden

Echoes - Pink Floyd.
https://www.youtube.com/watch?v=Vm0VBWnUhvU
Le prince de la brume, Syd Barrett.
Y'BECCA.
TAY

RAPPORT DE Y'BECCA
ET DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Mer 7 Fév à 10:29

Asteroid 2018 CB by Earth on Friday, Feb. 9, https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7055&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=asteroid20180206-1
Echoes- Pink Floyd.
https://www.youtube.com/watch?v=Vm0VBWnUhvU
Le récit est en tout cas une opération portant sur la durée,
un sortilège appliqué à l'écoulement du temps, qu'il contracte ou dilate.
Italo Calvino.
Y'BECCA.
TAY

Two small asteroids recently discovered by astronomers at the NASA-funded Catalina Sky Survey (CSS) near Tucson, Arizona, are safely passing by Earth within one lunar distance this week.

The first of this week's close-approaching asteroids -- discovered by CSS on Feb. 4 -- is designated asteroid 2018 CC. Its close approach to Earth came Tuesday (Feb. 6) at 12:10 p.m. PST (3:10 p.m. EST) at a distance of about 114,000 miles (184,000 kilometers). The asteroid is estimated to be between 50 and 100 feet (15 and 30 meters) in size.

Of potentially greater interest is asteroid 2018 CB,which will also pass closely by Earth on Friday, Feb. 9, at around 2:30 p.m. PST (5:30 p.m. EST), at a distance of about 39,000 miles (64,000 kilometers), which is less than one-fifth the distance of Earth to the Moon). The asteroid, which is estimated to be between 50 and 130 feet (15 and 40 meters) in size, was also discovered by CSS on Feb. 4.

"Although 2018 CB is quite small, it might well be larger than the asteroid that entered the atmosphere over Chelyabinsk, Russia, almost exactly five years ago, in 2013," said Paul Chodas, manager of the Center for Near-Earth Object Studies at NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, California. "Asteroids of this size do not often approach this close to our planet -- maybe only once or twice a year."

JPL hosts the Center for Near-Earth Object Studies for NASA's Near-Earth Object Observations Program, an element of the Planetary Defense Coordination Office within the agency's Science Mission Directorate.

More information about asteroids and near-Earth objects can be found at:

https://cneos.jpl.nasa.gov

https://www.jpl.nasa.gov/asteroidwatch

For more information about NASA's Planetary Defense Coordination Office, visit:

https://www.nasa.gov/planetarydefense

For asteroid and comet news and updates, follow AsteroidWatch on Twitter:

twitter.com/AsteroidWatch

News Media Contact
DC Agle
818-393-9011
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
agle@jpl.nasa.gov

2018-025

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7055&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=asteroid20180206-1

Le Tréport est une commune française, située dans le département de la Seine-Maritime en région Normandie.

Les habitants sont appelés les Tréportais.

Avec Eu et Mers-les-Bains, elle est l'une des trois principales villes de l'unité urbaine d'Eu qui fait entièrement partie de l'intercommunalité dénommée communauté de communes des Villes Sœurs.

Géographie

Située dans le nord du département et au bord de la Manche, la commune du Tréport possède une plage de galets au pied des falaises de craie et un port. La commune a pour origine l'estuaire de la Bresle, petit fleuve côtier, long de 68 à 72 kilomètres (selon les sources).

Station balnéaire, la commune dispose d'un casino, de restaurants et de brasseries.

Avec Eu et Mers-les-Bains, elle fait partie des « trois villes sœurs ».
Toponymie

Mentionné au XIe siècle sous les formes latinisées Ulteris portum et Ultris portum, d'un bas latin non attesté *Ultrensis portus « le port qui est au-delà », celui-ci se situant en aval de la ville d'Eu. La forme picarde le Troiport, parfois citée au Moyen Âge, ne s'est pas maintenue1.
Histoire
La ville fut desservie par un tramway électrique dès 1902. L'exploitation du Tramway d'Eu-Le Tréport-Mers cessa en 1934.
Article détaillé : Tramway d'Eu-Le Tréport-Mers.

L'abbaye Saint-Michel du Tréport, fondée en 1053 par les bénédictins, a disparu à la Révolution.

La vocation de station balnéaire du Tréport a débuté sous le règne de Louis-Philippe, quand la famille de ce souverain, résidant régulièrement à Eu, inaugura la mode des bains de mer. La grande bourgeoisie parisienne ne tarda pas à construire des villas sur le front de mer et à y mener une vie mondaine jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale. La plupart de ces villas ont été détruites lors des opérations militaires de 1944.

Le samedi 16 janvier 1943, trois gendarmes de la brigade d'Eu, sur ordre du préfet, viennent chercher Rachel, 10 ans (née le 5 novembre 1933 à Paris, dans le 12e arrondissement), juste après la récréation de l'après-midi au cours élémentaire de l'école de la rue Susanne dans la classe de madame Graville. Ils l'emmènent chez elle, 14 rue Alexandre-Papin et arrêteront sa mère, Victoria née Mitrani, sa grand-mère, Mme Mitrani Calo née Léon, 69 ans, invalide, et sa petite sœur Colette, 2 ans, née le 23 novembre 1940. Internées à la prison du Pollet à Dieppe puis transférées au camp de Drancy, elles seront déportées sans retour le 11 février 1943 vers Auschwitz par le convoi n° 47. Le père, Vitali Salmona, commerçant, avait été pris dans la rafle du 20 août 1941 à Paris, et déporté sans retour du camp de Drancy vers Auschwitz en juin 1942.

Un établissement scolaire du Tréport porte le nom de collège Rachel-Salmona.

La paix et la reconstruction ont ramené un retour du tourisme populaire et de la vie balnéaire.

Une huîtrière, où l'on dégustait des huîtres à la sortie même des bassins, se situait tout au bout de la jetée juste au- dessous des falaises, après l'ancien funiculaire. Lieu pittoresque et populaire, l'huîtrière ferma ses portes dans les années soixante-dix.
La gare du Tréport - Mers, ouverte le 12 mai 1872, permit l'accès des Parisiens à la station balnéaire et favorisa son développement.
On voit ici les voyageurs descendus d'un train de plaisir, avant la Première Guerre mondiale.
Politique et administration
Tendances politiques et résultats
Article connexe : Élections municipales de 2014 en Seine-Maritime.
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?
Liste des maires
Détail d'affiche pour une représentation théâtrale privée à la villa Bouchot, 1881 (coll. privée).
Liste des maires successifs Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1936 1940 Paul Danger Radical
1944 mars 1977 Louis Boisson SFIO
Radical
UDF Député (1962 → 1967)
Conseiller général du canton d'Eu (1945 → 1982)
mars 1977 1998 Jean Garraud PCF Conseiller général du canton d'Eu (1995 → 2008)
1998 janvier 20162 Alain Longuent PCF Retraité
Vice-président de la CC Bresle maritime (2014 → 2016)
Réélu pour le mandat 2014-20203,4
30 janvier 2016 en cours Laurent Jacques PCF Député suppléant
Démographie
Le Tréport - Le port, les quais et l'église Saint-Jacques.

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation5. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 20056.

En 2015, la commune comptait 4 935 habitantsNote 1, en diminution de 6,09 % par rapport à 2010 (Seine-Maritime : +0,48 %, France hors Mayotte : +2,44 %).
Évolution de la population [ modifier ] 1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
2 000 1 527 1 446 1 855 2 267 2 419 2 743 3 018 3 131
Évolution de la population [ modifier ], suite (1) 1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
3 291 3 698 3 711 3 840 3 819 4 215 4 467 4 569 4 748
Évolution de la population [ modifier ], suite (2) 1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
4 949 4 985 4 899 5 858 5 719 5 385 5 168 5 119 5 429
Évolution de la population [ modifier ], suite (3) 1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
6 136 6 328 6 816 6 455 6 227 5 900 5 719 5 255 4 935
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 19997 puis Insee à partir de 20068.)
Histogramme de l'évolution démographique
Économie

Le port départemental du Tréport a été construit sur l'embouchure de la Bresle, fleuve qui marque historiquement la limite entre la Normandie et la Picardie. Mers-les-Bains est donc sur la partie picarde de ce petit estuaire dont la partie sud fait fonction de port de pêche, de port de plaisance et de port de commerce (bois, argiles et phosphates essentiellement). Il est géré par la Chambre de commerce et d'industrie du Littoral normand-picard.

Bateau de pêche entrant dans le port du Tréport.

Un pêqueu (pêcheur) ravaudant ses filets près du nouveau funiculaire.

Croix sur le marché aux poissons.

Le Tréport était le siège de la Chambre de commerce et d'industrie du Tréport jusqu'en 2006. Elle gérait l’aérodrome du Tréport et son port. Elle est devenue une antenne de la Chambre de commerce et d'industrie Littoral Hauts-de-France .
Culture locale et patrimoine
Lieux et monuments
Les falaises du Tréport en fin d'après-midi.
Ville et plage du Tréport vus du tunnel du funiculaire.
L'ancien funiculaire du Tréport a été inauguré le 29 juin 1908. Après une longue interruption, il est remplacé par un nouveau matériel depuis 2006.
Maisons du Tréport, vues des Terrasses.

La halle aux poissons est accessible toute l'année aux particuliers.
L'église Saint-Jacques du Tréport date des XIVe et XVIe siècles, restaurée en 1699, monument historique.
Ateliers du verre à la flamme.
Chapelle Saint-Julien.
Kahlburg : galeries creusées dans les falaises pendant l'occupation nazie.
Musée contemporain de la poupée d'artiste. Inauguré en 1989.
Musée du vieux Tréport : ancien hôtel de ville, ancienne prison, porte voûtée du XVIe siècle ; musée d'histoire locale.
Le Tréport possède les plus hautes falaises de craie d'Europe culminant à 110 m[réf. souhaitée].
Le phare du Tréport, en bout de jetée.
Nouveau funiculaire (2006) reliant les quartiers bas de la ville au sommet des falaises.
Monument aux morts dû à Maxime Real del Sarte (1921).

Verreries d'Henri Scobart et de M. Desjonquères au Tréport9.

Le Tréport à la télévision

La série policière Les Témoins créée par Marc Herpoux et Hervé Hadmar et diffusée à partir du 18 mars 2015 sur France 2 avec Thierry Lhermitte et Marie Dompnier a pour cadre la ville du Tréport. De nombreuses scènes y sont tournées.

Tableaux représentant Le Tréport et ses environs
Le Tréport. L'heure du bain.

Jules Achille Noël : Arrivée d'une diligence au Tréport, 1878, 55,5 cm x 82,5 cm, Musée des beaux-arts de Quimper10.

Jules Noël : L'arrivée d'une diligence au Tréport (1878, Musée des beaux-arts de Quimper).

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Un tableau d'Eugène Isabey représente la visite officielle de la Reine Victoria au Tréport en 1843 à bord du yacht royal HMY Victoria and Albert.
Eugène Berthelon (1829-1916) : Ancienne jetée du Téport, un jour de tempête, hst, présentée au Salon des Artistes français de 1889. - 1898 Gros temps pendant les travaux de la jetée du Tréport, - Marée basse au Tréport, 1908 [archive].
L'heure du bain, 1882, peinture d'Évariste Carpentier qui séjourna au Tréport.

Falaise près du Tréport, toile d'Albert Huyot qui vint au Tréport en 1928.
Le Tréport est un thème important dans les œuvres de Frank-Will (qui eut un temps sa petite galerie sur le quai François-1er), de Jean Chapin et d'Alexandre Garbell qui y effectua de multiples séjours.

Personnalités liées à la commune

Paul Paray est un chef d'orchestre et compositeur français, né le 24 mai 1886 au Tréport et mort le 10 octobre 1979 à Monte-Carlo. Son père, sculpteur sur ivoire, remplit aussi les fonctions de maître de chapelle au Tréport. Paul Paray composa en hommage à sa ville natale sa symphonie n° 2, Le Tréport, (1936-1939).

Georges Onésime Choquart est un résistant français, né le 16 juin 1899 au Tréport et mort le 7 mai 1970 à Mers-les-Bains.

William Sheller mentionne Le Tréport dans sa chanson Photos-souvenirs.

L'écrivain Christian Morel de Sarcus séjournait, enfant, à l'Hôtel des Bains (aujourd'hui disparu).

Le chanteur Allan Vermeer chante Le Tréport dans la chanson du même nom, présente dans l'album Je vous ai attendue (2005, Marianne Mélodie / Sony BMG).
Héraldique
Article connexe : Armorial des communes de la Seine-Maritime.
Armes de Le Tréport


Les armes de la commune du Tréport se blasonnent ainsi :
D’azur aux deux navires de sable, équipés d’argent, pavillonnés de gueules, voguant sur une mer de sinople mouvant de la pointe, quittant la jetée du port d’argent, maçonnée de sable, sur laquelle un guetteur, aussi de sable, tient haut un pavillon de gueules, le tout accompagné au canton senestre du chef d’un croissant contourné d’or adextré d’une étoile du même 11. Devise : « sequanae inferioris ulterior portus ».
Voir aussi
Articles connexes

La Bresle Fairytale bookmark gold.png
Gare du Tréport - Mers
Tramway d'Eu-Le Tréport-Mers Fairytale bookmark silver light.png
Les deux autres « villes sœurs » : Eu et Mers-les-Bains
Liste des communes de la Seine-Maritime
La falaise en 1989 Bicentenaire de la Révolution

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Le Tréport, sur Wikimedia Commons Le Tréport, sur le Wiktionnaire

Site officiel du Tréport [archive]
Le Tréport sur le site de l'Institut géographique national
Office de tourisme le Tréport [archive]

Notes et références
Notes

↑ Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 3 h il y a 3 heures
LA BOURSE S'EFFONDRE ET ÇA FAIT DU BIEN: DIT MONSIEUR BRUNO LE MAIRE. JE DIS QUE C'EST UN PROBLÈME LORSQUE NOUS MANQUONS DE CONFIANCE: POUR SOIGNER LA BOURSE, MONSIEUR LE MAIRE PRÉCONISE LA SAIGNÉE; MOI, JE DIS REMÉMORONS NOUS LES SENS DU ZÉRO. TAY

IL EST DES ACTES QUI FAIT QUE UN AGRICULTEUR NE PEUT PLUS ÊTRE PORTER EN JURIDIQUE PARCE QUE SES VACHES FONT DES CRIS ET PARCE QUE SON COQ CHANTE: LES AGRICULTEURS ET LEURS DROITS DOIVENT ÊTRE MIEUX PROTÉGER ET QUE LA RURALITÉ PUISSE BÉNÉFICIER DE DROITS ADAPTÉS À SA SURVIE. TAY

AINSI,

7 February 2018

Quick access to space, high-speed data feed and a unique vantage point are the selling points of a new commercial venture on the International Space Station. Its name is Bartolomeo, and its versatile design allows for many mission types at competitive prices from next year.

The Space Station has been growing in size during the past 20 years, and so have the number of platforms dedicated to science in orbit. However, researchers and engineers are finding it harder to acquire slots for their experiments.

A decade after its launch, Europe’s Columbus laboratory makes room on the outside to a new platform that offers an affordable, quick and easy access to space.

Bartolomeo aims to attract new European users to the Station, including a community of start-ups and space entrepreneurs. As companies piggyback off existing Station resources to reduce cost, new commercial opportunities will arise.
Kibo science platform

Earth observation and telecommunications, exobiology and space weather research are areas of great demand that will benefit.

The Bartolomeo All-in-one Mission Service will provide end-to-end access for external payloads on the Station. It provides unobstructed view of Earth, direct control of the experiments from the ground and the possibility of retrieving samples.

Today, ESA and Airbus Defence and Space signed a commercial partnership that will make Bartolomeo a reality next year. While the European company funds the development and promotes commercialisation, ESA will support the launch, installation and operations.

This is the first time that a European commercial partnership is offering the opportunity to carry out science and demonstrate technology outside the Station.

The Bartolomeo platform, named after the younger brother of Christopher Columbus, will be mounted on the forward side of Columbus, 400 km above Earth. Users will enjoy a data downlink capacity of 10 Gbit/s – enough to download a high-definition movie within 30 seconds.
Dragon capture

The formula for payload size is flexible. Users can squeeze in as little as 5 kg by sharing the ride with other experiments, or have an entire slot of up to 450 kg at their disposal.

Bartolomeo offers 11 slots, and the waiting time from the moment a contract is signed and the ‘go for flight’ is one to two years – much shorter than the standard timeframe for experiments. The rental agreement in space is for a minimum of one year.

Bartolomeo is set for launch in 2019 on a SpaceX Dragon cargo ferry.

http://www.esa.int/Our_Activities/Human_Spaceflight/Columbus/All-in-one_service_for_the_Space_Station

RAPPORT DE Y'BECCA
ET DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Mer 7 Fév à 10:33

Les états généraux - Poéme d'André Breton

Dis ce qui est dessous parle

Dis ce qui commence

Et polis mes yeux qui accrochent à peine la lumière

Comme un fourré que scrute un chasseur somnambule

Polis mes yeux fais sauter cette capsule de marjolaine

Qui sert à me tromper sur les espèces du jour

Le jour si c'était lui

Quand passe sur les campagnes l'heure de traire

Descendrait-il si précipitamment ses degrés

Pour s'humilier devant la verticale d'étincelles

Qui saute de doigts en doigts entre les jeunes femmes

des fermes toujours sorcières
Polis mes yeux à ce fil superbe sans cesse renaissant

de sa rupture
Ne laisse que lui écarte ce qui est tavelé
Y compris au loin la grande rosace des batailles
Comme un filet qui s'égoutte sous le spasme des

poissons du couchant
Polis mes yeux polis-les à l'éclatante poussière de

tout ce qu'ils ont vu
Une épaule des boucles près d'un broc d'eau verte
Le matin



Dis ce qui est sous le matin sous le soir

Que j'aie enfin l'aperçu topographique de ces poches

extérieures aux éléments et aux règnes
Dont le système enfreint la distribution naïve des

êtres et des choses
Et prodigue au grand jour le secret de leurs affinités
De leur propension à s'éviter ou à s'étreindre
A l'image de ces courants
Qui se traversent sans se pénétrer sur les cartes

maritimes
Il est temps de mettre de côté les apparences individuelles d'autrefois
Si promptes à s'anéantir dans une seule châtaigne

de culs de mandrilles
D'où les hommes par légions prêts à donner leur vie Échangent un dernier regard avec les belles toutes

ensemble
Qu'emporte le pont d'hermine d'une cosse de fève
Mais polis mes yeux
A la lueur de toutes les enfances qui se mirent à la

fois dans une amande
Au plus profond de laquelle à des lieues et des lieues
S'éveille un feu de forge

Que rien n'inquiète l'oiseau qui chante entre les 8
De l'arbre des coups de fouet

André Breton




Naissance: 19 février 1896 Tinchebray, Orne, France
Décès: 28 septembre 1966 (à 70 ans) Paris, France

André Breton est un écrivain, poète, essayiste et théoricien du surréalisme, né à Tinchebray dans l'Orne, le 19 février 1896, mort à Paris le 28 septembre 1966.

Écrivain français né à Tinchebray (Orne) en 1896, mort à Paris en 1966. D'abord étudiant en médecine, il se tourne peu à peu vers la poésie. Il fréquente Apollinaire, Aragon, Éluard, lit Freud et Lautréamont, et s'affirme comme le théoricien du mouvement surréaliste. Il proclame alors sa volonté de rompre avec le passé et de renouveler les moyens d'expression : exploration du subconscient, du rêve, écriture automatique, etc. Politiquement, il opte pour le communisme (1927). Pendant la Seconde Guerre mondiale, il s'exile aux États-Unis (1941) et ne rentre qu'en 1947. Il est l'auteur du Manifeste du surréalisme ( 1924), de Clair de Terre (1924), de Nadja (1928), de L'Amour fou (1937)...

Il est connu, en particulier, pour ses livres Nadja, L'Amour fou, et les différents Manifestes du surréalisme. Son rôle de chef de file du mouvement surréaliste, et l'importance de son œuvre critique et théorique en matière d'écriture et d'arts plastiques, en font une figure majeure de l'art et de la littérature au XXe siècle.

TIGNARD YANIS
@TIGNARDYANIS

la mémoire et le peuple - memory and the people - la memoria and el pueblo - Gedächtnis und die Menschen -

Pierre Mendés France, Pierre Messmer, Dieu et Y'becca.
RÉACTION FACE AUX CATACLYSMES: LA LIBERTÉ ET LA SOLIDARITÉ.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t188-pierre-mendes-france-pierre-messmer-dieu-et-y-becca
LA SITUATION ET LA GÉOGRAPHIE.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t353-la-situation-et-la-geographie
Y'BECCA.
CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY La chouette effraie.

Rester dans le regard et être une circonstance de la réalité. C'est toi qui est venu vers moi, et malgré ma méfiance, nous avons sympathisé. Ce nouveau siècle est une confirmation de tous ce que nous avons observé et dans l'infini, j'ai trouvé la source du refuge: Le mouvement des sables, la tempérance du phare et la certitude de la responsabilité ou les réalités et les réactions. Écrit du Citoyen Tignard Yanis.

News | January 17, 2018
Cassini Finds Saturn Moon Has 'Sea Level' Like Earth.

Saturn's moon Titan may be nearly a billion miles away from Earth, but a recently published paper based on data from NASA's Cassini spacecraft reveals a new way this distant world and our own are eerily similar. Just as the surface of oceans on Earth lies at an average elevation that we call "sea level," Titan's seas also lie at an average elevation.

This is the latest finding that shows remarkable similarities between Earth and Titan, the only other world we know of in our solar system that has stable liquid on its surface. The twist at Titan is that its lakes and seas are filled with hydrocarbons rather than liquid water, and water ice overlain by a layer of solid organic material serves as the bedrock surrounding these lakes and seas.

The new paper, led by Alex Hayes at Cornell University in Ithaca, New York, and published in the journal Geophysical Research Letters, finds that Titan's seas follow a constant elevation relative to Titan's gravitational pull -- just like Earth's oceans. Smaller lakes on Titan, it turns out, appear at elevations several hundred feet, or meters, higher than Titan's sea level. Lakes at high elevation are commonly found on Earth. The highest lake navigable by large ships, Lake Titicaca, is over 12,000 feet [3,700 meters] above sea level.

The new study suggests that elevation is important because Titan's liquid bodies appear to be connected under the surface in something akin to an aquifer system at Earth. Hydrocarbons appear to be flowing underneath Titan's surface similar to the way water flows through underground porous rock or gravel on Earth, so that nearby lakes communicate with each other and share a common liquid level.

The paper was based on data obtained by Cassini's radar instrument until just months before the spacecraft burned up in the Saturn atmosphere last year. It also used a new topographical map published in the same issue of Geophysical Research Letters.

For more details on the two papers, visit:

https://news.cornell.edu/stories/2018/01/saturns-moon-titan-sports-earth-features

The Cassini-Huygens mission is a cooperative project of NASA, ESA (European Space Agency) and the Italian Space Agency. NASA's Jet Propulsion Laboratory, a division of Caltech in Pasadena, manages the mission for NASA's Science Mission Directorate, Washington. JPL designed, developed and assembled the Cassini orbiter. The radar instrument was built by JPL and the Italian Space Agency, working with team members from the U.S. and several European countries.

More information about Cassini:

https://www.nasa.gov/cassini

https://saturn.jpl.nasa.gov

News Media Contact
Jia-Rui Cook
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-354-0724
jccook@jpl.nasa.gov

2018-010

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7040&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=cassini20180117

L'entolome de Hochstetter (Entoloma hochstetteri) est une espèce de champignons trouvée en Nouvelle-Zélande et en Inde. Ce petit champignon est entièrement de couleur bleue, tandis que les lames ont une teinte légèrement rougeâtre due aux spores. La coloration bleue est due à la présence de trois pigments de type azulène. Entoloma hochstetteri n'est pas comestible, mais on ne sait pas s'il est ou non toxique.

Cette espèce a été l'un des six champignons indigènes émis dans une série de timbres sur les champignons en Nouvelle-Zélande en 2002. On le voit également au verso du billet de 50 $ émis par la Banque de Nouvelle-Zélande en 1990.

Taxonomie

L'espèce a été décrite comme Hygrophorus hochstetteri en 1866 par Reichardt, avant de recevoir son nom binomial actuel en 1962 par Stevenson. Il doit son nom au naturaliste allemand Ferdinand von Hochstetter.
Description

Entoloma hochstetteri a une fructification épigée qui peut être trouvée parmi la mousse oula litière de feuilles. Le chapeau peut atteindre jusqu'à 4 cm de diamètre et de forme conique. Le chapeau est de couleur bleu-indigo avec une teinte verte et est fibreux. Le bord du chapeau est strié et roulé vers l'intérieur. L'attache des lames au pied est adnée ou échancrée, les lames sont larges 3-5 mm, pour l'essentiel de même couleur que le chapeau, parfois avec une teinte jaune. Le stipe est cylindrique, pouvant atteindre 5 cm de longueur pour 0,5 cm de diamètre, fibreux. L'impression de spores est de couleur rouge-rose. Les spores font 9,9-13,2 sur 11,8-13,2 µm, sont tétraédriques, hyalines, lisses et à parois minces. Les basides font 35,2-44,2 sur 8,8-13,2 µm, sont en forme de massue, hyalines et ont deux ou quatre stérigmates.
Distribution

E. hochstetteri pousse dans les forêts des régions occidentales à la fois des îles du Nord et du Sud de la Nouvelle-Zélande, où il est associé aux espèces Nothofagus et Podocarpus. Il a également été trouvé en Inde.
Références

Sur les autres projets Wikimedia :

  Entoloma hochstetteri, sur Wikimedia Commons Entoloma hochstetteri, sur Wikispecies

  Référence Index Fungorum : Entoloma hochstetteri [archive] (en) (+ MycoBank [archive])
  Référence Société mycologique de France : bibliographie sur Entoloma hochsteterri [archive] (fr)

Classification Règne Fungi
Division Basidiomycota
Classe Agaricomycetes
Sous-classe Agaricomycetidae
Ordre Agaricales
Famille Entolomataceae
Genre Entoloma

Nom binominal
Entoloma hochstetteri
(Reichardt) G. Stev. (1962)

RAPPORT DE Y'BECCA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Jeu 8 Fév à 3:48

Pink Floyd "Us And Them" album "The Dark Side Of The Moon" 1973 https://www.youtube.com/watch?v=deU_uwlNpOo
https://www.youtube.com/watch?v=s_Yayz5o-l0
Il est dur de nier, surtout des œuvres nobles. Mais toute affirmation profonde nécessite une négation profonde.
Le Coq et l'Arlequin - Jean Cocteau.
Y'BECCA.
TAY

Il pouvait pleuvoir ; ailleurs écrire l'attendait, promesse d'une affirmation souveraine. Comme si ses mots, de lui, étaient un talisman qui valait tous les diamants, vendus.
Marguerite duras, une jouissance à en mourir - Olympia Alberti.


En dépit de toutes les affirmations contraires du Conseil fédéral des milliers de personnes continuent mois après mois d'immigrer dans notre pays sur la base de la libre circulation des personnes avec l'UE. Dans la campagne de votation, on avait promis de faire usage de la clause guillotine en des périodes économiquement difficiles et de réguler de la sorte à nouveau passagèrement l'immigration. Mais le Conseil fédéral se prosterne devant l'UE.
« le marché suisse de l'emploi ne supporte plus la libre circulation des personnes. », lukas reimann, bulletin de l'asin, mai 2010, p. 6 - Lukas Reimann



Longtemps déjà avant que je fusse moi-même conscient de toute l’extension philosophique qui s’élaborait lentement à partir des premiers travaux fondamentaux de Freud, l’attitude forte, moralement inébranlable de ce homme extraordinaire m’avait déjà gagné à lui. Je voyais enfin en lui un gomme de science tel qu’un jeune être aurait pu se le donner en exemple dans ses rêves, prudent dans toutes ses affirmation dans toutes ses affirmations tant qu’il n’avait pas la preuve ultime et une certitude absolue, mais inébranlable face à la résistance du monde entier dès qu’une hypothèse s’était transformée pour lui en évidence valable, une homme modeste comme aucun autre quant à sa personne, mais résolu à combattre pur chacun des articles de sa doctrine et fidèle jusqu’à la mort à la vérité immanente qu’il défendait dans ce qu’il avait découvert. On ne pouvait pas imaginer un être plus intrépide d’esprit.
Le Monde d'hier - Stefan Zweig



La science suppose l'utilisation d'une terminologie réfléchie, précise, qui ne laisse place à aucune ambiguïté. L'idéologie suppose au contraire l'utilisation de termes insensés, vagues, équivoques. La terminologie scientifique n'a pas besoin d'être analysée, interprétée. La phraséologie idéologique doit-être commentée, comparée, repensée. Les affirmations scientifiques supposent qu'on puisse à tout moment les confirmer, les réfuter, voire même dans le cas extrêmes, reconnaître leur caractère insoluble. L'absurdité des propositions idéologiques fait qu'on ne peut ni les réfuter ni les confirmer.
Le communisme comme realite, alexandre zinoviev (trad. jacque michaut), édition julliard/l'age d'homme, 1981 (isbn 2-260-00252-Cool, partie ideologie et science, p. 285 - pensee ideologique et pensee scientifique - Alexandre Zinoviev



La foi cette affirmation passionnée et stupide de l'absurde
Dieu et l'etat - Mikhaïl Bakounine



Pour une société imprégnée d'une religion qui prêche l'amour du prochain, l'attitude dominatrice de l'Angleterre coloniale peut poser problème Voici qu'un scientifique affirme que l'amélioration de chaque espèce, le passage d'une espèce à une autre plus évoluée ne peut survenir que par l'élimination des moins aptes, et par la victoire de ceux qui ont reçu un meilleur patrimoine il ne s'agit pas d'une loi imaginée par l'Homme mais d'une loi de la Nature cette affirmation justifie un comportement de compétition, si brutal qu'il puisse paraître.
Eloge de la difference, albert jacquard, édition points sciences, 1978, p. 123 - eloge de la difference, 1978 - Albert Jacquard



Ce que tu portes dans ton cœur ne me regarde pas. Ce que tu portes à l’extérieur est une affirmation publique à l'intention des tiers, et par conséquent, ça me regarde. J'ai le droit d'approuver comme de désapprouver. J'ai le droit d'être réconforté, comme j'ai le droit d'être mal à l'aise.
Les désorientés de Amin Maalouf - Amin Maalouf



L’humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l’homme sur ce qui lui arrive. Certains de mes amis , qui en sont totalement dépourvus, s’attristent de me voir, dans mes écrits, dans mes propos, tourner contre moi-même cette arme essentielle.
La Promesse de l'aube de Romain Gary - Romain Gary



L'individu s'affirme le plus, et sous sa forme la plus abstraite, là où le signe de son affirmation est le plus stéréotypé. Pourquoi ? Ce que l'individu affirme là n'est pas la richesse de sa vie psychologique, son inventivité, ses ressources ; c'est sa pure indépendance, le pouvoir nu de dire oui ou non, de désirer ou de repousser.
Un à un - Pierre Pachet



L'ironie veut dire : aucune des affirmations qu'on trouve dans un roman ne peut être prise isolement, chacune d'elle se trouve dans une confrontation complexe et contradictoire avec d'autres affirmations, d'autres situations, d'autres gestes, d'autres idées, d'autres événements. Seule une lecture lente, deux fois, plusieurs fois répétée, fera ressortir tous les rapports ironiques a l'intérieur du roman sans lesquels le roman restera incompris.
Les testaments trahis - Milan Kundera



L'innocent sera-t-il plus éloquent, moins troublé que le coupable ? Allons donc ! Dès qu'il sent qu'on ne le croit pas, il pourra se troubler d'autant plus qu'il est moins coupable. Il outrera ses affirmations ; ses protestations paraîtront de plus en plus déplaisantes ; il perdra pied.
André Gide, Souvenirs de la cour d'assises, 1914 - Gide



Le samedi est terrible, le dimanche terrifiant, le lundi apporte le soulagement. Tout le reste est une affirmation stupide et malveillante. Le samedi, l'orage se prépare, le dimanche il éclate, le lundi, le calme est revenu. L'homme n'aime pas la liberté, tout le reste est mensonge, il ne sait rien faire de la liberté.
La cave de Thomas Bernhard - Thomas Bernhard



Que l'homme soit la plus noble des créatures, voilà qui se laisse aussi prouver par le fait qu'aucune autre ne lui a contesté cette affirmation.
Le Miroir de l'âme (1773-1775), Lichtenberg (trad. Charles Le Blanc), éd. José Corti, coll. Domaine Romantique, 1997, p. 21 - Georg Christoph Lichtenberg



Dans le mariage, le mari et la femme se vendent vertueusement ; et de même qu'en grammaire, deux négations valent une affirmation, on peut dire qu'en négoce conjugal, deux prostitutions valent une vertu.
Théorie de l'unité universelle - Charles Fourier



Le don est d’abord une affirmation de pouvoir. Montre-moi ce que tu donnes, je dirai ta puissance.
La Confession de Massoud - Olivier Weber



L'enfant est innocence et oubli, un renouveau et un jeu, une roue qui roule sur elle-même, un premier mouvement, une sainte affirmation.
Ainsi parlait Zarathoustra - Friedrich Wilhelm Nietzsche



C’est dans l’abnégation que chaque affirmation s’achève. Tout ce que tu résignes en toi prendra vie. Tout ce qui cherche à s’affirmer se nie ; tout ce qui se renonce s’affirme. La possession parfaite ne se prouve que par le don. Tout ce que tu ne sais pas donner te possède. Sans sacrifice il n’est pas de résurrection. Rien ne s’épanouit que par offrande. Ce que tu prétends protéger en toi s’atrophie.
Les Nouvelles Nourritures - André Gide



La connaissance, poussée jusqu’au bout, peut être dangereuse, et malsaine, parce que la vie est supportable uniquement parce qu’on ne va pas jusqu’au bout. Une entreprise n’est possible que si on a un minimum d’illusions. La lucidité complète, c’est le néant. Je ne suis pas nihiliste, je ne suis rien, vous savez. C’est difficile à dire. Je suis sûrement un négateur, mais même la négation, ce n’est pas une négation abstraite, un exercice ; c’est une négation qui est viscérale, qui est donc affirmation, malgré tout, c’est une explosion. Est-ce qu’une gifle est une négation ? Donner une gifle, c’est une affirmation. Ce que je fais, ce sont des négations qui sont des gifles, donc des affirmations.
E.M. Cioran dans "Un siècle d''écrivains" Film de Patrice Bollon Réalisé par Bernard Jourdain - Emil Cioran



Il existe deux espèces de discrétions: discrétion active et discrétion négative. La discrétion négative est celle des sots qui emploient le silence , la négation , l'air renfrogné , la discrétion des portes fermées, véritable impuissance! La discrétion active procède par affirmation.
La comédie humaine de Balzac - Honoré de Balzac

AINSI,

Quelle est la différence entre le caractère et la personnalité ?

"Je crois que c’est un souci de caractère, ou de personnalité…" "Mais au fait, c’est quoi la différence ?" En discutant avec un ami, j’ai réalisé à quel point ces deux mots sont utilisés comme synonymes interchangeables alors que leur signification n’est pas la même. Pour essayer d’y voir plus clair, j’ai posé la question à Michel Hansenne, directeur du service de psychologie de la personnalité et des différences individuelles à l’université de Liège.

Il explique : "En psychologie on emploie le terme personnalité, car le caractère a souvent une connotation négative." Ce n’est pas pour rien qu’on parle de "mauvais caractère" et pas de "mauvaise personnalité". En effet, dans leur étude (pdf) de 2006 intitulée "Personnalité, caractère et tempérament : la structure translinguistique des traits", les chercheurs Gérard Saucier et Lewis Goldberg partent du même constat : "Avec le temps, la psychologie de la personnalité a laissé le terme 'caractère' tomber en désuétude, mais certains chercheurs continuent d’évaluer l’idée selon laquelle les dimensions du caractère sont moins héritables et plus fondées sur la maturation que celles attribuées au tempérament."
Manifester ses traits de caractère

C’est d’ailleurs le même auteur, Goldberg, qui a remis au goût du jour la théorie des Big Five, les cinq traits centraux de la personnalité qui constituent un repère de base : ouverture d’esprit, consciencieusité, extraversion, agréabilité et névrotisme. "La personnalité est la manière dont on se comporte, pense et décode la réalité de manière habituelle dans différents contextes. Elle se définit par des traits de personnalité, comme la chaleur, la sympathie, la sociabilité, la tolérance, l’inquiétude, la recherche de sensation, traits pour lesquels il existe de nombreuses différences entre les personnes, chacun pouvant se situer sur tous ces traits", continue Michel Hansenne.

En gros, si le terme caractère était utilisé par les psychologues, il constituerait la partie cachée de l’iceberg, tandis que la personnalité serait la partie à l’extérieur. Sur le dictionnaire Larousse, le caractère est défini en tant qu’ensemble des dispositions affectives constantes selon lesquelles un sujet réagit à son milieu, et qui composent sa personnalité. En génétique d’ailleurs, ces caractéristiques individuelles se transmettent de manière héréditaire. La personnalité, elle, serait une manifestation concrète, dans les comportements, de ces traits.

DONC,

Tempérament et caractère
Par Lanutrition.fr Publié le 27/02/2008 Mis à jour le 17/02/2017
La personnalité est le résultat de l’interaction de deux grands domaines : le tempérament et le caractère.



En psychologie, on considère classiquement que la personnalité est le résultat de l’interaction de deux grands domaines : le tempérament et le caractère. Le tempérament est l’ensemble des réponses automatiques aux stimulations émotionnelles qui forgent les habitudes. D’origine plutôt héréditaire, il manifeste une bonne stabilité de l’enfance à l’âge adulte. Le caractère, à l’inverse est plutôt influencé par l’apprentissage socioculturel et mûrit par étapes jusqu’à l’âge adulte. Il reflète l’idée que nous nous faisons de nous-même et des autres, idée qui influence nos intentions et nos attitudes volontaires.


Différences entre tempérament et caractère

Apprentissage


Tempérament


Caractère

Forme d’apprentissage


automatique


intentionnelle

Systèmes cérébraux


système limbique


néocortex

Influences


Génétique


40%-60%


10%-15%

Environnement familial


0


30-35%

Environnement non-familial


40%-60%


40%-60%

Sur la base de travaux en génétique du comportement, neurobiologie et psychiatrie, Cloninger a avancé en 1994 l’idée que le tempérament est constitué de 3 à 4 traits indépendants dont les principaux sont la recherche de la nouveauté, l’évitement de la souffrance, le besoin de récompense. Le caractère est constitué de 4 traits indépendants : l’autonomie, la coopérativité, la stabilité affective, la transcendance du soi. Les questionnaires psychiatriques, voire l’analyse de marqueurs biologiques conduisent à un profil particulier de tempérament, lui-même associé à un profil particulier de caractère. L’ensemble constitue la personnalité individuelle.

https://www.lanutrition.fr/bien-etre/epanouissement/psychobiologie/temperament-et-caractere

RAPPORT DE
Y'BECCA

Les psychologues ont abandonné le terme "caractère", au profit de "personnalité", à cause de sa connotation négative. Mais ces deux mots ne veulent pas dire la même chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Jeu 8 Fév à 10:59

LE LOUP RUMINE SON EXIL ET PARTICIPE AUX MOUVEMENTS
DE MARÉES QUE PROVOQUE LA NATURE. DANS CES MALHEURS,
IL Y RENCONTRE DES LYNX ET DES OURS AVANT QUE CEUX QUI
LE POURCHASSENT NE RETROUVENT SA TRACE.

DANS SA COMPLAINTE SUR LA PERSONNE, IL Y TROUVE DES
GIBIERS PRISONNIERS DES PIÈGES QU'ON TENDU LES HUMAINS.
LAISSANT PLACE AUX PITIÉS, IL DÉVORE TOUT COMME PARFOIS,
IL PASSE SON CHEMIN POUR FAIRE PLACE AUX OUBLIS
SUR SON EXISTENCE.

JUSQU'AUX JOURS, DE CES RENCONTRES AVEC LE BOITEUX,
CELUI QUI POSSÈDE TROIS PATTES ET QUI A PALLIER
SON HABILITE EN RUSE, IL VINT CETTE CONVERSATION.

" BONJOUR, RENARD." DIT LE LOUP
" HEUREUX DE VOUS REVOIR, FILS DE FENRIR." DIT LE RENARD.
" MON ÉLOGE N'A D'ÉGALE QUE MA MALADRESSE MAIS JE PORTE
UN ADMIRATION SUR VOTRE INFIRMITÉ ET SUR LA RUSE AUQUEL
VOTRE INTELLIGENCE A SU DONNER AU SOUVENIR, UNE RÉELLE PRÉSENCE." RÉPONDS LE LOUP

" DANS LE CONTEXTE DU SOIN, JE TROUVE MA PLACE AUX FOINS
ET LES CLOCHES SONT MON SIGNAL; MAIS, MON AMI DANS UN TEL EXIL,
TU SAIS FAIRE PREUVE DE PRÉVOYANCE ET DE MALICE.": SOURIT LE RENARD

" MON COTÉ ANIMAL, TELLE UNE LIONNE PORTANT SES ORPHELINS
DEVANT L'IMMENSITÉ DE LA SURVIE." RÉPONDS LE LOUP


" LOUP, JE N'AI PAS DE PLACE EN MON TERRIER QUI EST FORTERESSE
POUR CELUI QUI LE CONNAIS ET QUI SE RÉVÈLE ÊTRE UNE PRISON
POUR CELUI QUE J'INVITE." DIT LE RENARD

" TOUJOURS AUSSI, MÉFIANT DES BELETTES, FURETS ET HERMINES."
REPONDS LE LOUP

" TOUT COMME DE L'HOMME ET DES RATS, VOUS L’ÊTES,
MON TENDRE COUSIN.": GÉMIT LE RENARD

LE LOUP SE METS AUX GRANDS RIRES ET SIGNALE SA PRÉSENCE
AUX AGNEAUX.

" JE NE PRENDS PAS ASPECTS SUR LES SOURCES CAR ÉCONDUIT
CONSCIENCE POUR L'HOMME ET SES BREBIS." DIT LE LOUP

" CES FEMMES, MAÎTRE LOUP."

" NON, FRÈRE LOUP, EN HIVER, ON DIT CES BREBIS; C'EST
CASANOVA QUI ME L'APPRIT.": AJOUTE LE LOUP

" AH CASANOVA, DES TERMES CHEVALERESQUES
SUR LA COMPAGNIE.": RICANE LE RENARD

" JE DOIS VOUS QUITTER CAR LES AGNEAUX DOIVENT
GÉMIR ET QUE VOULEZ VOUS VOTRE COMPAGNIE EST TRÈS
AGRÉABLEE EN TOUTES SAISONS.": RÉTORQUE LE LOUP.

AVEC CES DEUX PATTES POSTÉRIEURS, LE RENARD SE METS SUR
DEUX PATTES ET MONTRE SON INFIRMITÉ EN GUISE D'AMITIÉ
ET LE LOUP LUI FAIT RÉVÉRENCE TEL SI CELUI CI ÉTAIT SON
SEIGNEUR.

" SI VOUS LE VOYEZ, DITES LUI BONJOUR, MAÏTRE LOUP."

" AH CASANOVA, FRÈRE RENARD."

LE RENARD RIT ET AJOUTE:

" NON. PAS CE MASCULIN, JE VOUS PARLE DE LA CHOUETTE."

" PAR L'ACADÉMIE FRANÇAISE, JE SALUERAI LA CHOUETTE
QUI EST UN TERME DE COUPLE, DE MASCULIN ET DE FÉMININ.":
RÉPONDS LE LOUP.

" VOUS AVEZ RETENU MES COURS, FILS DE FENRIR." DIT LE RENARD

" OUI, GANDALF. FILS DES FABLES ET ENFANTS DES CONTES DES RENARDS."

LE LOUP POUSSE UN HURLEMENT CIEL ET RAJOUTE:

" PARTEZ EN TOUTE PAIX, C'EST MOI QU'ILS VONT CHERCHER EN CET INSTANT.
SOYEZ PRUDENT."

LE RENARD FAIT UN CLIN D’ŒIL ET REPART SUR CES TROIS PATTES.


FABLES
DU CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Ven 9 Fév à 3:05

La Terre est une bulle, la relativité des mots et la prégnance des faits.

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 11 il y a 11 heures
CHRISTOPHE COLOMB N'A JAMAIS VOULU PROUVER L'EXISTENCE DE L'AMÉRIQUE MAIS IL VOULAIT DÉMONTRER QUE LA TERRE ÉTAIT RONDE EN ACCOSTANT AUX INDES ORIENTALES PAR L'OUEST PROUVANT AINSI QUE LA TERRE N'ÉTAIT PAS PLATE COMME ON LE CROYAIT À SON ÉPOQUE. TAY

8 February 2018
The Red Planet’s low gravity and lack of magnetic field makes its outermost atmosphere an easy target to be swept away by the solar wind, but new evidence from ESA’s Mars Express spacecraft shows that the Sun’s radiation may play a surprising role in its escape.

Why the atmospheres of the rocky planets in the inner Solar System evolved so differently over 4.6 billion years is key to understanding what makes a planet habitable. While Earth is a life-rich water-world, our smaller neighbour Mars lost much of its atmosphere early in its history, transforming from a warm and wet environment to the cold and arid plains that we observe today. By contrast, Earth’s other neighbour Venus, which although inhospitable today is comparable in size to our own planet, and has a dense atmosphere.

One way that is often thought to help protect a planet’s atmosphere is through an internally generated magnetic field, such as at Earth. The magnetic field deflects charged particles of the solar wind as they stream away from the Sun, carving out a protective ‘bubble’ – the magnetosphere – around the planet.

At Mars and Venus, which don’t generate an internal magnetic field, the main obstacle to the solar wind is the upper atmosphere, or ionosphere. Just as on Earth, solar ultraviolet radiation separates electrons from the atoms and molecules in this region, creating a region of electrically charged – ionised – gas: the ionosphere. At Mars and Venus this ionised layer interacts directly with the solar wind and its magnetic field to create an induced magnetosphere, which acts to slow and divert the solar wind around the planet.

For 14 years, ESA’s Mars Express has been looking at charged ions, such as oxygen and carbon dioxide, flowing out to space in order to better understand the rate at which the atmosphere is escaping the planet.


Ion escape at Mars
The study has uncovered a surprising effect, with the Sun’s ultraviolet radiation playing a more important role than previously thought.

“We used to think that the ion escape occurs due to an effective transfer of the solar wind energy through the martian induced magnetic barrier to the ionosphere,” says Robin Ramstad of the Swedish Institute of Space Physics, and lead author of the Mars Express study.

“Perhaps counter-intuitively, what we actually see is that the increased ion production triggered by ultraviolet solar radiation shields the planet’s atmosphere from the energy carried by the solar wind, but very little energy is actually required for the ions to escape by themselves, due to the low gravity binding the atmosphere to Mars.”


The ionising nature of the Sun’s radiation is found to produce more ions than can be removed by the solar wind. Although the increased ion production helps to shield the lower atmosphere from the energy carried by the solar wind, the heating of the electrons appears to be sufficient to drag along ions under all conditions, creating a ‘polar wind’. Mars’ weak gravity – about one third that of Earth’s – means the planet cannot hold on to these ions and they readily escape into space, regardless of the extra energy supplied by a strong solar wind.

At Venus, where the gravity is similar to Earth’s, a lot more energy is required to strip the atmosphere in this way, and ions leaving the sunward side would likely fall back towards the planet on the lee-side unless they are accelerated further.

“We therefore conclude that in the present day, ion escape from Mars is primarily production-limited, and not energy-limited, whereas at Venus it is likely to be energy-limited given the larger planet’s higher gravity and high rate of ionisation, being nearer to the Sun,” adds Robin.

“In other words, the solar wind likely only had a very small direct effect on the amount of Mars atmosphere that has been lost over time, and rather only enhances the acceleration of already escaping particles.”

“Continuous monitoring of Mars since 2004, which covered the change in solar activity from solar minimum to maximum, gives us a large dataset that is vital in understanding the long-term behaviour of a planet’s atmosphere and its interaction with the Sun,” says Dmitri Titov, ESA’s Mars Express project scientist. “Collaboration with NASA’s MAVEN mission, which has been at Mars since 2014, is also allowing us to study the atmospheric escape processes in more detail.”

The study also has implications for the search for Earth-like atmospheres elsewhere in the Universe.

“Perhaps a magnetic field is not as important in shielding a planet’s atmosphere as the planet’s gravity itself, which defines how well it can hang on to its atmospheric particles after they have been ionised by the Sun’s radiation, regardless of the power of the solar wind,” adds Dmitri.

Notes for Editors

“Global Mars-solar wind coupling and ion escape,” by Ramstad et al. is published in the Journal of Geophysical Research: Space Physics (2017) doi:10.1002/2017JA024306.

The study is based on data collected by the Mars Express ASPERA-3 instrument, the Analyser of Space Plasmas and Energetic Atoms.

A twin instrument also operated on ESA’s Venus Express, which concluded its mission in 2014.

Mars Express was launched on 2 June 2003 and reaches 15 years in space this year.



For further information, please contact:

Robin Ramstad
Swedish Institute of Space Physics, Kiruna, Sweden
Email: robin.ramstad@irf.se

Dmitri Titov
ESA Mars Express Project Scientist
Email: dmitri.titov@esa.int

Markus Bauer








ESA Science Communication Officer









Tel: +31 71 565 6799









Mob: +31 61 594 3 954









Email: markus.bauer@esa.int

http://www.esa.int/Our_Activities/Space_Science/Mars_Express/Leaky_atmosphere_linked_to_lightweight_planet

La relativité des mots et la prégnance des faits [article]
de Jacqueline Costa-Lascoux
Mots. Les langages du politique Année 1992 33 pp. 317-329
Fait partie d'un numéro thématique : «Sans distinction de ... race»
http://www.persee.fr/doc/mots_0243-6450_1992_num_33_1_1762
Y'BECCA.
TAY

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8174
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   Sam 10 Fév à 3:42

Mendel Teichman @MendelTei 8 févr.
Si vous n'êtes pas un retraité aisé vous allez gagner en pouvoir d'achat,
ou bien il restera identique Wink

En réponse à @MendelTei @FlaisJeanMichel et 11 autres.
Essayez ce simulateur Wink
https://www.economie.gouv.fr/particuliers/simulateur-pouvoir-achat


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 12 h il y a 12 heures
En réponse à @MendelTei @FlaisJeanMichel et
UNE PERSONNE HONNÊTE AYANT FAIT FORTUNE EN DÉCLARANT TOUS CES ACTES DANS SA VIE SALARIALE SANS CHERCHER DES TRUCS POUR NE PAS PAYER L'IMPÔT SUR LES BIENS DEVRA DONC ÊTRE TOUJOURS UNE DE CES PERSONNES QUI DOIT METTRE LA MAIN AU PORTE FEUILLE. TAY

J'AI LA CONVICTION DU PEUPLE ET LA CONSCIENCE DU SECOURISME. IL EST DES CONVICTIONS QUI ME FONT DIRE QUE LES PAUVRES NE SONT PAS UNE EXPLOITATION ET QUE LES RICHES NE SONT PAS UN TIROIR CAISSE: LA PAUVRETÉ ET LA RICHESSE. TAY

AISÉ EST UN TERME BIEN ÉPHÉMÈRE DE NOS JOURS CAR VOYAIT QUE DE NOS JOURS, POURQUOI LE DEVENIR CAR ON VOUS COLLE UNE IMAGE D'ARRIVISTE SI VOUS ÊTES FIER DE PAYER DES IMPÔTS: JE PEUX ÊTRE FIER D'EN PAYER SANS POUR AUTANT ÊTRE PRIS POUR UN CON. TAY

HÉLAS, VOILA COMME ON JOUE SUR LA DÉFINITION D'UN MOT POUR CERTAINS POLITICIENS ET ARNAQUEURS...

La réalité est l’ensemble des phénomènes considérés comme existant effectivement. Ce concept désigne donc ce qui est physique, concret, par opposition à ce qui est imaginé, rêvé ou fictif1. Si son usage est initialement philosophique, particulièrement dans sa branche ontologique, il a intégré le langage courant et donné lieu à des usages spécifiques, notamment en science.

Étymologie

Le terme français réalité, tout comme ses équivalents anglais (reality), allemand (Realität), suédois (realitet), italien (realtà) ou espagnols (realidad) dérive d'un mot forgé au XIIIe siècle par le philosophe scolastique Duns Scot : la realitas.

Construit à partir du latin res, la chose, ce concept désigne alors à la fois le principe et l’actualité d'un objet donné. Dans la tradition scotiste, la réalité d'une pierre comprend à la fois son essence (l'idée de pierre qui permet d'identifier toutes les pierres existantes) et son concret (cette pierre en particulier)2.

Un scholiaste de Duns Scot, Pierre Auriol note ainsi que « le terme « chose » se prend en deux acceptions : d'une part au sens d'une chose essentielle, — et alors il n'est pas vrai que l'être de la pierre ne soit que sa réalité —, d'autre part au sens de la réalité actuelle, et alors cela est vrai ; il en résulte que dans la pierre existant effectivement, il y a deux réalités, (l'une essentielle, la pierréité, et l'autre accidentelle, à savoir l'actualité). »3.

L'acception scotiste de la réalité domine la pensée européenne jusqu'à la fin du XVIIe siècle. Publié en 1692, le Lexicon rationale seu thesaurus philosophicus d'Étienne Chauvin ne voit dans ce terme qu'une caractéristique de l’entièreté de la chose. « la doctrine des Scotistes »4. Des acceptions concurrentes ont pourtant déjà émergé plus tôt dans le siècle. Dans sa Troisième méditation, René Descartes développe le thème d'une réalité objective très éloignée de la realitas des scotistes : la réalité objective c'est tout ce qui se distingue à la fois de la fiction et de « l'être de raison ». La réalité objective de l'idée désigne ainsi ce processus mental de représentation qui attache une idée à une chose positive5.

Les sensualistes anglais radicalisent l'approche cartésienne. Chez George Berkeley la reality devient presque synonyme d’effectivity. Dans son Traité de la nature humaine, David Hume oppose clairement le réel au possible : appartient au réel non pas ce qui peut exister, mais ce qui existe effectivement6.
Réalité : essence et sensible

Pour les philosophes de l’Antiquité, la réalité est manifeste dans deux mondes : celui des essences, et celui du sensible.

La réalité du monde des essences est en particulier le domaine de la métaphysique et des religions.

Pour Platon, il faut dépasser l'apparence sensible, fugace et changeante des choses, pour accéder au monde des idées, qui fonde tout ce qui existe dans le monde sensible, et en permet la connaissance. L'apparence sensible est donc une forme d'illusion, en tout cas d'imperfection de l’archétype parfait. Kant en revanche considère que la réalité pour l’être humain n'est rien d'autre que celle qui lui apparaît, sa manifestation sensible ; elle est donc d’ordre phénoménal, la chose en soi étant, elle inconnaissable. Du coup, du fait de cette dissociation, la réalité n'est pas conçue comme identique ou équivalente à la vérité.

Le philosophe Karl Popper a proposé une approche différente de la réalité. Il a découpé le réel en trois mondes7 (Métaphysique des trois mondes) :

le monde 1 des objets physiques, vivants ou non
le monde 2 des ressentis et des vécus, conscients et inconscients
le monde 3 des productions objectives de l'esprit humain (aussi bien des objets que des théories, ou des œuvres d'art)

Selon cette approche, les contenus de pensée comme les rêves, les fictions, les théories font partie du réel. Le réel est donc pris dans un sens de « tout ce qui existe ». Cependant, Raynald Belay souligne dans le Dictionnaire des concepts philosophiques que « [m]ême si elle suppose conceptuellement l'identité, la permanence et l'univocité, la réalité ne peut être invoquée que sur le fond d'une différence première entre elle et ce dont on la distingue (apparence, phénomène, simulacre, rêve, illusion, idée ou idéal...), ce qui soulève une difficulté, puisque ce qui n'est pas la réalité et se confond parfois avec elle doit participer de celle-ci pour exiger cette discrimination. »8
Réalité et réel en psychanalyse
Article détaillé : Réel, symbolique et imaginaire.

La psychanalyse étudie une « réalité psychique » associée à l'appareil psychique: elle donne le statut de réalité à l'esprit et l'étudie comme un lieu ou un appareil, composé de différents phénomènes, systèmes ou instances. Sigmund Freud compara par exemple cette réalité à une ville réunissant d'anciens monuments et des bâtiments modernes. La psychanalyse ne discrédite cependant pas l'idée d'une « réalité extérieure » ; il s'agit en fait de redonner sa place au psychique.[réf. nécessaire] La notion de relativité de la réalité est également étudiée par René Laforgue dans un ouvrage du même nom.

Pour Jacques Lacan, le réel est ce qui fait objection au savoir. Ainsi, la démarche de connaissance consiste à investiguer le réel pour bâtir un savoir qui constitue notre réalité. Le réel s'impose donc au sujet et est caractérisé par l'inquiétante étrangeté (Unheimlich). La réalité, quant à elle, relève de la dimension imaginaire.
La réalité dans les sciences
Max Planck

Pour Max Planck, « la question de savoir ce qu'est une table en réalité ne présente aucun sens. Il en va de même ainsi de toutes les notions physiques. L'ensemble du monde qui nous entoure ne constitue rien d'autre que la totalité des expériences que nous en avons. Sans elles, le monde extérieur n'a aucune signification. Toute question se rapportant au monde extérieur qui ne se fonde pas en quelque manière sur une expérience, une observation, est déclarée absurde et rejetée comme telle »9. Par conséquent, la couleur rouge est la réalité pour le voyant et n'est pas la réalité pour l'aveugle. La notion de réalité dépendant des expériences vécues, elle est donc nécessairement variable en fonction des individus.
Richard Dawkins

Richard Dawkins estime qu'on peut définir la réalité comme ce qui peut rendre les coups (« Reality is what can kick back »).[réf. nécessaire] C'est, selon lui, le seul critère qui permet de la distinguer, sans discussion possible, de l'illusion.

Cette définition particulière a pour effet de définir comme réelles :

La réalité virtuelle (ce qui justifie d'ailleurs l'emploi du terme de « réalité »)
Les nombres premiers; en effet, aucune décision arbitraire ne peut empêcher un nombre premier de l'être, ni deux personnes qui n'ont jamais communiqué ensemble et vivent sur deux continents différents de découvrir les mêmes sans jamais s'être concertés.

Cette position est voisine de celle de l'écrivain Philip K. Dick pour qui « la réalité, c'est ce qui continue à s'imposer à vous quand vous cessez d'y croire ».[réf. nécessaire]
La notion de réalité dans le constructivisme

Selon la pensée constructiviste, qui s'oppose partiellement au réalisme, la réalité serait une expérience inévitablement relative à celui qui l'appréhende. La connaissance ne permet pas, dans cette logique, d'accéder a une perception « plus vraie » des choses; elle serait plutôt une donnée, une réalité en soi, celle de l'expérience de ce qui est. Le constructivisme postule ainsi la réalité comme une construction de l'esprit qui resterait toujours relative à celui qui la perçoit comme une réalité.

Edgar Morin préfère parler de coconstructivisme pour éviter l'image d'une réalité issue d'une construction exclusivement mentale. Il exprime ainsi une « collaboration du monde extérieur et de notre esprit pour construire la réalité ».[réf. nécessaire]
Autres

En 1981, l'ouvrage collectif intitulé L'invention de la réalité10 présente ce qu'est le ressenti de la réalité, et explique également comment il peut évoluer. Cette exploration est établie sous la direction de Paul Watzlawick, psychologue analytique, jungien de formation, qui a lui-même écrit sur le sujet, en 1976, dans La réalité de la réalité11.

Proserpine ou Perséphone dit Coré
Déesse de la mythologie romaine...
Son mythe est à l'origine du cycle des saisons qui s'avéra
lié à la rotation et la révolution dans l'elliptique de la planète...
Pourtant, elle est source de nombreuses lois pour
l'autonomie de droits de la femme et de l'enfant
sur les mœurs et les barbaries !

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie.

Les travaux récents du neurologue David Eagleman, et de ses pairs, mettent en lumière les difficultés que l'on rencontre lorsqu'il s'agit de comprendre le monde réel.[réf. nécessaire] Les nouvelles technologies d'imagerie médicales permettent de voir les effets de la perception au niveau cérébral.[réf. nécessaire]
La réalité selon les religions
Bouddhisme
Articles connexes : Satya et Les Deux Réalités.

Dans le bouddhisme, qui avant d'être une « religion » fait partie des écoles hétérodoxes de la philosophie indienne, la réalité relative est différenciée de la réalité absolue qui est la vraie « nature » des phénomènes. Pour le bouddhisme, qui est une « voie moyenne » entre un « nihilisme » et un « éternalisme », cette nature ultime de la réalité est l'absence de soi ou d'égo (anatman), la vacuité. Il n'y a pas de chose qui existe en soi (ou absolument) pour un bouddhiste. Selon les écoles, l'accent sera mis davantage sur l'interdépendance des phénomènes, la non-dualité, sur l'esprit ou la conscience (citta, vijñāna) comme seule réalité (Cittamātra), sur la « nature de Bouddha », sur la Connaissance transcendante (Prajna), sur l'Éveil (bodhi), etc. Le bouddhisme theravāda affirme un dualisme (qui est d'ordre sotériologique plutôt qu'ontologique) entre d'une part les phénomènes conditionnés (et ultimement irréels : le saṃsāra) et d'autre part l'Absolu (seule réalité, "l'autre rive", Nibbāna), tandis que le bouddhisme mahāyāna affirme l'identité ultime des deux comme vacuité et non-dualité : "tous les dharma ont pour caractéristique la vacuité" (Sūtra du Cœur)12.
Religions abrahamiques

Pour les religions abrahamiques, la réalité a été créée et mise en forme par Dieu, le créateur du monde et des êtres vivants. Tout ceci est une vérité révélée par les prophètes de Dieu afin que les croyants se souviennent d'où ils viennent et que rien n'est le résultat du hasard.
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?
Annexes
Citations

"Ma main se sent touchée aussi bien qu’elle touche. Réel veut dire cela, rien de plus." - Paul Valéry, Mon Faust, Œuvres Pléiade, Tome 2
"La réalité, c'est ce qui refuse de disparaître quand on cesse d'y croire"- Philip K. Dick13
"Comment définir le réel ? Ce que tu ressens, vois, goûtes ou respires, ne sont rien que des impulsions électriques interprétées par ton cerveau." - Morpheus dans "The Matrix".

Notes et références

↑ Larousse encyclopédique en deux volumes - 1994-2003 p. 1310
↑ Jean-François Courtine, Article réalité dans Dictionnaire européen des philosophes, p. 1060-1061
↑ Jean-François Courtine, Article réalité dans Dictionnaire européen des philosophes, p. 1061
↑ Jean-François Courtine, Article réalité dans Dictionnaire européen des philosophes, p. 1062-1063
↑ Jean-François Courtine, Article réalité dans Dictionnaire européen des philosophes, p. 1063
↑ Jean-François Courtine, Article réalité dans Dictionnaire européen des philosophes, p. 1065
↑ Three Worlds, conférence de Karl Popper [archive]
↑ Raynald Belay, « Réalité », dans Michel Blay (dir.), Dictionnaire des concepts philosophiques, Paris, Larousse, coll. « In extenso », 2006, p.678.
↑ Max Planck, L'image du monde dans la physique contemporaine
↑ Paul Watzlawick (dir.), L'invention de la réalité. Contributions au constructivisme, Paris, Seuil, coll. « Points. Essais », 1981 [1996], 384 p.
↑ Paul Watzlawick, La réalité de la réalité. Confusion, désinformation, communication, Paris, Seuil, 1976, 256 p. (ISBN 9782757841129)
↑ Dans le Sūtra du Cœur, la phrase "sarvā dharmāḥ śūnyatā lakṣaṇā" se traduit par "tous les phénomènes (dharma : phénomènes conditionnés et inconditionnés) ont pour caractéristique la vacuité".
↑ "Reality is that which, when you stop believing in it, doesn't go away.", in "How To Build A Universe That Doesn't Fall Apart Two Days Later" (1978) [archive]

Bibliographie

Platon, La République
Descartes, Méditations Métaphysiques
Berkeley, Principes de la connaissance humaine
Hume, Traité de la nature humaine
Clément Rosset, "Le réel" et "Le réel et son double"
Mona Chollet, "La Tyrannie de la réalité"
Relativité de la réalité (Réflexions sur la genèse du besoin de causalité et sur le conditionnement de l'intelligence), René Laforgue.
L'invention de la réalité, Contributions au constructivisme, 1981, Collectif sous la direction de Paul Watzlawick, avec notamment Ernst von Glasersfeld, Heinz von Foerster et des personnalités de l'école Pablo Alto. (ISBN 9782020294522)
Raynald Belay, « Réalité », dans Michel Blay (dir.), Dictionnaire des concepts philosophiques, Paris, Larousse, coll. « In extenso », 2006, p.678-679.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

réalité, sur le Wiktionnaire Réalité, sur Wikiquote

Corps (entité)
Corps humain
Espace
Espace (philosophie)
Existence
Idéalisme (philosophie)
Métaphysique
Fiction, Objectivité
Hyperréalité
Ontologie
Perception de la réalité
Phénomène
Réalisme (philosophie)
Réalité virtuelle
Réalité augmentée
Soi
Subjectivité
Temps (philosophie)
Constructivisme
Évidentialité (linguistique)
Que sait-on vraiment de la réalité !?

[afficher]
v · m
Théorie de la connaissance
[afficher]
v · m
Dharmacakra.svg Bouddhisme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X   

Revenir en haut Aller en bas
 
SORTILÈGES, Y'BECCA, SYD BARETT, YAHVÉ, LA CORSE ET SPACE X
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cours 2 : Avifors.
» Wade Barrett & Cody Rhodes Vs Randy Orton & The Rock
» Total eclipse of the heart ? Pete (terminé)
» Si vous étiez un sort vous seriez...?
» BECCA + on meurt tous un jour ou l'autre, alors autant faire mourir avec gloire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: