Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le viaduc de Rosendale, François Premier et Clemenceau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7496
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Le viaduc de Rosendale, François Premier et Clemenceau   Mer 15 Nov à 2:27

L'œil sanglant du Taureau, le farouche Aldébaran, s'élevait au-dessus d'une sombre aiguille,
qui semblait le soupirail du volcan . George Sand (1804-1876).
Peuples de la République de l'Italie, I change, but I cannot die. Shelley, the Cloud.
Le Nuage de Louise Ackermann.
TAY

Le viaduc de Rosendale (anglais : Rosendale Trestle) est un pont en treillis à tréteaux, anciennement ferroviaire, situé à Rosendale, hameau de l'État de New York, aux États-Unis. Il traverse le Rondout, un petit cours d'eau affluent du fleuve Hudson.

Géographie
Pays Drapeau des États-Unis États-Unis
État État de New York
Comté Ulster
Commune Rosendale
Coordonnées géographiques 41° 50′ 36″ N, 74° 05′ 18″ O
Fonction
Franchit Rondout
Construction
Inauguration 6 avril 1872

L'Hudson (ou Hudson River en anglais1) est un fleuve de 507 km de long, coulant principalement dans l'État de New York et formant en partie la frontière entre les États de New York et du New Jersey. Le nom du fleuve provient de Henry Hudson, un Anglais naviguant pour le compte des Provinces-Unies et notamment de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales (Vereenigde Oost-Indische Compagnie ou VOC), qui explora le fleuve en 1609. Cependant le premier Européen en mesure de l'observer fut l'Italien Giovanni da Verrazano en 1524, dont l'expédition fut financée par les marchands florentins de Lyon et par François Ier.

Géographie et toponymie
La source officielle du fleuve Hudson est le lac Tear of the Clouds (littéralement Larme des Nuages), dans les monts Adirondacks. Cependant, le cours d'eau qui découle du lac est plutôt connu sous les noms de Feldspar Brook (Fleuve du Feldspath) puis de Opalescent River (Rivière Opalescente), cours d'eau qui se jettent ensuite dans l'Hudson au niveau de la ville de Tahawus.

Le véritable fleuve ne prend vraiment sa source que quelques kilomètres au nord de Tahawus, au niveau du lac Henderson. Le confluent de l'Hudson et de la rivière Mohawk, son principal affluent est situé à Troy (au nord d'Albany, capitale de l'État de New York), au sud du Federal Dam (littéralement barrage fédéral) qui fait la jonction entre Upper Hudson River Valley et la Lower Hudson River Valley (parties supérieures et inférieures de la vallée de l'Hudson). À partir de Troy, l'Hudson s'élargit peu à peu, jusqu'à former la Baie de New York (constitué successivement de la Upper Bay et la Lower Bay), entre Manhattan, Staten Island, Long Island et les côtes du New Jersey, avant de se jeter dans l'océan Atlantique.
Les Néerlandais avaient dans un premier temps nommé l'Hudson Noort Rivier (« fleuve nord ») par opposition au Delaware, baptisé Zuide Rivier (« fleuve sud »), et le nom peut encore parfois s'entendre dans des émissions de radio. Le nom d'Hudson River fut donné par les Anglais en l'honneur de l'un d'entre eux, Henry Hudson qui avait remonté et exploré le fleuve pour le compte de la Compagnie néerlandaise des Indes orientales. Les Néerlandais appelaient aussi parfois l'Hudson comme étant la Manhattes rieviere, Rio de Montaigne, Groote Rivier et de grootte Mouritse reviere mais le nominatif Noortrivier demeurait le plus utilisé à l'époque2.
L'Hudson River est considéré comme un fleuve, cependant, la Lower Hudson River Valley (partie sud de la vallée de l'Hudson) est en réalité un estuaire marin, étant donné que l'influence de la marée se ressent jusqu'au Federal Dam de Troy. On a ainsi tendance à considérer à tort l'Hudson comme l'un des plus longs fleuves des États-Unis, alors qu'il n'est en fait géographiquement qu'un estuaire sur la plus grande partie de son parcours. Ce phénomène d'être bifurqué au nord en deux estuaires explique le nom mohican du fleuve, Muh-he-kun-ne-tuk, ce qui signifie « le fleuve que remonte des deux côtés ». Les fortes marées rendent ainsi parfois la navigation dans le port de New York ou sur le fleuve délicate; pendant l'hiver, il arrive que des blocs de glace naviguent sur le cours du fleuve, du nord au sud ou du sud au nord, au gré des marées. Le débit approximatif du fleuve est de l'ordre de 425 m3/s au niveau de Troy, alors qu'il atteint 606 m3/s au niveau de New York.
L'Hudson River est parfois appelée le « fleuve noyé ». En effet, la montée du niveau des eaux consécutive à la glaciation du Wisconsin, la plus récente glaciation, a entraîné une incursion marine qui a noyé certaines plaines côtières, et amené de l'eau salée au niveau de l'embouchure du fleuve. La vallée de l'Hudson est donc un ancien fjord glaciaire3. L'actuel lit de la rivière, l'Hudson Canyon, très touché par l'érosion au niveau du littoral est une zone de pêche très importante. L'ancien lit de la rivière est très clairement délimité sous l'océan Atlantique, en s'étendant jusqu'au bord du plateau continental. Au nord, l'Hudson est relié au lac Érié par le canal Érié, qui permet d'obtenir une liaison directe entre l'océan Atlantique et les Grands Lacs.

Les Narrows
Embouchure de l'Hudson river, New York, vue depuis la navette spatiale
Embouchure de l'Hudson river, New York, vue depuis la navette spatiale
Les Narrows sont le détroit maritime qui sépare les arrondissements de Brooklyn et de Staten Island, au niveau de l'embouchure de l'Hudson. Il assure la connexion entre la partie nord et la partie sud de la baie de New York (la New York Bay), et a longtemps été considéré comme le portail maritime de la ville, tout en ayant constitué tout au long de l'Histoire le principal accès au port de la ville.
La formation du détroit remonte à environ six mille ans, à l'époque de la dernière glaciation. Auparavant, les îles de Staten Island et de Long Island étaient connectées, et empêchaient l'Hudson de se jeter dans l'océan Atlantique via le détroit. Le fleuve se jetait alors dans l'océan au niveau de Raritan Bay, située plus au sud que le détroit, en suivant un trajet situé plus à l'ouest, dans l'actuel État du New Jersey, le long des volcans Watchung.
Liens externes[modifier | modifier le code]
Site de Hudson Riverkeeper (en) [archive]
Scenic Hudson (Hudson Pittoresque) (en) [archive]
(en) Le bassin de l'Hudson [archive] sur le site de l'USGS
Geographic Names Information System [archive]Voir et modifier les données sur Wikidata

Notes et références[modifier | modifier le code]
↑ L'anglais Hudson River est à tort souvent traduit par « rivière Hudson », un fleuve étant un cours d'eau se jetant dans la mer ou l'océan, dans l'espace francophone. La langue anglaise ne disposant que du seul mot river alors que le français en a deux, on arrive parfois à un faux-ami. Par exemple, le Mississippi, appelé Mississippi River en anglais, se nommait à l'origine « fleuve de l'Immaculée Conception », ensuite « fleuve Colbert » en français.
↑ Jaap Jacobs, New Netherland: A Dutch Colony in Seventeenth-Century America, Éditions Brill, Boston/Leyde, 2005, p.11
↑ Jean Demangeot, Les milieux « naturels » du globe, Paris, Armand Colin, 10e édition, 2002, p.256
[masquer]
v · m
Fleuves des États-Unis
5 000 km > Mississippi · Río Grande · Yukon
3 000 km > Brazos · Colorado · Colorado (fleuve du Texas) · Columbia · Kuskokwim · Saint-Laurent
1 000 km > Colville · Connecticut · Delaware · Hudson · James River · Ochlockonee · Penobscot · Potomac · Rio Nueces · Roanoke · Sabine · Sacramento · Saint-Jean · Saint Johns · San Joaquin · Savannah · Stikine · Susquehanna · Trinity
500 km > Cape Fear · Calcasieu · Edisto · Klamath · Ogeechee · Pee Dee · Rogue · Satilla · Suwannee
300 km > Altamaha · Apalachicola · Aucilla · Caloosahatchee · Charles · Choptank · Coquille · Housatonic · Kennebec · Lavaca · Merrimack · Peace River · Perdido · Raritan · Rappahannock · Russian River · Saco · Saint Marys · Sainte-Croix · Salinas · Santee · Siletz · Skagit · Taku · Tijuana · Umpqua · Yellow River · Withlacoochee
100 km > Chowan · Hillsborough · Los Angeles · Mobile · Redwood Creek · York River
50 km > Neponset · Smith
10 km > Miami River
1 km > D

Voir aussi

East River
Harlem River
Fishkill Creek
Upper New York Bay
Nouvelle-Néerlande
Historic Hudson Valley
Vol 1549 US Airways
Poulamon atlantique

Georges Benjamin Clemenceau, né le 28 septembre 1841
à Mouilleron-en-Pareds et mort le 24 novembre 1929 à Paris

REMARQUE DU CITOYEN TIGNARD YANIS

NEWS | NOVEMBER 14, 2017
NASA's Mars 2020 Mission Performs First Supersonic Parachute Test

Landing on Mars is difficult and not always successful. Well-designed advance testing helps. An ambitious NASA Mars rover mission set to launch in 2020 will rely on a special parachute to slow the spacecraft down as it enters the Martian atmosphere at over 12,000 mph (5.4 kilometers per second). Preparations for this mission have provided, for the first time, dramatic video of the parachute opening at supersonic speed.

The Mars 2020 mission will seek signs of ancient Martian life by investigating evidence in place and by caching drilled samples of Martian rocks for potential future return to Earth. The mission's parachute-testing series, the Advanced Supersonic Parachute Inflation Research Experiment, or ASPIRE, began with a rocket launch and upper-atmosphere flight last month from the NASA Goddard Space Flight Center's Wallops Flight Facility in Wallops Island, Virginia.

"It is quite a ride," said Ian Clark, the test's technical lead from NASA's Jet Propulsion Laboratory in Pasadena, California. "The imagery of our first parachute inflation is almost as breathtaking to behold as it is scientifically significant. For the first time, we get to see what it would look like to be in a spacecraft hurtling towards the Red Planet, unfurling its parachute."

A 58-foot-tall (17.7-meter) Black Brant IX sounding rocket launched from Wallops on Oct. 4 for this evaluation of the ASPIRE payload performance. The payload is a bullet-nosed, cylindrical structure holding a supersonic parachute, the parachute's deployment mechanism, and the test's high-definition instrumentation -- including cameras -- to record data.

The rocket carried the payload as high as about 32 miles (51 kilometers). Forty-two seconds later, at an altitude of 26 miles (42 kilometers) and a velocity of 1.8 times the speed of sound, the test conditions were met and the Mars parachute successfully deployed. Thirty-five minutes after launch, ASPIRE splashed down in the Atlantic Ocean about 34 miles (54 kilometers) southeast of Wallops Island.

"Everything went according to plan or better than planned," said Clark. "We not only proved that we could get our payload to the correct altitude and velocity conditions to best mimic a parachute deployment in the Martian atmosphere, but as an added bonus, we got to see our parachute in action as well."

The parachute tested during this first flight was almost an exact copy of the parachute used to land NASA's Mars Science Laboratory successfully on the Red Planet in 2012. Future tests will evaluate the performance of a strengthened parachute that could also be used in future Mars missions. The Mars 2020 team will use data from these tests to finalize the design for its mission.

The next ASPIRE test is planned for February 2018.

The Mars 2020 project's parachute-testing series, ASPIRE, is managed by the Jet Propulsion Laboratory, with support from NASA's Langley Research Center, Hampton, Virginia, and NASA's Ames Research Center, Mountain View, California, for NASA's Space Science Mission Directorate. NASA's Sounding Rocket Program is based at the agency's Wallops Flight Facility. Orbital ATK provides mission planning, engineering services and field operations through the NASA Sounding Rocket Operations Contract. NASA's Heliophysics Division manages the sounding-rocket program for the agency.


News Media Contact

DC Agle
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
agle@jpl.nasa.gov
818-393-9011

Keith Koehler
NASA's Wallops Flight Facility
keith.a.koehler@nasa.gov
757-824-1579

Dwayne Brown / Laurie Cantillo
NASA Headquarters, Washington
202-358-1726 / 202-358-1077
dwayne.c.brown@nasa.gov / laura.l.cantillo@nasa.gov

2017-294

Le Sacramento est un fleuve d'environ 615 km qui coule dans l'État de Californie, dans l'ouest des États-Unis.
L'Apalachicola (en anglais Apalachicola River) est un fleuve d'environ 180 km de long qui coule en Floride, au Sud-Est des États-Unis, et qui se jette dans le golfe du Mexique.

RAPPORT DE
TAY
La chouette effraie.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com En ligne
yanis la chouette



Nombre de messages : 7496
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le viaduc de Rosendale, François Premier et Clemenceau   Mer 15 Nov à 2:38

Amy Lyons est la fille d'un forgeron, Henry Lyons, qui meurt alors qu'elle est âgée de deux mois. Sa mère, Mary Kidd, l'élève à Hawarden, mais sans éducation formelle.

Horatio Nelson, 1er vicomte Nelson, duc de Bronte, né le 29 septembre 1758 à Burnham Thorpe et mort le 21 octobre 1805 au large du cap de Trafalgar, est un vice-amiralNote 2 britannique. Il s'est illustré pendant les guerres de la Révolution française et napoléoniennes notamment à la bataille de Trafalgar, où il remporte une victoire décisive pour la Grande-Bretagne, qui inaugure la suprématie de la Royal Navy, mais y perd la vie. Il est couramment appelé l’amiral Nelson par les Français et Lord Nelson par les Anglo-Saxons.
Nelson saura utiliser un large éventail de tactiques, sans rester prisonnier de schémas traditionnels au contraire de nombre de ses collègues, ce qui lui vaut une réputation d'officier insubordonné. Son coup d'œil et sa faculté d'adaptation lui permettent d'agir très rapidement, prenant souvent de vitesse ses adversaires. Il a le don d'inciter ses hommes à donner le meilleur d'eux-mêmesNote 3. Il attire le dévouement et la loyauté de ses subordonnés et en retour leur laisse une grande liberté d'action. Son courage physique dans les combats et l'image d'héroïsme que lui valent ses nombreuses blessures en font de son vivant même une figure vénérée par la population britannique.
En 1798, alors qu'il est marié depuis 1787, Nelson a une liaison passionnée avec Emma Hamilton, l'épouse de l'ambassadeur britannique à Naples, William Hamilton. Emma devient sa maîtresse, vit ouvertement avec lui à son retour en Angleterre et lui donne une fille, Horatia.
Au moment de sa mort en 1805, Nelson est considéré comme un héros et reçoit des funérailles nationales. De nombreux monuments célèbrent sa mémoire, notamment la colonne Nelson au cœur de Trafalgar Square à Londres.


Surnom Lord Nelson
Naissance 29 septembre 1758
Burnham Thorpe (Grande-Bretagne)
Décès 21 octobre 1805 (à 47 ans)
Cap de Trafalgar (Espagne)
Mort au combat
Origine Britannique (Anglais)
Allégeance Drapeau de la Grande-Bretagne. Grande-Bretagne
Arme Naval Ensign of the United Kingdom.svg Royal Navy
Grade Vice-amiral
Années de service 1771-1805
Conflits Guerre d'indépendance des États-Unis
Guerres de la Révolution française
Guerres napoléoniennes
Faits d'armes Siège de Calvi
Bataille de Gênes
Bataille du cap Saint-Vincent
Assaut sur Cadix
Bataille de Santa Cruz de Tenerife
Bataille d'Aboukir
Bataille de Copenhague
Bataille de Trafalgar
Distinctions Titre de noblesse
Ordre du Croissant
Ordre du Bain
Ordre de Saint-Joachim
Famille Edmund Nelson, père
Catherine Suckling, mère
Maurice Suckling, oncle maternel
William Nelson, frère aîné
Frances Nisbet, femme
Emma Hamilton, maîtresse
Horatia Nelson, fille illégitime

UNE GRANDE FEMME ET DAME:
Frances « Fanny » Nisbet, Lady Nelson, (1761—1831) est la femme de l'amiral Horatio Nelson.
Lorsque Horatio est en service sur Niévès vers 1787, il rencontre Frances, une veuve qui a déjà un fils de cinq ans nommé Josiah. Ils se marient peu après.
Bien que l'histoire entre Nelson et Emma Hamilton soit la plus notoire, c'est en fait un adultère.
Fanny se révèle être une amie fidèle du père d'Horatio.

AINSI QUE

UNE GRANDE DAME ET FEMME:
Lady Hamilton, née Amy Lyons le 26 avril 1765 à Ness (en), près de Neston (en), dans le Cheshire (Angleterre) et morte le 16 janvier 1815 (à 49 ans) à Calais (France), est connue pour son destin exceptionnel (d'une enfance modeste à la bonne société britannique, et au faste de la Cour de Naples).
Avant son mariage, elle préférait changer son patronyme, pour se faire appeler Emma Hart, et en conserve le prénom. Elle devient Lady par son mariage avec Sir William Hamilton, en 1791. De cette date jusqu'en 1800, elle tient le rang d'épouse d'ambassadeur britannique, à Naples.
Lady Hamilton est également connue pour avoir été la maîtresse de lord Horatio Nelson (alors qu'ils étaient tous deux mariés) et le modèle du peintre George Romney.
Lady Hamilton a inspiré le cinéma, avec divers films sur sa vie, dont le premier date de 1921.

ET

UN MONSIEUR ET UN PEINTRE;

George Romney est un peintre anglais. Il est né à Dalton-in-Furness dans le Lancashire (aujourd'hui dans le comté de Cumbria) le 26 décembre 1734 et mort à Kendal le 15 novembre 1802.

En 1755, il arrive à Kendal chez son père ébéniste et apprend la peinture avec Christopher Steele (1733-1767), peintre portraitiste itinérant.
En 1757 il commence à se faire connaître comme portraitiste mais il tombe malade. En 1762, il est marié avec deux enfants. Il les abandonne et part pour Londres où il connaît son premier succès avec Mort de Général Wolfe, qui remporte le prix de la Société Royale des Arts.
Il peint très vite, cela se voit dans ses œuvres et leur donne un mouvement très enlevé, malgré quelques maladresses au début.

George Romney - Lady Hamilton (en Bacchante)
En 1764, il arrive à Paris et visite le Louvre et découvre François Boucher et Greuze. Poussé par Horace Vernet qu'il rencontre, il part pour l'Italie de 1773 à 1775. Il y découvre le néoclassicisme, décisif pour son art.
De retour à Londres en 1775, il installe son atelier au 32 Cavendish Square. Pendant quinze ans, Sir Joshua Reynolds, le peintre officiel de la "gentry " le considéra comme un rival. Ce dernier, académicien, n'aimait pas Romney, d'ailleurs boudé par l'académie. Mais George Romney eu sa revanche car il fut le portraitiste le plus recherché d'Europe à partir de 1776.
Son atelier fut vite le salon des rendez-vous à la mode et le duc de Richmond s'y rendait parfois avec des membres du Parlement.
En 1782, Emma Hart, la future Lady Hamilton présentée par George Gréville, le frère de Lord Warwick, deviendra son modèle pendant plus de 10 ans. Il peignit près de deux mille portraits. dont une cinquantaine d'Emma dans les costumes les plus divers, Cassandre, Circé... et plus de cinq mille dessins et lavis, représentations de sorcières dans de mythiques forêts. Son geste rapide s'accélère au fil des dessins successifs et séduit les amateurs de romantisme.
En 1802, à 68 ans, malade et oublié de tous, il s'éteint dans le décor de son enfance.

Jeune homme à la flûte (fin des années 1760) Dallas Museum of Art
Bibliographie
Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • International Standard Name Identifier • Union List of Artist Names • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale d’Espagne • Bibliothèque royale des Pays-Bas • Bibliothèque nationale d’Israël • Bibliothèque universitaire de Pologne • Bibliothèque nationale de Suède • WorldCat
L'aventure de l'art au xixe siècle, édition du Chêne, Hachette, 1991. (ISBN 978-2842778361)

L'ART D’ÊTRE UN HOMME ET L'ART DE DEVENIR UNE DAME: SANS FAUSSE PUDEUR ET DANS LA RÉVÉLATION DE L'AMOUR DANS L'ADVERSITÉ; ÊTRE ET RESPECT DE LA PERSONNE ET DE SON EXISTENCE...

REMARQUE DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com En ligne
 
Le viaduc de Rosendale, François Premier et Clemenceau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Shakos français sous l'empire
» Récit du premier voyage de Sa Majesté en Araucanie
» Haiti-Premier ministre :Il s'appelle Ericq Pierre !
» Lettre ouverte de la famille de François R. Marcello, enlevé le 12 janvier.
» Le premier ministre Michèle Pierre-Louis au mini-sommet économique de Punta Cana

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: