Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Medline Plus Health, Y'becca, la Laïcité et la Personne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7155
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Medline Plus Health, Y'becca, la Laïcité et la Personne   Lun 2 Oct à 9:49

Public Affairs Officer:
Peg O'Laughlin
202.205.1819
margaret.olaughlin @usitc.gov

About USITC
Popular Topics
Press Room
Import Injury
Intellectual Property
Industry/Economic Analysis
Tariff Affairs

Home » FY 2015 Annual Highlights
FY 2015 Annual Highlights

The U.S. International Trade Commission ceased publication of its public annual report after fiscal year 2010 and has transitioned key content to the Internet. Broad information about the Commission, as well as tables summarizing its investigations and litigation during FY 2015, can be found through the links below.

General Information (PDF)
The Commissioners (PDF)
The Administrative Law Judges (PDF)
Import Injury Investigations (PDF)
Intellectual Property Import Investigations (PDF)
Industry and Economic Analysis (PDF)
Tariff and Trade Information Services (PDF)
Summary of Investigations Completed During FY 2015 and Pending on September 30, 2015
Antidumping and Countervailing Duty Investigations Conducted in Fiscal Year 2015 (PDF)
Changed Circumstances and Five Year (Sunset) Reviews Conducted in Fiscal Year 2015 (PDF)
Intellectual Property Based Import Investigations and Related Proceedings Conducted in Fiscal Year 2015
General Factfinding Investigations Conducted in Fiscal Year 2015 (PDF)
Reports on proposed legislation submitted to Congress during Fiscal Year 2015
Trade Litigation Conducted in FY 2015 (PDF)
Trade Litigation Remand Proceedings Conducted in Fiscal Year 2015 (PDF)

https://www.usitc.gov/fy_2015_annual_highlights.htm

-------------------------------

It’s not quantum mechanics that’s weird – it’s us

Quantum theory is famously mind-boggling. But do its paradoxes mean
we haven’t yet understood it?

Quantum mechanics is so notoriously difficult that Nobel-winning physicist
Richard Feynman cheerfully admitted that even he didn’t understand it.

The reason is not that quantum theory is full of difficult maths,
but that it defies intuition, and even, it seems, logic. Does this mean
that we’re doomed forever to vague talk of wave-particle duality, uncertainty,
Schrödinger’s cat and “spooky action at a distance”? Or has quantum mechanics
moved on from these old clichés?

Thanks to improved experiments and fresh thinking about quantum theory,
we can now say more clearly what it does and doesn’t mean. It’s not all
about fuzziness and weirdness, but is a theory about information:
about how, and how much, we can really find out about the fundamental ways
the world behaves – and about where we fit into the picture. It’s time
to go “beyond weird”.

https://live.newscientist.com/talks/its-not-quantum-mechanics-thats-weird-its-us?cmpid=EMP|NSNSL|2017-2209-UK-Emailnslive2017|em23&utm_medium=EMP&utm_source=NSNSL&utm_campaign=Emailnslive2017&utm_content=em23

What happened at the Big Bang?

How do we know how everything began? Sean Carroll explores what's next in cosmology.

The history of the universe from a few seconds after the Big Bang is fairly well understood, but what happened before then is largely mysterious. Inflation is a popular paradigm, but raises a number of conceptual problems, both in its conception and its implementation.

Before inflation, we don't know whether there was a true beginning or whether the universe has lasted eternally; which alternative is correct may come down to dimly-understood features of quantum gravity.

Sean Carroll will discuss these issues, how they relate to later-universe cosmology, and the prospects for future progress.

https://live.newscientist.com/talks/what-happened-at-the-big-bang?cmpid=EMP|NSNSL|2017-2209-UK-Emailnslive2017|em23&utm_medium=EMP&utm_source=NSNSL&utm_campaign=Emailnslive2017&utm_content=em23

----------------------


Calendar

All events are held at the Donald W. Reynolds Center for American
Art and Portraiture, located at Eighth and F streets N.W., Washington, D.C.
Special events and programs may require reservations or tickets.
Please check the events listings for more information.

For questions, call (202) 633-1000. The National Portrait Gallery
is open every day from 11:30 a.m. to 7 p.m.
All events and programs are free unless otherwise noted.

Highlights of the National Portrait Gallery
When Monday, October 2, 2017, 12 – 1 p.m.
Venue Portrait Gallery
Event Location Meet in the F Street lobby
Cost Free: Walk--in

Note

Look for our friendly docent who will give a Highlights tour of the National Portrait Gallery.

NOTE: Beginning on September 1, 2016, Highlights tours will occur at the following times:

Most Mondays - Fridays 12:00 Noon
Most Saturdays and Sundays 11:45 a.m. and 3:15 p.m.


-------------------------------------

The following Global Agricultural Information Network (GAIN) reports were released on Friday, September 29, 2017.


China: Grain and Feed Update

Harvest is underway for spring/summer crops. The 2017/18 corn production forecast is raised on better yield, improved seed quality and favorable weather during the growing season. The PSD tables for feed grains (corn and sorghum) are updated for 2016/17 based on trade to date and for 2017/18 on expectations of greater consumption. There are minor updates for food grains (wheat and rice). Over the summer, there have been several announcements that could impact the grain sector, particularly for corn. The most recent announcement, the goal to adopt E10 usage in gasoline by 2020, if realized, could sharply boost corn consumption and reduce stocks. When combined with the ongoing reform, China could find itself tight in corn just in a few years.

Mexico: Cotton and Products Update

Post forecasts marketing year (MY) 2017/18 total cotton production for Mexico up to 1.12 million bales, due to increased planting areas. U.S. cotton exports account for nearly all of Mexico´s imports.

Philippines: Sugar Semi-annual

MY 2016/17 (December/November) total raw sugar production was revised upwards from 2.25 MMT to 2.50 MMT on better-than-expected cane yields resulting from favorable weather conditions during the first half of 2017. Total raw sugar production in MY 2017/18 was raised from 2.30 MMT to 2.38 MMT on projected increases to sugarcane area planted. Raw sugar exports for MY 2017/18 were revised upwards 100,000 tons to 250,000 tons on an anticipated surge in carryover stocks. Consumption in MY 2017/18 is forecast to increase 50,000 tons from the previous year to 2.25 MMT as prices remain soft due to ample supply.

South Korea: Retail Foods

Expansion and diversification of large-scale retail businesses coupled with the introduction of information technologies has led to a rapid evolvement of the retail food sector in South Korea over the last two decades. Strong consumer demand for value, convenience, diversity and quality generates increased demand for imported food and agricultural products in the sector. The United States remains the leading supplier of consumer-oriented food products to the Korean retail food sector. Korea’s imports of consumer-oriented food products from the United States totaled a record high $3.7 billion in 2016. Reduction of import tariffs under the KORUS FTA should provide American products with additional opportunities in the sector.

Thailand: Rice Price - Weekly

Export prices declined 1 to 3 percent due to a lack of new inquiries. The government has approved several rice support programs to ensure stable domestic prices for MY2017/18 main crop rice production.

Thailand: Sugar Semi-annual

MY2017/18 sugar production will likely increase to 11.2 million metric tons, up 12 percent from MY2016/17 due to favorable weather conditions. MY2017/18 sugar consumption is expected to decline slightly due to the new excise tax on sugar-sweetened beverages. The government is amending the Cane and Sugar Act B.E. 2527 (1984) to deregulate the domestic sugar market in MY2017/18.

For more information, or for an archive of all FAS GAIN reports, please visit gain.fas.usda.gov.

Titanic Theme Song • My Heart Will Go On • Celine Dion
https://www.youtube.com/watch?v=DNyKDI9pn0Q


Overuse Injuries Don't Impact Young Football Players
10/01/2017 09:00 AM EDT

Data on youth and high school competitors show minimal amounts
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Sports Injuries, Sports Safety, Teen Health
Risk Assessments Can Help Prevent Falls
09/30/2017 09:00 AM EDT

Geriatrics specialist offers tips to avoid injuries
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Falls, Safety, Seniors' Health
State Policies Can Reduce Alcohol-Related Murders
09/29/2017 04:00 PM EDT

Up to 50 percent of homicides in the United States involve drinking, researchers say
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Alcohol, Alcoholism and Alcohol Abuse
Verzenio Approved for Advanced Breast Cancer
09/29/2017 04:00 PM EDT

The most common cancer in the United States
Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Breast Cancer, Medicines
Carbon Monoxide a Potential Threat from Gas-Powered Generators
09/29/2017 02:00 PM EDT

Don't use these devices in your home, garage or any enclosed space
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Carbon Monoxide Poisoning
A More Accurate Predictor for Alzheimer'S?
09/29/2017 12:00 PM EDT

Genetic test might one day diagnose the disease before symptoms occur, researchers say
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Alzheimer's Disease, Genetic Testing
Dialysis Patients Often End Up Back in The Hospital
09/29/2017 09:00 AM EDT

But the readmission is usually for a different problem, study finds
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Dialysis, Health Facilities
Failing Sense of Smell Tied to Dementia Risk
09/29/2017 09:00 AM EDT

Long-term study suggests inability to identify scents may be early sign of problems
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Dementia, Seniors' Health, Taste and Smell Disorders
Researchers Learn More about Gender's Role in Autism Risk
09/29/2017 09:00 AM EDT

When oldest female child has the disorder, risk is raised for younger siblings, especially boys: study
Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Autism Spectrum Disorder
Respiratory Disease Death Rates Have Soared
09/29/2017 09:00 AM EDT

More than 3.9 million Americans died from COPD over last 35 years, new data shows
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Asthma, COPD, Lung Diseases
Study Questions Practice of Placenta Eating by New Moms
09/29/2017 09:00 AM EDT

It may be potentially dangerous, researchers say
HealthDay news image

Source: HealthDay
Related MedlinePlus Pages: Childbirth, Infant and Newborn Care, Postpartum Care

MedlinePlus Health News
https://content.govdelivery.com/accounts/USNLMMP/bulletins/1bab9ae?reqfrom=share

RAPPORT DU CITOYEN TIGNARD YANIS
SOUS L'EGIDE DE Y'BECCA
ET DU PEUPLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7155
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Medline Plus Health, Y'becca, la Laïcité et la Personne   Lun 2 Oct à 10:04

2 October 2017

A molecule once thought to be a useful marker for life as
we know it has been discovered around a young star and
at a comet for the first time, suggesting these ingredients
are inherited during the planet-forming phase.

The discovery of methyl chloride was made
by the ground-based Atacama Large Millimeter/submillimeter Array
(ALMA) in Chile, and by ESA’s Rosetta spacecraft following Comet
67P/Churyumov–Gerasimenko. It is the simplest member of a class
of molecules known as organohalogens, which contain halogens,
such as chlorine or fluorine, bonded with carbon.

Methyl chloride is well known on Earth as being used in industry.
It is also produced naturally by biological and geological activity:
it is the most abundant organohalogen in Earth’s atmosphere,
with up to three megatonnes produced a year, primarily
from biological processes.

As such, it had been identified as a possible ‘biomarker’ in the search
for life at exoplanets. This has been called into question, however,
now it is seen in environments not derived from living organisms,
and instead as a raw ingredient from which planets could eventually form.
Rho Ophiuchi star-forming region

This is also the first time an organohalogen has been detected in space,
indicating that halogen- and carbon-centred chemistries are more intertwined
than previously thought.

The ALMA observations were made towards the young star IRAS 16293-2422,
a low-mass binary system in the Rho Ophiuchi star-forming region
about 400 light-years from Earth. The system was already known
to have a wealth of organic molecules distributed around it,
but ALMA now makes it possible to zoom in to scales equivalent
to the outer planets in our own Solar System, making it
an ideal target for comparative studies with comets.

Because comets are believed to preserve the chemical composition
of the Sun’s birth cloud, and in order to better understand
the formation pathways of organic molecules, the detection
of the molecule in the young star system triggered a search
in the extensive data collected by ESA’s Rosetta spacecraft
during its 2014–16 mission at Comet 67P/Churyumov–Gerasimenko.

“We found it but it is very elusive, one of the ‘chameleons’
of our molecule zoo, only present during short times when we observed
a lot of chlorine,” says Kathrin Altwegg, principal investigator
of the ROSINA instrument that made the comet detection.

The measurements were made in May 2015, when the comet
was approaching its closest point to the Sun along its elliptical orbit,
near to the orbit of Mars, and was very active, releasing
a lot of gas and dust as the Sun warmed its icy surface.
The methyl chloride was identified in the measurements
when the hydrogen chloride signal was at its highest.
Delivering ingredients to Earth

Moreover, the methyl chloride was found in comparable abundances
in both the young star system and the comet. Rocky planets like Earth
could directly inherit these ingredients during the planet-building phase,
but comets could also act as a vessel to deliver them through the high
rate of impacts occurring in the early years of a forming solar system.

“The dual detection of an organohalogen in a star-forming region
and at a comet indicates that these chemicals will likely be part
of the ‘primordial soup’ on the young Earth
and newly formed rocky exoplanets,” says Edith Fayolle,
lead author of the study published in Nature Astronomy.
“Understanding this initial chemistry on planets is an important step
toward the origins of life.”

It is also a crucial aspect for the search for life outside our Solar System,
but the apparent prevalence of organohalogens in space calls into question
their use as a biomarker when interpreting possible future detections
of the molecule in the atmospheres of rocky exoplanets.

“The combined study takes detections of key biological molecules
to a new level, with the exciting possibility that they predate
the formation of our Solar System as we know it today,”
comments Matt Taylor, ESA’s Rosetta project scientist.

“The complementary results provide an important context
for our Rosetta data and for the wider implications of Solar System formation,
and especially how we might interpret observations of extrasolar systems.”

Notes for Editors

“Protostellar and cometary detections of organohalogens,”
by E. Fayolle et al. is published in Nature Astronomy, 2 October 2017.

The ALMA data were part of the Protostellar Interferometric
Line Survey (PILS). The aim of the survey is to chart
the chemical complexity of IRAS 16293-2422 by imaging
the full wavelength range covered by ALMA on very small scales,
equivalent to the size of our Solar System.

ALMA is an international astronomy facility, and a partnership
between the European Southern Observatory,
the US National Science Foundation and the National Institutes
of Natural Sciences of Japan in collaboration with the Republic
of Chile. More about ALMA partners.

----------------

2 octobre 2017

Une molécule autrefois pensée pour être un marqueur utile
pour la vie comme nous le savons, il a été découvert autour d'une jeune étoile
et à une comète pour la première fois, suggérant ces ingrédients sont hérités
pendant la phase de formation de la planète.

La découverte du chlorure de méthyle a été faite par la baie d'Atacama
(Alma) au Chili, basée au sol, et par le satellite Rosetta de l'ESA suivant
la comète 67P/Churyumov – Gerasimenko. C'est le membre le plus simple
d'une classe de molécules connues sous le nom de organohalogénés,
qui contiennent des halogènes, comme le chlore ou le fluor, liés au carbone.

Le chlorure de méthyle est bien connu sur la terre comme étant utilisé
dans l'industrie. Il est également produit naturellement par l'activité biologique
et géologique: il est le organohalogénés le plus abondant dans l'atmosphère
de la terre, avec jusqu'à trois mégatonnes produites par an, principalement
des processus biologiques.

En tant que tel, il avait été identifié comme un possible «biomarqueur»
dans la recherche de la vie à l'Université. Cela a été remis en question,
cependant, il est maintenant vu dans des environnements non dérivés
des organismes vivants, et au lieu comme un ingrédient brut à partir
de laquelle les planètes pourraient éventuellement se former.
Rho Ophiuchi étoile-formant la région

C'est aussi la première fois qu'un organohalogénés
a été détecté dans l'espace, ce qui indique que les chimies
centrées sur les halogènes et le carbone sont plus entrelacées
qu'on ne le pensait auparavant.

Les observations d'Alma ont été faites vers la jeune star iras
16293-2422, un système binaire de basse masse dans la région
de Rho Ophiuchi étoiles-formant environ 400 années-lumière de la terre.
Le système était déjà connu pour avoir une richesse
de molécules organiques distribués autour d'elle, mais Alma permet
maintenant de zoomer à des échelles équivalentes
aux planètes extérieures dans notre propre système solaire,
ce qui en fait une cible idéale pour des études comparatives
avec des comètes.

Parce que les comètes sont censées préserver la composition
chimique du nuage de naissance du soleil, et afin de mieux comprendre
les voies de formation des molécules organiques, la détection de la molécule
dans le système des jeunes étoiles a déclenché une recherche
dans les données détaillées collectées par le satellite Rosetta
de l'ESA lors de sa mission 2014-16
à Comet 67P/Churyumov – Gerasimenko.

«nous l'avons trouvé, mais il est très insaisissable,
l'un des «caméléons» de notre molécule Zoo, seulement présent
pendant de courtes périodes où nous avons observé beaucoup de chlore»,
explique konan Altwegg, chercheur principal de l'instrument de Rosina
qui a fait la détection de la comète.

Les mesures ont été faites en mai 2015, lorsque la comète approchait
son point le plus proche du soleil le long de son orbite elliptique,
près de l'orbite de mars, et a été très actif, libérant beaucoup de gaz
et de la poussière que le soleil réchauffé sa surface glaciale.
Le chlorure de méthyle a été identifié dans les mesures
lorsque le signal du chlorure d'hydrogène était le plus élevé.
Livrer des ingrédients à la terre

En outre, le chlorure de méthyle a été trouvé dans des abondances
comparables dans le système des jeunes étoiles et la comète.
Les planètes rocheuses comme la terre pourraient hériter directement
de ces ingrédients pendant la phase de construction de la planète,
mais les comètes pourraient aussi agir comme un navire pour les livrer
à travers le taux élevé d'impacts survenant dans les premières années
d'un système de formation solaire.

«la double détection d'un organohalogénés dans une région
en forme d'étoile et à une comète indique que ces produits chimiques
feront probablement partie de la «soupe primordiale» sur la terre jeune
et nouvellement formée Rocky,» dit Edith Fayolle, auteur principal
de l'étude publiée dans L'astronomie de la nature. "comprendre
cette chimie initiale sur les planètes est une étape importante
vers les origines de la vie."

C'est aussi un aspect crucial pour la recherche de la vie
en dehors de notre système solaire, mais la prévalence apparente
de organohalogénés dans l'espace remet en question leur utilisation
comme un biomarqueur lors de l'interprétation de possibles détections
futures de la molécule dans les atmosphères de Rocky exoplanètes.

«l'étude combinée prend des détections de molécules biologiques clés
à un nouveau niveau, avec la possibilité excitante qu'ils prédatent
la formation de notre système solaire tel que nous le connaissons aujourd'hui»,
commente Matt Taylor, chercheur du projet Rosetta de l'ESA.

"les résultats complémentaires fournissent un contexte important
pour nos données Rosetta et pour les implications plus larges
de la formation du système solaire, et surtout
comment nous pourrions interpréter les observations
des systèmes extrasolaires."

Notes pour les éditeurs

«les détections de protostellaire et de cometarie de organohalogénés»,
par E. Fayolle et coll., sont publiées dans nature astronomie, 2 octobre 2017.

Les données d'Alma faisaient partie de l'enquête
sur la ligne d'interférométrie protostellaire (Pils).
L'objectif de l'enquête est de tracer la complexité chimique
de l'iras 16293-2422 par l'imagerie de la gamme complète
de longueur d'onde couverte par Alma sur de très petites échelles,
équivalent à la taille de notre système solaire.

Alma est une installation internationale d'astronomie, et un partenariat
entre l'Observatoire européen du Sud, la National Science Foundation
des États-Unis et les instituts nationaux des sciences naturelles
du Japon, en collaboration avec la République du Chili.

Plus d'infos sur Alma Partners.

For further information, please contact:
Edith Fayolle
Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics (now at NASA JPL)
Email: edith.c.fayolle@jpl.nasa.gov

Kathrin Altwegg
University of Bern, Germany
Email: kathrin.altwegg@space.unibe.ch

Matt Taylor
ESA Rosetta project scientist
Email: matt.taylor@esa.int

Markus Bauer








ESA Science and Robotic Exploration Communication Officer









Tel: +31 71 565 6799









Mob: +31 61 594 3 954









Email: markus.bauer@esa.int

RAPPORT DU CITOYEN TIGNARD YANIS
SOUS L'EGIDE DE Y'BECCA
ET DU PEUPLE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7155
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Medline Plus Health, Y'becca, la Laïcité et la Personne   Lun 2 Oct à 10:28


Demain, des L'Aube
par Victor Hugo

Victor Hugo

Demain, dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne,
Je partirai. Vois-tu, je sais que tu m'attends.
J'irai par la forêt, j'irai par la montagne.
Je ne puis demeurer loin de toi plus longtemps.

Je marcherai les yeux fixés sur mes pensées,
Sans rien voir au dehors, sans entendre aucun bruit,
Seul, inconnu, le dos courbé, les mains croisées,
Triste, et le jour pour moi sera comme la nuit.

Je ne regarderai ni l'or du soir qui tombe,
Ni les voiles au loin descendant vers Harfleur,
Et quand j'arriverai, je mettrai sur ta tombe
Un bouquet de houx vert et de bruyère en fleur.

Extrait de:
Les contemplations (1856)

---------------------


Le Revenant
par Charles Baudelaire

Charles Baudelaire

Sonnet.

Comme les anges à l'oeil fauve,
Je reviendrai dans ton alcôve
Et vers toi glisserai sans bruit
Avec les ombres de la nuit,

Et je te donnerai, ma brune,
Des baisers froids comme la lune
Et des caresses de serpent
Autour d'une fosse rampant.

Quand viendra le matin livide,
Tu trouveras ma place vide,
Où jusqu'au soir il fera froid.

Comme d'autres par la tendresse,
Sur ta vie et sur ta jeunesse,
Moi, je veux régner par l'effroi.

Extrait de:
Les fleurs du mal (1857)

----------------------------------

Le Voyage Egoïste.

TABLE DES MATIERES
Dimanche.
J'ai Chaud.
Malade.
Quatre Saisons.
Trop Court.
En Dessous.
Fards.
Chapeaux.
Seins.
Presse-Papiers.
Nouveautés.
Arrière-Saison.
Fourrures.
Amateurs.
Poches Vides.
Soiries.
Logique.

Contes, Récits Et Souvenirs.
Publiés En Avril 1922.

Dimanche.

Qu’est-ce que tu as?... Ne prends pas la peine, en me répondant:
«Rien», de remonter courageusement tous les traits de ton visage;
l’instant d’après, les coins de ta bouche retombent, tes sourcils
pèsent sur tes yeux et ton menton me fait pitié. Je le sais, moi,
ce que tu as.

Tu as que c’est dimanche, et qu’il pleut. Si tu étais une femme,
tu fondrais en larmes, parce qu’il pleut et que c’est dimanche,
mais tu es un homme, et tu n’oses pas. Tu tends l’oreille vers le
bruit de la pluie fine -un bruit fourmillant de sable qui boit -,
tu regardes malgré toi la rue miroitante et les funèbres magasins
fermés, et tu raidis tes pauvres nerfs d’homme, tu fredonnes un
petit air, tu allumes une cigarette que tu oublies et qui
refroidit entre tes doigts pendants...

J’ai bien envie d’attendre que tu n’en puisses plus, et que tu
quêtes mon secours... Je suis méchante, dis? Non, mais c’est que
j’aime tant ton geste enfantin de jeter les bras vers moi et de
laisser rouler ta tête sur mon épaule, comme si tu me la donnais
une fois pour toutes. Mais aujourd’hui il pleut si noir, et c’est
tellement dimanche que je fais, avant que tu l’aies demandé, les
trois signes magiques: clore les rideaux, allumer la lampe,
disposer, sur le divan, parmi les coussins que tu préfères, mon
épaule creusée pour ta joue, et mon bras prêt à se refermer sur ta
nuque...

Est-ce bien ainsi? Pas encore? Ne dis rien, attends que notre
chaleur de bêtes fraternelles ait gagné les coussins. Lentement,
lentement, la soie tiédit sous ma joue, sous mes reins, et ta tête
s’abandonne peu à peu à mon épaule et tout ton corps, à mon côté,
se fait lourd et souple et répandu comme si tu fondais...

Ne parle pas: j’entends, mieux que tes paroles, tes grands soupirs
tremblants... Tu retiens ton souffle, tu crains d’achever le
soupir en sanglot. Ah! si tu osais...

Va, j’ai jeté sur la lampe mon écharpe bleutée; tu vois à peine, à
travers les tiges d’un haut bouquet de chrysanthèmes, le feu
dansant; reste là, dans l’ombre, oublie que je suis ton amie,
oublie ton âge et même que je suis une femme, savoure
l’humiliation et la douceur de redevenir, parce que c’est un
désolant dimanche de novembre, parce qu’il fait froid et qu’il
pleut noir, un enfant nerveux qui retourne invinciblement,
innocemment, à la féminine chaleur, qui ne souhaite rien, hormis
l’abri vivant et l’immobile caresse de deux bras refermés.

Reste là. Tu as retrouvé le berceau; il te manque la chanson ou le
conte merveilleux... Je ne sais pas de contes. Et je n’inventerai
même pas pour toi l’histoire heureuse d’une princesse fée qui aime
un prince magicien. Car il n’y a pas de place pour l’amour dans
ton coeur d’aujourd’hui, dans ton coeur d’orphelin.

Je ne sais pas de contes... Te suffira-t-il, mon chuchotement
contre ton oreille? Donne ta main, serre bien la mienne: elle te
mène, sans bouger, vers les dimanches humbles que j’ai tant aimés.

Tu nous vois, la main dans la main et toujours plus petits, sur la
route couleur de fer bleu, pailletée de silex métallique -c’est
une route de mon pays.

Je te conduis doucement, parce que tu n’es qu’un joli enfant
parisien, et je regarde, en marchant, ta main blanche dans ma
petite patte hâlée, sèche de froid et rougie au bout des doigts.

Elle a l’air, ma petite patte paysanne, d’une des feuilles qui
demeurent aux haies, enluminées par l’automne...

La route couleur de fer tourne, si court qu’on s’arrête surpris,
devant un village imprévu...

Mon Dieu, je t’emmène religieusement vers ma maison d’autrefois,
petit enfant policé et qui ne t’étonnes guère, et peut-être que tu
dis, pendant que je tremble sur le seuil retrouvé: «Ce n’est
qu’une vieille maison...» Entre. Je vais t’expliquer. D’abord, tu
comprends que c’est dimanche à cause du parfum de chocolat qui
dilate les narines, qui sucre la gorge délicieusement... Quand on
s’éveille, voyons, et qu’on respire la chaude odeur du chocolat
bouillant, on sait que c’est dimanche.

On sait qu’il y a, à dix heures, des tasses roses, fêlées, sur la
table, et des galettes feuilletées -ici, tiens, dans la salle à
manger -et qu’on a la permission de supprimer le grand déjeuner de
midi... Pourquoi? Je ne saurais te dire... C’est une mode de mon
enfance.

Ne lève pas des yeux craintifs vers le plafond noir. Tout est
tutélaire dans cette maison ancienne. Elle contient tant de
merveilles! Ce pot bleu chinois, par exemple, et la profonde
embrasure de cette fenêtre où le rideau, en retombant, me cache
toute...

Tu ne dis rien? Oh! petit garçon, je te montre un vase enchanté,
dont la panse gronde de rêves captifs, la grotte mystérieuse où je
m’enferme avec mes fantômes favoris, et tu restes froid, déçu, et
ta main ne frémit pas dans la mienne? Je n’ose plus, maintenant,
te mener dans ma chambre à dormir, où la glace est tendue d’une
dentelle grise, plus fine qu’un voile de cheveux, qu’a tissée une
grosse araignée des jardins, frileuse.

Elle veille au milieu de sa toile, et je ne veux pas que tu
l’inquiètes. Penche-toi sur le miroir; nos deux visages d’enfants,
le tien pâle, le mien vermeil, rient derrière le double tulle...
Ne t’arrête pas au banal petit lit blanc, mais plutôt au judas de
bois qui perce la cloison: c’est par là que pénètre, à l’aube, la
chatte vagabonde; elle choit sur mon lit, froide, blanche et
légère comme une brassée de neige, et s’endort sur mes pieds...

Tu ne ris pas, petit compagnon blasé. Mais j’ai gardé, pour te
conquérir, le jardin. Dès que j’ouvre la porte usée, dès que les
deux marches branlantes ont remué sous nos pieds, ne sens-tu pas
cette odeur de terre, de feuilles de noyer, de chrysanthèmes et de
fumée? Tu flaires comme un chien novice, tu frissonnes... L’odeur
amère d’un jardin de novembre, le saisissant silence dominical des
bois d’où se sont retirés le bûcheron et la charrette, la route
forestière détrempée où roule mollement une vague de brouillard,
tout cela est à nous, jusqu’au soir, si tu veux, puisque c’est
dimanche.

Mais peut-être préféreras-tu mon dernier royaume et le plus hanté:
l’antique fenil, voûté comme une église. Respire avec moi la
poussière flottante du vieux foin, encore embaumée, excitante
comme un tabac fin. Nos éternuements aigus vont émouvoir un peuple
argenté de rats, de chats minces à demi sauvages; des chauves-
souris vont voler, un instant, dans le rayon de jour bleu qui
fend, du plafond au sol, l’ombre veloutée... C’est à présent qu’il
faut serrer ma main et réfugier, sous mes longs cheveux, ta tête
lisse et noire de chaton bien léché...

Tu m’entends encore? Non, tu dors. Je veux bien garder ta lourde
tête sur mon bras et t’écouter dormir. Mais je suis un peu
jalouse.

Parce qu’il me semble, à te voir insensible et les yeux clos, que
tu es resté là-bas, dans un très vieux jardin de mon pays, et que
ta main serre la rude petite main d’une enfant qui me ressemble...


Par Sidonie-Gabrielle Colette. (1873-1954)












Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Medline Plus Health, Y'becca, la Laïcité et la Personne   

Revenir en haut Aller en bas
 
Medline Plus Health, Y'becca, la Laïcité et la Personne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?
» Jeune artiste kidnappé , blessé par balle et laissé pour mort à Cité Soleil
» La cité de Thelxépia

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: