Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 GUAM, HUACHACHINA, LE TRIANGLE DES BERMUDES ET L'EXISTENCE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6855
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: GUAM, HUACHACHINA, LE TRIANGLE DES BERMUDES ET L'EXISTENCE   Ven 11 Aoû à 1:36

LE BOLIVARISME ET UNITED STATE OF AMERICA...

Huacachina est un village situé dans la région et province d'Ica, au Pérou, près de la cité d'Ica. En 1999, sa population était de 115 habitants. Le village est construit autour d'un petit lac, ce qui en fait la deuxième oasis du continent (après celle du village chilien de San Pedro de Atacama). Huacachina sert à la fois de lieu de villégiature pour les familles d'Ica ainsi que d'attraction touristique pour les étrangers désireux de venir admirer les dunes et pratiquer du sandboard1. La légende veut que l'oasis naquit lorsqu'une belle princesse indigène s'y réfugia pour échapper à un chasseur. La végétation se serait alors développée dès lors qu'elle serait entrée en contact avec l'eau, l'origine des dunes s'expliquant quant à elle par les marques de plis laissées par le manteau de la princesse. Des rumeurs continuent encore aujourd'hui à maintenir l'histoire selon laquelle la jeune femme serait devenue une sirène continuant à nager dans les eaux du lac2.

Récemment, les habitants de Huacachina ont pu constater l'implantation de puits par des entreprises privées aux alentours de l'oasis. Cela a eu pour conséquence de réduire considérablement le niveau d'eau du lac, les eaux souterraines étant drainées par les puits. Pour compenser cette perte d'eau et conserver l'attrait touristique du lagon, les services publics ont commencé à créer un nouveau puits profond de 80 mètres pour générer un approvisionnement régulier en eau dans les années à venir3.

-------------------------------------------------

Guam est une île située dans l'océan Pacifique. Elle est un territoire non incorporé des États-Unis disposant d'un gouverneur élu et fait partie de l'archipel des îles Mariannes. Sa capitale est Hagåtña.

Son nom en chamorro est Guåhan (également écrit Guahan) ; les Chamorros constituent la population indigène de cette île qui est colonisée par l'Espagne du XVIe siècle jusqu'à sa cession aux États-Unis en 1898 après la guerre hispano-américaine.

Il y a 5 000 ans (3000 av. J.-C.), des habitants du littoral de la Chine du Sud, cultivateurs de millet et de riz, commencent à traverser le détroit pour s'installer à Taïwan. Vers 2000 av. J.-C., des migrations ont lieu de Taïwan vers les Philippines. De nouvelles migrations commencent bientôt des Philippines vers Célèbes et Timor et de là, les autres îles de l'archipel indonésien. Vers 1500 av. J.-C., un autre mouvement mène des Philippines en Nouvelle-Guinée et, au-delà, les îles de l'Océan Pacifique. Les Austronésiens sont sans doute les premiers navigateurs de l'histoire de l'humanité.

Le premier contact connu avec les Européens se produisit en mars 1521 lorsque le navigateur Fernand de Magellan2 mouilla dans une baie de l'île. En 1528, Álvaro de Saavedra prit possession d'une partie de l'archipel des Mariannes au nom du roi d'Espagne. En 1565, Miguel López de Legazpi planta une croix sur l'île montrant son appartenance à la couronne espagnole qui perdura jusqu'en 1898, année à laquelle elle fut cédée aux États-Unis après la guerre hispano-américaine.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, Guam est attaquée par l'Empire du Japon et conquise trois jours après l'attaque de Pearl Harbor, après la première bataille de Guam en décembre 1941. Dans le cadre de la campagne des îles Mariannes et Palaos pendant l'été 1944, l'île fut reconquise par les Américains lors de la seconde bataille de Guam juste après l'invasion de Tinian.

Elle demeure une importante base pour les forces armées des États-Unis dans le Pacifique. Andersen Air Force Base a été utilisé entre autres pour les raids de bombardement stratégique depuis cette période et la base navale de Guam est l'une des trois pouvant accueillir des porte-avions de l'US Navy dans la région.

Le 5 juin 2015, Guam devient le premier territoire des États-Unis à adopter le mariage homosexuel3, les premiers mariages étant célébrés le 9 juin 20154.

Le 8 août 2017, durant l'escalade des tensions entre les États-Unis et la Corée du Nord, cette dernière menace de frapper l'île de Guam. Elle précise son plan quelques jours plus tard, tirer 4 missiles simultanément qui passeront au-dessus du Japon et s'écraseront à 30 ou 40 km des côtes. Le gouverneur de Guam explique toutefois sur CNN ne pas être inquiet face à la menace des missiles nord-coréens car, selon lui, l'île est équipée du dernier bouclier de protection antimissiles disponible à ce jour.
Écologie

L'île est infestée de serpents de l'espèce Boiga irregularis qui font disparaître plusieurs espèces d'oiseaux endémiques à Guam5. Outre le fait d'avoir causé l'extinction de douze espèces d'oiseaux endémiques de l'île sur quatorze, il est aussi responsable de la disparition de deux espèces de chauve-souris endémiques sur trois et de six espèces de lézards. Ce serpent aurait été introduit quelques années après la Seconde Guerre mondiale, probablement par un cargo militaire ou commercial en provenance de la Papouasie-Nouvelle-Guinée6.

Début 2013, l'île compterait deux millions de ces serpents7.

À la suite de la disparition des oiseaux, l'île connaît également une explosion du nombre d'araignées7. En mars 2013, les autorités décident de s'attaquer au problème de la surpopulation des serpents. Pour cela, des milliers de souris mortes - dans lesquelles du Paracétamol a été introduit - vont être larguées en forêt grâce à de petits parachutes en carton. Les serpents font semble-t-il une allergie mortelle au Paracétamol. Les autorités espèrent ainsi limiter sensiblement ces reptiles qui n'ont sur l’île aucun prédateur.
Géographie

Article détaillé : Géographie de Guam.

Hagåtña en est la capitale (ancien nom Agaña). Selon le recensement de 2010, la capitale comptait 1 051 habitants. Elle se situe à 217 km au sud-sud-ouest de Capitol Hill (île de Saipan), aux Îles Mariannes du Nord, et à 845 km à l'est-nord-est de Melekeok, la capitale des Palaos.

Guam couvre une superficie de 541,3 km2. Sa partie septentrionale est formée d'un atoll surélevé8.

L'île compte 159 358 habitants en 2010. On y parle l'anglais, le chamorro et le japonais.

Politique
Article détaillé : Politique à Guam.

Le gouverneur de Guam est élu pour un mandat de quatre ans. Le gouverneur élu en 2010 puis en 2014 est Eddie Calvo (républicain).

Le pouvoir législatif est détenu par l'I Liheslaturan Guåhan, nom chamorro du Parlement.

En 2002, Madeleine Bordallo (démocrate) a été élue comme déléguée de Guam à la Chambre des représentants des États-Unis. Elle a depuis été ré-élue continuellement (dernière élection en 2016).

La présence française est assurée par une annexe consulaire permanente du consulat général de France à San Francisco dans la ville de Sinajana.
Économie
Article détaillé : Économie de Guam.

Guam a, notamment grâce au tourisme, une économie florissante. Le pays a un PIB de 3,2 milliards de dollars. Le revenu annuel par habitants est de 22 000 dollars par habitant en 2005, soit 26 fois plus élevé qu'en Indonésie et légèrement plus élevé qu'en Corée du Sud.

Guam possède d'importants gisements de bauxite.
Syndrome de Guam
Article détaillé : Syndrome de Guam.

Au milieu du XXe siècle, une incidence anormalement élevée (50 à 100 fois plus que la normale) d'un syndrome évoquant des maladies neurodégénératives connues, avec des cas sporadiques parmi les jeunes (comme pour les maladies à prion), a été constatée au sein de la population autochtone Chamorro9, très intrigante et préoccupante pour les épidémiologistes.

Ce syndrome est parfois nommé syndrome de Guam10. Il associe les symptômes d'une sclérose latérale amyotrophique et ceux d'une démence parkinsonnienne, constituant une maladie neurodégénérative, qui apparaît une trentaine d'années environ après le début de l'intoxication due aux fruits du Cycas micronesica11.
Démographie
Article détaillé : Langues à Guam.
Évolution de la population
Année Pop. ±%
1910 11 806 —    
1920 13 275 +12.4%
1930 18 509 +39.4%
1940 22 290 +20.4%
1950 59 498 +166.9%
1960 67 044 +12.7%
1970 84 996 +26.8%
1980 105 979 +24.7%
1990 133 152 +25.6%
2000 154 805 +16.3%
2010 159 358 +2.9%
2016 162 742 +2.1%

Lors du recensement de 2010, Guam compte 159 358 habitants, dont1 :

   49,3 % d'Océano-Américains
       37,3 % de Chamorros
       7,0 % de Chuukois
       5,0 % d'autres
   32,2 % d'Asio-Américains
       26,3 % de Philippino-Américains
       2,2 % de Coréano-Américains
       1,5 % de Sino-Américains
       2,2 % d'autres
   7,1 % de Blancs américains
   1,0 % d'Afro-Américains
   0,8 % d'Hispaniques et Latino-Américains
   9,4 % de métis
   0,3 % d'autres.

Sport

L'équipe de football de Guam a subi une cuisante défaite contre la Corée du Nord le 11 mars 2005 sur le score de 21-0. Ils ont ensuite remporté un match contre le Turkménistan pour un match comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2018 sur le score de 1-0 le 11 juin 2015. C'était la toute première victoire de leur histoire lors d'un match comptant pour des éliminatoires d'une Coupe du Monde. Et quatre jours après, le 15 juin, ils ont battu l'Inde 2-1.

La Fédération d'Escrime de Guam est affiliée à la Fédération Internationale d'Escrime de façon provisoire depuis le 5 avril[Quand ?].

Une Fédération de rugby à XV est également présente.
Codes

Guam a pour codes :

   GU, selon la norme ISO 3166-1 (liste des codes pays), code alpha-2 ;
   .gu, selon la liste des Internet TLD (Domaine de premier niveau) ;
   GUM, selon la norme ISO 3166-1 (liste des codes pays), code alpha-3 ;
   GUM, selon la liste des codes pays du CIO ;
   N, selon la liste des préfixes OACI d'immatriculation des aéronefs ;
   PG, selon la liste des préfixes des codes OACI des aéroports,

Notes et références

   ↑ a et b (en) « Profile of General Demographic Characteristics: 2010 » [archive], sur factfinder.census.gov (consulté le 10 août 2017).
   ↑ Les îles Mariannes [archive] sur Imago Mundi
   ↑ Guam adopte officiellement le mariage pour les couples de même sexe. En anglais: Guam officially approves same-sex marriage [archive]
   ↑ Gay couples in Guam start applying for marriage licenses [archive]
   ↑ acces.inrp.fr [archive] au niveau du petit b) tiré du livre « Invasive species preventions for oceanic islands »
   ↑ History of The Brown Tree Snake Invasion on Guam [archive]
   ↑ a et b http://www.lepoint.fr/insolite/l-ile-de-guam-envahie-par-les-serpents-26-02-2013-1632518_48.php [archive].
   ↑ « Islands of Guam (United States) » [archive] (consulté le 21 juin 2017).
   ↑ Bradley WG, Mash DC., Beyond Guam: the cyanobacteria/BMAA hypothesis of the cause of ALS and other neurodegenerative diseases. ; Amyotroph Lateral Scler. 2009; 10 Suppl 2:7-20. (résumé [archive])
   ↑ Syndrome dit « Syndrome de Guam » ou AL-SPDC pour Amyotrophic lateral sclerosis/parkinsonism-dementia complex
   ↑ Karamyan VT, Speth RC., Animal models of BMAA neurotoxicity: a critical review ; Life Sci. 2008 Jan 30;82(5-6):233-46. Epub 7 décembre 2007. (résumé [archive])

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

   Guam, sur Wikimedia Commons Guam, sur Wikivoyage

Articles connexes

   Chamorros
   Aéroport international Antonio-B.-Won-Pat de Guam
   Université de Guam
   Invasion de Guam (1941)
   Bataille de Guam (1944)

Liens externes

   Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque du Congrès • Gemeinsame Normdatei • Bibliothèque nationale de la Diète • WorldCat
   (en) Site du Congrès [archive]
   (en) Site de l'université de Guam [archive]
   (en) [1] [archive] Islanders unite to protect Pagat par Lannie Walker
   (en) [2] [archive] US Military Bases on Guam in Global Perspective par Catherine Lutz
   (en) Site officiel touristique de Guam [archive]
   (en) Parlement de Guam, 28e législature [archive]

[afficher]
v · m
Pays et dépendances d’Océanie
[afficher]
v · m
États et territoires des États-Unis
[afficher]
v · m
Cultures indigènes d'Océanie

L'Océanie est le moins étendu des continents émergés de la Terre. Située dans l'océan Pacifique, elle s'étend sur une superficie de 8 525 989 km2 et comprend plus de 38 millions d'habitants, répartis dans seize États indépendants et quinze territoires. Elle englobe toutes les terres situées entre l'Asie et l'Amérique, ainsi qu'une partie de l'archipel malais. Elle est divisée en quatre régions : l'Australasie, la Micronésie, la Mélanésie et la Polynésie1,2.

L'Australie comprend l'essentiel de sa surface et de sa population, et, alors que le reste de l'Océanie est un ensemble de 25 000 îles, la terre principale d'Australie est parfois considérée comme une masse continentale à elle seule. La Nouvelle-Zélande et la Papouasie-Nouvelle-Guinée sont les deux autres principaux États d'Océanie. Les territoires composant le reste du continent sont des États insulaires indépendants (Fidji, Îles Salomon, Samoa, Tonga...) ou des régions rattachées à d'anciennes puissances coloniales, comme la France (Polynésie française, Nouvelle-Calédonie, Wallis-et-Futuna) ou les États-Unis (Hawaï, Guam, Îles Mariannes du Nord, Samoa américaines).

Le continent océanien est peuplé depuis des millénaires par différents groupes ethniques, dont les Aborigènes d'Australie et les Papous. Outre l'anglais et le français, langues dominantes en Océanie depuis la colonisation, les deux principaux groupes linguistiques parlés sont les langues papoues et les langues austronésiennes. Huit des dix plus grandes villes d'Océanie se trouvent en Australie, dont Sydney et Melbourne qui concentrent à elles seules près d'un quart de la population du continent. Cinq autres villes comptent plus d'un million d'habitants : Brisbane, Perth, Auckland, Adélaïde et Honolulu.

Sommaire

   1 Origine du nom
   2 Généralités
       2.1 Découpage de l'Océanie
       2.2 Climat, faune et flore
       2.3 Pays et territoires
   3 Histoire
   4 Économie
   5 Société
       5.1 Langues
       5.2 Religions
       5.3 Sport
   6 Plus grandes agglomérations
   7 Bibliographie
   8 Notes et références
       8.1 Notes
       8.2 Références
   9 Voir aussi
       9.1 Articles connexes
       9.2 Liens externes

Origine du nom

Le néologisme français « Océanie » vient du mot « océan » : c'est un toponyme inventé en 1812 par le géographe français d'origine danoise Conrad Malte-Brun (1775-1826), qui a largement diffusé la vision d'un monde découpé en cinq « continents ». Le genre féminin s'accorde au genre des autres parties (Europe, Afrique...). L'adjectif et le substantif « océanien » apparaissent dès 1845, preuve du succès de cette invention3. Les spécialistes de l'Océanie sont appelés océanistesNote 1.
Généralités
Découpage de l'Océanie
Les 16 pays (en comptant l'Australie, la Nouvelle-Zélande, Niue et Cook) et les 16 dépendances de l'Océanie.

L'Océanie est généralement décrite comme la région du monde qui se situe entre l'Asie du Sud-Est et l'Amérique du Sud. C'est l'une des raisons pour lesquelles les géographes Benoît Antheaume et Joël Bonnemaison ont décrit l'Océanie et plus généralement le bassin Pacifique comme un « espace gigogne »4.

   « À travers l'évocation de traits significatifs de modernité et de tradition, des relations centre-périphérie à diverses échelles, l'aire du Pacifique apparait en fait comme un espace complexe à structure « gigogne », comme l'ont fort bien exprimé B. Antheaume et J. Bonnemaison, en 1988, dans leur Atlas du Pacifique : au plus large, le Bassin du Pacifique qui couvre 25 millions de km²; puis l'Asie-Pacifique incluant l'Océanie; enfin au cœur du dispositif les 25 000 îles du Pacifique5. Évidemment, cette nomenclature demande parfois à être précisée. Ainsi, la Nouvelle-Zélande est-elle la somme de deux grandes îles, mais reste "extérieure" au Pacifique insulaire, tout en accueillant une communauté polynésienne importante; La Papouasie-Nouvelle Guinée émarge, comme l'Australie, à la partie continentale de l'Océanie, mais peut-être incluse dans le Pacifique insulaire puisqu'elle participe, malgré sa masse, à la problématique des îles, au-delà par le fait que ses ressortissants émargent aux traditions mélanésiennes. »

— Évolution géopolitique et stratégique du Pacifique insulaire et de l'Australasie à l'orée du XXIe siècle., J.P Doumenge dans Geostrategiques, avril 2001 - N° 4
Image satellite centrée sur l'Océanie.

Ces découpages reposent sur les stéréotypes raciaux et ethniques du XIXe siècle européen et américain (peau noire versus peau cuivrée ; cheveux « crépus » ou « laineux » versus cheveux « ondulés » ; « cannibale mélanésien » versus « bon sauvage polynésien »…) et sont aujourd'hui dépassés, car non-scientifiques6 : c'est par tradition que les expressions « Mélanésie », « Micronésie » et « Polynésie » continuent d'être usitées et conservent dans le langage courant et aux yeux des populations concernées, une certaine valeur identitaire. Ces divisions sont issues du découpage de l'Océanie fait par le français Dumont d'Urville en 1831.

Dans les années 1970, les linguistes puis géographes, proposèrent de subdiviser dans leurs travaux scientifiques, l'Océanie en « Proche-Océanie » et « Lointaine-Océanie », la première accessible en gardant au moins une terre en vue, la seconde uniquement en navigation hauturière. Néanmoins là encore, ce nouveau découpage, basé sur des éléments d'histoire naturelle (tectonique des plaques) et de navigation, ne fait pas encore l'unanimité.

Sans doute faut-il comprendre l'Océanie avant tout comme un continuum où depuis des siècles et bien avant le passage de premiers Européens, métissages et brassages culturels et linguistiques étaient la règle. Continuum qui n'interdit pas pour autant les ruptures et les isolements, qu'elles soient linguistiques entre langues austronésiennes et non austronésiennes ; géographiques entre le monde insulaire et les ensembles plus conséquents que représentent l'Australie, la Nouvelle-Zélande, l'île de Nouvelle-Guinée ; historico-linguistiques (issues du découpage colonial) entre une Océanie anglophone et une Océanie francophone, voire hispanophone avec l'île de Pâques ; économiques entre pays développés et des pays en développement ; politiques enfin entre pays indépendants et territoires sous tutelle (avec des statuts intermédiaires comme celui d'État souverain, mais associé à un autre plus puissant)…
Climat, faune et flore

Dans un autre ordre d'idées, le climat tropical parfois humide, parfois sec des pays océaniens vient avec une faune et une flore complètement distincte du continent asiatique. Les populations insulaires peuvent en effet jouir de plantes qu’on ne retrouve pas en Asie, comme la canne à sucre, l’igname ou le taro qui constituent d’ailleurs les aliments de base de cette région. On y retrouve également l’arbre à pain, le pandanus et le bananier, qui sont des plantes un peu plus répandues.

La faune sauvage est d’autant plus remarquable, car tout comme en Australie, les mammifères se font très rares dans les îles . Ce sont plutôt les marsupiaux qui y prédominent, ce qui fait qu’il n’y a pratiquement pas de grands prédateurs sur le territoire. De plus, il y a très peu d’animaux domestiques en Océanie, à l’exception des porcs et des moutons, qu’on élève pour en vendre la viande à l’étranger.
Pays et territoires

La liste suivante et la carte qui s'y rapporte, regroupent de la manière la plus exhaustive possible, les différents pays et territoires composant cet espace (lorsque le territoire n'est pas indépendant, le pays dont il dépend est indiqué entre parenthèses). Cette dépendance prend d'ailleurs des degrés très divers selon les territoires, allant d’un territoire ou province totalement intégré, au statut intermédiaire de territoire d’outre-mer ou de pays quasi indépendant, jusqu'à l’indépendance de droit avec une libre association avec un autre par un traité bilatéral de coopération renforcée).
Oceanie2.svg


   (1) Drapeau de l'Australie Australie
   (2) Drapeau des Îles Cook Îles Cook (librement associé à la Nouvelle-Zélande)
   (3) Drapeau des Fidji Fidji
   (4) Drapeau des Kiribati Kiribati
   (5) Drapeau des Îles Marshall Îles Marshall
   (6) Drapeau des États fédérés de Micronésie Micronésie
   (7) Drapeau de Nauru Nauru
   (Cool Drapeau de Niue Niue (librement associé à la Nouvelle-Zélande)
   (9) Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande
   (10) Drapeau des Palaos Palaos
   (11) Drapeau de la Papouasie-Nouvelle-Guinée Papouasie-Nouvelle-Guinée
   (12) Drapeau des Salomon Salomon
   (13) Drapeau des Samoa Samoa
   (14) Drapeau des Tonga Tonga
   (15) Drapeau des Tuvalu Tuvalu
   (16) Drapeau du Vanuatu Vanuatu



   (17) Drapeau de Guam Guam (territoire non incorporé, États-Unis d’Amérique)
   (18) Drapeau des Îles Mariannes du Nord Îles Mariannes du Nord (territoire non incorporé, États-Unis d’Amérique)
   (19) Drapeau de l'île Norfolk Île Norfolk (territoire autonome, rattaché à l’Australie)
   (20) Flags of New Caledonia.svg Nouvelle-Calédonie (collectivité territoriale sui generis, rattachée à la France)
   (21) Flag of Rapa Nui, Chile.svg Île de Pâques (territoire, rattaché au Chili)
   (22) Drapeau des Îles Pitcairn Îles Pitcairn (territoire d’outre-mer, rattaché au Royaume-Uni)
   (23) Drapeau de la Polynésie française Polynésie française (collectivité d’outre-mer, rattachée à la France)
   (24) Drapeau des Samoa américaines Samoa américaines (territoire non incorporé, États-Unis d’Amérique)
   (25) Drapeau des Tokelau Tokelau (territoire autonome, rattaché à la Nouvelle-Zélande)
   (26) Drapeau de Wallis-et-Futuna Wallis-et-Futuna (collectivité d’outre-mer, rattachée à la France)
   (27) Wake Island flag unofficial.png Wake (territoire non incorporé, États-Unis d’Amérique)
   (28) Drapeau d'Hawaï Hawaï (État de l'Union, États-Unis d’Amérique)
   (29) Drapeau de l'Indonésie Indonésie : Papouasie occidentale, Papouasie (provinces indonésiennes)
   (30) Flag of Johnston Atoll (local).svg Atoll Johnston (territoire non incorporé, États-Unis d’Amérique)
   (31) Flag of the Midway Islands (local).svg Îles Midway (territoire non incorporé, États-Unis d’Amérique)

Outre la représentation cartographique traditionnelle des états d'Océanie, figurant dans tous les Atlas « grand public », il en existe une autre, maritime, figurant sur les cartes marines et/ou géopolitiques.

Cette dernière, permet d'appréhender notamment l'étendue des eaux internationales et la forme réelle de ces états compte tenu de leurs eaux territoriales en 1988.

RAPPORT DE
Y'BECCA


Dernière édition par yanis la chouette le Ven 11 Aoû à 2:38, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6855
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: GUAM, HUACHACHINA, LE TRIANGLE DES BERMUDES ET L'EXISTENCE   Ven 11 Aoû à 1:37

Le peuplement de l'Océanie s'est fait à travers deux grandes vagues migratoires. La première s'est produite il y a 45 000 à 50 000 ans, voire davantage, et a amené des chasseurs-cueilleurs à peupler l'Insulinde puis l'Océanie proche, c'est-à-dire la Nouvelle-Guinée, certaines îles de la Mélanésie et l'Australie. La seconde vague est plus récente et débute il y a environ 4 000 ans. Elle mène des agriculteurs et navigateurs parlant des langues austronésiennes à peupler l'Insulinde, soit les Philippines, la Malaisie et l'Indonésie et de là, sur une période allant de cette époque au XVIe siècle, les divers archipels de l'Océanie lointaine.

C'est aussi au tout début du XVIe siècle que les Européens découvrent le monde océanien. Ces premiers contacts sont lents car ils s'étalent sur quatre siècles, inégalement répartis car ils sont plus intenses à l'est qu'à l'ouest de l'Océanie. Les rencontres peuvent être amicales, distantes ou hostiles, mais toutes répandent dans les archipels des épidémies contre lesquelles les insulaires n'avaient pas encore d'anticorps.

L'Océanie est ensuite confrontée à la période coloniale, l'Espagne, le Portugal et les Pays-Bas étant les premiers présents. De la fin du XVIIIe siècle au début du XXe siècle ce sont principalement les Britanniques, les Français et les Nord-Américains qui s'implantent et, dans l'ouest de l'Océanie, les Allemands suivis par les Japonais puis par les nord-Américains. La décolonisation qui va suivre va être tardive, ayant débuté en 1962 et continuant encore de nos jours sous la forme de processus d'autonomisation des archipels encore rattachés à des puissances européennes.
Économie
Article détaillé : Économie de l'Océanie.

Acteurs économiques majeurs de la zone, l’Australie et la Nouvelle-Zélande font partie des pays développés, souvent inclus dans la Triade. Ils sont exportateurs, entre autres, de matières premières tel que les produits miniers car leur sous-sol est très riche. C'est d'ailleurs grâce à cette ressource que l'Australie a traversé la crise économique de 2008 sans trop d'égratignure contrairement au reste du globe. Ils commercent principalement avec l’Asie de l'Est et les pays d’Amérique. Les autres pays d'Océanie, qui dépassent rarement une « taille critique » pour peser sur la scène internationale, sont moins intégrés économiquement au reste du monde. C'est le cas par exemple de la Papouasie-Nouvelle-Guinée qui regorge de ressources naturelles, mais qui ne sont que très peu exploitées. Environ 85 % de la population vit encore de l'agriculture de subsistance.
Société
Langues
Articles détaillés : Langues en Océanie et Langues océaniennes.

Les langues d'Océanie se répartissent en deux groupes distincts :

Les langues papoues, parlées entre autres sur les hautes terres de Nouvelle-Guinée et quelques îles de l'actuelle Indonésie. La plupart des linguistes classent les langues aborigènes d'Australie dans un groupe à part. Le nombre important de ces langues (environ 900 avec les variantes dialectales) dont beaucoup sont mortes et le peu de connaissances que l'on peut en avoir rendent néanmoins hasardeux toute conclusion définitive.
Les langues austronésiennes, dont l'extension couvre une partie de l'Asie du Sud-Est, Madagascar et tout le Pacifique insulaire des côtes orientales de Nouvelle-Guinée jusqu'à l'île de Pâques.

Certains linguistes vont classer à part les langues parlées sur les côtes orientales de Nouvelle-Guinée, des autres langues du Pacifique insulaire.

En raison de la colonisation, l'anglais et le français sont également deux langues très présentes en Océanie. De ces contacts linguistiques sont nés de nombreux pidgins et créoles utilisées comme langues véhiculaires et devenues dans certains cas les langues maternelles des populations locales.
Religions
Article détaillé : Religion en Océanie.

Les religions initiales de l'Océanie étaient polythéistes et, dans leur diversité, s'articulaient généralement autour de trois axes :

le culte de divinités créatrices et/ou destructrices, parfois alliées, parfois opposées, liées aux puissances de la nature, comme les sœurs Nā-maka-o-Kahaʻi et Pélé à Hawaii ou Make-make à Rapanui ;
le culte des ancêtres, ou culte des tikis, symbolisant pour chaque population ses fondateurs divinisés, dont la forme la plus célèbre est le culte des moaïs de Rapanui ;
le monde des esprits émanant de ces deux ensembles mais aussi de la nature et des hommes, et qui générait un complexe système d'obligations, d'échanges, de symboles et de tabous qui réglait la vie de ces populations.

Depuis l'époque coloniale, les missionnaires protestants (anglicans, congrégationnistes anglo-saxons, méthodistes Wesleyens, presbytériens, adventistes, mormons et autres) et catholiques (picpuciens, maristes, spiritains...) y ont introduit le christianisme, aujourd'hui largement majoritaire, tandis que les commerçants chinois et les travailleurs agricoles indiens (aux Fidji) ou japonais (à Hawaii) ont introduit, minoritairement, le confucianisme, le shintoïsme, l'hindouisme, le bouddhisme et l'islam (1,5 %).
Sport
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue ! (comment faire)
Plus grandes agglomérations

Les plus grandes agglomérations d'Océanie se trouvent principalement en Australie, le pays le plus peuplé du continent. Voici le classement :

Sydney avec 4,6 millions d'habitants (Australie, 2011)
Melbourne avec 4,2 millions d'habitants (Australie, 2011)
Brisbane avec 2,1 million d'habitants (Australie, 2011)
Perth avec 1,8 million d'habitants (Australie, 2011)
Auckland avec 1,3 million d'habitants (Nouvelle-Zélande, 2012)
Adélaïde avec 1,3 million d'habitants (Australie, 2011)
Honolulu avec 976 372 habitants (Hawaï, États-Unis, 2012)
Gold Coast-Tweed Heads avec 576 747 habitants (Australie, 2011)
Newcastle avec 540 002 habitants (Australie, 2011)
Canberra-Queanbeyan avec 418 292 habitants (Australie, 2011)
Christchurch avec 382 200 habitants (Nouvelle-Zélande, 2012)
Wellington avec 381 900 habitants (Nouvelle-Zélande, 2012)
Suva-Nausori avec 330 000 habitants (Fidji, 2007)
Port-Moresby avec 307 643 habitants (Papouasie-Nouvelle-Guinée, 2009)
Wollongong avec 288 101 habitants (Australie, 2011)
Manokwari avec 286 079 habitants (Papouasie occidentale, Indonésie, 2010)
Sunshine Coast avec 241 643 habitants (Australie, 2011)
Dili avec 234 331 habitants (Timor oriental, 2010)
Jayapura avec 233 859 habitants (Papouasie, Indonésie, 2010)
Hobart avec 216 276 habitants (Australie, 2011)
Hamilton avec 209 300 habitants (Nouvelle-Zélande, 2012)
Hilo avec 189 191 habitants (Hawaï, États-Unis, 2012)
Kota Sorong avec 184 239 habitants (Papouasie occidentale, Indonésie, 2005)
Geelong avec 187 417 habitants (Australie, 2011)
Townsville avec 180 333 habitants (Australie, 2015)
Nouméa avec 179 509 habitants (Nouvelle-Calédonie, France, 2014)
Kahului avec 164 637 habitants (Hawaï, États-Unis, 2015)
Cairns avec 147 993 habitants (Australie, 2015)
Papeete avec 131 715 habitants (Polynésie française, France, 2014)

Bibliographie

Journal de la Société des océanistes (consultable en ligne [archive])
Benoît Antheaume et Joël Bonnemaison, Atlas des îles et Etats du Pacifique Sud, Montpellier, Publisud, 1991, 126 p. (ISBN 978-2866004170)
Dominique Barbe, Histoire du Pacifique des origines à nos jours, Paris, Perrin, 2008, 688 p. (ISBN 978-2262025588)

Notes et références
Notes

↑ Voir par exemple la Société des océanistes.

Références

↑ (en) « Oceania. The Columbia Encyclopedia, Sixth Edition. 2001-07 » [archive], 10 février 2009 (consulté le 18 septembre 2015)
↑ (en) « Oceania, n. » [archive], sur Oxford English Dictionary (consulté le 18 septembre 2015)
↑ Christian Grataloup, L'Invention des continents, Larousse, 2009, p. 121
↑ Antheaume B., Bonnemaison J., 1988, Atlas des îles et État du Pacifique Sud, GIP RECLUS/PUBLISUD, Montpellier
↑ (en) Frederica M. Bunge, Melinda W. Cooke, Oceania, a Regional Study, U.S. Government Printing Office, 1985, p. 3.
↑ Serge Tcherkézoff, Polynésie-Mélanésie : l'invention française des races et des régions de l'Océanie, XVIe-XXe siècles, Pirae (Polynésie française), Au vent des îles, 2008, 376 p. (ISBN 2915654522)
↑ Benoît Antheaume et Joël Bonnemaison, Atlas des îles et états du pacifique sud, Publisud, 1988.

Voir aussi

Sur les autres projets Wikimedia :

L’Océanie, sur Wikimedia Commons Océanie, sur le Wiktionnaire L’Océanie, sur Wikisource L’Océanie, sur Wikinews L’Océanie, sur Wikivoyage

Articles connexes

Société des océanistes
Communauté du Pacifique
Peuplement de l'Océanie
Proche-Océanie
Lointaine-Océanie

RAPPORT DE
La Société des océanistes, une société scientifique française (ancien siège au Musée de l'Homme, Paris 16e, siège actuel au musée du quai Branly depuis 2006) qui rassemble des spécialistes (interdisciplinaires) de l'Océanie dont le président actuel est Maurice Godelier.

La Société publie un Journal de la Société des océanistes avec l’aide du CNRS et du CNL. La société est également éditrice de nombreux ouvrages. En 2008, deux collections rassemblent la plupart de ses titres: les Publications de la Sdo qui comptent 49 références et la toute nouvelle Travaux et documents océanistes dont le premier titre est paru en octobre 2008 grâce à une aide du musée de Nouvelle-Calédonie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6855
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: GUAM, HUACHACHINA, LE TRIANGLE DES BERMUDES ET L'EXISTENCE   Ven 11 Aoû à 2:04

MON ÉTHIQUE ET MA CONSCIENCE DE DIRE SELON LES DIRES, LES DIPLÔMÉS ET LES VOYAGEURS...

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 17 hil y a 17 heures
LES IDÉES DEVIENNENT DES MESSAGES SELON LA MATURITÉ DES INTERLOCUTEURS D'OÙ L'EXPRESSION DE MATRICE DEVANT LA CONSCIENCE DE L'ÊTRE.
TAY

LE TRAGIQUE, LES JUSTES ET LES CRIMINELS RECHERCHENT EN LA MÉDITATION UNE TOUTE PUISSANCE DES CHOSES SAUF CELUI QUI ACCORDE SA CONFIANCE. TAY

L'ÂME N'EST PAS UN ORGANISATEUR CAR LA CONSCIENCE EST CONDUITE PAR LA CONVICTION DE L'ORGUEIL: L'ÂME EST UN EMBRYON DE LA FORME DU CORPS. Y

LE PRINCIPE ET LA TEMPÉRANCE SONT LES SIGNAUX DE LA CONSCIENCE DEVANT LA DÉRAISON, LA CONCUPISCENCE ET LA VERTU: L'ÂME N'EST QUE ASPECT. TAY

POUR CERTAINS, LA JUSTICE EST VERTU ET LE PRINCIPE EST RAISONNEMENT; CONDUISANT LA CONVICTION DE CONSCIENCE AU DIAPHRAGME DE L'ÂME. TAY

L'ÂME PAR NATURE COMPORTE UNE CONSCIENCE ACCOMPAGNÉ D'UN CORPS ISSUS DES CINQ ÉLÉMENTS Y COMPRIS L'ÉLECTRICITÉ: ATTRIBUTIONS RÉELLES. TAY

LA FONCTION D'ÊTRE PEUT-ÊTRE ATTRIBUÉ À LA CONSCIENCE QUI SAIT RECONNAÎTRE LA CONVICTION DE CELUI QUI VEUT ABSOLUMENT VOIR LA VÉRITÉ. TAY

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 17 hil y a 17 heures
LE DIAGRAMME DE L'ÉVOLUTION EST LA CROYANCE DE L'AMITIÉ EN FONCTION PUBLIQUE DE L'ESPÉRANCE QU'APPORTE LE CORPS DE L'ÂME AUX PEUPLES. TAY

En réponse à @TIGNARDYANIS
DES EMPREINTES DE CIRES SUR UN CACHET NE PEUVENT ÉTOUFFER L'ÉPANOUISSEMENT DES NOTIONS COMMUNES SUR LES PRINCIPES GÉNÉRAUX: LA NAISSANCE. Y

LA NATURE A DONNÉ LA CONSCIENCE COMME PROTECTION ET SURVIE À LA CHAIR EN LA FORMATION DE L'ESPRIT: LA LAÏCITÉ, L'ÉTERNEL ET L'ÉTHIQUE. L'ÂME

LE DESTIN ET LA NOTION DU POSSIBLE DANS LES CIRCONSTANCES DE TEMPS DEVANT LES PHÉNOMÈNES, SONT DES ÉTHIQUES DANS LA LAÏCITÉ ET L'ESPACE. TAY

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 16 hil y a 16 heures
LE DESTIN ET L'ALTERNATIVE: APTITUDES FACE AUX ASPECTS DE CHAIRS ET D'ENVIRONNEMENT DEVANT LA RESPONSABILITÉ D'ADAPTATION NATURELLE. TAY

LES ÉCHOS ET LES QUERELLES S'ENTRECHOQUENT DANS L'ARGUMENT TOUT COMME LES ATOMES SE LIENT ET SE DÉLIENT AUX PHÉNOMÈNES DE LA NATURE. TAY

DESTIN POURRAIT S'EXPLIQUER PAR DES CAUSES PHYSIQUES MAIS ELLES EXPRIMENT UNE RELATION SÉRIEUSE DE NÉCESSITÉ DE CRÉER UNE ÂME CORPORELLE. Y

L'ÉVIDENCE ET LE PLAISIR SONNENT DANS UN REGARD COMME L'UNIVERSEL ET L'INÉLUCTABLE DANS LES ACTES ET LES CONSÉQUENCES: ASPECTS DU PLAISIR. Y

LA LIBERTÉ D'EXPRESSION NE SIGNIFIE PAS TOUJOURS LA PASSION DE L'ÊTRE: L'ÉTHIQUE NE DOIT PAS SE TRANSFORMER EN UN FATALISME FANATIQUE. TAY

LA LIBERTÉ D'ÊTRE DE LA NATURE DEVANT L'HUMAIN ET L'HÊGÉMONIKON, MONTRE LA CONSCIENCE DE SACRIFICE DEVANT LA CONVICTION: GREENPEACE. TAY

MIRACLE EST UN MOUVEMENT DU MIROIR DANS LE MEILLEUR D'UN MONDE AYANT CONSCIENCE DU CONSERVER DE LA CONVICTION: LE DÉPLACEMENT DU DESTIN. TAY

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 16 hil y a 16 heures
LA SIGNIFICATION SIGNALÉTIQUE DE L'EXISTENCE DE DEMAIN SERA LE SECOURISME, L'ÉTHIQUE D'EXISTENCE ET LES EXPLOITATIONS D'ÉVOLUTIONS. TAY

LA FONCTION D'ÊTRE PEUT-ÊTRE ATTRIBUÉE À LA CONSCIENCE QUI SAIT RECONNAÎTRE LA CONVICTION DE CELUI QUI VEUT ABSOLUMENT VOIR LA VÉRITÉ. TAY

DANS LES MÉTAPHORES ET LES MÉTHODES, ENFANTS, LE POINT DE DÉPART DE LA CONSCIENCE ATOMIQUE DE L'ÂME EST LE MOUVEMENT OCULAIRE: SURVIE. TAY

L'INTENTION COMMUNE DE MON ÊTRE EST D'ÉTABLIR UN PEUPLE ET UNE HUMANITÉ AVEC DIVERGENCES LAÏQUES ET CROYANCES INTÉRIEURS: QUE SAIS JE ?. TAY

LA MORT COMME LES ASTRES GRAVITATIONNELLE SONT DES ASPECTS DISTINCTS DE L'ASPIRATION ET DE L'ÉMANATION: LE MYTHE NATUREL OU TROU NOIR. TAY

NASA's OSIRIS-REx‏Compte certifié @OSIRISREx 9 août
Last week I cruised through 10-month calibrations. All instruments are healthy, and I captured these images of a star field in Capricornus.

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS 16 hil y a 16 heures
QUAND LE ROYAUME D'ESPAGNE FUT ENVAHI PAR L'EMPEREUR FRANÇAIS AU XIX SIÈCLE; UN IRLANDAIS PARLA AUX INDIENS DU CHILI: LA RÉFORME LIBRE. TAY

SÍMON BOLIVAR ET LE GÉNÉRAL SUCRE COMME L'IRLANDAIS DU CHILI ONT CRÉÉ DES CONVICTIONS DE LIBERTÉ AUX PEUPLES SANS SE SERVIR DE HAINES. TAY

LA SYNTAXE DU COMMUNISME ET DE LA SYNTHÈSE BOLIVARISTE ONT CONDUIT À DES TRAGÉDIES HUMAINES ÉQUIVALENTE AUX PLUS TERRIFIANTS MASSACRES. TAY

CHAMBRE CONSTITUANTE DU VENEZUELA MONTRE L'HEURE ET UNE HISTOIRE QUI VIRENT À LA RENAISSANCE D'UN NATIONALISME SUD AMÉRICAIN ANTI GRINGO. Y

L'ÉTHIQUE DE NATURE ET L'OBSERVATION DES MOUVEMENTS PERPÉTRÉ PAR LE CARACTÈRE DES MOUVEMENTS MORALES ET PHYSIQUES SONT L'ESSENCE D'ÊTRE. TAY

L'EXPRIMABLE, LE VIDE, LE LIEU ET LE TEMPS SONT DES ÉTHIQUES DE L'ÊTRE AVANT MÊME L'EXISTENCE DE CONNAISSANCE ET DE CONSCIENCE: YAHVÉ. TAY

JE NE CHERCHE PAS LE CHEMINEMENT DE BOUDHA ET EN RÉALITÉ, JE SUIS PLUTÔT DANS L'OBSCURANTISME DES CHOSES: MÊME SI J'ADMETS MES ERREURS. TAY

CONFIANCE NE SIGNIFIE PAS UNE TOTALITÉ ABSURDE DE PARLER EN LA FORMALITÉ D'UN INDIVIDU: LE PEUPLE SE CONSTRUIT DANS CETTE CONSCIENCE. TAY

LE TRAGIQUE, LES JUSTES ET LES CRIMINELS RECHERCHE EN LA MÉDITATION UNE TOUTE PUISSANCE DES CHOSES SAUF CELUI QUI ACCORDE SA CONFIANCE. TAY

RÉALITÉ ET DESTIN RECHERCHE L'ÉTHIQUE ET L'INCONNU SCIENTIFIQUE; L'INCONSCIENT TRAVERSE L'INSTANT ET L'INSTINCT: DOMPTER LA DOMINATION. TAY

AINSI L'INCOMMUNICABLE ET LA TRANSCENDANCE N'EST PAS LE PROPRE D'UNE GÉNÉRATION, D'UN GÉNÉTIQUE OU D'UNE ÉDUCATION: LA STRUCTURE DU MONDE. Y

POUR LA VERTU, IL N'Y A POINT DE MAÎTRE JUSQU'AU JOUR OÙ ELLE RENCONTRE L'ADVERSITÉ DE L'ÉMOI ENVERS L'EXISTENCE: L'AMOUR RÉEL. YAHVÉ ET TAY

LA CONDITION EST L'EXPRESSION DE LA CONSCIENCE SUR LA CONVICTION ET QUI PERMET D'OBTENIR LE DROIT DE MANIFESTER SES DROITS: L'ÂME VIE. YAHVÉ

MAIN DEVANT L'ÉNIGME, LE PLAISIR À LA CHAIR ! LA CONSCIENCE QUI SE SERT DE LA CONVICTION EN LA TRANSFORMANT EN ÉTHIQUE: PULSION SINCÈRE. TAY

LA MATIÈRE EST ELLE CHAIR OU LA CHAIR EST ELLE MATIÈRE ?;
OÙ RÉSIDE LE LA DANS LE TEMPS DE CHAIR ET DE MATIÈRE ?: CLIN D'ŒIL DE YAHVÉ.
TAY

L'ASPECT DE L'EXPRIMABLE ABORDE L'AMOUR COMME DES ACTES QUE L'ON QUALIFIE DE COMMUN OU EXCEPTIONNELS: L'IVRESSE AMOUREUSE EST PERSONNELLE. Y

L'IVRESSE AMOUREUSE N'EST PAS TOUJOURS PARTAGÉ PAR UN ACTE D'AMOUR, D'AMITIÉS ET SEXUELLES; IL Y A L'INDIFFÉRENCE DE L'INSTANT: YAHVÉ. TAY

L'HARMONIE ET L'OSMOSE SEXUELLE N'EST PAS UNIQUEMENT LIÉ À L'ÉTHIQUE ET AUX DEVOIRS SCIENTIFIQUES DES ACTES: IL Y A L'IVRESSE COMMUNE. TAY

LA RECOMMANDATION N'EST PAS UN ÉDIT OU UNE OBLIGATION EN TERME DE PLAISIR, D'ÊTRE ET DE SEXUALITÉ: UN CONSEIL AVERTI SUR L'AMOUR COMMUN. TAY

LE PLAISIR N'EST PAS UNIQUEMENT LIÉ À LA FÉCONDITÉ TOUT COMME UTILISÉ'E LA JALOUSIE COMME D'UN STIMULANT N'EST PAS LA PRESTANCE D'ÊTRE. TAY

L'INTRODUIRE ET LA POSITION TOUT COMME L'INTRUSION ET L'INFINI SONT LIÉS AUX INSTANTS DE RÉCONFORT ET DE FÉCONDITÉS DANS LE PLAISIR. YAHVÉ

LA TENSION DES ÉPIPHÉNOMÈNES DU VENEZUELA ET DE LA CORÉE DU NORD INDIQUENT LA MODIFICATION DE L'ALTÉRATION D'ÂMES DE SES DIRIGEANTS. TAY

LE DESTIN ET LA NOTION DU POSSIBLE DANS LES CIRCONSTANCES DE TEMPS DEVANT LES PHÉNOMÈNES, SONT DES ÉTHIQUES DANS LA LAÏCITÉ ET L'ESPACE. TAY

L'ANALYSE PSYCHOLOGIQUE OU PÉNÉTRATION PSYCHOLOGIQUE DU CITOYEN TIGNARD YANIS MONTRE UNE ÉVALUATION DE L'ENVIRONNEMENT: SOCIÉTÉ ET NATURE. Y

LA NAVIGATION MONTRE QUE L'INSTINCT EST LE PREMIER MAILLON DE LA CONSCIENCE ET DE L'ÂME: LE GRAND ESPRIT, LA LAÏCITÉ ET L'ÉTERNEL. LA NATURE

LES EXISTENCES ET LES EXPLICATIONS SUR LES ANIMAUX ET LES MACHINES QUI FURENT LES PREMIERS ENVOYÉS DANS L'ESPACE, SERONT L'ÉTHIQUE D'ÊTRE. Y

L'EXPRIMABLE, LE VIDE, LE LIEU ET LE TEMPS SONT DES ÉTHIQUES DE L'ÊTRE AVANT MÊME L'EXISTENCE DE CONNAISSANCE ET DE CONSCIENCE: YAHVÉ. TAY

ECRIT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS

Extraordinairement bien conservé, le crâne d'un bébé singe vieux de 13 millions d'années et découvert au Kenya a pu être exploré aux rayons X. Il éclaire un pan obscur de l'histoire des ancêtres des primates.
Ce qu'il faut retenir

Nyanzapithecus alesi devait être proche du dernier ancêtre commun des Hommes et des singes. Il a été trouvé près du lac Turkana, au nord du Kenya, où ont déjà été découverts des fossiles d'hominidés, bien plus récents, donc.
Alors que les paléontologues ne disposaient que de quelques dents et de rares fragments de mâchoire, voilà un crâne avec ses dents et ses oreilles internes. Du jamais vu.
Celui-ci vient combler un trou dans notre connaissance de l'histoire des primates.

C'est une superbe découverte qu'a réalisée l'équipe menée par Isaiah Nengo, de la Stony Brook University et du Turkana Basin Institute : un crâne complet, gros comme un citron, d'un singe, daté de 13 millions d'années et exhumé au nord du Kenya, à Napudet, à l'ouest de l'immense lac Turkana. Ce fossile à l'apparence modeste est unique au monde car il est le seul crâne connu d'un ancêtre des singes actuels et des humains.

Jusque-là, les paléontologues n'avaient, pour explorer l'histoire des ancêtres de nos ancêtres, que des dents et des fragments de mâchoire. « Nous n'avions aucun crâne de singe entre -17 et -7 millions d'années », souligne dans un communiqué de la Wake Forest University Ellen Keller, coauteur de l'article paru dans Nature.

L'histoire des singes éclairée par les rayons X

Ce fossile du Miocène moyen vient donc éclairer une zone méconnue de l'histoire de nos ancêtres communs avec les singes, la séparation d'avec les chimpanzés s'étant déroulée en Afrique entre -7 et -6 millions d'années (voir l'article ci-dessous rapportant la découverte initiale du désormais célèbre Toumaï). Mais que s'est-il passé avant ? Les singes sont-ils apparus en Afrique ou en Asie ?
Voir aussi :Ganléa, l'ancêtre des singes, était asiatique

Le petit crâne, repéré en 2014 par un chasseur de fossiles, John Ekusi, pourra apporter des éléments de réponses. Il s'est montré en effet très bavard. Dégagé de sa gangue de grès, il a été scruté avec l'un des plus puissants « scanners » du monde : le synchrotron de l’ESRF (European Synchrotron Radiation Facility), produisant un rayonnement X extrêmement puissant. Les chercheurs ont pu ainsi découvrir l'intérieur et, en particulier, l'oreille interne, extraordinairement bien conservée.

'origine de la lignée des Hommes et des singes serait africaine

L'animal était un bébé. Grâce aux dents — de lait et encore dans la mâchoire —, l'âge a pu être fixé entre 4 mois et 1 an. Le matériau volcanique contenu dans la boîte crânienne a permis une datation. Initialement, le museau de faible taille a mis les scientifiques sur la piste d'un bébé gibbon. Mais l'oreille interne, intimement révélée à l'ESRF, a montré, par sa structure plus simple, qu'elle n'a rien à voir avec celle du gibbon, adapté à virevolter de branche en branche. Devenu adulte, le petit singe du Miocène n'aurait pu se permettre de telles acrobaties.
Le saviez-vous ?

L'ESRF (European Synchrotron Radiation Facility) est un accélérateur de particules, plus précisément d'électrons, situé à Grenoble. Son anneau principal, dit « de stockage », mesure 844 m de circonférence et les particules y voyagent presqu'à la vitesse de la lumière. Parce qu'ils tournent, donc changent sans cesse de direction, ces électrons émettent un rayonnement. Ceux de l'ESRF ont des longueurs d'onde comprises entre 0,01 et 0,1 nanomètre : ce sont des rayons X « durs ».

Installé à Grenoble, l'ESRF est un instrument européen réalisé par 22 pays. Il est à la disposition des scientifiques de toutes disciplines et du monde entier, qui l'utilisent pour sonder la matière. Les clients sont des paléontologues, des archéologues, des historiens de l'art, des spécialistes de la science des matériaux, des chimistes, des biologistes, des ingénieurs spécialistes de nanotechnologies, etc.

Ce nourrisson a pu être rapproché, grâce à ses dents, du genre Nyanzapithecus, déjà connu au Kenya. Mais l'espèce était nouvelle et les chercheurs l'ont baptisée alesi, forgé avec ales signifiant « ancêtre » en langue turkana. L'échantillon KNM-NP 59050 est ainsi devenu Nyanzapithecus alesi. L'histoire est racontée sur le site de la fondation Leakey, qui a soutenu l'expédition et dont fait partie Isaiah Nengo. Jane Goodall et Dian Fossey en sont sans doute les membres les plus célèbres. Le fils des fondateurs (Mary et Louis), Richard Leakey, paléoanthropologue, a d'ailleurs procédé lui-même à des fouilles sur les rives de ce lac.

Selon Isaiah Nengo, cet Alesi démontre que le groupe auquel il appartenait, il y a plus de dix millions d'années, est apparenté à la lignée qui a conduit aux singes actuels et aux Hommes. L'origine de celle-ci est donc africaine, conclut-il.

Un crâne de plus de 6 millions d'années

Communiqué du CIRS publié le 14 juillet 2002

Des restes fossiles semblant avoir appartenu à un membre très primitif de la famille humaine ont été découverts en Afrique centrale, dans le désert de Djurab (Tchad). Ces restes sont constitués d'un crâne, de dents et de morceaux d'os de mâchoire datant de plus de 6 millions d'années.

Cette découverte serait de première importance, tant en raison de son ancienneté que du lieu de la découverte. Les scientifiques décrivent Toumaï, surnom donné par les autorités tchadiennes à la découverte et signifiant « espoir de vie », comme ayant des caractéristiques aussi bien de singes que d'humains. Le volume crânien est ainsi proche de celui du chimpanzé et la face, petite, ainsi que les dents, ressemblent à celles d'un préhumain. Le lieu de la découverte, l'Afrique centrale, est aussi inattendu. En effet, jusqu'à maintenant les scientifiques pensaient que le berceau de l'humanité se situait en Afrique de l'Est.

Sahelanthropus tchadensis avait été découvert le 19 juillet 2001. Il vient de faire l'objet d'une description par Michel Brunet (université de Poitiers, CNRS), qui a dirigé les fouilles, et ses collègues, dans la revue Nature 11 juillet 2002. Selon les scientifiques, il s'agit de la découverte la plus importante dans la recherche des origines du genre humain depuis la mise au jour des restes d'Australopithecus africanus en 1925. Plusieurs questions sont soulevées par cette découverte. Selon Brunet, elle indique que la séparation entre chimpanzés et humains a dû se produire plus tôt que présumé. Selon lui, Toumaï serait un préhumain.

Cependant d'autres paléontologues le classent plutôt parmi les grands singes primitifs, et d'autres encore considèrent qu'il s'agit d'un ancêtre commun aux hominidés et aux singes se situant avant leur séparation. Pour Yves Coppens, professeur au Collège de France, le statut exact de ce nouveau primate n'est pas encore déterminé avec certitude. Selon lui, même s'il s'agit d'un grand singe, cela n'en serait que plus intéressant car, dans la généalogie des singes, les chercheurs sont sans indication pour une période se comptant en millions d'années.

SI TEL EST LE CAS, CELA NE ME DÉRANGE PAS DE SAVOIR QUE CE PETIT SINGE A DES LIENS COMMUN AVEC LA FEMME ET L'HOMME.

CITOYENNETÉ TIGNARD YANIS...








Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6855
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: GUAM, HUACHACHINA, LE TRIANGLE DES BERMUDES ET L'EXISTENCE   Ven 11 Aoû à 2:37

National Service Authority discourages religious girls from IDF service

Female haredi soldiers have in the past been ridiculed for their decision to enlist in the army.

Lawmakers on the Left and Right expressed concern that new policies of the Civilian-National Service Authority are discouraging students in National Religious girls schools from enlisting in the IDF.

The Knesset Foreign Affairs and Defense Committee met on Thursday to discuss the authority’s proposal to bring dayanim (religious judges) to the schools so that girls could declare before them that they are religious, and thus receive exemptions from IDF service.

Currently, ulpanot, Orthodox- Zionist girls schools, have pupils whose religious beliefs do not allow them to serve in the military and thus sign up together for an exemption, which is sent to the rabbinical courts, or religious girls can send a declaration that they don’t want to serve to the IDF on their own.

The number of Orthodox female soldiers has more than doubled, rising from 930 in 2010 to 2,000 in 2015, despite the haredi-dominated Chief Rabbinate and many Orthodox- Zionist rabbis and institutions saying that it is against Jewish law for women to serve in the army. In recent months, an Orthodox-Zionist organization put out a crude, controversial online cartoon against religious women in the IDF, as part of an organized campaign in the community.

Agriculture Minister Uri Ariel (Bayit Yehudi), who oversees national service, said that the idea is to make asking for a religious exception more accessible, so they don’t need to travel out of their town and waste time and money.

“We see National Service as an important and good thing,” Ariel said.

Meretz MK Michal Rozin said the initiative “comes out of panic and hysteria.”

Having judges come to the school, forcing girls to declare they want a religious exemption from the IDF in front of their teachers, will place undue pressure on those who do want to serve in the military, Rozin added, and MK Mickey Levy of Yesh Atid made similar comments.

MK Rachel Azaria of Kulanu, who is Orthodox and served in the IDF, said it would have been very difficult for her as a 17-yearold to stand up for herself if the rabbinical judges came to her class.

“This is a predatory way to encourage draft evasion,” Likud MK Anat Berko argued, lamenting “incitement” against girls who wish to serve in the IDF.

Zionist Union lawmaker Merav Michaeli called it “state-sponsored encouragement of draft evasion.”

“This is hypocritical and discriminatory,” Michaeli said.

“There are girls whom no one asks if they want to go to the army. This isn’t good for Israel, not good for our security, and very bad for these women.”

Brig.-Gen. Eran Shani , head of the IDF Manpower Planning Unit, said that the army encourages religious women to enlist, and allows them to serve without changing their lifestyle.

“The procedure is that whoever studied in a religious institution can send us a declaration on her own in different ways, including together from the ulpana,” he said.

MK Aliza Lavie (Yesh Atid), a religious woman who served in the IDF, and has one daughter who did the same and another who did national service, said it was important to allow the students to decide on their own, without added pressure.

“Recently, there is more and more cynical use of all kinds of tools to dissuade religious girls from serving in the army,” Lavie said. “The Education Ministry does not make information accessible to religious girls, and they are not aware... We are familiar with the distress it causes in school when teachers enlist in a cause, which is why I proposed a bill that girls should give the declaration directly to the IDF or a religious court, but not through a third party.”

Ram Zahavi, director of Religious Education in the Education Ministry, said religious schools go by the halachic rulings of the rabbinate, which state that girls should not enlist in the army.

“We teach Halacha, but at the same time, our education processes allow and direct every student to make personal choices,” he said.

Several MKs were outraged by Zahavi’s comments. Levy asked if that means religious schools discourage IDF service.

“You are destroying religious girls’ futures,” Lavie said.

“Your education system calls not to enlist in the IDF,” Rozin said, and Bayit Yehudi MK Moti Yogev shouted back, referring to secular schools, “Your education system calls not to enlist in the IDF!” By the end of the meeting, Justice Ministry representative Dror Granit said that they are working on ways to make the judges more accessible without having them come to schools.

Sar-Shalom Jerbi, head of the Civilian-National Service Authority, said an arrangement outside of schools would be a good thing.

http://www.jpost.com/Israel-News/National-Service-Authority-discourages-religious-girls-from-IDF-service-501578
--------------------------------------------------

National Service Authority décourage les filles religieuses du service des FDI

Des soldats Haredi ont été ridiculisés dans le passé pour leur décision de s'enrôler dans l'armée.

Les législateurs de gauche et de droite se sont dits préoccupés par le fait que les nouvelles politiques de l'autorité de service civil-national découragent les étudiants des écoles nationales de filles religieuses de s'enrôler dans les FDI.

Le Comité des affaires étrangères et de la défense de la Knesset s'est réuni jeudi pour discuter de la proposition de l'autorité d'amener les Dayanim (juges religieux) dans les écoles afin que les filles puissent déclarer devant elles qu'elles sont religieuses, et ainsi recevoir des exemptions du service des FDI.

Actuellement, ulpanot, les écoles orthodoxes de filles sionistes, ont des élèves dont les croyances religieuses ne leur permettent pas de servir dans l'armée et donc de s'inscrire ensemble pour une exemption, qui est envoyé aux tribunaux rabbiniques, ou les filles religieuses peuvent envoyer une déclaration qu'ils ne veulent pas servir aux FDI de leur propre chef.

Le nombre de femmes soldats orthodoxes a plus que doublé, passant de 930 en 2010 à 2 000 en 2015, malgré le chef Haredi dominé par les rabbinat et de nombreux rabbins et institutions orthodoxes-sionistes disant que c'est contre la loi juive pour les femmes de servir dans l'armée. Au cours des derniers mois, une organisation orthodoxe sioniste a mis sur pied un dessin animé controversé en ligne contre les femmes religieuses dans les FDI, dans le cadre d'une campagne organisée dans la communauté.

Le ministre de l'agriculture, Uri Ariel (Bayit Yehudi), qui supervise le service national, a déclaré que l'idée est de demander une exception religieuse plus accessible, de sorte qu'ils n'ont pas besoin de voyager hors de leur ville et de perdre du temps et de l'argent.

«Nous voyons le service national comme une chose importante et bonne», a déclaré Ariel.

Meretz MK Michal Rozin a déclaré l'initiative "sort de panique et d'hystérie."

Ayant des juges viennent à l'école, forçant les filles à déclarer qu'ils veulent une exemption religieuse de l'IDF en face de leurs enseignants, va placer une pression indue sur ceux qui ne veulent servir dans l'armée, Rozin ajouté, et MK Mickey Levy de Yesh Atid fait des commentaires similaires.

MK Rachel Azaria de Kulanu, qui est orthodoxe et a servi dans les FDI, a déclaré qu'il aurait été très difficile pour elle en tant que 17-ans de se lever pour elle-même si les juges rabbiniques sont venus à sa classe.

«C'est une façon prédatrice d'encourager le projet d'évasion», a soutenu le Likoud MK Bertrand, déplorant l'«incitation» contre les filles qui souhaitent servir dans les FDI.

Le législateur de l'Union sioniste Merav Michaeli l'a appelé "encouragement parrainé par l'état du projet d'évasion."

«C'est hypocrite et discriminatoire», a dit Michaeli.

"il ya des filles que personne ne demande s'ils veulent aller à l'armée." Ce n'est pas bon pour Israël, pas bon pour notre sécurité, et très mauvais pour ces femmes.

Le brigadier-général Eran Shan, chef de l'unité de planification de la main-d'oeuvre des FDI, a déclaré que l'armée encourage les femmes religieuses à s'enrôler et leur permet de servir sans changer leur mode de vie.

«la procédure est que celui qui a étudié dans une institution religieuse peut nous envoyer une déclaration sur elle-même de différentes manières, y compris ensemble de la ulpana», at-il dit.

MK Aliza lavie (Yesh Atid), une femme religieuse qui a servi dans les FDI, et a une fille qui a fait la même chose et un autre qui a fait le service national, a déclaré qu'il était important de permettre aux étudiants de décider de leur propre chef, sans pression supplémentaire.

«récemment, il est de plus en plus cynique utilisation de toutes sortes d'outils pour dissuader les filles religieuses de servir dans l'armée», a déclaré lavie. "le ministère de l'éducation ne rend pas l'information accessible aux filles religieuses, et ils ne sont pas conscients ..." «Nous connaissons bien la détresse qu'il provoque à l'école lorsque les enseignants s'enrôlent dans une cause, c'est pourquoi j'ai proposé un projet de loi que les filles devraient donner la déclaration directement aux FDI ou à un tribunal religieux, mais pas par l'intermédiaire d'un tiers.»

RAM Zahavi, directeur de l'éducation religieuse dans le ministère de l'éducation, a déclaré les écoles religieuses vont par les décisions halakhiques de la rabbinat, qui affirment que les filles ne devraient pas s'engager dans l'armée.

«Nous enseignons Halacha, mais en même temps, nos processus d'éducation permettent et dirigent chaque étudiant à faire des choix personnels, dit-il.»

Plusieurs MKS ont été scandalisés par les commentaires de Zahavi. Levy a demandé si cela signifie que les écoles religieuses découragent le service des FDI.

«vous détruisez les futures filles religieuses», lavie dit.

«votre système éducatif appelle à ne pas s'enrôler dans les FDI», a déclaré Rozin, et Bayit Yehudi MK Yogev a crié en arrière, se référant à des écoles laïques, «votre système éducatif appelle à ne pas s'enrôler dans les FDI!» À la fin de la réunion, le représentant du ministère de la justice, Dror granit, a déclaré qu'il travaillait sur les moyens de rendre les juges plus accessibles sans les faire venir dans les écoles.

SAR-Shalom jerbi, chef de l'autorité du service civil-national, a déclaré qu'un arrangement en dehors des écoles serait une bonne chose.

Chaiyya Chaiyya - Inside Man - Soundtrack
https://www.youtube.com/watch?v=15gYfUypkPM

je ne crie et je vais devoir articuler pour l’intérêt de La République d’Israël

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

-----------------------------------------

תהליך השלום של העזרה. הראשונה של הרפובליקה של עץ הזית.

אני מאמין כי בעתיד אף אחד לא תהיה אפשרות ליצור מחדש בועות של הדרה...
בשביל זה, אני לא יכול להרשות לפטור כל אדם (ה) ו- "מדינה".

אני רק אישה או צנוע של האיש, בהתייחסות פסוקים אלה,
מקווה שזה יכול להוביל אותך לחוות, עבודה וקהילה...
בדידות מגדיל או מקטין את העצבנות... זה נקרא מזל רע...

. אז על פי החלטה, אנחנו מחפשים להרגיע, תחזירי את קנה המידה האפס;
ואז על ידי בניה, אחד מזהה את הרעיון של סובלנות שברירי:
האחד כדי להעליב!

מאת יהוה, זה זוועה, טעות...

הרפובליקה של Olive Tree אומר:
"כן ידברו על השביתה, לא לעבדות..."
החוקה מוסיפה:
"כן לספרייה, ולא מרעב."
לאנשים יש להוסיף:
"כן מקשיב ולא על אונס גופני ומוסרי."

ואז המתחיל של עזרה ראשונה משתלט על תפקידו החדש מלבד שירות
אבל גם בהתבסס על ההגנה על הטוב ועל הגוף הצבאי.

"אני בקה"

נכתב על ידי
טאי
הינשוף הוא מפחיד.

----------------------------------------------

Aider le processus de paix. De la République de l'olivier.

Je crois que dans l'avenir, personne ne sera en mesure de recréer les bulles de la Dre ...
Pour cela, je ne peux pas exempter toute personne (e) et «pays».

Je suis juste une femme ou l'humble attitude de l'homme, ces versets,
J'espère qu'il pourrait vous conduire à l'expérience, le travail et la communauté.
La solitude augmente ou diminue l'irritabilité. Ça s'appelle la malchance.

. Donc, selon la résolution, nous cherchons à se détendre, prendre l'échelle zéro;
Puis par la construction, on reconnaît le concept de la tolérance fragile:
Celui qui insulte!

Par Jéhovah, cette horreur, ...

République d'Olivier Says:
"donc parler de la grève, pas de l'esclavage."
La Constitution ajoute:
"Oui, et pas de bibliothèque."
Les gens doivent ajouter:
"Oui écoute plutôt que le viol physique et moral".

Puis à partir de premiers secours reprend son nouveau service
Mais aussi basé sur la bonne protection et le corps militaire.

"je suis Becca."

Écrit par
Tai
La chouette est effrayante.

-------------------------------------------

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
_______________________________

kounak le chat

PS: Le Calvaire de Gordon est situé à Jérusalem, en dehors des murs de la ville antique et à proximité de la Porte de Damas au-dessus de la « falaise du crâne ».
CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY LA CHOUETTE EFFRAIE
PÈRE FONDATEUR DE Y'BECCA
AVEC ARIEL SHARON ET YASSER ARAFAT

MAJUSCULES.

NULS JUGES ET NULS MOUVEMENTS NE PEUVENT JUGER DE VOTRE ÉTHIQUE DEVANT L’ÉTERNEL SINON
QUE L’ÉTERNEL LUI MÊME: Y'BECCA VOUS OUVRE LES BRAS DU SECOURISME TOUT EN AYANT CONSCIENCE QUE VOTRE SEUL PAROLE EST VOTRE SENTIMENT ENVERS L’ÉTERNEL...
L'UNIFORME DE LA RÉPUBLIQUE DE LA LAÏCITÉ ET DE L’ÉTERNEL CONVIENT AUX PLUMES DES CŒURS DE L’ÉTERNEL ET DES LAÏCITÉS...
MALGRÉ NOS DIFFÉRENCES; NOTRE PEUPLE DOIT S'INCLURE DANS LA NATURE DE L’ÉTERNEL.
QUAND TU CHANTES; JE CHANTES POUR TOI, LIBERTÉ... L'AMOUR ET L'ÉGALITÉ DE RAPPORT ENTRE UNE FEMME ET UN HOMME DANS UN COUPLE SURPASSANT LES ATTRAITS FINANCIERS ET POLITIQUES DE L’ENVIRONNEMENT RURAUX ET URBAINS... DES PAROLES COMMUNES DE L’ÉTERNEL, DE LA LAÏCITÉ, DE LA RÉPUBLIQUE ET DE LA NATURE...

ECRIT
DE
TAY LA CHOUETTE EFFRAIE
JUGE SUPRÊME DE LA RÉPUBLIQUE DE L'OLIVIER, LA RÉPUBLIQUE D’ISRAËL ET LA COMMUNAUTÉ PARLEMENTAIRE DE LA PALESTINE.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: GUAM, HUACHACHINA, LE TRIANGLE DES BERMUDES ET L'EXISTENCE   

Revenir en haut Aller en bas
 
GUAM, HUACHACHINA, LE TRIANGLE DES BERMUDES ET L'EXISTENCE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Triangle des Bermudes - Temple de l'eau
» Le triangle des bermudes
» LE TRIANGLE DES BERMUDES
» [Théorie] Latios, Latias et le Triangle des Bermudes.
» Île Sud du Triangle des Bermudes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: