Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   Ven 4 Nov à 10:49

Les pouvoirs réels des citoyens de la République de l'Olivier
Sur leur Juge suprême....

Suite à des critiques envers la Justice au sujet de ne pas interroger les Présidents des Républiques sur des sujets banals de secourisme comme secourir des animaux dans des Arbres
et ne pas vérifier les traitements des personnes dans les hôpitaux,des soldats dans leurs casernes, des maison de retraite et d'accueil.
Le juge suprême de la République doit répondre devant les institution des Républiques-Mères de l'Olivier : Israël et Palestine.
Lorsque les institutions de La République de l'Olivier, construite aux yeux et aux oreilles du peuple, son indépendance de Nation, L'intégrité de son territoire où l’exécution de ses engagements internationaux sans violation de l'être et de l'individu, sont menacés d'une manière grave et que le fonctionnement des pouvoirs publics et constitutionnels de secourisme sont interrompus.

Par ce fait les présidents des Républiques-Mères convoquent le juge suprême et les généraux secouristes du Service Public et les associations Privés tel O.N.G pour faire un état des lieux sur une quelconque erreur de communication qui peut engendrer une discorde sur les fonctionnement des Hôpitaux et engendrer une erreur de soin aussi minimal qu'il puisse y paraître...

Par ce fait, l'armée possède l'art des retenues, de la retenue et du secourisme face à des ordres émanant d'une quelconque personnalité du monde Exécutif, Législatif, judiciaire, Militaire, Syndical et Associatif portant à vouloir créer une quelconque discorde entre les Républiques-mères : Israël et Palestine.

Le Peuple tout comme la Justice et la Police Municipal est un ordre militaire et hospitaliers :
A quoi reconnaître la teneur des mots discernés, les arguments cachés afin d'élucider le mystère... Il n'y a pas de puzzle, c'est juste des êtres et un univers semblable à la Terre...
La Sagesse doit discerner le danger, l’orgueil , l'avarice et la convoitise...

TAY
La Chouette Effraie

L'iguane et le Cheval
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t22-l-exorcisme-info-ou-intox-a-vous-de-jugez
Un cheval partit à la rencontre de l'Horizon et des paysage... Il a parcouru des lieux et des mille(s). Au fur et à mesure des kilomètres, le cheval éprouve ces sentiments que provoque le Galop.

Mais en cours de sa route, il est piqué par une silhouette... Elle se repose sur un Olivier, pas très loin d'un Cèdre ancien...
Il s’arrête et s'approche de cet animal: il est assez petit et il porte une crête de Dragon.

C'est alors que depuis le temps crie, le cheval s’arrêta et demanda:

"Vous n'êtes pas un serpent..."
"Presque... est ce l'effort qui vous fait vaciller... Le repos élyséen est semé d’embûche,
cher Ours !" réponds l'étrange animal
"J'ai l'assurance..; Voilà tout. " réponds le cheval.
"Et le soleil l'avez vous remarquez..." Ricane l'Iguane.

Le cheval cherche du regard mais l'iguane dit :
"Il est à votre droite par Marie, il se lève avec lui... L’éléphant et le Lion
observent les scènes !"
"Qui êtes vous mon cher... Je cherche une chimère... Elle retient prisonnières, L' Espérance et la République."

Alors Bucephal Le cheval et Y'asser l'Iguane partirent à la recherche de la Cruelle chimère : le Trois en Un ou Cerbere.

Moralité : A l'Encontre du cobra du trouvera, les mythes des anciens sur le réel portrait des étoiles et de leurs peurs... Le Trois en un est Un est une regle issu de l'esclavage, il s'agissait de faire monter les enchéres sur une vente ou un assassinat d'un Homme ou d'un Animal Sacré. Aucun sacrifice pour un dieu, Une Prière Oui !
TAY
La Chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   Ven 4 Nov à 10:49

Le Veau et le Canari

Le Canari s'est approché d'un Veau :

"Pourquoi le serpent ? Que Sent-il ?"
"Ils attendent et lui attends !"
"Pourquoi." dit le Canari
"Il n'aime pas la pluie, il prétends
qu'elle est indélébile" Réponds le Veau
Le Vieux Coq." demande le Canari

" Pas lui... Le Poulailler et son Poulayer... Il l'entête...
C'est un coq... Alors il montre l'Exemple...
Il le Copie." Dit le Veau

"Le Vieux Coq."

"Mais , non pas cette chimére... Le Trois en Un"
Dit le veau

"Le Rocher et le Prince."

"Non... Ceux là, dans la poche." dit le veau

"La chouette effraie" Lance le Canari

"Le Putois." cri le veau

"T'insulte pas, Bolivar le Cygne !" dit le Canari de la République

"Tu touches pas à De Gaulle !" envoi le Veau du Sénat

" Tu mélanges ... La République ..." reconnait le Canari

" Autour du Vieux Coq ..." Rétorque le Veau.

"Elle est vaste... Mais c'est nous, la chouette effraie qui la nourrissons."

" N'importe Quoi... Pardon... Les Livres et Alexandrie ..." Chante le Veau

"Il siffle le Vieux Coq... Attention, les Dragons..." dit le Canari.

Moralité : les Temps se prolongent et les peurs perdurent. La Chouette guette le jour pendant la nuit et elle surveille la nuit durant le jour : Car, chacun s'adressant au Vent, à ses ouïes pour exprimer son courage et son état tout en écoutant les Grâces de ses frères face aux Vents.

TAY la chouette effraie

Nagaliëw

Dans un ciel bleu, elle poursuit sa recherche...

"la jungle n'est pas une rue... Une rue s'est un livre qui ouvre sur une encyclopédie...
Ils ont rayés notre mémoire de leurs Histoires, ces chants, que nous avons traversé durant leurs guerres et leurs vapeurs... Je pensai que l'Homme ainsi que la Femme nous accorderaint plus d'Estimes... Ces mots que lui ont raconté les pigeons voyageurs hante le sommeil de Nagaliew la mouette aux yeux verts.."

Pourquoi une fin du monde où le châtiment serai de subir les erreurs de l'Homme et de ses compagnes se dirait ils si ils avait le don de comprendre nos peurs et prières ! Je crois que Dieu est toute chose ! Alors pourquoi uniquement pour Eux ! Le service de la prière ne leur ouvre pas l'orgueil de la rancœur de Dieu ! Je blasphème mais je crois aux commandements de Moïse !
L'Orgueil que puis je répondre à cette Mouette ! Que d'ordre de plus Humain que l'Orgueil de vivre !

"Sur un toit, Ouvert sur un toit, je vois le ciel... Elle attends... Lui ne vient pas... Le serment que nous avons porté sur le nomadisme tout en devenant sédentaire pour mieux construire notre nid sur vos fermes... Après tout, nous sommes leurs dernières espérances face à une barbarie auquel on nous attribut l'Ignorance et la Stupidité. Nous grandissons tel des enfants acceptant le châtiment que la Nature et Dieu nous réserve... Pourtant au milieu des tempêtes ; nous naviguons au cœur de l’œil du Cyclone. Certains Hommes et Femmes au cœur de la République ne l'oublis pas et donc reste auprès de cette osmose prénommé Esprit du Silence ou la Prière des pleurs..." Mumure Nagaliëw dans la fureur du Vent, du feu et de la pluie...

Son vol me réconforte; Tel les premiers marins... Il y a un phare invisible, c'est à nous de savoir et vouloir l'entendre sans violer son jardin !

TAY
La chouette Effraie

Police la Coatie et les Dragons.

Cher Coréen du Nord et et du Sud
Chere Coréenne du Sud et du Nord

L'Homme a perdu de sa superbe... Ce proverbe
chinois rappelle que la division des peuples créait
le malheur et la pauvreté au cœur de de la Sainte Russie
et de l'Empire Mongol. Si de l'Uranium disparait; L'Homme a
l'esprit et la censure.

Je souhaite vaincre cette jalousie et ce désir qui éveille
en nous la haine, le viol, la torture et le sacrifice...
Je vous supplie donc que les choses sont devenus trop
crus pour L'O.N.U et l'U.N.E.S.C.O ...

Même, L'Europe est coupé en deux ; et pour la lutte
contre la pauvreté et la misère ; il va falloir comprendre
Le droit de s'exprimer et de partager le pouvoir...
Les richesse sont ainsi : "Je rends à César ce qui appartient à César"
Mais voilà, j'aimai l'éléphant d'Arizona plutôt que celui du Texas !
Lui ...

Vaincre le Mal s'est reconstruire sans le plonger dans le commerce
Du sexe, de l'Alcool et du Fanatisme ! Patience votre Patience Grandit...
Votre peuple se détache de l'image ! Soyez digne d'Apprendre et de
Réfléchir tel que les Viet-namiens ! Devenez Dragons du Bonheur
et de la Clarté !

C'est Ainsi ! Dieu l'as voulu Ainsi ! Lui, Vous et Moi, sommes-hommes !
Laissez vous guider par la Liberté sans plonger dans l'Abime du Fanatisme !
Tu penses donc Tu es ! Par-delà le bien et le mal de Friedrich Nietzsche !
Tu es l'Atome d'une forme et non d'une dynastie encore plus quand tu te
prénommes République des Coréens et des Coréennes !

TAY
La Chouette Effraie

Le Cri de Souffra l'Albatros , Fils de Floé la mouette et de Magellan l'Albatros.

Par une certaine nuit, l'être trouve
une dernière source mais ne peut
la mettre par écrit:
Le fil du Marin et l’Appel du phare

Dans et en certains jours, l'être n'a
pas de dernière source mais
possède un stylo sur lui :
Le fil du Marin et l’Appel du phare

TAY
La chouette Effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   Ven 4 Nov à 10:50

Primaires de Droite: Nous garderons le cap malgré les tentatives oppositions. Toujours ces propos sur le peuple: Gauche, Droite et Extrême.

Primaires de Droite: La vie sociale est un fléau pour les forces de l'ordre. Grand silence. On doit discuter et attendre la représentation.

Primaires de droite: Pas une question sur le sujet du suicide même si cela aurait avorter. Lâcheté des candidats sur la vie publique.
TAY

Primaires de Droite: Éducation nationale et internationale s'est l'existence et la valeur que j'aurai voulu entendre. Collège Unique.
TAY

Primaires de Droite: Celui qui veut une réelle optique sera dérangé de la zizanie implicite des sept députés candidats et d'une cohérence.

Primaires de droite: Economique en termes de chiffres sur l'aspect de la situation budgétaire de la France. Elle est en faillite selon dit.

Primaires de droite: chirurgicale Apolline de Malherbe sur l'aspect du droit de défense et des mal êtres du secteur public régalien.
TAY

Primaires de droite: Trop de laxisme en termes régaliens de politique étrangère et agressivité sur la cour européenne. Il y a des failles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   Ven 18 Nov à 3:26

Apolline De Malherbe ‏@apollineWakeUp 13 hil y a 13 heures
Juppé propose "un grand congrès des consciences européennes pour définir la civilisation européenne"... Bon. On est sauvés!

---------------------------------------------------------------------

Primaires de Droite: Réussite de l'envoi de Soyouz a été terrifiante. Annonce d'un succès international. Non, Européen ou Franco-allemand

On vous parle de l'Europe. Oui, elle est un acteur mondiale mais pas trop quand même. Il y a différentes versions du programme nucléaire.

Il y a eu de la prudence mais les candidats de la primaires de Droite ont eu leurs coups de gueules. Ce qui est terrifiant, tous députés.

Terrifiant est un terme. La station internationale est commune aux pays même si la chine refuse de m'intégrer. Elle est internationale.

Collège unique. Collège commun... Mais les classes surchargés et les diminutions de classes... Pas assez de temps. Les régions et l'état.

N.K.M, expressive et moins hautaine que l'on prétend. Je l'ai trouvé humaine tel ces policiers pris de haut par la hiérarchie des grades.

Triste manière. Vous les Journaliste... Certes bien élevés mais ces grimaces, oui, ces grimaces... Tous élégant ces candidats. Clin d'œil.

Je partage certaines de ces idées et j'ai ressenti plus de jeunesse en N.K.M que dans Lemaire: Fière d'être une femme de l'armée. Mon choix

Alors, certains diront que N.K.M rejette une part de la société et du vote mais Mademoiselle Marine Le Pen ne se cache pas, elle non plus.

Les Femmes désignent leurs ennemies du doigt. En politique, la sincérité est un tranchant pour les femmes. En cela, je les respecte, Peuple.

Les femmes désignent leurs ennemis du doigt. En politique, la sincérité est un tranchant pour les femmes. En cela, je les respecte, Peuple.

Clarté de la Laïcité, j'ai entendu cette jeune femme dire à l'Éternel et au Peuple, sa force et sa joie d'être là. Respect et clin d’œil.

Je ne regarde pas les analyses et je me laisse envahir de l'émotion et du sommeil. À travers la vitre, je vois la nuit qui pointe l'horizon

À travers les songes, je vais voyager et je sais que la fronde gronde dans la rue. Je suis inquiet pour mes animaux. La justice doit punir.

Punir, oui. Certains me reprocheront mon silence sur la peine de mort en Israël. Je respecte La France et sa vision européenne. Non au Viol.

Primaires de droite: L'État d'urgence, on m'a dit que les femmes ont des réflexions sur la vie plus développé que les hommes sur la vie.

Primaires de Droite... Même Taubira et le mariage homosexuel ne fut abordé. On a senti un consensus de la part des candidats sur ce fait.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
---------------------------------------------------------------------------
Minouska.KounakDenat ‏@minouska_kounak 9 hil y a 9 heures
Si Allah est le miséricordieux alors il doit punir ceux qui crachent sur une femme parce sue elle rit ou qu'elle sourit de son propre gré.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   Ven 18 Nov à 8:38

Le Jardin des délices est un triptyque du peintre néerlandais Jérôme Bosch datée entre 1490 et 1510, alors qu'il avait entre quarante et soixante ans1, conservé au musée du Prado depuis 1939.

Le commanditaire de ce tableau est inconnu. La plus ancienne mention concernant ce triptyque se trouve dans le récit de voyage du chanoine Antonio de Beatis qui le situe en 1517 dans le palais de Nassau à Bruxelles d'Henri de Nassau-Breda dans le cadre d'une collection d'objets exotiques qui annonce les futurs cabinets de curiosités2. Par le jeu d'héritage, il devient la propriété de Guillaume d'Orange puis est confisqué en 1567 par duc d'Albe, les descendants de ce dernier le remettant à la couronne d'Espagne3.
La thèse selon laquelle cette peinture a été exécutée pour une secte comme les Adamites ou les frères du Libre-Esprit (deux sectes hérétiques qui florissaient à l'époque de Bosch) n'est plus soutenue aujourd'hui4.

Cette œuvre complexe est sans doute la peinture la plus célèbre de l'artiste, mais elle reste encore aujourd'hui assez énigmatique. Le panneau de gauche représentent Adam et Ève en compagnie de Dieu dans le paradis terrestre, le panneau central, un jardin délicieux dont la signification n'est pas forcément claire, et le panneau de droite montre les tourments de l'enfer.

Le Jardin des délices est œuvre difficile à attribuer avec une parfaite certitude et à dater avec précision. En effet, les historiens de l'art et chercheurs se trouvent confrontés à plusieurs obstacles. Premier obstacle, l'œuvre ne comporte pas de signature55. Néanmoins, il faut noter que celle-ci n'aurait, selon les auteurs, pas constitué une preuve définitive de la main ayant créé l'œuvre puisque il est avéré que certaines productions signées de Bosch n'ont en fait pas été exécutées par lui mais par des membres de son atelier56,Note 2. Par ailleurs, autre obstacle, les études dendrochronologiquesNote 3 portant sur le bois qui constitue les trois panneaux montrent que celui-ci remonte à 1458, soit plusieurs dizaines d'années avant la possibilité de réalisation de l'œuvre, Jérôme Bosch étant né en 145057,58. Cela conduit à ce constat paradoxal : au vu de la date d'abattage de l'arbre, et même en tenant compte du temps de séchage, cette oeuvre pourrait tout aussi bien être une œuvre de jeunesse59, alors qu'elle est plutôt décrite comme une œuvre de maturité du peintre. Enfin, dernier obstacle, Le Jardin des délices est un œuvre qui n'est pas directement documentée60. À ce jour, les recherches n'ont permis de retrouver ni commande écrite, ni facture61. Après le succès du Jardin des délices et l'accession de Jérôme Bosch à une certaine renommée, les œuvres suivantes seront, elles, signéesNote 4. De fait, le premier document évoquant le triptyque ne date que d'un an après la mort du peintre62.

Il en découle que si l'attribution du Jardin des délices à Jérôme Bosch fait l'unanimité parmi la communauté scientifique63,64, elle ne peut être confirmée que par des preuves indirectes. Ainsi, les chercheurs s'appuient sur une œuvre connue et documentée, Le Jugement Dernier, qu'ils utilisent comme base de comparaison65 : une thématique complémentaire66 ; une inspiration commune très forte, notamment dans les personnages monstrueux qu'il imagine et qu'un observateur décrit comme étant « souvent superposables » d'un tableau à l'autre67 ; ou une technique très proche, notamment dans le rendu des personnages et le choix des couleurs68. Par ailleurs, les chercheurs s'appuient sur des témoignages de visiteurs de l'époque, dont le plus ancien est celui de Antonio de Beatis, secrétaire du cardinal Louis d'Aragon, et qui, dans son récit de voyage, décrit Le Jardin des délices lors de sa visite du palais de Nassau à Bruxelles en 151769, ce qui permet d'établir un lien entre l'œuvre, le peintre et la cour de Nassau70.

Quant à la chronologie de création de l'œuvre, il découle de la faiblesse de la documentation de grandes variations dans les datations estimées par les chercheurs : elle aurait été créée dès les années 1480 selon Bernard Vermet qui s'appuie sur les études dendrochronologiques et l'analyse stylistique. Néanmoins, cette conclusion est critiquée par de nombreux chercheurs71,72 dont l'argument principal est que le résultat de l'étude dentrochronologique ne constitue qu'un Terminus post quem d'utilisation du support : en effet, parmi les œuvres contemporaines de Bosch, il arrive que la mise en œuvre effective du support soit chronologiquement très éloignée de sa fabrication73. D'autres historiens de l'art, à la suite des recherches du généalogiste Xavier Duquenne dans la revue L'intermédiaire des généalogistes, estiment que le triptyque ne peut avoir été peint après 1505 du fait de la mort à cette date d'un des donateurs de Bosch74. D'après d'autres analyses, stylistiques cette fois, l'œuvre daterait d'avant 1500, date à partir de laquelle le style bochéen aurait changé75. Enfin, s'attachant particulièrement au thème central du premier volet, la présentation d'Ève à Adam par Dieu, les chercheurs pensent volontiers que le triptyque a été créé à l'occasion d'un mariage, et, pourquoi pas, celui de son commanditaire76. Il s'agit de la thèse la plus souvent défendue. Deux possibilités émergent donc : le triptyque a pu être réalisé en 1496 à l'occasion du mariage de Philippe le Beau avec Jeanne la Folle, ce que retient notamment l'historien de l'art Erwin Pokorny77 ; le triptyque a été créé lors du mariage d'Henri III de Nassau-Breda en 1503, date vers laquelle penche une majorité de chercheurs78,79. En tout état de cause, il semble bien que pour connaître la date de création du Jardin des délices, il faut connaître avec exactitude l'identité de son commanditaire.


↑ La dimension du cadre a été calculée à partir des indications de hauteur avec et sans cadre données par Stefan Fischer 2016, p. 367.
↑ À l'inverse, de façon paradoxale, il existe certaines œuvres de la main de Bosch comportant la signature d'un autre artiste, tel le dessin dit de l'homme-arbre comportant la signature de Pieter Brueghel l'Ancien, et certainement apposée par un collectionneur, comme l'affirme Frédéric Elsig : « Dans le cas de ce dessin [de l'Homme-arbre] […], il y a une inscription apocryphe, dans l'angle inférieur gauche de la feuille, le nom de Brueghel […] et qui a commencé sa carrière en faisant des faux à partir du répertoire boschien. […] Un collectionneur tardif a dû le considérer comme une œuvre de Brueghel et a porté la signature de Brueghel. » in Dans l'atelier de Jérôme Bosch 3 (7 min 25 s).
↑ À ce sujet, il est possible de se reporter à l'article de Peter Ian Kuniholm (en) Peter Ian Kuniholm, « Dendrochronology (Tree-Ring Dating) of Panel Paintings » [archive], dendro.cornell.edu,‎ 2015 (consulté le 29 octobre 2016) et constituant l'appendice de l'ouvrage W. Stanley Taft et James W. Mayer, The Science of Paintings, New York, Springer, 28 août 2001, 236 p. (ISBN 978-0387987224).
↑ Selon ce que Erwin Pokorny affirme : « D'autres triptyques, comme celui de la Cour internationale de justice à l'Académie des Beaux-Arts de Vienne ou le Jardin des Délices à Madrid ne sont pas signés, ce qui suggère qu'il a été peint avant la reconnaissance internationale de Bosch. » (« Andere Triptychen, wie das Weltgericht in der Akademie der bildenden Künste in Wienoder der Garten der Lüste in Madrid, sind hingegen un-signiert, was darauf schließen lässt, dass sie noch vor Boschsinternationalem Durchbruch gemalt wurden. ») (Pokorny 2010, p. 22).
↑ Frédéric Elsig estime que Le Jardin des délices fait suite au Jugement dernier, ce qui lui permet en effet d'étayer sa démonstration par cet argument de la "réponse" (« [Le] triptyque de Vienne […] se situe à partir de septembre 1504. C'est précisément juste après qu'il faut situer [l]e triptyque [du Jardin des délices]. » in Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2 (2 min 40 s)). Néanmoins, il est à noter que de nombreux chercheurs en histoire de l'art intervertissent ces créations des deux œuvres (tel Stefan Fischer qui argumente cet ordre par le fait « qu'en passant la commande [du Jugement dernier], Philippe le Beau [aurait] voul[u] volontairement surpasser les dimensions du Jardin des délices commandé vers 1503. » (Stefan Fischer 2016, p. 377)) et donc invalident l'argument utilisé ici.
↑ On notera par ailleurs que, vu le jeune âge de Bosch à cette date (18 ans), Bernard Vermet ne peut faire coïncider la création de l'œuvre et le mariage d'Engelbert II (1468). Il ne la situe donc qu'« avant 1480 », soit plus de douze ans après, ce qui pourrait contredire la notion de speculum nuptiorum, c'est à dire de "miroir nuptial" pour le mariage d'Engelbert.

Références

↑ (en) Walter S. Gibson, Hieronymus Bosch, Thames and Hudson, 1973, p. 15-16
↑ Hans Belting, Hieronymus Bosch, Gallimard, 2005, p. 47
↑ Frédéric Elsig, Jheronimus Bosch, Librairie Droz, 2004, p. 145
↑ (en) Walter S. Gibson, Hieronymus Bosch, G.K. Hall, 1983, p. 26
↑ Musée du Prado encyclopédie.
↑ Musée du Prado encyclopédie.
↑ a et b « Huile sur panneau de chêne, 220 x 195 cm (panneau central, 190 x 176,7 cm sans cadre), 220 x 97 cm (volet). » (Stefan Fischer 2016, p. 367).
↑ Stefan Fischer 2016, p. 145.
↑ « L'arrière-plan noir s'éclaircit dans le coin supérieur gauche où l'on distingue Dieu le père […]. » (Stefan Fischer 2016, p. 145-146).
↑ « […] sort, vu en biais, le "disque" de la terre entouré d'un étroit bord d'eau. Sur la terre en partie plate, en partie vallonnée, on distingue ici et là des rochers acérés, quelques arbres ou bosquets […]. » (Stefan Fischer 2016, p. 145).
↑ « […] la sphère est preque remplie à moitié d'eau […]. » (Stefan Fischer 2016, p. 145).
↑ « Des nuages lourds sont rassemblés sous la voûte céleste transparente. » (Stefan Fischer 2016, p. 145).
↑ « […] dans le coin supérieur gauche […] on distingue Dieu le père assis, coiffé d'une tiare, la tête dans les nuages et tenant un livre dans la main gauche. » (Stefan Fischer 2016, p. 146).
↑ « […] la création du monde par le Créateur que l'on trouve dans l'angle supérieur gauche, tout petit en train de créer cette extraordinaire sphère transparente. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (4 min).
↑ Stefan Fischer 2016, p. 146.
↑ a, b et c Selon le titre retenu par Stefan Fischer 2016, p. 367.
↑ Renou 2015, onglet "division", partie "gauche".
↑ « Dans la moitié inférieure du panneau, au premier plan, Dieu, en la personne du Christ, et Adam et Ève […]. » (Stefan Fischer 2016, p. 146).
↑ « Dieu […] et Adam et Ève sont mis en évidence sur le plan des couleurs et de la composition. » (Stefan Fischer 2016, p. 146).
↑ « Le groupe [des trois personnages] au premier plan est encadré par 2 points naturels d'intérêt. » in Renou 2015, onglet "cadrage", partie "gauche".
↑ « À gauche, derrière Adam, s'élève un dragonnier des Canaries. » (Stefan Fischer 2016, p. 147).
↑ a et b « Au centre, la fontaine de la Connaissance et l'arbre du Bien et du Mal annoncent la faute originelle. » in Renou 2015, onglet "présentation", partie "gauche".
↑ « Au premier plan, […], on distingue plus d'une douzaine d'oiseaux, des êtres fabuleux et des animaux fantastiques. » (Stefan Fischer 2016, p. 147).
↑ « La fontaine de la Connaissance est située sur le centre géographique du panneau. » in Renou 2015, onglet "cadrage", partie "gauche".
↑ Stefan Fischer 2016, p. 151.
↑ « À l'arrière plan se trouvent de grandes tours peuplées d'oiseaux au milieu des arbres. » in Renou 2015, onglet "détail", partie "gauche".
↑ Renou 2015, onglet "division", partie "centre".
↑ « Au premier plan, on dénombre plus de 120 personnages différents […]. » in Renou 2015, onglet "division", partie "centre".
↑ « Ce malaise est amplifié par la présence de fruits gigantesques. » (Renou 2015).
↑ Stefan Fischer 2016, p. 160.
↑ Renou 2015, onglet "division", partie "centre".
↑ « Cette multitude de corps nus dans des poses obscènes et sans aucune équivoque sème le trouble. » (Renou 2015).
↑ « L'identification [des trois figures se fait] avec Adam, Ève et Noé […] repose entre autres sur leurs gestes et leur mimique. » (Stefan Fischer 2016, p. 156).
↑ « Les hommes et les femmes qui se trouvent à gauche d'Adam et Ève sur la colline peuvent être considérés comme leurs descendants car ils n'habitent plus dans des cavernes mais sous une sorte de tente […]. » (Stefan Fischer 2016, p. 156).
↑ « Une centaine [de personnages] dans la ronde et à l'intérieur du bassin au second plan. » in Renou 2015, onglet "division", partie "centre".
↑ Stefan Fischer 2016, p. 160.
↑ « En plusieurs endroits du jardin, ses résidents, seuls ou en groupe, grignotent des fruits surdimensionnés. » (« An mehreren Stellen des Gartens naschen seine Bewohner einzeln oder in Gruppen an überdimensionalen Früchten. ») (Pokorny 2010, p. 27).
↑ « L'arrière plan est dominé par cinq formations composées d'éléments bleus ou rouges. Celle du milieu est entourée d'eau tandis que des cours d'eau qui illustrent manifestement les sources des quatre fleuves du Paradis, passent sous les autres. » (Stefan Fischer 2016, p. 163-164).
↑ « Plus on s'éloigne du premier plan et moins les humains sont nombreux. Dans les airs il n'y a que des êtres hybrides, des oiseaux et des anges. » in Renou 2015, onglet "division", partie "centre".
↑ Renou 2015, onglet "palette", partie "droit".
↑ « au premier plan, la dénonciation de certains vices du monde, au second plan, la punition et les tortures physiques, à l'arrière plan, la représentation du monde en pleine apocalypse. » in Renou 2015, onglet "division", partie "droit".
↑ Stefan Fischer 2016, p. 164.
↑ « Ce sont des démons hybrides qui organisent et pratiquent la damnation. » in Renou 2015, onglet "zoom", partie "droit".
↑ « Les autres instruments de musique gigantesques représentés plus bas - en particulier le luth, la harpe, la vielle, la bombarde et le tambour. » (Stefan Fischer 2016, p. 167).
↑ « Le panneau de gauche du triptyque est, on s'en souvient, consacré au couple d'Adam et Eve. Celui de droite, il nous faut bien l'avouer, est réservé à l'enfer des musiciens ; nous y voyons les instruments détournés de leur noble mission par toutes sortes d'êtres malfaisants. » in Daniel-Lesur, « DISCOURS PRONONCÉ DANS LA SÉANCE PUBLIQUE TENUE PAR L'ACADÉMIE DES BEAUX-ARTS présidée par M. René Clément, Président de l'Académie le mercredi 16 mai 1990 POUR LA RÉCEPTION DE M. Serge NIGG ÉLU MEMBRE DE LA SECTION DE COMPOSITION MUSICALE par M. DANIEL-LESUR » [archive], Collège de France,‎ 16 mai 1990 (consulté le 13 novembre 2016).
↑ « À gauche d'Ève, un diable soulève […] un tablier de trictrac, jeu semblable au jacquet. Dans le coin gauche du panneau, on voit des cartes éparpillées […]. on voit une main tranchée et percée d'un poignard qui tient un dé en équilibre […]. » (Stefan Fischer 2016, p. 168).
↑ « Ainsi la moitié de l'Enfer est recouverte […] de glace - ce qui est exceptionnel dans les représentations de l'Enfer peintes au XVe et au XVIe siècle. » (Stefan Fischer 2016, p. 173)
↑ Stefan Fischer 2016, p. 170-173.
↑ « Voici au milieu des tortures la représentation symbolique des organes génitaux masculins. Le phallus est un couteau, les testicules des oreilles immenses. » in Renou 2015, onglet "couleurs", partie "ouvert".
↑ « Dans le volet droit, dans l'enfer, se trouve un monstre pour le moins curieux, une sorte d'homme-arbre dont le tronc est constitué d'une cavité dans laquelle se fait une cuisine infernale, dont la tête nous regarde fixement […]. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (12 min 20 s).
↑ « […] il semble que la figure géante, au centre, serve de point de repère structurant. » (Stefan Fischer 2016, p. 164).
↑ « […] dans l'Enfer, se trouve un monstre pour le moins curieux une sorte d'homme-arbre […] dont la tête nous regarde fixement avec un visage très caractérisé […]. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (12 min 20 s).
↑ Renou 2015, onglet "division", partie "droit".
↑ « On voit […] à l'horizon les contours d'une ville embrasée. » (Stefan Fischer 2016, p. 164).
↑ « […] le triptyque du Musée du Prado n'a pas été signé […]. » (« […] the triptych in the Museo del Prado is not signed […]. ») (Musée du Prado).
↑ « L'artiste et ses apprentis/assistants, les Jheronimus knechten schildere, ont parfois eux-mêmes réalisé des copies de leurs propres œuvres. Ainsi, il existe plusieurs versions de chacun des ces tableaux signés de la main de Bosch : […] Le Jardin des délices […]. Une signature n'atteste donc nullement de la primeur de telle ou telle œuvre et ne signifie finalement que très peu de choses dans le cas des tableaux de Jérôme Bosch » (Jacquemin 2015, p. 18).
↑ « La dendrochronologie de ce travail, dirigé par Peter Klein, a confirmé que le chêne de la Baltique constituant le support a été coupé et séché en 1458. » (« La dendrocronología de esta obra, realizada por Peter Klein, confirma que el soporte de roble del Báltico en el que se hizo, estaba cortado y secado en 1458. ») (Musée du Prado encyclopédie).
↑ « Vermet s'appuie sur l'étude dendrochronologique qui révèle que les panneaux auraient déjà pu avoir été peints vers 1460-1466. » (Stefan Fischer 2016, p. 143).
↑ « Toutefois, la datation spéculativement précoce établie par Vermet a semé des doutes - il suppose que la peinture a vu le jour vers 1480-1490. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ a et b « Bien qu'il ne soit pas […] documenté. » (« Pese a que no está […] documentado. ») (Musée du Prado encyclopédie).
↑ Ainsi, a contrario, Le Jugement Dernier est l'occasion, « en septembre 1504, [pour] Philippe le Beau en personne [de] passer commande au peintre. […] Selon le document […], l'administration de Philippe le Beau a payé à Jérôme Bosch un acompte pour "ung grant tableau de paincutre de neuf piets de hault et onze piets de long, ou doit estre le Jugement de dieu assavoir paradis et infer. » (Stefan Fischer 2016, p. 225-226).
↑ « Il est documenté à partir de 1517. […] On trouve la mention la plus précoce de l'effet plaisant du Jardin des délices dans le journal de voyage du chanoine Antonio de Beatis qui accompagna le cardinal Louis d'Aragon. » (Stefan Fischer 2016, p. 143).
↑ « Bien que le triptyque du Musée du Prado n'a pas été signé, son attribution à Bosch n'a jamais été mise en doute. » (« Although the triptych in the Museo del Prado is not signed, its attribution to Bosch has never been doubted. ») (Musée du Prado).
↑ « Pour moi, c'est une œuvre absolument de la seule main de Jérôme Bosch. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (15 min 35 s).
↑ « Le Jardin des Délices a pu être attribué à la main de Bosch, grâce au Jugement Dernier documenté comme une œuvre commandée à Bosch lui-même. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 3) (7 h 25).
↑ « Il s'agit de la même idée que dans le Jugement de Vienne mais en contrepoint de celui-ci parce que le commanditaire est le bras droit du commanditaire du Jugement dernier de Vienne. C'est Henri de Nassau, qui possédait également un palais à Bruxelles, qui faisait partie de la cour et qui, voyant le tableau du Jugement dernier commandé par Philippe le Beau, veut commander un triptyque qui lui réponde. Et c'est le triptyque du Jardin des délices. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (8 min 35 s).
↑ « Si l'on compare notamment le volet droit du jardin des délices avec les deux volets de l'enfer du jugement dernier de vienne vous retrouverez non seulement la même invention monstrueuse – la même manière de créer des hybrides qui sont souvent superposables. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (15 min 45 s).
↑ « […] mais également une même exécution : des photographies des détails que vous pourrez comparer de l'un et de l'autre vous permettront de vérifier qu'il s'agit d'un même type de dessins, extrêmement nets, très concis, avec une manière de colorer et un choix de couleurs qui est presque identique dans les deux cas […]. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (16 min 55 s).
↑ a, b et c « Or les témoignages de l'époque de Bosch, nous en avons très peu, mais nous avons notamment le témoignage qui date d'une année après la mort de Bosch, le témoignage du secrétaire du cardinal d'aragon, Antonio de Beatis, qui visite le palais de Nassau à Bruxelles, qui voit le triptyque du Jardin des délices. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 3) (15 min 25 s).
↑ « Le récit de De Beatis nous renseigne sur le lien existant entre Le Jardin des délices et la cour. » (Stefan Fischer 2016, p. 144).
↑ « Les résultats des analyses dendrochronologiques pourraient permettre de le situer dans les premières années de l'activité de l'artiste, autour de 1480-1485, comme Vermet a déclaré sans aucune preuve à l' appui. » (« The results of the dendrochronological analyses could allow it to be located within the early years of the artist's activity, around 1480-85, as Vermet stated without any supporting evidence. ») (Musée du Prado).
↑ Quant à Fischer, à propos du travail de Vermet, il parle de « datation spéculativement précoce. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ « L'argument selon lequel l'intervalle de temps entre l'abattage de l'arbre et la peinture du panneau serait inhabituellement long dans le cas d'une datation vers 1503 ne convainc guère, car il est par exemple bien plus long (Vermet 2001, p.88 ; Garrido/Schoute 2001, p.192) dans le cas de la copie du volet gauche du Jardin des délices qui se trouve à l'Escurial (inv.2053). » (Stefan Fischer 2016, p. 368-369).
↑ « Cependant, la proximité stylistique de l'œuvre avec le triptyque du Prado de l'Adoration des Mages qui peut être daté solidement à 1494 suite à l'identification de Duquenne en 2004 des donateurs, Peeter Scheyfve et Agneese de Gramme d'Anvers, confirme que [Le Jardin des délices] doit avoir été peint dans les années 1490 et non pas après 1505, comme la plupart des auteurs ont préféré le croire avant la découverte de Duquenne. » (« However, the work's stylistic proximity to the Adoration of the Magi Triptych in the Prado ( P02048 ), which can be securely dated to 1494 following Duquenne's identification in 2004 of the donors, Peeter Scheyfve and Agneese de Gramme from Antwerp, confirms that the present work must have been painted in the 1490s and not after 1505, as most authors preferred to believe prior to Duquenne's discovery. ») (Musée du Prado).
↑ « En conséquence, le Jardin des Délices ne peut plus être daté après 1500, car il est beaucoup plus ancien à la fois dans le style et dans la composition. » (« Als Folge davon kannauch der Garten der Lüste nicht länger nach 1500 datiert werden, da er sowohl im Figurenstil als auch in der Komposition deutlich älter wirkt. ») (Pokorny 2010, p. 22).
↑ « Les chercheurs s'accordent en principe sur le fait que la composition peuplée de nombreux personnages et innovante, centrée iconographiquement sur Adam et Ève, semble indiquer que l'œuvre a été réalisée à l'occasion d'un mariage princier. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ « Il semble plus intéressant de considérer la proposition de Pokorny évoquant ici les noces de Philippe le Beau en 1496. » (Stefan Fischer 2016, p. 369).
↑ « Les meilleurs arguments vont en faveur d'une naissance de l'œuvre vers 1503 à l'occasion du mariage d'Henri III de Nassau avec la duchesse Françoise Louise de Savoie. » (Stefan Fischer 2016, p. 369).
↑ « Bien que le client était probablement Henri III de Nassau, selon l'estimation de Paul Vandenbroeck qui date sa création en 1503, quand il a épousé sa première femme, compte tenu de son sujet lié au mariage. » (« Aunque probablemente el comitente fue Enrique III de Nassau - como opina también Paul Vandenbroeck, que sitúa su ejecución en 1503, cuando se desposó con su primera mujer, por considerar su temática vinculada al matrimonio. ») (Musée du Prado encyclopédie).
↑ « Le nom du […] Jardin des délices […] s'est imposé dans diverses langues européennes depuis la fin du XIXe siècle. » (Stefan Fischer 2016, p. 370).
↑ Il n'est qu'à lire le titre de l'œuvre aux pages Wikipedia de ces différentes langues : Jardin des Délices en Arabe, Azéri, Perse, Hébreux, Géorgien ou Russe ; Jardin des plaisirs terrestres en Coréen ou en Mandarin .
↑ « Nous ne savons pas comment le triptyque a été appelé à l'origine. » (« Wie das Triptychon ursprünglich genannt wurde, wissen wir nicht. ») (Pokorny 2010, p. 24).
↑ « Le plus ancien titre historique remonte à 1593, lorsque l'œuvre est arrivée avec la dernière livraison d'objets destinés à décorer le palais de l'Escurial. » (Stefan Fischer 2016, p. 370).
↑ « Le triptyque est décrit en 1593 comme « una pintura de la variedad del mundo » (« une peinture de la diversité du monde »). » (« 1593 wird das Triptychon als „una pintura de la variedad del mundo“ (ein Bild von der Vielfalt der Welt) beschrieben. ») (Pokorny 2010, p. 24).
↑ Stefan Fischer 2016, p. 370.
↑ Stefan Fischer 2016, p. 370.
↑ « […] et décrit en 1605 comme un "tabla dela gloria vana y breve gusto de la fresa o madroño". » (« […] und 1605 als „tabla dela gloria vana y breve gusto de la fresa o madroño“ […] beschrieben. ») (Pokorny 2010, p. 24).
↑ « l'archiduc Ernest d'Autriche […] fit acheter en 1595 par l'intermédiaire de Jacques Grameye une représentation de » « sicut erat in diebus Noe »)Stefan Fischer 2016, p. 371.
↑ Stefan Fischer 2016, p. 371.
↑ « Le nom du […] Jardin des délices […] s'est imposé dans diverses langues européennes depuis la fin du XIXe siècle. » (Stefan Fischer 2016, p. 370).
↑ « Il n'est fait mention des convoitises charnelles ou terrestres qu'à partir des titres du 20e siècle. Carl Justi le nomme encore « Le monde du désir ». » (« Von fleischlichen oderirdischen Lüsten ist erst in den Titeln des 20. Jahrhunderts die Rede. Carl Justi nennt es noch „Die Weltlust“. ») (Pokorny 2010, p. 24).
↑ « C'est une œuvre privée à caractère profane. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (4 min 10 s).
↑ « Le Jardin des délices […] devait être une sorte de miroir nuptial (speculum nuptiorum) […]. » (Stefan Fischer 2016, p. 143).
↑ « Le Jardin des délices […] [constitue] un guide visant la réussite du mariage et une vue d'ensemble de ses avantages et dangers. » (Stefan Fischer 2016, p. 143).
↑ « Après de nombreuses interprétations erronées, les chercheurs s'accordent en principe sur le fait que la composition peuplée de nombreux personnages et innovante, centrée iconographiquement sur Adam et Ève, semble indiquer que l'œuvre a été réalisées à l'occasion d'un mariage princier. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ « Si le triptyque est mentionné dans la famille de Nassau, a-t-il été commandé par Henri II (mort en 1538) ou par son oncle Engilbert II (mort en 1504) ? Tout dépend de la date que l'on assigne à l'œuvre. Celle-ci est généralement située durant la première décennie du XVIe siècle. Toutefois, Bernart Vermet, qui adopte l'opinion émise en 1917 par Ludwig Baldass, n'exclut pas de la situer dans la jeunesse de Bosch (vers 1480). » (Frédéric Elsig 2004, p. 85).
↑ « On pensait jusqu'ici qu'Henri de Nassau était le fiancé [du mariage auquel se rattachait l'œuvre]. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ « Il s'agit de la même idée que dans le Jugement de Vienne mais en contrepoint de celui-ci parce que le commanditaire est le bras droit du commanditaire du Jugement dernier de Vienne : c'est Henri de Nassau, qui possédait également un palais à Bruxelles, qui faisait partie de la cour et qui, voyant le tableau du Jugement dernier commandé par Philippe le Beau, veut commander un triptyque qui lui réponde. Et c'est le triptyque du Jardin des délices. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (8 min 35 s).
↑ « Après tout, [Jérôme Bosch et Henri III] sont suffisamment proches pour partager les mêmes conceptions que l'on trouve dans cette utopie paradisiaque et dans cette insistance sur le fait que l'enfer est déjà ici et maintenant. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (14 min 30 s).
↑ « Je pense que c'est plutôt à la fois une concertation – c'est à dire que le commanditaire Henri de Nassau avait une culture énorme et qu'il a dû jouer un rôle dans la genèse de cette iconographie. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (14 min 20 s).
↑ « [Henri III est] un homme très cultivé qui a dû d'ailleurs souffler à Jérome Bosch le sujet du triptyque parce qu'il avait une immense culture et c'est probablement ses lectures et l'intimité, la familiarité avec Jérôme Bosch qui ont dû conditionner l'iconographie. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (12 min 0 s).
↑ « Dans le livre qui fait office de catalogue, ses organisateurs Jos Koldeweij et Bernard Vermet tendent à considérer les résultats dendrochronologiques comme des datations précises. Ils renouent ainsi avec l'idée de Baldass (1917) qui consiste à […] [dater] le Jardin des délices vers 1480 ! » (Frédéric Elsig 2004, p. 14).
↑ « […] la datation spéculativement précoce établie par Vermet a semé des doutes - il suppose que la peinture a vu le jour vers 1480-1490, ce qui ferait du Jardin des délices une des premières œuvres de Bosch. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ « Vermet s'appuie sur l'étude dendrochronologique qui révèle que les panneaux auraient déjà pu avoir été peints vers 1460-1466. Il faut toutefois observer qu'une apparition aussi précoce n'est compatible ni avec l'évolution artistique de Bosch ni avec la biographie du commanditaire présumée, Engelbert II de Nassau, dont le mariage a eu lieu en 1462. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ « Par conséquent, il semble plus intéressant de considérer la proposition de Pokorny évoquant ici les noces de Philippe le Beau en 1496. » (Stefan Fischer 2016, p. 368).
↑ « En septembre 1504, Philippe le Beau en personne passe commande au peintre [de ce qui sera Le Jugement dernier]. » (Stefan Fischer 2016, p. 225).
↑ « [Le tableau représentant Marie Madeleine pénitente] est probablement arrivé à la cour d'Espagne par le biais […] de Philippe le Beau lui-même qui pourrait l'avoir emporté en Espagne en 1502 pour l'offrir. » (Stefan Fischer 2016, p. 369).
↑ « Mais il faudrait alors tirer au clair la manière dont le triptyque est arrivée en possession d'Henri III, ce qui est documenté par le compte-rendu d'Antonio de Beatis en 1517. » (Stefan Fischer 2016, p. 369).
↑ « Les meilleurs arguments vont en faveur d'une naissance de l'œuvre vers 1503 à l'occasion du mariage d'Henri III de Nassau avec la duchesse Françoise Louise de Savoie. » (Stefan Fischer 2016, p. 369).
↑ « Le commanditaire […] est Henri de Nassau […] qui commande […] le triptyque du Jardin des délices. » (Dans l'atelier de Jérôme Bosch 2) (8 min 40 s).
↑ « Depuis la fin des années 1960, la peinture a été considérée comme une œuvre tardive de Bosch, exécuté après la mort d'Engelbert de II de Nassau en 1504. Il a donc été estimé que le commanditaire était Henri III de Nassau (1483-1538), neveu et héritier d'Engelbert. » (« Since in the late 1960s the painting was considered to be a late work by Bosch, executed after the death of Engelbert's II of Nassau in 1504, it was therefore thought that the patron was Henry III of Nassau (1483-1538), Engelbert nephew and heir. ») (Musée du Prado).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   Sam 19 Nov à 3:32

Quelle est la mission de l'état, de l'individu et de l'utopie ,

Elles et Ils sont les institutions du secourisme et doivent répondre aux demandes de la Citoyenneté. Ce qui peut sembler navrant; c'est la parution de l'affrontement... C'est l'effort des sens face aux déterminismes des courants entourant, intérieur et extérieur... La Femme et l'Homme se plongent dans le tourbillon sans réaliser qu'il peut ou pourrai le contourner... Il peut ainsi réparer plus vite et plus rapidement tout en respectant le savoir faire et la main d’œuvre issu de l'apprentissage et l’autodidacte. Telle, avec ou sans raison, cette femme ou cet Homme pourraient devenir très intéressant: C'est à l'état de dire ces choses là mais l'état est une forme utopie. Même une machine peut dire qu'elle issue d'inventeur plutôt que d'être la propriété d'un brevet. Ce mécanisme s'appliquent aussi aux robots. Car oui, Le caractère humain, l'animal, la machine et le robot ont plus de valeur qu'une valeur d'état établi par un comité restreint. L'aspect de défense commune est un aspect universelle car il implique l'aspect militaire tout comme l'aspect civil. En effet le donjon demeure dans le château fort: L'aspect humaniste doit être conserver dans la République car celle ci sépare et répare les cris et les gifles, Tout age et toutes volontés accentue son message de fraternité, d’égalité et de liberté.

La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques. Ces mesures montreront de l'élasticité d'aujourd'hui démontre que la plénitude ne fus pas "ou jamais atteint" d'une manière déterminée ni même indéterminée. Le Luxe fut utilisé comme une arme et fausse sur la modernité
de l’intérêt au détriment sur le concept de caractère propre du projet défini par un architecte, un penseur et d'un ouvrier; Le luxe favorise l'architecte sur l'ouvrier par le concept d'une vision chimérique établi par le concept du droit féodal. Il suffit...

La République et ses Organismes Public tout comme Privé ont des rôles de rigueur, d'alternance et de travail sur le bien commun. Car, La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques.

Ainsi, L'individu figurera à sa place au Panthéon à coté d'un vrai principe de la République:
La Paix et les Peuples tout en conservant son propre individu.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7168
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   Jeu 12 Jan à 9:15

Le référendum est une institution et en cela, il n'est jamais dit que le principe du Referendum est une forme d'émancipation envers les autorités publiques... Le Referendum est la manière la plus noble auquel une loi peut être établi: Pourtant, un jour, Louis Napoléon utilisa cette manière du suffrage universel direct qui marqua les esprits... Le Peuple ne peut pourtant nier le rôle évident que représente le referendum dans le principe civique et morale de "l'individue et de l'individu" dans le terme de Démocratie... Ce principe pourtant, peut être juste consultatif mais il permet ainsi à l'individu de se mettre en situation auquel se retrouve exposer les élu"e"s... Certains voient dans le referendum une forme de combat de coq ou de boxe, en tout cas, à l'image d'un vote électif, il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie doit faire face: Il surpasse l'aspect de l'état et sans le remettre en cause, il est capable de pointer certaines choses de la vie quotidienne. Dans certains pays, il y a l'aspect de pétition qui peuvent être soumise au suffrage universel indirect... Le suffrage universel direct auquel appartient le Référendum est un aspect essentiel du caractère humain auquel un peuple veut s'adresse envers ses nouvelles générations... Le fait de débattre est un outil essentiel en terme de communication et pourtant dans certains cas, la question du Référendum relève de l'intérêt de l'état régalien, c'est en cela que certains hésitent sur son aspect même mais il montre l'aspect même de l'interlocuteur qui propose le sujet de la question. Le référendum est une loi d'utopie qui pourtant montre l'aspect réel de l'individu dans la société: En cela, j'accorde une importance réelle dans la constitution de Y'becca et des Républiques d'Israël et de la Palestine ainsi que dans toutes les Nations Morales et Physiques pour une reconnaissance morale et intellectuel dans le référendum: Son vote est lié malheureusement à des disputes entre des élu"e"s du Suffrage universel indirect... Toutefois, tout comme le vote direct du parlement et tout vote indirect du parlement, le référendum ne peut être organiser pour un Conflits d’intérêts et en cela, c'est au pouvoir judiciaire et à ses membres qu'il soit public et privé tout en maintenant et mettant l'aspect du service public militaire et civil dans la lutte contre les Conflits d’intérêts qui pourrait s'ingérer dans la teneur du débat et du vote: L'aspect du Général, de la société et l'individu doit être soulever en soulevant toutes les égalités et inégalités que peuvent engendrer le référendum... Certains peuvent s'amuser à créer de lois et des référendum pour des Conflits d’intérêts, pour créer des désordres et par gloire personnel... Cela n'est pas dans l'intérêt de l'harmonie sereine auquel nous devons être en ces situations profondes de changement de climat: "De jour en jour; le petit Nuage de Magellan et La Galaxie d'Andromède évolue depuis µ Êta Careme" s'écrie Nagaliew la mouette aux yeux verts..."
L'aspect du référendum est un droit de cité et de navire dans les prochains siècles à venir; et le juge suprême de la république de l'olivier s'y engage et dans des situations d'urgence, notre professionnalisme institué par la philosophie et la prudence du référendum nous permettra d'avoir l'anticipation sur le danger qu'il soit matérielle, morale et naturelle, ils peuvent être distinct ou englobé, Le référendum et ses principes il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie, une armée ou un navire doit faire face... Le Laïc et l'Eternel devant la démocratie et la Nature. Conflits d’intérêts... Le clans des mouettes et la cinquième république devant l'adversité des peurs et des intérêts... Nous sommes prêt à faire face à l'avenir... La République de l'Olivier...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le suicide, la Raison, La morale, La Vie et Y'becca
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Débat: Et si Marx avait raison?
» Vraie Raison du Départ de Batista
» Un affreux suicide
» l'âge de raison
» Sinon c'est du suicide?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: