Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Jeu 1 Déc à 4:08

aspiration , nom féminin

   Sens 1
   Action d'aspirer.
   Traduction anglais : inhalation
   Sens 2
   Figuré
   Mouvement de l'esprit, des désirs vers un idéal.
   Synonyme : espoir
   Traduction anglais : aspirations
   Sens 3
   Grammaire
   Fait de prononcer en aspirant.


ASPIRATION NIVEAU D', psychologie

Notion utilisée par Kurt Lewin pour l'analyse de l'influence du succès et de l'échec sur les conduites. On ne peut parler de succès et d'échec pour un individu que par rapport à un but qu'il s'est fixé, par rapport à un niveau de performance qu'il s'est donné comme objectif à atteindre : on appelle « niveau d'aspiration » ce but momentané par rapport auquel l'individu apprécie sa performance. On distingue souvent le but idéal et le but réaliste : le premier désigne ce que l'on souhaite pouvoir atteindre ; le second ce que l'on s'attend à atteindre en fait. Dans ce dernier cas, on parlera de niveau d'expectation et l'on réservera l'appellation « niveau d'aspiration » pour la situation où il s'agit du but idéal. La différence entre niveau d'aspiration et niveau d'expectation est faible chez certains individus, mais elle est très grande chez d'autres.

Jean-François RICHARD

http://www.persee.fr/doc/psy_0003-5033_1961_num_61_2_26860
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Jeu 1 Déc à 4:14

Titre : À une fleur séchée dans un album
Poète : Alphonse de Lamartine (1790-1869)

Recueil : Méditations poétiques (1820).

Il m'en souvient, c'était aux plages
Où m'attire un ciel du Midi,
Ciel sans souillure et sans orages,
Où j'aspirais sous les feuillages
Les parfums d'un air attiédi.

Une mer qu'aucun bord n'arrête
S'étendait bleue à l'horizon ;
L'oranger, cet arbre de fête,
Neigeait par moments sur ma tête ;
Des odeurs montaient du gazon.

Tu croissais près d'une colonne
D'un temple écrasé par le temps ;
Tu lui faisais une couronne,
Tu parais son tronc monotone
Avec tes chapiteaux flottants ;

Fleur qui décores la ruine
Sans un regard pour t'admirer !
Je cueillis ta blanche étamine,
Et j'emportai sur ma poitrine
Tes parfums pour les respirer.

Aujourd'hui, ciel, temple, rivage,
Tout a disparu sans retour :
Ton parfum est dans le nuage,
Et je trouve, en tournant la page,
La trace morte d'un beau jour !
Alphonse de Lamartine.

--------------------------------------------

Titre : Sur les vaines occupations des gens
Poète : Jean Racine (1639-1699)

Recueil : Cantiques spirituels (1689-1694).

Sur les vaines occupations des gens du siècle.
(Tiré des oeuvres d'Isaïe et de Jérémie.)

Quel charme vainqueur du monde
Vers Dieu m'élève aujourd'hui ?
Malheureux l'homme qui fonde
Sur les hommes son appui !
Leur gloire fuit et s'efface
En moins de temps que la trace
Du vaisseau qui fend les mers,
Ou de la flèche rapide
Qui, loin de l'œil qui la guide,
Cherche l'oiseau dans les airs.

De la sagesse immortelle
La voix tonne et nous instruit.
Enfants des hommes, dit-elle,
De vos soins quel est le fruit
Par quelle erreur, âmes vaines,
Du plus pur sang de vos veines
Achetez-vous si souvent,
Non un pain qui vous repaisse,
Mais une ombre qui vous laisse
Plus affamés que devant ?

Le pain que je vous propose
Sert aux anges d'aliment ;
Dieu lui-même le compose
De la fleur de son froment :
C'est ce pain si délectable
Que ne sert point à sa table
Le monde que vous suivez.
Je l'offre à qui me veut suivre.
Approchez. Voulez-vous vivre ?
Prenez, mangez, et vivez.

Ô Sagesse ! ta parole
Fit éclore l'univers,
Posa sur un double pôle
La terre au milieu des airs.
Tu dis ; et les cieux parurent,
Et tous les astres coururent
Dans leur ordre se placer.
Avant les siècles tu règnes.
Et qui suis-je, que tu daignes
Jusqu'à moi te rabaisser ?

Le Verbe, image du Père,
Laissa son trône éternel,
Et d'une mortelle mère
Voulut naître homme et mortel.
Comme l'orgueil fut le crime
Dont il naissait la victime,
Il dépouilla sa splendeur,
Et vint, pauvre et misérable,
Apprendre à l'homme coupable
Sa véritable grandeur.

L'âme, heureusement captive,
Sous ton joug trouve la paix,
Et s'abreuve d'une eau vive
Qui ne s'épuise jamais.
Chacun peut boire en cette onde ;
Elle invite tout le monde :
Mais nous courons follement
Chercher des sources bourbeuses,
Ou des citernes trompeuses
D'où l'eau fuit à tout moment.
Jean Racine.

-------------------------------------------------------

Titre : Bonne pensée du matin
Poète : Arthur Rimbaud (1854-1891)

Recueil : Derniers vers (1872).

À quatre heures du matin, l'été,
Le sommeil d'amour dure encore.
Sous les bosquets l'aube évapore
L'odeur du soir fêté.

Mais là-bas dans l'immense chantier
Vers le soleil des Hespérides,
En bras de chemise, les charpentiers
Déjà s'agitent.

Dans leur désert de mousse, tranquilles,
Ils préparent les lambris précieux
Où la richesse de la ville
Rira sous de faux cieux.

Ah ! pour ces Ouvriers charmants
Sujets d'un roi de Babylone,
Vénus ! laisse un peu les Amants,
Dont l'âme est en couronne.

Ô Reine des Bergers !
Porte aux travailleurs l'eau-de-vie,
Pour que leurs forces soient en paix
En attendant le bain dans la mer, à midi.
Arthur Rimbaud.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 2:44

Le grand chancelier

Sous l’autorité du grand maître et suivant ses instructions, le grand chancelier dirige les travaux du conseil de l’ordre et ceux des services administratifs. Il relève directement du président de la République, grand maître de l’ordre, qui peut l’appeler à être entendu par le conseil des ministres quand les intérêts de l’ordre y sont évoqués.
Le grand chancelier est nommé par le président de la République, en Conseil des ministres ; il est choisi parmi les grands-croix de l’ordre. Il demeure en charge pour une période de six ans, sauf s’il est mis fin plus tôt à ses fonctions. Cette période est renouvelable. Depuis Lacépède, la plupart des chanceliers furent des militaires. Les responsabilités du grand chancelier sont assez étendues : il a la charge de tous les problèmes liés aux décorations en France. C’est notamment le grand chancelier qui accorde les autorisations de port des décorations étrangères. Il est également Chancelier de l’ordre national du Mérite.

Ainsi

Le président de la République est le grand maître de l’ordre. La dignité de grand-croix lui est conférée de plein droit. Le président de la République, lors de la cérémonie de son investiture, est reconnu comme grand maître de l’ordre par le grand chancelier qui lui remet le grand collier en prononçant les paroles suivantes : « Monsieur le président de la République, nous vous reconnaissons comme grand maître de l’ordre national de la Légion d'honneur».

Organisation[modifier | modifier le code]
L'ordre de la Légion d'honneur, institué par la loi du 19 mai 1802 prise en application de l'article 87 de la Constitution du 22 frimaire an VIII N 5, est une communauté constituée de tous ses membres, dotée d'un nom, d'un sceau, d'un statut N 6, d'un patrimoine, et d'une personnalité juridique de droit public.
Sa devise est « Honneur et Patrie ».
La Légion d’honneur est composée de chevaliers, d’officiers, de commandeurs, de grands officiers et de grands-croix.
Les grands officiers et les grand-croix sont dignitaires de l'ordre. Leur rang correspond à une dignité et non à un grade.
La grande chancellerie est située à Paris dans le 7e arrondissement, dans l’hôtel de Salm, appelé aujourd’hui palais de la Légion d'honneur. Ce palais abrite aussi le musée de la Légion d’honneur.

L’ordre national de la Légion d’honneur est l'institution qui, sous l'égide du grand chancelier et du grand maître, est chargée de décerner la plus haute décoration honorifique française. Elle a été instituée le 19 mai 1802 par Napoléon Bonaparte. Elle récompense depuis ses origines les militaires comme les civils ayant rendu des « mérites éminents » à la Nation.
En 2016, il existe 92 000 récipiendaires toujours vivants à comparer auprès d’un million de personnes qui a reçu cette décoration depuis sa création.

L'ordre est très majoritairement masculin. Depuis 2008, Le conseil de l'ordre veille à la parité au total, autant de décorés femmes que hommes.
Première femme chevalier : Marie Angélique Duchemin veuve Brûlon en 1851.
Première femme officier : Rosa Bonheur en 1894.
Première femme commandeur : Anna de Noailles en 1931.
Première femme grand officier : la femme de lettres Colette en 1953.
Première femme grand-croix : Elizabeth, reine consort du Royaume-Uni (née Elizabeth Bowes-Lyon) en 1937.
En 1958, la princesse Véra Obolensky née Makarova, surnommée Vicky, reçoit à titre posthume la croix de chevalier.
Geneviève de Gaulle-Anthonioz est la première Française grand-croix (en 199750).
Le 13 juillet 2012, Simone Veil devient la douzième femme à obtenir la distinction de grand-croix.
Le 13 mars 2013, l'ex-gouverneure générale du Canada et actuelle secrétaire générale de l'Organisation internationale de la francophonie, la très honorable Michaëlle Jean, est devenue la première Canadienne à obtenir la distinction de grand-croix.

Romaine par son nom (inspirée par la Legio honoratorum conscripta de l’Antiquité)3, par son symbolisme (les aigles) et son organisation (seize cohortes pour la France), la Légion d’honneur infléchit la tradition des ordres d’Ancien Régime en étant ouverte à tous, et non plus seulement aux officiers. Comme certains, tel le ministre de la guerre Berthier4, y voient une atteinte au principe de l’égalité civique et considèrent les décorations comme des hochets de la monarchie, Bonaparte, en conseil d’État, justifie cette institution : « Je vous défie de me montrer une république, ancienne ou moderne, qui savait se faire sans distinctions. Vous les appelez les hochets, eh bien c’est avec des hochets que l’on mène les hommes. »
La Révolution française avait en effet aboli toutes les décorations de l’Ancien Régime. L’Assemblée constituante avait créé la Décoration militaire, bientôt elle aussi supprimée. Sous la Convention, les généraux avaient pris pour habitude d’attribuer des armes d’honneur (fusil d’honneur, sabre d’honneur, ou encore tambour d’honneur) pour récompenser les actes de bravoure.
Le projet de loiN 2 est discuté devant le Conseil d'État à partir du 14 floréal an X (4 mai 1802) : Bonaparte y intervient personnellement et pèse de tout son poids pour soutenir la nécessité de distinctions, pour repousser la création d'un ordre strictement militaire et pour réfuter les accusations de retour à l'Ancien Régime. Le projet est adopté par 14 voix contre 10. Saisi du projet le 17 mai, le Tribunat, qui avait nommé Lucien Bonaparte rapporteur, l'approuve par 56 voix contre 38, malgré l'opposition jacobine qui craint la restauration d'une nouvelle aristocratie et une entorse au principe révolutionnaire d'égalité. Lucien Bonaparte, Pierre-Louis Roederer, Auguste Frédéric Louis Viesse de Marmont et Mathieu Dumas défendent tant et si bien le texte de loi qu'il est adopté le 19 mai 1802, par le Corps législatif N 3. La loi n'est signée et scellée par le Premier Consul que le 9 prairial an X (29 mai 1802)5. Le premier grand chancelier nommé le 14 août 1803 est un civil, Bernard de la Ville-sur-Illon, comte de Lacépède.
Les insignes sont fixés par décret le 22 messidor an XII (11 juillet 1804) : une étoile d'argent pour les légionnaires, une étoile d'or pour les autres grades. Par bien des aspects, ces insignes rappellent visuellement ceux de l'ordre de Saint-Louis, créé par Louis XIV pour honorer les officiers et supprimé en 1792 : le ruban rouge, les branches en croix de Malte pommetées et émaillée de blanc de l'étoile, qui supporte un médaillon central doré à la bordure émaillée de bleu.
Les premières nominations sont publiées en septembre 1803N 4. Quatre grades sont créés : « légionnaire », « officier », « commandant » et « grand officier ». Le 26 messidor (15 juillet 1804)6 a lieu en la chapelle des Invalides la toute première remise de Légion d’honneur par Napoléon Bonaparte aux officiers méritants au cours d’une fastueuse cérémonie officielle, la première de l’Empire. La remise des insignes se fait selon un appel alphabétique des récipiendaires (tous des civils), signe de respect par le nouveau régime du principe révolutionnaire d’égalité7. Napoléon décore pour la première fois des militaires lors de la deuxième cérémonie au Camp de Boulogne le 16 août 1804. La légion d'honneur s'adresse dès les origines aussi bien aux civils qu'aux militaires, on prête d'ailleurs à Napoléon la célèbre phrase : « Je veux décorer mes soldats et mes savants »8.
Un décret du 10 pluviôse an XIII (30 janvier 1805) ajoute la Grande Décoration dont les titulaires seront par la suite nommés « grand aigle », puis « grand cordon » (ordonnance du 19 juillet 1814) et enfin « grand-croix » (ordonnance du 26 mars 1816). À cette date, les appellations sont modifiées comme suit : les légionnaires deviennent des « chevaliers », les commandants des « commandeurs »9.
L’association des mérites militaires et civils (la répartition actuelle est environ : deux tiers - un tiers), permet à l’ordre de survivre à tous les régimes jusqu’à aujourd’hui, où on dénombre plus de 94 000 légionnaires (en 2012), ce qui correspond environ actuellement à environ 3 500 citoyens décorés par an (650 militaires d’active, 650 militaires à titre d’anciens combattants, et 2 200 civils)8.
Le général de corps d'armée Jean Vallette d'Osia (décoré en 1917 à l'âge de 19 ans) est celui qui a appartenu à l'ordre le plus longtemps, 82 ans : il a été décoré du grand cordon en 1978 par Valéry Giscard d'Estaing.
En 1981, le général d’armée Alain de Boissieu, grand chancelier de la Légion d’honneur depuis 1975, démissionne pour ne pas avoir à remettre, comme cela est la tradition pour tout président élu, le collier de grand maître de l’ordre à François Mitterrand, parce que ce dernier avait par le passé traité Charles de Gaulle de « dictateur ».
Depuis les années 2010, l'institution incite les décorés à s'investir dans la société en finançant des projets d'entraide. Cette initiative de l'ordre est pilotée par la Société de la Légion d'honneur, qui compte 55 000 membres, sur les 92 500 décorés vivants.

Le conseil de l'ordre de la Légion d'honneur

Le palais de la Légion d'honneur, quai Anatole-France.
Le conseil de l'ordre, réuni sous la présidence du grand chancelier, délibère sur les questions relatives au statut et au budget de l'ordre, aux nominations ou promotions dans la hiérarchie et à la discipline des membres de l'ordre et des bénéficiaires de distinctions de l'ordre. Le conseil comprend :
le grand chancelier, président ;
quinze membres choisis parmi les dignitaires et commandeurs de l’ordre ;
un membre choisi parmi les officiers ;
un membre choisi parmi les chevaliers.
Ces membres sont choisis par le grand maître, sur proposition du grand chancelier. Ils sont nommés par décret. Le conseil est renouvelé tous les deux ans, à raison alternativement de huit et neuf membres ; les membres sortants peuvent être nommés à nouveau.

Le conseil de l'ordre de la Légion d'honneur

Le palais de la Légion d'honneur, quai Anatole-France.
Le conseil de l'ordre, réuni sous la présidence du grand chancelier, délibère sur les questions relatives au statut et au budget de l'ordre, aux nominations ou promotions dans la hiérarchie et à la discipline des membres de l'ordre et des bénéficiaires de distinctions de l'ordre. Le conseil comprend :
le grand chancelier, président ;
quinze membres choisis parmi les dignitaires et commandeurs de l’ordre ;
un membre choisi parmi les officiers ;
un membre choisi parmi les chevaliers.
Ces membres sont choisis par le grand maître, sur proposition du grand chancelier. Ils sont nommés par décret. Le conseil est renouvelé tous les deux ans, à raison alternativement de huit et neuf membres ; les membres sortants peuvent être nommés à nouveau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:04

La croix a été remise également à des régiments, des établissements d’enseignement du supérieur comme l'École des mines de Paris N 9, l'École des mines de Saint-Étienne N 10, l’École centrale ParisN , l'École nationale supérieure des télécommunications N 12 (aujourd’hui « Télécom ParisTech »), l’École polytechnique, l’École nationale des chartes N 13, les Écoles nationales d’arts et métiers (aujourd’hui « Arts et Métiers ParisTech »), l'École des mines de Douai N 14 ou l’université de Nancy — parfois même privés comme HECN 15. Les établissements de l'enseignement secondaire sont parfois aussi décorés : parmi eux, le lycée Lalande de Bourg-en-Bresse, l’école militaire préparatoire d'Autun, le lycée militaire d'Aix-en-Provence N 16, ou le Prytanée national militaire de La Flèche), des communautés, des entreprises (dont la SNCF) et à une association (la Croix-Rouge française).
L'École coloniale d'agriculture de Tunis est la seule école civile étrangère décorée de l'ordre par décret signé par Vincent Auriol, président de la République, à Paris le 27 avril 1950 (J.O du 27 avril), la Tunisie étant alors un état associé de l'Union française.
La préfecture de police de Paris a été décorée de la Légion d'honneur par le général de Gaulle le 12 octobre 1944, à la suite de l'insurrection d'une partie de ses agents, le 19 août 1944, dans la caserne de la Cité. C'est la raison pour laquelle ses agents en tenue d'honneur portent la cordelière rouge, à l'épaule gauche, les jours de cérémonie.
Unités militaires[modifier | modifier le code]
La hampe du drapeau ou de l’étendard des unités ou formations suivantes, a été décorée de la Croix de la Légion d’honneur N 17 :
1er régiment de chasseur parachutiste
3e régiment étranger d’infanterie (Régiment de marche de la Légion étrangère)
1re régiment étranger d’infanterie
Régiment d’infanterie-chars de marine (Régiment d'infanterie coloniale du Maroc)
1er régiment parachutiste d’infanterie de marine
1er régiment d’infanterie de marine
2e régiment d’infanterie de marine
24e régiment d'infanterie coloniale
43e régiment d'infanterie coloniale
1er régiment d’artillerie de marine
11e régiment d’artillerie de marine
61e régiment d'artillerie
1er régiment du train
8e régiment d’infanterie
23e régiment d’infanterie
26e régiment d’infanterie
51e régiment d'infanterie
57e régiment d’infanterie
76e régiment d’infanterie
99e régiment d’infanterie
137e régiment d’infanterie
152e régiment d’infanterie
153e régiment d’infanterie
298e régiment d'infanterie
1er régiment de tirailleurs
1er régiment de tirailleurs algériens
2e régiment de tirailleurs algériens
3e régiment de tirailleurs algériens
7e régiment de tirailleurs algériens
Goum Marocains
4e régiment de tirailleurs tunisiens
1er régiment de tirailleurs sénégalais
1er régiment de chasseurs d’Afrique
2e régiment de zouaves
3e régiment de zouaves
4e régiment de zouaves
8e régiment de zouaves
9e régiment de zouaves
4e régiment mixte de zouaves et de tirailleurs
Brigade des Sapeurs Pompiers de Paris
Bataillons de chasseurs à pied
1er régiment de fusiliers marins
École des mousses
Régiment de chasse Normandie-Niemen (Armée de l'Air)
Garde Républicaine
École du service de santé des armées de Lyon-Bron
École du Val-de-Grâce
École polytechnique (France)53
École spéciale militaire de Saint-Cyr53
École militaire interarmes56
École de l'Air
École militaire de l'air
École de Cavalerie
Prytanée national militaire
Lycée militaire d'Autun (anciennement École militaire préparatoire d'Autun)
Ecole Nationale Supérieur d'Arts et Métiers (Seule école civile)

Dans le respect de l’ordre protocolaire de port des principales décorations officielles françaises.
Même pour Un P3 ou infiltré, car je bénéficie du terme militaire d'appelable et j'y tiens en mon âme et conscience....

Légion d'honneur
Croix de la Libération
Médaille militaire
Ordre national du Mérite
Croix de guerre 1914-1918
Croix de guerre 1939-1945
Croix de guerre des Théâtres d'opérations extérieurs
Croix de la Valeur militaire
Médaille de la Gendarmerie nationale
Médaille de la Résistance
Palmes académiques
Mérite agricole
Mérite maritime
Arts et des Lettres
Médaille des évadés
Croix du combattant volontaire 1914-1918
Croix du combattant volontaire
Croix du combattant volontaire de la Résistance
Médaille de l'Aéronautique
Croix du combattant
Médaille de la Reconnaissance française
Médaille d’Outre-Mer, ancienne médaille coloniale
Médaille de la Défense nationale
Médaille des services militaires volontaires
Médailles d'honneur ressortissant aux différents départements ministériels
Médaille d'Afrique du nord et Médaille de reconnaissance de la Nation
Médailles commémoratives diverses et assimilées

Je voudrai rappeler une grande Dame de l'Ordre et de la Libération :

Elizabeth Angela Marguerite Bowes-Lyon (4 août 1900 à Londres - 30 mars 2002 au château de Windsor), est une dame de la noblesse britannique qui devient reine consort du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (de 1936 à 1952) lorsque son mari le prince Albert, alors duc d'York, monte sur le trône sous le nom de George VI. Après la mort de son mari le roi, elle est connue comme la « Reine mère ». Elle a également porté le titre d'Impératrice des Indes de 1936 à 1948.
Elle a été considérée comme la doyenne de la famille royale jusqu'à son décès, mais elle fut surpassée par sa belle-sœur, la duchesse de Gloucester (épouse d'Henry de Gloucester, frère cadet de George VI) décédée en 2004 à deux mois de son 103e anniversaire.

Propos de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:11

Prosper Mérimée, est un écrivain, historien et archéologue français. Issu d'un milieu bourgeois et artiste, Prosper Mérimée fait des études de droit avant de s'intéresser à la littérature et de publier dès 1825 des textes, en particulier des nouvelles, qui le font connaître et lui vaudront d'être élu à l'Académie française en 1844. L’œuvre littéraire de Prosper Mérimée relève d'« une esthétique du peu » et son écriture se caractérise par la rapidité et l'absence de développements qui créent une narration efficace et un réalisme fonctionnel adaptés au genre de la nouvelle, mais ce style a parfois disqualifié les œuvres de Mérimée auxquelles on a reproché leur manque de relief, ainsi Victor Hugo qui écrit : « Le paysage était plat comme Mérimée ».

CARMEN DANSE...
PAR PROSPER MÉRIMÉE

Toute la société était dans le patio, et, malgré la foule, je voyais à peu près tout ce qui se passait, à travers la grille.
J'entendais les castagnettes, le tambour, les rires et les bravos ; parfois j'apercevais sa tête quand elle sautait avec son tambour.
Puis j'entendais encore des officiers qui lui disaient bien des choses qui me faisaient monter le rouge à la figure.
Ce qu'elle répondait, je n'en savais rien.
C'est de ce jour-là, je pense, que je me mis à l'aimer pour tout de bon ; car l'idée me vint trois ou quatre fois d'entrer dans le patio, et de donner de mon sabre dans le ventre
à tous ces freluquets qui lui contaient fleurettes.
Mon supplice dura une bonne heure ; puis les bohémiens sortirent, et la voiture les ramena.
Carmen, en passant, me regarda encore avec les yeux que vous savez, et me dit très bas :


Pays, quand on aime la bonne friture, on en va manger à
Triana, chez
Lillas
Pastia.
Légère comme un cabri, elle s'élança dans la voiture, le cocher fouetta ses mules, et toute la bande joyeuse s'en alla je ne sais où.

Étienne Mallarmé, dit Stéphane Mallarmé, né à Paris le 18 mars 1842 et mort à Valvins (commune de Vulaines-sur-Seine, Seine-et-Marne) le 9 septembre 1898, est un poète français. Admirateur de Théophile Gautier, Charles Baudelaire et Théodore de Banville, Stéphane Mallarmé fait paraître en revue quelques poèmes en 1862. Professeur d'anglais par nécessité, il est nommé en septembre 1863 au lycée de Tournon-sur-Rhône en Ardèche et passe par Besançon ou Avignon, avant d'arriver à Paris en 1871. Il fréquente alors des littérateurs comme Paul Verlaine, Émile Zola ou Auguste de Villiers de L'Isle-Adam et des artistes comme Édouard Manet qui a peint son portrait en 1876. S'il rencontre des difficultés dans son métier de professeur (il est chahuté par ses élèves), il mène une vie familiale paisible, avec cependant des difficultés financières et des deuils. Il poursuit l'écriture de poèmes très élaborés et reçoit ses amis créateurs lors des Mardis de la rue de Rome ou dans sa maison de campagne, à Valvins, près de Fontainebleau où il meurt le 9 septembre 1898 à 56 ans. Attiré par l'esthétique de l'art pour l'art, il collabore au Parnasse contemporain dès 1866, cherchant à dépasser son sentiment d'impuissance lié à un état dépressif, il est dès lors en quête d'une beauté pure que seul peut créer l'art : « le monde est fait pour aboutir à un beau livre », affirme-t-il. Il entreprend des œuvres ambitieuses qu'il retravaillera longtemps comme Hérodiade (1864-1887) ou L'Après-midi d'un faune (1865-1876, mis en musique par Debussy en 1892-94). Admirateur d'Edgar Poe il traduit Le Corbeau, publié en 1875 illustré par Édouard Manet, et écrit le Tombeau d'Edgar Poe en 1876 (« Tel qu’en Lui-même enfin l’éternité le change,... ») avant de traduire en prose d'autres poèmes. En 1887, il fait paraître une édition de ses Poésies qui montrent sa recherche stylistique comme dans le « sonnet en X » : Ses purs ongles très haut dédiant leur onyx ou le sonnet en octosyllabes Une dentelle s'abolit (Une dentelle s'abolit // Dans le doute du Jeu suprême //A n'entrouvrir comme un blasphème //Qu'absence éternelle de lit.) L'aboutissement de cette ambition du poème absolu apparaît dans le poème graphique de 1897 Un coup de dés jamais n'abolira le hasard. Cette recherche d'une expression tendue vers l'épure lui vaut cependant dès l'époque le reproche d'hermétisme qui reste attaché à l'art mallarméen. La renommée de Stéphane Mallarmé se consolide encore à partir de 1884 quand Verlaine publie l'article qui l'insère dans sa série des Poètes maudits, et, porteur de modernité et proche des avant-gardes en art comme en littérature, il est reconnu comme un maître par les jeunes générations poétiques, d'Henri de Régnier et des symbolistes à Paul Valéry. Ainsi, auteur d'une œuvre poétique ambitieuse, Stéphane Mallarmé a été l'initiateur, dans la seconde moitié du XIXe siècle, d'un renouveau de la poésie dont l'influence se mesure encore auprès de poètes contemporains comme Yves Bonnefoy.

ÉVENTAIL DE MADEMOISELLE MALLARMÉ
PAR STÉPHANE MALLARMÉ

Ô rêveuse, pour que je plonge
Au pur délice sans chemin,
Sache, par un subtil mensonge,
Garder mon aile dans ta main.

Une fraîcheur de crépuscule
Te vient à chaque battement
Dont le coup prisonnier recule
L'horizon délicatement.

Vertige ! voici que frissonne
L'espace comme un grand baiser
Qui, fou de naître pour personne,
Ne peut jaillir ni s'apaiser.

Sens-tu le paradis farouche
Ainsi qu'un rire enseveli
Se couler du coin de ta bouche
Au fond de l'unanime pli !

Le sceptre des rivages roses
Stagnants sur les soirs d'or, ce l'est,
Ce blanc vol fermé que tu poses
Contre le feu d'un bracelet.

Extrait de:
Poésies (1899)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:15

http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t195-je-pense-donc-je-suis-la-legion-d-honneur-et-y-becca#4436
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:18

Depuis le 1er janvier 2016, la couverture maladie universelle (CMU) est remplacée par la protection universelle maladie (PUMA)1 une prestation sociale française permettant l'accès au soin, le remboursement des soins, prestations et médicaments à toute personne résidant en France et qui n’est pas déjà couverte par un autre régime obligatoire d’assurance maladie. Ce dispositif a remplacé la couverture « carte santé » qui était du ressort des départements et assurait jusqu'alors les mêmes prestations. Voté en 1999 par le gouvernement Jospin et mis en œuvre depuis 2000, ce dispositif centralisé est géré par l'URSSAF.

Historique
La CMU (CMU de base) et la Couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) ont été votées dans le cadre de la loi du 27 juillet 1999 sous le gouvernement de Lionel Jospin, à l'initiative de Martine Aubry qui reprit pour l'essentiel les conclusions d'un travail de recherche mené par ATD Quart Monde2. L'un des principaux rapporteurs de cette loi a été Jean-Claude Boulard, député du département de la Sarthe à l'époque. Cette loi est entrée en vigueur le 1er janvier 2000. La moyenne des effectifs sur les 12 mois de 2012 faisait état de 2,22 millions de personnes bénéficiant de la CMU de base et 4,42 millions bénéficiant de la CMU-C3.

CMU de base[modifier | modifier le code]
La CMU de base permet l’accès à l’Assurance Maladie pour toute personne de nationalité française ou étrangère, résidant en France depuis plus de trois mois de manière stable et régulière, avec ou sans domicile fixe et qui n’est pas déjà couverte par un régime de Sécurité sociale. Elle est gratuite pour les assurés ayant un revenu annuel inférieur à un plafond déterminé, les autres devant s’acquitter d’une cotisation de 8 % de la part de leurs revenus fiscaux supérieure à ce plafond qui est de 9 164 euros du 1er octobre 20115 au 30 septembre 2013, de 9 534 euros au 30 septembre 20146, et de 9 601 euros du 1er octobre 2014 au 31 décembre 20157.
En 2016, la CMU de base devient la PUMA sur critère de résidence, et le plafond est porté à 9 611 euros de revenus annuels. Il est précisé qu'il s'agit de revenus du capital (épargne, loyers perçus,...) car des revenus du travail laissent supposer une affiliation à un régime d'assurance maladie obligatoire.
Le département français de Mayotte, ainsi que la collectivité d'outre-mer de Saint-Pierre-et-Miquelon ne sont pas inclus dans le dispositif.
Les personnes résidant en France de manière irrégulière peuvent bénéficier de l'aide médicale d'État (AME).
CMU Complémentaire[modifier | modifier le code]
La CMU Complémentaire (CMU-C) est une complémentaire santé gratuite qui prend en charge ce qui n'est pas couvert par les régimes d'assurance maladie obligatoire.
Dans le cadre du parcours de soins coordonnés elle permet de bénéficier d’une prise en charge à 100 % des dépenses de santé (aux tarifs opposables), sans avoir à faire l’avance de frais (tiers payant), y compris pour la part non remboursée par la Sécurité sociale (reste à charge) et le forfait journalier hospitalier.
En outre, les bénéficiaires n’ont pas à payer la participation forfaitaire d’un euro. De plus, les médecins conventionnés ont l'obligation de respecter les tarifs opposables de base reconnus par la CPAM (exemple : 23 euros chez le médecin généraliste depuis le 1er janvier 2011 et 28 euros chez le médecin spécialiste depuis 2005).
Cependant, un médecin non conventionné a le droit d'appliquer le tarif de son choix, puisqu'il n'a signé aucune convention avec l'Assurance Maladie.
Pour bénéficier de cette prise en charge, la carte Vitale et l’attestation de droits à la CMU complémentaire doivent être présentées au médecin, au pharmacien, au laboratoire, à l'hôpital.
La CMU-C est accordée pour un an sous condition de ressources. Au 1er juillet 2016, le plafond annuel de ressources pour bénéficier de la CMU-C est fixé à 8 653 euros par an (soit 721 euros par mois) pour une personne seule en métropole. Outre-mer, ce plafond est majoré de 11%. De plus, le plafond est modulé en fonction de la situation familiale. Le plafond s'est accru chaque année depuis sa création pour refléter l'inflation, et souvent de manière supérieure à l'inflation, appelée « coup de pouce ».
Article détaillé : Plafond de ressources de la CMU-C.
Difficultés d'accès aux soins[modifier | modifier le code]
Selon une enquête de Médecins du monde de 2006, 14 % des médecins déclaraient alors refuser de recevoir des patients CMU. En 2008, la ministre de la santé Roselyne Bachelot a annoncé des mesures visant à les obliger à respecter la loi10. De fait, depuis la loi HPST du 21 juillet 2009 la discrimination contre les patients en CMU est interdite.
Selon un test de 2009, 22 % des spécialistes de secteur 2 (secteur à honoraires libres) refuseraient les assurés en CMU. L'expérience a consisté à demander par téléphone un rendez-vous auprès de 466 spécialistes de secteur 2, en précisant bénéficier de la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C). Le taux de refus était nul chez les pneumologues et a atteint 41 % chez les psychiatres. Les médecins de secteur 1 (tarif Sécu, dont la quasi-totalité des généralistes) n'ont pas été testés.
Non-recours à la CMU[modifier | modifier le code]
Selon l’Observatoire des non recours aux droits et services, en 2012, 24 % des ménages éligibles ne bénéficient pas de la CMU complémentaire. En 2014, ces droits à la CMU non perçus représentent un montant d'environ 700 millions d’euros.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:22

La baisse de la masse salariale et hausses des natalités malgré le fait que la pyramides des ages soit encore fragile : Agir dans la Prudence comme Pharaon devant Joseph sans par la suite conduire aux sept plais de l'Egypte...

Le financement de la branche maladie, En 2009, l’effet de la crise et la baisse de la masse salariale conduisent à dégrader le déficit (-1,25 % au lieu de 2,75 % en LFSS). La Commission des comptes de la Sécurité sociale prévoit un déficit du régime général de la branche maladie de 9,4 milliards d’euros. Dans ce contexte, le Ministère de la Santé et le Ministère du Budget ont réaffirmé leur objectif de respecter l’ONDAM et de maîtriser les dépenses de santé.

L’assurance maladie en France est une des quatre branches de la Sécurité sociale en France. Elle fait intervenir des organismes paritaires composés pour moitié des représentants des employeurs et des salariés gérant un service public. Elle est constituée de trois principaux régimes :
le régime général, géré par l'Assurance Maladie, l'assureur solidaire de quatre personnes sur cinq en France ;
le régime agricole, géré par la caisse centrale de la Mutualité Sociale Agricole (MSA), couvre les exploitants et les salariés agricoles ;
le régime social des indépendants (RSI) couvre les artisans, commerçants, industriels et professions libérales ;
Il existe également d'autres régimes dits spéciaux, par exemple, le régime de la SNCF.
En 2009, la part des dépenses de santé en France représente environ 12 % du PIB.

Histoire[modifier | modifier le code]
L'assurance maladie a vu le jour en 1928, sous le ministère de Raymond Poincaré de l'Alliance libérale démocratique (centre-droit). Cette création fut, à l'époque, vivement critiquée dans les colonnes de La Vie ouvrière, l'organe de la CGT : "A bas la loi fasciste des assurances sociales"2 car elle affaiblissait les mutuelles volontaires de prévoyance auto-gérées (essentiellement ouvrières) au profit d'une cotisation obligatoire sous le contrôle de l'état.
La loi en date du 30 octobre 1946 intègre la réparation des accidents du travail à la Sécurité sociale3.
Le plan Juppé instituant la réforme de 1996 implique une nouvelle chaîne de responsabilités telle que, la maîtrise des dépenses entre les acteurs du système de protection sociale : Gouvernement, Parlement, gestionnaires des systèmes de Sécurité sociale, professions de santé et assurés sociaux4. Il est mis en œuvre par les trois ordonnances du 24 avril 1996 relatives à la maîtrise médicalisée des dépenses de soins, à l'organisation de la Sécurité sociale, et à la réforme de l'hospitalisation publique et privée5.
Créée par la loi du 27 juillet 1999 de Martine Aubry, la couverture maladie universelle (CMU de base) et la couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) sont entrées en vigueur le 1er janvier 2000. La CMU assure aux personnes résidant en France depuis plus de trois mois, une affiliation au régime de base de la Sécurité sociale, de bénéficier de la prise en charge de ses soins (maladie et maternité) quelle que soit son activité.
La couverture maladie universelle complémentaire (CMU-C) permet aux personnes ayant de faibles ressources (par exemple, 7 447 euros par an pour une personne seule en France métropolitaine au 1er juillet 2008), une prise en charge à 100 % des soins sans avance de frais, y compris pour la part non remboursée par l’assurance maladie et le forfait journalier hospitalier6.
La réforme Douste-Blazy mise en œuvre par la loi du 13 août 2004 crée le parcours de soins coordonnés par le médecin traitant choisi par chaque assuré de 16 ans et plus.
Depuis les années 2000 le déficit de l'assurance maladie ne cesse de s'accroître, cependant en 2013 elle a dépensé 1 milliard de moins que ce qu'il était prévu dans le budget7.
Les différents régimes de la branche maladie[modifier | modifier le code]
Le régime général[modifier | modifier le code]
Le régime général est géré par l'Assurance Maladie. Fin 2009, il assure à près de 57 millions de bénéficiaires, soit 89 % de la population1, une protection au regard de cinq risques : maternité, maladie, accidents du travail/maladies professionnelles, invalidité, décès.
L’Assurance Maladie mène une politique de gestion du risque qui vise à améliorer la santé de la population, en renforçant l’efficacité du système de soins et en maîtrisant l’évolution des dépenses de santé.
Elle finance près de 75 % des dépenses de santé. En moyenne, en 2006, chaque assuré du Régime général a perçu près de 1 890 euros de remboursement de soins8. En 2009, le montant total des prestations nettes versées s'élève à 138,4 milliards d'euros1.
Les organismes d’Assurance Maladie forment un réseau de structures départementales et régionales : Un siège social (CNAMTS), 101 Caisses Primaires (CPAM) après un vaste programme de fusions de 48 caisses effectif depuis le 1er janvier 2010, 16 Caisses Régionales (CARSAT), 4 caisses générales de sécurité sociale (CGSS) pour l'outre mer…
Le régime agricole[modifier | modifier le code]
Article détaillé : Mutualité sociale agricole.
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre aide est la bienvenue !
Le régime social des indépendants[modifier | modifier le code]
Le régime social des indépendants est géré par l'URSSAF. Tout artisan, chef d'entreprise ou encore garagiste paye ses cotisations auprès du RSI.
Les autres régimes dits « spéciaux »[modifier | modifier le code]
régime des marins et inscrits maritimes (ENIM) ;
régime des Mines ;
régime de la SNCF ;
régime de la RATP ;
régime des Industries Électriques & Gazières ;
régime de la Banque de France ;
régime de l'Assemblée Nationale ;
régime du Sénat ;
régime des clercs et employés de notaire ;
régime des ministres ;
etc.

Le financement de la branche maladie
Pour le régime général de la branche maladie, l’essentiel des recettes provient, en 2009, des cotisations sociales (48 % des recettes totales) et de la contribution sociale généralisée (CSG, 36 %). Les autres prélèvements (impôts et taxes divers) concernant les taxes sur l’alcool, le tabac, les contributions de l’industrie pharmaceutique (11 % des recettes).
Projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS)[modifier | modifier le code]
Le financement de la Sécurité Sociale est assuré par le projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS). Le Parlement vote chaque année la Loi de financement de la sécurité sociale et fixe l’objectif national des dépenses d’assurance maladie (ONDAM).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:25

Espérer
Verbe du 1er groupe se conjuguant avec le verbe avoir
Indicatif
Présent
j'espère
tu espères
il espère
nous espérons
vous espérez
ils espèrent

Passé composé
j'ai espéré
tu as espéré
il a espéré
nous avons espéré
vous avez espéré
ils ont espéré

Imparfait
j'espérais
tu espérais
il espérait
nous espérions
vous espériez
ils espéraient

Plus-que-parfait
j'avais espéré
tu avais espéré
il avait espéré
nous avions espéré
vous aviez espéré
ils avaient espéré

Passé simple
j'espérai
tu espéras
il espéra
nous espérâmes
vous espérâtes
ils espérèrent

Passé antérieur
j'eus espéré
tu eus espéré
il eut espéré
nous eûmes espéré
vous eûtes espéré
ils eurent espéré

Futur
j'espérerai
tu espéreras
il espérera
nous espérerons
vous espérerez
ils espéreront

Futur antérieur
j'aurai espéré
tu auras espéré
il aura espéré
nous aurons espéré
vous aurez espéré
ils auront espéré

Futur proche
je vais espérer
tu vas espérer
il va espérer
nous allons espérer
vous allez espérer
ils vont espérer

Conditionnel
Présent
j'espérerais
tu espérerais
il espérerait
nous espérerions
vous espéreriez
ils espéreraient

Passé
j'aurais espéré
tu aurais espéré
il aurait espéré
nous aurions espéré
vous auriez espéré
ils auraient espéré

Passé - forme alternative
j'eusse espéré
tu eusses espéré
il eût espéré
nous eussions espéré
vous eussiez espéré
ils eussent espéré

Subjonctif
Présent
que j'espère
que tu espères
qu'il espère
que nous espérions
que vous espériez
qu'ils espèrent

Imparfait
que j'espérasse
que tu espérasses
qu'il espérât
que nous espérassions
que vous espérassiez
qu'ils espérassent

Plus-que-parfait
que j'eusse espéré
que tu eusses espéré
qu'il eût espéré
que nous eussions espéré
que vous eussiez espéré
qu'ils eussent espéré

Passé
que j'aie espéré
que tu aies espéré
qu'il ait espéré
que nous ayons espéré
que vous ayez espéré
qu'ils aient espéré


Impératif
Présent
espère
espérons
espérez

Participe
Présent
espérant
Passé
espéré
espérés
espérée
espérées

ainsi que

Conjugaison du verbe engendrer
Verbe du 1er groupe - Le verbe engendrer est transitif direct
Le verbe engendrer se conjugue avec l'auxiliaire avoir
engendrer au féminin | engendrer à la voix passive | engendrer à la voix passive féminin
Imprimer

Indicatif Indicatif
Présent Présent
j'engendre
tu engendres
il engendre
nous engendrons
vous engendrez
ils engendrent

Passé composé Passé composé
j'ai engendré
tu as engendré
il a engendré
nous avons engendré
vous avez engendré
ils ont engendré

Imparfait Imparfait
j'engendrais
tu engendrais
il engendrait
nous engendrions
vous engendriez
ils engendraient

Plus-que-parfait Plus-que-parfait
j'avais engendré
tu avais engendré
il avait engendré
nous avions engendré
vous aviez engendré
ils avaient engendré

Passé simple Passé simple
j'engendrai
tu engendras
il engendra
nous engendrâmes
vous engendrâtes
ils engendrèrent

Passé antérieur Passé antérieur
j'eus engendré
tu eus engendré
il eut engendré
nous eûmes engendré
vous eûtes engendré
ils eurent engendré

Futur simple Futur simple
j'engendrerai
tu engendreras
il engendrera
nous engendrerons
vous engendrerez
ils engendreront

Futur antérieur Futur antérieur
j'aurai engendré
tu auras engendré
il aura engendré
nous aurons engendré
vous aurez engendré
ils auront engendré

Conditionnel Conditionnel
Présent Présent
j'engendrerais
tu engendrerais
il engendrerait
nous engendrerions
vous engendreriez
ils engendreraient

Passé Passé
j'aurais engendré
tu aurais engendré
il aurait engendré
nous aurions engendré
vous auriez engendré
ils auraient engendré

Subjonctif Subjonctif
Présent Présent
que j'engendre
que tu engendres
qu'il engendre
que nous engendrions
que vous engendriez
qu'ils engendrent

Passé Passé
que j'aie engendré
que tu aies engendré
qu'il ait engendré
que nous ayons engendré
que vous ayez engendré
qu'ils aient engendré

Imparfait Imparfait
que j'engendrasse
que tu engendrasses
qu'il engendrât
que nous engendrassions
que vous engendrassiez
qu'ils engendrassent

Plus-que-parfait Plus-que-parfait
que j'eusse engendré
que tu eusses engendré
qu'il eût engendré
que nous eussions engendré
que vous eussiez engendré
qu'ils eussent engendré

Impératif Impératif
Présent Présent
engendre
engendrons
engendrez

Passé Passé
aie engendré
ayons engendré
ayez engendré
Infinitif Infinitif
Présent Présent
engendrer
Passé Passé
avoir engendré
Participe Participe
Présent Présent
engendrant

Passé Passé
engendré
ayant engendré
Gérondif Gérondif
Présent Présent
en engendrant
Passé Passé
en ayant engendré

Synonyme du verbe engendrer
féconder, enfanter, reproduire, concevoir, provoquer, accoucher, produire, occasionner, procréer, générer, proliférer
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:33

Un philosophe parle de recherche qui sont effectués à la Silicon Valley sur la Génétique. Ecoutant ses conseils, je vais essayer de prévenir et de protéger le droit de naître. Éviter de sombrer dans l'esclavage de l'a.d.n et du vampirisme de l'éternité.

Le clone, le reflet et l'image... Je n'ai pas envie de faire des clones des hérésies... En effet, ils sont créés et en cela, si il ne commette pas de crime: Ils sont innocent. Peut on condamné un enfant d'avoir des parents criminels. Eh bien non, l'existence d'être né ne peut être incriminer à l'enfant. Peut on condamner un enfant d'être une hérésie. Personne ne mérite un tel fait au moment de sa naissance et de sa vie. A suivre.

Certains se cacheront devant les lois de l’avortement pour les détruire... Mais, nous verrons le droit du parents alors
se mettre en devant des faits... Certains essaieront et devant la discorde, la vie prendra le dessus: Celui qui leur accordera un fait comme l’hérésie ou de la divination sera stupide... Il possédera des mêmes droits qu'un bébé embryon ou in-vitro donc il sera Citoyennes et citoyens et sera ensemble du peuple et des origines du Monde.

Il pourra donner des organes de sa seule volonté et ne pourra mettre mis sous tutelle sous le simple fait de son existence... Seule des actes venant de sa personne propre pourront le conduire à des hôpitaux psychiatriques : Elle ou Il ne sont des hérésies.

Le robot est tout comme la fourmis et la cigale, il est conduit par un instinct par le fait de vivre... Et si la Force existe, je ne serai pas surpris par le fait qu'il puisse en faire usage au même titre que la chair. L'acier est une force de sang établi sur d'autres phénomènes que notre Corps. créer des machines mi chair et mi acier pour créer un être absolu et parfait démontre de la stupidité de ses créateurs: Et un jour les enfants se révolteront et pas besoin d’être devin pour comprendre ce phénomène lié à la vie de l'individu et du spécimen.

Non à l'Esclavage.
Non aux Viols physiques et Morales.
Non aux Tortures physiques et Morales

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Lun 5 Déc à 3:35

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t41-y-becca-ou-murmure-de-l-arbre-olivier

Profils des Juges du Secourisme et
la république de l'Olivier.

Chére Minouska, Féline de Pierre et Yvette et toutes les bonnes volonté(e)s

Je regarde le temps différemment après la mort de Athéna la chatte Bleue.
De longues années à voyager; à travailler et à écrire... Tel un Spartiate, je me suis emprunt à une apogée sur la compréhension du monde qui m'entourai de ses richesses; J' y ai rencontré des lueurs, des affronts et des forces.

Je regarde celle qui a su réveiller la force de réveiller ces écrits que j'ai voulu sauvegarder par le fait que après
tout, aide toi et le ciel te répondra: Et je dois dire que ma volonté fut exaucer... Alors je regarde Minouska, une chatte qui a recueilli mon cœur en lambeau lors de la guerre ou intifada, si vous préférez:

Le Juge Suprême de la république de l'Olivier est un personnage
qui doit s'informer et accueillir la Parole de l'un et de l'Autre. Il se doit d'écrire des vers, des proverbes, des espoirs, des fables car notre peuple aime cela: Ni fouet, ni chaines ! être sérieux devant les nuages gris !
Car l'arbre peur garantir notre fraternité et la justice de l'eau propager la diversités des écritures des forets donc vers la connaissance et Yahvé... La République est le pilier de l’Âme dans le sens où il s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première du Juge Suprême de la République de l'olivier.

Dans la vallée du Nil à la plaine des cèdres; le juge suprême doit présenter ses hontes et ses espoirs... je vous fait part de mon expérience... Nuls réponses dans un premiers temps ne se fit entendre alors j'envoyai des mouettes, des chouettes et des canaris sous forme de lettre tel un oiseau qui apprends son premier envol.

Alors sous forme de mirage pour certains et pour d'autres, cela s'appelle un message. Je me fis ce constat et que la volonté en soit ainsi si il ne veulent pas entendre;

"Propage la Connaissance des serments car ce sont les hommes qui s'entretuent par leur entreprise, leur volonté et leur désir! Car certains vomissent sur la fraternité voilà un maillon de haine du trois en un délivré par le vieux coq... Rétablit l'apprentissage de l'Espérance sur l'apprentissage de marcher ! La canne de l'age n'est pas un spectre; elle est une source d'eau ! Tu apprendra à entendre ta douleur devant la faim ! Nous sommes des étapes et en cela cherche le fait d'exister ! La République est le pilier de l’Âme dans le sens où elle s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première !

Ecrit de
TAY
La chouette Effraie.

_________________
Kounak le chat....


Dernière édition par yanis la chouette le Sam 6 Aoû à 9:55, édité 2 fois




Nombre de messages : 4295
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr
Date d'inscription : 12/11/2005


Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier. Sam 28 Mai à 15:54
Aramon et la France.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t3-debat-sur-la-recherche-animale
L'Ecologie a bien plus besoin que la mandature; et pourtant, tout cela est bien établit
dans les bilans prévisionnels de l'union européenne...

Mais voilà, il y a eu des visages parsemé(e)s sur la construction européenne et de la Grande Europe... Alors certains mouvements ont dénoncés l'écologie politique envers eux-même et tous. En cela, on peut dire que le clivage des extrêmes entre la droite et la gauche s'est bien réduite mais la haine par elle même s'est accentué par le fait du libre pensée et de la raison d'être l'option de secours.

Le bien sera bien 'être un équilibriste mais entre les deux pentes des montagnes la Corde n'est plus... Alors à l'ancienne tel des Mitterrand et des Chirac, nous allons en randonnée et gravir des collines. Il faut lutter contre l'extermination, concevoir la conception de la vie et la chaines des reproductibilités....

A l'ancienne, Ne pas oublier l'aspect de sauvegarder le rapport de la mutuelle et de la sécurité sociale devant les faits climatiques et autres: Cela engendre une plus grande concertation entre les assurances et l'Etat où le peuple est représenté par des associations et des syndicats... Ça serait houleux mais je pense que je pourrai éviter des émeutes et des divisions entre les familles pour de la politique.

Lancer des ouvrages des digues car malgré les débats et toutes les propositions, le Temps et ses variations jouent contre Nous et Eux... Un Sujet qui relève de la Justice, de l'Intérieur et de la Défense...

Ainsi des Dossiers sur les transports les ponts et chaussés seront mis à Jour par les Vice-Présidents du Sénat plus clément envers les acteurs sociaux-économiques:
Ils sont Francs dans le Langage et c'est un bien aux yeux du Peuple...!

Ecrit de
TAY
La chouette effraie;

_________________
Kounak le chat....

---------------------------------------------------------------------------------------------------

Entretien sur la discorde...

On parle de propos virulents de Monsieur Sarkozy, lors de ses fonctions de ministre de l'Intérieur, sous la Présidence de Mr ... ? Quelle est votre position ?

Tout d'abord supprimer le laxisme, la faute et la falsification... Il arrive que les affaires mal gérées puissent resurgir au cœur de la cour de l'Elysée... Au niveau d'une réforme démocratique, le Sénat est et sera toujours d'un grand secours car ses décisions ne sont jamais prévisible aux yeux de Matignon, pour éviter toute crise intérieur entre les Services Sociaux de la Police, de l'Armée et de la Justice. On le voit une affaire mal gérée est une affaire bâclée sans géographie et au mépris de la Patience.

Il n'y a plus de sociale ?

Non, il y a la Peur devant la Prudence ! Disons qu'avec la guerre contre le terrorisme amplifié depuis le 11 septembre 2001... Être un homme de bien se résume en deux catégories: la défense et le secourisme et l'on s’aperçoit que la Prudence est meilleur guide que la Peur. D'accord il faut s'amuser mais il y a toujours le terme de Citoyenneté... Sujet d'un Éternel désaccord entre les convives aux seins de toutes les Organisations mondiales.

Et le Secourisme ?

Même pour les Banlieues, il est à organiser en villes et campagnes devant les accidents, les agressions et les catastrophes... La Justice a toujours au même titre que tous les services publics d'être à la pointe du monde industrielles, économiques et de prévoyances... Dans un mode de compétitif, prolétaire et capitaliste; il doit être l'ensemble, le médiateur et bien sur, celui qui est le meilleur en tout pour sa sagesse, sa modernité et son social.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6033
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   Jeu 12 Jan à 9:00

Le référendum est une institution et en cela, il n'est jamais dit que le principe du Referendum est une forme d'émancipation envers les autorités publiques... Le Referendum est la manière la plus noble auquel une loi peut être établi: Pourtant, un jour, Louis Napoléon utilisa cette manière du suffrage universel direct qui marqua les esprits... Le Peuple ne peut pourtant nier le rôle évident que représente le referendum dans le principe civique et morale de "l'individue et de l'individu" dans le terme de Démocratie... Ce principe pourtant, peut être juste consultatif mais il permet ainsi à l'individu de se mettre en situation auquel se retrouve exposer les élu"e"s... Certains voient dans le referendum une forme de combat de coq ou de boxe, en tout cas, à l'image d'un vote électif, il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie doit faire face: Il surpasse l'aspect de l'état et sans le remettre en cause, il est capable de pointer certaines choses de la vie quotidienne. Dans certains pays, il y a l'aspect de pétition qui peuvent être soumise au suffrage universel indirect... Le suffrage universel direct auquel appartient le Référendum est un aspect essentiel du caractère humain auquel un peuple veut s'adresse envers ses nouvelles générations... Le fait de débattre est un outil essentiel en terme de communication et pourtant dans certains cas, la question du Référendum relève de l'intérêt de l'état régalien, c'est en cela que certains hésitent sur son aspect même mais il montre l'aspect même de l'interlocuteur qui propose le sujet de la question. Le référendum est une loi d'utopie qui pourtant montre l'aspect réel de l'individu dans la société: En cela, j'accorde une importance réelle dans la constitution de Y'becca et des Républiques d'Israël et de la Palestine ainsi que dans toutes les Nations Morales et Physiques pour une reconnaissance morale et intellectuel dans le référendum: Son vote est lié malheureusement à des disputes entre des élu"e"s du Suffrage universel indirect... Toutefois, tout comme le vote direct du parlement et tout vote indirect du parlement, le référendum ne peut être organiser pour un Conflits d’intérêts et en cela, c'est au pouvoir judiciaire et à ses membres qu'il soit public et privé tout en maintenant et mettant l'aspect du service public militaire et civil dans la lutte contre les Conflits d’intérêts qui pourrait s'ingérer dans la teneur du débat et du vote: L'aspect du Général, de la société et l'individu doit être soulever en soulevant toutes les égalités et inégalités que peuvent engendrer le référendum... Certains peuvent s'amuser à créer de lois et des référendum pour des Conflits d’intérêts, pour créer des désordres et par gloire personnel... Cela n'est pas dans l'intérêt de l'harmonie sereine auquel nous devons être en ces situations profondes de changement de climat: "De jour en jour; le petit Nuage de Magellan et La Galaxie d'Andromède évolue depuis µ Êta Careme" s'écrie Nagaliew la mouette aux yeux verts..."
L'aspect du référendum est un droit de cité et de navire dans les prochains siècles à venir; et le juge suprême de la république de l'olivier s'y engage et dans des situations d'urgence, notre professionnalisme institué par la philosophie et la prudence du référendum nous permettra d'avoir l'anticipation sur le danger qu'il soit matérielle, morale et naturelle, ils peuvent être distinct ou englobé, Le référendum et ses principes il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie, une armée ou un navire doit faire face... Le Laïc et l'Eternel devant la démocratie et la Nature. Conflits d’intérêts... Le clans des mouettes et la cinquième république devant l'adversité des peurs et des intérêts... Nous sommes prêt à faire face à l'avenir... La République de l'Olivier...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Niveaux des aspirations, l'Idéal, Les sentiments et Y'becca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» « Je dégueule sur la facilité des sentiments. » (Elena.)
» { Explosion de sentiments - - - PV
» Les pleurs sont la lessive des sentiments [pv Yuûki]
» [Court Métrage]Explosion de sentiments !
» Tornade des Sentiments [PV Griffes de Velours]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: