Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La Chouette "d'Orion", Y'becca et les Mouettes d'Artèmis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 4946
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: La Chouette "d'Orion", Y'becca et les Mouettes d'Artèmis   Ven 13 Jan à 8:45

Nephthys,la Fontaine Oublié ou Souvenirs lointains


O toi, Chère Isis, à toute image de ton mari...

Pardonne ses mots, les mots ne jugent que ta

Souffrance... Tu as reçu un don tout comme

Tes Frères et La Création.

Nephthys



Te souviens tu de ce ventre, L'air libre

y'est aussi pur que son placenta... M'entends tu ma

Soeur... Nephthys... Je suis celui qui n'a pas de nom...

Le mauvais... Mais malgré tout vois tu qu'il aime

Nephthys.


Celui dont tu as rayé le nom... Je ne suis ni maître ni disciple

en art de la sorcellerie mais tu as rusé et usé avec le soleil...

Et n'oublie Jamais que Hathor t'as maudit pour ce Venin et ce Serpent.

Toi aussi tu as aimé... Haïe... Le soleil évite le trône d’Égypte et son pharaon.

Nephthys


Chère Isis, tu abrites le dernier recueil... Celui d'un âme.. elle y fut

Enfermé par ta décision et cruauté... Fut il hypnotisé par son orgueil,

Certainement... Sachez le Grand-mère, ce don si je te le rappelle,

C'est qu'enfin, j'ai regardé la mort de face que Horus brise... Qu'il s'envole

Là haut... Tout là haut...

Nephthys



Et Nephthys de rajouter à travers mon écriture de s'écrier vers sa soeur

Bien aimée... Voilà ce que crierait Seth devant un royaume sans peuple:

La Sainteté... Et je suis une femme de caractère et dans son amour, je le

Banni du trône à tous Jamais avec amour et murmurant: La République.

Je l'aimerai Toujours,...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

-------------------------------------

Hymne de l'enfant à son réveil
Alphonse de LAMARTINE (1790-1869)


Ô père qu'adore mon père!
Toi qu'on ne nomme qu'à genoux!
Toi, dont le nom terrible et doux
Fait courber le front de ma mère!

On dit que ce brillant soleil
N'est qu'un jouet de ta puissance;
Que sous tes pieds il se balance
Comme une lampe de vermeil.

On dit que c'est toi qui fais naître
Les petits oiseaux dans les champs,
Et qui donne aux petits enfants
Une âme aussi pour te connaître!

On dit que c'est toi qui produis
Les fleurs dont le jardin se pare,
El que, sans toi, toujours avare,
Le verger n'aurait point de fruits.

Aux dons que ta bonté mesure
Tout l'univers est convié;
Nul insecte n'est oublié
À ce festin de la nature.

L'agneau broute le serpolet,
La chèvre s'attache au cytise,
La mouche au bord du vase puise
Les blanches gouttes de mon lait!

L'alouette a la graine amère
Que laisse envoler le glaneur,
Le passereau suit le vanneur,
Et l'enfant s'attache à sa mère.

Et, pour obtenir chaque don,
Que chaque jour tu fais éclore,
À midi, le soir, à l'aurore,
Que faut-il? prononcer ton nom!

Ô Dieu! ma bouche balbutie
Ce nom des anges redouté.
Un enfant même est écouté
Dans le choeur qui te glorifié !

On dit qu'il aime à recevoir
Les voeux présentés par l'enfance,
À cause de cette innocence
Que nous avons sans le savoir.

On dit que leurs humbles louanges
A son oreille montent mieux,
Que les anges peuplent les cieux,
Et que nous ressemblons aux anges!

Ah! puisqu'il entend de si loin
Les voeux que notre bouche adresse,
Je veux lui demander sans cesse
Ce dont les autres ont besoin.

Mon Dieu, donne l'onde aux fontaines,
Donne la plume aux passereaux,
Et la laine aux petits agneaux,
Et l'ombre et la rosée aux plaines.

Donne au malade la santé,
Au mendiant le pain qu'il pleure,
À l'orphelin une demeure,
Au prisonnier la liberté.

Donne une famille nombreuse
Au père qui craint le Seigneur,
Donne à moi sagesse et bonheur,
Pour que ma mère soit heureuse!

Que je sois bon, quoique petit.,
Comme cet enfant dans le temple,
Que chaque matin je contemple,
Souriant au pied de mon lit.

Mets dans mon âme la justice,
Sur mes lèvres la vérité,
Qu'avec crainte et docilité
Ta parole en mon coeur mûrisse!

Et que ma voix s'élève à toi
Comme cette douce fumée
Que balance l'urne embaumée
Dans la main d'enfants comme moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4946
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette "d'Orion", Y'becca et les Mouettes d'Artèmis   Ven 13 Jan à 8:51

Le Domaine des merles
ou l’Âme d'une Femme.

Une merlette s'est établi dans un pin... Elle a quitté le
nid familiale... Là voici, sous le temps d'une seconde lié au
souffle de l'essence engendré par l'osmose des faits..
Le ciel est bleu et quelques nuages poinçonnent l'azur. Ce Pin
d'une dizaine de mètres est entouré d'une foret de cerisiers...
Selon la saison les abeilles butinent et le chant de l'amour
entoure la ruche...
Or ce pin est une sorte de caverne et corresponds à une stratégie
de la population de la foret... Tout émerveillent la jeune fleur
qui fait entendre ces cries: Les chants fredonnent autour du nids;
tel une enfant qui découvre ses ailes... Là voilà actrice des son destin.
Ce souvenir du grandir s'empare de l’Âme et celui du cœur entends
le bruit qui provient de l'espace: Là voici dans l'instant libre et
souriante de la Mort... Au cœur du Drame dans les premières lumières:
Elle rentre dans le chœur du drame de la vie en toute conscience:
Elle est devenu Femme...

-------------------------------------------------------------------------------------

Le Domaine du Merle.

Une merle s'est établi dans un pin... Le ciel est bleu et quelques nuages
poinçonnent le ciel... Ce pin mesure une dizaine de mètres... Tout d'autour;
il y a des cerisiers... Au Printemps, on y aperçoit les abeilles et leurs danses
du pollen... Ainsi en décryptant leurs trajectoires ont peu deviné leurs emplacements
et leurs essaims...

Or le Pin est un endroit apprécié des abeilles par la substance et la sève qu'il
créait... Les feuilles blanches s'envolent sous l'effet d'un vent... Les abeilles le
Protègent des autres merles et prédateurs... Lui les défends des Ours et
des Hommes. Les feuilles blanches s'envolent sous l'effet d'un vent frais en fonction
de l'emplacement de l'ombre et du soleil... Et sans le savoir, le plus doux des sortilèges
le guette, L'amour d'une douce voisine devenue Femme...
-----------------------------------------------------------------------------------------------

Ecrits de
TAY
La chouette effraie


_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4946
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: La Chouette "d'Orion", Y'becca et les Mouettes d'Artèmis   Ven 13 Jan à 9:05

Le clans des mouettes et le clan des mouettes

Le clans est une faute d'orthographe si vous ne prononcez pas le s... Car le Clans ne signifie pas le clan... En observant les mouettes et les corbeaux, lorsque je leur donnai du pain ainsi que celle des hérons, des colverts, Des pies, des Cormorans et de toutes les autres communauté, l'aspect du terme Le Clans prit un terme réel car une communauté réelle naquit où des individus se séparent du groupe d'individu de leurs espèces tout en y restant attacher à celle-ci pour créer le clans des mouettes, des individus divers de toutes espèces se regroupant par leurs réactions au pain que je leur offrais et de la situation nouvelle cette acte créa une nouvelle forme de communication entre les espèces lorsque je faisais mine de partie. Les repères s'étaient dissiper et ainsi naquit de nouveaux groupes associant un mélange de réaction entre le Clan et les Clans d’où la Naissance de " Le Clans des mouettes.", un hermaphrodisme entre le singulier et le pluriel

En effet...

Il y a Un clan est un ensemble de familles associées par une parenté réelle ou fictive, fondée sur l'idée de descendance d'un ancêtre commun. Même si leur filiation exacte n'est pas connue, tous les membres d'un clan connaissent cette origine qui prend un caractère mythique. Des individus ou des familles étrangères peuvent être adoptés par un clan qui leur donne ses ancêtres, on parle alors d'affiliation ou de réaffirmation. Lorsque cet ancêtre est représenté éthiquement ou symboliquement par un animal, on parle de totémisme.

Selon le pays, les clans peuvent être des regroupements très formels : ayant une personnalité juridique, un patrimoine et des institutions politiques qui varient d'une civilisation à l'autre, et obéissant à des règles précises : chef, conseils, assemblées, fêtes, coutumes, symboles, sanctions, etc.

L'appartenance à un clan peut se traduire par des droits et des obligations de solidarité envers les autres membres du groupe, en particulier l'assistance et la vengeance. Un clan peut être considéré comme un sous-groupe d'une tribu, qui elle-même est un sous-groupe d'un peuple ou d'une nation. Les sociétés segmentaires présentent une telle organisation.

Un ne signifie le et, le clans ne signifie pas le clan...

Le clans est une source d'écriture du monde de la métamorphose des mots naturels et singulier en un sens pluriel et singulier... Le Clans est une forme d’hermaphrodisme du langage selon les imaginaires, Le Clans des mouettes est une forme de citoyenneté du soi et de l'autrui... Malgré son appartenance sa naissance reste propre à son image et du reflet qu'elle porte sur autrui. Le concept démontre de la difficulté du singulier devant le pluriel et du pluriel devant le singulier...
Il y a hermaphrodisme entre le masculin et le féminin et maintenant entre le singulier et le pluriel.

Par cette explication je vous le répète donc Le clans est une faute d'orthographe si vous ne prononcez pas le s... Car le Clans ne signifie pas le clan...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie


Ou si vous préférez selon les délires des opinions et de la démocratie...
Pour vous permettre de chantez durant les gréves



Le clans des mouettes et le clan des mouettes

Le clans est une faute d'orthographe si vous ne prononcer pas le s... Car le Clans ne signifie pas le clan... En observant les mouettes et les corbeaux, lorsque je leur donnai du pain ainsi que celle des hérons, des colverts, Des pies, des Cormorans et de toutes les autres communauté, l'aspect du terme Le Clans prit un terme réel car une communauté réelle naquit où des individus se séparent du groupe d'individu de leurs espèces tout en y restant attacher à celle ci pour créer le clans des mouettes, des individus divers de toutes espèces se regroupant par leurs réactions au pain que je leur offrais et de la situation nouvelle cette acte créa une nouvelle forme de communication entre les espèces lorsque je faisais mine de partie. Les repères s'était dissiper et ainsi naquit de nouveaux groupes associant une mélange de réaction entre le Clan et les Clans d’où la Naissance de " Le Clans des mouettes.", un hermaphrodisme entre le singulier et le pluriel

En effet...

Il y a Un clan est un ensemble de familles associées par une parenté réelle ou fictive, fondée sur l'idée de descendance d'un ancêtre commun. Même si leur filiation exacte n'est pas connue, tous les membres d'un clan connaissent cette origine qui prend un caractère mythique. Des individus ou des familles étrangères peuvent être adoptés par un clan qui leur donne ses ancêtres, on parle alors d'affiliation ou de réaffirmation. Lorsque cet ancêtre est représenté éthiquement ou symboliquement par un animal, on parle de totémisme.

Selon le pays, les clans peuvent être des regroupements très formels : ayant une personnalité juridique, un patrimoine et des institutions politiques qui varient d'une civilisation à l'autre, et obéissant à des règles précises : chef, conseils, assemblées, fêtes, coutumes, symboles, sanctions, etc.

L'appartenance à un clan peut se traduire par des droits et des obligations de solidarité envers les autres membres du groupe, en particulier l'assistance et la vengeance. Un clan peut être considéré comme un sous-groupe d'une tribu, qui elle-même est un sous-groupe d'un peuple ou d'une nation. Les sociétés segmentaires présentent une telle organisation.

Un ne signifie le et, le clans ne signifie pas le clan...

Le clans est une source d'écriture du monde de la métamorphose des mots naturels et singulier en un sens pluriel et singulier... Le Clans est une forme d’hermaphrodisme du langage selon les imaginaire, Le Clans des mouettes est une forme de citoyenneté du soi et de l'autrui... Malgré son appartenance sa naissance reste propre à son image et du reflet qu'elle porte sur autrui. Le concept démontre de la difficulté du singulier devant le pluriel et du pluriel devant le singulier...
Il y a hermaphrodisme entre le masculin et le féminin et maintenant entre le singulier et le pluriel.

Par cette explication je vous le répète donc Le clans est une faute d'orthographe si vous ne prononcer pas le s... Car le Clans ne signifie pas le clan...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie



http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t203-le-clans-des-mouettes-et-le-clan-des-mouettes#4803
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 4946
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: L'autonomie de soi, Y'becca ou La clarté du phare   Ven 13 Jan à 9:36

Tout navires a besoin d'une clarté ou d'un son afin de naviguer dans les eaux troubles tout comme un équipage a besoin d'une cohésion et d'un équipage pour se sortir d'une tempête ou d'un naufrage...

Quels réactions doit on imposer au soi dans une situation de manœuvre inattendu en terme de commerce, de géographie et de mouvements. Être spontané devant l'imprévu et puis, finalement s'est ainsi...!

Le rire ou la grimace devant cet inconnu qu'il soit physique ou immatériel. Ce fantasme de la découverte tel l'enfant qui veut découvrir les malheurs de Sophie ou sagesse de l'éducation sentimentales...! Certains riront lorsque nous voyagerons dans le système solaire mais il se rappelerons de il y a des étoiles au delà de l'infini. Ils verront des photos de Goélands mais pour ceux qui traverseront le système solaire. Ces fables seront des sortes de chaloupes sur nos émotions humaines... Là içi, la peur ne se terre pas, elle n'est pas physique... Elle est morale... L'ambition a plus peur de la mort que du déshonneur... La morale est universelle tant le bien tout comme dans le centralisme. La République de l'Olivier ne désire pas être un centralisme, elle est un phare qui cherche la connaissance des routes afin de faire circuler l'usage des secours, des découvertes secouristes et je pense qu'il nous faut nous détourner de l'immortalité... Avoir un glaive à la main sans pour autan en faire usage pour soumettre l'autre... Voilà une évolution d'importance dans notre aspect de consommation, savoir se défendre dans cette infinité d'étoile dans une matière si sombre qu'il est nous impossible de prévoir si un jour, elle se disperser pour laisser apparaitre une nouvelle clarté temporelle. Ayons la joie d'être un phare tout comme les étoiles et se réjouir de cette aspect de la vie tout comme l'animal s'acclimate aux systèmes auquel il appartient. L'infiniment grand et l'infiniment grand se mou-voient dans les sphère d'une plus grande matière et énigme, seul ceux qui ont la faculté de vouloir devenir des dieux veulent engendrer des lois temporelles sur que la science du temps établit... Le temps dans l'avenir voilà une question auquel nous nous interrogeons... Je garde ma naïveté actuelle si c'est pour aujourd'hui, il sera trop tard pour nous... Pour vous, si vous croyez entreprendre de nouvelles activités auquel nous avons oublier de penser, vous faites erreur... Nous entreprenons des travaux mais le temps ou les circonstances ne nous permettent de les aboutir... Si vous pensez à consolider les phares, à étudier les vents et à entendre les mouvements de la force, un immense espoir de vie s'emparera de l'aspect même de la vie... La croyance ne tue pas la fierté et la fierté ne tue pas la croyance: Il suffit d'être humble et attentif aux mouvements d'une foule tout comme d'entendre les variations du vent en fonction des flux de matières que j'appelle les nuages... N'oublier votre instinct naturel d'animal utilisé vos différents sens d'orientations, de savoir et d’intuition...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La Chouette "d'Orion", Y'becca et les Mouettes d'Artèmis   

Revenir en haut Aller en bas
 
La Chouette "d'Orion", Y'becca et les Mouettes d'Artèmis
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Petite Chouette
» Un chouette wagon scratchbuild
» Sous l'égide de la Chouette d'Argent {Fête}
» Chouette hulotte et parchemin[libre]
» Kratos Orion

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: