Le clans des mouettes

ainsi est la force.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:14

Le Spleen de Paris, also known as Paris Spleen or Petits Poèmes en prose, is a collection of 51 short prose poems by Charles Baudelaire. The collection was published posthumously in 1869 and is associated with the modernist literary movement.

Baudelaire mentions he had read Aloysius Bertrand's Gaspard de la nuit (considered the first example of prose poetry) at least twenty times before starting this work. Though inspired by Bertrand, Baudelaire's prose poems were based on Parisian contemporary life instead of the medieval background which Bertrand employed. He told about his work: "These are the flowers of evil again, but with more freedom, much more detail, and much more mockery." Indeed, many of the themes and even titles from Baudelaire's earlier collection Les Fleurs du mal are revisited in this work.

These poems have no particular order, have no beginning and no end and they can be read like thoughts or short stories in a stream of consciousness style. The point of the poems is "to capture the beauty of life in the modern city," using what Jean-Paul Sartre has labeled as being his existential outlook on his surroundings.

Published twenty years after the fratricidal June Days that ended the ideal or "brotherly" revolution of 1848, Baudelaire makes no attempts at trying to reform society he has grown up in but realizes the inequities of the progressing modernization of Paris. In poems such as "The Eyes of the Poor" where he writes (after witnessing an impoverished family looking in on a new cafe): "Not only was I moved by that family of eyes, but I felt a little ashamed of our glasses and decanters, larger than our thirst...", showing his feelings of despair and class guilt.

The title of the work refers not to the abdominal organ (the spleen) but rather to the second, more literary meaning of the word, "melancholy with no apparent cause, characterised by a disgust with everything".

Pleasure

Le Spleen de Paris explores the idea of pleasure as a vehicle for expressing emotion. Many of the poems refer to sex or sin explicitly (i.e. "Double Bedroom," "A Hemisphere in a Head of Hair", "Temptations"); others use subtle language and imagery to evoke sensuality (i.e. "the Artist’s Confiteor"). In both cases, the diction is undeniably sexual; for example, in "Double Bedroom," “Muslin rains abundantly over the windows and around the bed in a snowy cascade. Within this bed is ensconced the Idol, queen of dreams.”[2] Baudelaire’s obsession with pleasure reflects his love for scandal and wickedness, as well as his philosophy that by seeking pleasure, man taps into his authentic “evil” self.[3]
Sobriety and intoxication

Many of Baudelaire’s prose poems openly advocate drinking and intoxication, such as "Be Drunk." Intoxication (or any equal pleasure such as creative work, sex, virtue, etc.) creates a euphoria and timelessness that allows you to transcend the limitations of time and truly live "in the moment." In "Be Drunk," the speaker commands the reader to engage in something intoxicating: "You must be drunk always... Time crushes your shoulders and bends you earthward, you must be drunk without respite."[4] Sobriety, in contrast, forces you to address the harsh realities of the world around you. However, this interpretation has recently been challenged by some critics, who claim that Baudelaire was actually being ironic in his advocacy for drunkenness. Maria Scott, a literary scholar, claims that Baudelaire believed "artificial toxication was... far inferior to 'successive work' and the 'regular exercise of will,' that artificial stimulants... actually amplify time."[5] Thus, it is debatable whether intoxication refers to literal drunkenness as an escape or if symbolizes the pleasure found in writing and expressing oneself.
The artist/poet

In Le Spleen de Paris, the concept of artist and poet intermingle. Baudelaire saw poetry as a form of art, and thus in many of the prose poems the artist is a substitute for a traditional poet or speaker. In "the Desire to Paint," the artist attempts to depict his beautiful muse with images, just as the poet attempts to express his emotions with language. The relationship between the artist and poet reflects the need to evoke a particular feeling or idea, and this thread is carried through almost every single poem in the text. Ultimately, the artist and the poet become one, since they share the same purpose - to describe beauty. In this sense, the work itself (and every individual poem within) is beautiful, a "work of art" due to its innovative, interesting form. Thus, the poem, according to Baudelaire, is as much an "aesthetic experience" as it is a literary one.[6]
Women

Women are both admired and ridiculed in Le Spleen de Paris. Some poems, such as "the Desire to Paint," reflect female power and sexuality in a somewhat positive manner. However, a larger portion of the poems in Baudelaire's work debase women as evil, gaudy, and cold. Many are represented as prostitutes, and according to scholars, "the courtesan would seem to be a virtual incarnation, for Baudelaire, of all that is artificial and misleading."[7] In "the Rope," the speaker's apprentice hangs himself, and his mother comes to collect the rope. The speaker is shocked to discover that she did so not to "preserve them as horrible and precious relics," but to sell them for a morbid profit.[8] Baudelaire rejects the concept of maternal love and replaces it with a cold economic reality. Still, women are inherently sexual, and in some regards, Baudelaire admires their sensual beauty (connects back to themes of intoxication, pleasure).
Mortality and the passage of time

Many of Baudelaire's prose poems are dominated by the concept of time, usually negatively. The speaker in Le Spleen de Paris fears the passage of time and his/her own mortality. As a result, intoxication, women, pleasure, and writing are all forms of escape from this unavoidable hell. "Be Drunk" and "Already!" exemplify Baudelaire's infatuation with the idea of time. In "Already!" the speaker is incapable of matching the infiniteness and simplicity of nature, and at the end, comes face to face with his own death: "I felt pulled down deathwards; which is why, when companions said, 'At last!' I could only cry, 'Already!"[9] Also, this theme supports Baudelaire's admiration of art and poetry because although man cannot defeat time and death, a work of art can. Art, poetry, life, and death are inextricably linked within Baudelaire's poems, and perhaps reflect a personal obsession with mortality.
The city

For Baudelaire, the setting of most poems within Le Spleen de Paris is the Parisian metropolis, specifically the poorer areas within the city. Notable poems within Le Spleen de Paris whose urban setting is important include “Crowds” and “The Old Mountebank.” Within his writing about city life, Baudelaire seems to stress the relationship between individual and society, frequently placing the speaker in a reflective role looking out at the city. It is also important to note that Baudelaire’s Paris is not one of nice shops and beautiful streets. Instead, Baudelaire focuses on dirty, poverty-stricken areas of Paris with social problems rather than the Paris of the upper class.
Poverty/class

In connection with the theme of the Parisian metropolis, Baudelaire focuses heavily on the theme of poverty and social class within Le Spleen de Paris. Important poems from the collection which embody these themes include “The Toy of the Poor,” “The Eyes of the Poor,” “Counterfeit Money,” and “Let’s Beat Up the Poor.” In these poems Baudelaire introduces slightly differing views of the urban poor. In “The Toy of the Poor” Baudelaire heavily stresses the need for equality between social classes in Paris. In comparison, “Counterfeit Money” and “Let’s Beat Up the Poor” seem to use a sarcastic tone to instil empathy in the reader for those people in poverty. In Michael Hamburger’s introduction to his translation, Twenty Prose Poems of Baudelaire, the scholar notes a highly sympathetic view of the poor in Le Spleen de Paris. Baudelaire seems to relate to the poor and becomes an advocate for them in his poetry.
Religion/good vs. evil

Many poems in Le Spleen de Paris incorporate a central theme of religion or the relationship between good and evil in human nature. “Cake,” which centers on a moral battle addressing the question of whether humans are inherently good or evil stands out as an especially important poem within the collection. “Loss of a Halo” also incorporates similar themes, literally discussing the role of angels as well as the relationship between mankind and religious ideology, questioning the goodness of Christian ideals. Along these lines, Baudelaire repeatedly addresses the theme of sin within his poetry as well as questioning how the hierarchy of class could affect the hierarchy of goodness, implying that those of higher social class tend not to be morally superior to those of lower classes. Many critics of Baudelaire address the prominent role of religion in the poet’s life and how that might have affected his writing. Some suspect that since Baudelaire internalized Christian practices, he thought himself capable of accurately portraying God in his writing. Yet by representing God’s message within his poetry, Baudelaire placed himself in a position of patriarchal authority, similar to that of the God depicted in Christianity.
Poet/reader relationship

The following passage is taken from the preface to the 2008 Mackenzie translation of Le Spleen de Paris, entitled “To Arsène Houssaye”

   My dear friend, I send you here a little work of which no one could say that it has neither head nor tail, because, on the contrary, everything in it is both head and tail, alternately and reciprocally. Please consider what fine advantages this combination offers to all of us, to you, to me, and to the reader. We can cut whatever we like—me, my reverie, you, the manuscript, and the reader, his reading; for I don’t tie the impatient reader up in the endless thread of a superfluous plot. Pull out one of the vertebrae, and the two halves of this tortuous fantasy will rejoin themselves painlessly. Chop it up into numerous fragments, and you’ll find that each one can live on its own. In the hopes that some of these stumps will be lively enough to please and amuse you, I dedicate the entire serpent to you. (Mackenzie 3)

While writing Le Spleen de Paris, Baudelaire made very conscious decisions regarding his relationship with his readers. As seen in the preface to the collection, addressed to his publisher, Arsène Houssaye, Baudelaire attempted to write a text that was very accessible to a reader while pulling the most appealing aspects of both prose and poetry and combining them into the revolutionary genre of prose poetry. For Baudelaire, the accessibility of the text and ability for a reader to set down the book and pick it up much later was crucial, especially considering his implied opinions of his readers. Baudelaire’s tone throughout the preface, “The Dog and the Vial” as well as other poems throughout Le Spleen de Paris seem to illustrate Baudelaire’s opinions of superiority over his readers. In “The Dog and the Vial,” a man offers his dog a vial of fancy perfume to smell and the dog reacts in horror, instead wishing to sniff more seemingly unappealing smells, specifically excrement. The poem concludes with the frustration of the speaker with his dog, expressed as the speaker states: “In this respect you, unworthy companion of my sad life, resemble the public, to whom one must never present the delicate scents that only exasperate them, but instead give them only dung, chosen with care” (Mackenzie 14). One can extrapolate this poem to apply more figuratively to the larger themes of the poet-reader relationship, in which Baudelaire deprecates his readers, viewing them as unintelligent and incapable of appreciating his work.
Style

Le Spleen de Paris represents a definitive break from traditional poetic forms. The text is composed of "prose poems," which span the continuum between "prosaic" and "poetic" works. The new, unconventional form of poetry was characteristic of the modernist movement occurring throughout Europe (and particularly in Paris) at the time.[10] In the preface to Le Spleen de Paris, Baudelaire describes that modernity requires a new language, "a miracle of a poetic prose, musical without rhythm or rhyme, supple enough and striking enough to suit lyrical movements of the soul, undulations of reverie, the flip-flops of consciousness," and in this sense, Le Spleen de Paris gives life to modern language.[11] Baudelaire's prose poetry tends to be more poetic in comparison to later works such as Ponge's Le parti pris des choses, but each poem varies. For an example of a more poetic poem, see "Evening Twilight"; for a prosaic example, see "The Bad Glazier."
Publication history, influences, and critical reception

Baudelaire’s Le Spleen de Paris is unique in that it was published posthumously by his sister in 1869, two years after Baudelaire died. In fact, it was not until his waning years, plagued by physical ailments and the contraction of syphilis that he created a table of contents for the book. Baudelaire spent years 1857-1867 working on his book of poems that chronicled daily life in the city of Paris. These poems aimed at capturing the times in which they were written, from the brutally repressed upheavals of 1848 (after which the government censored literature more than ever), the 1851 coup d’état of Louis Bonaparte and generally Paris of the 1850s, demolished and renovated by Napoleon III’s prefect, Baron Haussman. In displaying the social antagonisms of the age, Baudelaire drew influence from many great artists of the time. In fact, an active critical essayist himself, his critical reviews of other poets “elucidate the recesses of the mind that created Les Fleurs du Mal and Le Spleen de Paris.”

Influence: While there is much speculation regarding direct influence and inspiration in the creation of Le Spleen de Paris, the following colleagues seem to have clearly influenced the book of small poems:

Edgar Allan Poe: “Indeed, Poe illustrates his claim with several examples which seem to summarize with uncanny precision the temperament of Baudelaire himself (Poe 273-4). The affinity between the two writers in this regard seems beyond dispute…Moreover, ‘Le Démon de la perversité is less a tale than a prose poem, and both its subject-matter and its movement from general considerations to specific examples leading to an unexpected conclusion may have influenced Baudelaire in his creation of Le Spleen de Paris.”

Aloysius Betrand’s “Gaspard de la nuit”: Baudelaire himself is quoted as citing this work as an inspiration for Paris Spleen

Gustave Flaubert: Magazine article “No ideas but in Crowds: Baudelaire’s Paris Spleen” cites similarities between the writers in that like Baudelaire, Flaubert held the same motives and intentions in that he too wanted “ to write the moral history of the men of my generation--or, more accurately, the history of their feelings."

Critical Reception:

The way in which the poem was received certainly lends to understanding the climate in which Baudelaire created Le Spleen de Paris, in that “It appears to be almost a diary entry, an explicit rundown of the day’s events; those events seem to be precisely the kind that Charles Baudelaire would have experienced in the hectic and hypocritical world of the literary marketplace of his day.”

Notable Critical Reception: In order to truly understand how Le Spleen de Paris was received, one must first be acquainted with Baudelaire’s earlier works. The repressions and upheavals of 1848 resulted in massive censorship of literature, which did not bode well for Baudelaire’s perhaps most famous work, Les Fleurs du Mal. Society was so shocked by the satanic references and sexual perversion in the book that at the time it was a critical and popular failure. This put the anticipated reception of Le Spleen de Paris at a disadvantage. Like “Flowers of Evil,” it wasn’t until much later that Paris Spleen was fully appreciated for what it was, a masterpiece that “brought the style of the prose poem to the broader republics of the people.” That being said, just four years after Arthur Rimbaud used Baudelaire’s work as a foundation for his poems, as he considered Baudelaire a great poet and pioneer of prose.

Appearance in Media: A 2006 film "Spleen," written by Eric Bomba-Ire, borrowed its title from Baudelaire's book of prose poems. Baudelaire expressed a particular feeling that he called Spleen which is a mixture of melancholy, rage, eros, and resignation, which ties in well with the movie's darkly woven tale of love, betrayal and passion.[12]
Notable quotations
This section contains information of unclear or questionable importance or relevance to the article's subject matter. Please help improve this article by clarifying or removing superfluous information. (April 2013)

In “Let us beat up the poor,” Baudelaire makes up a parable about economic and social equality: no one is entitled to it; it belongs to those who can win it and keep it. And he taunts the social reformer: “What do you think of that, Proudhon?” (Hill, 36.)

"At One in the Morning" is like a diary entry, a rundown of the day's events. In it, Baudelaire recognizes that he is part of a society full of hypocrites. His individual self becomes "blurred...by a hypocrisy and perverseness which progressively undermine the difference between the self and others." This is at least partly what Baudelaire meant by "a modern and more abstract life."[13]

"The Thyrsus" is a piece addressed to composer Franz Liszt. The ancient Greek thyrsus had connotations of "unleashed sexuality and violence, of the profound power of the irrational." Baudelaire believed the thyrsus to be an acceptable object of representation for Liszt's music.

In "The Bad Windowpane Maker" Baudelaire speaks of a "kind of energy that springs from ennui and reverie" that manifests itself in a particularly unexpected way in the most inactive dreamers. Doctors and moralists alike are at a loss to explain where such mad energy so suddenly comes from to these lazy people, why they suddenly feel the need to perform such absurd and dangerous deeds. (Hill, 56.)

The prefatory letter Baudelaire wrote to Arsene Houssaye, the editor of La Presse, was not necessarily intended to be included in the publication. When Baudelaire drew up his table of contents for the projected book form, he did not include the letter. It is possible, then, that the letter only appeared in La Presse as a means of flattery to ensure that Houssaye would publish the poems. (Mackenzie, xiii) Nevertheless, it allows us to understand Baudelaire's thinking about the genre of prose poetry:

   Who among us has not dreamed, in his ambitious days, of the miracle of a poetic prose, musical without rhythm or rhyme, supple enough and jarring enough to be adapted to the soul's lyrical movements, the undulations of reverie, to the twists and turns that consciousness takes?

Table of contents (from Raymond N. Mackenzie's 2008 translation)

To Arsène Houssaye
1. The Foreigner
2. The Old Woman's Despair
3. The Artist's Confession
4. A Joker
5. The Double Room
6. To Each His Chimera
7. The Fool and Venus
8. The Dog and the Vial
9. The Bad Glazier
10. At One in the Morning
11. The Wild Woman and the Little Mistress
12. Crowds
13. The Widows
14. The Old Mountebank
15. Cake
16. The Clock
17. A Hemisphere in Her Hair
18. Invitation to the Voyage
19. The Toy of the Poor
20. The Fairies' Gifts
21. The Temptations: Or, Eros, Plutus, and Fame
22. Evening Twilight
23. Solitude
24. Plans
25. Beautiful Dorothy
26. The Eyes of the Poor
27. A Heroic Death
28. Counterfeit Money
29. The Generous Gambler
30. The Rope
31. Vocations
32. The Thyrsus
33. Get Yourself Drunk
34. Already!
35. Windows
36. The Desire to Paint
37. The Favors of the Moon
38. Which is the Real One?
39. A Thoroughbred
40. The Mirror
41. The Port
42. Portraits of Mistresses
43. The Gallant Marksman
44. The Soup and the Clouds
45. The Firing Range and the Graveyard
46. Loss of a Halo
47. Mademoiselle Bistouri
48. Any Where Out of the World
49. Let's Beat Up the Poor!
50. Good Dogs
References
This article includes a list of references, but its sources remain unclear because it has insufficient inline citations. Please help to improve this article by introducing more precise citations. (April 2013) (Learn how and when to remove this template message)

[13][14][15][16] [17][18][19][20][21][22][23]

Definition from Le Nouveau Petit Robert 2009
Baudelaire, Charles. Paris Spleen. Trans. Keith Waldrop. Middleton: Wesleyan University Press, 2009. 9.
Richardson, Joanna. Baudelaire. St. Martin's Press: New York, 1994. 50.
Baudelaire, Charles. Paris Spleen. Trans. Keith Waldrop. Middleton: Wesleyan University Press, 2009. 71.
Scott, Maria C. Baudelaire’s Le Spleen de Paris: Shifting Perspectives. Burlington: Ashgate Publishing Company, 2005. 196-197.
Hiddleston, J.A. Baudelaire and Le Spleen de Paris. Oxford: Clarendon Press, 1987. 10-11.
Scott, Maria C. Baudelaire’s Le Spleen de Paris: Shifting Perspectives. Burlington: Ashgate Publishing Company, 2005. 54.
Baudelaire, Charles. Paris Spleen. Trans. Keith Waldrop. Middleton: Wesleyan University Press, 2009. 62-64.
Baudelaire, Charles. Paris Spleen. Trans. Keith Waldrop. Middleton: Wesleyan University Press, 2009. 73.
Berman, Marshall. “Baudelaire: Modernism in the Streets.” All that is solid melts into air. New York: Penguin Group Inc., 1988. 148. Google Books. 2009. 21 May 2009, books.google.com
Baudelaire, Charles. Paris Spleen. Trans. Keith Waldrop. Middleton: Wesleyan University Press, 2009. 3.
IMDb.com
Hill, Claire Ortiz. Roots and flowers of evil in Baudelaire, Nietzsche, and Hitler. Chicago: Open Court, 2006.
Baudelaire, Charles. Paris Spleen and La Fanfarlo. Trans. Raymond N. Mackenzie. Indianapolis: Hackett Pub. Co., 2008.
Aggeler, William, Roy Campbell, Robert Lowell, Edna St. Vincent Millay, and Lewis P. Shanks. "Fleurs du mal." Charle's Baudelaire's Flowers of Evil. 20 May 2009 fleursdumal.org
St. Vincent Millay, Edna. Fleurs du mal. 1936.
Bopsecrets.org
Bennett, Joseph D. Baudelaire: A Criticism. Princeton, N.J: Princeton UP, 1944.
Rabbitt, Kara M. "Reading and Otherness: The Interpretative Triangle in Baudelaire's Petits poèmes en prose." Nineteenth Century French Studies 33.3&4 (2005). Project MUSE.
Hamburger, Michael. "Introduction." Introduction. Twenty Prose Poems of Baudelaire. London: Poetry London, 1946. Vii-Xii.
Evans, Margery A. Baudelaire and Intertextuality: Poetry at the Crossroads. Cambridge: Cambridge UP, 1993.
Emmanuel, Pierre. Baudelaire: The Paradox of Redemptive Satanism. Trans. Robert T. Cargo. University, AL: The University of Alabama P, 1967.

   Ruff, M. A. "Prose Poems." Baudelaire. Trans. Agnes Kertesz. New York, NY: New York UP, 1966. 149-58.

External links

   Charles Baudelaire—Largest site dedicated to Baudelaire's poems and prose, containing Fleurs du mal, Petit poemes et prose, Fanfarlo and more in French.

French Wikisource has original text related to this article:
Petits Poèmes en prose

   Le Spleen de Paris: Full online downloadable text
   Lo Spleen di Parigi: Italian translation online
   No ideas but in Crowds: Baudelaire's Paris Spleen
   Beaudelaire, Charles (1869). Paris Spleen. Louise Varèse. ISBN 978-0-8112-0007-3. (Translation: Louise Varèse, 1970)

Categories:

   1869 booksFrench poetry collectionsWorks by Charles BaudelairePoems about citiesBooks published posthumously


   This page was last modified on 6 July 2016, at 17:38.
   Text is available under the Creative Commons Attribution-ShareAlike License; additional terms may apply. By using this site, you agree to the Terms of Use and Privacy Policy. Wikipedia® is a registered trademark of the Wikimedia Foundation, Inc., a non-profit organization.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:31

"Une seule hirondelle ne fait pas le printemps; un seul acte moral ne fait pas la vertu."
Aristote

Les 25 citations et proverbes : La morale c'est...

"La morale est dans la tête, et la moralité dans le cœur."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1843)

"La morale enseigne à modérer ses passions, à cultiver ses vertus et à réprimer ses vices."
Citation de Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

"La morale consiste à ne jamais faire le mal."
Citation de Hypolite de Livry ; Pensées et réflexions (1808)

"La morale n'est peut-être que la forme la plus cruelle de la méchanceté."
Citation de Henry Becque ; Pensées (1837-1899)

"La morale n'entend que le langage des faits."
Citation de Eugène Cloutier ; Les témoins (1954)

"La morale comme la pudeur est une des plus grandes sottises."
Citation de Francis Picabia ; Écrits critiques (2005)

"La morale qui discute est une pauvre morale."
Citation de Gustave Le Bon ; Psychologie de l'éducation (1902)

"La morale est une plante dont la racine est dans le ciel, et dont les fleurs et les fruits parfument et embellissent la terre."
Citation de Félicité Robert de Lamennais ; Pensées diverses (1854)

"La morale n'est faite que pour ceux qui n'en ont pas."
Citation de Madame de Girardin ; Lettres parisiennes, le 12 avril 1837.

"La morale est un talent de société."
Citation de Rémy de Gourmont ; Promenades philosophiques (1905)

"La morale s'apprend seulement par la pratique."
Citation de Gustave Le Bon ; Aphorismes du temps présent (1913)

"La morale est bien souvent le passeport de la médisance."
Citation de Napoléon Bonaparte ; Maximes et pensées (1769-1821)

"La morale a ses droits, le pouvoir a les siens."
Citation de Lucien Émile Arnault ; Le dernier jour de Tibère, III, 3 (1828)

"La morale, ça ne sort personne de la fosse commune."
Citation de Tahar Ben Jelloun ; La réclusion solitaire (1976)

"La morale est au sentiment ce que la logique est à l'intelligence."
Citation de Alexis Carrel ; Jour après jour (1956)

"La morale du sage est la voix de son cœur."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 169 - XVIIIe siècle.

"La morale est la seule science de l'homme livré à la providence de l'homme."
Citation de Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)

"La morale sans culte fait des philosophes et des sages mondains."
Citation de Réflexion populaire ; Les Échos de la pensée, 18b (1855)

"La morale doit être l'étoile polaire de la science."
Citation de Chevalier de Boufflers ; Pensées et fragments (1816)

"La morale est une science frivole si l'on ne la confond avec la politique et la législation."
Citation de Claude-Adrien Helvétius ; De l'esprit (1758)

"La morale, ça ne sort personne de la fosse commune."
Citation de Tahar Ben Jelloun ; La réclusion solitaire (1976)

"La morale va au-devant de l'action ; la loi l'attend."
Citation de Chateaubriand ; Analyse raisonnée de l'histoire de france (1797)

"La morale austère anéantit la vigueur de l'esprit."
Citation de Vauvenargues ; Réflexions et maximes (1746)

"La morale est un avatar de l'instinct de conservation."
Citation de Louis Scutenaire ; Mes inscriptions, 1943-1944

"La morale n'est point un sentiment inné, c'est une lumière acquise."
Citation de Adolphe de Chesnel ; La sagesse populaire (1856)

"C'est par l'adresse que vaut le bûcheron, bien plus que par la force."
Homère


"La chance ne sourit qu'aux esprits bien préparés."
Louis Pasteur


"Je ne pense jamais au futur. Il vient bien assez tôt."
Albert Einstein


"Je vais bien, tout va bien, je suis gai, tout me plaît."
Dany Boon


"Ce n'est pas le bonheur qui nous manque, c'est la science du bonheur."
Maurice Maeterlinck


"La crainte suit le crime, et c'est son châtiment."
Voltaire


"Le bonheur est à ceux qui se suffisent à eux-mêmes."
Aristote


"Si les gens heureux n'ont pas d'histoire, ils feraient bien de ne pas nous la raconter."
Paul-Jean Toulet


"Les bons meurent souvent seuls, et ceux qui consolèrent ne sont pas toujours consolés."
Jules Michelet

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:32

Les 11 citations et proverbes moral :

"L'attrait donne la vie au monde moral, comme l'attraction donne le mouvement au monde physique."
Citation de Louis Joseph Mabire ; Dictionnaire de maximes (1830)

"Il est des femmes qui font de la fausseté une espèce de corset moral aussi nécessaire à leur vie que l'autre l'est au corps."
Citation de Honoré de Balzac ; Mémoires de deux jeunes mariées (1841)

"Au moral, comme au physique, la ligne droite est la plus courte."
Citation de Pierre-Claude-Victor Boiste ; Dictionnaire universel (1843)

"Un vieil aplomb moral à lui seul vaut tout le reste, il console de tout quand on n'a plus rien."
Citation de Gustave Flaubert ; Lettre à Ernest Chevalier, le 23 février 1847.

"Le jugement est la pierre d'assise de tout l'être moral."
Citation de Edmond Thiaudière ; La proie du néant (1886)

"Avoir le moral est loin d'une rapide guérison, et vous seul pouvez l'opérer."
Citation de George Sand ; Valentine (1831)

"Quand on a le moral en compote, c'est le corps qu'il faut soigner."
Citation de Fréderic Dard ; Les pensées de San-Antonio (1996)

"Au physique comme au moral, l'action ne vient qu'après la puissance."
Citation de Mirabeau ; Discours à la Tribune nationale, le 30 janvier 1789.

"Quiconque rit du mal, quel que soit ce mal, n'a pas le sens moral parfaitement droit."
Citation de Joseph Joubert ; De la politesse, LXXX (1866)

"Il y a un tact moral qui s'étend à tout et que le méchant n'a point."
Citation de Denis Diderot ; Discours sur la poésie dramatique (1758)

"L'arbitraire est au moral ce que la peste est au physique."
Citation de Benjamin Constant ; L'esprit de conquête et de l'usurpation (1814)

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:32

Les 25 citations et proverbes : La raison.

"La raison est lente à profiter des lumières de l'expérience, et à secouer le joug de l'habitude."
Citation de Gabriel Bonnot de Mably ; Entretiens de Phocion (1763)

"La raison et la volonté sont les deux déesses de la vie pratique."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Journal intime, le 4 août 1872.

"La raison n'est pas toujours de saison, il faut quelquefois la perdre avec les fous."
Citation de Ménandre ; Fragments - IVe s. av. J.-C.

"La raison a besoin de l'expérience, mais l'expérience est inutile sans la raison."
Citation de Stanislas Leszczynski ; Le philosophe bienfaisant (1764)

"La raison et la volonté font notre indépendance et la mesurent en même temps."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Fragments d'un journal intime (1821-1881)

"La raison est la faculté qui juge toutes les autres."
Citation de Madame de Staël ; La littérature (1799)

"La raison ne vient aux femmes que quand il leur est bien prouvé qu'il leur est impossible d'être folles, c'est presque toujours faute de mieux que les plus sensées l'écoutent."
Citation de Pierre-Jules Stahl ; L'esprit des femmes et les femmes d'esprit (1855)

"La raison d'un étourdi est comme une bougie où la mèche manque par intervalle."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"La raison est toujours insuffisante pour instruire ceux dont le sentiment est faible."
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

"La raison souvent n'éclaire que les naufrages."
Citation de Claude-Adrien Helvétius ; Proverbes, maximes et pensées (1765)

"La raison est une montre dont l'aiguille marche sans qu'on s'en aperçoive ; si quelquefois elle s'arrête, il y a toujours au-dedans de la montre un ressort qu'il suffit de mettre en action pour donner du mouvement à l'aiguille."
Citation de Jean-Jacques de Lingrée ; Réflexions et maximes (1814)

"La raison ne triomphe pas des passions, elle leur succède."
Citation de Adrien Destailleur ; Observations morales, critiques et politiques (1830)

"La raison peut nous avertir de ce qu'il faut éviter ; le cœur seul dit ce qu'il faut faire."
Citation de Joseph Joubert ; De la sagesse, L (1866)

"La raison du plus fou est toujours la meilleure."
Citation de Raymond Devos ; Sens dessus dessous (1976)

"La raison est la borne de l'encerclement de l'énergie."
Citation de William Blake ; Le mariage du ciel et de l'enfer (1794)

"La raison parle et le sentiment mord."
Citation de Pétrarque ; Sonnet - XIVe siècle.

"La raison doit l'emporter sur la force."
Citation de Jonathan Swift ; Les voyages de Gulliver (1726)

"La raison seule fait distinguer les personnes d'une vertu ou d'un mérite supérieur."
Citation de Jonathan Swift ; Les voyages de Gulliver (1726)

"La raison n'a pas de prise sur les esprits faux, c'est peine perdue que de chercher à les convaincre."
Citation de Pierre-Marc-Gaston de Levis ; Maximes et préceptes (1808)

"La raison doit être le flambeau qui éclaire."
Citation de Cardinal de Richelieu ; Maximes d'État (1623)

"La raison et la prudence abrègent les excès de l'impertinence."
Citation de Destouches ; Le glorieux, IV, 4, le 18 janvier 1732.

"La raison naît en nous de l'expérience aidée de la réflexion ; et quand elle est devenue tout ce qu'elle doit être, on s'informe aussi peu de nos folies passées que de la fleur qui a précédé un excellent fruit."
Citation de Jean-Jacques de Lingrée ; Réflexions et maximes (1814)

"La raison, pour nous, c'est la mort : à calculer, tout calculer... nous périrons avant l'heure."
Citation de Madame de Girardin ; Lettres parisiennes, le 29 mars 1845.

"La raison n'est raison qu'autant qu'elle nous touche."
Citation de Fabre d'Églantine ; Les précepteurs (1799)

"La raison ne peut avoir d'étendue que par le sentiment de ses limites."
Citation de Simon de Bignicourt ; Pensées et réflexions philosophiques (1755)

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:32

Les 40 citations et proverbes : La sagesse.

"La sagesse n'est pas le lot d'un seul être : tout ce qui vit en a une part."
Citation de Épicharme ; Fragments - VIe s. av. J.-C.

"La sagesse est la fille de l'usage et de la mémoire."
Citation de Isocrate ; Discours de morale - IVe s. av. J.-C.

"La sagesse des femmes ne fait pas tant de bien dans le monde que les apparences y cachent de désordres."
Citation de Adolphe d'Houdetot ; Dix épines pour une fleur (1853)

"La sagesse défend de juger sur de simples apparences, d'ajouter foi à tout ce qu'on entend, de faire tout ce qu'on peut, de dire tout ce qu'on fait, et de dépenser tout ce qu'on a. On trouve pourtant quelquefois de rigides observateurs des premières de ces maximes, qui, par malheur, ont négligé d'observer la dernière."
Citation de Axel Oxenstiern ; Réflexions sur la sagesse (1652)

"La sagesse consiste à juger le bon sens et la folie, et à se prêter à l'illusion universelle sans en être dupe."
Citation de Henri-Frédéric Amiel ; Fragments d'un journal intime (1821-1881)

"La sagesse est égoïste, elle aime à jouir ; la vertu est généreuse, elle aime à faire jouir. Ô vous qui souffrez, recherchez les vertueux et fuyez les sages, ces invalides chauves de la vertu !"
Citation de Auguste Guyard ; Quintessences (1847)

"La sagesse et la vérité, en nous éclairant, rendent notre amour-propre plus habile, et nous apprennent que nos véritables intérêts sont de nous attacher à la vertu, et que la vertu amène les doux plaisirs de l'amitié."
Citation de Marquise de Lambert ; Traité de l'amitié (1732)

"La sagesse agit comme la glace qui refroidit mais qui conserve."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"La sagesse serait sans mérite chez un homme né sans passions : où il n'y a pas de combat, il n'y a pas de victoire ; où il n'y a pas de victoire, il n'y a pas de triomphe ; et où il n'y a pas de triomphe, il n'y a pas de mérite."
Citation de Hypolite de Livry ; Pensées et réflexions (1808)

"La sagesse est cette rare concordance, cette heureuse harmonie des facultés et des désirs que la nature, en ses jours de largesse, accorde aux hommes d'élite, et qui produit en eux une liberté d'âme parfaite."
Citation de Marie d'Agoult ; Esquisses morales (1849)

"La sagesse vaut mieux que la force, et l'homme prudent que l'homme vaillant."
Citation de Antoine Arnauld ; La logique ou L'art de penser (1683)

"La sagesse perce par les rayons de sa vérité les ténèbres les plus profonds de l'âme, et les dissipe."
Citation de Jean-Baptiste de La Roche ; Pensées et maximes (1843)

"La sagesse s'obtient en observant et comprenant les incidents quotidiens dans les relations humaines."
Citation de Jiddu Krishnamurti ; De l'éducation (1953)

"La sagesse dans les conseils est le don naturel de raisonner juste."
Citation de Platon ; Les définitions - IVe s. av. J.-C.

"La sagesse fait le bonheur de tous."
Citation de René Barjavel ; Ravage (1943)

"La sagesse n'est jamais du côté de celui qui parle."
Citation de Amélie Nothomb ; Les Catilinaires (1995)

"La sagesse n'est bien souvent que l'impuissance de l'imagination."
Citation de Goswin de Stassart ; Pensées et maximes (1780-1854)

"La sagesse humaine éloigne les maux de la vie ; la sagesse divine fait seule trouver les vrais biens."
Citation de Joseph Joubert ; De la sagesse, VII (1866)

"La sagesse est le repos dans la lumière ; heureux sont les esprits assez élevés pour se jouer dans ses rayons !"
Citation de Joseph Joubert ; De la sagesse, II (1866)

"La sagesse ménage une heureuse tranquillité."
Citation de Pline le Jeune ; Lettre à Valens - IIe siècle.

"La sagesse consiste plus à doubler la somme de ses plaisirs qu'à multiplier celle de ses peines."
Citation de Marquis de Sade ; Justine ou les malheurs de la vertu (1787)

"La sagesse humaine apprend beaucoup, si elle apprend à se taire."
Citation de Jacques-Bénigne Bossuet ; Élévations à Dieu, XX, 16 (posthume, 1727)

"La sagesse est la santé de l'esprit et du cœur."
Citation de Alphonse Karr ; Nouvelles guêpes (1853)

"La sagesse n'est point dans le nombre des années mais dans la tête."
Citation de la Turquie ; Proverbes et dictons turcs (1882)

"La sagesse distingue le bien, la vertu le pratique."
Citation de Jean-Benjamin de Laborde ; Pensées et maximes (1791)


"La sagesse paraît sur le visage du sage, mais les regards du fou parcourent la terre."
Citation de George Sand ; Lettres d'un voyageur (1834)

"La sagesse marche entre la défiance et la témérité ; le sentier est difficile."
Citation de Étienne Pivert de Senancour ; Oberman (1804)

"La sagesse hésite quand la sottise décide."
Citation de La Rochefoucauld-Doudeauville ; Livre des pensées, 291 (1861)

"La sagesse est la richesse de l'homme qui ne peut plus être fou."
Citation de Alphonse Karr ; Sous les tilleuls (1832)

"La sagesse consiste à connaître Dieu, et à se connaître soi-même."
Citation de Jacques-Bénigne Bossuet ; Traité de la connaissance de Dieu (1741)

"La sagesse est d'être fou lorsque les circonstances en valent la peine."
Citation de Jean Cocteau ; Opium (1930)

"La sagesse se trouve sur les lèvres d'un homme sage."
Citation de Salomon ; La Bible, X, 13 - Xe s. av. J.-C.

"La sagesse est la santé de l'âme."
Citation de Cicéron ; Tusculanae Disputationes - env. 45 av. J.-C.

"La sagesse n'est pas toujours inaltérable."
Citation de La Chaussée ; La gouvernante (1747)

"La sagesse n'est que dans la vérité."
Citation de Goethe ; Maximes et réflexions (1749-1832)

"La sagesse n'a rien d'austère ni d'affecté, c'est elle qui donne les vrais plaisirs. Elle seule sait les rendre purs et durables ; elle prépare le plaisir par le travail, et elle délasse du travail par le plaisir."
Citation de Fénelon ; Les aventures de Télémaque (1699)

"La sagesse est préférable à tous les autres biens."
Citation de La Bible ; Livre de la sagesse, VII, I - Ier s. av. J.-C.

"La sagesse est plus vulnérable que la beauté, car la sagesse est un art impur."
Citation de André Malraux ; L'espoir (1937)

"La sagesse, c'est de ne pas avoir les défauts des fous."
Citation de Alexandre Dumas, fils ; Aventures de quatre femmes (1847)

"La sagesse est un bien qu'aucune puissance ne peut nous enlever sans notre consentement."
Citation de Adolphe de Chesnel ; La sagesse populaire (1856)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:33

Les 21 citations et proverbes : Sagesse et Amour.

"L'amour des femmes tue la sagesse."
Citation de l'Orient ; Maximes et sentences orientales (1784)

"Amour et sagesse sont des présents dont le ciel est avare."
Citation de Citation latine ; Proverbes et sentences latines - Ier s. av. J.-C.

"Où il n'y a pas d'amour, il n'y a pas de sagesse."
Citation de Fiodor Dostoïevski ; Les carnets du sous-sol (1864)

"Le véritable amour nourrit une dialogique toujours vivante où sagesse et folie s'entre-génèrent."
Citation de Edgar Morin ; La méthode, Éthique (2004)

"L'amour est l'hôte de la sagesse."
Citation de Henri de Régnier ; Le trèfle noir (1895)

"La vie est plus belle que ne la consentent les hommes : la sagesse n'est pas dans la raison, mais dans l'amour."
Citation de André Gide ; Les nouvelles nourritures (1935)

"La sagesse et l'amour ne s'accordent jamais."
Citation de Chevalier de Méré ; Maximes et sentences (1687)

"L'amour est la sagesse du fou et la déraison du sage."
Citation de Samuel Johnson ; L'histoire de Rasselas (1759)

"Le premier pas dans la sagesse, c'est l'amour d'un Dieu révélé ; c'est le mépris de la richesse : on peut l'avoir, puisque je l'ai."
Citation de Gustave Nadaud ; Ma philosophie (1851)

"L'amour et la sagesse s'unissent pour donner naissance à la vérité."
Citation de Aïvanhov ; Qu'est-ce qu'un maître spirituel (1982)

"Pour être heureux par l'amour, il faut une certaine sagesse ; il faut aussi une certaine sagesse pour se passer d'amour."
Citation de Jacques Chardonne ; L'amour du prochain (1932)

"L'amour alimente la sagesse, et la sagesse alimente l'amour."
Citation de Maurice Maeterlinck ; La sagesse et la destinée (1898)

"Finissons ce débat inutile, rassemblons en ces deux époux ; ce que la Sagesse a d'utile, et ce que l'Amour a de doux."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Sans les dons de la Sagesse, ceux d'Amour sont bien dangereux."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La philosophie n'est rien d'autre que l'amour de la sagesse."
Citation de Cicéron ; De officiis - env. 43 av. J.-C.

"Il n'y a pas de sagesse au-dessous de la ceinture."
Citation de Edward Matthew Hale ; Pensées (1924)

"L'amour rend, comme un autre, un sage inconséquent."
Citation de La Chaussée ; La gouvernante (1747)

"L'amour sage est plus méritant que touchant."
Citation de Anne Barratin ; Pensées in Œuvres posthumes (1920)

"La sagesse n'est pas dans la raison, mais dans l'amour."
Citation de André Gide ; Les nouvelles nourritures (1935)

"Le premier soupir de l'amour est le dernier de la sagesse."
Citation de Antoine Bret ; L'école amoureuse, VII, le 11 septembre 1747.

"Et quand l'amour vous échappe ? Reste l'amitié, comme disent les sages."
Citation de Alexandre Dumas, fils ; Aventures de quatre femmes (1847)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:41

Les 117 citations extraites de la sagesse populaire.

"Prescrire l'affection, c'est commander l'hypocrisie : l'attachement doit naître de lui-même."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La sincérité est le tribut de l'amitié, elle est sa caution et détermine son existence."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'ingratitude peut quelquefois s'excuser, mais jamais se justifier."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Des livres ne prends, pour ton bien, que ce qu'il faut, mais fais-le bien."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Sois modéré même dans la bonté, afin de rendre tes regrets moins fréquents."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Ne redoute point l'homme qui s'agite inutilement, mais redoute celui qui demeure toujours calme."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Que ton mécontentement n'ait jamais le caractère de l'injure."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Quel que soit ton mécontentement, aie toujours un langage poli qui te maintienne dans ton droit."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le succès donne du talent ; la réussite du courage."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Dans le doute, mieux vaut savoir faire marche arrière."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'amour de Dieu est doux et tranquille, l'amour du monde est amer et inquiet."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le plus doux repos est toujours celui qui s'achète par la fatigue."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Un sot ne se fatigue jamais de porter en lui sa sottise."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'homme qui saisit à peine le présent, qui oublie le passé, ne peut prévoir l'avenir."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Insulter au malheur des autres, c'est mettre le comble à l'inhumanité."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'éducation fait la différence entre les hommes : les talents la font prodigieuse, et la fortune encore plus."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le temps est tout : cinq minutes font la différence entre la défaite et la victoire."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Point de vertu sans croire en Dieu, point de bonheur sans vertu."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Tout excès de fierté prend sa source dans la médiocrité."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La fierté du cœur est l'attribut des honnêtes gens ; la fierté des manières est celle des sots."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La réussite ou l'échec sont la rançon du savoir-faire."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Réussite engendre succès ; succès engendre suite."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le succès est dû à la prévoyance ; la réussite reflète la compétence."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le succès naît de la persévérance."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Deux sortes d'hommes ne réfléchissent point : l'homme effrayé et le téméraire."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui a plusieurs métiers, n'en a aucun."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui est propre à tout n'est propre à rien."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Une belle femme est un miroir où chacun peut se mirer."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le secret est la garde la plus assurée de l'amour."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le libéral double le mérite du présent par le sentiment, l'avare le gâte par le regret."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Les gens de cœur et d'esprit se font leur fortune eux-mêmes."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Les plus beaux efforts de l'esprit humain sont ceux qui tendent à perfectionner notre raison."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Vous cesserez de craindre, dès que vous cesserez de désirer."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le bien a toujours de puissants ennemis, et le mal trouve presque toujours de la protection."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Afin d'aider vos amis, ayez toujours trois choses ouvertes : la main, le visage et le cœur."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La satiété des plaisirs est le tourment des heureux."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Une des premières vertus est de tolérer chez les autres ce qu'on s'interdit à soi-même."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Souffrez que l'amour vous lie, jeunes cœurs, cédez à ses feux : Sans l'Amour et la Folie, il n'est point de moments heureux."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La communication est la base de toute relation."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La communication est la base de tout enrichissement."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

Les citations de la sagesse populaire :

"C'est marcher à grands pas que de s'arrêter à propos."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Imposer, sans proposer une concertation, cela est voué à l'échec."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'hypocrite a toujours deux visages, et souvent deux cœurs."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'affection découvre plutôt ce qu'on est qu'elle ne fait voir ce qu'on voudrait paraître."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"On n'est jamais plus fin que lorsqu'on n'a pas besoin de l'être."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il y a un mépris des éloges qui n'est pas modestie, mais orgueil."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il faut bien du courage et de la modération pour soutenir l'ingratitude de ceux qu'on aime."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"On est toujours petit quand on a des faiblesses à cacher, des intérêts à soutenir."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le vrai mérite désire d'être honoré, comme il s'honore lui-même."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Les louanges sont des satires quand elles ne sont pas sincères."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Une haine à soutenir est un plus grand fardeau qu'on ne pense."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Les animosités les mieux fondées sont toujours un grand fardeau à soutenir."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La plus grande difficulté dans l'éducation des enfants, est que les parents soient un exemple."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'homme de courage est inébranlable ; s'il est renversé, il combat à genoux."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il y a peu de difficultés insurmontables pour celui qui les combat avec un courage opiniâtre."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'opportunité est une occasion qui ne se présentera qu'une fois à toi ; saisis-la."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'opportunité, c'est le don de l'à-propos, c'est l'art de saisir l'occasion : occasio prœceps."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Finissons ce débat inutile, rassemblons en ces deux époux ; ce que la Sagesse a d'utile, et ce que l'Amour a de doux."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Sans les dons de la Sagesse, ceux d'Amour sont bien dangereux."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'imprudence laisse échapper les secrets, l'amitié les confie ; l'amour, le véritable amour les livre, et ne s'en aperçoit pas."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Plus l'amour vieillit, plus il est faible ; l'amitié devient plus forte en vieillissant."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'estime est plus flatteuse que l'amitié et que l'amour, elle captive mieux les cœurs et fait moins d'ingrats."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La vie parait trop courte à ceux qui savent en jouir et en connaissent le prix."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui de femme honnête est séparé, d'un don divin est privé."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La paresse est, de tous les vices, la plus niaise ; elle ne mène qu'à l'ignorance."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La modération est la langueur et la paresse de l'âme ; l'ambition en est l'activité et l'ardeur."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'esprit s'attache, par paresse et par constance, a ce qui lui est facile ou agréable."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La promptitude à croire le mal sans l'examiné, est un effet de l'orgueil et de la paresse."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La sincère amitié est si rare qu'elle est inappréciable, mais rien n'est plus commun que la simulation de ce sentiment."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il est plus honorable de confesser ses fautes que de vanter ses mérites."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"L'ingratitude est une banqueroute morale."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La solitude laisse à la réflexion le temps d'examiner tous les mouvements de l'âme."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il en coûte peu pour plaire, mais il en coûte beaucoup pour plaire longtemps."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Un secret ne pèse jamais tant que lorsqu'on est le plus prêt à s'en décharger."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le bonheur n'est agréable qu'autant qu'on a la connaissance du malheur."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Connaître et sentir son bonheur, c'est en doubler la jouissance."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Les bienfaits sont le seul trésor qui s'accroît à mesure qu'on le partage."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il est rare que l'amour ne soit fou dans une âme folle."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Les plaisirs imprévus sont les plus agréables."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui ne tient pas sa promesse, n'est guère plus lié que s'il n'avait rien promis."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

Les citations de la sagesse populaire :

"Toute promesse d'intérêt s'évanouit, dès que l'intérêt cesse."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Pour son bonheur entretenir, promettre ne faut sans tenir."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La femme est à l'homme ce que le soleil est à la lune."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Votre femme est une rose, disait-on à un poète aveugle : Je m'en doutais aux épines, répondit-il !"
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui se marie se met en chemin pour faire pénitence."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Si vous voulez rendre le mariage impossible, accordez à la femme les mêmes droits qu'à l'homme."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le plus grand tort de tous les hommes envers leurs femmes, c'est de les avoir épousées."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La femme libre, c'est un navire à la merci des flots."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Un célibataire, c'est un vieillard en enfance."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il faut une grande fermeté pour dissimuler un grand outrage."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Les conseils peuvent passer pour sincères quand on s'offre de les exécuter."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"En amour, qui donne tout sans réserve, n'a plus besoin de compter."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le temps n'est jamais perdu s'il est donné aux autres."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui a faute d'argent et d'or, bien repose et sûrement dort."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Aux pauvres un œuf, vaut tout autant qu'un bœuf."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Le monde parle, l'onde roule, le vent souffle et l'âge s'écoule."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Bonne épargne dans la jeunesse, se retrouve dans la vieillesse."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"La vie est une lampe ; jouis-en tandis qu'elle brûle : si tu dors, c'est autant de perdu."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Il n'y a point de temps perdu, les uns ont le bon, les autres le mauvais."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Passant, le temps se passera, et le temps passé jamais ne reviendra."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Si tu fatigues ton terrain, en culture tu n'es pas fin."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui n'arrose pas le pouvant, en culture n'est pas savant."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"En culture tous les progrès, pour le pays sont des bienfaits."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"En culture être le premier, ne se peut faire sans étudier."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Veux-tu rendre ton bien meilleur ? Toi-même sois-en régisseur."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Si vous voulez que votre mérite soit connu, reconnaissez le mérite des autres."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Homme qui paye ce qu'il doit, est plus riche que l'on ne croit."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Mieux vaut payer et peu avoir, qu'avoir moult (beaucoup) et toujours devoir."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Quand parler d'autrui tu voudras, regarde toi, tu te tairas."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Pour faire l'achat d'un domaine, réfléchis plus d'une semaine."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Sans hypothèque, de ton bien, crois-moi, n'afferme jamais rien."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Qui connaît le sol et le ciel, en culture sait l'essentiel."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Sache-le bien : expérience, en culture, passe science."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Que vos amis absents aient autant de place dans votre mémoire que les présents."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Si ton ami a commis quelque offense, ne va soudain contre lui t'irriter, et doucement, pour ne le dépiter, fais lui ta plainte et reçois sa défense."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Un cœur qui sait régler ses désirs, sait triompher de toutes choses."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

"Dormant la grasse matinée, n'espère pas de bonne année."
Citation de la sagesse populaire ; Recueil d'apophtegmes et axiomes (1855)

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:41

Les citations amérindiennes
Les 16 citations et pensées amérindiennes.

"Agis maintenant ; si tu vois ce qu'il faut faire, fais-le."
Citation amérindienne ; Sagesse amérindienne, Dhyani Ywahoo (2003)

"Ne fais pas de comparaison, considère chaque chose pour ce qu'elle est. Respecte toute vie, dégage ton coeur de l'ignorance, ne tue pas et ne nourris pas de pensées coléreuses."
Citation amérindienne ; Sagesse amérindienne, Dhyani Ywahoo (2003)

"Ne dis que la vérité, ne parle que des bonnes qualités des autres, sois un confident et ne répands aucune rumeur, écarte le voile de la colère pour libérer la beauté inhérente à chacun."
Citation amérindienne ; Sagesse amérindienne, Dhyani Ywahoo (2003)

"L'étreinte sexuelle est créatrice d'étoiles. Elle revit l'aube du monde, sa création, voit naître le premier soleil. L'homme et la femme se placent dans sa lumière, sous sa protection."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"L'amour entre l'homme et la femme est une danse de joie, une haute célébration de vie. L'homme et la femme font l'expérience de l'amour universel dans un même corps."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"Les différentes manières d'aimer sont les joyaux de la nature et de sa splendeur. Considère toutes les formes d'amour comme les couleurs d'un même arc-en-ciel."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"L'amour et l'amitié sont des tentatives pour élargir le cercle, et retrouver l'unité perdue."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"La terre n'appartient pas à l'homme, c'est l'homme qui appartient à la terre."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"Mariage - Soyez liés l'un à l'autre comme les arbres sont liés à la terre ; ainsi votre amour portera le fruit de belles et de nombreuses saisons."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"Puisse le Grand Esprit vous envoyer ses présents les mieux choisis. Puisse le Père soleil et la Mère lune vous éclairer de leurs plus doux rayons."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"Il n'y a devant vous qu'une seule et unique vie. Que vos jours soient bons, et longs sur la terre."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"Faites vivre votre passion, elle vous réchauffera quand le monde deviendra froid."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"L'ami arrive comme le vent du printemps, avec des parfums de fleur, il se tient sur le seuil de l'âme, toujours joyeux et bienveillant."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"Élève-toi si tu veux vivre un amour plus grand, plus vaste."
Citation amérindienne ; La sagesse amérindienne (1837)

"Lorsque les hommes crachent sur la terre, ils crachent sur eux-mêmes."
Citation amérindienne ; Chef Seattle (1854)

"Apprenez à vos enfants ce que nous apprenons à nos enfants, que la terre est notre mère."
Citation amérindienne ; Chef Seattle (1854)

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 10 Sep à 3:43

Les citations populaires d'auteurs anonymes
Les 46 citations d'auteurs anonymes.

"Le découragement est beaucoup plus douloureux que la patience."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 11 - XVIIIe siècle.

"L'homme juge du cœur par les paroles, et Dieu des paroles par le cœur."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 1 - XVIIIe siècle.

"Soyez ridicule une fois, on croira que vous l'êtes toujours."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 110 - XVIIIe siècle.

"Rien ne gêne tant que la présence de ceux dont on redoute l'indiscrétion."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 39 - XVIIIe siècle.

"Après la mort, il ne reste aucun regret à la vie."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 36 - XVIIIe siècle.

"La vie se passe à courir des plaisirs à l'ennui, et à retourner de l'ennui aux plaisirs."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 35 - XVIIIe siècle.

"La vie s'use souvent plus dans les plaisirs que dans les peines."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 34 - XVIIIe siècle.

"Comment aimer une vie qui mène à la mort par des chemins toujours semés d'épines ?"
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 33 - XVIIIe siècle.

"La plus triste des morts est celle de la jeunesse qu'on est longtemps à regretter."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 32 - XVIIIe siècle.

"La politesse ne devrait être autre chose que la bonté du cœur mise en action."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 31 - XVIIIe siècle.

"Le repentir naît où les passions meurent."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 30 - XVIIIe siècle.

"La plus haute vengeance à exercer contre celui qui médit est le mépris ou l'oubli."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 29 - XVIIIe siècle.

"La délicatesse est la perfection de la sensibilité et la recherche du sentiment."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 28 - XVIIIe siècle.

"L'humilité est la chasteté de l'esprit, et la pudeur de l'amour de soi-même."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 27 - XVIIIe siècle.

"La vieillesse est honorable pour tout cœur bien né."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 26 - XVIIIe siècle.

"Un père et une mère sont naturellement nos premiers amis ; personne d'autre au monde à qui nous soyons plus redevables."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 24 - XVIIIe siècle.

"L'amour véritable est éternel, rien ne peut le briser ; l'amour est fort comme la mort."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 112 - XVIIIe siècle.

"Le sommeil des sens répare le réveil de la raison."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 164 - XVIIIe siècle.

"La fainéantise est une mort prématurée : ce n'est pas vivre que de ne pas agir."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 163 - XVIIIe siècle.

"Quand le cœur s'attendrit, l'esprit en est plus beau."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 160 - XVIIIe siècle.

"Dites ce que vous pensez, et ne faites pas trop valoir votre opinion."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 130 - XVIIIe siècle.

"Quand le cœur s'ouvre aux passions, il s'ouvre à l'ennemi de la vie."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 114 - XVIIIe siècle.

"Il faut être bien sûr de soi-même pour juger les autres."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 101 - XVIIIe siècle.

"La gloire et la vérité ont leurs délices : elles sont la volupté de l'âme et du cœur."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 19 - XVIIIe siècle.

"Les malheureux n'ont souvent plus rien à craindre, et tout à espérer."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 2 - XVIIIe siècle.

"La peur est plus persuasive que la raison."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 120 - XVIIIe siècle.

"Il y a bien de l'esprit à savoir se taire à propos."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 87 - XVIIIe siècle.

"Être riche n'est rien, le tout est d'être heureux."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 83 - XVIIIe siècle.

"Respectez, en toute occasion, les usages, le rang et la bienséance."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 81 - XVIIIe siècle.

"N'exigez jamais de reconnaissance, et l'on vous en rendra davantage."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 75 - XVIIIe siècle.

"Les méchants sont hardis, les sages sont timides."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 72 - XVIIIe siècle.

"On affaiblit tout ce qu'on exagère."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 118 - XVIIIe siècle.

"Songe à ceux qui n'ont rien, et tu te contenteras de peu."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 111 - XVIIIe siècle.

"Il est plus facile de changer ses désirs que l'ordre du monde."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 107 - XVIIIe siècle.

"Donnez votre approbation avec jugement, si vous voulez qu'on vous en sache gré."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 135 - XVIIIe siècle.

"On ne plaît guère lorsque pour plaire il faut sortir du naturel."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 139 - XVIIIe siècle.

"N'entrez jamais dans la passion de vos amis."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 150 - XVIIIe siècle.

"Faites votre plaisir de vos devoirs, et le monde vous en récompensera."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 181 - XVIIIe siècle.

"La morale du sage est la voix de son cœur."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 169 - XVIIIe siècle.

"Attachez-vous à la vertu, vous n'aurez pas à vous plaindre de la fortune."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 157 - XVIIIe siècle.

"Pour parler à propos, il faut parler rarement."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 144 - XVIIIe siècle.

"Des heureux que l'on fait on reçoit le bonheur."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 122 - XVIIIe siècle.

"La simplicité est la coquetterie du bon goût."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 105 - XVIIIe siècle.

"Les enfants et les fous s'imaginent que vingt francs et vingt ans n'ont jamais de fin."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 49 - XVIIIe siècle.

"Pardonne à tous, et rien à toi."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 25 - XVIIIe siècle.

"Les hommes font les lois, les femmes font les mœurs."
Citation de la sagesse populaire ; Sentences et maximes morales, 22 - XVIIIe siècle.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Lun 12 Sep à 3:01

Vous êtes une fine lames de l'esprit, de la philosophie et du journalisme. En ce qui me concerne tout acte est conduit par un acte de pensée. J'imagine, j'ignore et j'imprime... Sauvegarder le service public de gratuité pour les plus démuni'e's, la philosophie laïque et la laïcité. Telle est ma volonté mais elle est une racine du monde et en aucun cas, l'existence d'une manière générale unique. Sa plus grande défaite serait d'être l'ombre d'une secte. Tous idéals ne méritent ce sort. C'est le souhait que je formule en souhait et mes prières demeurent au sein de mon Coeur et seul, Dieu est convié dans ce jardin et lorsque il est remis en ordre, je le mets par écrire. Il arrive qu'une muse puisse obtenir séjour et hospitalité dans ce jardin, Elle et ses satellites bien évidemment. Une règle de l'Eternel et de savoir vivre... Dans le respect mutuel, évidemment.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: L'école de la Légion d'Honneur, les femmes et Y'becca   Lun 12 Sep à 3:11

La lettre de motivation et autres courriers administratifs sont bien standardisés, les formules de politesse encadrant celles-ci sont très importantes à respecter pour donner une bonne première impression et éviter de se faire recaler pour un détail.
Pour ne pas tomber dans une lourdeur d'expressions copiés collés, que vous ne maitrisez même plus, prenez le temps de lire ce petit guide afin de comprendre et bien écrire vos formules de politesse.

Formules de politesse pour commencer votre lettre

1- "A l'attention de..." et non "A l'intention de"

La première partie de la lettre qui mérite votre "attention" est la zone du destinataire de la lettre : vous devez indiquer le nom de l'entreprise ou organisme et ajouter le nom de la personne à qui vous adressez la lettre. Par politesse vous devez bien respecter l'orthographe du nom/prénom et vous pouvez placer au dessus du nom "A l'attention de". Parfois on se mélange les pinceaux avec l'autre expression très proche : "à l'intention de" mais celle ci s'emploie dans le cadre d'un projet ou d'une action au sein d'une phrase.

[les 3 zones pour les formules de politesse d'une lettre]
2 - Formule d'appel : "Madame, Monsieur,"

Pour ouvrir votre lettre vous devez vous adresser directement à la personne ciblée, notre recommandation est de faire simple en utilisant le "Madame," ou "Monsieur," ou "Madame, Monsieur," si vous ne savez pas à qui vous écrivez précisément.
A éviter : ne démarrez pas avec Cher Monsieur, ou Chère Madame, qui sont trop familiers ou commerciaux (à part si vous connaissez déjà bien la personne).
Nous vous déconseillons aussi de préciser le nom de la personne concernée : bannissez ainsi par exemple "Monsieur Quifouette," (trop pompeux) et écrivez simplement "Monsieur,".
Enfin évitez le Mademoiselle, car risqué et qui ne sert à rien, de plus les féministes demandent l'arrêt de ce terme.

3 - Formules de politesse en fin de lettre

Pour finir en beauté votre lettre, il faut dire au revoir et comme dans la vraie vie (IRL) vous diriez "j'ai été ravi de vous rencontrer"... par écrit il est dans les conventions d'utiliser des expressions classiques pour exprimer vos salutations... voici des exemples simples et plus travaillés des formules de politesse et des exemples de formules de politesse à ne pas reproduire !
Attention à bien reprendre la formule d'appel qui a ouvert la lettre, si vous avez utilisé "Madame," vous devez réutiliser uniquement "Madame," dans la formule de fin de lettre.

Exemples de formules de politesse simples :

A vous de choisir votre style préféré parmi toutes ces formules de politesses qui expriment soit des salutations (notre recommandation), soit des sentiments (un peu vieux jeu) ou considérations.
• « Veuillez agréer, Madame, Monsieur, mes salutations distinguées. »
• « Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes sentiments distingués. »
• « Veuillez agréer, Monsieur, l'expression de mes meilleurs sentiments. »
• « Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de ma considération distinguée. »
• « Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l'expression de mes sentiments distingués. »
• « Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à ma considération distinguée. »
• « Je reste à votre disposition pour convenir d'un rendez-vous afin de vous démontrer ma motivation lors d'un entretien. »
• « Si mon profil vous intéresse, rencontrons-nous. Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, mes respectueuses salutations. »

Exemples de formules de politesse plus travaillées :

• « Dans l'attente de votre réponse, je vous prie d’agréer, Madame, Monsieur, mes sincères salutations. »
• « Je vous prie d'agréer, Monsieur, mes respectueuses et sincères salutations. »
• « Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie, Monsieur, Madame, de bien vouloir recevoir mes plus respectueuses salutations »
• « Avec mes respectueux hommages, je vous prie d’agréer, Monsieur, Madame, l’expression de ma considération la plus distinguée. »
• « Je serai heureux que ma candidature ait su vous convaincre et me permette de vous rencontrer lors d'un entretien à votre convenance. Dans cette perspective, je vous saurai gré, Monsieur, Madame, d'accepter mes respectueuses salutations. »

Exemple de formules de politesse à ne pas utiliser :

• « Je vous prie d'agréer, Madame, Monsieur, l'expression de mes salutations distinguées. » Explication : les salutations ne s’associent pas à l’expression. C’est l’un ou l’autre ! On exprime des sentiments et non des salutations.
• « Je vous prie d’agréer, Madame, l’expression de mes respectueux hommages. »
Explication : formule trop lourde et ancienne...
• « Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'expression de mes sentiments distingués. »
Explication : la formule qui doit être utilisée pour la lettre de motivation est "...croire à ..." et non ... "...croire en..." croire EN dieu, EN la Justice, de manière globale et limite inconditionnelle (mettre toute sa confiance dans quelque chose...) C'est donc un peu exagérer de demander cela à son recruteur Smile
Sur la même logique pour certains recruteurs : on ne met jamais des sentiments..., des trucs dévoués ou sincères...etc... dans ce type de courriers. (formules réservées dans l'ancien temps à Mamie !! )
• « Je reste à votre entière disposition pour un éventuel entretien. En espérant que ma candidature retiendra votre attention. Cordialement, » cette phrase est à éviter car elle vous place en situation d’infériorité et n'est pas assez positive et dynamique.

Autre conseil final à ne pas oublier, utilisez toujours le vouvoiement... la première marque de politesse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Lun 12 Sep à 3:30

Cher Jean-Daniel Trassart, En 1914, avec son ami Bertrand et le fragile Théophile, Gabriel part gaillardement au front. C'est sûr, la guerre sera vite finie. Ils en sont persuadés. Le jeune homme découvre vite l'horreur du conflit et des tranchées. La peur au ventre, il tente de survivre comme il peut, de garder un peu d'humanité. Cela passe par les lettres qu'il envoie à sa compagne Marguerite. Il lui raconte son enfer, les personnages hauts en couleur qu'il a croisés. Comme Nègre, un rebelle à l'autorité rencontré à l'hôpital. Envoyé à nouveau en première ligne, Gabriel le retrouve en train de faire du marché noir. Et à nouveau il essaie de sauver sa peau et de ne pas sombrer dans la folie... L'enfer. Pas de mot plus approprié sans doute pour définir la guerre des tranchées de 14-18. Il n'y a peut-être que les fous, les peintres et les poètes pour en saisir le fond obscur. Damien Odoul en est un : outre ses films (Le Souffle, En attendant le déluge), il a publié plusieurs recueils de poésie (Les Poèmes du milieu, Faux Haïkus d'un occidental pas très orthodoxe...).

La Peur est une suite de tableaux, violents, inspirés. Qui disent l'angoisse, l'atrocité, mais aussi le grotesque, de manière organique, viscérale. On voit des animaux éventrés, des corps déchiquetés, des visions d'apocalypse. Librement inspiré du récit de Gabriel Chevallier, le film suit en particulier un jeune conscrit, Gabriel, qui part, la fleur au fusil... La boucherie le transforme vite en fantôme. En survivant hagard. Il subit les événements, en se raccrochant à quelques compagnons d'infortune, notamment un anar bateleur (étonnant Pierre Martial Gaillard). Ou alpagué par des « monstres », comme ce Ferdinand, soûlard illuminé qui semble échappé d'un roman de Céline...

Faute d'un véritable matériau narratif, le film s'enlise et se répète. N'empêche : des images, des « gueules » (le cinéaste n'a fait appel qu'à des acteurs jamais vus), des délires resteront. Comme après un électrochoc. — Jacques Morice
Critique lors de la sortie en salle le 12/08/2015

Par Jacques Morice
L'enfer. Pas de mot plus approprié sans doute pour définir la guerre des tranchées de 14-18. Il… (Lire la suite)
Diffusions
Télévision
Grille TV

Canal+ Cinéma DROM
mardi 13 septembre - 18h24

Canal+ Cinéma
mardi 13 septembre - 19h10
Vidéos

Toutes les vidéos
Photos

Toutes les photos
Casting
Nino Rocher Gabriel
Pierre Martial Gaillard Nègre
Eliott Margueron Bertrand
Théo Chazal Théophile
Patrick de Valette Ferdinand
Florian Collet Blondin
Frédéric Buffaras Lespinasse
Jonathan Jimeno Romera La Gaufre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Lun 12 Sep à 3:31

Cher Jean-Daniel Trassart, Espagne. 800 000 Catalans dans la rue pour la Diada. Espagne.

Plus de 800 000 personnes, d’après les chiffres de la Generalitat [gouvernement catalan], sont sorties dans les rues de Barcelone et d’autres villes de Catalogne le 11 septembre pour célébrer la fête nationale catalane, connue sous le nom de Diada.

“Pour la cinquième fois, cette manifestation souveraine massive anime la lutte de la Catalogne contre l’État ; l’idée était de symboliser le lancement d’une nouvelle république catalane”, écrit La Vanguardia. Depuis 2012, cette fête est devenue la mobilisation phare des Catalans favorables à l’indépendance.
https://www.youtube.com/watch?v=zZD99X_S7SA
Malgré les estimations qui indiquent une mobilisation moins massive que l’année dernière, “le plan sécessionniste en sort renforcé”, estime le président de la Generalitat. Ce dernier, Carles Puigdemont, veut proposer un nouveau référendum sur l’indépendance de la Catalogne à Mariano Rajoy et espère pouvoir convoquer de nouvelles élections dans un an.
Source
La Vanguardia Barcelone
www.lavanguardia.es/

«L’Avant-Garde» a été fondée en 1881 à Barcelone par la famille Godó, qui en est toujours propriétaire. Ce quotidien au format berlinois est le quatrième du pays en terme de diffusion, mais il est le numéro un en Catalogne, juste devant El. «L’Avant-Garde» a été fondée en 1881 à Barcelone par la famille Godó, qui en est toujours propriétaire. Ce quotidien au format berlinois est le quatrième du pays en terme de diffusion, mais il est le numéro un en Catalogne, juste devant El Periódico de Catalunya. Depuis 2011, La Vanguardia existe aussi en version catalane. Jusqu’à présent, «le plus ancien, le plus lu, le plus vendu et le plus influent des quotidiens publiés en Catalogne» paraissait uniquement en espagnol, contrairement à son challenger El Periódico de Catalunya, qui existe dans les deux langues officielles de la région depuis 1997. Le journal met ainsi fin à ce qu’il qualifie d‹ «anomalie» et se met en phase avec une société qui, depuis trente ans, est scolarisée en langue régionale. Pour illustrer sa première une en catalan, le journal avait initialement choisi une œuvre de Tàpies, mais la capture et la mort d’Oussama Ben Laden en ont décidé autrement. Mon jugement n'a pas lieu d'être lorsque la loi de Dieu entre en compte, Cher Jean Daniel Trassart... Moi, je l'ai compris, Mag'2 et Emmanuelle Pisse, sont engluées dans le passé auquel elles refusent de s'inclure; C'est la Révolution ou la fin des temps... En tout cas, c'est la fin d'un cycle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Lun 12 Sep à 3:37

En terme de civisme. Nous sommes de grands alliés de la démocratie et de la liberté d'expression. Où est notre pouvoir d'achat. Alstom.
TAY

Monsieur le Prince d'Andorre au sujet des catalans, je suis surpris du mépris auquel votre mutisme se lie au sujet Occitanie. Apolline.
TAY

La politique de Mr François Hollande se reflète sur le poste de président de la république et du savoir qu'il engage auprès de l'Andorre. O
TAY

En terme de civisme, nous sommes de grands alliés de la démocratie et liberté d'expression. Où est passé notre pouvoir d'achat. Alstom.
TAY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Lun 12 Sep à 3:56

La femme combattante est-elle vraiment le symbole de la modernité et de la liberté féminine? Histoire d'un fantasme, et de quelques préjugés sexistes.

Le film Les filles au Moyen Âge, réalisé par Hubert Viel et actuellement en salles, invite à réfléchir sur le pouvoir des femmes en présentant une galerie de portraits de femmes célèbres du Moyen Âge, de la reine mérovingienne Clotilde à Jeanne d’Arc. Encore et toujours, l’angle d’attaque choisi est bien cette épineuse et périlleuse question: les femmes ont-elles été des «éternelles soumises»?

Car dans ce film en forme de rêverie, déroutant au premier abord, les femmes ou plutôt les filles ont du pouvoir. Beaucoup de pouvoir parfois, selon les cas évoqués. En effet, Jeanne d’Arc est dépeinte comme la principale protagoniste de la reconquête du royaume de France. Dans le film, c’est elle qui prend les décisions. Et c’est encore elle qui va au combat quand le roi et ses généraux sont hésitants. Jeanne d’Arc pallie donc les manquements et les veuleries des hommes et plus particulièrement d'un homme, le dauphin Charles VII, qui finit par la trahir.
Une fille au Moyen Âge: Jeanne d’Arc

La jeune Lorraine est bien l’archétype de la combattante du Moyen Âge. Nombreuses sont les évocations ou les représentations contemporaines de la Pucelle en armure, armes et étendard à la main. Pourtant, Jeanne d’Arc est l’arbre qui cache la forêt. L’historien Georges Duby évoquait un «mâle Moyen Âge» où les femmes étaient peu visibles dans les sources et l’univers de la guerre a, durant de nombreuses années, souffert de ce constat. Aux hommes, la guerre, aux femmes, la paix.

Mais certains historiens, adoptant une démarche longue et patiente en raison de l’extrême pauvreté et de la dispersion des sources, semblent revenir sur ce cliché et intègrent les femmes à l’univers guerrier. Car les femmes qui combattaient étaient bien réelles. En effet, Christine de Pizan, dans Le Livre des Trois vertus ou Trésor de la Cité des Dames, écrit en 1405 à l’attention de la princesse Marguerite de Bourgogne, s’adresse à l’ensemble des femmes du royaume et plus précisément aux baronnes pour évoquer la nécessité d’avoir un «cœur d’homme» et de connaître les règles militaires.
De nos jours, les combattantes kurdes

D'aucuns ont pu parler d'une «glamourisation du conflit» à travers les images de guerrières volontaires et souriantes...



PUBLICITÉ

Il y a quelques mois de cela les médias évoquaient en masse le phénomène des combattantes kurdes. «Fusil à l’épaule et grenade à la ceinture»: c’est bien souvent ainsi que débutaient la plupart des articles pour évoquer la manière dont les femmes contribuaient à la résistance contre l’État Islamique. Ces dernières, pour beaucoup issues du Parti des Travailleurs du Kurdistan(PKK), mouvement indépendantiste kurde de Turquie, et de son émanation syrienne, le PYD (Parti de l'union démocratique), combattaient en Syrie et en Irak au sein de la branche armée de ce dernier, les «comités de protection du peuple» (YPG).

D’aucuns ont pu parler d’une «glamourisation du conflit» à travers les images de guerrières volontaires et souriantes qui ont été largement diffusées sur les réseaux sociaux. D’autres donnaient à la féminité, avec l’action de ces femmes, une nouvelle signification. Certains évoquaient enfin une «nouvelle arme du féminisme: ces dernières pourraient déconstruire les hiérarchies patriarcales».

Mais gardons nous d’emballements, d’héroïsations ou… de mièvrerie. Car si elles semblaient occuper le devant de la scène médiatique, il faut préciser qu’il ne s’agissait pas de l’ensemble des forces de résistance kurdes dont le premier objectif était de déloger les ultra-radicaux de l’État islamique qui semaient la terreur en Irak et en Syrie. Il semblerait que 4.000 femmes, selon l’AFP, combattent au sein de la branche militaire du PYD.

On a plus assisté, en réalité, à la reproduction d’un fantasme, voire même à une instrumentalisation: la preuve en est la disparition rapide de ces femmes combattantes de nos écrans. Ces guerrières qui combattaient l’État Islamique et qui semblaient porter haut les valeurs de respect, de liberté et d’émancipation, ont été pendant un temps médiatiquement utilisées par les forces kurdes elles-mêmes et par les médias.
Des «femmes au cœur d’hommes»

Ainsi les femmes qui combattaient au Moyen âge étaient bien réelles mais, selon les sources, bien souvent idéalisées et surtout leur courage s’expliquait par leur «cœur d’homme». Car en combattant, la femme se pare d’attributs masculins. L’historien qui traque les femmes dans les archives, pour les étudier par la suite, doit se prêter à ce va-et-vient permanent entre la réalité et le fantasme qui ressort de certaines sources où la femme guerrière est avant tout un mythe.

Et il en est de même pour les femmes combattantes de nos jours. Entrant comme par effraction dans un univers exclusivement masculin, les combattantes suscitent peurs et craintes comme semble l’attester cette rumeur véhiculée par les guerrières elles-mêmes qui évoque la surprise, la terreur et l’effroi qu’éprouvent les jihadistes en se retrouvant nez-à-nez avec des femmes lors des combats.

Il me semble donc que cet exercice auquel se prête l’historien doit être aussi celui du spectateur au cinéma et du lecteur qui parcourt l’actualité. Si au Moyen Âge les femmes qui combattaient étaient largement fantasmées par les chroniqueurs ou les auteurs de romans courtois, il est intéressant de voir qu’aujourd’hui dans certains œuvres cinématographiques et dans certains médias, le fantasme continue, se jouant des époques et des espaces.

Derrière ces représentations c'est bien l'imaginaire des rapports des sexes qui est en jeu



Au Moyen Âge, dans l'immense majorité des cas, la femme combattante pouvait fasciner et faire peur. De nos jours, au contraire, la femme en armes symbolise la modernité et la liberté féminines. Derrière ces représentations, c'est bien l'imaginaire des rapports de sexes qui est en jeu.

Alors, dire, rappeler, postuler que les femmes ont du pouvoir au Moyen Âge comme à notre époque sans s’interroger sur la nature même de ce pouvoir dit «au féminin», sans analyser les réalités féminines au travers des représentations masculines est-il vraiment pertinent? Comme les femmes qui lisent et qui écrivent ont pu et peuvent encore déranger, les femmes qui combattaient et qui combattent encore sur d’autres fronts, intriguent et peuvent servir aux hommes à faire passer des idéaux.

Dans ce creuset où les frontières entre réalité et imaginaire restent floues, résident encore certains préjugés sexistes. Car ce que l’on admire chez Jeanne d’Arc et ce que l’on continue à admirer, chez ces guerrières kurdes, en soulignant leur étrangeté, c’est bien leur courage «viril», leur courage de femmes au «cœur d’homme».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Ven 23 Sep à 9:31

23 Σεπτεμβρίου 2016

Όπως κάθε χρόνο έτσι και φέτος σας περιμένουμε όλους στη Βραδιά του Ερευνητή, στις 30 Σεπτεμβρίου, για να ανακαλύψετε τι μπορεί να κάνει η επιστήμη και η έρευνα για ένα καλύτερο μέλλον.

H Βραδιά του Ερευνητή, η μεγαλύτερη γιορτή για την επιστήμη και την έρευνα που διοργανώνεται κάθε χρόνο σε περισσότερες από 300 πόλεις σε όλη την Ευρώπη, κλείνει φέτος τα 11 της χρόνια. Στην Ελλάδα διοργανώνονται εκδηλώσεις σε δέκα πόλεις από δύο επιστημονικές κοινοπραξίες:

Η κοινοπραξία RENA οργανώνει βραδιές στις πόλεις: Αθήνα (ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος) – Κόρινθος – Πύλος – Ξάνθη – Ηράκλειο (Θαλασσόκοσμος)
Η κοινοπραξία IRENE οργανώνει βραδιές στις πόλεις: Αθήνα (ΕΜΠ) – Θεσσαλονίκη – Λάρισα – Πάτρα – Ηράκλειο (ΙΤΕ) – Ρέθυμνο (ΙΤΕ)

Μέσα από παρουσιάσεις, πειράματα, δρώμενα ειδικά σχεδιασμένα για μαθητές, εργαστήρια για εκπαιδευτικούς, διαγωνισμούς και ποικίλες πρωτότυπες εκδηλώσεις, η έρευνα ανοίγει τις πόρτες της στον χώρο της εκπαίδευσης αλλά και στο ευρύτερο κοινό, δίνοντας του την ευκαιρία μιας άμεσης προσέγγισης με τους ανθρώπους της επιστήμης.

Πριν την κεντρική εκδήλωση, έξι μικρότερες εκδηλώσεις θα προηγηθούν για την καλύτερη γνωριμία του κοινού με τους στόχους και τους επιστημονικούς φορείς της διοργάνωσης: το ΕΚΕΦΕ «Δημόκριτος», το Εθνικό Αστεροσκοπείο Αθηνών, το Ερευνητικό Κέντρο «Αθηνά», το Εθνικό Ίδρυμα Ερευνών, το Ινστιτούτο Παστέρ και το ΕΛΚΕΘΕ στην Ανάβυσσο!

Συγκεκριμένα στην Αθήνα στο ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος (Αγία Παρασκευή), στην Αίθουσα Θέμις Παραδέλλης (Κτήριο 6) 1ος όροφος, από τις έξι το απόγευμα μέχρι τα μεσάνυχτα, το κοινό θα έχει την ευκαιρία να γνωρίσει από κοντά τους ερευνητές, να ενημερωθεί για το ερευνητικό έργο τους, να πάρει μία γεύση από την καθημερινότητά τους και να χαρεί τη μαγεία των επιστημών. Το παρών θα δώσει και φέτος ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος, ESA, με μια ποικιλία δράσεων και παρουσιάσεων. Πληροφορίες ΕΔΩ.

Στον καταπράσινο εξωτερικό χώρο του Δημόκριτου, ανάμεσα στα δέντρα, αλλά και σε κατάλληλα διαμορφωμένες αίθουσες, θα έχουν στηθεί πειραματικές επιδείξεις και διαδραστικά παιχνίδια από τα μεγαλύτερα ερευνητικά κέντρα και φορείς της χώρας για μικρούς και μεγάλους

Μέσα από παρουσιάσεις, πειράματα, συζητήσεις, προβολές, παιχνίδια, ειδικά σχεδιασμένα για το ευρύ κοινό, παιδιά και γονείς έρχονται σε επαφή με τον άγνωστο κόσμο του ερευνητή, τον τρόπο δουλειάς του και τους χώρους που κινείται.

Ποιος είναι ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος;

Η Δρ. Γεωργία Δοξάνη, ειδική σε θέματα τηλεπισκόπησης και ερευνήτρια στο Επίγειο Τμήμα Λειτουργίας των Αποστολών στον τομέα προγραμμάτων Παρατήρησης της Γης στο ESRIN, ESA, θα παρουσιάσει στο κοινό τον Οργανισμό και τις δραστηριότητες του.

Η ομιλία θα πραγματοποιηθεί στο κεντρικό αμφιθέατρο με τίτλο: «Ο Ευρωπαϊκός Οργανισμός Διαστήματος: Επιτεύγματα και Προοπτικές».
Μαθαίνοντας για την παρατήρηση της Γης

Ο δικός μας πλανήτης

Ο πλανήτης μας, η Γη, είναι μοναδικός στο ηλιακό μας σύστημα, καθώς σφύζει από ζωή και είναι γεμάτος θαυμάσια τοπία. Είναι άλλωστε και το δικό μας σπίτι. Παρατηρώντας τον με μια διαφορετική ματιά, μέσα από μια πληθώρα δορυφόρων μπορούμε να τον προστατεύσουμε, να βοηθήσουμε στη τη διατήρηση της μοναδικότητας του αλλά και να διευκολύνουμε πολλές καθημερινές μας δραστηριότητες. Μέσα από το παιχνίδι με τις εικόνες της Γης από το διάστημα, θα ανακαλύψετε παρέα με τους ερευνητές μας, τη σημασία παρατήρησης της Γης από τους διάφορους δορυφόρους.

Ταξίδι στον Κόκκινο Πλανήτη

Επίσης,στο φετινό μας ταξίδι θα πατήσουμε στον Άρη, ακολουθώντας την φιλόδοξη αποστολή ExoMars, η οποία θα εξερευνήσει την ύπαρξη ζωής στον κόκκινο πλανήτη.

Το κοινό μέσα στην Αίθουσα παρακολουθεί τις παρουσιάσεις της ESA

Μαγειρεύοντας έναν ... κομήτη

Έπειτα οι μικροί μας φίλοι θα γίνουν για λίγο διαστημικοί μάγειρες, μαγειρεύοντας με απλά υλικά έναν κομήτη, ενώ παράλληλα θα ακούσουν την συναρπαστική ιστορία της Rosetta και των κατορθωμάτων αυτής και του μικρού ρομπότ που προσεδαφίστηκε στον κομήτη 67P, Philae.

Μία βόλτα στον Διαστημικό Σταθμό

Θα πάμε, επίσης, μια βόλτα από το διαστημικό σταθμό, για να παρατηρήσουμε την έρευνα και την ζωή των αστροναυτών εκεί και θα γνωρίσουμε πώς δουλεύουν οι αστροναύτες σε συνθήκες έλλειψης βαρύτητας τόσο μακριά από το σπίτι μας, τη Γη.

Το πρόγραμμα της εκδήλωσης έχει ως ακολούθως:

17:30-18:00 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

18:15-18:45 "Η Γη από το διάστημα" Διαδραστικό παιχνίδι (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

19:00-19:20 "ExoMars - Προς Αναζήτηση Ζωής στον Κόκκινο Πλανήτη" παρουσίαση (διάρκεια 20min)

19:30-19:50 "Μαγειρεύοντας έναν κομήτη" παρουσίαση/εργαστήριο (διάρκεια 20min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

20:00-20:20 "Μαγειρεύοντας έναν κομήτη" παρουσίαση/εργαστήριο (διάρκεια 20min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

20:30-20:50 "ExoMars - Προς Αναζήτηση Ζωής στον Κόκκινο Πλανήτη" παρουσίαση (διάρκεια 20min)

21:00-21:30 "Η Γη από το διάστημα" Διαδραστικό παιχνίδι (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

21:45-22:15 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

22:30-23:00 "Ο Διεθνής Διαστημικός Σταθμός και η ζωή των αστροναυτών στο διάστημα" βίντεο (διάρκεια 30min)
(ΑΠΑΙΤΕΙΤΑΙ ΠΡΟΚΡΑΤΗΣΗ)

*μπορεί να γίνουν μικρές αλλαγές στο πρόγραμμα. Μπορείτε να ενημερώνεστε απευθείας από την ιστοσελίδα των διοργανωτών.

** Για τις προκρατήσεις και οποιαδήποτε άλλες πληροφορίες, μπορείτε να απευθυνθείτε στο τμήμα Οργάνωσης και Παραγωγικότητας του ΕΚΕΦΕ «ΔΗΜΟΚΡΙΤΟΣ» , e-mail : communications@central.demokritos.gr, τηλ. 210-650 3079, 210-650 3015, 210-650 3002.

Σας περιμένουμε όλους για μια υπέροχη Βραδιά του Ερευνητή, γεμάτη εκπληκτικές εικόνες, συναρπαστικές περιγραφές και πολλή διαστημική επιστήμη!

Ακολουθήστε μας στο Twitter @ESA_Hellas για όλες τις τελευταίες ενημερώσεις στο πρόγραμμα αλλά και εξελίξεις ζωντανά κατά τη διάρκεια της Βραδιάς. Μπορείτε κι εσείς να συμμετέχετε κάνοντας tweet στο hashtag #rengreece.

Σημείωση: Οι πολίτες με τις οικογένειες και τα παιδιά τους θα μπορούν να επισκέπονται μεμονωμένα το ΕΚΕΦΕ «ΔΗΜΟΚΡΙΤΟΣ» στις 30 Σεπτεμβρίου από τις 18.00 έως τα μεσάνυχτα. Απαραίτητη προϋπόθεση είναι να κάνουν εγγραφή μέσω της φόρμας ΕΔΩ, αν επιθυμούν ξενάγηση στα εργαστήρια.
Για τις υπόλοιπες δραστηριότητες που θα λάβουν χώρα, δεν χρειάζεται εγγραφή.

Σημαντικές πληροφορίες

Χώρος Διεξαγωγής: ΕΚΕΦΕ Δημόκριτος (Αγία Παρασκευή), Αίθουσα Θέμις Παραδέλλης (Κτήριο 6) 1ος όροφος

Ώρα: 18:00 - 00:00

Είσοδος: Ελεύθερη για όλους

Ενημέρωση μέσω της ιστοσελίδας Βραδιά του Ερευνητή και στο www.facebook.com/rengreece
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 19 Nov à 3:36

Quelle est la mission de l'état, de l'individu et de l'utopie ,

Elles et Ils sont les institutions du secourisme et doivent répondre aux demandes de la Citoyenneté. Ce qui peut sembler navrant; c'est la parution de l'affrontement... C'est l'effort des sens face aux déterminismes des courants entourant, intérieur et extérieur... La Femme et l'Homme se plongent dans le tourbillon sans réaliser qu'il peut ou pourrai le contourner... Il peut ainsi réparer plus vite et plus rapidement tout en respectant le savoir faire et la main d’œuvre issu de l'apprentissage et l’autodidacte. Telle, avec ou sans raison, cette femme ou cet Homme pourraient devenir très intéressant: C'est à l'état de dire ces choses là mais l'état est une forme utopie. Même une machine peut dire qu'elle issue d'inventeur plutôt que d'être la propriété d'un brevet. Ce mécanisme s'appliquent aussi aux robots. Car oui, Le caractère humain, l'animal, la machine et le robot ont plus de valeur qu'une valeur d'état établi par un comité restreint. L'aspect de défense commune est un aspect universelle car il implique l'aspect militaire tout comme l'aspect civil. En effet le donjon demeure dans le château fort: L'aspect humaniste doit être conserver dans la République car celle ci sépare et répare les cris et les gifles, Tout age et toutes volontés accentue son message de fraternité, d’égalité et de liberté.

La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques. Ces mesures montreront de l'élasticité d'aujourd'hui démontre que la plénitude ne fus pas "ou jamais atteint" d'une manière déterminée ni même indéterminée. Le Luxe fut utilisé comme une arme et fausse sur la modernité
de l’intérêt au détriment sur le concept de caractère propre du projet défini par un architecte, un penseur et d'un ouvrier; Le luxe favorise l'architecte sur l'ouvrier par le concept d'une vision chimérique établi par le concept du droit féodal. Il suffit...

La République et ses Organismes Public tout comme Privé ont des rôles de rigueur, d'alternance et de travail sur le bien commun. Car, La République s'est une bibliothèque où l'amour figure comme l'autocritique et l'évolution. Chacun ne peut tout accumuler par principe de transition car ce fut le souhait du peuple antique et du mariage. Par ainsi, la portée est de transmettre réellement les travaux pour permettre un réel constat de l'aménagement secouristes, médicales, militaires, d'habitations, d'emploi public en incluant l'aspect du secteur privé dans la légalité des droits de la Femme et de l'Homme, de protection juridique dans les divorces, accidents du travail, de contrainte morale, d'abus physiques, sur les moyens de transports permettant à tous le moyens de se déplacer dans un aspect physique en respectant le prix de vie, que la haute technologie sois abordable envers tous et chacun à un prix modéré pour ainsi permettre une meilleur surveillance sur l'égalité des chances pour l'aspect physiques et morales des individus, associations, organismes, entreprises et structure étatiques.

Ainsi, L'individu figurera à sa place au Panthéon à coté d'un vrai principe de la République:
La Paix et les Peuples tout en conservant son propre individu.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Mar 29 Nov à 10:23

La Tragédie de Alep, courtisane de Petra, qui malgré tout avait réussi à survivre devant l'avancée du désert et de ses oubliés. Là où la Nature n'a pas réussi devant la persévérance de ses habitants, la discorde par ses bombes réussit par ses intérêts à propager une certaine vision autre que celle d'une grande unité: (The Man Who Would Be King) ainsi se souleva une autre réalité dans les entrailles du proche orient. Le grand royaume de Petra et les républiques des oasis furent ensevelis par une déluge autre que des grains de sables, une malédiction créait par les hommes et je dois dire que notre discorde n'est pas l’œuvre du Démon. Si il se moque de Nous et bien après tout, Y'becca doit reconnaitre les erreurs des gouvernances tel il se passa dans la guerre de Troie. Alep est tout comme se récit où chacun d'entre nous se perçoit tel un
Josiah Harlan. Enfin bref, certains d'entre vous prévoit comme Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841 dans son œuvre. La démocratie rattrapé par l'utopie, si cela ne ramènera pas les victimes de Alep, c'est pas ses mots que j'honore cette guerre de l'absurde pour certains, de la Liberté pour d'autres, de la délivrance pour eux et de l'espérance chez les plus fous. Finalement que ce soit Josiah Harlan ou Sir James Brooke, l'histoire ne retiendra que les casques blancs de Alep, les secouristes désintéressés de Y'becca et les défenseurs des croyances issus de la Bataille de l'Hydaspe et Bucéphale: la couronne du Kafiristan. Celle de croire au retour d'une entité prénommé La République et ses utopies.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie

Analyse

Il est probable que Kipling se soit inspiré de la vie de Josiah Harlan (en) (1799-1871), un aventurier américain qui se rendit en Afghanistan et au Punjab dans l'intention de devenir roi. Après s'être mêlé de politique locale et de faits d'armes, il finit par obtenir le titre de « Prince de Ghor » pour lui-même et ses descendants en échange de son aide militaire. Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841.

L'histoire s'appuie sur les symboles et les rites de la franc-maçonnerie, à laquelle appartenait Kipling, et sans grand souci de vraisemblance perpétue le mythe d'une maçonnerie antique, à laquelle aurait appartenu Alexandre le Grand.

Autour du film

L'Homme qui voulut être roi était un projet désiré et imaginé par John Huston depuis 25 ans. Lorsqu'il le réalisa en 1975, il avait 69 ans. Il avait envisagé de tourner le film avec Clark Gable et Humphrey Bogart comme interprètes, mais le décès de ceux-ci (respectivement en 1960 et 1957) le contraignit à y renoncer. Il pensa ensuite à Kirk Douglas et Burt Lancaster puis Peter O'Toole et Richard Burton. Enfin, il proposa le rôle à Paul Newman et Robert Redford. Paul Newman, qui venait de faire deux films avec le cinéaste, incita Huston à prendre deux acteurs britanniques, pour une question de véracité (de son point de vue).
Le tournage s'est déroulé à Glen Canyon aux États-Unis, Chamonix-Mont-Blanc en France, au Maroc et aux studios Pinewood au Royaume-Uni.
Lors de la « ressortie » française du film en 2002 (en copie neuve), les spectateurs ont pu voir (pour la première fois) un plan fantôme absent de toutes les copies en circulation du film (copie pour Câble, VHS, DVD…). À la toute fin du film, lorsque Kipling (Christopher Plummer) vient de découvrir le sort tragique de Daniel Dravot (Sean Connery), Huston choisit de nous montrer une image mentale de Kipling : Dravot tombe, au ralenti, dans un trou noir. Sa couronne en or tournoie, elle aussi, lentement. Ils disparaissent finalement dans les ténèbres. Puis on revient sur le visage de Kipling.
Il s'agit du film préféré de Michael Caine et de Sean Connery.[réf. nécessaire]
Souffrant de graves problèmes cardiaques, John Huston vit un jour arriver, dans sa chambre d'hôpital, Sean Connery et Michael Caine. Les deux acteurs refirent (à l'identique) la scène de présentation du film.
Sean Connery réalisa lui-même la cascade périlleuse à la fin du film.
Les prêtres et habitants de Sikandergul parlent l'arabe dialectal marocain, John Huston ayant recruté ces acteurs parmi les autochtones de la région du tournage, au Maroc. Les dialogues dits par le grand prêtre sont fidèles aux traductions de Billy Fish, sauf lors des plans où le grand prêtre dévoile la pierre où est gravé le signe des francs-maçons. En substance, le prêtre disait : « Ceci est ma terre et mon pays. Vous ne l'aurez jamais. Vous n'êtes pas les bienvenus », ce que Billy Fish traduisait par l'exact contraire. On peut relever d'autres traductions de Billy Fish complètement fantaisistes, mais très rares.
Sean Connery rencontra sa future seconde femme Micheline Roquebrune à Marrakech durant le tournage du film.
Roxane, jeune fille dont Daniel Dravot choisit de faire sa femme est interprétée par Shakira Caine, la femme de Michael Caine.

Aux Indes, Daniel Dravot et Peachy Carnehan, deux amis britanniques, anciens militaires, francs-maçons et surtout aventuriers déterminés et peu scrupuleux, caressent un rêve fou : entrer au Kafiristan (un pays légendaire où aucun Européen n'a mis le pied depuis Alexandre le Grand) et en devenir le roi.

Avec l'aide d'un journaliste anglais (qui dans le film, mais non dans la nouvelle, est Rudyard Kipling), ils parviennent à entreprendre le périlleux voyage…

Dans son bureau du journal The Northern Star, Kipling reçoit la visite d'une épave humaine, en haillons et à moitié fou, qui se présente comme celui qu'il a jadis connu sous le nom de Peachy Carnehan. Peachy raconte à Kipling comment, avec Daniel Dravot, il est arrivé au Kafiristan, province de l'Afghanistan, où ils sont devenus des dieux, ont régné et ont fini par tout perdre.

Quelques années plus tôt Daniel Dravot et Peachy Carnehan ont rendu visite à Kipling dans son bureau. Ils y ont consulté des cartes et des encyclopédies et ont signé devant Kipling un contrat les obligeant à être loyaux l'un envers l'autre, et à se tenir à l'écart de l'alcool et des femmes tant que leur but ne serait pas atteint. Puis ils sont partis vers le nord, franchissant la passe de Khyber, pénétrant par des régions inexplorées au Kafiristan (littéralement, « le pays des étrangers »).

Ils rencontrent par hasard un Ghurka qui se fait appeler Billy Fish, nom qui lui a été donné par son régiment parce que plus prononçable, seul survivant d'une expédition cartographique disparue des années auparavant. Billy parle l'anglais parfaitement, ainsi que la langue locale, et c'est ainsi qu'il aide Carnehan et Dravot dans leur ascension vers le trône, en tant qu'interprète et guide des coutumes locales.

Ils offrent leurs services comme « conseillers militaires », aidant un village puis un autre à triompher de leurs ennemis pour s'en faire des alliés. Lorsqu'au cours d'une bataille Dravot reçoit une flèche en pleine poitrine mais continue à se battre, les indigènes le croient immortel. En fait la flèche a été arrêtée par une cartouchière, sous la tunique rouge de Dravot, où elle est restée plantée. Dravot et Carnehan décident de ne pas détromper les indigènes, leur superstition pouvant les aider à parvenir à leurs fins. Plus tard, leurs exploits étant parvenus aux oreilles du « grand-prêtre », ils sont convoqués dans la « ville sainte » de Sikandergul. On découvre sur la poitrine de Dravot la médaille maçonnique que lui avait offerte Kipling, dans laquelle les indigènes reconnaissent un symbole gravé dans une pierre qu'ils attribuent à Alexandre le Grand (« Iskander »). Dans une variante du culte du cargo, ils prennent Dravot pour le fils d'Alexandre revenu parmi son peuple et il est couronné roi.

Dravot prend son rôle au sérieux: il rend la justice, entreprend de « moderniser » le pays avec l'aide de Carnehan et de Billy Fish, et se voit à la tête d'un empire. Les mois passent et Peachy Carnehan songe à quitter le pays en emportant sa part du fabuleux trésor de Sikandergul. Mais Dravot, qui entretient des rêves de grandeur, est décidé à rester et à faire son métier de roi. Ayant décidé, contre l'avis de son ami, de prendre femme pour fonder une dynastie, il jette son dévolu sur la belle Roxanne. Peachy Carnehan accepte d'attendre le mariage pour partir. Mais Roxanne, comme ses compatriotes, craint qu'une mortelle ne puisse survivre au commerce d'un dieu, et quand Dravot la prend dans ses bras pour l'embrasser devant la foule de ses sujets elle le mord jusqu'au sang. Il apparaît alors que Dravot n'est, après tout, qu'un homme. Dravot, Carnehan et Billy Fish s'enfuient, poursuivis par la foule. Billy se lance bravement dans la mêlée, sabre au clair, et succombe bientôt sous le nombre. Dravot et Carneghan sont pris. Dravot est envoyé, couronne sur la tête, au milieu du pont de cordes qu'il a fait construire au-dessus d'un ravin profond, les cordes sont coupées et il tombe dans le précipice. Carnehan est crucifié mais survit et il est libéré. Il repart en Inde, où il retrouve Kipling à qui il montre la tête de Dravot, qu'on lui a permis d'emporter, encore ornée de la couronne du Kafiristan.
Fiche technique

Titre : L'Homme qui voulut être roi
Titre original : The Man Who Would Be King
Réalisation : John Huston et John Foreman
Scénario : John Huston et Gladys Hill, d'après une histoire de Rudyard Kipling
Production : John Foreman
Société de production : Columbia Pictures
Budget : 8 millions de dollars
Musique : Maurice Jarre
Photographie : Oswald Morris et Alex Thomson (seconde équipe)
Montage : Russell Lloyd
Décors : Alexandre Trauner
Costumes : Edith Head
Pays d'origine : Royaume-Uni, États-Unis
Format : Technicolor - 2,35:1 - Stéréo - 35 mm
Genre : Aventures
Durée : 123 minutes (2 h 3)
Dates de sortie :
17 décembre 1975 Drapeau des États-Unis États-Unis
21 avril 1976, 10 avril 2002 (ressortie) Drapeau de la France France

Distribution

Sean Connery (VF : Jean-Claude Michel) : Daniel Dravot
Michael Caine (VF : Francis Lax) : Peachy Carnehan
Christopher Plummer (VF : Jean Lagache) : Rudyard Kipling
Saeed Jaffrey (VF : Gérard Hernandez) : Billy Fish
Doghmi Larbi : Ootah
Jack May (VF : Roland Ménard) : le commissaire
Karroom Ben Bouih : Kafu Selim
Mohammad Shamsi : Babu
Albert Moses : Ghulam
Paul Antrim : Mulvaney
Graham Acres : l'agent
Shakira Caine : Roxanne

L'Homme qui voulut être roi (The Man Who Would Be King) est un film américano-britannique réalisé par John Huston, sorti en 1975.

Le film est l'adaptation de la nouvelle du même titre de Rudyard Kipling publiée en 1888.

La Tragédie de Alep, courtisane de Petra, qui malgré tout avait réussi à survivre devant l'avancée du désert et de ses oubliés. Là où la Nature n'a pas réussi devant la persévérance de ses habitants, la discorde par ses bombes réussit par ses intérêts à propager une certaine vision autre que celle d'une grande unité: (The Man Who Would Be King) ainsi se souleva une autre réalité dans les entrailles du proche orient. Le grand royaume de Petra et les républiques des oasis furent ensevelis par une déluge autre que des grains de sables, une malédiction créait par les hommes et je dois dire que notre discorde n'est pas l’œuvre du Démon. Si il se moque de Nous et bien après tout, Y'becca doit reconnaitre les erreurs des gouvernances tel il se passa dans la guerre de Troie. Alep est tout comme se récit où chacun d'entre nous se perçoit tel un
Josiah Harlan. Enfin bref, certains d'entre vous prévoit comme Kipling a pu aussi s'inspirer de l'histoire de Sir James Brooke (1803–1868), surnommé le « Rajah blanc », qui fonda une dynastie à Sarawak en 1841 dans son œuvre. La démocratie rattrapé par l'utopie, si cela ne ramènera pas les victimes de Alep, c'est pas ses mots que j'honore cette guerre de l'absurde pour certains, de la Liberté pour d'autres, de la délivrance pour eux et de l'espérance chez les plus fous. Finalement que ce soit Josiah Harlan ou Sir James Brooke, l'histoire ne retiendra que les casques blancs de Alep, les secouristes désintéressés de Y'becca et les défenseurs des croyances issus de la Bataille de l'Hydaspe et Bucéphale: la couronne du Kafiristan. Celle de croire au retour d'une entité prénommé La République et ses utopies.

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
http://la-5ieme-republique.actifforum.com/t17p50-la-republique-de-syrie-et-le-royaume-de-jordanie#4413

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Lun 19 Déc à 9:47

THIS REPORT CONTAINS ASSESSMENTS OF COMMODITY AND TRADE ISSUES MADE BY USDA STAFF AND NOT NECESSARILY STATEMENTS OF OFFICIAL U.S. GOVERNMENT POLICY
-
Date:
GAIN Report Number:
Post:
Report Categories:
Approved By:
Prepared By:
Report Highlights: This report provides a list of food, beverage and agricultural shows held in India. The Indian trade show industry holds a large number of shows dedicated to the various aspects of the food and agricultural industry. Indian ag, fishery, and forestry imports and exports in 2015 were, respectively $25 billion and $35 billion.
Priya Jashnani
Adam Branson
Trade Show Announcement
Retail Foods
Promotion Opportunities
Market Promotion/Competition
Beverages
Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017
New Delhi
India
IN6159
12/13/2016
Public
Voluntary
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 2
General Information: Indian food shows traditionally showcased Indian exporters or focused on food processing technologies. However, over the past few years, several shows have attracted exporters and importers as well as domestic manufacturers. Trade shows have become a potentially useful vehicle for those businesses seeking to identify a distributor, introduce a new product, or, get a feel for the Indian market. Additionally, India has long held shows focused on agricultural technology and inputs; some of these shows attract hundreds of thousands of farmers. Indian importers increasingly travel to international trade shows such as Gulfood, Anuga, SIAL Paris and Food & Hotel Asia. FAS India office disseminates information of most frequented international USDA endorsed trade shows to Indian importers and distributors with assistance offered at these shows. Additionally, USDA Cooperator groups take buyers missions from India to various domestic USDA endorsed food shows in the U.S. These shows present good opportunities to meet some self-selecting Indian firms that import and distribute food, beverage, and other agricultural products. However, to meet a broader audience of potential importers and distributors, local or regional shows taking place within India provide an opportunity to identify manifold more potential customers. One of the best reasons to come to a show in India is to gain a greater understanding of the local market. Consequently, combining a local retail tour along with participation at a trade show or some site visits and meetings with customers is a better way to get the most out of a visit to India. The U.S. Department of Agriculture (USDA) currently endorses the Annapoorna-World of Food India show held each September. Occasionally, USDA India offices as well as USDA Cooperator groups participate in additional food and agricultural product shows. In addition, the USDA India offices regularly assess shows (e.g., Food Ingredients/Health Ingredients, India Food Forum, Food Hospitality World, Aahar and Delhi Wood) to talk with industry members about U.S. food and agricultural products and their potential in India. The list of shows following the trade tables includes some farm and technology oriented trade shows as well as food and beverage shows. This list is not exhaustive and inclusion or absence in this report should not be considered recognition of the particular show quality. The trade show industry in India is relatively new and the expectations for experienced trade show visitors should be managed accordingly for a developing market. Dates are subject to change and travelers should check with the show organizers before making travel arrangements. Note: There are several key trade restrictions that limit market access for U.S. food products. Imports of most animal and livestock-derived food products are effectively banned due to established Indian import requirements. This includes certain sub-categories in the Harmonized Tariff Schedule under Chapters 2, 3, 4, 5, 16 and 21 (e.g., milk and dairy products, poultry meat, certain seafood, ovine and caprine products, as well as pork products and pet food). Furthermore, imports of beef are banned due to religious concerns.
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 3
U.S. exporters may wish to consider these factors when deciding to enter the Indian market. If you have a question about market access for your food product, please contact the Office of Agricultural Affairs, India.
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 4
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 5
JANUARY 2017
Khadhya Khurak
Jan 3 – 6, Ahmedabad www.khadhya.khuraknews.com Organized by Khimashia Associates, the show focuses on the food processing and hospitality sector.
BodyPower India
Jan 6 – 8, Bombay Exhibition Centre, Mumbai
https://www.bodypower.com/expo/india/about
Organized by BodyPower, UK, the show focuses on sports, fitness, wellness and nutrition.
Vibrant Gujarat Global Summit Jan 10 – 13, Gandhinagar www.vibrantgujarat.com
The event is organized by the Gujarat government to attract investment under numerous sectors from handicrafts to infrastructure to textile to food and beverages. In 2015, USA was the country partner for the event.
Foodtech Kerala
Jan 12 – 14, Kochi
http://cruzexpos.com/Kerala%20Exhibition.html
Organized by Cruz Expos, the show focuses on Kerela’s food processing and packaging industry.
Food Hospitality World
Jan 19 – 21, MMRDA Ground, Mumbai
www.fhwexpo.in
Organized by Global fairs & Media Pvt Ltd., the show caters to the food, beverage and hospitality industry. USDA participated in the 2014 and 2015 shows. The show takes place in Bangalore and Goa as well.
Krushik
Jan 19 – 22, Baramati, Pune
www.krushikexpoindia.com
Organized by Krishi Vigyan Kendra, the expo is an annual forum for farmers, agricultural industrialists and social institutions to discuss research and technological advancements in the field.
UpperCrust Food & Wine Show
Jan 27 – 29, 2017, WTC, Mumbai
www.theuppercrustshow.com
Organized by the publishers of UpperCrust food, wine and style magazine, the food and wine event caters to both businesses and end-consumers.
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 6
India Food Forum
Jan 31 – Feb 2, MMRDA Ground, Mumbai
www.indiafoodforum.com
Organized by Images Multimedia Pvt. Ltd., India Food Forum combines India’s leading food conference with a concurrent trade show. USDA participated in the 2014, 2015, 2016 shows.
FEBRUARY 2017
India Leather Fair Feb 1 – 3, Chennai
www.iilfleatherfair.com
Organized by ITPO, the show focuses on products relating to the leather industry. The show is held in Delhi, Kolkata and Chennai.
Global Grain Food & Feed (G2F2) Feb 1 – 3, JW Marriott Hotel New Delhi Aerocity, New Delhi
www.g2f2.com
Organized by Tefla, this event focuses on the global grain, food and feed manufacturing, processing equipment and technology.
Sula Fest
Feb 3 – 5, Sula Vineyards, Nashik
www.sulafest.net
Organized by Sula Vineyards, Sula Fest is a 3-day event featuring food and Indian wine from Sula’s vineyard.
Etailing Expo
Feb 8 – 10, 2017, Hotel Sahara Star, Mumbai
www.etailingexpo.com
Organized by eTailing India, the conference focuses on India’s growing ecommerce, retail and mobile sector
India Pharma
Feb 9 – 11, Bangalore
www.indiapharmaexpo.in
Organized by the Department of Pharmaceuticals, Ministry of Chemicals & Fertilizers, Government of India and the Federation of Indian Chambers of Commerce and Industry (FICCI), the show caters to the Indian pharmaceuticals sector.
India Bakery Expo
Feb 17 – 19, Chennai
www.indiabakeryexpo.com Organized by Tamil Nadu Bakers Federation, India, the show focuses on bakery equipments, ingredients, technology and accessories sector.
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 7
IIDE – India International Dairy Expo
Feb 16 – 18, BEC, Mumbai
www.iideindia.com Organized jointly by Indian Dairy Association and Koelnmesse YA Tradefair Pvt. Ltd, the show caters to the latest technological developments in the dairy industry.
Feed Tech Expo
Feb 23 – 25, Karnal, Haryana
www.feedtechexpo.com Organized by Benison Media, the show focuses on feed technology for the poultry, dairy and aqua industry along with conference on animal nutrition.
Acrex India
Feb 23 – 25, India Expo Center, New Delhi
www.acrex.in Organized by NumbergMesse GmbH, Acrex focuses on the cold chain sector including building engineering.
MARCH 2017
Delhi Wood
Mar 1 – 4, India Expo Center, New Delhi
www.delhi-wood.com
Organized by PDA Trade Fairs, the show focuses on furniture production technologies, woodworking machinery, tools, fittings, accessories and raw materials.
IITCE - India International Tea and Coffee Expo
Mar 3 – 5, Kolkata
www.teacoffeeexpo.in
Organized by the Tea Board of India, the exhibition hosts alongside with it a conference, seminar and championship awards focused on tea, coffee and related products.
AAHAR International Food Fair
Mar 7 -11, Pragati Maidan, New Delhi
www.aaharinternationalfair.com
Organized by the government-run Indian Trade Promotion Organization, AAHAR caters to the processed food and hospitality sector including machinery & technology. This is India’s oldest food show.
APRIL 2017
Oils & Fats International
April 7 – 8, BEC, Mumbai
www.ofievents.com/india/
Organized by Quartz Chemicals, UK, the event caters to the edible oils and fats sector of India.
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 8
Fresh Produce India
April 27 – 28, Mumbai
www.freshproduceindia.com
Organized by Asia Fruit, the event highlights the fresh produce industry of India. The event also hosts a conference and tour of the fresh produce market.
JUNE 2017
Food Hospitality World
Jun 8 – 10, Bangalore
www.fhwexpo.in
Organized by Global fairs & Media Pvt Ltd., the show caters to the food, beverage and hospitality industry. FAS Mumbai staff attended the 2016 show.
The Bakery World Expo
Jun 15 – 17, BEC, Mumbai
www.thebakeryworldexpo.com Organized by Reed Exhibitions First, the show focuses on the bakery, pastry and confectionery sector of India.
Hospitality Business Fair
Jun 26 – 28, Coimbatore
www.nferias.com/hospitality-business-fair/ Organized by Synergy Exposures and Events India, the show focuses on the hospitality sector in Southern India.
AUGUST 2017
Food Hospitality World
Aug 3 – 5, Goa
www.fhwexpo.in
Organized by Global fairs & Media Pvt Ltd., the show caters to the food, beverage and hospitality industry. FAS Mumbai staff attended the 2016 show.
Woodtech India
Aug 4 – 6, Chennai Trade Center, Chennai
www.woodtechindia.com
Organized by PDA Trade Fairs, the show focuses on woodworking and furniture manufacturing machineries, tools fittings, wood products, accessories and raw materials.
ANUTEC - International FoodTec India
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 9
PackEx India
Dairy Universe India Sweet and SnackTec India
Aug 21 – 23, Pragati Maidan, New Delhi
www.foodtecindia.com www.packexindia.com www.dairyuniverseindia.com www.sweetandsnacktecindia.com A joint-venture of Koelnmesse and the Federation of Indian Chamber of Commerce and Industry (FICCI), the show focuses on the food and drink processing industry. Concurrent to ANUTEC, the above shows focus on packaging, processing distribution, refrigeration, warehousing, and production technology for a range of agricultural sectors.
India Foodex, Graintec India, MeatTech Asia, Dairytech, International Poultry and Livestock Expo Aug 28 – 30, Bangalore www.indiafoodex.com
www.graintechindia.com
www.meattechasia.com
www.dairytechindia.in
www.iplexpo.com
These concurrent shows focus on processing and production technology for a range of agricultural sectors.
SEPTEMBER 2017
Annapoorna World of Food India Sept 14 – 16, Bombay Exhibition Center, Mumbai www.worldoffoodindia.com A joint-venture of Koelnmesse and the Federation of Indian Chamber of Commerce and Industry (FICCI), Annapoorna – World of Food India is an international exhibition on food and beverage products in India. This is a USDA endorsed show.
Indian Ice Cream Congress & Expo
Sept 14 – 15, CIDCO Exhibition Center, Vashi, Navi Mumbai
www.indianicecreamcongress.in
Organized by the Indian Ice Cream Manufacturers Association, the expo holds seminars, exhibitions, workshops and networking with ice cream manufacturers in the region.
India Retail Forum
Dates and Venue to be confirmed
www.indiaretailforum.in
Organized by Images Group, the forum is focuses on the trends, opportunities and challenges faced for the Indian retail sector.
IN6159 – Indian Food and Agricultural Trade Show Calendar 2017 Page 10
OCTOBER 2017
Mumbai Wood
Oct 12 – 14, BEC, Mumbai
www.mumbai-wood.com
Organized by PDA Trade Fairs, the show focuses on furniture production technologies, woodworking machinery, tools, fittings, accessories and raw materials.
NOVEMBER 2017
BioFach India India Organic Nov 9 – 11, New Delhi www.biofach-india.com Organized by NumbergMesse GmbH, Biofach and India Organic are venues for the organic food and fiber sectors.
Food Ingredients & Health Ingredients
Nov 9 – 11, BEC, Mumbai
www.figlobal.com/india/
Organized by UBM India, the show focuses on food and beverage ingredients sector.
Poultry India
November 22-24, 2017, Hitex Exhibition Complex, Hyderabad, India
www.poultryindia.co.in
Organized by Indian Poultry Equipment Manufacturers Association, the exhibition focuses on poultry production and management, poultry health & nutrition, poultry breeding and new techniques in feed manufacturing.
DECEMBER 2017
India Cold Chain Show
Dec 12 – 14, BEC, Mumbai
www.indiacoldchainshow.com/about-india-cold-chain-show/ Organized by Reed Exhibitions First, the show focuses on the cold chain industry of India.
World Tea & Coffee Expo Dates to be confirmed, Mumbai www.worldteacoffeeexpo.com Organized by Sentinel Exhibitions, the show focuses on the Indian tea and coffee sector.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Jeu 29 Déc à 4:08

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Sam 7 Jan à 3:33

Les orphelins de Duplessis est le nom donné à des milliers d'enfants orphelins qui ont faussement été déclarés malades mentaux par le gouvernement du Québec et confinés dans des institutions psychiatriques entre 1940 et 1970. On considère que c'est le cas le plus important de maltraitance d'enfants dans l'histoire du Canada. Tous ces orphelins seront baptisés orphelins de Duplessis car cela coïncide avec l'époque où Maurice Duplessis était premier ministre du Québec. À plusieurs reprises, des enfants, qui ont été enlevés de leur mère célibataire, ont été battus, agressés sexuellement et même tués, à la suite d'un massacre.

Description

Les orphelinats et les écoles étaient sous la responsabilité du gouvernement provincial. Dans les années 1940, alors que le Premier ministre du Québec était Maurice Duplessis et jusque dans les années 1960, le gouvernement du Québec, en coopération avec l'Église catholique romaine qui gérait les orphelinats, a développé une stratégie pour obtenir des subventions fédérales pour des milliers d'enfants, dont la plupart étaient devenus orphelins en étant abandonnés de leurs mères célibataires. Dans certains cas, les orphelinats catholiques ont été reclassifiés comme des institutions de soins de santé ; dans d'autres, les enfants ont été déplacés vers des asiles existants. Parmi les institutions visées, mentionnons Mont-Providence (Hôpital Rivière-des-Prairies)1, Baie-Saint-Paul2, Huberdeau3, Saint-Jean-de-Dieu (Hôpital Louis-H.-Lafontaine)4, Saint-Michel-Archange (Centre hospitalier Robert-Giffard, puis l'Institut universitaire en santé mentale de Québec)5, Saint-Julien de Saint-Ferdinand-d'Halifax6,7 et l'Institut Doréa.

Dans les années qui suivirent, longtemps après la fermeture de ces institutions, les enfants devenus adultes commencèrent à dénoncer les mauvais traitements et les abus sexuels qu'ils enduraient aux mains des prêtres, des sœurs et des administrateurs catholiques. Rappelant les abus par les Couvents de la Madeleine, les orphelins de Duplessis affirment qu'ils étaient réduits à l'esclavage et assujettis à des abus physiques extrêmes pour des écarts de comportement.

Dans les années 1990, il restait environ 3 000 survivants et un groupe important s'est formé, lançant une campagne pour obtenir justice. Ils se sont donné le nom d'Orphelins de Duplessis. En plus de la responsabilité du gouvernement et de l'Église, le Collège des médecins du Québec est ciblé après que certains des orphelins eurent trouvé des copies de leurs dossiers médicaux qui avaient été falsifiés8. Classifiés mentalement déficients, plusieurs de ces enfants furent assujettis à une variété de tests de médicaments et utilisés dans d'autres expériences médicales. Relâchés seulement lorsqu'ils eurent atteint la majorité, ils étaient sans éducation et mal préparés à la vie d'adulte. Le suicide n'était pas rare. Tourmentés par leur traitement, le crime et d'autres comportements dysfonctionnels étaient répandus parmi le groupe.

L'un des porte-parole du groupe auprès du Gouvernement du Québec fut l'écrivain et poète Bruno Roy. Au début, le gouvernement du Québec refusa leurs nombreuses demandes de justice, mais après qu'ils eurent commencé à s'attirer une large publicité, en mars 1999, le gouvernement péquiste, après cinq ans au pouvoir, fit des excuses publiques9 et une offre symbolique d'environ 1 000 $CAD en guise de compensation pour chacune des victimes. L'offre fut rejetée, et le gouvernement sévèrement critiqué par le public. Le protecteur du citoyen, Daniel Jacoby, déclara que le gouvernement avait banalisé les abus allégués par les victimes dans sa façon de gérer le dossier. Néanmoins, le gouvernement québécois de Lucien Bouchard refusa toujours de tenir une enquête et faire toute la lumière sur le scandale.

En 2001, les Orphelins reçoivent une offre de la part du gouvernement de Bernard Landry (Parti québécois) pour une compensation fixe de 10 000 $CAD par personne, plus 1 000 $CAD pour chaque année d'incarcération injuste dans une institution psychiatrique. L'offre montait donc à environ 23 000 $CAD par orphelin; elle était toutefois limitée aux 1 100 orphelins survivants que le gouvernement avait déclarés déficients mentaux, n'incluant pas de compensation pour les victimes d'abus sexuels ou d'autres formes d'abus. Ayant peu de choix, l'offre fut acceptée par ceux auxquels elle s'appliquait, tandis que les autres ne reçurent rien10. Bien des gens soutiennent toujours que justice n'a pas été faite et qu'une infraction criminelle est restée impunie.

En 1942, l'Assemblée législative du Québec adoptait une loi permettant à l'Église catholique romaine de vendre la dépouille non revendiquée de tout orphelin à une école médicale. Cette pratique de vente des cadavres d'orphelins a perduré jusque dans les années 1960. En 2004, des membres des Orphelins de Duplessis demandèrent au gouvernement du Québec d'exhumer un cimetière à l'abandon dans l'est de Montréal, où ils croyaient trouver les dépouilles d'orphelins qui auraient pu être les objets d'expériences médicales. Selon des témoignages d'individus qui étaient à l'institution psychiatrique Cité de Saint-Jean de Dieu (aujourd'hui l'Institut universitaire en santé mentale de Montréal), les orphelins servaient souvent de cobayes aux expériences, et plusieurs en moururent. Le groupe souhaite que le gouvernement exhume les cadavres aux fins d'autopsie11.

L'espérance de vie des orphelins de Duplessis se situe bien en dessous de la moyenne nationale. En 2010, La Presse Canadienne estime qu'uniquement 300 à 400 des orphelins de Duplessis sont toujours vivants12.
Liens externes

Le site officiel des Orphelins de Duplessis [archive]
Orphelins de Duplessis, enfants d'asile [archive], Radio-Canada. Date de diffusion : 24 janvier 1993
Orphelins de Duplessis: Bruno Roy dénonce la conspiration de l'Église et de l'État [archive]. Date de diffusion : 27 avril 1994
Le Comité des orphelins et des orphelines institutionnalisés de Duplessis (COOID) [archive]
Le Mouvement Retrouvailles [archive]

Bibliographie et autres médias
Livres

Baugé-Prévost, Jacques, Plaidoyer d'un ex-orphelin réprouvé de Duplessis, Éditions Québecor, Outremont, 1999, 219 pages.
Dufour, Rose, en collaboration avec Brigitte Garneau, Naître rien: des orphelins de Duplessis, de la crèche à l'asile, Éditions MultiMondes, Sainte-Foy, 2002, 324 pages.
Labrosse, Jean-Guy, Ma chienne de vie, Les Éditions du Jour, Montréal, 1964, 141 pages.
Labrosse, Jean-Guy, L'holocauste des orphelins: sous le régime Duplessis, Édition J.-G. Labrosse, Québec, 1983, 198 pages.
Jean-Charles Pagé, “Les fous crient au secours” 1961
Pauline Gill, Les Enfants de Duplessis: l'histoire vraie d'Alice Quinton, orpheline enfermée dans un asile à l'âge de 7 ans, Libre Expressions, Montréal, 1991, 271 pages (réédité en 2004, 385 pages).
Le Protecteur du citoyen, Les “Enfants de Duplessis” : à l'heure de la solidarité : document de réflexion et de consultation pour fins de décision, Le Protecteur du citoyen, Assemblée nationale, Sainte-Foy, 1997, 64 pages.
Roy, Bruno, Les calepins de Julien, XYZ éditeur, Montréal, 1998, 355 pages.
Roy, Bruno, Les heures sauvage, XYZ éditeur, Montréal, 2001, 177 pages.
Vienneau, Rod, Les enfants de la grande noirceur: les orphelins de Duplessis: révélations chocs par la Commission pour les victimes de crimes contre l'humanité dans le dossier des orphelins de Duplessis, Édition R. Vienneau, Joliette, 2008, 251 pages.

Ressource électronique

Emploi et Solidarité sociale (gouvernement du Québec), Le programme national de réconciliation avec les orphelins de Duplessis ayant fréquenté certaines institutions [archive], 2007.

Films et téléséries

Les orphelins de Duplessis, télésérie en quatre épisodes, Production Télé-Action, Diffusion Société Radio-Canada, 1997.
Nestor et les oubliés/Nestor and Forgotten, réalisation Benoît Pilon, Films Seville, 2007, 75 minutes.

Musique

O douce Providence [archive], une composition d'Alyssa Ryvers [archive] avec Hervé Bertrand, orphelin de Duplessis. 2016.

Romans

Le Syndrome E de Franck Thilliez (2010)

Notes et références

↑ Le Mont-Providence était dirigé par la communauté des Sœurs de la Charité de la Providence et était situé au 7200, boulevard Gouin est à Montréal. Vendu au gouvernement du Québec en 1969, l'immeuble est devenu l'Hôpital Rivière-des-Prairies.
↑ L'Hôpital Saint-Anne de Baie-Saint-Paul.
↑ l’Orphelinat Notre-Dame de la Merci d’Huberdeau était situé dans la municipalité d'Huberdeau dans les Laurentides.
↑ L'Hôpital Saint-Jean-de-Dieu est devenu l'Hôpital Louis-H.-Lafontaine et il est situé à Montréal.
↑ L'Hôpital St-Michel-Archange est devenue le Centre hospitalier Robert-Giffard et il est situé dans la ville de Québec.
↑ L'Hôpital Saint-Julien est situé dans la municipalité de Saint-Ferdinand.
↑ Source: Le Protecteur du Citoyen (Daniel Jacoby), document Les « enfants de Duplessis » : à l'heure de la solidarité, Sainte-Foy, 22 janvier 1997.
↑ Encore à ce jour, plusieurs orphelins de Duplessis n'ont pas réussi à obtenir copie de leurs dossiers médicaux conservés chez des communautés religieuses.
↑ le Premier ministre du Québec s’est excusé auprès des Orphelins de Duplessis mais en s’excusant M. Bouchard réduisait toute la tragédie des orphelins de Duplessis à de simples "gestes et attitudes inadmissibles".
↑ C'est uniquement les orphelins ayant été internés dans certaines institutions couvrant une certaine période qui reçurent une compensation. Les autres orphelins, par exemple ceux qui furent exploités comme main-d'œuvre agricole toute leur enfance sans recevoir d'instruction, n'ont reçu aucune compensation.
↑ Tiré du site L'adoption au Québec: le droit de savoir [archive] : extrait de la lettre au ministère de la Justice datée du 4 juin 1999 [archive]: Le drame des Orphelins de Duplessis a pris un tournant des plus sombres avec la découverte récente d’un charnier sur un terrain appartenant à la Société des Alcools du Québec situé à proximité de l’ancien hôpital St-Jean-de-Dieu. Le Journal de Montréal dans son édition du 11 mai 1999 écrit que certains corps seraient ceux de mineurs victimes de sévices, et parmi ceux-ci il y aurait des Orphelins de Duplessis. Ces corps auraient été enterrés sans tombe les uns sur les autres et, ce qui est plus grave, sans enquête indépendante sur les causes du décès. En effet, il faut savoir que le service de police des Sœurs de la Providence était le seul service à enquêter sur les décès survenus sur les terrains de St-Jean-de-Dieu car ce territoire constituait à l’époque une municipalité distincte de Montréal. La vente de ces terrains à la S.A.Q. aurait enrichi les Sœurs de la Providence de 4,9 millions de dollars dans les années 1970. Dans l’acte de vente, signale le journaliste Laurent Soumis, les Sœurs de la Providence "ont pris soin de se dégager de toute responsabilité quant au contenu du sous-sol". Le même journaliste, dans l’édition du lendemain, rapporte que: "En fin d’après-midi, la S.A.Q. soutenait encore n’avoir jamais trouvé de restes sur son terrain. Mais confrontée aux faits, la société d’État a modifié sa version". De plus un procès datant de 1975 soulève des incohérences entre la taille réelle de ce qui était connu à l’époque comme le cimetière de la "soue à cochons", le nombre de cadavres déterrés lors de la fermeture du cimetière en 1967 et les documents officiels des Sœurs de la Providence. Je trouve inquiétant que le gouvernement n’ait pas encore réagi officiellement à toutes ces allégations. Je tiens à vous signaler que Monsieur Bouchard lui-même nous apprend dans son autobiographie qu’il a représenté certaines communautés religieuses lors de la vente de leurs terrains et immeubles dans les années ’70 ce qui soulève un doute raisonnable quant à son impartialité dans ce dossier. M. Soumis relève de nombreux autres faits troublants dans une série d’articles qui ont suivi son article initial du 11 mai.
↑ Scandale sexuel - Les orphelins de Duplessis dénoncent l'inertie de l'Église et exigent ses excuses publiques [archive] Le Devoir, 3 avril 2010.

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Mar 10 Jan à 10:09

Processus de Paix des secouristes de la république de l'Olivier.

Je crois qu'à l'avenir, plus personne ne pourra recréer des bulles d'exclusions...
Pour cela, je ne peux me permettre de mettre à l'écart tout individu(e) et "État".

Je ne suis qu'une femme ou un homme humble qui en vous adressant ces ces vers,
espère qu'il puisse vous conduire vers l'expérience, le travail et la communauté...
La solitude augmente ou diminue le nervosité... Cela s'appelle le malheur...

Alors par décision, on recherche à se tranquilliser et remettre la balance sur le zéro;
alors par construction, on décèle la notion d'une fragile tolérance:
Celle d'insulter !

Par Yahvé, cela est une horreur et une erreur...

La République de l'Olivier dit :
"Oui à la gréve, Non à l'Esclavage..."
la constitution rajoute :
"Oui à la Bibliothèque et Non à la Faim."
et le peuple doit rajouter :
"Oui à l'écoute et Non aux viols physiques et moraux."

Alors le Novice du Secourisme prends en charge sa nouvelle fonction autre qu'un service
militaire mais basé aussi sur la protection du Bien et du Corps.

"Je suis Y'becca"

Ecrit de
TAY
La chouette effraie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------

Y'becca ou murmure de l'Arbre-Olivier.
http://leclandesmouettes.bbflash.net/t41-y-becca-ou-murmure-de-l-arbre-olivier

Profils des Juges du Secourisme et
la république de l'Olivier.

Chére Minouska, Féline de Pierre et Yvette et toutes les bonnes volonté(e)s

Je regarde le temps différemment après la mort de Athéna la chatte Bleue.
De longues années à voyager; à travailler et à écrire... Tel un Spartiate, je me suis emprunt à une apogée sur la compréhension du monde qui m'entourai de ses richesses; J' y ai rencontré des lueurs, des affronts et des forces.

Je regarde celle qui a su réveiller la force de réveiller ces écrits que j'ai voulu sauvegarder par le fait que après
tout, aide toi et le ciel te répondra: Et je dois dire que ma volonté fut exaucer... Alors je regarde Minouska, une chatte qui a recueilli mon cœur en lambeau lors de la guerre ou intifada, si vous préférez:

Le Juge Suprême de la république de l'Olivier est un personnage
qui doit s'informer et accueillir la Parole de l'un et de l'Autre. Il se doit d'écrire des vers, des proverbes, des espoirs, des fables car notre peuple aime cela: Ni fouet, ni chaines ! être sérieux devant les nuages gris !
Car l'arbre peur garantir notre fraternité et la justice de l'eau propager la diversités des écritures des forets donc vers la connaissance et Yahvé... La République est le pilier de l’Âme dans le sens où il s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première du Juge Suprême de la République de l'olivier.

Dans la vallée du Nil à la plaine des cèdres; le juge suprême doit présenter ses hontes et ses espoirs... je vous fait part de mon expérience... Nuls réponses dans un premiers temps ne se fit entendre alors j'envoyai des mouettes, des chouettes et des canaris sous forme de lettre tel un oiseau qui apprends son premier envol.

Alors sous forme de mirage pour certains et pour d'autres, cela s'appelle un message. Je me fis ce constat et que la volonté en soit ainsi si il ne veulent pas entendre;

"Propage la Connaissance des serments car ce sont les hommes qui s'entretuent par leur entreprise, leur volonté et leur désir! Car certains vomissent sur la fraternité voilà un maillon de haine du trois en un délivré par le vieux coq... Rétablit l'apprentissage de l'Espérance sur l'apprentissage de marcher ! La canne de l'age n'est pas un spectre; elle est une source d'eau ! Tu apprendra à entendre ta douleur devant la faim ! Nous sommes des étapes et en cela cherche le fait d'exister ! La République est le pilier de l’Âme dans le sens où elle s’inclut dans le peuple et ne cherche pas à devenir idole, idolâtre ou idolâtré. Être humble doit être la qualité première !

Ecrit de
TAY
La chouette Effraie.

--------------------------

Y'becca est soumis à toujours suivre un dossier médical, on ne peut se reposer sur des radios anciennes et toutes opérations auquel Lise Verdier ne peut être bâclé... Certains medecins oublient d'osculter la gorge quand un patien à une fiévre... Il est des gestes de précautions auquel la médecine n'a pas la droit de s'occulter... Y'becca doit répondre à ces faits là et son secouriste ne doit jamais dire jamais sur le fait que l'expérience ne donne jamais d'acquis et il est une chose auquel je voue une grande discipline et rigueur: Celle d'entendre la Prudence lorsque le temps le permet... quel que soit l'opération, on agit avec prudence du temps, de l'aspect et des allergies possibles auquel le patient ou la patiente peut être soumis en fonction de son age et de sa corpulence...

"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865). L'association pour Lise et pour vous, s'inspire de cette citation de Jean-Napoléon Vernier qui est si réelle sur l'aspect du courage d'être dans des situation auquel l'aspect humain se doit de se reconsidérer dans l'aspect de l'adversité dans l'être. Cette citation cherche à nous monter des aspects qui nous semblent enfoie par l'adversité et la douleur mais qui ne demande qu'à renaitre afin de permettre à la rose de devenir Rosier...


Aide pour le retour à domicile d’une personne lourdement handicapée.

L’Association Pour Lise et pour Vous, a but non lucratif, met à la disposition des personnes en situation de grand handicap et leurs familles, son expertise dans la prise en charge du retour au domicile.

Plus largement, l’association veut favoriser et permettre le développement des soins de qualité et le maintien à son domicile de tout enfant, adolescent ou jeune adulte, atteint d’une maladie grave ou d’un handicap lourd.

Nous sommes à votre écoute pour parler et construire ensemble de votre projet de vie, nous sommes à vos côtés pour le concrétiser.


Pour Lise Et Pour Vous
le Bourg Chevreau, 53600 SAINTE GEMMES LE ROBERT
Association humanitaire, d'entraide, sociale



"La grâce est à la beauté ce que la souplesse est à la rose. Sans grâce, la beauté n'est qu'une fleur artificielle, qu'un colibri sans vie."
Citation de Jean-Napoléon Vernier ; Fables, pensées et poésies (1865)

"La beauté sans grâce est un printemps sans verdure."
Citation de Mirabeau ; Lettres à Sophie Ruffei (1777-1780)

"La beauté sans grâce est un hameçon sans appâts."
Citation de Ninon de Lenclos ; Confessions (1700)

"On admire d'un coup d'œil la beauté, elle ne laisse plus rien à deviner ; la grâce se fait aimer peu à peu par des détails variés, imprévus, qui vous plaisent d'autant plus qu'ils vous surprennent, et ses petits défauts d'ensemble sont quelquefois des charmes qui nous attachent."
Citation de Louis-Philippe de Ségur ; L'ennui (1816)

"La grâce, ce charme suprême de la beauté, ne se développe que dans le repos du naturel."
Citation de Madame de Staël ; L'influence des passions (1796)

"La beauté ne déplaît jamais, mais sans la grâce, elle est dépourvue de ce charme secret qui invite à la regarder."
Citation de Voltaire ; Dictionnaire philosophique (1764)

"Les grâces préférables à la beauté, ornent la femme de tous ce qu'elles ont de séduisant."
Citation de Marie-Geneviève-Charlotte Darlus ; Traité des passions (1764)

"Il y a un art caché dans la simplicité qui donne une grâce à l'esprit et à la beauté."
Citation de Alexander Pope ; Maximes et réflexions morales (1739)

"Aucune grâce extérieure n'est complète si la beauté intérieure ne la vivifie."
Citation de Victor Hugo ; Post-scriptum de ma vie (1901)

"Brillante de beauté, de grâces, de jeunesse, pour vous plaire, on accourt, on s'empresse."
Citation de Charles-Guillaume Étienne ; L'Intrigante, I, 9, le 6 mars 1813.

"Sans le fard de l'amour, par qui tout s'apprécie, les grâces sont sans force, et la beauté sans vie."
Citation de Antoine Bret ; La double extravagance, VII, le 27 juillet 1750.

"La beauté est la clef des coeurs, la grâce le passe-partout."
Citation de Paul Masson ; Les pensées d'un Yoghi (1896)

"La beauté réside dans la forme ; la grâce dans les mouvements, le charme dans l'expression."
Citation de Lucien Arréat ; Réflexions et maximes (1911)

"La grâce, plus belle encore que la beauté."
Citation de Jean de La Fontaine ; Adonis (1658)

Compte rendu de
TAY
La chouette effraie

_________________
Kounak le chat....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
yanis la chouette



Nombre de messages : 7490
Localisation : http://yanis.tignard.free.fr/
Date d'inscription : 09/11/2005

MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   Jeu 12 Jan à 8:39

Le référendum est une institution et en cela, il n'est jamais dit que le principe du Referendum est une forme d'émancipation envers les autorités publiques... Le Referendum est la manière la plus noble auquel une loi peut être établi: Pourtant, un jour, Louis Napoléon utilisa cette manière du suffrage universel direct qui marqua les esprits... Le Peuple ne peut pourtant nier le rôle évident que représente le referendum dans le principe civique et morale de "l'individue et de l'individu" dans le terme de Démocratie... Ce principe pourtant, peut être juste consultatif mais il permet ainsi à l'individu de se mettre en situation auquel se retrouve exposer les élu"e"s... Certains voient dans le referendum une forme de combat de coq ou de boxe, en tout cas, à l'image d'un vote électif, il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie doit faire face: Il surpasse l'aspect de l'état et sans le remettre en cause, il est capable de pointer certaines choses de la vie quotidienne. Dans certains pays, il y a l'aspect de pétition qui peuvent être soumise au suffrage universel indirect... Le suffrage universel direct auquel appartient le Référendum est un aspect essentiel du caractère humain auquel un peuple veut s'adresse envers ses nouvelles générations... Le fait de débattre est un outil essentiel en terme de communication et pourtant dans certains cas, la question du Référendum relève de l'intérêt de l'état régalien, c'est en cela que certains hésitent sur son aspect même mais il montre l'aspect même de l'interlocuteur qui propose le sujet de la question. Le référendum est une loi d'utopie qui pourtant montre l'aspect réel de l'individu dans la société: En cela, j'accorde une importance réelle dans la constitution de Y'becca et des Républiques d'Israël et de la Palestine ainsi que dans toutes les Nations Morales et Physiques pour une reconnaissance morale et intellectuel dans le référendum: Son vote est lié malheureusement à des disputes entre des élu"e"s du Suffrage universel indirect... Toutefois, tout comme le vote direct du parlement et tout vote indirect du parlement, le référendum ne peut être organiser pour un Conflits d’intérêts et en cela, c'est au pouvoir judiciaire et à ses membres qu'il soit public et privé tout en maintenant et mettant l'aspect du service public militaire et civil dans la lutte contre les Conflits d’intérêts qui pourrait s'ingérer dans la teneur du débat et du vote: L'aspect du Général, de la société et l'individu doit être soulever en soulevant toutes les égalités et inégalités que peuvent engendrer le référendum... Certains peuvent s'amuser à créer de lois et des référendum pour des Conflits d’intérêts, pour créer des désordres et par gloire personnel... Cela n'est pas dans l'intérêt de l'harmonie sereine auquel nous devons être en ces situations profondes de changement de climat: "De jour en jour; le petit Nuage de Magellan et La Galaxie d'Andromède évolue depuis µ Êta Careme" s'écrie Nagaliew la mouette aux yeux verts..."
L'aspect du référendum est un droit de cité et de navire dans les prochains siècles à venir; et le juge suprême de la république de l'olivier s'y engage et dans des situations d'urgence, notre professionnalisme institué par la philosophie et la prudence du référendum nous permettra d'avoir l'anticipation sur le danger qu'il soit matérielle, morale et naturelle, ils peuvent être distinct ou englobé, Le référendum et ses principes il est un aspect fondamentale d'une cohésion morale auquel la démocratie, une armée ou un navire doit faire face... Le Laïc et l'Eternel devant la démocratie et la Nature. Conflits d’intérêts... Le clans des mouettes et la cinquième république devant l'adversité des peurs et des intérêts... Nous sommes prêt à faire face à l'avenir... La République de l'Olivier...

Ecrit de
TAY
La chouette effraie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.atelier-yannistignard.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Spleen de Paris and the flowers of evil or Nina.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris
» Le salon du chocolat à Paris
» Lucky mâle type Beagle (paris)
» Notre Dame de Paris
» Recherche d'un adversaire Paris Saint Lazare

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le clans des mouettes :: Le clans des mouettes-
Sauter vers: