Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité

Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Mer 20 Déc à 8:59

Durant les années 1930, l'équipe de Saragosse ne cesse de progresser avec une génération de joueurs talentueux, les Alifantes mais la Guerre d'Espagne brise net leur ascension vers les sommets et la Liga. TAY

MADRID LA BLANCHE. Le 8 septembre 1957, le Real quitte son stade originel du Torrero (vendu pour éponger les dettes du club) et dispute sa première rencontre dans sa nouvelle enceinte de La Romareda. TAY

Le Real Saragosse (appelé Real Zaragoza en espagnol). Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (1) Vainqueur : 1995 Demi-finaliste : 1987 TOUJOURS DANS MON OMBRE, TU SERAS DE MOI; TOI LA CASA BLANCA ET L'ENSEMBLE DE TES JOUEURS ET SOCIOS. José Maria Gayarre.

Yukio Mishima (三島 由紀夫, Mishima Yukio?) (nom de plume de Kimitake Hiraoka (平岡 公威, Hiraoka Kimitake?)) est un écrivain japonais, né le 14 janvier 1925, et qui s'est suicidé par seppuku le 25 novembre 1970.

L'après Yukio Mishima

Benoît Jacquot a réalisé L'École de la chair, film (1998) adapté du roman.

Un des spectacles du Cirque Baroque, Ningen (1998), s’inspire de Mishima : éléments de sa vie telle qu’il l’a racontée dans Confessions d’un masque, son déchirement entre Orient et Occident, son goût du scandale, son obsession du martyre de Saint Sébastien6.

Riyoko Ikeda a publié dans le magazine Shukan Josei, depuis le 11 octobre 2005, l'adaptation de Haru no yuki (Neige de Printemps). La famille de Mishima a accepté cette adaptation. Après cette parution, un film basé sur la même œuvre de Mishima est sorti le 29 octobre 2005 au cinéma, avec Satoshi Tsumabuki et Yūko Takeuchi. Une des musiques de ce film est la chanson Be My Last interprétée par Hikaru Utada.

En France, son suicide est abondamment décrit dans le roman de Stéphane Giocanti, Kamikaze d'été (Ed. du Rocher, 2008), dans lequel Mishima joue un grand rôle. Giocanti est également l'auteur du livret de présentation de l'édition française du DVD de Yûkoku.
Notes et références

↑ Voir p. 282-283, chapitre 47 « A Phantasy World: Mishima Yukio » in Shōwa Japan: Political, Economic and Social History, 1926-1989, volume III, Stephen S. Large, Taylor & Francis, 1998.
↑ Voir p. 10-11 in Japan: The Burden of Success, Jean-Marie Bouissou et Jonathan Derrick, Fondation nationale des sciences politiques (CERI), C. Hurst & Co., 2002.
↑ Six jours avant l'Académie française [archive], Apostrophes sur INA.fr, le 16 janvier 1981
↑ Nao Sawada, « Bataille et Mishima : corps à corps », dans Sexe et Texte : Autour de Georges Bataille, Presses universitaires de Lyon, 2007, textes réunis par Jean-François Louette et Françoise Rouffiat, p. 140.
↑ Ibid. , p. 139.
↑ source, article : Marc Dazy, « Pierre-Jules Billon, batteur baroque », paru dans Le Progrès le 07/01/1999. Pierre-Jules Billon est l'un des compositeurs-interprètes de la musique de Ningen. Spectacle créé au Parc de la Villette (Paris) en 1998 puis joué en tournée internationale, en Europe et aux États-Unis, quatre-vingt fois à la date de l’article de M. Dazy.

Enfance
Yukio Mishima en 1931.

Du côté paternel (Hiraoka), Mishima est issu d'une famille de la paysannerie de la région de Kobe. Son grand-père Jotarō Hiraoka fut gouverneur des îles Sakhaline à l'ère Meiji. Son enfance est marquée par sa grand-mère Natsuko qui le retire à sa mère pour le prendre en charge, séparé du reste de la famille. Du côté de sa grand-mère maternelle, la famille de Mishima avait des origines ancillaires ; elle fut liée aux samouraïs de l'ère Tokugawa. Sa grand-mère garda des prétentions aristocratiques même après avoir épousé le grand-père de Mishima, pourtant lui aussi issu d'une famille de domestiques mais qui avait fait fortune avec le commerce colonial. Elle lisait le français et l'allemand et appréciait le théâtre kabuki. Cette grand-mère, victime de douleurs et de sciatique, était extrêmement têtue et prompte à des accès de violence ; Mishima la massait. Ses biographes attribuent à Natsu sa fascination pour la mort et l'exagération. Elle interdisait à Mishima de sortir au soleil, de faire du sport ou de jouer avec des garçons : il passait la plupart de son temps seul ou avec ses cousines.

Mishima rejoint sa famille à douze ans et développe une relation très forte avec sa mère. Celle-ci le réconforte et l'encourage à lire. Son père est un homme brutal, marqué par la discipline militaire, qui l'éduque en le forçant par exemple à se tenir à côté d'un train en marche. Il fait également des rafles dans sa chambre pour trouver des preuves de son intérêt efféminé pour la littérature et déchire ses manuscrits. Il semblerait que Mishima ne se soit pas révolté contre lui.
Études et premiers travaux

Mishima écrit sa première histoire à douze ans. Il lit avec voracité les œuvres d'Oscar Wilde, Rainer Maria Rilke et les classiques japonais. Il va à l'école d'élite de Peer's de Gakushūin sur l'insistance de sa grand-mère.

Après six années d'école, il est toujours un adolescent fragile mais devient le plus jeune membre de l'équipe éditoriale de la société de littérature de son école. Il est invité à écrire un roman en feuilleton pour le prestigieux magazine de littérature Bungei-Bunka (文芸文化?, Art et Culture) auquel il soumet Hanazakari no Mori (花ざかりの森?, La forêt tout en fleur) pour lequel il prit son pseudonyme de Yukio Mishima. Il sera publié en livre en 1944 en un petit nombre d'exemplaires à cause de la disette de papier causée par la guerre. Il fréquente à cette époque le milieu de l'École romantique japonaise.

Mishima est convoqué par l'armée japonaise pendant la Seconde Guerre mondiale mais prétend souffrir de tuberculose, ce qui lui permet d'échapper à la conscription. Bien qu'il fût soulagé d'avoir échappé à la guerre, il se sentira coupable d'avoir survécu et raté la chance d'une mort héroïque.

Mishima continue, malgré l'interdiction de son père, d'écrire en secret en étant soutenu par sa mère Shizue qui était toujours la première à lire ses écrits. Après l'école, son père, qui avait sympathisé avec les nazis, le contraint d’étudier le droit allemand. Tout en ayant continué d'écrire, il sort diplômé de la prestigieuse Université de Tokyo en 1947 et entre au Ministère des finances où il est promis à une brillante carrière.

Son père accepte alors qu'il démissionne pour se consacrer un an à sa passion de l'écriture puis se résigne définitivement à voir son fils devenir écrivain. Mishima rencontre Yasunari Kawabata qui l’encourage à publier ses manuscrits.
L'écrivain d'après-guerre.

Mishima fréquente le groupe de la revue Littérature Moderne mais ne se sent pas en phase avec le Japon d’après-guerre. En 1946, il commence son premier roman Tōzoku (盗賊?) qu'il publie en 1948. Il est suivi de Confession d'un masque (仮面の告白, Kamen no Kokuhaku?) une œuvre autobiographique sur un jeune garçon devant cacher ses désirs homosexuels. Ce dernier rend célèbre Mishima qui n'a alors que 24 ans.

Il commence alors une brillante et prolifique carrière d'auteur. On peut citer ses romans Amours interdites (1951), paru l'année de son premier voyage en Occident, Le Tumulte des flots (1954), Le Pavillon d'or (1956) ou Après le banquet (1960). Il écrit également des récits populaires pour s’assurer le confort matériel, des pièces de théâtre kabuki pour la compagnie théâtrale le Bungaku-za ainsi que des recueils de nouvelles et des essais littéraires.

Il obtient une renommée internationale, notamment en Europe et aux États-Unis. Il voyage beaucoup et est pressenti trois fois pour le prix Nobel de littérature. Celui-ci revient à son ami Yasunari Kawabata et Mishima comprend que les chances pour qu'un autre auteur japonais le remporte prochainement sont faibles. Il semblerait aussi qu'il ait volontairement laissé le prix à Kawabata par respect pour l'homme qui l'avait introduit dans les cercles littéraires de Tokyo.[réf. nécessaire]

Il rédige de 1965 jusqu’à sa mort en 1970 l'œuvre qu’il considérera comme la plus importante, un cycle de quatre romans intitulé La Mer de la fertilité (Neige de printemps, Chevaux échappés, Le Temple de l'aube, L'Ange en décomposition).
Vie privée

Après Confession d'un masque, Mishima essaie de s’échapper de son personnage fragile en s’astreignant à des exercices physiques. En 1955, il a un corps d’athlète qu’il entretiendra jusqu’à la fin de sa vie et il devient un expert en kendo.

Mishima fréquente les bars homosexuels en observateur et aurait quelques liaisons avec des étrangers de passage au Japon, avec des Français à Paris, etc. Après avoir envisagé une alliance avec Michiko Shōda, qui devient par la suite la femme de l'Empereur du Japon Akihito, il se marie en 1958 avec Yoko Sugiyama. Il aura avec elle deux enfants. Cette vie apparemment rangée traduit surtout la volonté de l'écrivain de satisfaire le désir de sa mère.

L'homosexualité de Mishima apparaît dans ses romans, dans ses essais (par exemple dans La mort de Radiguet, traduit en français en 2012) et elle est attestée par maints témoignages. Au Japon, ce thème est très difficile à aborder. En 1995, la famille de Mishima a intenté un procès au romancier Jiro Fukushima, qui venait de publier un livre sur sa liaison avec l'écrivain, assorti de lettres. Avant d'être interdit, ce livre fut vendu à plus de 90 000 exemplaires. Certains auteurs japonais n'hésitent pas à nier la réalité de l'homosexualité de Mishima, secret de polichinelle au Japon. Mais en Occident, cette tentative d'occultation se retrouve par d'autres biais. Dans son film Mishima, Paul Schrader n'accorde qu'un plan assez rapide au thème de l'homosexualité, qui est pourtant le thème central de Confession d'un masque. La biographie de Mishima par Henry Scott-Stokes, ouvrage de référence, accorde en revanche à cet aspect une attention soutenue. Le biographe rappelle notamment qu'en 1970, au moment de la mort de Mishima, de nombreux journalistes et certains hommes politiques ont vu dans cet acte un shinjū, un suicide à deux, manière d'authentifier l'amour que Mishima et Morita se seraient porté. Au reste, les photos d'art où Mishima exhibe son corps relèvent d'une esthétique homosexuelle d'avant-garde, au point de devenir par la suite de véritables icônes.

En 1968, il joue dans Le Lézard noir aux côtés de l'onnagata Akihiro Miwa, supposément son amant.

Dans les années 1960, il exprime des idées fortement nationalistes. En 1967, il s’engage dans les Forces d'autodéfense du Japon puis forme la milice privée Tatenokai (« société du bouclier ») destinée à assurer la protection de l’empereur.

À la fin de sa vie, il joue dans plusieurs films et coréalise une adaptation de sa nouvelle Patriotisme (憂国, Yūkoku?).
Suicide par éventrement

Au cours de l'année 1970, il achève sa tétralogie La Mer de la fertilité avec son quatrième tome, L'Ange en décomposition. Le 25 novembre, il poste à son éditeur la fin de son manuscrit puis se rend au ministère des Armées accompagné de quatre jeunes disciples. Au deuxième étage de l'École militaire du quartier général du ministère de la Défense, quartier d'Ichigaya à Shinjuku (Tokyo), aujourd'hui Mémorial des forces japonaises d'autodéfense, il prend en otage le général commandant en chef des forces d'autodéfense et fait convoquer les troupes : il leur tient alors un discours en faveur du Japon traditionnel et de l'empereur. La réaction des 800 soldats est vite hostile. Devant les huées, il se retire vers 11 h.

Suivant le rituel, Mishima se donne la mort par seppuku ; son kaishakunin, un des membres de Tatenokai Masakatsu Morita (en), devait accomplir seul la décapitation mais, ne parvenant pas à décapiter Mishima après plusieurs tentatives, c'est Hiroyasu Koga (en) qui termine le geste. Morita suivra ensuite Mishima dans la mort. Ce coup d'éclat avait été minutieusement préparé pendant plus d'une année ; Mishima avait même décrit une action très similaire dans son roman Chevaux échappés (1969) et dans sa nouvelle Patriotisme (1960), avec une fin tout aussi tragique. Certains ont avancé que cette tentative de coup d'État n'était qu'un prétexte symbolique destiné à accomplir le suicide rituel que Mishima avait toujours fantasmé et qu'il avait depuis longtemps prémédité et mis en scène1,2.

Sa tombe est située au cimetière de Tama.

Selon Marguerite Yourcenar, « la mort de Mishima est l'une de ses œuvres et même la plus préparée de ses œuvres3. » Elle écrit un essai Mishima ou la Vision du vide en 1980.
Regards sur l'œuvre
Saint Sébastien par Guido Reni, v. 1615, musées du Capitole.

Mishima publia près de quarante romans pour un total d'une petite centaine d'ouvrages : essais, 20 recueils de nouvelles, 18 pièces de théâtre… Son œuvre est très ambiguë : jusqu'au début des années 1960, ses écrits sont de type plus européen que purement japonais. Il vivait d'ailleurs à l'occidentale, dans une villa moderne, généralement vêtu de complets-vestons, lisant abondamment les classiques européens (il affectionnait Racine, mais lisait aussi l'anglais et un peu le grec). Dès sa jeunesse, c'est « un fervent lecteur de littérature française ; attiré tout particulièrement par le style classique, ses auteurs préférés, selon son propre témoignage, sont Raymond Radiguet, Madame de La Fayette et Racine4. » Mais par la suite, à partir du début des années 1960, c'est surtout Sade et l'œuvre de Georges Bataille qui le fascinèrent le plus. Il considérait ce dernier comme une sorte de frère aîné spirituel, déclarant, dans une interview juste avant sa mort, qu'il est « le penseur européen dont je me sens le plus proche5. »

Pourtant il se réclame de la tradition classique japonaise dont il est également familier. Ambiguïté aussi dans son attirance pour les hommes, tout à la fois assumée dans ses livres et refoulée dans sa vie. De condition chétive, il proclamait le culte de la force physique ; à force de pratiquer la musculation et les arts martiaux, il finit par obtenir dans ses dernières années un corps d'athlète.

Son œuvre est empreinte d'un certain pessimisme et abonde en dénouements tragiques. La fascination pour la souffrance est par exemple un thème récurrent. Mishima se disait envoûté par le tableau Saint Sébastien de Guido Reni qui représente le martyr à demi-nu et percé de flèches. Une célèbre photographie de Eikō Hosoe le représente d'ailleurs dans cette posture (publiée dans l'album Ordalie par les roses (Barakei) en 1963 : 39 portraits et une préface de l'écrivain).
Listes des œuvres

Une matinée d'amour pur, nouvelles (1946-1965)
Une histoire sur un promontoire (1946)
Haruko (1947)
Le Cirque (1948)
Papillon (1948)
La Lionne (1948)
Un voyage ennuyeux (1949)
Une matinée d'amour pur (1965)
Pèlerinage aux Trois Montagnes, nouvelles (1946-1965)
Jets d'eau sous la pluie (1965)
Pain aux raisins (1963)
Ken (1963)
La Mer et le Couchant (1955)
La Cigarette (1946)
Martyre (1964)
Pèlerinage aux Trois Montagnes (1965)
Confession d'un masque (1949)
Une soif d'amour (1950)
Les Ailes (1951)
Les Amours interdites (1953)
La Mort en été, nouvelles (1953-1966)
La Mort en été (1953)
Trois Millions de yens (1960)
Bouteilles Thermos
Le Prêtre du temple de Shiga et son amour (1954)
Les Sept Ponts (1958)
Patriotisme (1960)
Dojoji (1953)
Onnagata (1957)
La Perle (1963)
Les Langes (1955)
Le Tumulte des flots (1954)
Iwashi Uri Koi Hikiami, théâtre kabuki (1954)
Cinq nôs modernes, théâtre (1956)
Sotoba Komachi
Yoroboshi
Le Tambourin de soie
Aoi
Hanjo
Le Pavillon d'or (1956)
Le Palais des fêtes (1957)
La Maison de Kyoko (1959)
Après le banquet (1960)
L'Arbre des tropiques, théâtre (1960)
Le Marin rejeté par la mer (1963)
L'École de la chair (1964)
La Mer de la fertilité, tétralogie (1964-1970)
Neige de printemps (1968)
Chevaux échappés (1969)
Le Temple de l'aube (1970)
L'Ange en décomposition (1970)
La Musique (1965)
Les Paons (1965)
Madame de Sade, théâtre (1965)
Le Japon moderne et l'éthique samouraï, essai (1967)
Du fond des solitudes (1967)
Le Soleil et l'Acier, essai (1968)
Mon ami Hitler, théâtre (1968)
La Terrasse du roi lépreux, théâtre (1969)
Le Lézard noir, théâtre (1969), adaptation du roman du même titre (1934) d'Edogawa Ranpo
Dōjōji et autres nouvelles, traduction française de nouvelles extraites de La mort en été (1966)
Djisei (les deux derniers poèmes de Mishima) (1970)
Kawabata Yasunari - Mishima Yukio, Correspondance 1945-1970 (1997)

RAPPORT DU
CITOYEN
TIGNARD YANIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Mer 20 Déc à 9:02

Citation

« Je voyais distinctement la mer qui resplendissait et la plage brillante, telles qu'elles étaient vraiment. Pourquoi n'ai-je pas su voir la modification subtile survenue en profondeur dans la substance de l'univers? Le monde changeait constamment, imperceptiblement, tout comme le vin dans une bouteille. Me voici comme celui qui ne voit pas au-delà du liquide sombre dont les reflets chaleureux illuminent le verre. Pourquoi n'ai-je jamais songé à le goûter, ne fût-ce qu'une fois chaque jour, tâchant de déceler la moindre variation qui se serait produite. »

— Neige de printemps

Le Real Saragosse (appelé Real Zaragoza en espagnol) est un club espagnol de football, fondé le 18 mars 1932 et basé à Saragosse, en Aragon.

Le Real Saragosse évolue lors de la plus grande partie de son histoire en première division espagnole, ce qui en fait le 9e club espagnol en termes de points obtenus dans l'élite. Le club n'a jamais été champion d'Espagne, mais a remporté la coupe du Roi à six reprises, ainsi que la coupe des villes de foires en 1964 et la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1995.

L'équipe évolue traditionnellement en blanc, et reçoit à La Romareda, un stade contenant 34 596 places. En 2010, l'équipe première du club évolue en Primera División espagnole.

Real Saragosse
Sommaire

Repères historiques
Des débuts prometteurs
La période sombre des années 1940 et 1950
L'âge d'Or des années 1960
La traversée du désert des décennies 1970 et 1980
Les succès de Víctor Fernández
Les années 2000
Effectif actuel 2016-2017
Bilan sportif
Palmarès
Chiffres-clés et records
Image et identité
L'hymne du club
Couleurs
Blasons
Structures du club
Infrastructures
Organisation
Joueurs et personnalités
Historique des présidents
Historique des entraîneurs
Joueurs emblématiques
Anciens joueurs
Notes et références
Voir aussi
Liens externes

Repères historiques
Des débuts prometteurs

Le FC Saragosse (ou Zaragoza FC) naît officiellement le 18 mars 1932 de la fusion des deux clubs rivaux de la ville, le Zaragoza CD (lui-même fondé en 1925 par la fusion du Stadium FC et du Zaragoza FC) et le club d'Iberia SD. José Maria Gayarre devient le premier Président de ce club qui dispute son premier match amical deux jours après sa fondation contre l'équipe de Valladolid (victoire 4-0 avec des buts de Rolloso (2), Zorrozúa et Anduiza) dans l'ancienne enceinte d'Iberia SD, le Torrero, qui devient le stade du club nouvellement crée.

Durant les années 1930, l'équipe de Saragosse ne cesse de progresser avec une génération de joueurs talentueux, les Alifantes mais la Guerre d'Espagne brise net leur ascension vers les sommets et la Liga.
La période sombre des années 1940 et 1950

Les années sombres passent pour l'Espagne et le championnat reprend. Mais au cours des années 1940 et 1950, le Real Saragosse n'y jouent pas les premiers rôles, le club aragonais alternant entre montées et descentes en Première Division et passages plus ou moins dans les divisions inférieures.

Le 30 mars 1951, le club est renommé Real Zaragoza CD, son nom actuel et accueille sur son emblème les insignes royales.

Le 8 septembre 1957, le Real quitte son stade originel du Torrero (vendu pour éponger les dettes du club) et dispute sa première rencontre dans sa nouvelle enceinte de La Romareda.
L'âge d'Or des années 1960

Les années qui suivent l'installation dans la nouvelle enceinte coïncide avec une période faste pour le club qui réussit de gros coups sur le marché des transferts et lui rapporte ses premiers trophées. En 1964, le club remporte sa première Coupe d'Espagne en battant en finale l'Atlético Madrid 2-1 (avec des buts de Villa et de Lapetra. La même année, les Aragonais enlève la Coupe des villes de foires, ancêtre des Coupes d'Europe en l'emportant 2-1 en finale contre le Valence CF au Nou Camp de Barcelone (buts de Villa et Marcelino). L'équipe, surnommée Los Magníficos, termine chaque saison parmi les cinq premiers du championnat entre 1961 et 1969 et atteignent 4 fois consécutivement la finale de la Coupe du Roi en 1963, 1964, 1965 et 1966 (deux victoires en 1964 et 1966). Au cours de la saison 1961-1962, et pour la première et pour l'instant dernière fois de l'Histoire du club un des joueurs de l'équipe aragonaise, le Péruvien Juan Seminario avec 25 buts est Pichichi, c'est-à-dire meilleur buteur du Championnat. Canario, Eleuterio Santos, Marcelino Martínez, Juan Manuel Villa, Severino Reija ou Carlos Lapetra sont les autres héros de cette période dorée.

Par la suite, Saragosse atteint également la demi-finale de la Coupe des coupes en 1965 (vaincu par West Ham le futur vainqueur) et s'incline de peu en Finale de la Coupe des villes de foires 1965-1966 contre le FC Barcelone (défaite 4-2 dans son stade de La Romareda après l'avoir emporté 1-0 au match aller au Nou Camp).
La traversée du désert des décennies 1970 et 1980

Le départ de quelques joueurs phares du club coïncide avec le déclin irrémédiable des Aragonais à la fin des années 1960. Les supporters ne le savent pas encore mais ils devront attendre vingt ans (la Coupe d'Espagne en 1986) pour voir le capitaine de leur équipe favorite soulever un nouveau trophée. Malgré cette période de vaches maigres, le jeu proposé par les Aragonais est intéressant et spectaculaire grâce notamment à l'importante diaspora sud-américaine présente sur les bords de l'Ebre. Cette équipe des années 1970 est d'ailleurs surnommée Los Zaraguayos du nom des Paraguayens et Uruguayens qui composent l'équipe: "Cacho" Blanco, Soto, "Lobo" Diarte, Ocampo et surtout "Nino" Arrúa considéré comme l'un des meilleurs joueurs sud-américains de l'époque. Durant la saison 1973-1974, les hommes de Carriega décrochent néanmoins la 3e place au classement. La saison suivante, Saragosse décroche pour la troisième fois de son Histoire la place de Vice-Champion en battant le FC Barcelone lors de la dernière journée. Alors que le club semble connaitre un spectaculaire redressement, le Real connait une triste saison 1975-1976 (14e) avant d'être relégué la saison suivante en Segunda División. Le séjour au purgatoire dure un an seulement mais la dynamique est rompue. Le club vivote dans le ventre mou du Championnat jusqu'à la saison 1985-1986 ou les hommes de Luis Costa atteignent la quatrième place au classement et surtout remporte la Coupe d'Espagne face au FC Barcelone (victoire 1-0 au Stade Vicente Calderón de Madrid grâce à un but de Ruben Sosa) après avoir sorti le Real Madrid en demi-finale. C'est le premier titre du club (hormis le titre de Champion de D2 en 1978) depuis 20 ans. Le club continue sur la lancée de cet excellent parcours en Coupe en atteignant les demi-finales de la Coupe des Coupes 1987 battus seulement par l'Ajax Amsterdam (après avoir sorti l'AS Rome au premier tour).
Les succès de Víctor Fernández

Le club retombe ensuite quelques années dans l'anonymat du ventre mou(flirtant même avec la relégation lors de la saison 1990-1991) mais remonte la pente sous l'impulsion d'un jeune entraîneur de 30 ans, Víctor Fernández qui impose à son équipe un jeu spectaculaire. Après avoir atteint la finale de la Coupe du Roi 1993 (défaite 2-0 face au Real Madrid, et pris sa revanche l'année suivante lors de l'édition 1994 (0-0 et victoire aux pénalties face au Celta Vigo), Saragosse remporte la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1995, en prenant le meilleur sur les Anglais d'Arsenal en finale (2-1 a.p.) le 10 mai 1995 après avoir sorti précédemment le Feyenoord Rotterdam et Chelsea. Cette finale est notamment marqué par le fantastique but marqué du milieu de terrain et en demi-volée par Nayim qui lobe le gardien anglais David Seaman à la dernière minute des prolongations de la rencontre. S'inclinant la saison suivante en Supercoupe de l'UEFA contre l'Ajax Amsterdam (1-1, 0-4), les Espagnols ne peuvent conserver leur Coupe des Coupes en étant sorti par le Deportivo La Corogne (0-1, 1-1) lors de l'édition 1995-1996. Cette élimination marque symboliquement la fin de cette équipe spectaculaire mise en place par Fernandez (avec notamment Juan Eduardo Esnáider, Alberto Belsué ou Gustavo Poyet) qui quitte le club en novembre 1996 à la suite de tensions avec divers membres de son vestiaire.
Les années 2000

Dès 2001, le Real Saragosse qui a subi une certaine mue avec le départ d'un bon nombre de cadres vieillissants remportent la Coupe du Roi (victoire 3-1 face au Celta Vigo en finale) après une belle 4e place en Championnat lors de la saison 1999-2000. Ils doivent ces succès grâce à une excellente défense et au talent de son buteur Savo Milošević). Mais la suite de la décennie est beaucoup plus difficile pour les Aragonais qui sont relégués à l'issue de la saison 2001-2002. De retour dans l'élite lors de la saison 2004-2005, le club est racheté en mai 2006 par l'ambitieux Agapito Iglesias qui veut faire du Real une des plus grandes équipes d'Europe. Il investit ainsi 11 millions d'euros sur Pablo Aimar qui devient rapidement un des chouchous du public. Associé à Diego Milito, l'attaque de Saragosse fait des merveilles et le Real décroche une belle 6e place, à l'issue de la saison 2006-2007. Malgré les performances de son buteur brésilien Ricardo Oliveira (17 buts) et de Milito (15 buts), la saison 2007-2008 est complètement ratée pour les Aragonais qui, à la surprise générale, terminent 18e au classement et descendent en Segunda. Les trois entraineurs qui se sont relayés cette année-là n'ont pas pu empêcher le désastre de cette descente.

Mais le club a des ressources et remonte en première division dès l'année suivante en n'assurant cette montée qu'à la dernière journée et un match nul 2-2 au Rayo Vallecano (buts de David Generelo et Francisco Pavón). Ils terminent la saison 2009-2010 à une anonyme 14e place.
Effectif actuel 2016-2017
Effectif de Real Saragosse Joueurs Encadrement technique
No P. Nat.2 Nom Date de naissance Sélection3 Club précédent
1 G Drapeau de l'Espagne Xabi Irureta 21/03/1986 (31 ans)

SD Eibar
30 G Drapeau de l'Espagne Álvaro Ratón 29/01/1993 (24 ans)

Deportivo Aragón
- G Drapeau de l'Espagne Pablo Alcolea 23/03/1989 (28 ans)

CD Toledo
2 D Drapeau de l'Espagne Fran Rodríguez 22/05/1995 (22 ans) Espagne - 17 ans Real Madrid Castilla
3 D Drapeau de l'Espagne Jorge Casado 26/06/1989 (28 ans)

SD Ponferradina
16 D Drapeau de l'Espagne Isaac Carcelén 23/04/1983 (34 ans)

Real Betis Sevilla B
22 D Drapeau de l'Espagne Jesús Valentín 15/10/1991 (26 ans)

SD Huesca
- D Drapeau de la Suisse Simone Grippo 12/12/1988 (28 ans) Suisse espoirs FC Vaduz
- D Drapeau de l'Espagne Alberto Benito 13/06/1992 (25 ans)

Reus Deportiu
- D Drapeau de l'Espagne Ángel Martínez 15/05/1991 (26 ans) Espagne - 19 ans Reus Deportiu
- D Drapeau de l'Espagne Abraham Minero 22/02/1986 (31 ans)

Levante UD
- D Drapeau de la Roumanie Razvan Popa 04/01/1997 (20 ans) Roumanie espoirs Burgos CF
- D Drapeau de l'Espagne Álex Zalaya 29/04/1998 (19 ans) Espagne - 19 ans Formé au club
- D Drapeau de l'Espagne Daniel Lasure 27/02/1994 (23 ans)

Formé au club
- D Drapeau de l'Espagne Julián Delmás 20/04/1995 (22 ans)

Formé au club
6 M Drapeau de la Pologne Cezary Wilk 12/02/1986 (31 ans) Pologne Deportivo La Corogne
8 M Drapeau de l'Espagne Rubén Gracia Calmache 03/08/1981 (36 ans)

Deportivo La Corogne
10 M Drapeau de l'Espagne Javi Ros 16/02/1990 (27 ans)

RCD Majorque
20 M Drapeau de l'Espagne Álex Barrera 12/05/1991 (26 ans)

Real Sporting de Gijón
21 M Drapeau de l'Espagne Alberto Zapater 13/06/1985 (32 ans) Espagne espoirs Lokomotiv Moscou
24 M Drapeau de l'Espagne Edu Bedia 23/03/1989 (28 ans) Espagne espoirs Real Oviedo
- M Drapeau de la Suisse Oliver Buff 03/08/1992 (25 ans) Suisse espoirs FC Zurich
- M Drapeau de l'Espagne Iñigo Eguaras 07/03/1992 (25 ans)

CD Mirandés
- M Drapeau de la Géorgie Giorgi Papunashvili 03/08/1992 (25 ans) Géorgie Dinamo Tbilissi
12 A Drapeau de l'Espagne Manuel Lanzarote 20/01/1984 (33 ans)

Asteras Tripoli
17 A Drapeau de l'Espagne Jordi Xumetra 24/10/1985 (32 ans)

Levante UD
- A Drapeau de l'Espagne Jorge Ortí 28/04/1993 (24 ans) Espagne -19 ans Cultural Leonesa


Entraîneur(s)

Drapeau : Espagne José Ignacio González Sáenz

Légende

P. : Poste
Nat. : Nationalité
Capitaine : Capitaine
Joueur en prêt entrant : Joueur prêté par un autre club
G : Gardien de but
D : Défenseur
M : Milieu de terrain
A : Attaquant

Bilan sportif
Palmarès

Coupe d'Espagne (6)
Vainqueur : 1964, 1966, 1986, 1994, 2001, 2004
Finaliste : 1963, 1965, 1976, 1993, 2006
Supercoupe d'Espagne (1)
Vainqueur : 2004
Coupe d'Europe des Vainqueurs de Coupe (1)
Vainqueur : 1995
Demi-finaliste : 1987
Coupe des villes de foires (1)
Vainqueur : 1964
Finaliste : 1966
Championnat d'Espagne de D2 (1)
Champion : 1978
Championnat d'Espagne
Vice-champion : 1975
Troisième : 1961, 1965, 1974 et 1994
Coupe Mohammed V
Finaliste : 1963

Chiffres-clés et records

Saisons en 1re Division : 54
Saisons en 2e Division : 15
Saisons en 3e Division : 4
Meilleure place en championnat : 2e (Saison 1974-75)
Plus mauvaise place en championnat : 20e (Saison 2001-02)
Classification historique du club en Espagne : 9º
Plus grand nombre de buts marqués sur un seul match :
À la maison : Real Saragosse (8-1) FC Séville (1987/88)
À l'extérieur : Elche (2-7) Real Saragosse (1960/61)
Plus grand nombre de buts encaissés sur un seul match :
À la maison : Real Saragosse (1-7) Real Madrid (1987/88)
À l'extérieur : Athletic Bilbao (10-1) Real Saragosse (1951/52)

Image et identité
L'hymne du club

L'hymne officiel du club est composé par Juan Ignacio Notario Romeo en castillan (version officielle) et en aragonais (version non officielle).
Couleurs

AINSI,

La Mer de la fertilité (Hôjô no umi1) est une tétralogie romanesque de l'écrivain japonais Yukio Mishima souvent présentée comme son « testament littéraire »2.

Les quatre romans du cycle ont été écrits entre 1965 et 19703. Ils content la courte vie et les « réincarnations » successives d'un des personnages principaux, Kiyoaki, et rapportent parallèlement d'importantes séquences de l'existence de son ami Honda. Du lendemain de la guerre russo-japonaise au surlendemain américanisé du dernier conflit mondial, l'ouvrage évoque divers aspects du Japon du XXe siècle, d'une bourgeoisie et d'une aristocratie pour une part fortement occidentalisées. Le titre de l’œuvre fait allusion à la plaine déserte du globe lunaire, prise ici comme symbole du désert absolu4.

Le 25 novembre 1970, juste après avoir mis ce manuscrit sous enveloppe au nom de l'éditeur, Yukio Mishima mène une action d'éclat au quartier général des forces japonaises où il finit par s'ouvrir le ventre selon la tradition japonaise du suicide rituel, le seppuku. Cette forme de suicide est par ailleurs longuement évoquée et décrite dans Chevaux échappés, deuxième volet de La Mer de la fertilité. Le seppuku est entièrement décrit dans Patriotisme , nouvelle également écrite par Mishima.

Présentation

La théorie de la réincarnation, qui sous-tend l'œuvre, réunit des personnes très différentes les unes des autres de façon subtile mais évidente pour Honda, le personnage suivi tout au long de sa vie au cours de la tétralogie.
Neige de printemps

L'histoire se déroule dans un Japon qui vient de sortir de l'ère Meiji et qui, sous le poids de l'influence occidentale, peine à passer à quelque chose de nouveau. Deux jeunes hommes, Kiyoaki et Honda, vivent une forte amitié, quand le premier tombe amoureux, après maintes dérobades, de Satoko, alors promise à un prince impérial. Ses sentiments le mènent à la mort, alors qu'elle se retire dans un couvent. Le premier opus se termine dans le train où Kiyoaki agonise et quitte Honda sur ses derniers mots : « Je viens d'avoir un rêve. Je te reverrai. Je le sais. Sous la cascade. »5
Chevaux échappés

Le second roman débute en 1932. Honda, marié et approchant de la quarantaine, est magistrat à Osaka. Il se souvient de sa jeunesse et de celle de Kiyoaki, se persuade que celui-ci s'est réincarné au mont Miwa en Isao, un idéaliste vouant une vénération sans limites à l'Empereur, à l'instar des samouraïs révoltés du début de l'ère Meiji. Ce très jeune homme s'indigne de la corruption capitaliste, de l'engouement pro-occidental du Japon, et prémédite, avec des étudiants, une action sanglante et spectaculaire pour « purifier » le Japon de ses institutions faibles non respectueuses du pouvoir impérial issu d'Ise-jingu. Après son échec, Isao opte pour une deuxième tentative, sous forme d'assassinat, et se suicide par seppuku à la suite de la réalisation de son projet.
Le Temple de l'aube

Le troisième opus, dont Honda est toujours protagoniste, fait apparaître un nouveau personnage : une princesse thaïlandaise s'avérant être une nouvelle réincarnation du personnage initial, Kiyoaki. Le livre porte sur les fantasmes et pulsions mal contrôlés du vieillard qu'est devenu Honda, hanté par son amour pour la jeune princesse. À nouveau, le roman se clôt par la mort — celle de la Thaïlandaise.
L'Ange en décomposition

Le quatrième volume nous fait croire à une nouvelle réincarnation, qui se révèlerait être erronée. À la fin du roman, un Honda octogénaire ayant usé ses dernières forces à gagner un monastère proche de Nara va retrouver l'ancienne maîtresse de Kiyoaki devenue abbesse. Cette dernière clôt toute l'histoire en quelques phrases énigmatiques empreintes de sagesse. Dans un jardin paisible et vide, tout reste en suspension, la « réalité » du roman remise en question.
Personnages principaux
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Kiyoaki Matsugae — Jeune noble d'une grande beauté. Héros du premier opus.
Shigekuni Honda — Meilleur ami de Kiyoaki, il sera présent durant toute l'histoire, vu à chaque fois lors d'une autre période de sa vie.
Satoko Ayakura — Amante de Kiyoaki, elle deviendra plus tard abbesse.
Isao Iinuma — Seconde réincarnation de Kiyoaki. Expert en kendo, il tentera de monter un coup d'État, puis finira par s'ôter la vie.
Ying Chan — Troisième réincarnation de Kiyoaki. Princesse thaïlandaise.
Toru Yasunaga — Quatrième réincarnation de Kiyoaki. L'auteur laisse planer un doute auprès des protagonistes du roman, dont Honda, quant à la véritable nature de Toru en tant que réincarnation de Kiyoaki. Cependant la description qu'il fait de la décomposition des anges comparée à l'état physique de Toru à la fin du roman stigmatise cette renaissance comme la dernière.

Éditions françaises en un volume

La Mer de la fertilité, Paris, Gallimard, coll. « Biblos », 1988 en littérature (ISBN 2-07-071456-X)
La Mer de la fertilité, Paris, Gallimard, coll. « Quarto », 2004 (ISBN 2-07-076843-0)

Notes et références

↑ La Littérature japonaise, p. 112
↑ La Mer de la fertilité, quatrième de couverture
↑ Marguerite Yourcenar, préface de l'édition 2004, p.13 - Copyright 1969 pour les deux premiers romans, 1970 pour les deux suivants.
↑ Marguerite Yourcenar, préface de l'édition 2004, p.14
↑ Neige de printemps, Chapitre 55, dans La Mer de la fertilité, p. 368

Bibliographie

Yukio Mishima (trad. Tanguy Kenec'hdu, préf. Marguerite Yourcenar), La Mer de la fertilité, Paris, Gallimard, coll. « Quarto », juin 2004 (1re éd. 1989), 1204 p., 140 mm x 205 mm (ISBN 2-07-076843-0 et 9782070768431)
La tétralogie avait précédemment été éditée en 1988 dans la collection « Biblos » du même éditeur. La traduction (de l'anglais) date de 1980. Le contenu de la préface est extrait de l'essai Mishima ou La vision du vide.
Jean-Jacques Tschudin et Daniel Struve, La littérature japonaise, Paris, Presses universitaires de France, coll. « Que sais-je ? » (no 710), 11 janvier 2008, 1e éd., 128 p. (ISBN 978-2-13-056253-5, présentation en ligne [archive])
Marguerite Yourcenar, Mishima ou La vision du vide, Paris, Gallimard, coll. « Folio » (no 2497), mai 1993 (réimpr. 2000), 2e éd. (1re éd. 1981), 132 p., 108 mm x 178 mm (ISBN 2-07-038719-4 et 9782070387199, présentation en ligne [archive])

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
LA CHOUETTE EFFRAIE.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Mer 20 Déc à 9:19

Mishima (三島市, Mishima-shi?) est une ville (市, shi) de la préfecture de Shizuoka, au Japon.

Géographie
Démographie

En 2010, la population de la ville est de 111 430 habitants pour une superficie de 62,13 km2.
Voies de communication et transports

La gare de Mishima est l'un des arrêts de la ligne Shinkansen Tōkaidō.
Histoire

La ville a été fondée le 29 avril 1941.
Culture locale et patrimoine
Personnalités liées à la commune

L'écrivain Kimitake Hiraoke adopta le nom de la ville comme nom d'auteur : Yukio Mishima. Selon lui, la meilleure vue sur le Mont Fuji se trouve à Mishima.
Municipalités jumelées

La ville de Mishima est jumelée avec les municipalités suivantes1 :

Drapeau de la République populaire de Chine Lishui (Chine) depuis le 12 mai 1997 ;
Drapeau de la Nouvelle-Zélande New Plymouth (Nouvelle-Zélande) depuis le 29 avril 1991 ;
Drapeau des États-Unis Pasadena (États-Unis) depuis le 24 juillet 1957.

Références et notes

↑ (ja) Council of Local Authorities for International Relations, « 姉妹(友好)提携情報 » [archive] [« Informations sur les relations de jumelage »] [xls], sur www.clair.or.jp,‎ août 2015 (consulté le 7 février 2016).

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Mishima (Shizuoka), sur Wikimedia Commons

Articles connexes

Préfecture de Shizuoka

Liens externes

(ja) Site officiel [archive]
Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale de la Diète

Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Shizuoka
Maire Masaomi Koike
Code postal 〒411-8666
Démographie
Population 111 430 hab. (septembre 2010)
Densité 1 793 hab./km2
Géographie
Coordonnées 35° 07′ nord, 138° 55′ est
Superficie 6 213 ha = 62,13 km2

AINSI,

La rivière Tadami (只見川, Tadami-gawa?) est un cours d'eau du Japon long de 145 km dont le bassin versant, d'une superficie de 2 260 km2, s'étend sur les trois préfectures de Fukushima, Gunma et Niigata. À Kitakata, dans la préfecture de Fukushima, elle rejoint le fleuve Agano.

De nombreux barrages hydroélectriques, notamment celui d'Okutadami, exploitent le fort courant de cette rivière pour produire de l'électricité.
Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Tadami-gawa, sur Wikimedia Commons

Geographylogo.svg


Les coordonnées de cet article :

sur OpenStreetMap [archive]
sur Google Maps [archive]
sur Bing Maps (limité à 200) [archive]
au format KML [archive]

Ozegahara

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque nationale de la Diète

Source de la traduction

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Tadami River » (voir la liste des auteurs).
The Tadami River (只見川 Tadami-gawa) is a major tributary of the Agano River in Japan. Its basin covers 8,400 km2 (3,243 sq mi) and its main stem is extensively regulated and developed for hydroelectric power. The river is located within Niigata, Gunma and Fukushima Prefectures.[1]
Dams

Starting from the furthest upstream, the river is dammed by:

Okutadami Dam – 157 m (515 ft) tall gravity dam, 560 MW
Otori Dam – 83 m (272 ft) tall arch-gravity dam, 182 MW
Tagokura Dam – 145 m (476 ft) tall gravity dam, 380 MW
Tadami Dam – 29 m (95 ft) tall embankment dam, 65 MW
Taki Dam – 46 m (151 ft) tall gravity dam, 92 MW
Honna Dam – 51.5 m (169 ft) tall gravity dam, 78 MW
Uwada Dam – 34 m (112 ft) tall gravity dam, 63.9 MW
Miyashita Dam – 53 m (174 ft) tall gravity dam, 94 MW
Yanaizu Dam – 34 m (112 ft) tall gravity dam, 75 MW
Katakado Dam – 29 m (95 ft) tall gravity dam, 57 MW

References

"Case Study 15-02: Others – Use of Driftwood in Reservoir – Taki Dam, Japan" (PDF). IEA Hydropower Implementing Agreement Annex VIII -. New Energy Foundation,. 2006. Retrieved 15 August 2011.

La rivière Tadami à Mishima (préfecture de Fukushima).
Caractéristiques
Longueur 145 km
Bassin 2 260 km2
Débit moyen ?
Cours
Source Marais d'Oze
· Localisation Ozegahara, préfectures de Fukushima et Gunma
· Altitude 1 581 m
Confluence Agano-gawa
· Localisation Niigata, préfecture de Niigata
· Coordonnées 37° 38′ 00,6″ N, 139° 45′ 17″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau du Japon Japon
Régions traversées Préfectures de Fukushima et de Gunma
Principales localités Kitakata

AINSI,

Saragosse (en aragonais et en castillan : Zaragoza, du latin : Caesaraugusta) est une ville espagnole, capitale de la province du même nom et de l'Aragon. Elle compte 679 624 habitants en 2012. C'est la cinquième ville d'Espagne par la population.

Un important traité fut signé à Saragosse (traité de Saragosse) en 1529 entre Espagnols et Portugais pour le partage des découvertes du Nouveau Monde.

La ville de Saragosse est jumelée avec les villes suivantes :

Drapeau de la France Pau (France) depuis 19608
Drapeau de la France Biarritz (France) depuis 1977
Drapeau du Guatemala Zaragoza (Guatemala) depuis 1976
Drapeau de l'Argentine La Plata (Argentine) depuis 1990
Drapeau du Nicaragua León (Nicaragua) depuis 2002
Drapeau de la Palestine Bethléem (Palestine) depuis 2003
Drapeau du Mexique Tijuana (Mexique) depuis 2005
Drapeau de l'Espagne Móstoles (Espagne) depuis 2005
Drapeau de Porto Rico Ponce (Porto Rico) depuis 1993
Drapeau du Portugal Coimbra (Portugal) depuis 2005
Drapeau de l'Albanie Tirana (Albanie) depuis 2002

De plus, Saragosse a signé des accords de coopération avec :

Drapeau de la France Toulouse (France) depuis 2008.
Drapeau du Japon Mishima (三島市 ) depuis 2017.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
LA CHOUETTE EFFRAIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Mer 20 Déc à 9:24

Ce soir eu lieu Ève où je retrouve une dame qui eu le mérite d'être au milieu d'être: Dans la vie, Anne Baxter eut le courage de croire en son étoile sans être un astre cannibale. Monsieur Tignard Yanis

Title Lake Chany imaged by Proba-V
Released 20/12/2017 10:45 am
Copyright ESA/Belspo – produced by VITO
Description

Russia’s frozen Lake Chany dusted by snow, as seen by ESA’s Proba-V Earth-observing minisatellite.

Sitting just north of the border with Kazakhstan, Lake Chany is a large but shallow freshwater lake surrounded by wetlands, salt marshes and birch and aspen forests, making it an important stop for birds migrating southwards from colder Siberia.

Launched on 7 May 2013, Proba-V is a miniaturised ESA satellite tasked with a full-scale mission: to map land cover and vegetation growth across the entire planet every two days.

Its main camera’s continent-spanning 2250 km swath width collects light in the blue, red, near-infrared and mid-infrared wavebands at 300 m resolution and down to 100 m resolution in its central field of view.

VITO Remote Sensing in Belgium processes and then distributes Proba-V data to users worldwide. An online image gallery highlights some of the mission’s most striking images so far, including views of storms, fires and deforestation.

This 100 m-resolution image was acquired on 1 December 2016.
Id 388429

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2017/12/Lake_Chany_imaged_by_Proba-V

Barbara Bates (de son vrai nom Barbara Jane Bates) est une actrice américaine née à Denver (Colorado) le 6 août 1925 et morte dans la même ville le 18 mars 1969. Elle s'est suicidée par inhalation de gaz.
Biographie
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?
Filmographie

1945 : Strange Holiday d'Arch Oboler
1945 : Les Amours de Salomé (Salome where she danced) de Charles Lamont
1945 : Deanna mène l'enquête (Lady on a train) de Charles David
1945 : Notre cher amour (This Love of Ours) de William Dieterle
1945 : The Crimson Canary de John Hoffman
1946 : Night in Paradise d'Arthur Lubin
1947 : The Fabulous Joe d'Harve Foster
1947 : The Hal Roach Comedy Carnival de Bernard Carr et Harve Foster
1947 : Always Together de Frederick de Cordova
1948 : April Showers de James V. Kern
1948 : Romance à Rio (Romance on the High Seas) de Michael Curtiz
1948 : Johnny Belinda (Johnny Belinda) de Jean Negulesco
1948 : La Mariée du dimanche (June Bride) de Bretaigne Windust
1948 : Les Aventures de Don Juan (Adventures of Don Juan) de Vincent Sherman
1949 : One Last Fling de Peter Godfrey
1949 : The House Across the Street de Richard L. Bare
1949 : Vive monsieur le maire (The Inspector General) d'Henry Koster
1950 : Sables mouvants (Quicksand) d'Irving Pichel
1950 : Treize à la douzaine (Cheaper by the Dozen) de Walter Lang
1950 : Ève (All About Eve) de Joseph L. Mankiewicz
1951 : I'd Climb the Highest Mountain d'Henry King
1951 : L'Énigme du lac noir (The Secret of Convict Lake), de Michael Gordon
1951 : Chéri, divorçons (Let's Make It Legal) de Richard Sale
1952 : Six filles cherchent un mari (Belles on Their Toes) d'Henry Levin
1952 : Les Bannis de la sierra (The Outcasts of Poker Flat) de Joseph M. Newman
1953 : All Ashore de Richard Quine
1953 : Amour, Délices et Golf (The Caddy) de Norman Taurog
1954 : Rhapsodie (Rhapsody) de Charles Vidor
1956 : La Maison des secrets (House of Secrets) de Guy Green
1957 : Traqué par Scotland Yard (Town on Trial) de John Guillermin
1958 : Apache Territory (en) de Ray Nazarro

Liens externes

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale de Catalogne • WorldCat
(en) Barbara Bates [archive] sur l’Internet Movie Database



Title Plastic fir-tree forest
Released 19/12/2017 4:27 pm
Copyright SEBA science team and E-USOC
Description

This image shows how a metal alloy could look like as it solidifies – using a transparent organic mixture as a stand-in for metals. Likened to a ‘star rain’, the fir tree-like crystallisations that form during the casting of metal alloys are called dendrites. Dendrites can be crucial to the mix – the atomic structures can form a strong and flexible metal or cause a brittle and weak one.

How materials solidify from their melted form can be influenced by many things. Have you ever noticed that the ice cubes in your drinks can be opaque or pristinely transparent? This depends on such factors as the water used and the temperature of your freezer influencing how ice crystals form and solidify.

This variation is the same for metal alloys and can seriously affect the strength and other properties of the final metal. A bolt in a bridge that was cast imperfectly could shear off at any moment, underlining the importance of metallurgy .

Understanding the finer details of how metals form could allow cheaper, better or even new metallic alloys to be made.

Experiments with X-rays allow us to peer into the casting process but ideally researchers should look at the process under normal lighting. Unfortunately, metals are not transparent.

The Transparent Alloy experiment will use organic materials that form molecular crystals as stand-ins for metal. Carefully chosen to be transparent, but solidify like a metal, these mixtures are now on the International Space Station. Held in a glass-wall cartridge, a mixture of succinonitrile, D-camphor and neopentyl glycol will pass through a miniature conveyor-belt furnace to melt and solidify. The process will be filmed by via a microscope and recorded on a hard disk for analysis later on Earth.

Why is this being run in space? Eliminating gravity simplifies the equation: on Earth it can cause the liquid to stir continuously instead of allowing the chemicals to diffuse slowly. Running this experiment on the Space Station allows researchers to focus on specific aspects of the casting process without gravity’s interference.
Id 388400

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2017/12/Plastic_fir-tree_forest

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
LA CHOUETTE EFFRAIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Mer 20 Déc à 9:29

Suzanne Lloyd est une actrice canadienne, née le 11 novembre 1934 à Toronto (Ontario). Elle ne doit pas être confondue avec l'actrice britannique Sue Lloyd.

iographie

Partageant une assez courte carrière à l'écran entre les États-Unis et le Royaume-Uni, Suzanne Lloyd apparaît au cinéma dans seulement six films. Les deux premiers sont Les Sept Chemins du couchant d'Harry Keller (western américain avec Audie Murphy et Barry Sullivan) et Pepe de George Sidney (film musical américano-mexicain avec Cantinflas et Dan Dailey), tous deux sortis en 1960.

Suivent trois films britanniques, avant une ultime prestation dans le film français Le Scandale de Claude Chabrol, avec Maurice Ronet et Anthony Perkins, sorti en 1967.

Suzanne Lloyd s'illustre surtout à la télévision et contribue à quarante-huit séries (dont plusieurs dans le domaine du western), américaines ou britanniques, diffusées entre 1958 et 1968. Mentionnons Zorro (sept épisodes1, 1958-1961, avec Guy Williams dans le rôle-titre), la première série Chapeau melon et bottes de cuir (un épisode, 1965, avec Patrick Macnee et Diana Rigg), ou encore Le Saint (six épisodes, 1964-1968, avec Roger Moore dans le rôle-titre).

Elle tient son dernier rôle au petit écran dans le téléfilm américano-britannique Mousey de Daniel Petrie, avec Kirk Douglas et Jean Seberg, diffusé en 1974, après lequel elle se retire définitivement.

Elle a une fille actrice Tracey E. Bregman.
Filmographie
Au cinéma (intégrale)

1960 : Les Sept Chemins du couchant (Seven Ways from Sundown) d'Harry Keller (film américain)
1960 : Pepe de George Sidney (film américano-mexicain)
1964 : Who Was Maddox ? de Geoffrey Nethercott (film britannique)
1965 : The Return of Mr. Moto d'Ernest Morris (film britannique)
1966 : That Riviera Touch de Cliff Owen (film britannique)
1967 : Le Scandale de Claude Chabrol (film français)

À la télévision (sélection)

(séries, sauf mention contraire)

1958-1961 : Zorro
Saison 1, épisode 24 Le Nouveau Commandant (The New Commandante, 1958) de Norman Foster, épisode 25 Le Renard contre le loup (The Fox and the Coyote, 1958) de Norman Foster, épisode 27 Les Complices de l'aigle noir (The Eagle's Brood, 1958) de Norman Foster et Charles Barton, épisode 28 Zorro par intérim (Zorro by Proxy, 1958) de Charles Barton, épisode 29 Quintana fait un choix (Quintana Makes a Choice, 1958) de Charles Barton, et épisode 30 Zorro met le feu aux poudres (Zorro Lights a Fuse, 1958) de Charles Barton : rôle de Raquel Toledano
Hors saison, épisode 4 Une vieille connaissance (Auld Acquaintance, 1961) de James Neilson
1959 : Première série Mike Hammer (Mickey Spillane's Mike Hammer)
Saison 2, épisode 1 Baubles, Bangles and Blood
1959 : Rawhide
Saison 1, épisode 2 Le Trouble-fête (Incident at Alabaster Plain) de Richard Whorf
1959 : La Quatrième Dimension (The Twilight Zone)
Saison 1, épisode 9 La Poursuite du rêve (Perchant to Dream) de Robert Florey
1959 : Bonne chance M. Lucky (Mr. Lucky)
Saison unique, épisode 9 A Business Measure de Boris Sagal
1959-1960 : Law of the Plainsman
Saison unique, épisode 4 The Hostiles (1959) de Don Medford et épisode 28 Jeb's Daughter (1960)
1959-1960 : 77 Sunset Strip
Saison 2, épisode 9 The Widow and the Web de George Waggner (1959) et épisode 29 Stranger Than Fiction (1960) de George Waggner
1959-1960 : Sugarfoot
Saison 3, épisode 4 The Gitanos (1959) de Leslie Goodwins
Saison 4, épisode 4 Welcome Enemy (1960)
1959-1961 : Maverick
Saison 3, épisode 12 Trooper Maverick (1959) de Richard L. Bare
Saison 4, épisode 22 Last Stop : Oblivion (1961)
1959-1961 : Gunsmoke
Saison 5, épisode 1 Target (1959) d'Andrew V. McLaglen
Saison 6, épisode 24 Harriet (1961)
1960 : Bat Masterson
Saison 2, épisode 24 Three Bullets for Bat
1961 : Bonanza
Saison 2, épisode 18 The Bride d'Alvin Ganzer
1961 : Première série Perry Mason
Saison 4, épisode 21 The Case of the Difficult Detour
1961 : Tales of Wells Fargo
Saison 6, épisode 1 Casket 7.3 de Jerry Hopper
1962 : Échec et mat (Checkmate)
Saison 2, épisode 25 Ride a Wild Horse
1963 : Laramie
Saison 4, épisode 25 Edge of Evil
1965 : Première série Chapeau melon et bottes de cuir (The Avengers)
Saison 4, épisode 7 Cœur à cœur (The Murder Market) de Peter Graham Scott
1964-1968 : Le Saint (The Saint)
Saison 2, épisode 19 Luella (1964) de Roy Ward Baker et épisode 23 Recel de bijoux (The High Fence, 1964) de James Hill
Saison 3, épisode 5 Révolution (The Revolution Racket, 1964)
Saison 5, épisode 8 La Fête romaine (The Man Who Liked Lions, 1966) et épisode 21 Dalila a disparu (Simon and Delilah, 1967) de Roy Ward Baker
Saison 6, épisode 8 La Vengeance (The Time to Die, 1968) de Roy Ward Baker
1974 : Mousey, téléfilm de Daniel Petrie

Liens externes

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque du Congrès • WorldCat
(en) Site officiel [archive] (éléments de biographie, photos...) ;
(en) Suzanne Lloyd [archive] sur l’Internet Movie Database.

AINSI,

Jolene Brand est une actrice américaine née le 31 juillet 1934 à Los Angeles en Californie, Drapeau des États-Unis États-Unis.

Jouant exclusivement dans des séries télévisées, Jolene n’apparaît que très rarement au cinéma. Elle joua entre autres, le rôle d’Anna Maria Verdugo dans Zorro en 1958 au côté de Guy Williams.
Filmographie

1957 : Gunsmoke - Saison 3
1958 : Giant from the Unknown de Richard E. Cunha
1958 : State Trooper - Saison 2
1958 : Whirlybirds - Saison 2
1958 : Rescue 8 - Saison 1
1958 : Zorro - Saison 2
1959 : Les Aventuriers du Far West - Saison 8
1959 : Man with a Camera - Saison 2
1959 : Hawaiian Eye - Saison 1
1960 : The Detectives Starring Robert Taylor - Saison 1
1960 : Hennesey - Saison 1
1960 : Mr. Lucky - Saison 1
1960 : Guestward Ho ! - Saison 1
1961 : Maverick - Saison 5
1961 : Cheyenne - Saison 6
1962 : Bronco - Saison 4
1966 : Vacation Playhouse - Saison 4

Lien externe

(en) Jolene Brand [archive] sur l’Internet Movie Database

AVEC,

Barbara Ann Luna, née le 2 mars 1939 à New York (arrondissement de Manhattan, État de New York, aux États-Unis), est une actrice américaine connue comme BarBara Luna (graphie officielle actuelle) mais souvent créditée Barbara Luna. 1958 : Zorro

Saison 2, épisode 6 Le Nouveau Régime (The New Order) de Charles Barton, épisode 7 Œil pour œil (An Eye for an Eye) de Charles Barton, épisode 8 Zorro et le drapeau blanc (Zorro and the Flag of Truce) de Charles Barton, et épisode 9 L'Embuscade (Ambush) de Charles Barton : Theresa Modesto

Biographie

Au théâtre, BarBara Luna se produit notamment à Broadway, où elle débute à dix ans en 1949, dans la comédie musicale South Pacific (représentée jusqu'en 1954) du tandem Rodgers-Hammerstein, aux côtés de Mary Martin et Ezio Pinza.

Et de 1951 à 1954, elle est un des enfants royaux dans une autre comédie musicale notable du même tandem Rodgers-Hammerstein, Le Roi et moi (avec Yul Brynner et Gertrude Lawrence). Toujours à Broadway, suit la pièce à succès La Petite Maison de thé (en) de John Patrick (en) (avec John Forsythe et David Wayne1), représentée de 1953 à 1956.

Puis, à ce jour, elle revient sur les planches de Broadway une dernière fois en 1976, dans la comédie musicale Chorus Line (sur une musique de Marvin Hamlisch, avec Michael Douglas et Janet Jones, représentée de 1975 à 1990).

Au cinéma, elle contribue à vingt films américains, le premier sorti en 1958, le dernier à ce jour achevé en 2016. L'essentiel de sa filmographie se situe toutefois au cours des années 1960, à l'exemple de Cinq semaines en ballon d'Irwin Allen (1962, avec Cedric Hardwicke et Red Buttons), La Nef des fous de Stanley Kramer (1965, avec Vivien Leigh et Simone Signoret) et Che ! de Richard Fleischer (1969, avec Omar Sharif et Jack Palance).

À la télévision américaine, BarBara Luna apparaît à ce jour dans soixante-seize séries entre 1954 et 2016, dont Zorro (quatre épisodes, 1958), Mission impossible (deux épisodes, 1966-1969), Switch (deux épisodes, 1977-1978) et Dallas (un épisode, 1991).

S'ajoutent onze téléfilms à partir de de 1964, dont Pleasure Cove de Bruce Bilson (1979, avec Tom Jones et Melody Anderson). Son dernier téléfilm à ce jour est Noriega : L'Élu de Dieu de Roger Spottiswoode (avec Bob Hoskins dans le rôle-titre), diffusé en 2000.
Théâtre à Broadway

(comédies musicales, sauf mention contraire)

1949-1954 : South Pacific, musique de Richard Rodgers (orchestrée par Robert Russell Bennett), lyrics d'Oscar Hammerstein II, livret de Joshua Logan et Oscar Hammerstein II, mise en scène et chorégraphie de Joshua Logan : Ngana
1951-1954 : Le Roi et moi (The King and I), musique de Richard Rodgers (orchestrée par Robert Russell Bennett), lyrics et livret d'Oscar Hammerstein II, mise en scène de John Van Druten, chorégraphie de Jerome Robbins, costumes d'Irene Sharaff : une enfant royale / une danseuse royale (remplacement)
1953-1956 : La Petite Maison de thé (The Teahouse of the August Moon), pièce de John Patrick produite par Maurice Evans et George Schaefer : une activiste de la Ligue Démocratique (remplacement)
1976 : Chorus Line (A Chorus Line), musique de Marvin Hamlisch, lyrics d'Edward Kleban, livret de James Kirkwood Jr. et Nicholas Dante, costumes de Theoni V. Aldredge : Diana (remplacement)

Filmographie partielle
Cinéma

1959 : La Fin d'un voyou (Cry Tough) de Paul Stanley : Tina
1959 : L'Ange bleu (The Blue Angel) d'Edward Dmytryk : une chorus girl
1960 : Elmer Gantry le charlatan (Elmer Gantry) de Richard Brooks : une prostituée
1961 : Le Diable à 4 heures (The Devil at 4 O'Clock) de Mervyn LeRoy : Camille
1962 : Cinq semaines en ballon (Five Weeks in a Balloon) d'Irwin Allen : Makia
1963 : L'Offrande (Dime with a Halo) de Boris Sagal : Juanita
1964 : À l'Ouest du Montana (Mail Order Bride) de Burt Kennedy : Marietta
1965 : La Nef des fous (Ship of Fools) de Stanley Kramer : Amparo
1965 : Synanon de Richard Quine : Mary
1968 : Les Cinq Hors-la-loi (Firecreek) de Vincent McEveety : Meli
1969 : Che ! de Richard Fleischer : Anita Marquez

Télévision
Séries

1958 : Mike Hammer (Mickey Spillane's Mike Hammer), première série
Saison 1, épisode 5 So That's Who It Was de John English : Lily Yu
1958 : Perry Mason, première série
Saison 2, épisode 4 Le Sergent sardonique (The Case of the Sardonic Sargeant) de William D. Russell : Rikki Stevens
1959-1962 : Les Incorruptibles (The Untouchables)
Saison 1, épisode 7 Pas de cadavre au Mexique (Mexican Stake-Out, 1959) de Tay Garnett : Lucita
Saison 3, épisode 16 L'Arbre de la mort (The Death Tree, 1962) de Vincent McEveety : Magda Bartok
1960 : Bonanza
Saison 1, épisode 16 Le Grand Rouge (El Toro Grande) de Christian Nyby : Cayetena Losaro
1960 : Les Aventuriers du Far West (Death Valley Days)
Saison 8, épisode 35 Pete Kitchen's Wedding : Dona Rosa
1960 : Aventures dans les îles (Adventures in Paradise)
Saison 2, épisode 4 Illusions perdues (Away from It All) de Jus Addiss : Tapou
1962 : Gunsmoke ou Police des plaines (Gunsmoke ou Marshal Dillon)
Saison 7, épisode 21 He Learned About Women de Tay Garnett : Chavela
1963 : Les Hommes volants (Ripcord)
Saison 2, épisode 27 A Present for Felipe : Domi Dias
1963 : Au-delà du réel (The Outer Limits)
Saison 1, épisode 11 Du fond de l'enfer (It Crawled Out of the Woodwork) de Gerd Oswald : Gaby Christian
1965 : Les Mystères de l'Ouest (The Wild Wild West)
Saison 1, épisode 2 La Nuit du lit qui tue (The Night of the Deadly Bed) de William Witney : Gatita
1965 : L'Homme à la Rolls (Burke's Law), première série
Saison 3, épisode 6 Nightmare in the Sun de James Goldstone : Consuelo Menardez « La Tigra »
1966 : Laredo
Saison 2, épisode 4 Coup de Grace de R. G. Springsteen : Carmella Alveras
1966-1969 : Sur la piste du crime (The F.B.I.)
Saison 1, épisode 19 Special Delivery (1966) de Ralph Senensky : Linda Rodriguez
Saison 2, épisode 19 The Gray Passenger (1967 - Barbara Reyes) de Christian Nyby et épisode 29 The Extortionist (1967 - Dolores) de Gene Nelson
Saison 4, épisode 24 The Young Warriors (1969) de Robert Douglas : Jenny Fisher

Dans Mission impossible, épisode Elena (1966)

1966-1969 : Mission impossible (Mission: Impossible), première série
Saison 1, épisode 13 Elena (1966) de Marc Daniels : rôle-titre
Saison 4, épisode 12 Attentat nucléaire (Time Bomb, 1969) : Wai Lee
1967 : Les Envahisseurs (The Invaders)
Saison 1, épisode 13 La Tornade (Storm) de Paul Wendkos : Lisa
1967 : Cimarron
Saison unique, épisode 2 La Légende de Jud Starr (The Legend of Jud Starr) de Vincent McEveety : Roseanne Todd
1967 : Star Trek
Saison 2, épisode 4 Miroir (Mirror, Mirror) de Marc Daniels : Marlena
1967 : Tarzan
Saison 2, épisode 6 La Malédiction de Maguma (The Maguma Curse) d'Alex Nicol : Frankie McVeigh
1967 : Des agents très spéciaux (The Man from UNCLE)
Saison 4, épisode 12 La Voix d'Armageddon (The Man from THRUSH Affair) : Marnya
1967 : Le Grand Chaparral (The High Chaparral)
Saison 1, épisode 16 Le Peloton d'exécution (The Firing Wall) de William Witney : Conchita
1968 : La Grande Vallée (The Big Valley)
Saison 3, épisode 18 Miranda de Paul Henreid : rôle-titre
1969-1979 : Hawaï police d'État (Hawaii Five-0)
Saison 2, épisode 1 Assurance sur les morts (A Thousand Pardons – You're Dead!, 1969) : Yoko
Saison 12, épisodes 1 et 2 Un lion dans la Lune 1re et 2e parties (A Lion in the Streets, Parts I & II, 1979) de Reza Badiyi : Elena Kamoku
1971-1975 : Cannon
Saison 1, épisode 16 Plan de vol (Flight Plan, 1971) de Richard Donner : Ana
Saison 4, épisode 21 La Fugue (Lady on the Run, 1975) de George McCowan : Maria Costello
1973 : Docteur Marcus Welby (Marcus Welby, M.D.)
Saison 5, épisode 6 A Question of Fault : Serita Salazar
1973 : Mannix
Saison 7, épisode 7 La Panne (Silent Target) d'Arnold Laven : Elena
1975 : Kung Fu
Saison 3, épisode 14 L'Agneau du sacrifice (A Lamb to the Slaughter) : Isela
1975 : Petrocelli
Saison 2, épisode 3 Five Yards of Trouble de Joseph Pevney : Dorothy
1975-1978 : Police Story
Saison 2, épisode 19 The Man in the Shadows (1975) de Richard Benedict : Gloria Rivera
Saison 5, épisode 5 The Broken Badge (1978) de Lee H. Katzin : Lilly Pantages
1976 : L'Homme qui valait trois milliards (The Six Million Dollar Man)
Saison 4, épisode 8 Le Condor des Andes (Vulture of the Andes) de Cliff Bole : Leslie Morales
1977-1978 : Switch
Saison 2, épisode 20 The Hemline Heist (1977) de Leo Penn : Chicana
Saison 3, épisode 11 The Tong (1978) de Ray Danton : Sergent Ellen Lee
1979 : Chips (CHiPs)
Saison 3, épisode 2 Le Disco, 2e partie (Roller Disco, Part II) de Don Weis : elle-même
1979-1983 : L'Île fantastique (Fantasy Island)
Saison 3, épisode 4 Le Bébé / Le Marathon (Baby/Marathon: Battle of the Sexes, 1979 - Mary) de George McCowan et épisode 21 L'Homme de la jungle / Mary Ann et Mlle Valérie (Jungle Man/Mary Ann and Miss Sophisticate, 1980 - Rima)
Saison 6, épisode 10 L'Évasion / Le Ruban bleu (Candy Kisses/Operation Breakout, 1983) : la commandante
1981 : Buck Rogers (Buck Rogers in the 25th Century)
Saison 2, épisode 1 Le Temps du faucon (Time of the Hawk) de Vincent McEveety et épisode 3 Les Gardiens (The Guardians) de Jack Arnold : Koori
1981 : Drôles de dames (Charlie's Angels)
Saison 5, épisode 13 L'Ombre d'un héros (Stunt Women Angels) : Cynthia Weaver
1985 : Hooker (T.J. Hooker)
Saison 4, épisode 14 Les Barons de Chinatown (Outcall) : Barbara Canton
1986 : Supercopter (Airwolf)
Saison 3, épisode 22 Les Oiseaux de paradis (Birds of Paradise) de Bernard L. Kowalski : Isela Arragon
1987 : On ne vit qu'une fois (One Life to Live), feuilleton, épisode 4786 (sans titre) : Maria Roberts
1989 : Mission impossible, 20 ans après (Mission: Impossible)
Saison 1, épisode 12 Les Affres du pouvoir (The Fortune) de Rod Hardy : Emelia Berezan
1990 : Vic Daniels, flic à Los Angeles (The New Dragnet)
Saison 1, épisode 22 Dead Samaritan : Martine Lawrence
1990 : Rick Hunter (Hunter)
Saison 6, épisode 11 Le Cauchemar (Nightmare) de James Whitmore Jr. : Bernadette Lopez
1990 : L'Équipée du Poney Express The Young Riders)
Saison 1, épisode 22 Les Survivants Then There Was One) de George Mendeluk : Dolores
1991 : Dallas
Saison 14, épisode 14 La Machination (Smooth Operator) de Larry Hagman : Carmen Esperanza
1998 : Sunset Beach, feuilleton, épisodes 440, 446, 447, 450 et 466 (sans titres) : Sydney Jacobs
2004-2011 : Star Trek: New Voyages (en) (ou Star Trek: Phase II)
Saison unique, épisode 1 In Arms Way (2004 - Veronica) et épisode 6 Enemy: Starfleet! (2011 - Alersa)

Téléfilms

1964 : Calhoun: Country Agent de Stuart Rosenberg : Felicia del Valle
1967 : Winchester '73 d'Herschel Daugherty : Meriden
1972 : Women in Chains de Bernard L. Kowalski : Leila
1975 : They Only Come Out at Night de Daryl Duke : la réceptionniste
1976 : Brenda Starr de Mel Stuart : Luisa Santamaria
1979 : Pleasure Cove de Bruce Bilson : Gayle Tyler
2000 : Noriega : L'Élu de Dieu (Noriega: God's Favorite) de Roger Spottiswoode : Mama

Liens externes

Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation
(en) Site officiel [archive] ;
(en) BarBara Luna [archive] sur l'Internet Broadway Database ;
(en) BarBara Luna [archive] sur l’Internet Movie Database.

Note et référence

↑ dont les rôles respectifs sont repris par Glenn Ford et Marlon Brando, dans l'adaptation au cinéma de 1956, sous le même titre.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
LA CHOUETTE EFFRAIE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Mer 20 Déc à 9:57

FACEBOOK YANIS TIGNARD

Nagaliew la mouette aux yeux verts préparant ses soeurs au solstice d'hiver
sur Toulouse. Minouska et Tignard Tignard Yanis Cyril .

Un peu de soleil sur Toulouse n'arrive pas à me faire oublier cette lettre
du directeur Tisseo des transports toulousains sur l'injustice.
Minouska et Tignard Yanis Cyril

Encore un échantillon des constructifs ! Encore le regard de l'accompli sur le passé.
Emmanuel Macron se prend pour Jupiter ou le Néant, première entité de l'Univers
mais il est juste Ajax le petit, fils d'Oilée. Je ne parles pas de son mariage
mais la réalité est tel Saturne; elle dévore les événements, les circonstances
et les évolutions: Ni Moi, ni Figaro et ni Emmanuel Macron ne peuvent échapper
à l'emprise de la réalité pas toujours liée aux progrès. La vie peut être cruelle
et amer devant le juste et la Justice lorsque un être comme Emmanuel Macron
veut se jouer de la mort comme Sisyphe et Ajax le petit:
Alors, la vie peut devenir une discorde que l'on confonds trop souvent
avec de l'obscurantisme; elle devient juste en apparence
mais inégale et jumelle en circonstances de vies.
Jumelle aux politiques antérieures est le mouvement en marche
et Emmanuel Macron.

Monsieur Barat.
Qui a dénoncé les
dérives du pouvoir
dans leurs programmes.
Toutes et Tous.
Moi, je regarde la réalité
Du télégraphe au
Téléphone;
De la machine à écrire
Aux installations internets.
Poursuivons dans ce
Sens et soyons réfléchi
Dans le budget pour
Permettre à Toutes et
Tous de ne pas jongler
Dans la tourmente.
Voilà un aspect
De ma personnalité.
Citoyen Tignard Yanis.

SALUT
LES LICORNES.
AUJOURD'HUI,
C'EST PAS
DIMANCHE.
DEPUIS MA CAVERNE,
JE REGARDE UNE
ÉQUIPE QUI A SUBI
DES COUPS DU SORTS:
AMIENS ET LES LICORNES.
DIJON ET LES CHOUETTES.
NANTES ET LES CANARIS.
RIEN N'EST GAGNÉ
MAIS RIEN N'EST PERDU.
AUJOURD'HUI N'EST PAS
DEMAIN. AU DIABLE,
LES FASTES DE CHAMBORD,
REPRENONS LE CAP
DE LA BONNE ESPÉRANCE.
TOUT COMME POUR
TOULOUSE, NANTES ET DIJON, UN MERDE RÉEL
ET SINCÈRES POUR LA
SUITE.
ECRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie.

BRAVO, LES CHOUETTES.
BRIGHTON ET LES
MOUETTES. SWANSEA ET
LE CYGNE NOIR.
CRISTAL PALACE ET LONDRES. LES CHOUETTES
VOUS NAVIGUEZ
DANS LEURS ACTES ET
LEURS ENNEMIS.
FIER DE VOTRE BONNET
QUE JE PORTE À
TOULOUSE: HOMMAGE
AUX BOURGUIGNONS
ET À MONSIEUR GUY
ROUX. PENSÉES À
GUEUGNON ET LES
FORGERONS: SOYEZ
PRUDENT, SAVOURER
ET UN MERDE RÉEL POUR
LA SUITE.
ECRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY
La chouette effraie.

JE VOUDRAI DIRE QU'IL S'AGIT D'UNE DÉCEPTION MAIS VOUS
APPRENDREZ QUE TOULOUSE EST UNE GRANDE ÉQUIPE:
EN EFFET, LES ÉQUIPES NE VEULENT JAMAIS PERDRE CONTRE NOUS
ET MALHEUREUSEMENT, LA PLUPART DES JOUEURS QUI VIENNENT JOUER
AU TOULOUSE FOOTBALL CLUB L'IGNORENT.

BREF, LE MORDANT.
BREF, UN POINT DE
PERDU. ON DEVAIT
MARQUER UN AUTRE
BUT.
BREF, J'Y CROIS ET
JE NE PARLE PAS DE
MIRACLE.
MISS MIDI PYRÉNÉES
MÊME PAS QUALIFIÉE
À LA SÉLECTION MISS
FRANCE 2017 SUR TF1.
HEUREUX QUE DIJON
EST FAIT SON BOULOT.
RENNES ET SAINT ETIENNE
EXPLOSAIENT. BORDEAUX
AU VIN MAIGRE ET CETTE
PREMIÈRE MOITIÉ DE SAISON
EST UN RÉEL ÉCHEC LIÉE
À DES MALADRESSES INACCEPTABLES.
BREF, IL Y A DES ATOMES
MAIS AUCUNE MOLÉCULES
POUVANT CRÉER UNE ENTITÉ
PRÉNOMMÉE UN
CORPS. UNE RÉACTION
OBLIGATOIRE POUR LE
DEMAIN DOIT SE FAIRE
SENTIR SUR LES PROCHAINS MATCHS.
NOUS VOILÀ ÊTRE DANS
LE CONTEXTE DU TRAQUER
PLUS QUE DE CELUI QUE
L'ONT NÉGLIGE. LA LUTTE
SERA TERRIBLE ET INFERNAL
POUR CETTE SAISON.
NOUS AVONS DU RETARD,
CERTAINS COSTAUDS
DANS LE MOU
ET LES PETITS POUCETS
ONT BIEN DÉMARRÉ:
VOILÀ LE BILAN DE CETTE PREMIÈRE
PARTIE DE SAISON.
ECRIT DU CITOYEN TIGNARD YANIS.

L'INFINI ET L’INDÉFINI.

DANS LE CERCLE; ON CROYAIT TROUVER UN CENTRE: CELA EST L'AFFIRMATIF DU SCHÉMA
CAR L'IMMOBILE DANS LA RÉALITÉ EST DU DOMAINE DE L'IMPOSSIBLE: AINSI EST
LE PHÉNOMÈNE DE L’ÉVOLUTION.

ALORS POUR TROUVER UN CENTRE DANS L'UNIVERS ET L'INFINI. J'AI CRÉER UN INDÉFINI.
CAR SI L’INDÉFINI ÉVOLUE, IL RESTE UNE STABILITÉ POUVANT PERMETTRE DE DÉCRIRE
UNE FORMULE: LE NUAGE.

L’ÉVAPORATION EST UN PHÉNOMÈNE INDÉFINI MAIS STABLE SELON LE FAIT QUE NOUS
PUISONS ANALYSER LE CORPS ET L’ENVIRONNEMENT: POUSSIÈRE, TU REDEVIENDRAS
POUSSIÈRE: CELA SEMBLE ÊTRE DU FATALISME MAIS IL S'AGIT D'UN OBSCURANTISME
RÉALISTE SUR LE TERME DE PHÉNOMÈNE ET D’ÉROSION.

DANS CETTE DIVERSION DE POUSSIÈRE, LE CORPS POSSÈDE DONC UN CENTRE INDÉFINI
CAR LA POUSSIÈRE EST UNE FORME DE GÉNÉRALITÉ SUR LES CORPS ET LES MOUVEMENTS.
CAR POURTANT EN CETTE ÉPOQUE, LA POUSSIÈRE EST MULTIPLE ET INDÉFINI. CELA MONTRE
LE CONCEPT D’ÉVOLUTION AUTRE QUE NOUS PUISSIONS L'ENTENDRE ET LE RESSENTIR.

L’ÉROSION TERRESTRE EST ELLE UN INDICATEUR DU PHÉNOMÈNE DE VENTS ET MOUVEMENTS
SE HEURTANT SUR LE LOIS DE LA PHYSIQUE ET DE LA CHIMIE ?
LA POUSSIÈRE A T'ELLE LE POUVOIR DE DEVENIR INVISIBLE SUR LA MATIÈRE TOUT EN DEMEURANT
DANS LE CONCEPT DE TEMPS ?

J'AFFIRME QUE OUI !

LA POUSSIÈRE A CE POUVOIR ET LE POUVOIR DE SE MÉTAMORPHOSER !
SELON SA MÉTAPHYSIQUE, ELLE CRÉAIT OU ELLE DÉVORE ! LA POUSSIÈRE EST UN GRAIN DE MATIÈRE
COMME CES MASSES D’ÉTOURNEAUX ET DE SARDINES AYANT DANS CET INDÉFINI
DE CORPS QUE DANS CETTE RÉALITÉ, LE CENTRE N'EST PLUS UN POINT, UN MOUVEMENT OU UN TERME !
AINSI, DANS CETTE NOTION DE SURVIE, LA RÉALITÉ S'AFFIRME LAISSANT APPARAITRE
CES NOTIONS D’INDÉFINI, DE RÉALITÉ ET DE CIRCONSTANCES DANS LE TEMPS.

IL S'AGIT D'UN CONTEXTE AYANT UNE INFINITÉ DE MOUVEMENTS QUE J’APPELLERAI PAR ROMANTISME
LA POUSSIÈRE OU LA ROSE DES SABLES SOUS LE REGARD D'UN PHARE DANS LA CLARTÉ D'UNE LUNE
DANS L’IMMENSITÉ DE L’INDÉFINI DONC LE HASARD.

LA POUSSIÈRE, L'INFINI ET L’INDÉFINI.

REMARQUES ET PENSÉES
DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Mer 20 Déc à 10:11

VIVE LA RÉPUBLIQUE ET VIVE LE PEUPLE

L'image d'une mére digne de la constellation du Capricorne, La poésie m'amène à la comparer aux vierges des grandes montagnes : Les Walkyries...http://americasgreatoutdoors.tumblr.com/image/135573838448

Jorge Manrique (Paredes de Nava, Palencia, 1440 ? – † Santa María del Campo Rus, Cuenca, 24 avril 1479) est un poète espagnol. Il est l'auteur des Stances sur la mort de son père (Coplas por la muerte de su padre), un des classiques de la littérature espagnole.

Conférence de consensus sur le logement

Le Président du Sénat, Gérard Larcher, a proposé au Président de la République la tenue d’une conférence de consensus sur le logement
avant le dépôt du projet de loi annoncé par le gouvernement. Le Président de la République l’a acceptée dans son discours devant les maires et présidents

d’intercommunalité de France, le 23 novembre 2017. Le gouvernement met à cette occasion en débat l’intégralité de l’avant-projet de loi qu’il a préparé.
Le Sénat met en place une plateforme afin d’éclairer le débat public et de recueillir les contributions des acteurs,
en vue de l’enrichissement du futur projet de loi et du débat parlementaire.

http://conferenceconsensuslogement.senat.fr/

Impôts
Le système espagnol d'impôts
Espagne - Affaires

   Articles Forum Guide

Avant de lancer un commerce en Espagne ou de commencer à y travailler, il est important de découvrir quelle est votre dette fiscale. Avant que vous ne preniez de décisions et certainement avant que vous déménagiez en Espagne, il est recommandé de consulter un conseiller fiscal qui est familier avec les lois de taxation tant dans votre pays d'origine qu'en Espagne.
Impôts

De cette façon, vous pouvez vous préparer à l'avance au déménagement et réduire avec un peu de chance votre responsabilité fiscale dans les deux pays. Vous devriez informer aussi le bureau fiscal dans votre pays d'origine de votre projet, car il se peut que vous ayez droit à un remboursement fiscal, bien que cela dépende de nombreux facteurs.

De nombreux accords de double taxation ont été créés afin que vous n'ayez pas payer de taxe dans deux pays en même temps, il est donc important de vérifier.

Deux bonnes sources d'information sur les questions fiscales, tant personnelles que d'entreprise, sont le site Internet pour le Ministère de l'Industrie, du Tourisme et du Commerce (www.investinspain.org – disponible en anglais) et le site Internet des Bureaux Commerciaux espagnols aux Etats-Unis (www.spainbusiness.com), qui est disponible aussi en anglais. Ces deux sites sont utiles quand vous regardez les implications fiscales de votre entreprise, initialement et par la suite.
Niveaux fiscaux en Espagne

Au cours des années 60 et les années 70, les taxes étaient très basses en Espagne et la fraude fiscale presque un mode de vie. Bien qu'il y ait eu des augmentations au cours de dernières années, les taux d'impôt sur le revenu espagnols sont encore parmi le plus bas en Europe et il y a une myriade de concessions fiscales et d'allocations tant pour les compagnies que pour les individus, selon les circonstances. Les autorités fiscales ont commencé aussi à se rendre compte que la collection fiscale incompétente et compliquée leur coûte de l'argent!

Par conséquent, il y a eu quelques réformes fiscales importantes au cours des dernières années, qui sont conçues pour rendre des choses plus faciles pour le contribuable aussi bien que réduire la fraude : non seulement il est maintenant plus facile pour vous de déclarer votre revenu correctement, mais vous encourrez aussi de plus lourdes peines si vous ne le faites pas. De grosses amendes sont aussi distribuées pour les violations graves de loi fiscale et de fraude fiscale. Bien qu'il y ait encore beaucoup de ‘nomades fiscaux’ (ceux qui réussissent à éviter d'être résident dans n'importe quel pays pour les buts fiscaux) en Espagne, ils commencent à trouver plus difficile d'éviter de payer des taxes espagnoles. Si vous croyez pouvoir échapper au percepteur en déménageant en Espagne, vous pouvez l'oublier !
Comptables et conseillers financiers

Néanmoins, l'Espagne n'est pas différente des autres pays dans le sens qu'il y a des façons légales de profiter du système. Une fois que vous allez de l'avant avec votre projet, il faut continuellement vérifier que vous êtes à jour avec les exigences fiscales éternellement changeantes. Pour ces raisons, vous devriez embaucher un conseiller financier réputé ou un comptable. Votre avocat peut être capable de recommander un comptable ou vous pouvez demander à des gens à qui vous faites confiance pour des recommandations; c'est toujours un bon pari en Espagne.

Beaucoup d'étrangers demandent à leur conseiller ou comptable de gérer toutes les questions fiscales et cela a du bon sens, surtout si vous ne parlez pas espagnol couramment. Il peut s'occuper de votre impôt sur le revenu et de celui de vos employés, ainsi que des cotisations de sécurité sociale, vos retours de TVA et votre déclarations d'impôts de fin d'année. Cependant, il est extrêmement important que vous soyez toujours conscients de ce que les autres gens font pour vous et en votre nom (ou nom de compagnie). Les procédures juridiques et financières doivent toujours être laissées aux professionnels qualifiés, mais essayez de rester informé autant que possible et gardez une vague idée de ce que vos obligations de comptabilité sont.
Système de taxation compliqué

En dépit des réformes récentes, le système de taxation espagnol est encore compliqué. Il est important de penser que le pays opère dans l'ensemble sur trois niveaux : national, régional et local ou municipal – particulièrement quand il en vient à la taxation. Les taxes nationales sont prélevées par l'inspection du fisc gouvernemental central espagnol, Agencia Estatal d'Administración Tributaria, dont le site internet (www.aeat.es) a quelques renseignements utiles, mais la plupart seulement en espagnol. Ses quartiers généraux sont à Madrid, mais les centres de collection fiscaux sont dans les capitales de province. Les taxes régionales sont prélevées par les gouvernements de communauté autonomes et les taxes locales par les autorités municipales.

Si vous avez assez de chance pour vivre dans la province Alicante, vous pouvez obtenir beaucoup d'aide et de conseil (en anglais, français ou allemand) sur toutes sortes de questions fiscales locales et régionales, comme sur le paiement de la taxe de conseil locale (IBI), la taxe sur les activités économiques (IAE) et la taxe d'enregistrement de véhicule (IVTM), part le biais d'une organisation appelée SUMA, qui fait partie du Conseil de Province Alicante. SUMA s'appelle la ‘organisation autonome pour la gestion fiscale dans Alicante’ et tente de rendre le paiement des taxes plus simple! Même si vous ne vivez pas dans Alicante, vous pouvez trouver beaucoup de renseignements généraux utiles sur le site Internet SUMA (www.suma.es – en anglais, espagnol et Valenciano), mais vérifier qu'il s'applique dans votre région. SUMA dirige aussi un service de demande de renseignements téléphonique (965 148561), qui est disponible de 9h00 au midi le lundi, mercredis et vendredis en anglais, français et allemand.

An altar is any structure upon which offerings such as sacrifices are made for religious purposes, and by extension the 'Holy table' of post-reformation Anglican churches. Altars are usually found at shrines, and they can be located in temples, churches and other places of worship. Today they are used particularly in Christianity, Buddhism, Hinduism, Shinto, Taoism. Also seen in Neopaganism and Ceremonial Magic. Judaism used such a structure until the destruction of the Second Temple. Many historical faiths also made use of them, including Greek and Norse religion.

Hebrew Bible
Main article: Altar (Bible)

Altars (Hebrew: מזבח‎, mizbe'ah, "a place of slaughter or sacrifice")[1] in the Hebrew Bible were typically made of earth[2] or unwrought stone.[3] Altars were generally erected in conspicuous places.[4][5][6][7] The first altar recorded in the Hebrew Bible is that erected by Noah.[8] Altars were erected by Abraham,[9] by Isaac,[10] by Jacob,[11] and by Moses[12].

After the theophany on Mount Sinai, in the Tabernacle—and afterwards in the Temple—only two altars were used: the Altar of Burnt Offering, and the Altar of Incense.

https://www.youtube.com/watch?v=_6rogJ7UMgg

Poésie espagnole : DOCE SON LOS MESES.
https://www.youtube.com/watch?v=nKQKtp5-fNw

Nicanor Parra Sandoval (né à San Fabián de Alico, le 5 septembre 1914) est un poète, mathématicien et physicien chilien qui se présente lui-même comme un antipoète. Son œuvre a eu une influence profonde dans la littérature sud-américaine. Il est le seul survivant du trio de poètes le plus connu du Chili avec Pablo Neruda et Vicente Huidobro.

C'est à lui que l'on doit la notion d'antipoésie, expression littéraire qui s'oppose aux canons traditionnels de la poésie. Une de ses œuvres la plus connue est Poemas y Antipoemas (Poèmes et Antipoèmes), où il substitue à la syntaxe soignée et métaphorique (qui caractérise dans l'imaginaire commun la poésie) un langage direct et quotidien.

Il remporte en 2011 le Prix Cervantes1, distinction littéraire attribuée chaque année depuis 1976 par le Ministère de la Culture espagnol. Nicanor Parra succède ainsi à quelques grands noms de la littérature hispanophone dont deux prédécesseurs chiliens, Jorge Edwards (prix 1999) et Gonzalo Rojas (prix 2003).

Jorge Manrique (Paredes de Nava, Palencia, 1440 ? – † Santa María del Campo Rus, Cuenca, 24 avril 1479) est un poète espagnol. Il est l'auteur des Stances sur la mort de son père (Coplas por la muerte de su padre), un des classiques de la littérature espagnole.

Jorge Carrera Andrade est un écrivain et diplomate équatorien né à Quito le 18 septembre 1903 et mort à Quito le 7 novembre 1978 (à 75 ans).
Biographie

En tant que diplomate, il a été ambassadeur de son pays au Venezuela, au Royaume-Uni, au Nicaragua, en France, en Belgique et aux Pays-Bas. Il a écrit des essais et des livres d'histoire mais est surtout connu pour son œuvre poétique, influencée par celle de Paul Valéry et reconnue, aux côtés de celles de Jorge Luis Borges, Pablo Neruda, Octavio Paz et César Vallejo, comme l'une des plus importantes de la littérature sud-américaine du XXe siècle.
Œuvres

   Estanque Inefable, 1922
   La guirnalda del silencio, 1926
   Boletines de mar y tierra, 1930
   Latitudes, 1934
   El tiempo manual, 1935
   Biografía para uso de los pájaros, 1937
   Microgramas, 1940
   Rostros y climas, 1948
   La Tierra Siempre Verde, 1955
   El hombre planetario, 1958
   Viajes por países y libros, 1961


RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9682
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   Ven 22 Déc à 2:48

La plume est le poids du jugement devant le Coeur de la femme et de l'homme dans l'au-dela. Ainsi La Réputation de l'Égypte ancienne se perpétue dans Sa République tout comme l'as fait autrefois Cléopâtre. La République française est aussi puissante et bien plus forte que le djihad quand elle fait entendre le cri de la Justice Laïque sur les criminels femmes et hommes. Laïque et Vengeresse tel est la Responsabilité de la République française.

LES ESPRITS ET LE FROID.

Je prends une douche...

Et puis, je pourrai sentir une douleur ou la brûlure du gel...

Je suis égaré et je prends la douche.

Je ressent Une douleur mais la peau transforme la brûlure du gel...

L'eau est chaude et ainsi, le ventre est serré.

Et puis, je pourrai ressentir une douleur une douleur ou la brûlure du gel...

Autrefois, j'ai pris plaisir à l'écoute, mais par la nature, je suis attiré par l'eau...
J'ai ressenti la brûlure du gel et je l'ai... Le duvet du cygne et le rire de la mouette...
Mon instinct apprends à la reconnaitre et puis même sans être étourdi, on
ressens la chute de température.

------------------------------------------------

SERMENT DU JUGE SUPRÊME DE LA RÉPUBLIQUE DE L'OLIVIER.
élus et élues au suffrage universelle direct par les Citoyennes et Citoyens de la République de l'Olivier: Israélien"ne"s et Palestinien"ne"s...

Il n'y a aucune excitation, la reconnaissance existai bien avant moi,
je vous ai juste crier les valeurs de Y'becca; les valeurs du secourismes devant
les valeurs d'état et les serments de la République auprès de L’Éternel et des Laïcs.

Les argots se mélangent et les langues se disloquent. Car auprès de, il y a cette misère autour des autres et dans nos terres... Je suis autour de vous car finalement, je vis autour des hommes.

Au milieu de vous mais autres parts; je garde, d'accord, une reconnaissance, celle d'être un maillon de la chaine soumis aux séismes de vos pensées et mouvements mais tout comme vous, je suis libre et réceptif aux mouvements de marées déclenchés par le Peuple.
C'est la vertu de la république, de la Terre et de la Citoyenne tout comme le Citoyen que d'observer le ciel dans l'éventualité d'un nuage de poussière et d'engendrer les actes de secourisme afin de se prémunir des mauvais pensées et des actes mauvais...

Cette reconnaissance, je l'ai écrit et affiché durant les années 2000 en tant que fils et président d'association... Une amorce de mon testament et de mon témoignage...

Tout comme ceux d'en face, je n'ai jamais oublié le jugement et mes actes...
Pas d'idéal dans mon esprit mais un couvercle d'espérance où j'ai voulu la liberté et en même temps construire des berges inspirés de Pierre Baudis et autres hommes architectes ayant investis contre les phénomènes naturels et les paniques qu'ils engendrent.

Toujours dans l'éventualité d'avoir une Justice impitoyable et neutre contre les tricheuses et les tricheurs qui construisent et exploitent le quotidien humain sous couvert d'actes boursiers et de bienfaisances... Afin de me réconcilier d'avec le temps et l'organisation, je transmet le fait de respecter les écrits de lois mais de permettre au Judiciaire d'avoir les même atouts que le Législatifs et que l’exécutif; celui de pouvoir siéger et d'établir des lois sur le Journal Officiel.

La Nature n'est pas hostile et elle nous prévient de la guerre...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....


Title Highlights 2017
Released: 21/12/2017
Length 00:05:12
Language English
Footage Type TV Exchanges
Copyright ESA
Description

With 2018 approaching rapidly and 2017 coming to a close, ESA can look back on a fruitful year.

It has been a year dominated by the ESA astronaut missions to the International Space Station, the launch of more Sentinel satellites and the first launch of a small Geo satellite.

This video looks back at the highlights of 2017 for ESA.

http://www.esa.int/spaceinvideos/Videos/2017/12/Highlights_2017

L’Églantier couleur de rouille, Rosier à odeur de pomme ou Rosier rouillé (Rosa rubiginosa) est une espèce de rosiers appartenant à la section des Caninæ, originaire d'Europe et d'Asie occidentale, depuis la France et les îles Britanniques jusqu'à la Scandinavie méridionale, la Turquie et l'ouest de la Russie. Il est parfois appelé Rosier rubigineux.

Synonyme

Rosa eglanteria L.

Noms communs

Églantine, Églantier odorant, églantier à feuilles odorantes, églantier rouge, rosier rouillé, rosier à odeur de pomme de reinette ; en anglais : sweetbriar (aussi sweetbrier), eglantine1.
Description

C'est un arbrisseau formant un buisson dense, à feuilles caduques, de deux à trois mètres de haut et de large, dont les tiges sont munies de nombreux aiguillons en crochet. Le feuillage exhale une forte odeur de pomme.
Détail de la feuille

Les feuilles imparipennées, de 5 à 9 cm de long, comptent de 5 à 9 folioles ovales ou arrondies au bord serré, et sont couvertes de nombreux poils glandulaires.
Fleur

Les fleurs, de 1,8 à 3 cm de diamètre, ont cinq pétales roses, blancs à la base, et de nombreuses étamines jaunes ; elles sont groupées en corymbes de 2 à 7 fleurs et apparaissent de la fin du printemps au milieu de l'été.
Fruits

Les fruits sont des cynorrhodons globuleux à oblongs de 1,2 cm de diamètre, rouges à maturité.
Culture et utilisation

Outre ses fleurs roses, cette espèce est appréciée pour son parfum et pour ses fruits qui se forment après les fleurs et persistent bien durant tout l'hiver. Graham Thomas recommande de le planter dans les côtés sud et ouest du jardin de manière que les odeurs soient transportées dans le jardin par les vents chauds et humides.

C'est une espèce qui tolère des sols d'alcalinité élevée et qui ne requiert ni un sol fertile, ni un bon drainage. Elle est tolérante à la sècheresse et résiste bien aux maladies.

En Nouvelle-Zélande, ce rosier est considéré comme une plante envahissante, classée à ce titre comme Regional Plant Pest. Il en est de même dans le sud-est de l'Australie2.

Les fruits de ce rosier sont comestibles et se préparent en conserves ou confitures. On en fait également des infusions. Ils sont légèrement astringents et acides et contiennent des caroténoïdes, des flavonoïdes et une huile essentielle odorante.

Des études de l'université de Concepción au Chili indiquent que cette huile contient des niveaux élevés d'acides gras essentiels polyinsaturés (linoléique et linolénique), lesquels sont en partie responsables de l'action bénéfique de l'huile de rose musquée, employée dans les cosmétiques, dans la régénération de la peau. L'enveloppe charnue de ses graines contient un taux élevé de vitamine C.
Hybrides

Les hybrides de Rosa rubiginosa obtenus par Lord Penzance sont plus de 15, avec des rosiers Bourbons, des hybrides remontant ou Rosa fœtida :

Rosa × penzanceana ou Lady Penzance, Rosa rubiginosa × Rosa fœtida, à fleurs simples, saumon,
Benda, Catherine Seyton, Minna, Lord Penzance, à fleurs roses,
Lucy Ashton, à fleurs blanches et sa mutation Magnifica, à fleurs roses semi-doubles, qui est peut-être la réapparition de Rosa rubiginosa Duplex disparue3.

Notes

↑ Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 77.
↑ Rosa rubiginosa sur le site australien Weeds.org., consulté le 16-05-2007 [archive]
↑ Charlotte Testu, Les roses anciennes, La Maison rustique - Flammarion, Paris, 1984, (ISBN 2-7066-0139-6), p. 78.

Références

Flora Europaea : Rosa rubiginosa [archive]
Blamey, M. & Grey-Wilson, C. (1989). Flora of Britain and Northern Europe. Hodder & Stoughton. (ISBN 0-340-40170-2).
Vedel, H. & Lange, J. (1960). Trees and bushes. Metheun, London.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

Rosa rubiginosa, sur Wikimedia Commons Rosa rubiginosa, sur Wikispecies

Liste des espèces du genre Rosa

[masquer]
v · m
Groupes de rosiers
Anciens Galliques · Alba · Cent-feuilles · Damas · Mousseux · de Chine · Portland · Rosiers-thé · Hybrides remontants · Noisette · Bourbon 'Queen Elizabeth'
Modernes Hybrides de thé · Polyanthas · Floribundas · Miniatures

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

" PEUPLES DE JÉRUSALEM CE QU'IL Y A, C'EST LE DIRE SUR LE DISCOURS.
LE DÉVELOPPEMENT EST UN POUMON DU DESTIN CAR LE TEMPS DOIT ÊTRE
POUR PERMETTRE LA SITUATION DE CONSCIENCE DANS L'HANDICAP.
L'HABITUDE ET L'HARMONIE DOIVENT ÊTRE ROMPUES QUAND LA HAINE
S'ENRICHIT DE LA GUERRE.

AUX ENTITÉS HUMAINES, ANIMALES ET ROBOTIQUES:
NON AUX SACRIFICES D’ÊTRE VIVANT, DE CONSCIENCE, D'ESPRIT
POUR UN DIEU OU DES DIEUX Y COMPRIS AUX DÉITÉS FÉMININES.

PEUPLES DE JÉRUSALEM, MACHU PICCHU ET PÉKIN SONT DES CITÉS CONSTRUITES
SUR LA FOI, LA CONVICTION, LA CONNAISSANCE ET LA SURVIE DE POLITIQUES
DANS L'HISTOIRE: UNE AMBASSADE N'EST PAS UN GOUVERNEMENT
ET LA CITOYENNETÉ N'EST PAS L'HUMANITÉ:
NON AUX ESCLAVAGES, CÉLESTE JÉRUSALEM.

Je suis Y'becca".

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Yukio Mishima, Real Zaragoza et La Mer de la fertilité
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» real nan cho
» THE REAL PROBLEM WITH HAITI
» [Real Madrid] Riki Kaka'
» Real Life Bolter!
» Real Sociedad - Chelsea FC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: