Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Lun 19 Sep à 9:32

Violences faites aux femmes – Séminaire de formation 10/11/2016
Publié le 16 septembre 2016 par ANSFL dans Actualités, Info pro

Comme vous le savez, la MIPROF conduit, depuis plus de deux ans, des travaux avec les sages femmes ayant conduit entre autre à la production d’un film « ELISA » et au document associé, visant à faciliter l’aide au dépistage et à l’orientation des femmes victimes de violence.

Le constat est unanime, les sages-femmes sont mobilisées pour lutter contre ces agressions et prendre en charge les femmes qui en sont victimes. Cependant les compétences, ont parfois besoin d’être élargies, et une formation s’avère nécessaire pour permettre d’améliorer la prise en charge et l’accompagnement des femmes.

La MIPROF souhaite favoriser la formation de toutes et tous au plus vite, en proposant aux sages-femmes aguerries et motivées par cette cause nationale, une formation de formateur, les engageant sur leur territoire à diffuser elles-mêmes les savoirs acquis et les outils.

Un certain nombre de pré-requis sont indispensables pour pouvoir bénéficier de cette formation :

• Une expérience pédagogique et ou d’animation de groupe
• Une expérience clinique en consultation souhaitée
• L’engagement moral de diffuser le savoir acquis en direction de la profession.

Date : le 10 novembre 2016 de 9h15 à 17h00
Lieu : Ministère de la santé et des affaires sociales – 14 avenue Duquesne 75007 PARIS – Salle 1320 R
Métro Ecole militaire ou Saint François Xavier
Repas : possibilité de restauration rapide sur place (règlement par chèque ou espèces) ou à proximité
Frais d’inscription : gratuit
Frais de transport et de repas : à votre charge

Nous vous remercions de bien vouloir nous adresser votre candidature au plus tard le 15 Octobre.

Le programme de la journée est consultable ici.
-------------------------------------------------------------

Eutonie : Traitement des pathologies urodynamiques : session II sept 2016

Du 29 Septembre 2016
Au 30 Septembre 2016
À 69 650 Saint Germain Mont D'Or

DPC Oui
FIF-PL Oui

Non-adhérent 470 €
Adhérent 400 €

Inscriptions terminées

Pré requis : suivi de la session I

L’eutonie ouvre une perspective de rééducation post natale globale, respectueuse de la femme.
Cette formation permet de donner des bases thérapeutiques concrètes en ce qui concerne les pathologies urinaires

l’impériosité vésicale :
libérer le ventre
assouplir les pyramidaux
fermeture du bassin
l’anxiété
les incontinences urinaires d’effort et les prolapsus
libérer le diaphragme
faire “remonter les organes”
parfois il existe une dépression associée
les incontinences urinaires d’effort externe
comprendre la problématique corporelle globale – adapter des exercices posturaux afin d’améliorer la statique et l’amorti du saut
les inversions de commande
rétablir le centre de gravité par des exercices spécifiques

Début et fin de la formation

La formation se déroulera du jeudi 29 septembre 2016 à 09 h au vendredi 30 septembre 2016 à 17 h.
Formalités d'inscriptions

Inscrivez vous sur ” SE PRE INSCRIRE” et envoyez au secrétariat

ANSFL FORMATION 8 boucle des Dauphinelles 05 120 L’Argentière la Bessée

le bulletin d’inscription (reçu par mail suite à votre PRE INSCRIPTION)
la convention
1 chèque à l’ordre de l’ ANSFL (encaissé à l’issue de la formation)

Les prises en charge possibles, non cumulables :
Ces éléments sont donnés à titre d’information, les démarches sont à votre charge.

FIF-PL : Demande prise en charge sur ICI

Prise en charge au coût réel plafonnée à 120 € par jour, limitée à 500 € par an et par professionnel

DPC : Vous devez vous inscrire à cette formation sur ICI

Titre du programme : EUTONIE : rééducation en post natal – session II

Réf. Prog. : 10881500024

Programme de la formation

Financement

Tarif DPC : 470 €
Réference du programme DPC : 10881500024

Intervenant
Martine Gies
Martine Gies – Formatrice

sage-femme
Localisation

Domaine des Hautannes
33 Rue du 8 Mai 1945, Saint-Germain-au-Mont-d'Or, France

INFO sur Domaine des Hautannes
BUS Neuville - Hautannes
BUS Hautannes - Neuville

-------------------------------------------------------------------------

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Lun 19 Sep à 9:44

Professions libérales : le principal syndicat des experts comptables ne quitte pas l’UNAPL mais rejoint la CNPL

juil 19 2016

Thème: %1
Contrairement à ce que nous avons écrit dans le 87ème BipBipInfos, la compilation hebdomadaire de la veille sociale réservée aux abonnés, les experts comptables ne quittent pas l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) pour rejoindre la Chambre nationale des professions libérales (CNPL).

En avril dernier, l’IFEC, principal syndicat des experts comptables, a en revanche bien adhéré à la CNPL tout en maintenant son adhésion à l’UNAPL. Un signal fort adressé à l’UNAPL par l’un de ses syndicats fondateurs alors que la concurrence avec la CNPL est vive.

La contribution (0,05 % de la masse salariale) sur le dialogue social et le paritarisme que l'UNAPL voulait mettre en place via l’accord du 28 septembre 2012 a contribué à accentuer les divergences. Le front d’opposition à cet accord était large. Le 10 juillet 2015, le Conseil d’État a annulé l’arrêté d’extension de cet accord qui devait générer une enveloppe annuelle de 6 millions d'euros.

La double adhésion n’a rien de surprenant dans un syndicalisme patronal enclin au nomadisme au gré des opportunités. L’adhésion de l’IFEC constitue toutefois une excellente prise pour une CNPL qui a été le premier regroupement des professions libérales mais qui s’est laissé dépasser par une UNAPL qui bénéficie d’un siège à la Commission nationale de la négociation collective (CNNC) aux côtés du MEDEF, de la CGPME, de l’UPA, de la FNSEA et de l’UDES.

Si l’ECF, l’autre syndicat des experts comptables, reste exclusivement adhérent à l’UNAPL, le Syndicat des avocats de France (SAF) a aussi récemment joué la carte de la double adhésion.

Mots-clés : Représentativité patronale,

Entreprises : CNPL, ECF, IFEC, SAF, UNAPL,
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Lun 19 Sep à 9:45


La FSDL, membre de la CNPL participe à la table ronde des syndicats représentatifs des chirurgiens-dentistes.

Tags: chirurgiens-dentistes, professions de santé

La FSDL, membre de la CNPL participe à la table ronde des syndicats représentatifs des chirurgiens-dentistes.

Réunis le 27 mai 2016, les trois syndicats représentatifs des chirurgiens-dentistes libéraux (FSDL, CNSD et UJCD) ont décidé d’unir leurs efforts afin d’élaborer une plateforme commune en vue de la future négociation conventionnelle, qui doit s’ouvrir en septembre prochain.

Les trois syndicats ont fait unanimement le constat d’une dégradation des conditions d’exercice des chirurgiens-dentistes, essentiellement due aux blocages des actes de soins. La dérégulation rampante du secteur bucco-dentaire s’est accélérée ces dernières années, notamment avec la multiplication des centres low-cost. Cette situation est révélatrice des dérives d’un système à bout de souffle.

C’est d’une même voix que les trois syndicats alertent solennellement les pouvoirs publics, et plus particulièrement la ministre de la Santé qui devra donner une feuille de route au Directeur général de l’assurance maladie. Sans un réinvestissement significatif de l’État, des régimes d’assurance maladie obligatoire et complémentaire, la santé bucco-dentaire de nos concitoyens se dégradera avec ses impacts sur la santé générale.

Face aux dangers qui menacent notre exercice professionnel – et nos patients dans leur accès aux soins bucco-dentaires, la FSDL, la CNSD et l’UJCD ont commencé à définir des axes communs qui seront défendus lors des débats. D’autres réunions conjointes seront organisées dans la perspective du déroulement de la négociation conventionnelle.

Historiquement, l’unité n’a jamais été recherchée avec autant de détermination. Il ne saurait y avoir de signature d’une nouvelle convention sans que les conditions de l’exercice d’une médecine bucco-dentaire digne de ce nom ne soient réunies.



Source : www.fsdl.fr – Communiqué commun FSDL-CNSD-UJCD
Photo : Patrick SOLERA – Président de la FSDL
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Lun 19 Sep à 10:08

Nous sommes heureuses de vous annoncer la parution de la nouvelle rubrique dans le magazine Femmes ici et ailleurs, rédigée en partenariat avec l’ANSFL : « Mon corps, mes choix » (certaines ont pu la découvrir dans leur magazine d’automne).

Comme prévu dans le cadre du partenariat entre l’ANSFL et l’association Femmes ici et ailleurs, cette rubrique développera dans chaque numéro une thématique en lien avec notre profession.

L’occasion chaque trimestre de donner plus de visibilité à nos engagements, nos valeurs auprès d’un large public.

Dans cette première édition est abordé notre rôle tout au long de la vie des femmes.

Vous le savez, d’autres actions sont possibles dans le cadre de ce partenariat : expositions, conférences, abonnement à tarifs préférentiels, etc…Certaines d’entre vous ont d’ores et déjà décidé de s’associer à ce projet et nous en profitons pour les remercier : c’est grâce à vous que cette rubrique a vu le jour.

fia1
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Lun 19 Sep à 10:20

Tu enfanteras dans la douceur
Par Catherine Mallaval, envoyée spéciale à Nancy — 16 septembre 2016 à 18:01

A Nancy, l’une des premières maisons de naissance en France permet d’accoucher en marge du milieu hospitalier.

Tu enfanteras dans la douceur

Un petit panneau «Chut, naissance en cours» a été collé sur la porte. En cette fin août à Nancy, depuis 10 heures du matin, un bébé s’efforce de voir le jour dans la toute récente maison de naissance, baptisée «Un nid pour naître». Sa mère Cyrielle, fabricante de bijoux, son père Mathieu, pisciculteur, l’attendent dans l’une des deux chambres de naissance de la maison. Ils ont choisi celle de couleur mauve qui s’ouvre sur un petit jardin. Musique douce. Poster de mer avec galets. Cyrielle porte une robe longue tee-shirt, Mathieu est en short. On les entraperçoit parfois qui vont et viennent à leur guise dans la pièce équipée d’une sorte de hamac pour se suspendre, d’un gros ballon pour faire rouler son bassin, d’une baignoire où se relaxer, et pourquoi pas accoucher.

«Ça va, elle tient le coup ? Et toi ?» s’enquiert la sage-femme Floriane Stauffer à chaque fois que Mathieu pointe le bout de son nez dans la cuisine commune de la petite maison. Il opine avec un air d’«on gère». Le silence et le calme sont impressionnants. Pas un cri. Seulement quelques respirations parfois plus fortes auxquelles la sage-femme postée dans une pièce attenante est attentive. «Une atmosphère sereine est très importante, cela favorise la libération d’ocytocine si utile à l’accouchement. Mathieu sait la masser, l’aider à souffler. Et puis quand les femmes sont libres de leurs mouvements, notamment parce qu’on ne les entrave pas avec une perfusion, seule la fin de l’accouchement est bruyante», explique Floriane qui suit le couple depuis des mois en «accompagnement global à la naissance» (des consultations prénatales au suivi post-partum, en passant par la naissance).

Accompagnement global : voilà l’un des concepts piliers de ce genre d’établissements, conçus comme des alternatives aux maternités hospitalières. Ici, on pratique le «une sage-femme pour un couple», toujours la même pour créer de «vraies» relations de confiance et un futur lien «mère-père-enfant le plus optimal» ; ici, les consultations durent au moins une heure ; ici, on prône l’accouchement physiologique, c’est-à-dire le plus «naturel possible», dans la position que l’on souhaite, debout, accroupie, qu’importe. Sans péridurale mais avec des techniques douces comme l’acupuncture contre la douleur. Ici enfin, le bébé qui vient de naître est laissé à sa mère autant qu’elle le souhaite, sans bruit d’appareil, sans examens exécutés à la chaîne, mais repart chez lui avec ses parents quelques heures (six en moyenne) après la naissance. Un condensé de babacoolitude dans un monde très médicalisé ? Pas de jugement hâtif.

A lire aussi Lieu de naissance : chez moi
Pas hippie pour un sou

Depuis plus de trente ans en Suisse ou en Allemagne, et plus récemment en Belgique, en Suède ou en Grande-Bretagne notamment, des femmes peuvent mettre au monde leur enfant dans ce genre de maisons. En France, après des années de débats, il a fallu attendre 2013 pour qu’une loi autorise leur expérimentation pendant cinq ans ; août 2015 pour qu’un décret donne un vrai feu vert ; 2016 pour que les neuf projets de maison retenus commencent à voir le jour. Comme celle de Nancy, en mai, l’une des premières inaugurées dans un cadre réglementaire pas hippie pour un sou.

A Nancy comme ailleurs, la petite maison de naissance, anciennement celle du chef de la maternité, est juste en face de cette dernière dans l’enceinte du Centre hospitalier universitaire (CHRU) de la ville, avec un chemin de transfert aménagé en cas de souci. Les patientes présentant des risques (jumeaux, bébé en siège, etc.) ne peuvent y accoucher. Les actes praticables par les sages-femmes sont limités : pas d’utilisation de ventouse ou de forceps, présence obligatoire de deux sages-femmes à l’accouchement…

«Je crois que nous sommes soumises à la réglementation la plus stricte d’Europe», énonce Floriane Stauffer. «Nous coexistons avec l’hôpital. Et notre philosophie, c’est de ne recourir à la médicalisation que si nécessaire», enchaîne Laure Flamant, sage-femme, présidente de l’association Un nid pour naître qui, avec Floriane Stauffer et beaucoup d’autres, se sont battus pour que cette maison qui reçoit 150 000 euros par an du fonds d’intervention régional, voit le jour. «C’est une demande ancienne à Nancy. Une autre association avant la nôtre avait déjà essayé de créer ce genre d’établissement. Il y avait tout un vivier de couples, de sages-femmes qui nous ont rejoints quand notre association s’est créée en 2014. Nous avons aussi eu la chance d’être soutenues par le professeur Morel qui dirige la maternité. Nous sommes déjà 150 adhérents. Mais cela va aller crescendo car les couples qui veulent être suivis ici doivent adhérer (1). Nous avons le projet de suivre 150 patientes par an.» 150 maximum.

Les quatre sages-femmes libérales, toutes la trentaine, qui font tourner cette maison avec une équipe de huit autres appelées en renfort lors des accouchements, ont les mêmes convictions. «Nous voulons être au rythme des parents et du bébé, pendant l’accouchement et après la naissance quand nous leur rendons visite», énonce Floriane Stauffer. Laure Flamant : «On ne rompt pas la poche des eaux, on ne fait pas de perfusion d’ocytocine artificielle pour accélérer le travail. La médicalisation à outrance est une erreur. Bien sûr qu’au début du XXe siècle les obstétriciens ont révolutionné le monde de la naissance et fait baisser la mortalité des femmes et des bébés. Mais il faut retrouver un équilibre. Le rythme hospitalier est trop rapide. Comment bien s’occuper des femmes quand plusieurs accouchent en même temps ?»

Marie Bichat, leur collègue, intervient : «Je ne retournerai pas travailler à l’hôpital. Trop violent. La grossesse, la naissance sont naturels. Dame Nature est bien faite, et s’il y a une faille chez Dame Nature, bien sûr, on intervient, mais sinon pourquoi ? Et puis, je veux pouvoir défendre la liberté des femmes pendant l’accouchement. C’est quand même plus simple d’accoucher en position assise qu’à plat dos, les jambes dans des étriers. Ouvrir les jambes ferme le bassin inférieur. Certains racontent que le "à plat dos" est à mettre au compte de Louis XIV qui voulait assister à la naissance de l’un de ses enfants. D’autres disent que ce sont les obstétriciens pour intervenir plus rapidement.»
«Notre but n’est pas de faire souffrir»

Fort bien. Mais l’absence de péridurale, si durement acquise par les femmes, n’est-elle pas une authentique régression ? La réponse est rodée. Marie Bichat : «Quand on sent les signaux envoyés par le bébé, si l’on a bien été suivie, on peut se soulager.» Floriane Stauffer renchérit : «En France, nous sommes les champions de la péridurale avec un pourcentage de plus de 95 %. C’est systématique. Et d’emblée. Curieux non ? Nous sommes très présentes à la fin, on masse, on travaille sur le bas du dos. Et s’il y a trop de désespérance ou de fatigue et que la femme le souhaite, on transfère pour une péridurale.» Laure Flamant tranche : «Notre but n’est pas de faire souffrir.»

Celles qui ont déjà accouché là, ou qui s’apprêtent à le faire, en sont convaincues. D’irréductibles adeptes du tout naturel ? «On en a, explique Floriane Stauffer. Un père m’a un jour taquinée en me demandant s’il aurait aussi le paquet bio, avec couches lavables, allaitement obligatoire, etc. Mais chacun et chacune fait ce qu’il veut. C’est justement l’idée. Le point commun de ceux qui viennent, c’est d’avoir réfléchi aux conditions de la naissance en France. Nous avons d’ailleurs pas mal de personnes du monde médical, dont des médecins, mais aussi des agriculteurs…»

17 heures. La maison de naissance ne bruisse toujours pas de petits cris de bébé. L’enfant s’est fait attendre jusqu’au lendemain, 7 h 03. En raison de sa longue naissance digne du Tour du monde en quatre-vingts jours, ses parents l’ont baptisé Phileas.

(1) L’adhésion est de 25 euros. Et le dépassement d’honoraires pour le suivi et l’accouchement est de 450 euros.
Charlotte, 30 ans, en recherche d’emploi, sur le point d’accoucher

«Je me suis intéressée à ce projet de maison de naissance avant même d’être enceinte. C’est une autre façon d’accueillir son enfant, là où beaucoup de mes amies ont plutôt retenu le côté froid de l’hôpital. Et surtout, ici, mon conjoint a toute sa place. La première fois qu’il est venu, il m’a dit :"C’est chouette mais où sont les salles d’accouchement ?" Il a compris que c’était ces chambres apaisantes alors qu’il redoutait le côté anxiogène de la maternité. Là, on est au top. Confiants. Je n’appréhende pas l’accouchement. Mon mari a appris à me masser, à me soutenir. Et puis, les sages-femmes qui travaillent ici ne sont pas les sorcières du coin. Ce sont des professionnelles de la santé. Et je ne suis pas une hippie qui délire et qui rêve d’accoucher accroupie au pied d’un arbre. Je ne suis pas contre le progrès et pas spécialement écolo. J’ai juste en tête que la naissance peut être simple.»
Nancy, 36 ans, conseillère d’orientation, deux enfants dont Nino, né en mai

«Je suis assez bio et alternative. Quand j’ai eu mon premier enfant, je me suis assez vite rabattue sur une petite maternité. Là, quand le projet de maison de naissance s’est concrétisé, j’ai voulu y accoucher. Nino est le premier bébé à y être né après un accouchement éclair. Je n’ai même pas pu profiter de la baignoire ! A la maternité, le rythme est imposé, là j’ai fait ce que je voulais. Il est resté sur moi, il a juste été essuyé. Puis tranquillement, après la première tétée et la première pesée, on a tous mangé ensemble : mon mari avait fait de la soupe. Pour le premier non plus, je n’ai pas voulu de péridurale. On m’a parfois fait remarquer qu’on n’était plus au Moyen Age, que cela représentait la perte d’un acquis. Moi, c’est dans le soin au bébé que je revendique l’égalité.»
Hélène, 35 ans infirmière, enceinte de huit mois

«J’ai déjà exercé à l’hôpital, j’ai une mère gynéco et une sœur sage-femme, alors je sais comment ça se passe en maternité. Pas question de choisir sa position d’accouchement, c’est les pieds dans les étriers. Ajoutez à cela des pénuries de sages-femmes et d’infirmières et cela donne du travail à la chaîne. Et franchement, je n’ai pas envie d’avoir des médecins qui grouillent autour de moi. Quand je dis que je n’aurai pas de péridurale, les gens sont horrifiés, mais ils ignorent qu’il y a d’autres techniques antidouleur : elle devrait être le dernier recours. Ma mère a eu huit enfants sans péridurale. Peut-être que le moment venu, je vais regretter, mais pour l’instant je rêve d’accoucher dans l’eau, dans la baignoire, entourée par mes sœurs.»
Marie, 25 ans professeure des écoles, enceinte de huit mois

«Mes parents m’ont transmis l’idée que l’accouchement peut être beau et bien vécu. Ma mère ne m’a jamais parlé de douleur, mais du plus beau jour de sa vie. Quand j’ai vu que cette maison allait ouvrir, c’est devenu, avec mon mari, notre projet de venir ici. Et on fait tout à deux. J’ai des amies qui me traitent de folle. J’ai simplement le désir de lenteur, de simplicité et de naturel. De laisser le temps au bébé d’arriver. Comme on en sort vite après la naissance, j’ai invité mes parents à venir voir le lieu lors des portes ouvertes. La sage-femme qui m’a aidée à venir au monde était là. Elle s’était battue à l’époque pour que des lieux comme ça existent. Mes parents aussi.»
Catherine Mallaval envoyée spéciale à Nancy

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Mar 20 Sep à 4:01


Social Security Joins The Hispanic Heritage Month Celebration
Posted on September 15, 2016 by Doug Walker, Deputy Commissioner, Communications

Grandparents and granddaughter making bubblesSocial Security joins you and your family in celebrating Hispanic Heritage Month, which runs from September 15 to October 15.

We know the contributions of Hispanics can be traced to before the origins of the United States with the discovery, exploration, and naming of many places in our nation, such as state names like California, Colorado, and Texas and city names like San Antonio, Santa Barbara, and Boca Raton. Hispanics have influenced every facet of life, from language to our cultural development. Hispanics play a crucial role in American life.

The most important things to you are your family and maintaining the feeling of individuality through your language. That’s why Social Security provides a website — www.segurosocial.gov — with a variety of publications and services in Spanish that are important to you and your family.

If you need to apply for your first Social Security number or a get a replacement Social Security card, we invite you to read our publications Social Security Numbers for Children and Your Social Security Number and Card.

We offer a toll free number, 1-800-772-1213, which provides automated instructions for Spanish speakers. We also try to have employees available on the phone and in many of our offices who speak Spanish. However, if you need an interpreter, you can go to www.segurosocial.gov/espanol/interpreter.htm to find out more about our free interpreter services.

Just as grandparents help guide their grandchildren through life’s journey, we at Social Security are with you throughout yours. The services we provide guide you through your journey from birth, with your first social security card, to your dream of a secure retirement.

You don’t have to wait to find out what your retirement benefits may be. We provide the Retirement Estimator, one of our most popular online calculators, in Spanish. It offers instant, approximate estimates of your future retirement benefits. Try it for yourself at www.segurosocial.gov/calculador. Remember what your father wisely said to you: “It is up to this generation to secure our community’s today and tomorrow.”

Whether it’s through our website, visiting one of our offices, or calling our toll free number, we at Social Security maintain our commitment of providing first-class service to the nation’s growing Latino community.

To learn more, visit www.segurosocial.gov.
(Visited 1,342 times, 4 visits today)
This entry was posted in Special Events and tagged Hispanic Heritage Month, Hispanics, interpreter, Latino, Retirement Estimator, Social Security Number, Spanish, Spanish interpreter, SSN by Doug Walker, Deputy Commissioner, Communications. Bookmark the permalink.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Mar 20 Sep à 4:02


Helping Young People with Disabilities Successfully Transition to Adulthood
Posted on September 8, 2016 by Susan Wilschke, Deputy Associate Commissioner for Research, Demonstration, and Employment Support

foster careThe transition to adulthood can be challenging, especially for young people with disabilities who come from low-income families and receive Supplemental Security Income (SSI). Social Security is with you through life’s journey, helping you secure today and tomorrow. Part of that commitment is creating a path for children with disabilities that leads to rewarding lives as adults.

More than a million children with significant disabilities receive SSI benefits. During the transition years — generally from ages 14 to 18 and beyond — young people with disabilities ideally gain the knowledge and skills they’ll need to achieve independence and self-sufficiency. They face significant challenges, as many of the resources and services available to young people with disabilities end when they leave the educational system or reach age 18 and are classified as adults. Turning 18 also triggers an important change in SSI benefits: Social Security must make a new determination on their SSI eligibility using the adult disability standards. About one-in-three such beneficiaries lose their SSI benefits.

It’s critical that young SSI beneficiaries nearing age 18 begin to prepare early. Social Security has policies, resources, and support in place to help, but many people don’t know about them. We recently implemented several new initiatives to help young people and their families prepare for this transition.

We developed a new brochure, What You Need to Know About Your Supplemental Security Income (SSI) When You Turn 18, describing key resources and information for young people receiving SSI. It explains the benefit re-determination at age 18 and special SSI work incentives for people participating in special education, Vocational Rehabilitation, or working while attending school. It also includes information on Achieving a Better Life Experience (ABLE) accounts; health programs; and support from other places, such as American Job Centers. We’re mailing the brochure this month (and each year in the future) to all SSI recipients ages 14 to 17.

We also added a new section to the Red Book, Social Security’s guide to work incentives, consolidating information on programs and resources for young people to help with the transition from school to adulthood. We encourage young people who receive SSI — and their parents, teachers, service providers, caregivers, or representatives — to use these materials to learn about the many programs and resources available for them.

Social Security also helps young people with disabilities who are about to leave foster care, often at age 18. When foster care ends, they may become eligible for SSI — but in the time period before SSI payments begin, they may be left without any means of support. On August 1, 2016, we expanded the early application period for people leaving foster care from 90 days ahead of the date they leave foster care to 180 days ahead, as a pilot test nationwide. Starting an SSI application earlier allows for a smoother transition out of foster care for those eligible for SSI as adults.

We’re also active members of the Federal Partners in Transition workgroup, which develops strategies to promote successful youth transitions. You can visit our website to learn more about what we are doing for transition-age youth.

About Susan Wilschke, Deputy Associate Commissioner for
Research, Demonstration, and Employment Support
(Visited 3,331 times, 1 visits today)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Mar 20 Sep à 4:03


Don’t Let Scammers Prey on Your Generosity
Posted on September 12, 2016 by Jim Borland, Assistant Deputy Commissioner, Communications

natural disastersNatural disasters bring out the best in people. The ever-present generosity of Americans is front and center right now, as we try to help the victims of the Louisiana flood. Millions have given their time and donated to the relief funds and charities.

Unfortunately, times like these also bring out people looking to profit from others’ misfortune. For example, by creating fake charities and devising other ways to take advantage of donors.

Social Security commends your giving spirit, but we want to make sure your information is safe. We’ve cautioned you before that scammers use dishonest methods to gain access to your information. Charity scams are one of these schemes.

Charity scams can take many forms, including phishing emails that contain links or attachments directing users to malware-infected websites, which can damage your computer and put your information at risk.

The Federal Trade Commission is urging everyone to be careful when donating to charities that claim to benefit the victims of the Louisiana flood. When choosing a charity, you should do proper research to make sure they’ll use the money for what they say they will. You should donate to reputable charities sanctioned by the Better Business Bureau’s (BBB) Wise Giving Alliance.

Avoid phishing scams and malware on your computer by not opening emails with links or attachments unless you know who sent them.

Don’t fall victim to scammers looking to take advantage of your generous spirit. Our previous blog entry shows you how to stay in control of your information. For more information, please visit the Federal Trade Commission’s Consumer Information page and check out our website.
(Visited 3,466 times, 3 visits today)
This entry was posted in Fraud, Privacy & Identity and tagged Better Business Bureau, charities, charity, charity donor, fake charities, Federal Trade Commission, FTC, Louisiana, Louisiana flood, Louisiana flooding, Phishing, privacy, Scam, scammers by Jim Borland, Assistant Deputy Commissioner, Communications. Bookmark the permalink.
About Jim Borland, Assistant Deputy Commissioner, Communications
Jim Borland, Assistant Deputy Commissioner, Communications
View all posts by Jim Borland, Assistant Deputy Commissioner, Communications →
18 thoughts on “Don’t Let Scammers Prey on Your Generosity”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Mar 20 Sep à 4:04

Le secourisme ou prompt secours ou secours à victimes (SAV) désigne, en France, les premiers gestes d'urgence pratiqués par des personnes ayant des connaissances nécessaires, des secouristes bénévoles ou des sapeurs-pompiers; il peut s'agir de secours à personne avec ou sans matériel, en équipe organisée ou seul.

Définition administrative

Le prompt secours était défini en France par le texte suivant :

« le prompt secours se caractérise par une action de secouristes agissant en équipe et visant à prendre en charge sans délai des détresses vitales ou à pratiquer sans délai des gestes secourisme. Il est assuré par des personnels formés et équipés. Son intérêt réside dans son caractère réflexe, il ne doit en aucun cas conduire à des actions relevant de la compétence des smur, des médecins généralistes, et/ ou des ambulanciers privés voire du simple conseil. » (circulaire no 151 [1] du 29 mars 2004 relative au rôle des SAMU, des SDIS et des ambulanciers dans l’aide médicale urgente, ministère de la Santé et ministère de l'Intérieur français).

La notion « d'engagement sans délai » ne signifie pas « envoi systématique de moyens ». L'envoi d'équipe de prompts secours se fait par une régulation médicale qui se charge d'évaluer la gravité de la situation et donc de déterminer les moyens envoyés. Auprès du grand public (et peut-être dans d'autres pays francophones ?), le terme « secourisme » désigne les premiers secours, c'est-à-dire les savoirs et techniques nécessaires pour porter secours aux personnes en situation de détresse physique, ou de détresse mentale (nous parlons alors de secours psychologique). Il existe également dans plusieurs pays des secouristes paramédicaux (techniciens de l'urgence, paramedics).

Le présent article ne se réfère qu'à la première acception, les secours à personne organisés.
Dans le monde
Avant-scène d'un concert de rock : un espace tampon est maintenu dégagé entre la foule et la scène, pour les médias, les vigiles et le personnel de première urgence.
France
Article détaillé : Secourisme en France.

La Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSPF)
L'Association nationale des premiers secours (ANPS)
La Fédération française de sauvetage et de secourisme (FFSS)
Le Centre français de secourisme et de protection civile (CFS)
L'Ordre de Malte France
La Fédération des secouristes français Croix-Blanche
La Croix-Rouge française
la Fédération nationale de protection civile
L'Unité mobile de premiers secours
L'Union nationale des sauveteurs secouristes (UNASS)

Suisse

Alliance suisse des samaritains (ASS)
Office de certification ResQ
Association Genevoise des Sections de Samaritains (AGSS)
SwissRescue

Belgique

ASL School
Secourisme et sauvetage SeSa
Croix-Rouge de Belgique

Canada

Société de sauvetage canadienne
Croix-Rouge Canadienne

Articles connexes

Formation aux premiers secours
Secourisme de l'avant
Secours en montagne
Techniques de prompt secours

[masquer]
v · m
Premiers secours et secourisme
Généralités

Prévention Droit des premiers secours

Sign first aid.svg
Premiers secours
Formation

Formation Sauveteur
PSC 1 Sauveteur-secouriste du travail
SST

Techniques

Bilan Protection Alerte Secours Surveillance

Applications

Premiers secours sur la route Livret d'informations santé

Secourisme
Formation

Formation Secouriste
PSE 1 PSE 2

Techniques

Bilan Relevage Brancardage Techniques

Applications

Prompt secours routier Sauvetage aquatique Secours en montagne

Véhicule de secours

Ambulance Cardiomobile Unité mobile hospitalière Véhicule de premiers secours Véhicule de secours et d'assistance aux victimes

Matériel

Attelle Cacolet Canule de Guedel Cardiopompe Civière Collier cervical Coussin hémostatique Défibrillateur automatique Écharpe Lot de sauvetage Matelas immobilisateur à dépression Plan dur Trousse de secours

Secours organisés

Secours paramédicaux Sapeur-pompier Aide médicale urgente Numéro d'appel d'urgence
000 112 114 119 911 999 Canal E Liste d'organismes de secourisme par pays

Portail des premiers secours et du secourisme Portail des premiers secours et du secourisme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Ven 23 Sep à 9:43

23 Σεπτεμβρίου 2016

Όπως κάθε χρόνο έτσι και φέτος σας περιμένουμε όλους στη Βραδιά του Ερευνητή, στις 30 Σεπτεμβρίου, για να ανακαλύψετε τι μπορεί να κάνει η επιστήμη και η έρευνα για ένα καλύτερο μέλλον.

H Βραδιά του Ερευνητή, η μεγαλύτερη γιορτή για την επιστήμη και την έρευνα που διοργανώνεται κάθε χρόνο σε περισσότερες από 300 πόλεις σε όλη την Ευρώπη, κλείνει φέτος τα 11 της χρόνια. Στην Ελλάδα διοργανώνονται εκδηλώσεις σε δέκα πόλεις από δύο επιστημονικές κοινοπραξίες:

Η κοινοπραξία RENA οργανώνει βραδιές στις πόλεις: Αθήνα (ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος) – Κόρινθος – Πύλος – Ξάνθη – Ηράκλειο (Θαλασσόκοσμος)
Η κοινοπραξία IRENE οργανώνει βραδιές στις πόλεις: Αθήνα (ΕΜΠ) – Θεσσαλονίκη – Λάρισα – Πάτρα – Ηράκλειο (ΙΤΕ) – Ρέθυμνο (ΙΤΕ)

Μέσα από παρουσιάσεις, πειράματα, δρώμενα ειδικά σχεδιασμένα για μαθητές, εργαστήρια για εκπαιδευτικούς, διαγωνισμούς και ποικίλες πρωτότυπες εκδηλώσεις, η έρευνα ανοίγει τις πόρτες της στον χώρο της εκπαίδευσης αλλά και στο ευρύτερο κοινό, δίνοντας του την ευκαιρία μιας άμεσης προσέγγισης με τους ανθρώπους της επιστήμης.

Πριν την κεντρική εκδήλωση, έξι μικρότερες εκδηλώσεις θα προηγηθούν για την καλύτερη γνωριμία του κοινού με τους στόχους και τους επιστημονικούς φορείς της διοργάνωσης: το ΕΚΕΦΕ «Δημόκριτος», το Εθνικό Αστεροσκοπείο Αθηνών, το Ερευνητικό Κέντρο «Αθηνά», το Εθνικό Ίδρυμα Ερευνών, το Ινστιτούτο Παστέρ και το ΕΛΚΕΘΕ στην Ανάβυσσο!

Συγκεκριμένα στην Αθήνα στο ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος (Αγία Παρασκευή), στην Αίθουσα Θέμις Παραδέλλης (Κτήριο 6) 1ος όροφος, από τις έξι το απόγευμα μέχρι τα μεσάνυχτα, το κοινό θα έχει την ευκαιρία να γνωρίσει από κοντά τους ερευνητές, να ενημερωθεί για το ερευνητικό έργο τους, να πάρει μία γεύση από την καθημερινότητά τους και να χαρεί τη μαγεία των επιστημών. Το παρών θα δώσει και φέτος ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος, ESA, με μια ποικιλία δράσεων και παρουσιάσεων. Πληροφορίες ΕΔΩ.

Στον καταπράσινο εξωτερικό χώρο του Δημόκριτου, ανάμεσα στα δέντρα, αλλά και σε κατάλληλα διαμορφωμένες αίθουσες, θα έχουν στηθεί πειραματικές επιδείξεις και διαδραστικά παιχνίδια από τα μεγαλύτερα ερευνητικά κέντρα και φορείς της χώρας για μικρούς και μεγάλους

Μέσα από παρουσιάσεις, πειράματα, συζητήσεις, προβολές, παιχνίδια, ειδικά σχεδιασμένα για το ευρύ κοινό, παιδιά και γονείς έρχονται σε επαφή με τον άγνωστο κόσμο του ερευνητή, τον τρόπο δουλειάς του και τους χώρους που κινείται.

Ποιος είναι ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος;

Η Δρ. Γεωργία Δοξάνη, ειδική σε θέματα τηλεπισκόπησης και ερευνήτρια στο Επίγειο Τμήμα Λειτουργίας των Αποστολών στον τομέα προγραμμάτων Παρατήρησης της Γης στο ESRIN, ESA, θα παρουσιάσει στο κοινό τον Οργανισμό και τις δραστηριότητες του.

Η ομιλία θα πραγματοποιηθεί στο κεντρικό αμφιθέατρο με τίτλο: «Ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος: Επιτεύγματα και Προοπτικές».
Μαθαίνοντας για την παρατήρηση της Γης

Ο δικός μας πλανήτης

Ο πλανήτης μας, η Γη, είναι μοναδικός στο ηλιακό μας σύστημα, καθώς σφύζει από ζωή και είναι γεμάτος θαυμάσια τοπία. Είναι άλλωστε και το δικό μας σπίτι. Παρατηρώντας τον με μια διαφορετική ματιά, μέσα από μια πληθώρα δορυφόρων μπορούμε να τον προστατεύσουμε, να βοηθήσουμε στη τη διατήρηση της μοναδικότητας του αλλά και να διευκολύνουμε πολλές καθημερινές μας δραστηριότητες. Μέσα από το παιχνίδι με τις εικόνες της Γης από το διάστημα, θα ανακαλύψετε παρέα με τους ερευνητές μας, τη σημασία παρατήρησης της Γης από τους διάφορους δορυφόρους.

Ταξίδι στον Κόκκινο Πλανήτη

Επίσης,στο φετινό μας ταξίδι θα πατήσουμε στον Άρη, ακολουθώντας την φιλόδοξη αποστολή ExoMars, η οποία θα εξερευνήσει την ύπαρξη ζωής στον κόκκινο πλανήτη.

Το κοινό μέσα στην Αίθουσα παρακολουθεί τις παρουσιάσεις της ESA

Μαγειρεύοντας έναν ... κομήτη

Έπειτα οι μικροί μας φίλοι θα γίνουν για λίγο διαστημικοί μάγειρες, μαγειρεύοντας με απλά υλικά έναν κομήτη, ενώ παράλληλα θα ακούσουν την συναρπαστική ιστορία της Rosetta και των κατορθωμάτων αυτής και του μικρού ρομπότ που προσεδαφίστηκε στον κομήτη 67P, Philae.

Μία βόλτα στον Διαστημικό Σταθμό

Θα πάμε, επίσης, μια βόλτα από το διαστημικό σταθμό, για να παρατηρήσουμε την έρευνα και την ζωή των αστροναυτών εκεί και θα γνωρίσουμε πώς δουλεύουν οι αστροναύτες σε συνθήκες έλλειψης βαρύτητας τόσο μακριά από το σπίτι μας, τη Γη.

Το πρόγραμμα της εκδήλωσης έχει ως ακολούθως:

17:30-18:00 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

18:15-18:45 "Η Γη από το διάστημα" Διαδραστικό παιχνίδι (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

19:00-19:20 "ExoMars - Προς Αναζήτηση Ζωής στον Κόκκινο Πλανήτη" παρουσίαση (διάρκεια 20min)

19:30-19:50 "Μαγειρεύοντας έναν κομήτη" παρουσίαση/εργαστήριο (διάρκεια 20min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

20:00-20:20 "Μαγειρεύοντας έναν κομήτη" παρουσίαση/εργαστήριο (διάρκεια 20min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

20:30-20:50 "ExoMars - Προς Αναζήτηση Ζωής στον Κόκκινο Πλανήτη" παρουσίαση (διάρκεια 20min)

21:00-21:30 "Η Γη από το διάστημα" Διαδραστικό παιχνίδι (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

21:45-22:15 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

22:30-23:00 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

*μπορεί να γίνουν μικρές αλλαγές στο πρόγραμμα. Μπορείτε να ενημερώνεστε απευθείας από την ιστοσελίδα των διοργανωτών.

** Για τις προκρατήσεις και οποιαδήποτε άλλες πληροφορίες, μπορείτε να απευθυνθείτε στο τμήμα Οργάνωσης και Παραγωγικότητας του ΕΚΕΦΕ «ΔΗΜΟΚΡΙΤΟΣ» , e-mail : communications@central.demokritos.gr, τηλ. 210-650 3079, 210-650 3015, 210-650 3002.

Σας περιμένουμε όλους για μια υπέροχη Βραδιά του Ερευνητή, γεμάτη εκπληκτικές εικόνες, συναρπαστικές περιγραφές και πολλή διαστημική επιστήμη!

Ακολουθήστε μας στο Twitter @ESA_Hellas για όλες τις τελευταίες ενημερώσεις στο πρόγραμμα αλλά και εξελίξεις ζωντανά κατά τη διάρκεια της Βραδιάς. Μπορείτε κι εσείς να συμμετέχετε κάνοντας tweet στο hashtag #rengreece.

Σημείωση: Οι πολίτες με τις οικογένειες και τα παιδιά τους θα μπορούν να επισκέπονται μεμονωμένα το ΕΚΕΦΕ «ΔΗΜΟΚΡΙΤΟΣ» στις 30 Σεπτεμβρίου από τις 18.00 έως τα μεσάνυχτα. Απαραίτητη προϋπόθεση είναι να κάνουν εγγραφή μέσω της φόρμας ΕΔΩ, αν επιθυμούν ξενάγηση στα εργαστήρια.
Για τις υπόλοιπες δραστηριότητες που θα λάβουν χώρα, δεν χρειάζεται εγγραφή.

Σημαντικές πληροφορίες

Χώρος Διεξαγωγής: ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος (Αγία Παρασκευή), Αίθουσα Θέμις Παραδέλλης (Κτήριο 6) 1ος όροφος

Ώρα: 18:00 - 00:00

Είσοδος: Ελεύθερη για όλους

Ενημέρωση μέσω της ιστοσελίδας Βραδιά του Ερευνητή και στο www.facebook.com/rengreece
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 6019
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   Jeu 12 Jan à 8:14

Le référendum est une institution et en cela, il n'est jamais dit que le principe du Referendum est une forme d'émancipation envers les autorités publiques... Le Referendum est la manière la plus noble auquel une loi peut être établi: Pourtant, un jour, Louis Napoléon utilisa cette manière du suffrage universel direct qui marqua les esprits... Le Peuple ne peut pourtant nier le rôle évident que représente le referendum dans le principe civique et morale de "l'individue et de l'individu" dans le terme de Démocratie... Ce principe pourtant, peut être juste consultatif mais il permet ainsi à l'individu de se mettre en situation auquel se retrouve exposer les élu"e"s... Certains voient dans le referendum une forme de combat de coq ou de boxe, en tout cas, à l'image d'un vote électif, il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie doit faire face: Il surpasse l'aspect de l'état et sans le remettre en cause, il est capable de pointer certaines choses de la vie quotidienne. Dans certains pays, il y a l'aspect de pétition qui peuvent être soumise au suffrage universel indirect... Le suffrage universel direct auquel appartient le Référendum est un aspect essentiel du caractère humain auquel un peuple veut s'adresse envers ses nouvelles générations... Le fait de débattre est un outil essentiel en terme de communication et pourtant dans certains cas, la question du Référendum relève de l'intérêt de l'état régalien, c'est en cela que certains hésitent sur son aspect même mais il montre l'aspect même de l'interlocuteur qui propose le sujet de la question. Le référendum est une loi d'utopie qui pourtant montre l'aspect réel de l'individu dans la société: En cela, j'accorde une importance réelle dans la constitution de Y'becca et des Républiques d'Israël et de la Palestine ainsi que dans toutes les Nations Morales et Physiques pour une reconnaissance morale et intellectuel dans le référendum: Son vote est lié malheureusement à des disputes entre des élu"e"s du Suffrage universel indirect... Toutefois, tout comme le vote direct du parlement et tout vote indirect du parlement, le référendum ne peut être organiser pour un Conflits d’intérêts et en cela, c'est au pouvoir judiciaire et à ses membres qu'il soit public et privé tout en maintenant et mettant l'aspect du service public militaire et civil dans la lutte contre les Conflits d’intérêts qui pourrait s'ingérer dans la teneur du débat et du vote: L'aspect du Général, de la société et l'individu doit être soulever en soulevant toutes les égalités et inégalités que peuvent engendrer le référendum... Certains peuvent s'amuser à créer de lois et des référendum pour des Conflits d’intérêts, pour créer des désordres et par gloire personnel... Cela n'est pas dans l'intérêt de l'harmonie sereine auquel nous devons être en ces situations profondes de changement de climat: "De jour en jour; le petit Nuage de Magellan et La Galaxie d'Andromède évolue depuis µ Êta Careme" s'écrie Nagaliew la mouette aux yeux verts..."
L'aspect du référendum est un droit de cité et de navire dans les prochains siècles à venir; et le juge suprême de la république de l'olivier s'y engage et dans des situations d'urgence, notre professionnalisme institué par la philosophie et la prudence du référendum nous permettra d'avoir l'anticipation sur le danger qu'il soit matérielle, morale et naturelle, ils peuvent être distinct ou englobé, Le référendum et ses principes il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie, une armée ou un navire doit faire face... Le Laïc et l'Eternel devant la démocratie et la Nature. Conflits d’intérêts... Le clans des mouettes et la cinquième république devant l'adversité des peurs et des intérêts... Nous sommes prêt à faire face à l'avenir... La République de l'Olivier...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Y'becca, La Gréve et L'Urgence dans le médicale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes
» Le poids de la Digicel dans la fiscalite haitienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: