Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 8831
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.   Jeu 1 Fév à 9:47

Die Musen (griechisch Μοῦσαι Mousai, Einzahl Μοῦσα Mousa) sind in der griechischen Mythologie Schutzgöttinnen der Künste. Die Überlieferung der uns heute bekannten neun Musen stammt von Hesiod.

Die Musen
Original des sogenannten „Musensarkophags“ (zweites Jahrhundert n. Chr.), gefunden an der Via Ostense, heute im Louvre, Paris

Noch in der homerischen Odyssee wird die Muse im einsetzenden Vorgesang, dem Proömium, als Namenlose im Singular angerufen: „Nenne mir, Muse…“[1]

Die olympischen Musen
Fresko des Parnaso (um 1510) aus den Stanzen des Raffael, Apostolischer Palast, Rom: Zu beiden Seiten Apollons sind die neun klassischen Musen unter Vorsitz der Kalliope (links) und Erato (rechts) dargestellt. Den äußeren Kreis der Dargestellten bilden Lyriker, Epiker und Prosaschriftsteller aus Antike, Mittelalter und früher Neuzeit.

Hesiod (sechstes Jahrhundert v. Chr.) hat die Zahl der Musen in seiner Theogonie[2] auf neun festgelegt: Nach ihm sind sie die Töchter der Mnemosyne, der Göttin der Erinnerung, und des Zeus, und auch die von ihm genannten Namen sind kanonisch. Sie werden Mnemoniden oder olympische Musen genannt.[3] Allerdings wies Hesiod ihnen noch keine speziellen Zuständigkeitsbereiche und Attribute zu. Diese werden erst später unterschieden; doch auch dann wechselten die Zuschreibungen von Funktionen und Attributen noch einigermaßen willkürlich. Erst nach und nach gab es eine sich festigende Zuordnung von Name, Funktion und Attribut:

Klio (Κλειώ), die Rühmende, ist die Muse der Geschichtsschreibung (Attribute: Papierrolle und Schreibgriffel);
Melpomene (Μελπομένη), die Singende, ist die Muse der Tragödie (Attribut: ernste Theatermaske, Weinlaubkranz, wahrscheinlich auch ein Schwert oder eine Keule);
Terpsichore (Τερψιχόρη), die fröhlich im Reigen Tanzende, ist die Muse für Chorlyrik und Tanz (Attribut: Leier);
Thalia (Θάλεια), die Festliche, die Blühende, ist die Muse der Komödie (Attribut: lachende Theatermaske, Efeukranz und Krummstab, denn auch die heitere bukolische Poesie gehört zu ihr);
Euterpe (Ἐυτέρπη), die Erfreuende, ist die Muse der Lyrik und des Flötenspiels (Attribut: Aulos, die Doppelflöte);
Erato (Ἐρατώ), die Liebevolle, Sehnsucht Weckende, ist die Muse der Liebesdichtung (Attribut: Saiteninstrument, Leier);
Urania (Οὐρανία), die Himmlische, ist die Muse der Astronomie (Attribut: Himmelskugel und Zeigestab);
Polyhymnia (Πολύμνια), die Hymnenreiche (Liederreiche). Sie ist die Muse des Gesangs mit der Leier (kein spezifisches Attribut, manchmal die Leier);
Kalliope (Καλλιόπη), die mit der schönen Stimme, ist die Muse der epischen Dichtung, der Rhetorik, der Philosophie und der Wissenschaft (Attribut: Schreibtafel und Schreibgriffel).[4]

Statuen der neun Musen im Musen-Peristyl des Achilleion, Korfu (um 1890)

Klio

Euterpe

Melpomene

Erato

Terpsichore

Urania

Thalia

Polyhymnia

Kalliope

Die drei oder vier titanischen Musen

Eine vermutlich ältere Musentrias überlieferte der Reiseschriftsteller Pausanias (um 115–180 n. Chr.) unter den folgenden Namen und Zuständigkeitsbereichen:

Melete („Übung, Fertigkeit“),
Mneme („Gedächtnis“),
Aoide („Gesang, Musik“).[5]

Als Musen wurden auch die titanischen Musen (Μοῦσαι Τιτανίδες, Moûsai Titanídes)[6] genannt. Cicero unterschied deren vier:

Thelxinoe („die Herzerfreuende“),
Aoide („Gesang“),
Arche („Beginn“),
Melete („Übung, Fertigkeit“).[7]

Sie sollen die Töchter von Zeus (oder Uranos) und der Plusia gewesen sein, daher ihr Name. Platon gruppiert hingegen Hesiods Terpsichore, Erato, Kalliope und Urania zur Vierzahl.[8]
Apollon als Anführer der neun Musen und ein dionysischer Thiasos, alexandrinischer Bucheinband, sechstes Jahrhundert
Die drei oder vier apollonischen Musen

Als drei apollonische Musen (Μοῦσαι Απολλωνίδες, Moûsai Apollōnídes)[3] oder auch delphische Musen wurden drei Töchter des Apollon bezeichnet:

Kephiso oder Nete,
Apollonis oder Mese,
Borysthenis oder Hypate.

Sie stellen die drei Saiten der Lyra des Apollo dar und sollen auf dem Helikon gewohnt haben. Der erste Namenssatz geht auf Eumelos von Korinth (siebtes Jahrhundert v. Chr.) zurück,[9] der zweite auf Plutarch,[10] er gibt dort darüber hinaus eine vierte Muse an:

Polymatheia („die Belesenheit, Gelehrsamkeit“).

Nete, Mese, Hypate spielen als Elemente der Tetraktys eine bedeutsame Rolle in der antiken Musiktheorie. Als vierte kam gelegentlich die Paramese hinzu, da die Saitenzahl der Lyra und die sich an ihr orientierende Musiktheorie variabel waren.

Die sieben oder neun pierischen Musen

In anderer Tradition existierte eine Gruppe von sieben Musen, die nach Johannes Tzetzes von Epicharmos (fünftes Jahrhundert v. Chr.) erwähnt worden sein sollen, die sogenannten pierischen Musen oder Pieriden mit den folgenden Namen:

Neilo (Νειλώ),
Tritone (Τριτώνη),
Asopo (Ἀσωπώ),
Heptapora (Ἑπτάπορα),
Achelois (Ἀχελωίς),
Tipoplo (Τιποπλώ).[11]

Diese sieben sollen die Töchter des Pieros, Stammvaters des thrakischen Volks der Píeres oder Piereíes (Πίερες Θράκες, Πιερείες), die später von den Makedonen ins nördliche Küstengebiet jenseits des Strymon vertrieben wurden.,[12] und einer pimpleischen Nymphe namens Antiope gewesen sein (Cicero, de natura deorum, III 54). Das antike Städtchen Pimpleia wird an der Stelle des heutigen Litochoro vermutet und gab den Musen außerdem den Beinamen der Pimpleiden.[13]

Hingegen kennt Ovid neun pierische Musen, deren Mutter Euippe gewesen sein soll; sie stammen aus Ägypten und fordern die „jüngeren“ olympischen Musen heraus (Wettstreit der Mnemoniden und Pieriden). Nach ihrer Niederlage werden sie zur Strafe für ihr anmaßendes Verhalten in Elstern verwandelt.[14] Diese neun Töchter des Pieros wurden auch Vögeln gleichgesetzt und trugen gelegentlich die Namen: Colymbas, Lyngx, Cenchris, Cissa, Chloris, Acalanthis, Nessa, Pipo und Dracontis.
Entwicklung und Rezeption des Musenbegriffs
Der Musensarkophag nach Meyers Konversationslexikon, 1888

Während die Namen der Musen bei Hesiod lediglich Aspekte der Tanz- und Dichtkunst betonen, werden sie in der späteren Antike auf unterschiedliche Musikinstrumente und Gattungen bezogen, woraus die angegebene kanonische Zuordnung von „Aufgabengebieten“ der Musen hervorgeht.
Apollo und die Musen auf dem Helikon (oder Parnass), Ölgemälde von Claude Lorrain, 1680

Die zum Gefolge Apollons zählenden Musen sollen am böotischen Berg Helikon bei der Quelle Hippokrene zu finden sein, die durch einen Hufschlag des geflügelten Musenrosses Pegasos freigelegt wurde. Daher rührt der zum Teil für sie benutzte Name Helikoniades. Anderen Angaben zufolge wohnen die Musen auf dem – dem Apollon geweihten – Parnass oberhalb von Delphi, bei der kastalischen Quelle, deren Wasser Begeisterung und Dichtergabe verleihen soll.

Die Heiligtümer der Musen heißen Museion (woraus das heutige Wort Museum entstand), auch das deutsche Wort Musik – von μουσική τέχνη, der „Kunst der Musen“ – verdankt seinen Namen den Göttinnen. Als Personifizierung oder Werkzeug einer Muse kann die Muse betrachtet werden. Die Römer setzten die Musen mit den Camenae gleich.[15]
Homer, Raffaels Fresko im Vatikan, um 1510
Musenanruf in der Dichtung

Am Anfang antik-griechischer Epen und Hymnen steht oft eine Anrufung der Muse. So beginnt Homers Odyssee mit den berühmten und vielzitierten Versen: Nenne mir, Muse, die Taten des vielgewanderten Mannes, / Welcher so weit geirrt, nach der heiligen Troja Zerstörung.[16] Auch etliche römische Dichter bitten die Muse um Inspiration (Vergil in der Aeneis), oder um Dauer für ihr Gedicht (Catull in den Carmina).

Nach der Ächtung der Musen durch die mittelalterliche Kirche folgten Dichter der Neuzeit wie Dante, Shakespeare, Milton diesem Gebrauch wieder.[17] Die neun Gesänge von Goethes Hermann und Dorothea tragen die Namen der neun Musen. Macht Klopstock in seinem Messias von der Anrufung Gebrauch, indem er statt der Muse die unsterbliche Seele andichtet („Sing’, unsterbliche Seele, der Menschheit Erlösung“), so spielt Vladimir Nabokov im Titel seiner autobiographischen Schrift Speak, Memory zugleich auf Mnemosyne, Göttin der Erinnerung und Mutter aller Musen, an.[18]
Siehe auch

Muse (Beziehung)
Zehnte Muse

Literatur

Übersichtsdarstellungen in Handbüchern

Claudia Schindler u. a.: Musen. In: Reallexikon für Antike und Christentum. Band 25, Hiersemann, Stuttgart 2013, ISBN 978-3-7772-1318-7, Sp. 184–220.
Anne Queyrel: Mousa, Mousai. In: Lexicon Iconographicum Mythologiae Classicae (LIMC). Band VI, Zürich/München 1992, S. 657–681.
Jan Söffner: Musen. In: Maria Moog-Grünewald (Hrsg.): Mythenrezeption. Die antike Mythologie in Literatur, Musik und Kunst von den Anfängen bis zur Gegenwart (= Der Neue Pauly. Supplemente. Band 5). Metzler, Stuttgart/Weimar 2008, ISBN 978-3-476-02032-1, S. 441–457.
Oskar Bie: Musen. In: Wilhelm Heinrich Roscher (Hrsg.): Ausführliches Lexikon der griechischen und römischen Mythologie. Band 2,2, Leipzig 1897, Sp. 3238–3295 (Digitalisat).
Maximilian Mayer: Musai. In: Paulys Realencyclopädie der classischen Altertumswissenschaft (RE). Band XVI,1, Stuttgart 1933, Sp. 680–757.

Gesamtdarstellungen und Untersuchungen

Eike Barmeyer: Die Musen. Ein Beitrag zur Inspirationstheorie. München 1968.
Pierre Boyancé: Le culte des muses chez les philosophes grecs. Toulouse 1937 (Nachdruck: de Boccard, 1972).
Maria Teresa Camilloni: Le Muse. Editori riuniti, Rom 1998, ISBN 88-359-4534-8.
Ernst Robert Curtius: Die Musen im Mittelalter. In: Zeitschrift für romanische Philologie. Band 59, 1939, S. 129–188.
Walter F. Otto: Die Musen und der göttliche Ursprung des Singens und Sagens. Darmstadt 1956.
Raoul Schrott: Der Ursprung der Musen bei Hesiod und Homer. In: Hesiod Theogonie, Übersetzt und erläutert von Raoul Schrott. Carl Hanser Verlag, München 2014, ISBN 978-3-446-24615-7, S. 56–215.

Weblinks
Wiktionary: Muse – Bedeutungserklärungen, Wortherkunft, Synonyme, Übersetzungen
Commons: Musen – Sammlung von Bildern, Videos und Audiodateien

Mousai. In TheoiProject (englisch)
Darstellungen der Musen in der Kunst. In: Warburg Institute Iconographic Database (ca. 1000 Fotos, englisch)

Einzelnachweise

Vgl. die unterschiedlichen Übersetzungen. http://www.klassikerforum.de/index.php?topic=2681.40;wap2
Hesiod: Theogonie 76-80; 917.
Mousai Apollonides, theoi.com
Oskar Bie: Musen. In: Wilhelm Heinrich Roscher (Hrsg.): Ausführliches Lexikon der griechischen und römischen Mythologie. Band 2,2, Leipzig 1897, Sp. 3238–3295. – Wer sich die Namen merken will, nutze folgende Eselsbrücke (in welcher allerdings nur der Name der Muse Klio vollständig erscheint): Klio, Me, Ter, Thal, Eu, Er, Ur, Po, Kal (Kliometerthal, euer Urpokal!).
Pausanias 9,29,2
Mousai Titanides, theoi.com
Cicero: De Natura Deorum 3.21
Plato: Phaedrus 259.
Eumelus: Frag. 35, Tzetzes.
Plutarch: Symposium 9.14.
Johannes Tzetzes: Über die Entstehung der Götter zu Hes. 23.
Pieriden. Myth Index.
Eintrag Pimpleia. In: William Smith: Dictionary of Greek and Roman Geography, illustrated by numerous engravings on wood. Walton and Maberly, London 1854.
Ovid: Metamorphosen, V 294-678
Berühmt ist der Anfang von Horazens Epistelbuch (Epist. 1,1,1): Prima dicte mihi, summa dicende Camena; vgl. dazu Oskar Bie: Musen. In: Wilhelm Heinrich Roscher (Hrsg.): Ausführliches Lexikon der griechischen und römischen Mythologie. Band 2,2, Leipzig 1897, Sp. 3238–3295.
Vgl. die unterschiedlichen Übersetzungen. http://www.klassikerforum.de/index.php?topic=2681.40;wap2
Vgl. en:Muse#Function in literature.

Vgl. en:Speak, Memory#Various publications.

Einklappen
Musen

Olympische Musen: Erato | Euterpe | Kalliope | Klio | Melpomene | Polyhymnia | Terpsichore | Thalia | Urania

Titanische Musen: Aoide | Arche | Melete | Mneme | Thelxinoe

Apollonische Musen: Apollonis | Borysthenis | Hypate | Kephiso | Mese | Nete | Polymatheia

Pireische Musen: Neilo | Tritone | Asopo | Heptapora | Achelois | Tipoplo

-------------------------

Il y a des vers qui, par leur caractère, semblent appartenir au règne minéral : ils ont de la ductilité et de l'éclat d'autres, au règne végétal : ils ont de la sève d'autres, enfin, au règne animal ou animé, et ils ont de la vie. Les plus beaux sont ceux qui ont de l'âme ils appartiennent aux trois règnes, mais à la muse encore plus.

Pensees (~1780-1824), joseph joubert, édition librairie vve le normant, 1850, t. 2, p. 35-36 - Joseph Joubert

-

Il faut être caillou dans le torrent, garder ses veines, et rouler sans être ni dissous, ni dissolvant. Nous sommes tous plus ou moins échos, et nous répétons, malgré nous, les vertus, les défauts, les mouvements et le caractère de ceux avec qui nous vivons.

Joseph Joubert - Pensées, essais et maximes - Librairie Ve le Normant, 1850 (pp. 366-394). - Titre XVI - Joubert

-

Le passé, malgré son caractère inchangeable, est une argile assez humide, propre à recevoir différentes formes selon l'état de notre âme au moment présent.

Le travail intellectuel - Jean Guitton

-

Je relis Les Caractères de La Bruyère. Si claire est l'eau de ces bassins, qu'il faut se pencher longtemps au-dessus pour en comprendre la profondeur.

Journal, 26 septembre 1926 - André Gide

-

Lorsque notre bonheur nous vient de la vertu, la gaieté vient bientôt de notre caractère.

Fables de florian: suivies des poëmes de ruth et de tobie, et autres poésies de galatée et d'estelle des idées sur nos auteurs comiques des lettres et du théatre de myrtil et cholé et d'un choix de fables de lamotte (édition 1858) - Jean-Pierre Claris de Florian

-

Tel est l'effet de la grâce parfaite, quand elle est naturelle au caractère, et que surtout la personne qu'elle décore ne songe pas à avoir de la grâce

Le rouge et le noir - Stendhal

-

Quel que soit son caractère manifeste, toute chose est mystérieuse : ce qui apparaît et ce qui est caché, la connaissance et l'ignorance, la vie et la mort, le jour et la nuit.

- René Magritte

-

Je ne pense pas connaître de circonstances qui auraient déterminé mon caractère, ni mon art. Je ne crois pas au déterminisme.

- René Magritte

-

Ma vérité, mon caractère et mon nom étaient aux mains des adultes j'avais appris à me voir par leurs yeux j'étais un enfant, ce monstre qu'ils fabriquent avec leurs regrets.

Les mots - Jean-Paul Sartre

-

J'ai vite l'âme à la mer, j'ai mieux qu'un caractère bien trempé, j'ai un caractère noyé.

La langue chienne de Hervé Prudon - Hervé Prudon

-

Je me suis toujours défié en amour des passions qui commencent par être extrêmes c'est mauvais signe pour leur durée. Les gens faits pour être constants, destinés à cela par leur caractère, sont difficiles à émouvoir.

Œuvres complètes de marivaux ... (édition 1830) - Pierre Carlet de Chamblain de Marivaux

-
Ll y a des gens qui, sans être positivement méchants, rendent malheureux tous ceux qui les entourent, par leur caractère ; quelle en est pour eux la conséquence ? Ces gens-là assurément ne sont pas bons, et ils l'expieront par la vue de ceux qu'ils ont rendus malheureux, et ce sera pour eux un reproche ; puis, dans une autre existence, ils endureront ce qu'ils ont fait endurer.

Philosophie spiritualiste: le livre des esprits - Allan Kardec

-
En gros, à vingt-cinq ans, le caractère de quelqu'un est déterminé, et après ça, on a beau faire des efforts, il est impossible de changer sa nature profonde.

La fin des temps - Haruki Murakami

AINSI,

Mneme (griechisch Μνήμη, „die Erinnerung“) ist in der griechischen Mythologie eine der sogenannten „titanischen“ Musen (im Unterschied zu den heute geläufigen, von Hesiod genannten neun Musen). Sie ist die Muse der Erinnerung. Ihre Schwestern bei Pausanias sind Aoide (Muse der Musik) und Melete (Muse der Meditation, Übung und Praxis).[1]

Nach Mneme ist auch der Jupitermond Mneme benannt, welcher im Jahre 2003 entdeckt und zuerst unter dem Namen S/2003 J 21 bekannt wurde.

Richard Semon vertrat die Ansicht, dass erworbene Eigenschaften vererbt werden können und wandte dies auf die soziale Evolution an, wofür er den Begriff „Mneme“ vorschlug und spätere Forschungen von Karl Lashley (Engramm) und Richard Dawkins (Mem) beeinflusste.
Weblinks

The Muses were the Greek goddesses of inspiration in literature, science and the arts. They were the daughters of Zeus and Mnemosyne (the personification of memory), and they were also considered water nymphs. Some scholars believed that the Muses were primordial goddesses, daughters of the Titans Uranus and Gaea. Personifications of knowledge and art, some of the arts of the Muses included Music, Science, Geography, Mathematics, Art, and Drama. They were usually invoked at the beginning of various lyrical poems, such as in the Homeric epics; this happened so that the Muses give inspiration or speak through the poet's words.

There were nine Muses according to Hesiod, protecting a different art and being symbolised with a different item; Calliope (epic poetry - writing tablet), Clio (history - scroll), Euterpe (lyric poetry - aulos, a Greek flute), Thalia (comedy and pastoral poetry - comic mask), Melpomene (tragedy - tragic mask), Terpsichore (dance - lyre), Erato (love poetry - cithara, a Greek type of lyre), Polyhymnia (sacred poetry - veil), and Urania (astronomy - globe and compass). On the other hand, Varro mentions that only three Muses exist: Melete (practice), Mneme (memory) and Aoide (song).

According to a myth, King Pierus of Macedon named his nine daughters after the Muses, thinking that they were better skilled than the goddesses themselves. As a result, his daughters, the Pierides, were transformed into magpies.

------------

Enfin, la femme est si naïvement impertinente, si jolie, si gracieuse, si vraie dans le mensonge ; elle en reconnaît si bien l’utilité pour éviter, dans la vie sociale, les chocs violents auxquels le bonheur ne résisterait pas, qu’il leur est nécessaire comme la ouate où elles mettent leurs bijoux. Le mensonge devient donc pour elles le fond de la langue, et la vérité n’est plus qu’une exception ; elles la disent, comme elles sont vertueuses, par caprice ou par spéculation. Puis selon leur caractère certaines femmes rient en mentant ; celles-ci pleurent, celles-là deviennent graves ; quelques-unes se fâchent.

Ferragus de Honoré de Balzac - Balzac.

-

Des auteurs sublimes n’ont pas négligé de primer encore par les agréments, flattés de remplir l’intervalle de ces deux extrêmes, et d’embrasser toute la sphère de l’esprit humain Le public, au lieu d’applaudir à l’universalité de leurs talents, a cru qu’ils étaient incapables de se soutenir dans l’héroïque ; et on n’ose les égaler à ces grands hommes qui, s’étant renfermés soigneusement dans un seul et beau caractère , paraissent avoir dédaigné de dire tout ce qu’ils ont tu, et abandonné aux génies subalternes les talents médiocres.

Réflexions et Maximes - Vauvenargues

-

La plupart des opposants avaient, à cette époque, déjà émigré en Amérique, d'où ils pouvaient méditer sur l'imprévisible caractère de leur pays en citant cet ancien adage Les Russes n'atteignent jamais leurs buts car ils les dépassent toujours.

Le livre des brèves amours éternelles - Andreï Makine
Wiktionary: Mneme – Bedeutungserklärungen, Wortherkunft, Synonyme, Übersetzungen
Einzelnachweise

Pausanias 9,29,2

*

Polyhymnia ("the one of many hymns"), in Greek mythology, was the Muse of sacred-poetry, sacred hymn and eloquence as well as muse of agriculture and pantomime. She is also known as the Muse of Mime. A very serious woman, pensive and meditative often depicted holding a finger to her mouth, dressed in a long cloak and veil and resting her elbow on a pillar. She brings fame to writers whose works have won them immortal fame. Polyhymnia is also sometimes accredited as being the muse of geometry, mime, meditation, and agriculture. There is a Polymnia Street in New Orleans, between Euterpe and Urania Streets.

LA FEMME EST LE SEIN DU REGARD CAR ELLE PORTE LE GLAIVE DE LA REPUBLIQUE ET SOUTIENT LA BALANCE DE LA JUSTICE... LA FEMME EST JUSTE ASOCIALE ENVERS LA FEMME, YAHVÉ; TANDIS QUE L'HOMME CHERCHE LA MORALITE AU DÉTRIMENT DE LA NATURE ET DE SES BIENS !
ECRIT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie

RAPPORT DE
Y'BECCA


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8831
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.   Jeu 1 Fév à 9:52

What's It Like Inside Jupiter?
Share:
Tweet

It's really hot inside Jupiter! No one knows exactly how hot, but scientists think it could be about 43,000°F (24,000°C) near Jupiter's center, or core.

An image of Jupiter, showing the great red storm.

The reddish brown and white stripes of Jupiter are made up of swirling clouds. The well-known Red Spot is a huge, long-lasting storm. Image credit: NASA/JPL/Space Science Institute

Jupiter is made up almost entirely of hydrogen and helium. On the surface of Jupiter–and on Earth–those elements are gases. However inside Jupiter, hydrogen can be a liquid, or even a kind of metal.

These changes happen because of the tremendous temperatures and pressures found at the core.
What is pressure?

Have you ever gone swimming at the deep end of a pool? Did you notice that your ears started to hurt a little bit when you were under water? The deeper you dive, the more water there is on top of you. All of that water presses on your body–and that's pressure.

The same type of pressure happens in Jupiter's core. Under low pressure, particles of hydrogen and helium, called molecules, have lots of room to bounce around. This is when hydrogen and helium are gases.

However, the weight of all this hydrogen and helium is really heavy. This weight presses down toward the planet's core, creating high pressure. The molecules run out of room to bounce around, so instead, they slow down and crowd together. This creates a liquid.
Animation showing a how increased pressure can turn a gas into a liquid and then a solid
How much pressure would you find at the center of Jupiter?

Imagine if you swam to the bottom of the Pacific Ocean. You would feel more than 16,000 pounds of force pressing down on every square inch of your body. That is approximately the weight of four cars!

The pressure at the center of Jupiter is much higher. At Jupiter's core, you would feel as much as 650 million pounds of pressure pressing down on every square inch of your body. That would be like having approximately 160,000 cars stacked up in every direction all over your body!
An illustration showing how much the pressure on the ocean floor, at the center of the Earth, and at the center of Jupiter would be if it were converted into the weight of cars
What lies at the very center of Jupiter?

At the moment, scientists aren't 100% sure. It may be that the planet has a solid core that is bigger than Earth. But some scientists think it could be more like a thick, boiling-hot soup.
An artist's concept of the Juno spacecraft in front of Jupiter.

This is an artist's concept of the Juno spacecraft in front of Jupiter. Juno launched in 2011 and arrived at Jupiter on July 4, 2016. Image credit: NASA/JPL-Caltech

NASA's Juno mission is designed to find answers to such remaining questions about Jupiter. The spacecraft is orbiting the giant planet, swooping in for close-up looks to get more detailed information.

Juno has already made many new discoveries about Jupiter. Scientists hope that information from Juno will help us measure Jupiter's mass and figure out whether or not the giant planet's core is solid.
An image showing storms near Jupiter's south pole.

Juno has captured the first images we've ever seen of Jupiter's poles. Pictured here is the South Pole with its surprising bluish color and many Earth-sized storms. Credit: NASA/JPL-Caltech/SwRI/MSSS/Betsy Asher Hall/Gervasio Robles
article last updated January 29, 2018

https://spaceplace.nasa.gov/jupiter/en/


   Title Mayon lava
   Released 01/02/2018 1:59 pm
   Copyright contains modified Copernicus Sentinel data (2018), processed by ESA, CC BY-SA 3.0 IGO
   Description

   Dubbed a perfect volcano because of the symmetry of its cone, Mount Mayon on the island of Luzon in the Philippines is erupting again. With more than 30 eruptions recorded since 1616, it is one of the world’s most active volcanoes. This image, which was captured by the Copernicus Sentinel-2 mission on 30 January, has been processed to show different facets of the eruption. The Sentinel-2 satellites each carry a high-resolution camera that images Earth in 13 spectral bands. Here we see the volcano in natural colour and then in false colour, which by highlighting vegetation in red shows the damage caused by lava. Then two shortwave infrared bands reveal the hot lava spilling from the cone.
   Id 389696

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2018/02/Mayon_lava

Vista From Mars Rover Looks Back Over Journey So Far

A panoramic image that NASA's Curiosity Mars rover took from a mountainside ridge provides a sweeping vista of key sites visited since the rover's 2012 landing, and the towering surroundings.

The view from "Vera Rubin Ridge" on the north flank of Mount Sharp encompasses much of the 11-mile (18-kilometer) route the rover has driven from its 2012 landing site, all inside Gale Crater. One hill on the northern horizon is about 50 miles (about 85 kilometers) away, well outside of the crater, though most of the scene's horizon is the crater's northern rim, roughly one-third that distance away and 1.2 miles (2 kilometers) above the rover.

Curiosity's Mast Camera, or Mastcam, took the component images of the panorama three months ago while the rover paused on the northern edge of Vera Rubin Ridge. The mission has subsequently approached the southern edge of the ridge and examined several outcrop locations along the way.

Last week, the Curiosity team on Earth received copious new images from the rover through a record-setting relay by NASA's MAVEN orbiter -- surpassing a gigabit of data during a single relay session from Mars for the first time in history.

The team is preparing to resume use of Curiosity's drill for acquiring powdered rock samples to be analyzed by laboratory instruments inside the rover, more than a year after the most recent of the 15 times the drill has pulled sample material from Martian rocks.

Inside an Impact Crater

Mount Sharp stands in the middle of Gale Crater, which is 96 miles (154 kilometers) in diameter.

"Even though Curiosity has been steadily climbing for five years, this is the first time we could look back and see the whole mission laid out below us," said Curiosity Project Scientist Ashwin Vasavada of NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California. "From our perch on Vera Rubin Ridge, the vast plains of the crater floor stretch out to the spectacular mountain range that forms the northern rim of Gale Crater." The rover photographed the scene shortly before northern Mars' winter solstice, a season of clear skies, gaining a sharp view of distant details.

Curiosity's exact landing spot on the floor of the crater lies out of sight behind a slight rise, but the scene includes "Yellowknife Bay." That's where, in 2013, the mission found evidence of an ancient freshwater-lake environment that offered all of the basic chemical ingredients for microbial life. Farther north are the channel and fan of Peace Vallis, relics of the streams that carried water and sediment into the crater about three billion years ago.

Sites such as "Kimberley" and "Murray Buttes" along the rover's route are marked on an annotated posting of the panorama. The Mastcam recorded both a wider version of the scene (from southwest to northeast) with its left-eye, 34-millimeter-lens camera and a more detailed, narrower version with its right-eye, 100-millimeter-lens camera.

The site from which these images were taken sits 1,073 feet (327 meters) in elevation above Curiosity's landing site. Since leaving that site, the rover has climbed another 85 feet (26 meters) in elevation. In recent days, the Mastcam has recorded component images for a panorama looking uphill southward toward the mission's next major destination area. That is called the "Clay Unit" because observations from orbit detected clay minerals there.

Record Relay

The opportunity for some high-volume relay sessions with the MAVEN orbiter is helping the Curiosity team gain a bounty of images and other data this month.

Most data from Curiosity, through the years, have been relayed to Earth by NASA's Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) and Mars Odyssey orbiter, which fly in nearly circular, nearly polar orbits predictably passing over Curiosity at about the same times every day. MAVEN, for Mars Atmosphere and Volatile Evolution, flies an elliptical orbit varying more than 40-fold from its nearest to farthest point from Mars. This suits MAVEN's science focus on Mars' atmosphere but results in variable coverage for relaying rover data. Usually, MAVEN passes over rover locations when the distance is too large for optimal relays. However, during occasional periods when the low point of its orbit is near Curiosity's location on Mars, the relays can serve exceedingly well.

"MAVEN definitely has the potential to move lots of data for us, and we expect to make even more use of it in the future," said JPL's Roy Gladden, manager of NASA's Mars Relay Network Office. The Jan. 22 relay of 1,006 megabits topped the previous record of 840 megabits, also set by MAVEN, but might in turn be bested by other favorable MAVEN relay opportunities in coming days.

The rover team intends to put Curiosity's drill to work on Vera Rubin Ridge before proceding to the Clay Unit. Resuming use of the drill requires an enterprising workaround for a mechanical problem that appeared in late 2016 and suspended use of the drill. A motor within the drill that advances the bit relative to stabilizer points no longer operates reliably.The workaround being evaluated thoroughly on a test rover at JPL does not use the stabilizer points. It moves the whole drill forward, with bit extended, by motion of the robotic arm.
Manage Your Subscription
This message was sent to tignardyanis@orange.fr from jplnewsroom@jpl.nasa.gov

NASA Jet Propulsion Laboratory
NASA's Jet Propulsion Laboratory
4800 Oak Grove Dr
Pasadena, CA 91109

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7047&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=msl20180130


   Title Rainbow aurora
   Released 01/02/2018 9:00 am
   Copyright Ollie Taylor. Used by permission.
   Description

   Just as the Sun drives weather on Earth, solar activity is responsible for disturbances in our space environment, which scientists have dubbed ‘space weather’.

   This gives rise to auroras, which are produced by electrically charged atomic particles streaming from the Sun colliding with charged particles in our atmosphere.

   UK-based photographer Ollie Taylor is in Iceland this week, and he captured a beautiful landscape image combining a lake, a waterfall, a rainbow and a green auroral streak, all bathed in moonlight.

   He notes: “I hunted for a clear sky patch in Iceland eager to shoot a ‘moon bow’. We drove some 600 km north to get the clear skies in the Lake Mývatn area, and the Godafoss Waterfall. I had to keep changing the angle to be able to see the lunar rainbow.

   “Eventually, after hours of shooting, you could see full colour in the rainbow, luckily at an angle that also allowed the capture of the aurora when it gave us a display!”

   Numerous areas of Europe’s economy can be affected by space weather. These range from space-based telecommunications, broadcasting, weather services and navigation, through to power distribution and terrestrial communications, especially at northern latitudes.

   One significant influence of solar activity is seen in disturbances in satellite navigation services, like Galileo, due to space weather effects on the upper atmosphere. This in turn can affect aviation, road transport, shipping and any activities that depend on precise positioning.

   On Earth, commercial airlines may also experience damage to aircraft electronics and increased radiation doses to crews (at long-haul aircraft altitudes) during large space weather events. Space weather effects on the ground can include damage and disruption to power distribution networks, increased pipeline corrosion and degradation of radio communications.

   See more of Ollie Taylor's photos via

   Ollie Taylor Photography

   Ollie Taylor Instagram and Facebook

   More information

   Space weather
   Id 389573

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2018/01/Rainbow_aurora

RAPPORT DE
Y'BECCA
SOUS L’ÉGIDE DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8831
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.   Jeu 1 Fév à 10:02


Title 2007: A space odyssey
Released 30/01/2018 3:58 pm
Copyright ESA–S. Corvaja
Description

The year: 2007. The place: Cape Canaveral. The Columbus module, built in Italy and shipped from Germany, is undergoing tests at NASA’s Kennedy Space Center in Florida.

This unique interior view features some of the hardware that makes Columbus a world-class laboratory. Resembling airline galley storage units, the ‘racks’ are highly compact facilities for research in various scientific disciplines.

Each rack is the size of a telephone booth and can host autonomous and independent laboratories, complete with power and cooling systems. Video and data links send results back to researchers on Earth.

From left to right are the European Drawer Rack, a flexible experiment carrier; the European Physiology Modules for experiments focusing on the human body; Biolab for life sciences experiments; and the Fluid Science Lab for studying fluids in microgravity.

The four are seen here in their launch configuration. The racks were later relocated inside Columbus once in orbit.

Thanks to these and other facilities in Columbus, researchers have been able to conduct multidisciplinary research in microgravity over the past decade.

From studying immune cells to understand how they function to developing technology that finds its way to Earth, Columbus and its suite of research equipment have hosted more than 225 experiments and generated countless scientific papers.

On 7 February, ESA is celebrating 10 years of Europe’s gateway to space research at our technical heart in the Netherlands. The event is a unique opportunity to re-live some exciting milestones, connect live to the Station and look into space exploration plans.

The larger Columbus family of planners, builders, scientists, support teams and astronauts will gather to celebrate the past, present and future of Europe’s major contributions to the Station.
Id 389597

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2018/01/2007_A_space_odyssey

*


Title Obscured Sirius reveals Gaia 1 cluster
Released 29/01/2018 10:00 am
Copyright H. Kaiser
Description

If you gazed at the night sky over the past few weeks, it is possible that you stumbled upon a very bright star near the Orion constellation. This is Sirius, the brightest star of the entire night sky, which is visible from almost everywhere on Earth except the northernmost regions. It is, in fact, a binary stellar system, and one of the nearest to our Sun – only eight light-years away.

Known since antiquity, this star played a key role for the keeping of time and agriculture in Ancient Egypt, as its return to the sky was linked to the annual flooding of the Nile. In Ancient Greek mythology, it represented the eye of the Canis Major constellation, the Great Dog that diligently follows Orion, the Hunter.

Dazzling stars like Sirius are both a blessing and a curse for astronomers. Their bright appearance provides plenty of light to study their properties, but also outshines other celestial sources that happen to lie in the same patch of sky.

This is why Sirius has been masked in this picture taken by amateur astronomer Harald Kaiser on 10 January from Karlsruhe, a city in the southwest of Germany.

Once the glare of Sirius is removed, an interesting object becomes visible to its left: the stellar cluster Gaia 1, first spotted last year using data from ESA’s Gaia satellite.

Gaia 1 is an open cluster – a family of stars all born at the same time and held together by gravity – and it is located some 15 000 light-years away. Its chance alignment next to nearby, bright Sirius kept it hidden to generations of astronomers that have been sweeping the heavens with their telescopes over the past four centuries. But not to the inquisitive eye of Gaia, which has been charting more than a billion stars in our Milky Way galaxy.

Mr Kaiser heard about the discovery of this cluster during a public talk on the Gaia mission and zealously waited for a clear sky to try and image it using his 30 cm-diameter telescope. After covering Sirius on the telescope sensor – creating the dark circle on the image – he succeeded at recording some of the brightest stars of the Gaia 1 cluster.

Gaia 1 is one of two previously unknown star clusters that have been discovered by counting stars from the first set of Gaia data, which was released in September 2016. Astronomers are now looking forward to Gaia’s second data release, planned for 25 April, which will provide vast possibilities for new, exciting discoveries.

More information about opportunities for amateur astronomers to follow up on Gaia observations here.
Id 389434

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2018/01/Obscured_Sirius_reveals_Gaia_1_cluster

AND

CONSCIENCE, L’HÉRITAGE, SECOURISME, Y'BECCA ET LA RÉPUBLIQUE.
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t496-conscience-l…
Chambre à vide, La technologie du vide, Y'BECCA et قنطار
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t690-chambre-a-vide-la…
Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t41p300-y-becca-ou-mur…
TAY

RAPPORT DE
Y'BECCA
SOUS L’ÉGIDE DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8831
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.   Jeu 1 Fév à 10:48

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 15 h il y a 15 heures
IL EST DÉPLORABLE ET INCROYABLE QUE DANS LEURS LÂCHER DE RETENUE D'EAU SUR LA CAPACITÉ DE LA SEINE QU'ON EST PAS PRIS EN COMPTE LE COEFFICIENT DE MARÉES: CELA A PROVOQUÉ DES DÉGÂTS DE CRUES EN NORMANDIE QUI AURAIT PU ÊTRE ÉVITER.
TAY

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 14 h il y a 14 heures
DANS LE TRANSPORT FLUVIAL DU RHÔNE, IL EXISTE UN MOUVEMENT ET DES ACTES SUR LES DIVERGENTES POSSIBLE DU FLEUVE QUI N'EXISTE PAS SUR LA SEINE QUI SEMBLE ÊTRE UN CORPS SANS UNE RÉELLE COMMUNICATION: LES CRUES DE MARÉES EN NORMANDIE SONT INACCEPTABLE.
TAY

-------------

‏Compte certifié @KnessetIL
18 hil y a 18 heures

חוגגים סדר #טו_בשבט לציון 69 שנה לכינון הכנסת.
במעמד יו"ר הכנסת @YuliEdelstein ובהשתתפות שרים וחברי כנסת. ניהול האירוע והטקס: חברות הכנסת @aliza_lavie @azariarachel מנכ"ל הכנסת, מזכירת הכנסת, חברי הנהלת הכנסת, בני נוער, נציגי ארגונים שונים ועוד. #יוםהולדת שמח!
À l'origine en hébreu, traduit par Microsoft

Célébrer la mention @טו_בשבט bien an établi 69. statut #YuliEdelstein de la Knesset, les ministres et les Knesset membres et sociétés de gestion des événements lors de la cérémonie de synagogue de @aliza_lavie @azariarachel, Secrétaire exécutif de la Commission, membres du Parlement, la jeunesse, des représentants de diverses organisations et bien plus encore. #יוםהולדת Heureux !

---------------

VMC - Mars Webcam Compte certifié @esamarswebcam 31 janv.
New VMC Images direct from Mars! 10 images taken 19:54:16 30.01.2018 bit.ly 1wJXI8c #marswebcam

---------
ראש ממשלת ישראל
‏Compte certifié @IsraeliPM_heb
16 h il y a 16 heures

ראש הממשלה בנימין נתניהו נפגש היום עם מובילים עולמיים בתחום החדשנות ברפואה, הנמצאים בימים אלה בישראל, והציג בפניהם את כוונתה של הממשלה להשקיע בתחום הבריאות הדיגיטלית, ולמנף תחום זה כמנוע צמיחה בדומה לתחום הסייבר.

https://www.gov.il/he/Departments/news/event_health310118

À l'origine en hébreu, traduit par Microsoft
Premier ministre Benjamin Netanyahu se réunit avec les leaders mondiaux en matière d’innovation en médecine, en Israël et leur ont présenté dans l’intention du gouvernement d’investir dans le secteur de la santé et de tirer parti de ce secteur comme moteur de croissance semblable au cyberespace.

https://www.gov.il/he/Departments/news/event_health310118

WITH


United Nations
‏Compte certifié @UN
31 janv.

Branding refugees as security threats can lead to xenophobic & racist rhetoric. Let's #JoinTogether for refugees & migrants: http://together.un.org/join

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
La stigmatisation des réfugiés comme des menaces de sécurité peut mener à une rhétorique xénophobe et raciste.
Nous allons http://together.un.org/join pour les réfugiés et les migrants: #ttps://t.co/iRwBSf9wJ2


-------------

The Nigerian Senate Compte certifié @NGRSenate 18 h il y a 18 heures
#TodayInSenatePlenary
PROCEEDINGS OF THE NIGERIAN SENATE OF WEDNESDAY, 31ST JANUARY, 2018.
Welcome to a new... https://fb.me/67BWuqo1h

----------------


NOAA Satellites
‏Compte certifié @NOAASatellites
30 janv.

Check out the huge eye on this storm: Tropical cyclone #Cebile in the Indian Ocean is packing sustained 125 mph winds, equal to a Category 3 #hurricane. Luckily this beast is no threat to land. More satellite imagery: http://goo.gl/eEwncX

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
Découvrez l'énorme œil sur cette tempête: cyclone tropical #Cebile dans l'océan Indien est d'emballage soutenue 125 MPH vents, égale à une catégorie 3 http://goo.gl/eEwncX . Heureusement, cette bête n'est pas une menace pour atterrir. Plus d'imagerie satellitaire: #ttps://t.co/mbgRYot60A

--------------

مریم رجوی @Maryam_Rajavi_P
22 h il y a 22 heures
از نمایندگان خواستم که صدای این زندانیان باشند. از هیات رئیسه شورای اروپا بخواهند که دستگیری‌های خودسرانه و کشتار معترضین را محکوم و خواستار آزادی فوری زندانیان شود.
#ایران
#تظاهرات_سراسری
#قیام_سراسری
À l'origine en persan, traduit par Microsoft
Représentants recherchés le son de ces prisonniers. Du Conseil exécutif de l’Europe souhaite que des arrestations arbitraires et le meurtre de manifestants et appelant à la libération immédiate des prisonniers condamnés.
#ایران #تظاهرات_سراسری #قیام_سراسری

--------------------

Pajhwok Afghan News Compte certifié @pajhwok 6 h il y a 6 heures
#Afghan Police Marching towards #Pakistan embassy, Protests planned
in some parts of #Kabul against Pakistan after deadly attacks in Kabul.
À l'origine en anglais, traduit par Microsoft

#Afghan La police marchant vers l' #Pakistan ambassade,
les protestations prévues dans certaines parties de #Kabul contre le Pakistan
après des attaques meurtrières à Kaboul.

------------

U.S. Embassy Colombo Compte certifié @USEmbSL 22 min il y a 22 minutes
Deputy Asst Sec @dnrosenblum & @USAmbKeshap
met Hon @HarshadeSilvaMP & @KariyawasamP
to strengthen USG support for an inclusive #SriLanka

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
Adjointe adjoint sec @dnrosenblum& @USAmbKeshap
met Hoon @HarshadeSilvaMP& @KariyawasamP
pour renforcer le soutien du SGA pour un inclusive #SriLanka

----------------

NASA
‏Compte certifié @NASA
22 h il y a 22 heures

LIVE NOW: #LunarEclipse2018! The Earth is directly between
the Sun and Moon, making the lunar surface appear red.
You can watch views of the #SuperBlueBloodMoon from multiple telescopes live online!
Take a look: https://www.pscp.tv/w/1LyGBRXzenkGN

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
Vivez maintenant: #LunarEclipse2018! La terre est directement
entre le soleil et la lune, rendant la surface lunaire
apparaître rouge. Vous pouvez regarder les vues
de la https://www.pscp.tv/w/1LyGBRXzenkGN
à partir de plusieurs télescopes en direct! Jetez un oeil: #ttps://t.co/r6X6SoMfLn

------------------


Johnson Space Center
‏Compte certifié @NASA_Johnson
11 hil y a 11 heures

A rare "super blue blood moon" was photographed
Jan. 31 in the early morning hours at the Johnson Space Center.

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
Un rare "Super Blue Blood Moon" a été photographié
le 31 janvier dans les premières heures du matin au Centre spatial Johnson.

--------------------

GendarmerieNationale
‏Compte certifié @Gendarmerie
31 janv.

4 journées de #course, 17 spéciales, 395km : tel était le programme
de la 86e édition du #RallyeMonteCarlo 🏎 ! Et pour assurer la #sécurité
des concurrents et des spectateurs, les gendarmes sont restés mobilisés 💪

-------------------

How NASA Could Discover Oceans on Distant Planets
Planets too far away to photograph could yield some clues to whether water—and maybe even life—could exist.
https://www.thedailybeast.com/how-nasa-could-discover-oceans-on-distant-planets

------------------


RUS-Copernicus
‏ @RUS_Copernicus
30 janv.

📌Thumb through the pages of EO mag! @earsc. You will discover all
the services that @RUS_Copernicus is offering to the community of #SentinelUsers.
🔗http://eomag.eu/articles/4285/rus-a-new-expert-service-for-sentinel-users …
#SentinelData
@CopernicusEU @ESA_EO

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
📌 Pouce à travers les pages de eo Mag! @earsc.
Vous découvrirez tous les services offerts #RUS_Copernicus à la communauté de @SentinelUsers.
🔗 @ttps://t.co/kuuqc6IvtR @SentinelData
http://eomag.eu/articles/4285/rus-a-new-expert-service-for-sentinel-users … #ESA_EO

----------------------


NOAA Satellites
‏Compte certifié @NOAASatellites
21 hil y a 21 heures
Sixty years ago today @NASA launched #Explorer1 -
America's first Earth-orbiting satellite - into space, marking the dawn of a new space age.
Our satellites have come a long way since then. See how it all started:
http://goo.gl/yS7AFx #ExploreAsOne

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
Il ya 60 ans aujourd'hui #NASA lancé http://goo.gl/yS7AFx -Amérique première Terre orbite satellite-dans l'espace, marquant l'aube d'un nouvel âge de l'espace. Nos satellites ont fait un long chemin depuis. Voir comment tout a commencé d: @ttps://t.co/HrIkyXYwzo #ExploreAsOne

-----------------------


NASA Marshall
‏Compte certifié @NASA_Marshall
13 hil y a 13 heures

A lunar photobomb!? The @Space_Station and its six passengers pass
in front of the full moon last night in this incredible @NASA image! >> http://go.nasa.gov/2DRG2UO

À l'origine en anglais, traduit par Microsoft
Un livre photo lunaire!? Le @Space_Station et ses six passagers passent
devant la pleine lune la nuit dernière dans cette incroyable
http://go.nasa.gov/2DRG2UO image! > > @ttps://t.co/YiHxrHiHfn

-----------------------


Antarctica.cl
‏ @Antarcticacl
18 hil y a 18 heures

#EclipseLunarTotal (Luna aparece roja bajo sombra de Tierra)
terminó y muchos estábamos en el lado del mundo equivocado
hoy. Pero no tendremos q esperar mucho por una nueva #LunaDeSangre:
Enero21, 2019 visible en toda América y parte de Península Ibérica.
https://eclipse.gsfc.nasa.gov/LEplot/LEplot2001/LE2019Jan21T.pdf
À l'origine en espagnol, traduit par Microsoft

#EclipseLunarTotal(la Lune apparaît rouge sous l'ombre de la terre)
a pris fin et beaucoup d'entre eux étaient du mauvais côté du monde
aujourd'hui. Mais nous n'aurons pas à attendre longtemps
pour un nouveau https://eclipse.gsfc.nasa.gov/LEplot/LEplot2001/LE2019Jan21T.pdf …:
Enero21, 2019 visible
dans toute l'Amérique et une partie de la péninsule ibérique. #ttps://t.co/v5HPOzQsnX


RAPPORT
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie
SOUS L’ÉGIDE DE
Y'BECCA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8831
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.   Ven 2 Fév à 3:28

@EmmanuelMacron
L’ÉTHIQUE EST QU'UN MINISTRE DOIT SE TAIRE MAIS IL EST DUR DE RIEN DIRE QUAND ON PARLE D'UNE VICTIME COMME D'UNE MARIONNETTE PARCE QUE DES PSYCHIATRES VONT TROUVER DES CIRCONSTANCES SUR DES ACTES INQUALIFIABLES, IL EST DIFFICILE DE NE PAS S'INSURGER.
Y'BECCA.
TAY

-------------------------

Egalité FH Compte certifié @Egal_FH 20 h il y a 20 heures
[#ArrêtonsLes] Dans 45 % des cas de viols sur majeures, le conjoint ou l’ex-conjoint est l'auteur des faits.
➡ En savoir plus : http://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/arretons-les-02/


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 7 min il y a 7 minutes
En réponse à @Egal_FH @MarleneSchiappa

MADAME LA MINISTRE, L’ÉTHIQUE EST QU'UN MINISTRE DOIT SE TAIRE MAIS IL EST DUR DE RIEN DIRE QUAND ON PARLE D'UNE VICTIME COMME D'UNE MARIONNETTE PARCE QUE DES PSYCHIATRES VONT TROUVER DES CIRCONSTANCES SUR DES ACTES INQUALIFIABLES, IL EST DIFFICILE DE NE PAS S'INSURGER.
TAY

------------------------

Valérie Boyer‏Compte certifié @valerieboyer13
Comme bcp de Français je suis choquée par ce drame, mais est-ce normal qu'une Ministre en exercice commente une affaire judiciaire ? La lutte contre les violences conjugales mérite une grande loi et non simplement des tweets ou de vagues discours #Schiappa

Castaner à Schiappa sur l'affaire Daval: "un ministre n'a pas à commenter une affaire judiciaire"
http://www.bfmtv.com/politique/castaner-a-schiappa-sur-l-affaire-daval-un-ministre-n-a-pas-a-commenter-une-affaire-judiciaire-1363373.html


TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 11 min il y a 11 minutes
En réponse à @valerieboyer13

MADAME BOYER VALERIE, L’ÉTHIQUE EST QU'UN MINISTRE DOIT SE TAIRE MAIS IL EST DUR DE RIEN DIRE QUAND ON PARLE D'UNE VICTIME COMME D'UNE MARIONNETTE PARCE QUE DES PSYCHIATRES VONT TROUVER DES CIRCONSTANCES SUR DES ACTES INQUALIFIABLES, IL EST DIFFICILE DE NE PAS S'INSURGER.
Y'BECCA

-------------------------

MarleneSchiappa
‏Compte certifié @MarleneSchiappa
28 déc. 2017
🔵⚪️🔴 #25novembre historique Pour la 1ère fois un Président de la République porte depuis l' @Elysee en présence des asso, personnalités engagées, déléguées droits des femmes, une parole forte et des politiques publiques ambitieuses #NeRienLaisserPasser Merci @EmmanuelMacron

#En2018 nous mettrons en œuvre avec le @gouvernementFR les engagements ambitieux du Président @EmmanuelMacron pour éradiquer les violences sexistes et sexuelles, dans le cadre de la grande cause du quinquennat pour l’égalité femmes-hommes lancée à l’ @Elysee le 25novembre.

En réponse à @MarleneSchiappa @gouvernementFR et 2 autres.

@ EmmanuelMacron
L’ÉTHIQUE EST QU'UN MINISTRE DOIT SE TAIRE MAIS IL EST DUR DE RIEN DIRE QUAND ON PARLE D'UNE VICTIME COMME D'UNE MARIONNETTE PARCE QUE DES PSYCHIATRES VONT TROUVER DES CIRCONSTANCES SUR DES ACTES INQUALIFIABLES, IL EST DIFFICILE DE NE PAS S'INSURGER.
Y'BECCA.
TAY

L’éthique et le regard
Du grec ηθική [επιστήμη], « la science morale », de ήθος « ethos », « lieu de vie ; habitude, mœurs ; caractère, état de l'âme, disposition psychique » via le mot latin ethicus, la morale.
https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89thique
Le Serment de Protection et de Soi.
Y'BECCA

--------------------

L’éthique (du grec ethos « caractère, coutume, mœurs »1) est une discipline philosophique portant sur les jugements de valeur. L'éthique se définit telle une réflexion fondamentale2 sur laquelle la morale établira ses normes, ses limites et ses devoirs3. Sa formulation se caractérise par des énoncés normatifs, prescriptifs ou encore évaluatifs parmi lesquels on trouve des impératifs catégoriques. La démarche éthique se distingue donc de la démarche scientifique qui elle se base sur des jugements de fait formulés dans des énoncés descriptifs, parmi lesquels on trouve des impératifs hypothétiques4. En absence d'impératif catégorique une formulation éthique relève d'une faute de logique intitulée paralogisme naturaliste. Pour des philosophes tel que Aristote et Kant, l'éthique a pour but de définir ce qui doit être5.

Le champ d'application de l’éthique peut s'articuler selon son degré de généralité. Dans cette perspective, l'éthique normative ou générale, s'intéressera principalement aux concepts du bien et du bon véhiculés dans les théories de justice sociale, que l'on retrouve entre autres dans les doctrines utilitariste, égalitariste et libertarianiste, alors que, au départ de ces théories, l’éthique appliquée s'intéresse plus particulièrement à des applications pratiques tels que le déontologisme.

Une autre approche du champ de l'éthique peut se faire en fonction de fondements, soit culturels, liés par exemple à la religion ou les traditions propres à un pays, un groupe social ou un système idéologique (on parlera dans ce cas d'éthique descriptive), soit conceptuels et épistémologiques (on parlera dans ce cas de méta-éthique).

La réflexion éthique peut se porter sur le passé mais aussi sur le présent (éthique de la vertu) et l'avenir (conséquentialisme). Elle n'est pas un ensemble de concepts abstraits et a les deux pieds dans le réel. En éthique rien n’est noir ni blanc, il faut donc nuancer les couleurs6. Dans la pratique, la démarche éthique consiste donc selon John Rawls à rechercher un équilibre réfléchi7.

Étymologie

Du grec ηθική [επιστήμη], « la science morale », de ήθος « ethos », « lieu de vie ; habitude, mœurs ; caractère, état de l'âme, disposition psychique » via le mot latin ethicus, la morale8.
Contextualisation

L'éthique regroupe un ensemble de règles qui se différencient et complètent les règles juridiques.
Manifestation pour abolir le travail des enfants, New York, 1er mai 1909.

Parce qu'elles intègrent le motif, le mobile des activités humaines et trouvent leur fondement dans l'intériorité de l'être9, les règles éthiques ont un champ d'action différent de celui des règles juridiques : un acte pourra être légal mais non conforme à l'éthique (par exemple l'achat d'un objet fabriqué par un esclave) ; un acte pourra être illégal mais conforme à l'éthique (par exemple l'assistance à un réfugié politique).

L'éthique inspire et précède souvent les règles juridiques : les règles morales sont souvent érigées en loi. Le temps de l'éthique permet la création du consensus social nécessaire à l'établissement de la règle de droit (par exemple, la défense de la cause animale est essentiellement traitée par l'éthique jusqu'au XVIIIe siècle mais tend à devenir juridique avec l'apparition de quelques lois de défense contre les mauvais traitements aux XXe et XXIe siècles).
Loi de Hume et quête de cohérence

En 1751, David Hume mettait en évidence le fait qu'il est impossible d'inférer une conclusion normative à partir d'un ensemble de prémices descriptives (loi de Hume). Face à ce constat logique, le raisonnement éthique doit donc nécessairement puiser ses prémices normatives, soit dans le registre de la théologie morale, soit dans les théories spéculatives issues de l'anthropologie philosophique. Mais dans le cas de nos sociétés modernes caractérisées par un mélange de religions et de cultures, la recherche d'un fondement absolu partagé par tous est devenue impossible. Pour cette raison, la pratique de l'éthique contemporaine se concentre aujourd'hui sur la quête de cohérences normatives établies sur base de discussions argumentées et non dogmatique, une pratique déjà observée au sein de la tradition socratique 10.
Histoire
Article détaillé : Histoire de l'éthique.

L’éthique a connu de nombreuses et importantes transformations au cours de son histoire. Concernant l’éthique occidentale il est ainsi possible d'établir certaines grandes périodes.

Dans l’Antiquité, l’éthique était dominée par le concept de « vertu » aussi bien chez Socrate que chez Platon, Aristote, les Stoïciens et Épicure. Ainsi, l’homme bon est celui qui réalise bien sa fonction, son télos. Il s’agit donc de réaliser pleinement la nature et ce qui constitue la nature humaine, afin d’atteindre le bonheur.

Au Moyen Âge l'éthique antique, celle de Platon puis d’Aristote, est intégrée à la tradition biblique.

Au début du XVIIe siècle, Descartes fut le premier philosophe à prendre nettement ses distances avec l’éthique antique qu’il jugeait trop « spéculative11 ». S’appuyant sur une nouvelle métaphysique, il fonde une morale dans un sens beaucoup plus individuel.

À ma fin du XVIIIe siècle, le développement de l'éthique moderne se poursuit avec la pensée Kant et la naissance de l’éthique déontologique : une réflexion critique sur les conditions de possibilité de la morale mettant l’accent sur le devoir.

Fin du XIXe siècle, avec Heidegger, l’éthique quitte toute dimension morale pour prendre les traits de la vérité de l'Être, voir La Lettre sur l'humanisme où il n'y a plus contradiction entre éthique et ontologie comme le craignait Lévinas.

À l'apogée du XXe siècle et à l'aube du XXIe siècle se développe l'éthique appliquée en rapport avec de nouvelles préoccupations environnementales et sociétales. C'est à travers la déontologie que s'établissent les codes de comportements au sein des gouvernances et des activités professionnelles.
Éthique et morale
Article détaillé : Philosophie morale.

Les rapports entre morale et éthique sont délicats, car la distinction entre ces deux termes eux-mêmes est différente selon les penseurs. Dans un sens « ordinaire», le terme éthique est synonyme de morale, et désigne une pratique ayant pour objectif de déterminer une manière conforme de vivre dans un habitat en correspondant aux fins ou aux rôles de la vie de l'être humain (exemple : recherche du bonheur ou de la vertu).

Toutefois, si le terme « éthique » est synonyme de morale dans un sens « ordinaire », pourquoi le mot « morale » ne se rencontre-t-il pas une seule fois dans l'Éthique de Spinoza ? La raison en est que la morale consiste en un ensemble de règles « relatives » fictivement érigées en Bien et Mal absolus, comme le confirme sa définition dans le paragraphe suivant, alors que l'éthique est précisément la morale débarrassée de ses croyances superstitieuses absolutisant le relatif et de ses condamnations moralisatrices utilisées comme une arme contre les Autres, dixit Constantin Brunner (en), philosophe juif allemand (1862-1937), héritier spirituel de Spinoza.

La dichotomie Morale/Éthique sera explicitée par le philosophe Stéphane Sangral, dans "Fatras du Soi, fracas de l'Autre", comme, pour la morale, un ensemble de valeurs et de règles arbitraires et propres à chaque groupe, "un linceul crasseux qui recouvre le vivre-ensemble", et comme, pour l'éthique, un ensemble de valeurs et de règles universelles (duquel la morale parfois s'inspire, mais parfois seulement) liées à l'empathie, "un drap blanc sur lequel repose la cohérence du vivre-ensemble". La notion d'éthique personnelle ne qualifiant alors que le degré d’appropriation personnelle de l'éthique universelle.[réf. nécessaire]

Une distinction courante consiste à entendre par « morale » l’ensemble des normes propres à un individu, à un groupe social ou à un peuple, à un moment précis de son histoire et à appeler éthique la recherche du bien par un raisonnement conscient. Durant l'époque moderne, le terme « éthique » est généralement employé pour qualifier des réflexions théoriques portant sur la valeur des pratiques et sur les conditions de ces pratiques ; l’éthique est aussi un raisonnement critique sur la moralité des actions. Il est, par exemple, question de « comité d’éthique » au sein d’institutions scientifiques ou d’hôpitaux. L’éthique aurait donc ses fondements dans une décision dite rationnelle prise à partir d’un libre dialogue entre des individus conscients des savoirs et de cultures parfois riches de traditions et de codes idéologiques assimilés.

Une autre distinction est proposée par certains philosophes contemporains (Deleuze, Ricœur, Comte-Sponville, Robert Misrahi, etc.) pour définir la morale comme un ensemble de devoirs (impératifs catégoriques qui commandent de faire Le Bien posé comme valeur absolue, par exemple « tu ne tueras pas ») et l’éthique comme la réalisation raisonnable des besoins (tendance naturelle à chercher le bon comme valeur relative - la recherche de son bonheur, qui peut par exemple légitimer certains actes médicaux généralement considérés « immoraux » comme l’euthanasie, l'avortement, le don d'organe, etc.).

La morale est ainsi généralement rattachée à une tradition historique et parfois idéaliste (de type kantienne) qui distingue entre ce qui est et ce qui doit être, selon le dogme. Alors que l’éthique est liée à une tradition contemporaine et parfois matérialiste (de type spinoziste) qui cherche seulement à améliorer la perception de la réalité par une attitude « raisonnable » dans la recherche du bonheur pour tous. Ainsi, le droit se distingue de la morale et de l’éthique, dans le sens qu'il ne définit pas la valeur des actes, le bien/mal, le bon ou le mauvais. Il définit toutefois ce qui est permis et défendu par les pouvoirs d'une culture, dans une société humaine. La déontologie professionnelle est, pour sa part, l’ensemble des obligations que les professionnels s’engagent à respecter pour garantir une pratique conforme au code d’éthique de la profession, d'où le concept intermédiaire d'éthique déontologique.
Déontologie

Les morales du devoir fondent le caractère moral de nos actions par le concept d’obligation. Ce type de morale se conçoit indépendamment de toute conséquence qui pourrait résulter de nos actions. Par exemple, selon Kant, l'homme ne doit pas mentir pour éviter un meurtre, car l’obligation de dire la vérité est absolue et ne tolère aucune condition particulière12.

Un ensemble de règles appliquées a priori et ayant le statut d’obligations morales. Par exemple, le décalogue et la règle d’or ou l’éthique de réciprocité.

L'éthique des droits provient des droits de l'homme. Cette invention moderne est attribuée originellement à Rousseau et établit pour la première fois pour l’homme un ordre moral indépendant du cosmos, de la nature. Dorénavant, l’homme ne se distingue plus comme étant un animal doté de la raison comme chez Aristote, mais comme être ayant la liberté de s’arracher à la nature et d’instaurer une autre légalité que celle naturelle, c’est-à-dire celle de l’homme. Ce principe d’égalité est uniquement un droit juridique et non naturel.
Procéduralisme

Cette éthique se réfère à John Rawls et est fondée sur le pluralisme. Rawls affirme qu’il n'est plus possible de se baser sur une seule notion commune, le bien. Cela implique alors l’établissement de règles plutôt abstraites afin d’admettre une généralité de différences.

Jürgen Habermas considère qu’une solution à un conflit est légitime si et seulement si ceux qui sont concernés par ce conflit sont d’accord sur cette solution dans des conditions de paroles et de communication satisfaisantes. C’est pourquoi il est question d’éthique de la discussion ou de morale communicationnelle. Ainsi, c’est la procédure qui fait que la solution est ou n’est pas légitime.
Téléologie

L’éthique téléologique met l’accent sur les buts et les finalités d’une décision. Elle s’oppose à l’éthique déontologique. Dans cette optique, toute réflexion éthique se fonde sur les effets d’une action ; en effet toute action ne peut être jugée bonne ou mauvaise qu’en raison de ses conséquences. ex : Aristote développa une éthique téléologique du bonheur car pour lui « le bonheur est ce qui caractérise le bien être parfait et le fait qu’il doit toujours être possédé pour soi et non pour une autre raison ». Elle donna notamment naissance à l’utilitarisme chez les anglo-saxons.
Conséquentialisme

Dans les actions, l'humain prend souvent en compte les conséquences de ses actes. Ces conséquences peuvent donc être considérées comme des critères possibles de notre comportement, ce qui fait de ce type de morale, un type normatif. Pour une morale de ce genre, une conduite est morale si les conséquences d’un acte sont plutôt bénéfiques que défavorables. L’évaluation de la moralité d’une conduite se fait donc sur la base de ce qui est observable, plutôt que sur l’intention qui a un caractère privé et difficile à appréhender.

Plusieurs types de conséquentialisme peuvent être distingués, selon le critère choisi pour déterminer ce qui est bénéfique et ce qui est nuisible :

l’altruisme, qui cherche à maximiser le bénéfice d'autrui, sans considération des avantages ou désavantages pour l'auteur,
l’égoïsme, qui cherche à maximiser le bénéfice de l'auteur,
l’utilitarisme, qui vise le bien de la majorité des parties prenantes.

Valeurs

En éthique, il est communément question de valeurs — qui sont de l'ordre de l'Être et du Bien, qui indiquent des idéaux à poursuivre (Autonomie, vie et santé, justice) — des principes — qui donnent des grandes orientations à l'action, qui fixent des attitudes (Autodétermination, respect de la vie, rendre à chacun son dû) — de normes et de règles — qui déterminent l'action, qui encadrent la décision (Consentement libre et éclairé, prendre les « moyens proportionnés », respect des contrats). Le mot « valeur » est le plus général et le plus dynamique ; il a d'abord une évocation philosophique avant d'avoir une retombée éthique. Le mot « principe » désigne une orientation fondamentale, inspiratrice d'action. Le mot « règle » évoque quelque chose de plus concret, plus proche de l'action. Le principe est souvent indéterminé, et admet des applications diverses. La règle a un contenu précis.

Les grands principes sont relativement peu nombreux et stables ; les règles peuvent être nombreuses et variables. Ainsi Durand13 souligne la difficulté de présenter l’éthique (ou la morale) selon trois points :

elle vient du fait qu'elle n'est pas un secteur séparé de la vie, mais une dimension permanente de tout comportement. Des valeurs, en effet, sont mises en œuvre plus ou moins explicitement dans tous les comportements et toutes les décisions. Ainsi la pratique de la médecine, des sciences infirmières, du travail social, du droit, par exemple, implique inévitablement des choix éthiques, des choix de valeurs morales ;
elle tient au vocabulaire qui varie selon les auteurs. Les mots comportent, d'un milieu à l'autre, des connotations ou des sens divers ;
elle tient au fait que celle-ci renvoie finalement à une réflexion philosophique, laquelle a donné naissance à une multitude de théories éthiques plus ou moins contradictoires.

Selon Durand13, trois mots reviennent fréquemment dans le discours sur l'action humaine : éthique, morale, déontologie ; et ceux-ci sont parfois pris comme synonymes. D’ailleurs historiquement pour les deux premiers, ils ont été employés très souvent l'un pour l'autre. Étymologiquement, les mots éthique (d'origine grecque) et morale (d'origine latine) renvoient aux mœurs, à l’analyse des mœurs, aux réflexions sur la conduite humaine. Le mot déontologie (du grec : deon-deonlos) désigne lui aussi des règles, devoirs et obligations. Les trois mots renvoient au comportement, à l'action humaine, à la prise de décision. Ils concernent ce qu'il faut faire, ce qui doit être fait (le devoir, les valeurs), par opposition à ce qui se fait (les mœurs).

Droz14 définit l’éthique comme un ensemble rationnellement structuré de valeurs explicites qui définissent le bien, le juste et le beau, par lequel quelqu’un rend compte de lui-même, de ce qui le fait exister et agir. Elle est la manière de dire comment l'individu se doit de vivre et à partir de quoi il doit juger et décider. Il s’agit en conséquence, d’un système explicite et argumenté de valeurs qui induisent des comportements ou des pratiques sociales. Il y a donc des éthiques universelles (droit de l’homme) ou des éthiques propres à une culture. Bob Jickling (1996) propose deux façons de concevoir l’éthique : l’éthique comme un code, qui tend à reproduire des rôles dans la vie sociale. Les prescriptions et les valeurs qui les informent, ont tendance à être prises pour acquis, faisant ainsi autorité, et applicables dans un large éventail de contextes ; et si l'éthique est pensée, associée à un processus pour étudier et évaluer un système de valeurs. Alors dans ce sens, éthique implique de chercher des principes pour guider le comportement moral et les évaluer. Il faut tout d’abord identifier les valeurs, qui peuvent être contestées, existant au sein d’une communauté.

L'organisation des valeurs entre elles, sous forme de système, correspond à une éthique ; celle-ci donne sens et cohérence aux valeurs qui s'y rattachent15. Une valeur (comme la démocratie ou le développement durable) ne prend son sens qu’en fonction du champ éthique dans lequel elle s’inscrit. Parmi les valeurs sont retrouvées les valeurs d'ordre fondamental, correspondant à des buts à atteindre (par exemple, l'équilibre écologique), et des valeurs d'ordre instrumental destinées à l'atteinte de ces buts (comme la responsabilité). Il y a également les valeurs abstraites (la solidarité) et les valeurs correspondant à des objets, et également des valeurs qui sont intrinsèques (la nature ou le patrimoine architectural). Une valeur est une croyance durable16, un mode spécifique de conduite ou d’état final d'existence, qui est personnellement ou socialement préférable à un autre mode de comportement ou but de l’existence opposé ou convergent. Un système de valeurs est une organisation durable de croyances concernant les modes souhaitables de conduite et les conceptions de l'existence.

Traditionnellement, le concept de valeur est utilisé de deux manières distinctes16, soit il est question de valeur que possèdent les objets, soit ce sont celles que possèdent les personnes. Les valeurs diffèrent des attitudes (aussi bien que d’autres concepts tels que les besoins, les normes, les intérêts) et sont d’ailleurs moins nombreuses que ces dernières, elles dépassent les conceptions spécifiques d’attitudes d’objets et de situations et sont dynamiquement plus près des besoins et plus centrales aux personnes identifiées comme individus16. Se rapportant aux propos d’Audigier17, il est inutile de s’attacher à déterminer une liste bien établie et cohérente de valeurs, puisque dans toute situation, dès qu’il faut prendre une décision, l'individu est aux prises avec des valeurs en contradiction les unes avec les autres. Mais elles définissent comme un point de vue à partir duquel l'individu évalue, au sens fort du terme évaluer, les actions sociales, les comportements, voire les opinions.
Vertus

L'éthique des vertus est ancienne. Elle naît de la rencontre entre morale antique, notamment aristotélicienne et stoïcienne, et de la sagesse biblique. C'est au cours de la « patristique » (première théologie chrétienne), puis dans la philosophie médiévale, notamment scolastique, qu'elle atteint son achèvement. Au XVIIIe siècle, les vertus prennent une place considérable dans l'imaginaire révolutionnaire (Robespierre). Aujourd'hui, un certain nombre de philosophes la reprennent à leur compte, comme en France André Comte-Sponville. Il ne faut pas comprendre la « vertu » au sens d'une dame habillée de noir et vitupérant contre les excès et les défauts, au nom d'une morale bien-pensante. La « vertu », du latin virtus s'apparente plus à la « virtuosité » des artistes. Elle mobilise un entraînement et un équilibre des contraires qui s'appuie sur la sagesse. Mais il ne s'agit pas pour autant de mortification ou d'ascétisme.

La théorie s'articule autour de quatre vertus autrefois dites « cardinales ». La « prudence », la « force » (ou le « courage »), la « justice » et la « tempérance ». Cette formulation définitive se produit au XIIIe siècle, sous l'influence des ordres chrétiens franciscains et dominicains.

La prudence est la vertu principale : c'est elle qui guide la décision et qui la pèse, en fonction de la responsabilité, de la situation contextuelle, des conséquences. Elle n'est pas contraire au risque, contrairement à l'image qu'on[Qui ?] peut s'en faire. Il est des décisions audacieuses qui sont des décisions de prudence.
La force ou le « courage » est la capacité de tenir bon face à l'adversité. C'est aussi elle qui donne l'énergie pour se lancer dans des entreprises.
La tempérance est la vertu qui canalise les dérèglements. Elle n'est pas opposition aux passions, mais modération des passions.
La justice est la prise en considération du comportement avec autrui. Elle comporte une dimension économique (le sens du partage), une dimension sociale (respect du droit) et politique (égalité de tous). Mais elle possède aussi une fonction critique, quand l'apparente justice s'oppose à l'éthique.

La tradition chrétienne y a ajouté trois vertus dites « théologales » :

La foi, qui est participation à la connaissance que Dieu a de lui-même.
L'espérance, qui est la confiance dans l'achèvement de l'histoire dans une transformation et recréation du monde et des personnes, par delà la mort (voir Jürgen Moltmann)
La charité, qui est l'amour du prochain, à commencer par les plus petits et les laissés pour compte.

Aujourd'hui, la vertu est considérée comme une qualité qui pousse l'homme et la femme à aller jusqu'à l'excellence, au meilleur de soi.
Méta-éthique
Article détaillé : Méta-éthique.

La méta-éthique désigne l’analyse des concepts éthiques de base, de leurs présupposés épistémologiques et de leur signification, sous l’angle de la philosophie. Elle est « au-dessus » de l’éthique (meta en grec) car elle a pour objet non pas de poser des normes éthiques mais de les analyser. Elle s’intéresse par exemple à la nature des normes éthiques en tant que normes, aux fondements de ces normes, à la structure des arguments éthiques, aux caractéristiques des propositions éthiques, etc. La méta-éthique est en réalité aussi ancienne que l’éthique, même s’il est vrai que ce n’est que depuis le XXe siècle qu’elle est devenue une discipline indépendante qui se consacre de façon toute particulière à l’aspect linguistique de l’éthique. Un bon exemple de méta-éthique est le petit article que Paul Ricœur avait rédigé dès 1985 pour l’Encyclopædia Universalis : « Avant la loi morale : l’éthique ».
Éthique appliquée
Article détaillé : Éthique appliquée.

L’éthique appliquée est un terme générique pour désigner l’ensemble des questions éthiques relatives à un domaine de l’activité humaine comme la santé, le monde du travail, l’économie, les sciences, la gouvernance ou la culture. L'éthique appliquée à une profession conduit à définir une déontologie. L'éthique déontologique conduit à définir des déontologies professionnelles (déontologie médicale, code de déontologie des avocats, code de déontologie des architectes, pour ne prendre que quelques exemples).
Dans la santé
Article détaillé : Bioéthique.

Des domaines aussi divers que la biologie appliquée à la médecine, l’avortement, l’euthanasie, le génie génétique, le végétarisme, la vaccination, les soins, le décryptage du génome humain, la sécurité alimentaire, la psychologie culturelle, la santé reproductive, le traitement des troubles mentaux et du handicap, la chirurgie, le brevetage des découvertes médicales ou pharmaceutiques, les conflits d'intérêts chez les rédacteurs de normes de bonnes pratiques, ou encore la gestion du risque épidémique (ex VIH/SIDA) ou un Plan de crise pour une pandémie ou la préparation individuelle et collective à une éventuelle pandémie grippale (de type grippe aviaire ou H1N1) posent de nombreuses questions d’éthique18.

Les lignes de distinction entre la méta-éthique, l’éthique normative et l’éthique appliquée sont souvent floues. Par exemple, le problème de l’avortement concerne l'éthique appliquée puisqu'il implique un type de comportement controversé. Néanmoins, il dépend de principes normatifs plus généraux, comme le droit d’auto-conduite et le droit de vivre, selon lesquels on peut interpréter la moralité de cette procédure. Le problème repose aussi sur des questions méta-éthiques comme « d’où viennent les droits ? » et « quelles sortes d'individus ont des droits ? ».

L'exemple de l'avortement est révélateur du fait que l'application de certaines lois peut heurter les convictions éthiques ou religieuses des professionnels de la santé, d'où la nécessité de reconnaître la liberté de conscience comme droit fondamental, qui s'exprime par l'objection de conscience et se met en pratique dans le droit (en France) par des clauses de conscience19.
Dans la consommation
Article détaillé : Commerce équitable.

Les premières questions éthiques qui se posent en ce qui concerne la consommation de biens et de services relèvent de la provenance et de la confection des produits. La division internationale du travail et la rationalisation des coûts de production poussés à leur extrême dans le cadre de la mondialisation ont mené à des situations condamnables d’un point de vue éthique (travail d’enfants, production de résidus contaminants, vente de produits nocifs pour la santé et l'environnement, conditions de travail déplorables des employés, etc.). Or, il est incontestable que l’acte d’achat d'un bien ou d'un service correspond à un soutien plus ou moins volontaire et plus ou moins conscient à une organisation, à une société commerciale ou un secteur industriel ainsi que de ses méthodes de production. S’interroger sur la provenance et la confection de ses achats peut donc s’inscrire dans une démarche éthique et humaniste. Cette approche trouve écho aujourd’hui avec le développement du commerce équitable.

Les questions générales d’éthique dans la consommation (mode de sélection, de production, traitement des employés, etc.) s’appliquent également au choix des aliments, mais la question spécifique et récurrente dans ce domaine concerne l'exploitation animale. C'est-à-dire l'exploitation de créatures sensibles et intelligentes pour satisfaire les besoins (justifiés ou pas) des humains. Ainsi, au nom de l’éthique, se sont développés des mouvements de protection animale, de bien-être animal et plus spécifiquement des mouvements prônant le végétarisme, le veganisme ou l’antispécisme (terme popularisé par Peter Singer, auteur de l’article sur l’éthique de l’Encyclopædia Universalis). Cette réflexion n’est pas nouvelle, au long de son histoire la dimension éthique et non-violente du végétarisme a été soutenu par de très nombreux philosophes et penseurs comme Plutarque, Pythagore, Léonard de Vinci, Lamartine, Schopenhauer, Léon Tolstoï, Albert Einstein, ou Gandhi.
Dans l’économie et la finance
Article détaillé : Déontologie financière.

Les échanges financiers dans le contexte de la mondialisation économique révèlent des situations où l'éthique a des applications. L'appât du gain comme la corruption et les risques de manipulations boursières sont des caractéristiques déstabilisantes de l'investissement.

L’éthique est aussi l’un des onze facteurs à appliquer dans le modèle d’intelligence économique produit par l’AFDIE (Association française d’intelligence économique) :

Protéger la vie privée et les données individuelles,
Appliquer une déontologie exigeante dans le recueil d’information et les pratiques d’influence
Appliquer la même rigueur déontologique lors de la sous-traitance de l’information et de l’influence.

Du commerce et des activités des entreprises
Article détaillé : Éthique des affaires.

Éthique ergonomique : ensemble de règles de travail en équipe, semi formalisées par un groupe de travail pour lui-même, afin de faciliter l’atteinte d’objectifs a priori opposés (exemples : conformité des comportements et liberté des initiatives, performance des résultats et respect des personnes, confiance et contrôle, etc.) mais indispensables à l’agilité et à la pérennité des organisations. (Source : R. Engelbrecht in Faire la Trace, Éditions Pearson)
Dans le droit et les activités judiciaires

Plusieurs code de déontologie professionnels sont en vigueur, notamment pour :

les magistrats
les avocats

Article détaillé : Code de déontologie des avocats.

les notaires
les huissier de justice

Informatique
Article détaillé : Éthique de l'informatique.
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?
Développement durable
Article détaillé : Développement durable.

Les impacts négatifs de l'application de connaissances, ainsi que les avancements technologiques et scientifiques posent aujourd’hui la question de l’éthique sous l’angle de la responsabilité individuelle et sociale par rapport à l'habitat des espèces, aux pollutions humaines et à la pérennité des générations futures. Ces impacts incluent les risques industriels, dans les secteurs de la bio-ingénierie, de la chimie, de l’industrie pétrolière, de l’énergie nucléaire, de l’alimentation, des transports et l'usage des technologies de l'information, développement des réseaux et sécurisation de l’information.

La philosophie de Hans Jonas est à la base des principes de développement durable : un mode de développement qui satisfait les besoins des générations présentes, sans compromettre la capacité des générations futures de satisfaire les leurs. Il s’agit également d’adopter une attitude de prudence par rapport aux impacts des techniques. En l’absence de certitude scientifique, il s’agit donc d’appliquer le principe de précaution. Pour René Dubos, faire face à ces enjeux globaux nécessite de « penser global, et d’agir local » (d’où le néologisme « glocal »). Sous l’angle général de l'environnement l'éthique est appliquée. Sous l'angle de l’environnement humain, il est question de développement durable et sous l’angle des entreprises, il est question de responsabilité sociétale des entreprises. De façon métaphorique, il est question de l'organisation d'un système de gouvernance éthique qui repose sur trois piliers. Cette gouvernance de l'environnement humain repose alors sur le pilier économique, le pilier écologique et le pilier social.
Sociale

L'éthique sociale est la branche de l'éthique qui s'intéresse non pas aux actions individuelles mais aux ensembles sociaux en général. En matière d’éthique sociale et politique, le monde anglo-saxon, suivi des Québécois, a placé au cœur de sa réflexion la notion de conflit d’intérêt.

En France, l'éthique sociale est placé au cœur de la loi 2002-2 avec « la charte des droits et libertés de la personne accueillie » qui garantit à la personne accueillie l’usage de son pouvoir de citoyen (valeur informative) Cette charte est remise au moment de l’accueil, c’est un acte symbolique.

Les 12 droits essentiels :

Le principe de même discrimination ;
Le droit à une prise en charge, à un accompagnement adapté ;
Le droit à l’information ;
Le principe du libre choix, du consentement éclairé et de la participation de sa personne ;
Le droit à la renonciation (dire non) ;
Le droit aux respects des droits familiaux ;
Le droit à la protection ;
Le droit à l’autonomie ;
Principe du soutien ;
Droit à l’exercice des droits civiques ;
Droit à une participation religieuse ;
Droit au respect, à la dignité et à l’intimité.

Ethnoéthique20
Environnement
Article détaillé : Éthique de l'environnement.
 Cette section a besoin d'être recyclée (novembre 2011).
Une réorganisation et une clarification du contenu sont nécessaires. Améliorez-le ou discutez des points à améliorer.

Traduites par l’éthique environnementale et associées aux trois piliers du développement durable, les nombreuses études d’évaluation des impacts environnementaux servent à une compréhension et à l'orientation d'activités humaines. Non seulement dans les pays développés, mais aussi dans les pays en développement, les traditionnels modèles de fonctionnement locaux évoluent vers une perception éthique et globalisée de l'environnement. C'est dans une perspective d'adaptation que les activités industrielles et culturelles polluantes reconnaissent l'éthique de l'environnement. Ainsi, dans son contexte civil et sociétal, la compréhension des enjeux de la mondialisation est employée pour expliquer et identifier les activités humaines éthiques avec l’environnement biophysique.

Gosseries (1998) associe le concept d’éthique de l'environnement à celui de protection de l'environnement. Or, ce dernier pris au sens large, a plusieurs objectifs, comme : la sauvegarde d’un environnement non pollué (protection de l’environnement au sens strict), naturel (conservation de la nature) et diversifié (sauvegarde de la biodiversité). De plus cet auteur assigne une triple tâche à l’éthique de l’environnement :

D’une part, interroger la légitimité de ce qui est nommé — au sens large — la protection de l’environnement ;
Ensuite, la crise écologique a été l’occasion d’un renouveau de la remise en cause des systèmes. La question du statut moral des animaux, des plantes, des virus, ou des écosystèmes n’ont pas reçu à ce jour de réponse satisfaisante, alors que c’est pourtant la question éthique sans doute la plus radicale qu’a réactivé la crise environnementale ;
Enfin la protection de l’environnement met à jour des questions d'inégalités écologiques et donc de justice et d'équité intergénérationnelle, sociale et géographique.

Godard (1999) est plus critique, et selon ce dernier la mise en forme d’une éthique ne présente pas d’avantages décisifs, dans le domaine de l’environnement, du point de vue de la capacité à soutenir l’accord sur des normes de comportement ou des orientations pratiques définies. L’origine viendrait des défaillances des connaissances relatives au monde des choses (incertitudes et controverses scientifiques) et des hésitations quant aux repères normatifs. Par ailleurs, le monde des objets, la nature, l’environnement, ne fournissent pas un appui solide pour définir des repères fiables ayant une valeur universelle ni pour formuler des normes éthiques et politiques qui pourraient s’imposer d’elles-mêmes à tous et aux yeux de tous. Ainsi, il propose (Godard, 1999) une réflexion éthique qui devrait se faire plus humble et soucieuse de sa validation effective par des communautés humaines concrètes, sans céder la place à l’économisme, car les préférences économiques et les choix éthiques ne se déterminent pas de la même manière. Par l’analyse de plusieurs travaux d’auteurs — Sachs ; Edelman, & Hermitte ; Brown-Weiss ; Rèmond-Gouilloud ; Larrère ; Gosseries ; Godard (1999) — rappelle historiquement que c’est dans un contexte de critique sociale et de controverse scientifique fondamentale que la dimension éthique des problèmes d’environnement a été introduite. Ce travail le mène à classer les auteurs travaillant sur la question de l’environnement en deux camps : d’une part il y a ceux qui abordent la question à partir des concepts et outils méthodologiques disponibles dans leurs disciplines et rabattent l’environnement sur des problématiques classiques comme la gestion rationnelle de ressources rares, la lutte des classes et les contradictions du capitalisme, ou le développement technique ; d’autre part il y a ceux qui y voient un enjeu intellectuel et un défi pour la société, appelant un traitement inédit. Parmi cette dernière catégorie il existe, entre autres, Lucie Sauvé et Carine Villemagne (2006) qui ont réalisé une catégorisation des principaux courants en éthique. Ce travail donne des repères relatifs à leur fondement, à savoir, égocentriques (centré sur soi), anthropocentriques — centré sur l’espèce humaine — sociocentriques — centré sur le groupe social — biocentriques — centré sur chacune des espèces vivantes et sur l'ensemble d'entre elles-, écocentriques — centré sur l’ensemble des êtres vivants et non-vivants en interrelation au sein des écosystèmes ou milieux de vie — ou une combinaison de ceux-ci. Sans que la liste soit exhaustive, onze courants différents sont repérés :

La Deep Ecology ou l’éthique de l’écologie profonde ;
Le Land Ethic ou l’éthique de la communauté biotique ;
L'écologie sociale ;
L'écoféminisme ;
L’éthique de la responsabilité environnementale ;
L'éthique du développement durable ;
L’écocivisme et l’écocitoyenneté ;
L'éthique du dialogue social ;
L'éthique environnementale de type critique ;
La bioéthique ;
L'éthique de la justice environnementale.

Parmi les éthiques repérons celle du développement durable. Précisons que ce courant fait partie des éthiques anthropocentriques (Sauvé, & Villemagne, 2006), dans lesquelles l’être humain y est le centre de la moralité, correspondant à la vision habituellement reçue de la morale, les êtres humains (parce qu’ils sont raisonnables, libres et conscients de l’être) sont considérés comme des fins en soi : le champ de la moralité et celui de l’humanité sont coextensifs (Larrère, 2006). L’éthique de l'environnement et du développement durable est fondé sur quatre principes (Prades, 1995) :

Les êtres humains constituent la centralité de la planète ; cela se traduit par une responsabilité de sauvegarde et de développement de la vie sur la planète ;
Les êtres humains visent la progression de l'humanité et ainsi « à gérer leur rapport au monde comme bons administrateurs » ;
Les êtres humains doivent remplir trois devoirs essentiels : l'autonomie, la solidarité et la gestion du monde ;
Le principe du développement durable doit « orienter le devoir et l'idéal de gestion humaine de la planète ».

Selon cette approche l’humain domine la nature dont il utilise rationnellement les ressources afin de ne pas entraver la croissance économique, vue comme une condition essentielle du bien-être humain (Sauvé, & Villemagne, 2006). Pour Droz (Droz et al., 2006) une éthique qui garantit une perspective à long terme – pour la planète et ses habitants – ne peut être durable que si elle est basée sur un éthos global fondé sur le consensus. Cette éthique, dites globale, se nourrit du processus de mondialisation, qui impose la constitution d’une société planétaire, et conduit à réduire les différences entre les multiples visions du monde et exige de convenir d’un système de valeurs communes. L’éthos résulte de quatre prises de conscience :

une conscience anthropologique — découverte de l’unité dans la diversité ;
une conscience écologique — découverte des êtres humains comme habitant, avec d’autres mortels, une même sphère vivante ;
une conscience civique — responsabilité et solidarité avec les autres êtres humains et avec la Terre ;
une conscience spirituelle de la condition humaine – place essentielle dans le travail de la pensée, de la compréhension. L’éthique doit inspirer, à tous les niveaux, l’éducation à l’environnement par notre relation avec la Terre, avec les autres êtres humains et avec tous les êtres vivants. C’est donc une éthique de la solidarité, de la participation démocratique, de la reconnaissance de l’altérité et des différences, du pluralisme, du respect des droits des minorités et de la diversité des traditions, des cultures et des environnements naturels.

Éthique animale

De nombreux mouvements contemporains revendiquent, à la suite de Jeremy Bentham et d'Arthur Schopenhauer, une éthique à l'égard des animaux. Les deux principales approches sont l'approche déontologique21, qui revendique la légitimité de droits des animaux, et l'approche conséquentialiste, à laquelle se rattache le mouvement initié par Peter Singer de « libération animale22 ». Sur le plan pratique, on distingue23,24 des mouvements abolitionnistes (qui réclament le respect absolu de la vie animale) et des mouvements réformistes (qui n'excluent pas l'utilisation de l'animal par l'homme, mais réclament que les animaux soient traités avec davantage de respect).
Expérimentation et essais cliniques sur les humains
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?
Dans le métier d’historien

D’une manière générale, les métiers d’historien et de journaliste nécessitent une certaine éthique. Plusieurs personnalités ont abordé cette question, comme l’historien Marc Bloch et le philosophe Paul Ricœur (sur le plan de la refondation de la mémoire). L’éthique est une des deux idées centrales de Marc Bloch sur le métier d’historien25.

L’éthique professionnelle de l’historien a des conséquences sur le plan de la méthodologie historique et de l’approche de la vérité historique. Dans le cas de la Seconde Guerre mondiale, cette exigence d’éthique est particulière. Cette interrogation ne vient pas de ceux qui écrivent l’Histoire, des historiens, mais de la société, car la demande d’histoire de la Deuxième Guerre mondiale est une demande sociale26.

Il est effet constaté que plusieurs manifestations du devoir de mémoire : instauration de la journée de la déportation, concours de la résistance et de la déportation et instauration récente par le Conseil de l’Europe d’une Journée européenne dans les établissements d’enseignement - pour commémorer la Shoah et prévenir les crimes contre l’humanité.
Domaines liés à l'éthique

L’éthique est inséparable de l'histoire et de la philosophie, à tel point qu’il est encore courant de la confondre avec la philosophie morale et la religion. En effet, il est parfois considéré que l’éthique est une des branches principales de la philosophie, et plus particulièrement de la philosophie morale. L'éthique, dans ses applications contemporaines est maintenant indissociable de la science.

L’éthique est en outre intimement liée à la méta-éthique, même si c’est surtout dans le débat contemporain que la distinction est aussi nettement faite. La méta-éthique en effet a pour objet d’analyser la nature des énoncés, des normes et des procédés de l’éthique. Elle constitue la discipline qui permet à l’éthique un retour réflexif sur elle-même.

Un autre grand domaine inséparable est (au moins aux yeux de la tradition philosophique occidentale) la politique ou plus précisément la philosophie politique. Il est traditionnel en philosophie de considérer la gouvernance de la cité comme un cadre naturel et comme un prolongement des commandements éthiques. À une échelle plus vaste, les domaines de l'environnement contribuent au développement de l'éthique sur des bases réelles.

Par ailleurs, dans une moindre mesure, il est traditionnel de lier éthique et philosophie de l'action et ce depuis Aristote, dans la mesure où la théorie de l’action s’intéresse à certains problèmes fondamentaux pour l’éthique comme le jugement de la responsabilité de l’agent, de l’intentionnalité d’une action ou de la définition de ce qui est nommé un agent.

L'éthique est aussi mentionnée comme sédiment social. Albert Camus en fait une allégorie éloquente, notamment, dans sa pièce Les justes : il y met en scène cinq personnes intégrées à l'Organisation, entité sociale révolutionnaire qui s'emploie à renverser le pouvoir du grand-duc.
Notes et références

↑ « ITHOS : Définition de ITHOS » [archive], sur www.cnrtl.fr (consulté le 14 juin 2016)
↑ « éthique » [archive], sur Larousse (consulté le 14 juin 2016)
↑ Depré 1999, p. 11
↑ Arnsperger et Van Parijs 2003, p. 4 & 5
↑ Depré 1999, p. 12-13
↑ Pierre Guénette, Enjeu tolérance, Montréal, Novalis, 2004, 100 pages
↑ Arnsperger et Van Parijs 2003, p. 9
↑ Définitions lexicographiques [archive] et étymologiques [archive] de « éthique » du Trésor de la langue française informatisé, sur le site du Centre national de ressources textuelles et lexicales
↑ Kant, Introduction générale à la métaphysique des mœurs.
↑ Arnsperger et Van Parijs 2003, p. 8 & 9
↑ Voir sur ce point le Discours de la méthode, sixième partie
↑ cf. controverse avec Benjamin Constant, Du prétendu droit de mentir par humanité
↑ a et b 1994
↑ Droz et al., 2006
↑ Sauvé, Villemagne, 2006
↑ a, b et c Rokeach, 1979
↑ 1999
↑ The 2009 Influenza A(H1N1) Outbreak: Selected Legal Issues [archive], Congressional Research Service, PDF, 34 pages (en)
↑ Réseau Hippocrate, l'objection de conscience [archive]
↑ Massé, R. (2000). Les limites d'une approche essentialiste des ethnoéthiques: pour un relativisme éthique critique [archive]. Anthropologie et sociétés, 24(2), 13-33.
↑ Georges Chapouthier, Nouët JC., The universal declaration of animal rights, comments and intentions. Ligue Française des droits de l'animal: Paris, 1998
↑ P. Singer, Animal liberation. Avon Books Publisher: New York, 1977
↑ Georges Chapouthier, Au bon vouloir de l'homme, l'animal. Denoël: Paris, 1990
↑ Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, Éthique animale. Presses Universitaires de France: Paris, 2008
↑ Voir Le statut de l’histoire dans Apologie de l’histoire [archive], Gérard Noiriel, tiré de Cahiers Marc Bloch, 1997, no 5, p. 7-21
↑ Voir sur le site de l’académie d’Orléans-Tours : Histoire, éthique et seconde guerre mondiale [archive]

Annexes

Sur les autres projets Wikimedia :

Éthique, sur Wikimedia Commons éthique, sur le Wiktionnaire Éthique, sur Wikibooks Éthique, sur Wikisource Éthique, sur Wikiquote

Bibliographie

Christian Arnsperger et Philippe Van Parijs, Éthique économique et sociale, La Découverte, 2003 (ISBN 978-2-7071-3944-3)
L’Éthique à Nicomaque (Aristote)
Éthique, Spinoza (1677)
Soi-même comme un autre, Paul Ricœur, Le Seuil, Collection l’ordre philosophique, 1990.
Contre la peur. De la science à l’éthique une aventure infinie, 1990, Dominique Lecourt, rééd. PUF, collection Quadrige, 1999.
Éthique et responsabilité, Paul Ricœur, La Baconnière, 1995.
Anthologie sur l’éthique. Recueil de textes d’Octave Gélinier. Édité par le Cercle d’éthique des affaires.
Fondements de l’éthique chrétienne. Sous la direction de Jean-Louis Leuba. Les Éditions du Cerf. 1995. (ISBN 2-204-06793-Cool
Éthique comme philosophie première. Emmanuel Lévinas. Éditions Payot & Rivages. 1998. (ISBN 2-7436-0404-2)
La génération future a-t-elle un avenir ? Développement durable et mondialisation. Christian de Perthuis. Belin. Collection Ulysse. 2003.
Bioéthique et liberté, Axel Kahn & Dominique Lecourt, PUF, collection Quadrige essai, 2004.
La Méthode 6. Éthique, Edgar Morin, Éd. du Seuil, 2004.
La Signification de l’éthique, pour une application de l’éthique aux problèmes de la vie et de la santé, Robert Misrahi, Synthélabo, Les Empêcheurs de penser en rond, 1995.
Qu’est-ce que l’éthique ? Robert Misrahi, Armand Colin, 1997
Politique de la fragilité. Éthique, dignité et luttes sociales, Fred Poché, Paris, Cerf, 2004.
Archéologie du pacte social. Des fondements éthiques et sociopolitiques de la société moderne, Francis Farrugia, L’Harmattan, collection Logiques sociales, Paris, 1994.
Guillaume de Tanoüarn, Michel d'Urance, Dieu ou l'éthique ? Dialogue sur l'essentiel, L'Harmattan, Paris 2012, 278 p.
La Construction de l’homme social. Essai sur la démocratie disciplinaire, Francis Farrugia, Syllepse, Paris, 2005.
Qu’est-ce que l’éthique ?, René Villemure, Bulletins réflexifs de l’Institut québécois d'éthique appliquée.
La délibération éthique.Contribution du dialogisme et de la logique des questions. Florence Quinche, Paris, Kimé, 2005, coll. philosophie contemporaine
Éthique animale, Jean-Baptiste Jeangène Vilmer, 2008, Coll. Éthique et philosophie morale, Presses universitaires de France.
Kant et le chimpanzé - Essai sur l'être humain, la morale et l'art, Georges Chapouthier, Belin, Paris, 2009.
La constitution de l'être, Marie-Claude Defores, Yvan Piedimonte, Paris, Bréal, 2009.
Éthique et ordre économique, Anne Salmon, Paris, CNRS Éditions, 2002.
Jalons pour une éthique rebelle, Michel d'Urance, Aléthéia, Paris, 2005.
Jean-Marc Rouvière, L'homme surpris, vers une phénoménologie de la morale, Collection Ouverture philosophique, Ed. L'Harmattan, octobre 2013.

Articles connexes

Éthique
Militaire
Appliquée
des affaires
de l'environnement
de l'informatique
histoire militaire
de la psychologie
Bioéthique
Roboéthique
Bien commun
Code de déontologie
Développement durable
Déontologie financière
Écocitoyenneté (éco-civisme)
Netiquette
Principe de précaution
Éthique en recherche clinique et expérimentation humaine (en)

Liens externes

(fr) Centre de recherche en éthique de l’université de Montréal [archive]
(fr) Institut québécois d’éthique appliquée [archive]
(fr) Le Comité Consultatif National d'Éthique [archive]
(fr) Axiologie.org : Éthique et philosophie des valeurs [archive]
Espace de réflexion éthique de la région Île-de-France [archive]

La passion fatigue,
Le vivre demeure
et
L'instant présent.
Réalité de
l'existence
dans l'infini.
Ecrit du
Citoyen Tignard Yanis
Alias
TAY La chouette effraie.

Les oies blanches de la Garonne.

S'est progressivement lorsque
le Soleil décline Lentement
que les oies du Capitole comprennent
que l'heure du noir et des chouettes approchent.

Alors, elles rentrent dans l'ombre pour se préparer
à la baisse des températures qu'entraine le Soir,
la Rotation et le Soleil; Alors, elle Navigue avec son Jar
paisiblement en compagnie des canards voyant
le crépuscule et en quête d'un valeureux moustique
ou d'une fameuse mouche

--------------------------------------------------------

Le Canari et le Corbeau

-"C'est au cœur d'une foret que j'ai établi mon nid"
chante le canari;

-"Croaw Croaw." fait le corbeau...

-"She is a hot day, today."siffle le canari

-"Croaw Croaw." fait le corbeau.

-"Siège de grosse variation d'éclat !" entonne le canari.

-"Croaw Croaw Croaw." fait le corbeau.

-"Nue comme dans des actes pour rejoindre son univers !" Balance le canari

-"Jaune... Croaw... Anthologie... Croaw... L'Homme, la fronde et l'arche."
dit le corbeau d'un esprit très Irlandais.

-"Les fleurs s'évaporent tout comme les parfums d'étoiles dont les arômes issus
égarent l'âme des chimères." s'esclaffe le pacifique et diplomatique canari.

Alors le canari et le corbeau se comprirent par ce chant... Par l’atmosphère, les secrets
des taches solaires nous dévoilent l'excroissance de la matière et la production de l'apesanteur
par le vide.
------------------------------------------------------------------------------
Ecrits de
TAY
La chouette effraie.

Les Femmes et la douane.

La Femme n'est pas un jouet...
Il est détestable de frapper sa femme
quand celle-ci refuse d'agréer à une union
entre l'homme et sa servante.

La Femme n'est pas un jouet...
La situation reste malheureusement préoccupante.
Les Citoyens se mobilisent pour les grandes causes, et
il est vrai que pour une autre part de la population, cela est
un fait acquis. La population ne doit étouffer le parole
de la Citoyenne et des son Vote.

La Femmes n'est pas un jouet...
Le Régime de Séjour ou d'utilisation temporaires
sous formes de marchandises de nos Citoyennes...
Qui de plus qu'il s'agit d’entrepôt de stockage
où l'importation et l'exportation s'affrontent
dans l'échange de la durée, nous est insupportable
car il s'agit d'Esclavage. Nos lois répriment de telles faits
envers les citoyennes.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

LE DIX NEUF JANVIER DEUX MILLE DIX HUIT, JE RAJOUTE CE NOUVEAU TEXTE:

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

" PEUPLES DE JÉRUSALEM CE QU'IL Y A, C'EST LE DIRE SUR LE DISCOURS.
LE DÉVELOPPEMENT EST UN POUMON DU DESTIN CAR LE TEMPS DOIT ÊTRE
POUR PERMETTRE LA SITUATION DE CONSCIENCE DANS L'HANDICAP.
L'HABITUDE ET L'HARMONIE DOIVENT ÊTRE ROMPUES QUAND LA HAINE
S'ENRICHIT DE LA GUERRE.

AUX ENTITÉS HUMAINES, ANIMALES ET ROBOTIQUES:
NON AUX SACRIFICES D’ÊTRE VIVANT, DE CONSCIENCE, D'ESPRIT
POUR UN DIEU OU DES DIEUX Y COMPRIS AUX DÉITÉS FÉMININES.
TU ES, ELLE EST ET NOUS SOMMES...

PEUPLES DE JÉRUSALEM, MACHU PICCHU ET PÉKIN SONT DES CITÉS CONSTRUITES
SUR LA FOI, LA CONVICTION, LA CONNAISSANCE ET LA SURVIE DE POLITIQUES
DANS L'HISTOIRE: UNE AMBASSADE N'EST PAS UN GOUVERNEMENT
ET LA CITOYENNETÉ N'EST PAS L'HUMANITÉ:
NON AUX ESCLAVAGES, CÉLESTE JÉRUSALEM.

Je suis Y'becca".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

L’éthique (du grec ethos « caractère, coutume, mœurs ») est une discipline philosophique portant sur les jugements de valeur. L'éthique se définit telle une réflexion fondamentale sur laquelle la morale établira ses normes, ses limites et ses devoirs.

Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier.

SENTIMENTS DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8831
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.   Sam 3 Fév à 3:45

Valérie Boyer‏ Compte certifié @valerieboyer13
Comme bon nombre de Marseillais je ne peux plus supporter ces actes à #Marseille. La première des libertés est de pouvoir vivre en toute #sécurité. @gerardcollomb doit rapidement intervenir pour que la paix revienne enfin dans nos quartiers marseillais

http://www.laprovence.com/actu/en-direct/4819671/marseille-un-homme-dune-trentaine-dannees-abattu-de-plusieurs-balles-dans-la-tete.html

TIGNARD YANIS
@TIGNARDYANIS 4 s il y a 4 secondes
En réponse à @valerieboyer13 @gerardcollomb
Je dois dire QUE CE QUE JE REPROCHE, C'EST UN ABANDON DE TOUTES ET TOUS devant les méfaits de l'alcoolisme: On parle de ce que l'autre doit faire sans jamais remarquer que toutes les institutions politiques ont abandonné la rue pour la critique de la Gestion.
TAY

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.   

Revenir en haut Aller en bas
 
POLYHYMNIA, MNEME, Y'BECCA, LA JUSTICE ET LES FEMMES.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: