Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Jeu 2 Juin à 10:23

La naissance de la République italienne marque la fin du royaume d'Italie et constitue un événement majeur dans l'histoire contemporaine du pays.

Au XIXe siècle, la maison de Savoie joue un rôle important dans l'unification italienne. Au XXe siècle, elle laisse cependant le parti fasciste de Mussolini imposer sa dictature et jeter le pays dans la Seconde Guerre mondiale, ce qui ravive les idées républicaines. La République italienne est fondée sur les résultats du référendum institutionnel du 2 juin 1946. Toutefois, une controverse sur l’organisation et le dépouillement du référendum accompagne cet événement.

L'élection d'une assemblée constituante, concomitamment au référendum sur la question institutionnelle, fait émerger un nouvel échiquier politique : un bloc de gauche dominé par le parti socialiste et le parti communiste réunit dix millions d'électeurs ; les partis de droite, libéraux, monarchistes et populistes rassemblent sur leurs idées quatre millions d'électeurs et, en position centrale, la démocratie chrétienne mobilise huit millions d'électeurs. Le Conseil des Ministres italien désigne alors, dans la nuit du 12 au 13 juin 1946, le démocrate-chrétien Alcide De Gasperi comme chef du gouvernement provisoire, bien que les résultats de la consultation ne soient pas encore définitifs. Le dernier roi d’Italie, Umberto II, quitte le pays le 13 juin 1946. La transition se déroule de façon pacifique, malgré quelques violences locales et un climat de forte tension.

L’histoire de la péninsule italienne est riche en périodes de gouvernements dits « républicains ». La République romaine antique a ainsi marqué l’histoire. De Cicéron à Machiavel, les philosophes italiens ont imaginé les bases de la science politique et du républicanismenote 1. Mais au XIXe siècle, c’est Giuseppe Mazzini qui relance l’idée républicaine en Italie1.

En juillet 1831, en exil à Marseille, Giuseppe Mazzini, fonde le mouvement Giovine Italia, qui a à la fois pour objectif de transformer l'Italie en une république démocratique unifiée, selon les principes de la liberté, de l'indépendance et de l'unité, mais aussi d’en chasser les régimes monarchiques préexistant à l’unification, y compris le Royaume de Sardaigne. La fondation de Giovine Italia constitue un moment-clé du Risorgimento italien et ce programme républicain précède dans le temps les propositions pour l’unification de l’Italie d’un Vincenzo Gioberti, visant à réunir ce territoire sous la présidence du pape, ou du piémontais Cesare Balbo2. Par la suite, le philosophe milanais Carlo Cattaneo devient le promoteur d'une Italie laïque et républicaine dans le prolongement des idées d’un Mazzini, mais organisée en république fédérale3.

Les projets politiques de Mazzini et Cattaneo sont contrecarrés par l'action du Premier ministre piémontais Camillo Benso, comte de Cavour, et de Giuseppe Garibaldi. Ce dernier met entre parenthèses ses idées républicaines pour privilégier l’unité italienne. Après avoir réalisé la conquête de presque toute l'Italie du Sud lors de l’expédition des Mille, Garibaldi apporte les territoires ralliés au roi de Sardaigne Victor-Emmanuel II, après un plébiscite. Ceci lui vaut de lourdes critiques de nombre de républicains qui l’accusent de trahison5. Tandis que commence une laborieuse unification administrative, un premier parlement italien est élu et, le 17 mars 1861, Victor-Emmanuel II est proclamé roi d’Italie.

De 1861 à 1946, l'Italie est une monarchie constitutionnelle fondée sur le Statut albertin, du nom de Charles-Albert de Savoie, le roi qui le promulgua, en 1848, pour ses sujets du royaume de Sardaigne. La Couronne est héréditaire. Le parlement comprend un Sénat, dont les membres sont désignés par le roi et une Chambre des députés, élue au suffrage censitaire7. 2 % seulement des Italiens possèdent le droit de vote en 18616. Une frange républicaine (mais aussi anarchiste) subsiste, se manifeste ponctuellement et a rapidement ses martyrs, notamment le militaire Pietro Barsanti, fusillé le 27 août 1870 pour avoir refusé de réprimer une émeute8

Le nouvel État républicain se met en place sous l'impulsion des gouvernements successifs animés par Alcide De Gasperi. À leur gauche, le bureau central du parti communiste italien et son secrétaire général, Palmiro Togliatti, choisissent d'inscrire leur combat politique dans le respect de la légalité, facilitant le démarrage des nouvelles institutions. À sa première session, le 28 juin 1946, l'Assemblée constituante italienne élit au premier tour Enrico De Nicola nouveau chef de l'État provisoire. Celui-ci prend le titre de Président de la République italienne à partir du 1er janvier 1948, avec l'entrée en vigueur de la nouvelle constitution de la République italienne, élaborée en dix-huit mois.

De façon générale, la liberté est un concept qui désigne la possibilité d'action ou de mouvement.
En mécanique par exemple, on parle de degrés de liberté pour comptabiliser les mouvements possibles d'une pièce.

Pour le sens commun, la liberté s'oppose à la notion d'enfermement ou de séquestration. Une personne qui vient de sortir de prison est dite libre. Le sens originel du mot liberté est d'ailleurs assez proche : l'homme libre est celui qui n'appartient pas à autrui, qui n'a pas le statut d'esclave.

En philosophie, en sociologie, en droit et en politique, la liberté est une notion majeure : elle marque l'aptitude des individus à exercer leur volonté avec — selon l'orientation politique des discours tenus — la mise en avant de nuances dont aucune n'épuise le sens intégral :

formulation négative : où l'on pointe l'absence de soumission, de servitude, de contrainte, qu'elles soient exercées par d'autres individus (comme pour l'esclavage), ou par la société (c'est-à-dire par la Loi).
formulation positive : où l'on affirme l'autonomie et la spontanéité du sujet rationnel ; les comportements humains volontaires se fondent sur la liberté et sont qualifiés de libres.
formulation relative : différents adages font ressortir l'équilibre à trouver dans une alternative, visant notamment à rendre la liberté compatible avec des principes de philosophie politique tels que l'égalité et la justice. Ainsi : La « liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui » (art. 4 de la Déclaration des droits de l'homme), ce qui implique la possibilité de « faire tout ce qui n'est point interdit, comme ne pas faire ce qui n'est point obligatoire » (art. 5), la « liberté de dire ou de faire ce qui n'est pas contraire à l'ordre public ou à la morale publique » (droit administratif) ou encore « La liberté des uns s'arrête là où commence celle des autres » (peut-être inspiré par John Stuart Mill)1. Dans une telle formulation, la liberté est étroitement liée au concept de droit, allant jusqu'à confondre les deux notions.

Cette notion renvoie à une double réflexion :

d'une part sur la liberté en tant que questionnement sur la capacité de choisir et de faire ,
d'autre part comme questionnement sur l'exercice concret de ce pouvoir de choisir et de faire.

Dans la mesure où ces deux perspectives se recoupent de diverses manières, leur chevauchement peut provoquer des erreurs d'interprétation dans les analyses et la confusion dans les débats. Il faut donc prendre soin de distinguer les différents sens de ce mot.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Ven 3 Juin à 8:51

« Il vaut mieux être un commandant qu’un homme normal, puisque j’ai plongé mes mains dans l’eau boueuse et dois être un pirate. »

Sa carrière de capitaine pirate s’arrête brutalement en février 1722 près du Cap Lopez, au Gabon. Le 5 février 1722, un bâtiment de guerre britannique, l’Hirondelle attaque la flotte de Bartholomew Roberts. À ce moment, les avis sur la fin de l’aventure divergent. Certains pensent[Qui ?] que Bartholomew Roberts aurait confondu l’Hirondelle avec un navire marchand portugais et décide de l’attaquer. D’autres racontent que Chaloner Ogle aurait trouvé la flotte de Bartholomew Roberts ancrée sur la côte, la plupart des hommes saouls après avoir fêté une victoire de la veille ; Bartholomew Roberts aurait alors foncé avec le Royal Fortune en direction de l’Hirondelle, tentant ainsi de le prendre de vitesse avec l’aide du vent. Dans un cas comme dans l’autre, la fin de l’histoire est la même. Arrivé à portée de tir, les canons du Swallow tirent une salve, le Royal Fortune riposte. Bartholomew Roberts est tué dès la première et dernière salve : une volée de chaînes tirée d’un canon lui brise les os du cou.

Avant qu’il n’ait pu être emporté par Chaloner Ogle, le corps de Bartholomew Roberts est jeté par-dessus bord, conformément à son souhait de reposer dans la mer à tout jamais. Son équipage tente désespérément de prendre la fuite mais sera vite rattrapé et fait prisonnier. Les navires ne peuvent plus naviguer tellement les mâts et les voiles sont endommagés. Les membres d'équipage seront jugés à Cape Coast, au Ghana. 74 hommes sont acquittés, 70 pirates noirs retournent à l’esclavage, 54 pirates sont pendus et 37 sont condamnés à des peines plus légères. Peu de temps après ces événements, ce fut la fin de l’âge d'or de la piraterie.

Bartholomew Roberts (17 mai 1682 - 10 février 1722), pirate britannique de son vrai nom John Roberts, dit Le Baronnet Noir, est un des pirates les plus célèbres de son époque.

Né à Casnewydd-Bach, près de Haverfordwest dans le Pembrokeshire au Pays de Galles1, on raconte qu’il a mené la carrière de pirate la plus réussie de toute l’histoire, en capturant plusieurs centaines de navires (jusqu’à 22 navires en une seule prise) en seulement deux ans. Le prénom qu'il a choisi pourrait être un hommage au pirate Bartholomew Sharp.
Personnalité

Bartholomew Roberts ne correspondait pas au stéréotype du pirate. Voici certaines informations à son sujet, rapportées par certains écrits [Lesquels ?] :

Il était toujours bien habillé.
Il avait d’excellentes manières.
Il ne partageait pas sa cabine avec n’importe qui et violait « uniquement » les filles de plus de 15 ans.
Il ne buvait pas d’alcool.
Il avait une excellente écriture manuscrite.
Il était toujours rasé de près.
Il aimait la musique classique et avait des musiciens à bord de son navire.
Il avait intimé l’ordre à ses hommes de jeter son corps à la mer s’il mourait dans la bataille.
Ce fut lui qui fit entrer dans l'histoire une bonne partie du fameux Code des Pirates.

Citation

À propos des conditions de vie dans la piraterie, ce qui résume la philosophie du memento mori, symbolisée par le pavillon à tête de mort et tibias croisés, ou Jolly Roger:

«Qu'obtient-on par un travail honnête? De maigres rations, de bas salaires et un dur labeur. Chez nous, c'est l'abondance jusqu'à plus faim, le plaisir et les aises, la liberté et la puissance; comment balancer si l'on fait le compte, quand tout ce qu'on risque dans le pire des cas, c'est la triste mine que l'on fait au bout de la corde. Une existence courte mais bonne sera ma devise.»


Le code des pirates


I. Chaque pirate pourra donner sa voix dans les affaires d'importance et aura un pouvoir de se servir quand il voudra des provisions et des liqueurs fortes nouvellement prises, à moins que la disette n'oblige le public d'en disposer autrement, la décision étant prise par vote.

II. Les pirates iront tour à tour, suivant la liste qui en sera faite, à bord des prises et recevront pour récompense, outre leur portion ordinaire de butin : une chemise de toile. Mais, s'ils cherchent à dérober à la compagnie de l'argenterie, des bijoux ou de l'argent d'une valeur d'un dollar, ils seront abandonnés sur une île déserte. Si un homme en vole un autre, on lui coupera le nez et les oreilles et on le déposera à terre en quelque endroit inhabité et désert.

III. Il est interdit de jouer de l'argent aux dés ou aux cartes

IV. Les lumières et les chandelles doivent être éteintes à huit heures du soir. Ceux qui veulent boire, passé cette heure, doivent rester sur le pont sans lumière

V. Les hommes doivent avoir leur fusil, leur sabre et leurs pistolets toujours propres et en état de fonction.

VI. La présence de jeunes garçons ou de femmes est interdite. Celui que l'on trouvera en train de séduire une personne de l'autre sexe et de la faire naviguer déguisée sera puni de mort.

VlI. Quiconque déserterait le navire ou son poste d'équipage pendant un combat serait puni de mort ou abandonné sur une île déserte.

VIII. Personne ne doit frapper quelqu'un d'autre à bord du navire ; les querelles seront vidées à terre de la manière qui suit, à l'épée ou au pistolet. Les hommes étant préalablement placés dos à dos feront volte-face au commandement du quartier-maître et feront feu aussitôt. Si l'un d'eux ne tire pas, le quartier-maître fera tomber son arme. Si tous deux manquent leur cible, ils prendront leur sabre et celui qui fait couler le sang le premier sera déclaré vainqueur.

IX. Nul ne parlera de changer de vie avant que la part de chacun ait atteint 1000 livres. Celui qui devient infirme ou perd un membre en service recevra 800 pièces de huit sur la caisse commune et, en cas de blessure moins grave, touchera une somme proportionnelle.

X. Le capitaine et le quartier-maître recevront chacun deux parts de butin, le canonnier et le maître d'équipage, une part et demie, les autres officiers une part et un quart, les flibustiers une part chacun.

XI. Les musiciens auront le droit de se reposer le jour du sabbat. Les autres jours de repos ne leur seront accordés que par faveur.
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Certaines règles telles le viol, la torture et l'esclavage sont d'une réelle barbarie, inexcusable et criminelle... L'histoire des pirates est issus depuis l'antiquité venu de toutes les mers.... Pourtant, malgré la haine et le profil naquit des légendes sur l’héroïsme... Une lutte du bien et du mal où nul n'arrivait à distinguer les augures du ciel... L'homme et la Femme se cherchaient dans la Luxure et pourtant, il y avait des jardin: Car, oui, la plus grande crainte de la plupart des Pirates était le Regard de Dieu et de la Créativité, La Sainte Vierge ou la Nature pour d'autres... Cela fit naitre un mythe, celui qui savait recueillir les veuves et les orphelins... Et si cela est plus proche de l'Histoire, il est une leçon dans la Piraterie: Tout ombres et toutes âmes peuvent engendrer le bien et le mal... Alors comprenez que la Piraterie n'est pas une rébellion à la Naissance mais un commerce Odieux et Atroce sur l’Âme charitable et la vie Animal, robotique et humaine.

C'est face à la tempête que j'aime entendre le son de la flamme. Le phare de la République rayonne mon Cœur en cet instant... et je rajoute : Les hôpitaux ne sont pas une industrie et un commerce. Campagnes et villes dans la proximité: la République. L'Armure prends l'accent sur la sensualité, la virginité n'est pas lié aux regards. O Liberté.
Fille et Fils de l'Olivier, le cœur devant la plume, Y'becca, l'épreuve divine ! Je me prosterne d'admiration devant ta créativité, O Univers !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Mar 7 Juin à 8:56

Une dirigeante des Femmes du Mur arrêtée pour “contrebande de Torah”
En pleine impasse sur l’accord pour créer une zone de prières égalitaires au mur Occidental, le groupe annonce la brève arrestation de sa directrice exécutive
La dirigeante d’une organisation, faisant campagne pour obtenir l’égalité des droits pour que les femmes au mur Occidental puissent y prier, a été arrêtée mardi matin par la police pour avoir introduit un rouleau de la Torah sur la place de prières, en contravention des régulations orthodoxes imposées sur le lieu saint.
La directrice exécutive des Femmes du Mur, Leslie Sachs, a été « arrêtée par la police pendant qu’elle quittait le mur Occidental », a annoncé le groupe mardi.

Sachs a été arrêtée avec un rouleau de Torah qui a été remis au groupe par une congrégation américaine, à la suite d’un service mensuel de Rosh Hodesh marquant le début du mois juif.

L’incident a eu lieu alors qu’un accord pour créer un nouveau lieu de prières égalitaires au mur Occidental semblait être dans une impasse face à la pression des ultra-orthodoxes au sein du gouvernement.

« Sachs a été arrêtée pour ‘trouble à l’ordre public’ malgré un service de prières relativement calme et sans histoire avec 80 Femmes du Mur, ont déclaré les Femmes du Mur dans un communiqué. La raison donnée par la police pour cette action est : contrebande d’un rouleau de Torah dans la section des femmes. »

BREAKING: Lesley Sachs, Executive Director of Women of the Wall has been detained by police while exiting the Western Wall, reasons unknown.

— Women of the Wall (@Womenofthewall) June 7, 2016

Le rouleau, donné par la congrégation B’nei Israel de Sacramento, était détenu par la police avec Lesley Sachs, selon l’organisation.

Un porte-parole de la police a annoncé que Sachs était retenu pour être interrogée mais n’était pas en détention.

La police avait généralement cessé d’arrêter des membres des Femmes du Mur pendant leurs services mensuels au mur Occidental, en attendant la décision de la Cour suprême sur l’utilisation de rouleaux de Torah par des femmes.

Dans le judaïsme orthodoxe, seuls les hommes portent les rouleaux de Torah. Les Femmes du Mur mènent des services paritaires au mur Occidental pour protester contre les régulations imposées par l’Etat.

« Bien que nous croyions que la Torah a été remise également aux hommes et aux femmes au mont Sinaï, et bien qu’hommes et femmes aient sacrifié leurs vies et celles de leurs proches pour la réunification de Jérusalem, en 2016 les Femmes du Mur bataillent pour avoir accès aux rouleaux de Torah au Kotel », a annoncé lundi l’organisation dans un communiqué.

Le rabbin Shmuel Rabinovitch, grand rabbin du mur Occidental et opposant déclaré aux Femmes du Mur, a déclaré que l’incident profanait le lieu saint.

« Etant responsable de la sainteté du mur Occidental, je prévois de jeûner pour atténuer la disgrâce causée à la Torah », a-t-il déclaré.
Les dirigeants ultra-orthodoxes s’opposent à un accord attribuant une section du site aux services de prières non orthodoxes. Une réunion à haut niveau de la semaine dernière entre des dirigeants de la Diaspora, le Premier ministre Benjamin Netanyahu et d’autres responsables israéliens n’a pas réussi à trouver de compromis, certains prévenant que cet échec pourrait nuire aux relations de la Diaspora avec l’Etat juif.

Cet accord, voté le 31 janvier par le cabinet, reflétait le travail de plusieurs années de négociations et appelait à une plate-forme de prière permanente qui devait être construite le long de l’extrémité sud du mur Occidental, dans une zone du parc archéologique Davidson, connue comme l’arche de Robinson. Actuellement, deux plates-formes de prières temporaires sont installées dans deux parties distinctes du parc.

Le projet avait été annoncé comme un symbole d’unité juive dans la majorité de la Diaspora juive.

Mais quelques jours après cette déclaration, qui avait fait les gros titres des médias internationaux, la décision du cabinet avait rencontré l’ire des partis ultra-orthodoxes de la coalition ténue de Netanyahu, qui voient le pavillon du mur Occidental comme une synagogue orthodoxe en plein air. Sa mise en place a été contrecarrée ces quatre derniers mois.

La semaine dernière, à la fin de la dernière période de 60 jours de délai pour commencer la mise en place du projet, des dirigeants religieux juifs américains avaient rencontré Netanyahu pour essayer de trouver un moyen de sortir de cette impasse.

Le bureau du Premier ministre avait publié un communiqué après la rencontre annonçant qu’il continuait à travailler sur le sujet et était déterminé à résoudre ce problème. Netanyahu avait assisté à environ un tiers de la réunion de 90 minutes.

Cependant, certains préviennent qu’une crise pourrait se profiler à l’horizon.

« Il n’y aura pas d’équivalent à ce niveau de crise avec la Diaspora juive si une solution rapide et respectable n’est pas trouvée », avait déclaré Yozhar Hess, dirigeant du mouvement conservateur en Israël.

L’équipe du Times of Israël a contribué à cet article.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Jeu 9 Juin à 3:30

Tel Aviv-Jaffa, en hébreu תל אביב-יפו (prononcé : [tel a'viv ˈjafo]), en arabe تل أبيب يافا, est une ville située sur la côte méditerranéenne au cœur de la métropole du Gush Dan en Israël. La ville moderne de Tel Aviv a été fondée en 1909 à l'époque ottomane dans les faubourgs de Jaffa, ville portuaire avec laquelle elle a fusionné en 1950.

La cité est surnommée « la ville sans interruption » en référence à son dynamisme et à sa population jeune, ou encore « la bulle » pour son ambiance paisible et tolérante, relativement détachée des conflits entourant l'État d'Israël.

Tel Aviv s'étend sur 14 km le long de la côte méditerranéenne. Elle est bordée au nord par le Yarkon (rivière et parc) ainsi que les banlieues chics de Herzliya et de Ramat Hasharon. À l'est, elle est séparée de Giv'atayim et de Ramat Gan, siège de la bourse du diamant, par l'autoroute Ayalon, du nom d'une autre rivière qui longe l'autoroute. Plus au sud, Tel Aviv est littéralement collée aux villes de Bat Yam et de Holon.

Tel Aviv même compte environ 414 600 habitants, ce qui en fait la deuxième plus grande ville en Israël, derrière Jérusalem (800 000 habitants) et devant Haïfa plus au nord (272 200 habitants).

Son agglomération, appelée communément le « Gush Dan », rassemble 254 localités qui comptent au total plus de 3 464 100 habitants (31 décembre 2012), ce qui la situe loin devant les trois autres aires métropolitaines du pays : Haifa (1,1 million), Jérusalem (1 million) et Beersheva (0,6 million). Depuis 2007, Tel Aviv est passée devant New York comme la plus grande agglomération juive du monde.

Tel Aviv est le centre économique et financier du pays. Elle est également un centre de recherche important dans le domaine des hautes technologies grâce à ses entreprises innovantes et ses centres universitaires reconnus mondialement, concentrés dans sa région (Université de Tel Aviv, Université de Bar-Ilan - à Ramat Gan - et l'Institut Weizmann - à Réhovot). La bourse de Tel-Aviv participe également au dynamisme de la ville. Les plus grandes banques du pays y ont également leur siège.

Elle est également le siège de nombreuses ambassades, Jérusalem n'étant pas reconnue internationalement comme capitale du pays.

Depuis sa création en 1909, Tel Aviv avait pour ambition de devenir le centre du renouveau de la culture hébraïque moderne dans un premier temps puis le précurseur de la culture israélienne par la suite : de nombreux journaux, les premières écoles hébraïques ainsi que de nombreux centres culturels et théâtres célèbres y sont nés. Ces dernières années, Tel Aviv est devenue un centre culturel mondialement reconnu pour son architecture (le Bauhaus) et son style éclectique : la ville blanche de Tel Aviv a été inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO.

C'est également un centre touristique et commercial important, accueillant chaque année plus de 2,5 millions de touristes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Jeu 9 Juin à 7:34

La Reconquête de L'Italie fut pénible, Janvier - mars 1944 : échec des attaques frontales anglo-américaines sur Cassino, aussi terrible en massacre que subit l'Espagne durant l’Époque Napoléonienne...

Campagne d'Italie
Opération Corkscrew · Bataille de Lampedusa · Débarquement de Sicile · Massacre de Biscari · Opération Avalanche · Armistice de Cassibile · Défense manquée de Rome · Guerre civile italienne · Opération Slapstick · Libération de la Corse · Insurrection de Naples · Bombardement du Vatican · Campagne de la rivière Moro · Ligne Gustave · Bataille du mont Cassin · Massacre de Monchio, Susano et Costrignano · Attentat de Via Rasella · Massacre des Fosses ardéatines · Bataille du Garigliano · Opération Shingle · Conquête de l'île d'Elbe · Prise d'Ancône · Massacre de Sant'Anna di Stazzema · Ligne gothique (Gemmano · Rimini · San Marino · Montecieco) · Massacre de Marzabotto · Offensive de printemps 1945 · Prise de Bologne


il y a La route vers Rome et la fin de l'emprise du IIIème Reich sur l'Italie.
Alors que le débarquement allié s'annonce, les forces coalisées organisent une percée sur le front italien afin de rallier Rome. Durant des mois, la bataille fera rage autours du Monte Cassino et c'est une ténacité. Durant cet épisode, des centaines de bombardiers anéantirent l'abbaye du Mont-Cassin.

Et il y aura

Le film mêle la grande Histoire, celle de l’une des batailles les plus dures de la Seconde Guerre mondiale, aux aventures d'un correspondant de guerre.
https://www.youtube.com/watch?v=oDw8THoCpBg

Fin janvier 1944, le caporal Dick Ennis, correspondant de guerre américain à Naples, part couvrir le débarquement anglo-américain d’Anzio en Italie, opération qui a pour double but de déborder la ligne Gustav (devant laquelle les Alliés piétinent depuis plusieurs mois) et de permettre l’occupation des monts Albains, hauteurs stratégiques au sud de Rome. À la grande surprise des attaquants, la plage, ses environs et l’arrière-pays se révèlent totalement déserts. Au volant d'une jeep Dick Ennis escorté du sergent Stimmler et du caporal Rabinoff effectue même une reconnaissance sans embûches dans Rome quasiment abandonnée par les forces allemandes et revient en informer dans son QG d’Anzio le général Lesley, commandant en chef de la tête de pont. Mais celui-ci se montre excessivement prudent : échaudé par le souvenir du débarquement très coûteux de l'été 1943 à Salerne en Sicile, il pense que l’aspect désert du terrain dissimule un piège et ne s’occupe que de consolider la tête de pont dans l’attente de la contre-attaque allemande qu’il juge inévitable. Du côté allemand, le débarquement d’Anzio occasionne d’abord des sueurs froides au Field Marschall Kesselring, commandant suprême des forces du Reich en Italie, car la zone menacée est effectivement dépourvue de troupes allemandes. Puis se rendant compte de l’immobilisme des Alliés, il ordonne à plusieurs de ses divisions de se porter en hâte autour des positions alliées. Kesselring ordonne également la mobilisation des Italiens en âge de travailler à l’édification d’une ligne de défense fortifiée et inexpugnable qu’il baptise ligne César. Il s’inquiète cependant du jeune âge de ses soldats et de la pénurie d’essence qui frappe alors ses armées.

Un peu plus tard Dick Ennis se prépare à marcher de nuit avec le 2e Bataillon de Rangers jusqu’à la localité de Cisterna qui est considéré comme le point faible du dispositif de défense ennemi et dont il faut s'emparer. Le bataillon arrive au matin dans un défilé où des unités allemandes dissimulées dans le paysage (des tanks et des mitrailleuses) le prennent au piège et le massacrent. Sur les 767 hommes du bataillon, seulement 7 en réchappent dont Dick Ennis, le sergent Stimmler et le caporal Rabinoff. Ces hommes tentent alors de revenir vers la plage d’Anzio. Pourchassés par un char lance-flammes, ils traversent un champ de mines et découvrent à la nuit tombée les travaux de construction de la ligne César, reconnaissant parmi les travailleurs forcés italiens un civil rencontré précédemment à Rome. Le lendemain matin, après qu’un des survivants ait été tué après avoir été fait prisonnier, le groupe se reconstitue et se réfugie dans une maison occupée par des femmes. Le moment de repos est interrompu par une escouade allemande qui se fait anéantir par surprise mais le groupe doit alors reprendre la route. Dick Ennis ne parvient à rallier finalement Anzio que le jour suivant, après avoir franchi des lignes ennemies constituées de snipers qui ont décimé ses camarades. C’est pour apprendre que le général Lesley a été démis de son commandement et remplacé par un chef plus énergique.

L’un des enjeux de l'histoire est la compréhension des raisons profondes qui poussent les hommes à se faire la guerre. le caporal Dick Ennis est en effet un vétéran de plusieurs campagnes alliées et il ne se décide pas à raccrocher. Il trouve dans le caporal Rabinoff un alter ego, car celui-ci conserve dans le corps les éclats et les séquelles d’une grenade japonaise et voit dans la guerre une façon de vivre la vie plus intensément que les hommes ordinaires.
Distribution

Robert Mitchum (VF : Paul-Émile Deiber) : Dick Ennis (Correspondant de guerre)
Peter Falk (VF : Pierre Trabaud) : Caporal Jack Rabinoff
Robert Ryan (VF : Roger Tréville) : Général Carson
Earl Holliman (VF : Albert Augier) : Sergent Stimmler
Mark Damon : Wally Richardson
Arthur Kennedy (VF : Jacques Berthier) : Général Lesley
Reni Santoni (VF : Jacques Deschamps) : Soldat Movie
Joseph Walsh (VF : Bernard Woringer) : Soldat Doyle
Thomas Hunter : Soldat Andy
Giancarlo Giannini : Soldat Cellini
Anthony Steel (VF : Claude Giraud) : Général Marsh
Patrick Magee (VF : Louis Arbessier) : Général Starkey
Arthur Franz (VF : Robert Dalban) : Général Howard
Tonio Selwart : Général Van MacKensen
Wayde Preston (VF : Raymond Loyer) : Colonel Hendricks
Venantino Venantini (VF : Jean-Claude Michel) : Capitaine Burns
Wolfgang Preiss (VF : Howard Vernon) : Field Marshal Kesselring
Tiberio Mitri (VF : Claude Joseph) : le sergent de la Police Militaire à Naples
Dante Maggio (VF : Albert Médina) : le marchand ambulant napolitain
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Jeu 9 Juin à 9:22

Ottawa (Ontario)
9 mai 2016

Le premier ministre Justin Trudeau a aujourd’hui annoncé que le Canada accueillera la cinquième Conférence de reconstitution des ressources du Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme à Montréal, au Québec, le 16 septembre 2016.

L’initiative du Fonds mondial incarne véritablement les valeurs fondamentales du Canada, comme prendre soin les uns des autres, soutenir les gens dans le besoin et prioriser la santé et le bien-être de notre communauté mondiale.

Cette conférence réunira des chefs de file en matière de santé mondiale en vue de mettre fin aux épidémies de trois des maladies les plus dévastatrices du monde d’ici 2030, soit le SIDA, la tuberculose et le paludisme.

Le premier ministre a également annoncé que le Canada s’engage à verser 785 millions de dollars de 2017 à 2019 afin de contribuer à sauver 8 millions de vies supplémentaires et à éviter 300 millions d’infections supplémentaires d’ici 2019. Cet investissement représente une augmentation de 20 p. 100 par rapport à l’engagement précédent, qui couvrait la période de 2014 à 2016.

Le premier ministre a aussi exprimé son soutien à la nouvelle campagne sur les médias sociaux du Fonds mondial menée par des jeunes et intitulée « En finir. Pour de bon. » Ceux et celles qui participeront à cette campagne auront l’occasion de se joindre à d’autres jeunes déterminés à faire du monde un endroit meilleur lors d’un concert qui se tiendra à Montréal, au mois de septembre.

Citations

« Il s’agit d’une occasion sans précédent pour le Canada et pour le monde. En accélérant les investissements et en forgeant une solidarité mondiale, nous pouvons mettre fin à trois épidémies dévastatrices – le SIDA, la tuberculose et le paludisme – qui ont des conséquences tragiques et profondes au sein des populations les plus vulnérables du monde. »
- Le très hon. Justin Trudeau, premier ministre du Canada

« Nous avons fait des progrès importants au cours des dernières années, mais la bataille n’est toujours pas terminée. Le Canada est déterminé à en finir pour de bon avec les épidémies du VIH, de la tuberculose et de la malaria d’ici 2030. Le Canada agira comme leader sur cet enjeu important qui touche les personnes les plus pauvres et vulnérables.»
- Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie

« Le Canada fait preuve d’un leadership exceptionnel en matière de santé mondiale et de développement. La vision du premier ministre Trudeau et l’engagement de son gouvernement à la collaboration et aux partenariats mondiaux contribueront à sauver des millions de vies et à créer des possibilités et de la prospérité pour d’innombrables autres. »
- Le Dr Mark Dybul, directeur exécutif, Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme

« Le Fonds mondial a été l’une des premières organisations à reconnaître qu’il est impossible de gagner la lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme sans lutter pour les droits des femmes et des filles. Cette organisation joue un rôle essentiel en vue d’éliminer les inégalités entre les sexes et de veiller à ce que des millions de femmes et de filles aient la possibilité de mener une vie saine et productive. »
- Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates

Faits saillants

Le premier ministre a fait cette annonce avec Mark Dybul, directeur exécutif du Fonds mondial, ainsi qu’avec Melinda Gates, coprésidente de la Fondation Bill et Melinda Gates, après avoir rencontré des représentants d’un certain nombre d’organisations canadiennes agissant dans les domaines du développement international et de la participation des jeunes.
Ils étaient accompagnés de l’honorable Marie-Claude Bibeau, ministre du Développement international et de la Francophonie; de l’honorable Alexander Percival Segbefia, ministre de la Santé de la République du Ghana; de l’honorable professeur Moustafa Mijiyawa, ministre de la Santé de la République du Togo; et de l’honorable Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales et de la Francophonie du gouvernement du Québec.


Liens connexes

Note d’information – Le Canada et le Fonds mondial
Prendre des mesures mondiales pour combattre le SIDA, la tuberculose et le paludisme
Projets de développement international du Canada avec le Fonds mondial de lutte contre le SIDA, la tuberculose et le paludisme
Le Fonds mondial
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Mar 14 Juin à 9:20

Horizons et écritures ou Néandertalien et Sapiens

Pourquoi le temps et l'espérance...? Oui, l'espace et l'espérance...! Le temps est une notion de vie et je n'ai pas eu besoin de l'apprendre chez les philosophes... Oui, le temps et l'espace sont aussi liées que la vie se rapporte à l'espérance et je n'ai pas besoin de formules scientifiques pour me dire qu'il n'y a rien d'intellectuel dans ce que je dis... Malgré tout, il y a cette formule irréaliste et pourtant vrai: Rien et tout à la fois, le souffle

Le dessin désigne l'espérance et l'art se repose sur la prudence des lieux... On désigne la chasse mais à cette heure aucun dessin archéologique ne représente de meurtres... On prétends que l'histoire est né de l'écriture... Alors depuis quand le meurtre s'est il gangrené à l'histoire, Patriote...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

Je dédie ce texte à cette Femme de l'Universelle et de la Prière :

Mary Wollstonecraft est parfois considérée comme la première philosophe féministe, bien que ce terme n'existe pas encore à l'époque. En effet, au xxe siècle, l'historiographie féministe en fait une des devancières du mouvement et la Défense des droits de la femme (1792) est présenté parfois comme l'un des premiers écrits féministes, bien que la métaphore de la femme comparée à la noblesse qu'elle utilise dans celui-ci (la femme dorlotée, fragile et exposée au danger par sa paresse intellectuelle et morale) puisse apparaître comme un argument dépassé. Malgré ses apparentes contradictions révélatrices des problèmes auxquels il est difficile de donner une réponse satisfaisante, ce livre est devenu par la suite la pierre angulaire de la pensée féministe . Le livre est un succès et la critique de l'époque est quasi-unanime pour reconnaître son importance.

Comme les auteures précédentes, Mary Wollstonecraft insiste sur la nécessité d'éduquer les jeunes filles. Grâce à l'éducation, elles réaliseront mieux leurs potentiels et seront enfin des êtres humains à part entière. De plus, elle préconise un apprentissage qui permettrait aux femmes de subvenir seules à leurs besoins en exerçant un emploi. Enfin, elle réclame pour les femmes des droits civils et politiques et même des élues les représentant .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Lun 27 Juin à 10:01

L'isolement
Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)

Souvent sur la montagne, à l'ombre du vieux chêne,
Au coucher du soleil, tristement je m'assieds ;
Je promène au hasard mes regards sur la plaine,
Dont le tableau changeant se déroule à mes pieds.

Ici gronde le fleuve aux vagues écumantes ;
Il serpente, et s'enfonce en un lointain obscur ;
Là le lac immobile étend ses eaux dormantes
Où l'étoile du soir se lève dans l'azur.

Au sommet de ces monts couronnés de bois sombres,
Le crépuscule encor jette un dernier rayon ;
Et le char vaporeux de la reine des ombres
Monte, et blanchit déjà les bords de l'horizon.

Cependant, s'élançant de la flèche gothique,
Un son religieux se répand dans les airs :
Le voyageur s'arrête, et la cloche rustique
Aux derniers bruits du jour mêle de saints concerts.

Mais à ces doux tableaux mon âme indifférente
N'éprouve devant eux ni charme ni transports ;
Je contemple la terre ainsi qu'une ombre errante
Le soleil des vivants n'échauffe plus les morts.

De colline en colline en vain portant ma vue,
Du sud à l'aquilon, de l'aurore au couchant,
Je parcours tous les points de l'immense étendue,
Et je dis : " Nulle part le bonheur ne m'attend. "

Que me font ces vallons, ces palais, ces chaumières,
Vains objets dont pour moi le charme est envolé ?
Fleuves, rochers, forêts, solitudes si chères,
Un seul être vous manque, et tout est dépeuplé !

Que le tour du soleil ou commence ou s'achève,
D'un oeil indifférent je le suis dans son cours ;
En un ciel sombre ou pur qu'il se couche ou se lève,
Qu'importe le soleil ? je n'attends rien des jours.

Quand je pourrais le suivre en sa vaste carrière,
Mes yeux verraient partout le vide et les déserts :
Je ne désire rien de tout ce qu'il éclaire;
Je ne demande rien à l'immense univers.

Mais peut-être au-delà des bornes de sa sphère,
Lieux où le vrai soleil éclaire d'autres cieux,
Si je pouvais laisser ma dépouille à la terre,
Ce que j'ai tant rêvé paraîtrait à mes yeux !

Là, je m'enivrerais à la source où j'aspire ;
Là, je retrouverais et l'espoir et l'amour,
Et ce bien idéal que toute âme désire,
Et qui n'a pas de nom au terrestre séjour !

Que ne puîs-je, porté sur le char de l'Aurore,
Vague objet de mes voeux, m'élancer jusqu'à toi !
Sur la terre d'exil pourquoi resté-je encore ?
Il n'est rien de commun entre la terre et moi.

Quand là feuille des bois tombe dans la prairie,
Le vent du soir s'élève et l'arrache aux vallons ;
Et moi, je suis semblable à la feuille flétrie :
Emportez-moi comme elle, orageux aquilons !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Sam 2 Juil à 9:27

1 July 2016
Today, an international team of six astronauts from China, Japan, USA, Spain and Russia will descend into the caves of Sardinia, Italy, to explore the depths and train for life in outer space.


One of the last unexplored environments on our planet, caves offer parallels to exploring space. ESA’s underground training course “Cooperative Adventure for Valuing and Exercising human behaviour and performance Skills” – CAVES – prepares astronauts over two weeks to work safely and effectively in multicultural teams.

After a week of training, the astronauts are now descending into the caves to set up basecamp 800 m underground.

The similarities between caving and spaceflight are highlighted throughout the course. Speleologists and astronauts adopt the ‘buddy system’, and both astronaut trainers and CAVES instructors repeat the same mantras of “slow is fast,” “check your gear, and then trust it,” and “always be aware of where you are and where your buddy is.”

In every expedition, the astronauts work with seasoned instructors and explorers. “A mutual trust builds as stories and anecdotes are shared,” says mission director Loredana Bessone. “The atmosphere is always one of respect.”

CAVES focuses on multicultural approaches to leadership, following orders, teamwork and decision-making. At the end of the course the astronauts will have a better understanding of how they function in a multicultural team and what they are skilled at, as well as areas for self-improvement.


A week of training
Access the video

Safety training
Behavioural activities are woven into the course to foster effective communication, decision-making, problem-solving, leadership and team dynamics.

“From the first activity together, the support team saw that this year’s ‘cavenauts’ would be a really tight crew,” says Loredana. “Their teamwork is an example of what an expedition in an isolated, risky and alien environment should be.”


Cavenauts
This year’s participants are an even more international team than ever, including ESA’s Pedro Duque, NASA’s Jessica Meir and Richard Arnold, Japan’s astronaut Aki Hoshide, China’s Ye Guangfu and Russia’s Sergei Korsakov.

The cavenauts bring a broad mix of skills with their backgrounds in science, engineering, flying, military and education as well as experience and culture.

Pedro Duque comments, “It is a great privilege to take part in one of the last exploration activities remaining on Earth and to enter the underworld supervised by world-class experts.


Pedro Duque
“We will use the knowledge we gain about ourselves and the group in our next space endeavours.”

Follow the underground adventure on Twitter with via @ESA_CAVES, and on the CAVES blog where the crew have provided impressions of their first week of training.

Loredana concludes: “ESA’s CAVES course brings together spacefarers from all over the world to create the best crew. We hope to see them one day exploring other worlds with the same awe and respect we have for caves.”

RATE THIS
VIEWS
SHARE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Sam 2 Juil à 9:27

Our New and Improved Same-Sex Couples Website
Posted on June 30, 2016 by Doug Walker, Deputy Commissioner, Communications
Same-sex-webpageSocial Security touches the lives of every member of the public. Our commitment is to treat all people with compassion and respect. This month, we joined the nation in celebrating LGBT Pride Month. The purpose of this commemorative month is to recognize the impact that lesbian, gay, bisexual and transgender individuals have had on history locally, nationally, and internationally. Every day we continue to make strides in our goal to fully engage with the LGBT community.

To improve the way we communicate with the LGBT community, we redesigned our website for same-sex couples. We reorganized and streamlined the menu, making it easy for you to find the information you’re looking for. We added new banner images more representative and inclusive of the LGBT community.

We updated the content of our site to describe how Social Security is there for LGBT families through life’s journey, securing today and tomorrow. Our agency is with you through every stage of your life from birth to marriage, as your family grows, to retirement and after by caring for your survivors. You can learn how Social Security is there to support you through difficult times and what to do if you or your spouse becomes disabled, and what benefits you may be entitled to.

We also added a new publication, What Same-Sex Couples Need to Know, to our website. This new publication explains how changes in the law affect Social Security benefits for same-sex couples. Your marital status is important for the retirement, survivor, and disability programs because you or your spouse could be entitled to benefits or a higher benefit amount based on the relationship to a worker. You can also learn what benefits are available for your family, children, and survivors, in the event of your death.

We encourage anyone who believes they may be eligible for benefits to apply now. Learn more at www.socialsecurity.gov/same-sexcouples.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Mer 6 Juil à 3:44

La métaphysique est pour Descartes le fondement de toutes les sciences. Il illustre sa conception du rapport entre les connaissances humaines par cette image :
« Ainsi toute la philosophie est comme un arbre, dont les racines sont la métaphysique, le tronc est la physique et les branches qui sortent de ce tronc sont toutes les autres sciences qui se réduisent à trois principales, à savoir la médecine, la mécanique et la morale, j'entends la plus haute et la plus parfaite morale, qui, présupposant une entière connaissance des autres sciences, est le dernier degré de la sagesse. Or comme ce n'est pas des racines, ni du tronc des arbres, qu'on cueille les fruits, mais seulement des extrémités de leurs branches, ainsi la principale utilité de la philosophie dépend de celles de ses parties qu'on ne peut apprendre que les dernières. »
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Le mécanisme des tourbillons
En ce qui concerne le mouvement des planètes, Descartes exclut une action à distance du Soleil, cette idée ne reposant à l'époque sur aucun fondement rationnel. Par ailleurs, comme nous l'avons vu ci-dessus, il s'oppose à l'existence du vide. Il énonce donc que le mouvement des planètes est dû à de grands tourbillons d'éther remplissant l'espace et qui les emportent et les maintiennent sur leurs trajectoires. Cette théorie ne permettait cependant pas de faire des calculs prévisionnels. Elle influença néanmoins les scientifiques français de la fin du xviie au début du xviiie siècle15. Incompatible avec la théorie de la gravitation newtonienne qui se développe dans la deuxième moitié du xviie siècle, elle contribua à ralentir l'introduction de la mécanique newtonienne en France. Les cartésiens voyaient en effet dans l'attraction universelle de Newton une tentative d'introduction de force occulte dans une science qu'ils voulaient purement mécaniste. La publication en 1687 des Philosophiae Naturalis Principia Mathematica de Newton amena certes Huygens, en grande partie cartésien et qui voyait dans les anneaux de Saturne une preuve de l'existence des tourbillons, à changer d'opinion. Il écrivait ainsi en 1690 : Je n'avais point étendu l'action de la pesanteur à des si grandes distances, comme du Soleil aux planètes, ni de la Terre à la Lune, parce que les tourbillons de Monsieur Descartes qui m'avaient autrefois paru fort vraisemblables, et que j'avais encore dans l'esprit, venaient à la traverse. Mais c'est seulement dans les années 1730-1760 que des personnalités comme Maupertuis, Clairaut ou Émilie du Châtelet, contribuèrent à faire définitivement adopter la mécanique newtonienne en France, malgré une ultime tentative de Fontenelle, qui publiait en 1752 une Théorie des tourbillons cartésiens avec des réflexions sur l'attraction.
La physique
La physique de Descartes est exposée dans le Monde (1633). Il ne publia pas cet ouvrage à cause de la condamnation de Galilée. Cette partie de sa pensée sera publiée dans les Principes de la philosophie (1644). Il présente ainsi ses intentions au début du Monde :
« Et mon dessein n'est pas d'expliquer […] les choses qui sont en effet dans le vrai monde ; mais seulement d'en feindre un à plaisir, dans lequel il n'y ait rien que les plus grossiers esprits ne soient capables de concevoir, et qui puisse toutefois être créé tout de même que je l'aurai feint." (Le Monde, AT, XI, 36).
Le Monde a donc un aspect fictif et se présente comme des hypothèses :
« [...] bien que le monde n'ait pas été fait au commencement en cette façon, et qu'il ait été immédiatement créé de Dieu, toutes les choses qu'il contient ne laissent pas d'être maintenant de même nature, que si elles avaient été ainsi produites […] »
La physique cartésienne est fondée sur l'identification de la matière avec la quantité géométrique (materia vel quantitas). Il évacue ainsi du monde physique les formes substantielles et les qualités de la scolastique : la pesanteur et le mouvement sont ramenés à une explication mécaniste. La notion de force, et a fortiori d'action à distance, n'apparaît pas chez Descartes. Sa description du monde est essentiellement cinématique, le mouvement se transmettant de proche en proche par contact. L'Univers, dans lequel le vide n'existe pas, est donc rempli de substance animée et de tourbillons. Toute action occulte étant exclue dans ce mouvement, celui-ci doit être conservé dans sa totalité, par le pouvoir conservateur de Dieu. Si un corps perd du mouvement, il le transmet à un autre. En l'absence d'interaction, un corps poursuivra indéfiniment son mouvement. Il s'agit du principe d'inertie, déjà présent chez Galilée, mais clairement affirmé par Descartes. Au sein de ce système, la théorie des chocs joue un rôle particulier. C'est elle qui est en effet susceptible de permettre des calculs prévisionnels de mouvement. Elle se révélera malheureusement fausse, et la physique cartésienne se heurtera violemment à la physique newtonienne dans la deuxième moitié du xviie et le début du xviiie siècle. Si la première se base sur des principes métaphysiques, mais ne permet pas d'effectuer des calculs prédictifs, la seconde donne un accord remarquable entre calculs et résultats expérimentaux, mais les cartésiens lui reprochent de ne fournir aucune explication sur la nature des forces introduites. Au cours du xviiie siècle, les savants continentaux se rallieront à la physique newtonienne.
Pourtant, dans un monde non établis et en formation, l'aspect de Tourbillon peuvent être imaginer mais par la force de la matiére et de son évolution, elle conduit au mécanisme de Newton: Un Tourbillon autre que celui de Descartes mais en observant les climatismes, la matière engendre des Tourbillons. Exemple, la tache rouge de Jupiter.
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/f1-la-cinquieme-republique
et bien sur http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes
Notre force est de savoir comprendre le juste et de discerner le criminel sans y voir une source de pardon auprès de n'importe quel divinité... Je ne recherche pas le mérite, je veux juste être tranquille sans plonger mes enfants dans le vice de la médisance... Je cherche la valeur sans y attribué le plaisir du retour... Dans une sorte de quiétude, je sais lorsque je dois défendre ma vie devant l'autoritaire: Cela est mon droit de Vote, de manifester et de Gréve.
Libre d'un regard audacieux, je me résous à l'appel d'une source: La Nature... L'essence et l’Éternel... La Volonté de la Force... Moi devant le secourisme et le secourisme devant Moi: Y'becca... En ce qui me concerne je ne suis ni République, ni Empire et Ni Personne; Je suis Libre comme le vent et indiquant les humeurs de mes contemporains tout en construisant mon âme propre par ma vision de la Vie et de la Nature.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Mer 6 Juil à 9:25

Nicole Reine Étable épouse Lepaute née le 5 janvier 1723 et morte le 6 décembre 1788, est une mathématicienne et astronome française. Quand vient le grand défi du calcul du retour de la comète de Halley, Jérôme Lalande propose au mathématicien Alexis Clairaut l’aide de Lepaute pour les monstrueux calculs que nécessite la vérification de la prédiction d'Edmund Halley.

De longs et studieux mois de calculs sont nécessaires aux trois astronomes et mathématiciens : Clairaut établit à cet usage des modèles de calculs que Lepaute et Lalande complètent avec patience et précision. Ce dur labeur sera couronné de succès par l’annonce, en novembre 1758, du retour de la comète pour le 13 avril de l’année suivante. Quelques mois plus tard, justifiant tous leurs calculs et assurant la gloire posthume d’Edmund Halley, la comète tant attendue passe à son périhélie tout juste un mois avant la date annoncée, le 13 mars 1759.

Sur la lancée de ce succès, Clairaut publie alors sa Théorie des comètes (Paris, 1760), mais en oubliant de mentionner le nom de Nicole Reine Lepaute dans la liste des calculateurs, oubli motivé par la jalousie de son amie du moment, Mademoiselle Goulier, qu’il ne souhaitait pas froisser en vantant les mérites d’une autre.

Ce faisant, il met à mal sa longue amitié avec Lalande, qui préférera se ranger aux côtés de l’offensée, à qui il voue une tendre affection. Selon lui, Clairaut supprima toute mention de Lepaute pour « plaire à une femme jalouse du mérite de Madame Lepaute, prétentieuse mais dépourvue de quelque connaissance que ce fût. Elle parvint à faire commettre cette injustice par un homme de science judicieux mais faible, qu’elle avait subjugué ». Les deux hommes ne seront plus jamais aussi proches qu’auparavant, et Clairaut poursuivra seul ses recherches en astronomie.

En 1705, Edmond Halley publia un livre avançant que les comètes qui étaient apparues dans le ciel en 1531, 1607 et 1682 étaient en fait une seule et même comète. Expliquant que la comète voyage sur une orbite elliptique, et prend 76 ans pour faire une révolution complète autour du Soleil, Halley prédit qu'elle reviendrait en 1758.
En 1986, cinq sondes russes, une japonaise, et une sonde européenne ont rendu visite à la comète de Halley ; la sonde Giotto de l'ESA a obtenu des photos, son prochain passage au périhélie devrait avoir lieu le 28 juillet 2061

La période de révolution de la comète varie autour de 76 ans. Avec une périhélie située à 88 millions de kilomètres du Soleil et une aphélie située à 5 240 millions de kilomètres, son orbite est extrêmement allongée. La comète tourne en sens rétrograde (d'est en ouest) et est inclinée de 18° sur le plan de l'écliptique. C'est seulement lorsque la comète se situe à moins de 200 millions de kilomètres que nous pouvons commencer à la voir sur Terre.

Avec toutes ces caractéristiques, les astronomes pensent qu'elle proviendrait du grand réservoir, situé au confins du système solaire appelé Nuage de Oort. Toutefois, les comètes qui proviennent de ce réservoir ont toute une période supérieure à 200 ans. Or la comète de Halley à une période de 76 ans. Cette anomalie pourrait s'expliquer par les perturbations gravitationnelles des géantes qui auraient raccourcies son orbite. L'apparition la plus célèbre de la comète de Halley fut sans nul doute lors de la bataille de Hastings en 1066, qui marqua l'invasion de l'Angleterre par les Normands. Ce célèbre évènement est représenté sur la 32e scène de la célèbre tapisserie de Bayeux. Cet apparition à la veille de la bataille fut interprétée comme un mauvais présage. La défaite anglaise qui s'ensuivit leur donna amplement raison.

En 1757, Lalande, aidé par Nicole-Reine Lepaute, et sur la base des formules conçues par Clairaut, décida de calculer les déviations de la comète dues aux grosses planètes. Il prédit un retard de 518 jours dû à Jupiter et de 100 jours dû à Saturne. Il annonça donc le retour de la comète, non en 1758, mais en 1759 avec un passage au périhélie en avril 1759, avec une incertitude d'un mois. Lorsque la comète réapparut en décembre 1758 avec un passage au périhélie le 13 mars 1759, ce fut un triomphe. Cette prévision permit d'asseoir définitivement la mécanique newtonienne en France, la théorie des tourbillons de Descartes tombant dans l'oubli. L'appellation « comète de Halley » apparaît pour la première fois sous la plume de Dirk Klinkenberg (en) dans une lettre adressée à Nicolas-Louis de Lacaille, mais Newton et Halley n'étaient plus en vie pour assister à leur triomphe.

Avec un albédo de seulement 3%, la comète de Halley est encore plus sombre que le charbon. Grâce à la sonde Giotto, les astronomes se sont vus étonnés par la noirceur de l'astre si brillant lors de son apparition. Cet albédo fait de la comète de Halley un des astres les plus sombres du système solaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Mer 13 Juil à 10:07

Le Secteur Privé, L'emploi jeune et les Pompiers.

Les jeunes pompiers mixtes sont confrontés à des études et des exercices...
On critique que les accidents et les programmes ne coïncident pas..!

Alors des études de pompiers amateurs dans les sites industriels; cela n'est pas absurde
aux yeux de Police la Coatie: Bonne formation au coeur de l'apprentissage mais attention la tache de secouristes est vaste, et malgré sa diversité elle se doit pas être rétrograte et machiste.

Tel Un des sept pilliers de la Sagesse que Le Légendaire Gordon Pacha transmit à l'ensemple des peuples du Monde Libre; nous, Peuples de France et de sa République, ajoutons le service public et la faculté de tiers état par Proctetion et Formation pour Essence de Vie, Nous secondons les medecins tout comme le vétérinaire... Une nouvelle image du recyclage... La transformation et le travail par code en encadrant le travail à la chaine qui devra être aboli ou le traitement de la Rouille
afin d'intégrer l'artificielle avant même sa naissance...

En effet, C'est bien beau d'offrir la vie mais un peu de pluviométre et de rayons de soleil...
Décrire le plomb aux novices secouristes dans les classes de maternelles de colléges par des cours de tecnologies pour être plus écologiste et impertinent au milieu du monde agricole: La pompe centrifuge, les couts et les impots...

Le role de la République n'est pas de rendre l'individu assisté, il est d'être autonome, d'avoir la reconnaisance du secteur Public et de dire, messieurs les Anglais soyez les bienvenus en compagnies de vos mirroirs... Nous voilà, à l'aube de la Diasporah, celle qui conduit aux seismes et à choisir entre devenir des secouristes ou bien devenir des parasites !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Mar 19 Juil à 9:46

Voilà un fléau auquel les femmes massaï dut faire face lors de leurs mises en esclavages...
En voilà, la preuve... Pour la défense de leurs femmes, il leur apprirent les armes et dans leurs cœurs de Maasaï, une lutte se déclencha qui aboutit entre la lutte du Bien contre le Mal du Dominateur, voleurs de couches et de biens matérielles. Ceux qui leurs volèrent leur nudité et les désigna d'impur et de malpropre

Les mutilations génitales féminines (MGF) désignent l'ablation totale ou partielle des organes génitaux féminins externes. Généralement réalisée par un exciseur traditionnel avec un couteau ou une lame de rasoir avec ou sans anesthésie, la pratique est concentrée dans 27 pays africains, au Yémen et au Kurdistan irakien ainsi que dans une moindre mesure en Asie et dans les populations immigrées dans les pays occidentaux. Selon un rapport de 2013 de l'UNICEF, environ 130 millions de femmes et de filles vivent avec une MGF dans le monde.

Les procédures varient selon les régions et les groupes ethniques. Elles peuvent aller d'une simple scarification à l'ablation partielle ou totale du clitoris et des lèvres (excision) voire à la suture des lèvres pour fermer la vulve (infibulation). Les MGF n'ont aucun bénéfice connu pour la santé et parmi les complications les plus courantes figurent des hémorragies lors de l'opération, des infections urinaires, des règles douloureuses, des douleurs chroniques, une diminution du plaisir sexuel et des problèmes durant l'accouchement.

L'origine des MGF est inconnue mais elles sont profondément ancrées dans les traditions de nombreux groupes où elles sont associées à la pureté, à la chasteté et constituent un rite de passage à l'âge adulte. Les opérations sont habituellement organisées par les femmes tant pour des raisons d'honneur et de fierté que par obligation sociale.

Les MGF sont interdites ou restreintes dans la plupart des pays où elles sont pratiquées mais les législations sont souvent peu appliquées. Depuis les années 1970, des actions internationales ont été menées pour mettre un terme à ces pratiques et elles sont considérées comme des violations des droits humains par les Nations unies. Cette opposition est cependant contestée, notamment par les anthropologues pour qui les MGF soulèvent les questions délicates du relativisme moral, de la tolérance envers d'autres cultures et de l'universalité des droits humains.

usque dans les années 1980, les mutilations génitales féminines (MGF) étaient souvent désignées sous l'expression de « circoncision féminine », ce qui créait une équivalence de sévérité avec la circoncision masculine. En 1929, le Conseil national des Églises du Kenya commença à parler de mutilations sexuelles des femmes en suivant l'exemple de Marion Scott Stevenson, une missionnaire de l'Église d'Écosse. Les références à une mutilation se multiplièrent dans les années 19704 et le mot fut utilisé dans le titre d'un article de 1975 de l'anthropologue américaine Rose Oldfield Hayes tandis que la féministe austro-américaine Fran Hosken le reprit dans son influent ouvrage The Hosken Report: Genital and Sexual Mutilation of Females en 1979. Le Comité inter-africain sur les pratiques traditionnelles affectant la santé des femmes et des enfants et l'Organisation mondiale de la santé (OMS) commencèrent à parler de mutilations génitales féminines respectivement en 1990 et 19918. En avril 1997, l'OMS, le Fonds des Nations unies pour l'enfance (UNICEF) et le Fonds des Nations unies pour la population (UNFPA) publièrent une déclaration commune utilisant cette expression. Le terme de « mutilation » est cependant contesté et les activistes sur le terrain préfèrent employer le mot plus neutre d'« excision » pour ne pas s'aliéner les populations locales.



Les nombreuses formes locales de MGF sont reflétées par les dizaines de termes utilisées pour les décrire dans les pays où elles soient pratiquées. Les mots utilisés font souvent références au concept de purification comme en arabe où le mot pour purification utilise la racine t-h-r également présente pour les termes correspondant aux circoncisions masculine et féminine (tahur et tahara). La MGF est appelée bolokoli (« se laver les mains ») en bambara, une langue parlée principalement au Mali, et isa aru ou iwu aru (« prendre son bain ») en igbo, une langue de l'Est du Nigeria.

La circoncision sunna fait habituellement référence à la clitoridectomie mais l'expression peut également être employée pour des formes plus sévères de MGF ; sunna signifie « cheminement » en arabe et renvoie aux traditions datant de l'époque de Mahomet même si la procédure n'est pas obligatoire dans la pratique musulmane. Au Soudan, nuss (moitié) peut désigner toutes les MGF depuis la clitoridectomie à l'infibulation et juwaniya (« la forme interne ») est utilisé quand les petites lèvres sont fusionnées. Le terme d'infibulation dérive du latin fibula (« attache ») car certains documents indiquent que les Romains attachaient le prépuce ou les lèvres de leurs esclaves pour les empêcher d'avoir des rapports sexuels. Au Soudan, l'infibulation est appelée « circoncision pharaonique » alors qu'il s'agit d'une « circoncision soudanaise » en Égypte. En Somalie, elle est connue simplement par le mot qodob (« recoudre »)...

Nous devons rétablir le droit féminin devant une barbarie absurde et cela n'est plus une guerre:
C'est eux ou c'est elles, en ce cas, je choisis le droit de élever ma fille telle une guerrière et pas en tant qu'esclaves et inférieur devant ceux qui choisissent de traiter les femmes comme des impurs !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   Mer 20 Juil à 9:52

L'intégrité et l'entreprise individuelle
ou la diversité industrielle devant Y'becca traduisait le Phare d'une Vie.

Frappé face à la diversité entre l'Homme et le sang, l'Homme devant son Épouse
ne connait pas encore la rigueur entre l’impôt direct et le commerce du respect
des personnes...Le Sida avance et il faut le repousser: le secret de l’asthme est d'apprendre son souffle et ses limites. Son étude peut aider des malades à écouter leur souffle tout en participant
à des réunions collectives; L'allergies et le sang font apparition à présent dans le commerce
du média et des sponsor tels les gladiateurs qui à présent sont décrit comme des athlètes
des temps anciens, cela peut laisser croire à une vertu de mémoire ! Il en est autres, c'est
toujours les mêmes aspects des grands propriétaires terriens ou commerciaux qui s'affrontent
dans une mascarade où les places faisant lieu d'ombres sont les plus onéreuses.

Vivre ou survivre, le don d'organe n'est pas l'influx de la circulation; la bourse s’oppose à l'horreur.
Car finalement, ce n'est plus à l’hémicycle que ce joue la légalité de l'information.
Elle réside sur le seuil que l'on veut bien accorder à l'aspect de l'importance sur le modeste foyer
ou sur le simple fait d'un échange Commercial: La Démocratie dans un vacarme de cloches. Drôle de Bataillon pour Une grande Muette appeler à entendre ses préfets.

Vivre ou mourir: C'est dans l'unité... Nous apprends t'on à l'école; même les plus laïque...
L'individuelle se lie dans le collectif dans le contexte sportif en tant que joueur, illusion ! en tant qu'
entraîneur, il s'agit d'une ironie... Mais, il demeure le secourisme, le rempart de la Grande muette, des Anarchistes, des démocrates et du Phare d'une Vie ou Y'Becca... La Vie individuelle devant le soi et l'autre
voilà un aspect des choses auquel même le sport et les guerres restent assez flou.
En effet,
La décentralisation et la santé.
Le moyen et les assemblées;
le Lointain et l'Agriculture.
L’humidité et l'évolution.
Le moyen d'obtenir provoque le chômage et l'exclusion et pourtant la volonté provoque l'embauche. Nous revenons à La Vie individuelle devant le soi et l'autre. voilà un aspect des choses auquel même le sport et les guerres restent assez flou. Pourtant, il demeure le secourisme, le rempart de la Grande muette, des Anarchistes, des démocrates et du Phare d'une Vie ou Y'Becca. La Loi et le silence devant l'Athée et la croyance n'a pas de jugements, elle le porte sur le criminel et ses complices selon les gravités: et c'est en cela que la Conscience et le Peuple se doivent d'être Une Âme portant sur le Temps et l'Avenir !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le 2 Juin 1946 et La République des Louves Italiennes.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fatal 4 Way - 20 juin 2010 (Résultats)
» Installation de la Commission sur la Nouvelle Force Publique
» Le sénat haitien ; le grand mangeur de la république.
» superbe reportage sur notre saut du 4 juin 2010 sur FRESVILLE
» 500 000 Haitiens vivent en République Dominicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: