Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 3:13

La Nekuia ou Nekyia (du grec ancien Νέκυια, parfois francisé en « néquie », de νέκυς / nékus/nékys, « le mort, le cadavre ») est un rituel sacrificiel lié à la mythologie grecque et ayant pour but d’invoquer les morts dans un nécromantion. C’est aussi en particulier le titre donné au chant XI de l’Odyssée1 relatant l’invocation du défunt devin Tirésias par Ulysse qui, cherchant désespérément à rentrer à Ithaque, reçoit de Circé le conseil d’aller consulter le devin thébain à propos de l’avenir de son périple (fin du chant X). Tirésias étant mort, Circé initie Ulysse aux secrets d’un rituel qui lui permettra de communiquer avec lui malgré tout. Il ne faut pas confondre la Nekuia avec une catabase, qui désigne la descente aux Enfers de dieux et de héros tels qu’Hermès, Perséphone, Dionysos, Héraclès, Orphée et d’autres. En effet, Ulysse ne descend pas aux Enfers, ce sont les morts qui, invoqués par le rituel, viennent lui parler depuis le royaume d’Hadès.

Chant XI de l’Odyssée

Au chant X (504-514), Circé avait conseillé à Ulysse de laisser Borée, le vent du nord, guider son navire au-delà de l’Océan jusqu’au bois sacré de Perséphone peuplé de saules stériles. Elle indique ensuite à Ulysse d’arrêter son vaisseau à la confluence des fleuves infernaux que sont le Pyriphlégéthon, le Cocyte, le Styx et l’Achéron limitant le royaume d’Hadès (et dont les noms sont interprétés comme signifiant respectivement “charbons ardents”, “complainte”, “haine” et “sans joie”3). Elle lui expose ensuite le rituel sacrificiel qu’il accomplira au chant suivant.

Au début du chant XI, Ulysse et ses compagnons quittent le palais de Circé à Aiaia en embarquant un troupeau de béliers. Après une journée de navigation, le navire parvient au pays, plongé dans une nuit perpétuelle, des Cimmériens (kymè signifiant en grec les “marges”, les “limites” du monde). Ulysse commence alors à procéder au rituel auquel l’avait initié Circé. Tandis qu’Euryloque et Périmédès, deux de ses compagnons, se chargent de débarquer les béliers sacrificiels, Ulysse creuse de son glaive une fosse carrée d’une coudée de côté dans laquelle il accomplit trois libations de lait sucré au miel, de vin doux et d’eau pure, le tout couvert de farine, adressées à tous les morts, auxquels il promet qu’une fois rentré à Ithaque, il leur sacrifiera la plus belle de ses vaches. À Tirésias seul, il promet en outre un bélier à la toison noire sans tache. Les ombres des morts s’approchent en foule et Ulysse, tout en leur défendant de se nourrir du sang qu’il réserve à Tirésias, presse ses compagnons de sacrifier les béliers à Hadès et Perséphone et de laisser leur sang couler dans la fosse.

Une ombre se détache de la foule : il s’agit d’Elpénor, un compagnon d’Ulysse, laissé sans sépulture à Aiaia. Il raconte à Ulysse les circonstances de sa mort : après une nuit de beuverie, il s’était endormi sur le toit du palais de Circé d’où il a chuté le lendemain en se réveillant. Elpénor fait promettre à Ulysse de lui offrir des funérailles convenables à son retour à Aiaia. Vient ensuite l’ombre d'Anticlée, mère d’Ulysse, qu’il avait quittée à Ithaque. Elle est suivie par celle de Tirésias qui vient s’abreuver du sang de bélier de la fosse. Tirésias révèle alors à Ulysse la suite de son périple (donc la suite de l'Odyssée) : lui et ses compagnons aborderont à l’île du Soleil mais ne devront pas toucher au bétail d’Hélios s’ils veulent rentrer chez eux. Si jamais ils mangent les vaches du Soleil, Ulysse pourra tout de même rentrer, mais seul, misérable, après avoir perdu tous ses hommes. Tirésias révèle également à Ulysse un avenir qui est absent des XXIV chants de l’Odyssée : lorsqu’il aura tué les prétendants, il devra repartir avec une rame sur l’épaule et marcher jusqu’à ce qu’il rencontre des gens qui n’ont jamais vu la mer, qui n’utilisent pas de sel et qui ignorent tout de la navigation. Le jour où il croisera un autre voyageur qui lui demandera pourquoi il porte une pelle à grains sur l’épaule, il devra s’arrêter et planter la rame en terre. Là, il devra sacrifier à Poséidon un taureau, un bélier et un porc. Il reviendra ensuite chez lui pour offrir des hécatombes à tous les dieux. Enfin, il connaîtra une vieillesse paisible et mourra en laissant son peuple prospère.

Ulysse parle ensuite avec l’ombre de sa mère. Elle lui annonce que Pénélope l’attend toujours fidèlement, et lui donne des nouvelles de son père, Laërte, et de son fils, Télémaque. Ils se font alors leurs adieux. Ensuite, Ulysse aperçoit une série de résidents des Enfers, invoqués par son rituel. Il voit d’abord des mères et épouses de héros dont les mythes sont développés : Tyro (la mère d'Eson et de Pélias, père et oncle de Jason), Antiope (la mère d'Amphion et de Zéthos), Alcmène (la mère d'Héraclès), Mégara (l'épouse d'Héraclès), Épicaste (équivalent, chez Homère, de Jocaste, mère et épouse d’Œdipe), Chloris (la mère de Nestor), Léda (mère d’Hélène et des Dioscures), Phèdre (la fille de Minos) Procris (la fille d’Erechthée), Ariane (la fille de Minos et épouse de Thésée), Ériphyle (épouse d’Amphiaraos), Maira et Clyméné.

À ce stade de son récit, Ulysse fait une pause ; Arété, Alkinoos et les Phéaciens qui l’écoutent échangent des commentaires élogieux à son sujet, puis Alkinoos invite Ulysse à poursuivre son récit. Le second groupe d’ombres que voit Ulysse comprend les héros de la guerre de Troie morts pendant ou après le conflit. Le premier est Agamemnon qui évoque sa mort sous la main d’Égisthe. Vient ensuite l’ombre d’Achille, accompagné de son amant Patrocle, qui affirme qu’il aurait préféré être un berger misérable mais vivant plutôt que de séjourner parmi les morts. Ulysse le réconforte en lui rapportant les prouesses de son fils Néoptolème. Ulysse aperçoit aussi Ajax, fils de Télamon, qui lui tient toujours rigueur de leur rivalité à propos des armes d’Achille.

Enfin, Ulysse aperçoit les grandes figures de l’Au-delà mythologique grec. Il voit d’abord Minos, l’un des trois juges des Enfers. Il remarque ensuite des suppliciés comme le géant Orion, condamné à une chasse sans fin ; le géant Tityos, perpétuellement dévoré par des vautours ; Tantale, pour toujours affamé et assoiffé ; Sisyphe, poussant en vain son rocher. Il voit ensuite l’ombre d’Héraclès, qui chasse éternellement parmi les morts tandis qu’Héraclès lui-même banquette sur l’Olympe en compagnie d’Hébé. Il s’attend donc à voir les ombres de Thésée et Pirithoos (personnages associés à l’expédition infernale d'Héraclès) mais les ombres deviennent trop nombreuses et Ulysse se sent dépassé. Il craint alors l’arrivée de la Gorgone Méduse et préfère quitter les lieux. Ulysse et ses compagnons remontent à bord du navire et retournent à Aiaia.
La Nekuia dans l'art antique

L’œuvre antique la plus célèbre représentant la Nekuia est une fresque - aujourd’hui disparue - de Polygnote de Thasos peinte sur l’un des murs de la Lesché des Cnidiens dans le sanctuaire d’Apollon à Delphes. Cette œuvre du deuxième quart du Ve siècle avant notre ère, probablement réalisée dans la foulée de la construction de la Lesché, fut offerte par les Cnidiens au dieu de Delphes (comme l’indique l’inscription sur un bloc de la base de la structure), sans doute à la suite de la bataille de l'Eurymédon, en 469 avant notre ère. Cette fresque est décrite avec force détails par Pausanias, au IIe siècle de notre ère (Périégèse, X, 28-31). À noter que dans le même bâtiment, cette Nekuia était accompagnée d’une autre œuvre de Polygnote représentant l’Ilioupersis (la nuit de la prise de Troie). Cette seconde fresque, elle aussi perdue, est aussi décrite par Pausanias (Périégèse, X, 25-27). À la fin du XIXe siècle, deux études de Carl Robert (Die Nekyia des Polygnotos en 1892 et Die Iliupersis des Polygnotos en 1893) ont proposé des reconstitutions de ces deux tableaux sur la base des descriptions qu’en donne Pausanias.

Un cratère en calice attique à figures rouges attribué au Peintre de la Nekyia (ca 450-440 avant notre ère), conservé au Metropolitan Museum de New York (inv. 08.258.21) présente deux registres. Le registre supérieur figure une scène infernale dans laquelle on retrouve Héraclès accompagné d'Hermès qui, sous le regard d'Hadès, vient libérer Thésée et Pirithoos. L'autre partie de la scène représente une série de personnages debout autour d'un palais dans lequel siège Perséphone. Deux d'entre eux, un vieil homme et un plus jeune, se tiennent de part et d'autre de ce qui semble être une fosse ou un autel bas. Le plus vieux est en train de prendre la parole, appuyé sur un bâton, tandis que le plus jeune paraît déposer une offrande dans le feu du présumé autel qui les sépare. Il pourrait s'agir d'Ulysse et Tirésias ; les autres personnages anonymes seraient alors les défunts invoqués par le rituel.

Une pélikè attique à figures rouges attribuée au peintre de Lycaon (environ 440-420 avant notre ère), conservée au Musée des beaux-arts de Boston (inv. 34.79) ne laisse aucun doute car l'image se rapproche davantage de la tradition littéraire et tous les personnages sont accompagnés d'inscriptions. Ulysse, accompagné d'Hermès, est assis, glaive à la main, sur un monticule au pied duquel gisent deux béliers égorgés. Leur sang se répand dans une fosse devant laquelle émerge un personnage identifié comme Elpénor.

Un cratère en calice lucanien à figures rouges attribué au Peintre de Dolon (ca 400-380 avant notre ère), conservé au Cabinet des Médailles et Antiques de Paris (inv. 422) représente un scène du même genre. Ulysse est assis, glaive à la main sur un monticule de pierres, au-dessus de la dépouille d'un bélier égorgé. Il est entouré de deux personnages masculins, probablement Euryloque et Périmèdes, les compagnons qui l'aident dans l'accomplissement du rituel. Dans la partie inférieure gauche, la tête de Tirésias émerge de la ligne de sol pour s'adresser à Ulysse.

Deux des fresques de ladite Domus de la Via Graziosa de Rome (ca 40-30 avant notre ère), actuellement conservées dans la Bibliothèque Apostolique du Vatican, mettent en scène un paysage idyllique dans lequel on peut reconnaître la Nekuia. Sur le premier panneau, le navire d'Ulysse est amarré auprès d'une arche de pierre en dessous de laquelle sont réunis une série des personnages accompagnés d'inscriptions. Il s'agit d'Ulysse, d'Elpénor, d'Euryloque, de Palamédès, de Tirésias, de Phèdre, d'Ariadne et de Léda. Un autre groupe de trois personnages masculins anonymes se tiennent du côté des défunts. Il s'agit peut-être d'Agamemnon, d'Achille et d'Ajax. Une femme est debout à côté de Tirésias, elle doit sûrement être Anticléa, la mère d'Ulysse qui, dans l’Odyssée, apparaît en même temps que le devin thébain. Deux personnages de plus grande taille sont allongés sur les pans de l'arche de pierre, peut-être sont-ce des personnifications de deux des fleuves infernaux cités dans l’Odyssée. Le second panneau présente des suppliciés : Tityos gisant se fait dévorer par un vautour ; Orion chasse dans le vide ; Sisyphe pousse son rocher ; cinq Danaïdes (absentes de l’Odyssée) s'affairent à remplir un pithos. Comme sur le panneau précédant, tous ces personnages sont accompagnés d'inscriptions.

Un relief romain en marbre daté du dernier quart du Ier siècle de notre ère, conservé au musée du Louvre de Paris (collection Albani, inv. MR 857) représente deux personnages se faisant face. Celui de gauche tient un glaive et s'appuie sur un monticule rocheux . Il adresse la parole à une vieil homme assis muni d'un long bâton. On aura reconnu sans peine la rencontre entre Ulysse et Tirésias suivant un schéma proche des scènes précédentes.
La Nekuia dans l'art moderne et contemporain

Une des fresques de ladite Stanza d'Ulisse du Palazzo Salviati de Florence, peintes par Alessandro Allori dit Bronzino entre 1575 et 1576 met en scène la Nekuia. Au premier plan, Ulysse s'entretient avec Tirésias tandis qu'Euryloque et Périmédès égorgent des béliers dont le sang se déverse dans une fosse. Derrière Tirésias, on aperçoit l'ombre d'Anticléa. À l'arrière plan, Tityos est dévoré par deux vautours, Sisyphe pousse son rocher et Tantale baigne dans l'eau dont il ne pourra jamais s'abreuver. D'autres défunts anonymes les entourent.

Le tableau Theresias erscheint dem Ulysseus während der Opferung peint entre 1780 et 1785 par Johann Heinrich Füssli, actuellement conservé au Musée Albertina à Vienne, illustre la rencontre entre Tirésias, debout sur un monticule de pierre et entouré d'âmes virevoltantes, et Ulysse, accroupi, qui vient d'égorger un bélier dont le sang coule dans une fosse.

Une des gravures réalisées par John Flaxman en 1810 et recueillies dans l’Odyssée d'Homère gravée par Réveil d'après les compositions de John Flaxman (Paris 1835) représente Ulysse accablé par trois hoplites (probablement Agamemnon, Achille et Ajax) et encerclé d'ombres de défunts grimaçant.
La Nekuia dans la psychologie analytique de Jung

Carl Gustav Jung a utilisé le concept de Nekuia comme une partie intégrante de sa psychologie analytique comme une « introversion consciente dans les couches profondes de la psyché inconsciente »4. Pour Jung « la Nekuia n'est pas la chute sans but dans l'abîme, mais une catabase significative ... Son objet est la restauration de l'homme »5.

En effet, nous avons chez Jung une alternance entre une proposition théorique à base de concepts pour étudier et comprendre le psychisme, et le récit qu’il nous livre de sa propre expérience intérieure6. Dans ce second type de récit, Jung emploie un langage métaphorique ou mytho-poeïtique (le seul qui soi adapté) pour décrire le « voyage » entrepris pour aller à la rencontre des images intérieures. C’est dans ce contexte-là que Jung nous parle d’aller rencontrer les morts et dialoguer avec eux. D’après lui, ce sont eux qui nous parlent à travers les apparitions dans nos rêves et nos visions.

Le Livre Rouge (dont fait partie son texte « Sept Sermons aux Morts ») relate la propre descente de Jung dans les couches profondes de l’inconscient collectif pour écouter et tenter de répondre aux questions restées sans réponse et qui tourmentent les morts7. Ces morts représentent le « poids de l’histoire de l’humanité »8, l’accumulation des expériences et souffrances de tous ceux qui nous ont précédés. Pour Jung, l’homme d’aujourd’hui porte en lui celui du passé; les images qui peuplent nos nuits et nos visions (ou fantasmes) racontent le conflit entre l’homme ancien et l’homme moderne, entre païen et chrétien, entre primitif et civilisé. Ce drame intérieur est au cœur de la psychologie des profondeurs de Carl Gustav Jung9.

Les interprétations de Jung ont été fortement influencées par Gérard Dorn, commentateur de Paracelse. Dans "Le Fil de Pénélope", le philosophe belge Emmanuel d'Hooghvorst nuance quelque peu l'interprétation jungienne de la Nekuia10.
Références

↑ Ce titre lui a probablement été donné à la fin du VIe siècle av. J.-C., époque à laquelle l’Iliade et l’Odyssée sont pour la première fois mises par écrit à l'initiative de Pisistrate d'Athènes.
↑ Une liste est donnée par Hygin, Fables [détail des éditions] [(la) lire en ligne [archive]], CCLI.
↑ Pedro Olalla, Atlas Mitológico de Grecia, éd. de l'Académie d'Athènes 2002
↑ C. G. Jung, Analytical Psychology (London 1976) p. 41.
↑ Quoted in D. R. Griffin, Archetypal Process (1990) p. 118.
↑ (en) James Hillman & Sonu Shamdasani, Lament of the Dead, Psychology After the Red Book, New York, W.W. Norton & Company, 2013, 246 p. (ISBN 978-0-393-08894-6), p. 66
↑ (en) Carl Gustaf Jung, The Red Book, New York - London, W.W. Norton & Company, 2009, 371 p. (ISBN 978-0-393-06567-1), p. 346 note 78.
↑ (en) James Hillman & Sonu Shamdasani, Lament of the Dead, 2013, p. 83.
↑ « FAQ Questions les plus fréquentes autour du Livre Rouge » [archive], sur Cgjung.net,‎ 2011 (consulté le 4 décembre 2016).
↑ Emmanuel d'Hooghvorst, Le Fil de Pénélope, Beya Editions, 446 p. (ISBN 978-2-9600575-3-9), p. 75 à 80
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 3:25

Le Nécromantion (grec moderne : Νεκρομαντεῖον - Nekromanteion) était un ancien temple grec et oracle de nécromancie consacré à Hadès et Perséphone. La tradition le situe sur les rives de l'Achéron, rivière d'Épire, près de l'ancienne ville d'Éphyre, à la confluence de l'Achéron, du Pyriphlégéthon et du Cocyte, rivières censées délimiter le royaume d'Hadès. Le sens des noms de rivières a été interprété comme respectivement “sans joie”, “charbons ardents” et “complainte”1.

Compte tenu de la configuration géographique des mieux, un site archéologique situé sur le faîte d'une colline jouxtant l'est du village en Mesopotamos en Épire (coordonnées 39°23'62" Nord et 20°53'45" Est) a été proposé en 1958 comme étant celui du Nécromantion, mais cette identification est désormais remise en question, d'autant qu'aucune inscription ou offrande ne la confirme de manière indubitable.

Contexte

Le mot Nekromanteion signifie « Oracle des Morts », les fidèles venant ici dans l'espoir de recevoir conseil de leurs ancêtres morts, résidant au royaume d'Hadès. Bien d'autres sanctuaires grecs comme celui de Poséidon au cap Ténare ainsi que ceux de l'Argolide, de Cumes et Héraclée pontique sont connus pour avoir abrité des oracles des morts, mais le Nécromantion d'Éphyre reste le plus important2. Il appartenait aux Thesprotes, habitants de cette partie de l'Épire.

Chez Homère (dans l'Odyssée à la fin du chant X), Ulysse, cherchant à rentrer à Ithaque, reçoit de Circé le conseil d'aller faire ses néquies au Nécromantion : il s'agit d'un rituel sacrificiel pour invoquer les morts, en particulier le devin thébain Tirésias3. Selon Hérodote, le Nécromantion eut aussi comme visiteurs des légats de Périandre, tyran de Corinthe au 6e siècle avant notre ère, au nom duquel ils sollicitèrent l'avis de sa défunte épouse Melissa.
Utilisation rituelle

Le Nécromantion n'est pas une « porte des Enfers » mais plutôt un « parloir des morts », car ce ne sont pas les célébrants qui descendent dans l’Hadès (catabase), mais les morts qui viennent (ou pas) parler aux célébrants grâce aux néquies, rituels qui débutaient par des prières et des séances de recueillement dans le temple4, suivies par le partage d’agapes de fèves, de porc, de pain d’orge, d’huîtres, de vin et de narcotiques composés de divers végétaux et champignons5. Après une cérémonie de purification par l’eau et le sacrifice d’un mouton, les fidèles descendaient au sous-sol, censément guidés par les divinités grecques chthoniennes à travers un labyrinthe souterrain pourvu de plusieurs portes de fer que l’on n’ouvrait qu’en échange d’offrandes. S’ils parvenaient au bout (dans le cas contraire, ils devient recommencer plus tard), ils rencontraient le nekyomantée qui leur posait une série de questions entrecoupées de chants et de prières. Le nekyomantée était censé être en transe et à l’écoute des voix de l’Hadès en raison d’émanations du sol (probablement des fumées de végétaux et des arômes d’huiles essentielles). Les fidèles, eux aussi plongés dans des états seconds, étaient sanglés et soulevés du sol grâce à un mécanisme qui les faisait « voler » à travers la salle et les fumées6. Au début du chant XI de l’Odyssée, Ulysse accompagné par deux de ses compagnons, doit débarquer plusieurs béliers sacrificiels, creuser de son glaive une fosse carrée d’une coudée de côté pour y accomplir trois libations de lait sucré au miel, de vin doux et d’eau pure, le tout couvert de farine, adressées à tous les morts, auxquels il promet qu’une fois rentré à Ithaque, il leur sacrifiera la plus belle de ses vaches. Au défunt devin thébain Tirésias, qu’il était venu consulter, il promet en outre un bélier à la toison noire sans tache. Les ombres des morts s’approchent en foule et Ulysse, tout en leur défendant de se nourrir du sang qu’il réserve à Tirésias, presse ses compagnons de sacrifier les béliers à Hadès et Perséphone et de laisser leur sang couler dans la fosse.
Discussions autour de l'emplacement

Le site archéologique découvert en 1958 et fouillé au cours de 1958-64 et 1976-77 a été identifié comme le Nécromantion par l'archéologue Sotiros Dakaris en raison des similitudes avec les descriptions trouvées dans Hérodote et Homère7. Cependant, sa situation topographique sur une colline commandant le voisinage immédiat ne correspond pas entièrement à la description de ces sources, et selon Michel Lahanas il est possible que le véritable site du Nécromantion soit une proche doline éventrée nommée Styga qui s'ouvre au flanc d'une autre colline et au fond de laquelle se trouve une source ; de plus les ruines que l'on voit actuellement à Mesopotamos sont datées au plus tôt du 4e siècle avant notre ère8.

C'est pourquoi le site de Mesopotamos est à présent interprété comme une ancienne ferme fortifiée d'un type commun durant l'époque hellénistique9. En plus de quantités d'outils de ménage et de tessons de céramique, le site a livré des outils agricoles et des armes, y compris des pila romaines datant de la destruction finale du site par les Romains en 167 avant notre ère10. Plus surprenantes, mais confirmant la thèse d'une ferme fortifiée assiégée, sont les 21 columelles en bronze ayant appartenu à au moins sept catapultes, que Dakaris avait interprété comme les composantes d'une grue11.
Chronologie

8e siècle avant notre ère : le Nécromantion est décrit par Homère.
5e siècle avant notre ère : le Nécromantion est décrit par Hérodote.
Vers la fin du 4e siècle avant notre ère : Érection des bâtiments dont on voit actuellement les ruines.
167 notre ère : le site est brûlé par les Romains et abandonné.

Références

↑ Pedro Olalla, Atlas Mitológico de Grecia, éd. de l'Académie d'Athènes 2002
↑ Selon Newsfinder (2002) "The Nekromanteio at Acheron" [archive], Accessed: October 13, 2008.
↑ Odysée, 513ff
↑ Ephyra's Nekromanteion [archive]
↑ Selon Michel Lakhanas sur Newsfinder (2002) "The Nekromanteio at Acheron" [archive], consulté le 13 octobre 2008, et sur Ancient Greek Inventions (Michael Lahanas) [archive]
↑ Selon Ancient Greek Inventions (Michel Lahanas) [archive].
↑ Sotiros Dakaris, The Antiquity of Epirus: The Acheron Necromanteion: Ephyra-Pandosia-Coassope (Athens, 1973) ; idem, in: The Princeton Encyclopedia of Classical Sites (1976), pp. 310f. s.v.
↑ D. Baatz, "Teile hellenistischer Geschütze aus Griechenland", Archäologischer Anzeiger 1979 (1979), pp. 68-75.
↑ J. Wiseman, "Rethinking the 'Halls of Hades'", Archaeology 51.3 (1998), pp. 12-18 ; D. Baatz, "Wehrhaftes Wohnen.
↑ Livy 45.34.
↑ D. Baatz, "Hellenistische Katapulte aus Ephyra (Epirus)", Mitteilungen des deutschen archäologischen Instituts, Athenische Abteilung 97 (1982), pp. 211-233; D.B. Campbell, Greek and Roman Artillery, 399 BC-AD 363 (Oxford, 2003), pp. 13-14 and plate B (p. 26).

TEMPLE DE LA FORCE Où S'EXERCENT La mèchanè (grec ancien : μηχανή, « machine ») était une grue utilisée dans le théâtre grec antique, en particulier aux Ve siècle av. J.-C. et IVe siècle av. J.-C.. Avec l'ekkyklêma, c'est la principale machine du théâtre grec antique.

Fait de poutres de bois, d'un treuil et d'un systèmes de poulies, ce mât vertical, plus haut que la skènè, encastré dans le sol ou maintenu sur un croisillon permettait au machiniste de faire évoluer un acteur au-dessus de la scène, ce qui représentait habituellement un homme volant dans les airs ou un dieu descendant du ciel. Ce dernier cas explique l'expression latine deus ex machina, « dieu sorti de la machine ».

Eschyle et Sophocle ne semblent pas avoir utilisé ce dispositif. Il n'existe pas non plus de représentations figurées antiques de l'engin1.

Euripide l'utilise en revanche fréquemment, comme dans Médée (431 av. J.-C.), pour conclure ses pièces. Aristophane l'utilise aussi beaucoup, comme dans La Paix (421 av. J.-C.), notamment pour se moquer de l'usage qu'en font les auteurs tragiques.

LES JEDI DE LA RAISON ET LES SITH DE LA RÉPUBLIQUE...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 3:32

L'histoire de la justice en tant qu'institution est liée à l'histoire des sociétés humaines.

D'après les théories du contrat social, il ne peut exister de civilisation sans droit. Les premières civilisations datent de la préhistoire et plus précisément du Néolithique avec l'apparition de l'agriculture et de l'élevage. On peut donc en déduire que les premiers droits ont été élaborés à cette période.

Les groupes humains se rapprochant pour former des villages, des règles de vie en communauté (ou droits) ont surement dû être élaborées pour déterminer le partage des récoltes et punir les premiers criminels. Cependant, ceci n'est qu'une hypothèse car il n'existe plus aucun témoin, ni trace (l'écriture n'ayant pas encore été inventée).

Une étude historique de la justice ne peut donc commencer qu'à partir de l'histoire.

Schématiquement, six périodes historiques peuvent être retenuesnote 1 :

l'Antiquité.
le Moyen Âge.
l'époque moderne.
les grandes guerres du XXe siècle.
la guerre froide.
la période contemporaine (voir : système juridique).

HÉLAS, Depuis l'Antiquité, la sphère de la justice et de la politique sont intimement mêlées. Cette situation conduit à une personnification du pouvoir judiciaire, où la justice est un arbitrage du souverain.

Les sources dont disposent les historiens permettent de retracer l'origine de la naissance de la justice (telle que nous la connaissons) en plusieurs étapes. Tout d'abord, les sociétés humaines établissent un droit pré-existant qui permet le règlement de conflits par l'application de règles. Et ensuite, une schématisation et une généralisation de ces règles conduisent à la création d'un système juridique.

Naissance de la notion du droit
Le haut de la stèle : Hammurabi, debout devant Shamash.

Le plus ancien texte de loi que l'on connaissenote 3 est le code d'Ur-Nammu rédigé vers 2 100 av. J.-C.1 mais il ne nous est parvenu que de manière parcellaire. Le Code d'Hammurabi (-1750) qui est considéré (à tort) comme le plus ancien texte de loi est en réalité « le recueil juridique le plus complet qui nous soit parvenu des civilisations du Proche-Orient ancien, antérieur même aux lois bibliques »2.

Le Code d'Hammurabi est un système répondant aux préoccupations de la vie courante (mariage, vol, contrat, statut des esclaves...) avec une prédominance à la loi du talion en matière pénale. Il est d'inspiration divine mais pas religieux.

D'autres civilisations ont pu connaître un droit. L'Égypte antique connaissait une forme de règlement des conflits. La justice y était vue comme un moyen de retourner vers le calme, le chaos étant une anomalie qu'il faut supprimer.

En Chine3, la situation est équivalente. Des règles existent mais le droit est considéré comme un anomalie, les conflits devant être réglés par le calme et la collaboration plutôt que par la dispute.

Tous ces systèmes ont en commun d'être catégorisés comme des pensées préjuridiques car même si certaines catégories existent déjà (comme la notion de voleur), d'autres notions qui nous sont fondamentales aujourd'hui ne sont pas développées (comme le vol ou la preuve). Des règles juridiques existent mais il n'existe pas encore de théorie juridique ou de doctrine. Il faudra attendre la Rome antique pour voir apparaitre les premières théories du droit et de la justice.

Création de la notion de justice par le droit Et les justices religieuses ?

La civilisation romaine est la première à avoir constitué des théories juridiques qui nous soient parvenues. Le droit romain, peut donc être considéré comme le premier système juridique4,note 2.

Le droit romain définit clairement des catégories juridiques (voir par exemple : ius civile, ius gentium et ius naturale). La justice n'est plus inspirée par les dieux mais uniquement sous leur patronage. La vie politique est organisée par le droit et les premières constitutions (constitution romaine) voient le jour. Cependant, « Rome ne s'est pas construite en un jour » et il est difficile de dater précisément le début de la pensée juridique romaine.

Le droit romain après avoir développé le droit finit donc par créer la première justice de l'histoire.

À sa suite d'autres droits deviennent juridiques. La Chine5, elle-même puis le Japon influencé par la Chine développent un embryon de système juridique5.

En tant que tel, il n'y a pas à proprement parler de justice religieuse pendant l'Antiquité.

S'il existe un droit juif qui est plus ou moins toléré par les dignitaires des civilisations grecques et romaines. Les institutions juives de l'antiquité font débat ; leur rôle exact et importance effective restent discutés. L'attirance pour le droit local (grec puis romain) puis la persécution de leurs membres rend difficile l'élaboration d'une théorie complète de la justice et sa mise en pratique dans des institutions spécifiques6.

La justice chrétienne suit un parcours plus alambiqué. Religion persécutée7, devenue persécutrice celle-ci ne constitue pas une justice en tant que telle pendant l'Antiquité. Occupée à assurer son pouvoir et à se développer l'élite chrétienne ne développera une justice-institution qu'à partir du Moyen Âge.

Il faut rappeler que dans l'Europe médiévale, l'usage du latin est courant parmi les élitesnote 5 et que même si la Rome antique est mal vue par la toute puissante Église (qui la qualifie de païenne) le désir commun de reprendre la tradition juridique, idéalisée de la Rome antique est grand. Ce désir aboutit à la création et à l'usage du corpus iuris civilis (recueil du droit romain de l'époque de Justinien) et du corpus iuris canonici (recueil du droit canon)note 6.

La Justice de l'Europe médiévale (ou plutôt les justices)note 7 est donc constituée par une interprétation d'un amalgame des règles supposées de la Rome antique et du droit religieux chrétien en constitution.

Le droit des relations entre personnes (qui deviendra le droit privé) est dominé par le droit romain qui prédomine encore actuellement dans le droit des contrats. Le droit pénal est originellement dominé par le droit canon qui ne fait pas encore la distinction entre justice des hommes et justice de Dieu. Le jugement de Dieu (appelé ordalie) et la torture sont normaux.

La Justice sert les intérêts de la société dans son ensemble et il n'existe pas de droit des individus.

Le droit anglais est le droit qui est appliqué en Angleterre et au Pays de Galles (et non pas dans le Royaume-Uni en totalité). Schématiquement, le droit anglais qui deviendra common law repose sur méfiance vis-à-vis de la législation et une uniformisation du droit par la pratique des cases law.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 3:45

La France

Lumières et modernisation de l'État, Justice raciale : Shoah et statut des juifs
La Justice en tant que pouvoir régalien se modernise. Les règles qui sont de plus en plus écrites sont rassemblées dans des codes pour être disponibles plus simplement et plus rapidement à la majorité de la population. La Justice ne semble plus devoir être une affaire de tradition ou de religion mais une affaire de justesse, d'équité. La Justice n'est plus une affaire de spécialiste ou d'État mais une affaire populaire, elle doit être prévisible et publique. La presse crée une opinion publique qui accompagne les grands scandales qui deviennent de grands procès. En France, le scandale de Panamá (1889-1893), puis l'affaire Dreyfus (1894-1906) sont les symboles d'une société ou les scandales deviennent nationaux. Le droit et la justice encadrent la société et deviennent primordiaux. L'État de droit est créé. Au cours de la fin du XIXe et au début du XXe siècle, la théorie de la justice sociale est développée et appliquée. L'État, poussé par un contexte social établit les premières législations sur le droit du travail. Le travail des enfants est de plus en plus réglementé dans les démocraties.
On assiste à l'apparition d'une vision humanitaire à l'échelle de la planète : Le Droit international n'est plus seulement le droit des États mais aussi le droit des peuples, et des institutions internationales (comme l'Organisation internationale du travail en 1919) sont créées pour protéger les individus. Face à ce flot humaniste on assiste aussi aux pires temps de l'Histoire et de la Justice. L'extermination des juifs est justifiée pour protéger l'espace vital (ou Lebensraum) de la « race aryenne ». Dans la majorité des zones occupées par le Troisième Reichnote , les juifs sont exterminés et séparés de la population par des législations spécifiques (Voir : Statut des juifs pour la France) ainsi que tous ceux qui s’opposèrent aux système du Nazisme, du Fascisme Bruns et Rouges ambiguïté de droit romano-germanique-socialiste-républicaine-royaliste.

Systèmes juridiques contemporains
Il existe différentes famille de droits. Un système juridique ou système de droits consiste en « l'emploi d'un certain vocabulaire, correspondant à certains concepts ; il groupe les règles dans certaines catégories ; il comporte l'emploi de certaines techniques pour formuler les règles et de certaines méthodes pour les interpréter ; il est lié à une certaine conception de l'ordre social, qui détermine le mode d'application et la fonction même du droit. » (René David et Camille Jauffret-Spinosi 2002, n°15). Il existe actuellement quatre principaux systèmes juridiques principaux dans le monde. Le système du droit civil, qui correspond grossièrement aux pays francophones. Les pays de système de Common law, au monde anglo-saxon. Quelques pays de droit coutumier. Et pour finir, quelques pays de droit religieux avec un prédominance de droit musulman dans les pays arabes. Toutefois, le système juridique de chaque pays présente des variations ou bien intègre certains dispositifs d'autre systèmes. Il existe donc de nombreux pays ayant un système juridique mixte. De plus, les classifications sont arbitraires et il n'existe pas de consensus absolu sur le nombre de catégories11 et même sur leur nomnote.

Droit civil
Les pays de droit de tradition civiliste dit de droit romano-germanique sont à la source, les pays d'Europe continentale. Mais le relatif succès actuel de cette pratique dans le monde est très étroitement lié à l'histoire de France.
Le droit romain est considéré à la source de la notion de juridique4 et de ce système en particulier. Cependant, cette existence ne date pas de la période antique mais du Moyen Âge ou des compilations (factices) de droit romain et de droit canon unifient le droit dans l'Europe des universités.
Dans l'Europe médiévale, les échanges juridiques se développent facilités par l'usage courant du latin parmi les élitesnote 5 et le désir commun de reprendre la tradition juridique, idéalisée de la Rome antique. Ce désir aboutit à la création et à l'usage du corpus iuris civilis (recueil du droit romain de l'époque de Justinien) et du corpus iuris canonici (recueil du droit canon)note 6.
La Justice de l'Europe médiévale est donc constituée par une interprétation d'un amalgame des règles supposées de la Rome antique et du droit religieux chrétien en constitution.
Le droit des relations entre personnes (qui deviendra le droit privé) est dominé par le droit romain qui prédomine encore actuellement dans le droit des contrats. Le droit pénal est dominé par le droit canon qui ne fait pas encore la distinction entre justice des hommes et justice de Dieux. Le jugement de Dieux (appelé ordalie) et la torture sont normaux.
La Justice sert les intérêts de la société dans son ensemble et il n'existe pas de droits des individus.
Au siècle des Lumières, la pensée change. On assiste à la naissance en Europe des droits politiques et d'une volonté de mieux protéger les individus.
La procédure pénale est créée...

Autres systèmes juridiques
En marge des systèmes juridiques mondiaux, il existe des singularités, nées de la volonté de petites communautés s'étant retirées de toute influence nationale. Les cryptarchies sont ainsi des entités, créées par un petit nombre de personnes, qui prétendent au statut de nation indépendante ou qui en présentent certaines caractéristiques. Certaines sont créées très sérieusement (Séborga en Italie, Hutt River en Australie) tandis que d'autres sont purement fantaisistes ou folkloriques (la République du Saugeais en France ou la Melténie en Roumanie par exemple). Ces communautés ou phalanstères établissent un droit purement local, adapté à leurs besoins.

Droit coutumier et Droit musulman
Les pays appliquant le droit coutumier (en jaune).
Article détaillé : Droit coutumier.

La coutume est l'une des sources du droit. C'est une règle non écrite dont l'existence tient à la réunion de deux éléments. D'une part l'élément matériel constitué par la répétition d'actes donnés conduisant à l'adoption d'un comportement précis (l'habitus). Le nombre de répétitions nécessaires est sujet à débat. D'autre part l'élément juridique ou psychologique est composé de trois aspects : l’opinio juris qui est la conviction que l'usage répété constitue une règle de droit, l’opinio necesitatis qui est la croyance au caractère obligatoire de l'acte et l’estimatio communis qui est le consensus existant autour de l'acte. Cette définition générale est valable tant en droit français qu'en droit international. En revanche le rôle, la portée et l'origine de la normativité des coutumes varie selon l'ordre juridique concerné et les différentes théories en présence. Il existe ainsi un droit coutumier anglo-saxon et un autre d'inspiration romano-germanique.
Finalement, la coutume se retrouve dans certains aspects du droit prescrit ; même si quelques pays se fondent encore dessus majoritairement. Actuellement, en effet, seuls la Mongolie et le Sri Lanka connaissent un système où la coutume est prépondérante. En Chine, en Corée du Nord et du Sud, en Indonésie, ainsi que dans de nombreux pays africains la coutume est encore en vigueur mais s'affaiblit devant le droit légal.
Système juridique mixte
Article détaillé : Système juridique#Système juridique mixte.
Un système juridique mixte comprend plusieurs systèmes juridiques appliqués simultanément. On classe ainsi deux types de systèmes mixtes : les pays qui ont un système civiliste mais issu de la Common Law comme, par exemple l'Afrique du Sud, la Louisiane ou Israël et ceux à majorité civiliste, avec une forte minorité de droit coutumier tels la Chine, le Congo ou encore le Sénégal. Fondée sur le Coran, le système du droit musulman, dit aussi droit coranique dans sa technicité, est de nature essentiellement religieuse. Selon Jean-Paul Payre, docteur en droit et diplômé de l’Institut d'études politiques de Grenoble : « Le droit musulman est un système de devoirs comprenant des obligations rituelles, morales et légales, mises sur le même plan, toutes soumises à l’autorité du même impératif religieux ». Le droit est ainsi d'ordre divin et ne s'applique qu'aux musulmans. En terre d'islam, les non-musulmans sont soumis au régime juridique de la dhimma.

La loi musulmane est ainsi structurée en deux parties :

Al Mu'amalat qui concerne la morale, le droit civil, le droit pénal,
Al 'Ibadat qui concerne la liturgie, la prière, l'adoration

Néanmoins ce modèle ne vaut que pour une partie des pays musulmans. D'autres, ayant hérité du droit des pays colonisateurs se fondent sur une justice d'inspiration européenne. Enfin, la laïcité commence à avoir droit de cité dans certains pays musulmans. Selon Mohamed Arkoun - fondateur de l'islamologie comparée - il est essentiel que l'islam accède à la modernité, politique et culturelle, grâce à la laïcité.

La Paix
La Paix est une comédie grecque antique d'Aristophane, produite en 421 av. J.-C. aux Grandes Dionysies d'Athènes, où elle obtient le deuxième prix. Pourtant, elle se révèle être L'histoire de la justice en tant qu'institution...
Argument
Cinquième pièce conservée d'Aristophane, la Paix a été écrite peu après la mort du démagogue Cléon, partisan farouche de la guerre contre Sparte. Aristophane voit en ce décès une occasion favorable pour signer une paix durable avec les adversaires grecs d'Athènes. Il s'adresse donc à la population de la cité à travers cette histoire en essayant de démontrer, sur le ton comique qui lui est propre, les douceurs d'un climat pacifié. Dans la pièce, le vigneron Trygée, accablé par les longues années de guerre, se fait le messager des peuples grecs auprès des dieux. Ayant rejoint les cieux sur un coursier insolite, il se rend compte que ceux-ci ont été désertés par les divinités habituelles, auxquelles a succédé l'entité guerrière Polemos, qui projette d'écraser les cités grecques. Trygée met tout en œuvre pour empêcher cette catastrophe

Rapport de
TAY
LA chouette effraie

PS : La guerre froide1 (1947-1991) (en anglais Cold War ; en russe Холодная война, Kholodnaïa voïna) est le nom communément donné à la confrontation durant la deuxième moitié du XXe siècle entre les États-Unis et l’URSS et, de manière plus large, entre les démocraties occidentales et les régimes communistes. Elle s'installe progressivement à partir de la fin de la Seconde Guerre mondiale dans les années 1945 à 1947 et dure jusqu'à la chute des régimes communistes en Europe fin 1989, rapidement suivie de la dislocation de l'URSS en décembre 1991. Ils sont connus en grec ancien comme Κιμμέριοι / Kimmérioi qui pourrait provenir de Κιμή / Kimế, « bout, bord, marge, rivage » : à titre d'exemple, à l'époque de Ptolémée, l'actuel Danemark s'appelait Κιμϐρική χερσόνησος / Kimbrikế chersónêsos, la « péninsule du bord, des rivages »1 ; dans ce cas, leur nom signifierait « ceux du bout/bord du monde ». Mais les tablettes assyriennes mentionnent un peuple du nom de Gimirraya et s'il s'agit des mêmes, alors l'étymologie pourrait n'être pas grecque.

Dans l'« hypothèse des Kimris », leur nom a été rapproché d'autres dénominations comme Κύμβριοι / Kúmbrioi (Cambrie) donné aux habitants de l'actuel pays de Galles, Κίμϐριοι / Kímbrioi (Cimbrioi), peuple germanique ou celtique repoussé par le général romain Caius Marius près d'Aix-en-Provence, ou bien encore des cités de Kumaïri (aujourd'hui Gumri en Arménie) et de Κυμή / Kumế (Cymè en Italie), ce qui a fait supposer des liens entre les Cimmériens et ces peuples ou lieux2, mais le phénomène de « polynymie » (présence d'une même dénomination ou de noms proches, pour plusieurs peuples différents) est fréquent dans l'Antiquité, comme en témoignent Hérodote et Strabon3 : on trouve, sans pouvoir prouver de filiation, des Albains en Italie et dans le Caucase ; des Ibères en Hispanie et dans le Caucase et aussi des Hibernes dans l'actuelle Irlande ; des Taurisques en Norique (actuelle Autriche) et en Tauride (actuelle Ukraine) ; des Vénètes en Armorique, en Italie du nord et en Germanie (Wendes) ; des Volques en plusieurs endroits de l'Europe occidentale et centrale… et on pourrait multiplier les exemples ; cette polynymie peut s'expliquer dans certains cas par une signification commune de quelques dénominations (Cymbrioi, Cimbrioi et Cimmerioi : « ceux des marges ») mais dans la plupart des cas, il s'agit d'hellénisation ou de latinisation tardive des noms de peuples ou de lieux initialement différents, et provenant de langues très variées, aboutissant à des ethnonymes grecs ou latins très proches phonétiquement, qui, à l'origine, n'entretenaient pas de rapports sémantiques, donc ethniques.

Les guerres sont comme des hydres quand on coupe une tête systématiquement de nouvelles têtes apparaissent...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 7:56

Texte écrit en 8 juin 2002 et truffé de faute d'orthographe que je vais corriger :


PN3284 de la Cour européenne
des Droits de l'Homme.
Ecrit de 2002 et lettres posté aux deux intervenants
ainsi que envoyé sur adresse e-mail internet
avec l'adresse yanistignard@yahoo.fr

Mr Sharon et Mr Arafat
Dédié aux tribunaux pénaux de la Haye et de Jérusalem.

Voilà quelques jours de silence, me font un bien immense par j'ai l’impression...
Bon, le conflit s’agrandit et je demande l'aide d’Israël, de la Palestine et
du Liban... Une fois de plus, Y'becca...

Mais bon, vous avez tous entendu parler de la Haganah... Vers quels chemins
vous a t'elle été présenté... Par la haine, nous nous sommes englués et clonés:
Les rois en sont venus à la guerre... Mes frêres, quels armés en sont venus au main
et vous vous dites abandonnés... De plus, on ne peut plus se vanter...

Quelles reconnaissance, Tout comme le président de la Palestine j'y ai perdu
des sœurs et des hommes... Et puis, au porte de mon domaine, on viole
et Police la coatie chassés à coup de Pierre. Et Beyancourt Ingrid on a
un nouvel espoir pour tous les prisonniers. Moi je les sais: elle ne veut pas
sortir seule...

Et L'Allemagne, je m'inquiéte pas même si elle est très forte... Mais voilà;
La russie et la suisse, ou l'écho d'un seïsme... Et puis les chats ou
l'ancien empire greco-indien... A coups de barils de pétrole...

Mais si je reconnais la faute d'israel, je ne pourrai épargner la belgique
d'un blame... Il nous faut de la clartee nous devons avoir les possibilites
de mener une enquete dans les strutures europeenne et mondiale...
Je ne repete que je n'ai balancé que la crainte d'une rispote de Gilbraltar...

La Lune apporte reconnaissance à Israël Palestine et Liban...
Egypte Soutient la republique de l'olivier...
-----------------------------------------------------------------

Texte écrit en 8 juin 2002 et truffé de faute d'orthographe que je vais corriger :

------------------------------------------------------

PN3284 de la Cour européenne
des Droits de l'Homme.
Ecrit de 2002 et lettres posté aux deux intervenants
ainsi que envoyé sur adresse e-mail internet
avec l'adresse yanistignard@yahoo.fr

Mr Sharon et Mr Arafat
Dédié aux tribunaux pénaux de la Haye et de Jérusalem.

Voilà quelques jours de silence, me font un bien immense par j'ai l’impression...
Bon, le conflit s’agrandit et je demande l'aide d’Israël, de la Palestine et
du Liban... Une fois de plus, Y'becca...

Mais bon, vous avez tous entendu parler de la Haganah... Vers quels chemins
vous a t'elle été présenté... Par la haine, nous nous sommes englués et clonés:
Les rois en sont venus à la guerre... Mes frères, quels armés en sont venus au main
et vous vous dites abandonnés... De plus, on ne peut plus se vanter...

Quelles reconnaissance, Tout comme le président de la Palestine j'y ai perdu
des sœurs et des hommes... Et puis, au porte de mon domaine, on viole
et Police la coatie chassés à coup de Pierre. Et Beyancourt Ingrid on a
un nouvel espoir pour tous les prisonniers. Moi je les sais: elle ne veut pas
sortir seule...

Et L'Allemagne, je m’inquiète pas même si elle est très forte... Mais voilà;
La Russie et la Suisse, ou l'écho d'un séisme... Et puis les chats ou
l'ancien empire grec-indien... A coups de barils de pétrole...

Mais si je reconnais la faute d’Israël, je ne pourrai épargner la Belgique
d'un blâme... Il nous faut de la clarté nous devons avoir les possibilités
de mener une enquête dans les structures européenne et mondiale...
Je ne répété que je n'ai balancé que la crainte d'une riposte de Gibraltar...

La Lune apporte reconnaissance à Israël Palestine et Liban...
Egypte Soutient la République de l'Olivier...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 8:39

Texte écrit en 2002
King Crimson - 21st Century Schizoid Man
https://www.youtube.com/watch?v=GkNumV2ZyQ4

Le Persil, La Colombie et Simon Bolivar

En des temps étrange, une nouvelle musique
s'éleva où l'espoir et la tristesse s'étaient
égarés dans la cruauté de la description...

Des grands mots sur le désespoir et sur la volonté.
Bienveillante description de la volonté du soi-même
face à la terrifiante description de la faim...

Des voix par milliers s’élèvent autour de Moi...
Très tôt... Pas vraiment, j'ai toujours un centime
à offrir à l'humanité, à l’Amérique et au risque...

Moi je les rachète l’île persil... Espagnol et Marocaine...
Bien sur... Elle est Ibérique... Mais, La Lune...
Elle s'éloigne comme un cri...

Un royaume du Rien... Offerte à la Femme,
Peut être de Valeureux fou de Bassan s'y poseront...
Vraiment... In The Court Of The Crimson King.

Mouette... Un royaume du Rien... C'est comme
si je décrivais l'enfer... Mais je vous hais..? Pas l'Homme
mais le symbole de la couronne qui vole l'obole d'Antigone.

Mes frères et toi, Créon; dans cet iceberg, OUI,Oui...
Comme une folle nuit, j'entends ma Saragosse...
Elle est là, je l'aime,... Oh Constantine, Jalousie oubliée,
Tu peux et tu m'as déjà pardonner...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

-----------------------------------------------------

L'îlot Persil ou îlot Leïla (en espagnol : Perejil — en arabe : Tourah, تورة, Toura ou Leila
— en berbère : Tourah, ⵜⴰⵡⵔⴻⵜ) est situé en Méditerranée, à 200 m de la côte marocaine
et à 6 km à l'ouest de l'enclave espagnole de Ceuta. Ce territoire réduit, accidenté, aride
et occasionnellement fréquenté par des bergers marocains lors de la marée basse,
est surtout connu pour être un territoire contesté. Sa souveraineté demeure
en effet disputée par l'Espagne et le Maroc qui tous deux le revendiquent en s'appuyant
sur des données géographiques et historiques. En effet, dès 1415 le territoire est considéré
comme appartenant au Portugal. Mais en 1688, à la suite de sa sécession
(le Portugal faisant alors partie du royaume d'Espagne),
le Portugal reconnait toutefois la souveraineté de ce territoire aux Espagnols
au même titre que Ceuta qui ne souhaitait par revenir dans le giron portugais.
Rappelons aussi que plus anciennement à l'époque des Wisigoths,
le comte Julien, seigneur de Ceuta (alors nommée Septa), était vassal de Rodéric.

684 - 1415 : Dynasties marocaines et/ou royaumes andalous musulmans (Idrissides, califat de Cordoue, époque des taïfas (Malaga), Almoravides, Almohades…).
1415 : Ceuta est occupée par le royaume du Portugal.
1580 : le Portugal et ses colonies sont rattachées à la couronne d'Espagne après le décès du jeune roi Sébastien Ier à la bataille des Trois Rois en 1578, mort sans héritier au trône.
1668 : Le Portugal reconnaît la souveraineté espagnole sur Ceuta.
1808 : L'Empire britannique s'empare de l'île. Les Britanniques évacuent l'île en 1813 à la demande du roi d'Espagne Ferdinand VII.
1912 : Protectorat franco-espagnol sur le Maroc
1956 : L'Espagne lève le protectorat sur le nord du Maroc, par conséquent le Maroc considère que l'îlot qui se trouve dans ses eaux territoriales est redevenu marocain.

2002 : crise de l'îlot Persil

Six membres des forces auxiliaires marocaines débarquent sur l'îlot le 10 juillet pour y établir un poste de contrôle (selon les autorités marocaines dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue et l'immigration clandestine). Le royaume d'Espagne considère ce débarquement comme une invasion marocaine d'un territoire espagnol, et lance le 17 juillet l'opération militaire « Recuperar Soberanía » (appelé aussi « Opération Romeo Sierra ») pour laquelle elle mobilise plusieurs bateaux de guerre et envoie vingt-quatre soldats des Grupos de operaciones especiales sur six hélicoptères débarquer sur l'îlot (dans une opération qui coûta, selon certains journaux, environ un million d'euros 3). D'une façon générale, le Maroc souligne l'absence de fondement juridique et légal solide prouvant l'appartenance de l'îlot à l'Espagne4. Face à l'immobilisme de la diplomatie européenne, la ministre espagnole des Affaires étrangères Ana Palacio demande la médiation des États-Unis qui réussissent à faire rétablir le statu quo précédant le débarquement marocain.

Eh, Oui... l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca...

Ana Isabel de Palacio y del Valle Lersundi, née le 22 juillet 1948 à Madrid, est une femme politique espagnole, membre du Parti populaire (PP).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 9:18

LEADER PRICE AUCAMVILLE
ECRIT DE 2002

Conclusion d'une épopée...

Le Télephone portable est il apparenté au micro-onde ?
En voilà une question de la Vache Qui Rit...

Cette vision de la Radiation... Et Alors...
Le Nouveau Cellulaire !

La Batterie... Car, il existe... Oui...
celui a séparé la cellule de l'écouteur...
Un prix identifiant...

Mais à cela se pose une autre vision de l'image, car le
téléphone est un engin... bien plus qu'un outil,
c'est un produit :
En effet, le contrat de qualité et des marques...

Mais, L'Hygiène... Le Meilleur progrès et la grande évolution...
Une hausse des prix, la filiale et la mère. Pour Moi,
le téléphone s'est un répondeur... Oui, j'ai mes lieux et
étrangement, la disponibilité me montre les lacunes
de ma conduite...

Ainsi vois tu, Cousine éloignée, ce n'est pas une tombe;
c'est une vaine récolte mais l'abord d'un nouvel hiver...

Ainsi, une fine couche recouvrirait une parcelle de nos âmes...
Ainsi, effleuré par la crainte d'un je ne sais quoi...
Sans parenthèses, sans effusion.

Le Téléphone est apparenté au Micro Onde et à
la Décentralisation de notre enseigne de Saint Alban...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 9:18

Laurent Voulzy - La fille d'avril
https://www.youtube.com/watch?v=xwPuR44ZugU

Cà y est, je crois que Voulzy décrit l'Univers.. Plongé
dans les rêveries, il se décrit comme dans les prédateurs...
Il apercoit la mutation et approche la description du temps...
Sombre et silencieux, prétentieux et muet, Jaguar approche
le but, recherche provoque peur du ventre et réchauffement
de l’âme...

Mais, je dirais que l'homme plonge... Car enfin, voilà...
Les effets et la Batterie... On ressens la sonorité
des vieux garçons: le scarabée est devenu scarabée...
Au niveau des effets, c'est mieux que Wind and Wuthering...
Un référence que le tic tac de ce coucou... Tiens Voulzy, me fais
fabuler...

et puis la basse, et les mots se font térrifiants... La fille d'Avril,
Paris brule t'elle ! Une fois de plus, ce sont les même qui redonne
noblesse... Les filles du centre ville... Voulzy par sa fierté
révèle ses talents d'orateur... Vexé, la fille d'Avril... Un autre navire...
Qu'est ce la mort ? Sorcière ! Et la Musique ! Oh oui....
Et c'est Silence... Say What You Want, dear Texas... Cà y ressemble...
Savoir écouter... dehors... Savoir écouter ? Say What You Want,
dear Texas ?

Et ce petit rire, car le compositeur a voulu répondre à l'appel de
la foret tel Buck... Oh, les petites trompettes et les solos...
Un album de douceur, de dance et de mort que ctte charmante fille d'avril...
Avec cela... Autour de l'univers... Bien... Bien...

Un enfant rit et une lumière s'envole !
Say What You Want, dear Texas !

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 7 Fév à 9:47

Texas - Live Paris - 12 - Summer Son
https://www.youtube.com/watch?v=sYKRht5ki8k

Le Quai d'une Gare...

Dans le Quai d'une Gare, une certaine confusion regne dans les couloirs
de la mélancolie... Pourtant, dans cette douce insomnie; on y rencontre
l'opposé où la nervosité se bascule dans le rire... Et puis, il est jaune
ce petit brin de sursaut.

Dans tout cela, on y entends le bruit... Et nous n'avons pas ce sens de
réception des sons... Le bruit, c'est un ensemble de sons qui se résument
au sursaut d'un orchestre ou d'une baguette de "pain"...

Par cela, c'est justement que nous serons confronté par nos pères...
il en est ainsi à chaque cérémonie... On se confie et puis on se repends....
Et finalement par l'amour; les systèmes fusionnent en un magma
où même le temps ne peut juger l'age de la chose... Il n'y a pas
de théorème, seul, un sens inné de l'indicateur et des choses
permettent de réaliser ses propres erreurs. C'est cela les dangers perpétuels
et leurs sourires grimaçants dégringolant sur les horaires de départs ou
C'est cela le danger perpétuels et son sourire grimaçant
dégringolant sur les horaires de départs.

Par ainsi, ces instants d'échanges de regards, de vie et de politique où
chacun demande d'éviter d'envisager ou pour ainsi dire, où ces regards prennent
une attitude plus rigide et silencieuse... On masse le plaisir du savoir;
il y a ce manque d'affectivité et dans dans le regard, on y aperçoit des larmes
des anciennes natures... Celle où l'on ne pardonne pas mais l'on plaint celui qui
réalise ses propres erreurs en les transformant en une certaine confusion.

Ainsi mes petits élèves ressentirait l'étrange.... L’agressivité
se déclenche par multiples raisons liés à l'angoisse... Ils apprendraient aussi qu'il y a
aussi une lecture des faits, des chiffres et du superflues... C'est vrai que j'ai lu
mais j'ai oublié... Mais j'ai lu et il me reste une ombre: Un pardon lié à des excuses
forcées... Alors il y a mille chose: laquelle choisir ?
On s'endort... On n'as rien... Fait feuilles mortes dans l'oubli... Il faut déclencher
et il faut comprendre la participitations...

Mes petits élèves, j'ai entendu, j'ai lu et il me reste une ombre: Un pardon lié à des excuses
forcées... l’obscurantisme ! La coutume est l'une des sources du droit.
C'est une règle non écrite dont l'existence tient à la réunion de deux éléments.
D'une part l'élément matériel constitué par la répétition d'actes donnés conduisant
à l'adoption d'un comportement précis (l'habitus). Le nombre de répétitions
nécessaires est sujet à débat. D'autre part l'élément juridique ou psychologique
est composé de trois aspects : l’opinio juris qui est la conviction que l'usage
répété constitue une règle de droit, l’opinio necesitatis qui est
la croyance au caractère obligatoire de l'acte et l’estimatio communis
qui est le consensus existant autour de l'acte. Cette définition générale
est valable tant en droit français qu'en droit international.

Le Quai d'une Gare...

Ecrit de
TAY
LA chouette effraie


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Jeu 9 Fév à 1:51

Rejouer ce débat sur la démocratie, ce n'est pas renier ou redessiner la laïcité. Il faut montrer son visage réelle. Celui de l'espérance.

En tout cas, malgré les maquillages... Il y a une scène à rejouer sur notre aspect de l’Éthique. Il y a un malaise du quotidien. Le croire

Nous n'avons pas un croire identique et l'on parle de diversité pour le maquiller. Il est temps de rejouer ce debat sur la démocratie. Oui

Duffy - Mercy
https://www.youtube.com/watch?v=y7ZEVA5dy-Y

Le Peuple ne se pose plus de questions. Il est endurci dans le regard et devant la misère des genres. L'autonomie est une espérance pesante.

En tout cas, malgré les maquillages... Il y a une scène à rejouer sur notre aspect de l’éthique. Il y a un malaise du quotidien. Le croire

Birdy - People Help The People [Official Music Video]
https://www.youtube.com/watch?v=OmLNs6zQIHo …

Dans l’espérance, il y a la parole, l'acte et la responsabilité. Les audiences de Justice se font sur les aspects républicains. Registres.

Je vais être cruel Monsieur Fillon, je ne vous plains pas car je ne suis pas panurgisme de Rabelais. J'observe tout comme le peuple. Rien.

Duffy - Warwick Avenue
https://www.youtube.com/watch?v=ScSHEnFNRck

Présidentielle2017: les candidats demandent de grands services à leurs sbires et le jour de l'élection il sera dur de satisfaire et composer

François, J'ai préféré l'archéologie et la théologie au droit car j'aurai un procureur impitoyable sur les propos et actes des individus.

Sécurité, républicains, le candidat à l'élection présidentielle devient chef de parti. Vous direz les instances: septique et attristé. TAY

Je regarde les interviews et je regrette que les porte paroles des candidats soit du domaine d'avocat de la défense que parler de programme.

On parle peu des difficultés que rencontre le département de l'Aisne. Malgré Marie Françoise Bechtel qui essaye de le mettre en lumière. TAY

Rejouer ce débat sur la démocratie, ce n'est pas renier ou redessiner la laïcité. Il faut montrer son visage réelle. Celui de l'espérance.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Jeu 9 Fév à 2:16

l’obscurantisme et Dark Obscur
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t237p25-lobscurantisme-dark-obscur-silencieux-et-y-becca#4949 …
Elon Musk, Mars possède un droit naturel juridique, impossible d'y être enterrer
TAY

Lady Marmalade
https://www.youtube.com/watch?v=RQa7SvVCdZk

http://www.antares-sellier.com/les-casques/
Le nom de l'étoile vient de Άντάρης utilisé en grec ancien, signifiant « comme Arès » (Arès est le dieu de la guerre, l'équivalent de Mars dans la mythologie de la Rome antique). Il fait référence à sa couleur rouge, similaire à celle de la planète Mars. Il est réutilisé en Europe à la Renaissance.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chevaux_de_fiction
Le nom arabe d'Antarès, Qalb al aqrab (قلب العقرب) qui signifie « le cœur du scorpion », est utilisé de façon très ancienne et semble avoir une origine suméro-akkadienne. Il a été directement translittéré en Europe au Moyen Âge pour donner Calbalacrab ou simplement traduit en latin (Cor Scorpionis).

Aldebaran, Antarès, Altair et Rigel, les chevaux de Ben-Hur...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Jeu 9 Fév à 9:10

Le Temps connecte sur tout ce qui concerne notre relation. Toi ma belle Rachel, tu es gardienne de ton puit et moi auprès d'un phare. Israël

Wiener Philharmoniker Maurice Ravel Bolero Gustavo Dudamel HD Music Sheet Download
https://www.youtube.com/watch?v=I9CMPOz1SaQ

Israël et Rachel: deux personnages qui vont rejoindre l'univers du clans des mouettes. Deux prénoms digne auquel je dois respect. TAY

Je lis l'histoire de Moshé Sharett... Cet homme et son lien avec Le lion vont m'inspirer et m'envoyer dans une lueur d'espoir. La République.

Levi Eshkol et Justice de l'Eau. Pilier d'équilibre auquel La République de L'Olivier se réclame être la sauvegarde et la conscience. Israël

------------------

LES PAROLES, L’HUMANITÉ ET LE PEUPLE

"Lorsque les enfants m'interpellent, je me dois de les écouter et de les entendre !
Ce qui me faisait mal s'est la grossièreté et la vulgarité car elle est malsaine
et insultante..." dit Israël vers sa future marié, Rachel.

Elle le regarde son souffle soupire. Mais ce que elle aime en lui, sa gravité, sa fierté
et son assurance en la justice de l'eau tout comme les pères fondateurs:
Les Républiques... Ce vaste est merveilleux rêves qui conduisent l'humanité
dans la rêverie de l'utopie et de la connaissance. Alors devant ses parents, elle lui réponds.

"De plus, même si elle a des valeurs pour insister l'autre à se remuer ou à s’éteindre
dans la masse des possessions et oppositions: Le Y et I, le Y et le J
comme Jean et Benjamin devant Yanis et Benyamin."

Alors le Prince de Vérone s'écrie vers deux nouveau maudits mais sous la protection
qu'il a émis lors des funérailles de Vérone: Roméo et Juliette.

"Le Peuple connait les vertus de l'Hygiène, du savoir, de la politesse et de l'histoire.
En cette République et Démocratie que l'on prénomme Carnaval; on se masque
dans l'ombre pour faire entendre ses capacités, la fonction et la démographie...
Afin d'être ingénieux pour anéantir la pauvreté, l'inégalité, les microbes du vaniteux.
Soyons dans une capacité à nous reconnaitre et de vivre en une lumière véritable
sur l'identité même du savoir...
Les Paroles s'envolent et les écrits restent... Vous voilà unis dans un univers
lié à un savoir, un registre et une Humanité... Vous voilà libre de vivre devant
l'immensité du Chaos... Au delà des frontières et des Alpes, vous voilà libre des
rancœurs de Capulets et des Montaigus, des Y et I, le Y et le J
comme Jean et Benjamin devant Yanis et Benyamin."

Au loin, La chouette effraie et l'ane sous la présence d'un coq et d'un corbeau
ne peuvent que admirer un fois de plus, l'audace de Nagaliew la mouette aux yeux vert
et de sa disciple Minouska...

"Merci au clans des mouettes et toi aussi, Tendre République et à ta Justice de l'eau."

"LES PAROLES, L’HUMANITÉ ET LE PEUPLE L'EMPORTE TOUJOURS DANS LE DOMAINE
DE L’ÉTERNEL QU'IL SOIT YAHVÉ, ALLAH,DIEU OU AUTRES." Rajoutent Magellan l'albatros,
Floé la mouette et Merlin le Rouge Gorge du Népal.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Lun 13 Fév à 8:44

Projet Ariel ou Uranus I sur la connaissance de déplacement

Rapport :
NASA, UCI Reveal New Details of Greenland Ice Loss

Fast Facts:

› NASA's OMG is the first campaign ever to map all of the glaciers and ocean around Greenland's coastline.

› NASA researchers have learned from OMG's first year that cold water from the melting glaciers is cooling warmer subsurface ocean water, with possible implications for how much ocean heat reaches Greenland's glaciers.

› A UC Irvine-led research team has applied the data to improve coastline maps used to predict future rates of sea level rise.

Less than a year after the first research flight kicked off NASA's Oceans Melting Greenland campaign last March, data from the new program are providing a dramatic increase in knowledge of how Greenland's ice sheet is melting from below. Two new research papers in the journal Oceanography use OMG observations to document how meltwater and ocean currents are interacting along Greenland's west coast and to improve seafloor maps used to predict future melting and subsequent sea level rise.

The five-year OMG campaign studies the glaciers and ocean along Greenland's 27,000-mile coastline. Its goal is to find out where and how fast seawater is melting the glacial ice. Most of the coastline and seafloor around the ice sheet had never been surveyed, so the 2016 flights alone expanded scientists' knowledge of Greenland significantly. Future years of data collection will reveal the rate of change around the island.

The water circulating close around the Greenland Ice Sheet is like a cold river floating atop a warm, salty ocean. The top 600 feet (200 meters) of colder water is relatively fresh and comes from the Arctic. Below that is saltwater from the south, 6 to 8 degrees Fahrenheit (3 to 4 degrees Celsius) warmer than the fresher water above. The layers don't mix much because freshwater weighs less than saltwater, so it stays afloat.

If a glacier reaches the ocean where the seafloor is shallow, the ice interacts with frigid freshwater and melts slowly. Conversely, if the seafloor in front of a glacier is deep, the ice spills into the warm subsurface layer of saltwater and may melt relatively rapidly. Satellite remote sensing can't see below the surface to discern the depth of the seafloor or study the layers of water. OMG makes these measurements with shipboard and airborne instruments.

Tracking meltwater far into the North

In one of the two new papers, Ian Fenty of NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California, and coauthors tracked water up the west coast to see how how it changed as it interacted with hundreds of melting coastal glaciers. They found that in northwest Greenland, cold and fresh water flowing into glacial fjords from the melting surface of the ice sheet is cooling the warmer subsurface water, which circulates clockwise around the island. In one instance, evidence for meltwater-cooled waters was found in fjords 100 miles (160 kilometers) downstream from its source. Fenty noted, "This is the first time we've documented glacier meltwater significantly impacting ocean temperatures so far downstream. That shows meltwater can play an important role in determining how much ocean heat ultimately reaches Greenland's glaciers."

The OMG data have enough detail that researchers are beginning to pinpoint the ice-loss risk for individual glaciers along the coast, according to OMG Principal Investigator Josh Willis of JPL. "Without OMG, we wouldn't be able to conclude that Upernavik Glacier is vulnerable to ocean warming, whereas Cornell Glacier is less vulnerable," he said.

Improving maps used to project sea level rise

In the second paper, lead author Mathieu Morlighem of the University of California, Irvine, used the OMG surveys to refine and improve maps of the bedrock under some of the west coast glaciers. Glaciologists worldwide use these and other maps in modeling the rate of ice loss in Greenland and projecting future losses.

A coastal glacier's response to a warming climate depends heavily not only on the depth of the seafloor in front of it, as explained above, but on the shape of the bedrock below it. Before OMG, virtually the only measurements Morlighem had of these critical landscapes were long, narrow strips of data collected along flight lines of research aircraft, sometimes tens of miles inland (upstream) from a glacier's ocean front. He has been estimating the shape of the bedrock outside of the flight lines with the help of other data such as ice flow speeds, but has had no good way to check how accurate his estimates are at the coastline.

Morlighem noted, "OMG [data are] not only improving our knowledge of the ocean floor, they're improving our knowledge of the topography of the land, too." This is because the campaign's seafloor survey revealed features under the ocean, such as troughs cut by glaciers during the last ice age, that must continue upstream under the glacial ice. Therefore, Morlighem said, "By having OMG's measurements close to the ice front, I can tell whether what I thought about the bed topography is correct or not." Morlighem was pleasantly surprised to discover that 90 percent of the glacier depths he had estimated were within 160 feet (50 meters) of the actual depths recorded by the OMG survey.

The two papers are available online:

Oceans Melting Greenland: Early Results from NASA's Ocean-Ice Mission in Greenland:

https://doi.org/10.5670/oceanog.2016.100

Improving bed topography mapping of Greenland glaciers using NASA's Oceans Melting Greenland (OMG) data...

https://doi.org/10.5670/oceanog.2016.99
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Lun 13 Fév à 8:51

One Role of Mars Orbiter: Check Possible Landing Sites

Fast Facts:

› NASA's Mars Reconnaissance Orbiter has provided about 300 terabits of data about Mars, more than all other interplanetary missions combined.

› Those data yield the mission's own science findings, plus crucial information for evaluating possible Mars landing sites for future missions.

› A workshop this week is using the mission's data to narrow the list of possible sites for NASA's next Mars rover.

At an international workshop this week about where NASA's next Mars rover should land, most of the information comes from a prolific spacecraft that's been orbiting Mars since 2006.

Observations by NASA's Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) provide the basis for evaluating eight candidate landing sites for the Mars 2020 rover mission. The landing site workshop this week in Monrovia, California, will narrow the Mars 2020 candidate list to four or fewer sites. MRO observations have been used to identify, characterize and certify past landing sites and are also in use to assess possible sites for future human-crew missions.

"From the point of view of evaluating potential landing sites, the Mars Reconnaissance Orbiter is the perfect spacecraft for getting all the information needed," said the workshop's co-chair, Matt Golombek of NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California. "You just can't overstate the importance of MRO for landing-site selection."

Engineers use MRO data to evaluate the safety of a candidate landing site. For example, stereoscopic 3-D information can reveal whether slopes are too steep, and some detailed images can show individual boulders big enough to be a landing hazard. Scientists use MRO data to evaluate how well a site could serve the research goals of a mission, such as the distribution of minerals that may have originated in wet environments.

"Missions on the surface of Mars give you the close-up view, but what you see depends on where you land. MRO searches the globe for the best sites," said MRO Deputy Project Scientist Leslie Tamppari of JPL.

Images, terrain models and mineral maps from the orbiter help the teams that operate NASA's two active Mars rovers plan driving routes. The Mars 2020 team has already used MRO data to evaluate driving options in the eight candidate sites for that rover, which is on track for launch in the summer of 2020 and landing in early 2021. The site evaluations even use MRO's capability to study the atmosphere above each site and probe underground features with ground-penetrating radar.

In the progress toward selecting a landing site for a future human mission to Mars, NASA is using MRO data to evaluate about 45 suggested sites that could support human exploration zones, which are areas that could support astronauts as they explore up to a 60-mile radius.

Still, the hundreds of MRO observations targeted specifically for study of potential landing sites make up a small fraction of all the data the mission has provided about Mars. MRO has acquired more than 224,000 images and millions of other observations during its nearly 50,000 orbits around Mars. This month, the mission will reach and pass a milestone of 300 terabits of total science data sent to Earth from the orbiter. That tops the combined total from all other interplanetary missions, past and present. It is more data than would be included in four months of nonstop high-definition video.

"Whether it is looking at the surface, the subsurface or the atmosphere of the planet, MRO has viewed Mars from orbit with unprecedented spatial resolution, and that produces huge volumes of data," said MRO Project Scientist Rich Zurek of JPL."These data are a treasure trove for the whole Mars scientific community to study as we seek to answer a broad range of questions about the evolving habitability, geology and climate of Mars."

One of the orbiter's six instruments has provided images of 99 percent of Mars -- equivalent to 97 percent of Earth's land area -- in resolution sufficient to show features smaller than a tennis court. One-fifth of this coverage area has been imaged at least twice, providing stereo, 3-D information. Another instrument has returned several multi-spectral data sets for mapping surface composition, including one covering nearly 85 percent of Mars.The highest-resolution camera onboard has returned images revealing details as small as a desk in swaths covering a carefully chosen 2.8 percent of Mars's surface. That's more than the areas of Texas, California, and all the states east of the Mississippi River combined.

Other instruments on MRO have provided daily weather maps of the entire planet since 2006, more than 20,000 radar-observing strips to examine subsurface layers of ice and rock, and more than 8.8 million atmospheric profiles of temperatures, clouds and dust.

New discoveries flow from the copious MRO data. Some are:

Minerals mapped by MRO indicate a diversity of ancient water-related environments, many apparently habitable.
There is enough carbon-dioxide ice buried in the south polar cap that, if released, it could more than double the planet's present atmosphere.
Mars is a dynamic planet today, with dust storms, moving sand dunes, avalanches, new gullies and fresh impact craters.
Reservoirs of buried water ice that are remnants of past climates, including buried glaciers, have been confirmed and discovered.
Dark flows that appear in warm seasons on some slopes suggest brine activity, though they are still enigmatic and hold scant water at most.
Mars' north polar cap is geologically young -- about five million years old -- and contains unequally spaced layers of dust and ice that are apparently related to cyclical changes in the planet's tilt.
Large dust storms during southern spring and summer appear to have a pattern of three types, in sequence.
Seasonal surface changes at mid to high latitudes appear related to freezing and thawing of carbon dioxide.

In addition to MRO's observations, whether for landing-site assessment or direct science investigations, the orbiter also provides communication relay service for robots on the Martian surface, whether mobile or stationary. This month, MRO will reach and pass a milestone of 6,000 relay sessions for Mars-surface missions.

For additional information about MRO, visit:

http://nasa.gov/mro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Mar 14 Fév à 3:00

Zipper Fly Minceur javel Laver étroites Pieds Color Block épissage jeans pour hommes...
-----------------------------------------------------------------------------------

"Bohemian Rhapsody"

Depuis l'ile des nains, la flotte se prépare à force à débloquer le blocus... les nains
se vouent à une chance ultime, l'invisibilité de leur femmes peut être leurs plus grands
des atouts... dans la plus simple des tenues, elles devront se recouvrir d'une forme
huile de synthése afin de ne permettre aucune visibilité de leurs présences...
Leurs actions sera rapide... Mais cela ne pourrait suffire sans un acte du destin...

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block sont le genre de fribouilles
qui aiment piller les richesses des Nains mais avec galanterie... Cette situation auquel
sont soumis le peuple des nains n'est pas bon pour leurs affaires et pour le morale
des flibustiers, des pirates et des mercenaires suisse qui composent leurs flottes
maritimes et ariennes...

"Les sartriennes sont elles prétes" demande Zipper Fly Minceur
"Ma flotte de dirigeables est prête" réponds un lieutenant de javel Laver étroites
"R.E.M. - Losing My Religion, mes démons..." s'écrient les hommes de Pieds Color Block

Alors la "Bohemian Rhapsody" élabore un plan et ils attaqueront les démons et
les orcs par les airs... Ainsi, le signal sera lancé aux nains et au Roi Galabrul de lancer
l'attaque des invisibles...

Une ombre aux allures bien sinistre apparait alors aux pirates et à l'armée de la
"Bohemian Rhapsody"...

"Nous te saluons, O reine..." chante alors Pieds Color Block.

Avec le spectre royal de Hathor la Lionne, Nephtys la douce laisse apparaitre
son caractère de combattante... Elle qui est si peu décrite dans son rôle de Femme,
de Reine et de Guerrière...

"Femmes et Hommes de la "Bohemian Rhapsody"..., je vous conjure de dresser
les marques brune, rouge, blanche, noire et arc en ciel de notre confrérie...
En ce jour premier, nous nous dressons en une armée réunie devant les scélérats
et nous allons délivrer ce peuple d’orfèvres, ces nains, enfants d'Anvers...
La Mort elle même nous accompagne de sa faux..."

La "Bohemian Rhapsody" dans un silence de peur et d'admiration, car Nephtys
dépose le spectre de Hathor tout en brandissant la Faux de la Grande faucheuse:

"Voilà ce que me dit La Mort: L’éthique, le spectre de la mort et la passion du signifiant;
À l’heure où le rapport du sujet à la pensée, à sa pensée intime, à ce qui fait de lui un
sujet humain, est menacé d’occultation, et face à l’intensité de l’existence,
comment la passion de ce même sujet peut-elle se situer, se projeter, s’exprimer ?
C'est avec votre coeur et dans ses espérances; "Bohemian Rhapsody"; je vous conjure
dans mes actes, je ne suis pas toujours Justice... Mais en ce jour, j'enfreins la règle
du destin... Quand leurs regards se porteront sur mon spectre et sur ma Faux... Alors,
l’essence et la matière d’une passion amicale se mélangeront dans leurs esprits avec
la relation de la parole au signifiant. les questions de la communion, de la vérité,
mais aussi de l’éternité et de la mort, seront convoquées. Alors le Destin vous
confondra envers ma personne et une porte souverainement s'ouvrirera pour vous
et l'Humanité... Celle d'une victoire incertaine et d'une défaite honorable à leurs yeux,
mais qui engendrera la colère du Père sur le Fils... De Mâl l'ensorceleur sur
Baal..."

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block ainsi que tous les éléments
leve leurs glaives aux ciels et baissent les yeux devant les reines Nephys et Hathor...
Et ils prétent ce serment... avec leurs Opiorphines...

"Nous serons des chacals dans la mort et l’éternité, O Majesté... Ainsi que pour
La République..."

Seth Isräel le Prince des Capricornes, Fils de Adam le père de Bastet et d'Eve La nymphe
des mers, issus des larmes de Adam... Ne peut s’empêcher de s'écrier...

" J"ai deux frères à rejoindre dans les enfers, Cain et Abel ainsi que Bastet ma soeur
malgré le fait qu'elle soit fille de Lilith... la stigmatisation de la haine pour la force
de l'Espérance.Et je m'engage de protéger Lilith dans la victoire...
Je la placerai sous la protection de Rhadamente et de Bastet... En mémoire de mon ami,
Luciole ou le dit Prométhée..."

"C'est mon ami, pardonnez lui, Majesté..." s'interpose Pieds Color Block qui ne gifle pas
Seth Israël mais lui fait signe de rejoindre les rangs...

"Le Maléfique et Israël, les Deux Seth, voilà une nouvelle prophétie qui se réalise...
Les passions de la passion : du corps abîmé à l’écriture de l’abîme. le seul objet de
son désir, le passionné est prêt à tout pour en obtenir la possession.
les excès de la passion qui empêchent ceux qui s’y laissent prendre d’être sujet
de leur conduite. Une mystique de la Passion à un phénomène inédit. "Nous serons."
Quels autres tours la passion de la Passion peut-elle prendre ? Oui, la victoire sur
l'apocalyptique fin divine pour engendrer l’apothéose Naturel...
Oui, Je vois le TAY... Je vois le fleuve des serpents... La mort viendra vous saluer
chère compagnons des enfers..."

Un grand silence... La Reine vient d'annoncer une prophétie... elle est joyeuse
et cette prophétie regonfle l'assurance de La "Bohemian Rhapsody".

"Envoyer la Prophétie à travers les vents et les contrées... Je viens vous
chercher mon père et mes frères. Oui, Nephtys... Tu connais la douleur
que j'ai ressenti Le Deuil, Le Bannissement et la Douleur d'une famille
divisé et humble dans son rancœur... Je vous remercie de m'avoir accueillir
dans la "Bohemian Rhapsody."". rajoute Seth Israël dans les rangs et à haute voix
sous le regard de Pieds Color Block, fier d'avoir bien plus qu'un Capricone
mais d'avoir un frère et un ami au sein de son équipage.

"Lancer l'Attaque..." s'écrie alors un vent qui en a envie de découdre...
Et bien sur, ce vent est Yahvé, Allah, Dieu, L’Éternel qui retrouve vigueur
quand l'espérance l'emporte sur l'ignorance et l'Obscurantisme Sectaire...
Il est certes jaloux Yahvé mais il n'est pas possessif: Il sait entendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Jeu 2 Mar à 10:12

Inside Man...

J'ai donné parole de maintenir un fait... Il y a le candidat désigné par le vote des
adhérents et en cela, j'interpelle la Justice sur le fait que je maintiens le cap choisis
par les adhérents... Je savais qu'il s'agissait d'une erreur mais je fais preuve de
démocratie même si cela m'en coute... Ce n'est pas pour Monsieur Fillon mais
pour les adhérents, le principe de justice démocratique et l'affirmation d'une parole.
Je déplore la mauvaise foi sur les mots et les actes tout en y ajoutant le fait
que je vais balayer devant mon seuil que devant celui des autres...

En cela, je ne participerai pas à la manifestation Fillon mais je ne trouve pas choquant
sur le fait qu'il doit avoir étudier d'une manière juridique, le fait... Je n'abandonne
pas le profit de l'éthique pour celui de la conviction... je ne cherche pas à établir
une lumière qui est le fait de la Justice... Vous savez que je suis de ceux qui croit
en une république organisé sur tous les aspects de la complexité du peuple de Droit.

Si Fillon se détourne de sa parole et de ses convictions, en tant que membre fondateur
des républicains 201 001 364; je m'investis dans le fait de diriger mon navire dans
le fait de se maintenir devant une rancœur annoncée... Je ne comprends pas la décision
des adhérents et je pars du principe que je reste à bord: je peux faire acte sur le fait.
En cela, je prépare les premiers secours car les pertes seront certaines... Régionales...

Il y a pas de quoi crier ! Oui, vraiment; vivre dans la peur ou dans le rôle de l'inculpé !
Certes, je ne défie pas la Justice mais je compare cette situation que j'ai vécu en 1995
contre le Gouvernement Chirac et Juppé... Je ne comprends pas la décision des adhérents.
Pour Fillon, c'est plutôt rude mais vaut mieux être isolé et bien entouré que le contraire...
Des gens croient encore en lui et cela est une équation d'écoute de la Démocratie...
J’espère que les Procureurs ma pardonneront mais je rajoute que je ne partage pas le fait
qu'il soit une victime du système judiciaire...

Il peut prétendre à présent avoir réunis autour de lui, une équipe de baroudeurs prête à
exercer une expérience gouvernementale et présidentielle; Je réalise le fait et je réitère
mon soutien dans l'exercice de la Justice... Le voilà tel Octave devant Marc Antoine
dans la célèbre bataille de Actium... Il reproche à la justice de vouloir sa mort;
il devrai se réjouir de s'être débarrasser des piques assiettes... mais il devra accepter
un fait il n'est pas Octave devant Marc Antoine car je dirais plus que son destin
s'approche de plus en plus à celui de Brutus... Ceux, qui l'entoure, sont brave pour Certains...

L'image de l’infamie est celle que l'on attribut à son adversaire. Le salaire du privilège
peut être rendu à de la vanité et de la jalousie sur des fonctions plus hautaines... Cela et
cela, il ne veut l'admettre... Entouré par les siens, il cherche la fonction de l'oint pour
ensuite se sentir investi par une force électorale qui se transformera en une action miraculeuse
du Peuple si il est élu... Cela fait peur même pour les plus proches d'entre eux... Le doute
ne fait pas parti de leur recueil... La prière est une révélation sur le mauvais sort ambiant...
le sacrifice du soi et du service publique sans prendre en compte l'aspect social de la personne
humaine: Les frais médicaux, chirurgicaux et une saignée sur le Service Public alors que la
population augmente... Les vieux vivent trop longtemps, se permettent de dire tous les classes
sociales au sujet de la santé et des retraites... Hum; oui, la Justice surveille les homicides !

La Justice, elle, se remets dans le droit de sauvegarde du bien et de l’intérêt sur les aspects
que les sbires des présidentielles ont constitués des comités de riposte sur tous les événements
de la campagne... Prêt à donner des coups sans vouloir en recevoir: La Naïveté ou l'Orgueil de Foi.
en tout cas, je ne suis pas juge de la République Française... Je déplore des faits où nul n'est
à l'abri d'une mauvaise réflexion sur ces idées et sur sa conscience... Les candidats le savent,
les militants le savent mais ceux qui sont là pour entendre des faits... Ils entendent la vérité
sur un système élaboré par le concept des droits : L'attribution divine et électorale où même
la Justice est soumise aux vagues de l'apriori, du conflit d’intérêt et de Personne...
Chacun y va de son Jugement... Pourtant, il y a une procédure indéterminée... Et cela, Personne
ne veut l'admettre... La Justice est confondu avec le Secourisme et le Secourisme est confondu
avec la Justice... Y'becca et Les Pompiers Jacques Vion de Toulouse...
Pour La Justice
Non à l'Esclavage, à la Torture qu'elle soit physique ou morales et aux viols qu'ils soient physiques
ou morales, Non à la diffamation de la Justice pour un intérêt morale ou physique...
Oui à la Gréve, à La Justice, à l’Écoute, à la Santé, au bien être, aux manifestations publiques...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Lun 6 Mar à 9:57

Ce que femme veut. Souvenirs de la IIIᵉ République
Louise Weiss
http://www.gallimard.fr/Catalogue/GALLIMARD/Hors-serie-Connaissance/Ce-que-femme-veut

Aviateur pendant la Première Guerre mondiale

Les aspirations scientifiques de M.R.Štefánik se briseront avec la Première Guerre mondiale. Il demande à être incorporé dans l'Armée de l'air, débute sa formation de pilote en janvier 1915 à l'école d'aviation militaire de Chartres, réputée (future base aérienne 122 Chartres-Champhol).

Il participe très vite aux combats dans l'escadre aérienne MF-54 aux environs d'Arras.

Sa rapide montée en grade s'explique par sa capacité à adapter ses connaissances scientifiques aux besoins militaires. Il est chargé de la création du service météorologique de l'armée française. Il est blessé en 1915.

Biographie

Son père, le pasteur Pavol Štefánik, élève ses enfants dans la ferveur des idéaux patriotiques et slavophiles slovaques. Štefánik grandit dans un environnement purement slovaque où le sentiment national est profondément ancré.

Il fait ses études aux lycées de Presbourg (Lycée évangélique), de Sopron et de Sarvas. Puis il choisit d'étudier à Prague plutôt qu'à Budapest.

Il y commence, à 18 ans, et pour respecter le désir de son père, des études d'ingénieur du bâtiment. Mais il leur préfère vite les cours d'astronomie et de mathématiques de l'Université Charles. Son extraordinaire intelligence et sa personnalité attachante lui facilitent l'accès au monde de la science et de la culture tchèque. Membre et président de Detvan, l'association des étudiants slovaques de Prague, il coopère à plusieurs revues culturelles slovaques et tchèques et fait connaître au public tchèque la Slovaquie, les Slovaques, leur culture et leur vie politique. Il s'engage avec ferveur contre la politique de « magyarisation » qui régnait alors, mais aussi contre la passivité des hommes politiques slovaques de l'époque. Il est persuadé de la nécessité d'une coopération slovaco-tchèque pour libérer les deux nations du pouvoir étranger et accéder à l'indépendance. C'est à cette époque qu'il est influencé par l'universitaire TomᚠMasaryk qui définit alors les peuples tchèque et slovaque comme « deux particules d'une même nation ».
Un voyageur infatigable
Plaque commémorative au no 6 rue Leclerc à Paris où vécut Milan Rastislav Štefánik de 1907 à 1919.

Son doctorat en poche, Štefánik arrive à Paris en 1904 pour poursuivre ses études d'astronomie. Il devient l'assistant du professeur Jules Janssen à l'observatoire de Meudon. Sous son influence, Štefánik consacrera dix ans à l'astronomie. Il publie dès ses débuts douze traités scientifiques et organise, pendant sept années consécutives, des expéditions d'observation astronomique sur le sommet du Mont Blanc. Il voyage en Espagne puis au Turkestan et visite aussi l'Algérie, le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, l'Italie, la Suisse, la Roumanie, la Russie, les États-Unis, le Brésil, l'Équateur, Tahiti (à l'occasion du passage de la comète de Halley en 1910), la Nouvelle-Zélande, les îles Fidji, l'Australie... Il s'établit, en 1909, au no 6 de la rue Leclerc dans le 14e arrondissement de Paris où il vivra jusqu'en 19191.

Après 1908, Štefánik voyage au service du gouvernement français pour lequel il accomplit d'importantes missions diplomatiques. En effet, un groupe de députés propose la mise en place d'une chaîne de stations radio-télégraphiques qui relierait toutes les colonies françaises. Štefánik s'avère être l'homme idoine pour la réalisation de ce projet. Ses dernières expéditions à Tahiti et en Équateur (1913), en tant que citoyen français, lui valent la Légion d'honneur, mais aggravent la maladie d'estomac dont il souffre déjà. Il subit sans succès une première opération puis une deuxième en 1915 qui n'apportera pas d'amélioration à son état. Il supportera alors des douleurs fréquentes qui ne le quitteront plus.

Milan Rastislav Štefánik, né le 21 juillet 1880 à Kosaras en Hongrie (aujourd'hui Košariská en Slovaquie), sous la montagne de Bradlo, au nord de Bratislava, alors Presbourg (hongrois : Pozsony) et mort le 4 mai 1919 à Ivanka pri Dunaji en Tchécoslovaquie, est un astronome, homme politique, général et diplomate slovaque. Il fut l'un des cofondateurs de la République tchécoslovaque.

Création de la Tchécoslovaquie

Dès 1915, il organise une escadrille formée de volontaires slovaques et tchèques. Par la suite, son escadre est affectée en Serbie, mais Štefánik, gravement malade, doit être transporté d'urgence à Rome2. Une nouvelle étape de sa vie s'amorce alors. Il consacrera dorénavant son activité à la création d'un État libre et indépendant pour les Tchèques et les Slovaques. Dès que son état de santé le lui permet, il repart pour Paris, où il rencontre Edvard Beneš et TomᚠMasaryk. C'est ici que naît le dicton : « Ce que Masaryk pense, Beneš le dit et Štefánik le fait ».

C'est lui qui persuade le gouvernement français de soutenir la cause de la Tchéco-Slovaquie. Il est de ceux qui fondent le Conseil national tchéco-slovaque (dont il deviendra plus tard le vice-président) et c'est lui qui se charge de l'organisation de l'armée tchéco-slovaque indépendante. Avec Beneš, il obtient des promesses du gouvernement français pour l'armement de ses unités. Štefánik recrute des soldats en Roumanie dans les camps de prisonniers. Il part aussi aux États-Unis où l'enrôlement est un succès (3 000 volontaires s'engagent et d'importantes sommes d'argent sont versées à la cause).

Štefánik a compris que la politique visant à la création de la future Tchécoslovaquie doit être soutenue par une force armée réelle. À son retour à Paris, il prend part à la rédaction du "Décret de constitution de l'armée tchécoslovaque en France", qui sera proclamé le 16 décembre 1917. Il continue à former des Légions tchécoslovaques en Italie (février 1918) et en Russie (mars 1918). Lorsqu'il arrive en Sibérie (juin 1918), il est général et, après les négociations d'octobre à Genève, il est nommé ministre de la Guerre du nouveau gouvernement tchécoslovaque3.

Dans sa nouvelle fonction, Štefánik propose de replier les légions à l'arrière du front et de les acheminer vers leur patrie nouvellement constituée. Dans ce cadre, il entreprend un voyage vers la Tchécoslovaquie indépendante. Malgré les avertissements de ses amis, il décide de prendre l'avion car il a reçu un appel télégraphique du ministre Srobar (de) qui l'appelle d'urgence à Bratislava à cause de l'avancée de l'Armée rouge hongroise. Le 4 mai 1919, son appareil (un Caproni 11495) s'écrase près de Bratislava, juste avant l'atterrissage. On ne dénombrera aucun survivant. Aujourd'hui encore les circonstances de l'accident n'ont pas été éclaircies. Officiellement, la cause en est une panne de moteur.

Il apparaît cependant que l'arrivée de Štefánik en Tchécoslovaquie ne se serait pas passée sans changements politiques notables. Il avait en effet plusieurs projets d'organisation destinés, avant tout, à la Slovaquie, et, dans plusieurs domaines, son intervention aurait, semble-t-il, pris en compte des aspirations du peuple slovaque.

Sur sa tombe, le Maréchal Foch déclara : « C'était un cœur rare, une âme noble, un esprit extraordinaire qui s'est entièrement dévoué pour notre cause dès que les circonstances l'exigeaient. Il mérite la reconnaissance de l'humanité entière. Sa présence va nous manquer. Son souvenir va vivre dans les cœurs de nous tous. »
Nom donné à des lieux, des établissements ou à des projets

Son nom a été donné à de nombreuses rues, places et écoles en Slovaquie, en république tchèque ou en France (Une Place du Général Stefanik existe à Paris dans le 16e arrondissement).

C'est également le nom donné à l'aéroport de Bratislava et au Plan d'actions intégrées (PAI) franco-slovaque dans la cadre du partenariat Hubert Curien, qui permet le développement de coopérations scientifiques entre les deux pays.

Il y a une rue de Prague 5, Stefanikova [archive], où se trouve l'administration de l'arrondissement Prague 5. Un observatoire à son honneur existe avec sa statue sur la colline de Petrin à Prague.

Le lycée Milan Rastislav Štefánik de Košice accueille une section bilingue franco-slovaque4. On peut relever également des lycées de ce nom à Nové Mesto nad Váhom et à Šamorín.

L'école de l'aviation slovaque à Košice s'appelait Académie militaire général Štefánik (Vojenská letecká akadémia gen. Milana Rastislava Štefánika) avant d'être intégrée à l'université technique de Košice.

Paulhan (dans le département de l'Hérault) abrite sa statue en tenue d’aviateur, dans un square qui porte son nom. Ce bronze de B. Kafka est identique à celui de Prague5.

Une statue a été érigée en son honneur à Meudon. Elle a été dévoilée le 4 mai 1999 par le maire Hervé Marseille en présence notamment du chef du gouvernement slovaque MikulᚠDzurinda et du ministre français de la Défense Alain Richard6.

En 1935, le cinéaste tchèque Jan Sviták réalisa un film sur cette personnalité slovaque sous le titre idoine de "Milan Rastislav Štefánik"7.

L'astéroïde (3571) Milanštefánik, découvert en 1982, a reçu son nom8.

Sur les autres projets Wikimedia :

Milan Rastislav Štefánik, sur Wikimedia Commons Milan Rastislav Štefánik, sur Wikidata

Distinctions

Officier de la Légion d'honneur;
Croix de guerre 1914-1918 (1 citation à l'ordre de l'Armée);
Chevalier de l'Ordre des Saints-Maurice-et-Lazare;
Croix du mérite de guerre (Italie).

Notes et références

↑ D'après la plaque commémorative apposée sur l'immeuble du no 6 rue Leclerc.
↑ Une photo - voir Wiki Commons - le représente en uniforme français avec Monseigneur Duchesne sur le perron de la Villa Medicis lors d'une visite à Albert Besnard
↑ Copie de la lettre [archive] de Stephen Pichon, ministre français des Affaires étrangères, l'autorisant à accepter le poste de ministre tchécoslovaque de la Guerre tout en restant citoyen français.
↑ Site du lycée Milan Rastislav Štefánik de Košice [archive]
↑ Site de l'amicale paulhanaise autour de Štefánik [archive] dans le cadre du jumelage avec Košariská et Brezová pod Bradlom (Slovaquie).
↑ Galerie de photos du monument Štefánik de Meudon [archive].
↑ Le film "Milan Rastislav Štefánik" dans la base de données des films tchèques et slovaques [archive]
↑ JPL Small-Body Database Browser [archive] sur le site de la NASA

-----------------------------------------------

citations de Antoine de Saint-Exupéry :

"Si tu réussis à bien te juger, c'est que tu es un véritable sage."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"La vie crée l'ordre, mais l'ordre ne crée pas la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Les échecs fortifient les forts."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"Fais de ta vie un rêve, et d'un rêve une réalité."
Antoine de Saint-Exupéry ; Cahiers de Saint-Exupéry (1900-1944)

"Les yeux sont aveugles, il faut chercher avec le cœur."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Le sourire est souvent l'essentiel, on est payé par un sourire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Le regret de l'amour c'est l'amour, et nul ne souffre du désir de ce qui n'est pas conçu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"L'amour véritable ne se dépense point ; plus tu donnes, plus il te reste."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Je suis de mon enfance comme d'un pays."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Être un homme, c'est sentir, en posant sa pierre, que l'on contribue à bâtir le monde."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"La vie se contredit tant, on se débrouille comme on peut avec la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"On est récompensé par un sourire, on est animé par un sourire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"On risque de pleurer un peu si l'on s'est laissé apprivoiser."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"C'est tellement mystérieux, le pays des larmes !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Les vaniteux n'entendent jamais que les louanges."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Ce que d'autres ont réussi, on peut toujours le réussir."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Si tu veux comprendre le mot bonheur, il faut l'entendre comme récompense et non comme but."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Vivre, c'est naître lentement : Il serait un peu trop aisé d'emprunter des âmes toutes faites !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"On ne voit bien qu'avec le cœur, l'essentiel est invisible pour les yeux."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"Nous sommes riches aussi de nos misères."
Antoine de Saint-Exupéry ; Vol de nuit (1931)

"Aimer, ce n'est pas se regarder l'un l'autre, c'est regarder ensemble dans la même direction."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"La grande promesse des temps à venir, redonner de la divinité à l'homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'amitié, c'est la trêve et la grande circulation de l'esprit au-dessus des détails vulgaires."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"La vérité pour l'homme, c'est ce qui fait de lui un homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'amour véritable commence là où tu n'attends plus rien en retour."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)



"Les vaincus doivent se taire."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"Nous vivons dans le ventre aveugle d'une administration."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"La victoire organise, la victoire bâtit."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"On ne biaise point avec la vie."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Pour les vaniteux, les autres hommes sont des admirateurs."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"L'homme est faculté d'amour mais il l'est aussi de souffrance."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"L'enfance, ce grand territoire d'où chacun est sorti !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Être un homme, c'est connaître la honte en face d'une misère."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'hypocrisie n'est souvent qu'une pudeur qui ne sait même pas se définir."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"L'imbécile, s'il dit des vers, on le croit poète."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"Le pouvoir est peut-être la seule chose dans ce monde qui ne gagne pas à être aimée."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"L'amour, on ne le discute pas, il est."
Antoine de Saint-Exupéry ; Pilote de guerre (1942)

"La raison d'aimer, c'est l'amour."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Le chagrin est lié aux frémissements de la vie. Et moi je n'ai plus de chagrin... le désert, c'est moi."
Antoine de Saint-Exupéry ; Terre des hommes (1939)

"L'homme, d'erreur en erreur, trouve le chemin qui conduit au feu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Respect de l'homme ! Respect de l'homme ! Là est la pierre de touche !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Quiconque a connu la vie, où tout en apparence, n'est que solitude et dénuement, pleure."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"L'essentiel est que demeure quelque part ce dont on a vécu."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Je suis si las des polémiques, des exclusives, des fanatismes !"
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)

"Sache que l'hospitalité, la courtoisie et l'amitié sont rencontres de l'homme dans l'homme."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Ceux qui souffrent et partagent sont plus profondément humains que les égoïstes heureux."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"Il est bien plus difficile de se juger soi-même que de juger autrui."
Antoine de Saint-Exupéry ; Le petit prince (1943)

"La vie, c'est le processus qui réalise les états les moins probables."
Antoine de Saint-Exupéry ; Carnets (1953)

"Ainsi est la vie, travailler plus ou travailler moins."
Antoine de Saint-Exupéry ; Citadelle (posthume, 1948)

"Si je diffère de toi, loin de te léser, je t'augmente."
Antoine de Saint-Exupéry ; Lettre à un otage (1944)
------------------------------------------

Chère Louise Weiss
Ce que femme veut, Gallimard, Paris, (1946)
Des soldats, des poètes, des anarchistes bref des hommes
qui comprennent que Non c'est Non...
Et que Oui, c'est pour le moment et que peut être, peut
devenir l'éternité d'un cœur passager...
La Liberté d'être femme devant ainsi....

« C'était un cœur rare, une âme noble, un esprit extraordinaire qui s'est entièrement dévoué pour notre cause dès que les circonstances l'exigeaient. Il mérite la reconnaissance de l'humanité entière. Sa présence va nous manquer. Son souvenir va vivre dans les cœurs de nous tous. »
le Maréchal Foch sur la tombe de Milan Rastislav Štefánik

Voilà des mots qui irait droit au cœur d'une femme, voilà, Ce que femme veut...

Y'becca et Le clans des mouettes...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Sam 11 Mar à 3:43

Le Ciel...

Enfant, j'étais inconscient et réaliste...
Malgré mon état, je n'arrivais pas à réaliser
à mon grand désarroi: certains étaient cupide,
d'autres étaient moqueur et d'autres étaient
envieux et septique de ma voyance...

A il y a eu ce choc et cette inconnue...
Mon refuge et mon espérance
être ce petit rien face aux personnalités...
Vous savez ceux là...
Les négligés... Venezuela et Brésil...
Et ces femmes défigurés par les couteaux
de bouchers colombiens !

Alors bien sur,
J'ai renfermé cette bulle...
La vulnérabilité... La patience de voir...
Tel fut le premier abord, la résistance...
Le refuge...
Il était toujours là: Yahvé...

L'espérance que j'ai libéré de ces serviteurs
qui s'approprier ces privilèges sous forme d'une
philosophie établit sur l’Éthique et
l'aspect du profit... Redevenus tel les frères
qui avaient livré Joseph aux esclavagistes...

Malgré le cœur de Benjamin, la tradition du roi
emprisonné l'aspect de l'espérance donné par
Yahvé auquel il avait offert la force de dire
à Lot pour sauver Sodome et Gomorrhe...
Ils riaient et jugeaient depuis les plateaux de
télévision sous forme de débats entre amies et amis.

Exclu par le sang, j'ai parlé aux vents et ce sont les
corbeaux qui acceptèrent mes morceaux de pains:
Les mendiants se moquaient et refusaient mes dons
tel que je me couvrais comme un lépreux... Oui, la gloire
est une douce conseillère pour la République de l'Olivier.

Je n'ai point besoin de me salir les mains par la vengeance;
leurs jalousies et leurs rancœurs divisent l'esprit des tributs.
Je vous salue Marie et je rie en direction du vent et de l'infini.
Tel le sentiment de liberté, je pense au chaos que j'ai engendré

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison
avec la force et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire
au sujet de la masturbation et du désir... Je savoure la chute
de leurs principes d'intouchable... Je vous salue Marie...

Ils se cacheront derrière la discorde des fils de Jésus et Emmanuel;
mais La discorde rit de leurs jalousies et de leurs rancœurs...
Pourtant, C'est le principe de République que je salue; mon cœur me
demande de sauver ce principe d'égalité issu des pleurs et de l'espérance
de Seth, de Salomon et de Socrate...

Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable... Je vous salue Marie...
Le corbeau et la chouette. La colère de Némesis n'est pas aussi cru que
celle de Yahvé... Je pense que cela a ému Yahvé en entendant les pleurs
de ceux qui ne sont pas élus par leurs mères... Je vous salue Marie
et je rie en direction du vent et de l'infini.

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison avec la force
et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire au sujet de la masturbation
et du désir... Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable...
Je vous salue Marie... Recevez... Ces quelques bougies pour éclairer l'âme
et les larmes de ces petits enfants de lune et du soleil...

Ceux qui sont morts, fautes d'avoir pu grandir sans ressentir un aspect
d'égalité devant les Rois d’Israël, de Palestine et d'autres horizons...
et c'est en cela que la Justice et La république doit être
dans la symbolique de Némésis:

On réprimande le voleur d'une Amende, mais on condamne le gaspillage
d'une peine de prison... La conception d'essence doit être prise en compte
que tout aspects de cet univers recèle l'aspect de personnalité d'âme
et de conscience... Nous sommes un ensemble... Nous ne sommes pas
un essaim d'abeille au service du Roi... Nous préférons la gourmandise
de l'Ours à l'hypocrite vertu de la colère divine colporté par les avides...

Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable... Je vous salue Marie...
Le corbeau et la chouette. La colère de Némesis n'est pas aussi cru que
celle de Yahvé... Je pense que cela a ému Yahvé en entendant les pleurs
de ceux qui ne sont pas élus par leurs mères... Je vous salue Marie
et je rie en direction du vent et de l'infini.

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison avec la force
et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire au sujet de la masturbation
et du désir... Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable...
Je vous salue Marie... Recevez... Ces quelques bougies pour éclairer l'âme
et les larmes de ces petits enfants de lune et du soleil...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Noir Désir - Aux Sombres Heros De L'Amer
https://www.youtube.com/watch?v=65ifb1Sj6sY

On réprimande le voleur d'une Amende, mais on condamne le gaspillage
d'une peine de prison... La conception d'essence doit être prise en compte
que tout aspects de cet univers recèle l'aspect de personnalité d'âme
et de conscience... Nous sommes un ensemble... Nous ne sommes pas
un essaim d'abeille au service du Roi... Nous préférons la gourmandise
de l'Ours à l'hypocrite vertu de la colère divine colporté par les avides...

Noir Désir - Le Vent Nous Portera
https://www.youtube.com/watch?v=NrgcRvBJYBE

Au coeur des Dieux et de Yahvé... Oui, je savoure ma liaison avec la force
et je ne redoute pas la condamnation de Voltaire au sujet de la masturbation
et du désir... Je savoure la chute de leurs principes d'intouchable...
Je vous salue Marie... Recevez... Ces quelques bougies pour éclairer l'âme
et les larmes de ces petits enfants de lune et du soleil...

Yanis Tignard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Lun 13 Mar à 4:35

Lundi 13 Mars 2017....

Peuples de Sparte avec le Taygète et Athene noctua...

Voilà des mois que Toulouse a présenté sa candidature au Patrimoine Mondiale
de L'UNESCO tout comme d'autres villes et Lieux en France... Mon visage est de
me dire quel ou quelle président ou présidente sera la plus apte à présenter
ses différents domaines de la Culture française et international...

Il y a l'aspect Financier et Régalien auquel je suis attaché afin d'amener des
modifications intéressante sur le niveau de vie des localités... J'écoute donc
avec le plus grand intérêt les mesures proposer dans tous les domaines des
différents candidats et candidates... J'examine les caractères et les propos
de leurs plus proche collaboratrices et collaborateurs...

Certains de ces domaines qui se propose à l'héritage international de L’UNESCO
sont très diverses et divers: Féminin et Masculin; Citadine, Rural , Ville, Village
et Lieu Dit... J'ai vécu dans tous ces aspects de la France et pour les défendre;
je me sens plus proche du Procureur que du Juge... Je préfère être celui qui
constitue les dossiers que d'en être juge... Depuis le Bistrot 12 et l'atelier 66,
je déploie les ailes depuis Saint Cyprien pour la candidature Toulousaine en y
intégrant les autres candidatures françaises: Ne craignez rien, loin de moi
de vouloir créer une ligue de Délos tel Marine Le Pen, de devenir le nouveau
Périclès comme Emmanuel Macron ou de devenir le nouveau Socrate tel
Mélanchon, Hamon et Asselineau...

Juger bien vos candidats et surpris par la discorde entre Dupont-Aignan et
Fillon qui porte bien plus d’intérêt sur l'aspect de Richesse Économique et d'Emploi
sur le territoire que sur l'aspect de leur propre personne... Et Hollande incapable
d'écrire une mise au point sur l'aspect morale de la condition humaine et de travail
durant son quinquennat... Pourtant, Vous et Moi, allons choisir ! Certains en quittant
en la France, d'autres en allant voter ou en allant chercher du travail par leur propre
moyen sans attendre l’assistance de nouvelle loi auquel les fonctions de marché
tel que le privé et le public; le capitalisme, la mondialisation et le nationalisme n'ont que
faire lorsque leur candidate et candidat a été vaincu...

Par contre soutenir comme je fais tous les aspects économiques soumis à intérêt
National qui promulgue la vision française au niveau international: Dans tous les domaines
qu'il soit scientifiques, intellectuels ou Compagnons du Devoir tout le monde voit l’intérêt
que cela peut apporter à son foyer, son porte feuille et dans sa condition de vivre...
Tout en devenant un programme communautaire, la réalité de votre personnalité est au cœur du
débat: Pour réussir dans ce programme International et Spatial; le sens même de morale
est au cœur du Peuple... Vous dites alors qui va commander ? Qui va diriger ? Encore une
Nouvelle Utopie venu d'un anti système...?

Je vous répondrez que vous croyez en une Image auquel vous attribuez une parole...
Je ne fais pas de morale car j'irai votre un "je voterai une candidate ou un candidat". Je ne leur
fais pas de morale mais en mots: on se plaint et ils se plaignent, on est heureux et ils sont heureux
et puis le jour des élections, c'est les remises de médailles en chocolats... Tous nos projets
repartent de zéro quand on est vaincu... Et savez vous, Pourquoi ?

Parce que en France Résonne encore ces mots attribué par Brennus, lors de sa conquête de Rome:
"MALHEUR AUX VAINCUS" et EN CELA, JE COMPRENDS VOS PEURS ET HANTISES...
VOTRE APPARTENANCE AUX PRINCIPES ET AUX MORALES DE Y'BECCA, VOUS PERMETTRONS DE
MANIFESTER CONTRE LES SBIRES QUI DIRIGENT LES CAMPAGNES CAR FINALEMENT, CE N'EST
PAS CELUI QUI SE PRÉSENTE QUI EST LE PLUS DANGEREUX MAIS CEUX QUI CONDUISENT
LEURS PROJETS ET LEURS DISCOURS..."

L'ironie n'est pas le refuge de la démocratie mais la réalité ne peut nier l'ironie quand elle s’avère
être juste aux oreilles du temps et de la conscience... cela est valable pour vous, pour moi et l'UNESCO...

Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis,
Juge de La République de L'Olivier...
ou
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   Jeu 16 Mar à 10:53

Une nouvelle forme d'expression libre et communication éthique dans l'aspect informatique mais l'attrait du timbre.
Le silence est une source de confusion quand les bruits de l'alentour le couvrent d'une carapace auditive, qui n'est plus sienne.
Tel une lettre sans timbre mais comportant une adresse sera expulsé au profit de lettre vierge comportant des timbres... c'est ainsi que naquit l'aspect premier du bug informatique... Big Chill est ainsi une forme de sauvegarde de l’instinct premier des choses sur l'aspect de Destin établi... L'expansion de l'Univers pourrait continuer indéfiniment dans une configuration de timbre car celui implique un aspect de valeur dans la mémoire, alors que l'adresse peut toujours elle être renvoyé par l'attrait d'un changement de valeur dans l'aspect immobilier, cela est le Big Rip, un scénario catastrophique où l'Univers est détruit en un temps fini.

Univers homogène et isotrope est l'aspect du Timbre sur une enveloppe alors que l'adresse vierge de timbre sur l’enveloppe équivaut à une entropie maximale... Voilà la vision de l'Humanité en terme d'informatique sur l'aspect de propriété d'envoi de formule de politesse d'un lieu A vers un lieu B par l'intermédiaire de satellites géostationnaires... Ainsi, L’hypothèse d’une mort thermique universelle provient des idées de William Thomson, en 1850. Elle résulte de l’extrapolation à l’ensemble de l’univers de la théorie de la thermodynamique, en particulier des considérations sur la perte naturelle d’énergie mécanique, telle qu’elles résultent du premier principe de la thermodynamique.

Pourtant dans un aspect de réel et d'observation sur l'état de Santé de notre communication visuelle, il réside l'aspect de l'éclair que je désigne par cette formule savante: c est la vitesse de la lumière, K / a2 la courbure spatiale, G la constante de gravitation et ρ l'ensemble des densités d'énergie des différentes formes de matière qui emplissent l'univers. La courbure spatiale représente la forme géométrique de l'espace...

Comment définir un espace temps à une enveloppe indiquant une adresse qui n'existe plus quand celle ci ne comporte plus de timbres... Oui, L'expansion de l'Univers pourrait continuer indéfiniment1. Dans ce cas, l'Univers s'étendra et se refroidira, devenant éventuellement trop froid pour abriter la vie. Pour ces raisons, ce scénario est parfois appelé Grand Gel... L'adresse est tout comme le timbre... Bien sur; elle est liée à l'enveloppe... Il fait également allusion au fait qu'il existe... Au contraire d'une enveloppe sans timbre qui ne trouve intérêt que dans le contenu de sa lettre...

Alors certains lettres par absence de Timbres furent détruites: Pourtant dans la conscience de ce crime, un phénoméne apparait pour certaines et certains, il s'agit du Cosmos à expansion d'échelle de C. Johan Masreliez, où il n'y a aucune accélération, la quantité est w Q = − 1 / 3 {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }=-1/3} {\displaystyle w_{\mathrm {Q} }=-1/3} exact, ce qui signifie courbure de l'espace-temps. En effet, ces enveloppes était adressées à une fonction de discutions entre deux personnalités de la communication...

Ainsi une Lettre avec ou sans timbre qui comporte une adresse est de l'importance de la densité d'énergie moyenne de l'Univers ainsi que de ses propriétés géométriques, sa courbure spatiale. Interviennent aussi certaines propriétés des différentes formes de matière qui emplissent l'Univers, en particulier leur pression: Qu'elle soit Orale, écrite ou informatique...
L'expansion s'arrête par définition quand le taux d'expansion H est nul. Cela ne peut se produire que si la courbure spatiale est positive ou éventuellement si la densité d'énergie totale devient négative. Cette dernière hypothèse étant a priori peu réaliste, seul le cas d'une courbure spatiale positive est susceptible d'être à l'origine d'un arrêt de l'expansion de l'Univers. Cependant, même si la courbure spatiale est positive, il n'y a pas nécessairement d'arrêt de l'expansion : il faut pour cela que la densité d'énergie totale décroisse suffisamment vite pour que le membre de droite de l'équation ci-dessous s'annule.

Ainsi, Le taux d'expansion de l'Univers, noté H, ne se résume pas à une lettre mais l'importance de transmettre une lettre d'un expéditeur à un destinataire équivaut à cette formule de vie que représente La Vie, la Force et l'Amour. Le sens, même du survivre dans Le destin de l'Univers... On ne sait jamais comment le destinataire répondra à la lettre reçu... Univers homogène et isotrope est l'aspect du Timbre sur une enveloppe alors que l'adresse vierge de timbre sur l’enveloppe équivaut à une entropie maximale...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
ou
Monsieur Tignard Yanis

_________________
Kounak le chat....



En linguistique et en grammaire, la personne représente le trait grammatical décrivant le rôle qu'occupent les acteurs d'un dialogue (émetteur, récepteur, référents extérieurs au dialogue). Les verbes, les déterminants et pronoms personnels, principalement, sont concernés par la distinction de personne. Les noms peuvent aussi l'être, surtout dans les cas de possession indiquée par un suffixe personnel. En celtique, de plus, les prépositions peuvent aussi se fléchir selon la personne.

Distinctions fondamentales

Ces distinctions de personnes se retrouvent dans toutes les langues connaissant des distinctions de personnes.

On oppose trois personnes :

la première correspond au locuteur (l'émetteur), à celui qui s'exprime directement : en français, elle pourra être représentée par des pronoms comme je, moi, mon ;
la seconde est l'interlocuteur (le récepteur) : tu, toi, ton ;
la troisième est toute personne ou chose dont on parle et qui ne participe pas au dialogue : il / elle / on, lui / elle, son.

Ces personnes varient en nombre :

1re personne du pluriel → un ensemble de personnes auxquelles appartient le locuteur : « nous » (en tant que groupe dans lequel l'interlocuteur est ou non compris ; voir plus bas à « Nous inclusif / exclusif ») ;
2e personne du pluriel → un ensemble des personnes (présentes ou non) auxquelles s'adresse le locuteur : « vous » ;
3e personne du pluriel → un ensemble de personnes ou de choses dont on parle : ils / elles, eux.

Analyse d'Émile Benveniste

Dans son ouvrage Problèmes de linguistique générale 1 Chapitre XVIII Structure des relations de personne dans le verbe et Chapitre XX La nature des pronoms, Émile Benveniste analyse séparément la personne stricte (je, tu, il au singulier) et la personne amplifiée (nous, vous, ils au pluriel) car le pluriel pronominal ne fonctionne pas de la même manière que le pluriel nominal (des GN).

Au singulier dans le discours, le « je » présuppose toujours un « tu », son allocutaire, je/tu forment alors un couple réuni par une corrélation de subjectivité ayant toujours un référent unique, interchangeable et actualisable par exemple le « je » qui désigne celui qui parle p. 252"instance de je comme référent, et instance de discours contenant je, comme référé" est à la fois réflexif puisque unique et orienté vers l'énonciateur de son propre discours. Benveniste appelle indicateur les embrayeurs personnels qui renvoient à l'acte d'énonciation. Ce qui fait qu'il y ait p. 229 un « désaccord entre la 3e personne et les deux premières » puisque celle-ci est non réflexive et se réfère à chaque fois soit à une personne différente, soit à un segment du discours, soit à tout autre objet du discours, et peut même soit p. 231 élever « l'interlocuteur au-dessus de la condition de personne et de la relation d'homme à homme » ou désigner une forme impersonnelle, et par le fait que dans les langues la forme verbale qui la sous-entend porte souvent un morphème zéro ou toute autre flexion l'y opposant aux deux premières, on peut suggérer que la forme pronominale « il » correspond à une non-personne.

p. 235 « D'une manière générale, la personne verbale au pluriel exprime une personne amplifiée et diffuse. Le »nous" annexe au « je » une globalité indistincte d'autres personnes". « Nous » n'est alors pas une multiplication de plusieurs « je » identiques mais une jonction entre le « je » et le « non-je » ce qui lui permet d'avoir 3 référents possibles: le « nous »(moi+vous) est un pronom pluriel inclusif puisque par rapport à « eux » le « non-je » inclut le « vous » et le « vous » étant en position d'allocutaire il y a une corrélation de subjectivité entre les 2 personnes. Dans une langue comme l'algokin(fox) ce « nous » possède même un morphème flexionnel de deuxième personne (ke-gunana, ke- ⇒ toi); le « nous »(moi+eux) qui est un pronom pluriel exclusif puisque par rapport à « eux », le « non-je » exclut le « vous » et le « eux » désignant une non-personne met en avant la même « corrélation de personne » qui oppose le je/tu(personne) à la non-personne(il); et le « nous » indifférencié que l'on dénomme pronom générique puisqu'il s'agit d'un « je » plus diffus et non multiplié. Nous avons un « vous » collectif et un « vous » de politesse et quant au « ils » la pluralisation de la non-personne peut être soit régulière(il+il+il) comme pour les GN soit irrégulière lorsque p. 235"elle exprime la généralité indécise du on". Donc p. 235 « Le pluriel est facteur d'illimitation, non de multiplication ».
Formes impersonnelles

Quand un terme ou une construction dénotant normalement une personne ne l'indique pas, on parle d'une forme impersonnelle.

Il existe en français trois modes impersonnels :

l'infinitif
le participe
le gérondif

Ces modes en effet ne s'accordent pas en personne mais en nombre et/ou en genre.

Il existe aussi des tournures impersonnelles se présentant comme des formes personnelles.

en français, ce rôle est tenu par la troisième personne du singulier masculin : il faut, il neige, il me semble, voire il y a. Ni on ni elle ne peuvent s’y substituer. On retrouve là l’origine des genres grammaticaux, qui n'ont rien de sexué : il ne marque pas le masculin mais le genre non marqué.
en latin (au passif impersonnel) : videtur (« il est vu » ou « on voit » ou encore « il semble »).

Distinctions annexes

Ces distinctions sont propres à certaines langues ou familles de langues. Un bon nombre concerne principalement les marques de politesse.
Possession

Les déterminants possessifs dépendent de la personne. Leur fonctionnement, cependant, varie d'une langue à l'autre. En français, par exemple, les possessifs s'accordent en personne avec le possesseur, et en genre et en nombre avec l'objet possédé (dans « la queue du chat », « la queue » est le possédé, « le chat » le possesseur, dans « mon chat », « je » non exprimé est le possesseur, « chat » le possédé). Ainsi, on dit « ma pomme » mais « mon chat ».

L'anglais, cependant, ne distingue pas le genre au moyen des possessifs sauf à la troisième personne. Cette fois-ci, ils s'accordent au genre du possesseur : his apple « sa pomme (à lui) », her apple « sa pomme (à elle) », its apple « sa pomme (à un inanimé, comme un arbre) ».

Dans nombre de langues, comme le turc ou encore les langues sémitiques, il n'existe pas de déterminants possessifs mais un jeu de suffixes personnels dérivés des désinences verbales. En sorte, on assiste à une forme de conjugaison du nom. Par exemple, en turc les suffixes personnels verbaux sont :

1re personne (sg. / pl.) : -im / -iz ;
2e personne : -sin / -siniz ;
3e personne : -Ø / -diler ou lerdi.

Les suffixes possessifs leur sont proches :

1re : -im / -imiz ;
2e : -in / -iniz ;
3e : - i / -leri.

Ainsi, sur göz, « œil », on obtient (les voyelles s'adaptant par harmonie vocalique) : göz-üm (« mon œil »), göz-ün (« ton œil »), göz-ü (« son œil »), etc.

L'arabe fait de même, bien que ses suffixes possessifs (ou pronoms enclitiques) ne soient pas autant raccordés aux désinences verbales qu'en turc :
Personne Singulier Pluriel Duel
1re -(n)ī -nā ─
2e (masc.) -ka -kum -kumā
2e (fém.) -ki -kunna
3e (masc.) -hu -hum -humā
3e (fém.) -hā -hunna

On remarque de plus que ces suffixes dépendent du genre du possesseur, sauf à la première personne.
Tutoiement et vouvoiement
Article détaillé : Tutoiement et vouvoiement.

La distinction T(u)-V(ous) ─ ou « distinction entre le tutoiement et le voussoiement / vouvoiement » ─ est un concept grammatical et linguistique familier aux locuteurs des langues romanes, germaniques (sauf dans l'anglais courant) et slaves.

Il s'agit d'une opposition entre deux deuxièmes personnes (servant à s'adresser à un interlocuteur), le premier (tutoiement : « tu, te, toi, ton », etc.) utilisé pour les proches ou dans un registre de langue familier (voire insultant par sa familiarité) et le second (vouvoiement : « vous, votre ») pour les personnes auxquelles on doit un certain respect, ce qui peut comprendre les inconnus, les supérieurs, les personnes âgées, etc.
Autres expressions personnelles de la politesse
« Sa » majesté

Quelques faits notables se présentent dans certaines langues quand il s'agit de s'adresser à un très haut dirigeant ou dignitaire (un roi, un pape, un empereur, etc.) appartenant au clergé ou à la noblesse.

On pourra en effet employer une troisième personne du singulier précédée d'expressions comme Sa Majesté ou Son Altesse, appellatifs dont le genre n'importe pas (on peut appeler un homme « Sa Majesté ») et que l'on retrouve quand on parle de ces personnes :

« Son Altesse désire-t-elle une tasse de thé ? « Monseigneur prendra-t-il une verveine ? » ;
« on aurait vu Son Altesse la reine M.* de G.* boire une tasse de thé en compagnie de Monseigneur V., lequel aurait pris une verveine ».

Parfois, c'est un déterminant possessif de 2e personne polie qui s'utilise : « Que désire Votre Altesse ? ».

Les mêmes catégories de personnes peuvent aussi s'exprimer à la troisième personne (en plus, souvent, d'une forme de pluriel de majesté) : « Nous désirerions que vous laissiez Son Altesse tranquille » (où « Son Altesse » désigne bien le locuteur, « nous », mis pour « je »), « il plaît à Sa Majesté d'agir ainsi ».
Pluriel / Singulier de majesté / de modestie
Article détaillé : Nous de majesté.

Dans plusieurs langues européennes, dont le français, on peut employer à la place de la 1re personne du singulier un pluriel marquant la majesté : rois et dignitaires, institutions, administration peuvent s'exprimer ainsi. En français, les mots dépendant de ce pronom pluriel peuvent rester au singulier. Ainsi : « Nous sommes fier de vous » pour « Je suis fier de vous » (dit par un roi à l'un de ses sujets, par exemple). Le catalan, quant à lui, possède un pronom archaïque nós de première personne du pluriel servant aux dignitaires et rois. On parle quelquefois aussi de pluriel d'emphase.

Au contraire, dans la langue latine, il n'est pas rare que l'auteur s'exprime aussi au pluriel, mais ici dans un but supposé de modestie, quand il parle de lui. L'usage est resté dans la langue soutenue et scolaire : « Dans la première partie de cette dissertation, nous montrerons que Cicéron... » pour « Dans la première partie de cette dissertation, je montrerai que Cicéron... ». C'est un pluriel similaire qu'on trouve dans la littérature moderne pour des personnages ─ souvent féminins ─ voulant atténuer par modestie ou par réserve leurs propos[réf. nécessaire].

Enfin, le français utilise outre nous pour la première personne du pluriel on, normalement pronom indéfini de 3e personne du singulier (remplaçable par quelqu'un : on vient = quelqu'un vient). L'emploi de on en remplacement de nous (seulement sujet) est attendu dans les registres courant à vulgaire. Nous, dans un contexte courant devant des interlocuteurs auxquels on n'a pas à témoigner une certaine distance, peut même sembler pédant. Les accords se font au masculin singulier ou, par syllepse, au féminin, au pluriel, etc., selon les cas :

forme soutenue : nous sommes allé(e)s au cinéma, où Jean nous a retrouvé(e)s ;
forme courante : on est allé / est allés (syllepse pour le nombre) / est allées (syllepse de nombre et de genre si on renvoie à un groupe de femmes) au cinéma, où Jean nous (remplacement par on non sujet impossible) a retrouvé(e)s.

Dans la langue courante écrite, par correction, on n'emploie normalement pas on en remplacement de nous alors que nous peut être très rarement employé dans les faits. On peut conclure en disant que c'est bien un « singulier de modestie ». L'utilisation d'un terme ou d'une expression normalement à la 3e personne à une autre personne n'est pas rare voire fréquente dans les formes de vouvoiement (cf. espagnol usted, allemand Sie).
Usages atypiques en français

On entend parfois, notamment de la part de commerçants, l'usage de la 3e personne du singulier au lieu de la 2e :[réf. nécessaire]

Qu'est-ce qu’il prendra ? Un petit blanc, comme d'habitude ?
Ah, si c'est la route de Paris qu’elle cherche, alors faut qu’elle fasse demi-tour.
[…] L'épicier dit : « bonjour il va bien ce matin, qu'est ce qu'il lui fallait ? », alors « il dit » qu'il voudrait des piles. […] Pierre Desproges, « Les Piles » in Textes de scène, Seuil 1997

Cet emploi est généralement ressenti comme très familier, voire impoli, ou encore ironique.

On peut aussi entendre la 1re personne du pluriel (au lieu de vous), suggérant une certaine complicité :

Alors, Monsieur Martin, comment nous sentons-nous ce matin ?

Coréen, japonais et vietnamien

Le coréen, le japonais et le vietnamien (mais pas exclusivement ces langues) partagent tous les trois une particularité importante, celle d'exprimer grammaticalement et lexicalement de manière très précise les rapports sociaux et hiérarchiques, comme si elles possédaient un grand nombre de personnes, chacune renvoyant à un système de respect hiérarchique. En fait, dans ces langues l'expression de la politesse peut remplacer celle de la personne.

Le coréen utilise deux « modes » de politesse et sept registres de langue exprimés grammaticalement (et non seulement lexicalement) permettant de construire pour un verbe donné quatorze paradigmes possibles (tous n'étant pas fréquemment utilisés). Les modes de politesse (neutre ~ poli) concernent ce dont on parle et sont indiqués par un choix lexical (à la manière de l'opposition entre chaussure et godasse), la suffixation (comme pour blond ~ blondasse). À la différence du français, les verbes reçoivent une marque, un infixe -si-, pour passer au mode poli, sans forcément changer de radical (comme vivre ~ vivoter si le principe était systématique) et s'étendent aux verbes et adjectifs, qui reçoivent des marques spécifiques.

Les sept registres, quant à eux, indiquent le respect qu'on témoigne à l'interlocuteur (à l'image de notre vouvoiement). Il est important pour les locuteurs de respecter l'expression grammaticale du point de vue et de la politesse, chaque situation de communication entraînant un mode et un registre particulier (entre inconnus, avec un supérieur, entre collègues, entre amis proches, etc.). Tout écart est connoté et témoigne d'une agression verbale, d'une marque de mépris, de pédantisme (ou d'une erreur si le locuteur est visiblement étranger). Il est cependant possible aux interlocuteurs de changer de mode de politesse en le demandant, de même que les francophones peuvent demander à utiliser le tutoiement mutuel. Les pronoms personnels suivent évidemment le même principe : chaque gradation dans la politesse demande un pronom particulier.

Le japonais suit des principes très proches (double lexique, conjugaisons variant en politesse) et se montre surtout étonnant quant à sa richesse en pronoms personnels. En effet, il en existe tellement, quelle que soit la personne, qu'on peut les considérer comme plus que des pronoms, de véritables noms portant leurs connotations. Chacun de ces noms concerne une personne donnée et indique le point de vue du locuteur, réel ou imposé par les conventions, sur la personne concernée par le pronom, son interlocuteur, lui-même.

Par exemple, pour la seule première personne, « je/moi », on peut compter :

générique soutenu : 私 (わたし) watashi ;
locuteur femme donnant d'elle l'image attendue d'une personne charmante, mignonne : あたし atashi, あっし asshi(rare) ou あたい atai (rare) ;
locuteur âgé : 儂 ou 私 (わし) washi ;
locuteur homme, registre neutre mais pas assez soutenu dans certains cas : 僕 (ぼく) boku (nom signifiant « serviteur ») ;
locuteur homme voulant donner de lui une image virile et arrogante : 俺 (おれ) ore.

Note : il va de soi qu'employer un terme peu soutenu dans un contexte qui ne s'y prête pas pour parler de soi ne signifie pas que l'on se dénigre mais que l'on dénigre l'interlocuteur.

La gradation dans la politesse s'opère, par exemple, en passant de boku à watashi. S'il faut être encore plus poli, il convient d'éviter les pronoms pour utiliser des périphrases comme 我が社 (わがしゃ) waga sha, « mon humble société » ou 此方 (こちら) kochira, « cette direction (près de moi) ». On fait bien sûr de même avec la seconde personne.
Nous inclusif / exclusif
Article détaillé : « nous » exclusif et inclusif.

La 1re personne du pluriel peut désigner deux groupes différents dans lesquels se trouve le locuteur :

un groupe comprenant le locuteur (je), l'interlocuteur (tu) ainsi qu'éventuellement d'autres personnes ;
un groupe composé du locuteur et d'autres personnes mais sans l'interlocuteur.

On parle dans le premier cas de « nous inclusif » (il inclut l'interlocuteur), dans le second de « nous exclusif » (il l'exclut). Si le français ne permet pas de distinguer clairement ces deux nous, le mandarin le fait de manière plus ou moins précise avec un premier pronom non marqué, 我們/我们 wǒmen, « nous » et un second plus inclusif, 咱 zán ou 咱們/咱们 zánmen, « nous (et toi) ». On pourra ainsi préciser : 你們是女子﹐ 我們是男人﹐ 咱(們)都是人/你们是女子, 我们是男人, 咱(们)都是人 (Nǐmen shi nǚzi, wǒmen shi nánrén, zánmen dōu shi rén.), soit « Vous êtes des femmes, nous sommes des hommes, (vous et) nous tous sommes des êtres humains ».

D'autres langues et des pidgins suivent ce principe, parmi lesquelles (inclusif ~ exclusif) :

le guarani : ñande ~ ore ;
le tagalog : tayo ~ kami ;
le nuer (langue nilo-saharienne) (transcription API) : [kɔ́ːn] ~ [kɔ̀n]. Ces deux pronoms s'opposent à [kɔːn], forme de duel servant quand seuls le locuteur et son interlocuteur sont concernés ;
le vietnamien: chúng ta ~ chúng tôi ;
en tok pisin, le système est similaire : mipela (nous exclusif pluriel : « moi et eux ») ~ mitupela (nous exclusif duel : « moi et lui / elle ») ~ yumitupela (nous inclusif duel : « moi et toi »).
Le Poular, La langue peule (encore appelée fula, fulfulde ou pulaar) en Afrique de l'Ouest: [en] ~ [men].

Notes et références

Cet article est partiellement ou en totalité issu de l'article intitulé « Pronom personnel en discours » (voir la liste des auteurs).


Articles connexes

Tutoiement et vouvoiement
« nous » exclusif et inclusif
Nombre (grammaire)
Genre (grammaire)
Trait grammatical
Verbe défectif

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca   

Revenir en haut Aller en bas
 
l’obscurantisme, Dark Obscur, Silencieux et Y'becca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Dark,obscur mais gentil
» [FAN-FILM] Star Wars - Le Triangle de l'Obscur
» Dark Heresy ?
» reportage photo : Apocalypse chez les Dark Angels
» Dark City 2.10 FIN

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: