Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'existence des Kurdes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: L'existence des Kurdes.   Jeu 30 Juin à 10:00

Ultima verba
Victor Hugo
La conscience humaine est morte ; dans l’orgie,
Sur elle il s’accroupit ; ce cadavre lui plaît ;
Par moments, gai, vainqueur, la prunelle rougie,
Il se retourne et donne à la morte un soufflet.
La prostitution du juge est la ressource.
Les prêtres font frémir l’honnête homme éperdu ;
Dans le champ du potier ils déterrent la bourse ;
Sibour revend le Dieu que Judas a vendu.

Ils disent : – César règne, et le Dieu des armées
L’a fait son élu. Peuple, obéis, tu le dois ! –
Pendant qu’ils vont chantant, tenant leurs mains fermées,
On voit le sequin d’or qui passe entre leurs doigts.

Oh ! tant qu’on le verra trôner, ce gueux, ce prince,
Par le pape béni, monarque malandrin,
Dans une main le sceptre et dans l’autre la pince,
Charlemagne taillé par Satan dans Mandrin ;

Tant qu’il se vautrera, broyant dans ses mâchoires
Le serment, la vertu, l’honneur religieux,
Ivre, affreux, vomissant sa honte sur nos gloires ;
Tant qu’on verra cela sous le soleil des cieux ;

Quand même grandirait l’abjection publique
À ce point d’adorer l’exécrable trompeur ;
Quand même l’Angleterre et même l’Amérique
Diraient à l’exilé : – Va-t’en ! nous avons peur !

Quand même nous serions comme la feuille morte ;
Quand, pour plaire à César, on nous renierait tous ;
Quand le proscrit devrait s’enfuir de porte en porte,
Aux hommes déchiré comme un haillon aux clous ;

Quand le désert, où Dieu contre l’homme proteste,
Bannirait les bannis, chasserait les chassés ;
Quand même, infâme aussi, lâche comme le reste,
Le tombeau jetterait dehors les trépassés ;

Je ne fléchirai pas ! Sans plainte dans la bouche,
Calme, le deuil au cœur, dédaignant le troupeau,
Je vous embrasserai dans mon exil farouche,
Patrie, ô mon autel ! Liberté, mon drapeau !

Mes nobles compagnons, je garde votre culte ;
Bannis, la République est là qui nous unit.
J’attacherai la gloire à tout ce qu’on insulte ;
Je jetterai l’opprobre à tout ce qu’on bénit !

Je serai, sous le sac de cendre qui me couvre,
La voix qui dit : malheur ! la bouche qui dit : non !
Tandis que tes valets te montreront ton Louvre,
Moi, je te montrerai, César, ton cabanon.

Devant les trahisons et les têtes courbées,
Je croiserai les bras, indigné, mais serein.
Sombre fidélité pour les choses tombées,
Sois ma force et ma joie et mon pilier d’airain !

Oui, tant qu’il sera là, qu’on cède ou qu’on persiste,
Ô France ! France aimée et qu’on pleure toujours,
Je ne reverrai pas ta terre douce et triste,
Tombeau de mes aïeux et nid de mes amours !

Je ne reverrai pas ta rive qui nous tente,
France ! hors le devoir, hélas ! j’oublierai tout.
Parmi les éprouvés je planterai ma tente :
Je resterai proscrit, voulant rester debout.

J’accepte l’âpre exil, n’eût-il ni fin ni terme,
Sans chercher à savoir et sans considérer
Si quelqu’un a plié qu’on aurait cru plus ferme,
Et si plusieurs s’en vont qui devraient demeurer.

Si l’on n’est plus que mille, eh bien, j’en suis ! Si même
Ils ne sont plus que cent, je brave encor Sylla ;
S’il en demeure dix, je serai le dixième ;
Et s’il n’en reste qu’un, je serai celui-là !

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Jeu 30 Juin à 10:00

Républiques-Citées du Patrimoine ou
Les Corbeaux de Londres et la Citée d'Avignon...

Derniers valeureux parmi les valeureux; ils symbolisent les liens entre l'égalité
et les républiques... On se réunit mais la haine s'est introduit dans le trône de
la cruauté... La Lionne du Roseau n’apaisent pas la rancœur mais son discours
s'adressa vers ses fidèles sujets à qui l'on attribut de funestes présages similaire
à ceux que reçoivent les chouettes de la part du Lion de Jersey dit le péninsulaire
pétrolier !

-"Cœur parmi les Cœurs, Courage parmi les Courages, Selling England By The Pound
, Genesis... Dans Une montagne, une ville d'égalité s'y est construite et son nom est
Le Puy-en-Velay, amie de la République de l'Olivier et Allié de la République-Citée de la République de France, Je leur réponds à ceux qui veulent dissoudre le parlement :
Une Ecosse libre d'échange ayant des statut particulier et qui reste attaché à la communauté
parlementaire Britannique... Tel feu mon père, je brandirai le timbre de Big Ben...
Je m'adresse vers toutes et tous les Britanniques en ces Termes: je ne suis pas, Agénor fils de Poséidon, roi phénicien, père d'Europe et de Cadmos, je ne lancerai pas en vain mes fils à la recherche d'une jeune fille possédé d'un Dieu ivre d'amour et de fantasme... Aucune réalité virtuelle ne peut remplacer ce sourire lorsque conduite dans un char, je parcourrai la République-Citée de Toulouse qui était terrorisé par Une Chouette effraie, c'était la vieille Bernadette qui me l'avait dit... Le Statut de République cité prôné la Chouette effraie dans sa colère envers Lionel le Fermier... il avait écrit lors de ma visite où je portai un chapeau rose et une robe bleu...

De l'amour, tu peux trouver la douleur...
Du froid, tu peux enfanter le Foyer...
Du Courage, tu peux confronter la stupidité...
De l'amitié, tu peux encontre la Trahison...
D'un thé, tu peux entendre le Souffle...

La Lionne du Roseau se tait et la Chouette effraie s'adresse vers les Britanniques, Européens et autres :
-" Inventons les Républiques-Cités sans droit de péage mais tout en conservant nos dialectes...
Nous avons l'apparence d'être snob mais nous avons la devise des croyances... Nous avons créer et faisons partie de cette sphère qu'est le modernisme... Je peux être reine des highlanders mais sans eux que deviendrai la Tamise... Un Non qui peut ouvrir des portes sur l'échange sur une histoire plus vaste... Car un Jour , ce temps viendra où La Terre sera notre mère nourricière et qu'elle sera confronté aux difficulté des Empires, des Républiques et ainsi de suite... Nous grandirons dans de nouvelles chartes, nous serons ainsi acteurs de l'évolution des temps modernes sans oublier ce doux rêve d'un Jardin Primitif... Et puis, les républiques cités se déplaceront et deviendrons autres ! Et elles construiront leurs espérances sur l'espoir que nous établissons ! Celle d'une utopie sans crime ! Pas besoin de tuer pour le sauvegarder !
Nous autres avons de la sympathie pour la Grande Faucheuse mais nous ne sommes pas des adeptes du marchandages d'âmes ! Oui; l'âme...! Celle des Singes qui prient en observant le Ciel... La Faim et l'Âme doivent être enseigner dans un système d'autonomie ! Adventure Of A Lifetime ! Nous ne sommes pas propriétaire de l'Univers et malgré c'est dans l'infini de son phare que nous prénommons lumière que nous puisons enseignements des concepts de la Grande Faucheuse ! Autonomie de l'individu dans l'amour ! Libre de son Mariage etre communautaire mais individuel dans l'acte ! Libre malgré les frontières et ses dangers ! Apprendre sans pour autan renier la Douleur et l'Espérance ! Et vous me direz où est Dieu !
je vous Réponds là, ici et ailleurs ! Et principalement dans nos Cœurs libre d'y croire sans y Croire ! "

Ecrit de
TAY la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Jeu 30 Juin à 10:01

Sur les vaines occupations des gens du siècle
Jean Racine
Quel charme vainqueur du monde
Vers Dieu m’élève aujourd’hui ?
Malheureux l’homme, qui fonde
Sur les hommes son appui.
Leur gloire fuit, et s’efface
En moins de temps que la trace
Du vaisseau qui fend les mers,
Ou de la flèche rapide,
Qui loin de l’oeil qui la guide
Cherche l’oiseau dans les airs.

De la Sagesse immortelle
La voix tonne, et nous instruit,
Enfants des hommes, dit-elle,
De vos soins quel est le fruit ?
Par quelle erreur, Ames vaines,
Du plus pur sang de vos veines
Acceptez-vous si souvent,
Non un pain qui vous repaisse,
Mais une ombre, qui vous laisse
Plus affamés que devant ?

Le pain que je vous propose
Sert aux Anges d’Aliment :
Dieu lui-même le compose
De la fleur de son froment.
C’est ce pain si délectable
Que ne sert point à sa table
Le Monde que vous suivez.
Je l’offre à qui veut me suivre.
Approchez. Voulez-vous vivre ?
Prenez, mangez, et vivez.

O Sagesse, ta parole
Fit éclore l’Univers,
Posa sur un double Pôle
La Terre au milieu des Mers.
Tu dis. Et les Cieux parurent,
Et tous les Astres coururent
Dans leur ordre se placer.
Avant les Siècles tu règnes.
Et qui suis-je que tu daignes
Jusqu’à moi te rabaisser ?

Le Verbe, image du Père,
Laissa son trône éternel.
Et d’une mortelle Mère
Voulut naître homme, et mortel.
Comme l’orgueil fut le crime
Dont il naissait la Victime,
Il dépouilla sa splendeur,
Et vint pauvre et misérable,
Apprendre à l’homme coupable
Sa véritable grandeur.

L’âme heureusement captive
Sous ton joug trouve la paix,
Et s’abreuve d’une eau vive
Qui ne s’épuise jamais.
Chacun peut boire en cette onde.
Elle invite tout le monde.
Mais nous courons follement,
Chercher des sources bourbeuses,
Ou des citernes trompeuses
D’où l’eau luit à tout moment.

Jean Racine, Cantiques spirituels

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Jeu 30 Juin à 10:39

La vertu
Sully Prudhomme
Les vaines tendresse

J’honore en secret la duègne
Que raillent tant de gens d’esprit,
La vertu ; j’y crois, et dédaigne
De sourire quand on en rit.

Ah ! Souvent l’homme qui se moque
Est celui que point l’aiguillon,
Et tout bas l’incrédule invoque
L’objet de sa dérision.

Je suis trop fier pour me contraindre
À la grimace des railleurs,
Et pas assez heureux pour plaindre
Ceux qui rêvent d’être meilleurs.

Je sens que toujours m’importune
Une loi que rien n’ébranla ;
Le monde (car il en faut une)
Parodie en vain celle-là ;

Qu’il observe la règle inscrite
Dans les moeurs ou les parchemins,
Je hais sa rapine hypocrite,
Comme celle des grands chemins.

Je hais son droit, aveugle aux larmes,
Son honneur qui lave un affront
En mesurant bien les deux armes,
Non les deux bras qui les tiendront,

Sa politesse meurtrière
Qui vous trahit en vous servant,
Et, pour vous frapper par derrière,
Vous invite à passer devant.

Qu’un plaisant nargue la morale,
Qu’un fourbe la plie à son voeu,
Qu’un géomètre la ravale
À n’être que prudence au jeu,

Qu’un dogme leurre à sa manière
L’égoïsme du genre humain,
Ajournant à l’heure dernière
L’avide embrassement du gain.

Qu’un cynisme, agréable au crime,
Devant le muet infini,
Voue au néant ceux qu’on opprime,
Avec l’oppresseur impuni !

Toujours en nous parle sans phrase
Un devin du juste et du beau,
C’est le coeur, et dès qu’il s’embrase
Il devient de foyer flambeau :

Il n’est plus alors de problème,
D’arguments subtils à trouver.
On palpe avec la torche même
Ce que les mots n’ont pu prouver.

Quand un homme insulte une femme,
Quand un père bat ses enfants,
La raison neutre assiste au drame,
Mais le coeur crie au bras : défends !

Aux lueurs du cerveau s’ajoute
L’éclair jailli du sein : l’amour !
Devant qui s’efface le doute
Comme un rôdeur louche au grand jour :

Alors la loi, la loi sans table,
Conforme à nos réelles fins,
S’impose égale et charitable,
On forme des souhaits divins :

On voudrait être un Marc-Aurèle,
Accomplir le bien pour le bien,
Pratiquer la vertu pour elle,
Sans jamais lui demander rien,

Hors la seule paix qui demeure
Et dont l’avènement soit sûr,
L’apothéose intérieure
Dont la conscience est l’azur !

Mais pourquoi, saluant ta tâche,
Inerte amant de la vertu,
Ô lâche, lâche, triple lâche,
Ce que tu veux, ne le fais-tu
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: (白娘子永鎮雷峰塔), chapitre 28    Ven 1 Juil à 7:39

白蛇传 ; chinois traditionnel : 白蛇傳 ; pinyin

Un serpent doué d’esprit (selon certains, un cheveu de la déesse Guanyin métamorphosé) est sauvé par un homme et fait vœu de lui rendre son bienfait dans une existence ultérieure. Avec un serpent vert plus petit devenu son compagnon, il médite durant un millier d’années. Les deux serpents acquièrent des pouvoirs magiques et prennent la forme de deux jeunes femmes. Le serpent blanc se met à la recherche de la réincarnation de son bienfaiteur, et apprend grâce à l’intuition que lui a conférée la méditation qu’il se nomme Xu Xian (許仙), est peu fortuné, et tient près de Hangzhou une petite officine d’apothicaire. Les deux femmes s’en vont flâner autour du lac de l'Ouest (西湖), lieu de promenade favori des habitants du crû, et finissent par le rencontrer. Pour engager la conversation, voyant que le jeune homme tient en main un parapluie, elles usent de leur pouvoirs pour faire pleuvoir ; il offre de les raccompagner. Le serpent blanc se présente comme Bai (blanc) Suzhen (白素贞 / 白素貞, bái sù zhēn), fille d’une famille riche, et introduit le serpent vert comme Xiaoqing (Verdurette) (小青, xiǎo qīng), sa servante.

Xu Xian et Bai Suzhen finissent par convoler, et la pharmacie prospère grâce à la magie du serpent ; un héritier s’annonce. Tout semble donc aller pour le mieux, mais un jour, Xu Xian croise un moine bouddhiste nommé Fahai (法海, fǎ hǎi) (parfois un moine taoïste) qui détecte au premier regard une aura excessivement yin, signe qu’il côtoie un esprit. Il le prévient du danger pour sa santé, mais Xu Xian ne veut rien savoir. La fête des bateaux dragons approchant, le moine lui donne alors pour sa femme enceinte une flasque de vin soufré, bu traditionnellement ce jour-là pour prévenir les maladies. Xu Xian réussit à faire boire à Bai Suzhen un peu de vin malgré ses tentatives de refus. Vaincue par la force de la potion, elle se montre sous sa vraie forme. Choqué, son mari tombe raide mort.

Bai Suzhen s’en va au péril de sa vie sur le mont Kunlun où résident les divinités taoïstes pour quérir auprès du dieu du Pic austral une potion magique. Elle ressuscite ainsi Xu Xian, mais le moine est décidé à débarrasser la ville du serpent. Il enlève l’apothicaire lors de l’une de ses expéditions d’herboriste et l’enferme dans le temple de la Montagne d’or (金山寺). Usant de leur magie, Bai Suzhen et Xiaoqing essaient de faire sortir le kidnappeur et sa victime en inondant le temple, mais l’accouchement se déclenche, diminuant les pouvoirs de Bai Suzhen. L’inondation devient incontrôlable, entraîne la rupture d'un pont et fait des victimes, attirant sur le serpent une punition divine (ou un mauvais karma dans la version bouddhiste). Affaiblie, elle est capturée par le moine dans son bol à aumônes. Il fait surgir sur elle la pagode du Pic du tonnerre (雷峰塔), l’emprisonnant dans les fondations. Heureusement, plusieurs années plus tard, son fils, que Xiaoqing a ramené à son père, passe avec succès les examens impériaux et délivre sa mère grâce à un rituel religieux.

L'héroïne est aussi appelée Bai Niangzi (白娘子), Madame Blanche. Dans l'une des nombreuses variantes, son fils naît alors qu'elle est déjà emprisonnée sous la pagode, qui se fend pour le laisser sortir.

On reconnait dans l’histoire plusieurs sources d’inspiration :

légendes indiennes et bouddhistes, avec les thèmes des Nagas et des pagodes qui emprisonnent les mauvais génies sous leurs fondations, ou au contraire renferment des objets précieux qui ne peuvent être délivrés que par un sage (comme le Maha Vairochana Sutra fut délivré par Nagarjuna).
mythes relatant l’union d’un humain et d’un animal doué de pouvoirs spéciaux, en l’occurrence un serpent ; le thème, fréquent en Asie du Sud-Est, se retrouve aussi dans d’autres endroits du monde, comme en témoigne la légende française de Mélusine ;
folklore lié à la fête des bateaux dragons, jour où l’on exorcise les mauvaises influences pour affronter l’été et son cortège de maladies infectieuses ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Ven 1 Juil à 8:15

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Sam 2 Juil à 3:47

Dans le charitable de son navigateur, le protecteur des choses abordera une forme de cœur. Il voudra s'émerveiller du moment par une Larme.

Des moments qui conduisent en des faits. Liberté de l'envol, je suis dans la clarté de mes premiers pas. Ce tourbillon si clair dans l'Ombre

Espérance n'est pas éteinte. Je trouve le Temps d’écrire. Le plaisir de répondre aux diffamations de division. livre parcourt l'espace: Vie.

Tu soulève les âmes et je répands la poussière tel Antigone. Tu conduit la guerre et j'organise la sphère. Je suis le temps et toi, le crime

J'entends tes appels à la lutte.Tu prétends et tu désigne les serpents comme les mecreants du desert. Je suis le Temps et toi, un crime

L'agonie du Jospinisme est depuis des http://xn--annes-dsa.Telannées.Tel  une hydre, il répands son venin dans les demeures. Il a crée ses Zombis.

«Le féminisme traite mal les hommes. Et c’est mauvais pour le féminisme» http://www.slate.fr/story/120465/feminisme-misandrie … via @slatefr

La fontaine et le fromage https://www.youtube.com/watch?v=vkiyW0vqat8 … C'est la Jalousie qui a conduit les Jospinistes au pouvoir: ils ont nourrit la Famine et ont désagrégé la notion d’Âme par celle du Profit: Ils ont enfermé le temps dans une cage... Tel des alchimistes noirs, ils veulent souiller la Mort...

Oui... Par le Sentier d'Or et la République... Ils ont enfermé le temps dans une cage...Tel des alchimistes noirs, ils veulent souiller la Mort... Hollande l'Alchimiste Noir est une forme de Gilles de Rais

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Sam 2 Juil à 9:26

1 July 2016
Today, an international team of six astronauts from China, Japan, USA, Spain and Russia will descend into the caves of Sardinia, Italy, to explore the depths and train for life in outer space.


One of the last unexplored environments on our planet, caves offer parallels to exploring space. ESA’s underground training course “Cooperative Adventure for Valuing and Exercising human behaviour and performance Skills” – CAVES – prepares astronauts over two weeks to work safely and effectively in multicultural teams.

After a week of training, the astronauts are now descending into the caves to set up basecamp 800 m underground.

The similarities between caving and spaceflight are highlighted throughout the course. Speleologists and astronauts adopt the ‘buddy system’, and both astronaut trainers and CAVES instructors repeat the same mantras of “slow is fast,” “check your gear, and then trust it,” and “always be aware of where you are and where your buddy is.”

In every expedition, the astronauts work with seasoned instructors and explorers. “A mutual trust builds as stories and anecdotes are shared,” says mission director Loredana Bessone. “The atmosphere is always one of respect.”

CAVES focuses on multicultural approaches to leadership, following orders, teamwork and decision-making. At the end of the course the astronauts will have a better understanding of how they function in a multicultural team and what they are skilled at, as well as areas for self-improvement.


A week of training
Access the video

Safety training
Behavioural activities are woven into the course to foster effective communication, decision-making, problem-solving, leadership and team dynamics.

“From the first activity together, the support team saw that this year’s ‘cavenauts’ would be a really tight crew,” says Loredana. “Their teamwork is an example of what an expedition in an isolated, risky and alien environment should be.”


Cavenauts
This year’s participants are an even more international team than ever, including ESA’s Pedro Duque, NASA’s Jessica Meir and Richard Arnold, Japan’s astronaut Aki Hoshide, China’s Ye Guangfu and Russia’s Sergei Korsakov.

The cavenauts bring a broad mix of skills with their backgrounds in science, engineering, flying, military and education as well as experience and culture.

Pedro Duque comments, “It is a great privilege to take part in one of the last exploration activities remaining on Earth and to enter the underworld supervised by world-class experts.


Pedro Duque
“We will use the knowledge we gain about ourselves and the group in our next space endeavours.”

Follow the underground adventure on Twitter with via @ESA_CAVES, and on the CAVES blog where the crew have provided impressions of their first week of training.

Loredana concludes: “ESA’s CAVES course brings together spacefarers from all over the world to create the best crew. We hope to see them one day exploring other worlds with the same awe and respect we have for caves.”

RATE THIS
VIEWS
SHARE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Sam 2 Juil à 9:26

Our New and Improved Same-Sex Couples Website
Posted on June 30, 2016 by Doug Walker, Deputy Commissioner, Communications
Same-sex-webpageSocial Security touches the lives of every member of the public. Our commitment is to treat all people with compassion and respect. This month, we joined the nation in celebrating LGBT Pride Month. The purpose of this commemorative month is to recognize the impact that lesbian, gay, bisexual and transgender individuals have had on history locally, nationally, and internationally. Every day we continue to make strides in our goal to fully engage with the LGBT community.

To improve the way we communicate with the LGBT community, we redesigned our website for same-sex couples. We reorganized and streamlined the menu, making it easy for you to find the information you’re looking for. We added new banner images more representative and inclusive of the LGBT community.

We updated the content of our site to describe how Social Security is there for LGBT families through life’s journey, securing today and tomorrow. Our agency is with you through every stage of your life from birth to marriage, as your family grows, to retirement and after by caring for your survivors. You can learn how Social Security is there to support you through difficult times and what to do if you or your spouse becomes disabled, and what benefits you may be entitled to.

We also added a new publication, What Same-Sex Couples Need to Know, to our website. This new publication explains how changes in the law affect Social Security benefits for same-sex couples. Your marital status is important for the retirement, survivor, and disability programs because you or your spouse could be entitled to benefits or a higher benefit amount based on the relationship to a worker. You can also learn what benefits are available for your family, children, and survivors, in the event of your death.

We encourage anyone who believes they may be eligible for benefits to apply now. Learn more at www.socialsecurity.gov/same-sexcouples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Le Sectarisme et l'immortalité   Lun 4 Juil à 3:23

Le Sectarisme et l'immortakité ou l'Immortel.

Quelle limite peut différencier une opinion d'un sectarisme...! Le sectarisme est crée par l’Événement et l'action. Il y a des faits et celui qui le réfute par intérêt et position en est acteur par Soi: Voilà un fait important, car beaucoup ignore d'en être un acteur. Elle s'apparente à une croyance, à une illusion , une démence dit-On...! Mais, lorsque il s'agit d'un acte de résistance face à une force réelle et obscur ! Une résistance est une forme d’obscurantisme pour les ténèbres car la résistance dans ce cas est une forme de lumière. Mais, dans ce cas là; l'ignorance n'est pas un fait, l'acte de résistance est une conscience ! Le sectarisme est crée par l'Evénement et l'action. Il y a des faits et celui qui le réfute par intérêt et position en est acteur par Soi, Y'becca est dans cet embryon: Le kamikaze est une arme autre que le mercenaire... Le sectarisme s'est la conviction d'un Soi démesuré qui conduit à la formation d'un Lui... Cette naissance dans un œuf est autre que celui qui est constitué devient une action de ce monde. Le sectarisme est un ensemble d'individu au même titre qu'une association 1901...

On dirige l’Âme du sectarisme vers l'image d'un gourou... Mais, celui qui sait construire peut édifier une pensée tout comme certains établissent des tours et des états... Le démesure de l'individu et de sa croyance en Soi et en Nous, nous conduit à l'aspect difforme que peut recouvrir la pensée devant l'image construite d'un homme envers ces semblables ! César est il une secte où l'empire s'est il mué en un Sectarisme prénommé Orgueil de la politique...
Rome est elle devenu tout comme ce dieu serpent affaiblit par la vision du sectarisme devant la grandeur ! Que se passe t'il quand l'aspect du surnaturel l'emporte sur la vision du fait naturel ! Comment un homme politique peut il revendiquer l'appartenance du temps ! Il reste la Force du Mérite, celui de conduire ou d'escorter dans ce monde reliant les aspects de la créativité dans sa plus humble des demeures: Celui de survivre ! Pour certains, le soi et le lui, même sous forme d'un duo, le sectarisme se crée par un rejet mais qu'en est il une ambition qui veut englober le Tous.

Alors on creuse pour une mie de pain tel des fourmis grandissant dans un monde peuplé de multitude créatures. Nous voilà dans une bulle puis dans un océan plat dans une vallée tourmenté ! Rien n'est stable dans cette ruche en perpétuel rénovation... Et encore la fourmi possédè une notion de sacrifice que ne possédè pas tout les individus humains: Voilà la notion de sectarisme dans la pensée humaine... Elle est devenu un bien, une espérance et une démence ! Et cela uni tout les sociétés humaines et voir toutes les créatures, car ils se révèlent que toutes les fourmis ne sont pas disciplinés... Et oui, certaines fourmis ne sont pas communautaires et l'homme se retrouvent devant tout un aspect de ces illusions qui s’effondre ! Mais, l'Homme est alors à l'image de la fourmi et de l'abeille, oui cette forme d’indiscipline prénommé le Soi... Celui qui ramenè à Soi devient un sectarisme pour celui qui convient de l'ensemble... Le sectarisme n'est pas un serpent qui se mords la queue ! Il a mille et une formes et il est vivant. C'est un prédateur jouant la mort !

Le Peuple est donc un ensemble de sectarisme mais certains sont plus solitaire que d'autres ! Vaincre le sectarisme est diminué un aspect du crime mais pas la Personnalité du crime et du viol n'en sera pas résolu... L'aspect de la mort n'est pas le lien qui lie le sectarisme et l'homme, Rien et tout à la fois lie l'Homme au sectarisme tout comme Rien et tout à la fois lie l'Homme aux crimes.

Cela ne veut pas dire que l'Espérance du bonheur et de l'ensemble soit Vaine, Elle est une veine et une artère: Cela la Rends belle aux yeux de la Création et de l'Arc-en-Ciel et de ses Nuages...!

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Lun 4 Juil à 9:29

Définition de l'essoufflement
L'essoufflement est une respiration dont le rythme est anormalement élevé et qui ne peut se poursuivre longuement. Elle est due à une intoxication par le dioxyde de carbone ou gaz carbonique (CO2).

Origines de l'essoufflement
La tolérance de l'organisme aux différents gaz inspirés varie selon leur nature et leur pression partielle. L'effet du CO2 augmente avec la pression et d'après Dalton, si on respire de l'air contenant 1% de gaz carbonique(co2) à la surface, ce même air contiendra 5% de CO2 à 40 mètres (1% x 5bars). Les premiers troubles apparaissent à 2% de CO2 tandis qu'à partir de 7% de CO2, le plongeur est sujet à la noyade et à la syncope.
On comprend bien que la pression est un facteur important dans l'apparition de l'essoufflement. Son effet sera d'autant plus rapide et plus violent que le dioxyde de carbone (CO2) sera présent en quantité importante dans l'organisme.
Cette accumulation de gaz carbonique est générée par les efforts physiques, le froid, la résistance inspiratoire du matériel et l'air vicié. Par voies hormonales, les facteurs émotifs agissent sur le rythme respiratoire et le stress, la peur, l'angoisse ou l'excitation peuvent aussi déclencher un essoufflement. De plus, l'essoufflement lui-même diminue les échanges, ce qui augmente encore la teneur en CO2.

Enumérons simplement les causes possibles d'un essoufflement avant d'en étudier plus précisément le mécanisme :
- Fatigue générale,
- Efforts excessifs à cause d'un mauvais lestage, d'un palmage soutenu, du courant, etc…
- Anxiété,
- Stress
- Froid,
- Descente dans le bleu trop rapide,
- Mauvaise ventilation dans un souci d'économie
- Des hésitations à passer sur réserve
- Un détendeur en mauvais état
- Une bouteille polluée au remplissage
Une bonne compréhension du mécanisme permet une bonne prévention et une prise en charge efficace du plongeur en difficulté.

Mécanisme de l'essoufflement
Sur terre
Chacun a connu un essoufflement à la suite d'un effort violent ou prolongé. Notre respiration devient difficile, haletante, on a l'impression de manquer d'air et notre coeur bat très vite. Il suffit simplement de cesser l'effort, de bien respirer pour retrouver assez rapidement son souffle et un rythme cardiaque normal. Bien sûr, selon l'intensité de l'effort cette récupération sera plus ou moins longue mais on ne risque rien. Hors de l'eau ces phénomènes sont réguliers, sans grandes conséquences et il est facile d'y remédier.
La baisse de concentration d'oxygène dans le corps qui résulte d'une mauvaise ventilation ou d'une mauvaise circulation peut conduire à une syncope anoxique qui ne présente pas de danger particulier sinon celui de se blesser en cas de chute.

Les poumons servent de pompe à air qui fonctionne en deux temps : inspiration et expiration.
L'inspiration est due à la contraction du diaphragme et éventuellement des muscles intercostaux qui en augmentant le volume de la cage thoracique vont créer une dépression dans les poumons qui se rempliront d'air. L'inspiration est un phénomène actif.
L'expiration naturelle est le relâchement des muscles inspirateurs. Aucune force ne s'oppose plus à l'élasticité des parois pulmonaires et l'ensemble reprend alors son état initial chassant l'air contenu dans les poumons. L'expiration est un phénomène passif qui est plus long que l'inspiration.

Les poumons servent aussi de zone d'échange gazeux entre le milieu aérien et notre organisme. Ces échanges ont lieu au niveau des alvéoles quand l'oxygène de l'air pénètre dans le sang alors que celui-ci déverse du gaz carbonique (CO2) dans les alvéoles. L'inspiration apporte aux alvéoles un air riche en oxygène (O2) alors que l'expiration chasse un air chargé en CO2. C'est l'hématose appelée aussi diffusion alvéo-capillaire qui se fait du secteur à la pression partielle la plus haute vers le secteur à la pression partielle la plus basse.
Au repos ou lors d'un effort léger, l'homme respire environ 20 à 25 litres d'air par minute. La ventilation pulmonaire s'adapte automatiquement aux besoins de l'organisme. Si la consommation d'O2 augmente, la production de CO2 augmentera dans les mêmes proportions car le CO2 est le résidu de combustion de l'O2. En cas d'hypercapnie (terme qui décrit une augmentation du taux de CO2 dans le sang), le centre de commande de la respiration au niveau du bulbe rachidien va ordonner un accroissement de l'amplitude de la ventilation et une augmentation de la fréquence ventilatoire dans le but de d'éliminer le CO2. A terre, cette adaptation est bénéfique car elle assure efficacement l'élimination du CO2 produit en surplus par l'organisme au cours de l'effort.
Si toutefois la cause persiste (ventilation inefficace, espace mort, etc.), il se produit un essoufflement. La consommation d'air peut alors atteindre les 120 litres d'air par minute à l'air libre (Cela représente une autonomie de 5 minutes à 40 mètres de profondeur avec une bouteille d'air de 15 litres).
Jusque là tout semble aller bien... On se rappelle que l'expiration est un phénomène passif qui, sans intervention volontaire, utilise uniquement l'élasticité du thorax pour chasser l'air des poumons.

En plongée
Il en va tout autrement dans ce milieu aquatique qui n'est pas le notre. L'organisme a de grandes capacités d'adaptations mais il conserve aussi bon nombre d'automatismes pour lesquels il a été programmé comme l'inspiration, l'expiration, la notion de danger ou les réflexes de survie. Une pratique régulière et une bonne expérience pourra avantageusement moduler ces comportements.

Le problème se trouve aggravé par le fait que la respiration au moyen d'un détendeur, aussi souple soit-il, est plus difficile qu'à l'air libre à cause des contraintes mécaniques d'ouverture et de fermeture des circuits. De plus , la pression augmente la masse volumique de l'air le rendant moins fluide. La ventilation en plongée se trouve donc fortement affectée par la résistance à la respiration et l'augmentation de l'espace mort dues au matériel mais aussi par la viscosité de l'air due à la profondeur, L'inspiration demande plus d'effort et l'expiration si elle reste naturelle et passive ne rejettera plus suffisamment d'air vicié. Nous pouvons dire qu'avec la profondeur, le coût énergétique de la ventilation augmente et les débits ventilés diminuent.
D'autres facteurs inhérents à la plongée comme le courant, le froid, l'anxiété, le palmage peuvent accroître la production de CO2 dont la pression partielle sera majorée par la profondeur.

Quel est le risque ?. Pendant un effort, beaucoup d'air rentre dans les poumons car l la fréquence ventilatoire est importante, peu d'air est rejeté car l'expiration naturelle a un débit faible. Les poumons se gonflent continuant à se remplir de CO2 en provenance du sang (hypercapnie). Le centre de commande (bulbe rachidien) ordonne une nouvelle augmentation de la fréquence ventilatoire. Les ordres d'inspiration s'accumulent, le temps accordé à l'expiration devient trop faible pour permettre de vider correctement les poumons. Cela peut se poursuivre jusqu'à ce que la fréquence inspiratoire soit si rapide qu'il est devenu impossible de faire la moindre expiration. C'est le cercle vicieux de l'essoufflement!
Le plongeur ne vide plus ses poumons et a une sensation d'étouffement. Dans un mouvement de panique, il peut faire une remontée rapide risquant une surpression pulmonaire accompagnée d'un accident de décompression ou dans un dernier réflexe de survie, il peut se noyer après avoir arraché son embout qui le "gênait" pour respirer.
Le plongeur est victime d'une respiration superficielle qui va entraîner une hypoxie (manque d'oxygène) qui peut aller jusqu'à la syncope et bien sûr la noyade si personne n'est là pour lui venir en aide bien que dans l'eau, les pressions partielles d'oxygène étant plus élevées, l'apparition de la syncope est plus rare.

On a bien compris que le point faible du système est l'expiration. En plongée, l'expiration doit être active et il est nécessaire de pousser un peu plus loin qu'une expiration naturelle à l'air libre pour bien évacuer le CO2 avant qu'il ne s'accumule dans les poumons. La noyade et la surpression pulmonaire sont donc les risques majeurs de l'essoufflement.

Des repères en fonction de la pression partielle de CO2:
- à 20 mb: apparition d'une hyperventilation qui se manifeste par une respiration plus ample et plus rapide. Un plongeur expérimenté et qui se connaît bien sait qu'il doit arrêter les causes de sa fatigue. Il va signaler son état aux autres plongeurs en même temps qu'il souffle en forçant son expiration. Il adaptera sa ventilation ou prudent il envisagera la possibilité d'interrompre la plongée et de remonter.
- à 70 mb: maux de tête plus ou moins violents, angoisse, respiration haletante, congestion du visage, nausée et état narcotique d'ébriété et d'excitation. Le plongeur a des gestes désordonnés et sa respiration anormale est visible aux chapelets de bulles de plus en plus petits qu'il relâche de plus en plus vite. Il recherche des repères connus pour se rassurer. Son visage crispé, son regard apeuré et hagard traduisent bien la détresse dans laquelle il se trouve. Il est évident qu'il a besoin d'assistance et d'aide.
- à 80 mb asphyxie, panique, état syncopal, convulsions noyade si rien n'est fait.

L'essoufflement en plongée est à prendre très au sérieux à cause de ses conséquences dramatiques s'il n'est pas traité à temps.
De retour à la surface, le plongeur va se plaindre de maux de tête violents. Il aura des nausées et des vomissements, plus rarement une syncope.. Ne pas oublier que l'hypercapnie peut favoriser la formation de bulles d'azote donc un accident de décompression tout comme la mauvaise qualité des échanges gazeux, les remontées rapides et l'absence de paliers.

Traitement de l'essoufflement
En présence d'une situation d'essoufflement, on ne disposera pas de beaucoup de temps. Tout plongeur victime d'un essoufflement à besoin d'une assistance. On peut agir directement sur les causes possibles en soutenant la victime et en lui évitant tout effort.
En plongée, surtout au-delà de 20 m de profondeur, il vaut mieux commencer à remonter pour faire baisser la pression partielle de CO2 dans l'organisme de la victime. Une profondeur élevée n'est jamais complètement étrangère à cet incident.
La ventilation est importante, un regard sur le manomètre ou l'abaissement de la réserve permet de prévenir le risque de panne d'air en offrant la possibilité d'adapter sa technique à une situation que l'on a pu anticiper.
Il s'agit d'être rapide et efficace en faisant attention de ne pas brusquer la victime pour ne pas lui augmenter son stress. Pour l'inviter à se calmer et à souffler, le regard, le toucher et la communication sont les seuls moyens dont on dispose. Si ils sont psychologiquement très efficaces, il ne faut oublier que la panique est proche.
Il est préférable d'éviter de coller son masque sur celui de la victime ou de l'immobiliser par une prise trop serrée ou de lui tenir son détendeur de peur qu'il ne le crache. Il vaut mieux se préparer autant à stopper son début de remontée panique et son lâcher de détendeur qu'à l'aider à ventiler et à retourner vers la surface. A la remontée, une attention toute particulière doit être donnée à la vitesse, un plongeur qui remonte en paniquant est pratiquement sauvé si on parvient à le freiner en lui maintenant l'embout dans la bouche.
Si la situation s'améliore en remontant, il est possible de relâcher sa présence tout en restant extrêmement vigilant. Attention à l'arrivée en surface, il est souvent arrivé qu'un plongeur essoufflé boive la tasse alors qu'il est presque tiré d'affaire.
Dans le cas contraire, appliquer les procédures de premiers secours et d'alerte sans oublier les autres plongeurs.
La plupart du temps, lorsque la victime est bien assistée, l'essoufflement se solde par une belle frayeur qu'il faudra prendre en compte pour les plongées qui suivent.

Enumérons les différentes étapes de la conduite à tenir en cas d'essoufflement :
Dès les 1ers symptômes dans l'eau :
- suspendre tout effort physique,
- avertir son binôme ou la palanquée par le signe usuel pour être pris en charge,
- sortir de la zone dangereuse
- remonter en respectant la vitesse et les éventuels paliers.
- essayer de se relaxer et de se calmer
- expirer profondément pour augmenter l'élimination de CO2
- arrêter immédiatement la plongée en respectant les éventuels paliers
Arrivée en surface :
- Inhalation d'oxygène, réhydratation, aspirine, alerte
- Réanimation s'il y a arrêt ventilatoire

Prévention de l'essoufflement
Le meilleur moyen d'éviter un essoufflement, c'est de le prévenir :
Avant la plongée :
- ne pas plonger si on a mal dormi
- maintenir une forme physique correcte
- effectuer des plongées profondes que si l'on est bien préparé
- charger les bouteilles dans un endroit bien aéré pour éviter une prise de CO2 à la prise d'air.
- avoir du matériel en bon état, changer le bronze poreux du premier étage une fois par an
- se protéger efficacement contre le froid
- se lester correctement afin de ne pas faire d'efforts inconsidérés
- vérifier la bonne ouverture de la bouteille avant de plonger
- se méfier de la houle et des vagues de surface qui fatiguent rapidement
- ne pas descendre si on est déjà essoufflé en surface
- ne jamais plonger seul.
Pendant la plongée
- descendre calmement sur le site de plongée en respirant normalement
- descendre le long du mouillage en cas de courant
- économiser ses gestes
- se déplacer lentement
- éviter les mouvements brusques
- rester calme en toute circonstance
- être attentif à une accélération de la fréquence respiratoire
- être attentif à une sensation de fatigue
- être attentif à un rythme cardiaque qui augmente
- être attentif à tout début de céphalée
- effectuer régulièrement une à deux expirations profondes pendant la plongée
- avoir en permanence le contrôle de sa ventilation
- se rééquilibrer aussi souvent que nécessaire à l'aide de son gilet
- se laisser porter par le courant
- palmer tranquillement
- demander assistance dès les premiers symptômes
- utiliser son gilet pour s'aider à la remontée

Remarques
Il y a toujours ce que l'on apprend, ce que l'on décrit et ce qui se passe ce jour là. L'essoufflement et l'impression de manquer d'air sont des situations de danger réel pour lesquelles peu d'entre nous est préparé. On a lu , on a appris, on a répété mainte et mainte fois des scénarii bien huilés en d'exercice mais qui peut présumer de la réaction d'un coéquipier de plongée dans la réalité.
Parce qu'il avait perdu une bonne partie de ces moyens, Pierrot n'a pas signalé qu'il était essoufflé et tout seul, abandonné il a pris la direction de la surface. Mireille a recherché son salut auprès de son coéquipier auquel elle s'est agrippée violemment en attendant une réaction. Paul, lui, a fait signe à son camarade qui l'a aidé à remonter. Quant à Martin, il s'est senti soulevé et porté vers la surface avant de reconnaître son compagnon de plongée.
Dans tous les cas, il faut faire attention à son coéquipier pour être en mesure de réagir le plus tôt possible. Etre attentif à son compagnon, c'est remarquer quand il est à la traîne, c'est sentir quand il se rapproche pour se rassurer, c'est remarquer sa main sur son détendeur, ses coups d'oeil furtifs répétés sur son manomètre, son regard inquiet, ses yeux ronds, c'est entendre et voir sa respiration quand elle s'accélère, en résumé c'est plonger avec lui.
Il ne faut pas croire pour que l'essoufflement soit l'apanage des plongeurs débutants. Ils semblent pourtant prédestinés à cet incident, mais tout a été mis en œuvre au niveau de l'organisation de la plongée pour en minimiser les causes et ils sont totalement pris en charge par un encadrement formé.
Il n'en va pas tout à fait de même en parlant des plongeurs confirmés. Des conditions de plongée plus difficiles, une situation de plongée nouvelle, une expérience insuffisante, un manque entraînement, une vigilance démobilisée et une fierté injustifiée en font souvent un plongeur qui lutte seul contre son début d'essoufflement avant de se résoudre à demander de l'aide. Bien souvent cette attitude favorise des situations mal maîtrisées suivies de paniques ou de comportements dangereux.
Il s'agit de bien comprendre que nous ne sommes pas tous égaux face à la gestion de nos efforts et qu'il est bien de notre responsabilité individuelle et collective de tout mettre en oeuvre pour qu'une plongée se déroule sans incident même si elle doit être de courte durée.

Conclusion
L'hypercapnie provoque une respiration difficile, haletante, souvent accompagnée de maux de tête. L'affolement et la panique peuvent survenir et entraîner une syncope avec sa conséquence fatale, la noyade. Pour autant, le plongeur peut être prévenu par des mesures simples et efficaces.
Il n'est pas tout à fait exact d'affirmer que l'effort en plongée est synonyme d'essoufflement. Si l'essoufflement est bien provoqué par une accumulation excessive de CO2, une bonne gestion de effort et de la ventilation peut permettre l'élimination de cet excès de dioxyde de carbone. L'origine de l'essoufflement ne se trouve pas tant dans l'intensité de l'effort que dans les aptitudes du plongeur à la contrôler et à la supporter. Il y aura donc autant de réactions différentes que de plongeurs face à une situation de plongée donnée. La condition physique, la technique, le matériel, l'entraînement et l'expérience permettent certainement d'expliquer ces différences.
Une bonne plongée c'est l'affaire de chacun dans la palanquée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mer 6 Juil à 3:31

La métaphysique est pour Descartes le fondement de toutes les sciences. Il illustre sa conception du rapport entre les connaissances humaines par cette image :
« Ainsi toute la philosophie est comme un arbre, dont les racines sont la métaphysique, le tronc est la physique et les branches qui sortent de ce tronc sont toutes les autres sciences qui se réduisent à trois principales, à savoir la médecine, la mécanique et la morale, j'entends la plus haute et la plus parfaite morale, qui, présupposant une entière connaissance des autres sciences, est le dernier degré de la sagesse. Or comme ce n'est pas des racines, ni du tronc des arbres, qu'on cueille les fruits, mais seulement des extrémités de leurs branches, ainsi la principale utilité de la philosophie dépend de celles de ses parties qu'on ne peut apprendre que les dernières. »
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Le mécanisme des tourbillons
En ce qui concerne le mouvement des planètes, Descartes exclut une action à distance du Soleil, cette idée ne reposant à l'époque sur aucun fondement rationnel. Par ailleurs, comme nous l'avons vu ci-dessus, il s'oppose à l'existence du vide. Il énonce donc que le mouvement des planètes est dû à de grands tourbillons d'éther remplissant l'espace et qui les emportent et les maintiennent sur leurs trajectoires. Cette théorie ne permettait cependant pas de faire des calculs prévisionnels. Elle influença néanmoins les scientifiques français de la fin du xviie au début du xviiie siècle15. Incompatible avec la théorie de la gravitation newtonienne qui se développe dans la deuxième moitié du xviie siècle, elle contribua à ralentir l'introduction de la mécanique newtonienne en France. Les cartésiens voyaient en effet dans l'attraction universelle de Newton une tentative d'introduction de force occulte dans une science qu'ils voulaient purement mécaniste. La publication en 1687 des Philosophiae Naturalis Principia Mathematica de Newton amena certes Huygens, en grande partie cartésien et qui voyait dans les anneaux de Saturne une preuve de l'existence des tourbillons, à changer d'opinion. Il écrivait ainsi en 1690 : Je n'avais point étendu l'action de la pesanteur à des si grandes distances, comme du Soleil aux planètes, ni de la Terre à la Lune, parce que les tourbillons de Monsieur Descartes qui m'avaient autrefois paru fort vraisemblables, et que j'avais encore dans l'esprit, venaient à la traverse. Mais c'est seulement dans les années 1730-1760 que des personnalités comme Maupertuis, Clairaut ou Émilie du Châtelet, contribuèrent à faire définitivement adopter la mécanique newtonienne en France, malgré une ultime tentative de Fontenelle, qui publiait en 1752 une Théorie des tourbillons cartésiens avec des réflexions sur l'attraction.
La physique
La physique de Descartes est exposée dans le Monde (1633). Il ne publia pas cet ouvrage à cause de la condamnation de Galilée. Cette partie de sa pensée sera publiée dans les Principes de la philosophie (1644). Il présente ainsi ses intentions au début du Monde :
« Et mon dessein n'est pas d'expliquer […] les choses qui sont en effet dans le vrai monde ; mais seulement d'en feindre un à plaisir, dans lequel il n'y ait rien que les plus grossiers esprits ne soient capables de concevoir, et qui puisse toutefois être créé tout de même que je l'aurai feint." (Le Monde, AT, XI, 36).
Le Monde a donc un aspect fictif et se présente comme des hypothèses :
« [...] bien que le monde n'ait pas été fait au commencement en cette façon, et qu'il ait été immédiatement créé de Dieu, toutes les choses qu'il contient ne laissent pas d'être maintenant de même nature, que si elles avaient été ainsi produites […] »
La physique cartésienne est fondée sur l'identification de la matière avec la quantité géométrique (materia vel quantitas). Il évacue ainsi du monde physique les formes substantielles et les qualités de la scolastique : la pesanteur et le mouvement sont ramenés à une explication mécaniste. La notion de force, et a fortiori d'action à distance, n'apparaît pas chez Descartes. Sa description du monde est essentiellement cinématique, le mouvement se transmettant de proche en proche par contact. L'Univers, dans lequel le vide n'existe pas, est donc rempli de substance animée et de tourbillons. Toute action occulte étant exclue dans ce mouvement, celui-ci doit être conservé dans sa totalité, par le pouvoir conservateur de Dieu. Si un corps perd du mouvement, il le transmet à un autre. En l'absence d'interaction, un corps poursuivra indéfiniment son mouvement. Il s'agit du principe d'inertie, déjà présent chez Galilée, mais clairement affirmé par Descartes. Au sein de ce système, la théorie des chocs joue un rôle particulier. C'est elle qui est en effet susceptible de permettre des calculs prévisionnels de mouvement. Elle se révélera malheureusement fausse, et la physique cartésienne se heurtera violemment à la physique newtonienne dans la deuxième moitié du xviie et le début du xviiie siècle. Si la première se base sur des principes métaphysiques, mais ne permet pas d'effectuer des calculs prédictifs, la seconde donne un accord remarquable entre calculs et résultats expérimentaux, mais les cartésiens lui reprochent de ne fournir aucune explication sur la nature des forces introduites. Au cours du xviiie siècle, les savants continentaux se rallieront à la physique newtonienne.
Pourtant, dans un monde non établis et en formation, l'aspect de Tourbillon peuvent être imaginer mais par la force de la matiére et de son évolution, elle conduit au mécanisme de Newton: Un Tourbillon autre que celui de Descartes mais en observant les climatismes, la matière engendre des Tourbillons. Exemple, la tache rouge de Jupiter.
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/f1-la-cinquieme-republique
et bien sur http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Notre force est de savoir comprendre le juste et de discerner le criminel sans y voir une source de pardon auprès de n'importe quel divinité... Je ne recherche pas le mérite, je veux juste être tranquille sans plonger mes enfants dans le vice de la médisance... Je cherche la valeur sans y attribué le plaisir du retour... Dans une sorte de quiétude, je sais lorsque je dois défendre ma vie devant l'autoritaire: Cela est mon droit de Vote, de manifester et de Gréve.
Libre d'un regard audacieux, je me résous à l'appel d'une source: La Nature... L'essence et l’Éternel... La Volonté de la Force... Moi devant le secourisme et le secourisme devant Moi: Y'becca... En ce qui me concerne je ne suis ni République, ni Empire et Ni Personne; Je suis Libre comme le vent et indiquant les humeurs de mes contemporains tout en construisant mon âme propre par ma vision de la Vie et de la Nature.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mer 6 Juil à 9:18

Nicole Reine Étable épouse Lepaute née le 5 janvier 1723 et morte le 6 décembre 1788, est une mathématicienne et astronome française. Quand vient le grand défi du calcul du retour de la comète de Halley, Jérôme Lalande propose au mathématicien Alexis Clairaut l’aide de Lepaute pour les monstrueux calculs que nécessite la vérification de la prédiction d'Edmund Halley.

De longs et studieux mois de calculs sont nécessaires aux trois astronomes et mathématiciens : Clairaut établit à cet usage des modèles de calculs que Lepaute et Lalande complètent avec patience et précision. Ce dur labeur sera couronné de succès par l’annonce, en novembre 1758, du retour de la comète pour le 13 avril de l’année suivante. Quelques mois plus tard, justifiant tous leurs calculs et assurant la gloire posthume d’Edmund Halley, la comète tant attendue passe à son périhélie tout juste un mois avant la date annoncée, le 13 mars 1759.

Sur la lancée de ce succès, Clairaut publie alors sa Théorie des comètes (Paris, 1760), mais en oubliant de mentionner le nom de Nicole Reine Lepaute dans la liste des calculateurs, oubli motivé par la jalousie de son amie du moment, Mademoiselle Goulier, qu’il ne souhaitait pas froisser en vantant les mérites d’une autre.

Ce faisant, il met à mal sa longue amitié avec Lalande, qui préférera se ranger aux côtés de l’offensée, à qui il voue une tendre affection. Selon lui, Clairaut supprima toute mention de Lepaute pour « plaire à une femme jalouse du mérite de Madame Lepaute, prétentieuse mais dépourvue de quelque connaissance que ce fût. Elle parvint à faire commettre cette injustice par un homme de science judicieux mais faible, qu’elle avait subjugué ». Les deux hommes ne seront plus jamais aussi proches qu’auparavant, et Clairaut poursuivra seul ses recherches en astronomie.

En 1705, Edmond Halley publia un livre avançant que les comètes qui étaient apparues dans le ciel en 1531, 1607 et 1682 étaient en fait une seule et même comète. Expliquant que la comète voyage sur une orbite elliptique, et prend 76 ans pour faire une révolution complète autour du Soleil, Halley prédit qu'elle reviendrait en 1758.
En 1986, cinq sondes russes, une japonaise, et une sonde européenne ont rendu visite à la comète de Halley ; la sonde Giotto de l'ESA a obtenu des photos, son prochain passage au périhélie devrait avoir lieu le 28 juillet 2061

La période de révolution de la comète varie autour de 76 ans. Avec une périhélie située à 88 millions de kilomètres du Soleil et une aphélie située à 5 240 millions de kilomètres, son orbite est extrêmement allongée. La comète tourne en sens rétrograde (d'est en ouest) et est inclinée de 18° sur le plan de l'écliptique. C'est seulement lorsque la comète se situe à moins de 200 millions de kilomètres que nous pouvons commencer à la voir sur Terre.

Avec toutes ces caractéristiques, les astronomes pensent qu'elle proviendrait du grand réservoir, situé au confins du système solaire appelé Nuage de Oort. Toutefois, les comètes qui proviennent de ce réservoir ont toute une période supérieure à 200 ans. Or la comète de Halley à une période de 76 ans. Cette anomalie pourrait s'expliquer par les perturbations gravitationnelles des géantes qui auraient raccourcies son orbite. L'apparition la plus célèbre de la comète de Halley fut sans nul doute lors de la bataille de Hastings en 1066, qui marqua l'invasion de l'Angleterre par les Normands. Ce célèbre évènement est représenté sur la 32e scène de la célèbre tapisserie de Bayeux. Cet apparition à la veille de la bataille fut interprétée comme un mauvais présage. La défaite anglaise qui s'ensuivit leur donna amplement raison.

En 1757, Lalande, aidé par Nicole-Reine Lepaute, et sur la base des formules conçues par Clairaut, décida de calculer les déviations de la comète dues aux grosses planètes. Il prédit un retard de 518 jours dû à Jupiter et de 100 jours dû à Saturne. Il annonça donc le retour de la comète, non en 1758, mais en 1759 avec un passage au périhélie en avril 1759, avec une incertitude d'un mois. Lorsque la comète réapparut en décembre 1758 avec un passage au périhélie le 13 mars 1759, ce fut un triomphe. Cette prévision permit d'asseoir définitivement la mécanique newtonienne en France, la théorie des tourbillons de Descartes tombant dans l'oubli. L'appellation « comète de Halley » apparaît pour la première fois sous la plume de Dirk Klinkenberg (en) dans une lettre adressée à Nicolas-Louis de Lacaille, mais Newton et Halley n'étaient plus en vie pour assister à leur triomphe.

Avec un albédo de seulement 3%, la comète de Halley est encore plus sombre que le charbon. Grâce à la sonde Giotto, les astronomes se sont vus étonnés par la noirceur de l'astre si brillant lors de son apparition. Cet albédo fait de la comète de Halley un des astres les plus sombres du système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Ven 8 Juil à 8:48

8 Ιουλίου 2016

Η Κύπρος έγινε η 11η χώρα που υπέγραψε τη Συμφωνία Ευρωπαϊκού Συνεργαζόμενου Κράτους Μέλους, ενισχύοντας τις σχέσεις της με την ESA.

Ο Κύπριος Γενικός Διευθυντής του Υπουργείου Μεταφορών, Συγκοινωνιών και Έργων, Αλέκος Μιχαηλίδης, και ο Επικεφαλής του Τμήματος Εξωτερικών Σχέσεων της ESA, Φρεντερίκ Νορντλαντ, υπέγραψαν τη συμφωνία σε επίσημη τελετή στη Λευκωσία, στην Κύπρο, στις 6 Ιουλίου το 2016.

Μια πρώτη Συμφωνία Συνεργασίας με την Κύπρο υπεγράφη το 2009. Μετά την τεχνική επίσκεψη στους Κυπριακούς φορείς το 2011, μια ενημερωμένη επισκόπηση επιλεγμένων εταιρειών, ινστιτούτων και πανεπιστήμιων διεξήχθη τον Ιούνιο του 2015, επιβεβαιώνοντας τη σημαντική αύξηση στην ευαισθητοποίηση των δραστηριοτήτων της ESA. Ένα ευρύ φάσμα δυνατοτήτων παρουσιάστηκε και εντοπίστηκαν τομείς για πιθανό μελλοντικό Σχέδιο για τα Ευρωπαϊκά Συνεργαζόμενα Κράτη Μέλη (Plan for European Cooperating States, PECS) ιδίως στην παρατήρηση της Γης, συμπεριλαμβανομένων των υδάτινων πόρων, την παρακολούθηση των δασών, τη γεωργική χαρτογράφηση, τη θαλάσσια επιτήρηση, την προστασία του περιβάλλοντος και την αστική ανάπτυξη. Η διαστημική επιστήμη, η πλοήγηση, οι τηλεπικοινωνίες και οι ολοκληρωμένες εφαρμογές καθώς και η επίγνωση της διαστημικής κατάστασης θεωρούνται επίσης ως τομείς για πιθανά έργα.

Η Κυπριακή Κοινότητα Τηλεπισκόπησης έχει δημιουργηθεί, μετρώντας τουλάχιστον 50 ενεργά μέλη, συμβάλλοντας στην οικοδόμηση μιας ισχυρότερης εθνικής κοινότητας παρατήρησης της Γης.

Η ESA συνδιοργάνωσε στη Λευκωσία το Σεπτέμβριο του 2013 ένα σεμινάριο Τηλεπισκόπησης Ραντάρ μαζί με το Πανεπιστήμιο Frederick, το Τμήμα Ηλεκτρονικών Επικοινωνιών του Υπουργείου Συγκοινωνιών και Έργων της Κύπρου, σε συνεργασία με το Τεχνολογικό Πανεπιστήμιο Κύπρου και το Πανεπιστήμιο της Κύπρου.

Ο Οργανισμός υποστήριξε επίσης και συμμετείχε σε πολλά συνέδρια και workshops στην Κύπρο που σχετίζονται με το διάστημα, όπως «η Κύπρος Αγκαλιάζει το Διάστημα 2015» και την «Τέταρτη Διεθνή Διάσκεψη για την Τηλεπισκόπηση και τις Γεω-πληροφορίες του Περιβάλλοντος», τον Απρίλιο το 2016.

Μετά την υπογραφή, θα ξεκινήσει σύντομα η επιλογή των πιθανών προγραμμάτων PECS. Ο Χάρτης PECS, συμπεριλαμβανομένου του καταλόγου των εγκεκριμένων έργων PECS, θα επιτρέψει την σύναψη των πρώτων συμβάσεων με την Κύπρο.

Anabelle Fonseca
ESA External Relations Department
Tel: +33 1 53 69 72 38

Maite Trujillo
PECS Office
Tel: +31 71 565 83 75

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 juillet 2016

Chypre est devenu le 11e pays ayant signé la Convention européenne membre État coopérant, en renforçant ses relations avec l’ESA.

Le directeur chypriote du ministère des transports, communications et travaux, Alecos Michaelides et le chef du Département Relations étrangères du sec, Frédéric Norntlant, ont signé l’accord lors d’une cérémonie officielle à Nicosie, Chypre, 6 juillet 2016.

Un premier accord de coopération avec Chypre a été signé en 2009. Après la visite technique aux joueurs chypriotes en 2011, un aperçu à jour des sociétés sélectionnées, des instituts et des universités menées en juin 2015, bétonné l’augmentation significative des activités de l’ESA. Un large éventail de possibilités a été présenté et a identifié les domaines pour plan future possible pour les États de coopérants européens (Plan européen Etats coopérants, PECS) surtout dans l’observation de la terre, y compris les ressources en eau, la surveillance des forêts, de cartographie agricole, de surveillance maritime, de protection de l’environnement et de développement urbain. Sciences spatiales, navigation, télécommunications et applications intégrées et conscience de la situation spatiale sont également considérées comme des zones de projets potentiels.

La communauté chypriote de télédétection a créé, mesurant au moins 50 membres actifs, contribuant ainsi à construire une communauté d’observation terrestre nationale plus forte.

L’ESA a co-organisé à Nicosie en septembre 2013 un séminaire de télédétection Radar distant avec Frederick University, les communications électroniques Division du ministère des communications et des travaux à Chypre, en collaboration avec l’Université de Chypre de la technologie et l’Université de Chypre.

L’Agence a également pris en charge et a participé à nombreuses conférences et ateliers à Chypre liés aux espaces, tels que « Chypre 2015"embrasse l’espace et la « quatrième Conférence internationale sur la télédétection et de l’environnement de l’information géographique », avril 2016.

Après la signature, va bientôt commencer la sélection des programmes éventuels PECS. La Charte du PECS, incluant PECS répertoire des projets approuvés, permettra la conclusion des premiers contrats avec Chypre.

Anabelle Fonseca
Département des Relations extérieures ESA
Tél : + 33 1 53 69 72 38

Maite Trujillo
Bureau de PECS
Tél : + 31 71 565 83 75

---------------------------------------------------------------------------------------------------------

2016. július 8.

Ciprus lett a 11 ország, amely azáltal, hogy erősíti kapcsolatait az ESA európai tagállam állami együttműködő, megállapodást.

Minisztérium, a közlekedést, hírközlést és működik, Alecos Michaelides, és a külföldi kapcsolatok osztálya az ESA, Frédéric Norntlant, vezetője a ciprusi igazgatója megállapodást a hivatalos ünnepségen, Nicosia, Ciprus, 2016. július 6.-a.

Ciprus első együttműködési megállapodást írtak alá a 2009. A műszaki látogatás a ciprusi játékosok 2011-ben kijelölt cégek, intézmények és egyetemek folytatott 2015 júniusáig frissített áttekintése után Cementező tudatosság ESA tevékenységének jelentős növekedése. Egy széles körű lehetőségek mutatták be, és meghatározott európai együttműködő államok (terv az Európai együttműködő államok, Pécs) lehetséges jövőbeli terv, különösen a Föld-megfigyelés, beleértve a vízi erőforrásokat, a monitoring, az erdők, a mezőgazdasági feltérképezése, a tengeri felügyelet, a környezetvédelmi és a városfejlesztési területeken. Space science, navigációs, távközlési és integrált alkalmazások és hely-helyzet tudatosság is számít területeken lehetséges projektek.

Tése, a távérzékelés hozott létre, mérő, legalább 50 aktív tagok, ételadag-hoz épít egy erősebb nemzeti Föld-megfigyelési Közösség.

Az ESA a társszervező Nicosia 2013 szeptemberében Frederick egyetemmel, az elektronikus hírközlési felosztását a minisztérium kommunikációs és Közműügyi Cipruson, együttműködve a Ciprusi Egyetem és a Ciprusi Egyetem Radar távoli érzékelő szemináriumot.

Az Ügynökség is támogatja, és részt vett számos konferenciák, workshopok, Ciprus-az űrrel kapcsolatos, mint például a "Ciprus 2015" felöleli a tér és a "negyedik nemzetközi konferencia a távérzékelés és a Geo-információt környezet" április 2016.

A bejelentkezés után hamarosan kezdődik a lehetséges programok Pécs választéka. A Pécs Alapokmány Pécs könyvtár a jóváhagyott projektek, lehetővé teszi, hogy az első szerződést Ciprussal.

Debreczeni Mihály
Az ESA a külső kapcsolatok osztálya
Tel: + 33 1 53 69 72 38

Maite Trujillo
Iroda Pécs
Tel: + 31 71 565 83 75

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 siječanj 2016

Kipar je postao 11 zemlja koja je potpisala sporazum Europske članice države surađuju, jačajući odnose s ESA.

Kiparski direktor Ministarstvo prometa, komunikacija i djela, Alecos Mikealides i šef strane odjel odnosa od ESA, Frédéric Norntlant, potpisali su sporazum u svečanoj u Nicosia, Cipar, 6 Siječanj 2016.

Prvi sporazum o suradnji s Cipra potpisan je u 2009. Nakon tehničke posjete kiparski igrača u 2011, ažurirani pregled odabranih tvrtki, instituta i Sveučilišta u lipnja 2015, cementiranje značajan porast u svijesti procjene aktivnosti. Širok raspon mogućnosti predstavljen je i identificirao područja za moguće budućnosti plan za European Cooperating državama (Plan za European Cooperating države, PECS) posebno u promatranje zemlje, uključujući vodnih resursa, praćenje šuma, poljoprivrednih mapiranje, pomorskog nadzora, zaštite okoliša i urbanog razvoja. Prostor znanost, navigacije, telekomunikacija i integrirane aplikacije i prostor stanja svijesti također smatra kao područja za potencijalne projekte.

Kiparske zajednice daljinskih istraživanja stvorila, mjerenje najmanje 50 aktivnih članova, pomaže u izgradnji jače nacionalna zajednica promatranje Zemlje.

ESA co domaćin u Nikoziji u rujnu 2013 daljinsko Radar senzorskih seminara s Frederick sveučilišta, elektroničke komunikacije odjel Ministarstva komunikacija i radi na Cipru, u suradnji s Cipra Sveučilištu tehnologije i sveučilišta Cipar.

Agencija također podržava i sudjelovali u brojnim konferencijama i radionicama na Cipru vezane uz prostor, kao što su Kipar 2015 obuhvaća prostor i "Četvrta međunarodna konferencija na daljinskom istraživanju i Geo-informacije o okolišu", travnja 2016.

Nakon potpisivanja, uskoro će početi izbor potencijalnih programa PEČUH. PECS povelju, uključujući MIŠIĆE lista odobrenih projekata, će omogućiti sklapanje prvih ugovora s Cipra.

Anabelle Fonseca
ESA vanjske odnose odjel
Tel: + 33 1 53 69 72 38

Maite Trujillo
PECS ured
Tel: + 31 71 565 83 75

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

8 July 2016

Cyprus became the 11th country that signed the agreement European Member State Cooperating, by reinforcing its relations with ESA.

The Cypriot Director of Ministry of transport, communications and works, Alecos Michaelides, and the head of the Foreign Relations Department of ESA, Frédéric Norntlant, signed the agreement at a formal ceremony in Nicosia, Cyprus, on 6 July 2016.

A first cooperation agreement with Cyprus was signed in 2009. After the technical visit to the Cypriot players in 2011, an updated overview of selected companies, institutes and universities conducted in June 2015, cementing the significant increase in awareness of ESA's activities. A wide range of possibilities was presented and identified areas for possible future plan for European Cooperating States (Plan for European Cooperating States, PECS) especially in Earth observation, including water resources, the monitoring of forests, agricultural mapping, maritime surveillance, environmental protection and urban development. Space science, navigation, telecommunications and integrated applications and space situation awareness are also considered as areas for potential projects.

The Cypriot community of remote sensing has created, measuring at least 50 active members, helping to build a stronger national Earth observation community.

The ESA co-hosted in Nicosia in September 2013 a Radar Remote sensing seminar together with Frederick University, the electronic communications Division of the Ministry of communications and works in Cyprus, in cooperation with the Cyprus University of technology and the University of Cyprus.

The Agency also supported and participated in numerous conferences and workshops in Cyprus related to space, such as ' Cyprus 2015 ' embraces space and the "Fourth International Conference on remote sensing and Geo-information environment", April 2016.

After the signing, will soon begin the selection of potential programs PECS. The PECS Charter, including PECS directory of approved projects, will enable the conclusion of first contracts with Cyprus.

Anabelle Fonseca
ESA External Relations Department
Tel: +33 1 53 69 72 38

Maite Trujillo
PECS Office
Tel: +31 71 565 83 75

----------------------------------------------------------------------------------------------------------

8. Juli 2016

Zypern wurde das 11. Land, das das Abkommen Europäische Mitglied Staat zusammen, durch die Stärkung der Beziehungen mit der ESA.

Die zyprischen Direktor des Ministeriums für Verkehr, Kommunikation und Bauten, Alecos Michaelides und der Leiter des Foreign Relations Abteilung der ESA, Frédéric Norntlant, unterzeichneten den Vertrag im Rahmen einer feierlichen Zeremonie in Nikosia, Zypern, am 6. Juli 2016.

Ein erstes Kooperationsabkommen mit Zypern wurde im Jahr 2009 unterzeichnet. Nach dem technischen Besuch an die zypriotische Spieler im Jahr 2011 eine aktualisierte Übersicht über ausgewählte Unternehmen, Instituten und Universitäten durchgeführt im Juni 2015, Zementierung der deutliche Anstieg im Bewusstsein der ESA Aktivitäten. Eine breite Palette von Möglichkeiten wurde vorgestellt und Bereiche für mögliche Zukunftsplan für europäische Zusammenarbeit Staaten (Plan für europäische Zusammenarbeit Staaten, PECS) vor allem in der Erdbeobachtung, Wasser-Ressourcen, einschließlich der Überwachung der Wälder, landwirtschaftliche Mapping, Meeresüberwachung, Umweltschutz und Stadtentwicklung. Space Science, Navigation, Telekommunikation und integrierte Anwendungen und Raum Situationsbewusstsein gelten auch als Bereiche für mögliche Projekte.

Die zypriotische Gemeinschaft der Fernerkundung hat geschaffen, Messung mindestens 50 aktive Mitglieder, dazu beitragen, um eine stärkere nationale Erde Beobachtung Gemeinschaft zu bauen.

Die ESA Co-Gastgeber in Nikosia im September 2013 ein Radar Remote sensing Seminar zusammen mit Frederick Universität, der elektronischen Kommunikation Abteilung des Ministeriums für Kommunikation und öffentliche Arbeiten in Zypern, in Zusammenarbeit mit der technischen Universität Zypern und der Universität von Zypern.

Die Agentur unterstützt auch und nahm an zahlreichen Konferenzen und Workshops in Zypern im Zusammenhang mit Raum, wie z. B. "Zypern 2015" Raum und die "vierte internationale Konferenz für Fernerkundung und Geoinformation Umwelt", April 2016 umfasst.

Nach der Unterzeichnung wird bald beginnen, die Auswahl der möglichen Programme PECS. Charta der PECS, einschließlich PECS Verzeichnis der genehmigten Projekte ermöglicht zum ersten Vertragsschluss mit Zypern.

Anabelle Fonseca
ESA-Außenbeziehungen
Tel: + 33 1 53 69 72 38

Maite Trujillo
PECS-Büro
Tel: + 31 71 565 83 75
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mar 12 Juil à 2:54

Bruit du tonerre resonne içi. C'est égoïste d'avoir cette joie de l'entendre. Je rale sur ces humeurs mais j'aime son caprice. Liberté

Le calme du vent. J'ai toujours aimé le silence et j'ai appris qu'il est un son. TAY sait distinguer les notes et cela lui sauve la vie.

Apparence: Le prédateur est une proie pourtant dans la vie naturelle, il y a l'instant: Le notre. Le Silence est une nué de vents, je crois.

Le couvercle d'une concerve s'est une formule. Une préparation à la découverte d'un univers élaboré en recettes et infini en ingredients.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mar 12 Juil à 10:11

Le Vol de la mouette noir et rieuse...

-"Les certitudes ne prononcent jamais la certitude de l'art et des syllabes du malades..."
Hurlèrent Magellan l'Albatros et Floé la mouette dans l'amour...

Le Phare allume le chemin et les chants furent les enfants... Souffla et Félicité devaient se parler, ils s’interrompent
pour lancer la conversation...

-"Chère félicité, je n'ai aucun doute... A chacune de nos rencontres... Mais nombres de nos contemporains
s'attache à la ressemblance de sexe et se détache de la diversité... L'Homme lui possédè la Prière mais il est seul dans ces songes et ses rêveries !" dit souffla l'Albatros...

-"Par Malheur, j'ai pensé à nos enfants... Souffla... Par malédiction... Les chats, mes pères... notre organisme
intégrè l'Homosexualité... Et nous voilà à présent dans une situation inédite dans notre survie... Nous allons devenir
des aliments et la Tendresse s'envolera de leurs yeux !" cria Félicité la mouette des Chats...

-"Que dis tu, félicité... Il me reste de la foi en l'Homme.." répondit souffla l'Albatros d'un oeil grincant..

-" Oui... mes pères... Les chats et la muraille... L'aspect tragique de notre destinée... Vouè à demeurer sur les berges du Séisme..." Dit Félicité la mouette

-"Quoi... Souffla le vent... Tu ne te ressouds pas à notre destin... Nous sommes plus droit qu'eux.." Ricana Souffla l'Albatros

-"Rien, origine... Je trompette dans un ciel à l'image d'un avenir commun... Je virevolte telle la feuille et je glisse sur les débris... Au milieu de ces étoiles filantes, je consommes le jeun avec mon amie Nagaliëw, qu'ai je à envier de leurs femmes... Rien Souffla... Leurs langues perfides de serpent peuvent gober nos œufs, il en demeure que notre vivacité construit un règne aussi ancien que leurs Néandertaliens..." Dit félicité la mouette des chats

-"Mon père est Albatros et ma Sœur est mouette... Ciel mon frère et toi, mon épouse, Quels œufs." Souffla l'Albatros vers ses amies et amis...

-"Mon époux, Souffla, Je suis ravi que tu es invité mes frères les chats... Ils m'ont recueilli lorsque ma mère succomba aux vapeurs de leurs "Or noirs" lors d'une marée noire... Adoré comme des sacrifices auprès de leurs Dieux... Ils m'ont beaucoup appris sur le couple humain... Les rats et le sang... La Terre." Répondit Félicité la mouette.

-" Tel ma sœur Nagaliéw, le tour du Monde, Félicité... Oui, et encore Oui.... Ton Endurance n'est égale que de ton esprit... La Chouette effraie protégera notre nid... Nous devons décrire des cercles plus somptueux dans le ciel et accueillir ces nouveaux plaisir au contraire de l’intérêt..."

-" Il y a des étoiles au delà des étoiles et de l'infini..." S’écrièrent les grands parents fiers de cette nouvelle descendance issu de la Nature, libre de la main de l'Homme et attentive à l’Expression de L’Éternel...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie...

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mer 13 Juil à 10:03

Le Secteur Privé, L'emploi jeune et les Pompiers.

Les jeunes pompiers mixtes sont confrontés à des études et des exercices...
On critique que les accidents et les programmes ne coïncident pas..!

Alors des études de pompiers amateurs dans les sites industriels; cela n'est pas absurde
aux yeux de Police la Coatie: Bonne formation au coeur de l'apprentissage mais attention la tache de secouristes est vaste, et malgré sa diversité elle se doit pas être rétrograte et machiste.

Tel Un des sept pilliers de la Sagesse que Le Légendaire Gordon Pacha transmit à l'ensemple des peuples du Monde Libre; nous, Peuples de France et de sa République, ajoutons le service public et la faculté de tiers état par Proctetion et Formation pour Essence de Vie, Nous secondons les medecins tout comme le vétérinaire... Une nouvelle image du recyclage... La transformation et le travail par code en encadrant le travail à la chaine qui devra être aboli ou le traitement de la Rouille
afin d'intégrer l'artificielle avant même sa naissance...

En effet, C'est bien beau d'offrir la vie mais un peu de pluviométre et de rayons de soleil...
Décrire le plomb aux novices secouristes dans les classes de maternelles de colléges par des cours de tecnologies pour être plus écologiste et impertinent au milieu du monde agricole: La pompe centrifuge, les couts et les impots...

Le role de la République n'est pas de rendre l'individu assisté, il est d'être autonome, d'avoir la reconnaisance du secteur Public et de dire, messieurs les Anglais soyez les bienvenus en compagnies de vos mirroirs... Nous voilà, à l'aube de la Diasporah, celle qui conduit aux seismes et à choisir entre devenir des secouristes ou bien devenir des parasites !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mar 19 Juil à 9:01

Le plan était simple: vendre une partie des célèbres plaines du Serengeti puis évacuer 40 000 Maasaï de leurs terres ancestrales pour les transformer en réserve de luxe pour la chasse au gros gibier. Ces plaines qui fourmillent de lions, de léopards, d'éléphants, de gnous, de zèbres et de buffles, risquaient d'être vendues à la Ortelo Business Corporation, basée à Dubaï, pour devenir un terrain de chasse.

Confronté à la pression populaire, le président tanzanien a renoncé à l'accord qui prévoyait la saisie des terres et assuré à la population Maasaï qu'elle était en sécurité sur son territoire.

Mais on ne peut pas faire confiance au gouvernement tanzanien. En 2013, après une imposante campagne d'opposition locale et internationale, le président de la Tanzanie a promis aux Maasaï qu'ils pouvaient rester sur leurs terres. Malgré tout, en fin d'année dernière, le gouvernement a fait volte-face et leur a dit que l'accord était relancé et qu'ils devaient quitter leur territoire ancestral d'ici la fin de l'année.

Comme le président tanzanien a déjà reculé sur ses promesses par le passé, nous ne baisserons pas les bras tant que le gouvernement tanzanien ne garantira pas par écrit aux Maasaï des droits permanents sur leurs terres.

Demandez au président de la Tanzanie de tenir sa promesse et de garantir par écrit aux Maasaï des droits permanents sur leurs terres.

Les Maasaï résistent depuis des décennies à la commercialisation de leurs terres traditionnelles. Ils se battent contre des investisseurs avides de profits qui convoitent l'extraordinaire faune de la région et essaient d'obtenir des permis de chasse et de tourisme. L'histoire ne cesse de se répéter: on fait des promesses, mais on ne les respecte malheureusement pas.

Le sage Ole Kulinga, un dirigeant traditionnel Maasaï, explique: "Nous ne sommes rien sans nos terres, et cet engagement de la part du président nous permet tous et toutes de pousser un soupir de soulagement. Mais les chasseurs veulent ce territoire à tout prix, et nous ne nous sentirons en sécurité que lorsque des droits permanents sur nos terres nous seront octroyés par écrit."

Beaucoup d'argent était en jeu dans la transaction prévue avec Dubaï. Les personnes sur le terrain qui s'opposent à la réserve de chasse depuis maintenant deux ans ont été menacées, et certaines ont même été tuées. Maintenant que le président s'est prononcé et que l'attention de la communauté internationale a été attirée sur le sort de la population Maasaï, c'est notre chance de montrer au grand jour la trahison du gouvernement tanzanien et de le forcer à tenir ses promesses. S'il vous plaît, soutenez les Maasaï, qui pourraient tout perdre, et aidez-les à conserver leurs terres ancestrales.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mer 20 Juil à 9:40

L'intégrité et l'entreprise individuelle
ou la diversité industrielle devant Y'becca traduisait le Phare d'une Vie.

Frappé face à la diversité entre l'Homme et le sang, l'Homme devant son Épouse
ne connait pas encore la rigueur entre l’impôt direct et le commerce du respect
des personnes...Le Sida avance et il faut le repousser: le secret de l’asthme est d'apprendre son souffle et ses limites. Son étude peut aider des malades à écouter leur souffle tout en participant
à des réunions collectives; L'allergies et le sang font apparition à présent dans le commerce
du média et des sponsor tels les gladiateurs qui à présent sont décrit comme des athlètes
des temps anciens, cela peut laisser croire à une vertu de mémoire ! Il en est autres, c'est
toujours les mêmes aspects des grands propriétaires terriens ou commerciaux qui s'affrontent
dans une mascarade où les places faisant lieu d'ombres sont les plus onéreuses.

Vivre ou survivre, le don d'organe n'est pas l'influx de la circulation; la bourse s’oppose à l'horreur.
Car finalement, ce n'est plus à l’hémicycle que ce joue la légalité de l'information.
Elle réside sur le seuil que l'on veut bien accorder à l'aspect de l'importance sur le modeste foyer
ou sur le simple fait d'un échange Commercial: La Démocratie dans un vacarme de cloches. Drôle de Bataillon pour Une grande Muette appeler à entendre ses préfets.

Vivre ou mourir: C'est dans l'unité... Nous apprends t'on à l'école; même les plus laïque...
L'individuelle se lie dans le collectif dans le contexte sportif en tant que joueur, illusion ! en tant qu'
entraîneur, il s'agit d'une ironie... Mais, il demeure le secourisme, le rempart de la Grande muette, des Anarchistes, des démocrates et du Phare d'une Vie ou Y'Becca... La Vie individuelle devant le soi et l'autre
voilà un aspect des choses auquel même le sport et les guerres restent assez flou.
En effet,
La décentralisation et la santé.
Le moyen et les assemblées;
le Lointain et l'Agriculture.
L’humidité et l'évolution.
Le moyen d'obtenir provoque le chômage et l'exclusion et pourtant la volonté provoque l'embauche. Nous revenons à La Vie individuelle devant le soi et l'autre. voilà un aspect des choses auquel même le sport et les guerres restent assez flou. Pourtant, il demeure le secourisme, le rempart de la Grande muette, des Anarchistes, des démocrates et du Phare d'une Vie ou Y'Becca. La Loi et le silence devant l'Athée et la croyance n'a pas de jugements, elle le porte sur le criminel et ses complices selon les gravités: et c'est en cela que la Conscience et le Peuple se doivent d'être Une Âme portant sur le Temps et l'Avenir !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Ven 29 Juil à 2:52

Homa (en persan : هما) est une créature mythologique iranienne célèbre et un symbole dans l'art iranien. Le symbole a une histoire très ancienne qui remonte à l'époque Achéménide. Des symboles représentant Homa et ressemblant à des griffons étaient utilisés dans le chef d'œuvre Achéménide Persepolis au sommet des colonnes des palais. Son apparence contemporaine la plus remarquable est sur le symbole de la compagnie aérienne nationale d'Iran, Iran Air qui a été créé à partir des statues originales de Persepolis. Les légendes iraniennes disent aussi que, dans le passé, les persans se servaient du homa pour choisir les rois, la tête de la personne sur laquelle homa se posait devenait Roi de Perse.

Cet oiseau mythique de la littérature persane, erre dans les hauteurs célestes et couvre de ces ailes ceux à qui il peut dispenser ses vertus. Il possède le langage humain et sert de messager et de confident au héros qu’il transporte dans les airs sur de longues distances ; il lui laisse quelques-unes de ses plumes guérisseuses. Si le héros brûle l’une de ses plumes, il convoque ainsi le Homâ qui revient à lui, même de très loin. Il est en cela semblable au Simurgh et à l’oiseau Rokh (ou Roc). Il symbolisait également le bonheur.

Homâ est aussi un mot sanscrit désignant un rite de purification intérieure qui se termine par le sacrifice mental à la divinité de toutes les paroles, les pensées et les actions.

Homa est aussi un oiseau réel d'Iran, le gypaète barbu (Gypaetus barbatus) désigné couramment en persan également par هما.

Le Bouraq d'après une miniature moghole du XVIIe siècle. Le Bouraq, ou Burak (en arabe, البراق, al-burāq), est, selon la tradition islamique, un coursier fantastique venu du paradis, dont la fonction est d'être la monture des prophètes. Selon l'histoire la plus connue, au VIIe siècle, le Bouraq fut amené par l'archange Gabriel pour porter le prophète de l'islam, Mahomet, de La Mecque à Jérusalem, puis de Jérusalem au ciel avant de lui faire effectuer le voyage de retour au cours de l'épisode dit Isrā' et 'Mi‘rāj (signifiant respectivement en arabe : « voyage nocturne » et « échelle, ascension », qui est le titre d'un des chapitres du Coran). Le Bouraq a aussi porté Ibrahim (Abraham) lorsqu'il rendit visite à son fils Ismaïl (Ismaël), à la Mecque. Il est un sujet d'iconographie fréquent dans l'art musulman, où il est généralement représenté avec une tête de femme, un corps de cheval, des ailes, et une queue de paon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Ven 29 Juil à 2:53

Basajaun, Basa Jaun ou Baxajaun (pluriel : Basajaunak, équivalent féminin) désigne dans la mythologie basque une créature imaginaire, sorte d'homme corpulent, poilu et sauvage, vivant dans les Pyrénées basques, en particulier dans la forêt d'Iraty. Il est le mari de Basandere. D'après certains, les histoires sur les Basajaunak, comme celles de Jean de l'Ours et en général des « hommes sauvages », tireraient leur origine de la rencontre des proto-Basques, qui seraient arrivés il y a environ 40 000 ans, avec les derniers Néandertaliens, alors en voie d'extinction2. Cette hypothèse est toutefois en contradiction avec le fait que les Basajaunak sont censés avoir donné l'agriculture aux Basques, cette pratique étant totalement étrangère aux Néandertaliens et n'étant adoptée qu'au Néolithique. Jean-Jacques Rousseau parlait d'hommes sauvages des Pyrénées en 1754 dans son Discours sur l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes. Linné classa ces humains marchant à quatre pattes, ne sachant pas parler et velus, dans l'espèce Homo ferus. En 1776, l’ingénieur Paul-Marie Leroy, responsable de la Marine royale et de l’exploitation des forêts d’Aspe et d'Iraty, fait part dans son mémoire d'un homme d’une trentaine d’années, poilu comme un ours, probablement atteint d’hypertrichose (syndrome d’Ambras).

Toutefois les légendes concernant des « hommes sauvages » existaient dans toute l'Europe bien avant ces cas particuliers.

En basque, Basajaun signifie littéralement « le seigneur de la forêt » ou « le seigneur sauvage ». Par ses caractères physiques et son comportement, il s'apparente aux « hommes sauvages » ou sylvains, protecteurs de la nature et des activités agro-pastorales, mais aussi aux hominidés légendaires connus dans la plupart des cultures traditionnelles, et plus particulièrement dans les zones de montagnes (yéti, almasty, sasquatch et autres…). Les caractéristiques du Basajaun sont peu marquées, selon les lieux et les époques c'est tantôt un géant, tantôt une sorte de lutin. Il pénètre parfois dans les maisons ou les bergeries, se sert sans vergogne la nourriture préparée, sans que les humains n'osent intervenir. Il inspire crainte et respect. D'après les contes plus récents, on s'accorde pour dire que le Basajaun serait bien bâti, ses cheveux atteindraient ses genoux, il serait très agile, fort, velu, avec des caractéristiques animales (anthropomorphisme probable de l'ours). Par attraction probable d'un autre personnage, le Tartaro, on attribue parfois au Basajaun un œil unique, tel le cyclope, et son rôle est alors souvent néfaste. Étant des génies ruraux, les Basajaunak sont également considérés comme les protecteurs des troupeaux : si l'orage survient, un Basajaun crie pour avertir le berger ; ils empêchent aussi les loups d'approcher les troupeaux.

Dans d'autres récits populaires, les Basajaunak seraient les premiers à avoir cultivé la terre : les êtres humains obtinrent le droit de cultiver la terre lorsqu'un jour un homme (souvent il s'agit de Martin Txiki) gagna un pari contre un Basajaun. Il aurait alors volé les graines que le Basajaun était en train de semer, et serait revenu vers les siens pour leur enseigner comment produire la nourriture. Ils feraient également figure de premiers forgerons, de premiers meuniers (dans chaque cas, un secret essentiel leur est dérobé par les hommes). Selon certaines légendes, ils se servaient de la scie, encore inconnue des Basques, dont la lame leur avait été inspirée par la forme dentelée d'une feuille de châtaignier.

Ils sont l'archétype des Gentils ou Jentils, peuples d'avant le christianisme, détenteurs de secrets, chassés par la nouvelle religion. Le Basajaun, comme à peu près toutes les créatures mythiques, est arrêté et perd tout pouvoir devant les signes religieux : le son des cloches, les croix, les chapelles… Les contes font état de rencontres entre des humains et le Basa Jaun. Pour lui échapper, il faut avoir recours à divers expédients, comme se réfugier dans une église, ou au moins espérer la sonnerie des cloches, qui le met en fuite.

Selon certains, le Basa Jaun aime les énigmes et les jeux d'esprit. Mais son manque de perspicacité le force à réfléchir si longtemps que ses victimes ont tout le temps de s'enfuir. Dans le cas extrême, on éventre Herensugue (le serpent à sept têtes qui protège les Basa Jaunak). Un lièvre s'échappe de son ventre, et il faut le saisir par les deux oreilles. Du ventre du lièvre s'envole une colombe qu'il faut tenir jusqu'à ce qu'elle ponde un œuf. Avec cet œuf, il faut heurter le front du Basajaun afin qu'il s'écroule à terre, mort. Cette recette classique (l'œuf dans une série d'animaux imbriqués les uns dans les autres) qui se retrouve dans un grand nombre de contes européens, figure dans un conte recueilli par Jean-François Cerquand.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Lun 1 Aoû à 9:52

Les dirigeants appelle à nous réunir dans un état d'urgence. La C.N.T voit l'amateurisme des instances Religieuses
Organismes terroristes utilise l'attentat tel la foudre qui s'abat pour reconstruire l'éco-systéme: Paratonnerre CNT.
Prier est un fait, il implique le silence qu'en est il quand nous décidons d'écrire une commune durée indéterminée.
La CNT n'aime pas les privilèges religieux mais encore moins ceux qui voudrai s’affermir des droits plus outrageux.
Lá et içi, les femmes, les enfants et les hommes retrouvent le plaisir et les craintes en de doux symboles. La crainte ne s’évanouit pas et l'espérance ne se ressoud pas à être en cellule. Nous communiquons en aveugle et il y a le braille. D'autres mondes s'ouvrent dans nos cœurs, l'esprit se recueille auprès de la chair et celle ci transforme la créativité autonome qu'elle engendre... L'amour infini est une force perpétuelle conduisant sur l'écoute du savoir et de son spleen... Guérir.
Ecrit de
TAY
La chouette effraie

A travers, l'espérance et la Prudence nous pourriont percevoir le doux équilibre de nos visions et de nos cœurs. Le syndicalisme guidé par un appel et un vent. Abstrait dans le complot du patrimoine et pourtant juge contre la pauvreté... A l'écoute des cicatrices réelles du peuple, rappelant à l'individu son propre état et que la conscience d'un homme ne peut conduire au déséquilibre de l'existence même de notre histoire. Le syndicalisme n'est pas le refuge des échoués de l'état et des sociétés car nous devons aboutir où la femme et l'Homme puissent s'inclure dans le plaisir de construire sans être conduit par un aspect de profit; L’État ou voir La société doit s'inclure dans un aspect de vision sans bouleverser le système des évolutions d'autrui... Un autre regard de la vie et de la mort, cela fera rire, peur ou même conduira à des hérésies et c'est en cela que je reviens à ces principes premiers que sont le secourisme et la prudence du Bon... Savoir se défendre et se réunir sans sombrer dans l'Hérésie et le Narcissisme.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Mar 2 Aoû à 9:27

Charles George Gordon, général britannique, surnommé Gordon Pacha, est né le 28 janvier 1833 à Londres et mort à Khartoum au Soudan le 26 janvier 1885.

Élève de l'Académie royale militaire de Woolwich,, il servit en Crimée, puis dans la campagne de Chine de 1860. Les Taï-ping (ou « révoltés aux longs cheveux »), profitant de l'affaiblissement de l'empire chinois après la victoire des alliés, s'insurgèrent pour renverser la dynastie mandchoue et devinrent maîtres d'une grande partie de la Chine. Avec l'assentiment de son gouvernement, Charles Gordon entra au service de l'Empire Qing pour combattre les Taiping. À la tête d'une poignée d'Européens, il réorganisa l'armée chinoise, dégagea Shanghai menacée, reprit aux insurgés Suzhou et Wankin[Quoi ?]. L'armée de Gordon, «l'Armée Toujours Victorieuse», sauva la dynastie mandchoue qui semblait perdue et réduisit rapidement les rebelles. En 1863, Gordon, malgré les offres brillantes des Chinois, rentra au Royaume-Uni avec le grade de lieutenant-colonel et le surnom du "Chinois".

En 1874, il entra au service de l'Égypte, fut nommé gouverneur du Soudan, conquis par l'Égypte quelques décennies plus tôt et en poussa les frontières jusqu'à Gondokoro. Il s'attacha à éradiquer le trafic d'esclaves, dont le Soudan était depuis longtemps une plaque tournante. En 1879, il donna sa démission à la suite de difficultés avec le nouveau khédive Tawfik.

Après avoir servi en Inde où il devint major général, il revint en février 1884 au Soudan, à nouveau en tant que gouverneur, dans le cadre de la guerre des Mahdistes. Son objectif initial était d'évacuer les Égyptiens demeurés dans la ville, devenue indéfendable après l'anéantissement à El Obeid de l'armée égyptienne venue combattre les troupes du Mahdi. Mais la prise par celles-ci de Berber, plus au nord, rendit cette manœuvre impossible. Résolu à ne pas abandonner sans rien faire la ville aux fanatiques du Mahdi, il en organisa la défense, espérant que le gouvernement britannique de Gladstone enverrait une armée de secours.

Très réticent ("Je refuse l'obligation pour l'Angleterre d'intervenir dans le monde entier") celui-ci finit, sous la pression de l'opinion publique, de la reine et de la très puissante Association de Lutte contre l'Esclavage, par envoyer un corps expéditionnaire commandé par Sir Garnet Wolseley. L'arrivée imminente de ces secours conduisit le Mahdi à ordonner l'assaut de la ville, assiégée depuis des mois et dont la petite garnison égyptienne était affaiblie par le manque de vivres. Gordon fut tué ainsi que tous les Égyptiens et une grande partie des habitants soudanais de Khartoum, que les mahdistes laissèrent en ruines.

Charles Gordon était d'un caractère religieux voire mystique ; il s'exalta pour cette mission. Il aimait en outre profondément les Soudanais. Il crut jusqu'au bout que les secours arriveraient à temps.

Protestant évangélique, il profita de son voyage en Palestine en 1883 pour affirmer que la « falaise du crâne » était le lieu de Crucifixion de Jésus.

Postérité

Edward Elgar devait consacrer originellement sa première symphonie à l'illustration musicale de la vie de Gordon, dans le but de le glorifier en lui donnant l'image d'un véritable chevalier britannique, mais ce projet fut finalement abandonné.

Sir Arthur Conan Doyle lui rend hommage par le biais de son héros Sherlock Holmes. Holmes, après avoir disparu dans les chutes du Reichenbach avec son ennemi de toujours, le professeur Moriarty, et devant faire croire à sa mort pour échapper au seul témoin de sa survie, le colonel Sebastian Moran, exécuteur des basses œuvres du professeur, disparaît pendant trois ans. Au cours de ces années, il prend une fausse identité, celle d'un explorateur norvégien et se rend à Khartoum, dans le palais même où Gordon Pacha fut assassiné. Il y décrit un palais en ruine, laissé à l'abandon. La nouvelle porte le titre original The Empty House et fait directement suite à The Final Problem, après la publication intermédiaire de Le Chien des Baskerville.

David Gibbins évoque également Gordon dans son roman d'aventure Pyramide (ISBN 978-2-36569-114-7), l'action se déroulant dans le prolongement de la guerre contre le Mahdi.
Puis, Yanis Tignard dans le clans des mouettes et La.cinquièmerépublique.actiforum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Jeu 18 Aoû à 8:41

La carte de Piri Reis est une carte ancienne, découverte en 1929 lors de la restauration du palais de Topkapi à Istanbul. Elle est attribuée à l'amiral et cartographe ottoman Piri Reis qui l'aurait tracée en 1513. Dessinée sur une peau de gazelle, elle détaille les côtes occidentales de l'Afrique et les côtes orientales de l'Amérique du Sud ainsi que de l'Antartique.

La carte de Piri Reis n'est que le fragment d'une carte plus grande représentant le monde connu à l'époque où elle a été réalisée, et dont le reste est aujourd'hui perdu. Selon Svat Soucek, cette carte aurait été présentée à Rüstem Pacha en 15171. Il imagine que la mutilation de la carte pourrait dater de cette présentation car pour le Grand vizir de Soliman le Magnifique, la représentation de la mer Atlantique était inutile car les Turcs ne pouvaient pas y accéder, le détroit de Gibraltar étant contrôlé par la péninsule ibérique.

L'amiral turc dit s'être inspiré d'une vingtaine d'autres cartes, allant de cartes antiques grecques à celles alors très récentes établies par le pilote de Christophe Colomb, capturé en Méditerranée par l'oncle de Piri Reis, ou encore à celles établies par d'autres navigateurs portugais. Il s’agit d’une carte très complète pour l'époque.

L'une des caractéristiques de cette carte est la figuration détaillée d'une côte connectée à la zone australe de l'Amérique du Sud, dont certains disent qu'elle ressemble à la côte de l'Antarctique, continent qui n'a été découvert officiellement qu'en 1818. Cette interprétation est soutenue notamment par Charles Hapgood, professeur américain d'histoire des sciences, dans son livre Cartes des Anciens Rois des Mers3. Certains auteurs considèrent la carte comme un « OOPArt », estimant qu'elle a été réalisée 300 ans avant la découverte de l'Antarctique et qu'elle montre la côte telle qu'elle se présente sous la glace (ce qui ferait remonter les informations à 10 000 ans). Des études scientifiques remettent en question cette interprétation (lire infra);

Différentes études scientifiques remettent radicalement en question les interprétations faisant intervenir des phénomènes paranormaux. Leurs auteurs (dont Steven Dutch, Gregory C. McIntosh13 et Diego Cuoghi) insistent notamment sur le fait que les tenants d'une origine paranormale exagèrent fortement la précision de la carte, ne tiennent pas compte des notes présentes sur celle-ci (qui indiquent en partie les sources utilisées par Piri Reis et donnent le nom de différents lieux), et que la représentation d'un hypothétique continent austral était une convention graphique à cette époque.

Le continent qui figure en bas de la carte de Piri Reis est ainsi interprété comme représentant la côte sud du Brésil, de l'Uruguay et de l'Argentine, voire comme une fiction dont la ressemblance avec l'Antarctique est à la fois très discutable (le passage de Drake, pourtant large de plus de 600 km, y est par exemple omis) et serait une coincidence.

Les expertises scientifiques de la carte infirment les supputations des non-scientifiques (Hapgood, Bergier, etc.). La carte ne montre pas de longitudes, pas plus que l'Antarctique, et encore moins les Andes. Le support de la carte a été daté par le carbone 14 et il remonte bien au XVIe siècle. L'encre a également été testée chimiquement et date aussi du XVIe siècle. Tous ces tests ont été effectués par W. Mc Crone, un spécialiste qui a déjà travaillé sur le suaire de Turin.

La carte de Piri Reis est donc authentique et montre que les Turcs, bien qu'étant loin de l'océan Atlantique et de l'Amérique, se tenaient au courant des dernières découvertes de l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   Ven 19 Aoû à 3:16


19 août 1071
Désastre byzantin à Malazgerd

Le 19 août 1071, l'armée de l'empereur byzantin est anéantie par les Turcs à Malazgerd, près du lac de Van, en Arménie.

La chrétienté, à peine débarrassée des Vikings, des Sarrasins et des Hongrois, tremble d'effroi devant l'irruption des nouveaux venus. C'est le début d'un demi-millénaire d'affrontements incessants entre chrétiens et Turcs, jusqu'à la chute de Constantinople.
André Larané
Humiliante défaite

Quatre siècles plus tôt, au VIIe siècle, Constantinople, capitale de l'empire romain d'Orient, aussi appelé byzantin, a repoussé les assauts de la flotte arabe grâce à une arme secrète, le feu grégeois (ou grec). Les Byzantins ont ensuite résisté tant bien que mal à l'empire arabe de Bagdad. Ils ont même entamé la reconquête du Proche-Orient sous l'égide des empereurs macédoniens. Mais l'irruption des nomades turcs va interrompre brutalement leur progression.

Sous le commandement de Toghrul-beg, les Turcs de la tribu des Seldjoukides, devenus musulmans, ont pris le pouvoir à Bagdad en 1055. Puis, Alp Arslan, neveu et successeur de Toghrul-beb, s'empare en 1064 de l'Arménie chrétienne, aux frontières de l'empire byzantin...

L'empereur Romain IV Diogène, prenant tardivement conscience du danger, se porte à sa rencontre avec plus de cent mille hommes, essentiellement des mercenaires, dont beaucoup d'aventuriers normands. Le sultan n'a que 50.000 hommes à lui opposer. L'affrontement a lieu au pied de la forteresse de Malazgerd (on écrit aussi Manzikert).

Trahi par ses mercenaires turcs et certains de ses lieutenants, notamment le Normand Roussel de Bailleul, le basileus Romain Diogène est défait et même capturé. Son vainqueur le traite avec les honneurs mais à son retour à Constantinople, après la signature d'un traité de paix léonin, ses compatriotes lui crèvent les yeux et reprennent leurs querelles stériles.
Menaces sur la chrétienté

Le fils et successeur du vainqueur de Malazgerd, le sultan Malik Chah, va, dès son avènement, l'année suivante, étendre l'empire seldjoukide jusqu'à la mer Égée. C'est le début de la «turcisation» de l'Asie mineure. La culture grecque, qui avait imprégné la région pendant deux millénaires, va refluer jusqu'à complètement disparaître.

À Rome, le pape Grégoire VII s'alarme des menaces qui pèsent sur les pèlerins qui se rendent en Terre sainte. Plus grave encore, l'empire byzantin, ultime verrou qui protège l'Europe des assauts turcs, paraît sur le point de céder... Le pape lance un appel aux guerriers francs pour qu'ils aillent au secours de leurs frères d'Orient mais cet appel, prématuré, n'est guère entendu.

Il est vrai que Malik Chah a modéré ses ambitions car il doit faire face dans son propre camp à de nombreuses séditions et à l'émergence de principautés plus ou moins indépendantes comme le seigneur d'Alamout, chef des célèbres Assassins, ou le sultanat de Roum (ce nom est une déformation du mot Romains, car le sultanat s'est constitué aux dépens de l'empire romain d'Orient). De ce sultanat sortira bien plus tard la dynastie des Ottomans.

Après la mort de Malik Chah, en 1092, l'empire seldjoukide est partagé entre ses héritiers. C'est le début d'une rapide décadence. C'est aussi le moment où la chrétienté occidentale se réveille. A Clermont, en 1095, le pape Urbain II renouvelle l'appel de son prédécesseur Grégoire VII, un quart de siècle plus tôt. Plus heureux, il débouchera sur la première croisade et un sévère recul des Turcs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'existence des Kurdes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'existence des Kurdes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» LE KRAK DES CHEVALIERS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: