Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7780
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA   Jeu 30 Nov à 10:09

LA SITUATION, LE CONTEXTE, LE NOUMÈNE ET LE PHÉNOMÈNE

LE DÉPLAISIR N'EST PAS DE RECEVOIR MAIS DE CONSTATER
QUAND LA RÉALITÉ REPRENDS LE DESSUS SUR LES CHIMÈRES;
CONSTATIONS DU CHIMISTE ENTRE SES CHIFFRES THÉORIQUE
ET LE RÉSULTAT DE SON EXPÉRIENCE PHARMACEUTIQUE:
UNE NOTION IDENTIQUE DU BILAN ET DE SES ÉTATS.
TAY

LE DÉPLAISIR S'EST DÉPLORER MÊME SI CERTAINS PRENNENT PLAISIR
À DÉPLORER. NE FAIRE AUCUNE ASSIMILATION AUX LAMENTIONS,
JE DÉNONCE UN ASPECT DE LA POLITIQUE ET DES NATIONS.
LE PRINCIPE DE NATURE PAR CITOYEN TIGNARD YANIS.

LA FONCTION N'EST PAS DE CONDUIRE CAR ELLE DOIT DÉMONTRER
UNE CONDUITE DE ROUTE. LA TRAVERSÉE PEUT SE FAIRE SANS ESCALE
COMME ELLE PEUT SE FAIRE EN PLUSIEURS ÉTAPES: LE PRINCIPE EST
D'ARRIVER AU LIEU DIT DANS UN TERME DE RELATIVITÉ: LE TEMPS.
TAY

L'AFFIRMATION PEUT ÊTRE UNE NÉGATIVITÉ QUI CONDUIT AU CONSTAT
DE PHÉNOMÈNE ET DE NOUMÈNE SUR LA SITUATION DU MOMENT. TOUT
EST UN PRINCIPE DE TEMPS DANS UNE TRAVERSÉE ET DANS LA SITUATION,
ON DISTINGUE LE TERME DE PRÉCIPITATION ET DE PRUDENCE SUR LE TERME.
TAY

AINSI,

Un phénomène est une chose, un fait du monde physique (objet, action…),
psychique (émotion, pensée…) ou social (produit d'interactions sociales)
qui se manifeste elle-même. En principe, un phénomène est perceptible
à un être sentient, même si ce n'est pas toujours le cas
(comme un phénomène magnétique pour un humain).
Le mot phénomène vient du mot grec "φαινομαι" qui signifie "je parais".

On contraste parfois, notamment Emmanuel Kant qui a fait de la notion
un problème philosophique, le phénomène tel qu'il se présente
à notre esprit à ce qu'est en soi une chose réellement existante supposée
(das Ding an sich). Par exemple, je vois là un arbre (phénomène),
mais qu'est-ce qui est réellement ? Nous n'en savons rien, que ce soit intuitivement,
scientifiquement ou métaphysiquement.

Au phénomène peut aussi s'opposer le noumène au sens également de Kant,
un objet qui semble exister mais n'est pas perceptible par les sens,
bien que peut-être compréhensible par l'intellect. Le noumène est distinct de la chose
en soi en ce qu'il en est un objet intellectuel uniquement, qui ainsi ne se manifeste
pas tel un phénomène.

Définitions philosophiques

Pour Kant, « l’objet indéterminé d’une intuition empirique s’appelle phénomène ».
Un phénomène est l'objet d’une intuition – elle apparaît – empirique – à un sujet.
Le phénomène est ce qui se donne en général à la sensibilité des sujets.
Le phénomène lie donc un objet, d'où vient le phénomène, un sujet, qui reçoit le phénomène,
passif, et une manifestation, une apparition, qui fait le lien entre l'objet et le sujet.
Kant oppose le phénomène au noumène : les phénomènes constituent le monde
tel que nous le percevons, et les noumènes révèlent un monde dont l'existence
est au contraire indépendante de notre expérience, la chose en soi.
Cette conception est celle de Platon : Platon perçoit le phénomène comme
la cause occasionnelle qui nous fait nous ressouvenir (Mythe de la caverne, Phédon1).
Platon voit le phénomène comme une copie du monde des Idées.
L'empirisme de Berkeley et de Hume s'y oppose. Husserl repart de la tradition empirique
pour fonder la phénoménologie. Bohr utilise le concept de phénomène de préférence
au fait pour souligner l'importance de l'observateur.

Pour le Bouddhisme Tibétain, on peut lire dans certains[Lesquels ?]
commentaires du Sūtra du Cœur une définition traditionnelle du phénomène :
"Rang gui ngo wo dzinn pèï teun" qui signifie "Le phénomène est la fonction qui saisit
ce qui le constitue comme tel". Le phénomène n'est pas une "chose", c'est une fonction,
et plus particulièrement une fonction cognitive qui, dans son opération,
son opérativité, saisit ce qui constitue le phénomène comme tel (avec ses caractéristiques propres).
Le phénomène est la représentation qu'opère en soi le processus cognitif qui le constitue.
Le phénomène, l'étant, émerge dans cette opération, il n'existe pas comme réalité indépendante
du processus cognitif qui le connaît. C'est le cœur de l'interdépendance,
dont il est question dans ce soutra2.
Références

↑ 73-74
↑ Lama Denys Rimpoché, Le soutra du cœur, le bois d'Orion, 2012 (présentation en ligne [archive])


Liste des concepts de la philosophie
Être
Noumène
Réalité
Phénomène physique


DONC

Le noumène désigne :

la réalité intelligible dans le sens originel utilisé par Platon ;
ce qui est au-delà de l'expérience qui en est faite (ou noème)
dans le sens détourné à dessein par Emmanuel Kant.

La philosophie traite ensuite de la possibilité pour le noumène
d'être entièrement expérimenté, extrémité envisageable pour Edmund Husserl
mais pas pour Kant.

Définition et premières occurrences

Le noumène (en grec ancien νοούμενoν / nooúmenon) est un terme employé
à l'origine par Platon pour désigner les « Idées », c'est-à-dire la réalité intelligible
(par opposition au monde sensible), accessible à la connaissance rationnelle.
Au contraire, chez Emmanuel Kant, auquel le terme de « noumène » renvoie le plus souvent,
il s'agit de tout ce qui existe et que la sensibilité ne peut atteindre, restreignant par là
les prétentions de la raison quant à la connaissance. « Noumène » est parfois considéré
comme synonyme de chose en soi, faisant référence aux faits tels qu'ils sont absolument
et en eux-mêmes, par opposition au terme de phénomène, faisant référence
à ce qui est connaissable.
Noumène chez Kant

Pour comprendre le concept de noumène chez Kant, il faut considérer la définition
qu'il donne de la philosophie dans « Les rêves d'un visionnaire expliqués
par les rêves de la métaphysique » (1766) : la connaissance des limites de la raison.
Dans la « Critique de la raison pure » (1781/87), Kant tente de répondre
à la question : que puis-je savoir ? Pour y répondre, il va entreprendre une vaste « critique »
(du grec « krinein », séparer, distinguer, qui donnera : discriminer) de la raison
dans ses prétentions à la connaissance. L'originalité de Kant réside dans son renversement
du problème de la connaissance : notre connaissance des objets dépend
du sujet connaissant au moins autant que des objets à connaître.

« Les objets se règlent sur notre connaissance »
(préface de la seconde édition de la « Critique de la raison pure »).
Connaître, c'est organiser au moyen de notre sensibilité et de notre entendement
ce qui est donné dans l'expérience, ce qui nous apparaît.
Nous ne connaissons le monde qu'à travers le prisme de notre structure mentale.
Donc les choses telles qu'elles sont « en elles-mêmes »,
au-delà de leur réalité phénoménale, nous ne pouvons les connaître.
Le concept de noumène a le sens négatif de limite (C.R.P. p. 229, voir bibliographie).
Cependant, Kant conserve un sens positif au noumène qui, s'il ne peut être connu,
joue un rôle régulateur dans un souci d'unité et sert de postulat
(Dieu, l'âme, le monde)[pas clair] à la raison pratique (morale)[pas clair].

Il ne doit pas être confondu avec la chose en soi (Ding an sich)
qui elle représente une réalité inconnaissable que nous devons penser
pour comprendre ce qu'est un phénomène.
Noumène chez Husserl

Dans la perspective de Husserl, le noumène n'est effleurable
qu'aux confins de l'intelligence, lorsque l'agitation des mots
et des concepts cesse, lorsque l'intelligence à l'état pur n'est
qu'intuition silencieuse, ou lorsque les mots ne sont plus des mots
et alors toute tentative d’accéder au monde nouménal relève davantage
de la poésie et de l’art.
Les phénomènes sont les choses vécues, qui se manifestent à nous,
telles qu'elles se manifestent, le « contenu » de l'expérience :
matériels (tables, mur, livre) ou immatériels (les faits, les émotions, les pensées),
ils ont un début et une fin, ils sont définissables.

Le noumène est la réalité intemporelle, indéfinissable ;
telle qu'elle est, on peut au mieux la percevoir, sans jamais pouvoir la décrire
avec des mots ou la cerner à l'aide de concepts.

Polémique entre Kant et Hegel

Contrairement à Kant, Hegel estime que s'il n'est pas possible —
par nature — de faire l'expérience de la chose en soi ou de la Totalité
(Philosophie), cela n'exclut pas de pouvoir utiliser le concept de chose
en soi, donc d'en faire un objet ayant un statut particulier dans la théorie
de la connaissance en philosophie. C'est même le point de départ
de son étude de la religion (en tant que savoir du noumène)
dans la Phénoménologie de l'Esprit.

La remarque souvent attribuée à Spinoza selon laquelle
« le concept de chien n'aboie pas »1 énonce l'idée selon laquelle
une pensée philosophique et immatérielle se distingue de la réalité matérielle;
autrement dit, l'application dans la réalité[pas clair] d'une idée peut se révéler
en contradiction avec l'idée elle-même. Cela ne signifie pas que la chose
en soi dont on ne peut faire l'expérience n'a pas de consistance :
ce concept a bien une réalité mais dans l'ordre de la pensée.

Notes

↑ Elle est extrapolée par Althusser d'après une remarque
de Spinoza sur le cercle.
Voir http://www.meeus-d.be/philo/clebsSpinoza.html [archive]

Voir aussi

Chose en soi
Emmanuel Kant
Liste des concepts de la philosophie
Noème (philosophie)
Ineffabilité

Bibliographie

Emmanuel Kant, Critique de la raison pure,
PUF, 7e éd. Quadrige 2004 (noté C.R.P. dans l'article)
Ferdinand Alquié, La critique kantienne de la métaphysique,
PUF, 1968
Alexis Philonenko, L'Œuvre de Kant : la philosophie critique,
tome 1, J. Vrin, 1993
Roger Verneaux, Critique de la « critique de la raison pure » de Kant,
Aubier Montaigne, 1972


Portail de la philosophie Portail de la philosophie

DANS LE CONTEXTE DE LA SITUATION, QUAND LA HORDE SE PRÉSENTE EN MASSE; NOUS DEVONS RÉPONDRE AVEC SOURIRE ET DANS LE MOUVEMENT: J'AI UN GRAND RESPECT POUR CES CROYANTS QUI CHANTAIENT POUR LEUR FOI MALGRÉ LE FAIT D’ÊTRE LIVRER AUX LIONS: JE NE SUIS PAS UNE TRICOTEUSE CAR JE COMPRENDS QUE CES CHANTS QUI AURAIT PU ÊTRE DES SORTES D’ÉPITAPHES, SE RÉVÉLÈRENT AUSSI PUISSANT QUE DES GLAIVES CAR ILS ÉTAIENT EMPRUNT AUX ESPÉRANCES DU CROIRE, DE LA VIE ET DE LA NATURE. LORSQUE LES HOMMES VEULENT CONVERTIR DIEU EN UNE IMAGE HUMAINE, CELA CRÉAIT LE DÉSORDRE ET LA MORT. L’ESPÉRANCE EST UN CHANT PROPRE AUX ASPECTS DE LA VIE ET CELUI QUI PERÇOIT LES LUEURS DE L’ÉQUILIBRE ET DE L’IDENTITÉ PEUVENT AVOIR DES LUEURS DE LA FORCE DEVANT L’ADVERSITÉ. lA NATION N'EST PAS LE PEUPLE ET LE PEUPLE EST UN ASPECT DE LA MORT CAR LA VIE EST UNIVERSELLE.
N'APPELONS PAS CES ÉVÉNEMENTS ÊTRE DES CHOIX DE L’ADVERSITÉ EN FAISANT FACE AUX CONTRADICTIONS DE LA NATURE PAR UNE POLITIQUE DE L'AUTRUCHE SE METTANT LA TÊTE DANS UN UN TROU. L'ENVIRONNEMENT ET LA GÉOGRAPHIE NE SONT PAS UNE FONCTION DU CHIFFRE ET DU BANQUIER; IL S'AGIT D'UNE MASSE LIÉE AUX PHYSIQUES ET AUX LETTRES. LE CONTEXTE DU POLITIQUE EST LIÉ AUX SITUATIONS PRÉSENTES POURTANT LA SITUATION EST TROP SOUVENT CONFONDU AVEC LE CONTEXTE: JE NE NE PARLE PLUS DE PLAISIR MAIS DE SURVIE ET D'ORGANISATION SANS POUR AUTAN FAIRE UN RABAIS SUR LA JOUISSANCE. VIVRE S'EST JOUIR DE LA RÉALITÉ ET EN CELA, NOS VISIONS DIFFÉRÈ SUR LE PROPRE, LE COURANT ET LE FAMILIER: JE NE PARLE DE MANIÈRE MAIS DE LANGAGE LIE AUX VARIATIONS D'UNE LANGUE ET DE CES ASPECTS; LA SOCIÉTÉ EST AINSI ET L'ODORAT SE DISTINGUE DU GOUT POUR ARRANGER LES CHOSES. CELA N'EST PAS UNE MOQUERIE, C'EST UN CONSTAT SUR LE VIVRE EN COMMUNAUTÉ. POURTANT, JE VOUS LE REDIS:

L’ÉQUILIBRE ET L’IDENTITÉ PEUVENT PARAITRE DES TERMES PRIMAIRE POUR LA NATURE HUMANISTE MAIS JE N'EMPLOIE PAS CES MOTS DANS DES TERMES DE SÉLECTIONS ET DE PARAITRE. DANS LE CONTEXTE DE LA SITUATION, QUAND LA HORDE SE PRÉSENTE EN MASSE. UN FRISSON S'EMPARE DE MOI ET JE PLEURE EN SACHANT QUE JE PERDRAI DES AMIES ET DES AMIS, DES CONTRADICTIONS ET DES MOQUERIES ET SI JE ME BATS POUR MOI C'EST QU4AUX TRAVERS DE MES "MOI"; JE ME BATS POUR EUX ET VOUS. LE MAGMA ET LE CHAOS SE RÉVEILLE EN MOI DEVANT LE CONTEXTE ET LA SITUATION ET LA MORT S’ÉVANOUIT POUR FAIRE PLACE AUX TRIOMPHANTES RÉALITÉS: JE PENSE DONC JE SUIS DEVIENT UNE CONJUGAISON MULTIPLE ET INFINI; ELLES S'APPELLENT L’HUMANITÉ LA RÉPUBLIQUE ET LE PEUPLE...

CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY LA CHOUETTE EFFRAIE

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7780
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA   Sam 2 Déc à 9:10

NASA's ISS-RapidScat Earth Science Mission Ends

NASA's International Space Station Rapid Scatterometer (ISS-RapidScat) Earth science instrument has ended operations following a successful two-year mission aboard the space station. The mission launched Sept. 21, 2014, and had recently passed its original decommissioning date.

ISS-RapidScat used the unique vantage point of the space station to provide near-real-time monitoring of ocean winds, which are critical in determining regional weather patterns. Its measurements of wind speed and direction over the ocean surface have been used by agencies worldwide for weather and marine forecasting and tropical cyclone monitoring. Its location on the space station made it the first spaceborne scatterometer that could observe how winds evolve throughout the course of a day.

"As a first-of-its-kind mission, ISS-RapidScat proved successful in providing researchers and forecasters with a low-cost eye on winds over remote areas of Earth's oceans," said Michael Freilich, director of NASA's Earth Science Division. "The data from ISS-RapidScat will help researchers contribute to an improved understanding of fundamental weather and climate processes, such as how tropical weather systems form and evolve."

The agencies that routinely used ISS-RapidScat's data for forecasting and monitoring operations include the National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) and the U.S. Navy, along with European and Indian weather agencies. It provided more complete coverage of wind patterns far out to sea that could build into dangerous storms. Even if these storms never reach land, they can bring devastating wave impacts to coastal areas far away.

"The unique coverage of ISS-RapidScat allowed us to see the rate of change or evolution in key wind features along mid-latitude storm tracks, which happen to intersect major shipping routes," said Paul Chang, Ocean Surface Winds Science team lead at NOAA's Center for Satellite Applications and Research. "ISS-RapidScat observations improved situational awareness of marine weather conditions, which aid optimal ship routing and hazard avoidance, and marine forecasts and warnings."

During its mission, ISS-RapidScat also provided new insights into research questions such as how changing winds over the Pacific drove changes in sea surface temperature during the 2015-2016 El Niño event. Due to its unique ability to sample winds at different times of day, its data will be useful to scientists for years to come.

ISS-RapidScat was born out of ingenuity, expertise and a need for speed. It was constructed in less than two years to replace its widely valued predecessor, NASA's decade-old QuikScat scatterometer satellite, at a fraction of the cost of the original -- largely by adapting spare parts from QuikScat.

On Aug. 19, a power distribution unit for the space station's Columbus module failed, resulting in a power loss to ISS-RapidScat. Later that day, as the mission operations team from NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, California, attempted to reactivate the instrument, one of the outlets on the power distribution unit experienced an electrical overload. In the following weeks, multiple attempts to restore ISS-RapidScat to normal operations were not successful, including a final attempt on Oct. 17.

NASA currently does not plan to launch another scatterometer mission. However, the loss of ISS-RapidScat data will be partially mitigated by the newly launched ScatSat ocean wind sensor, a mission of the Indian Space Research Organization.

ISS-RapidScat was the first continuous Earth-observing instrument specifically designed and developed to operate on the International Space Station exterior, but it's no longer the only one. The Cloud-Aerosol Transport System (CATS) joined the space station in January 2015 to provide cost-effective measurements of atmospheric aerosols and clouds in Earth's atmosphere. Two more instruments are scheduled to launch to the space station in 2017 -- one that will allow scientists to monitor the ozone layer's gradually improving health, and another to observe lightning over Earth's tropics and mid-latitudes. Following that, two additional Earth science instruments are scheduled for launch in 2018 and 2019.

ISS-RapidScat was a partnership between JPL and the International Space Station Program Office at NASA's Johnson Space Center in Houston, with support from the Earth Science Division of NASA's Science Mission Directorate in Washington. Other mission partners include the agency's Kennedy Space Center in Florida and its Marshall Space Flight Center in Huntsville, Alabama; the European Space Agency; and SpaceX.

NASA collects data from space, air, land and sea to increase our understanding of our home planet, improve lives and safeguard our future. NASA develops new ways to observe and study Earth's interconnected natural systems with long-term data records. The agency freely shares this unique knowledge and works with institutions around the world to gain new insights into how our planet is changing.

To access ISS-RapidScat data, or for more information, visit:

http://winds.jpl.nasa.gov/missions/RapidScat

News Media Contact
Sean Potter
NASA Headquarters, Washington
202-358-1536
sean.potter@nasa.gov

Alan Buis / Carol Rasmussen
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-354-0474 / 818-354-5999
alan.buis@jpl.nasa.gov / carol.m.rasmussen@jpl.nasa.gov

Written by Carol Rasmussen
NASA Earth Science News Team

2016-303

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=6683&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=rapidscat20161128

AND


Title Lost in the photosphere by Aoife van Linden Tol
Released 22/05/2017 2:00 pm
Copyright A. van Linden Tol
Description

An abstract sketch by Aoife van Linden Tol, the recipient of the first ESA–Ars Electronica residency, created in May 2017 during her second stay at ESA’s technical heart in the Netherlands.

The sketch, made with charcoal powder and pigments, is inspired by multicolour images of the Sun like those collected with the ESA/NASA SOHO observatory.

As an artist working primarily with explosive media, Aoife often makes preparatory sketches and designs by throwing charcoal powder and pigments on to paper.

During the residency, she has been researching for her Star Storm project, an explosive performance inspired by stars, including the Sun. The performance will be premiered in September during the Ars Electronica Festival in Linz, Austria.

This sketch, Lost in the Photosphere, is a preliminary idea for one of the various segments in her immersive performance. The aim of this segment is to let the audience experience the turbulent processes that happen inside the Sun as if they were standing in the photosphere.

To develop the overall story arc of the performance as well as fine-tuning the details of the explosions it will include, the artist organised a series of brainstorming sessions with ESA space scientists. During these conversations, she presented individual aspects of the performance and invited the scientists to discuss the relevant physical processes and how to best represent them using a variety of explosive media.

In the spirit of a two-way exchange during this residency, the artist also offered scientists and other ESA employees a peek into her creative practice and allow them to explore their own creative thinking processes related to science by organising a workshop and a participatory live-art event. During these events, participants experimented with various media and techniques to create artworks.

This art–science residency is organised by Ars Electronica in partnership with ESA. An international jury that included ESA, Ars Electronica and Futurelab, and the European Digital Art and Science Network selected Aoife’s proposal from the 139 submitted projects in 2016.

More about Aoife’s residency on the art&science@ESA blog.
Id 377691

http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2017/05/Lost_in_the_photosphere_by_Aoife_van_Linden_Tol

RAPPORT ET MOSAÏQUE
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7780
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA   Sam 2 Déc à 9:21

Students Test Their Concepts in JPL Invention Challenge

Catapults, conveyor belts and vacuums were among the many innovative devices built by students for the 2016 Invention Challenge, an annual engineering competition hosted at NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California.

The event was designed to inspire students to pursue careers in engineering. It allows students to create their own devices and compete against each other and professional teams of engineers from JPL.

Middle schools and high schools were represented from across the Los Angeles area and as far away as Riverside and Diamond Bar. One team even required passports: Feza Boys School of Dar es Salaam, Tanzania.

The winners were two teams from Oakwood High School in North Hollywood, named Oakwood #1 and #2, and Los Angeles High School, whose team name was "Diamond." Awards were also presented for the most creative, most unusual, and most artistic devices.

This year's theme, "Don't Waste a Drop," required students to move 250 grams of water and a 3-D printed goldfish from a plastic cup to a larger water vessel. The challenges were many: getting systems of weights and pulleys to move smoothly; making sure cups didn't tilt too far or spill too much water; and even preventing the goldfish from breaking, which resulted in disqualification.

Now in its nineteenth year, the Invention Challenge has inspired former participants to recreate the competition in their home countries, said Paul MacNeal, a JPL mechanical systems engineer and the contest's organizer.

"Our goal with this event is to inspire the next generation of engineers," MacNeal said. "It's great to see just how far that inspiration has extended. It's a fun way to teach teamwork and innovative thinking."

Dogan Aykurt, a Turkish teacher who brought the Tanzanian team to JPL, had participated in the Istanbul Invention Challenge in Turkey when he was in graduate school. The Istanbul event utilizes the rules of the JPL Invention Challenge and is held one day later. He hoped that bringing his students all the way to the U.S. would help them to dream big and develop science and technology in their own country.

"I thought if we bring these students to JPL, they'll get new ideas," Aykurt said. "That's a big issue for them, because Tanzania is still a developing country." He hopes to bring students from a neighboring girl's school next year.

The designs of the devices were varied. For example, Arcadia High School's team, Absolute Value C, developed a conveyor belt design. The engineering challenges evolved as the project developed -- and included staying dry.

"Initially, the water would go so fast it would shoot over the end," said Arcadia High senior Lauren Shen. "We added a guard so it wouldn't shoot over. But one time, we forget to put the vessel on the end, and I was sitting on the ground and it soaked me." Fortunately, that didn't happen during today's event.

Caltech in Pasadena, California, manages JPL for NASA.

News Media Contact
Andrew Good
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-393-2433
andrew.c.good@jpl.nasa.gov

2016-307

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=6688&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=tech20161202

AND,

Cassini Makes First Ring-Grazing Plunge

NASA's Saturn-orbiting Cassini spacecraft has made its first close dive past the outer edges of Saturn's rings since beginning its penultimate mission phase on Nov. 30.

Cassini crossed through the plane of Saturn's rings on Dec. 4 at 5:09 a.m. PST (8:09 a.m. EST) at a distance of approximately 57,000 miles (91,000 kilometers) above Saturn's cloud tops. This is the approximate location of a faint, dusty ring produced by the planet's small moons Janus and Epimetheus, and just 6,800 miles (11,000 kilometers) from the center of Saturn's F ring.

About an hour prior to the ring-plane crossing, the spacecraft performed a short burn of its main engine that lasted about six seconds. About 30 minutes later, as it approached the ring plane, Cassini closed its canopy-like engine cover as a protective measure.

"With this small adjustment to the spacecraft's trajectory, we're in excellent shape to make the most of this new phase of the mission," said Earl Maize, Cassini project manager at NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California.

A few hours after the ring-plane crossing, Cassini began a complete scan across the rings with its radio science experiment to study their structure in great detail.

"It's taken years of planning, but now that we're finally here, the whole Cassini team is excited to begin studying the data that come from these ring-grazing orbits," said Linda Spilker, Cassini project scientist at JPL. "This is a remarkable time in what's already been a thrilling journey."

Cassini's imaging cameras obtained views of Saturn about two days before crossing through the ring plane, but not near the time of closest approach. The focus of this first close pass was the engine maneuver and observations by Cassini's other science instruments. Future dives past the rings will feature some of the mission's best views of the outer regions of the rings and small, nearby moons.

Each of Cassini's orbits for the remainder of the mission will last one week. The next pass by the rings' outer edges is planned for Dec. 11. The ring-grazing orbits -- 20 in all -- will continue until April 22, when the last close flyby of Saturn's moon Titan will reshape Cassini's flight path. With that encounter, Cassini will leap over the rings, making the first of 22 plunges through the 1,500-mile-wide (2,400-kilometer) gap between Saturn and its innermost ring on April 26.

On Sept. 15, the mission will conclude with a final plunge into Saturn's atmosphere. During the plunge, Cassini will transmit data on the atmosphere's composition until its signal is lost.

Launched in 1997, Cassini has been touring the Saturn system since arriving there in 2004 for an up-close study of the planet, its rings and moons. During its journey, Cassini has made numerous dramatic discoveries, including a global ocean with indications of hydrothermal activity within the moon Enceladus, and liquid methane seas on another moon, Titan.

For details about Cassini's ring-grazing orbits, visit:

https://saturn.jpl.nasa.gov/news/2966/ring-grazing-orbits

The Cassini-Huygens mission is a cooperative project of NASA, ESA (European Space Agency) and the Italian Space Agency. NASA's Jet Propulsion Laboratory, a division of Caltech in Pasadena, manages the mission for NASA's Science Mission Directorate, Washington. JPL designed, developed and assembled the Cassini orbiter.

More information about Cassini is at:

http://www.nasa.gov/cassini

http://saturn.jpl.nasa.gov

https://www.jpl.nasa.gov/news/news.php?feature=6690&utm_source=iContact&utm_medium=email&utm_campaign=NASAJPL&utm_content=cassini20161205

News Media Contact
Preston Dyches
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-354-7013
preston.dyches@jpl.nasa.gov

2016-308

RAPPORT ET MOSAÏQUE
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7780
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA   Lun 4 Déc à 3:46

POUR NINA

O NATURE DES
SENS, QUI CHERCHE LUEUR DANS LES
FRUITS ET LÉGUMES. LES ROSES ET LES LAURIERS PARCOURS
LES AGNEAUX PLEURENT ALORS QUE L'ESPAGNE
GÉMIT: JE NE PUIS NOMMER LE CLAIR DE SES
LÈVRES ET TEL LE BERGER, JE GUETTE LE LOUP DE LA
PHARMACIE. LA CONCURRENCE EST TELLE ET LE BÉNÉFICE EST MAIGRE.
L'ÂGE EST UNE ÉTHIQUE ET LA RETRAITE EST GAGNÉE.
JE PLEURE UNE SIRÈNE ÉPRISE D'UN
VASTE OCÉAN EN ESPÉRANT QUE CETTE BOUTEILLE TRAVERSERA LA MER
POUR ATTEINDRE CES RÉCIFS. POINT UNE PULSION MAIS LE REGARD
SUR UNE PERSONNE DE BIEN. TEL LES MOUVEMENTS DES MARINS
ET LES MŒURS DES SOLDATS, JE RENDS HOMMAGE À LA PETITE SIRÈNE
DE MADAME CÉCILE. UNE SIRÈNE DIGNE
DES PLUS GRANDS RÉCIFS DE COPENHAGUE. UNE JEUNE FILLE AUX RÊVERIES
DE CE CONTE D'ANDERSEN AVEC CES ALLUMETTES QUI VOUS FONT PLEURER
LE JOUR DES ADIEUX COMME CHARLES AVEC YVONNE.
OLYMPIQUE ET MERVEILLEUSE NINA. LES ROSES ET LES LAURIERS PARCOURT
LE CHEMIN DES DAMES AUQUEL JE DONNE UN SENS DE JOIE ET DE TRISTESSE
À LA LUEUR DE VOS YEUX, MADAME NINA.

--------

Galaad, Galahad, ou Galaaç est le fils du chevalier Lancelot du Lac et d'Ellan, fille du roi Pellès, le roi Pêcheur, qui détient le Graal. Son nom vient du gallois Gwalchaved : « faucon d'été». Il est le plus jeune chevalier de la Table ronde. Il est le bon chevalier, le seul qui puisse s'asseoir à la droite d'Arthur sur le siège périlleux, comme prédit par Merlin qui l'avait présenté à la cour du roi Arthur. Il accomplit la quête du Saint-Graal accompagné de Perceval et de Bohort qui sera celui qui versera le sang du Christ qui se trouvait sur la lance du soldat romain l'ayant blessé au côté (la Sainte Lance ou la Lance qui saigne). Galaad sera le seul, au terme de la quête, à pouvoir regarder à l'intérieur du Graal. Il mourut d'ailleurs juste après car avec ce qu'il avait vu, il ne pouvait plus vivre. Son père Lancelot était lui aussi à l'origine destiné à la quête du Graal mais il en fut détourné par l'amour qu'il portait à Guenièvre. Les premiers chevaliers qui prononcent le serment sont 7 : Lancelot du Lac qui, en route, tomba amoureux de Guenièvre, la femme du roi Arthur ; Galaad ; Perceval ; Bohort ; Gauvain ; Lyonnel et Helain le Blanc. Perceval, Bohort et GaIaad ont poursuivi la Queste et arrivent à Sarraz, sur la nef de Salomon. Ils touchent au but tous les trois mais un seul va l’emporter. Il est annoncé que l’Élu ne sera pas Perceval mais plutôt Galaad, le chevalier « spirituel ».
Devant le Graal entouré d’une lumière surnaturelle, Galaad est saisi par l’Unio Mystica, prélude de la vision béatifique céleste. C’est donc Galaad le pur, le chevalier parfait, fils de Lancelot et d’Elaine, fille du roi Pellès, qui emporte le Graal après avoir eu le fin mot de l’énigme : la coupe présentée comme un nouveau symbole mystique dont le sens enfin dévoilé met fin aux aventures terrestres où s’épuise la chevalerie.
La quête spirituelle du Graal consiste à la retrouver. Telle est, dans l’esprit public, la substance du mythe. Il représenterait le trésor ultime pour celui qui le possèderait. Parmi ses innombrables pouvoirs, il possède, outre celui de nourrir (don de vie), celui d’éclairer (illuminations spirituelles). On parle d'un gardien du Graal et de son monastère mais à travers mes études, ce gardien se révèle être une femme reconnu dans l'histoire comme Apôtre des églises d'Orient et d'Occident: Sainte Nino (en géorgien : წმინდა ნინო, ts'minda nino), apôtre de la Géorgie. Nino aurait vécu en Géorgie au IVe siècle et y aurait propagé la foi chrétienne en convertissant le roi. Une légende veut qu'elle soit venue au chevet de la reine Nana de Géorgie, mourante, et qu'elle l'ait guérie. La reine lui propose en récompense de l'or et de nombreux présents, mais Nino refuse, et désire simplement la conversion de la reine. Elle l'obtient, puis le roi Mirian fait de même, ainsi que le pays tout entier. Le nom Nino correspondant au latin christiana chrétienne), on la trouve parfois désignée comme sainte Christiane ou sainte Chrétienne. Les formes Nina et Ninon en sont des hypocoristiques. Sainte Nino est fêtée le 14 janvier aussi bien dans le martyrologe romain que dans le calendrier ecclésiastique orthodoxe.
Elle est généralement représentée tenant une croix aux bras légèrement incurvés vers le bas, dite Croix de la Grappe. Sous forme de coupe ou de pierre, le Graal symbolise donc l’Arbre de la Connaissance tout en apportant le savoir transcendant en ce qu’il dévoile à chacun sa totalité. Le Graal symbolise la recherche de l’Amour Divin à travers la connaissance des mystères.

--------

NASA Extends Campaign to Nickname New Horizons’ Next Target
https://www.nasa.gov/.../nasa-extends-campaign-to...
NASA is extending the campaign to find a temporary tag for the next flyby target of its New Horizons mission, giving the public until midnight Eastern Time on Dec. 6 to continue to help select a nickname for the Kuiper Belt object known as 2014 MU69. On New Year's Day 2019, the New Horizons spacecraft will fly past this small, frozen Kuiper Belt world (or pair of worlds, if MU69 is a binary as scientists suspect) near the outer edge of our planetary system. This Kuiper Belt object (KBO) currently goes by the official designation "(486958) 2014 MU69." But earlier this month, NASA and the New Horizons team asked the public for help in giving "MU69" a nickname to use for this exploration target.
The public suggested such a wide range of creative and quality nicknames that the mission team wanted to give web visitors additional time to vote. More than 96,000 votes have been cast and 31,000 names nominated, with participation coming from 118 countries.
The campaign website (http://frontierworlds.seti.org) includes nicknames under consideration; site visitors can vote for their favorites or nominate names they think should be added to the ballot.
The campaign will close at midnight EST/9 pm PST on Wednesday, Dec. 6. NASA and the New Horizons team will review the top vote-getters and announce a selection in early January.
Learn more about New Horizons, NASA’s mission to Pluto and the Kuiper Belt, at www.nasa.gov/newhorizons and http://pluto.jhuapl.edu
Last Updated: Nov. 30, 2017
Editor: Tricia Talbert
Tags: Kuiper Belt, New Horizons, Pluto, Solar System https://www.nasa.gov/.../nasa-extends-campaign-to...

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 16 hil y a 16 heures
SECOURISME: LE SUICIDE EST TOUJOURS AUSSI FLOU DANS L'ESPRIT ET L'ESPACE. L'ÉTHIQUE EUROPÉENNE N'EST PAS AUSSI ATTEINTE QUE LA SOCIÉTÉ JAPONAISE MAIS DEPUIS, QU'ON S'EST RÉJOUI DE CE FAIT: UN MALAISE POUR MOI QUE DE NE POUVOIR ÊTRE PARVENU À STOPPER CET ACTE. TAY

LE SECOURISME S'EST REDONNER DE L'ESPÉRANCE DANS L'EXISTENCE ET LE QUOTIDIEN. LE SUICIDE AMOUREUX EST UNE TERRIBLE ÉPREUVE POUR LES FAMILLES CONCERNÉS ET QUAND IL FRAPPE UN MEMBRE DU SERVICE PUBLIC, L'ÉTAT SE MEURT D'UNE MÉMOIRE: L'ÉTHIQUE. TAY

QUAND ON LIT LES ACTES, LE SUICIDE N'EST PAS UNIQUEMENT AMOUREUX; IL PEUT ÊTRE LIÉ AUX ASPECTS MATÉRIELS, QUOTIDIENS ET PSYCHOLOGIQUES. LA FAMILLE DOIT ÊTRE ACCOMPAGNÉE PAR L'ÉTAT ET L'ÉTHIQUE DOIT ÊTRE HUMAINE DEVANT LA DOULEUR. TAY

CERTAINS SE VOIT REFUSER DES REMBOURSEMENTS ET DES HONNEURS PARCE QUE LE SUICIDE EST RECONNU COMME UNE NON ACCEPTATION DE L'ADVERSITÉ. POURTANT, L'ÉTAT DOIT PENSER À LA FAMILLE FRAPPÉE PAR LE DEUIL RENDANT AINSI LA NATION HUMAINE. TAY

LE SECOURISME EST TOUJOURS CONFRONTÉ AUX DIFFÉRENTES ORIGINES ÉTYMOLOGIQUES DES MEAUX , DES MOEURS ET DES TRAGÉDIES. CES FEMMES ET CES HOMMES SONT AUX COEURS DES PHÉNOMÈNES NATURELLES ET HUMAINS: QUE LA FORCE SOIT AVEC VOUS. TAY

Championnat du Brésil : l'exploit de Chapecoense, qualifié pour la Copa Libertadores https://www.lequipe.fr/Football/Actualites/Championnat-du-bresil-l-exploit-de-chapecoense-qualifie-pour-la-copa-libertadores/856328 … via @lequipe

C'EST AVEC UNE ÉMOTION RÉELLE QUE JE REGARDE LE GÉNÉRIQUE DU CINÉMA DE MINUIT SUR FRANCE 3: L'ÉMISSION CULTE DU SERVICE PUBLIC. LE JOUR DU DIMANCHE N'EST PAS UNE ÉMISSION MAIS CE QUI RÉUNIT LES DEUX ÉMISSIONS DU SERVICE PUBLIC: C'EST L'ÉMOTION. TAY

L'ÉMISSION EST UN REPORTAGE MAIS LE CINÉMA DE MINUIT EST L'ÉMOTION D'UNE ÉPOQUE PROCHE: LA NAISSANCE DU CINÉMA ET DE CES ACTRICES ET ACTEURS QUI DEMEURENT ÉTERNEL DANS LEUR VIVANT TOUT COMME DANS LES SOUVENIRS: POUR LE SERVICE PUBLIC. TAY

LE CINÉMA DE MINUIT, LE JOUR DU SEIGNEUR, LA DERNIÈRE SÉANCE ET THALASSA SONT DES ÉMOTIONS QUI ONT CRÉÉ UNE ÉMOTION ET UNE SPONTANÉITÉ AUQUEL AUJOURD'HUI, LES PLUS GRANDS CINÉASTES AINSI QUE TOUS LES CINÉPHILES DISENT MERCI AU SERVICE PUBLIC FRANÇAIS. TAY

LE CINÉMA DE MINUIT, LA POÉSIE FRANÇAISE ENVERS LE SEPTIÈME ART ET LA CRÉATIVITÉ DE CRITIQUE PORTÉE SUR LE DÉVELOPPEMENT ET LE RESPECT: LE SERVICE PUBLIC FRANÇAIS. Y'BECCA. TAY https://www.youtube.com/watch?v=evyYAo3k0Uw&sns=tw … via @youtube

DESCRIPTIF D'UN FILM: LE CINEMA DE MINUIT ET SA VOIX LÉGENDAIRE. LE SYMBOLISME ET LA NARRATION DU SERVICE PUBLIC SUR LES PLEINS POUVOIRS: LA NOSTALGIE DES COHABITATIONS. Y'BECCA. TAY https://www.youtube.com/watch?v=4DAsua9iU_g&sns=tw … via @youtube

LE SILENCE DE GÉNÉRATION AUQUEL LE CINÉMA DE MINUIT QUI MONTRE CES ACTRICES ET CES ACTEURS LIÉS PAR LES LÈVRES ET LES ACTES DES SCÈNES INCARNÉES DANS CES FILMS DE MOMENT, D'OBSERVATION ET DE CRITIQUE INSPIRENT LES LIBERTÉS À NAÎTRE. TAY

LE SERVICE PUBLIC S'EST LA MÉMOIRE, LE COURAGE, L'ADVERSITÉ, LA SOLIDARITÉ ENTRE LA NATION, L'ÉTAT ET LA CITOYENNETÉ: LE PONT ENTRE L'ÉTHIQUE, LA RÉALITÉ ET L'ÉTHER. LA RESPONSABILITÉ CIVILE DES ESPÉRANCES DONNAIT SUR LES CRÉATIVITÉ DE LIBERTÉ, D'ÉGALITÉ ET DE FRATERNITÉ. TAY

LE SERVICE PUBLIC EST UN VERBE OÙ SE MÉLANGENT LES SINGULIERS ET LES PLURIELS. J'AI COMMIS DES ERREURS DE SINGULIER ENTRE SUJETS ET VERBES: L'ÉMOTION S'EMPARE DE MOI ET J'AURAI DU ME RELIRE MAIS CES FAUTES N'ENTRAVENT PAS MA FOI ENVERS LE SERVICE PUBLIC. TAY

LA LIBERTÉ D'EXPRESSION EST UN MOUVEMENT DE CONTESTATIONS OU D'APPROBATIONS SUR DES CONVICTIONS ET DES CIRCONSTANCES DE LA VIE QUOTIDIENNE. L'INVENTION S'AJOUTE OU S'ISOLE DE CES MÉANDRES POLITIQUES QUI PEUPLENT LA LIBERTÉ D'EXPRESSION ET LA VIE QUOTIDIENNE. TAY

ÉLECTIONS EN CORSE: LES ÉLECTRICES ET LES ÉLECTEURS SE SONT RENDUS AUX URNES de la RÉPUBLIQUE ET DU PEUPLE, LA DÉMOCRATIE EST VICTORIEUSE DANS L'HUMANITÉ. AU SECOND TOUR, J'ESPÈRE UNE PLUS GRANDE MOBILISATION: L'ÉTHIQUE . AMITIÉS, ILE-DE-BEAUTÉ. CITOYEN TIGNARD YANIS ALIAS TAY

Farah Souames‏ @souamesfarah 12 hil y a 12 heures
Il y a 23 ans, la presse algérienne perdait le roi de la satire qui osait défier la mort. Saïd Mekbel fût lâchement abattu à Alger le 3 décembre 1994.
Temps de relire son dernier billet "Ce voleur qui" publié le jour de son assassinat.

Nicolas Galup‏ @NicolasGalup 2 déc.
Le 2 décembre 1959 à 21h13, le barrage de Malpasset cède après des pluies diluviennes. Une vague de 40 mètres déferle dans la vallée et dévaste la ville de Frejus. 423 morts. #Frejus #Malpasset #Souvenir @VilleDeFrejus

The Jerusalem Post‏Compte certifié @Jerusalem_Post 3 hil y a 3 heures
Netanyahu puts kibosh on talk of early elections http://dlvr.it/Q4DDBP

Nasa Explorer‏ @ExploreNasa 3 hil y a 3 heures
Seamstress to the (literal) stars #galaxy #photos #space #nasa #stars
http://nasa.veganti.lepus.uberspace.de/

شبكة الثورة السورية‏ @RevolutionSyria 11 hil y a 11 heures
Children scream in horror as they watch their mother mutilated by #Assad genocidal regime's attack on besieged defenceless civilians. #Mesraba #Ghouta #Syria #Russia_Assad_Crimes 03-12-2017

État-Major Armées‏Compte certifié @EtatMajorFR 3 hil y a 3 heures
Le plein pour débuter la semaine !
#Lundi à #Chammal

Le Monde‏Compte certifié @lemondefr 3 hil y a 3 heures
« Nous n’en pouvons plus, nous ne voulons pas d’une dictature. Que les institutions internationales ouvrent les yeux sur le #Honduras ! »
http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2017/12/04/le-depouillement-continue-au-honduras_5224061_3222.html?utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Twitter#link_time=1512372376

China.org.cn‏Compte certifié @chinaorgcn 3 hil y a 3 heures
#ChinTravelGuide Scenery of Wutunxia Monastery in Inner Mongolia http://on.china.cn/2ALhMS8
http://www.china.org.cn/travel/2017-12/04/content_50084354.htm

Senato Repubblica‏Compte certifié @SenatoStampa
28 minil y a 28 minutes
Il Presidente della Repubblica Mattarella e il Presidente del Senato @PietroGrasso partecipano all'inaugurazione dell'anno accademico della Scuola di formazione del Sistema di informazione per la Sicurezza della Repubblica (Auditorium Parco della Musica, Roma)

MOSAÏQUE SUR SATURNE.
http://www.esa.int/spaceinimages/Images/2017/11/Cassini_s_farewell_mosaic_of_Saturn

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS;
SECOURISTE DE Y'BECCA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7780
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA   Lun 4 Déc à 9:24

le Liechtenstein, Rues de la République et Boris Souvarine.

En réponse à @realDonaldTrump @ABC
MONSIEUR TRUMP DONALD, NE SERIEZ-VOUS PAS UN ÉPOUVANTAIL DONT ON SE SERT, POUR ÉTOUFFER DES VIEILLES AFFAIRES SUR CES RUSSES BLANCS QUI ONT COLLABORÉ DURANT LA SECONDE GUERRE MONDIALE ET GLORIFIER POUR AVOIR SOUTENU LA GUERRE CONTRE LE COMMUNISME. TAY

Andreï Andreïevitch Vlassov (en russe : Андрей Андреевич Власов ; 14 septembre 1900 - 2 août 1946) est un général soviétique qui se rallia à Hitler et combattit dans les rangs de la Wehrmacht lors de la Seconde Guerre mondiale.

L'Armée de libération russe (en russe Русская освободительная армия, transcrit Rouskaïa osvoboditelnaïa armia, ou ROA) également connue sous le nom d'armée Vlassov était une formation militaire de volontaires russes armés par la Wehrmacht durant la Seconde Guerre mondiale. Cette armée fut organisée par l’ancien général de l’Armée rouge Andreï Vlassov, qui tentait ainsi d’unifier tous les Russes contre le régime bolchevique de l’Union soviétique. Parmi les volontaires se trouvaient un grand nombre de prisonniers de guerre soviétiques, des Ostarbeiter (travailleurs de l’Est), et des émigrés russes blancs (dont des vétérans de l’Armée blanche anticommuniste ayant participé à la Guerre civile russe). Le 14 novembre 1944, ses troupes furent officiellement renommées Forces armées du comité de libération des peuples russes (VS-KONR).

Après la guerre civile : l'émigration blanche

Le nom de Russes blancs est par la suite donné, de manière générique, à l'ensemble de l'« émigration blanche », soit la population des russes monarchistes exilés à la suite de la révolution, indépendamment du fait qu'ils aient ou non participé activement aux armées blanches ou à la guerre civile russe. Des intellectuels comme Ivan Iline ou des aristocrates comme le grand-duc Nicolas et le prince Ioussoupov étaient des figures des milieux émigrés russes « blancs ». La communauté « russe blanche » peut englober, au sens le plus large du terme, l'ensemble des exilés russes et de leurs descendants, y compris quand ceux-ci sont nés après la révolution.

Le nombre exact de Russes blancs émigrés n'est pas connu avec précision. En 1925, le Bureau international du travail (BIT) parle d'environ 1 100 000 personnes, mais d'autres sources ont avancé des chiffres sensiblement supérieurs1. Sur un chiffre approximatif d'1 500 000 exilés, environ 400 000 auraient élu domicile en France. Réfugiés politiques, les Russes blancs se retrouvent autour d'institutions caritatives comme le Comité Zemgor et la société de la Croix-Rouge russe (dont la direction siège à Paris2), ainsi que l'Institut Saint-Serge (fondé en 1924) et l'Action chrétienne des étudiants russes (A.C.E.R.) (1926), qui assurent à leur communauté un lien associatif, politique et religieux, ainsi qu'une aide matérielle3. Les Russes blancs émigrent aux quatre coins du monde, en Europe, aux États-Unis, certains exilés formant en Chine la communauté dite des Russes de Shanghai. En France, une légende veut que les grands-ducs soient devenus chauffeurs de taxis alors que la majorité des émigrés ont travaillé comme ouvriers dans les usines Renault, Citroën ou dans des usines métallurgiques du nord et l'est de la France4.

Certains Russes blancs n'abandonnent pas l'activisme politique et militaire, dans l'espoir de renverser un jour le régime communiste de Russie. Le général Piotr Nikolaïevitch Wrangel, exilé, fonde en 1924 l'Union générale des combattants russes (ROVS). Wrangel lui-même meurt en 1928, peut-être empoisonné par le Guépéou. Le chef suivant de la ROVS, Alexandre Koutiepov, est lui-même enlevé à Paris par des agents soviétiques. Ievgueni Miller, successeur de Koutiepov, est lui aussi enlevé par le NKVD en 1938, et exécuté en URSS l'année suivante.

Durant la Seconde Guerre mondiale, la ROVS connaît un destin contrasté, certains de ses membres s'engageant aux côtés des Alliés, d'autres, en particulier au sein de l'armée Vlassov, au contraire soutenant l'Allemagne nazie dans l'espoir d'une revanche contre les communistes. L'organisation, revenue en Russie après la dislocation de l'Union soviétique, cesse de facto d'exister en 20005.

Un autre mouvement, l'Union des solidaristes russes (NTS), a été fondé en 1930 à Belgrade : il a cessé d'exister après la fin de l'URSS.

L'écrivain Vladimir Nabokov, exilé de Russie avec sa famille après la Révolution d'Octobre, est issu du milieu russe blanc, de même que l'écrivaine Nina Berberova ou l'astronome Otto Struve. Parmi les personnalités françaises issues de l'émigration blanche, on peut citer les historiennes Marina Grey et Hélène Carrère d'Encausse, les écrivains Vladimir Volkoff, Emmanuel Carrère et Gabriel Matzneff.
Divers

Le russe blanc (White Russian) est un cocktail à base de vodka, agrémenté de kahlua (liqueur de café) et de lait ou de crème. Il fut mis à l'honneur dans le film The Big Lebowski des frères Coen.
Le terme Russe blanc ne doit pas être confondu avec Biélorusse qui désigne le peuple biélorusse, dont la racine biélo- signifie « blanc » en biélorusse, ce qui fit appeler ce peuple « Russes blancs ».
La chanson Les Partisans blancs, adaptation française de l'hymne des partisans russes par Bernard Lugan et Alain Sanders, a rendu hommage aux combattants des armées blanches.
Boby Lapointe, dans sa chanson Ta Katie t'a quitté, conte les mésaventures d'Igor, « ce grand duc avec ses trucs, ses astuces ses ruses de russe blanc" / "Un russe blanc qui est noir / quel bizarre hasard ! se marrent / les fêtards paillards du bar… »

Origines

Quelques mois après le déclenchement de l’opération Barbarossa, des volontaires russes qui s’étaient engagés de manière isolée dans la Wehrmacht portaient un écusson à leur bras, faisant mention de leur appartenance à l’Armée de libération de la Russie, armée qui n’existait pas en réalité, mais qui était présentée comme une réalité par la propagande allemande. Ces volontaires (les Hiwis, soit dans le jargon militaire allemand les Hilfswilliger, « désireux d’aider » ou auxiliaires volontaires) n’étaient pas contrôlés par Vlassov ; ils étaient uniquement sous commandement allemand, accomplissant des tâches variées autres que le combat. Bientôt, des commandants allemands commencèrent à en faire de petites unités armées, utilisées tout d’abord pour combattre les partisans soviétiques.

Adolf Hitler accepta l’idée d’une armée de libération de la Russie afin qu’elle soit utilisée à des fins de propagande, tant qu’aucune formation armée ne serait réellement constituée. De ce fait, certains soldats de l’Armée Rouge se rendirent ou firent défection avec l’espoir de joindre une armée qui n’existait pas en réalité. Pendant ce temps, le général Vlassov, en collaboration avec ses partisans allemands et russes, faisait désespérément pression sur le haut-commandement allemand en espérant son feu vert pour la formation d’une véritable unité armée, exclusivement sous commandement russe. L’état-major de Hitler rejeta à plusieurs reprises violemment ces demandes, refusant même simplement de considérer l’idée comme possible. Cependant, Vlassov et ses partisans pensèrent pouvoir raisonner Hitler en lui faisant remarquer la futilité d’une guerre contre l’URSS dont les habitants étaient hostiles au régime en place, ce qui lui permettrait peut-être d’accéder aux demandes de Vlassov.

Quand Hitler prit connaissance du grand nombre de Russes et d’autres anciens civils soviétiques volontaires pour servir dans la Wehrmacht (un nombre estimé à presque un million), il s’inquiéta d’abord. Écoutant un faux rapport établissant que ces unités n’étaient pas fiables et qu’elles désertaient pour se joindre aux partisans, Hitler ordonna leur transfert immédiat sur le front de l’Ouest. Réalisant l’effet catastrophique qu’aurait eu cette saignée des effectifs présents sur le front de l’Est, de nombreux commandants allemands prirent des mesures volontairement floues afin d’éviter que leurs Hiwis ne soient transférés. Néanmoins, de nombreux volontaires russes furent affectés dans l’ouest de la France (Normandie, Bretagne). Ils étaient faiblement équipés, à l’image des unités de cavalerie légère, montées sur de petits chevaux mongols qui surprenaient les populations rurales. Nombre d’entre ces supplétifs étaient de service lorsque survint le Jour J en Normandie. Sans l’équipement ni la motivation nécessaires pour combattre les Alliés occidentaux, ils se trouvaient fortement susceptibles de se rendre à la moindre occasion. L’effet produit par ce transfert ordonné par Hitler fut donc l’inverse de celui qui était escompté. On rapporte néanmoins le cas de combats acharnés jusqu’au bout pour certaines unités Osttruppen sur le front de Normandie, déclenchés par de mauvaises initiatives de la propagande alliée, promettant notamment un retour rapide des soldats en Union soviétique s’ils se rendaient.
Formation de la ROA
Insigne de la première école d'officiers de l'Armée de libération Russe.

La ROA n’eut pas d’existence officielle avant l’automne 1944, après que Heinrich Himmler eut persuadé Hitler, très réticent, de permettre la formation de 10 divisions pour l’Armée de libération de la Russie (l’historiographie soviétique attribua faussement le nom de « Vlasovets » — soldat de Vlassov — à tous les Russes qui travaillèrent à quelque niveau que ce soit sous commandement allemand, qu’ils aient été Hiwis, dans les forces de police, le SD, la Gestapo, etc.).

Le 14 novembre à Prague, Vlassov présenta le Manifeste de Prague devant le Comité pour la libération des peuples de Russie nouvellement formé. Ce document posait les bases du combat à venir contre Staline, et énumérait 14 points démocratiques pour lesquels l’armée devait se battre. La volonté insistante des Allemands d’utiliser une rhétorique résolument antisémite dans le document fut habilement parée par le comité de Vlassov, qui fut toutefois contraint d’inclure un commentaire critiquant les Alliés occidentaux, les qualifiant de « ploutocraties » aidant Staline « dans sa conquête de l’Europe ».

Au total, 71 bataillons servirent sur le front de l’Est et 42 bataillons, résultant de la destruction de divisions allemandes, servirent en Belgique, Finlande, France, et en Italie. À la fin de la guerre, une seule division, la 1re division d’infanterie de la ROA (la 600e division d’infanterie allemande) avait été constituée, sous le commandement du général Sergeï Bunyachenko. Elle prit brièvement part aux combats sur le front de l’Oder avant de changer de camp et d’aider les Tchèques à libérer Prague. Il semblerait qu’à la toute fin du conflit, malgré la méfiance des nazis et leur premier refus, cette division ait été dotée d’une unité aérienne de liaison mais aussi d’un soutien aérien d’assaut autonome formé par quelques appareils (on trouve la trace de cinq Junkers Ju-87 communément appelés « Stukas » de types divers notamment anti-chars G) aux mains de pilotes russes volontaires tirés de camps de prisonniers. Il semblerait qu’ils aient livré les derniers appareils en état à la résistance.

Une deuxième division, la 2e division d’infanterie de la ROA (la 650e DI allemande), était encore incomplète lorsqu’elle reçut son baptême du feu sous les ordres du général Grigorii Meandrov. Quant à la 3e DI de la ROA (la 700e DI allemande), on commençait tout juste à la former. Elle devait être confiée au général Mikhail M. Shapovalov. Différentes autres unités, comme le Corps Russe, avaient d’ores et déjà accepté de devenir partie intégrante de l’armée Vlassov.

Le premier et unique combat que la ROA engagea contre l’Armée rouge se tint sur les bords du lac Oder, le 11 avril 1945, principalement dû au désir insistant de Himmler de connaître la fiabilité de l’armée. Après trois jours, la 1re division, en infériorité numérique, dut faire retraite. Aucune désertion en direction du camp soviétique ne fut à déplorer ; toutefois, plus de 300 soldats de l’Armée Rouge se rendirent durant la bataille. Vlassov ordonna alors à la 1re DI de marcher vers le Sud afin de concentrer autour de lui toutes les forces anticommunistes qui lui étaient loyales. En tant qu’armée « au complet », pensait-il, ses forces auraient plus de chances de se rendre toutes ensemble aux Alliés en des termes « favorables » (pas de rapatriement). Vlassov envoya pour cela plusieurs délégations secrètes afin de négocier sa reddition aux Alliés occidentaux.
Mutineries et reddition

La fin de la guerre étant imminente, la ROA commença à chercher activement des contacts avec les Alliés occidentaux, espérant qu’ils sympathiseraient à leur cause et peut-être même les utiliseraient dans une future guerre contre l’URSS. Pendant sa marche vers le sud, la 1re DI de la ROA apporta son aide aux insurgés tchèques durant l’insurrection de Prague contre l’occupation allemande, qui débuta le 5 mai 1945. La ROA combattit contre des unités de la Waffen-SS qui avaient été envoyées pour soumettre la ville. Les unités de la ROA, puissamment armées, brisèrent les assauts incessants des SS, et parvinrent avec les insurgés tchèques à préserver la majeure partie de Prague de la destruction. Du fait de la prédominance des communistes à la nouvelle Rada tchèque, la 1re DI dut quitter la ville dès le lendemain de sa libération. La ROA tenta ensuite de se rendre à la 3e armée américaine du général Patton.

Les Alliés avaient peu d’intérêt à aider ou à protéger la ROA, une telle initiative aurait gravement détérioré les relations avec l’allié soviétique. Peu après, Vlassov et la majeure partie de ses partisans furent capturés par les Soviétiques, ou extradés de force par les Alliés ; seule la principauté du Liechtenstein ignora les injonctions de l’URSS et permit à ces hommes d’émigrer en Argentine. Ces soldats de la ROA, qui parvinrent à échapper aux zones contrôlées par les Alliés après s’être rendus, échappèrent au sort des autres : la grande majorité d’entre eux fut envoyée au goulag ; les Soviétiques déclarèrent tous les Vlasovtsy (partisans de Vlassov) traîtres, et les exilèrent sommairement dans les terribles camps de travail de Sibérie, pour une durée de 10 ans au minimum. Vlassov et plusieurs autres dirigeants de la ROA furent jugés puis pendus à Moscou le 3 août 1946.
Articles connexes

Armée russe anticommuniste
Vent d'est, film de Robert Enrico sur la reddition d'un régiment de l'armée Vlassov.

Bibliographie

Ouvrages historiques

Monique de Saint-Martin, « Vers une sociologie des aristocrates déclassés », Cahiers d'histoire, vol. 45, no 4,‎ 2000
(fr+ru+en) Vitaly Joumenko (800 photos noir et blanc), Armée Blanche, Photoportraits d’officiers russes, 1917-1922', Paris, YMCA-PRESS, 2009, 560 p. (ISBN 2-85065-265-2)
(fr+ru) Andrei Korliakov (1 650 photos noir et blanc), Le Grand Exode russe, Europe 1917-1939, Paris, YMCA-PRESS, 2009, 720 p. (ISBN 978-2-85065-264-6)
Jean-Jacques Marie, La guerre des Russes blancs, 1917-1920, Tallandier, 2017, 524 p.
Nicolas Ross, De Koutiepov à Miller. Le combat des Russes blancs, éditions des Syrtes, 2017, 440 p.

Ouvrages romanesques

Carole Sorreau, De la Neva à la Seine, Éditions MAÏA, 2017, 366 p., roman historique

Documentaires
2017 : Albatros, les Russes blancs à Paris - 52' de Alexandre Moix (avec Lenny Borger, Patrick Kamenka, Françoise Navailh, Andrei Korliakov, Alexandre Jevakhoff et la voix de Macha Meril) - diffusion Histoire.

Rue de la République, 31400 Toulouse, Boris Souvarine voyait en Vlassov un homme qui luttait « non pas contre sa patrie, mais contre le régime de Staline, honni des populations soumises à une sorte d'esclavage »...
ainsi, Sous le pseudonyme de Motus, À travers le pays des Soviets, Paris, Éd. de France, 1936.
Boris Souvarine, Autour du congrès de Tours, Champ Libre, 1981, p. 73 et 74.
Ariane Chebel d'Appollonia, Histoire politique des intellectuels en France, Tome II, Complexe, 1991, p. 89.

Quand l'armistice du 22 juin 1940 est signée, le cas de l'Alsace et de la Moselle n'est pas évoqué8. Ce territoire reste donc juridiquement français, bien qu'il fasse partie de la zone militairement occupée par l'Allemagne.

Le régime nazi l'annexe de fait au territoire allemand, par un décret du 18 octobre 1940 signé par le Führer Adolf Hitler qui en interdit la publication9.

Le gouvernement de Vichy se borne à des notes de protestation adressées aux autorités allemandes de la commission de Wiesbaden, mais sans les rendre publiques, craignant les réactions allemandes : « Vous comprenez, disait en aout 1942 le maréchal Pétain à Robert Sérot, député de la Moselle, les Allemands sont des sadiques qui nous broieront si, actuellement nous faisons un geste. ». D’ailleurs ces notes restaient toujours sans réponses.

Le bruit se répand alors qu'une clause secrète avait de nouveau livré l'Alsace-Lorraine à l'Allemagne, à cette différence près que les trois ex-départements français ne formaient plus une entité propre, comme c'était le cas lors la précédente annexion. Le Bas-Rhin (Strasbourg qui redevient Straßburg) et le Haut-Rhin (Colmar, Mulhouse - qui redevient Mülhausen) sont ainsi rattachés au pays de Bade (Gau Baden-Elsaß), tandis que la Moselle (Metz, Thionville - qui redevient Diedenhofen -, Sarreguemines - qui redevient Saargemünd) devient un CdZ-Gebiet (une division administrative territoriale de l'Allemagne nazie) officiellement rattachée à la Sarre (Gau Westmark) le 30 novembre 1940.

L'expression « Malgré-nous » désigne les Alsaciens et Mosellansa incorporés de force dans la Wehrmacht, armée régulière allemande, durant la Seconde Guerre mondiale, que ce soit dans la Heer (armée de terre), dans la Luftwaffe (armée de l'air), dans la Kriegsmarine (marine de guerre). D'autres l'ont été dans la Waffen-SS. Le pendant féminin a été constitué par les Malgré-elles.

Le prince Franz Joseph II et sa femme seront les premiers souverains de Liechtenstein à vivre dans la principauté au château de Vaduz et doivent admettre que si il y a des termes sur la collaboration durant la seconde guerre mondiale; on ne peut mettre dans la même assiette, ces alsaciens et mosellans dit malgré nous et elles, ces russes blancs ou immigrés russes de L'Armée de libération russe (en russe Русская освободительная армия, transcrit Rouskaïa osvoboditelnaïa armia, ou ROA) également connue sous le nom d'armée Vlassov ainsi que leurs partisans et les pauvres enfants enfermés dans des couvent durant le conflits de la seconde guerre mondiale: ils est inadmissible qu'une vieille femme d'immigré puissent faire la morale à une femme dont la mère a été placé en orphelinat et qui s'est retrouvé à sa sortie du couvent sans le moindre repère administratif et humain au contraire de ceux qui avait préparé la reconquête de la Russie au détriment de ceux qui les avaient recu ! vous pleurez sur vos impôts, madame et moi, je grince sur votre avarice et votre manque de savoir vivre que vous avez transmit à l4ensemble de votre famille et de votre quartier ! une enquête sera ouverte sur les activités de la rue de la république, 31400 Toulouse durant les années 1930 jusqu'à mise en place du procès !

En mémoire des Russes de Shanghai qui ont choisi L'Australie, les U.S.A et le Canada plus que L'Allemagne Nazi...

À la suite de la victoire bolchévique qui conclut la guerre civile russe (1918-1922), des dizaines de milliers d'opposants au nouveau régime communiste émigrèrent. Beaucoup de ces « Russes blancs », comme on les appelait pour les distinguer des bolcheviks « rouges », se réfugièrent en Chine, à Harbin et en Mandchourie, où la Russie était présente depuis la fin du XIXe siècle avec la construction du chemin de fer et aussi en particulier à Shanghai, dans la concession française, où ils se sentirent protégés par les lois européennes et américaines.

En 1932, environ 25 000 Russes vivaient à Shanghai. Pour certains ce n'était qu'une étape vers les États-Unis. D'autres s'y établirent, et un nouvel afflux arriva après 1934, lorsque les Japonais commencèrent à occuper la Mandchourie. Ces Russes réussirent à s'assurer une existence confortable. Cependant beaucoup allèrent grossir les rangs des ouvriers et quelques-uns devinrent gardes du corps, ou quelquefois truands et prostituées.

Les bouleversements des années 1940 affectèrent la communauté russe, et une minorité demeura cependant à Shanghai sous occupation japonaise. La plupart quittèrent Shanghai par la suite. Ceux qui y demeurèrent furent expulsés et enfermés au camp de Tubabao aux Philippines avec la prise de pouvoir des communistes en 1949. Ils émigrèrent ensuite aux États-Unis et en Australie. Tous les monuments ou souvenirs russes furent anéantis pendant la révolution culturelle, même le petit buste de Pouchkine, érigé en 1937 pour le centenaire de sa mort dans un square de la concession française (il a été restauré et remis en place en 1987). La cathédrale russe devint un entrepôt. Aujourd'hui c'est une salle d'exposition.

Depuis la fin des années 80, une communauté russe d'expatriés s'est installée à Shanghai et Huailai Lu est devenu le centre de la communauté expatriée russe du vieux Shanghai.

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
POUR LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE,
LE MARCHE COMMUN
ET SOUS L’ÉGIDE DE
Y'BECCA

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7780
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA   Lun 4 Déc à 9:52

La Government Code and Cypher School (GC&CS) (littéralement « école du chiffre et du code du gouvernement ») (1919-1946) était le bureau anglais responsable de l’interception et du déchiffrage des communications étrangères.

Installée à Bletchley Park pendant la Seconde Guerre mondiale, elle s'illustra notamment par le décodage des messages cryptés par la machine Enigma et la machine de Lorenz.
Liens

Cryptanalyse d'Enigma
Stations Y
Government Communications Headquarters (GCHQ)
Far East Combined Bureau

[masquer]
v · m
Services de renseignements britanniques
Actuels Direction : Joint Intelligence Committee (JIC) • Intérieur : Security Service (MI5) • Extérieur : Secret Intelligence Service (SIS ou MI6) • Renseignement électronique : Government Communications Headquarters (GCHQ) • Analyse : Defence Intelligence Staff (DIS) • Crime organisé : Serious Organised Crime Agency (SOCA)
Anciens Special Operations Executive (SOE, 1940-1946) • Direction du renseignement militaire (DMI) • MI1 (secrétariat) • MI2 (information géographique) • MI3 (information géographique) • MI4 (cartographie) • MI7 (propagande) • MI8 (renseignement radio) • MI9 (aide à l'évasion et débriefing d'évadés) • MI10 (analyse technique) • MI11 (sécurité militaire) • MI12 (censure) • MI14 (bureau allemand) • MI15 (photographie aérienne) • MI16 (renseignement scientifique) • MI17 (secrétariat) • MI19 (interrogation) • Information Research Department (IRD, 1948-1977)



"Les regrets m'emplissent l'âme, et les larmes me remontent aux yeux."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 21 février 1872.

"Je ne veux pas que ton âme soit troublée, tes larmes me sont un supplice. Je ne veux connaître d'autres devoirs que celui de te rendre heureuse."
Citation de George Sand ; Les amours de l'âge d'or (1856)

"Le chagrin simulé des femmes ce sont des larmes de séduction passive."
Citation de Grégoire Lacroix ; On est toujours beau quand on est amoureux (2013)

"Il y a souvent des larmes qui viennent de la joie."
Citation de Pedro Calderón de la Barca ; À outrage secret, vengeance secrète (1642)

"Ne crois jamais être à tes dernières larmes."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"La main de l'amour ou de l'amitié essuie les jeunes larmes ; les vieilles tombent."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Les chagrins sans larmes ont eu des aînés."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Les vraies larmes ont de la mémoire."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Toutes les ardeurs s'éteignent, toutes les larmes ne sèchent pas."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Le grand amour finit souvent par des larmes ; ses jours de fête sont comptés."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Quand la parole ne réussit pas, les femmes appellent les larmes."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Dieu a confié aux femmes le sort des larmes."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Le vrai repentir chérit ses larmes."
Citation de Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

"Il faut avoir le cœur placé haut pour verser certaines larmes : la source des grands fleuves se trouve sur le sommet des monts qui avoisinent le ciel."
Citation de François-René de Chateaubriand ; Pensées, réflexions et maximes (1848)

"Pour captiver l'amour, il lui faut des alarmes, et bien loin que l'absence en éteigne les feux, l'impatience accroît les désirs amoureux et le bonheur doit nous coûter des larmes."
Citation de Claude-Henri de Fusée de Voisenon ; Journée de l'amour, ou heures de Cythère (1776)

"Celui qui mit des larmes sous les paupières a mis de la sensibilité dans les cœurs."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

"Les larmes effacent tout, et la vraie douleur se fait toujours respecter."
Citation de George Sand ; Le dernier amour (1866)

"Tel qu'une larme, Amour, quand il darde sa flamme, jaillit de l'œil d'abord, et se pose sur l'âme."
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

"La plus sotte exagération est celle des larmes : elle agace comme un robinet qui ne ferme pas."
Citation de Jules Renard ; Journal du 29 mars 1889.

"Nos joies comme nos douleurs doivent s'absorber dans notre œuvre ; on ne reconnaît pas dans les nuages les gouttes d'eau de la rosée que le soleil y a fait monter ! Évaporez-vous, pluie terrestre, larmes des jours anciens, et formez dans les cieux de gigantesques voûtes toutes pénétrées de soleil."
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Louise Colet, le 7 juillet 1853.

"Les serments, les larmes, les désespoirs, tout cela coule comme une poignée de sable dans la main. Attendez, serrez un peu, il n'y aura tout à l'heure plus rien du tout."
Citation de Gustave Flaubert ; Les pensées de Gustave Flaubert (1915)

"As-tu réfléchi combien nous sommes organisés pour le malheur ? On s'évanouit dans la volupté, jamais dans la peine. Les larmes sont pour le cœur ce que l'eau est pour les poissons."
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Maxime Du Camp, le 7 avril 1846.

"Les larmes des veuves affligées par la mort de leurs maris se perdent dans l'idée de se remarier, comme les fleuves dans la mer."
Citation de François Salvat de Montfort ; Vasconiana ou recueil des bons mots (1708)

"Il est des blessures qui ne cicatrisent jamais, il est des larmes qui sont toujours amères."
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Fragments (1808)

"La douleur est plus adaptée à notre nature que le plaisir. L'homme à qui tout succède selon ses vœux oublie de vivre. La douleur seule compte dans la vie, et il n'y a de réel que les larmes."
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Fragments (1808)



"La douleur physique a toujours des gémissements à exhaler, des larmes à répandre ; la douleur morale n'a souvent ni la consolation des gémissements, ni le soulagement des larmes."
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Fragments (1808)

"Les personnes qui pleurent le plus ne sont pas toujours celles qui se souviennent le plus longtemps de l'objet de leurs larmes."
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

"Peut-être les femmes ont-elles tort de commander au nom des larmes, et d'asservir ainsi la force à leur faiblesse : mais quand elles ne craignent pas d'employer ce moyen, il réussit presque toujours, au moins pour un temps."
Citation de Germaine de Staël ; Corinne ou l'Italie (1807)

"L'éloquence des larmes est la plus persuasive de toutes ; elle commande la sympathie, impose l'émotion, et obtient par son silence ce que les cris et les supplications les plus vives arracheraient avec peine. C'est une puissance irrésistible dans la femme ; elle fait triompher sa faiblesse."
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

"L'amour ne s'effraie pas des larmes, et il sait les consoler sans les comprendre."
Citation de Pauline de Meulan ; Conseils de morale (1828)

"Les larmes ont leur source dans le cœur : toute larme qui ne sort pas du cœur est bientôt séchée."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"Celui qui ne sait pas verser des larmes ne sait pas non plus en essuyer."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"La consolation est la sœur de la sympathie ; aussi est-il vrai qu'on ne peut consoler que ceux que l'on comprend bien ; pour essuyer des larmes, il faut aller jusqu'à leur source."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"La bonté donne des larmes aux maux qu'elle ne peut soulager."
Citation de Jean-François Marmontel ; Bélisaire (1767)

"Chez une femme tous les sentiments se traduisent par des larmes."
Citation de Octave Feuillet ; L'urne (1861)

"Les larmes sont le fort des femmes, elles en usent et souvent abusent."
Citation de Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

"Les femmes ont le don des larmes et un merveilleux talent pour pleurer."
Citation de Charles de Saint-Évremond ; Pensées, sentiments et maximes (1740)

"Les larmes et les gémissements de l'opprimé montent au ciel plus rapidement que l'incendie ne se communique à une forêt de roseaux desséchés."
Citation de Mocharrafoddin Saadi ; Le jardin des roses - XIIIe siècle.

"Il y a plus d'âme dans le chagrin que dans la joie, dans une larme que dans un sourire, et que ce qui charme, attire, touche, saisit, enchaîne, c'est l'âme."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 1er avril 1851.



"Un orgueil démesuré est souvent le fruit de complexes obscurs qui se fertilisent entre eux."
Citation de Grégoire Lacroix ; Les euphorismes de Grégoire (2006)

"L'orgueil est le plus ridicule et le plus sot des vices."
Citation de Félicité de Genlis ; Les pensées et maximes détachées (1801)

"Il est des cas où l'on peut paraître vertueux par orgueil, mais non par vanité."
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Esquisses et sentences (1891)

"C'est déjà presque de la vertu, que de savoir préférer son orgueil à sa vanité."
Citation de Hyacinthe de Charencey ; Pensées et maximes diverses (1888)

"Que j'en ai vu tomber de ces beaux orgueils, fiers, revêches, intolérants, tomber bien bas ; et, quand on les secourait, c'était sans pitié."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"L'orgueil ni l'amour ne veulent de pitié."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"Il faut avoir la fierté douce, pour qu'elle ne ressemble pas à l'orgueil."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"La fierté s'appuie sur des raisons, l'orgueil sur des sottises."
Citation de Anne Barratin ; De toutes les paroisses (1913)

"La fierté de l'âme ne gît pas dans l'orgueil du maintien."
Citation de Antoine Claude Gabriel Jobert ; Le trésor de pensées (1852)

"L'humiliation marche souvent à la suite de l'orgueil, le monde rabaisse ceux qui s'enflent."
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

"L'orgueil a d'autant plus de hauteur qu'il s'est élevé de plus bas."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

"L'orgueil n'est jamais mieux déguisé que lors qu'il se cache sous la figure de l'humilité."
Citation de François de La Rochefoucauld ; Réflexions et sentences morales (1665)

"Ah ! l'orgueil, ce qu'on en dépense par jour !"
Citation de Jules Renard ; Journal du 25 octobre 1900.

"L'orgueil est une bête féroce qui vit dans les cavernes et dans les déserts, la vanité au contraire, comme un perroquet, saute de branche en branche et bavarde en pleine lumière."
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Louise Colet, le 9 décembre 1852.

"L'orgueil et la vanité sont les échasses du sot, mais elles ne le grandissent que pour le faire tomber de plus haut."
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

"L'orgueil est le père ou le fils de nos actions, il en est la base ou le faîte, il est dessus ou dessous, mais il y est."
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

"L'orgueil a beau s'étaler au grand jour, et le crime se cacher dans l'ombre : le premier ne saurait attirer tous les regards, ni le second les éviter."
Citation de John Petit-Senn ; Bluettes et boutades (1846)

"L'orgueil de l'homme est la source de toutes ses misères."
Citation de Pierre-Simon Ballanche ; Fragments (1808)

"L'orgueil est un père cruel, ses filles les plus féroces sont l'envie et la vaine gloire."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"L'insolent orgueil de celui qui sait beaucoup, mais qui ne s'est rien approprié, fait pitié à celui qui sait peu, mais qui sait bien."
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

"Il ne faut pas confondre le sot orgueil avec l'orgueil des sots ; car beaucoup de gens d'esprit ont encore plus de sot orgueil que de véritable orgueil."
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

"L'orgueil des gens d'esprit, des savants, ou plutôt leur ostentation d'esprit ou de savoir, est toujours en raison inverse de leur mérite."
Citation de Constance de Théis ; Pensées diverses (1835)

"L'orgueil s'accroît de tout ce qu'il ôte à la vanité."
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

"L'orgueil est toujours un dangereux ennemi dans la prospérité, et souvent un utile ami dans l'adversité."
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

"L'orgueil consiste dans la trop haute idée qu'on se forme de son mérite ; la modestie, dans l'idée juste qu'on en a."
Citation de Joseph Michel Antoine Servan ; Extrait d'un portefeuille (1807)

"Trop plein d'ivresse un cœur joyeux déborde en larmes d'allégresse."
Citation de William Shakespeare ; Macbeth (1605)

"Rien de plus triste que de beaux yeux baignés de larmes."
Citation de Jacques-Henri Bernardin de Saint-Pierre ; Voyages de Codrus (1788)

"Les larmes les plus abondantes tarissent, séchées par les ailes du temps."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Le dictionnaire universel (1800)

"Une larme de femme est l'enivrante épice dont elle sait à point relever sa malice."
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

"Des larmes sur commande éveillent mon soupçon, j'y cherche la douleur, et vois la trahison."
Citation de Publilius Syrus ; Sentences - Ier s. av. J.-C.

"Une mauvaise habitude est de refouler les larmes quand il faudrait les laisser couler."
Citation de Jules Renard ; Journal du 20 mars 1891.

"Combien de larmes, que la mort fait couler, servent à arroser les vanités de la vie !"
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

"Méprise l'homme orgueilleux qui a honte de verser des larmes."
Citation de Edward Young ; Les nuits (1742)

"La charité purement humaine donne du pain avec ostentation ; la charité chrétienne essuie les larmes, et craint de se faire connaître."
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

"Il y a des larmes pour le bonheur, il n'y en a pas pour les grands malheurs."
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)

"L'homme le plus passionné peut être arrêté par des larmes."
Citation de Sosthène de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Le livre des pensées et maximes (1861)



"Ce qu'il faut surtout éviter quand on fait le bien, c'est l'orgueil qui gâte tout ce qu'il donne. Le bienfait orgueilleusement accordé devient odieux ; il n'est agréable qu'autant qu'il est accompagné de douceur, de bonté, de simplicité, venu à propos et sans témoins : autrement on ne se plaît pas à faire le bien, mais à paraître le faire."
Citation de Ambroise Rendu ; Traité de morale (1834)

"L'orgueil est présomptueux, il a hâte de se glorifier."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"Il n'y a point de vice qu'il nous soit plus important de tenir caché que l'orgueil, parce qu'il n'y en a point de plus odieux ; cependant on peut dire que de tous les vices c'est celui qui se produit plus naturellement au-dehors, et qu'il est plus difficile de dissimuler."
Citation de Louis Bourdaloue ; Pensées et réflexions (1704)

"Ceux qui ont beaucoup d'orgueil trouvent que les autres en mettent dans tout ce qu'ils font ; nous sommes, dans leur esprit, malades de leur infirmité."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"Défions-nous des caresses de l'orgueil, elles ressemblent au venin que distille la langue du serpent."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"Plus l'orgueil s'élève, plus il fait de vide au-dessous de lui ; c'est un abîme qu'il se creuse et une chute qu'il se prépare."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"Rien de plus insipide, de plus pointilleux, de plus intraitable que l'orgueil des petits ; l'orgueil des grands se relâche quelquefois, ils savent qu'ils peuvent le faire sans déchoir, l'habitude du respect les soutient à leur hauteur ; mais l'orgueil des petits les tient toujours raides, toujours guindés, pourquoi ? Parce qu'ils sentent que c'est là leur seule grandeur, et que si leur orgueil tombait, ils tomberaient avec lui."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"L'orgueil a la conscience de son néant, sa haine pour la vérité en est la preuve."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"L'orgueil est le plus opiniâtre de nos ennemis : quand il ne peut nous entraîner au mal, il se mêle à ce que nous faisons de bien pour le corrompre."
Citation de Alfred Auguste Pilavoine ; Pensées, mélanges et poésies (1845)

"Quoique les louanges qu'on nous donne soient au-dessus de notre mérite, elles ne sauraient trop nous plaire, si ces louanges sont au-dessous de notre orgueil."
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

"Il arrive souvent que la vanité se repent du mal que l'orgueil a fait."
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

"Une des plus grandes fautes de notre orgueil est d'oublier qu'il n'est pas seul, et que celui des autres ne lui doit rien."
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

"On se corrige quelquefois des défauts qui naissent de la vanité, mais ceux qui naissent de l'orgueil ne se peuvent jamais corriger."
Citation de Edme de La Taille de Gaubertin ; Pensées et réflexions (1775)

"Trop de rigidité dans le caractère n'est pas fermeté d'âme, mais orgueil de l'amour-propre."
Citation de Charles-Jean Baptiste Bonnin ; Doctrine sociale (1820)

"Le plus raffiné et le plus incurable des orgueils, c'est celui des élus, car la vanité de l'élu est d'abaisser l'homme en lui pour s'imaginer qu'il mortifie son moi, tandis qu'il le caresse aux dépens de l'humanité."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 8 janvier 1875.

"L'orgueil qui nous fait dédaigner la vengeance, en nous plaçant au-dessus d'elle, est plus près de la vertu que du vice."
Citation de Chauvot de Beauchêne ; Maximes, réflexions et pensées diverses (1819)

"Il est difficile d'être humble et grand tout ensemble ! Il est si naturel à l'homme d'avoir de l'orgueil et de s'enfler de ses succès, que cela arrive à ceux mêmes qui sont le plus convaincus des avantages de la modestie. L'esprit a beau leur conseiller de faire du moins semblant, pour leur gloire, de se tenir dans une même égalité d’âme ; le sentiment du cœur l'emporte sur les lumières de l'esprit."
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

"Il n'y a point de vice qu'il nous soit plus important dans l'usage du monde de tenir au moins caché, si nous en sommes atteints, que l'orgueil, parce qu'il n'en est point qui nous rende plus odieux."
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

"On refuse à l'orgueil ce qu'on doit au talent."
Citation de Jean-Baptiste Blanchard ; L'école des mœurs (1772)

"L'orgueil est une force dangereuse, un appui qui en se brisant blesse la main qui s'appuie, et qui se brise le plus souvent, car l'orgueil est une bravade tacite, un appel à Némésis."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 30 juin 1851.

"Plus on a d'orgueil soi-même, moins on le pardonne aux autres."
Citation de Joseph Sanial-Dubay ; Pensées sur l'homme, le monde et les moeurs (1813)

"Rien de plus petit qu'un petit esprit dominé par l'orgueil."
Citation de Vauvenargues ; Pensées diverses (1746)

"Les hommes cherchent toujours à dominer par orgueil, et les femmes par vanité."
Citation de Joseph Sanial-Dubay ; Pensées sur l'homme, le monde et les moeurs (1813)

"Rien ne s'abaisse si bas que l'orgueil qui veut s'élever."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; Pensées et maximes (1823)

"L'orgueil est le plus grand de tous les flatteurs."
Citation de Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1839)

CoE-DG-HumanRights-RuleofLaw‏ @CoE_HRightsRLaw
8 hil y a 8 heures
This week, the European Committee of #SocialRights of the Council of Europe will convene for its 296th session in #Strasbourg to hold deliberations on the admissibility and on the merits of several collective #complaints bit.ly 2AkZPcB @social_charter

PACE‏Compte certifié @PACE_News
6 hil y a 6 heures
1/ PACE monitors @KerstinLundgren and Titus Corlăţean have congratulated Nino Lomjaria on her appointment as Georgia’s new Public Defender: “We wish her all the best, and are confident that she will perform her tasks with the same impartiality and rigour as her predecessor”

2/ PACE Georgia monitors: “We especially welcome the inclusive and open process through which she was appointed, selected by the ruling majority from candidates proposed by civil society. This should help maintain the high level of public trust in this important institution.”

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS
6 hil y a 6 heures
LE SERVICE PUBLIC S'EST LA MÉMOIRE, LE COURAGE, L'ADVERSITÉ, LA SOLIDARITÉ ENTRE LA NATION, L'ÉTAT ET LA CITOYENNETÉ: LE PONT ENTRE L'ÉTHIQUE, LA RÉALITÉ ET L'ÉTHER. LA RESPONSABILITÉ CIVILE DES ESPÉRANCES DONNAIT SUR LES CRÉATIVITÉ DE LIBERTÉ, D'ÉGALITÉ ET DE FRATERNITÉ.
TAY

MOSAÏQUE ET RAPPORT
DE Y'BECCA.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA   

Revenir en haut Aller en bas
 
LA SITUATION, LE CONTEXTE, NOUMÈNE, PHÉNOMÈNE ET Y'BECCA
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Haiti à l'heure d'un renouveau :situation socio-économique
» REPORTAGE PHOTOGRAHIQUE SUR LA SITUATION DES BRACEROS HAITIENS EN DOMINICANIE
» Haïti/ La situation socioéconomique désastreuse pourrait être uti
» Jeune Afrique autour de la situation geopolitique mondiale
» Envers et contre tous, mais tout de même Phénoménal !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: