Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 http://la-5ieme-republique.actifforum.com

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Jeu 9 Fév à 2:15

l’obscurantisme et Dark Obscur
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t237p25-lobscurantisme-dark-obscur-silencieux-et-y-becca#4949
Elon Musk, Mars possède un droit naturel juridique, impossible d'y être enterrer
TAY

Lady Marmalade
https://www.youtube.com/watch?v=RQa7SvVCdZk

http://www.antares-sellier.com/les-casques/
Le nom de l'étoile vient de Άντάρης utilisé en grec ancien, signifiant « comme Arès » (Arès est le dieu de la guerre, l'équivalent de Mars dans la mythologie de la Rome antique). Il fait référence à sa couleur rouge, similaire à celle de la planète Mars. Il est réutilisé en Europe à la Renaissance.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_chevaux_de_fiction
Le nom arabe d'Antarès, Qalb al aqrab (قلب العقرب) qui signifie « le cœur du scorpion », est utilisé de façon très ancienne et semble avoir une origine suméro-akkadienne. Il a été directement translittéré en Europe au Moyen Âge pour donner Calbalacrab ou simplement traduit en latin (Cor Scorpionis).

Aldebaran, Antarès, Altair et Rigel, les chevaux de Ben-Hur...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Ven 10 Fév à 9:22

POLICE LA COATIE ET LA SYNTHÈSE OU Le GLAIVE JUDICIAIRE CONTRE LES VIOLS
Toujours dans le vent et l'actualité des plantes
et des variations sur les drogues chimiques
nouvelles... Le Groupe d'Intervention SOCRATE...

Étymologie: le terme latin Arum et le terme grec αρον désignent ces mêmes plantes.

Espèces anciennement placées parmi les Arum

Pour Arum dracunculus, voir Dracunculus vulgaris.
Pour Arum muscivorum L.f., voir Helicodiceros muscivorus.
Pour Arum cornutum, voir Typhonium.


L'arum symbolise l'âme, la confiance.

Offerte à toute personne confrontée à un choix difficile,

l'arum représente le chemin à emprunter

pour grandir au fil des jours, pour laisser derrière soi peine,

mal-être et obstacles en tous genres.

De nombreuses questions se posent,

mais au bout du compte, il ya le bonheur

de savourer l'instant présent et la vie tout simplement.

Le jaune éclatant de cet arum promet d'ailleurs lumière,

chaleur et bonheur.

Arum ou Calla noir - Zantedeschia Schwartzwalder

L'Arum noir est un hybride originaire de Nouvelle Zélande aux fleurs (spathes) d'un coloris violet pourpré presque noir, de 10 cm, celles utilisées par les fleuristes en été. Son feuillage vert, décoratif, est de couleur unie.

De petite taille (40cm de haut), il est particulièrement adapté à la culture en pot.

Arum est un genre d'environ 25 espèces de plantes de la famille des Araceae, originaires d'Europe, d'Afrique du nord, et de l'Asie de l'ouest, la plus grande diversité d'espèces étant observée sur le pourtour du bassin méditerranéen.

L'arum des fleuristes, utilisé dans les bouquets de mariée et les décorations d'église - appelé aussi Calla, nom que Linné lui a originellement donné - n'est pas un Arum, mais un Zantedeschia, espèce Zantedeschia aethiopica - dénomination incorrecte sur le plan géographique, puisqu'il est originaire de l'Afrique du Sud.

Description

Ce sont des plantes à rhizomes, herbacées et pérennes, atteignant 20 à 60 cm de hauteur, avec des feuilles sagittées de 10 à 55 cm de long. La floraison est une spathe colorée, ce qui inclut qu'elle peut être blanche, jaune, brune voire violette. Les fleurs sont produites dans un spadice. Les fruits sont des baies en grappe et sont orange ou rouge vif.

La plupart émettent une odeur plus ou moins prononcée de charogne ou de fumier qui attire des mouches et favorise ainsi leur pollinisation.
Arum rupicola est pollinisé par des diptères hématophages (cératopogonidés et simuliidés). On a observé jusqu’à 600 de ces insectes par spathe.
Quelques espèces par contre répandent une odeur agréable : Arum balansanum, Arum creticum et Arum gratum. L’odeur de Arum balansanum rappellerait celle du calvados...
Quelques autres, dont Arum hygrophyllum et Arum euxinum – deux espèces des milieux humides – n’ont pas d'odeur perceptible.

Les espèces

Arum apulum P.C. Boyce : sud de l'Italie
Arum balansanum R.R. Mill : ouest et centre de la Turquie
Arum besserianum Schott : Pologne et Ukraine
Arum concinnatum Schott : est de la mer Égée
Arum creticum Boiss. et Heldr. : Crète
Arum cylindraceum Gasp. (Syn. Arum alpinum, syn. Arum orientale subsp. lucanum) : Italie, Sicile et ex-Yougoslavie
Arum cyrenaicum Hruby : Libye
Arum dioscoridis Sm. : Asie mineure
Arum elongatum Steven : Balkans et Russie
Arum euxinum R.R. Mill : nord et ouest de la Turquie
Arum gratum Schott : ouest et centre de la Turquie
Arum hainesii Riedl : Irak
Arum hygrophilum Boiss. : Liban et Syrie
Arum idaeum Coustur. et Gand. : Crète
Arum italicum Mill. : arum d'Italie, pourtour de la Méditerranée et ouest de l'Europe.
Arum jacquemontii Bl. : Himalaya
Arum korolkowii Regel : Asie centrale
Arum longispathum Rchb. : ex-Yougoslavie
Arum maculatum L. - Gouet tacheté : ouest et nord de l'Europe
Arum orientale M. Bieb. : Europe centrale et orientale, et Asie mineure
Arum orientale subsp. danicum Prime : Danemark et Suède
Arum palaestinum Boiss. : Liban et Syrie
Arum petteri Schott (Syn. Arum nigrum) : Balkans
Arum pictum L.f. : Italie, Corse, Sardaigne et Baléares
Arum purpureospathum P.C. Boyce : Crète
Arum rupicola Boiss. (Syn. Arum conophalloides) : Asie mineure
Arum sintenisii P.C. Boyce : Chypre

Intoxication

Toutes les parties de ces plantes sont vénéneuses. La toxicité principale est exercée par les cristaux insolubles d’oxalate de calcium présents dans la plante, qui sont responsables d’un effet caustique. Une saponine, également présente dans la plante, pourrait en renforcer l’effet. Les arums contiennent également des alcaloïdes apparentés à la conicine (aroïne, arodine et aronine).

La mastication de feuilles ou de fruits entraîne une sensation immédiate de brûlure bucco-pharyngée accompagnée d’hypersalivation et d’œdème local, voire d’un piqueté hémorragique. L’œdème, s’il est important, peut gêner la déglutition et la ventilation. En cas d’ingestion il apparaît des douleurs digestives, des vomissements et de la diarrhée.

L’ingestion massive – exceptionnelle du fait de la douleur provoquée par l’irritation locale – peut se compliquer d’un syndrome hémorragique digestif et de troubles systémiques (paresthésies, somnolence, convulsions, mydriase, troubles du rythme cardiaque). Cet état peut évoluer vers le coma et le décès.

On peut néanmoins en manger le rhizome après une longue cuisson qui élimine ces toxiques.

Liens externes

Sur les autres projets Wikimedia :

Arum, sur Wikimedia Commons

Référence Flora of Pakistan [archive] : Arum [archive] (en)
Référence Flora of Missouri [archive] : Arum [archive] (en)
Référence Tela Botanica (France métro [archive]) : Arum L. [archive] (fr)
Référence ITIS : Arum L. [archive] (fr) (+ version anglaise [archive] (en))
Référence NCBI : Arum [archive] (en)
Référence GRIN [archive] : genre Arum L. [archive] (+liste d'espèces contenant des synonymes [archive]) (en)
Le genre Arum en Europe (Flora europaea) [archive]
International Aroid Society - The Arum Species [archive]
IPCS INTOX databank - Arum species [archive]

Sources

Deni Brown, Aroids – Plants of the Arum Family (Second Edition), Timber Press, 2000 (ISBN 0-88192-485-7)

Et en conclusion:


Ses volets étaient toujours fermés ; elle ne recevait pas de courrier et sa porte s’ouvrait seulement pour des traiteurs qui livraient des repas tout préparés ou des fleuristes qui, chaque matin, apportaient des monceaux de lys, d’arums1 et de tubéreuses. (Georges Perec, La vie mode d'emploi)

↑ Il s'agit d'arums des fleuristes (Zantedeschia aethiopica)

Dernière modification de cette page le 16 janvier 2017, à 22:58.
Droit d'auteur : les textes sont disponibles sous licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions ; d’autres conditions peuvent s’appliquer. Voyez les conditions d’utilisation pour plus de détails, ainsi que les crédits graphiques. En cas de réutilisation des textes de cette page, voyez comment citer les auteurs et mentionner la licence.
Wikipedia® est une marque déposée de la Wikimedia Foundation, Inc., organisation de bienfaisance régie par le paragraphe 501(c)(3) du code fiscal des États-Unis.

Un grand merci à Wikipédia, Logiciel Libre et dont le seul fait est de porter l'information la plus rigoureuse qui soit...
Merci à tous les auteurs de définitions...

La conine (ou coniine ; conicine ; cicutine), du grec kônion (cigüe), est un alcaloïde, dérivé de la pipéridine, existant en deux stéréoisomères : la (S)-coniine (CAS 458-88-Cool, l'isomère naturel présent dans la ciguë, et la (R)-conine (CAS 5985-99-9).

La conine est un poison neurotoxique.

Histoire

L'une des premières et plus célèbres victimes connues de la conine est le philosophe Socrate, contraint à se suicider par ingestion d'une solution à base de grande ciguë.

La conine a été isolée la première fois comme une base libre de la Grande Ciguë (Conium maculatum) en 1827 par Giesecke. Son étude fut poursuivie par M. Geiger et M. Ortigosa. Elle fut synthétisée pour la première fois par le chimiste allemand Albert Ladenburg en 1886, par la réaction de condensation de Knoevenagel4. C'est le premier alcaloïde à avoir été ainsi synthétisé.

Galantis - No Money (Official Video)
https://www.youtube.com/watch?v=xUVz4nRmxn4

Elle a été administrée en cas de dyspnée cardiaque5.
Propriétés

La conine se présente sous la forme d'un liquide brun clair, huileux, à l'odeur proche de l'urine de souris. Elle est relativement peu soluble dans l'eau (10 mL pour un litre d'eau), mais est soluble dans l'éthanol et l'éther 6.

C'est un alcaloïde ganglioplégique (inhibiteur des ganglions sympathiques et parasympathiques) qui provoque une paralysie respiratoire.
Occurrence

La conine est naturellement présente dans la grande cigüe, mais aussi dans le persil des chiens (petite ciguë) et la sarracenia flava. Toutes les parties de ces plantes contiennent de la conine, mais elle est réellement concentrée dans leurs graines.
Représentation de conine en 3 dimensions
Représentation de conine sous forme de sticks
Synthèse
Coniinsynthese.png https://fr.wikipedia.org/wiki/Conine

De l'iodure de méthylpyridinium est chauffé à 300 °C pour obtenir de la 2-méthylpyridine. Cette dernière est mise à réagir avec de l'éthanal (acétaldéhyde) en présence de base, pour former la 2-propenylpyridine par condensation de Knoevenagel. Celle-ci subit une hydrogénation catalytique pour former la conine.

Il s'agit de la synthèse historique de Ladenburg.
Biosynthèse


La conine fait partie, avec la n-méthylconine, la conhydrine, la pseudoconhydrine, et la gamma-conicéïne des alcaloïdes du conium, tous présents dans la grande ciguë. Ces dérivés de la pipéridine sont synthétisés par la plante par additions d'unités C2 sur l'acide 3,5,7-trioxooctanoïque, qui est ensuite réduit puis subit une transamination cyclique qui le transforme en γ-conicéïne. À partir de ce produit, la plante peut synthétiser tous les alcaloïdes du conium7 (une première hypothèse de biosynthèse à partir de la lysine a été rejetée).
Notes et références

↑ ChemIDplus [archive]
↑ Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 » [archive], sur www.chem.qmul.ac.uk.
↑ a, b, c et d Entrée de « Coniine » dans la base de données de produits chimiques GESTIS de la IFA (organisme allemand responsable de la sécurité et de la santé au travail) (allemand, anglais), accès le 4 avril 2009 (JavaScript nécessaire)
↑ Hesse, M. : Alkaloide, 2000, Helvetica Chimica Acta, (ISBN 3906390195)
↑ L. Boucherie, E. Coudray, Guide pratique de chimie, Paris, 1906.
↑ Ammon, H. P. T. : Hunnius pharmazeutisches Wörterbuch, 2004, Walter de Gruyter, (ISBN 3110174871)
↑ Glotter, E., Zechmeister, L. : Fortschritte Der Chemie Organischer Naturstoffe, 1971, Springer Verlag, (ISBN 3211810242)

(de) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en allemand intitulé « Coniin » (voir la liste des auteurs).

Mike Posner - I Took A Pill In Ibiza (Seeb Remix) (Explicit)
https://www.youtube.com/watch?v=foE1mO2yM04

Mesdames et Messieurs Tignard Yanis, Favard Gael, Passerieu Emmanuelle, Fradet Claire, Magalie Attou dit Mag'2 et Hoffman Vincent....

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Lun 13 Fév à 8:52

One Role of Mars Orbiter: Check Possible Landing Sites

Fast Facts:

› NASA's Mars Reconnaissance Orbiter has provided about 300 terabits of data about Mars, more than all other interplanetary missions combined.

› Those data yield the mission's own science findings, plus crucial information for evaluating possible Mars landing sites for future missions.

› A workshop this week is using the mission's data to narrow the list of possible sites for NASA's next Mars rover.

At an international workshop this week about where NASA's next Mars rover should land, most of the information comes from a prolific spacecraft that's been orbiting Mars since 2006.

Observations by NASA's Mars Reconnaissance Orbiter (MRO) provide the basis for evaluating eight candidate landing sites for the Mars 2020 rover mission. The landing site workshop this week in Monrovia, California, will narrow the Mars 2020 candidate list to four or fewer sites. MRO observations have been used to identify, characterize and certify past landing sites and are also in use to assess possible sites for future human-crew missions.

"From the point of view of evaluating potential landing sites, the Mars Reconnaissance Orbiter is the perfect spacecraft for getting all the information needed," said the workshop's co-chair, Matt Golombek of NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California. "You just can't overstate the importance of MRO for landing-site selection."

Engineers use MRO data to evaluate the safety of a candidate landing site. For example, stereoscopic 3-D information can reveal whether slopes are too steep, and some detailed images can show individual boulders big enough to be a landing hazard. Scientists use MRO data to evaluate how well a site could serve the research goals of a mission, such as the distribution of minerals that may have originated in wet environments.

"Missions on the surface of Mars give you the close-up view, but what you see depends on where you land. MRO searches the globe for the best sites," said MRO Deputy Project Scientist Leslie Tamppari of JPL.

Images, terrain models and mineral maps from the orbiter help the teams that operate NASA's two active Mars rovers plan driving routes. The Mars 2020 team has already used MRO data to evaluate driving options in the eight candidate sites for that rover, which is on track for launch in the summer of 2020 and landing in early 2021. The site evaluations even use MRO's capability to study the atmosphere above each site and probe underground features with ground-penetrating radar.

In the progress toward selecting a landing site for a future human mission to Mars, NASA is using MRO data to evaluate about 45 suggested sites that could support human exploration zones, which are areas that could support astronauts as they explore up to a 60-mile radius.

Still, the hundreds of MRO observations targeted specifically for study of potential landing sites make up a small fraction of all the data the mission has provided about Mars. MRO has acquired more than 224,000 images and millions of other observations during its nearly 50,000 orbits around Mars. This month, the mission will reach and pass a milestone of 300 terabits of total science data sent to Earth from the orbiter. That tops the combined total from all other interplanetary missions, past and present. It is more data than would be included in four months of nonstop high-definition video.

"Whether it is looking at the surface, the subsurface or the atmosphere of the planet, MRO has viewed Mars from orbit with unprecedented spatial resolution, and that produces huge volumes of data," said MRO Project Scientist Rich Zurek of JPL."These data are a treasure trove for the whole Mars scientific community to study as we seek to answer a broad range of questions about the evolving habitability, geology and climate of Mars."

One of the orbiter's six instruments has provided images of 99 percent of Mars -- equivalent to 97 percent of Earth's land area -- in resolution sufficient to show features smaller than a tennis court. One-fifth of this coverage area has been imaged at least twice, providing stereo, 3-D information. Another instrument has returned several multi-spectral data sets for mapping surface composition, including one covering nearly 85 percent of Mars.The highest-resolution camera onboard has returned images revealing details as small as a desk in swaths covering a carefully chosen 2.8 percent of Mars's surface. That's more than the areas of Texas, California, and all the states east of the Mississippi River combined.

Other instruments on MRO have provided daily weather maps of the entire planet since 2006, more than 20,000 radar-observing strips to examine subsurface layers of ice and rock, and more than 8.8 million atmospheric profiles of temperatures, clouds and dust.

New discoveries flow from the copious MRO data. Some are:

Minerals mapped by MRO indicate a diversity of ancient water-related environments, many apparently habitable.
There is enough carbon-dioxide ice buried in the south polar cap that, if released, it could more than double the planet's present atmosphere.
Mars is a dynamic planet today, with dust storms, moving sand dunes, avalanches, new gullies and fresh impact craters.
Reservoirs of buried water ice that are remnants of past climates, including buried glaciers, have been confirmed and discovered.
Dark flows that appear in warm seasons on some slopes suggest brine activity, though they are still enigmatic and hold scant water at most.
Mars' north polar cap is geologically young -- about five million years old -- and contains unequally spaced layers of dust and ice that are apparently related to cyclical changes in the planet's tilt.
Large dust storms during southern spring and summer appear to have a pattern of three types, in sequence.
Seasonal surface changes at mid to high latitudes appear related to freezing and thawing of carbon dioxide.

In addition to MRO's observations, whether for landing-site assessment or direct science investigations, the orbiter also provides communication relay service for robots on the Martian surface, whether mobile or stationary. This month, MRO will reach and pass a milestone of 6,000 relay sessions for Mars-surface missions.

For additional information about MRO, visit:

http://nasa.gov/mro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mar 14 Fév à 3:01

Zipper Fly Minceur javel Laver étroites Pieds Color Block épissage jeans pour hommes...
-----------------------------------------------------------------------------------

"Bohemian Rhapsody"

Depuis l'ile des nains, la flotte se prépare à force à débloquer le blocus... les nains
se vouent à une chance ultime, l'invisibilité de leur femmes peut être leurs plus grands
des atouts... dans la plus simple des tenues, elles devront se recouvrir d'une forme
huile de synthése afin de ne permettre aucune visibilité de leurs présences...
Leurs actions sera rapide... Mais cela ne pourrait suffire sans un acte du destin...

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block sont le genre de fribouilles
qui aiment piller les richesses des Nains mais avec galanterie... Cette situation auquel
sont soumis le peuple des nains n'est pas bon pour leurs affaires et pour le morale
des flibustiers, des pirates et des mercenaires suisse qui composent leurs flottes
maritimes et ariennes...

"Les sartriennes sont elles prétes" demande Zipper Fly Minceur
"Ma flotte de dirigeables est prête" réponds un lieutenant de javel Laver étroites
"R.E.M. - Losing My Religion, mes démons..." s'écrient les hommes de Pieds Color Block

Alors la "Bohemian Rhapsody" élabore un plan et ils attaqueront les démons et
les orcs par les airs... Ainsi, le signal sera lancé aux nains et au Roi Galabrul de lancer
l'attaque des invisibles...

Une ombre aux allures bien sinistre apparait alors aux pirates et à l'armée de la
"Bohemian Rhapsody"...

"Nous te saluons, O reine..." chante alors Pieds Color Block.

Avec le spectre royal de Hathor la Lionne, Nephtys la douce laisse apparaitre
son caractère de combattante... Elle qui est si peu décrite dans son rôle de Femme,
de Reine et de Guerrière...

"Femmes et Hommes de la "Bohemian Rhapsody"..., je vous conjure de dresser
les marques brune, rouge, blanche, noire et arc en ciel de notre confrérie...
En ce jour premier, nous nous dressons en une armée réunie devant les scélérats
et nous allons délivrer ce peuple d’orfèvres, ces nains, enfants d'Anvers...
La Mort elle même nous accompagne de sa faux..."

La "Bohemian Rhapsody" dans un silence de peur et d'admiration, car Nephtys
dépose le spectre de Hathor tout en brandissant la Faux de la Grande faucheuse:

"Voilà ce que me dit La Mort: L’éthique, le spectre de la mort et la passion du signifiant;
À l’heure où le rapport du sujet à la pensée, à sa pensée intime, à ce qui fait de lui un
sujet humain, est menacé d’occultation, et face à l’intensité de l’existence,
comment la passion de ce même sujet peut-elle se situer, se projeter, s’exprimer ?
C'est avec votre coeur et dans ses espérances; "Bohemian Rhapsody"; je vous conjure
dans mes actes, je ne suis pas toujours Justice... Mais en ce jour, j'enfreins la règle
du destin... Quand leurs regards se porteront sur mon spectre et sur ma Faux... Alors,
l’essence et la matière d’une passion amicale se mélangeront dans leurs esprits avec
la relation de la parole au signifiant. les questions de la communion, de la vérité,
mais aussi de l’éternité et de la mort, seront convoquées. Alors le Destin vous
confondra envers ma personne et une porte souverainement s'ouvrirera pour vous
et l'Humanité... Celle d'une victoire incertaine et d'une défaite honorable à leurs yeux,
mais qui engendrera la colère du Père sur le Fils... De Mâl l'ensorceleur sur
Baal..."

Zipper Fly Minceur, javel Laver étroites et Pieds Color Block ainsi que tous les éléments
leve leurs glaives aux ciels et baissent les yeux devant les reines Nephys et Hathor...
Et ils prétent ce serment... avec leurs Opiorphines...

"Nous serons des chacals dans la mort et l’éternité, O Majesté... Ainsi que pour
La République..."

Seth Isräel le Prince des Capricornes, Fils de Adam le père de Bastet et d'Eve La nymphe
des mers, issus des larmes de Adam... Ne peut s’empêcher de s'écrier...

" J"ai deux frères à rejoindre dans les enfers, Cain et Abel ainsi que Bastet ma soeur
malgré le fait qu'elle soit fille de Lilith... la stigmatisation de la haine pour la force
de l'Espérance.Et je m'engage de protéger Lilith dans la victoire...
Je la placerai sous la protection de Rhadamente et de Bastet... En mémoire de mon ami,
Luciole ou le dit Prométhée..."

"C'est mon ami, pardonnez lui, Majesté..." s'interpose Pieds Color Block qui ne gifle pas
Seth Israël mais lui fait signe de rejoindre les rangs...

"Le Maléfique et Israël, les Deux Seth, voilà une nouvelle prophétie qui se réalise...
Les passions de la passion : du corps abîmé à l’écriture de l’abîme. le seul objet de
son désir, le passionné est prêt à tout pour en obtenir la possession.
les excès de la passion qui empêchent ceux qui s’y laissent prendre d’être sujet
de leur conduite. Une mystique de la Passion à un phénomène inédit. "Nous serons."
Quels autres tours la passion de la Passion peut-elle prendre ? Oui, la victoire sur
l'apocalyptique fin divine pour engendrer l’apothéose Naturel...
Oui, Je vois le TAY... Je vois le fleuve des serpents... La mort viendra vous saluer
chère compagnons des enfers..."

Un grand silence... La Reine vient d'annoncer une prophétie... elle est joyeuse
et cette prophétie regonfle l'assurance de La "Bohemian Rhapsody".

"Envoyer la Prophétie à travers les vents et les contrées... Je viens vous
chercher mon père et mes frères. Oui, Nephtys... Tu connais la douleur
que j'ai ressenti Le Deuil, Le Bannissement et la Douleur d'une famille
divisé et humble dans son rancœur... Je vous remercie de m'avoir accueillir
dans la "Bohemian Rhapsody."". rajoute Seth Israël dans les rangs et à haute voix
sous le regard de Pieds Color Block, fier d'avoir bien plus qu'un Capricone
mais d'avoir un frère et un ami au sein de son équipage.

"Lancer l'Attaque..." s'écrie alors un vent qui en a envie de découdre...
Et bien sur, ce vent est Yahvé, Allah, Dieu, L’Éternel qui retrouve vigueur
quand l'espérance l'emporte sur l'ignorance et l'Obscurantisme Sectaire...
Il est certes jaloux Yahvé mais il n'est pas possessif: Il sait entendre !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Lun 13 Mar à 4:37

Lundi 13 Mars 2017....

Peuples de Sparte avec le Taygète et Athene noctua...

Voilà des mois que Toulouse a présenté sa candidature au Patrimoine Mondiale
de L'UNESCO tout comme d'autres villes et Lieux en France... Mon visage est de
me dire quel ou quelle président ou présidente sera la plus apte à présenter
ses différents domaines de la Culture française et international...

Il y a l'aspect Financier et Régalien auquel je suis attaché afin d'amener des
modifications intéressante sur le niveau de vie des localités... J'écoute donc
avec le plus grand intérêt les mesures proposer dans tous les domaines des
différents candidats et candidates... J'examine les caractères et les propos
de leurs plus proche collaboratrices et collaborateurs...

Certains de ces domaines qui se propose à l'héritage international de L’UNESCO
sont très diverses et divers: Féminin et Masculin; Citadine, Rural , Ville, Village
et Lieu Dit... J'ai vécu dans tous ces aspects de la France et pour les défendre;
je me sens plus proche du Procureur que du Juge... Je préfère être celui qui
constitue les dossiers que d'en être juge... Depuis le Bistrot 12 et l'atelier 66,
je déploie les ailes depuis Saint Cyprien pour la candidature Toulousaine en y
intégrant les autres candidatures françaises: Ne craignez rien, loin de moi
de vouloir créer une ligue de Délos tel Marine Le Pen, de devenir le nouveau
Périclès comme Emmanuel Macron ou de devenir le nouveau Socrate tel
Mélanchon, Hamon et Asselineau...

Juger bien vos candidats et surpris par la discorde entre Dupont-Aignan et
Fillon qui porte bien plus d’intérêt sur l'aspect de Richesse Économique et d'Emploi
sur le territoire que sur l'aspect de leur propre personne... Et Hollande incapable
d'écrire une mise au point sur l'aspect morale de la condition humaine et de travail
durant son quinquennat... Pourtant, Vous et Moi, allons choisir ! Certains en quittant
en la France, d'autres en allant voter ou en allant chercher du travail par leur propre
moyen sans attendre l’assistance de nouvelle loi auquel les fonctions de marché
tel que le privé et le public; le capitalisme, la mondialisation et le nationalisme n'ont que
faire lorsque leur candidate et candidat a été vaincu...

Par contre soutenir comme je fais tous les aspects économiques soumis à intérêt
National qui promulgue la vision française au niveau international: Dans tous les domaines
qu'il soit scientifiques, intellectuels ou Compagnons du Devoir tout le monde voit l’intérêt
que cela peut apporter à son foyer, son porte feuille et dans sa condition de vivre...
Tout en devenant un programme communautaire, la réalité de votre personnalité est au cœur du
débat: Pour réussir dans ce programme International et Spatial; le sens même de morale
est au cœur du Peuple... Vous dites alors qui va commander ? Qui va diriger ? Encore une
Nouvelle Utopie venu d'un anti système...?

Je vous répondrez que vous croyez en une Image auquel vous attribuez une parole...
Je ne fais pas de morale car j'irai votre un "je voterai une candidate ou un candidat". Je ne leur
fais pas de morale mais en mots: on se plaint et ils se plaignent, on est heureux et ils sont heureux
et puis le jour des élections, c'est les remises de médailles en chocolats... Tous nos projets
repartent de zéro quand on est vaincu... Et savez vous, Pourquoi ?

Parce que en France Résonne encore ces mots attribué par Brennus, lors de sa conquête de Rome:
"MALHEUR AUX VAINCUS" et EN CELA, JE COMPRENDS VOS PEURS ET HANTISES...
VOTRE APPARTENANCE AUX PRINCIPES ET AUX MORALES DE Y'BECCA, VOUS PERMETTRONS DE
MANIFESTER CONTRE LES SBIRES QUI DIRIGENT LES CAMPAGNES CAR FINALEMENT, CE N'EST
PAS CELUI QUI SE PRÉSENTE QUI EST LE PLUS DANGEREUX MAIS CEUX QUI CONDUISENT
LEURS PROJETS ET LEURS DISCOURS..."

L'ironie n'est pas le refuge de la démocratie mais la réalité ne peut nier l'ironie quand elle s’avère
être juste aux oreilles du temps et de la conscience... cela est valable pour vous, pour moi et l'UNESCO...

Ecrit de
Monsieur Tignard Yanis,
Juge de La République de L'Olivier...
ou
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mar 14 Mar à 9:45

La Deutsche Bundesbahn (DB) (littéralement : « Chemins de fer fédéraux allemands ») était la compagnie ferroviaire de la République fédérale d'Allemagne issu de la Deutsche Reichsbahn (DRG) se trouvant dans la bizone (zones d'occupation américaine et britannique). Elle fut créée en 1949.
Le 1er juillet 1952, les Südwestdeutschen Eisenbahnen (SWDE), chemins de fer de la zone d'occupation française furent intégrés à la Deutsche Bundesbahn.

Le 1er janvier 1994, elle a fusionné avec la Deutsche Reichsbahn (chemins de fer de la RDA) pour former la Deutsche Bahn.
Voir aussi

Transport en Allemagne
Transport ferroviaire en Allemagne
Histoire des chemins de fer allemands


Série 80 (SNCB)
SNCB série 80 (ex type 260)
la 8061, préservée par le PFT

la 8061, préservée par le PFT
Identification Exploitant(s) PFT, SCM, SNCB
Désignation HLD série 80
(type 260 jusqu'en 1970)
Type locomotive
Motorisation Diesel
Concepteur Deutsche Bundesbahn
Construction 1960
Constructeur(s) Brugeoise & Nivelles (BN)
Ateliers Belges Réunis (ABR)
No de série 8001-8069
(260.001 - 260.069)
Mise en service 1960
Effectif 69
Retrait 15/12/2002
Préservation 2 (+ 5 exemplaires utilisés à Salzinnes et Schaerbeek)
Caractéristiques techniques Cylindres 12
Carburant diesel
Moteur thermique Maybach GT06A
Transmission diesel-hydraulique Voith
Masse en service 52,1 t
Longueur 10,36 m
Largeur 3,1 m
Hauteur 4,54 m
Bogies C
Diamètre des roues Ø1262
Vitesse maximale 30-60 km/h

La série 80 est une série de locomotives diesel de manœuvre de la SNCB. Elle dérive des locomotives V60 de la Deutsche Bundesbahn.

Historique

Après la Seconde Guerre mondiale, les moyens de traction à la SNCB sont composés d'une majorité de locomotives à vapeur ayant survécu au conflit. Contrairement à la première guerre mondiale, peu de matériel est rétrocédé par l'occupant au titre de dommage de guerre. La Belgique a toutefois conservé trois locotracteurs diesel de type V36, et il apparait que les productions de l'industrie allemande conviennent parfaitement aux besoins. C'est donc du modèle le plus récent, le V60 (future BR260) que sera dérivée la série 80.

Deux constructeurs Belges sont sollicités : la Brugeoise et Nivelles (qui a depuis été acquis par le groupe canadien Bombardier Transport), et les Ateliers Belges Réunis. Les premiers exemplaires sont livrés en 1960.

Fin des années 1990, la SNCB doit prévoir le remplacement de nombreuses séries de locomotives diesel de ligne et de manœuvre livrées entre 1955 et 1965. L'électrification de la plupart des lignes, et la diminution importante du trafic diffus, et donc des tâches de triage motivent la SNCB à choisir un matériel polyvalent. Un long processus de marché public attribuera à Siemens la livraison de la série 77. Leur livraison au début des années 2000 induira la mise en disponibilité des série 80 en 2002. Elles sont alors mises en parc sur une voie de l'atelier de Schaerbeek.

À noter que les séries remplacentes de ces machines (Hlr 82 et 73) subiront le même sort quelques années plus tard; Ainsi, les dernières machines à bielles sont retirées du service en février 2010 et remplacées par les Hld77.

Utilisation

La série sera majoritairement active aux alentours de Bruxelles, que ce soit pour les dessertes marchandises locales, le triage à Schaerbeek ou la manœuvre des rames voyageurs depuis (et vers) les faisceaux de Forest et Schaerbeek.

Après leur remplacement par des locotracteurs de la série 82 (libérés de leur service Anversois par l'arrivée des série 77), trois machines sont utilisées pour les manœuvres à l'atelier Central de Salzinnes. Deux autres le sont à Schaerbeek. Enfin, les associations de préservations Patrimoine Ferroviaire Touristique et Stoomcentrum Maldegem feront chacune l'acquisition d'un exemplaire de la série.

Liens

HLZ 80 sur BelRail [archive]
la locomotive 80 sur foudurail [archive]

Voir aussi

Matériel moteur de la SNCB
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mar 14 Mar à 11:45

La Déclaration Balfour de 1917 est une lettre ouverte datée du 2 novembre 1917 et signée par Arthur Balfour, le Foreign Secretary britannique. Elle est adressée à Lord Lionel Walter Rothschild (1868-1937), éminence de la communauté juive britannique et financier du mouvement sioniste, aux fins de retransmission.

« Cher Lord Rothschild,

J'ai le plaisir de vous adresser, au nom du gouvernement de Sa Majesté, la déclaration ci-dessous de sympathie à l'adresse des aspirations juives et sionistes, déclaration soumise au Parlement et approuvée par lui.

Le gouvernement de Sa Majesté envisage favorablement l'établissement en Palestine d'un foyer national pour le peuple juif, et emploiera tous ses efforts pour faciliter la réalisation de cet objectif, étant clairement entendu que rien ne sera fait qui puisse porter atteinte ni aux droits civils et religieux des collectivités non juives existant en Palestine, ni aux droits et au statut politique dont les Juifs jouissent dans tout autre pays.

Je vous serais reconnaissant de bien vouloir porter cette déclaration à la connaissance de la Fédération sioniste.

Arthur James Balfour »

La déclaration est publiée dans le Times de Londres le 9 novembre, dans l'encart « Palestine for the Jews. Official Sympathy. »

Par cette lettre, le Royaume-Uni se déclare en faveur de l'établissement en Palestine d'un foyer national juif. Cette déclaration est considérée comme une des premières étapes dans la création de l'État d'Israël1. En effet, la promesse qu'il contient sera mise en œuvre durant la conférence de Paris (1919), préalable au traité de Sèvres (1920), confirmé par la conférence de San Remo (1920).

Préalable

À l'aube de la Première Guerre mondiale, la Palestine fait partie de l'Empire ottoman. C'est l'une des dernières régions que garde l'Empire en déclin, qui avait déjà perdu au cours du XIXe siècle la plupart de ses territoires européens, le Maghreb et le Machrek.

Il est malgré tout l'un des Empires centraux engagés dans le conflit, gardant des liens forts avec l'Allemagne. Les grandes puissances traduisent leur convoitise par des visées différentes : l'achèvement du chemin de fer Berlin-Bagdad, du côté allemand, le remodelage de la région, du côté britannique, que consacre les accords secrets franco-britanniques, dits Sykes-Picot, et le soutien officiel au nationalisme arabe.

La Grande Révolte arabe de 1916-1918 brise l'État ottoman et ouvre plusieurs flancs dans les zones arabes. Les Britanniques secondés par les Français et les Italiens relancent en mars 1917 la campagne en Palestine, mais un premier échec puis un second conduit au renvoi d'une partie du commandement britannique et à six mois d'impasse. Finalement, les troupes britanniques, emmenées par le Général Sir Edmund Allenby, remportent le 31 octobre une victoire décisive à Beer-Sheva près de Gaza. Le succès se confirme le surlendemain 2 novembre durant la troisième bataille de Gaza.
Motivations géopolitiques

Plusieurs raisons différentes ont été évoquées pour justifier la décision de Lord Balfour d'engager l'Empire britannique dans le sionisme.
Ressources du sous-sol

C'est l'époque du « Grand Jeu », selon l'expression de Rudyard Kipling, pour maîtriser les zones riches en pétrole et protéger l'accès aux Indes.

Les Allemands cherchent à achever le chemin de fer Berlin-Bagdad. La campagne de Mésopotamie (1914-15) par les forces britanniques et indiennes cible les gisements de pétrole du Koweït et de Bassorah. Les accords Sykes-Picot, confirmés par le Traité de Sèvres, confirment le tropisme pétrolier.

Le don aux juifs de la Palestine ferait partie d'un plan plus large de contrôle des routes commerciales dans le cadre de ce Grand Jeu. Si l'Irak est proche du Golfe Persique, et donc de l'Inde, la Palestine est proche du canal de Suez en Égypte.
Présence occidentale

D'après Jacob Yeredor, une Palestine en partie juive assure une présence d'origine européenne au Moyen-Orient, région arabe et principalement musulmane2.
Sionisme chrétien

D'après l'historien Jill Hamilton,[réf. insuffisante] il s'agirait de satisfaire les Protestants du courant dit sioniste chrétien, courant principalement américain mais de retour au Royaume-Uni au XIXe siècle.
Revirement d'alliance de la diaspora

Le livre de Martin Watts The Jewish Legion during the First World War reprenant des archives jamais publiées retrace les efforts du gouvernement britannique pour trouver une issue à la Première Guerre mondiale. Le mouvement sioniste est une partie prenante dans ces efforts et offre plusieurs solutions au niveau politique, militaire, économique et journalistique. Au niveau politique depuis 1897, le monde juif est politiquement représenté par le mouvement sioniste créé par le journaliste autrichien Théodore Herzl et représenté en Angleterre durant la guerre par le scientifique russe Chaim Weizmann. Au niveau militaire, les nombreux réfugiés russes en Angleterre qui auraient du se battre dans l'armée russe alliée de l'Angleterre, mais empêchés par les pogroms, ne pouvaient se battre pour l'Angleterre car étrangers[style à revoir]. La solution était de les faire se battre dans une légion. La Légion juive comme proposé par le journaliste ukrainien Vladimir Jabotinsky recrutant les réfugiés russes en Angleterre et aux États-Unis, et les réfugiés de terre sainte au Caire sous administration britannique. Au niveau économique, Chaim Weizmann avait trouvé un procédé pour synthétiser l'acétone nécessaire à la fabrication de la dynamite de façon beaucoup moins chère, ce qui lui valait l'amitié du ministre chargé des fournitures militaires. Le coup médiatique de la déclaration Balfour ainsi que la prise de Jérusalem dans la foulée représentait finalement une motivation pour les Juifs de choisir le camp britannique. Il faut faire remarquer que les Juifs de 1914 étaient très patriotes et se battaient autant pour la France que pour L'Allemagne3.

D'après le pamphlétaire antisioniste américain Benjamin Freedman4, la confédération sioniste aurait approché les Anglais en leur proposant d'user d'influence pour amener les États-Unis à faire la guerre à leurs côtés si la Palestine, alors sous domination ottomane et défendue par la Triplice, leur revenait. Jusqu'en 1916, l'Angleterre était encline à accepter un armistice avec les Puissances centrales, mais, selon Freedman, la possibilité d'un engagement américain a changé la donne.

D'ailleurs, dans un article publié le 3 novembre 1930 par l'Agence télégraphique juive (en), Winston Churchill écrivait, en réponse au Livre blanc de Passfield : « L'année 1917 marqua peut-être la période la plus maussade et la plus sombre de la guerre. (...). C'était l'époque où les éléments les plus résolus du gouvernement britannique cherchaient à enrôler toute influence capable de garder unies à la tâche les nations alliées. Le mouvement sioniste, dans le monde entier, était activement proallié, et, en particulier, pro-britannique. Ce mouvement n'était nulle part plus visible qu'aux États-Unis et nos espoirs reposaient dans une large mesure sur la part active que prendraient les États-Unis dans la lutte sanglante qui s'annonçait. Les talentueux dirigeants du mouvement sioniste et ses nombreuses ramifications exercèrent une influence appréciable sur l'opinion américaine et cette influence (...) était constamment en notre faveur. (...) Les Juifs (sionistes aussi bien que non sionistes) (...) ont œuvré pour le succès de la Grande-Bretagne et pour une étroite coopération entre la Grande-Bretagne et les États-Unis. La Déclaration Balfour ne doit donc pas être regardée comme une promesse faite pour des motifs sentimentaux, c'était une mesure pratique prise dans l'intérêt d'une cause commune à un moment où cette cause ne pouvait se permettre de négliger aucun facteur d'assistance matérielle ou morale5. »

Selon Freedman, cela constitua un changement d'alliance majeur : les pays des Puissances centrales étaient tous favorables aux juifs, tandis que la Triple-Entente incluait l'Empire russe où les juifs n'étaient pas émancipés1 (la déclaration Balfour étant datée d'une semaine avant la révolution d'Octobre).

La déclaration semble sceller ce nouveau pacte, juste après la victoire anglaise à la bataille de Beer-Sheva du 31 octobre 1917.
Autres explications

Limiter les dépenses du Royaume-Uni, écrasé sous le poids de l'effort de guerre.[réf. nécessaire]
Favoriser le recrutement des Juifs de Russie pour la Guerre mondiale, plutôt que pour la Révolution d'Octobre.[réf. nécessaire]
Selon le Premier ministre de l'époque Lloyd George, dans ses Mémoires[réf. insuffisante], remercier Chaim Weizmann pour la synthèse de l'acétone, un composant de la cordite.
Favoriser l'engagement des États-Unis dans la Guerre mondiale par la publication d'une lettre secrète de l'Allemagne vers le Mexique afin de planifier une attaque (voir télégramme Zimmermann)[réf. souhaitée]

Endiguement de la France

L'endiguement de la présence française.[réf. nécessaire]

Créer un prétexte altruiste pour préempter la Palestine face à la France.
Créer un « État tampon » entre Suez et le Liban français, afin d'avoir un État ami dans le monde Arabe, en cas de troubles postérieurs.

Controverse

La déclaration Balfour s'inscrit en contradiction avec les engagements pris auprès des nationalistes arabes qui revendiquent un grand État indépendant (accords Hussein-McMahon en 1915). Le soulèvement arabe fut stratégiquement soutenu par les puissances de l'Entente, en ceci qu'il affaiblissait considérablement l'Empire ottoman.

Ils prolongent en fait les accords Sykes-Picot, conclus secrètement en 1916, qui prévoyaient la mise sous tutelle internationale des possessions ottomanes au Moyen-Orient6.

Lors du démantèlement de l'empire ottoman, le monde arabe s'attendait à l'indépendance promise, mais une partie de la population prend connaissance de la déclaration qu'on essayait de lui cacher. Le 7 novembre 1918, une déclaration franco-britannique est diffusée dans toutes les villes et villages contrôlés par les Alliés ainsi que dans les journaux. Les gouvernements britanniques et français y affirment que « l'objectif recherché par la France et la Grande Bretagne [est] l'établissement de gouvernements et d'administrations nationaux qui détiendront leur autorité de l'initiative et du choix libre des populations indigènes »7.

Cependant, la conférence de San Remo (1920) ne satisfait aucune des demandes arabes. Les mandats britannique et français en Irak, Syrie, Liban et Palestine remplacent la domination turque sur une grande partie du territoire revendiqué par les panarabistes. En outre, ils permettent l'enracinement du mouvement sioniste, désormais soutenu par l'Empire britannique.
Symbole

La déclaration est une date marquante pour le mouvement sioniste. Dès novembre 1918, une parade célèbre son premier anniversaire à Jérusalem8.
La table de travail de Balfour au Musée de la Diaspora de Tel Aviv
Voir aussi

Conflit israélo-arabe
Conflit israélo-palestinien

Notes et références

↑ a et b « Cette lettre ouverte n'a pour les Anglais d'autre intérêt que de rassurer les juifs américains, plus portés à soutenir les Puissances centrales qu'une alliance où figure la Russie au passé lourdement antisémite. Mais elle va légitimer trente ans plus tard la création de l'État d'Israël. » Hérodote.net [archive]
↑ Yeredor Jacob, « La Palestine et la politique des grandes puissances », Politique étrangère, no 3, 1948, 13e année, p. 235-244. doi : 10.3406/polit.1948.2854 [archive].
↑ (en) Martin Watts, The Jewish Legion during the First World War, Palgrave Macmillan, 2004, 287 p. (ISBN 1349519669, présentation en ligne [archive]).
↑ Benjamin Freedman, Conférence de 1961. Une mise en garde, Delacroix, trad. fr. 2006 [archive].
↑ « Churchill, Author of 1922 White Paper, Takes Issue with Passfield », Jewish Telegraphic Agency, en ligne [archive].
↑ « Déclaration Balfour » sur universalis.fr [archive].
↑ Xavier Baron, Les Palestiniens : Genèse d'une nation, Seuil, 2000, p. 21.
↑ (en) Benny Morris, Righteous Victims : A History of the Zionist-Arab Conflict, 1881-1998, Knopf Doubleday Publishing Group, 2011, 800 p. (ISBN 0307788059, présentation en ligne [archive]), p. 158.

Lien externe

(fr) Analyse et cartographie animée sur le site de l'UIA [archive]
v · m

Sionisme · Peuple d’Israël · Terre d’Israël · État juif - Hagannah - Tsahall - Indépendance - Jérusalem
Chronologie · Congrès de Bâle · Plan Balfour · Légion juive · Accord Fayçal-Weizmann · Palestine mandataire · Les livres blancs · Plan de partage · Indépendance d’Israël · Guerre d’indépendance
Immigration juive Aliyah avant le sionisme · Yichouv · Première Aliyah · Seconde Aliyah · Durant la Première Guerre mondiale · Troisième Aliyah · Quatrième Aliyah · Cinquième Aliyah · Durant la Seconde Guerre mondiale · Aliyah Bet · Loi du retour · Opération Tapis volant · Opération Ezra et Néhémie · Exode des Juifs des pays arabes et musulmans · Aliyah polonaise de 1968 · Aliyah d’Union soviétique dans les années 1970 · Opération Josué · Opération Moïse · Opération Salomon · Aliyah d’Union soviétique dans les années 1990 · Aliyah d’Amérique latine dans les années 2000
Partis, organisations et idéologies Territorialisme · Hapoel Hatzaïr · Hachomer Hatzaïr · Poale Zion · Akhdut HaAvoda · Mapaï · Parti travailliste · Sionisme libertaire · Mapam · Sionisme religieux · Colonies · Kach et Kahane Chai · Agoudat Israel · Sionisme chrétien · Sionisme révisionniste · Sionisme travailliste · Irgoun · Lehi · Betar · Hérout · Sionisme général · Likoud · Postsionisme · Néosionisme · Antisionisme
Organisations Organisation sioniste mondiale · Agence juive · Asefat ha-nivharim · Aipac · Histadrout · Haganah · Kibboutz · Moshav · Nefesh B'Nefesh
Personnalités Theodor Herzl · Chaim Weizmann · David Ben Gourion · Vladimir Jabotinsky · Joseph Trumpeldor · Golda Meir · Menahem Begin · Yitzhak Rabin · Shimon Peres · Ariel Sharon · Benyamin Netanyahou · Reuven Rivlin · Meir Bar-Ilan

Y'becca.
Le Secourisme de La République de L'Olivier et de La Justice égalitaire de L'Eau...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Jeu 16 Mar à 10:03

Turquie. CEE: Vous avez trinqué le champagne quand vous avez fait supprimer la peine de mort; maintenant ils vous font vomir par vengeance...

La Turquie veux intégrer l'Europe économique alors que dans un premier lieu, elle doit prendre conscience des actes juridiques humains. TAY

En France, Sans Justice Humaine, il ne peut avoir d'actes économiques en ce qui concerne les domaines régaliens d'État. Hélas, on oublie.

Chacun mène sa fronde mais en terme d'infini et d'évolution, L'ASPECT HUMAIN NE PEUT SE RÉSUMER EN DES ENFANTILLAGES: MATIÈRES DE PROGRÈS.

MATIÈRES DE PROGRÈS: NOS ENFANTILLAGES RALENTISSEMENT L'ASPECT HUMAIN ET D'ÉVOLUTION. NOUS NIONS L'ÉVIDENCE QUE LA VISION LUMIÈRE ÉVOLUE.

PIRATAGES. LA VITESSE LUMIÈRE A L'USAGE D'ENFANTILLAGE. PERTE DE TEMPS, POUR QUELS INTÉRÊTS SCIENTIFIQUES, HUMAINS ET POLITIQUES. MINABLE

A L'HEURE DITES, NOUS AGISSONS TEL PHAETON ORGUEILLEUX D'ÊTRE FILS DE DIEU ET CONDUISANT LA MODERNITÉ. JE SENS QUE LA FOUDRE YEUTE L'HOMME.

Éther (physique) et Isaac Newton ou l'optique des corps...
Y'becca.
TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Ven 14 Avr à 7:47

Experiment System Engineer
13-04-2017 01:00 PM CEST
http://links.govdelivery.com/track?type=click&enid=ZWFzPTEmbXNpZD0mYXVpZD0mbWFpbGluZ2lkPTIwMTcwNDEzLjcyMjc0ODIxJm1lc3NhZ2VpZD1NREItUFJELUJVTC0yMDE3MDQxMy43MjI3NDgyMSZkYXRhYmFzZWlkPTEwMDEmc2VyaWFsPTE2ODUzODY0JmVtYWlsaWQ9a291bmFrbGVjaGF0QHlhaG9vLmZyJnVzZXJpZD1rb3VuYWtsZWNoYXRAeWFob28uZnImdGFyZ2V0aWQ9JmZsPSZleHRyYT1NdWx0aXZhcmlhdGVJZD0mJiY=&&&100&&&http://www.esa.int/hr/PDF/ESA-VN-ESTEC-2017-007,REV.1.pdf

Title: Experiment System Engineer
Reference: ESA/VN-ESTEC(2017)007, REV. 1
Issue Date: Thu, 13-Apr-2017
Directorate: Directorate of Science
Grade: A2-A4
Duty Station: ESTEC
Closing date: Thu, 11-May-2017

http://www.esa.int/About_Us/Careers_at_ESA/Vacancies

You can find all current ESA Job Opportunities on the Internet at:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Ven 14 Avr à 7:48

Amour secret
Victor HUGO (1802-1885)

Ô toi d'où me vient ma pensée,
Sois fière devant le Seigneur !
Relève ta tête abaissée,
Ô toi d'où me vient mon bonheur !

Quand je traverse cette lieue
Qui nous sépare, au sein des nuits,
Ta patrie étoilée et bleue
Rayonne à mes yeux éblouis.

C'est l'heure où cent lampes en flammes
Brillent aux célestes plafonds ;
L'heure où les astres et les âmes
Échangent des regards profonds.

Je sonde alors ta destinée,
Je songe à toi, qui viens des cieux,
A toi, grande âme emprisonnée,
A toi, grand coeur mystérieux !

Noble femme, reine asservie,
Je rêve à ce sort envieux
Qui met tant d'ombre dans ta vie,
Tant de lumière dans tes yeux

Moi, je te connais tout entière
Et je te contemple à genoux ;
Mais autour de tant de lumière
Pourquoi tant d'ombre, ô sort jaloux ?

Dieu lui donna tout, hors l'aumône
Qu'il fait à tous dans sa bonté ;
Le ciel qui lui devait un trône
Lui refusa la liberté.

Oui, ton aile, que le bocage,
Que l'air joyeux réclame en vain,
Se brise aux barreaux d'une cage,
Pauvre grande âme, oiseau divin !

Bel ange, un joug te tient captive,
Cent préjugés sont ta prison,
Et ton attitude pensive,
Hélas, attriste ta maison.

Tu te sens prise par le monde
Qui t'épie, injuste et mauvais.
Dans ton amertume profonde
Souvent tu dis : si je pouvais !

Mais l'amour en secret te donne
Ce qu'il a de pur et de beau,
Et son invisible couronne,
Et son invisible flambeau !

Flambeau qui se cache à l'envie,
Qui luit, splendide et clandestin,
Et qui n'éclaire de la vie
Que l'intérieur du destin.

L'amour te donne, ô douce femme,
Ces plaisirs où rien n'est amer,
Et ces regards où toute l'âme
Apparaît dans un seul éclair,

Et le sourire, et la caresse,
L'entretien furtif et charmant,
Et la mélancolique ivresse
D'un ineffable épanchement,

Et les traits chéris d'un visage,
Ombre qu'on aime et qui vous suit,
Qu'on voit le jour dans le nuage,
Qu'on voit dans le rêve la nuit,

Et les extases solitaires,
Quand tous deux nous nous asseyons
Sous les rameaux pleins de mystères
Au fond des bois pleins de rayons ;

Purs transports que la foule ignore,
Et qui font qu'on a d'heureux jours
Tant qu'on peut espérer encore
Ce dont on se souvient toujours.

Va, sèche ton bel oeil qui pleure,
Ton sort n'est pas déshérité.
Ta part est encor la meilleure,
Ne te plains pas, ô ma beauté !

Ce qui manque est bien peu de chose
Quand on est au printemps vermeil,
Et quand on vit comme la rose
De parfums, d'ombre et de soleil.

Laisse donc, ô ma douce muse,
Sans le regretter un seul jour,
Ce que le destin te refuse
Pour ce que te donne l'amour !

Jacques Brel "La Chanson de Jacky" (live officiel) | Archive INA
https://www.youtube.com/watch?v=EFG1QLCzICc

Sound of shofar in music - Yamma Trio | ממקומך - הרב קרליבך - טריו יאמה
https://www.youtube.com/watch?v=Rnkb7M3dKTg


Title Eye on debris
Released 13/04/2017 2:03 pm
Copyright CC BY-SA 3.0 IGO
Description

ESA operates its Optical Ground Station (OGS) at the Teide Observatory on Tenerife,
Spain, where a Zeiss 1 m-diameter telescope is used to survey and characterise objects
near the ‘geostationary ring’ some 36 000 km above the equator.
The telescope has Ritchey­Chrétien optics and highly efficient digital cameras.

The telescope can detect and track objects around geostationary
altitudes down to 10–15 cm in size. With this performance,
the ESA telescope is top­ranked worldwide.

The data provided by the telescope are a major input for space
debris environment models.

The telescope is also capable of conducting photometric observations,
to determine the ‘colour’ of objects. This enables the material properties
of unknown objects to be characterised and provides valuable information
on the potential origin of newly detected fragments.

In almost 60 years of space activities, more than 5250 launches
have resulted in some 42 000 tracked objects in orbit, of which about
23 000 remain in space and are regularly tracked by the US Space
Surveillance Network and maintained in their catalogue, which covers
objects larger than about 5–10 cm in low orbit and 0.3–1 m at geostationary altitudes.

Only a small fraction – about 1200 – are intact, operating satellites today.

More information

Space debris
Id 376073

Rapport et Espérance
de
Y'becca


Dernière édition par yanis la chouette le Jeu 8 Juin à 7:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Sam 6 Mai à 3:56

LE MYTHE DE ANTIGONE ET LA PERSÉVÉRANCE DE L’ESPÉRANCE

Sénat‏Compte certifié @Senat 20 hil y a 20 heures
Le #Sénat conserve un buste d'Adolphe #Thiers, premier #président de la Troisième République en 1871, dans la galerie des bustes #Patrimoine

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS
En réponse à @Senat @ArchivesnatFr et
UN PRÉSIDENT QUI EST DANS LA DEMEURE: LE MOIS DE MAI 1871. LÀ AUSSI, CERTAINS DIRONT QUE VICTOR HUGO. PAR MOMENT L'OUBLI VIDE L'ESPRIT.
TAY

-------------------------------------

Jardin du Luxembourg ‏Compte certifié @JardinLuco 16 hil y a 16 heures
Le #Sénat conserve une collection d'#orchidées qui rassemble aujourd’hui plus de 10 000 pots appartenant à 150 genres 🌷

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS
En réponse à @JardinLuco @lecoinjardin et
LE CONSERVATISME NE SE MESURE PAS À L'ASPECT DE CROYANCE, DE PHILOSOPHIE
OU DE TERME D'ÉLABORATION: IL EST DANS LE CADRE DU PATRIMOINE.
TAY

-------------------------------------

Marine Le Pen‏Compte certifié @MLP_officiel 24 hil y a 24 heures
J'ai rencontré ce matin les Secrétaires nationaux du Syndicat SGP (FO - Police).
Il reste tellement à faire pour la police !

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS
En réponse à @MLP_officiel @GilbertCollard
LE SECOURISME ET LA LÉGION: LES FORMES DE CITOYENNETÉ QU'ELLE SOIT CIVIL,
UNIFORME ET AUTRES DOIVENT ÊTRE LA PRIORITÉ DE LA RÉPUBLIQUE.
TAY

------------------------------------

Richard Ferrand‏ @RichardFerrand 10 hil y a 10 heures
Nous pleurons Corinne Ehrel,députée des Côtes d'Armor,emportée
lors d'un meeting.
Cette amie formidable va beaucoup nous manquer @enmarchefr

TIGNARD YANIS‏ @TIGNARDYANIS
En réponse à @RichardFerrand @enmarchefr

CONDOLÉANCES. JAMAIS, ON NE PEUT S'HABITUER AUX ABSENCES
QU'ENGENDRE LA DÉFUNTE. CONDOLÉANCES RÉELLES ET SINCÈRES.
CITOYEN TIGNARD YANIS
TAY

-------------------------------------------
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Jeu 8 Juin à 7:35

Principes de Yogyakarta en action

Le principe de Yogyakarta en action (en anglais : Yogyakarta Principles in Action)
est un mouvement international relatif aux principes de Yogyakarta
par la Commission internationale des juristes et le Service international
des droits de l'homme soutenu par ARC International et
Dreilinden Gesellschaft für geminütziges Privatkapital, Allemagne.

Historique

En août 2010, on a publié « Le Guide des principes de Yogyakarta à l'usage
des militants et militantes »1 pour les activistes et défenseurs des droits
de l'homme pour éliminer la distance entre les droits des personnes « LGBTI »
et la réalité, avec la coopération de l'International Gay and Lesbian Human Rights
Commission, Human Rights Watch, Amnesty International, l'International Lesbian
and Gay Association et Action globale pour l'égalité trans. Dans ce Guide le mot LGBTI
est toujours utilisé au lieu du mot « LGBT », malgré sa négation de la catégorisation
collective de l'orientation sexuelle et l'identité sexuelle.
Droit

On affirme que les principes de Yogyakarta ne fabriquent pas aucun droits nouveaux,
mais ils sont plutôt l'articulation des droits déjà reconnus et basés sur le droit international
des droits de l'homme en page 19. Mais on affirme que dans majorité de la société,
la notion des droits pour les personnes LGBTI est historiquement ignorée et
traitée avec dérision en son page 21. Et sur l'intersexuation, en son page 25
on dit que « malgré on ne remarque pas notamment les droits des intersexes
dans les principes, on affirme le droit d'échapper la maltraitance médicale pour tous. »
Et en page 100, on affirme que « il est important de noter que malgré l'orientation sexuelle
est déjà éliminer de la catégorie de la psychiatrie dans beaucoup de pays, l'identité sexuelle
et le trouble de l'identité sexuelle est encore resté en considération ». (critiquant F64 en CIM-10)2
Traductions

On a aussi publié les traductions des principes de Yogyakarta en catalan néerlandais, euskara(basque),
allemand, filipino, hongrois, indonésien, lituanien, népalais, persan, portugais, cingalais, slovaque et tamoul3.
Notes

↑ Le Guide des activistes aux principes de Yogyakarta [archive]
↑ Cette pathologisation de identité de genre comme maladie mentale est aussi critiquée
comme un cause d'une maltraitance médicale y compris l'électroconvulsivothérapie
dans les Annotations de jurisprudence sur les principes de Yogyakarta relative
au principe 18 dans Annotations de jurisprudence sur les Principes de Yogyakarta, page 43 [archive]
↑ Traductions des Principes de Yogyakarta [archive]

Articles connexes

Principes de Yogyakarta
LGBT
Intersexuation
Antipsychiatrie
Trouble de l'identité sexuelle
Droits des personnes LGBT dans le monde
Orientation sexuelle et identité de genre aux Nations unies
Droit international des droits de l'homme
Instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme

Liens externes

Principes de Yogyakarta en action [archive]

http://www.ypinaction.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Sam 22 Juil à 3:49

NASA's Mars Exploration Rover Opportunity recorded a panoramic view
before entering the upper end of a fluid-carved valley that descends
the inner slope of a large crater's rim.

The scene includes a broad notch in the crest of the crater's rim,
which may have been a spillway where water or ice or wind flowed over
the rim and into the crater. Wheel tracks visible in the area of the notch
were left by Opportunity as the rover studied the ground there and
took images into the valley below for use in planning its route.

"It is a tantalizing scene," said Opportunity Deputy Principal Investigator
Ray Arvidson of Washington University in St. Louis.
"You can see what appear to be channels lined by boulders,
and the putative spillway at the top of Perseverance Valley.
We have not ruled out any of the possibilities of water, ice
or wind being responsible."

Opportunity's panoramic camera (Pancam) took the component images
of the scene during a two-week driving moratorium in June 2017
while rover engineers diagnosed a temporary stall in the left-front
wheel's steering actuator. The wheel was pointed outward more
than 30 degrees, prompting the team to call the resulting vista Pancam's
"Sprained Ankle" panorama. Both ends of the scene show portions
of Endeavour Crater's western rim, extending north and south,
and the center of the scene shows terrain just
outside the crater.

The team was able to straighten the wheel to point straight ahead,
and now uses the steering capability of only the two rear wheels.
The right-front wheel's steering actuator has been disabled
since 2006. Opportunity has driven 27.95 miles (44.97 kilometers)
since landing on Mars in 2004.

On July 7, 2017, Opportunity drove to the site within upper
Perseverance Valley where it will spend about three weeks
without driving while Mars passes nearly behind the sun from
Earth's perspective, affecting radio communications.
The rover's current location is just out of sight
in the Sprained Ankle panorama, below the possible spillway.
Opportunity is using Pancam to record another grand view
from this location.

After full communications resume in early August, the team
plans to drive Opportunity farther down Perseverance Valley,
seeking to learn more about the process that carved it.

For more information about Opportunity's adventures on Mars, visit:

https://mars.nasa.gov/mer

News Media Contact
Guy Webster
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
818-354-6278
guy.webster@jpl.nasa.gov

Laurie Cantillo / Dwayne Brown
NASA Headquarters, Washington
202-358-1077 / 202-358-1726
laura.l.cantillo@nasa.gov / dwayne.c.brown@nasa.gov

-------------------------------------

20 July 2017

With Sentinel-5 Precursor about to be packed up and shipped
to Russia for liftoff in late September, media representatives,
members of the UK Space Agency and National Centre
for Earth Observation had the chance to see this Copernicus
air-pollution monitoring satellite standing proud in the cleanroom.

Sentinel-5 Precursor – also known as Sentinel-5P
– is the first Copernicus mission dedicated to monitoring
our atmosphere.

It has been built to map a multitude of trace gases such as
nitrogen dioxide, carbon monoxide and methane that
affect air quality.

The satellite will help to identify pollution hotspots
where public health could be at risk. It will also contribute
to services that warn of high levels of UV radiation,
which can cause skin cancer, and volcanic ash
monitoring for aviation safety.

Carrying the Tropomi instrument, the most advanced
of its kind, Sentinel-5P will map the entire planet every 24 hours.
The availability of accurate and up-to-date information will help
decision-makers to fight air pollution and climate change.
Josef Aschbacher

Sentinel-5P is the forerunner of the Sentinel-5 mission
to be carried on the MetOp Second Generation satellites
that will be launched in a few years. Until then Sentinel-5P
will deliver much needed information to monitor
and track air pollution.

The media event was held at Airbus Defence and Space in Stevenage,
UK, where the satellite was built and tested.

ESA’s Director of Earth Observation Programmes, Josef Aschbacher,
said, “It’s wonderful to see the satellite in all its glory,
and it’s thanks to a truly collaborative effort that it will take
the EC’s Copernicus programme into a new era
of atmospheric monitoring.

“ESA is very grateful to the Netherlands for its substantial contribution
to the Tropomi instrument. The mission as a whole was designed
and built by a consortium of 30 companies under the leadership
of Airbus Defence and Space.”

Nico van Putten, Deputy Director of the Netherlands Space Office,
added, “The development and the implementation
of the top-notch Tropomi instrument for Sentinel-5P
is thanks to the remarkable close cooperation between
different entities from all over Europe.

Bringing air pollution into focus
Access the video

“As a Dutch institution we are proud to contribute to this marvel
of space technology, which will now help to tackle global challenges,
making Europe even stronger in Earth observation.”

Pepijn Veefkind from the Royal Netherlands Meteorological Institute,
KNMI, added, “Every day, Tropomi will make almost 20 million observations
of important air pollutants and gases affecting the climate.

“KNMI will use this data to improve air-quality forecasts and to keep
a close eye on emission increases or reductions, and to monitor
what mitigation measures are effective in protecting
the air we breathe.”

Engineers will now prepare the satellite for shipment
to the Plesetsk launch site in Russia. Once there it will be
thoroughly tested and prepared for launch in late September.

--------------------------------------

Impacts of climate on past, present, and future fire regimes in Alaskan boreal forest and tundra ecosystems

JFSP Project Number: 14-3-01-07
Principal Investigators
Luigi Boschetti, University of Idaho
Philip Higuera, University of Montana
Adam Young, University of Idaho (GRIN recipient/student investigator )

Understanding how fire regimes may respond to climate change is
a key priority for Alaskan fire and resource managers. Statistical models
play an important role in developing this understanding, helping project
the timing and location of future fire-regime changes.
However, future projections are accompanied by significant
sources of uncertainty, particularly related to the calibration
of statistical models with data spanning a short observational record
(e.g., 60 yr). The goal of this project was to evaluate the ability
of statistical models to predict outside the observational record,
and thus identify key strengths and limitations when applying statistical
models to predict fire activity under scenarios of 21st-century climate change.

Key Findings

Climate is a dominant control of fire activity in Alaskan boreal forest
and tundra ecosystems: spatial variability in climate can explain much
of the variability in modern fire activity. The relationship between climate
and fire is strongly nonlinear, with the likelihood of a fire occurring
within a 30-yr period much higher where mean July temperatures exceed 13.4 °C.
Under a range of 21st-century climate-change scenarios,
Alaskan ecosystems are projected to become increasingly conducive
to burning. The magnitude of change will vary across space
and throughout time, largely depending on the proximity
of a region to the temperature threshold to burning.
In particular, tundra and forest-tundra ecosystems may be particularly
vulnerable to climatically induced changes in fire activity,
with some regions projected to experience novel fire regimes relative
to the past 6000-32000 yr.
Applying statistical models outside of the observational record,
as done here for the past millennium (850-1850 CE), reveals important
limitations and sources of uncertainty; projections are particularly sensitive
to any data inaccuracies when predicting fire activity for regions
near climatic thresholds.

http://mailchi.mp/blm/webinar-sagebrush-ecosystems-in-a-changing-climate-opportunities-for-adaptive-management-2680585

We will be requesting proposals through one or more formal Funding Opportunity Notice (FON) announcements
beginning approximately early September 2017 and remaining open through November 16, 2017.

This is an early alert to investigators interested in the topics listed below so you can begin considering responsive ideas with potential partners and collaborators.

Please recognize that final decisions regarding topic selection will not be made until September, 2017, and that final topic selection may differ from that posted below.

Cohesive Strategy Potential topics directly and indirectly support
the three goals of the 2014 National
Cohesive Wildland Fire Management Strategy:

* Resilient Landscapes
• Fire Adapted Communities
• Safe and Effective Wildfire Response

FON 1- Primary

Ecological effects of fuel treatments and wildfire
management at landscape scales
Fuel treatment longevity
Relationships between prescribed fire and wildfire regimes
Effectiveness of fuel breaks and fuel break systems
Sources and distribution of ignitions and their relation
to wildfire impacts
Socio-political factors that influence the costs associated
with wildfire

FON 2 - Graduate Research Innovation (GRIN) Award

In partnership with the Association for Fire Ecology, the Joint Fire
Science Program (JFSP) will likely continue
the Graduate Research Innovation (GRIN) program
for current master and doctoral students in the field
of wildland fire and related physical, biological, and social sciences.
The purpose of these awards is to enhance student exposure
to the management and policy relevance of their research.
As a result, these awards will enable graduate students
to conduct research that will supplement and enhance
the quality, scope, or applicability of their thesis or dissertation
to develop information and products useful to managers
and decision-makers.

Proposals must describe new, unfunded work that extends
ongoing or planned research that is the subject of a thesis
or dissertation that has been approved by the graduate student’s
advisory committee. Proposals must be directly related to the mission
and goals of JFSP to be considered, and they must address management-
or policy-related questions related to one or more of the following general
topic areas: fuels management and fire behavior, emissions and air quality,
fire effects and post-fire recovery, relative impacts of prescribed fire versus wildfire,
or human dimensions of fire.

FON 3 - Fire and Smoke Model Evaluation Experiment (FASMEE)

The Joint Fire Science Program (JFSP), in partnership with
the Department of Defense, Environmental Security Technology
Certification Program (ESTCP), has completed planning
for the Fire and Smoke Model Evaluation Experiment (FASMEE; Phase 1).
It is anticipated that the JFSP September 2017
FON will include an open solicitation for proposals
to participate in Phase 2—data collection, data archival,
and initial model evaluation—of FASMEE. In brief, this experiment
is being designed as a large-scale, interagency effort to (1)
identify the critical measurements necessary to improve operational
wildland fire and smoke prediction systems, (2) collect observations
through coordinated field campaigns, and (3) use these measures
and observations to advance science and modeling capabilities
and utility to end users. FASMEE is aimed at modeling systems
in operational use today as well as the next generation
of modeling systems expected to become operationally
useful in the next five to 10 years.

The FASMEE field campaigns are anticipated to be conducted
as large operational prescribed fires targeting (1) heavier fuel
loads and high-intensity fires, (2) large fires capable of producing
significant atmospheric plume dynamics and a substantial downwind
smoke plume, and (3) where possible (particularly in the West),
free-running fire. Candidate sites include the Fishlake National Forest
in Utah, North Kaibab Ranger District in Arizona, Fort Stewart
in Georgia, and Savannah River Site in South Carolina. Research
burns are planned for ignition no earlier than late summer 2019
and no later than early spring 2022. Depending on total funding
availability, four or more burns are planned.

http://us2.campaign-archive2.com/?u=5f6de7b069a57255f980944b4&id=0ae5910163

ECRIT DE
TAY
LA CHOUETTE EFFRAIE
POUR LES DEUX FRERES "ENNEMIS" ET POURTANT AMOUREUX DES U.S.A
QUE SONT KENNEDY ET NIXON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Ven 18 Aoû à 3:09

LOUIS DEXAIX, HONORE DE BALZAC ET LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

LOUIS DEXAIX, HONORE DE BALZAC ET LA RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

Louis Desaix
17 août 1768 à Riom - 14 juin 1800 à Marengo (Italie)

Né au château de Saint-Hilaire d'Ayat, près de Riom (Auvergne),
sous le nom de Louis des Aix de Veygoux, dans une famille de petite noblesse,
le futur général de la Révolution s'engage dès l'âge de 15 ans
avec le grade de sous-lieutenant au régiment de Bretagne-Infanterie.

Il dédaigne de suivre ses frères dans l'exil quand éclate la Révolution
et reçoit son baptême du feu sous le nom de Desaix.
Il devient général de brigade le 20 août 1792 mais, suspect
car d'origine noble, il échappe de peu à la guillotine sous la Terreur.

Enthousiasmé par les exploits de Bonaparte en Italie,
il le rejoint en juillet 1797. L'entente est parfaite
entre les deux hommes. Desaix participe bien sûr à l'expédition d'Égypte.
Son comportement avec les habitants lui vaut le surnom de «Sultan juste».
Il reste cependant en Égypte après que Bonaparte s'en est enfui.
Il quitte à son tour les rives du Nil le 3 mars 1800, juste à temps
pour rejoindre une nouvelle fois Bonaparte, devenu entretemps
Premier Consul, en Italie.

Le 13 juin 1800, son corps d'armée se poste sur la Bormida
pour surveiller les Autrichiens en direction de Novi.
Le lendemain, entendant le fracas d'une bataille,
il «marche au canon» et arrive tout juste à temps pour sauver Bonaparte
d'une défaite inéluctable à Marengo. Las, il est tué d'une balle
en plein coeur en lançant ses troupes dans la mêlée.
Son corps ne sera reconnu que plus tard par son aide de camp.
Le Premier Consul pleurera avec sincérité son ami non sans trouver
avantage à une mort qui lui réserve le seul mérite de la victoire.

Honoré de Balzac
20 mai 1799 à Tours - 18 août 1850 à Paris

Ce maître du roman est mort à la tâche le 18 août 1850, à 51 ans,
après avoir brossé à travers la Comédie humaine (91 titres) un portrait cinglant
de la société bourgeoise de son temps, la Restauration et le règne de Louis-Philippe.

Il vaut la peine de le relire en ce début du XXIe siècle, qui voit la résurgence
de la bourgeoisie de rentiers caractéristique de cette époque.

Vous souhaitez avoir un aperçu de la société française
sous le roi Louis-Philippe 1er ? Vous aimeriez pousser les portes
des grands hôtels particuliers de Paris et découvrir comment
y vivait la fourmilière de l'époque ?...

Escrocs ou grands seigneurs, filles perdues ou comtesses,
ils ont tous élu domicile dans les pages de La Comédie humaine,
l'œuvre romanesque d'Honoré de Balzac. À travers le parcours
de ce stakhanoviste de l'écriture, on découvre la bourgeoisie
des années 1820-1840, repliée sur son épargne et son confort.

Il est temps de suivre le conseil de Gérard de Nerval : « Parlons de Balzac, cela fait du bien » !
Isabelle Grégor
L'envol de l'« Éléphant »

Le 1er prairial an VII (ou plus commodément le 20 mai 1799)
naît chez Bernard-François Balzac, à Tours, le petit Honoré.

Son père, issu d'une famille paysanne, est alors directeur des Vivres
de la garnison de la ville. Personnage volontaire, il va vite réussir
à ajouter une particule à son nom et des revenus conséquents à son foyer.

Achille Devéria, Portrait de Balzac jeune, s. d., Paris, bibliothèque
de l'InstitutSa jeune femme, bien décidée à en profiter, confie
pendant 4 ans son premier-né à une nourrice avant de l'envoyer
en pension chez les Oratoriens de Vendôme.
Ce sont de bien tristes années pour le garçon qui soigne
sa solitude en se consolant par la lecture.

Arrivée à Paris après le départ de Napoléon Ier, la famille pousse
Honoré dans des études de notariat. « Petit clerc » chez un avocat,
il y gagne un baccalauréat en droit et le surnom de l'« Éléphant »,
augurant une silhouette qu'il sera facile de caricaturer.

Mais comment résister à l'appel de la bohème ?

Le voici, à 20 ans, grelottant de froid sous les toits de Paris.
Sa carrière peut commencer.
Signé Lord R'Hoone

Et c'est parti ! La première étape est un Cromwell (1820)
de 2000 alexandrins, accueilli quelque peu froidement.
L'académicien François Andrieux, après lecture, conseilla
même à l'aspirant dramaturge de changer définitivement
de voie professionnelle...

J.-A.-G. Seguin, Portrait de Balzac jeune, s. d., Tours,
musée des Beaux-ArtsMais Balzac a déjà un autre projet :
puisqu'il faut gagner de l'argent, autant profiter du succès incroyable
de ces histoires exaltantes que Walter Scott et ses semblables servent
aux lecteurs des cabinets de lecture. Vendus trois francs six sous,
les romans triomphent !

Il se lance donc dans l'aventure sous le pseudonyme de Lord R'Hoone,
écrivant à la suite de son Héritière de Birague (1821) pas moins
de 16 volumes en un an, pour le plus grand bonheur de son marchand
de plumes qui doit lui en vendre une soixantaine pour suivre le rythme.

Côté cœur, le jeune homme maladroit s'engage dans une relation de dix ans
avec Mme de Berny, mère de neuf enfants, qui le pousse à plus d'ambition.
Ce sera l'édition. Les livres ne se vendent pas ? Il rachète l'imprimerie !
Celle-ci périclite ? Il développe une fonderie de caractères ! Finalement, face à l'accumulation de dettes,
il est temps de se faire un peu oublier...
Paul Chardin, Souvenir de Balzac à Ville d'Avray (Balzac et ses amis habillés en paysans),
1840, Paris, bibliothèque de l'Institut
« Saluez-moi, car je suis en train de devenir un génie ! »

À 30 ans bientôt, il rebondit en imaginant un roman sur les Chouans,
sur le modèle du Dernier des Mohicans de Fenimore Cooper.

Les portes du beau monde s'ouvrent enfin à lui, et il court en profiter !
Habit bleu à boutons d'or, jabot de dentelle et canne sertie de turquoises
le transforment en dandy, mais un dandy qui ne cherche pas à cacher
ses ongles sales et à soigner ses cheveux trop pommadés, qui lui gouttent
sur les épaules... Heureusement, son talent et sa conversation séduisent,
notamment l'illustre Mme de Castries qui se plaît à lire les manuscrits
qui s'accumulent.

La Peau de chagrin (1831), Eugénie Grandet (1833), La Duchesse de Langeais (1834)...
Chaque année apporte quatre ou cinq romans et son lot de chefs-d’œuvre.

En 1833, il prend le temps d'insérer dans une revue destinée à la Russie
un petit mot pour une admiratrice polonaise qui lui envoie des lettres signées « L'Étrangère ».
Ainsi commence son histoire avec Mme Hanska qu'il rencontrera quelques mois plus tard,
dans l'attente du décès du maladif mari.

1836 est une année faste avec la signature d'un gros contrat
pour ses Études de mœurs au XIXe siècle, le triomphe du Père Goriot
et un statut inédit de père suite à une relation avec Maria du Fresnay.
Les conquêtes féminines se suivent, les pages se noircissent sans répit.
Mais les revers se font aussi nombreux, entre les problèmes financiers
sans fin et les échecs continuels à l'élection
à l'Académie française.
Photographie d'après le daguerréotype de Louis-Auguste Bisson,
Portrait d'Honoré de Balzac, 1842, Paris, maison de Balzac
« Faire concurrence à l'état civil »

En 1842, il projette de réunir ses romans passés et futurs
sous l'appellation La Comédie humaine. Au total près de 90 ouvrages.
Le projet est ambitieux : il s'agit rien de moins de réaliser
une « histoire naturelle de la société » en observant ses contemporains.

Affiche pour Petites misères de la vie conjugale, 1845, Paris
« Vous ne vous figurez pas ce que c’est que la Comédie humaine ;
c’est plus vaste, littérairement parlant, que la cathédrale de Bourges
architecturalement » (Lettre à Zulma Carraud, janvier 1845).

En effet ! En 91 ouvrages, Balzac a donné vie à des milliers de personnages,
offrant à chacun une histoire et une personnalité.
Comme pour ne pas s'en séparer, il n'hésite pas d'ailleurs
à faire intervenir 500 d'entre eux dans différentes histoires,
créant le principe des « personnages reparaissants »
dont le voyou Vautrin est un des plus célèbres.

Peintre de la vie et de la société, Balzac veut montrer le monde
tel qu'il est, à Paris comme en province, chez les aristocrates
comme chez les petites gens. Chaque roman apparaît
comme une scène de cette colossale comédie
dans laquelle joue l'Homme et dont il dresse
« l'inventaire des vices et des vertus ».

Non content de donner ses lettres de noblesse
au roman, jusqu'alors considéré comme un genre
un peu douteux, il devient aussi un des pères
du mouvement réaliste chargé de rendre compte,
plus que de copier, de la réalité sous toutes ses facettes.

Pour cela, il accumule ces longues descriptions
qui l'ont fait détester par des générations de lycéens,
peu sensibles à l'idée que pour comprendre une personne,
il faut d'abord connaître son environnement.
Vingt ans plus tard, Émile Zola reprendra le flambeau
en lançant l'aventure des Rougon-Macquart,
seconde « cathédrale » de la littérature française.
« Une vie de forçat »

Balzac le reconnaissait lui-même : son quotidien était
celui d'un forçat. Sa journée commençait à minuit,
lorsque les créanciers ne se risquaient plus à venir
frapper à sa porte.

La cafetière de Balzac, maison de Balzac,
47 rue raynouard 75016 ParisAprès avoir enfilé une robe de chambre
qui lui donne l'aspect d'un moine, il s'installe à sa table de travail
où il « jette [s]a vie comme l'alchimiste son or dans le creuset ».

Puis, c'est le moment de se lancer : « Balzac écrit, écrit
et écrit sans arrêt, sans trêve. Une fois enflammée,
son imagination continue de flamber et de s'embraser
comme dans un incendie de forêt où le brasier gagne
de plus en plus vite de tronc en tronc, toujours plus chaud,
toujours plus ardent. La plume dans sa fine main féminine court
si rapide sur le papier que le mot peut à peine suivre sa pensée.
[…] il ne cessera que quand la main sera paralysée ou
quand ce qu'il écrit s'effacera devant son regard aveuglé
de fatigue. [...] Si la bête paresseuse ne veut plus avancer,
faisons-lui tâter du fouet ! Balzac se lève [...] et s'en va
à la table allumer sa cafetière.
Car le café, c'est cette huile noire qui seule remet en route cette fantastique machine-outil. »

C'est ainsi que « Balzac,
comme
un Sisyphe de la littérature, roule jour après jour le roc de son travail » ( Stefan Zweig).
Le Grand Bilboquet devient Empereur

En marge de La Comédie humaine, Balzac se lance en 1842
dans une autre aventure, puisque la mort de M. Hanski rend
enfin possible le rêve d'une vie avec la comtesse. Pendant 18 mois,
celle-ci hésite à quitter sa Russie pour s'engager avec un écrivain farfelu
et toujours à court d'argent. Enfin, en 1843, Balzac débarque à Saint-Pétersbourg
pour en repartir seul quelque temps plus tard, n'en rapportant
qu'une inflammation cérébrale.

Ferdinand Georg Waldmüller, Portrait de madame Eva Hanska, 1835,
Châteauroux, musée BertrandIl finit par rejoindre Mme Hanska à Dresde
mais celle-ci ne parvient pas à rendre raisonnable son Grand Bilboquet :
Balzac vient de se lancer dans l'achat de babioles hors de prix,
à l'authenticité douteuse. La ruine est proche !

Mme Hanska étant tombée enceinte, il faut se remettre au travail
et fournir à grands coups de tasses de café 20 feuillets journaliers.
Le corps, épuisé à la tâche, ne peut plus donner assez d'énergie
pour achever les manuscrits qu'on ne cesse de commander au romancier pour épurer ses dettes.
La fausse couche de la comtesse, les allers-retours à Kiev finissent de le briser.

Ce n'est pas le mariage tant attendu, en mars 1850, qui le sauvera.
Il meurt le 18 août suivant, veillé par son ami Victor Hugo qui le décrit avec ces mots :
« Je le voyais de profil et il ressemblait ainsi à l'Empereur ».
Celui que l'on a surnommé le Napoléon des Lettres laisse derrière lui
près de 2.200 personnages orphelins.

Naissances
François-Joseph 1er
18 août 1830 à Vienne (Autriche) - 21 novembre 1916 à Vienne (Autriche)

Marcel Carné
18 août 1909 à Paris - 31 octobre 1996 à Clamart

Décès
Gengis Khan, Témoudjin
vers 1155 - 18 août 1227

Alexandre VI Borgia
1er janvier 1431 à Jativa (Espagne) - 18 août 1503 à Rome (Italie)

RAPPORT
DU CITOYEN TIGNARD YANIS
ALIAS
TAY LA CHOUETTE EFFRAIE

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mer 13 Sep à 9:31

17 août 1945
La « Grande Muette » vote !


Le 17 août 1945, les militaires français obtiennent le droit de vote...
quelques mois après les femmes ! La « Grande Muette »
n'est plus tout à fait muette.

Étymologie

Au début de la Troisième République française,
les citoyens durant leur service militaire, et les officiers n’ont pas le droit de vote,
en raison de la défiance des républicains envers l’armée.
D’où son surnom de « grande muette ».

Locution nominale

grande muette \ɡʁɑ̃d mɥɛt\ féminin

   (Figuré) Armée, forces armées.
       Cependant, l’intrusion de l’armée dans la vie politique
au Niger a été tardive, si on la compare aux dynamiques observables
à l’échelle régionale ou africaine où, dans bien de pays, la grande muette
était déjà aux commandes de l’État.
— (Tidjani Alou, « Les militaires politiciens, dans Kimba Idrissa,
Armée et politique au Niger, 2008)
       Jadis, l’armée était appelée la grande muette. Aujourd’hui, elle parle,
et c’est pour débiter du politiquement correct.
— (Georges Lebouc, Parlez-vous le politiquement correct ?, 2007)
       Il y a d’abord de nombreux militaires qui, en cela fidèles aux traditions
d’apolitisme de la « grande muette », refusent de verser dans le manichéisme
du jeu politique.
— (Olivier Pottier, Armée–nation : divorce ou réconciliation, 2005)
       L’armée, la grande muette, n’a rien dit. Aucune réclamation contre
cet abus de pouvoir ne s’est élevée.
— (colonel Patry, « Le bilan du ministère Galliffet », Revue politique
et littéraire : Revue bleue, tome 14, 37e année, 2e semestre,
juillet–décembre 1900)

La définition de mulète dans le dictionnaire est mollusque lamellibranche
commun dans les cours d'eau,
à coquille bivalve nacrée, et qui peut produire
de petites perles.

grande mulette \Prononciation ?\ féminin

   Espèce de mulette vivant principalement en France.
       L’une vit en amont dans les eaux claires des rivières,
l’autre en aval des grands fleuves: la mulette perlière et la grande mulette
sont deux espèces de moules autrefois répandues, aujourd’hui en danger critique
d’extinction. La grande mulette est la plus menacée: 80% de sa population
totale se trouve en France. Un plan d’action est lancé pour éviter l’extinction
de cette grand-mère des rivières qui vit jusqu’à 150 ans.

mulette \my.lɛt\ féminin

   Nom vulgaire donné à plusieurs espèces de petits coquillages bivalves
de la famille des Unionidae vivant dans les cours d’eau.
       La mulette de rivière se rencontre dans les ruisseaux ou dans les fleuves
sur des fonds sableux, sablo-limoneux ou vaseux…
La mulette se nourrit par filtration. Son alimentation est essentiellement
constituée d’algues filamenteuses, de protistes et de détritus végétaux.
— (Projet Life-Nature, Conservation des habitats
de la moule perlière en Belgique)

Dérivés

   grande mulette
   mulette catalane
   mulette corse
   mulette de rivière
   mulette des étangs
   mulette des peintres
   mulette des rivières
   mulette du Danube
   mulette du Rhin
   mulette épaisse
   mulette perlière
   mulette pyrénéenne
   mulette rhodanienne

       Le duc de Lorraine dut mettre en place des plantons,
surnommés « garde-perles » pour surveiller les cours d’eau
et empêcher qu’on ne vienne lui détrousser ses mulettes.
— (La hulotte n° 101, La Mulette perlière)

Nom commun 2
Singulier Pluriel
mulette mulettes
\my.lɛt\

mulette \my.lɛt\ féminin

   (Fauconnerie) Gésier d’un oiseau de proie.
       Le pantais est un asthme causé par quelque effort; il se marque
par un battement en deux tems de la mulette, au moindre mouvement
que fait l’oiseau…….Les vers ou filandres s’engendrent dans la mulette.
Le symptome de cette maladie est un bâillement fréquent. On fait avaler
à l’oiseau une gousse d’ail;…

(L'Encyclopédie)

RAPPORT DU
CITOYEN TIGNARD YANIS


Dernière édition par yanis la chouette le Mer 13 Sep à 9:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mer 13 Sep à 9:32

2001-2011
Un monde moins violent que jamais...

Ouvrons le journal, allumons la télé. Nous voilà inondés
de mauvaises nouvelles. Serait-ce que le monde va de mal en pis ?
Nous avons voulu y voir plus clair et nous avons mesuré la violence
guerrière de Napoléon à nos jours.

Surprise. Nous découvrons que les attentats du 11-Septembre,
si spectaculaires qu'ils fussent, ont inauguré la décennie la plus pacifique
qu'ait connue le monde depuis 1910, voire 1840, avec une baisse significative
du nombre de victimes par rapport aux décennies antérieures.

Notre enquête porte sur la violence d'État. Elle inclut toutes
les violences qui résultent d'une décision politique ou idéologique :
guerres civiles, invasions, famines organisées, terrorisme et attentats.

Elle exclut les violences domestiques et la criminalité ordinaire,
ainsi que les autres sources du malheur humain : misère, injustice sociale,
violence économique (pour cause de sous-développement, d'oppression ou d'exploitation),
sans compter les catastrophes (tremblements de terre, accidents d'avions...).

Pour une comparaison pertinente de décennie à décennie,
nous nous en sommes tenus au nombre de tués imputables à cette violence
(civils, militaires, francs-tireurs, mercenaires). Cet indicateur est le seul
qui soit à peu près objectif et fiable. Notons que c'est de ce même indicateur
que l'on se sert pour  mesurer aussi la criminalité ordinaire, la violence routière
ou encore l'importance relative d'une catastrophe.

Les sources auxquelles nous nous référons donnent des évaluations approximatives,
dans des fourchettes plus ou moins larges. Même en considérant le haut de la fourchette,
notre constat est sans appel : la violence d'État a causé moins d'un million de tués en 2001-2010 ;
soit beaucoup moins que dans chaque décennie antérieure depuis 1840
(à l'exception de la décennie 1900-1910).
Cette violence d'État a été également moins meurtrière que par exemple la criminalité
ordinaire au Brésil (50 000 homicides) ou en Afrique du Sud en 2011.

Cette tendance est-elle durable ? Ce n'est hélas pas assuré.
Au Moyen-Orient, le fiasco des révolution arabes a déjà provoqué
en cinq ans (2011-2016) un demi-million de victimes et les tensions nouvelles
(chaos moyen-oriental, crises européennes, tensions dans la mer de Chine)
ont remis la guerre à l'ordre du jour...

Voici, pour les deux siècles écoulés, le décompte des victimes
de la violence d'État, décennie après décennie.
La guerre aujourd'hui

Dans la première décennie du XXIe siècle,
nous avons recensé trois zones de conflits :

- la région Irak-Afghanistan :
En Irak, depuis l'invasion du 20 mars 2003, le bilan,
très variable selon les sources, peut être estimé à 200 000 décès,
En Afghanistan, depuis l'invasion du 7 octobre 2001,
les victimes se recensent surtout parmi les civils
(sources imprécises ; environ 100 000 décès).

- le Proche-Orient :
Le retentissement médiatique des affrontements israélo-palestiniens
est sans commune mesure avec leur violence meurtrière,
heureusement très modeste.

- l'Est du Congo :
Des groupes tutsis et hutus venus du Rwanda voisin s'affrontent
encore dans cette zone ; c'est peut-être la plus conflictuelle
à l'heure actuelle mais à coup sûr la moins médiatique
(quelques dizaines ou quelques centaines de victimes civiles
chaque semaine, après un pic dans la décennie précédente).

Rappelons aussi le drame du Darfour, en voie de résorption
(200 000 à 300 000 victimes).

Notons encore la Somalie, un territoire sans gouvernement
livré aux bandes et aux pirates, et des conflits mineurs.
La guerre de Géorgie a par exemple occasionné quelques centaines
de victimes. En Occident, la vague de terrorisme islamiste
s'est soldée par un total d'environ 4 000 assassinats
de 2001 à 2005 (New-York et Washington, Madrid, Londres).

L'actualité se nourrit également de conflits mineurs :
émeutes à Lhassa et Maputo, bombes à Bilbao, guerre en Libye,
coups d'État ou révolutions ici et là. D'une décennie à l'autre,
ces conflits se soldent  au total par quelques milliers de drames individuels ;
ils ont une grande résonance médiatique mais constituent
sur le plan statistique un « bruit de fond »  insignifiant,
y compris par rapport à la violence ordinaire
(homicides, violence routière...).

L’essayiste Jean-Claude Guillebaud a relevé cette distorsion
entre la résonance médiatique et la réalité statistique :
« En 2004, par exemple, selon les statistiques du Département
d’État américain, le monde a connu six cent cinquante-cinq attentats
terroristes, qui ont fait mille neuf cent sept morts et quelque sept mille blessés.
La même année, les guerres et les massacres en Afrique
(Congo, Soudan, etc.) faisaient des centaines de milliers de victimes »
(Le commencement du monde, Gallimard, 2008).

Faisons le récapitulatif de la violence d'État : Irak (200 000),
Darfour (200 000 à 300 000), Afghanistan (100 000),
Congo (100 000 à 200 000), autres conflits et troubles (100 000).

En prenant en considération les importantes incertitudes
sur les recensements des victimes, ces conflits et drames,
si intolérables soient-ils, aboutissent tous comptes faits
en 2001-2010 à moins d'un million de morts au total.

TRISTE RÉALITÉ
https://www.herodote.net/Un_monde_moins_violent_que_jamais_-article-1193.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mar 14 Nov à 2:35

Claire-Éliane Engel, née à Oran le 23 novembre 1903 et morte à Paris le 23 avril 1976, est une historienne, critique littéraire, traductrice et écrivain, l'une des meilleures spécialistes en histoire de l'alpinisme.

Dans la littérature
Horace-Bénédict de Saussure (1740-1799), Voyages dans les Alpes, 1779 (1er tome)
Percy Bysshe Shelley (1792-1822), Vers écrits dans la vallée de Chamonix, 1816
Juliusz Słowacki (1809-1849), Kordian (en)
Alphonse Daudet (1840-1897), Tartarin sur les Alpes, 1885
John Ruskin (1819-1900)
Jules Verne (1828-1905), Quarantième ascension française au Mont-Blanc
Samivel (1907-1992), Monsieur Dumollet sur le Mont Blanc
Roger Frison-Roche (1906-1999), Premier de cordée (et d'autres…)
Gaston Rébuffat (1921-1985), Mont-Blanc, jardin féerique, Ed. Guérin, coll. Texte & Images, 1998 (ISBN 978-2-911755-25-5)
Claire Éliane Engel (1903-1976), La Littérature alpine, réédition La Fontaine de Siloé
Colette Cosnier, Hugo et le Mont-Blanc.

En 1925, Claire-Éliane Engel obtient à la Sorbonne une licence d'anglais. Deux ans plus tard, elle est reçue au concours de l'agrégation d'anglais. En 1931, elle soutient une thèse de doctorat préparée sous la direction de Paul Hazard : La littérature alpestre en France et en Angleterre au XVIIIe et au XIXe siècle. Cette étude de près de 300 pages constitue le début d'une carrière consacrée en majeure partie à l'alpinisme et à son histoire.

Elle s'est également intéressée à l'histoire de la Méditerranée, notamment à l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem, auquel elle a consacré une étude synthétique qui fait toujours autorité. Elle a en outre publié, entre autres travaux historiques, une biographie de Philippe d'Orléans, Le Régent.

Publications
1930 - Tableau littéraire du massif du Mont-Blanc, en association avec Charles Vallot, petit cousin de Joseph Vallot
1931 - La Littérature alpestre en France et en Angleterre au XVIIIe et au XIXe siècle
1931 - Byron et Shelley en Suisse et en Savoie
1934 - Ces Monts affreux… et ces Monts sublimes…, tome 1, période préromantique de l'alpinisme (1650-1810), avec des illustrations de Samivel
1935 - Alpinistes d'autrefois - Le Major Roger et son baromètre, Victor Attinger, Neuchâtel.
1936 - Ces Monts affreux… et ces Monts sublimes…, tome 2, période romantique et postromantique de l'alpinisme (1803-1895), avec des illustrations de Samivel
1939 - Le Mont-Blanc, routes classiques et voies nouvelles
1948 - La vallée de Saas, Victor Attinger, Neuchâtel.
1950 - History of Mountaineering, écrit directement en anglais, et Histoire de l'alpinisme
1956 - Bataille pour l'Himalaya
1957 - L'Ordre de Malte en Méditerranée, 1530-1798, Monaco, Éditions du Rocher, 1957, 352 p.
1961 - Le Mont-Blanc, lieu-dit, avec des illustrations mises à disposition entre autres par Gaston Rébuffat
1965 - Le Mont-Blanc vu par les écrivains et les alpinistes
1967 - L'Amiral de Coligny, Labor et Fides, Genève.
1968 - Histoire de l'Ordre de Malte, Nagel, Genève.
1969 - Le Régent, Paris, Hachette, 1969
1972 - Les Chevaliers de Malte, Paris, Presses contemporaines, 1972, réédition.

Traductions
Le Terrain de jeu de l'Europe de Leslie Stephen
Escalades dans les Alpes d'Edward Whymper
Les Montagnes de ma jeunesse d'Arnold Lunn
Dix Grandes Montagnes de Robert Lock Graham Irving
La Conquête de la montagne de Robert Lock Graham Irving


Mary Shelley (1797-1851) en villégiature en 1816 à Cologny près de Genève, en compagnie de son amant et de leur ami commun Lord Byron, découvrit les montagnes alpines qui offrirent à sa plume tant d'occasions de peindre des paysages qui forcent l'admiration. Le massif du Mont-Blanc était tout à côté et sa présence, en particulier le secteur du Montanvert, est réelle dans son œuvre majeure Frankenstein, lorsqu'elle décrit : « le rugissement furieux de la rivière […] les précipices […] les immenses montagnes […] révélaient en ces lieux la présence de forces évoquant celle de la toute-puissance […], les géants prestigieux des Alpes [sont des] pyramides et des dômes blancs et étincelants […] un autre monde, habitat d'une espèce inconnue de nous. »

George Sand (1804-1876) venue en Savoie en 1836 accompagnée de son compagnon Franz Liszt et du savant et philosophe genevois Adolphe Pictet a parcouru la vallée de l'Arve et franchi le col des Montets, elle commence sa description, puis laisse filer son imagination dans des métaphores : « La pomme de terre est l'unique richesse de cette partie de la Savoie. Les paysans pensent qu'en établissant une couche de fumée sur la région moyenne des montagnes, ils interceptent l'air des régions supérieures et préservent de son atteinte le fond des gorges (…) cette ligne de feux, établis comme des signaux tout au long du ravin, m'offrit au milieu de la nuit un spectacle magnifique. Ils perçaient de taches rouges et de colonnes de fumée noire le rideau de vapeur d'argent où la vallée était entièrement plongée et perdue. Au-dessus des feux, au-dessus de la fumée et de la brume, la chaîne du mont Blanc montrait une de ces dernières ceintures granitiques, noire comme de l'encre et couronnée de neige. Ces plans fantastiques semblaient nager dans le vide. Sur quelques cimes que le vent avait balayées, apparaissaient, dans un firmament pur et froid, de larges étoiles. Ces pics de montagnes, élevant dans l'éther un horizon noir et resserré, faisait paraître les astres étincelants. L'œil sanglant du Taureau, le farouche Aldébaran, s'élevait au-dessus d'une sombre aiguille, qui semblait le soupirail du volcan d'où cette infernale étincelle venait de jaillir. Plus loin, Formalhaut, étoile bleuâtre, pure et mélancolique, s'abaissait sur une cime blanche et semblait une larme de compassion et de miséricorde tombée du ciel sur la pauvre vallée, mais prête à être saisie en chemin par l'esprit perfide des glaciers. »


Le Nuage

Louise Ackermann


I change, but I cannot die.
Shelley, the Cloud

Levez les yeux ! C’est moi qui passe sur vos têtes,
Diaphane et léger, libre dans le ciel pur ;
L’aile ouverte, attendant le souffle des tempêtes,
Je plonge et nage en plein azur.

Comme un mirage errant, je flotte et je voyage.
Coloré par l’aurore et le soir tour à tour,
Miroir aérien, je reflète au passage
Les sourires changeants du jour.

Le soleil me rencontre au bout de sa carrière
Couché sur l’horizon dont j’enflamme le bord ;
Dans mes flancs transparents le roi de la lumière
Lance en fuyant ses flèches d’or.

Quand la lune, écartant son cortège d’étoiles,
Jette un regard pensif sur le monde endormi,
Devant son front glacé je fais courir mes voiles,
Ou je les soulève à demi.

On croirait voir au loin une flotte qui sombre,
Quand, d’un bond furieux fendant l’air ébranlé,
L’ouragan sur ma proue inaccessible et sombre
S’assied comme un pilote ailé.

Dans les champs de l’éther je livre des batailles ;
La ruine et la mort ne sont pour moi qu’un jeu.
Je me charge de grêle, et porte en mes entrailles
La foudre et ses hydres de feu.

Sur le sol altéré je m’épanche en ondées.
La terre rit ; je tiens sa vie entre mes mains.
C’est moi qui gonfle, au sein des terres fécondées,
L’épi qui nourrit les humains.

Où j’ai passé, soudain tout verdit, tout pullule ;
Le sillon que j’enivre enfante avec ardeur.
Je suis onde et je cours, je suis sève et circule,
Caché dans la source ou la fleur.

Un fleuve me recueille, il m’emporte, et je coule
Comme une veine au coeur des continents profonds.
Sur les longs pays plats ma nappe se déroule,
Ou s’engouffre à travers les monts.

Rien ne m’arrête plus ; dans mon élan rapide
J’obéis au courant, par le désir poussé,
Et je vole à mon but comme un grand trait liquide
Qu’un bras invisible a lancé.

Océan, ô mon père ! Ouvre ton sein, j’arrive !
Tes flots tumultueux m’ont déjà répondu ;
Ils accourent ; mon onde a reculé, craintive,
Devant leur accueil éperdu.

En ton lit mugissant ton amour nous rassemble.
Autour des noirs écueils ou sur le sable fin
Nous allons, confondus, recommencer ensemble
Nos fureurs et nos jeux sans fin.

Mais le soleil, baissant vers toi son oeil splendide,
M’a découvert bientôt dans tes gouffres amers.
Son rayon tout puissant baise mon front limpide :
J’ai repris le chemin des airs !

Ainsi, jamais d’arrêt. L’immortelle matière
Un seul instant encor n’a pu se reposer.
La Nature ne fait, patiente ouvrière,
Que dissoudre et recomposer.

Tout se métamorphose entre ses mains actives ;
Partout le mouvement incessant et divers,
Dans le cercle éternel des formes fugitives,
Agitant l’immense univers.

Nice, 1871

Louise Ackermann, Poésies Philosophiques

REMARQUE SUR LA FASCINATION DE LA FEMME
DEVANT L'HORIZON DE LA NATURE: ODES AUX JOIES...
RAPPORT DE Y'BECCA
SOUS L'EGIDE
DU CITOYEN TIGNARD YANIS

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mar 14 Nov à 3:42

UK-US partnership to advance interoperability between military medical services

cting Assistant Secretary of Defense for Health Affairs Tom McCaffery signs a Task Force Charter with the acting Surgeon General of the United Kingdom Ministry of Defence, Major General Martin Bricknell, continuing a UK-US partnership to advance interoperability between military medical services.

Acting Assistant Secretary of Defense for Health Affairs Tom McCaffery signs a Task Force Charter with the acting Surgeon General of the United Kingdom Ministry of Defence, Major General Martin Bricknell, continuing a UK-US partnership to advance interoperability between military medical services. McCaffery reaffirmed that the partnership enables both countries to better equip our Armed Forces community with the best possible medical support and capabilities for service personnel, veterans, and their families. By sharing information and developing opportunities for combined training and collaborative research, the United States and United Kingdom are committed to advancing military medical services and working side-by-side in defense of global interests.
Acting Assistant Secretary of Defense for Health Affairs Tom McCaffery signs a Task Force Charter with the acting Surgeon General of the United Kingdom Ministry of Defence, Major General Martin Bricknell, continuing a UK-US partnership to advance interoperability between military medical services.

McCaffery reaffirmed that the partnership enables both countries to better equip our Armed Forces community with the best possible medical support and capabilities for service personnel, veterans, and their families. By sharing information and developing opportunities for combined training and collaborative research, the United States and United Kingdom are committed to advancing military medical services and working side-by-side in defense of global interests

https://health.mil/News/Articles/2017/11/09/UK-US-partnership-to-advance-interoperability-between-military-medical-services
http://www.esa.int/About_Us/Art_Culture_in_Space

By: Military Health System Communications Office

News | November 13, 2017

Listening for Gravitational Waves Using Pulsars

One of the most spectacular achievements in physics so far this century has been the observation of gravitational waves, ripples in space-time that result from masses accelerating in space. So far, there have been five detections of gravitational waves, thanks to the Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory (LIGO) and, more recently, the European Virgo gravitational-wave detector. Using these facilities, scientists have been able to pin down the extremely subtle signals from relatively small black holes and, as of October, neutron stars.

But there are merging objects far larger whose gravitational wave signals have not yet been detected: supermassive black holes, more than 100 million times more massive than our Sun. Most large galaxies have a central supermassive black hole. When galaxies collide, their central black holes tend to spiral toward each other, releasing gravitational waves in their cosmic dance. Much as a large animal like a lion produces a deeper roar than a tiny mouse's squeak, merging supermassive black holes create lower-frequency gravitational waves than the relatively small black holes LIGO and similar ground-based experiments can detect.

"Observing low-frequency gravitational waves would be akin to being able to hear bass singers, not just sopranos," said Joseph Lazio, chief scientist for NASA's Deep Space Network, based at NASA's Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, California, and co-author of a new study in Nature Astronomy.

To explore this uncharted area of gravitational wave science, researchers look not to human-made machines, but to a natural experiment in the sky called a pulsar timing array. Pulsars are dense remnants of dead stars that regularly emit beams of radio waves, which is why some call them "cosmic lighthouses." Because their rapid pulse of radio emission is so predictable, a large array of well-understood pulsars can be used to measure extremely subtle abnormalities, such as gravitational waves. The North American Nanohertz Observatory for Gravitational Waves (NANOGrav), a Physics Frontier Center of the National Science Foundation, is one of the leading groups of researchers using pulsars to search for gravitational waves.

The new Nature Astronomy study concerns supermassive black hole binaries -- systems of two of these cosmic monsters. For the first time, researchers surveyed the local universe for galaxies likely to host these binaries, then predicted which black hole pairs are the likeliest to merge and be detected while doing so. The study also estimates how long it will take to detect one of these mergers.

"By expanding our pulsar timing array over the next 10 years or so, there is a high likelihood of detecting gravitational waves from at least one supermassive black hole binary," said Chiara Mingarelli, lead study author, who worked on this research as a Marie Curie postdoctoral fellow at Caltech and JPL, and is now at the Flatiron Institute in New York.

Mingarelli and colleagues used data from the 2 Micron All-Sky Survey (2MASS), which surveyed the sky from 1997 to 2001, and galaxy merger rates from the Illustris simulation project, an endeavor to make large-scale cosmological simulations. In their sample of about 5,000 galaxies, scientists found that about 90 would have supermassive black holes most likely to merge with another black hole.

While LIGO and similar experiments detect objects in the final seconds before they merge, pulsar timing arrays are sensitive to gravitational wave signals from supermassive black holes that are spiraling toward each other and will not combine for millions of years. That's because galaxies merge hundreds of millions of years before the central black holes they host combine to make one giant supermassive black hole.

Researchers also found that while bigger galaxies have bigger black holes and produce stronger gravitational waves when they combine, these mergers also happen fast, shortening the time period for detection. For example, black holes merging in the large galaxy M87 would have a 4-million-year window of detection. By contrast, in the smaller Sombrero Galaxy, black holes mergers typically take about 160 million years, offering more opportunities for pulsar timing arrays to detect gravitational waves from them.

Black hole mergers generate gravitational waves because, as they orbit each other, their gravity distorts the fabric of space-time, sending ripples outward in all directions at the speed of light. These distortions actually shift the position of Earth and the pulsars ever so slightly, resulting in a characteristic and detectable signal from the array of celestial lighthouses.

"A difference between when the pulsar signals should arrive, and when they do arrive, can signal a gravitational wave,"Mingarelli said. "And since the pulsars we study are about 3,000 light-years away, they act as a galactic-scale gravitational-wave detector."

Because all supermassive black holes are so distant, gravitational waves, which travel at the speed of light, take a long time to arrive at Earth. This study looked at supermassive black holes within about 700 million light-years, meaning waves from a merger between any two of them would take up to that long to be detected here by scientists. By comparison, about 650 million years ago, algae flourished and spread rapidly in Earth's oceans -- an event important to the evolution of more complex life.

Many open questions remain about how galaxies merge and what will happen when the Milky Way approaches Andromeda, the nearby galaxy that will collide with ours in about 4 billion years.

"Detecting gravitational waves from billion-solar-mass black hole mergers will help unlock some of the most persistent puzzles in galaxy formation," said Leonidas Moustakas, a JPL research scientist who wrote an accompanying "News and Views" article in the journal.

2MASS was funded by NASA's Office of Space Science, the National Science Foundation, the U.S. Naval Observatory and the University of Massachusetts. JPL managed the program for NASA's Office of Space Science, Washington. Data was processed at IPAC at Caltech in Pasadena, California.

Updated on Nov. 13, 2017, at 10:45 a.m. to clarify history of algae.


News Media Contact
Elizabeth Landau
Jet Propulsion Laboratory, Pasadena, Calif.
(818) 354-6425
Elizabeth.Landau@jpl.nasa.gov

2017-293

REMARQUE SUR LA FASCINATION DE LA FEMME
DEVANT L'HORIZON DE LA NATURE: ODES AUX JOIES...
RAPPORT DE Y'BECCA
SOUS L'EGIDE
DU CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Sam 6 Jan à 8:23

Harki (adjective from the Arabic harka, standard Arabic haraka حركة, "war party" or "movement", i.e., a group of volunteers, especially soldiers) is the generic term for native Muslim Algerians who served as auxiliaries in the French Army during the Algerian War of Independence from 1954 to 1962. The word sometimes applies to all Algerian Muslims who supported French Algeria during the war. A principal motive for fighting on the side of the French was to provide for family and protect property, rather than strictly a patriotic devotion to France.[1] They are regarded as traitors in Algeria and thousands died after the war in reprisals despite the Évian Accords ceasefire and amnesty stipulations.[1]

In France the term can apply to Franco-musulmans rapatriés (repatriated French Muslims) living in the country since 1962 - and to their metropolitan-born descendants. In this sense, the term Harki refers to a social group - a fraction of the French Muslims of Algerian Descent - as distinct from other French of Algerian origin or from Algerians living in France.

Paris wanted to avoid their massive resettlement in France. Early arrivals were interred in remote detainee camps and were victimized by endemic racism.[1] In 2012, 800,000 Harkis and their descendants lived in France.[2] French President Jacques Chirac established 25 September 2001 as the Day of National Recognition for the Harkis. On 14 April 2012, President Nicolas Sarkozy recognized France's "historical responsibility" in abandoning Harki Algerian veterans at the time of the war.[3]

Les Annales des Printemps et Automnes (春秋 Chūn Qiū), ou Annales du pays de Lu, est une chronique des règnes des douze princes de l'État de Lu, de 722 à 481 av. J.-C. Elles décrivent, de manière extrêmement succincte et dans un style dépouillé, les principaux évènements politiques, diplomatiques et militaires, intervenus à Lu et chez ses voisins, notamment les États de Qi, Jin, Qin et Chu, ainsi que quelques phénomènes naturels (éclipses, inondations, tremblements de terre). Ces évènements sont classés par ordre chronologique, par année de règne, puis par saison, et mois, précisant parfois le jour.

L'ouvrage est l'œuvre de plusieurs générations de scribes, dont les travaux auraient été, selon la tradition, compilés par Confucius au début du Ve siècle av. J.-C..

Cet ouvrage est considéré comme l'un des Cinq Classiques chinois.

Son titre vient de l'expression « printemps et automnes », courante dans la Chine antique pour désigner par métonymie l'année entière, marquée par la succession des saisons. Il a par la suite servi à désigner la période qu'il couvre, c'est-à-dire la première moitié de l'époque des Zhou Orientaux. D'autres annales appelées Printemps et Automnes existaient pour d'autres États en dehors de Lu, mais ont été perdues : le Mozi en évoque pour Yan, Qi, Song, et même la dynastie Zhou.

Before the Algerian conflict

Muslim Algerians had served in large numbers as regular soldiers with the French Armée d'Afrique (Army of Africa) from 1830 as spahis (cavalry) and tirailleurs (lit. skirmisher, i.e. infantry). They played an important part during the Franco-Prussian War of 1870 and especially during World War I (1914–1918), when 100,000 died in fighting against the Imperial German Army.

During World War II, after the rearmament of the French Army accomplished by the US forces in North Africa in 1942–1943, North African troops serving with the French Army numbered about 233,000 (more than 50% of the Free French Army effectives). They made a major contribution during the liberation of Southern France (1944) and in the campaigns in Italy (French Expeditionary Corps) and Germany of 1944–45.

Tirailleurs from Algeria, Morocco and West Africa fought in Indochina, as part of the French Expeditionary Force until the Fall of Dien Bien Phu (1954).

Commentaires

Difficiles d'interprétation, et rendus célèbres par leur association traditionnelle à Confucius, les Printemps et Automnes ont fait l'objet de trois commentaires traditionnels (春秋三傳 Chunqiu Sanzhuan, les Trois Commentaires des Printemps et Automnes) : le Zuo Zhuan, le Gongyang Zhuan et le Guliang Zhuan.

Le premier commentaire, le Zuo Zhuan, Commentaire de Maître Zuo, est traditionnellement attribué à Zuo Qiuming, et fut probablement écrit au cours du IVe siècle av. J.-C. Il couvre une période plus longue que les Printemps et Automnes (jusqu'en 463 av. J.-C.), mentionne parfois des évènements différents, et est écrit dans un style plus narratif. Il s'agit d'une œuvre composite, qui comprend à la fois :

une chronique de l'État de Lu, très voisine de celle des Printemps et Automnes (avec néanmoins de légères différences, ce qui semble indiquer un autre compilateur) ;
une compilation d'annales provenant vraisemblablement d'autres États, et mentionnant des faits absents des Printemps et Automnes ;
des anecdotes supplémentaires, généralement sous forme de dialogues ou de discours, qui précisent les évènements racontés dans les annales ;
des commentaires du texte des Printemps et Automnes, de nature moral ou rituelle.

Le second commentaire, le Gongyang Zhuan, Commentaire de Gongyang, fournit une interprétation morale des évènements des Annales à la lumière de la philosophie de Confucius. Il a été rédigé, sous sa forme définitive par Maître Gongyang, sous le règne de l'empereur Jing des Han (-157--141). Mais la tradition en attribue l'origine à Zixia (子夏), un disciple de Confucius. L'historiographie moderne considère que le texte actuel est fondé sur une version antérieure, datant de l'époque des Royaumes Combattants ou de la dynastie des Qin.

Enfin, le Guliang Zhuan, Commentaire de Guliang, est un autre commentaire moral, probablement plus tardif que le précédent : il daterait du premier siècle av. J.-C..

Le Han Shu mentionne deux autres commentaires anciens, le commentaire de Zou et le commentaire de Jia, perdus tous les deux.

Parmi les commentaires modernes, citons celui de Wang Fuzhi.

Algerian War
A World War II Harki veteran, French Algeria, c. 1961

With the outbreak of the Algerian War in 1954, the loyalty of the Muslim Algerian soldiers to France inevitably came under heavy strain. Some of the regular units were transferred from Algeria to France or Germany following increased incidences of desertion or small-scale mutiny.

As a partial replacement, the French administration recruited the Harkis as irregular militia based in their home villages or towns throughout Algeria. Initially raised as self-defence units, the Harkis, from 1956 on, increasingly served alongside the French Army in the field. They were lightly armed (often only with shotguns), but their knowledge of local terrain and conditions made them valuable auxiliaries to French regular units.

According to General R. Hure, by 1960 approximately 150,000 Muslim Algerians served in the French Army or as auxiliaries. In addition to volunteers and conscripts serving in regular units, this total took into account 95,000 Harkis (including 20,000 in separate mokhazni district police forces and 15,000 in commando de chasse tracking units).[4]

French authorities claimed that more Algerian Muslims served with the French regular army than with the Algerian nationalist Front de Libération Nationale (FLN). According to US Army data, possibly compiled at a different date, the Harkis numbered about 180,000, more than the total FLN effectives.[5] A 1995 study by General Faivre indicates that by 1961 about 210,000 Muslim Algerians served in the French Army or as auxiliaries, and a maximum of 50,000 in the FLN.[6] A report to the United Nations dated 13 March 1962 gave an estimated total of 263,000 "pro-French Muslims" broken down to 20,000 regular soldiers, 40,000 conscripts, 78,000 Harkis and Moghaznis, 15,000 mobile group commandos and 60,000 civilian self-defense group members. The remaining 50,000 included Muslim government officials and veterans of the French Army.[7]

The French used the Harkis as guerrilla-style units, though mostly in conventional formations. They generally served either in all-Algerian units commanded by French officers or in mixed units. Others were employed in platoon- or below-sized units attached to French battalions. A third use involved Harkis in intelligence-gathering roles, with some reported minor false-flag operations in support of intelligence collection.[8]

The Harkis had mixed motives for working with the French. Unemployment was wide-spread amongst the Muslim population, especially in rural districts. The FLN had attacked members of rival nationalist groups as well as pro-French Muslim collaborators; and some Algerians enrolled in the Harkis to avenge the deaths of relatives who had been political opponents of the FLN. Others defected from the FLN rebel forces, persuaded by one means or another to change sides. Many Harkis came from families or other groups who had traditionally given service to France.[9]

From the viewpoint of Algerian nationalists, all Harkis were traitors; but at independence, the signatories of the March 1962 cease-fire ("Accords d'Evian" signed by France and the Algerian FLN), guaranteed that no one, Harkis or Pieds-Noirs (Algerian-born Europeans with French nationality), would suffer reprisals after independence for any action during the war.

Autres Annales des Printemps et Automnes

Le succès des Annales des Printemps et Automnes fit que ce nom fut donné, par la suite à d'autres œuvres, romans historiques ou encyclopédies.

Les Printemps et Automnes de Lü ou Lüshi Chunqiu, texte de nature encyclopédique, commanditée par Lü Buwei, premier ministre de Qin, vers -239, et rédigée par un groupe d'érudits de la fin des Royaumes Combattants.
Les Annales des Printemps et Automnes de Chu et de Han, roman historique du IIe siècle av. J.-C., aujourd'hui perdu, qui racontait la guerre civile qui suivit la chute de la dynastie des Qin. Il fut l'une des principales sources de Sima Qian sur cette période.
Les Annales des Printemps et Automnes des Royaumes de Wu et de Yue Wu Yue Chunqiu, roman historique racontant la guerre qui opposa les États de Wu et de Yue à la fin de la Période des Printemps et des Automnes. Il extrapole les évènements racontés dans le Zuo Zhuan, et est attribué à Zhao Ye (IIe siècle av. J.-C.).
Les Annales des Printemps et Automnes des Seize Royaumes, ou Shiliuguo Chunqiu,est un récit historiques des Seize Royaumes, perdu aujourd'hui

After the war

In 1962 the French government of Charles de Gaulle originally ordered officials and army officers to prevent the Harkis from following the Pieds-Noirs and seeking refuge in metropolitan France. Some officers of the French army disobeyed and tried to assist the Harkis under their command - as well as their families - to escape from Algeria. About 91,000 Harkis (including family members) did find refuge in France.

On the other hand, the OAS far-right terrorist group initiated a campaign of bombings in Algeria following the Evian Accords to block the Pieds-Noirs population from leaving the country.

As feared, widespread reprisals took place against those Harkis who remained in Algeria.[10] It is estimated that the National Liberation Front (FLN) or lynch mobs in Algeria killed at least 30,000 and possibly as many as 150,000 Harkis and their dependents, sometimes in circumstances of extreme cruelty.[11] In A Savage War Of Peace, Alistair Horne wrote:

Hundreds died when put to work clearing the minefields along the Morice Line, or were shot out of hand. Others were tortured atrociously; army veterans were made to dig their own tombs, then swallow their decorations before being killed; they were burned alive, or castrated, or dragged behind trucks, or cut to pieces and their flesh fed to dogs. Many were put to death with their entire families, including young children.
— Alistair Horne[12]

Regular Algerian Muslim troops (who were offered the option of continuing to serve in the French Army) were only occasionally subject to reprisals. Some leaders of the new Algerian Republic were veterans of the French Army, which prior to independence had provided one of the few avenues for advancement open to the Muslim majority in colonial society. By 1961 there were about 400 Algerian Muslim officers in the French Army, although only one had achieved promotion to the rank of general.[13]

The French government, concerned mainly with disengagement from Algeria and the repatriation of the Pieds-Noirs, disregarded or downplayed news of the massacres of Harkis. Charles de Gaulle appears to have been indifferent to the plight of the Muslim loyalists according to Horne, who reported that the president remarked to one of their spokesmen "Eh bien! vous souffrirez" ("Well then — you will suffer").[12] On 19 March 1962 the responsible Minister of State Louis Joxe ordered attempts by French officers to transfer Harkis and their families to France to cease, followed by a statement that "the Auxiliary troops landing in the Metropolis in deviation from the general plan will be sent back to Algeria".[7]

The French government did not plan for the Harkis after independence, and for some years it did not recognize any right for them to stay in France as residents and citizens. The Harkis were kept in "temporary" internment camps surrounded by barbed wire, such as the Camp de Rivesaltes (Joffre Camp) in Rivesaltes outside of Perpignan and in "chantiers de forestage" — communities of 30 Harki families on the outskirts of forests which the men maintained. The French government has since enacted various measures to help the Harki community (notably the 1994 Romani law and the 2005 Mekachera law); although in the views of community leaders these laws are often too little, too late.

The French government of Jacques Chirac subsequently acknowledged these former allies, holding public ceremonies to commemorate their sacrifices, such as the 25 September 2001 Day of National Recognition for the Harkis.[14] While active Harki associations in France continue working to obtain further recognition and aid in integrating into the society; they are still a largely un-assimilated refugee minority. For its part, the Algerian government does not recognize the Harkis as French citizens. It does not permit them to enter Algeria to visit their birth-places or family members left behind in that country.[15]

Harkis are sometimes described in France as "Français par le sang versé" ("French by spilled blood").[16][17]

Since Algerian independence, "Harki" has been used as a derogatory expression within Algeria. Amongst some of the Franco-Algerian community, Harkis have been likened to collaborators in France during the German occupation in World War II. Algerian historian Mohammed Harbi, a former FLN member, believes that comparison between Harkis and traitors or "collaborators" is not pertinent.[18]
Other references

During the Algerian Civil War of 1991–2002, the Islamic fundamentalist insurgents used "harkis" as an abusive term for government police and soldiers.[19]

In 2006, French politician Georges Frêche generated controversy after telling a group of Harkis in Montpellier that they were "subhumans". He later claimed he had been referring to a specific individual in the crowd, but was fined 15,000 Euros for the statement. Frêche was later expelled from the Socialist Party for his remarks.[20]

Harkis should not be confused with the Évolués. In this context, the latter term refers to the sub-group of Algerians who became closely identified with the French and their culture (it also refers to similar groups in other colonial territories). Here, the term Évolué indicates an Algerian or North African who assimilated closely to French culture through education, government service, language and so on.[original research?]

By contrast, the Harkis were mostly culturally Algerian, speaking limited French, and largely indistinguishable from the majority of ordinary Algerians except for their service in French auxiliary military units. While many of the Évolués migrated to France during the Algerian Revolution or at independence in 1962, some remained in independent Algeria after 1962. A few rose to positions of prominence, such as the former President, Ferhat Abbas.[original research?]
See also

flagAlgeria portal

Harka is a Spanish movie written by Francisco Franco (under a pseudonym) inspired by his experiences serving alongside indigenous troops in Spanish Morocco.
Historical revisionism (discussion on the highly controversial February 23, 2005 law on the "merits of colonization")
List of French possessions and colonies
French colonial empire

Similar organizations:

Goumiers
Regulares
Razakars

References

Naylor, Phillip C. (6 August 2016). "A practical guide to French Harki literature". The Journal of North African Studies. 22 (1): 153–156. doi:10.1080/13629387.2016.1216732.
"Les harkis montrent les dents", Le Point, 24 January 2012
Sarkozy admits France abandoned Algerian loyalists, France 24, 14 April 2012
General R. Hure, L'Armee d'Afrique 1830–1962, Lavauzelle, 1979
Major Gregory D. Peterson, The French Experience in Algeria, 1954–62: Blueprint for U.S. Operations in Iraq, Ft Leavenworth, KS: School of Advanced Military Studies, p.33
General Faivre, Les combatants musulmans de la guerre d'Algérie, L'Harmattan, 1995, p.125
Stora, Benjamin. Algeria 1830-2000: A Short History. p. 101. ISBN 0-8014-8916-4.
John Pimlott, "The French Army: From Indochina to Chad, 1946–1984," in Ian F. W. Beckett and John Pimlott, Armed Forces & Modern Counter-Insurgency, New York: St Martin's Press, 1985, p.66
Horne, Alistair. A Savage War of Peace. pp. 254–255. ISBN 0-670-61964-7.
Sheehan, James. The Monopoly of Violence. p. 168. ISBN 978-0-571-22086-1.
John Keegan, page 55, A History of Warfare, ISBN 0-09-174527-6
Horne, Alistair. A Savage War of Peace. p. 537. ISBN 0-670-61964-7.
Edgar O'Ballance, page 192 "The Algerian Insurrection 1954–62", Faber and Faber Ltd London 1967
"Chirac hails Algerians who fought for France", The Telegraph 26 September 2001
"French 'Reparation' for Algerians". BBC News. 6 December 2007.
"Aujourd'hui, le mot harki doit être un terme de fierté et de respect, un terme honoré par l'ensemble des citoyens français. Il doit l'être car il est porté par des citoyens français qui ont donné leur sang pour cela. Oui, être harki aujourd'hui c'est pouvoir dire : "je suis Français par le choix et par le sang"..."", Nicolas Sarkozy, Discours du 31 mars de Nicolas Sarkozy Candidat à la Présidence de la République à l’occasion de sa rencontre avec les représentants de la communauté Harkis, 31 March 2007
"harkis, Français par le sang risqué et par le sang versé", Louis Aliot, Harkis : le véritable scandale est ailleurs !, National Front, 5 February 2010
Mohammed Harbi, « La comparaison avec la collaboration en France n'est pas pertinente » in Les Harkis dans la colonisation et ses suites, Les Editions de l'Atelier, pp.93–95
"Nightmare in Algiers", Time International, 14 June 1993

"L'exclusion de Frêche soulage son homologue de Poitou-Charentes", Le Figaro, 29 January 2007

Bibliography

Alistair Horne, A Savage War of Peace, 1978 ISBN 0-670-61964-7
Edgar O'Ballance, The Algerian Insurrection 1954–62, 1967
Martin Windrow, The Algerian War 1954–62 ISBN 1-85532-658-2
Fatima Besnaci-Lancou, Benoit Falaize et Gilles Manceron (dir.), Les harkis, Histoire, mémoire et transmission, préface de Philippe Joutard, Ed. de l'Atelier, septembre 2010.
Fatima Besnaci-Lancou et Gilles Manceron (dir.), Les harkis dans la colonisation et ses suites, préface de Jean Lacouture, Ed. de l'Atelier, février 2008.
Fatima Besnaci-Lancou et Abderahmen Moumen, Les harkis, éd. Le cavalier bleu, collection Idées reçues, août 2008.
Isabelle Clarke, Daniel Costelle et Mickaël Gamrasni, La blessure, la tragédie des harkis, Ed. Acropole, septembre 2010.
Tom Charbit, Les harkis, Edition La découverte, Collection Repères, mars 2006.
Vincent Crapanzano, The Harkis: The Wounds that Never Heal, pub. University Of Chicago Press, 2011, ISBN 978-0-226-11876-5.
Guy Pervillé, "Le Drame des harkis", revue Histoire, avril 1988
Jean-Jacques Jordi, La Réécriture de l'Histoire, actes du colloque du Centre universitaire méditerranéen de Nice, 1998.
Mohand Hamoumou, Et ils sont devenus harkis, éd. Fayard, 1994 (réédité en 2001, épuisé).
Mohand Hamoumou et Jean-Jacques Jordi, Les Harkis, une mémoire enfouie, Autrement, 1999.
Elise Langelier, La situation juridique des Harkis (1962–2007), préface d'Emmanuel Aubin, éd. de l'Université de Poitiers, collection de la Faculté de Droit et des Sciences sociales de Poitiers, décembre 2009.
Régis Pierret, Les filles et fils de harkis – Entre double rejet et triple appartenance, préface de Michel Wieviorka, Éditions L'Harmattan, Collection : Espaces interculturels, décembre 2008.
Michel Roux, Les harkis, les oubliés de l'histoire, éd. la découverte, 1991.
Abderahmen Moumen, Les Français musulmans en Vaucluse 1962–1991, Installation et difficultés d'intégration d'une communauté de rapatriés d'Algérie, Editions L'Harmattan, Collection Histoires et perspectives méditerranéennes, juillet 2003.

Les Seize Royaumes (Shiliuguo, 十六國, shíliù guó), nommé par les Chinois Cinq barbares, seize pays (chinois simplifié : 五胡十六国 ; pinyin : wǔhú shíliù guó), étaient un ensemble de royaumes à la durée de vie très courte qui ont été fondés en Chine du Nord de 304 à 439, entre la retraite de la dynastie Jin vers le Sud et l’établissement de la dynastie des Wei du Nord, qui marque le passage dans la période des dynasties du Nord et du Sud (420-589).

À l’origine, le terme vient de la compilation historique aujourd’hui perdue Shiliuguo Chunqiu (Annales des Printemps et des Automnes des Seize Royaumes), de Cui Hong, qui ne présentait que seize royaumes. Le terme a par la suite été élargi pour inclure l’ensemble des royaumes de Chine du Nord de l’époque 304-439, qui sont en fait une vingtaine. L'histoire de cette période est avant tout reconstituée par le Livre des Jin (Jin Shu), rédigée par les historiens officiels de la dynastie Tang au VIIe siècle, qui considèrent les royaumes de cette époque, vus comme « barbares », comme illégitimes, la seule dynastie légitime de l'époque à leurs yeux étant celle des Jin, alors représentée par les Jin de l'Est, qui dominent le Sud de la Chine. Pratiquement tous les dirigeants de ces royaumes, appelés tantôt « rois » tantôt « empereurs », appartenaient à des ethnies non-Chinoises, « Barbares » (désignées globalement par le terme Wu Hu, « les cinq barbares ») par la tradition chinoise. Les Chinois Han fondèrent les quatre États du Yan septentrional, du Liang occidental, du Liang postérieur et l’État de Wei.

Cette période se situe à une époque où l'ancien empire Han s'étant fragmenté on assiste à plus de trois siècles de séparation entre la Chine du Nord et la Chine du Sud. Au cours de cette époque mouvementéeN 1 la période des Trois Royaumes (220-265 : 45 ans) est suivie de la dynastie des Jin occidentaux ou Jin antérieurs (265-316 : 51 ans, capitale Luoyang), de la dynastie des Jin orientaux en Chine du Sud (317-420 : 103 ans) et de l'époque des « Six Dynasties » (316-589) au Sud, tandis qu'au même moment en Chine du Nord la période des « Seize Royaumes » voit s'affronter ces seize royaumes de 304 à 439, soit 135 ans. Cette longue période de fragmentation se poursuit durant l'époque des « dynasties du Nord et du Sud » (420-589 : 169 ans). Elle s'achève avec la réunification entreprise sous les Sui et achevée sous les Tang.

La période des Seize Royaumes est une ère très troublée, marquée par de nombreux conflits entre différents royaumes qui ne parviennent pas à subsister durablement : fondés par des généraux après une série de victoires, ils s'éteignent généralement après deux ou trois générations, quand un autre chef de guerre victorieux s'en empare. Les conséquences politiques et sociales de cet état de guerre continuel sont importantes : absence de structures administratives solides, migrations de populations importantes, notamment en direction du Sud, repli des communautés sur des habitats fortifiés, déclin des villes et de l'économie. La vie culturelle de la période est généralement considérée comme peu brillante en dehors de la présence de penseurs bouddhistes importants, mais elle est très mal connue car peu de textes de cette période sont parvenus jusqu'à nos jours. Les découvertes archéologiques et artistiques sont également limitées pour cette époque. Elle s'inscrit néanmoins dans une période cruciale de l'histoire de la Chine médiévale, durant laquelle s'amorce une hybridation entre Chinois et non-Chinois, qui triomphe surtout sous les Wei du Nord, unificateurs de la Chine du Nord durant la première moitié du Ve siècle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Sam 6 Jan à 9:21

Fu Sheng 伏勝, also known as Fu Sheng 伏生 "Master Fu", was a Confucian scholar at the beginning of the Former Han period 前漢 (206 BCE-8 CE). He came from Jinan 濟南 (modern Zhangqiu 章丘, Shandong) and had been a professor (boshi 博士 "erudite") for the Shangshu 尚書 "Book of Documents" under the Qin dynasty 秦 (221-206 BCE). When the imperial edict to burn all "useless" books (jiashulü 挾書律, better known as fenshuling 焚書令) was issued in 213 he hid a copy of the Shangshu in the walls of his mansion. When the law of book prohibition was declared invalid during the early Han period, he opened the wall but only found 28 chapters intact, the other parts had decayed over the years. Another chapter, the Taishi 泰誓, was submitted to Fu Sheng from among the population. These 29 chapters are constituting the Shangshu that has come upon us today. Some scholars are of the opinion that even those chapters were not originals but have been written down from what Fu Sheng had in memory. Fu Sheng began teaching the Shangshu in his home region of Qi 齊 and Lu 魯 (modern Shandong). Within a short time he became so popular that even the imperial court requested instruction from him. Yet because Fu Sheng was already older than ninety years he was unable to travel to the capital. Emperor Wen therefore dispatched Chao Cuo 晁錯 as Chamberlain for Ceremonials (taichang 太常) to visit Fu Sheng. Too old to teach, instruction was left to Fu Sheng's daughter and his disciples Master Zhang 張生 and Master Ouyang 歐陽生. Chao Cuo was appointed professor (boshi 博士 "erudite") for the Shangshu, likewise Master Zhang and Master Ouyang's great-grandson Ouyang Gao 歐陽高 who was founder of one of the three main schools for the Shangshu under the rule of Emperor Wu 漢武帝 (r. 141-87 BCE). The others were Xiahou Sheng 夏侯勝 (Xiahou Senior 大夏侯) and Xiahou Jian 夏侯建 (Xiaohou Junior 小夏侯). The original text of the Shangshu had been written in the contemporary writing style of the Smaller Seal Script (xiaozhuan 小篆), yet when Fu Sheng salvaged the surviving parts he transcribed the chapters into the modern Chancery Script (lishu 隸書). His version was therefore called the "modern script" version (Jinwen Shangshu 今文尚書), while other version gradually appearing throughout the empire were called the "old script" versions (Guwen Shangshu 古文尚書) because these text still used the Seal Script. Fu Sheng is also credited with the compilation of a parallel transmission of ancient texts, the Shangshu dazhuan 尚書大傳. This book was in fact compiled after his death by disciples of him. The Shangshu dazhuan is more narrative and includes stories of less historiographical or documentary character, so that the actual Shangshu was ever more venerated as a sacred text. Except the chapter Hongfan wuxing zhuan 洪范五行傳, the other parts of this book are only preserved in fragments. There is a critical edition of the Shangshu dazhuan by the Qing period 清 (1644-1911) scholar Chen Shouqi 陳壽祺.

Sources: Pang Pu 龐樸 (ed. 1997), Zhongguo ruxue 中國儒學 (Shanghai: Dongfang chuban zhongxin), Vol. 2, p. 35. ● Wang Huxua 王煦華 (1996), "Fu Sheng 伏生", in Zhongguo da baike quanshu 中國大百科全書, Zhongguo lishi 中國歷史 (Beijing/Shanghai: Zhongguo da baike quanshu chubanshe), Vol. 1, p. 233.


This section includes persons from the age of mythology, the semi-mythical Xia dynasty 夏 (17th-15th cent. BCE), and the Shang dynasty 商 (17th-11th cent. BCE). It includes deities, tribal heroes and historical persons, as well as some names and terms in Chinese mythology. For Daoist deities, see the corresponding page.

A B C D E F G H J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
Transcription: Hanyu pinyin. You can also search for persons by pressing keys [Strg][F].

A[top]

B[top]
Bai Di 白帝 (one of the mythical Five Emperors), see Di Zhi 帝摯
Baihu 白虎, see White Tiger
Bi Gan 比干 (late Shang period minister)
Black Emperor (one of the mythical Five Emperors), see Zhuan Xu 顓頊
Black Turtle (Xuanwu 玄武, see turtle)
Bo Yi 伯益 (柏翳 etc., cultural hero of prehistoric China)
Bo Yi 伯夷 (Shang loyalist during the early Zhou)

C[top]
Can Cong 蠶叢 (mythological inventor of sericulture and first ruler of Shu)
Can Nü 蠶女 (mythical girl related with the invention of silkworm breeding)
Cang Di 蒼帝 (one of the mythical Five Emperors), see Fu Xi 伏羲
Cang Jie 倉頡 (mythological inventor of the Chinese script)
Canglong 蒼龍, see dragons
Chang E 嫦娥 (goddess of the moon)
Cheng Tang 成湯, see Tang 湯 (founder of the Shang dynasty)
Chi Di 赤帝 (one of the mythical Five Emperors), see Yan Di 炎帝
Chi You 蚩尤 (mythological inventor of war, opponent of the Yellow Emperor)
Chong 重 or Zhong (son of Emperor Zhuan Xu)
Chong Li 重黎 or Chong (Zhong) and Li (one or two mythical persons, relatives of Emperor Zhuan Xu)
Cowherd (Niulang 牛郎)

D[top]
Da Fei 大費, see Bo Yi 伯益 (cultural hero of prehistoric China)
Da Ji 妲己 (consort of King Zhou of the Shang dynasty)
Da Yu 大禹, see Yu the Great (founder of the Xia dynasty)
Di Jun 帝俊 (cultural hero and mythical emperor)
Di Ku 帝嚳 (one of the mythical Five Emperors)
Di Xin 帝辛, see Zhou, King of Shang 商王紂
Di Zhi 帝摯 (one of the mythical Five Emperors)
Dragons (long 龍)
Dragon kings (longwang 龍王)
Du Yu 杜宇 (mythical king of Shu)

E[top]

F[top]
Feng Hou 風后 (Lord of the Wind, minister of the Yellow Emperor)
Fenghuang 鳳凰, see Phoenix
Fu Hao 婦好 (consort of King Wu Ding of the Shang dynasty)
Fu Xi 伏羲 (mythological creator of the universe, one of the mythical Three Augusts)
Fu Yue 傅說 (mid-Shang period minister)

G[top]
Gao Tao 皋陶, see Gao Yao 皋陶 (minister of the mythical Emperor Shun)
Gao Xin 高辛 (one of the mythical Five Emperors), see Di Ku 帝嚳
Gao Yang 高陽 (one of the mythical Five Emperors), see Zhuan Xu 顓頊
Gao Yao 皋陶 (minister of the mythical Emperor Shun)
Gong Gong 共工 (mythological person taming the floods)
Gou Mang 句芒 (assistant deity of Emperor Fu Xi)
Green Dragon (symbol of the east), see dragon
Green Emperor (one of the mythical Five Emperors), see Fu Xi 伏羲
Gui 龜, see turtle
Gun 鯀 (father of Yu the Great)

H[top]
Heaven (Tian 天)
He Bo 河伯 (the god of the Yellow River)
Hei Di 黑帝 (one of the mythical Five Emperors), see Zhuan Xu 顓頊
Hou Ji 后稷 (Lord of Millet, mythological ancestor of the Zhou dynasty)
Hou Tu 后土, God(dess) of the Earth
Hou Yi 后羿 (famous archer)
Huan Dou 驩兜 (mythological water hero)
Huang Di 黃帝, see Yellow Emperor

J[top]
Jade Emperor, see Yuhuang 玉皇
Ji 稷, see Hou Ji 后稷 (Lord of Millet)
Jizi 箕子 (minister of the last king of the Shang dynasty)
Jie 桀, see Xia Jie 夏桀 (last ruler of the Xia dynasty)
Jun 俊, see Di Jun 帝俊 (cultural hero and mythical emperor)

K[top]
Ku 嚳, see Di Ku 帝嚳 (one of the mythical Five Emperors)
Kui 夔 (beast, of which drums were made; inventor of music)
Kunlun Range 崑崙 (mysterious mountain, where immortals live)

L[top]
Lei Zu 嫘祖 (mythological inventor of silk spinning)
Li 黎 (son of Emperor Zhuan Xu)
Ling Lun 伶倫 (mythological inventor of musical temperation)
Lingzhi 靈芝 (magic mushroom)
Long 龍, see dragons
Longwang 龍王, see dragon kings
Lord of Millet, see Hou Ji 后稷
Luo Shen 洛神 (goddess of the River Luo)

M[top]
Mi Hu 宓戱 (one of the mythical Three Augusts), see Fu Xi 伏羲
Mi Xi 宓戲 (one of the mythical Three Augusts), see Fu Xi 伏羲
Mo Xi 末喜 (consort of King Jie of the Xia dynasty)

N[top]
Nü Wa 女媧 (mythological creatress of the universe, one of the mythical Three Augusts)
Niulang 牛郎, see Cowherd

O[top]

P[top]
Pan Geng 盤庚 (ruler of the Shang dynasty)
Pan Gu 盤古 (mythological creator of the world)
Pao Xi 庖犧 (one of the mythical Three Augusts), see Fu Xi 伏羲
Penglai 蓬萊 (island in the Eastern Sea where immortals live)
Phoenixes (fenghuang 鳳凰)

Q[top]
Qianniu 牽牛, see Cowherd
Qilin 麒麟, see unicorns
Qing Di 青帝 (one of the mythical Five Emperors), see Fu Xi 伏羲
Qinglong 青龍, see dragons
Queen Mother of the West 西王母 (Daoist deity)

R[top]
Red Emperor (one of the mythical Five Emperors), see Yan Di 炎帝
Ru Shou 蓐收 (assistant deity of Emperor Di Zhi)

S[top]
Shang wang Zhou 商王紂, King Zhou of the Shang dynasty (last ruler of the Shang)
Shao Dian 少典 (father of the Yellow Emperor and the Red Emperor)
Shao Hao 少昊 (one of the mythical Five Emperors), see Di Zhi 帝摯
Shao Hao 少皞 (one of the mythical Five Emperors), see Di Zhi 帝摯
Shen Nong 神農 (mythical inventor of pharmacology and agriculture, one of the Three Augusts, see also Yan Di 炎帝)
Shi Huang 史皇 (inventor of writing, other name for Cang Jie 倉頡)
Shun 舜 (one of the mythical Five Emperors)
Sunü 素女 (inventor of the small zither)
Sui Ren 燧人 (one of the mythical Three Augusts, inventor of fire)

T[top]
Tai Hao 太昊 (one of the mythical Five Emperors), see Fu Xi 伏羲
Tai Hao 太皞 (one of the mythical Five Emperors), see Fu Xi 伏羲
Tang 唐, see Yao 堯 (one of the mythical Five Emperors)
Tang 湯 (founder of the Shang dynasty)
Tao Tang 陶唐, see Yao 堯 (one of the mythical Five Emperors)
taotie 饕餮, glutton, voracious beasts, used in decorations
Tian 天, see Heaven
Turtle (symbol of the north, and of longevity)

U[top]
Unicorns (qilin 麒麟)

V[top]
Vermilion Bird (Zhuque 朱雀, symbol of the south), see phoenix

W[top]
Wang Di 望帝, see Du Yu 杜宇
Weavermaid (Zhinü 織女)
Weizi 微子 (minister of the last king of the Shang)
White Emperor (one of the mythical Five Emperors), see Di Zhi 帝摯
White Tiger (Baihu 白虎, symbol of the west)
Wu Ding 武丁 (first historical ruler of the Shang dynasty)
Wushan, Fairy of Mount 巫山神女 (local deity)

X[top]
Xi He 羲和 (goddess of the sun)
Xi Wang Mu 西王母, see Queen Mother of the West (Daoist deity)
Xia Jie 夏桀 (bad last ruler of the Xia dynasty)
Xiangjun 湘君 and Xiang furen 湘夫人 (ladies or goddesses of the River Xiang)
Xie 契 (ancestor of the Shang dynasty)
Xuan Di 玄帝 (one of the mythical Five Emperors), see Zhuan Xu 顓頊
Xuan Ming 玄冥 (assistant deity of Emperor Zhuan Xu)
Xuanwu 玄武, see turtle
Xuan Yuan 軒轅, see Yellow Emperor 黃帝

Y[top]
Yan Di 炎帝 (mythical emperor)
Yao 堯 (one of the mythical Five Emperors)
Yellow Emperor 黃帝 (one of the mythical Three Augusts and the Five Emperors)
Yi 羿, see Hou Yi 后羿 (famous archer)
Yi 益, see Bo Yi 伯益 (cultural hero of prehistoric China)
Yi Yin 伊尹 (minister of Tang the Perfect, the founder of the Shang dynasty)
You Yu 有虞, see Shun 舜
Yu the Great 大禹 (mythological founder of the Xia dynasty)
Yu 虞, see Shun 舜
Yuhuang 玉皇, Jade Emperor (Daoist deity)

Z[top]
Zhi, see Di Zhi 帝摯 (one of the mythical Five Emperors)
Zhinü 織女, see Weavermaid
Zhong 重 or Chong (son of Emperor Zhuan Xu)
Zhong Hui 仲虺 (minister of Tang the Perfect, founder of the Shang)
Zhong Kui 鍾馗 (legendary person fighting against demons)
Zhong Li 重黎 or Zhong (Chong) and Li (one or two mythical persons, relatives of Emperor Zhuan Xu)
Zhou 紂, see Shang wang Zhou 商王紂 (last ruler of the Shang)
Zhuque 朱雀, see phoenix
Zhu Rong 祝融 (one of the mythical Three Augusts)
Zhuan Xu 顓頊 (one of the mythical Five Emperors)

© 2000 ff © Ulrich Theobald · Mail


Three Kingdoms 三國 (220~280 CE)

Three Kingdoms
Political History
Emperors
Political System
Military
Geography
Economy
Science, Technology, Inventions
Literature
Philosophy and Thought
Art
Society, Customs, Religion
Persons

Cao-Wei Empire 曹魏 (220-265)
Shu-Han Empire 蜀漢 (221-263)
Wu Empire 吳 (222-280)

The "Three Kingdoms" (better: Three Empires, Sanguo 三國, 220-280) were three states that succeeded the Later Han dynasty 後漢 (25-220 CE) and came into being as the only surviving dominions of three warlords that contended for imperial power. The empire of Wei 魏 (220-265), founded by Cao Pi 曹丕 (known as Emperor Wen of Wei 魏文帝, r. 220-226), is normally seen as the rightful successor of the Han dynasty. It ruled over northern China, while the south was controlled by the empire of Wu 吳 (222-280), founded by Sun Quan 孫權. The region of Sichuan and Yunnan was dominated by the empire of Shu 蜀 (221-263), established by Liu Bei 劉備. The name "Three Kingdoms" has become the common term because it is the popular translation of the historical novel Sanguo yanyi 三國演義.

The division between north and south in the early 3rd century intensified the cultural, political and economic differences between these two parts of China. The Wei empire saw the introduction of a pseudo-moral ranking of eminent families in nine grades (jiupin 九品). The highest of them had the exclusive access to eminent state offices. The 3rd century also experienced a general militarization of society. The empire of Wu in the southeast was characterized by an antagonism between the imperial court and the local gentry. The empire of Shu, whose rulers claimed the inheritance of the Han dynasty, instead perpetuated the solitary standing of the society in the Sichuan Basin. The latter was conquered by the state of Wei. The Wei dynasty itself succumbed to internal quarrels and was replaced by the Jin dynasty 晉 (265-420), founded by a powerful general of the family Sima 司馬.

This chapter of the ChinaKnowledge.de encyclopaedia gives an overview of the political history of the Three Kingdoms period, the geography of the time, provides a list of the respective rulers, describes the administration and political structure of the empires/kingdoms, and gives insight into the religion and beliefs of the time, as well as the fine arts (if one may use this term in that historical stage), the economy, literature and philosophy, and the history of technology and inventions. In addition to that, the history of each of the "Kingdoms" is described separately and from its own point of view.


MOSAIQUE DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Rothschild & Co, Rothschild & Cie ou Nuances sur les lignes.   Mar 27 Fév à 3:45

Europe - The Final Countdown (Official Video).

Georges Jean-Raymond Pompidou et Rothschild & Co à ne pas confondre avec Emmanuel Jean-Michel Frédéric Macron et Rothschild & Cie...

Rothschild & Co, précédemment nommée Paris Orléans, est une holding cotée sur Euronext et contrôlée par les branches française et anglaise de la famille Rothschild.

L'entreprise possède trois activités : le conseil financier, l'activité de banque privée et gestion d'actifs et le capital investissement et dette privée.

À l'origine, la compagnie Paris Orléans, l'ancien nom de Rothschild & Co, possède le second réseau privée de chemins de fer. Il est nationalisé en 1938. Lors de la mise en sommeil par de Gaulle du RPF, Georges Pompidou recrute Olivier Guichard pour le remplacer, et entre, avec l'appui d'un ami, René Fillon, à la banque Rothschild, en 1954 ; il occupe ce poste jusqu'en 1958. Restant en bons termes avec le Général, il ne semble plus faire de politique et mène une vie culturelle riche. En 1984, la famille Rothschild transforme ce qui reste de la société en banque. En avril 2015, Paris Orléans est renommée Rothschild & Co.

Rothschild & Cie
Création 1983
Fondateurs David de Rothschild
Personnages clés François Henrot
Activité Banque
Site web http://www.rothschild-cie.fr/ [archive]

Rothschild & Cie est une banque d'affaires recréée par David de Rothschild en 1983 après la nationalisation en 1981 de la Banque Rothschild par le gouvernement socialiste de Pierre Mauroy, sous la présidence de François Mitterrand. Rothschild & Cie est une des toutes premières banques françaises dans le domaine du conseil en fusion-acquisition ainsi que dans la banque privée qui est son métier historique. Elle dépend du groupe Rothschild & Co1.

Historique
En 1982, la banque Rothschild dirigée par Guy de Rothschild est nationalisée par le gouvernement Mauroy2. Cela pousse David de Rothschild à lancer sa propre banque, Rothschild & Cie. Cette nouvelle entreprise regroupe des activités de banque privée (Rothschild & Cie Gestion) et de banque d’affaires (Rothschild & Cie Banque). Il débauche à cette occasion de grands noms tels que Jean-Charles Naouri, directeur de cabinet de Pierre Bérégovoy, ou Jean-Claude Meyer, débauché de chez Lazard3.

À cette époque, la banque compte 10 salariés et son premier bénéfice est de 500 000 €4.

En 2003, David de Rothschild est désigné comme successeur par Sir Evelyn de Rothschild pour reprendre NM Rothschild & Sons, la branche anglaise de la banque d’affaire. Il fusionne ainsi les deux activités au sein du groupe Rothschild & Cie (sous la holding Paris Orléans)5.

En 2007, à la suite de la revente de la moitié des parts de Sir Evelyn à David de Rotchschild, la branche française de la famille devient majoritaire6.

En mai 2016, les banques Martin Maurel et Rothschild & Cie annoncent fusionner leurs activités, les actionnaires de la banque Martin Maurel recevant 8 à 9 % du nouvel ensemble7. L'opération est effective le 2 janvier 2017, la compagnie financière Martin Maurel étant dissoute par fusion-absorption avec Rothschild & Co8.

Activités
Société de gestion : Rothschild & Cie Gestion
Créée en 1982, Rothschild & Cie Gestion est la banque privée ou société de gestion d’actifs du Groupe Rotschild. La banque est spécialisée dans la gestion directe pour le compte d’institutionnels, de distributeurs (CGPI) et de particuliers9. La société compte 199 employés et gère environ 22 milliards d’actifs sous gestion.

En 2012, Rothschild & Cie Gestion rachète HDF Finance pour ajouter une activité de gestion alternative. La nouvelle entité est rebaptisée Rothschild HDF Investment Solutions10.

En 2014, les premiers résultats de la nouvelle entité posent des questions sur la réussite de cette fusion11. La rentabilité baisse rapidement et plusieurs anciens cadres de HDF Finance décident de quitter l’entreprise12.

Dans cette activité de banque privée, Rothschild & Cie Gestion est en concurrence avec la Banque privée Edmond de Rothschild, concurrence qui cristallise des tensions entre David de Rothschild et Edmond de Rothschild13.

Banque d’affaires : Rothschild & Cie
Rothschild & Cie a également été créée en 1982 et s'est spécialisée dans les métiers de la banque d’affaires : conseil en fusions-acquisitions, en financement et restructuration de dette et en marchés des capitaux14.

Rothschild & Cie est régulièrement dans le top 3 des banques d’affaires françaises en matière de conseil en fusions acquisitions15.

En 2008, Emmanuel Macron est recruté par François Henrot et travaillera jusqu’en 2012.

En 2012 malgré un marché en chute libre, la banque détrône BNP en tête des classements en volume d’activité avec 62 fusions-acquisitions, pour 24,2 milliards d’euros16.

En 2013, Rothschild & Cie monte une équipe dirigée par Laurent Fabry et Zineb Abbad El Andaloussi pour se relancer sur le marché africain17.

Notes et références
↑ Adrien Sénécat, « Non, la banque Rothschild citée dans « Cash Investigation » n’est pas celle de Macron », Le Monde.fr,‎ 6 avril 2016 (ISSN 1950-6244, lire en ligne [archive])
↑ Quand David de Rothschild se dit maso de rester en France [archive], Challenges, 27 mai 2013
↑ Les Rothschild, banquiers par tradition mais à leur façon [archive], L'expansion, 1 juin 2010
↑ David de Rothschild réorganise son empire [archive], le Figaro, 4 avril 2012
↑ Marc Roche, « David de Rothschild met un point final à son aventure londonienne », Le Monde,‎ 3 juin 2014 (lire en ligne [archive])
↑ Elsa Conesa, « La branche française de la famille devient majoritaire dans le groupe Rothschild », Les Echos,‎ 18 juillet 2007 (lire en ligne [archive])
↑ La Banque Martin Maurel s’apprête à fusionner avec Rothschild & Co. [archive], Édouard Lederer, Ninon Renaud, Les Echos, 6 juin 2016
↑ « Journal officiel du 4 janvier 2017 » [archive]
↑ Rothschild et Cie [archive], Fortuneo
↑ Rothschild & Cie investit dans les hedge funds [archive], le Figaro, 3 mai 2012
↑ Successful and unsuccessful mergers in the asset management business [archive], CNN iReport, 28 mai 2014
↑ Rothschild HDF Investment Solutions : une fusion en péril ? [archive], Société de Gestion, 2 juillet 2014
↑ Tensions au sommet entre les maisons Rothschild d’Edmond et de David [archive], le Monde, 2 décembre 2013
↑ [1] [archive]
↑ Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées agoravox.fr
↑ Fusions-acquisitions : Rothschild en tête dans un marché français sinistré [archive], Les Echos, 3 janvier 2013
↑ Banque d'affaires : le grand retour de Rothschild en Afrique [archive], Jeune Afrique, 16 juillet 2013
Voir aussi
Articles connexes
Banque
Banque d'affaires
fusion-acquisition
François Henrot
Liens externes
Site officiel [archive]
(en) Classement M&A 2011 [archive], Thomson Reuters
Rotschild & Cie Gestion [archive]

Historique
Avant d'être une importante holding, la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans est une société privée de chemins de fer, dont la gare centrale se situe le long des quais de Paris (la gare d'Orsay, devenue le musée d'Orsay, et dont le fronton est encore orné du monogramme « P.O. »).

Cette compagnie de chemin de fer, qui, à l'origine, devait relier Paris à Corbeil-Essonnes puis à Orléans, s'étend rapidement dans tout le Sud-Ouest de la France, et dans une partie de l'Ouest (jusqu'à Bordeaux et Quimper), et connaît une grande expansion, notamment à partir de 1862, lorsque l'ingénieur en chef des travaux publics Antoine-Émile Solacroup (1821-1880) en devient le directeur général, de 1862 à sa mort, survenue à Nice.

Avant la nationalisation des réseaux privés de chemins de fer en France réalisée en 1938, sous l'égide de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), le « P.O. » est le second réseau privé de chemins de fer en France.

Suite aux nationalisations sous le mandat du président de la République François Mitterrand, la banque Rothschild est nationalisée contre une indemnisation de 440 millions de francs1. En 1984, la famille Rothschild transforme la P.O. en une banque, la P.O. Gestion, qui deviendra Rothschild & Cie, pendant la première cohabitation sous le gouvernement de Jacques Chirac, détenue par la holding Paris Orléans2.

En 2008, Paris Orléans sort du capital du centre commercial polonais Manufaktura3. En septembre 2008, il se met en disponibilité de la fonction publique et devient banquier d'affaires chez Rothschild & Cie73,74. Recruté par François Henrot sur recommandation de Jacques Attali et de Serge Weinberg, il indique que l'échec de son militantisme local, et l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, l'ont poussé vers cette activité11. L'un de ses premiers dossiers est le rachat de Cofidis, spécialiste du crédit à la consommation, par le Crédit mutuel75.

En 2010, Emmanuel Macron offre son aide bénévole à la « Société des rédacteurs du Monde » (SRM76), dans le contexte de la revente du journal Le Monde. Mais il est aussi en relation secrète avec Alain Minc, alors que celui-ci soutient une offre Perdriel-Prisa-Orange, et alors que cette offre paraissait à la SRM « particulièrement dangereuse »77. Après une scène romanesque racontée par le vice-président de la SRM Adrien de Tricornot78, il est mis fin à ce double jeu77,79.

Il est promu, fin 2010, associé au sein de la banque, après avoir travaillé sur la recapitalisation du journal Le Monde et sur le rachat par Atos de Siemens IT Solutions and Services80. Il bat ainsi le record de précocité de Grégoire Chertok mais cette nomination apparaît pour certains observateurs comme un « mystère »81.

En avril 2012, le groupe Rothschild se réorganise : la quasi-totalité des capitaux de la Rothschild & Cie Banque et de la Rothschild Continuation Holding est transférée à la holding Paris Orléans4, puis en avril 2015, la holding Paris Orléans est renommée Rothschild & Co5.

Le 2 janvier 2017, Rothschild & Co fusionne avec la compagnie financière Martin Maurel en l'absorbant6.

Activités
Activités bancaires
Le holding Concordia BV regroupe les activités bancaires du groupe Rothschild. À la suite du rachat des participations minoritaires de janvier 2008, il est désormais contrôlé à 100 % par Paris Orléans.

Les activités bancaires du groupe Rothschild s’articulent autour de quatre métiers :

La banque d’affaires au sens large (Investment Banking), qui regroupe l’activité de conseil en fusions-acquisitions, le conseil en financement et en restructuration, le marché primaire actions et le placement privé de dettes et d’actions,
La banque commerciale (Banking) avec ses activités de prêts directs et de montages financiers,
La banque privée (Wealth Management), avec ses activités de fiducie (Trust), de gestion d’actifs pour compte de tiers (Asset Management) et de gestion patrimoniale et une activité de gestion institutionnelle à Paris,
Le capital-investissement (Merchant Banking) : activité récente qui se structure progressivement.
Notes et références
↑ « Les Français et l'argent » [archive], sur Nouvelobs.com, 18 octobre 1985 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ Pierre Combescot, « Les Rothschild » [archive], sur Lexpress.fr, 3 juin 1993 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ « Le groupe Paris Orléans sort de Manufaktura » [archive] [PDF], sur Rothschildandco.com, 5 juin 2008 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ « Paris Orléans se transforme pour rationaliser son organisation, optimiser ses fonds propres réglementaires et pérenniser son contrôle familiale » [archive] [PDF], sur Rothschildandco.com, 4 avril 2012 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ « Paris Orléans sera renommé Rothschild & Co » [archive] [PDF], sur Rothschildandco.com, 8 avril 2015 (consulté le 2 juillet 2016)
↑ « Journal officiel du 4 janvier 2017 » [archive]

RAPPORT
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS, précédemment nommée Paris Orléans, est une holding cotée sur Euronext et contrôlée par les branches française et anglaise de la famille Rothschild.

L'entreprise possède trois activités : le conseil financier, l'activité de banque privée et gestion d'actifs et le capital investissement et dette privée.

À l'origine, la compagnie Paris Orléans, l'ancien nom de Rothschild & Co, possède le second réseau privée de chemins de fer. Il est nationalisé en 1938. Lors de la mise en sommeil par de Gaulle du RPF, Georges Pompidou recrute Olivier Guichard pour le remplacer, et entre, avec l'appui d'un ami, René Fillon, à la banque Rothschild, en 1954 ; il occupe ce poste jusqu'en 1958. Restant en bons termes avec le Général, il ne semble plus faire de politique et mène une vie culturelle riche. En 1984, la famille Rothschild transforme ce qui reste de la société en banque. En avril 2015, Paris Orléans est renommée Rothschild & Co.

Rothschild & Cie
Création 1983
Fondateurs David de Rothschild
Personnages clés François Henrot
Activité Banque
Site web http://www.rothschild-cie.fr/ [archive]

Rothschild & Cie est une banque d'affaires recréée par David de Rothschild en 1983 après la nationalisation en 1981 de la Banque Rothschild par le gouvernement socialiste de Pierre Mauroy, sous la présidence de François Mitterrand. Rothschild & Cie est une des toutes premières banques françaises dans le domaine du conseil en fusion-acquisition ainsi que dans la banque privée qui est son métier historique. Elle dépend du groupe Rothschild & Co1.

Historique
En 1982, la banque Rothschild dirigée par Guy de Rothschild est nationalisée par le gouvernement Mauroy2. Cela pousse David de Rothschild à lancer sa propre banque, Rothschild & Cie. Cette nouvelle entreprise regroupe des activités de banque privée (Rothschild & Cie Gestion) et de banque d’affaires (Rothschild & Cie Banque). Il débauche à cette occasion de grands noms tels que Jean-Charles Naouri, directeur de cabinet de Pierre Bérégovoy, ou Jean-Claude Meyer, débauché de chez Lazard3.

À cette époque, la banque compte 10 salariés et son premier bénéfice est de 500 000 €4.

En 2003, David de Rothschild est désigné comme successeur par Sir Evelyn de Rothschild pour reprendre NM Rothschild & Sons, la branche anglaise de la banque d’affaire. Il fusionne ainsi les deux activités au sein du groupe Rothschild & Cie (sous la holding Paris Orléans)5.

En 2007, à la suite de la revente de la moitié des parts de Sir Evelyn à David de Rotchschild, la branche française de la famille devient majoritaire6.

En mai 2016, les banques Martin Maurel et Rothschild & Cie annoncent fusionner leurs activités, les actionnaires de la banque Martin Maurel recevant 8 à 9 % du nouvel ensemble7. L'opération est effective le 2 janvier 2017, la compagnie financière Martin Maurel étant dissoute par fusion-absorption avec Rothschild & Co8.

Activités
Société de gestion : Rothschild & Cie Gestion
Créée en 1982, Rothschild & Cie Gestion est la banque privée ou société de gestion d’actifs du Groupe Rotschild. La banque est spécialisée dans la gestion directe pour le compte d’institutionnels, de distributeurs (CGPI) et de particuliers9. La société compte 199 employés et gère environ 22 milliards d’actifs sous gestion.

En 2012, Rothschild & Cie Gestion rachète HDF Finance pour ajouter une activité de gestion alternative. La nouvelle entité est rebaptisée Rothschild HDF Investment Solutions10.

En 2014, les premiers résultats de la nouvelle entité posent des questions sur la réussite de cette fusion11. La rentabilité baisse rapidement et plusieurs anciens cadres de HDF Finance décident de quitter l’entreprise12.

Dans cette activité de banque privée, Rothschild & Cie Gestion est en concurrence avec la Banque privée Edmond de Rothschild, concurrence qui cristallise des tensions entre David de Rothschild et Edmond de Rothschild13.

Banque d’affaires : Rothschild & Cie
Rothschild & Cie a également été créée en 1982 et s'est spécialisée dans les métiers de la banque d’affaires : conseil en fusions-acquisitions, en financement et restructuration de dette et en marchés des capitaux14.

Rothschild & Cie est régulièrement dans le top 3 des banques d’affaires françaises en matière de conseil en fusions acquisitions15.

En 2008, Emmanuel Macron est recruté par François Henrot et travaillera jusqu’en 2012.

En 2012 malgré un marché en chute libre, la banque détrône BNP en tête des classements en volume d’activité avec 62 fusions-acquisitions, pour 24,2 milliards d’euros16.

En 2013, Rothschild & Cie monte une équipe dirigée par Laurent Fabry et Zineb Abbad El Andaloussi pour se relancer sur le marché africain17.

Notes et références
↑ Adrien Sénécat, « Non, la banque Rothschild citée dans « Cash Investigation » n’est pas celle de Macron », Le Monde.fr,‎ 6 avril 2016 (ISSN 1950-6244, lire en ligne [archive])
↑ Quand David de Rothschild se dit maso de rester en France [archive], Challenges, 27 mai 2013
↑ Les Rothschild, banquiers par tradition mais à leur façon [archive], L'expansion, 1 juin 2010
↑ David de Rothschild réorganise son empire [archive], le Figaro, 4 avril 2012
↑ Marc Roche, « David de Rothschild met un point final à son aventure londonienne », Le Monde,‎ 3 juin 2014 (lire en ligne [archive])
↑ Elsa Conesa, « La branche française de la famille devient majoritaire dans le groupe Rothschild », Les Echos,‎ 18 juillet 2007 (lire en ligne [archive])
↑ La Banque Martin Maurel s’apprête à fusionner avec Rothschild & Co. [archive], Édouard Lederer, Ninon Renaud, Les Echos, 6 juin 2016
↑ « Journal officiel du 4 janvier 2017 » [archive]
↑ Rothschild et Cie [archive], Fortuneo
↑ Rothschild & Cie investit dans les hedge funds [archive], le Figaro, 3 mai 2012
↑ Successful and unsuccessful mergers in the asset management business [archive], CNN iReport, 28 mai 2014
↑ Rothschild HDF Investment Solutions : une fusion en péril ? [archive], Société de Gestion, 2 juillet 2014
↑ Tensions au sommet entre les maisons Rothschild d’Edmond et de David [archive], le Monde, 2 décembre 2013
↑ [1] [archive]
↑ Erreur de référence : Balise <ref> incorrecte ; aucun texte n’a été fourni pour les références nommées agoravox.fr
↑ Fusions-acquisitions : Rothschild en tête dans un marché français sinistré [archive], Les Echos, 3 janvier 2013
↑ Banque d'affaires : le grand retour de Rothschild en Afrique [archive], Jeune Afrique, 16 juillet 2013
Voir aussi
Articles connexes
Banque
Banque d'affaires
fusion-acquisition
François Henrot
Liens externes
Site officiel [archive]
(en) Classement M&A 2011 [archive], Thomson Reuters
Rotschild & Cie Gestion [archive]

Historique
Avant d'être une importante holding, la Compagnie du Chemin de fer de Paris à Orléans est une société privée de chemins de fer, dont la gare centrale se situe le long des quais de Paris (la gare d'Orsay, devenue le musée d'Orsay, et dont le fronton est encore orné du monogramme « P.O. »).

Cette compagnie de chemin de fer, qui, à l'origine, devait relier Paris à Corbeil-Essonnes puis à Orléans, s'étend rapidement dans tout le Sud-Ouest de la France, et dans une partie de l'Ouest (jusqu'à Bordeaux et Quimper), et connaît une grande expansion, notamment à partir de 1862, lorsque l'ingénieur en chef des travaux publics Antoine-Émile Solacroup (1821-1880) en devient le directeur général, de 1862 à sa mort, survenue à Nice.

Avant la nationalisation des réseaux privés de chemins de fer en France réalisée en 1938, sous l'égide de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF), le « P.O. » est le second réseau privé de chemins de fer en France.

Suite aux nationalisations sous le mandat du président de la République François Mitterrand, la banque Rothschild est nationalisée contre une indemnisation de 440 millions de francs1. En 1984, la famille Rothschild transforme la P.O. en une banque, la P.O. Gestion, qui deviendra Rothschild & Cie, pendant la première cohabitation sous le gouvernement de Jacques Chirac, détenue par la holding Paris Orléans2.

En 2008, Paris Orléans sort du capital du centre commercial polonais Manufaktura3. En septembre 2008, il se met en disponibilité de la fonction publique et devient banquier d'affaires chez Rothschild & Cie73,74. Recruté par François Henrot sur recommandation de Jacques Attali et de Serge Weinberg, il indique que l'échec de son militantisme local, et l'élection de Nicolas Sarkozy à la présidence de la République, l'ont poussé vers cette activité11. L'un de ses premiers dossiers est le rachat de Cofidis, spécialiste du crédit à la consommation, par le Crédit mutuel75.

En 2010, Emmanuel Macron offre son aide bénévole à la « Société des rédacteurs du Monde » (SRM76), dans le contexte de la revente du journal Le Monde. Mais il est aussi en relation secrète avec Alain Minc, alors que celui-ci soutient une offre Perdriel-Prisa-Orange, et alors que cette offre paraissait à la SRM « particulièrement dangereuse »77. Après une scène romanesque racontée par le vice-président de la SRM Adrien de Tricornot78, il est mis fin à ce double jeu77,79.

Il est promu, fin 2010, associé au sein de la banque, après avoir travaillé sur la recapitalisation du journal Le Monde et sur le rachat par Atos de Siemens IT Solutions and Services80. Il bat ainsi le record de précocité de Grégoire Chertok mais cette nomination apparaît pour certains observateurs comme un « mystère »81.

En avril 2012, le groupe Rothschild se réorganise : la quasi-totalité des capitaux de la Rothschild & Cie Banque et de la Rothschild Continuation Holding est transférée à la holding Paris Orléans4, puis en avril 2015, la holding Paris Orléans est renommée Rothschild & Co5.

Le 2 janvier 2017, Rothschild & Co fusionne avec la compagnie financière Martin Maurel en l'absorbant6.

Activités
Activités bancaires
Le holding Concordia BV regroupe les activités bancaires du groupe Rothschild. À la suite du rachat des participations minoritaires de janvier 2008, il est désormais contrôlé à 100 % par Paris Orléans.

Les activités bancaires du groupe Rothschild s’articulent autour de quatre métiers :

La banque d’affaires au sens large (Investment Banking), qui regroupe l’activité de conseil en fusions-acquisitions, le conseil en financement et en restructuration, le marché primaire actions et le placement privé de dettes et d’actions,
La banque commerciale (Banking) avec ses activités de prêts directs et de montages financiers,
La banque privée (Wealth Management), avec ses activités de fiducie (Trust), de gestion d’actifs pour compte de tiers (Asset Management) et de gestion patrimoniale et une activité de gestion institutionnelle à Paris,
Le capital-investissement (Merchant Banking) : activité récente qui se structure progressivement.
Notes et références
↑ « Les Français et l'argent » [archive], sur Nouvelobs.com, 18 octobre 1985 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ Pierre Combescot, « Les Rothschild » [archive], sur Lexpress.fr, 3 juin 1993 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ « Le groupe Paris Orléans sort de Manufaktura » [archive] [PDF], sur Rothschildandco.com, 5 juin 2008 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ « Paris Orléans se transforme pour rationaliser son organisation, optimiser ses fonds propres réglementaires et pérenniser son contrôle familiale » [archive] [PDF], sur Rothschildandco.com, 4 avril 2012 (consulté le 22 juillet 2016)
↑ « Paris Orléans sera renommé Rothschild & Co » [archive] [PDF], sur Rothschildandco.com, 8 avril 2015 (consulté le 2 juillet 2016)
↑ « Journal officiel du 4 janvier 2017 » [archive]

RAPPORT
DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Mar 13 Mar à 10:33

Ex-espion empoisonné : la crise s’envenime entre la Russie et le Royaume-Uni

Pour Theresa May, c'est la main de Moscou. La Première ministre britannique a déclaré, lundi 12 mars, qu'il était "hautement probable" que la Russie soit responsable de l'empoisonnement de l'ex-agent double Sergueï Skripal et de sa fille, le 4 mars dernier à Salisbury, dans le sud de l'Angleterre.

Sergueï Skripal et sa fille Ioulia ont été agressés au moyen d'un agent neurotoxique de qualité militaire d'un type développé par la Russie, a précisé la Première ministre britannique. Soit l'Etat russe est directement responsable de leur empoisonnement, soit il a laissé leurs agresseurs se procurer l'agent neurotoxique utilisé sur le territoire britannique, a-t-elle ajouté.

Si la Russie ne fournit aucune réponse crédible, le Royaume conclura que cet acte équivaut à un usage de la force sur son territoire, a ajouté Theresa May. Sergueï Skripal et sa fille sont toujours hospitalisés dans un état critique.

La découverte fait ressurgir le spectre de l'affaire Litvinenko. Un homme d'une soixantaine d'années a été hospitalisé "dans un état critique", dimanche 4 mars, à Salisbury (Royaume-Uni) au sud-ouest de Londres, de même qu'une femme d'une trentaine d'années qui se trouvait avec lui. Ils "sont traités pour une exposition présumée à une substance toxique", a annoncé la police, lundi. Leur identité n'a pas été révélée, mais selon plusieurs médias dont la BBC, l'homme est un ancien espion russe qui travaillait pour les services secrets britanniques.

Sergueï Skripal est un ex-colonel du renseignement militaire russe. Accusé d'espionnage au profit du Royaume-Uni, il avait été condamné à treize ans de prison en Russie en 2006. Il avait été payé 100 000 dollars pour fournir au MI6, le renseignement britannique, les noms des agents russes présents en Europe, toujours selon la BBC. Avec trois autres agents russes, il avait fait l'objet d'un échange en 2010 contre dix agents du Kremlin expulsés par Washington. Il s'était alors réfugié en Angleterre.

Mardi, le Kremlin a assuré ne disposer d'"aucune information" sur l'éventuel empoisonnement, "tragique", de l'ex-espion russe. "Moscou est toujours ouverte à la coopération", a assuré le porte-parole du Kremlin, assurant que "personne n'a pour l'instant demandé" à la Russie de collaborer à l'enquête.

"Aucune blessure visible"
"Les deux personnes, dont nous pensons qu'elles se connaissent, ne présentaient aucune blessure visible", a expliqué la police. Elles ont été retrouvées inconscientes sur un banc, dans un centre commercial de Salisbury. Selon un témoin de la scène, cité par la BBC, "ils donnaient l'impression d'avoir pris quelque chose de fort".

Dans l'immédiat, les autorités tentent de trouver l'origine d'un éventuel empoisonnement et d'établir s'il existe un risque sanitaire pour le public. Lundi, l'hôpital de Salisbury a conseillé au public de ne pas se rendre aux urgences de l'établissement "sauf cas d'urgence absolue". Mais une porte-parole des autorités sanitaires a assuré qu'il n'y "avait apparemment pas de risque immédiat".

"Cela ressemble à ce qui est arrivé à mon mari", a réagi la veuve d'Alexander Litvinenko au Daily Telegraph (article en anglais), "mais nous devons attendre davantage d'informations". Pour elle, si l'empoisonnement russe est prouvé, cela montrera que "rien n'a changé depuis la mort" de son mari. Ce dernier, qui collaborait avec les services secrets britanniques, avait été empoisonné alors qu'il prenait un thé avec deux ressortissants russes à Londres, en 2006.

"Numéro de cirque"
La réponse ne s'est pas faite attendre. Quelques minutes plus tard, la porte-parole du ministère russe des Affaires étrangères Maria Zakharova, a dénoncé un "numéro de cirque" et une "provocation". "Plutôt que d'inventer de nouveaux contes de fée, peut-être quelqu'un dans le royaume pourrait-il expliquer comment les précédents se sont terminés -Litvinenko, Berezovski, Perepilitchni et de nombreux autres qui sont morts mystérieusement sur le sol britannique", a-t-elle ajouté.

La Première ministre britannique Theresa May a déclaré lundi 12 mars qu'il était "hautement probable" que la Russie soit responsable de l'empoisonnement d'un ancien agent des services secrets russes et de sa fille de 33 ans, il y a dix jours à Salisbury, au Royaume-Uni. La Russie, qui dément toute implication, veut avoir accès à la substance utilisée, que les Anglais présentent comme un "agent neurotoxique de la famille dite Novitchok".

Seul un État a la capacité d’élaborer un tel poison
Le sarin, utilisé par la secte Aum dans le métro de Tokyo en 1995, est un neurotoxique. Le VX, qui a tué le demi-frère de Kim Jong-un en 2017 est lui-aussi un neurotoxique. La substance utilisée à Salisbury le 4 mars, cet agent dit "Novitchok", est un neurotoxique, mais cinq à huit fois plus toxique que les deux précédents. "Diabolique", dit un expert, pour qui la signature est claire : seul un État peut être derrière l'utilisation de ce poison élaboré par des laboratoires militaires.

"Il est absolument impossible qu’une unité sub-étatique ait pu parvenir à fabriquer ce Novitchok, explique Olivier Lepick, chercheur à la Fondation pour la recherche stratégique. Il subsiste un certain mystère autour de cet agent, dont l’existence avait été révélée par un dissident scientifique soviétique à l’époque. Cela signe de manière quasi évidente une fabrication étatique, et très probablement russe."

La Russie, désignée responsable, nie les accusations britanniques. "Mais qui d'autre, poursuit Olivier Lepick, pourrait se procurer et utiliser cet agent neurotoxique précis ? Personne." Ce qui démontre, selon lui, le sentiment d'impunité et le cynisme des services de Vladimir Poutine.

Les deux victimes sont toujours hospitalisées en soins intensifs dans un état critique. !

RAPPORT DE
Y'BECCA
INFO TRANSMISE PAR
FRANCE INFO

https://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/un-ancien-espion-russe-au-service-de-sa-majeste-retrouve-inconscient-dans-le-sud-du-royaume-uni-a-pu-etre-empoisonne_2642790.html

REGARD DU
CITOYEN TIGNARD YANIS
SUR
LE CHEMINENT D'UNE AFFAIRE D'ESPIONNAGE
OUTRE MANCHE
DURANT UN PARIS MOSCOU. (TERME CLIMATIQUE ): REGARDER EL NINO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 9342
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   Sam 24 Mar à 11:28

In Your Eyes (Secret World Live).
https://www.youtube.com/watch?v=evN6DIGPIJM

Peter Gabriel, Solsbury Hill Live
https://www.youtube.com/watch?v=WeYqJxlSv-Y
DES SENTIMENTS NOUS TRAVERSENT DANS L’ADVERSITÉ; FAISONS EN SORTE QU'ILS RESTENT NAÏFS ET SUR LE THÈME PLUTÔT QUE DANS LE % ET LE SANG:
JE CROIS AU MIRACLE ET EN LA RAISON PLUS QU'AUX PROMESSES ET AU PARADIS.
Y'BECCA.
TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: http://la-5ieme-republique.actifforum.com   

Revenir en haut Aller en bas
 
http://la-5ieme-republique.actifforum.com
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Inde ou Republique Dominicaine?
» HUIT MILLIONS DE REPUBLIQUE D'HAITI
» michelle martely se fait gifleret avilir en republique dominicaine
» LE ZOZOLIER ,MUSICIEN ,PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE , PATERNITE RESPOSABLE !
» AU SÉNAT DE LA REPUBLIQUE D'HAÏTI.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: