Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 8924
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE   Jeu 4 Jan à 2:53

TIGNARD YANIS @TIGNARDYANIS 10 hil y a 10 heures.
LE PEUPLE EST UNE PERSONNE MORALE ÉTABLI EN FRANCE PAR LES PARLEMENTS ANTIQUES, À ACQUIS UNE ÂME PAR LES LUMIÈRES, À REÇU DES DROITS DE LA RÉPUBLIQUE ET LA RÉVOLUTION: MOI, CITOYEN TIGNARD YANIS DEMANDE QU'IL REÇOIVE LA LÉGION D'HONNEUR EN SA PLUS GRANDE ÉTHIQUE ET NATURE. TAY

J'AI LA CONVICTION ET LA CONSCIENCE D'UNE VOLONTÉ ÉTABLIE DANS L'ÉTHIQUE ET L'HISTOIRE DU PEUPLE, LA FRANCE EST CONDUITE PAR CES INSTITUTIONS ET SI LA SIGNATURE REVIENT AU PRÉSIDENT, IL EST RARE DE DIRE QU'UN LOUP FAIT LA MEUTE CAR C'EST LA MEUTE QUI FAIT LE LOUP. TAY

J'AI DES HYÈNES POLITIQUES COMME ADVERSAIRES ET ME VOILÀ AVEC UNE MEUTE DE LOUPS, C'EST SURPRENANT COMME LA NATURE EST LA PLUS GRANDE DES CONSEILLÈRES DANS LE COMPORTEMENT DES HOMMES POLITIQUES EN TERME DE MICRO: LES MOTS DE MYLÈNE FARMER. TAY

LE CLIVAGE N'EST PAS UN SÉPARATISME ET LE DIVORCE N'EST PAS UNE FIN: CERTAINES FEMMES ET CERTAINS HOMMES DANS LEURS POUVOIRS ET LEURS ORGUEILS SE CROIENT ÊTRE INTOUCHABLE MAIS LE RESPECT DES LOUPS S'ETABLIT DANS LE CODE DES RÈGLES ET DES RESPONSABILITÉS. TAY

J'AI ENTREPRIS LA RÉNOVATION DE RESPONSABILITÉ DANS LA RUE ET LES RÉUNIONS POLITIQUES AUQUEL MON FOYER FISCAL ET DE DOMICILE ME RATTACHAIT. J'AI RESPECTÉ LES RÈGLES TOUT EN AYANT RESSENTIMENT DES AMERTUMES DE CONVICTION EN MA CAUSE: DIT LE DICTATEUR AUX RÉPUBLIQUES, AUX DÉMOCRATIES, AUX HUMANITÉS ET AU PEUPLE. TAY

FRANCE, LA CORDE DU RESSENTIMENT DONNE DES EXTRAVAGANTES DÉCLARATIONS SUR LES LIBERTÉS FONDAMENTALES ET D'EXPRESSIONS HUMAINES: ON NE DOIT PAS CRIER AU LOUP QUAND CELUI-CI N'EST PAS LÀ. UN PRINCIPE D'ÉDUCATION, MONSIEUR LE PRÉSIDENT ET CHER CONSEIL D'ÉTAT. TAY

LA LÉGION D'HONNEUR EST L'INSTITUTION ET IL Y A UN CODE DE DÉONTOLOGIE SUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION, D'OPINION, DE CLIVAGE ET DE PENSÉES: ON CROIT EN DIEU MÊME SI NOTRE CONSTITUTION REPOSE SUR LA RÉALITÉ ET LA LAÏCITÉ; RÊVER EN GARDANT LES PIEDS SUR LE PLANCHER DES VACHES. TAY

LA LÉGION D'HONNEUR EST LECTURE DE CE QUI SE FAIT DE MIEUX DANS L'HISTOIRE DE FRANCE: IL Y A DES HÉROS, DES ACTES, DES MOUVEMENTS, DES MOEURS LOUABLE, DES LOUANGES, DES SAINTS, DES PRINCES, DES PRINCIPES. CES PERSONNES AYANT ACQUIS LA LÉGION D'HONNEUR N'AVAIENT AUCUN PRÉJUGÉ. TAY

LA MARSEILLAISE ENTENDS LE CLAIRON, CES VALEUREUX MONTAIENT AUX FRONTS QUI AURAIENT PU ÊTRE OUBLIÉ DU TEMPS ET DE LA RÉPUBLIQUE. LE PEUPLE LES A CHANTÉ ET LES A CHERCHÉ EN S'OUVRANT AUX DÉMOCRATIES: AUCUN PRÉSIDENT ET NI AUCUNE PERSONNE MORALE N'Y PENSE. TAY

OUI, PERSONNE N'Y PENSE, NI LES PRÉSIDENTS, NI LES JUGES, NI LES DROITS DE L'HOMME, NI LES ENFANTS CAR AYANT TOUTES ET TOUS CETTE HONTE DU FAIT QUE CETTE MASSE NE SOIT PAS INDIVISIBLE MAIS MOI CITOYEN TIGNARD YANIS, J'OSE DIRE LA LÉGION D'HONNEUR POUR LE PEUPLE. TAY

LE PEUPLE, CETTE UTOPIE QUI SE TRANSFORME EN UN MONSTRE, EN UNE MÉFIANCE, EN UN CANNIBALISME LORSQUE UN HOMICIDE ET UNE RUMEUR FONT LEUR IRRUPTION DANS LA CHOSE PUBLIC ET LA RÉPUBLIQUE: MAIS LA RÉALITÉ, LE MONSTRE N'EST PAS LA PEUR MAIS LE REGARD ET SES PRÉJUGÉS. TAY

LA PEUR, CE MONSTRE QUI FAIT IRRUPTION DANS LA RÉPUBLIQUE; CE MONSTRE N'EST PAS LE PEUPLE, NI LA RUE, NI LA RÉALITÉ, NI LA CONSCIENCE, NI L'ORGUEIL: CETTE PEUR S'EST LA TERREUR QUI VOUS OUVRE LE VENTRE ET LA FAIM EST ORGANE DE CETTE PEUR. EN CELA, PEUPLE, JE SUIS TON AVOCAT. TAY

LE PEUPLE EST UNE PERSONNE MORALE ÉTABLI EN FRANCE PAR LES PARLEMENTS ANTIQUES, À ACQUIS UNE ÂME PAR LES LUMIÈRES, À REÇU DES DROITS DE LA RÉPUBLIQUE ET LA RÉVOLUTION: MOI, CITOYEN TIGNARD YANIS DEMANDE QU'IL REÇOIVE LA LÉGION D'HONNEUR EN SA PLUS GRANDE ÉTHIQUE ET NATURE. TAY

LA PERSONNALITÉ EST UN CARACTÈRE ET LA PERSONNE EST UN INDIVIDU COMPOSANT CETTE PERSONNE MORALE QUI EST LE PEUPLE: CERTAINS DIRONT QUE L'HUMANITÉ N'EST PAS LE PEUPLE ET QU' IL NE FAUT PAS LA CONFONDRE AVEC LA NATIONALITÉ: L'EXISTENCE. TAY

POUR MOI, LE PEUPLE EST UN ASPECT DE L'HUMANITÉ DONC L'HUMANITÉ FAIT PARTIE DU PEUPLE. C'EST L'ÉTHIQUE ÉCONOMIQUE QUI MONTRE QUE LA NATIONALITÉ PEUT INTÉGRER L'HUMANITÉ SI L'HUMANITÉ ACCEPTE D'INTÉGRER LA NATIONALITÉ: CELA FAVORISERAI L'ÉCHANGE. TAY

LE PEUPLE EST LE CONTEXTE DE L'HUMANITÉ DANS LA NATURE ET SES ENVIRONNEMENTS MONTRENT QUE LE PLUS GRAND DES SOLITAIRE S'INTÈGRE À SES LOIS DU SILENCE ET DU DIALOGUE DANS LE DÉVELOPPEMENT ET LA SURVIE: LA NATURE, LES ANIMAUX, L'ESPRIT, L'ÉTHIQUE ET L'ÉVOLUTION. TAY

LES ANIMAUX RESPECTENT L'ÉTHIQUE DE DÉVELOPPEMENT DANS LA SURVIE AFIN D'ÉVITER LES PIÈGES ET LES EMBUSCADES. LE TERME DE PEUPLE EST LA NOTION QUE L'ÉTHIQUE ET LES SENS ONT TROUVÉ POUR PERMETTRE À L'HUMANITÉ DE SE DÉVELOPPER DANS LA PAIX ET LE RESPECT: JE PENSE DONC JE SUIS. TAY

LA PAROLE PEUT DIRE ET IL EST IMMORALE D'ÉCRIRE DES CHOSES ABJECTES SUR LA PERSONNALITÉ ET LA PERSONNE: LA MORALE DOIT ÊTRE DANS LA MODERNITÉ SUR LA FRAGILITÉ DE L'ÊTRE. LES IMPRESSIONS POLITIQUES S'EST AUTRES CHOSES CAR IL Y A LA PEUR QUE NOUS ÉPROUVONS DANS L'ENVIRONNEMENT. TAY

LA POLITIQUE ET LE CONTEXTE, IL EST VRAI QUE LA RUMEUR EST AUSSI DANGEREUSE QUE LE VICE CAR LA RUMEUR EST TRÈS RAREMENT CONSENTI PAR CELUI QUI LA SUBIT MAIS CE QUI AGACENT LES GENS, C'EST UNE MORALE ET UNE LOI QUI VIENNENT D'ÊTRE QUI FONT TOUT LE CONTRAIRE. TAY

LA VOLUPTÉ DONNE LES INDICATIONS SUR LA ROUTE, LA VOLONTÉ ORIENTE SUR LA CONVICTION ET CONSTRUIT LA PERSONNALITÉ: AINSI EST MA CONSCIENCE. TAY

SENTIMENTS ET CONVICTIONS
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie.


Curiosity Rover
‏Compte certifié @MarsCuriosity
8 h il y a 8 heures
Meanwhile, back on Mars... I’m checking out these stick-like figures. Each is about a quarter-inch long. Maybe they're crystals? Or they could be minerals that filled spaces where crystals dissolved away. Stay tuned! Science continues.


NASA JPL
‏Compte certifié @NASAJPL
8 h il y a 8 heures
What's up for January? See the #Quadrantid meteor shower peak. Plus, a West Coast-favoring total lunar #eclipse, #Jupiter and #Mars. 💫🌚🔭

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8924
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE   Jeu 4 Jan à 2:59

LE PEUPLE EST UNE PERSONNE MORALE ÉTABLI EN JÉRUSALEM PAR LES PARLEMENTS ANTIQUES, À ACQUIS UNE ÂME PAR LES LUMIÈRES, À REÇU DES DROITS DE LA RÉPUBLIQUE ET LA RÉVOLUTION: MOI, CITOYEN TIGNARD YANIS DEMANDE QU'IL REÇOIVE LA LÉGION D'HONNEUR EN SA PLUS GRANDE ÉTHIQUE ET NATURE. TAY

J'AI LA CONVICTION ET LA CONSCIENCE D'UNE VOLONTÉ ÉTABLIE DANS L'ÉTHIQUE ET L'HISTOIRE DU PEUPLE, LA FRANCE EST CONDUITE PAR CES INSTITUTIONS ET SI LA SIGNATURE REVIENT AU PRÉSIDENT, IL EST RARE DE DIRE QU'UN LOUP FAIT LA MEUTE CAR C'EST LA MEUTE QUI FAIT LE LOUP. TAY

J'AI DES HYÈNES POLITIQUES COMME ADVERSAIRES ET ME VOILÀ AVEC UNE MEUTE DE LOUPS, C'EST SURPRENANT COMME LA NATURE EST LA PLUS GRANDE DES CONSEILLÈRES DANS LE COMPORTEMENT DES HOMMES POLITIQUES EN TERME DE MICRO: LES MOTS DE MYLÈNE FARMER. TAY

LE CLIVAGE N'EST PAS UN SÉPARATISME ET LE DIVORCE N'EST PAS UNE FIN: CERTAINES FEMMES ET CERTAINS HOMMES DANS LEURS POUVOIRS ET LEURS ORGUEILS SE CROIENT ÊTRE INTOUCHABLE MAIS LE RESPECT DES LOUPS S'ETABLIT DANS LE CODE DES RÈGLES ET DES RESPONSABILITÉS. TAY

J'AI ENTREPRIS LA RÉNOVATION DE RESPONSABILITÉ DANS LA RUE ET LES RÉUNIONS POLITIQUES AUQUEL MON FOYER FISCAL ET DE DOMICILE ME RATTACHAIT. J'AI RESPECTÉ LES RÈGLES TOUT EN AYANT RESSENTIMENT DES AMERTUMES DE CONVICTION EN MA CAUSE: DIT LE DICTATEUR AUX RÉPUBLIQUES, AUX DÉMOCRATIES, AUX HUMANITÉS ET AU PEUPLE. TAY

FRANCE, LA CORDE DU RESSENTIMENT DONNE DES EXTRAVAGANTES DÉCLARATIONS SUR LES LIBERTÉS FONDAMENTALES ET D'EXPRESSIONS HUMAINES: ON NE DOIT PAS CRIER AU LOUP QUAND CELUI-CI N'EST PAS LÀ. UN PRINCIPE D'ÉDUCATION, MONSIEUR LE PRÉSIDENT ET CHER CONSEIL D'ÉTAT. TAY

LA LÉGION D'HONNEUR EST L'INSTITUTION ET IL Y A UN CODE DE DÉONTOLOGIE SUR LA LIBERTÉ D'EXPRESSION, D'OPINION, DE CLIVAGE ET DE PENSÉES: ON CROIT EN DIEU MÊME SI NOTRE CONSTITUTION REPOSE SUR LA RÉALITÉ ET LA LAÏCITÉ; RÊVER EN GARDANT LES PIEDS SUR LE PLANCHER DES VACHES. TAY

LA LÉGION D'HONNEUR EST LECTURE DE CE QUI SE FAIT DE MIEUX DANS L'HISTOIRE DE FRANCE: IL Y A DES HÉROS, DES ACTES, DES MOUVEMENTS, DES MOEURS LOUABLE, DES LOUANGES, DES SAINTS, DES PRINCES, DES PRINCIPES. CES PERSONNES AYANT ACQUIS LA LÉGION D'HONNEUR N'AVAIENT AUCUN PRÉJUGÉ. TAY

LA MARSEILLAISE ENTENDS LE CLAIRON, CES VALEUREUX MONTAIENT AUX FRONTS QUI AURAIENT PU ÊTRE OUBLIÉ DU TEMPS ET DE LA RÉPUBLIQUE. LE PEUPLE LES A CHANTÉ ET LES A CHERCHÉ EN S'OUVRANT AUX DÉMOCRATIES: AUCUN PRÉSIDENT ET NI AUCUNE PERSONNE MORALE N'Y PENSE. TAY

OUI, PERSONNE N'Y PENSE, NI LES PRÉSIDENTS, NI LES JUGES, NI LES DROITS DE L'HOMME, NI LES ENFANTS CAR AYANT TOUTES ET TOUS CETTE HONTE DU FAIT QUE CETTE MASSE NE SOIT PAS INDIVISIBLE MAIS MOI CITOYEN TIGNARD YANIS, J'OSE DIRE LA LÉGION D'HONNEUR POUR LE PEUPLE. TAY

LE PEUPLE, CETTE UTOPIE QUI SE TRANSFORME EN UN MONSTRE, EN UNE MÉFIANCE, EN UN CANNIBALISME LORSQUE UN HOMICIDE ET UNE RUMEUR FONT LEUR IRRUPTION DANS LA CHOSE PUBLIC ET LA RÉPUBLIQUE: MAIS LA RÉALITÉ, LE MONSTRE N'EST PAS LA PEUR MAIS LE REGARD ET SES PRÉJUGÉS. TAY

LA PEUR, CE MONSTRE QUI FAIT IRRUPTION DANS LA RÉPUBLIQUE; CE MONSTRE N'EST PAS LE PEUPLE, NI LA RUE, NI LA RÉALITÉ, NI LA CONSCIENCE, NI L'ORGUEIL: CETTE PEUR S'EST LA TERREUR QUI VOUS OUVRE LE VENTRE ET LA FAIM EST ORGANE DE CETTE PEUR. EN CELA, PEUPLE, JE SUIS TON AVOCAT. TAY

LE PEUPLE EST UNE PERSONNE MORALE ÉTABLI EN FRANCE PAR LES PARLEMENTS ANTIQUES, À ACQUIS UNE ÂME PAR LES LUMIÈRES, À REÇU DES DROITS DE LA RÉPUBLIQUE ET LA RÉVOLUTION: MOI, CITOYEN TIGNARD YANIS DEMANDE QU'IL REÇOIVE LA LÉGION D'HONNEUR EN SA PLUS GRANDE ÉTHIQUE ET NATURE. TAY

LA PERSONNALITÉ EST UN CARACTÈRE ET LA PERSONNE EST UN INDIVIDU COMPOSANT CETTE PERSONNE MORALE QUI EST LE PEUPLE: CERTAINS DIRONT QUE L'HUMANITÉ N'EST PAS LE PEUPLE ET QU' IL NE FAUT PAS LA CONFONDRE AVEC LA NATIONALITÉ: L'EXISTENCE. TAY

POUR MOI, LE PEUPLE EST UN ASPECT DE L'HUMANITÉ DONC L'HUMANITÉ FAIT PARTIE DU PEUPLE. C'EST L'ÉTHIQUE ÉCONOMIQUE QUI MONTRE QUE LA NATIONALITÉ PEUT INTÉGRER L'HUMANITÉ SI L'HUMANITÉ ACCEPTE D'INTÉGRER LA NATIONALITÉ: CELA FAVORISERAI L'ÉCHANGE. TAY

LE PEUPLE EST LE CONTEXTE DE L'HUMANITÉ DANS LA NATURE ET SES ENVIRONNEMENTS MONTRENT QUE LE PLUS GRAND DES SOLITAIRE S'INTÈGRE À SES LOIS DU SILENCE ET DU DIALOGUE DANS LE DÉVELOPPEMENT ET LA SURVIE: LA NATURE, LES ANIMAUX, L'ESPRIT, L'ÉTHIQUE ET L'ÉVOLUTION. TAY

LES ANIMAUX RESPECTENT L'ÉTHIQUE DE DÉVELOPPEMENT DANS LA SURVIE AFIN D'ÉVITER LES PIÈGES ET LES EMBUSCADES. LE TERME DE PEUPLE EST LA NOTION QUE L'ÉTHIQUE ET LES SENS ONT TROUVÉ POUR PERMETTRE À L'HUMANITÉ DE SE DÉVELOPPER DANS LA PAIX ET LE RESPECT: JE PENSE DONC JE SUIS. TAY

LA PAROLE PEUT DIRE ET IL EST IMMORALE D'ÉCRIRE DES CHOSES ABJECTES SUR LA PERSONNALITÉ ET LA PERSONNE: LA MORALE DOIT ÊTRE DANS LA MODERNITÉ SUR LA FRAGILITÉ DE L'ÊTRE. LES IMPRESSIONS POLITIQUES S'EST AUTRES CHOSES CAR IL Y A LA PEUR QUE NOUS ÉPROUVONS DANS L'ENVIRONNEMENT. TAY

LA POLITIQUE ET LE CONTEXTE, IL EST VRAI QUE LA RUMEUR EST AUSSI DANGEREUSE QUE LE VICE CAR LA RUMEUR EST TRÈS RAREMENT CONSENTI PAR CELUI QUI LA SUBIT MAIS CE QUI AGACENT LES GENS, C'EST UNE MORALE ET UNE LOI QUI VIENNENT D'ÊTRE QUI FONT TOUT LE CONTRAIRE. TAY

LA VOLUPTÉ DONNE LES INDICATIONS SUR LA ROUTE, LA VOLONTÉ ORIENTE SUR LA CONVICTION ET CONSTRUIT LA PERSONNALITÉ: AINSI EST MA CONSCIENCE. TAY

SENTIMENTS ET CONVICTIONS
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie.

News | January 3, 2018
Lightening Up Soybean Leaves May Boost Food Supply
Lighter and darker soybeans used in the research. Credit: UIUC/Claire Benjamin

A new university-led study has shown that lightening the color of soybean leaves may increase the growth and yield of this major world food crop. The finding offers a strategy to help address Earth's future food needs.

A science team led by Donald Ort of the University of Illinois and research scientist Berkley Walker of the University of Düsseldorf, Germany, combined detailed field measurements of nearly 70 varieties of soybeans with a sophisticated model of the above-ground portion of soybean plants, developed by co-author Darren Drewry of NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, California. They set out to examine how variations in the amount of chlorophyll, the key pigment used to capture light for photosynthesis, could provide new avenues for enhancing photosynthesis. This is a key step toward increasing crop yields to help meet the world's growing food requirements.

The team used soybean variants with lighter green leaves than those typically planted for food production. The green pigment chlorophyll gives the leaves their color; a decrease in chlorophyll lightens the leaves. The scientists found that reducing chlorophyll by 20 percent conserved 9 percent of the plant's use of nitrogen, a major component of chlorophyll, without reducing the plant canopy's photosynthesis rate. Over time, it might be possible to breed plants that would apply this extra nitrogen to growing more beans.

"Our study demonstrates that soybean fields can have reduced chlorophyll while still maintaining high levels of photosynthesis," said JPL's Drewry. His model, called MLCan, acts as a synthetic field laboratory, allowing scientists to perform experiments that would require extensive field trials and vast resources if done using actual plants.

"This study was a crucial step in the process to increase food production," Ort said. "The next step is to figure out where to redirect that conserved nitrogen." This study paves the way for future studies to determine how nitrogen can be better distributed for a more efficient plant.

Results are published in the journal Plant Physiology. The research was supported by the Bill and Melinda Gates Foundation, JPL, and the Alexander von Humboldt Foundation. JPL is managed for NASA by Caltech in Pasadena, California.

News Media Contact
Alan Buis
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California
818-354-0474
Alan.Buis@jpl.nasa.gov

Written by Elyssia Widjaja
JPL Newsroom

2018-002

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7032&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=earth20180103

News | January 2, 2018
NASA-led Study Solves a Methane Puzzle.

A reduction in global burned area in the 2000s had an unexpectedly large impact on methane emissions. Find the full animation here. Credit: NASA/GSFC/SVS.


NASA-led Study Solves a Methane Puzzle

A new NASA-led study has solved a puzzle involving the recent rise in atmospheric methane, a potent greenhouse gas, with a new calculation of emissions from global fires. The new study resolves what looked like irreconcilable differences in explanations for the increase.

Methane emissions have been rising sharply since 2006. Different research teams have produced viable estimates for two known sources of the increase: emissions from the oil and gas industry, and microbial production in wet tropical environments like marshes and rice paddies. But when these estimates were added to estimates of other sources, the sum was considerably more than the observed increase. In fact, each new estimate was large enough to explain the whole increase by itself.

Scientist John Worden of NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, California, and colleagues focused on fires because they're also changing globally. The area burned each year decreased about 12 percent between the early 2000s and the more recent period of 2007 to 2014, according to a new study using observations by NASA's Moderate Resolution Imaging Spectrometer satellite instrument. The logical assumption would be that methane emissions from fires have decreased by about the same percentage. Using satellite measurements of methane and carbon monoxide, Worden's team found the real decrease in methane emissions was almost twice as much as that assumption would suggest.

When the research team subtracted this large decrease from the sum of all emissions, the methane budget balanced correctly, with room for both fossil fuel and wetland increases. The research is published in the journal Nature Communications.

Fast Facts:

› Atmospheric methane concentrations are given by their weight in teragrams.

› One teragram equals about 1.1 million U.S. tons -- more than the weight of 200,000 elephants.

› Methane emissions are increasing by about 25 teragrams a year, with total emissions currently around 550 teragrams a year.

Most methane molecules in the atmosphere don't have identifying features that reveal their origin. Tracking down their sources is a detective job involving multiple lines of evidence: measurements of other gases, chemical analyses, isotopic signatures, observations of land use, and more. "A fun thing about this study was combining all this different evidence to piece this puzzle together," Worden said.

Carbon isotopes in the methane molecules are one clue. Of the three methane sources examined in the new study, emissions from fires contain the largest percentage of heavy carbon isotopes, microbial emissions have the smallest, and fossil fuel emissions are in between. Another clue is ethane, which (like methane) is a component of natural gas. An increase in atmospheric ethane indicates increasing fossil fuel sources. Fires emit carbon monoxide as well as methane, and measurements of that gas are a final clue.

Worden's team used carbon monoxide and methane data from the Measurements of Pollutants in the Troposphere instrument on NASA's Terra satellite and the Tropospheric Emission Spectrometer instrument on NASA's Aura to quantify fire emissions of methane. The results show these emissions have been decreasing much more rapidly than expected.

Combining isotopic evidence from ground surface measurements with the newly calculated fire emissions, the team showed that about 17 teragrams per year of the increase is due to fossil fuels, another 12 is from wetlands or rice farming, while fires are decreasing by about 4 teragrams per year. The three numbers combine to 25 teragrams a year -- the same as the observed increase.

Worden's coauthors are at the National Center for Atmospheric Research, Boulder, Colorado; and the Netherlands Institute for Space Research and University of Utrecht, both in Utrecht, the Netherlands.

Updated Jan. 3, 2018, at 1:40 p.m. to clarify weight in sidebar feature.

News Media Contact
Alan Buis
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California
818-354-0474
Alan.Buis@jpl.nasa.gov

Written by Carol Rasmussen
NASA's Earth Science News Team

2018-001

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=7031&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=earth20180102
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8924
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE   Jeu 4 Jan à 3:03


All About Pluto
Share:
Tweet

One of the final images taken before New Horizons made its closest approach to Pluto on 14 July 2015. Image Credit: NASA/Johns Hopkins University Applied Physics Laboratory/Southwest Research Institute


Which sentence best describes Pluto?

Pluto is actually closer to the sun than Neptune for about 8% of its orbit.

Pluto is just one of many icy objects in a distant area of our solar system.

Pluto and its large, orbiting companion object Charon, are tipped on their sides.

All of the above.

Pluto, King of the Ice Dwarfs

Well, just pick the answer you like best, because they are all true!

Pluto is a dwarf planet that lies in the Kuiper Belt. It's an area full of icy bodies and other dwarf planets at the edge of our solar system. Because Pluto is the biggest object in this region, some call it "King of the Kuiper Belt."

One thing is certain. Pluto and its neighborhood are very peculiar. If scientists could unravel some of their mysteries, we would know more about how our solar system formed.


More Fun Facts About Pluto:

Pluto is only about half the width of the United States. Charon is about half the size of Pluto. Charon is the largest moon compared to the body it orbits (whether planet or dwarf planet) of any moon in the solar system.

Pluto and Charon compared to the USA.

Almost all the planets travel around the sun in nearly perfect circles. But Pluto does not. It takes an oval-shaped path with the sun nowhere near its center. What's more, its path is quite tilted from the nice, orderly plane where all the planets orbit. (Mercury has a slightly lop-sided orbit, although not nearly so much as Pluto's.)

Top-down view of planets' orbits

In the picture above, the arrows show the direction the planets and Pluto rotate. Notice Pluto's spin goes the opposite direction of all the others except Venus and Uranus.



Side view of planets' orbits.

In the picture above, the arrows show which direction the planets' and Pluto's axes of rotation point. Notice Pluto's and Uranus' point along the same plane as their orbits, instead of more or less "up and down."



Compared to most of the planets and their moons, the whole Pluto-Charon system is tipped on its side. Like the planets, Pluto's spin axis stays pointed in the same direction as it orbits the sun. But unlike all planets except Uranus, Pluto is tipped on its side. The planets' axes of rotation stand more or less upright from the plane of their orbits.

Orientation of Pluto-Charon orbits.

If you lived on Pluto, you'd have to live 248 Earth years to celebrate your first birthday in Pluto-years.

Old man with long gray beard blows out the one candle on his first birthday cake.

If you lived on Pluto, you would see Charon from only one side of the planet. Charon's orbit around Pluto takes about six and one-half Earth days. Pluto's day (that is, one complete rotation) takes exactly the same amount of time. So, Charon always "hovers" over the same spot on Pluto's surface, and the same side of Charon always faces Pluto.

At Pluto's current distance from the sun, the temperature on its surface is about 400 degrees below zero Fahrenheit! It will get even colder as it moves farther from the sun. From Pluto, the sun looks like just a bright dot in the sky, the brightest star visible. The light from the sun is as bright on Pluto as the light from the full Moon is on Earth.

If you weigh 100 pounds on Earth, you would weigh only 7 pounds on Pluto!

Her diet must be working. This elephant weighs only 700 pounds!

Pluto orbits in a far-out region of the solar system called the Kuiper (rhymes with viper) Belt. There are lots of icy, rocky objects out there. But they are so far from the sun they are really hard to see, even with powerful telescopes.


Let's Go There!

We finally got to visit Pluto, Charon, and the Kuiper Belt! On January 19, 2006, NASA launched a robot spacecraft on the long journey. This mission is called New Horizons. The spacecraft arrived at Pluto in July 2015, and will continue to study other objects in the Kuiper Belt from about 2018 to 2022.
Artist's idea of New Horizons spacecraft in the Pluto-Charon system.

With New Horizons, we are visiting and learning about the objects at the very edge of our solar system. They may help us understand how our solar system formed.

https://spaceplace.nasa.gov/ice-dwarf/en/

AND,

Le karst est une structure géomorphologique résultant de l'érosion hydrochimique et hydraulique de toutes roches solubles, principalement de roches carbonatées dont essentiellement des calcaires1. Des structures karstiques se rencontrent en outre dans des chlorures évaporitiques2. Des processus de type karstique, dits « pseudokarstiques », peuvent aussi se développer dans certaines roches autres que les roches carbonatées ou les chlorures évaporitiques2.

Par ailleurs, des morphologies analogues à celles résultant des processus karstiques ou pseudokarstiques se rencontrent dans certaines zones glaciaires : inlandsis, glaciers... Les structures glaciaires ou les géomorphologies correspondantes sont ainsi dénommées glaciokarsts, cryokarsts ou thermokarsts.

Les karsts présentent pour la plupart un paysage tourmenté, un réseau hydrographique essentiellement souterrain (rivières souterraines) et un sous-sol creusé de nombreuses cavités : reliefs ruiniformes, pertes et résurgences de cours d'eau, grottes et gouffres. Selon les régions du monde, les structures karstiques portent des noms spécifiques ; ainsi, sur les marges sud et ouest du Massif central, les plateaux karstiques sont dénommés « causses »3.

Étymologie

Le terme « karst » est originaire de la région éponyme du Carso ou Kras, haut-plateau calcaire situé entre l'Italie, la Slovénie et la Croatie, dont la géomorphologie est très représentative de la « typologie karstique ». « Kras » fut germanisé en « Karst » à l'époque où le duché de Carniole, appartenant aujourd'hui à la Slovénie, faisait partie de l'Autriche-Hongrie.

La terminologie « karst » a été introduite en 1893 par le géomorphologiste serbe Jovan Cvijić dans sa publication Das Karstphänomen. L'étude du karst est la karstologie, à laquelle sont notamment associées l'hydrogéologie et la spéléologie (dont la plongée souterraine et la biospéologie).
Roches concernées par des phénomènes karstiques ou pseudokarstiques
Roches concernées par des phénomènes karstiques

Les roches concernées par des phénomènes purement karstiques (correspondant aux « karsts vrais ») sont essentiellement les roches carbonatées : particulièrement les calcaires (y compris les craies, dont les tuffeaux, ainsi que les tufs calcaires et les calcarénites) mais aussi les dolomies, les marnes, les marbres carbonatés et les albâtres ainsi que les calcschistes et les sulfates évaporitiques (gypses, bassanites…).

Des structures karstiques se rencontrent en outre dans des chlorures évaporitiques telles que les sels gemmes, les sylvines, les carnallites et les potasses2.
Roches concernées par des phénomènes pseudokarstiques
Article connexe : Liste des grandes cavités pseudokarstiques.

Des processus pseudokarstiques (correspondant aux « pseudokarsts ») peuvent se développer notamment dans :

les grès non carbonatés, les orthoquartzites (quartzites sédimentaires), les conglomérats et les laves
quelques roches plutoniques telles que les diorites, les gabbros et parfois même certains granites
certaines roches métamorphiques non carbonatées comme les gneiss et les micaschistes2

Processus de karstification des formations géologiques carbonatées
Schéma de l'hydrosystème karstique.

Dans le processus de « karstification », les roches carbonatées sont façonnées par solvatation selon les réactions chimiques suivantes :

dissolution du dioxyde de carbone :

CO2 + H2O ↔ H2CO3

dissociation aqueuse de l'acide carbonique :

H2CO3 + H2O → H3O+ + HCO3−

attaque acide des carbonates ("calcaires") :

H3O+ + CaCO3 ↔ Ca2+ + HCO3− + H2O

équation bilan :

CO2 + H2O + CaCO3 ↔ Ca2+ + 2 HCO3−

Dans la teneur en hydrogénocarbonate, un atome de carbone provient de la matrice calcaire et l'autre du gaz carbonique (surtout d'origine biogénique car la concentration de ce dernier dans le sol est beaucoup plus importante que dans l'atmosphère). Ces deux sources sont d'ailleurs différentiables par leurs teneurs en isotopes du carbone (ségrégation du carbone 13 par la biomasse).

La géomorphologie karstique est donc favorisée par :

l'eau :
son abondance ;
sa teneur en CO2 (augmentant avec la pression) ;
sa faible température (plus une eau est froide, plus elle est chargée en gaz donc en CO2) ;
les êtres vivants (qui rejettent du CO2 dans le sol par la respiration, ce qui renforce considérablement sa teneur) ;
la nature des formations rocheuses (fracturations, compositions des carbonates...)
le temps de contact eau-roche.

Une zone géographique froide, humide et calcaire est ainsi fortement prédisposée à la formation de karsts qui se répertorient cependant aussi dans les régions climatiques extrêmes 4.
Classement géographique, orologique et géologique des karsts

Les structures karstiques concernent environ le cinquième de la superficie des terres émergées2 et se trouvent sous toutes les latitudes, y compris dans des zones climatiques extrêmes (déserts, zones tropicales, régions subpôlaires...)4, et à toutes altitudes : karsts sous-marins, îles karstiques (dont les atolls surélevés) et karsts littoraux5, karsts des bassins sédimentaires, karsts des hauts-plateaux et karsts des massifs montagneux. Outre cette répartition géographique et orologique, un karst peut comporter de la surface au plus profond tout ou partie des étages géologiques suivants : karst inactif ayant perdu son activité hydrogéologique mais par lequel l'eau s'infiltre au profit de l'étage karstique inférieur, karst actif où la ciculation d'eau poursuit le processus de karstification, karst profond ennoyé sans circulation d'eau, karst fossile (paléokarst) dont les cavités sont comblées de sédiments et qui peut être réactivé à la faveur d'une fonte des glaces continentales6.
Géomorphologie et hydrographie karstiques
Article connexe : Karstologie.

Selon le dynamisme hydrogéologique et la nature géologique du karst ainsi que son altitude et sa latitude, la géomorphologie et l'hydrographie karstiques peuvent associer à plus ou moins grande échelle tout ou partie des formes géomorphologiques et hydrologiques caractéristiques suivantes (outre des formes d'érosion orographiques non spécifiques : canyons, cirques, mesas, inselbergs, tepuys, combes, calanques, chaos, tors...)7,8.
Doline sur le causse de Sauveterre, en Lozère.
Formes d'érosion et d'hydrologie de surface (exokarst)
Articles connexes : Géomorphologie, Hydrologie de surface et Liste des méga-dolines.

à l'échelle orographique : causses, plans, cuestas, baous, reculées, poljés, mogotes, gorges, vallées sèches, valleuses...
à petite et moyenne échelle :
creuses, lapiaz, tsingys, alvars, rideaux, banches...
dolines, lavognes, mardelles, ouvalas...
abris sous roche, arches, stacks, cheminées de fée, champignons de pierre...
pertes, chantoirs, estavelles, ponors, exsurgences, résurgences, puits artésiens naturels, tufières...

Cavités souterraines naturelles et formes hydrogéologiques (endokarst)
Articles connexes : Hydrogéologie, Liste des grottes, Liste des plus longues cavités naturelles, Liste des plus profondes cavités naturelles, Liste des plus grandes salles souterraines naturelles, Liste des plus grands puits naturels et Liste des plus grands siphons naturels.
Karst perché dont l'eau ressort dans la vallée au niveau d'une émergence en chute d'eau.

étroitures, grottes, cavernes, balmes, scialets, igues, gouffres, abîmes, avens, bétoires…
cénotes, trous bleus, siphons, lacs souterrains, rivières souterraines, gours…
spéléothèmes : les cavités souterraines karstiques non ennoyées développent des spéléothèmes variés dont l'importance dépend de l'activité de l'aquifère du karst.

Selon la circulation karstique des eaux souterraines en fonction du niveau de base (cours d'eau ou mer), on distingue2 :

le karst perché : le réseau hydrographique est à une altitude supérieure ou égale à celle de l'exutoire
le karst noyé : le réseau descend au-dessous du niveau de base
le karst barré : karst noyé dont l'écoulement est bloqué par un obstacle, à l'origine de sources de débordement.

Écologie du karst
Article connexe : Biospéléologie.

À la diversité géomorphologique du karst correspond une importante biodiversité. Certaines formes de géomorphologie karstique comme les tsingys, les alvars et les creuses constituent des habitats spécifiques. En outre certaines cavités karstiques hébergent une flore et une faune caractéristiques, objets de la Biospéologie. Les écosites karstiques significatifs sont notamment la Réserve naturelle intégrale du Tsingy de Bemaraha, le réseau de Postojna, le Parc national de Phong Nha-Kẻ Bàng, le Parc national du Gunung Mulu et la Grotte de Movile.
Notes et références

↑ Michel Bakalowicz, « Karst et érosion karstique » [archive], sur planet-terre.ens-lyon.fr, 17 novembre 2003 (consulté le 27 janvier 2017).
↑ a, b, c, d, e et f Salomon J.-N., 2006, Précis de Karstologie, Collection Scieteren, Presses universitaires de Bordeaux, Pessac, (ISBN 9782867814112) [1] [archive]
↑ France souterraine 2012-2013 - Antoine Grognet, Dominique Auzias & Jean-Paul Labourdette, Collection Petit-Fûté, Nouvelles éditions de l’Université à Paris, (ISBN 9782746937666) [2] [archive]
↑ a et b Les karsts des régions climatiques extrêmes
↑ Salomon J.-N., 2008, Géomorphologie sous-marine et littorale, Presses universitaires de Bordeaux, Pessac [3] [archive]
↑ Karstologie, karsts, grottes et sources / Eric Gilli, Dunod à Paris, 2011, (ISBN 978-2-10-057119-2) [4] [archive]
↑ Géomorphologie de la France, Denis Mercier, BRGM éditions, Dunod à Paris, 2013, (ISBN 978-2-10-059706-2) [5] [archive]
↑ Grands paysages pédologiques de France, Marcel Jamagne, Éditions Quæ à versailles, 2011, (ISBN 978-2-7592-1036-7) [6] [archive]

Voir aussi
Bibliographie

H. Forestier, « Gens du Karst au néolithique à Sumatra », Les dossiers d'archéologie, Éditions Faton, no 302 ( Numéro spécial : Préhistoire en Asie du Sud-Est ),‎ avril 2005, pages 46 à 49 (ISSN 1141-7137).
J. Nicod, Pays et paysages du calcaire, Paris, PUF, 1972 — Épuisé.
J.-N. Salomon, Précis de karstologie, Presses Universitaires de Bordeaux, coll. « Scieteren », 2006 (ISBN 9782867814112, présentation en ligne [archive])
Jean-Noël Salomon et Marian Pulina, « Les karsts des régions climatiques extrêmes », Karstologia-mémoires, Presses universitaires de Bordeaux, no 14,‎ 2005 (lire en ligne [archive])Document utilisé pour la rédaction de l’article
« Titre manquant », Historiens et Géographes, no 370,‎ mai-juin 2000
Eric Gilli, Karstologie : karsts, grottes et sources, Paris, Dunod, 2011, 256 p. (ISBN 978-2-10-057119-2, lire en ligne [archive]).
Philippe Audra, Association française de karstologie, « Grottes et karts de France », Karstologia-mémoires, Paris, Association française de karstologie, no 19,‎ 2re 2010 (ISBN 978-2-95-042225-5).

Articles connexes

Karstologie
Causse
Thermokarst
Spéléologie
Biospéologie
Hydrogéologie
Hydrologie de surface
Érosion par l'eau
Plongée souterraine
Liste des karsts et zones karstiques d'Italie
Liste des karsts et zones karstiques de France métropolitaine
Liste des karsts et zones karstiques des États-Unis
Liste des karsts et zones karstiques des Alpes dinariques
Géodiversité

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Les karsts, sur Wikimedia Commons

Laboratoire de Géographie Physique Appliquée / Université de Bordeaux 3 [archive] Sur le site lgpa33.free.fr
Centre de Ressources Karst de l'Edytem (UMR CNRS / Université de Savoie) [archive] Sur le site edytem.univ-savoie.fr
Explications et schéma [archive] Sur le site alertes-meteo.com
Le dessous des karsts en Méditerranée [archive] Sur le site canal.ird.fr
Commission wallonne d'Étude et de Protection des Sites souterrains [archive] (CWEPSS)

RAPPORT DE
Y'BECCA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8924
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE   Jeu 4 Jan à 3:06

LES INCAS, UNE CIVILISATION SANS ÉCRITURE MAIS AYANT LE SENS DES SIGNES. UNE PEUR ALIMENTÉE LEUR VIE: VOIR LE SOLEIL MOURIR MAIS SI CELA ARRIVE, IL Y A LE MOUVEMENT DU SOUFFLE. CETTE HUMANITÉ AVAIT UNE ÂME MAIS NE SACRIFIONS PLUS DES VIES. TAY
https://www.youtube.com/watch?v=Foihb4CXxg0&sns=tw … via @youtube

Le Lagazuoi est une montagne qui s'élève à 2 835 m d'altitude près de Cortina d'Ampezzo, dans les Dolomites en Italie.
Source de la traduction

(it) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en italien intitulé « Lagazuoi » (voir la liste des auteurs).

Descrizione

Il Lagazuoi è in realtà formato da due rilievi principali ben distinti, chiamati rispettivamente Piccolo Lagazuoi (in ted.: Kleinen Lagazuoi, 2.778 m s.l.m.) e il retrostante Grande Lagazuoi (in ted.: Großen Lagazuoi, 2.835 m). Il massiccio è delimitato a sud dal passo Falzarego, a ovest dal passo Valparola, a nord dall'Alpe di Fanis e la Val Travenanzes, a est dal complesso di Cima Falzarego-Col dei Bos e dal massiccio delle Tofane, che lo separa dalla Valle d'Ampezzo. Il Lagazuoi, infatti, è l'unica montagna considerata facente parte dell'area ampezzana a non essere visibile dalla conca stessa, coperta com'è dalla più maestosa ed imponente Tofana di Rozes.
Il Lagaciò

Nel pressi del massiccio si trova anche il piccolo Lagaciò (o Lago di Lagazuoi), lago perenne alimentato da sorgenti sotterranee. Situato sotto la forcella del Lago, cui dà il nome, e lungo la valle che porta in Armentarola, il Lagaciò è raggiungibile percorrendo la cresta del Lagazuoi partendo dal Passo di Falzarego e mediante la funivia del Lagazuoi, e poi seguendo la vecchia strada di guerra.
Storia
Ricostruzione di una feritoia per mitragliatrice

Durante il corso della prima guerra mondiale, tra il 1915 e il 1917, il Lagazuoi fu teatro di aspri scontri tra le truppe italiane e quelle austro-ungariche, che costruirono complesse reti di tunnel e gallerie scavate all'interno del Piccolo Lagazuoi e tentavano a vicenda di far saltare in aria o di seppellire le posizioni avversarie con il metodo della guerra di mina.

Tra il 18 e il 19 ottobre 1915 due plotoni di alpini occuparono alcune posizioni sul versante sud del Piccolo Lagazuoi, tra le quali una sottile cengia ribattezzata Cengia Martini, che attraversa la parete da ovest a est ed era strategicamente importante, mentre le posizioni austro-ungariche si trovavano sulla sommità del monte. Per cacciare gli avversari da queste posizioni, fortificate e scavate nella roccia, gli austriaci fecero esplodere tre mine, la più potente delle quali il 22 maggio 1917 fece saltare in aria una parte della parete alta 199 metri e larga 136. Nonostante ciò, le posizioni italiane sulla cengia non vennero abbandonate.

A loro volta gli italiani scavarono una galleria di duecento metri di dislivello all'interno della montagna, fino all'anticima del Piccolo Lagazuoi; il 20 giugno 1917 fecero brillare sotto di essa 32.664 chili di esplosivo e successivamente, attraverso la galleria, occuparono ciò che ne rimaneva. Il cratere provocato da quest'esplosione è tuttora individuabile. Dopo la battaglia di Caporetto gli italiani si ritirarono da tutte le loro posizioni e le operazioni militari nella zona ebbero fine.
Escursionismo

Il massiccio è fornito di funivia, che collega il passo Falzarego col Rifugio Lagazuoi (2.752 m) sul Lagazuoi Piccolo. Di lì si dipartono svariati sentieri e mulattiere segnate, che portano verso ovest (la Val Badia), nord (la Val Travenanzes e quindi la Val di Fanes), ed est (Col dei Bos e la Tofana di Rozes).

Recentemente ristrutturate, le gallerie e le trincee italiane ed austriache della Grande Guerra sono oggi aperte al pubblico e liberamente visitabili, costituendo un'attrazione di indubbio interesse storico ed escursionistico.
Note

^ Sovente viene conglobato con il Gruppo delle Tofane per via della vicinanza geografica.

Bibliografia

AA. VV.: Grande atlante escursionistico delle Dolomiti, Kompass - Fleischmann editore, Trento, 2004. ISBN 3-85491-607-8
Dibona, Dino: Tutto quello che vorreste (e dovreste) sapere sulle Dolomiti, Newton & Compton editore, 2005. ISBN 88-541-0484-1
Lauro Bobbio e Stefano Illing (a cura di), La Grande Guerra sul Piccolo Lagazuoi, Comitato Cengia Martini-Lagazuoi, 1999
Vianelli, Mario; Cenacchi, Giovanni: Teatri di guerra sulle Dolomiti, Mondadori, Milano, 2006. ISBN 978-88-04-55565-0

Voci correlate

Funivia del Lagazuoi

Altri progetti

Collabora a Wikimedia Commons Wikimedia Commons contiene immagini o altri file su Lagazuoi

Géographie
Altitude 2 835 m
Massif Dolomites (Alpes)
Coordonnées 46° 31′ 41″ nord, 12° 00′ 23″ est
Administration
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Vénétie
Province Belluno

AND

This aerial video shows a drones-eye view of ALMA, the international collaboration to create the world's largest ground-based facility for observations in the millimeter/submillimeter regime. Consisting of a giant array of 66 antennas, ALMA is the result of an international partnership of the European Southern Observatory (ESO), the U.S. National Science Foundation (NSF) and the National Institutes of Natural Sciences (NINS) of Japan in cooperation with the Republic of Chile. It started operations in 2011.

Crédito:

ALMA (ESO/NAOJ/NRAO)

http://www.eso.org/public/chile/videos/alma-drone01/?lang=&utm_source=Twitter&utm_medium=social&utm_campaign=SocialSignIn

MOSAÏQUE DE
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 8924
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE   Jeu 4 Jan à 3:11

☀️❓ A coronal hole on the Sun looks a bit like a question mark in these ultraviolet images seen by our satellite! Coronal holes are magnetically open areas on the Sun that allow high-speed solar wind to gush out into space. Learn more & download video:

Oddly enough, an elongated coronal hole (the darker area near the center) seems to shape itself into a single, recognizable question mark over the period of one day (Dec. 21-22, 2017). Coronal holes are areas of open magnetic field that appear darker in extreme ultraviolet light, as is seen here. These holes are the source of streaming plasma that we call solar wind. While this exercise is akin to seeing shapes in clouds, it is fun to consider what the sun might be asking? Perhaps what the new year will bring? Guess what I am going to do next? Credit: Solar Dynamics Observatory, NASA.

Search Tag(s): aia, 211, coronal hole

https://go.nasa.gov/2CjiLJW
https://sdo.gsfc.nasa.gov/gallery/firstlight/

The four high-flying Magnetospheric Multiscale spacecraft helped scientists pinpoint an elusive electron act:


Jan. 3, 2018
NASA’s Magnetospheric Multiscale Mission Locates Elusive Electron Act

The space high above Earth may seem empty, but it’s a carnival packed with magnetic field lines and high-energy particles. This region is known as the magnetosphere and, every day, charged particles put on a show as they dart and dive through it. Like tiny tightrope walkers, the high-energy electrons follow the magnetic field lines. Sometimes, such as during an event called magnetic reconnection where the lines explosively collide, the particles are shot off their trajectories, as if they were fired from a cannon.

Since these acts can’t be seen by the naked eye, NASA uses specially designed instruments to capture the show. The Magnetospheric Multiscale Mission, or MMS, is one such looking glass through which scientists can observe the invisible magnetic forces and pirouetting particles that can impact our technology on Earth. New research uses MMS data to improve understanding of how electrons move through this complex region — information that will help untangle how such particle acrobatics affect Earth.

Scientists with MMS have been watching the complex shows electrons put on around Earth and have noticed that electrons at the edge of the magnetosphere often move in rocking motions as they are accelerated. Finding these regions where electrons are accelerated is key to understanding one of the mysteries of the magnetosphere: How does the magnetic energy seething through the area get converted to kinetic energy — that is, the energy of particle motion. Such information is important to protect technology on Earth, since particles that have been accelerated to high energies can at their worst cause power grid outages and GPS communications dropouts.

New research, published in the Journal of Geophysical Research, found a novel way to help locate regions where electrons are accelerated. Until now, scientists looked at low-energy electrons to find these accelerations zones, but a group of scientists lead by Matthew Argall of the University of New Hampshire in Durham has shown it’s possible, and in fact easier, to identify these regions by watching high-energy electrons.

This research is only possible with the unique design of MMS, which uses four spacecraft flying in a tight tetrahedral formation to give high temporal and spatial resolution measurements of the magnetic reconnection region.

“We’re able to probe very small scales and this helps us to really pinpoint how energy is being converted through magnetic reconnection,” Argall said.

The results will make it easier for scientists to identify and study these regions, helping them explore the microphysics of magnetic reconnection and better understand electrons’ effects on Earth.

Related Links

Learn more about the Magnetospheric Multiscale Mission
https://www.nasa.gov/mission_pages/mms/index.html

By Mara Johnson-Groh
NASA's Goddard Space Flight Center, Greenbelt, Md.
Last Updated: Jan. 3, 2018
Editor: Rob Garner
Tags: Goddard Space Flight Center, MMS (Magnetospheric Multiscale), Solar System, Sun

https://go.nasa.gov/2CmzVmY

RAPPORT DE
Y'BECCA
SOUS L’ÉGIDE
DE LA
N.A.S.A
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE   

Revenir en haut Aller en bas
 
ÂME DU CITOYEN TIGNARD YANIS, Y'BECCA, PEUPLE ET RÉPUBLIQUE
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» Liban : un petit jugement citoyen
» Un Citoyen Averti commente: Vote National Massif pour Mirlande Manigat v.s Marte
» devenez citoyen de ma ville
» Tout citoyen haïtien a droit à un passeport

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: