Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 LA PLÈBE: LES CONTRATS, L’AUDIOVISUEL, LE CALCIUM ET LA VIE.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7155
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: LA PLÈBE: LES CONTRATS, L’AUDIOVISUEL, LE CALCIUM ET LA VIE.   Mer 11 Oct à 3:12

LA PLÈBE: LES CONTRATS, L’AUDIOVISUEL, LE CALCIUM ET LA VIE.

La.5ieme.République
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/f1-la-cinquieme-republique

LA PLÈBE: LES CONTRATS, L'AUDOVISUEL, LE CALCIUM ET LA VIE.
LA PLÈBE: LES CONTRATS, L’AUDIOVISUEL, LE CALCIUM ET LA VIE.
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t412-la-plebe-les-contrats-l-audovisuel-le-calcium-et-la-vie
JE SUIS.
TAY

Les mollusques (Mollusca) sont un embranchement d'animaux lophozoaires. Ce sont des animaux non segmentés, à symétrie bilatérale quelquefois altérée. Leur corps se compose généralement d'une tête, d'une masse viscérale, et d'un pied. La masse viscérale est recouverte en tout ou partie par un manteau, qui sécrète une coquille calcaire. Le système nerveux comprend un double collier périœsophagien. La cavité générale est plus ou moins réduite au péricarde et aux néphridies. L'embranchement des mollusques (Mollusca) tire son nom du latin mollis, « mou ». La science consacrée à l'étude des mollusques est la malacologie1, de l'équivalent grec malakos, « mou ».

Julien Denormandie, né le 14 août 1980, est un homme politique français, secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires depuis le 21 juin 20171,2.
Biographie
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! Comment faire ?

Admis en 2000 à l'INA Paris-Grignon (classé au rang 24 sur 988 au concours d'entrée[pertinence contestée]3), il réussit en 2002 le concours d'accès au corps du génie rural, des eaux et des forêts. Ingénieur-élève de la promotion 2002-2004, il suit les cours de l'École nationale du génie rural, des eaux et des forêts (ENGREF) en première année et la formation du MBA du Collège des ingénieurs en seconde année.

Nommé ingénieur du génie rural, des eaux et des forêts au 1er octobre 2004, il est affecté en détachement à compter du 25 novembre 2004 à la direction des relations économiques extérieures du ministère de l'Économie et des Finances.

En 2011 il est chef du bureau de la Turquie, des Balkans, de la CEI et du Moyen-Orient à la sous-direction des relations économiques bilatérales de la direction générale du Trésor.

Il rejoint les cabinets ministériels, d'abord comme conseiller commun de la ministre chargée du commerce extérieur Nicole Bricq et du ministre de l'Économie et des Finances Pierre Moscovici en juillet 2012, puis directeur adjoint de cabinet du ministre de l'Économie, de l'industrie et du numérique Emmanuel Macron en septembre 2014. Il en démissionne en mars 2016 pour participer à la création du mouvement En marche !.

Il est nommé secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires Jacques Mézard, le 21 juin 20172,4.

Il est le gendre de Robert Ophèle[réf. nécessaire].
Références

   ↑ « Julien Denormandie » [archive], sur Gouvernement.fr (consulté le 22 juin 2017)
   ↑ a et b http://www.lefigaro.fr/politique/2017/06/21/01002-20170621ARTFIG00380-julien-denormandie-un-macron-boy-secretaire-d-etat-a-la-cohesion-des-territoires.php?cmtpage=0 [archive]
   ↑ Liste d'admission d'élèves en 2000, par ordre de mérite, en première année de l'Institut national agronomique Paris-Grignon [archive] (Légifrance)
   ↑ http://www.20minutes.fr/politique/2091715-20170621-remaniement-macron-boy-julien-denormandie-nomme-secretaire-etat-cohesion-territoires [archive]


MarleneSchiappa ‏Compte certifié @MarleneSchiappa
MarleneSchiappa a retweeté les inrocks
Et au nom de quoi devons-nous supporter la promo de celui qui a assassiné Marie Trintignant à coups de poings ?
Ne rien laisser passer.
Cantat en son nom: demain dans les Inrocks bit.ly 2kDn9vR

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 2 minil y a 2 minutes
En réponse à @MarleneSchiappa
IL A ENDEUILLE UNE  PENSÉE DE L'ANARCHIE QUI EST L'UTOPIE ET L'HARMONIE DU SOI DEVANT L'EXACTITUDE AINSI QUE LES PAROLES DE CES CHANSONS. Y

L'Express‏Compte certifié @LEXPRESS
.@MarleneSchiappa mouche un député à l'Assemblée et se fait ovationner 👉 bit.ly 2wMBnft

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 1 minil y a 1 minute
En réponse à @LEXPRESS @MarleneSchiappa
MARLENE SCHIAPPA...
LA TEMPÉRANCE DE L'HOMME MALICIEUX,
"FAREWELL TO CHEYENNE", JE SUIS
https://www.youtube.com/watch?v=rEb_KvB2Bwo
MIGNONNE, VOUS ÊTES.
TAY

Once Upon a Time in the West
Julien Denormandie, IL SAIT JOUER DE L'HARMONICA ET IL SAIT MANIER DES COLTS CAR IL A LE SANG-FROID DES MOTS.

Fonctions
Secrétaire d'État auprès du ministre de la Cohésion des territoires
En fonction depuis le 21 juin 2017
(3 mois et 19 jours)
Président Emmanuel Macron
Premier ministre Édouard Philippe
Gouvernement Philippe II
Prédécesseur Poste créé
Biographie
Date de naissance 14 août 1980 (37 ans)
Nationalité Française
Diplômé de Collège des ingénieurs
Profession Ingénieur des ponts, des eaux et des forêts

Dans la classification phylogénétique, les mollusques sont des métazoaires triploblastiques cœlomates (les termes « cœlomate », « acœlomate » et « pseudocœlomate » ont récemment été retirés de la classification) bilatériens protostomiens ; les synapomorphies notables de ce clade étant la présence d'une radula et d'un manteau2.

L'embranchement contient plus de 130 000 espèces dont certaines sont très fréquemment consommées par l'Homme.

Certains mollusques peuvent secréter des perles en recouvrant de nacre les éléments irritants qui s'introduisent dans leur coquille.

Les mollusques ou leur coquille (et leurs perles parfois) ont fait l'objet de nombreux usages, dont alimentaires3,4 par l'Homme, depuis la préhistoire.

Morphologie et anatomie
Caractères généraux

Malgré la grande diversité de formes, plusieurs caractères se retrouvent chez tous les mollusques actuels5,6. La partie dorsale du corps est un manteau qui secrète des spicules calcaires, formant des plaques ou une coquille. Entre le manteau et la masse viscérale se trouve la cavité palléale au sein de laquelle débouchent l'anus et les conduits génitaux. Le système nerveux est constitué d'un anneau nerveux autour de l'œsophage avec au moins deux paires de cordons nerveux (trois chez les bivalves7).

La plupart des mollusques ont perdu toutes traces de métamérisation. Ils ont une symétrie bilatérale, mais qui peut être altérée par une torsion du corps (par exemple chez les Gastéropodes).

Leur tégument est mou. Il contient de nombreuses glandes qui sécrètent du mucus.

Les mollusques sont des cœlomates mais leur cœlome se limite à un péricarde, c'est-à-dire que le cœur est situé dans une cavité creusée dans du tissu d’origine mésodermique. La cavité générale des mollusques est plus ou moins oblitérée par du tissu conjonctif, à l'exception d'une partie qui enveloppe le cœur (péricarde) et d'une autre partie, en relation avec les deux autres, qui constitue les organes excréteurs (néphridies).
Anatomie générale

Leur corps se subdivise en trois parties :

   La tête qui contient les organes sensoriels et la bouche qui contient la radula. Elle est absente chez les bivalves.
   Le pied ou sole pédieuse est un organe musculeux, typique des mollusques, destiné à la locomotion. Il revêt des formes très diverses suivant les espèces. Il est peu développé chez les Solénogastres et les Caudofovéates mais devient plus important chez les Eumollusques. Il forme la couronne de tentacules qui permet la prédation chez les Céphalopodes.
   La masse viscérale, comme son nom l'indique, contient les viscères. Elle est contenue dans une mince tunique qu’on appelle le manteau. C’est le manteau qui sécrète la coquille de la plupart des mollusques, qui leur sert de protection et/ou de squelette et/ou de régulateur de la flottaison (exemple de la seiche).

Entre le manteau et la masse viscérale, le bourrelet palléal constitue une cavité palléale qui protège les organes respiratoires, et où débouchent les métanéphridies (organes excréteurs), l’intestin et les conduits génitaux.
Coquille
Article détaillé : Coquille.

Des glandes du manteau des Eumollusques se regroupent et sécrètent généralement une coquille calcaire, qui comprend, de l'extérieur vers l'intérieur :

   Une cuticule diversement colorée;
   Une couche prismée, formée de prismes calcaires perpendiculaires à la surface;
   Enfin, une couche lamelleuse formée de lamelles alternantes de carbonate de calcium et de substance organique (conchyoline).

Cette couche interne, lorsque les lamelles sont suffisamment minces pour diffracter la lumière, constitue la nacre, et, indirectement, les perles fines.
Système nerveux

Le système nerveux typique d'un mollusque comprend des ganglions cérébroïdes (qui peuvent fusionner pour former un cerveau) reliés d'une part à des ganglions pédieux, d'autre part à des ganglions viscéraux, par un double collier périœsophagien.
Appareil circulatoire

La circulation est incomplète, lacunaire. Du cœur partent de courtes artères mais il n'y a ni veines, ni capillaires. Les Céphalopodes sont une exception parmi les mollusques et ont un système circulatoire clos avec un cœur systémique et deux cœurs branchiaux.

Le sang est incolore, ou légèrement coloré par de l'hémoglobine ou de l'hémocyanine dissoutes.
Cycle reproductif

Les sexes sont généralement séparés. Quelques espèces courantes sont hermaphrodites comme l'escargot ou l'huître.

Les œufs sont plus ou moins riches en vitellus, et l'éclosion a lieu après un stade plus ou moins avancé de développement. Le début du développement embryonnaire est un clivage ou segmentation en spirale ce qui permet de classifier les Mollusques aux côtés des Annélides parmi les Spiralia.

Quand il y a larve libre (trochophore, véligère), celle-ci ressemble beaucoup à la trochophore des annélides.
Évolution
Tonicella lineata

Les mollusques descendraient d'une organisation de type « ver ». On pense qu'ils descendent d'animaux semblables à des Annélides de par les traces de métamérie découvertes chez les Monoplacophores. On estime leur apparition à au moins 500 millions d'années à partir d'un ancêtre commun (radiation adaptative).

La fonctionnalité qui semble avoir conditionné les mollusques primitifs paraît être la radula : un organe fonctionnant comme une râpe, sorte de langue porteuse de dents chitineuses, qui permet à l'animal de se nourrir plus efficacement. Par rapport aux "vermiformes" primitifs, qui ne peuvent que gober une nourriture fragmentaire, la radula donne un avantage adaptatif, dans la mesure où elle permet d'arracher de la nourriture sur des proies cohérentes (éponges, algues…). Les mollusques ont ainsi inventé l'art de brouter.

L'autre fonctionnalité caractéristique des mollusques est le blindage, permettant de se protéger de prédateurs actifs : l'acquisition de plaques calcaires protégeant le dos. Ces mollusques primitifs devaient donc ressembler à des polyplacophores (une sorte d'escargot qui peut se rouler en boule comme un hérisson ou un cloporte), mais ce type est à présent très marginal.

En s'adaptant à différentes formes de vie, ils ont progressivement conquis tous les types de milieu : surtout présents en milieu marin, les Gastéropodes et les Bivalves ont ensuite réussi à s'adapter à l'eau douce. Dans leur radiation adaptative, les mollusques ont donné naissance aux classes importantes suivantes :

Escargot (Helix pomatia)
Les gastéropodes (escargots, limaces, patelles…) continuent à ramper, et se caractérisent par une céphalisation plus avancée. La seule innovation que leur a apportée l'évolution est que cette reptation se fait sur un organe spécialisé, le pied. Les plaques calcaires de la carapace primitive se sont simplifiées au fil du temps, ce qui a conduit à ces coquillages généralement spiralés. Les premiers gastéropodes à respiration pulmonaire ont conquis les milieux terrestres au cours du Carbonifère. Mais les escargots modernes, du genre Helix ne sont apparus qu'au Crétacé.
Coquille de moule
Les bivalves (moules, huîtres…) sont devenus sédentaires et ont misé sur la protection que leur apporte la coquille calcaire, au point de ne pratiquement plus se déplacer. Leur mode de vie se rapproche de celui des anémones, voire des éponges, consistant à filtrer l'eau ambiante. Dans cette évolution, ils ont perdu leur tête, devenue inutile, et les yeux ne sont plus présents que sous forme dégénérée, dans quelques espèces. Les bivalves constituent un cas intéressant où une régression fonctionnelle (perte du déplacement propre aux structures vermiformes) se traduit par un succès évolutif. Les bivalves ont perdu leur radula, caractère qui avait été la cause de l'explosion radiative initiale des mollusques.

   Seiche (Sepia officinalis)
   Les céphalopodes (poulpes, calmars, seiches…) ont appris à nager, et sont des prédateurs. La capacité d'attraper des proies qui peuvent chercher à s'échapper met une contrainte évolutive forte sur ce qui caractérise ce groupe : de bons yeux, et un cerveau performant capable de coordonner les mouvements de chasse. La coquille commune des invertébrés, que l'on retrouve chez l'argonaute, tend à se profiler en pointe, se réduire comme chez la seiche, voire disparaître totalement comme chez le poulpe.

Classification
Flabellina iodinea

Le phylum des mollusques a été créé par Georges Cuvier (1769-1832) en 1795.

Selon World Register of Marine Species (11 avril 2016)8, il y a actuellement huit classes de mollusques :

   classe Bivalvia Linnaeus, 1758 -- Bivalves (12 000 espèces vivant dans toutes les mers du monde et en eau douce)
   classe Caudofoveata C. R. Boettger, 1956 -- Caudofovéates (100 espèces connues vivant dans toutes les mers du globe)
   classe Cephalopoda Cuvier, 1795 -- Céphalopodes (786 espèces connues, toutes marines vivant dans toutes les mers sauf la Mer Noire)
   classe Gastropoda Cuvier, 1795 -- Gastéropodes (103 000 espèces connues ayant une répartition mondiale)
   classe Monoplacophora Odhner, 1940 -- Monoplacophores (15 espèces connues vivant dans les fosses océaniques)
   classe Polyplacophora Gray, 1821 -- Polyplacophores (900 espèces connues vivant entre 0 et - 3 000 m)
   classe Scaphopoda Bronn, 1862 -- Scaphopodes (400 espèces toutes marines)
   classe Solenogastres Gegenbaur, 1878 -- Solénogastres (350 espèces connues vivant dans toutes les mers)
   classe Rostroconchia Cox, 1960 †
   Mollusca incertae sedis (groupes fossiles isolés)

Les Solénogastres et les Caudofovéates étaient anciennement regroupés dans une même classe : les Aplacophores.

Au contraire, les Eumollusques regroupent tous les mollusques à l'exception des Solénogastres et des Caudofovéates.

Les Conchifères sont un sous-embranchement regroupant tous les Eumollusques sauf les Polyplacophores.

Les Amphineures sont le deuxième sous-embranchement des Mollusques et regroupent les Aplacophores et les Polyplacophores.

Les Bivalves et les Scaphopodes peuvent être regroupés sous le terme Diasomes.

Nom vernaculaire
Article détaillé : Liste des noms vernaculaires de mollusque.

Comme pour les poissons, les noms vernaculaires sont assez peu homogènes et dépendent beaucoup des régions où ils sont utilisés. Ils peuvent être inconnus d'une région à l'autre ou ne pas désigner la même espèce.
Place des mollusques dans le monde animal
[afficher]
v · m
Place des mollusques dans le règne animal

Voir aussi
Articles connexes

   Mollusca (classification phylogénétique)
   Malacologie
   Mollusque d'eau douce
   Moule d'eau douce
   Siphon (anatomie)

Références taxonomiques

   Référence World Register of Marine Species : taxon Mollusca [archive] (en) (+ liste classes [archive] + liste ordres [archive])
   Référence ITIS : Mollusca [archive] (fr) (+ version anglaise [archive] (en))
   Référence Tree of Life Web Project [archive] : Mollusca [archive] (en)
   Référence Animal Diversity Web : Mollusca [archive] (en)
   Référence Catalogue of Life : Mollusca [archive] (en)
   Référence Fauna Europaea : Mollusca [archive] (en)
   Référence UICN : taxon Mollusca [archive] (en)
   Référence NCBI : Mollusca [archive] (en)
   Référence uBio : Mollusca [archive] (en)

Bibliographie

   Adam W (1960) Faune de Belgique. Mollusques 1 - Mollusques terrestres et dulcicoles. Bruxelles. (Institut royal des Sciences naturelles de Belgique): 402 pages.
   Germain L (1931) Mollusques terrestres et aquatiques (première partie). Faune de France, Paris. (Paul Lechevalier): 477 pages.
   Germain L (1931) Mollusques terrestres et aquatiques (seconde partie). Faune de France, Paris. (Paul Lechevalier): 479-893 pages.
   Sander Rang, Atlas des mollusques composé de 51 planches représentant la plupart des mollusques nus et des coquilles décrits dans le Manuel d’histoire naturelle, Paris, Éd. Roret, [1843], 16 p., in-16 (lire en ligne [archive] [PDF]). — Les 51 pl. sont regroupées à la suite du texte.
   Sander Rang et Louis François Auguste Souleyet, Histoire naturelle des mollusques ptéropodes : monographie comprenant la description de toutes les espèces de ce groupe de mollusques, Paris, Éd. J.-B. Baillière, 1852, IV-88 p., grd in-4° (lire en ligne [archive] [PDF]).
   Sander Rang, Manuel de l’histoire naturelle des mollusques et de leurs coquilles…, Paris, Éd. Roret, 1829, IV-390 p., in-18 (lire en ligne [archive] [PDF]).
   Sander Rang, « Note sur le Ropan d’Adanson et quelques autres observations sur les mollusques », Annales des sciences naturelles, Paris, Éd. Crochard, vol. 21,‎ 1830, p. 352 (chiffrée par erreur 351) (lire en ligne [archive] [PDF]).
   Sander Rang, « Notice sur la Galathée, genre de mollusque acéphale de la famille des Conchacées », Annales des sciences naturelles, Paris, Éd. Crochard, vol. 25,‎ 1832, p. 152-164 (lire en ligne [archive] [PDF]).
   Sander Rang, « Notice sur le Litiope, nouveau genre de mollusque gastéropode », Annales des sciences naturelles, Paris, Éd. Crochard, vol. 16,‎ 1829, p. 303-307 (lire en ligne [archive] [PDF]).
   Sander Rang, « Notice sur quelques mollusques nouveaux appartenant au genre Cléodore, et établissement et monographie du sous-genre Creseis », Annales des sciences naturelles, Paris, Éd. Crochard, vol. 13,‎ 1828, p. 302-319 (lire en ligne [archive] [PDF]).

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

   Mollusca, sur Wikimedia Commons Mollusca, sur Wikispecies

   Gargominy, O., Prié, V., Bichain, J.-M., Cucherat, X., Fontaine, B. 2011. Liste de référence annotée des mollusques continentaux de France. MalaCo, 7 : 307-382. [archive]
   Voir un schéma détaillé de l'anatomie interne d'un mollusque [archive]
   Antoine Morin, « Cours-Mollusque » [archive], Université d'Ottawa
   MalaCo : le journal électronique de la malacologie continentale française [archive]

Notes et références

   ↑ Romaric Forêt, « Malacologie », Dico de Bio, 2e éd. De Boeck Université, 2006 (ISBN 2804152480).
   ↑ G. Lecointre & H. Le Guyader, Classification phylogénétique du vivant, 2006, 3e édition, Belin, Paris
   ↑ Locard A (1890) Les huîtres et les mollusques comestibles, moules, praires, clovisses, escargots, etc: histoire naturelle, culture industrielle, hygiène alimentaire. J.-B. Baillière et fils.
   ↑ Locard A (1890) Les huitres et les mollusques comestibles. Baillière et Fils.
   ↑ Brusca, R.C., Brusca, G.J. (2003). Invertebrates (2 ed.). Sinauer Associates. pp. 702. (ISBN 0878930973).
   ↑ David M. Raup & Steven M. Stanley (1978). Principles of Paleontology (2 ed.). W.H. Freeman and Co., p. 4-5. (ISBN 0716700220).
   ↑ Ruppert, E.E., Fox, R.S., and Barnes, R. D. (2004). Invertebrate Zoology (7 ed.). Brooks/Cole. p. 367–403. (ISBN 0030259827).
   ↑ World Register of Marine Species, consulté le 11 avril 2016

Portail de la malacologie et des mollusques.
Portail de la biologie marine
Portail de l’évolution

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
SOUS L’ÉGIDE
DE Y'BECCA ET DE LA PLÈBE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7155
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: LA PLÈBE: LES CONTRATS, L’AUDIOVISUEL, LE CALCIUM ET LA VIE.   Mer 11 Oct à 10:29

Creating a healthy workplace and The Sentinel-5P satellite.
http://orkhidion-velamen.forumactif.com/t120-creating-a-healthy-workplace-and-the-sentinel-5p-satellite

Round and round they go and Galápagos giant tortoise
http://le-rien-la-nudite.forumactif.com/t119-round-and-round-they-go-and-galapagos-giant-tortoise

25 février 1840

Monsieur,

Il y a quelques temps, je vis représenter Marion de Lorme ; la beauté de ce drame m’a tellement enchanté et m’a rendu si heureux que je désire vivement connaître l’auteur et le remercier de près. Je suis encore un écolier et je commets peut-être une impertinence sans exemple ; mais j’ignore tout à fait les convenances de ce monde et j’ai pensé que cela vous rendrait indulgent à mon égard. — Les éloges et les remerciements d’un étudiant doivent peu vous toucher, après ceux que vous ont prodigués tant d’hommes de goût. Vous vous êtes sans doute montré à tant de gens que vous devez peu vous soucier d’attirer près de vous un nouvel importun — Pourtant, si vous saviez combien notre amour, à nous autres jeunes gens, est sincère et vrai — il me semble, (peut-être est-ce bien de l’orgueil) que je comprends tous vos ouvrages.

Charles Baudelaire (9 avril 1821 – 31 août 1867), « dante d’une époque déchue » selon les termes de Barbey d’Aurevilly, occupe une place prestigieuse parmi les poètes français, signant un chef-d’œuvre qu’il aura bâtie une vie durant et qui n’aura de cesse d’inspirer les générations futures : Les Fleurs du mal . Ce chantre de la modernité était aussi un visionnaire qui avait la capacité de reconnaître les génies de son époque : après Delacroix et Edgar Poe, Baudelaire s’incline et consacre Victor Hugo, alors qu’il n’a que 19 ans. Cette lettre demeure aujourd’hui comme le témoignage d’une admiration sans faille d’un jeune écrivain face à un monstre de la littérature.

Je vous aime comme j’aime vos livres ; je vous crois bon et généreux, parce que vous avez entrepris plusieurs réhabilitations, parce que loin de céder à l’opinion, vous l’avez souvent réformée, fièrement et dignement. J’imagine qu’auprès de vous, Monsieur, j’apprendrai une foule de choses bonnes et grandes ; je vous aime comme on aime un héros, un livre, comme on aime purement et sans intérêt toute belle chose. Je suis peut-être bien hardi de vous envoyer bon gré mal gré ces éloges par la poste ; mais je voudrais vous dire vivement, simplement, combien je vous aime et je vous admire, et je tremble d’être ridicule. Cependant, Monsieur, puisque vous avez été jeune, vous devez comprendre cet amour que nous donne un livre pour son auteur, et ce besoin qui nous prend de le remercier de vive voix et de lui baiser humblement les mains ; à dix-neuf ans, eussiez-vous hésité à en écrire autant à un écrivain dont votre âme eût été éprise, à M. de Chateaubriand par exemple ? Tout cela n’est pas assez bien dit, et je pense mieux que ma lettre ; mais j’espère qu’ayant été jeune comme nous, vous devinerez tout le reste, qu’une démarche si nouvelle, si inusitée ne vous choquera pas trop ; et que vous daignerez m’honorer d’une réponse : je vous avoue que je l’attends avec une impatience extrême.

Que vous ayez ou non cette bonté, recevez le témoignage d’une reconnaissance éternelle.

CH. BAUDELAIRE
( Baudelaire, correspondance ; Folio classique ) - (Source image : wikipédia)

Creating a healthy workplace and The Sentinel-5P satellite.
http://orkhidion-velamen.forumactif.com/t120-creating-a-healthy-workplace-and-the-sentinel-5p-satellite

Round and round they go and Galápagos giant tortoise
http://le-rien-la-nudite.forumactif.com/t119-round-and-round-they-go-and-galapagos-giant-tortoise


RAPPORT DE
Y'BECCA
SOUS L’ÉGIDE DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
 
LA PLÈBE: LES CONTRATS, L’AUDIOVISUEL, LE CALCIUM ET LA VIE.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les marrons de l'alphabet et l'audiovisuel
» Contrats Bellerive et des Compagnies Dominicaines,un Crime de haute Trahison
» Signature de contrats Nashville
» Contrats d'assassinats
» Contrats - Chicago Blackhawks

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: