Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Un histoire de fables.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Un histoire de fables.   Mer 9 Nov à 10:07

L'abeille et le coeur.

Une fois de plus, une abeille est rentré dans ma voiture. J'ai fait attention en conduisant car dans un premier temps je ne l'avais pas vu.

Comme dans un journal, le coeur donne sens à ce sentiment prénommé
L'erreur. La moindre aiguille s'est la mort.

Yanis la chouette.

PS: J'espére que les évenements font plomger Toulouse dans la tranquilité.

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Le clans des mouettes se doit instaurer la liberté d’Ego entre Femmes et Hommes...
Il sera dans le temps aspirer dans les clameurs de l'infini et certainement, ils découvriront
la volupté de l'appel de l'infini immense désert au cœur duquel résident des oasis et des cimetières indiens...

Rien ne vous sera acquis et ni dus ! Venus et Mars seront des sœurs
car les divinités ne seront plus ! Elles seront attrait de la Force ! Clameurs résonneront
depuis le passé pour faire entendre... Oui, Vous le Lisez...

L'écriture au même titre que la rage envahira votre cœur: Celle de vivre, car le possédé
ne sera plus un messager du mal... La science ne sera pas déifier, la retenu remplacera la peur.
C'est le chemin inévitable de la Vie... Le ciel ne sera jamais le même selon le regard;
et il y aura des rythmes recréant les anciennes et les nouvelles saisons... Malgré nos connaissances, l'Univers nous rappellera son rythme infini: Rien et tout à la fois, le souffle.

Rein ne sera parfait car nous aurons compris ce petit détail: Nous sommes différents; mais comme le disait de jeunes anarchistes ivre de vie: L'utopie; nous conduira sur des règles
universelles qui conduisent vers la liberté de l'instant... Nous serons devenus des étrangers
dans ces oasis et nous aurons tout à apprendre: Mais , L'infini reste et restera notre territoire et notre liberté de refuge. Ni messager, Ni Dieu... Un aspect du paysage et cela sera notre plus grande Victoire: A l'aspect de notre mère à Toutes et à Tous, Notre Terre, la Planète Bleu de la Voie Lactée...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie


Dernière édition par yanis la chouette le Lun 13 Juin à 9:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: une vision.   Mer 9 Nov à 10:17

Le renard et la lionne.

Tu ne peux pas soulever une montagne mais ne te moque pas d'une souris: Elle est agile comme l'écureuil.

Priére du désert.

Le regret n'est pas une agonie,
Et l'agonie n'est pas toujours un regret.

Une soupiére d'argent est une belle
Tout comme la soupe est le don miraculeux.

Le printemps s'est levé dans un soleil
L'automne renait de la fraicheur.

Yanis de Toulouse-Mutualité.

------------------------------------------------------------------------------------------------------

Le Revenant

Comme les anges à l’œil fauve,
Je reviendrai dans ton alcôve
Et vers toi glisserai sans bruit
Avec les ombres de la nuit ;

Et je te donnerai, ma brune,
Des baisers froids comme la lune
Et des caresses de serpent
Autour d’une fosse rampant.

Quand viendra le matin livide,
Tu trouveras ma place vide,
Où jusqu’au soir il fera froid.

Comme d’autres par la tendresse,
Sur ta vie et sur ta jeunesse,
Moi, je veux régner par l’effroi.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
-----------------------------------------------------------------------------------
Parfum exotique

Quand, les deux yeux fermés, en un soir chaud d’automne,
Je respire l’odeur de ton sein chaleureux,
Je vois se dérouler des rivages heureux
Qu’éblouissent les feux d’un soleil monotone ;

Une île paresseuse où la nature donne
Des arbres singuliers et des fruits savoureux ;
Des hommes dont le corps est mince et vigoureux,
Et des femmes dont l’œil par sa franchise étonne.

Guidé par ton odeur vers de charmants climats,
Je vois un port rempli de voiles et de mâts
Encor tout fatigués par la vague marine,

Pendant que le parfum des verts tamariniers,
Qui circule dans l’air et m’enfle la narine,
Se mêle dans mon âme au chant des mariniers.

Charles Baudelaire
Les Fleurs du Mal
---------------------------------------------------

La paléontologie des atomes peut elles d'étudier dans l'espace !(?). Eh bien oui, par le reflet de la masse, par des variations chimiques et de volumes de l'environnement. Le temps d'une ombre magnétique laisse une empreinte dans la matière et le volume ! Il demeure une empreinte invisible en luminosité mais repérable par une variation chimique ou par une anomalie quelquonque crée par un phénomène antérieure à la composition chimique présente: J'appelle cela une odeur chaotique ou un reflet temporelle.

écrit de
TAY la chouette effraie

PS: Alexandrie et les Priéres.


Dernière édition par yanis la chouette le Ven 20 Mai à 8:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: une histoire de fable   Ven 23 Fév à 13:29

Il était une fois, un solitaire qui voulait devenir un homme. Alors il oublia les femmes pour la réelle aventure; sur les routes, il découvra les compagnies et on se moqua de lui dans le fait que l'on croyait de lui une forme de fuite et une sorte d'impuissance à l'abandon.

Ce jeune homme était maladroit et ceux qui en était amoureux devené triste de ces longues absences mais personnes ne prit conscience qu'il avait des amis autan chez les hommes que dans la nature.

"Libre dans sa solitude mais pourquoi ce temps pése autan dans leur coeur
puisque je pense à vous."

Le jeune homme partit sur la mer et rencontra la belle Marseille. Il se rapella de Montauban, D'aix en provence de Paris de Nantes et j'en oubli.

Je suis ce jeune homme au couer de Marin d'aventurier et d'Humaniste car celui qui veut devenir et poussait par un destin qui lui échappe.

Et pourtant ces amis ont raison: "Tu ne sort pas du lot..."

Mais, ce destin ne'échappe pas; je vais vers le destin et non vers une fuite
que l'on présumme. Ainsi est la vie de celui qui croit en cette route.
-------------------------------------------------------------------------------------------------------
Horizons et écritures ou Néandertalien et Sapiens

Pourquoi le temps et l'espérance...? Oui, l'espace et l'espérance...! Le temps est une notion de vie et je n'ai pas eu besoin de l'apprendre chez les philosophes... Oui, le temps et l'espace sont aussi liées que la vie se rapporte à l'espérance et je n'ai pas besoin de formules scientifiques pour me dire qu'il n'y a rien d'intellectuel dans ce que je dis... Malgré tout, il y a cette formule irréaliste et pourtant vrai: Rien et tout à la fois, le souffle

Le dessin désigne l'espérance et l'art se repose sur la prudence des lieux... On désigne la chasse mais à cette heure aucun dessin archéologique ne représente de meurtres... On prétends que l'histoire est né de l'écriture... Alors depuis quand le meurtre s'est il gangrené à l'histoire, Patriote...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

Je dédie ce texte à cette Femme de l'Universelle et de la Prière :

Mary Wollstonecraft est parfois considérée comme la première philosophe féministe, bien que ce terme n'existe pas encore à l'époque. En effet, au xxe siècle, l'historiographie féministe en fait une des devancières du mouvement et la Défense des droits de la femme (1792) est présenté parfois comme l'un des premiers écrits féministes, bien que la métaphore de la femme comparée à la noblesse qu'elle utilise dans celui-ci (la femme dorlotée, fragile et exposée au danger par sa paresse intellectuelle et morale) puisse apparaître comme un argument dépassé. Malgré ses apparentes contradictions révélatrices des problèmes auxquels il est difficile de donner une réponse satisfaisante, ce livre est devenu par la suite la pierre angulaire de la pensée féministe . Le livre est un succès et la critique de l'époque est quasi-unanime pour reconnaître son importance.

Comme les auteures précédentes, Mary Wollstonecraft insiste sur la nécessité d'éduquer les jeunes filles. Grâce à l'éducation, elles réaliseront mieux leurs potentiels et seront enfin des êtres humains à part entière. De plus, elle préconise un apprentissage qui permettrait aux femmes de subvenir seules à leurs besoins en exerçant un emploi. Enfin, elle réclame pour les femmes des droits civils et politiques et même des élues les représentant .


Dernière édition par yanis la chouette le Mar 14 Juin à 9:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Un histoire de fables.   Ven 23 Fév à 13:33

Il était une fois, un solitaire qui voulait devenir un homme. Alors il oublia les femmes pour la réelle aventure; sur les routes, il découvra les compagnies et on se moqua de lui dans le fait que l'on croyait de lui une forme de fuite et une sorte d'impuissance à l'abandon.

Ce jeune homme était maladroit et ceux qui en était amoureux devené triste de ces longues absences mais personnes ne prit conscience qu'il avait des amis autan chez les hommes que dans la nature.

"Libre dans sa solitude mais pourquoi ce temps pése autan dans leur coeur
puisque je pense à vous."

Le jeune homme partit sur la mer et rencontra la belle Marseille. Il se rapella de Montauban, D'aix en provence de Paris de Nantes et j'en oubli.

Je suis ce jeune homme au couer de Marin d'aventurier et d'Humaniste car celui qui veut devenir et poussait par un destin qui lui échappe.

Et pourtant ces amis ont raison: "Tu ne sort pas du lot..."

Mais, ce destin ne s'échappe pas; je vais vers le destin et non vers une fuite
que l'on présumme. Ainsi est la vie de celui qui croit en cette route.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: les arbres.   Dim 31 Aoû à 4:24

Comme un joli coquelicot, une joie s'offre aux vents et marées; solitude de l'âme s'emporte avec la foie du marin...

Aux arbres, je me souviens de leurs douces ombres et quand, je les revoies aux larges de l'horizon...

S'illumine le soleil devant la chaste lune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: la fille de joie.   Dim 31 Aoû à 4:32

Son sourire est amer, tel une souris devant le serpent hypnotisé par son odeur de sang.

Qui est elle devant le fraternel ou devant la foi.
la folie est ainsi; innocente devant la stature d'une folie.

elle cours devant la foule des sept innocentes loué par l'innocente poignée d'une courte entrevue avec une sœur.

Douce folie dans les dunes, je rejoins cette mélancolie: ta douce haine de l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Le grenier   Dim 12 Oct à 13:21

on profite du malheur alors nous sommes tous coupable.

on herite du bonheur mais c'est tout le contraire.

Faire et être dans le pillage des grandeur." dit la chouette au loup.

yanis tignard la chouette du clan des mouettes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: le renard et la belette   Jeu 28 Juin à 7:04

ainsi il était une brave ferme, qui abritait ses moutons, ses taureaux et ses poules. Dame Belette était une grande noble et Le renard
était un gredin de goupil: un mauvais garçon.

Mais il avait une passion commune: Les lézards.

Si entendre s'est savoir écouter, le partage est le propre de l'homme mais celui de la belette est tout comme celui de lHermine
dévorait le renard tout comme un coq.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: des histoires de tristesse   Lun 9 Juil à 10:01

désolé pour mon orthographe mais je voulais sauver une réelle force. Comme vous voyez, j'ai fait usage d'une réelle volonté: usage d'une volonté de reconnaitre certaines fautes sur mon français.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Le 9 novembre et l'abeille.   Mar 2 Oct à 10:32

Il était une fois un jeune qui croyait en la paix et il crue avoir sauver une abeille dans toutes les religions, l'abeille est un animal sacré...

Mais avec le temps il comprends que c'est l'abeille qui lui a sauvé la vie en le prévenant des épreuves qui devraient traverser à travers sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: L' Absolue Clarté d'une Femme.   Sam 21 Nov à 9:55

L' Absolue Clarté d'une Femme.

Qui est elle ainsi rongeant mon âme... O Hypocrite, je ne recherche pas son amour.
Dans la clarté de son cœur, je tends mes tentacules en formes d'aigle.
Peut m'importe sa beauté et son âme, je recherche son désir effréné pour la libérer.
Sois libre... Pour mieux la retenir et ainsi assouvir nos chairs du pardon et du pécher.

Maintenant et après, elle voit que je n'ai point de chaines ni de douleurs. Elle doute.
Je n'ai point de réponse à son émotion et se détourne vers le piètre spectacle temporel.
Je l’éparpille tout en sachant recomposer ses morceaux et j’apprends à accepter son retour funeste.
O bienheureuse source, je ne te vole rien, je cours sur le sens de rêveries que tu éveilles en moi.

Monsieur Tignard Yanis


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un histoire de fables.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un histoire de fables.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: