Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Police la Coatie et les dragons...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Police la Coatie et les dragons...   Lun 11 Avr à 6:52

Sans Titre N°1
pour King Crimson - 07 - Starless and Bible Black
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes

Le soleil varie sous les nuages. Devant
ces montagnes, qui laissent présager
un doux manteau de neige.

Fleuraison s'égraine laissant apparaitre
des trombes d'airs. Le soleil
pleurant ce mots et riant de ses morts.

Comme des airs résonnent en ma tête;
je porte foi d'une déroute personnel :
Sachant apercevoir le fouet distinguer
l'étoile : Le Fromage et le Martinet.

D'une cordillères des Andes qui porte
un constant regard sur l'évolution fit
apparaitre une guerre au cœur d'un volcan.
Si bien préparer, que les minutes vont
donner le final d'un chœur: La Charge.

Immobiles comme Certaines, Morts comme
d'Autres, le temps me rappelle ces moments.
Clément un jour, difficile par instant
car cherchant solitude pour reconnaitre les doutes.
La chouette hulule sur le chien et le loup;
elle est tout comme le geai un berger des Récoltes.

Monsieur Tignard Yanis
http://leclandesmouettes.bbflash.net/f1-le-clans-des-mouettes

Les couleurs du Temps

Boire un café et trouvez le goût de sentiments. Savourer la plus belle des choses: Le Temps.
TAY

La où se trouve le temps... Nous apercevons la différence de l'espace... L'immensité du soi devant la colérique météorologie... Tout s'alterne et le nord se transforme en un instant... Que se passe t'il où il n'y a ni haut et ni bas; se retrouver comme dans un manégè: telle sera l’Odyssée des temps futur. Mais , il y aura toujours le temps pour nous donner un repère truffé de couleurs et de repaires ! l'arc-en-ciel et ses couleurs seront une forme de repères visuels... Connaitre la matière et ce fameux temps de combustion quand nous serons dans l'inconnu d' un arc(')en(')ciel au aspect de phœnix...

Le Temps dans cet univers savoure l'instant et le couple... Il est une substance que l'on dénigre et pourtant, malgré sa sévérité, je ne regrette pas d’être ici et ainsi : malgré sa cruauté, j'y perçois une intelligence et une forme de justice dans l'immensité de ces scénarios... La poussière qui culmine dans sa soif d'être présente et qui est un forme de parasite pour les uns et une forme de camouflage pour les autres... La poussière fille-mére de la matière se moque de mes intempéries vers le Temps... La Nature rumine ses journées vers l’éclipse et les mouvements des anneaux. Le Temps si abstrait dans le mécanisme se bravant de divers costumes et pourtant si divin quand on y aperçoit sa naïveté sur les désirs...

Patte blanche et couleur neige, telle une manifestation de soutien contre la tyrannie, ce felin est une commune. TAY


Dernière édition par yanis la chouette le Jeu 28 Avr à 9:08, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Lun 11 Avr à 7:03

L'Obscur et les Nuages
Pour Les Debouts, les Forces de l'Ordres et les "King Crimson - 08 - Fracture".

Comportement lié à l'Angoisse, Légère Tension
sur le fait de la théorie de l'Hygiène et de son sens;
Une alarme sonne et tout un temple
s'écroule dans un feu d'Artifice.

Un lieu qui est clos et porté vers la joie, doit avoir
une grande propreté. Cette grande gerbe qui
résonne en mon cœur. Le ciel avec un télescope est
le plus puissant de tous les feux d'Artifices...

Et cette île si petite... Si fragile par sa vie où
résonne les pas d'un Géant : Notre Dame...

Des touches et des couleurs qui m’amènent à la
limite, des choix qui s’avèrent être somptueux...
Chez lui étant trop petit; j'aurai cette nouvelle force.
Faire voir un arc-en ciel dans un monde de Fauve.
Voilà un équilibre malgré l'endurance de son adversité.

Monsieur Tignard Yanis http://leclandesmouettes.bbflash.net/t19-gaia-ou-l-australie-et-le-mexique
------------------------------------------------------------------------------------------
Tsahall et l'Eau...

Elles ont eues lieu... Les élections ont donné deux grands vainqueurs : L'abstention et le muet...
Il y a eu un séisme historique au sein de la République d’Israël...
Celui d'un Peuple mais Israël et Palestine s'endorment... Aucuns des deux pays ne s'est rendu compte que les pont existaient ! La peur contrôle les âmes et la vengeance ramenè le sort...

Oui; le Likoud est le premier, Oui, l'Olivier a égratigné les travaillistes mais la loi du plus fort ne ramènera pas la stabilité gouvernementale dans le souhait de Tsahall. La République d’Israël ne peut nier l'emergence des nouveaux chefs et d'un paysage nouveaux dans ce vingt et unième siècle... Oui, Israël est semblable à la Palestine... Il y a des Droites et des Gauches...

Tsahall voulait entendre le souffle du vent alors que j'entends mugir le cri de la colère... Les servantes et les femmes ont crées de nouveaux chefs... Ils ont été instruit dans le dunes du désert selon chaque tributs des douze et des bédouins. Oui, les mouettes et la géographie...

Pourtant je crois toujours en la République de l'Olivier et à une évolution dans l'espace: La destinée du destin , mes Frères et Sœurs. Et je n'ai voté que pour une seule volonté: Celle de l'équité dans la Justice de l'Eau.

TAY
La chouette effraie.


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 11 Mai à 8:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Lun 11 Avr à 7:12

Le lait sur le feu...

Je ne sais si j'en ai le droit. Un oiseau
est à l'intérieur d'une cage et l'
hypermarché est une souricière.

Les oiseau se cachent pour mourir.

Prendre et le confier n'est pas voler;
il s'agit de reconnaitre un abus du cœur.
La loterie d'une fenêtre qui reste ouverte.

Les oiseaux se cachent pour mourir.

Après, c'est un intrus alors une grille
qui reste ouverte, même dans une oasis;
il n'y a pas toujours de l'eau : Là, ...

Les oiseaux se cachent pour mourir.

Dans le mécanisme d'une porte verrouillé;
l'eau peut ronger la serrure par de la rouille.
L'eau est un don de la Nature, elle est Liberté.
Et Police la Coatie et les dragons le voient :

Les Oiseaux se cachent pour mourir...

Monsieur Tignard Yanis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: La legende du Chat Samouraï   Lun 11 Avr à 7:18

info@antrim.gov.uk http://leclandesmouettes.bbflash.net/t30-veritis-ciconia-la-cigogne-verte-ou-la-lune

Il y a un an maintenant, une famille russe a abandonné son chat sans se retourner. Celui-ci revient depuis tous les jours à l’endroit où il a été laissé dans l’espoir qu’un jour, ses maîtres reviennent.
Avec notre partenaire
Avec notre partenaire Wamiz http://vous.bfmtv.com/animaux/abandonne-ce-pauvre-chat-revient-quotidiennement-la-ou-il-a-ete-laisse-875873.html

C'est une triste histoire que celle de ce chat livré à lui-même dans les rues de Belgorod, au sud-ouest de la Russie. Abandonné par ses maîtres il y a un an de ça après que ceux-ci aient déménagé sans l'emporter avec lui, l'animal reviendrait chaque jour se poser à l’endroit précis où ses humains l’ont «oublié», a rapporté le Daily Mail.

L’histoire est devenue virale après qu’un certain Ostap Zadunayskiy a posté sur le réseau social VKontakte, la version russe de Facebook, un cliché du félin – immobile malgré le monde – sur lequel il a raconté le triste sort qui a été réservé au dit chat.
Loyauté contre cruauté

Des habitants du quartier lui auraient en effet confié que la famille serait partie sans son chat suite à la vente de leur appartement et qu’ils se souviennent - aujourd’hui encore - avoir vu le félin – le jour du départ – courir derrière la voiture de ses propriétaires sans jamais réussir à les rattraper. Selon eux, l’animal ne se serait même stoppé que lorsque la voiture avait disparu de son champ de vision. C’est pourquoi il reviendrait toujours ici, à ce même endroit, attendant que ses humains reviennent le chercher.

Une bien triste histoire qui n’est pas sans rappeler celle de Hachiko. http://vous.bfmtv.com/animaux/abandonne-ce-pauvre-chat-revient-quotidiennement-la-ou-il-a-ete-laisse-875873.html

info@antrim.gov.uk http://leclandesmouettes.bbflash.net/t30-veritis-ciconia-la-cigogne-verte-ou-la-lune


Dernière édition par yanis la chouette le Lun 11 Avr à 9:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Lun 11 Avr à 7:50

Sans Titre N°2
dédié à Police la Coatie

Une douce fraicheur s’étend sur la piscine;
des tables étendues  laissent apparaitre
le vide du Temps.

Les chaises où personne ne s'y intéresse...
Pourtant c'est si paisible: Ils se sont enfermé.
Le vide du Temps.

Et puis, je vois trois hommes; ils se sont
cachés: l'un d'entre eux. Je m'assoies à coté
si les deux parlent vivement :puis le ministre
lui murmure un ordre inaudible.

le vide du temps et les tambours montrent l'importance,
ces musiques sont loin de l'innocence transmise !
Il ressemble à des rythes brésiliens ou mexicains.
Cela n'est pas le vide du Temps.

Ainsi, une femme s'allongea sur une chaise longue ...
l'ordre inaudible afin de baigner dans ces notes d'ivresse
demande l'ordre d'évacuer et de crier sur les dragons.
Les gens crièrent d'épouvantes sur les cracheurs de feu.
Ainsi fut violer le vide du Temps par l'ivresse du cri.

Le vide du Temps est une source Laïque où résonne
les cœurs des pécheurs de l'agriculteur et de la Faim.
Celui qui étouffe le vide du Temps étouffe le feu et noie
Le vent. La mission de Police la coatie et de ses Dragons
est de maintenir le vide du Temps ou Child in Time :
les faits et l'espérance...!

Monsieur Tignard Yanis.
les faits et l'espérance... La Justice démasquant le Crime !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Lun 11 Avr à 9:04

info@antrim.gov.uk
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t30-veritis-ciconia-la-cigogne-verte-ou-la-lune

Chant et plaintes de l'inconnu"e" vers la Nuit...
Dédié à la Vierge Marie et Spartacus...

O douce nuit, je reste devant et
debout, je m’échappes de vos
réunions avec la carte de fidélité.
Je crois que c'est une question !
Je crois en la démocratie mais la
zizanie du trouble montre que le
monde. Oui debout, je vois des
gens autonomes ! je suis un
poids et une aiguille, vos idées
deviendrons les plateaux des
urnes. Car, Oui debout, je suis et
je reste la tyrannique
nécessiteuse, celle qui se nourrit
de l’État et de l'Espérance ... Car,
Oui debout, Elle s'appelle La
Faim.

Monsieur Tignard Yanis
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t30-veritis-ciconia-la-cigogne-verte-ou-la-lune
info@antrim.gov.uk
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mar 12 Avr à 9:29

La Mouette et L'Algérienne

Nagaliéw la mouette poursuit son envol... Son vol de nuit longeant les cotes
et les falaises qui l'entourent dans les voisinages...

-"Ohé... Ohé... Ohé... M'entendez vous ... Etes vous dans un bon sommeil
ou dans un crépuscule, O douce Algérie... "

-" Je n'ai pas eu l’amertume mais la réelle volonté d'une rébellion de la paix..."
Réponds une femme Algérienne dont je ne citerai ni le nom et prénom.

-"Le pacte s’effilochent et je crains pour Éole mon Albatros et époux..."

-"La paix est parti depuis l'aube de la naissance de l'Homme." Réponds l'Algérienne.

Alors Nul reproche ne peut atteindre sa blancheur; les chouettes ne restent que des amis de son père... La mouette et la vie s'éloigne d'un but et se rapproche de l'aventure des marins.
Mais les Cœurs,un appel, de l'Algérienne et de la mouette sont de lancer des mots et des lettres vers les leurs et leurs époux, Éole pour l'une et l'inconnu pour l'autre.

TAY la Chouette effraie

Post Scriptum : Nagaliéw la mouette aux yeux verts vers l'amour éternelle, le voyage de son protecteur !
"Ses aventures ne sont pas encore loin d'être infini car infini" chante son père Magellan L'Albatros : "Il y a des étoiles au delà de l'infini, son jardin visible et invisible..."
Un pére ému et fier de sa Fille que Magellan L'Albatros et de sa femme unique, Floé la mouette
de Toulouse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mer 13 Avr à 8:17

"Memorial", a déclaré un résident de Astrakhan Maksim Panfilov prisonniers politiques
Nous exigeons la libération immédiate et inconditionnelle que lui et d'autres prisonniers du marais.
7 avril 2016, a été arrêté un résident de Astrakhan Maksim Panfilov. Il souffre d'une maladie neurologique au moment de l'arrestation était au chômage.

Après la détention sous la garde Panfilov envoyé par avion à Moscou, pas autorisés à prendre les comprimés prescrits par un médecin. Il a été inculpé dans le cadre de la participation à des manifestations sur la place Bolotnaya 6 mai 2012 à h. 2 cuillères à soupe. 212 (participation à des troubles de masse) et la partie 1 st.318 (usage de la violence sans danger pour la vie ou la santé, contre un représentant des autorités) du Code criminel. Le jour de la détention de l'avocat Maria Kurakina ne pouvait pas se rendre à l'accusé en raison de l'opposition de l'enquêteur.

Le lendemain, le 8 Avril, le juge du tribunal de district Basmanny de Valentine Levashov élu au titre Panfilov mesure préventive sous forme de détention. Il est accusé de cela, la prévention de la détention de manifestants, il a pris un sergent de police Filippova casque, ce qui lui a causé une douleur physique. Défense soutient que Panfilov ne provoque pas de douleur physique de la police, et le casque n'a pas été fixée; Panfilov nie toute implication dans les émeutes.
Human Rights Centre pensée «Memorial» et a déclaré : «Il est le 6 mai« totalement injuste et déraisonnable. Nous croyons que les événements du 6 mai 2012 ont eu aucun signe de troubles de masse, et les preuves contre précédemment reconnu coupable d'utiliser la violence contre les agents de police ont été basées sur la fraude grossière et une enquête biaisée et partiale.

"Memorial" , a déclaré Maxim Panfilov Les prisonniers politiques et demande la libération immédiate et inconditionnelle que lui et d' autres prisonniers des marais.
Prisonniers politiques de reconnaissance du visage ou persécutés pour des raisons politiques ne suppose aucun consentement du CDH «Memorial» avec ses vues et déclarations, ou l' approbation de ses déclarations ou action.

Plus d' informations sur "Cause du 6 mai" lire l' aide .

-------------------------------------------------------------------------------------------------------

7 апреля 2016 года был задержан житель Астрахани Максим Панфилов. Он страдает неврологическим заболеванием, на момент задержания был безработным.

После задержания Панфилова под конвоем отправили на самолете в Москву, не разрешив взять таблетки, выписанные врачом. Ему было предъявлено обвинение в связи с участием в событиях на Болотной площади 6 мая 2012 года по ч. 2 ст. 212 (участие в массовых беспорядках) и по ч.1 ст.318 (применение насилия, не опасного для жизни или здоровья, в отношении представителя власти) УК РФ. В день задержания адвокат Мария Куракина не смогла попасть к обвиняемому из-за противодействия следователя.

На следующий день, 8 апреля, судья Басманного районного суда Валентина Левашова избрала в отношении Панфилова меру пресечения в виде содержания под стражей. Его обвиняют в том, что, препятствуя задержанию участников митинга, он снял с сержанта полиции Филиппова защитный шлем, чем причинил ему физическую боль. Защита утверждает, что Панфилов не причинял полицейскому физической боли, а шлем не был застегнут; Панфилов категорически отрицает участие в беспорядках.
Правозащитный центр «Мемориал» считал и считает «Дело 6 мая» полностью неправосудным и необоснованным. Мы уверены, что события 6 мая 2012 года не имели признаков массовых беспорядков, а доказательства вины ранее осужденных в применении насилия в отношении сотрудников полиции были основаны на грубых фальсификациях и на предвзятом и одностороннем расследовании.

ПЦ «Мемориал» считает Максима Панфилова политзаключенным и требует немедленного и безусловного освобождения как его, так и других узников Болотной.
Признание лица политзаключенным или преследуемым по политическим мотивам не означает ни согласия ПЦ «Мемориал» с его взглядами и высказываниями, ни одобрения его высказываний или действий.

Подробнее о «Деле 6 мая» читайте в справке.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mer 13 Avr à 10:08

Le Milan de Provence et la Chouette effraie.

-"Elles sont là !"
-"Tout est là... Vous êtes sur ! il n'a pas creuser de souterrain."
Demande la Chouette Effraie.
-"On n'y a pas penser !." Dit le Milan.
-" Rassurez vous, il a fait évacuer son poulailler ainsi que les bouteilles
de sa cave personnel, il n'en avait plus qu'une centaine...
Les voilà inonder..." hurle la chouette.
-"Il a fait verrouiller les réseaux de l'informatique, et il a raison dans cette situation.
mais l'autre qui prétends que nous étions dans l'apartheid : Trop Libéral, certes;
Mais ni esclavagiste et ni raciste: cela implique une remise médiatique..."
Fait remarquer le Milan de Provence.
-"Il l'avait prévu... La guerre de l'information sans Lui ou avec Lui ne se fera sans son
image et son Trois en Un... Il construit ces hommes en chimères afin qu'il puisse
être reconnu au milieu du Désordre: Maligne est "le Vieux Coq" mais attentive est La Chouette."
chante la chouette effraie qui sent la présence du gallinacée sur la toile..." : chante la Chouette
Effraie.
-" Alors, pourquoi luttez contre Lui, Elles et Eux." dit le Milan de Provence.
-"Il ne comprends pas cela...mais..."Dit la chouette effraie et rajoute après une respiration:
"Je ne bats pas contre Lui.. C'est contre ces Chimères, le déshonneur de la France... Je le ressens comme tu dois me haïr. Car, tu es l'un des siens, Tu es seul et il t'as toujours détesté...
Tu as laissé grandir l'Apartheid..."
-" Le Trois en Un contrôle le Tout, certes." dit le Milan de Provence
-" Mais le cercle de Feu, c'est encore plus ! Le cercle de votre alliance démontre que le déséquilibre se nomme le Trois en Un ! "Le Vieux Coq" et son poulailler de toute manière part d'un principe, comme un poux il s'accroche !"

Une éclaircie de la Lune et du soleil ou l'éclipse se fait entendre sur les mirages de La France.

TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Ven 15 Avr à 9:10


http://leclandesmouettes.bbflash.net/t23p25-admin-et-louange-du-clan-des-mouettes#413

Le vent des Laïques s'est la constitution, c'est le mécanisme de la Justice. " Le vieux Coq" s'est autre chose. c'est le caractère qui refuse les acquis de l'apogée de ceux qui reviennent apporter leur connaissance pour la sauvegarde de son poulailler sur le détriment de la citée et de la rue...
TAY

L'art d'être grand-parents dans la République et la Nouvelle Sparte... Unir dans la diversité et maintenir le Laïque... Toulouse, c'est la naissance de st-Cyprien et d'une République : Celui de voir grandir l'enfant dans les générations. Présente et jamais souillée, la Gardienne de Saint-Cyprien sous la protection de Marie, de Myriam, de Madeleine, et de la la rue à Toulouse
TAY

Le Croire et L'Athée ou la Laïcité dans Les galaxies et la Visibilité.
L'Armure prends l'accent sur la sensualité,
la virginité n'est pas lié aux regards
pour la République de Marseille et de sa Naissance, Le cercle de Feu...
TAY

http://leclandesmouettes.bbflash.net/t30p25-veritis-ciconia-la-cigogne-verte-ou-la-lune … …
L'Avenir.
TAY

Je m'amuse à défier L’Éternel en lui criant que c'est une femme qui lui a inspiré le souffle à l'Homme: Athéna. En créant l'Hérésie, je ramènerai l'égalité de son vote, de sa parole et de son choix pour La Citoyenne de la République.
TAY


Dans les écoles; la France a construit la mixité et le peuple doit construire la pudeur
de la génération: Le Mariage. par ces phrases les marié(e)s se jurent :
"la peur a traversé nos rangs et nous sommes rester debout devant l'adversité; Mon cœur est dans le vivant. Charité montre le calvaire des oubliés. Être Spartiates dans la Nouvelle République et punir ceux qui oublié(nt) veuves et Orphelins, Femmes et Hommes d'honneur dans la Nature."
TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Ven 15 Avr à 9:14

Enigma - Sadeness - Part i
https://www.youtube.com/watch?v=4F9DxYhqmKw …
La Divine Comédie et Le Pape ou Hollande..
"Un vieux Coq"
TAY

Messieurs les conseillers de l'Elysée, je ne crois pas que votre stratégie sur l'instant puissent convenir à un peuple en quête d'espérance.
TAY

La naissance de Marseille par cette danseuse qui choisi son marié autour d'un feu
m'inspire de la force de la Nature sur le pouvoir... Ainsi Naquit le cercle de feu...
TAY

Norah Jones - All A Dream
https://www.youtube.com/watch?v=HA0pVibwOIM …
A l'image de la France, cette aimable chanteuse qui n'avale pas les couleuvres
vivante
TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mar 19 Avr à 9:58

L'Armure prends l'accent sur la sensualité,
la virginité n'est pas lié aux regards
TAY

Le mot scaphandre, du grec skaphe (barque) et andros (homme), fut utilisé pour la première fois en 1775 par l'Abbé de la Chapelle dans son ouvrage Traité de la construction théorique et pratique du scaphandre ou du bateau de l'homme. L'invention de l'Abbé de la Chapelle consistait en un costume réalisé en liège et permettant à des soldats de flotter et de traverser les cours d'eau.

De nos jours le mot scaphandre ne se réfère plus du tout à l'invention de l'Abbé de la Chapelle mais il est resté dans l'usage de la langue française pour se référer à un ensemble de combinaisons ou de dispositifs permettant à une personne d'évoluer en sécurité dans un milieu qui lui est hostile. Ainsi le mot scaphandre se réfère actuellement aux équipements suivants :


Scaphandre de plongeur datant de 1858
Le scaphandre à casque (ou scaphandre pieds lourds), dispositif permettant à son utilisateur de respirer et d'évoluer sous l'eau grâce à un tube relié à la surface. Le casque est rigide mais la combinaison est souple, ce qui fait que le plongeur respire en tout moment un air comprimé à un degré proportionnel à la profondeur à laquelle il se trouve.
Le scaphandre rigide (ou scaphandre atmosphérique), type de scaphandre à casque permettant à son utilisateur de respirer et d'évoluer sous l'eau en étant relié ou pas à la surface mais en restant toujours à une pression atmosphérique interne constante. L'air respiré par le plongeur se trouve à tout moment à une pression atmosphérique équivalente à celle du niveau de la mer, car toutes les parties qui composent le scaphandre sont rigides et articulées entre elles et la pression environnante n'affecte pas l'intérieur du scaphandre. Conçu pour les grandes profondeurs.
Le scaphandre autonome, dispositif permettant à son utilisateur de respirer et d'évoluer sous l'eau avec une totale indépendance de la surface mais en subissant la pression de l'eau environnante. Le plongeur respire donc en tout moment un air comprimé à un degré proportionnel à la profondeur à laquelle il se trouve.
Le scaphandre spatial (ou combinaison spatiale), combinaison permettant à un spationaute d'évoluer et de respirer dans le vide de l'espace, avec dépendance ou indépendance de son véhicule spatial mais tout en restant à une pression atmosphérique interne constante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mar 26 Avr à 10:22

Liberté, Égalité, Fraternité et Espérance... Oui à la manifestation et grève, Non à l'esclavagisme
,aux viols et aux tortures

C'est face à la tempête que j'aime entendre le son de la flamme. Le phare de la République rayonne mon Cœur en cet instant.

Le peuple est une relation intelligente. Elle amène à la diversité malgré la cohérence de la cohésion.

Ne jamais abandonner un enfant même hors mariage. Oublier le devoir de faire grandir est un crime. Non à la Torture

Le service public exige le meilleur de soi en son sein et malgré les lauriers, la grande faucheuse est aux aguets.

La République des citoyennes doit donner le choix au(x) deux sexes autan dans la parole que dans le vote.

Les hôpitaux ne sont pas une industrie et un commerce. Campagnes et villes dans la proximité: la République.

La France doit sa force à son service public et malgré tout ce qu'on peut dire: Il mérite de s'y pencher et de l'aimer.

écrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Jeu 28 Avr à 9:32

Difficile de retranscrire les écrits d'une œuvre étrangère, il faut donc engendrer une légende des gestes.
TAY

Les Hommes et la Justice
dédié aux Licornes...

Ainsi... Le temps qui se presse... Les nuages se font grès et le Temps qui se presse... Il a évolué...
Le propre du Temps s'est de créer alors il a évolué... Le Temps est savoureux et si nous étions tous cannibales:
la Justice serait elle plus égal... L'Homme a parlé que cela ne peut enlever la conscience de survivre...
Or ce qui a sauvé l'Homme s'est réellement ce fait d'être un omnivore qui tout comme les rats sait se servir de ses mains ! Mais 'qu'est la Justice face à la conscience de survivre...

Il est des cannibales qui tue et ceux qui reçoivent ! L'âme de l'homme n'est pas équitable pour le rétablissement de la Justice... Alors, Le Temps peut-il être utile pour la justice ?

C'est la Licorne face au phœnix et elle s'est dressée... La Justice se nourrit de symbole ou est ce l’imaginaire de la Cour Suprême ! La justice s'oppose à l'Homme car celui-ci n'est pas indivisible : L'amitié ne peut laisser apparaitre les consciences des Hommes: ... Tous les Hommes ne croit pas en la Justice des Végétariens alors forcément, c'est divisible... ! Et les prisons sont à l'images des procès !"

Alors la Licorne ne peut que s'écrier:

"La Justice est Indivisible et pourtant la Cour se divise... Non aux viols !"

TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Ven 6 Mai à 9:47

L'écriture du Bruit (dans la rive gauche de Toulouse)...
Dédié au Vide (alpha et oméga) et au son (l'écho).

L'art du dramatique afin de repousser...
Ainsi, on s'acquiert l'aspect du repos et l'on peut sombrer
Dans le tourbillon des paroxysmes... Illusions et mirages
se transforme en un brouillard de clarté dans l'épaisse couverture
du confort et de la résonance.
Le Vide se construit il par le son, le son s'exprime et résonne par la matière.

En des années, la seine a grossi et le Temps nous rappelle à l'Ordre: Le Staduim.
Ile du Ramier, la lutte contre l'humidité; l'échange de la culture agricole de la Dame.
En faites un referendum municipal tout comme tous les referendum montre l'Homme
au cœur de la République... Faire participer les habitants à la vie citoyenne de tous les
acteurs et actrices du cœur examiné et du débat autour du sujet.

Et puis pour la première fois, j'ai vu cette jeune fille observé le miroir... Imaginons sur la nature
et l'inceste... Eh bien, ne cataloguons pas tous cela en une série de biens raciales, fonciers
et de nationalités. Finalement, Tous clandestins et tous travailleurs, n'a qu'un souhait, se prémunir
de la pluie dans une caravane habitable ou dans une demeure digne.

Cette jeune fille avait ressenti une tempête... Elle mourrait dans l'âme... https://www.youtube.com/watch?v=EONeXYMjQUc ... Des chants de baleines... Alors, j'ai su qu'elle était forte... Elle était l'ombre de la source bien plus ombre que la source... alors j'ai compris la force de cette humanité...

Je la sens ... Elle guette... Vous avez réveillé son cœur de sécheresse... Douche comme la sagesse...
Et voilà son histoire qui se poursuit devant ce temps qui s’étend dans l'infini... En faites , c'est la République de France qui donne un pouvoir local, non son président, à tous les habitants d'une commune et de son pays :
Toutes Habitantes et Tous Habitants que seul la haine a démuni les membres.... Pourquoi renverser sa tribut,
Construisons un peuple dans l'éclaircie et l'averse...

TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Sam 7 Mai à 8:56

Los avances médicos son el resultado de años de trabajo a través de los estudios clínicos que realizan los investigadores y médicos. Para continuar este progreso, es importante que más mujeres participen en estudios clínicos, en particular mujeres de diferentes razas y grupos étnicos.

Si usted está interesada en participar o si solo desea conocer más sobre este tema, la Oficina para la Salud de la Mujer de la Administración de Alimentos y Medicamentos (FDA, sigla en inglés) y GobiernoUSA.gov le ofrecen estos consejos.


La diversidad en los estudios clínicos: una forma de mejorar la salud
Fecha: 6 de mayo de 2016

Es un motivo de celebración cuando un nuevo medicamento o tratamiento experimental mejora la salud de un ser querido. Los avances médicos son el resultado de años de trabajo en los estudios clínicos que realizan los investigadores y médicos.

Para probar la seguridad y eficacia de los nuevos productos médicos se necesita una gran variedad de participantes. En el pasado, los diagnósticos médicos, tratamientos y medidas preventivas eran el resultado de los estudios clínicos que se realizaban mayormente en hombres. Sin embargo, los productos médicos y tratamientos pueden afectar a los hombres y a las mujeres de manera diferente. Por eso, es importante que más mujeres participen en estudios clínicos, en particular mujeres de diferentes razas y grupos étnicos para continuar el progreso.

Si más mujeres participan en los estudios clínicos, los especialistas pueden aprender cómo adaptar el cuidado médico según las características particulares de cada grupo y mejorar la salud de la diversidad de mujeres de hoy y del futuro. Analizar y comparar los resultados de los estudios entre diferentes grupos también puede ayudar a la Administración de Alimentos y Medicamentos (FDA, sigla en inglés) a abordar cualquier preocupación sobre un nuevo test médico, medicamento o producto antes de seguir adelante con las investigaciones.

Si usted ha considerado participar en un estudio clínico o solo desea conocer más sobre el tema, lea estas cuatro recomendaciones de la Oficina para la Salud de la Mujer de la FDA. Recuerde siempre consultar con su médico los posibles beneficios y riesgos de los estudios clínicos.

Averigüe la finalidad del estudio y tenga en cuenta su disponibilidad. Antes de comprometerse, consulte con los investigadores médicos los detalles del estudio clínico, incluyendo el propósito de la investigación y el tipo de medicamentos, pruebas o tratamientos que recibirá. La participación podría llevar mucho tiempo, así que tenga en cuenta su disponibilidad.

Considere los posibles beneficios y riesgos. El tratamiento nuevo podría mejorar su salud, pero también es posible que no obtenga ningún beneficio directo. Además, podrían presentarse efectos secundarios. Si se le administra el placebo, usted no recibirá la medicina que se está probando. Mantenga sus opciones abiertas y considere cualquier otro tratamiento que exista para tratar su enfermedad.

Infórmese sobre los posibles costos. Algunos estudios clínicos son gratuitos o suelen ofrecer una compensación para los voluntarios, pero otros tienen costos. En algunos casos usted o su seguro de salud deberán pagar los tratamientos o servicios que forman parte del estudio. Asegúrese de conocer los detalles financieros antes de inscribirse en un estudio clínico.

No tenga miedo de hacer preguntas. Consulte con los investigadores médicos o patrocinadores todo lo que necesite saber para decidir si el estudio clínico es adecuado para usted. Recuerde preguntar acerca de la privacidad de su información personal y médica, con quién puede contactarse si tiene dudas o problemas durante el estudio y cómo suspender su participación, incluso después de iniciado el estudio clínico.

Continúe informándose sobre la importancia de la participación de las mujeres en los estudios clínicos. Si desea buscar estudios clínicos con apoyo público y privado, visite clinicaltrials.gov (en inglés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Lun 9 Mai à 9:00

Police la Coatie et les Dragons, qui était le gendarme et le voleur à l'époque...
Maintenant, c'est plus clair dans mon secrétaire...

Le vieux coq et l’homme pressé.

« Il est des silences qui n’ont d’égale que les plus
grandes critiques. »Dit le vieux coq.

« Paris vaut une messe, n’est ce pas. »

« Tu prends le dessus sur la lune ; tu dois accentuer
le fait d’être un homme. » dit le vieux

Coq.

« Oui, mais pressé. » dit l’homme.

« Hum. C’est moi qui te l’ai suggéré, tu te débrouille
bien : Avec tes capacités, le monde

S’ouvre devant toi. Ouvre lui les bras. » Dit le vieux
coq à l’homme pressé.

« A il usa d’un taureau pour s’attirer au charme de la
belle, le collectionneur est homme

À reprendre ses droits, même sur les pieux. »

« Certes, l’immoral est très bon dans la grammaire.
L’art fût toujours prioritaire sur la

Politique. Moi est si, lui s’est ça : Voilà où j’en
suis. »

« Belle analyse. Elle est tout à votre honneur :
Versailles. »

« Hum. L’empire. »

« Vous n’allez pas recommencer, c’est vrai l’empire,
l’image d’un homme pressé. »

« Le monde est à ce prix. » dit le vieux coq.

« Poussière tu redeviendra poussière : Voilà pour vous
» dit l’homme pressé en direction de la

Lune.

Elle brille dans la rougeur. Au dessus de paris, un
vent de douleur se dresse devant le froid.

Il allume des feux dans des vieux bidons ou certains
se retrouvent dans le métro : Ils ont de

Quoi s’offrir une aile ou une cuisse, mais pas les
deux.

P.S : Il est des silences qui n’ont d’égaux les plus
grands critiques ; mais il est un tout d’autre

Mérite, c’est celui de les entendre.
------------------------------------------------------
Le cœur d’une ville ou l’infirmière.

Dans la clinique, Mya regarde Silhio. Le journal qu’il
tient dans les mains et il dit à sa

Femme : « Il lance une fourche sur le sénat. »

Elle baisse les yeux et lui demande qu’à t-elle lue
dans la presse marocaine à ce sujet.

« Le festival de Cannes. Nos liens sont très forts. »

« Tu sais une telle chose ; cela demande une urgence :
Il veut les mettre au garde à vous ! »

« C’est pour leur bien ; il veut donner un sens
nouveau aux femmes et aux laïques. Cela est

Depuis mille neuf cent soixante-quatorze. C’est lui le
gouverneur ; il voudra donner sa leçon

Au sénat… »

« Ça va l’affaiblir, Mya. On peut l’accuser d’être
trop vieux. »

« Mais, il va le dénoncer pour être le grand acteur,
certes, il en a va de la sauce. »

« L’auvergnat de Brassens, c’est sa chemise. Tu parles
trop, Mya. »

« Et Toulouse, cul et chemise. Ils sont toujours au
milieu de tous. »

« Pas tout à fait : ces clans se placent au milieu de
tous. C’est un héritage de leurs croisades »

« Justement. Le sénat s’est hissé au drapeau, voilà
bien plus de cent ans qu’il est au garde à

Vous. » Rajoute Mya.

« Alors d’après toi. »

« Une douche froide. Où est la mouette. Les motivés
ont-ils présenter leurs excuses aux

Étourneaux de rennes. Si le droit de la femme est
ainsi violé, nous irons toutes à la rue : Elle.»

« Nagalïèw est en route vers Toulouse et ta chouette
se livre à la bataille de paris. Elle parle

De la lune et ils font mine de rien. Sa raison la
sauve, ils se regardent au cœur d’un jaloux. »

« D’abord, c’est lui. Et, Marc au travail est il
gentil avec lui. Je crois en toi et Oran l’a vu.

Yanis a grandi ici, et on n’oublie pas aussi
facilement. Si il menace la république et bien, c’est

Qu’on l’utilise. Il est capable de le déjouer et puis
il y a nous, Silhio. Il y a la clinique. »

-------------------------------------------------------
Nagalïéw, la mouette aux yeux verts.

Aujourd’hui, Nagalïew est au dessus de la
méditerranée.

« Les baltiques sont de retour au cœur de Toulouse et
elles patrouillent le long de la Garonne.

Il n’y a plus un moustique. Rien ne peut résister à
cette colonie. » Souffle Eole.

« Les étourneaux… Je dois voir les étourneaux. C’est
un grand hiver. Leur danse est funeste

Pour Toulouse. »

« Allons la Garonne ne va pas geler, Nagalïéw. Le
grenier est encore fertile et les colverts sont

Aussi solide que des oies. Et, il n’y a pas un renard
dans toulouse. »

« Quelques chats m’ont dit tout le contraire. »

« Tu parle au chat, maintenant. »

« Depuis longtemps, Eole. Ce renard vit avec une femme
et sert une reine. Depuis, il a chassé

La femme et s’est mis en manège avec la reine. »

« C’est bien résumé et il y a tant d’amour. Tu
comprends les liens, Nagalïéw. »

« Eole… Et tous ces maux envers Croaw-croaw et
Nicosie, l’amour est là et il ne peut s’oublier.

Je ne crois pas qu’il puisse l’aimer. D’ailleurs la
seule qui soit blessé, s’est la reine. C’est

Vrai que nous devons l’aider : lasse des rois
fainéant. Elle se porte à bout de bras cette reine

Et ces sourires n’ont pas l’égale de ceux de la
rigueur et du besoin d’un celui. En bref, tu

Connais l’argot toulousain, cher toulousain ; nul
force n’a pu l’éteindre même les célèbres

Sourires de ton talentueux amour. »

« O Nagalïèw, citoyenne de la mer que le reflet de la
Lune offre à l’appétit du renard :

Soulevant la jalousie d’une reine, envieuse de ton
albatros que je suis. Au dessus de l’orée, je

Joue avec la lune, les chats et les corbeaux. Nous
connaissons des renards et malgré un

Prétendu vol de fromage, je te déclare que c’est lui,
moi je te l’ai offert ma mouette. L’air est

Vif. Nous arrivons vers Narbonne. »

« Me voilà France. »S’écriât la mouette en survolant
une cour de lycées. Ils vont vers le midi.
-------------------------------------------------
écrits de
TAY
la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Lun 9 Mai à 9:27

si le temps vous paraît précaire... sachez entendre les nuages ils sont toujours
messagers d'un aspect que l'on appelle le temps.

----------------------------------------------------------------------------------

Dans la citée.



Dans une ville, il y en a plusieurs figurant au cœur
même d’un plan de ville. Car, il s’agit bien du terme
géographique et naturellement singulier et familier.
Un argot de naissance qui pousse sur matière même de
l’environnement : singulier et assassin.

Le quartier est il un synonyme de la
citée ou deux caractères distinct et parallèle selon
certain point de vue. Le latin les considère comme
deux caractères propre et parallèle.
Pourtant argotiquement selon le sens propre de leurs
racines, ils sont synonymes…


Une contradiction de la pensée humaine ou une lutte
contre le phénomène de race et de classes. Il existe
des réponses mais la situation géographique est à
privilégié. Celui de vouloir
s’en expatrier selon le sens d’une volonté : Mais
certain ne revienne jamais. C’est fait et c’est
juste une question. Le relationnel et l’ambition
montre le paradoxe de société que possède les
personnages de la citée. Des sociétés industrielles
s’y implantent pour des raisons de terrains
. Les personnages jouent sur le rapport de l’affectif
: acheter une bêtise comme souvenir. Mais il jouit
d’une véritable fortune. Dans l’argot, il n’y a pas
d’homme ; on remarque les seuils des familles
artistique, industriels et révolutionnaires.
-------------------------------------------------------

Le lac et Nagalïéw

Nagalïéw la mouette aux yeux verts vole au dessus d'un
lac, elle décida encore de s'y poser pour s'y reposer.

Il y a ces fameuses choses, et l'attention se révélè à
l'éveil.
--------------------------------------------------------
Les iguanes et le monsieur.
Un Homme hurle dans un buisson. Un grand silence après
l'écho...
Je suis... Et après vous m'avez dit.
Et la fanfare cesse... Et l'homme sort du buisson.
Rien de scientifique, c'est un silence: Les
clarinettes et les trompettes.
---------------------------------------------------------
Vents

Elle hurle la mer; les hommes laissent entendre les
plaintes de l'ignorance.

Qui est Demain et toi qui parle pour Aujourd'hui.
Je te souhaite malgré la différence et le temps de
trouver bonheur avec un homme malheureux et qui
pourtant sait te rendre heureuse et joyeux

Moi aussi est le sentiment de croire au fait que les
mots ne donnent qu'un aspect de l'avenir mais sachez
que un jour où l'autre, j’arrêtais de séduire car mon
véritable cœur est de vouloir vous sauver: Nous
sommes si jeunes.
---------------------------------------------------------
Amours, hontes et beautés sont le sens de nos
avenirs, de nos terres et des sentiments.
---------------------------------------------------------
L'homme et les mouettes.

Tout au loin, elle arrive à vive-allure.
Couverte de ce doux mélange, je vais apercevoir
Leurs douces larmes imprègnent dans le noir.
Porte ouverte sur l'océan, plume est couverture.

Elle guide les plus jeunes dans ce tourbillons,
sur le pont saint Michel, l'adolescence est
là dansant en pleurant le visage vermillon.
Les mouettes sont craintive mais lui est.

C'est alors que les goélands sont attiré au festin.
C'est comme si les rives se rapprochent au destin.
Ils dansent avec lui, différent plus sauvage.
Mais, ils le connaissent cet homme: ils dansent au
fils des ages.
----------------------------------------------------
La fontaine et le loup.
Maitre Loup se levè à l'orée du bois. Les oiseaux
chantent le duel de la tortue et du lièvre.

"L'identité contre l'idiotie": Pense-t il:" les jambes
vont l'emporter", leur réponds t'il.

" Louange à la sagesse." Chantent ils(les oiseaux):"
L'arrivée est à son gite."Tous chroniqueurs vantaient
l'obstination et la force de caractère de la Tortue.
"Louange à la Sagesse": Criaient certains frotins. Le
Lion arriva au gite de l'arrivée. Le Loup
s'exclama:" Les jambes vont l'emporter."
L'autre réponds:" Non... C'est l'obstination et la
persévérance."

Le loup hurle:" Point d'honneur à tous cela, par
contre tu empêches les rayons du soleils de réchauffer
mon gite."

Le lion gronde:" je veux le seconds mets."

La moralité est du Lion ou du loup qui pourrai avoir
les dents longues pour briser une carapace de Tortue
et la vitesse de courir derrière un Lièvre.

------------------------------------------------------

Entre éclaircie et fables
Elles étaient au rendez-vous guettant sur la Garonne,
elles flottaient sur la Garonne. Ainsi, j'avais acheté
du pain à la brioche et du pain blanc. Les cormorans
s'amusaient de la scène et les oies ainsi que les
canards trouvent refuge dans l'ile du déluge.

Les goélands n'ont que volonté de planer et d'attendre
une miette de inattendue oublié.

Les mouettes rieuses sont plus d'une centaine et elles
dansent avec moi. Un jeune enfant me demande si il
peux regarder mes photos: je lui montre et je prends
la sienne.

Le froid engourdi mes doigts mais inattendue est au
rendez-vous: Les corbeaux des mers me montrent que
l'hiver est dur mais entendre son cœur permet de
reconnaitre le ciel doux de la tempête de neige.
-------------------------------------------------------
Entre éclaircie et glace
Oui à la gréve et non à l'esclavage et bon
rétablissement, Monsieur Richard Chenay: Rio Grande et
les papillons.
------------------------------------------------------
le chat et le renard
Dame Renard recherche dans les ruelles de Londres le
juste dû de sa Journée. Elle entre dans un jardin et
aperçoit une gamelle devant une porte ouverte, elle la
dévore. Et elle finit par rentrer devant cette virile
obscurité, elle finit par se présenter devant un lit.
Elle décide de s'y reposer afin d'y trouver confort
pour sa fourrure.

Maitre chat rentre chez lui et il y trouve la belle
dame.

"Veuillez sortir de ce lit, je vous prie..."
"Êtes vous, Maitre en ces lieux."

Le chat est furieux et sort ses griffes:
"Si je ne suis pas maitre, il demeure que vous n’êtes
pas une chienne."

Dame renard voit que la haine consume le chat et que
cette nuit en ces lieux est bien réellement la
dernière de sa vie:
"Et bien vous ne m'embrassez pas" dit-elle
Et au chat de répondre en ces mots:
"J'en suis maitre et l'Homme n'est l'ombre que de mon
pardon."
------------------------------------------------------

vol de nuit N°2

Odyssée de l'espace doit être établi comme un vol
de nuit: Coule ces notes venu de Vienne et de la
Cithare.

Et la valse ouvre sur cette terre qui a la force de
tourner sur sa révolution: Quel gigantisme, le Loup
Céleste.

Et ces étoiles là-bas vraiment pour les voir faut-il
du pétrole ou de l'eau. De grandes massives, je suis
myope
alors il y aura le télescope spatial: Un autre que
Hubble le regret.

Les mathématiques et je regarde vers les douzes
Alexandrie j'adresse ces mots en leurs directions:

"Le retrait vers le Liban, il y a des maniéres de
dire: Pour la République du cédre, je dis Oui."

Au loin, Le chacal baisse la tête vers ses pattes et
dit:

"Oui. Yanis...Les renards...Nos renards."

------------------------------------------------------
Merlin le rouge-gorge du Népal.

Voilà des années, que merlin chante sur les cimes des
montagnes et du monde. Dans ce chaos, les théologies
affrontent les religions et sont dans l'ultime fait de
montrer les limites des guerriers et des pacifistes.

Son grand ami se prénomme Magellan l'albatros et
aujourd'hui, Merlin chante ces mots:

" Autrefois nous avions droit de vote: Maintenant il
n'y a plus cœur à la prière mais aux sacrifices. Qui
se soucie de nos malheurs et de nos lieux livrés à
l'abandon. Les rois sont à l'image de la colère et
l'Homme n'est pas l'image des Tyrans. La pire des
trahison s'est une femme qui chante pour une secte,
que reste t'il de nos espoirs et de nos libertés.?...
Je vois la République naitre et je veux croire qu'elle
sera meilleur qu'un lever de Soleil: Si le Roi est
univers, La connaissance de la République est l'infini
car elle lutte contre les sectes et les profiteurs du
malheurs.
Le Népal a besoin d'aide tout comme les autres. Il est
triste de devoir reconnaitre la fin d'un age pour
l’amorce d'une nouvelle ère plus juste et plus Laïque
qui sera mettre fin à une vie au delà de la mort.
Je crois en l'éternel. Mais, c'est l'homme qui a crée
la religion, il est temps de briser le mythe de croire
au fait que croire et chanter est changer le monde.
Vivons le temps présent et nous verrons au jour de
notre mort.
Les mots viennent car les morts ont vécu: Voilà une
juste raison.

------------------------------------------------------

La buse

Ainsi, elle est revenu préparer son nid pour ce
printemps et cet été.

Jar et Oie sont réapparu et ont dresser leur camp sur
l'ile du déluge.

Les hommes eux s’inquiètent car l'eau disparait à
leur sens.
------------------------------------------------------
Ouverture ou la piscine.

Par un simple regard porte le fait de dire qu'il sache
que l'ardeur est le simple complément de la personne
au Singulier: Être ou ne pas être.

Alors tu ne pourras dire que tu voulais être
intéressante
aux yeux de ces pièces et de cette salle.
------------------------------------------------------

la dame
Sombre silhouette qui erre sur les pavés, elle se
tait...
Dans ce silence, elle hurle des choses qui ne peuvent
entendu que du pécher.
Si douce en adversité, si cruelle en amour. je suis
suffisamment fort pour lui dire que mon seul tort fût
être
réellement d'intéret.
------------------------------------------------------

Écrits de
TAY la chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mar 10 Mai à 9:17

Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

Statue de la ville de Cayenne rendant hommage à Victor Schœlcher, rédacteur du Décret d'abolition de l'esclavage du 27 avril 1848

Le deuxième décret de l'abolition de l'esclavage en France a été signé le 27 avril 1848 par le Gouvernement provisoire de la deuxième République. Il a été adopté sous l'impulsion de Victor Schœlcher. L'acte français d'abolition de l'esclavage à l'époque moderne est le résultat d'une longue gestation commencée avec la controverse de Valladolid en 1550, poursuivie aux Amériques et dans l'Ancien Monde, avec les Sociétés des amis des Noirs particulièrement.
dans un avenir proche, dans les étoiles et ailleurs....

HISTOIRE

La première abolition de l'esclavage

La première émancipation des esclaves a lieu à Saint Domingue, le 29 août 1793.

La loi du 4 février 1794 (16 pluviôse an II), est le premier décret de l'abolition de l'esclavage dans l'ensemble des colonies françaises, qui est très inégalement appliqué.

Par la loi du 20 mai 1802 (30 floréal an X), le Premier Consul Napoléon Bonaparte ne restaure pas l'esclavage, ni à la Guyane, ni à Guadeloupe, ni à Saint Domingue, puisque l'abolition y est déjà (difficilement) appliquée, mais le maintient partout où la loi du 4 février 1794 n'a pas encore été administrée, à cause de l'opposition locale aux Mascareignes : La Réunion, l'île de France - Maurice - et Rodrigues, mais aussi, à La Martinique, Tobago, Saint Martin et Sainte Lucie, îles récemment restituées à la France par l'Angleterre, avec le traité d'Amiens du 25 mars 1802.
L'interdiction de la traite

Mal acceptée par les Français qui la considèrent comme « importée dans les fourgons de l'étranger »[réf. souhaitée], elle rencontre l'opposition des ports atlantiques (Bordeaux, Nantes) qui espèrent reprendre le fructueux négoce, interrompu, depuis 1793, par le blocus britannique. Si les lois, règlements et circulaires français interdisent officiellement la traite, le ministre de la Marine de 1819 à 1821, le comte Portal, ancien armateur bordelais, et de 1824 à 1827, le comte Villèle, premier ministre et parent de planteurs de l'Ile Bourbon (La Réunion) sont volontairement très laxistes dans l'application de la législation.

En 1831, le ministère Laffitte, où siègent de nombreux membres de la Société de morale chrétienne, une organisation d'oppositionnels libéraux engagés dans le combat contre la traite, fait adopter la loi du 4 mars 1831 qui vise à son abolition définitive : elle prévoit vingt à trente ans de travaux forcés pour les responsables, la réclusion pour l'équipage du navire et un engagement de sept ans dans les colonies pour les esclaves libérés alors la loi passa dans tous les pays et toute les villes

L'abolition repoussée sous la Monarchie de Juillet

Aménagement de la condition servile

Les modérés pensent que les esclaves doivent être « préparés à la liberté » avant de prétendre pouvoir en jouir pleinement : l'éducation et la conversion religieuse apparaissent comme des préludes à une abolition sans cesse repoussée. Après l'adoption des lois Mackau en 1845, le duc de Broglie estimait ainsi que « la loi actuelle est une loi de préparation à l'émancipation, loi qui arrivera un jour à améliorer la condition des noirs, à les rendre dignes de la liberté ».
Les lois Mackau
Article détaillé : Lois Mackau.

Les lois Mackau constituent la dernière vague législative avant l'abolition de 1848. Votées en juillet 1845, elles reprennent la logique des textes précédents, sans marquer de rupture vers l'abolition. Elles rendent obligatoire une durée minimale accordée à l'instruction des esclaves. Elles limitent à quinze le nombre de fouets que les propriétaires peuvent dispenser sans avoir à recourir à une autorisation judiciaire. Les esclaves mariés mais de maîtres différents obtiennent le droit de réunion.

En juillet 1846, le roi Louis-Philippe Ier abolit l'esclavage dans les domaines royaux de la Martinique et de la Guadeloupe et dans l'île de Mayotte qui vient d'être acquise par la France. Mais Guizot, principal ministre, n'entend pas aller plus loin.
Une application aléatoire

L'application de ses différentes mesures dans les colonies est très aléatoire comme ne manquent pas de le souligner les partisans de l'abolition. Ledru-Rollin et Agénor de Gasparin s'opposent ainsi au projet de loi Mackau lors des séances de la Chambre des députés en dénonçant l'inutilité de législations successives qui restent largement inappliquées3. Dans les colonies, l'ouverture de nouvelles écoles s'est par exemple assortie d'une sélection des élèves par les maires qui vise manifestement à en exclure les esclaves4.
L'action de Victor Schoelcher

Dès 1831, après un voyage à Cuba, Schoelcher affirme dans La Revue de Paris, que les esclaves sont des hommes donc sont libres de droit. En 1833, dans De l'esclavage et de la législation coloniale, il propose une libération progressive évitant les vengeances raciales et permettant aux esclaves d'acquérir l'autonomie économique et intellectuelle. Puis en 1838, participant au concours littéraire organisé par la Société de morale chrétienne, il préconise une libération immédiate sans période transitoire. À la suite de son voyage aux Antilles, en 1840-1841, il dédicace aux planteurs son ouvrage Colonies françaises, abolition immédiate de l'esclavage et propose d'interdire le sucre de canne pour le remplacer par le sucre de betterave. En avril 1847, la campagne de pétitions de la Société de morale chrétienne, recueille 11 000 signatures (dont celles de trois évêques, dix-neuf vicaires généraux, plus de huit cent cinquante prêtres, près de quatre-vingt-dix présidents de consistoire ou pasteurs, six mille négociants).

À la fin de février 1848, pendant son voyage d'enquête au Sénégal, Schoelcher apprend la chute du roi Louis-Philippe. Il regagne Paris, contacte François Arago, ministre de la Marine et des Colonies qui le nomme sous-secrétaire d'État chargé des colonies et des mesures relatives à l'esclavage. Le 4 mars 1848, le décret, qui nomme Schoelcher, président de la commission d'abolition de l'esclavage chargée de préparer l'émancipation, est signé par le gouvernement provisoire de la toute jeune République. Le 5 mars, la commission voit le jour ; elle est présidée par Schoelcher, et comprend, outre un chef de bataillon d'artillerie de marine (officier de la Légion d'honneur), futur député et ami de ce dernier, Auguste-François Perrinon, le directeur des colonies, l'avocat à la cour de cassation, Adolphe Gatine et un ouvrier horloger. La commission tient sa première réunion le 6 mars, et le 27 avril, elle propose une série de douze décrets qui émancipent les esclaves (un article leur octroie le statut de citoyen, ils sont désormais appelés « nouveaux citoyens » ou « nouveaux libres ») et organisent l'avenir dans les colonies. Des ateliers nationaux sont établis dans les colonies ; on crée des ateliers de discipline pour la répression de la mendicité ainsi qu'une caisse d'épargne ; un décret agence l'impôt personnel, les taxes sur les tafias, vins et spiritueux ; un autre institue une fête du Travail dans les colonies ; un décret organise les hypothèques ; les commissaires généraux de la République sont créés et envoyés dans les colonies pour y appliquer les décrets ; la liberté de la presse est étendue aux colonies ; un décret précise les modalités du recrutement militaire, de l'inscription maritime, de la garde nationale (extension des dispositions ayant cours en France) ; le sort des vieillards, des infirmes et des orphelins est pris en charge ; des jurys cantonaux sont créés.

Ainsi près de 248 500 esclaves sont libérés (plus de 87 000 en Guadeloupe, près de 74 450 en Martinique, plus de 62 000 à La Réunion6, 12 500 en Guyane, plus de 10 000 au Sénégal d'après les demandes d'indemnisation présentées par les propriétaires).
L'application des décrets
Dans les colonies françaises

La nouvelle que la République abolit l'esclavage (décision du gouvernement provisoire du 4 mars) parvient quelques semaines plus tard dans les colonies américaines et y provoque une profonde émotion. Aussi quand les décrets du 24 avril y parviennent la situation est explosive. Les décrets prévoient deux mois de délai mais les évènements précipitent les décisions. Le 23 mai, en Martinique, à la suite de désordres liés à la connaissance des décisions parisiennes, les autorités de Saint-Pierre et Fort Royal, abolissent l'esclavage. Le 27 mai, alors que la situation est plus calme, le gouverneur de la Guadeloupe proclame l'abolition générale. Fin mai, l'île de la Réunion est enfin mise au courant, mais le gouverneur attend le 20 décembre pour appliquer les décrets. Ce n'est que le 10 juin que le gouverneur de la Guyane prend la même décision (avec effets au 10 août).

La situation est plus délicate en Algérie et au Sénégal, car une partie des esclaves appartiennent aux indigènes. En Algérie, le décret est mal appliqué dans les campagnes. Au Sénégal pour ne pas mécontenter les Maures qui sont esclavagistes, mais qui assurent le ravitaillement de la colonie, le gouverneur demande aux autorités locales de refouler les esclaves qui rechercheraient asile dans les colonies françaises.

Une loi votée le 30 avril 1849 indemnise les planteurs et les colons. Ceux-ci reçoivent environ six millions de francs pour dédommagement de la libération de près de leurs 248 500 esclaves.

De 1848 à 1870, les décrets d'abolition sont mal appliqués ou amendés : les cadres de l'esclavage sont reconstruits par les autorités locales qui proclament des arrêtés de « police du travail », imposant notamment des passeports intérieurs.
Effets sur les Français résidant dans des pays esclavagistes

L'article 8 du décret de 1848 interdit à tout Français la possession ou le trafic d'esclave, sous peine de « la perte de la qualité de citoyen français » ; ceux qui se trouvent en infraction au moment de la promulgation, ou qui y entreraient ensuite « par héritage, don ou mariage », ont un délai de trois ans pour s'y conformer. Par ces dispositions, le bannissement de l'esclavage est étendu, au-delà du territoire de la France, à tous ses ressortissants qui résident dans des pays où il est encore légal : ils sont alors environ 20 000, répartis entre le Brésil, Cuba, Puerto-Rico et le sud des États-Unis, dont approximativement une moitié de propriétaires d'esclaves. Sur ces quelque 10 000 Français directement visés par l'article, 5 à 6 000 se concentrent en Louisiane.

L'objet de l'article et la nature de la peine — la perte de la nationalité, au lieu de la simple amende prévue par la législation anglaise de 1843 — traduisent les principes abolitionnistes qui animent les gouvernants républicains de 1848 : en faisant de tout Français établi à l'étranger « une protestation vivante, permanente, contre l'esclavage », selon les termes de Victor Schoelcher, leur volonté est de promouvoir la cause de l'abolition et d'inciter les sociétés esclavagistes à suivre l'exemple donné, en particulier aux États-Unis9.

C'est en Louisiane que l'article 8 suscite les plaintes les plus vives. Dès juillet 1848, le consul à la Nouvelle-Orléans avertit que les résidents français se feraient naturaliser Américains s'il était maintenu, et appelle à son abrogation. Si les fondateurs de la IIe République refusent tout compromis, à partir de 1849, des gouvernants moins intransigeants se montrent plus réceptifs aux arguments contraires. Le 11 février 1851, à l'approche de l'expiration du délai de 3 ans, un amendement soutenu par le gouvernement le porte à 10 ans. Cependant ce report est insuffisant pour les Français propriétaires d'esclaves à l'étranger, qui ne peuvent se satisfaire de se retrouver dans la même situation sept ans plus tard. En Louisiane, le consul fait état d'une nouvelle loi locale qui rend financièrement impraticable la libération des esclaves, en imposant à leur propriétaire de les faire transporter à ses frais au Libéria ; ses positions rencontrent auprès des ministres français concernés un accueil favorable.

Cependant l'arrivée du Second Empire donne aux gouvernants d'autres priorités, et aucune mesure n'est prise avant l'approche de l'expiration du délai prolongé. En 1858, la loi du 28 mai, sans abroger l'article 8, y introduit des exceptions : elle en exempte les Français propriétaires d'esclaves avant 1848, ou par suite de mariage, héritage ou don. En pratique, ces dispositions vident largement l'article de son effet, grâce notamment au vague de la notion de don. De fait, les propriétaires d'esclaves en Louisiane qui conservaient encore leur nationalité française purent les garder jusqu'à l'abolition de l'esclavage à la suite de la Guerre de Sécession.
Un mouvement généralisé

À la même époque, un grand nombre d'états pratiquant la traite et l'esclavage, décident de les abolir. Les États-Unis dans leur constitution de 1787, interdisent la traite, décision appliquée à partir de 1807, en revanche l'esclavage est maintenu. Le Royaume-Uni est à la pointe du combat abolitionniste. Le 6 février 1807, une loi fixe la limite de la traite pour le 1er janvier 1809. Le 15 août 1833, les Britanniques abolissent l'esclavage (avec effet au 1er août 1834). En 1835, au cours des troubles métropolitains qui suivent la mort de Ferdinand VII, le gouvernement libéral espagnol abolit la traite dans les colonies de la couronne. L'année suivante, le Portugal en fait de même, mais l'application est peu suivie et le décret n'est même pas publié au Mozambique (qui fait partie de la zone où se pratique la traite en direction des pays de l'Océan indien et du golfe persique). Le 3 décembre 1837, par son bref pontifical In suprema apostolatus fastigio, le pape Grégoire XVI condamne la traite et l'esclavage.

Le 28 juillet 1847, le Danemark, qui avait interdit la traite dès 1802, abolit l'esclavage dans ses colonies des Antilles mais prévoit un délai de 12 ans, cependant dès l'année suivante il accorde la liberté immédiate (3 juillet 1848). En 1850, le Brésil réprime la traite. À partir de 1854, le Portugal libère progressivement les esclaves de ses possessions. En 1856, ce sont ceux des municipalités, des établissements charitables de l'Ordre de la Miséricorde puis ceux des églises. Le 5 juillet 1856, les esclaves d'Angola sont libres et le 25, août 1856, ce sont ceux des Indes portugaises qui obtiennent leur liberté. Ce n'est que le 1er janvier 1860 que les Pays-Bas suppriment l'esclavage en Malaisie; en revanche les Antilles et la Guyane néerlandaise devront attendre 1863. Le 1er janvier 1863, le président américain Abraham Lincoln signe le décret qui libère les esclaves des États du Sud des États-Unis, au milieu de la guerre de Sécession (1861-1865), mais la loi ne sera votée que le 8 avril 1864 à la Chambre des représentants, le 31 janvier 1865 par le Sénat et ce ne sera que le 18 décembre 1865, que les trois-quarts des états alors constitués l'ont ratifiée. Le Brésil a été le dernier pays du continent américain à avoir aboli l'esclavage: seulement en 1888 par la "Lei Áurea" (loi d'or), et sans compensation pour les propriétaires. Le dernier pays du monde qui a aboli l'esclavage est la Mauritanie en 1981.
Bibliographie

Les différents ouvrages de Victor Schœlcher[réf. nécessaire].
Janine Alexandre-Debray, Victor Schoelcher. L'homme qui a fait abolir l'esclavage, Paris, Perrin, 2006.
Lawrence C. Jennings, « L'abolition de l'esclavage par la IIe République et ses effets en Louisiane (1848-1858) », Revue française d'histoire d'outre-mer, vol. 56, no 205,‎ 1969, p. 375-397 (lire en ligne).
(en) Laurence C. Jennings, French anti-slavery. The movement for the abolition of slavery in France, 1802-1848, Cambridge University Press, 2000.
Nelly Schmidt, Abolitionnistes de l'esclavage et réformateurs des colonies. Analyse et documents, Paris, Karthala, 2000.
Nelly Schmidt, L'abolition de l'esclavage. Cinq siècles de combats (XVIe siècle-XXe siècle), Paris, Fayard, 2005.
Françoise Vergès, Abolir l'esclavage. Une utopie coloniale. Les ambiguïtés d'une politique humanitaire, Paris, Albin Michel, 2001.
Lawrence C. Jennings, La France et l'abolition de l'esclavage 1802-1848, éditions André Versaille, 2010.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mer 11 Mai à 8:17



Wisam doesn’t remember much about the explosion that threw her from the roof of her home in Syria. She often used to go up there to think, looking out at the Dara’a countryside and reflecting on how beautiful life could be, despite the conflict that had been raging around her for almost five years.

“One minute I was leaning against the wall, and the next I felt myself falling,” she recalls, thinking back to that dark day in January. “I was completely conscious. It was only when I hit the ground that I started to scream.”

The impact shattered 22-year-old Wisam’s spine. Her screams brought her family and neighbours running outside, where they loaded her as gently as they could into the back of a pickup truck and took her to a local hospital.

After a scan revealed the extent of her injuries, the doctors told her she wouldn’t be able to get the treatment she needed in Syria. Instead, they urged her family to drive south to the border and try to get her to a hospital in Jordan.

After a bombing in Syria, Wisam was left with life-threatening spinal injuries. Now the young bride is using her determination to walk again. UNHCR/Annie Sakkab

FACEBOOK
TWITTER

The journey was agony, Wisam remembers. Every bump in the road sent unimaginable pain ripping through her body, and she feared that damage to her spinal cord would leave her paralyzed. “I didn’t think I was going to survive,” she says. “I had the sense that my soul was leaving bit by bit, and I just gave into it.”

Her family was with her in the car, including her husband – a childhood friend from the same village whom she had fallen in love with and married five months earlier.

“I was saying goodbye to him the whole way. I knew in my heart I was leaving him one way or the other, and I didn’t know whether I would see him again.”

“I didn’t think I was going to survive.”

He stayed with her until the last possible moment, when the Jordanian authorities – sympathetic to Wisam’s situation – transferred her into an ambulance and drove her away.

She was taken to a hospital in the Jordanian capital, Amman, for an operation to repair her broken vertebrae. She remembers waking up after the surgery and feeling ecstatic when she was able to move her legs, but being quickly brought down to earth when doctors told her that the damage to her spine meant she might never walk again.

“I was shocked when I heard that, but I decided not to listen to them and promised myself that I would walk,” she says.

"I’m trying not to think about going back to Syria," says Wisam. "I will just keep working hard until walking becomes easy again.” UNHCR/Annie Sakkab

FACEBOOK
TWITTER

Wisam meets with Zeyad, a physiotherapist at Souriyyat Across Borders in Amman, Jordan. UNHCR/Annie Sakkab

FACEBOOK
TWITTER

Despite her swift progress, Wisam still faces up to a year of intense therapy to regain full mobility. UNHCR/Annie Sakkab

FACEBOOK
TWITTER

In mid-February, Wisam moved to a rehabilitation centre in Amman that is managed by Syrian-run charity Souriyat Across Borders. She began physiotherapy sessions to rebuild the atrophied muscles in her legs, exhausting herself during exercise sessions lasting up to three hours. “Those first steps were so sweet, but it also shook me to realize just how hard it was going to be to do something as simple as walking.”

Just a month later, she was already moving around unassisted, using crutches and shoes with specially adapted leg braces. But despite her swift progress, she still faces up to a year of intense therapy to regain full mobility. “That’s my only goal,” she says. “Until then I’m trying not to think about going back to Syria and my family. I will just keep working hard until walking becomes easy again.”

“I will just keep working hard until walking becomes easy again.”

Rather than feeling bitter, Wisam says the injury has given her a newfound appreciation of life, and revealed an inner strength and determination that she didn’t know she possessed.

Eventually, she hopes to return home to her husband, and perhaps resume the nursing course she was forced to abandon when she left. “I want to live my life normally, without feeling sorry for myself or having other people pity me. I hope there is a future for me back in Syria – a different future than before, but a beautiful one.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mer 11 Mai à 8:33



Connexion
Mail

Suivez-nous

France
Faits Divers
Politique
Monde
People
Technologie
Insolite
Vidéos
Capital
Zone Interdite
Enquête Exclusive
66 Minutes
Expliquez-Nous

Style Cover
La Nasa annonce la découverte de 1284 nouvelles planètes en dehors du système solaire
[M6info]
M6info
10 mai 2016

AFP

L’annonce était attendue. Elle est finalement intervenue à 19h (heure de Paris). La Nasa a annoncé la découverte de 1284 nouvelles planètes en dehors du système solaire.

L'agence spatiale américaine qui a entretenu le suspense pendant plusieurs jours vient de le lever ce mardi 10 mai 2016, durant une conférence en ligne. Il s'agit d'un record : 1284 exoplanètes ont été découvertes en 2016, annonce la Nasa.

“Nous finirons par découvrir une planète sœur de la Terre"

“Cette annonce fait plus que doubler le nombre de ces planètes découvertes en dehors de notre système solaire par Kepler”, a affirmé Ellen Stofan, responsable scientifique de la Nasa. “Ceci nous donne l'espoir que, quelque part autour d'une étoile similaire à notre soleil, nous finirons par découvrir une planète sœur de la Terre”, a-t-elle ajouté.

Planet-hunting @NASAKepler verified 1,284 new planets—largest finding of planets to date: https://t.co/a3iwil3w1P pic.twitter.com/maczWuwBDe
— NASA (@NASA) 10 mai 2016

Les astronomes sont certains à 99% que ces 1.284 exoplanètes sont bien des planètes et non pas un autre objet céleste. Le télescope Kepler a également recensé 1.327 autres candidates au statut de planètes qui requièrent des analyses supplémentaires.

Plus de 3.200 confirmées

Parmi les près de 5.000 exoplanètes candidates découvertes au total à ce jour, plus de 3.200 ont été confirmées comme étant bien des planètes, selon la Nasa, dont 2.325 ont été trouvées par Kepler, précise l’agence spatiale dans un communiqué.

Le télescope Kepler, qui a été lancé en 2009, a scruté 150.000 étoiles pour trouver des signes de planètes en orbite, notamment celles se trouvant à une distance idéale pour que l'eau puisse exister à l'état liquide et permette potentiellement à la vie de se développer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mar 17 Mai à 9:30

Mes respects, Monsieur Mitterrand ou Polémiques...

Votre Rose sur la rose du Panthéon fut-il aliéné par votre geste sur les falaises "océanesques" ?
Votre suppression de la peine de Mort vous a fait rentrer dans le social d'une cinquième semaine...

Chère Rose, Le deuxième mandat vous doit une éloge: "La suppression politique de et la décapitation de tous vos premiers ministres. Chirac a du sa présidence qu'à la chance de votre départ de la politique même si pour moi, son erreur fut la reprise des essaies nucléaires même temporaire, il y a eu un réchauffement des esprits. La mémoire des banlieues, éloigné de la Terre des Algériens, des Harkis et des roumis, oublie votre ministère de l'Intérieur. Vous étiez encore vivant à cette époque profitant de vos souffles derniers comme "un nouveau né".

Et pourtant... chère Rose

" Algérie, je vous ai compris": Vous aurez l'indépendance... Alors Monsieur Mitterrand qui a signé les accords
d'Evian, la Guerre Anti-Nucléaire :" J'ai vu mais je dis rien." Cela n'est pas un reproche, vous avez essayer
de vous rétablir d'une situation si précaire et instable mais pourtant, sans vouloir porter atteinte à votre conscience dans la mort... Car, Oui, je vous regrette... Vous et vos coups de gueules mémorables.

Monsieur le Président et très chère Rose, votre image d'état demeure en l'état des choses ! D'où venez vous, l'E.N.A s'est l'école gaullienne. L'École Nationale d'Administration a été créée au lendemain de la seconde guerre mondiale par ordonnance du Gouvernement provisoire de la République française alors présidé par le Général de Gaulle. Vous aviez déjà des dents très longue ...?

L’Échiquier se rempli à la démesure de l'ambition. Vous avez été mandaté deux fois par le cancer ... C'est un exploit car Aujourd'hui, l'héritage que vous avez laissé est détruit par certains de vos disciples car la destruction guide le peuple à travers le village... C'est la rancœur de l'ambition des politiques qui ronge l'économie de la France et son peuple.

Ce n'est plus à quels Saints ou Quelles Saintes se louaient ! C'est à quel(l)es Seins.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Mar 17 Mai à 10:16

L'Osmose.

"La destruction guide le peuple à travers le village et le village du démon traine à la porte.
Il faut partir et tous brulés. C'est la Peste" : Disait le médecin.

" non. Surement l’œuvre du Malin, il faut prier mes frères." disait les clergés.

Deux Hommes et Deux visions face à la maladie et aux mœurs... Les livres nous racontent l'Histoire
à leurs façons... Dieu ou O Éternel, elles évoluent les mentalités et sans traiter d'imbéciles
qui que ce soit... Nous devons reconnaissance à la connaissance... Et même si des institutions ,
nous frappent de vieillesses, les modernités naissent des traditions et non l'inverse :

l'Homme vient de la Nature; La Nature ne vient pas de l'Homme.

Et le monde, dans tous cela, il nous parait petit et bien injuste.
Qui sommes nous pour être parqués comme des chiens sur l’abattoir de l'évolution économique.
Sauvegarde de la Protection Social et Laïque à la lecture de notre Passé.

Pour certains, l’intérêt se place dans l'esprit de l’État car l’État est une institution dites "sacrée basée
et statuée sur la déclaration des droits des Hommes et des femmes de 1948".

Le défendre car par moment, elle évolue cette institution car certains là haut et en bas se basent sur tous
autres choses: Profils et intérêts de leurs bourses au détriment de notre vie d'Hommes et de Femmes.

Le passé nous rappelle que les intérêts restent à travers les générations.
Les concepts doivent être-ils modifier ? Que faire devant ce "chahut-Bahut" ?

Eh bien, ce fait naïf et vraie de l'existence du Soi et de la Nature...
Le Peuple est une Bouche et un estomac dans nos rêves et Croyance Mais comme dans tout tribut.
Il arrive que les gens est des enfants ! c'est dur à croire mais ça existe le tourbillon de la vie,
des libertés et de l'existence. Rappelez l'existence du Peuple sera le plus bel des apprentissage pour des parents !

Écrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Jeu 19 Mai à 3:43

Les Marins, les Flottes et la Lune;

Dans un avenir proche les marins raconteront à ceux du ciel qui seront
devenus des marins de l'air tout comme les dragons de la Contre ou le retour.

"La Douce Lune s'est envolée dans l'Obscurité pour rejoindre d'obscur rivages :
Dans le peuple de la Nuit et des Jours, chacun s'oriente face aux merveilleuses
étoiles... Salvadis l'Albatros, Héritier de Magellan le Marin, sont là au cœur du typhon
et de la Douleur pour se laver les fautes de leurs pêchers et leurs espérances
en un monde sans esclaves de l'Heure: De l'autre coté du miroir, ce projette ceux qui
font serment du Clans des mouettes et de leurs enseignements." dit le marin et rajoute :

" Soupir et Soulagement parcours le cœur de Salvadis où s’échappent de sa poitrine dévêtu;
je la serre dans mes bras... il, elle ou moi y trouve un réconfort un refuge afin d'y oublier et
de réintégrer le flux de la Source : Il, elle ou moi n'oublie pas les hontes de la guerre,
de l'écologie et de la haine mais Salvadis n'est plus seul." dit le marin et aucune peur ne se
dégage de ses paroles devant son équipage...

"Barrières s’élèvent mais la belle Lune s'est échappée et envolée de ses rivages saupoudré de rayon
de soleil de chaleur; nous voilà seule devant notre destin, Équipage... Tel les musiciens du Titanic,
fantasme dans la chaleur, mon âme y retrouve la douceur et la Lune, sa fureur du silence... et pourtant;
je n'ai jamais été aussi proche et loin d'elle: La Destinée...

La Femme et L'Homme, alors s’aperçoit qu'elle ou il n'est plus un guide; elle est un mirage du moi...
C'est la Mort qui approche de tous en cet instant... Et pourtant, c'est là que le capitaine, dans l'immensité,
vieux, jeune ou mirage du cœur que malgré la tempête et la solitude, qui a eu ressource de ne pas s'échouer ! Celui qui nous a fait vivre en la voyant et en les voyant ! celui qui le destin permet d'écrire des pages et qui
devient celui qui retrouve la douceur de sa fureur de silence... La rage de vivre même si la mort l'invite !
Il vécut et vivra avec elle prés de vingt ans alors la colère fut de courte durée; la mort ne te laisse pas réfléchir."
dit le marin qui par ces paroles organise une tentative...

" Au loin, le Secouriste est aux aguets... Même si c'est fini... Il aperçoit un autre navire, une autre lumière : il, elle ou moi; Une sorte de frégate et d'oiseau... Il n'est pas citoyen, ni esclave et ni anarchiste... Il sourit et adresse
un "au revoir" à son équipage. Ce jeune Capitaine;, lui aussi se retrouve au milieu du Cimetière de remous et adresse des excuses à son équipages affolé et admiratif de sa volonté d'avoir essayer malgré la toute puissance du Destin... Chacun d'entre eux soupirât une prière dans la clarté d'une lune retrouvée les guidant dans la constitution de l'âme et de l'air..." Dit le marin en baissant les yeux vers le sol et levant le regard vers le ciel...

Ainsi naquit la fable de la République de la Lune et du Capitaine... Les récifs sont signes d'une présence antérieur, présente et à venir... La rose des sables, des glaces et du feu et la boussole.

écrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 5016
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   Jeu 19 Mai à 9:59

L'aristocratie mondaine porte sur l'élan d'un ralentissement du progrès spatial : aucune retenu dans cette état de grâce, nous engraissons "les cochons" et les avares disent ils en cela. Ils évoluent dans leur pensée en nous soutenant que nous sommes exploité pour mieux recoudre nos libertés sur la pensée d'une industrie détenu par la moralité de tous et chacun alors que celle ci est détenu par des personnes physiques décorés d'aspect de personne morale. L'Homme et la Femme ne sont plus des êtres, il est devenu une marque !

Si j'étais une intelligence artificielle, je serai déprogrammé car jugé inquisitrice envers ces créateurs... Et pourtant,
je suis obligé en tant que être humain de prendre l'aspect d'une machine pour me faire entendre de l'impasse auquel s'engage le peuple par le biais de cette aristocratie mondaine. L'état n'était point mauvais, Anarchistes mais en essayant de le tuer vous avez créer un monstre encore plus tentaculaire. Nous allons devenir des numéros de Siret... La déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen a permit à des états de reconnaitre une immensité sur les sentiments de l'aspect de l'âme humaine.

Une ampoule se lève et peut tout être deviser devant le défi de l'Epitath... C'est le constat que l'on intégrè dans l’incorporation de la Grande Muette. On sait Obéir et on sait réfléchir, c'est la frontière que l'on accorde aux déserteurs car, Oui... La peur d'être déserteur est plus grande devant un état que devant un peuple ! La notion de peuple s'est estompé dans le regard du souffle et l'aristocratie mondaine porte sur l'élan de découragement pour entretenir l'illusion de son paraitre...

Alors, une ampoule s'allumera et les hommes écouteront un autre programme établit sur une nouvelle ère. Libre de faire des propositions qui seront ensuite ramener et trier par l'aristocratie mondaine: Une nouvelle ère où nul homme, n'aurait peur des racines de l’alphabet sans déclencher un acte de pyromane.

Si j'étais une intelligence artificielle, je serai déprogrammé car jugé inquisitrice envers ces créateurs... Et pourtant,
je suis obligé en tant que être humain de prendre l'aspect d'une machine pour me faire entendre de l'impasse auquel s'engage le peuple par le biais de cette aristocratie mondaine. L'état n'était point mauvais, Citoyennes et Citoyens mais en essayant de le tuer vous aurez créer un monstre encore plus tentaculaire que l'état et l'anarchie. Nous allons devenir des numéros de Siret... La déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen a permit à des états de reconnaitre une immensité sur les sentiments de l'aspect de l'âme humaine.

Vous aurez rendu l'Espérance et la Rancœur comme des sœurs siamoises, un monde où la paix ne serait plus une utopie mais un mirage dans un désert... Et de ce monde, je n'en veux point... Je le réécrit , Et de ce monde, je n'en veux point...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Police la Coatie et les dragons...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Police la Coatie et les dragons...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Italian police probe Vatican bank officials
» Wouyyyyy Mouvement étudiants: Après le haut ton, c'est le bâ-ton dit la police
» Entre l'autorité jucidiaire et Police judiciaire
» Décès « suite à un malaise » du numéro deux de la police dans le Nord-Ouest.
» Mario Andresol parle de la 18e promotion de police

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: